• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’honneur perdu de Sonia Nour

L’honneur perdu de Sonia Nour

Pour la première fois semble-t-il un mouvement général d'indignation, tous bords confondus, se fait jour autour des propos tenus par une collaboratrice du maire de La Courneuve sur l'attentat islamiste de Marseille, et la traditionnelle défense qui consiste à hurler à la « fachosphère » ne semble plus faire illusion.
Rappelons les termes du message publié sur les réseaux et qui a mis le feu aux poudres :

"Quand un martyr égorge une femme et poignarde une autre, là ça fait du bruit. Terrorisme, du sang, civilisation blablabla.. Par contre que le terrorisme patriarcal nous tue tous les deux jours, on l'entend moins votre grande gueule"
Auquel s'ajoutent d'autres publications plus anciennes, qui trahissent un profond rejet pour ne pas dire une haine, de la France "raciste, homophobe,(...) communautaire et consaguine", qu'au final Me Nour "emmerde".

Disons-le tout de suite, oui bien sûr la fachosphère est déchaînée, a lâché ses chiens immondes, l'occasion qui lui est donnée par S. Nour est trop belle. La Meute infecte, à dénoncer sans répit.

Mais nous entendons aussi, nettement et massivement, des voix simplement citoyennes, issues parfois du propre parti politique de S.N. et auxquelles, dans ce dernier cas, il faut rendre hommage pour leur intégrité intellectuelle.

Sans entrer dans le vif d'un débat qui est déjà présent partout ailleurs, quelques réflexions qui viennent spontanément à la lecture des journaux et réseaux

Comme pour l'affaire Meklat, il semble que politiques et médias « découvrent » l'existence d'une certaine frange de population haineuse et anti-républicaine.

Cela en dit long.

Car quasiment n'importe quel professeur, policier, pompier, travailleur social, urgentiste etc pourrait vous le dire depuis longtemps.

S.N. n'est pas un cas isolé, ils sont des milliers. Elle a d'ailleurs un comité de soutien. Si si.

Et cette frange n'est pas constituée que de damnés de la terre et de désespérés, loin de là, elle a ses idéologues, ses penseurs, ses blogueurs, ses bourgeois, souvent issus de nos universités socio-psycho etc, et casés bien au chaud à des postes tranquilles, rémunérés par cette république qu'ils exècrent. Sans que personne ne dénonce le paradoxe ni le manque de crédibilité.

Ils sont difficiles à ignorer pourtant, on les retrouve sans faillir dans tous les groupuscules de la même eau, qu'on peut citer les yeux fermés.
Vérifiez par vous-mêmes, dans les profils et allégeances de ces personnes, vous trouverez dans 99% des cas le PIR et toute la mafia pro-indigéniste, le BDS et toute la mafia pro-palestinienne, le CCIF et toute la mafia pro-islamiste, Mwazi et toute la mafia intersectionnelle, plus quelques accointances politiques.

Ils ont fait Socio à Paris VIII, Sciences Po à Aix, islamophobie première langue à Lyon.

Ce serait donc une terrible erreur de faire de Sonia N. un bouc émissaire, elle n'est qu'une tête d'épingle, et pas la plus pensante certainement, dans une nébuleuse nauséabonde, à combattre dans son ensemble.
Ses propos sont condamnables, que la loi passe, c'est tout. Le lynchage ne doit plus faire partie de notre civilisation.
 

Deuxième point, « je ne comprends pas »...

Le mal est tellement avancé qu'ils ne « comprennent pas »..

Ils suintent la haine par tous leurs pores. Bouteldja, les dents serrés et le regard vipérin, nous menace sans vergogne, nous avertit sur des plateaux de télévision de nous adapter, nous, les « blanc », et fissa, pendant qu'elle daigne encore nous parler car après cela sera trop tard pour nous et nos enfants, comprenez ce que vous voulez.... Marwan Muhammad nous théorise sous sourciller le suprémacisme islamiste, Mwazi nous racialise le féminisme « interdit aux blancs », Ramadan, plus subtil, nous vend sa « respiritualisation de l'Occident »
Mais ils ne « comprennent pas » qu'on se fâche. Fâchés ? Fachos !

Dans le cas présent, et bien avant le scandale récent, même chose, aucun mot n'est assez dur ni assez hautain pour le pays, cette France « homophobe, islamophobe, raciste etc », on est en boucle là-dessus. Jusqu'au sabordage final par ce message désastreux, ce regard sur l'attentat par les yeux de l'assassin mais....Sonia N. ne comprend pas le problème.

Elle s'indigne de la sanction, avec des mots d'adolescente, « qu 'est-ce que j'ai dit ? », « je ne comprends pas qu'un maire, communiste de surcroît... », quand même, il ne faut pas exagérer, être suspendue de son emploi juste pour ça etc etc

Elle pousse l'inconscience et l'impudence jusqu'à oser dire, dans les grandes lignes et quand le temps se couvre, « vous n'avez rien compris bande d'imbéciles, j'ai pas dit ce que j'ai dit et en plus c'est pas juste, je suis enceinte »....

Enceinte. Sérieusement ...Quand ce qui a choqué est aussi son manque d'empathie total pour les deux jeunes filles assassinées, qui ne seront jamais enceintes, elles.

Il est donc intéressant de ce fait, de se poser la question. Pourquoi une telle absence de conscience du sens et de la portée de ses paroles ?

La réponse est pourtant simple et elle l'a donnée elle-même.

« Je ne comprends pas qu'un maire.... » Tout est dit.
Un maire qui réagit, l'application éventuellement de la loi purement et simplement, on n'a pas l'habitude, on a perdu l'habitude.
Nous avons perdu l'habitude de dire nos valeurs, d'appliquer nos lois, de donner le cadre, les limites et les repères, de lier liberté et responsabilité. C'est tout
Ce qui nous donne cette génération qui ne voit pas la différence entre Dieudonné et Charlie, ni entre un assassin et un révolutionnaire, entre un terroriste et un résistant.

Troisième et dernier point, rétropédalage et manipulation du discours.

On s'aperçoit très vite en fait que, quand on tape du poing sur la table, calmement mais fermement, ça s'écroule vite fait en face. Après un passage de déni, « je n'ai pas dit ça », « vous ne comprenez pas » « c'est de l'humour, un double maléfique » etc, auquel nous avons eu droit déjà dans l'affaire Meklat, ça s'enfuit, ça pleure, ça s'embrouille et ça tient mal la route.

Retour sur le « comité de soutien » de S.N., avec des soutiens comme cela, soyons clairs, pas besoin d'ennemis.
La dame a elle-même doctement expliqué que « martyr » ce n'était pas ce qu'on croyait et que le problème venait du fait qu'on manquait de savoir universitaire.
Le comité en rajoute une couche, nous dit qu'on a besoin d'un cours de français et brandit le dictionnaire : « martyr c'est quelqu'un qui meurt pour sa cause ou sa foi », donc voilà c'est bien le cas, elle n'a dit que la vérité …..

Cela serait comique si ce n'était pas si grave et triste.

Cours de français donc : entre « qui meurt » et « qui tue » (en mourant accessoirement), il y a une sacrée nuance. Le Larousse nous donne une définition classique (pas la meilleure de plus), issue pour nous essentiellement de l'histoire chrétienne.
Déjà c'est un peu gros. Mais de plus, de qui se moque-t-on ?
Sonia N. est de tous les combats on l'a dit, elle fraye notamment avec toute la mouvance « pro-palestinienne » trop souvent en fait pro-Hamas et elle a été à l'université.
Elle connaît PARFAITEMENT le sens de ce mot « martyr » dans le monde islamiste, la vénération de l'assassin, la confusion orchestrée du sens, et son emploi ici n'est pas anodin ni involontaire, il délivre un message, clair, le « martyr » n'est pas un vulgaire assassin, il a tué pour « sa cause, sa foi ». (hum hum et quelle « foi » me souffle au passage mon double maléfique, je croyais que « çanavaitrienàvoiravec »... ?)

Et ce message est bien évidemment impardonnable et constitue, oui, une apologie du terrorisme qui doit être sanctionnée.
Sans pour autant tomber nous aussi dans la fatwa haineuse.
Non au fascisme, brun, vert ou rouge.


Moyenne des avis sur cet article :  2.56/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 6 octobre 2017 17:29

    Bonjour, Elena

    Entièrement d’accord avec votre article. Qualifier de « martyr » un abominable assassin est tout à la fois révoltant et scandaleux.

    Oui, cette femme doit être sanctionnée. Par son parti et par la Justice. Et cela devrait être le cas de tous les dérapages de ce genre, de quelque parti qu’ils viennent !


    • pallas 6 octobre 2017 17:44

      @Fergus

      Il y a certain syndicat étudiant se nommant « l’UNEF », j’aimerai bien savoir leurs positions, ça m’amuserai beaucoup, ha ha ha ha ha, je me marre.

      Merci Génération Mai 68, de tout mon cœurs de votre héritage smiley.

      Salut


    • aimable 7 octobre 2017 00:44

      @Fergus
      une place dans une société se gagne en faisant ses preuves, elle ne s’obtient pas comme une subvention et vu limage qu’elle donne d’elle et de sa « communauté » ce n’est pas pour demain .
      la haine est mauvaise conseillère !


    • Cadoudal Cadoudal 7 octobre 2017 01:24

      @pallas

      "Cela a permis de nous rendre compte, nous les dominants [les Blancs], de pratiques inconscientes qu’on devait changer.« Je connais deux étudiantes »dominantes", Laura et Mauranne, dont les pratiques inconscientes ont été radicalement changées par un militant racialisé « conséquent ». L’unef des fous....
      http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/10/06/le-lent-delitement-de-la-maison-unef_5196875_823448.html#4DuDJMEUxXy0t6rC.99

    • Cadoudal Cadoudal 7 octobre 2017 01:28

      @Cadoudal
      Moi je vois un « declencheur » dans la mort de laura et mauranne. Les gens commencent a parler, les medias invitent les bons intervenants, la parole se libere, alors que jusqu’ici on etait dans le padamalgam. J’ai passé l’apres-midi chez ma coiffeuse, le sujet est arrivé sur le tapis, et toutes les femmes qui sont passees pensaient toutes comme nous. Il ne manque qu’un chef moi j’dis.

      http://www.fdesouche.com/891709-rioufol-laura-mauranne-victimes-de-lachete-collective-face-totalitarisme-islamique


    • doctorix doctorix 7 octobre 2017 10:02

      Il ne faudrait pas profiter de ce dérapage odieux pour oublier ce qui fabrique la haine du blanc : nos guerres sales en Libye, en Syrie, et un peu partout, notre laisser-faire en Palestine, et d’une manière générale notre propension à massacrer l’étranger pour lui voler ses biens, un phénomène qui a commencé massivement avec le massacre et le vol des terres des indiens d’Amérique (c’est dire si le mal est ancien).

      C’est vrai, nous perdons chaque année une bonne centaine de français dans des vengeances spectaculaires et monstrueuses.
      Mais c’est chaque jour depuis dix ans que nous, nous massacrons plusieurs centaines de personnes, femmes, enfants et vieillards compris, dans leur pays, des gens qui n’aspiraient, eux aussi, qu’à vivre, et qui meurent à cause de notre rapacité et notre appétit de domination.
      Et ceci au milieu de notre parfaite indifférence, comme si du sang arabe était infiniment moins précieux que du sang français.
      Ne faisons plus comme si nous n’y étions pour rien, comme si nous étions de pauvres victimes innocentes.
      Nous avons fabriqué cette haine de toutes pièces, est-il si difficile d’en prendre conscience ?
      Personne ici n’aura donc un mot pour dire que nous les premiers, nous devons arrêter le massacre ?
      Et ne perdez pas votre temps à me dire que je défends les propos de cette femme. Je les condamne, tout comme vous. Mais ils pourraient peut-être le point de départ d’un examen de conscience, au lieu d’être seulement un prétexte à se draper dans sa vertu outragée.

    • Debrief 7 octobre 2017 16:01

      @popov
      Constat parfaitement clair.
       
      J’ajouterai que pour réagir au moins au terrorisme, car pour l’islamisation la bataille est déjà perdue, il ne faut pas se poser de questions métaphysiques ni disserter sur l’extrémisme supposé des groupes qui réagissent.
       
      Il s’agit d’une violence primaire qui nous est imposée dont l’enjeu est l’élimination physique de l’autre. On a perdu depuis longtemps la notion du combat pour la vie. Il faudra bien y revenir et les petites considérations bienpensantes du moment paraîtront bien désuètes dans la bataille qu’il faudra mener.


    • Cadoudal Cadoudal 7 octobre 2017 16:41

      @Debrief
      La direction de l’hôpital a porté plainte.
      http://www.leparisien.fr/saint-denis-93200/saint-denis-ils-envahissent-les-urgences-et-gazent-pompiers-et-infirmieres-07-10-2017-7314876.php

      Vivement le Jeux Olympiques du multiculturalisme, de l’immigration de remplacement, de la repentance, du matraquage fiscal, du laxisme, etc, etc... que la Terre entière puisse en admirer les conséquences...

      Boycott prévu des Polonais et des Hongrois..

      Ils ont vu, ils ont compris, ils resteront chez eux et leurs jeunes filles en bonne santé aussi...


    • Trelawney Trelawney 7 octobre 2017 16:54

      @Fergus
      Oui, cette femme doit être sanctionnée. Par son parti et par la Justice. Et cela devrait être le cas de tous les dérapages de ce genre, de quelque parti qu’ils viennent !

      Pas sanctionner, mais condamner !

      Cette femme, Sonia Nour en qualifiant le terroriste de « martyr » et en relativisant l’acte criminel a écrit une belle connerie, une immense connerie. Elle l’a fait sur Facebook et ça c’est relayé sur internet pour finir à la une des journaux.

      Cette femme Sonia Nour est d’après les journaux « collaboratrice du maire communiste de la Courneuve ». Elle n’est pas élue ni même représentante d’associations quelconques. C’est pour moi juste une employée municipale qui a écrit sur sa page Facebook.

      La sanctionner est pour moi exagérer. Sur Agoravox, j’ai écrit plus de 3300 posts et en cherchant bien vous trouverez des conneries tout aussi blâmable. Ce qui me rassure et qui m’attriste à la fois, c’est que je ne suis pas le seul dans ce cas. Je pourrais même dire qu’ici, l’immense majorité des intervenant le font. Et si vous allez sur Rue89 ou le Figaro c’est pire. Je ne parle même pas de Facebook twitter etc.

      Certains ici et à l’assemblée nationale disent à tort que la France est un pays de culture catholique. Ben si on accepte ce principe, que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre.


    • Elena Mangusta 8 octobre 2017 01:53

      @doctorix Vous irez faire votre « examen de conscience » tout seul, ce genre de légitimation de la violence (et de rhétorique manipulatrice « je ne soutiens pas cette dame mais .....elle a un peu raison ») non seulement est inacceptable en soi mais surtout ne tient pas la route une minute. Apparemment vous n’avez pas de sources d’information correctes et vous oubliez plusieurs faits 
      1- le fait que le terrorisme actuellement ne frappe pas que les « blancs » ni les français
      2- que nous ne sommes pas intervenus pour la guerre d’Irak, au côtés des US et qu’on ne peut pas dire non plus que nous ayions été très réactifs contre Daesh en Irak, yesidis et chrétiens d’orient ont été génocidés tranquillement avant que nous n’intervenions
      3- Vous ne lisez pas les publication de Daesh. Sinon vous sauriez que leurs motivations sont très claires et sans rien à voir avec nos interventions en Syrie. C’est écrit noir sur blanc, « même si vous cessiez, nous continuerions à vous combattre », la haine vient de la détestation de ce que nous sommes et de notre mode de vie
      4- Vous ne lisez pas non plus la charte islamiste des Frères Musulmans, là aussi très claire concernant son idéologie suprémaciste.
      5- enfin je rappelle que quand nous n’intervenons pas dans un conflit où la population civile est massacrée, nous sommes aussi critiqués.

      En résumé, je suis opposée aux interventions en Irak, Lybie et en Syrie, malheureuses et stratégiquement ineptes effectivement, par contre considérer que l’assassinat de 2 jeunes filles (et d’enfants, de dessinateurs, de juifs etc) doit être vu comme une légitime revanche et qu’on l’a bien cherché, franchement est un non-sens et de la pure collaboration avec l’ennemi.


    • foufouille foufouille 6 octobre 2017 17:52

      ça ne m’étonnes pas qu’elle ait des soutiens de son camp islamophile.


      • Cateaufoncel 6 octobre 2017 17:53

        "Disons-le tout de suite, oui bien sûr la fachosphère est déchaînée, a lâché ses chiens immondes, l’occasion qui lui est donnée par S. Nour est trop belle. La Meute infecte, à dénoncer sans répit."

        Dès le troisième paragraphe, l’autrice prend ses précautions, qu’il n’y ait pas d’amalgame, pas la moindre confusion...

        Et, ensuite, on poursuit sa lecture, rasséréné.


        • popov 7 octobre 2017 19:28

          @Cateaufoncel


          Bonjour

          Cette phrase m’a aussi interpellé. La seule fausse note de l’article qui, à part cela, est très bon, à mon avis.

          C’est qui la « fachosphère » ????

        • Dr Faustroll Jeussey de Sourcesûre 6 octobre 2017 18:00

          Les cinq lois de la stupidité humaine :

          Loi 1 : Une personne stupide est dangereuse.

          Loi 2 : nous avons tendance à sous-estimer le nombre d’individus stupides en « liberté ».

          Loi 3 : la probabilité qu’une personne soit stupide est indépendante des autres caractéristiques de cette personne et de ses engagements.

          Loi 4 : une personne stupide crée des problèmes à une autre personne ou à un groupe de personnes sans en tirer elle-même le moindre bénéfice.

          Loi 5 : conclure un marché ou s’associer avec des personnes stupides est une erreur qui coûte cher.


          • moderatus moderatus 6 octobre 2017 18:23


            Elena Mangusta

            merci pour votre article. Plus nous serons nombreux à dénoncer ces dérives , plus on pourra établir des pare feux.

            Vous faites bien de de signaler Que Sonia Nour n’est qu’un pion dans l’échiquier de l’islam politique. Le danger est grand car ces fondamentalistes sont en train de s’installer à des postes clefs avec la complicité de politiques complaisants ou complices.

            Je vous passe un texte d’Obono autre figure de proue de cet islam politique


            « Après l’infâme loi de 2004 sur "la laïcité et les signes religieux ostentatoires dans les écoles" qui visaient majoritairement les jeunes filles musulmanes, une autre loi interdisant de se dissimuler le visage dans les espaces publics a été adoptée en 2011, visant spécifiquement les quelques milliers de femmes portant le niqab et la burqa. Soutenues par une large majorité de la population et des forces politiques, ces mesures juridiques ont alimenté l’islamophobie et encouragé des citoyens ordinaires à être ouvertement racistes »



            • Jeekes Jeekes 6 octobre 2017 19:12

              ’’Non au fascisme, brun, vert ou rouge.’’
               
              On ne peut qu’être d’accord.
              Sauf qu’il manque quelques couleurs à votre inventaire...
               
              Allez, j’vous aide ; NON au fascisme bleu-ciel et blanc aussi !!!
               


              • pallas 6 octobre 2017 19:18

                @Jeekes

                Je suis un Blanc et pas du tout fasciste, bien au contraire, je suis égalitariste.

                La France va rentrer dans les ténèbres, il n’y aura d’autre loi que celui du plus fort et uniquement celle la.

                Il est tant de danser avec le diable, ici est une piste de danse.

                Un conseil, oublier tous les mots tels « espoir », « conquérir », « religion », ça n’est pas le lieu.

                Le jeu va commencer et croyez moi il n’y a pas d’ennui possible.

                La pire dystopie possible smiley.

                Salut


              • McGurk McGurk 6 octobre 2017 19:43

                Une seule solution pour cet immondice collabo : la destitution de son poste (déjà fait et c’est bien) et la prison à très long terme pour justification et propagation de propagande terroriste.


                • Jelena Jelena 6 octobre 2017 21:11

                  @McGurk >> la prison à très long terme pour justification (...)
                   
                  Si en France, on mettrait tous les journaleux et politicards qui ont soutenu Al-Qaida aux 4 coins du globe, il n’y aurait plus grand monde sur les plateaux de TV.


                • McGurk McGurk 6 octobre 2017 21:25

                  @Jelena

                  Bin ramènons Sarko et son célèbre « karsher » smiley .


                • Satournenkare Satournenkare 6 octobre 2017 19:52


                  Les martyrs chrétiens n’étaient pas mieux ni moins sanguinaires. En fonction du contexte être un martyr n’est pas et de loin un compliment

                  http://www.persee.fr/doc/ccmed_0007-9731_1991_num_34_134_2489


                  • Jonas 6 octobre 2017 20:23

                    @Satournenkare « Les martyrs chrétiens n’étaient pas mieux ni moins sanguinaires. »


                    La définition du martyr chrétien n’a pas la même définition que le martyr musulman.
                    Le chrétien est considéré comme martyr quand il souffre pour sa foi sa religion, à cause de persécutions.
                    Le musulman est considéré comme martyr s’il a tué des mécréants pour la cause d’Allah et qu’il est tué à cette occasion.

                    Jésus Christ dans les Évangiles n’a jamais ordonné de tuer qui que se soit et n’a jamais levé d’armées ni lancé de guerre de conquête, de pillages ou de razzias, de soumission par la force. Chacun reste libre de suivre sa Parole d’Amour, d’entraide de son Prochain, de Pardon et d’Humilité.

                    Le Prophète Mohamed, Guide de tous les musulmans, était un chef de guerre, un jihadiste qui a mené plus d’une dizaines de batailles sous son commandement direct pour amasser son butin, et a même ordonné l’exécution de la tribu des Banû Qurayza, entre 600 à 900 Juifs par décapitation car refusant de se soumettre.

                    Lire par exemple toute la Sourate VIII du Coran « le butin »(al-Anfal), où le Prophète Mohamed explique quand il faut attaquer, quand il faut défendre, comment gérer le butin et les otages, etc...

                    Les batailles de conquêtes contre les Juifs et les Chrétiens sont enseignées dans toute bonne Mosquée qui se respecte (la Bataille de Badr en particulier, celles menées par le Calife Abou Bakr, etc...), alors que dans une Église, aucun Curé ne vous enseigne la guerre ou l’Art militaire.

                    La conquête militaire afin d’étendre l’Islam est indissociable du Dogme, car la vie du Prophète Mohamed est l’exemple parfait à suivre pour le Musulman. (Sunnah)



                  • pallas 6 octobre 2017 20:29

                    @Satournenkare

                    Un monde sans religion, auquel il n’y a rien d’autre « le plus fort survie et le plus faible périe ».
                    Les lois de la nature sont simple, des prédateurs et des proies.

                    Le retour aux sources, les humains ne sont que des proies.

                    Seul en ce monde les forts dominent.

                    Salut


                  • Moonlander Moonlander 6 octobre 2017 23:12

                    Faut toujours martyriser le Martyrisant et toujours a rebrousse poils..


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 octobre 2017 07:44

                      Lutter contre le racisme en France ne nécessite pas de vomir sur la France, mais au contraire de la défendre, car la majorité des Français n’est pas raciste. De nombreuses familles ont des membres venant du monde entier.

                      Ce qui explique le rejet du FN, dont les politiques se servent depuis 40 ans, pour faire élire le candidat de l’oligarchie et pour salir la souveraineté et le Frexit.


                      La haine de la France, le mépris du peuples français est déjà largement partagé par la classe politique, qui a honte de la France et de son modèle social trop redistributif. Ils ne défendent plus depuis longtemps autre chose que la mondialisation.
                      « Nos z’élites ont honte de la France »

                      Que certaines nouilles de Gauche (ou de Droite) ne défendent pas la France, c’est ce qui arrange le mieux les mondialistes. Involontairement ou non, ce sont donc des collabos de la mondialisation, de l’ Europe, de la finance dérégulée et des multinationales, que par ailleurs, ils disent combattre ...
                      Des idiots utiles, en somme.

                      • bluerage 7 octobre 2017 08:01

                        Voilà où l’a menée sa haine du blanc, bien fait je dis.


                        • Djam Djam 7 octobre 2017 10:44

                          @ Elena
                          Oui, bien vu votre article...
                          Je rappelerai cependant au passage que cette haine de la France, unique sur l’ensemble des pays, a été savamment orchestrée et lancée depuis plusieurs décennies déjà par les premiers haineux anti France qu furent ceux qu’on appellent (? ?) les Lumières.
                          Fascinés par le système protestant anglais, ces lumières, très artificielles quant à leur qualité d’âme, vomissait déjà la France chrétienne. Leur objectif : anéantir tout ce qui, de loin ou de près, portait la religion chrétienne.
                          Le reproche qu’ils lui faisaient ? : empêcher l’enrichissement (le droit à l’usure), parler de morale (ce qu’on appelle aujourd’hui l’éthique... sans rire), être garante de l’éducation qui était forcément chrétienne etc...
                          Il leur fallu donc transformer le catholicisme en la pire des idéologies. Elle fut donc obscurantiste, sombre, inquisitrice jusqu’à l’horreur et aurait entretenu la misère par pénitence. Tout ça, évidemment habilement distillé pendant des lustres jusqu’au génocide vendéen.

                          Le mouvement fut repris à l’époque moderne par tous les fans des « lumières » et l’on se souvient de la remarque d’un certain jeune (à l’époque) BHL dans une émission télé : « il faut faire taire le coq gaulois, éradiquer le terroir et le bignou ». Un homme prétentieux qui « aimait » déjà puissamment la France. Il fut rejoint assez vite par d’autres copains du même cru ainsi que par des écrivains et quelques philosophes « médiatisés » depuis des années qui parlèrent régulièrement de la « France moisie ».

                          Lentement une auto détestation s’est répandue dans l’esprit de beaucoup de gens et les dernières générations sont même aujourd’hui « pro monde » et si l’on parle de défendre la France, sourient ou restent embarrassées comme si l’on avait dit un gros mot. La France ? mais c’est quoi ? c’est rien, c’est pas grand chose. Ces mêmes générations sont toujours fascinées par les USA sans, bien entendu, connaître quoi que ce soit à la réalité de cette société dégénérée vers laquelle, malheureusement, la France glisse.

                          Dans un tel contexte de haine de soi aboutie, il n’est effectivement plus très difficile de « fabriquer » de haineux qui rendent les français responsables d’a peu près tout et jusqu’au n’importe quoi.

                          L’arme la plus efficace pour détruire un peuple est la déculturation par la réécriture de l’Histoire par les « vainqueurs » de l’idéologie imposée, laquelle n’est rien d’autre qu’un totalitarisme nouvelle formule : la démocratie de marché et sa religion laïque univoque pour un nouvel homme sans racine, sans histoire, sans culture, sans famille, sans horizon autre que le « faire un max de thune ».


                          • jambon31 7 octobre 2017 11:28

                            Articles et commentaires semblent bien résumer l’opinion générale sur ce fait divers.
                            Fait divers fait diversion dirait Bourdieu. 

                            Mais « l’Opinion a toujours raison, surtout si elle est bien conne » (Céline)

                            Depuis la parution du 1° article, combien de femmes mortes sous les coups de leur conjoint ?

                            Cons joints qui font l’Opinion que conchiait Céline.


                            • Elena Mangusta 8 octobre 2017 02:59

                              @jambon31
                              Vous soutenez donc Me Nour, puisque vous tenez les même propos. Bien. Au moins c’est clair
                              Dans quel mépris tenez-vous donc les gens pour penser que dénoncer légitimement des propos de ce type rend aveugle sur d’autres problèmes ?


                            • maQiavel maQiavel 7 octobre 2017 11:44

                              Il y’a tout de même pas mal de contre vérités et d’affirmations péremptoire dans cet article.

                              Une question pour l’auteur de l’article : quand vous écrivez « Marwan Muhammad nous théorise sous sourciller le suprémacisme islamiste », à quoi faites vous allusion exactement ? Pouvez-vous nous donner des liens de cette théorisation ?

                                                                         


                              • maQiavel maQiavel 7 octobre 2017 11:47

                                Et je n’ai pas l’impression que vous avez lu sa justification quant à l’utilisation du terme « martyr » ...



                              • Cadoudal Cadoudal 7 octobre 2017 16:31

                                @maQiavel
                                Je ne suis pas abonné a Psychologie Magazine...

                                Mais d’après ce que j’ai cru comprendre les deux jeunes femmes blanches égorgées et éventrées étaient des validistes...

                                Moi, aussi je dois être validiste à l’insu de mon plein gré...

                                Par contre j’assume pleinement mon cassouletisme, même si ça fait de moi une cible potentielle des anti validistes..

                                Au moins l’invasion musulmane aura t’elle permis un enrichissement du débat politique...


                              • lib_pensée 8 octobre 2017 01:26

                                @maQiavel
                                Votre message témoigne, ou d’un manque d’information et de lucidité, ou d’une sympathie pour les thèses que dénoncent ce texte remarquable !


                              • Elena Mangusta 8 octobre 2017 02:38

                                @maQiavel Réponse simple : je vous mets tout simplement au défit de trouver une seule contre-vérité ou « affirmation péremptoire » dans le texte. Toutes mes informations sont vérifiées, vérifiables aisément, les mots pesés.
                                Pour votre question, je fais allusion à une déclaration connue de MM, relevant plutôt du prêche et dont il existe plusieurs sources directs en vidéo disponibles sur le net, dans laquelle il déclare à ses coreligionnaires que leur communauté est la « meilleure des communauté », « pas une bonne, ni la seconde » etc et qu’elle a la charge de gérer l’humanité, de dire le bien et le mal blablabla.
                                Je ne fais donc pas allusion, comme vous voulez me le faire dire à la déclaration de la mosquée d’Orly, encore plus explicite mais si mystérieusement et confortablement disparue depuis qu’elle a commencé à faire du bruit.


                              • Elena Mangusta 8 octobre 2017 02:48

                                @maQiavel Je l’ai lue, ainsi que toutes les déclarations de la personne, si vous aviez, vous, lu mon texte avec attention vous auriez évidemment noté que j’y fais allusion. Enfin disons plutôt que j’ai lu la tentative de justification, rétropédalage un peu pitoyable et vide de sens, nous manipulant pour nous emmener vers le « sens chrétien du terme » qui n’a jamais été en jeu.
                                Défense de Me Nour ET de Marouane Muhammad,...ça commence à faire un peu beaucoup pour plaider la bonne foi et la naïveté


                              • maQiavel maQiavel 8 octobre 2017 22:30

                                @Elena Mangusta

                                -Pour votre question, je fais allusion à une déclaration connue de MM, relevant plutôt du prêche et dont il existe plusieurs sources directs en vidéo disponibles sur le net, dans laquelle il déclare à ses coreligionnaires que leur communauté est la « meilleure des communauté », « pas une bonne, ni la seconde » etc et qu’elle a la charge de gérer l’humanité, de dire le bien et le mal blablabla.

                                ------> Un lien ?

                                Enfin disons plutôt que j’ai lu la tentative de justification, rétropédalage un peu pitoyable et vide de sens, nous manipulant pour nous emmener vers le « sens chrétien du terme » qui n’a jamais été en jeu.

                                 

                                ------> Alors vous l’avez lue et ne l’avez pas compris puisqu’elle n’a pas dit avoir utilisé le terme martyr dans le sens chrétien mais psychanalytique.

                                 

                                -je vous mets tout simplement au défit de trouver une seule contre-vérité 

                                 

                                ------> De quoi parlez vous exactement lorsque vous écrivez que le collectif mwasi (et non mwazi au passage) racialise le féminisme « interdit aux blancs ». J’ai suivi de près cette affaire donc je vous demande d’être précis.

                                Défense de Me Nour ET de Marouane Muhammad,...ça commence à faire un peu beaucoup pour plaider la bonne foi et la naïveté

                                 

                                ------> Et qu’est ce que ça sous entend ? Attention parce qu’à l’anathème (vous n’en n’êtes pas encore là) , je répond par l’anathème.

                                 


                              • Elena Mangusta 9 octobre 2017 14:49

                                 @maQiavel Un lien ? https://www.youtube.com/watch?v=dPaoByg3PKU
                                Et il y en a 10 en tapant le nom du mr et « video »... donc un petit effort peut-être, étant donné qu’il n’y a pas lieu de sourcer ici pour élément qui est très très loin d’être au centre du sujet.
                                Par ailleurs, et ceci sera ma dernière intervention car j’apprécie peu l’insistance étrange, le ton injonctif et la tentative d’intimidation qui se profilent dans vos propos.
                                1- veuillez me lire svp afin que nous ne perdions pas notre temps ni vous ni moi, je n’ai jamais dit qu’elle avait utilisé le sens chrétien mais qu’elle avait détourné le propos donc votre remarque tombe à l’eau. Je maintiens que cette justification ne tient pas la route et n’est qu’une reculade maladroite devant les réactions fortes qu’elle n’attendait pas, aucune pertinence à utiliser un sens soi-disant psychanalytique dans ces circonstances, toutes les pertinences à utiliser un autre sens, très adapté lui au contexte et qu’elle connaît parfaitement aussi. Mais cela lui servira en cas de procès certainement.
                                2- J’ai aussi suivi de près cette affaire, ainsi que les précédents des mouvements « afro-féministes », indigénistes et « décoloniaux », et les ateliers non-mixtes dans ces cadres divers, mes termes sont donc adaptés et des précisions supplémentaires ne se justifient pas
                                3- Il n’y a pas de sous-entendu, votre positionnement idéologique est très clair, et gardez pour vous vos menaces, je vous en remercie, je vous ai répondu courtoisement à deux reprises, votre insistance devient suspecte.


                              • Robespierre 10 octobre 2017 13:20

                                A la modération

                                 Ce qui vient de se passer là est scandaleux. Je ne peux plus commenter cet article sous mon pseudo ( maQiavel) , j’aimerai avoir une explication car aucun de mes commentaires ne contrevient à la charte.

                                 

                                Qu’on relise mes commentaires et qu’on me mette en copié collé les parties de mes commentaires qui ont posé problème. Parce que dans le cas contraire, il s’agit d’une ignoble censure. Certains comme l’auteur de l’article qui a signalé mes commentaires sans aucun autre motif qu’ils la dérangeaient auraient le droit de s’exprimer mais pas moi ? Que signifie cette partialité, je n’ai été insultant à aucun moment, je parle de l’article et la contredit. Que signifie cette censure ? C’est grotesque, je revendique le droit de répondre sous mon pseudo car je n’ai commis aucune faute.

                                Maintenant , les auteurs d’articles ont le pouvoir de censurer qui ils veulent quand ils veulent s’ils veulent sans aucune autre raison que leur désir de ne pas être contredit ? C’est extrêmement décevant …

                                 


                              • Robespierre 10 octobre 2017 13:23

                                @Elena Mangusta

                                Menaces ??? Tentatives d’intimidation ??? Mais de quoi parlez-vous exactement ????

                                Si j’ai bien compris, il faudrait dire amen à tous vos présupposés et extrapolations idéologiques des propos d’autres personnes, au cas contraire on ferait preuve d’insistance étrange ? Vous avez une conception assez particulière du débat contradictoire madame, personne ne vous menace ici, cessez de jouer à la victime vous ne me ferez pas taire en jouant à ce petit jeu là. Sidérant !

                                Je me demande comment la modération a pu me censurer ainsi , c’est pitoyable. 

                                Menaces ??? Tentatives d’intimidation ??? Mais de quoi parlez-vous exactement ????

                                Si j’ai bien compris, il faudrait dire amen à tous vos présupposés et extrapolations idéologiques des propos d’autres personnes, au cas contraire on ferait preuve d’insistance étrange ? Vous avez une conception assez particulière du débat contradictoire madame, personne ne vous menace ici, cessez de jouer à la victime vous ne me ferez pas taire en jouant à ce petit jeu là. Sidérant !

                                Amusez vous à spéculer sur mon positionnement idéologique si vous tenez absolument à noyer le poisson, peu me chaut, c’est de votre article dont il est question et vous ne me ferez pas dévier.

                                Revenons à nos moutons :

                                Les propos de Marwan Muhammad sont en référence à un verset coranique. Je vais vous apprendre quelque chose : toutes les communautés religieuses ( et pas seulement , idéologique également ) se considèrent comme la meilleure communauté au sens moral. Des chrétiens ne vont pas considérer que les communautés juives sont meilleures, les communautés juives que les communautés musulmanes et ainsi de suite. On retrouve le même phénomène dans les communautés séculières : les anarchistes, les communistes, les libertatiens , les franc maçons , les nudistes ou que sais je encore se considèrent comme moralement supérieur aux autres , cela va de soi sinon aucun de ces groupes ne revendiquerait être qu’il est. Mais cela n’est pas du suprématisme. Le suprématisme impliquerait que les uns aient plus de droits que d’autres, ce n’est absolument pas le propos de Marwan Muhammad 

                                je n’ai jamais dit qu’elle avait utilisé le sens chrétien mais qu’elle avait détourné le propos donc votre remarque tombe à l’eau.

                                ------> Foutaise, voilà très exactement ce que vous avez écrit : « j’ai lu la tentative de justification, rétropédalage un peu pitoyable et vide de sens, nous manipulant pour nous emmener vers le « sens chrétien du terme » ».

                                Si elle nous manipule pour nous emmener vers le sens chrétien du terme , c’est qu’elle prétend utiliser le sens chrétien non ? Simple logique. Hors ce n’est pas le cas.

                                Le rétropédalage un peu pitoyable et vide de sens n’est pas forcément ou on le croit.

                                Quant au féminisme « interdit aux blancs », je constate que vous bottez en touche, ma question était pourtant claire et limpide : « De quoi parlez vous exactement lorsque vous écrivez que le collectif mwasi (et non mwazi au passage) racialise le féminisme « interdit aux blancs ». »

                                Vous répondez : « des précisions supplémentaires ne se justifient pas ».

                                 

                                C’était pourtant vous qui écriviez plus haut : «  je vous mets tout simplement au défit de trouver une seule contre-vérité ou « affirmation péremptoire » dans le texte ». 

                                 

                                C’est pour ça qu’à présent, vous vous réfugiez derrière des menaces et tentatives d’intimidations imaginaires que je vous aurais faites, vous êtes au pied du mur et tentez de me censurer pour vous en sortir. 


                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 10 octobre 2017 13:28

                                @Robespierre

                                Personnellement, je trouve cela très bien. J’ai été bloquée sur le Blog d’Amaury Grangil. Et c’est mieux ainsi. C’est le droit de celui qui écrit. Chacun sa route.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Elena Mangusta


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès