• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’hypnose vaccinale de masse expliquée par le professeur Mattias (...)

L’hypnose vaccinale de masse expliquée par le professeur Mattias Desmet

 Mattias Desmet est professeur de psychologie clinique à l’Université de Gand en Belgique. Il donne des cours de psychothérapie psychanalyse individuelle et aussi de psychologie de la foule. Il est expert en tyrannie, totalitarisme et hypnose de masse.

JPEG

 Dans un podcast publié en ligne, dans des articles et des interviews (par exemple ici), le professeur Desmet explique comment se forme l’hypnose de masse. Lorsque cette période dystopique finira dans les livres d’histoire, nous nous demanderons comment tout cela a pu se produire, mais l’analyse de Desmet nous donne déjà aujourd’hui des indications précises sur ce qui se déroule aujourd’hui sous nos yeux. Comment, c’est-à-dire, il est possible que la vie humaine se soit réduite à être enchaînée et asservie par un QR Code, avec la liberté accordée par les gouvernants à l’échéance des différentes piqûres vaccinales. Comment il a été possible d’échanger sa liberté contre un spritz au bar et de diviser la société entre si-vax et no-vax. Comment notre vie s’est réduite à être scannée par une application, comme si c’était un aliment acheté au comptoir du supermarché. Comment a-t-il été possible de justifier cette dérive au nom d’une urgence permanente, avec un État chantage qui, tout en se protégeant de toute responsabilité pénale et civile, nous dit quoi faire de notre corps au nom de prétendues exigences collectives et de la protection de la santé. Comment il a été possible d’ériger la science en religion et le totem vaccinal en panacée de tous les maux de l’humanité. Comment, tout cela a été possible, entre autres, dans une nation comme la France, au mépris de sa splendide Constitution, de son passé des Lumières et de ses saints principes de Liberté, d’Égalité, de Fraternité.

 Surtout, comme en seulement deux ans il a été possible d’effacer des décennies de luttes et de sang versé pour affirmer les libertés qui nous reviennent en tant qu’êtres humains.

 Le chercheur belge s’interroge depuis longtemps sur l’hypnose collective qui s’opère, même face à des mesures gouvernementales gouvernementales démentes et contradictoires. Une hypnose qui conduit les individus à sacrifier volontairement leur liberté, même maintenant que la variante Omicron, très contagieuse mais non mortelle, semble marquer le tournant vers la fin de la pandémie de Covid 19.

 Selon Desmet, il y a quatre conditions de base pour que la société soit vulnérable à l’hypnose de masse :

 1) Le manque de liens sociaux, l’isolement et la peur qui en résulte ;

 2) Ne pas concevoir un sens ou un but dans sa vie ;

 3) L’anxiété fluctuante (il suffit de voir le nombre de médicaments contre l’anxiété et la dépression prescrits chaque année) ;

 4) Niveaux élevés de frustration et d’agressivité.

 Des mensonges et des contradictions alimentés par le courant dominant ont été crus vrais par les masses, sans cesse tendues par un récit inspiré de la peur du virus et de la haine envers les réticents au vaccin ou envers ceux qui se posent des questions contraires aux décisions gouvernementales. Ces derniers, considérés comme des parias dont il faut se moquer et qui sont exclus de la société, même s'ils sont médecins, scientifiques et des prix Nobel.

 Desmet dit : « Les parents qui font piquer si avidement leurs enfants entrent dans la conscience de la foule qu’on appelle "formation de masse". Ce changement social se produit quand il y a ou il y a eu une période de peur fluctuante, et c’est un pas sur la route vers un état totalitaire. Le totalitarisme commence toujours par une formation de masse au sein de la population.

 Ce n’est pas la même chose qu’une dictature. Dans une dictature, les gens obéissent par crainte fondamentale du dictateur au sommet, mais le totalitarisme est le contraire. Les gens sont hypnotisés pour obéir "au bien de la collectivité". (...) Ils ne sont plus rationnels ou critiques comme autrefois, ils ne suivent plus la logique ».

 La raison pour laquelle tant de gens sont disposés à participer à ce délire collectif, « est que dans ce récit ils trouvent un nouveau lien social. La science, la logique et l’équité n’ont rien à voir avec tout cela ».

 Desmet met en évidence la différence entre une dictature montante et le totalitarisme : « En règle générale, dans une dictature classique, le dictateur devient plus doux et moins agressif une fois que les voix dissidentes, son opposition, sont réduites au silence. Une fois qu’il a pris le pouvoir complet, il n’a plus besoin d’être agressif et peut recourir à d’autres moyens pour garder le contrôle. Dans un état totalitaire, c’est le contraire qui se produit. Cela est fondamental à comprendre, parce que dans une société totalitaire, une fois que l’opposition est réduite au silence, c’est alors que l’État commet ses atrocités les plus grandes et les plus cruelles ».

 Ces deux dernières années, les idées dissidentes sur le Covid et les vaccins ont été ponctuellement réduites au silence. On se demande alors quand la science est devenue définitive et incontestable et lorsqu’elle est fermée à tout dialogue. Et pourquoi, après deux ans, la propagande martele-t-elle de plus en plus sur le vaccin unique pour tous, en arrivant à de véritables formes de persécution à l’égard de personnes saines, coupables seulement de refuser un traitement médical imposé ? Comment se fait-il qu’après ses années, on compte le plus grand nombre de contaminations parmi les détenteurs du pass sanitaire, puisque les non vaccinés ont été, de fait, empêchés même de vivre et de se déplacer librement ? Où est la logique de toutes ces mesures qui sont politiques et, bien sûr, non sanitaires ?

 De fait, aujourd’hui, la politique s’est emparée de la vie biologique. Le fameux code de Nuremberg et le "consentement éclairé" naquirent précisément comme défense de l’individu face à certaines extensions dangereuses du pouvoir politique.

 L’histoire nous enseigne que les masses ont toujours cru au dictateur de quart et que l’erreur a duré jusqu’à ce que les nations soient plongées dans l'abîme des guerres et de la spoliation des droits fondamentaux des peuples.

 Aujourd’hui, à l’époque numérique, nous vivons une forme inédite de coup d’État déguisé en politique sanitaire, entre des décrets sortis en un court laps de temps et une inoculation perpétuelle érigée en nouvelle forme de foi salvifique. Le tout assailli par la hâte et l’arrogance du Léviathan sanitaire, toujours plus nerveux et toujours plus dévorant les vies de chacun, vaccinés ou non vaccinés, désormais plus “humains”. L’histoire nous apprend que même les sorts se cassent, peu importe le temps que ça prend. C’est une période de vigilance que d’attendre que le rideau tombe sur cette comédie de l’absurde, avec tous ses tristes personnages, et que la Vie qui, malgré toute la violence à laquelle elle se heurte cycliquement, gagne sur tout, alors que cette fausse bonne gouvernance finit par se dévorer elle-même. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

209 réactions à cet article    


  • Lynwec 25 janvier 10:22

    La formule connue consistant à sacrifier sa liberté pour un peu de sécurité est parfaitement illustrée dans ce cas précis.

    Croyant protéger leur sécurité sanitaire, en refusant d’écouter tous les lanceurs d’alerte, pourtant nombreux et très tôt en action, les hypnotisés auront perdu les deux (et peut-être autre chose du point de vue philosophique ou religieux ) et condamné leurs propres enfants. Quelle déchéance !


    • lacsap151 25 janvier 18:52

      @Lynwec
      ça me fait penser à la phrase de Churchill adressée à Daladier et au ministre anglais à leur retour de Munich en 38 : < vous avez cru échapper à la guerre en acceptant la honte, vous aurez la honte et la guerre !>
      Mais ils ont mis les gens en état de sidération avec des injonctions contradictoires et en appuyant sur la peur. En revanche le retour de bâton sera violent, autant dans la réaction que dans la répression.


    • véronique 26 janvier 09:48

      @Lynwec
      Et sur le thème de la sécurité sanitaire, je pense qu’il n’est pas inutile de rappeler que dans les 2 ou 3 décennies à venir, les plus de 70 ans seront plus nombreux encore, donc les problèmes de moyens sanitaires, à l’hôpital en particulier, seront encore plus importants.
      Il est urgent que les + de 40 ans d’aujourd’hui en prennent conscience car ça concerne leur santé directement, d’ici quelques années. Cette « crise » permet de camoufler le désastre d’une politique sanitaire de serrage de ceinture pour l’hôpital public. 


    • Giordano Bruno - Non vacciné 30 janvier 12:30

      @véronique
      "...je pense qu’il n’est pas inutile de rappeler que dans les 2 ou 3 décennies à venir, les plus de 70 ans seront plus nombreux encore..."

      À condition qu’ils survivent jusque là, ce qui est une hypothèse hasardeuse.


    • Joséphine Joséphine 25 janvier 10:22

      La vaccination n’étant pas obligatoire, la masse a accepté de participer à une expérience. Par conséquent, la masse est réduite au rang de cobaye. C’est effrayant, mais la masse se sent tellement rassurée avec papa Castex qui prend notre température tous les matins comme si nous étions des gosses. Ils nous ont infantilisé. Il n’y a plus d’hommes, il n’y a plus de femmes, il n’y a plus que des enfants qui attendent tout de l’Etat. Comment a t’on pu tomber si bas ? 


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 janvier 10:55

        @Joséphine
         
        ’’La vaccination n’étant pas obligatoire, la masse a accepté de participer à une expérience.’’
         
        Est-ce que je me trompe si je perçois dans cette formulation un regret que les injections n’aient pas été rendues obligatoires ?


      • Joséphine Joséphine 25 janvier 11:01

        @Francis, agnotologue

        Hé ho ça va pas non smiley Le jour où cette vaccination sera obligatoire, je quitte le pays ! Je rappelle juste que ce vaccin n’est pas obligatoire car certains vaccinolâtres qui nous traitent « d’assassins » en ce lieu semblent oublier qu’un nonvax n’est pas un hors-la-loi. 

        Nous ne sommes ni assassin, ni hors-la-loi ! Et c’est d’autant plus grave que la masse hypnotisée accepte de se faire inoculer une substance inconnue alors que ce « vaccin » n’est pas obligatoire. 


      • Adèle Coupechoux 25 janvier 11:10

        @Joséphine

        La vaccination est obligatoire.
        Il faut arrêter de se mentir. C’est facile pour des retraités ou des personnes qui ont des soutiens financiers (peu importe la forme qu’ils prennent).
        Pour les soignants, cela a été totalement brutal et vicieux.
        Pas le temps de se retourner, ni de démissionner.
        La suspension, sans indemnité chômage, et sans la possibilité de trouver un autre poste ailleurs. Et sans pouvoir transmettre à un remplaçant sa patientèle (c’est le cas pour les dentistes)
        https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/yonne-les-dentistes-suspendus-car-non-vaccines-ne-peuvent-pas-se-faire-remplacer-1634490121


      • Adèle Coupechoux 25 janvier 11:54

        @Adèle Coupechoux

        Je n’évoque même pas les enfants à qui cette vaccination a été imposée comme le port du masque pour protéger des adultes peureux.


      • Joséphine Joséphine 25 janvier 12:14

        @Adèle Coupechoux

        Officiellement ils n’arrivent pas à rendre cette vaccination obligatoire tant ils ont peur d’être engagés judiciairement. Les blessés et les décès de Pfizer, ils savent bien que c’est l’affaire du sang contaminé puissance mille. Ils ont tellement peur qu’aucun gouvernement ne mettra cette vaccination obligatoire. Ils font donc un odieux chantage vaccinal. 

        Si ils parvenaient à mettre ce vaccin obligatoire, nous deviendrions de fait des hors-la-loi, mais ils ne pourront pas le faire, ils font dans leur froc ! Ils savent très bien le mal qu’ils font à la population. Ils savent...Et ils savent que nous savons qu’ils savent. 


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 janvier 12:42

        @Joséphine
         
         ’’Ils savent...Et ils savent que nous savons qu’ils savent.’’
         
        Et ça ne les empêche pas de continuer.


      • Adèle Coupechoux 25 janvier 15:13

        @Joséphine

        Ils n’ont peur de rien, la maltraitance que subissent les enfants depuis bientôt deux ans, ils ne cessent de l’aggraver.
        Avec la complicité de la majorité des enseignants et des parents.
        J’en rencontre peu qui s’insurgent contre ces tortures à répétition.
        Laurent Alexandre, Delfraissy demandent à leurs petits enfants de porter le masque pour être protégé ...Et veulent les vacciner après avoir semé la terreur tout autour d’eux. Ça en dit long.


      • alinea alinea 25 janvier 15:20

        @Joséphine
        La vaccination obligatoire est impossible, interdite mondialement, internationalement, moralement et constitutionnellement.
        Ils le font dans des groupes humains, par métiers, juste parce qu’ils savent que ceux-là obéiront... ce qui est désolant, c’est que les médecins se soient arrêtés ; aidés de leurs patients, ils auraient dû annoncer leur désobéissance, en continuant de bosser... ce qu’ils ont fait en réalité, mais pas officiellement ni divulgué.
        cette lâcheté, même de la part de courageux arrêtés en chemin, en dit long sur notre capacité d’entraide !


      • Bertrand Loubard 25 janvier 17:50

        @Francis, agnotologue

        Le « pourquoi » de l’absence de légifération (illégitime, au sens d’Habermas) relative à l’injection (planifiant l’obsolescence programmée de notre immunité d’une manière récurrente) nous renvoie ce que déjà en 1951, Hannah Arendt écrivait : « Le système (totalitaire) a besoin d’une absence de loi pour créer le vide juridique dans lequel ils est impossible d’inscrire la résistance, la désobéissance, l’objection de conscience de telle sorte que la condamnation a pour objet un non être juridique ».

        Si nous ne sommes pas vaccinés :

        - l’ambulanciers ne pourront plus venir quand nous serons accidentés en rue,

        - les pompiers ne pourront plus intervenir quand il y aura le feu à l’appartement,

        - les policiers ne pourront plus nous protéger quand les voleurs seront dans la maison,

         - les avocats ne nous pourront plus nous défendre au tribunal.

        CQFD.

        Merci à Lucia Gangale et au Professeur Mattias Desmet

        Bien à vous


      • Yaurrick Yaurrick 25 janvier 19:27

        @Joséphine
        « l n’y a plus d’hommes, il n’y a plus de femmes, il n’y a plus que des enfants qui attendent tout de l’Etat. »
        Comment voulez qu’il en soit autrement, ça fait des décennies que les français votent pour que non seulement l’état nounou perdure et mais qu’en plus ils ne veulent pas se rendre compte que c’est à leur dépens... Si épidémie il y a , c’est une épidémie du syndrome de Stockholm.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 janvier 19:40

        @Bertrand Loubard
         
         Annah Arendt disait aussi : «  Les mouvements totalitaires avaient moins besoin de l’absence de structures d’une société de masses, que des conditions spécifiques d’une masse atomisée et individualisée. »
         
        Nous y sommes.
         Bien à vous.


      • velosolex velosolex 25 janvier 21:58

        @alinea
        Mon fils qui est au canada me rapporte qu’un gars s’est fait privé de visite à ses gosses, en tant que divorcé car il n’était pas vacciné. Le pays va bientôt donner des lourdes amendes aux opposants du vaccins, si pas de raison médicale associée. L’Autriche s’apprête aussi à le faire. Person ça ne me choque pas. Je vois pas pourquoi des gens se mettraient en danger pour accepter que des paranos défendent leurs lubies. On repart à 400 morts par jour. C’est des chiffres qui font réfléchir normalement. Mais nous sommes au delà de la raison. On ne peut pas empêcher les états de prendre leur responsabilité. C’est comme ça depuis la nuit des temps en temps de pandémie.. 


      • velosolex velosolex 25 janvier 22:06

        @Francis, agnotologue
        La pauvre Annah Arendt se retournerait dans sa tombe si elle se voyait récupéré pour accommoder cette sauce nauséabonde. 
        Pourquoi ne pas évoquer tout autant John Lennon : « Imagine all the people... »


      • Joséphine Joséphine 25 janvier 23:50

        @velosolex

        L’Autriche fait marche arrière, notamment sur le montant des amendes des non-vaccinés. Vous savez pourquoi ? Parce que ce que l’Autriche s’apprêtait à faire est parfaitement illégal.


      • Joséphine Joséphine 25 janvier 23:54

        @alinea

        A l’heure où l’humanité porte un masque, les masques tombent. Et je crois que les médecins ne vont pas tarder à être haï par une immense partie de la population. Eux qui auraient du réconforter et soigner les souffrances des malades ont montré leurs vrais visages, et on a vu la Bête en eux. Bientôt les docteurs devront prendre des gardes du corps, on ne maîtrise que rarement une foule qui demande des comptes. 


      • Joséphine Joséphine 26 janvier 00:07

        @Yaurrick

        Le peuple est un éternel otage victime du syndrome de Stockholm Le peuple de l’URSS craignait autant qu’il respectait le dictateur Staline. Le peuple aime être tenu en laisse, il aime ça, il veut la surveillance, il veut le traçage, le QR Code, les amendes .... Il suffit d’en lire certains ici qui trouvent normal de priver un père de voir son fils sous prétexte qu’il n’est pas vacciné. C’est à cause du consentement de ces personnes que nous en sommes là où nous en sommes, mais il y’a toujours un moment où ça craque.

        Les fins de guerre sont toujours très moches. 


      • Joséphine Joséphine 26 janvier 00:11

        @Adèle Coupechoux

        Je compte sur les mères louves pour protéger leurs petits de cette folie ! Pour le moment très peu d’enfants sont vaccinés en France, et tous les jours des QR Codes se désactivent. Nous serons de plus en plus nombreux, nos rangs n’ont pas fini de grandir ! 


      • Wu Wei Wu Wei 26 janvier 03:55

        @Adèle Coupechoux
        Ca les excite la maltraitance, surtout la maltraitance infantile.
        D’autres diraient que ça sent le pervers sataniste :->


      • SilentArrow 26 janvier 07:19

        @velosolex

        Je vois pas pourquoi des gens se mettraient en danger pour accepter que des paranos défendent leurs lubies. 


        On vous a manipulé et vous avez du mal à le reconnaître, voilà tout.

        Le gouvernement voulait que vous vous fassiez piquer. Il vous a donc dit que l’injection vous protégerait. Vous l’avez cru et vous vous êtes laissé piquer.

        Maintenant, le gouvernement veut mettre la pression sur les non piqués en montant les piqués contre eux. Pour cela, il vous dit que les non piqués vous mettent en danger. Et vous le croyez. Et vous vos mettez à râler contre les non piqués.

        Sans vous rendre compte de l’absurdité du raisonnement : si les non piqués vous mettent en danger, c’est que le produit qu’on vous a inoculé ne vous protège pas et que vous vous êtes fait rouler dans la farine.

        J’ai des proches qui sont piqués, d’autres comme moi qui ne le sont pas. Qui a raison, qui a tort ? Personne ne le sait avec certitude.
        C’est à cause de cette marge d’incertitude qu’il faut respecter la décision de chacun et qu’il est absurde de souhaiter la mort de ceux de l’autre camp rien que pour avoir raison.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 janvier 07:36

        @Francis
         
        Et si le virus n’était pas la cause première de la gravité de la maladie mais seulement un vecteur ? Voilà qui confirmerait Béchamp : « Le virus n’est rien, le terrain est tout »
         
         Des travaux récents vont dans ce sens : Et si le « SRA » expliquait la Covid-19 ?
         
        cf. cette interview passionnante. extrait :
         « Jean-Marc Sabatier nous révèle cette découverte fondamentale qu’il a faite avec des virologues de Wuhan (Chine) en mars 2020 (publiée en avril) : « des maladies COVID-19-like apparaissent lors du dysfonctionnement d’un système hormonal/physiologique ubiquitaire dans le corps humain, appelé système rénine-angiotensine SRA, et ceci même en l’absence du virus SARS-CoV-2  ».
         
        Omicron serait amha le résultat de l’impact des découvertes et connaissances acquises en matière d’hygiène et de nutrition durant ces deux années de galère par le grand public ainsi que quelques médecins éveillés.

         


      • Citoyen de base 26 janvier 08:21

        @Joséphine
        La vaccination est pourtant déjà obligatoire en Autriche et bientôt en Allemagne où les responsables auront tout autant à craindre la réaction des peuples en colère.
        Je crois plutôt que selon les pays et leurs traditions, l’oligarchie essaye différentes stratégies pour voir laquelle marche le mieux localement.
        En France, c’est la division de la société avec son corollaire, la délation.
        Toutes ces décennies de « Reductio ad hitlerum » pour ça !


      • placide21 26 janvier 09:07

        @Wu Wei
        Oui ça les excite, ne pas oublier que pierre bergé a sponsorisé macron .


      • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 09:48

        @alinea
        ce qui est désolant, c’est que les médecins se soient arrêtés ; aidés de leurs patients, ils auraient dû annoncer leur désobéissance, en continuant de bosser..

        Un médecin piquouseur gagne 23 000 euros par mois.
        Voici un médecin corrompu qui touche 50 euros par vaccin, à condition que ce soit un Pfizer, mais il est en discussion avec Moderna.


      • Adèle Coupechoux 26 janvier 09:54

        @Joséphine

        J’ai entendu parler de cette association.
        Il faudrait que ce soit plus que les louves, les parents, les grands-parents.
        Un jeune de 16 ans est interviewé sur Sud radio :

        https://www.youtube.com/watch?v=cq9HlWFjIs8

        Et voici des informations sur son site et le soutien qu’il offre aux jeunes en général :
        https://www.francesoir.fr/videos-pause-interview/ilan-16-ans


      • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 09:55

        @ Joséphine,
        A l’heure où l’humanité porte un masque

        Non, non, il s’agit des pays de l’Otan/OCDE.
        L’Inde a utilisé massivement l’Ivermectine.
        Et l’Afrique n’est quasiment pas concernée, les Africains prennent de la chloroquine.


      • véronique 26 janvier 09:56

        @velosolex
        Si le nombre de décès augmente, c’est bien que la vaccination de masse ne fonctionne pas. Il faut ouvrir les yeux.
        Ou alors elle fonctionne, mais on nous ment sur le nombre d’hospitalisés et de décès, ce qui serait absurde.


      • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 10:11

        @SilentArrow
        Sans vous rendre compte de l’absurdité du raisonnement : si les non piqués vous mettent en danger, c’est que le produit qu’on vous a inoculé ne vous protège pas et que vous vous êtes fait rouler dans la farine.

        Théoriquement, les vaccinés ne risquent rien ! Comme c’est faux, de nombreux vaccinés hésitent maintenant devant la 3e dose qui ne protège de rien.

        Mais je suis quand même étonnée de la facilité avec laquelle le Gouvernement, aidé par Mac Kinsey, a réussi à faire de ce pays parmi les plus révolutionnaire de la planète, un troupeau de moutons... Macron connait Mac Kinsey depuis 2007.

        "(...) L’affaire se noue dès la participation du futur Président à la Commission Attali “pour libérer la croissance”, en 2007. Macron s’y fait alors connaître du patron de Mc Kinsey France.(...)

        En 2016, Mc Kinsey est tout feu tout flamme pour Emmanuel Macron et prête gracieusement, semble-t-il, une dizaine de salariés au staff du candidat Macron. C’est le fameux “pro bono” des cabinets de conseil qui se rémunère toujours tôt ou tard. Et dans le cas de Mc Kinsey, ce semble assez tôt.etc


      • véronique 26 janvier 10:11

        @Adèle Coupechoux

        Pour les soignants, la vaccination est obligatoire. Et les dommages causés par la vaccination, graves ou pas graves, sont pris en charge par l’État. La loi est très claire.

        En revanche pour les autres, la vaccination n’est pas obligatoire. Ce qui est obligatoire, c’est le pass vaccinal ou sanitaire, partout où il est exigé. La nuance est importante. Décider d’une obligation vaccinale pour les soignants, c’était possible même si on manque de recul sur ces vaccins, car les soignants sont particulièrement exposés à la contamination et qu’il n’existe pas de données reconnues par les autorités qui soient franchement en défaveur de ces vaccins. 

        Pour l’ensemble de la population, décider d’une obligation c’est déjà plus délicat, vraiment très discutable. Et compte-tenu des possibles conséquences pour l’État et pour les détenteurs du pouvoir, on comprend bien que celui-ci évite pour le moment de rendre cette vaccination obligatoire.
        Le problème c’est que le pass vaccinal (et aussi le pass sanitaire) est une manière de contourner cette difficulté en mettant en place un contrôle de vaccination pour une vaccination non obligatoire.


      • Adèle Coupechoux 26 janvier 10:25

        @véronique

        " En revanche pour les autres, la vaccination n’est pas obligatoire

        "
        Si les patrons des restaurants ne semblent pas soumis à l’obligation vaccinale, leurs employés eux le sont.
        L’accès au travail leur est donc interdit s’ils ne sont pas vaccinés. C’est une obligation pour pouvoir travailler.
        La liberté de circuler est également interdite. Puisqu’il est exigé dans les transportes en commun comme les TGV. C’est une obligation pour continuer à le prendre.
        Je comprends votre argument, mais répéter que l’obligation vaccinale n’existe pas, n’en fait pas une vérité. Les faits sont là pour le rappeler.


      • véronique 26 janvier 10:46

        @Adèle Coupechoux

        Il ne s’agit pas d’une obligation vaccinale pour les salariés des restaurants et autres. C’est encore ici le système du pass (sanitaire) qui est obligatoire (et pour les patrons aussi d’ailleurs).

        Je sais bien qu’en pratique, ça revient à rendre obligatoire la vaccination, mais on se trompe de combat si on réduit le problème à la critique du caractère obligatoire (officieusement) de la vaccination. Parce que cette critique est facile à balayer. Et d’ailleurs, elle a été balayée par le Conseil constitutionnel, comme on pouvait s’y attendre.

        Il faut combattre le pass sanitaire et le pass vaccinal en tant que tels, et non pas comme s’ils s’assimilaient à une obligation vaccinale.

        C’est très important car beaucoup de gens pensent que si la vaccination devenait légalement obligatoire, le pass, sanitaire et vaccinal, serait abandonné. Or la vaccination deviendra peut-être obligatoire, dans quelques temps, mais ça n’imposera pas d’abandonner le pass. On aura les deux.


      • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 10:57

        @Adèle Coupechoux
        Si les patrons des restaurants ne semblent pas soumis à l’obligation vaccinale, leurs employés eux le sont.

        Exact, je connais un boulanger qui a reçu la visite des gendarmes car il servait les clients l’après midi. Depuis, il fait des tests, ne trouvant pas de vendeuse vaccinée pour le remplacer.


      • Adèle Coupechoux 26 janvier 11:09

        @véronique

        Le Conseil constitutionnel comme le reste de nos institutions n’est plus crédible.
        L’état de droit n’existant plus. Il fait ce qui sert ces nombreux intérêts privés.
        Je suis bien évidemment d’accord sur le fait que le pass doit être supprimé et je crains qu’il ne puisse être supprimé que si les procès contre ces fous furieux aboutissent pour les neutraliser et ça c’est pas gagné.
        Le pass est un outil de traçage, ni plus ni moins. Pour nous imposer un modèle à la chinoise.


      • Adèle Coupechoux 26 janvier 11:12

        @Captain Marlo

        Comment ne se rendent-ils pas compte que nous sommes dans un état « policier » ?
        Je mets policier entre guillemet. Une amie ex-restauratrice m’a confié que certains restaurateurs dénonçaient les fraudeurs..La population est bien dressée. Et désormais depuis le plus jeune âge quand l’école sert à ça.


      • Arogavox Arogavox 26 janvier 11:54

        @Adèle Coupechoux
         Non seulement le conseil constitutionnel n’est plus crédible, mais il a factuellement fauté au point de ne plus être légitime !
          Le fumeux tour de passe_passe rhétorique par lequel d’aucuns prétendent « non-obligatoire » ce pass waxxinal ne peut arriver à faire illusion actuellement en France que par un contexte d’oppression et généralisée, coulée à une longue dérive de l’état psychologique de la population française. 
        (cf  Bertrand Russell : ’ La logique est la science qui fonde les idées vraies, la psychologie la science qui explique les idées fausses. ’

        )

         Si les Français n’étaient contraints à ces « waxxinations » que par l’interdiction d’aller commander un seul Spritz dans un bar, cette seule contrainte officiellement établie suffirait à rendre ces « waxxinations » OBLIGATOIRES !

         Que l’actuelle institution française Justice, emploie (peut-être ?  n’étant pas juriste je m’en tiens ici à une hypothèse légitime) un vocabulaire spécifique, malheureusement non précisé ni traduit en français-courant dans les communications des média, voilà un tout autre problème. Si dans ce ’Français-parallèle’, spécifique aux affaires juridiques, le mot « obligatoire » peut être compris AUJOURD’HUI selon une acception contraire à celle du Français courant, alors ce n’est qu’une question de contexte et d’époque. Car, la Justice et son vocabulaire ne sont pas immuables et doivent ne pas l’être : ils doivent sans cesse évoluer en fonction de l’évolution constante de la Volonté générale.
          Qui nous dit que, dès demain, le sens courant du mot « obligatoire » ne sera pas rapidement rétabli, même dans le langage judiciaire ?! 


      • Arogavox Arogavox 26 janvier 11:57

        @Arogavox
        correctif :  "... un contexte d’oppression généralisée, couplée à une longue dérive

         ..."


      • alinea alinea 26 janvier 13:14

        @velosolex
        Mon neveu qui est scientifique au Canada, milite avec beaucoup de scientifiques, médecins, chercheurs, pour faire revenir la raison ; il ne revient pas en Europe parce qu’il refuse le vaccin : on en parle dans la lettre ci dessous : il s’agit de politique, et c’est au citoyen de se libérer de ses chaînes.
        et puis des sources sûres nous disent ceci :
        Tenez bon, ça craque de partout ! - Xavier Bazin

        C’est curieux comme on se fait des idées des autres, juste sur quelques mots !! je ne vous imaginais pas si couard et surtout si aveuglé par la doxa !


      • Adèle Coupechoux 26 janvier 13:28

        @Arogavox

        Encore faut-il admettre que nous sommes « ...dans un contexte d’oppression généralisée, couplée à une longue dérivé...
        Beaucoup encore de nos concitoyens font comme si tout était normal. Que toute cette brutalité vient d’une pandémie et non des mesures qui sont imposées.
        Tout comme le conseil constitutionnel, quid de l’éthique biomédicale ?
         » Le consentement libre et éclairé " extorqué par les chantages, les menaces, les punitions, l’incitation à la haine par un pouvoir aussi bien politique que médical me semble lui aussi faire partie du passé.
        En moins de 2 ans, tout a été balayé, supprimé 


      • véronique 26 janvier 15:06

        @Arogavox

        Ce n’est pas une question de vocabulaire. Le mot obligatoire n’a pas changé de définition.
        L’Etat de droit est attaqué, mais il n’est pas supprimé. Pour maintenir l’illusion d’un Etat de droit intact, le gouvernement et le conseil constitutionnel ainsi que d’autres, se réfugient derrière le juridisme. Les interprétations sur le fond sont quasi-inexistentes, on s’en tient à des garanties formelles.

        Par exemple, pour le pass sanitaire. Il a un domaine d’application très large, qui concerne aussi des activités essentielles. Donc presque tout le monde est obligé de l’avoir, y compris pour des activités qui, sans être obligatoires, ne résultent pas vraiment d’une convenance personnelle. Si ce pass n’avait pu être obtenu que par la vaccination, on pouvait l’assimiler à une vaccination obligatoire en population générale. Le gouvernement a donc pris soin de permettre l’obtention de ce pass avec un simple test. Le conseil constitutionnel n’avait plus qu’à souligner qu’on pouvait obtenir le pass sans être vacciné, pour pouvoir affirmer que le pass sanitaire n’était pas équivalent à une vaccination obligatoire.

        Le pass vaccinal, lui, ne peut pas être obtenu avec un simple test. Donc ce serait en réalité une vaccination obligatoire ? Et bien non. Comme c’est limité aux activités de loisirs, non obligatoires donc, et que ça ne concerne pas les activités essentielles, c’est bon, la constitution est respectée.

        À une autre époque, le Conseil constitutionnel serait allé plus loin dans son interprétation en soulignant par exemple que l’obligation de recourir à plusieurs tests naso-pharyngés par semaine était une manière de pousser à la vaccination et donc de rendre de facto la vaccination obligatoire, au moins pour les personnes ayant besoin du pass pour travailler. 

        D’où la nécessité de ne pas confondre pass et vaccination obligatoire, qui sont bien 2 choses différentes.


      • Adèle Coupechoux 26 janvier 15:43

        @véronique

        A moins d’être rentier, le travail reste une activité essentiel.
        Le but du gouvernement totalement assumé d’ailleurs, est de vacciner la population dans sa totalité. Peu importe pour lui les moyens employés même si c’est par les chantages et les menaces.
        Alors que nous ne sommes pas les responsables de ce désastre structurel des hôpitaux.


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 26 janvier 15:56

        @Captain Marlo
        C’est donc une conversation en off, avant le journal.
        Comment expliquer que Pfizer paie 2,5 fois le prix du vaccin à une pourriture de médecin ( Dr (sic) Jean-Luc Fanon, président de la Conférence régionale de la Santé et de l’Autonomie, rien que ça.) pour vendre un seul vaccin à 20€ ? C’est économiquement stupide, non viable, il y a donc une autre cause qui les motive à vacciner 100% de la population, c’est évident.
        Mais quelle est cette cause ?
        Qu’y a-t-il derrière cette saloperie de vaxxin ?
        Est-ce un meurtre avec prémédiation, avec effet dans les deux ans ? Ce médecin serait donc un tueur à gage ? 
        Je ne vois pas d’autre hypothèse.
        Quelqu’un ?



      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 janvier 16:22

        @doctorix, complotiste
         
         ’’Comment expliquer que Pfizer paie 2,5 fois le prix du vaccin à une pourriture de médecin ( Dr (sic) Jean-Luc Fanon, président de la Conférence régionale de la Santé et de l’Autonomie, rien que ça.) pour vendre un seul vaccin à 20€ ?’’
         
        Peut-être que Pfizer reçoit ou recevra beaucoup plus que 20 € par vaxxin ?


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 26 janvier 16:32

        @capitaine marlo
        STOP !
        On s’est faits avoir.
        En fait, il essaye bénévolement de faire en sorte que les soignants se fassent vaxxiner et reprennent leurs fonctions.
        Les 50 euros, c’est une plaisanterie, de pas très bon goût.
        Il ne touche rien, en fait.
        C’est difficile d’éviter tous les pièges.
        Et on ne nous pardonne rien...
        Soyons plus vigilants.


      • véronique 26 janvier 17:17

        @Adèle Coupechoux

        Oui vous avez raison. Le pass vaccinal est aussi exigé pour les personnes travaillant dans des lieux soumis à pass vaccinal.’ La seule activité essentielle qui est restée soumise au pass sanitaire uniquement concerne notamment les soins à l’hôpital.

        Pour les travailleurs soumis à pass vaccinal, le conseil constitutionnel s’en est sorti en rappelant que ça ne s’appliquait que dans certains cas : «  Il appartient ainsi au pouvoir réglementaire de restreindre l’application de ces dispositions aux seules personnes occupant des postes et fonctions qui se trouvent effectivement exposés à un risque particulier de contamination »
        De plus l’employeur peut proposer si c’est possible, un autre poste au salarié qui ne souhaite pas se faire vacciner. 
        C’est limite comme argumentaire, mais on voit bien le raisonnement du conseil constitutionnel qui consiste à dire que l’obligation du pass vaccinal n’est pas systématique pour tous les salariés, ou pour tous les salariés de certaines entreprises. On est donc très loin d’une obligation vaccinale telle que pourrait le prévoir une loi (comme pour les soignants).

        En revanche je ne suis pas entièrement d’accord avec vous sur l’objectif poursuivi. Oui c’est clair que le gouvernement veut écouler des stocks de vaccins. Mais ce n’est pas le seul objectif. La mise en place du pass vaccinal, qui pourra servir pour les autres vaccins, est à mon avis au moins aussi importante. 


      • Adèle Coupechoux 26 janvier 17:29

        @véronique

        « La mise en place du pass vaccinal, qui pourra servir pour les autres vaccins, est à mon avis au moins aussi importante. »
        Voire plus, comme un crédit social à la chinoise...Les dérives sont à craindre. En pleine « pandémie »,

        " Le Conseil constitutionnel vient de rendre sa décision sur la loi « responsabilité pénale et sécurité intérieure ». Ce texte, adopté le 18 novembre 2021 par le Parlement, prévoyait notamment de ré-autoriser les drones policiers. Si les drones avaient été interdits à quatre reprises depuis 2020 (deux fois par le Conseil d’État, une fois par la CNIL et une fois par le Conseil constitutionnel), l’entêtement du gouvernement a porté ses fruits. Après deux années d’illégalité, les drones vont ré-occuper le ciel et restaurer la surveillance de masse."

        https://www.laquadrature.net/2022/01/21/les-drones-policiers-autorises-par-le-conseil-constitutionnel/


      • Arogavox Arogavox 26 janvier 17:58

        @véronique
        Désolé, mais lorsqu’une autorité impose une contrainte à ceux qui n’obtempère pas à son injonction, il reste incohérent de prétendre que cette injonction ne soit pas obligatoire : selon l’acception de ce mot en langage courant !
         Je reste convaincu que même la moindre des contraintes (genre : empêcher de pouvoir prendre un verre dans un café  même à ceux qui, quoi qu’il en soit, n’en auraient jamais eu envie) rend une injonction obligatoire.

        Si le Conseil, voire, plus tard la Justice, utilisent une acception différente, non indiquée dans les dictionnaires usuels, du mot « obligation », la moindre des politesses, et surtout un sens minimal du respect dû aux Français, serait de signaler quelle langue ils parlent, et à partir de quels dictionnaires, tout citoyen (censé ne pas ignorer la loi) est censé pouvoir comprendre LEUR langage !

         L’interprétation du Conseil, voire, éventuellement, de la Justice, n’est ni divine ni immuable : le Conseil, ou la Justice, peuvent certes abuser à une époque donnée, mais, surtout dans une prétendue « démocratie », ces institutions doivent pouvoir évoluer (en se renouvelant, ou pas ...) et surtout se conformer à la Volonté générale qui, elle, est censée être appréciée de façon consensuelle par la population !


      • izarn izarn 26 janvier 18:09

        @Joséphine
        Déjà le vaccin obligatoire, ça sent le Dr Mengele...
        Heil !
        Un vaccin, même avant de l’ouvrir, c’est de la merde !
        (Hara Kiri, 1968)


      • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 18:34

        @Adèle Coupechoux
        comme un crédit social à la chinoise...Les dérives sont à craindre. En pleine « pandémie »,

        C’est Ursula qui est à la manoeuvre !

        "Dans un discours devant le Parlement Européen, Ursula von der Leyen a évoqué l’identité numérique européenne comme une solution majeure pour l’Union. Pour beaucoup d’Européens, ce sujet technique ne mérite pas un tel traitement de faveur. Ils n’ont pas compris qu’Ursula lui accorde une telle importance… parce qu’il est l’arme fatale, mais cachée, pour détruire définitivement les Etats-nations et la résistance opiniâtre qu’ils continuent à opposer aux projets dystopiques de la caste mondialisée. Dans cinq ou six ans, un état-civil européen remplacera les états-civils nationaux et permettra de mettre en place un crédit social à la chinoise. Si nous ne nous y opposons pas.etc


      • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 18:38

        @Arogavox
         Je reste convaincu que même la moindre des contraintes (genre : empêcher de pouvoir prendre un verre dans un café — même à ceux qui, quoi qu’il en soit, n’en auraient jamais eu envie) rend une injonction obligatoire.

        J’espère que la Résistance viendra d’autres pays, ici les carottes sont cuites, les Institutions sont vérolées : « La Cour de Justice de la République classe sans suite 20 000 plaintes contre des Ministres ». Circulez, ya rien à voir !!


      • Arogavox Arogavox 26 janvier 19:23

        @Captain Marlo
        Hé oui, les Institutions actuelles sont vérolées ! au point de ne plus être légitimes.

         Si jamais certains tiennent à penser que le pass waxxinal , tout comme l’ex-pass-sanitaire ne soient pas obligatoires, cela ne peut être que parce que les Français n’ont plus d’Institutions (pas plus que de Président de la République) !


      • Adèle Coupechoux 26 janvier 19:33

        @Captain Marlo

        Tous les recours que nous avions déposés avec mon mari ont été rejetés. Que ce soit contre l’obligation vaccinale, contre le pass sanitaire des adolescents... De plus, toutes les décisions ont fait jurisprudence.
        Saisir nos tribunaux est vain.


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 26 janvier 20:10

        @Adèle Coupechoux
        Le député européen roumain Cristian TERHEŞ explique la manière dont la Commission européenne est en train de progressivement mettre en place le crédit social à la chinoise à travers un identifiant numérique unique, lié à l’Agenda 2030 et au « changement climatique »
        https://www.businessbourse.com/2022/01/26/le-depute-europeen-roumain-cristian-terhes-explique-la-maniere-dont-la-commission-europeenne-est-en-train-de-progressivement-mettre-en-place-le-credit-social-a-la-chinoise-a-travers-un-identifiant-num/


      • alinea alinea 26 janvier 20:35

        @Captain Marlo
        On va dire, pour essayer de comprendre ces hommes, que les études de médecine désormais ne se préoccupe pas de l’humain ; après l’apprentissage des noms de nerfs et autres, ils passent à l’apprentissage du nom des molécules puis à ceux des médicaments... rien en dix ans qui puisse les dévier d’un poil sur l’humanité des médecins de famille d’antan.
        j’aimerais connaître le pourcentage de ceux qui s’en sortent, en gros je suppose, ceux qui se sont arrêtés de bosser le 15 septembre.
        Désormais plutôt mourir qu’aller voir un gus qui a accepté de continuer sa distribution d’ordonnances, en y excluant évidemment ivermectine et quinine... c’est dommage parce que j’ai vraiment besoin d’une ordonnance pour une paire de lunettes... les miennes ont plus de dix ans, elles n’ont plus qu’une branche et leurs verres sont presque aussi usés/rayés que sont sales les vitres de ma bagnole !
        La vie est dure, je vous le dis !!


      • alinea alinea 26 janvier 20:43

        @doctorix, complotiste
        On faisait ça aux veaux, une petite boucle dans l’oreille avec un long chiffre écrit dessus ; mais c’était dur à lire, les veaux ne se laissent pas chatouiller les oreilles comme ça ; alors on a trouvé une pancarte orange, très chic, visible dans les phares ( on se demande pourquoi !!).
        Alors je pense qu’on devrait mettre une boucle aux nouveaux-nés ; bien sûr les riches pourraient la faire en or, les autres en laiton, ou bien en fer, mais ça rouille, alors investir en laiton pour les pauvres ??... hum
        oui oui je sais... on pense aux puces !


      • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 26 janvier 21:58

        Emmanuel macron (1977) et son mari Brigitte, née Jean Michel Trogneux en 1945, ont en réalité non pas 24 ans, mais 32 ans d’écart.

        C’est donc un homme de 47 ans qui a séduit son élève de 15 ans en 1992.

        Je passe sur les définitions et conséquences juridiques de cet acte (détournement de mineur par personne ayant autorité, entre autres).

        Coté moral, chacun en pensera ce qu’il veut.

        Mais je ne suis pas sur que les Français auraient voté en 2017 pour un homosexuel maqué avec un transgenre de 32 ans son ainé.

        Et je suis convaincu qu’ils ne recommenceront pas en 2022.

        Donc, vous pouvez barrer macron de la liste des candidats, car le secret de polichinelle va exploser dans les semaines qui viennent.

        Notre bourreau va payer ses crimes envers la France de la façon la plus hideuse et méritée qui soit.

        http://pressibus.org/gen/trogneux/index.html

        Je n’ai jamais autant adoré faire la pute...


      • alinea alinea 27 janvier 11:44

        @doctorix, complotiste
         smiley


      • véronique 27 janvier 16:11

        @Arogavox

        Mais oui, il y a contrainte puisqu’on nous dissuade de ne pas nous faire vacciner. Mais c’est le pass qui est obligatoire, et non pas la vaccination. Sur un plan formel. Donc vouloir faire supprimer le pass, parce qu’il serait l’équivalent d’une obligation vaccinale est voué à l’échec. C’est inévitable.
        D’ailleurs il existe une obligation vaccinale légale, à l’encontre des soignants. Mais pas en population générale.

        En résumé, le conseil constitutionnel rejette la qualification d’obligation vaccinale pour le pass, parce que, soit il y a possibilité de remplacer par les tests, soit parce que ça ne concerne que certaines personnes en fonction des circonstances, soit parce que ça ne concerne que certaines activités dont tout le monde peut se passer. Une obligation vaccinale, c’est pour tout le monde ou bien un groupe de personnes determiné (par la profession par exemple), et c’est permanent et non pas selon les activités. 

        Et je pense que tout le monde a compris que le conseil constitutionnel marchait main dans la main avec le gouvernement et que par conséquent, il n’est pas question qu’il interprète la loi au-delà de la lettre du texte. Donc on ne s’attend pas à ce qu’il dise par exemple que le pass vaccinal est en réalité une obligation vaccinale et qu’il faut donc supprimer les articles de loi qui l’instaurent puisque la responsabilité de l’Etat n’a pas été prévue et que de ce fait l’État ne satisfait pas à son devoir de protection de la santé de tous. 

        Du reste il y a bien d’autres choses à reprocher au pass vaccinal sans aller chercher la requalification en obligation vaccinale.


      • véronique 27 janvier 16:25

        @Adèle Coupechoux

        Oui j’ai vu passer cette décision du Conseil constitutionnel. Navrant...
        Et pour ce qui est du pass, on peut craindre des dérives, oui bien sûr. La population a montré qu’elle l’acceptait, alors même si un jour le pass vaccinal n’est plus exigé, il pourra ressortir à d’autres occasions, être élargi à d’autres circonstances. 



      • alinea alinea 28 janvier 13:02

        @Captain Marlo
        Ils font toujours tout en grand là-bas !
        sinon y aurait-il un lien entre l’homosexualité, la déglingue gay pride, et la politique du Canada et de la France ?


      • ASTERIX 29 janvier 12:23

        @Joséphine
        On est entré en dictature dans le role des SS nos ENARQUES : 3 MILLIONS DE SENIORS NON VACCINES enquete simple la LA PLATEFORME SIDEP GOUV FR COVID ET DONC LE VACCIN ET LES RESULTATS DE TESTS LEUR SONT INACESSIBLES
        UN ancien est refusé chaque jour pour une opération médicale : ils recoivent un charabia de la plateforme SIDEP S ILS ONT INTERNET SINON TANT PIS QU ILS CREVENT les 2 biscottes et la couche a 0.50 EUROS qui va payer
        la clinique ou l ’hopital n’ont rien recu c EST QUOI CE FOUTOIR §§§§§


      • pemile pemile 30 janvier 12:12

        @doctorix, complotiste « Je n’ai jamais autant adoré faire la pute... »

        Oui, on vous sent bien enthousiaste sur cette connerie d’affaire Trogneux, égal à vous même, vautré dans l’absurde et l’ignoble.


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 30 janvier 12:23

        @pemile
        Ignoble oui . J’aimerai qu’il se prenne un procès en diffamation. Et que Avox laisse passer cela...que dire ...


      • Ruut Ruut 31 janvier 07:16

        @Joséphine
        Pas obligatoire, dit ça aux professionnels qui ne sont plus payés, car non injectés…
        Dit ça aux gamins interdits de sports avec leurs potes, parce que dépourvus de pass…

        Dit ça aux sportifs non injectés qui sont interdits de compétitions et donc de revenus...

        Après, tu as raison, il y a eu très peu de révolte visible, comme la censure de l’information est totale.


      • Intéressant à remarquer. L’autriche fut au coeur de la deuxième guerre mondiale. Et c’est elle qui impose l’obligation vaccinale. Ayant la même formation que ce Monsieur ; je ne crois pas à la fin de la pandémie. Qu’il relise : Jean BERGERET : la violence fondamentale qui parle de l’HUBRIS. Et notre « reste » de civilisation avait comme à Babylone atteint l’HUBRIS : GPA, PMA, TRANSHUMANISME, chipottages génétiques des Docteur Frankenstein (cause éventuelle de l’origine du virus.... 


        • Clocel Clocel 25 janvier 10:24

          Relire Gustave Le Bon, on n’est pas obligé de réinventer l’eau chaude à chaque génération...


          • Joséphine Joséphine 25 janvier 10:53

            @Clocel

            Et n’oublions pas que dans « Psychologie des foules », Gustave Le Bon décrit très bien la personne lambda qui se transforme en tortionnaire quand elle est en meute et que « le déploiement du système totalitaire entraîne la survenue de nombreux abus de pouvoir et actes sadiques, commis par des chefaillons qui se révèlent ». Il y’a aussi Ariane Bilheran, psychologue clinicienne. qui a écrit un livre très intéressant : Psychopathologie du totalitarisme.


          • Clocel Clocel 25 janvier 11:06

            @Joséphine

            Guy Debord et Gilles Chatelet qui ont si bien analysé la bétaillisation de l’homme moderne.


          • Joséphine Joséphine 25 janvier 12:36

            @Clocel

            Les aphorismes de Debord sont inépuisables et très justes. « On sait que la natalité baisse. N’est-ce pas normal ? Les Français ne peuvent plus supporter leurs enfants. Ils les envoient à l’école dès trois ans, et au moins jusqu’à seize, pour apprendre l’analphabétisme. » - Guy Debord, Notes sur la question des immigrés, 1985

            La société du spectacle culmine aujourd’hui de façon morbide avec le bétail qui fait la file des vaccinodrômes en prenant des selfies. Même les vaches hurlent devant les abatooirs, pas les PNJ qui se font piquer. 


          • velosolex velosolex 25 janvier 22:04

            @Joséphine
            Quand on sait que Gustave le Bon fut un théoricien qui inspira Hitler, cette référence sent le souffre. Le ton de l’article d’ailleurs fait pas dans la dentelle ; Référence foireuse à de pseudo scientifiques...Impossible de lire cette daube paranoïaque jusqu’au bout...

            .Quand aux foules on a eut une belle illustration de manipulation, en Guadeloupe, avec tous ces gueulards jouant le coup de poing pour s’affirmer, et qui ont été instrumentalisés par la mafia locale, afin de faire cracher au bassinet des enseignes commerciales, si elle ne voulaient pas se faire vandalisé par les pseudo militants anti pass....


          • Joséphine Joséphine 25 janvier 23:57

            @velosolex

            Quelle réflexion à la con...Sous prétexte que Gustave Le Bon parce aurait inspiré Adolf Hitler il ne faudrait pas citer son livre « Psychologie des foules » ? C’est une drôle de méthode mais c’est si typique chez les donneurs de leçon du camp du Bien. Si on va par là on brûle tous les livres Nietzsche . 

            Je suis persuadée que nos dirigeants qui ont mis sur pied cette hystérie tyrannique et sanitaire se sont inspirés de Goebbels. Et quand Zemmour compare certains médecins d’aujourd’hui à Mengele, je ne lui donne pas tout à fait tort. 


          • Clocel Clocel 26 janvier 08:35

            @ velosolex

            Reductio ad Hitlerum... Pauvre Gustave Le Bon...

            Bon, dans le contexte actuel, ça peut s’entendre, mais bon dans ce type d’exploitation, va falloir penser à changer les couches, on se croirait chez Orpea.

            En attendant, Godwin : One point !


          • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 10:18

            @velosolex
            Vous êtes un bel exemple de soumis manipulé, ne vous en vantez pas !
            Combien de gogos ont cru à la fiole de perlimpinpin agitée par Colin Powell ??
            Documentaire « PSYWAR Les guerres psychologiques ».


          • izarn izarn 26 janvier 18:33

            @Clocel
            Par contre l’eau miraculeuse (vaccin) a toujours du succés...
            Amen.


          • Clocel Clocel 26 janvier 18:41

            @izarn

            Pas tant que les media l’annoncent... Les non-vaccinés représenteraient 30% de la population plutôt que 10.

            On ne devrait pas tarder à connaitre les vrais chiffres.


          • troletbuse troletbuse 26 janvier 18:59

            @Clocel
            Postulat macronien ; Même les vaxxines sont des non-vaxxinés.


          • L’hypnose avait déjà commencé quand les individus n’ont pas bouger devant les horreurs que nous préparaient les transhumanistes, le transgenrisme.... Le Covid ne m’a pas du tout étonné.... Cela devait nous mener à la catastrophe... Qui peut-être nous sauvera. Ecoutez Annick de Souzenelle...


            • Arogavox Arogavox 26 janvier 12:11

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                Le déclencheur décisif du constat d’hypnose a été cette histoire de gamin qui, avec ses tongs de Spiderman, serait tombé d’un étage (ou de deux , on ne le sait toujours pas !) et qui se serait miraculeusement raccroché au rebord d’un balcon sans une égratignure ! ...


            • Ruut Ruut 31 janvier 07:18

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              C’est vrai que la légalisation des chimères est une horreur.


            • Yann Esteveny 25 janvier 10:28

              Message à Madame Lucia Gangale,

              Je vous cite : "Comment, tout cela a été possible, entre autres, dans une nation comme la France, au mépris de sa splendide Constitution, de son passé des Lumières et de ses saints principes de Liberté, d’Égalité, de Fraternité. "

              La Terreur, le génocide et les meurtres de masse sont des produits de la Révolution Antifrançaise de 1789. Par conséquent, le présent n’étonne que ceux qui vénèrent cette République. Il faut s’intéresser sérieusement à l’Histoire de sa patrie pour se guérir de cette hypnose.

              Respectueusement


              • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 10:26

                @Yann Esteveny
                La Terreur, le génocide et les meurtres de masse sont des produits de la Révolution Antifrançaise de 1789.

                Question meurtres de masse, vous devriez plutôt regarder du côté du Vatican, de l’Inquisition et des guerres de religion !

                La Révolution n’a rien à voir avec tout cela. L’Etat français a 800 ans, la Monarchie s’est occupé de tout : des routes, de la poste, des hôpitaux, des manufactures royales, de la marine marchande etc.

                Et les Français, dès qu’ils ont un problème, se tournent vers l’Etat. « L’Etat doit intervenir, l’Etat doit faire ceci et cela ». Cette demande de protection, et le goût immodéré des Français pour les médocs, ne sont sans doute pas étrangers à la soumission « à la science », version BigPharma...


              • Yann Esteveny 26 janvier 17:18

                Message à avatar Captain Marlo,

                Vous devriez arrêtez la lecture des articles de caniveau.

                La Révolution c’est l’instauration de la Terreur entre 1793-1794.
                La Révolution c’est le génocide vendéen avec ordre écrit d’extermination.
                La Révolution c’est des milliers de personnes conduites à la guillotine sur des prétextes lamentables dont le Roi et la Reine sur des calomnies grossières.

                Nous avons toujours le même Régime qui instaure intimidations et éliminations.
                Si vous préférez les crapules qui vous dirigent par rapport à un roi qui écrit cela peu avant sa mort, vous aurez simplement votre dû.
                https://fr.wikipedia.org/wiki/Testament_de_Louis_XVI

                Respectueusement


              • izarn izarn 26 janvier 18:41

                @Yann Esteveny
                Bon, la terreur ne concernait que les aristos et la haute classe bourgeoise.
                Il n’y a jamais eu de terreur en province. Mon ancètre était conseiller municipal en 1789...D’aprés les registres, aucun mort...
                Bon raconter les conneries de l’extrème droite monarchiste sur la Révolution ; ça va un peu !
                C’est de la foutaise de pauvres cons dégénérés...Genre De Villiers.
                Emmanuel Todd : « L’ENA ne sélectionne que des crétins »
                Etudiez votre Histoire...


              • Yann Esteveny 26 janvier 20:38

                Message à avatar izarn,

                Je vous laisse à vos contes historiques, à votre hypnose et à vos insultes.

                Veuillez noter quand même que selon vos propos même la page Wikipedia semble infesté de « conneries de l’extrème droite monarchiste sur la Révolution » :

                « Au cours de cette période, de nombreuses arrestations, exécutions sommaires, procès expéditifs et massacres ont lieu, sous des autorités diverses et pour des motifs variés. On estime qu’environ 500 000 personnes furent emprisonnées et plusieurs dizaines de milliers furent exécutées par guillotine, fusillades ou noyades. »

                (...)

                « Le nom même de terreur est né des exagérations dans le dosage de la répression, voire des atrocités commises par des représentants de la Convention se réclamant de l’autorité de l’État notamment en Vendée, à Lyon, dans le Nord et dans le Midi. »

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Terreur_(R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise)

                Respectueusement


              • Ruut Ruut 31 janvier 07:22

                @izarn
                Le génocide vendéen, dont les assassins ont été récompensés par la République…
                La République a bâtie son pouvoir sur ce massacre de civils.


              • Il faut savoir qu’il y a plusieurs courants dans la psychanalyse. Macron n’est-il pas cet Oedipe sans Surmoi : http://adhes.net/la-violence-fondamentale----jean-bergeret.aspx. C’est l’humain en général qui a construit les barreaux de sa prison....


                • izarn izarn 26 janvier 18:53

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                  Une chose est certaine, Macron n’est pas Siegfrid, et Trogneux n’est pas la Walkirie...
                  On est plutôt chez la populace bourgeoise décrite par le Marquis de Sade.


                • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 janvier 10:35

                  ’’Dans une dictature, les gens obéissent par crainte fondamentale du dictateur au sommet, mais le totalitarisme est le contraire. Les gens sont hypnotisés pour obéir « au bien de la collectivité ». (...) Ils ne sont plus rationnels ou critiques comme autrefois, ils ne suivent plus la logique ».’’

                   > Le Dr Louis Fouché évoque à ce sujet les états de conscience modifiés et de l’hypnose sociale dans cette vidéo claire et riche en informations. à partir 1h11min . je suggère de désactiver les sous-titres qui sont codés par une machine et nuisent à la compréhension de l’exposé.

                   


                  • Joséphine Joséphine 25 janvier 11:08

                    @Francis, agnotologue

                    Ici nous sommes dans une dictature différente, une dictature qui ne dit pas son nom. Les gens comme Nono par exemple, ils n’ont pas le sentiment « d’obéir » par crainte. Nono se croit libre, il se croit dans le camp du bien. 

                    On est plus proche du modèle du Meilleur des Mondes que de 1984


                  • ZXSpect ZXSpect 25 janvier 11:40

                    @Joséphine

                    .

                    Un pays qui impose la vaccination des enfants pour pouvoir être admis en crèche, à l’école, en garderie, en colonie de vacances ou toute autre collectivité d’enfants (vaccination OBLIGATOIRE contre la variole en 1902, contre la diphtérie en 1938, le tétanos en 1940, la tuberculose BCG en 1950, la poliomyélite en 1964…) et des parents complices…  smiley

                    .

                    « Ici nous sommes dans une dictature différente, une dictature qui ne dit pas son nom. » dit Joséphine smiley qui menace de quitter le pays smiley

                    .


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 janvier 13:08

                    @ZXSpect
                     
                     ’’Un pays qui impose la vaccination des enfants pour pouvoir être admis en crèche ... ’’
                     
                     Au sujet de ces pratiques frauduleuses, le covidélire aura ouvert les yeux à bien des gens, à commencer par moi-même.
                     


                  • pemile pemile 25 janvier 13:15

                    @Francis, agnotologue « le covidélire aura ouvert les yeux à bien des gens, à commencer par moi-même. »

                    Une « révélation » et on entre dans la secte ?


                  • samy Levrai samy Levrai 25 janvier 13:43

                    @pemile
                    non on la quitte... la secte covidemente avec ses covidiots est très puissante mais s’appuie sur des faibles d’esprits et le chemin est toujours le meme, on se fait avoir puis on la quitte, jamais le contraire.


                  • Bertrand Loubard 25 janvier 17:54

                    @Joséphine
                    On pourrait ajouter : plus proche encore du monde de Zamiatine dans « Nous »
                    Bien à vous.


                  • Joséphine Joséphine 25 janvier 23:44

                    @Bertrand Loubard

                    Zamiatine et Huxley sont si proches, la différence profonde réside dans le divertissement qui n’a pas lieu dans la dystopie de Zamiatine alors que Huxley insiste beaucoup sur ce point dans la bétaillisation des masses . Un détail m’avait frappée chez Zamiatine, le héros de « Nous » ne supportait pas de voir un fin duvet de poils sur ses avant-bras tant ça lui rappelait l’atavisme humain, voire animal. Il ne supportait plus ce qui venait de l’homme ou de l’humain, sa négation est profonde. Un petit détail qui en dit long sur l’état de la société décrite par Zamiatine. Il n’ya avait plus de place pour l’humain...


                  • simir simir 26 janvier 11:04

                    @ZXSpect
                    Il vous a sans doute échappé que tous les vaccins que vous citez n’étaient pas des manipulations génétiques comme ceux à ARNm des Pfizer et Moderna.

                    Ou alors vous vous faites plus idiot que vous ne l’êtes


                  • Bertrand Loubard 26 janvier 15:07

                    @Joséphine
                    D-503 le mathématicien rationaliste de Zamiatine dit dans sa note n°21 (Nous) : « Je le sais d’expérience : la pire des tortures c’est d’insinuer en quelqu’un le doute sur sa réalité, sa réalité à trois dimensions, pas une autre ». Bonjour, mon GPS, ma tablette, mon « QR Code », mon bracelet connecté. Et merci mon smartphone, je viens de recevoir l’information : « Vous êtes ici » !


                  • izarn izarn 26 janvier 19:11

                    @Francis, agnotologue
                    N’importe quoi. Le totalitarisme ça ne veut rien dire, les meilleurs historiens sont OK (Surtout américains) sur le sujet.
                    Vous parlez de sectes ou de religions.
                    En URSS, c’était juste de la tyrannie ordinaire. Comme chez nous quand on vous condamnait comme hérétique si vous refusiez le Dieu catholique.
                    Alors les rois de France et l’Eglise étaient totalitaires ?
                    Ben oui, selon vos dires.
                    Cela n’a pas de sens.
                    Inutile de discuter sur des notions qui n’ont aucun sens.


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 janvier 19:30

                    @izarn
                     
                    ’’Inutile de discuter sur des notions qui n’ont aucun sens.’’
                     
                    Si le totalitarisme n’a pas de sens pour vous, soyez logique, n’en discutez pas.
                    Et oubliez moi.


                  • Macron et l’HUBRIS : .. la représentation de l’inceste est.. inexprimable en raison d’un refoulement lié à la réprobation. Les hellénistes .. considèrent plutôt 1’inceste comme étant, chez les grecs, une outrance de l’amour, une forme d’hubris de l’amour, réservée, comme toutes les outrances, aux dieux et exclue du droit des humains, tout comme le « Roi-soleil » jouissait, à Versailles, dans son Olympe terrestre, de la capacité de procéder très ouvertement à des actes pour lesquels le peuple était, au même moment, sanctionné avec sévérité.


                    • izarn izarn 26 janvier 19:20

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      L’inceste existe-t-il chez les canards, les ours... ?
                      Plausible en captivité. Sinon ce n’est pas la cas.
                      En clair, c’est une histoire d’esclave et de dégénérés...
                      D’enfermement comme dans les hautes castes de la société.
                      Comme chez les pharaons...
                      Prisonniers du pouvoir.
                      Pauvres types...


                    • Macron a pu se permettre ce qui a poussé au suicide Madame Russier. Macron, celui par qui le scandale est arrivé..


                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 janvier 10:41

                        ’’Desmet met en évidence la différence entre une dictature montante et le totalitarisme : « En règle générale, dans une dictature classique, le dictateur devient plus doux et moins agressif une fois que les voix dissidentes, son opposition, sont réduites au silence. Une fois qu’il a pris le pouvoir complet, il n’a plus besoin d’être agressif et peut recourir à d’autres moyens pour garder le contrôle. Dans un état totalitaire, c’est le contraire qui se produit. Cela est fondamental à comprendre, parce que dans une société totalitaire, une fois que l’opposition est réduite au silence, c’est alors que l’État commet ses atrocités les plus grandes et les plus cruelles ».

                        ’’

                         

                        Dit autrement : La dictature du parti unique n’est pas le totalitarisme ; le totalitarisme est toujours une dictature.

                         

                        Le système immunitaire des organismes vivants, à l’instar de tout ce qui vit, est doté d’intelligence. Le totalitarisme sanitaire c’est la vaccination obligatoire pour un système immunitaire unique obligatoire, bientôt breveté par Big Pharma.


                        • izarn izarn 26 janvier 19:25

                          @Francis, agnotologue
                          Je crois que la Vie n’a rien à branler de Big Pharma.
                          Ce sont des charlots.
                          Si vous etes assez cons pour les croire...


                        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 janvier 19:33

                          @izarn
                           
                           oubliez moi, ça nous économisera de l’énergie.


                        • A relever : Les Erynies (déesse de la vengeance mais aussi du rétablissement de l’ordre des génératins-enfants rois) ressemblaient en partie à des chauves-souris (origine du covid). Les Erinyes étaient représentées avec une tête de chien, des ailes de chauve- souris et des cheveux garnis de serpents. On peut y voir quelques ressemblances avec certaines représentations de la Sphinx, rencontrée par Odipe après avoir tué Laïos. Les Erinyes ont pour fonction d’écouter les plaintes concernant les intentions violentes affichées par les jeunes à l’égard de leurs ainés ce particulièrement par les enfants à 1’égard de leurs parents. Elles sont parfois décrites comme de vieilles femmes chargées de punir le crime en poursuivant les coupables de façon implacable, sans trêve ni répit. Hollande en Laïos ????


                          • Nous avons ici la parfaite description du pervers-narcissique qu’est Macron. La littérature psychanalytique a tendance à trop identifier phallique et génital. .. la puissance est un fait commun à la royauté et à la sexualité. Cette assimilation n’est possible qu’en raison de 1’ambiguïté du terme « puissance ». La puissance royale est avant tout une puissance phallique de nature narcissique ; il s’agit de la lutte pour la conquête du pouvoir . Si les « rois ».. ont tant besoin d’affirmer leur droit à la possession sexuelle, ce besoin signe en soi (tout comme le besoin de posséder des terres, des vassaux ou des droits divers) le niveau phallique du contenu imaginaire sous-jacent ; ..nécessité de la lutte comme conséquence de l’imaginaire violent qui sous-tend toute attitude phallique- narcissique. Je vais emmerder les non-vaccinés...


                            • . La « peste » était vécue comme une malédiction divine que seul un sacrifice chez les grecs (puis un miracle chez les chrétiens) pouvait conjurer. 

                              Ce que nous connaissons des thèmes d’Eschyle nous montre qu’il s’agissait de la mise en scène non pas d’un conflit de générations mais d’une faute initiale dont les effets malheureux seraient simplement répétés de génération en génération.

                              En développant son propos autour des conflits entre générations, Sophocle évoque l’idée qu’il en est de la rivalité entre enfants et parents, entre jeunes et vieux, entre faibles et puissants, comme de la rivalité entre les humains et les dieux. Les humains sont accusés par les dieux de démesure punis pour cette faute dès qu’ils entendent profiter d’un droit ou d’un plaisir réservé aux résidents de l’Olympe. .


                              • Adèle Coupechoux 25 janvier 11:03

                                D’accord avec votre analyse. Sauf que :

                                La population en France a été demandeuse en dénonçant ceux qui sortaient « trop souvent », en reprochant au gouvernement de ne pas avoir confiné plus tôt.

                                En agressant les non masqués, les non vaccinés...En imposant le gel dans beaucoup de commerce.

                                En centrant tout sur le Covid.

                                Parmi ces « hypnotisés », il y a eu pour beaucoup d’entre eux de sordides profiteurs de la situation. A tout niveau.


                                • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 10:32

                                  @Adèle Coupechoux
                                  Les arguments utilisés sont principalement la liberté et la culpabilité.
                                  « Faites-vous vacciner, vous serez libres ! »
                                  « Et vous protègerez Papi & Mamie »


                                • Adèle Coupechoux 26 janvier 11:25

                                  @Captain Marlo

                                  « Et vous protègerez Papi & Mamie »

                                  La plupart n’ont pas honte d’exiger ça de leur petits enfants. Delfraissy et Hill n’ont jamais subi ces horreurs pour protéger les papi et mamie de la grippe, aussi sévère fut-elle. Ils ne se sont jamais d’ailleurs proposés pour le porter. Aujourd’hui, de leur chef branlant, ils l’exigent pour « vivre comme ils l’entendent ».

                                  Un jeune de 16 ans est interviewé sur Sud radio :

                                  https://www.youtube.com/watch?v=cq9HlWFjIs8

                                  Et voici des informations sur son site et le soutien qu’il offre aux jeunes en général :
                                  https://www.francesoir.fr/videos-pause-interview/ilan-16-ans


                                • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 18:59

                                  @Adèle Coupechoux
                                  Et voici des informations sur son site et le soutien qu’il offre aux jeunes en général :

                                  Oulala, il pose les questions tabous qu’il ne faut pas poser, un vrai « complotiste » !!

                                  Son article contient cinq sections :
                                  - Les caractéristiques de la maladie, qui touche essentiellement des personnes âgées ou présentant des comorbidités,
                                  - Les traitements précoces notamment l’hydroxychloroquine,
                                  - La transmission du virus,
                                  - Les vaccins
                                  - La corruption des sociétés pharmaceutiques.


                                • Une gamine d’aller en justice parce que sa mère lui a fait croire au Père-Noël. L’inversion des générations est un crime majeur de la civilisation..... L’enfant-roi qui tyranise ses parents, une catastrophe.... 


                                  • Ruut Ruut 31 janvier 07:27

                                    @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                    Quid du parent qui fait injecter son enfant avec un produit pouvant lui détraquer sa santé à vie ?

                                    Durant la crise covid les adultes ont étés en dessous de tout au niveau respectabilité.

                                    Port d’un masque inutile et dangereux obligatoire et de manière non sanitaire aux enfants (torture). Non remplacement / stérilisation du masque toutes les 2 H.

                                    etc...


                                  • Lynwec 25 janvier 11:45

                                    La lobotomie médiatique est le problème. Si les gens triaient ce qu’ils « consomment » (dans toutes les interprétations du verbe) et ne laissaient entrer que ce qui leur sera bénéfique, on ferait un grand progrès. La paresse physique et intellectuelle expliquent beaucoup de choses.

                                    Les œillères rassurantes qui évitent de regarder des vérités dérangeantes, comme le fait que ceux qui dirigent en prétendant vouloir notre bien sont en fait infiniment malveillants, c’est sur que c’est choquant, mais l’aveuglement volontaire ne sauve personne du danger.


                                    • alinea alinea 25 janvier 11:52

                                      Il y a aussi,en terreau favorable, le manque de considération de soi qui prend plusieurs formes dont deux contradictoires :

                                      le suivisme, faire comme les autres

                                      s’approprier les diktats, montrer de l’intolérance et faire de l’excès de zèle.

                                      Parce que la population a été active, pas seulement complice passive.

                                      Ce peu de confiance en soi qui domine aujourd’hui ( on fait comme si, on est tyrannique, on croit en toutes les recettes, dont la médecine allopathique et ses vaccins magiques...), qui est à mon avis inhérente à la nature humaine de manière primitive mais qui est sensée se soigner avec la civilisation, garde l’être humain fragile, et malgré sa technologie, sujet aux peurs qu’on dit moyenâgeuses, mais qui sont animales.

                                      Quand on a peur, on fuit ou on tue.

                                      C’est une faille qui est connue sûrement depuis la nuit des temps pour agglutiner les membres d’une société, d’une part et la base de la foi en un maître, un sauveur d’autre part.

                                      Ce que cet épisode prouve à tous ceux qui pensaient que l’Homme avait évolué parce qu’il va sur la Lune, c’est que l’évolution de l’espèce est très très lente, et que nous ferions bien d’en prendre conscience, et en conséquence, l’accepter.


                                      • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 25 janvier 18:28

                                        @alinea

                                        à tous ceux qui pensaient que l’Homme avait évolué parce qu’il va sur la Lune, c’est que l’évolution de l’espèce est très très lente

                                        Et rien n’interdit qu’elle aille à rebours dans certaines conditions ...

                                      • alinea alinea 25 janvier 18:41

                                        @Opposition contrôlée
                                        Les régressions oui.. ; comme je suis optimiste et que je sais que les mouvements même ascendants globalement ont des allers et des retours, je pense que la régression que nous vivons est momentanée.
                                        Comme je suis astrologue aussi, les astres reprennent tous leur marche en avant ( ce qui n’est pas arrivé depuis longtemps) le 5 février... ce qui augure des accélérations et des « nettoyages » !!!


                                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 janvier 18:41

                                        @alinea
                                         
                                         ’’... ceux qui pensaient que l’Homme avait évolué parce qu’il va sur la Lune ...’’
                                         
                                         « ceux qui croyaient que l’Homme avait marché sur la lune et en déduisaient qu’il avait évolué » me parait être une formulation plus juste.


                                      • alinea alinea 25 janvier 19:36

                                        @Opposition contrôlée
                                         !c’est un autre débat !! une histoire de croyance, qui prouve bien qu’on n’a guère évolué depuis le moyen-âge ; de toutes façons que certains croient la terre plate pendant que d’autres croient pouvoir aller se faire un paradis sur Mars, prouve bien qu’on est dans un panade insensée ; ça saute aux yeux ce déploiement d’ archaïsmes quand le vernis de le civilisation se dissout sous la peur...


                                      • velosolex velosolex 25 janvier 22:34

                                        @alinea
                                        Question évolution et mœurs apaisés, les antipass se posent là. Injures, coups de poing, menaces. Voilà l’avenir de l’humanité, sur le mode Qanon. 
                                        Embarqués à la remorque d’organisation mafieuses, comme on l’a vu en Guadeloupe, avec des ballots instrumentalisés comme des chiens pour menacer les commerçants, et les faire cracher au bassinet, s’ils ne voulaient pas que leur commerce soit victime « de la colère légitime »
                                        Un flic pourri a été arrêté, ainsi que sept ou huit margoulins. 
                                        Des gens qui sont dans le suivisme complet, lié à l’esprit de corps d’un village, d’un groupe. Ils étaient paumés. Voilà que leur vie à un sens. Ils seront contre le vaccin, envers et contre tout. Enfin, c’est à voir. 
                                        Et ne me parlez pas de démocratie, de liberté de disposer de soi, alors que vous êtes dans la fascination comme tant d’autres ici des satrapes qui embastillent et torturent tout ceux qui en Russie ou en Syrie refusent de marcher au pas.
                                        Je suis vacciné de toutes ces conneries
                                        Ca fait un vaccin de plus. 


                                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 janvier 22:54

                                        @velosolex
                                        Salut. Bon, sérieux ,tu pense qu’on va une saison printanière de classiques vélo ? En Belgique ils ont annulé le très beau carnaval de Bintje...ca craint...


                                      • velosolex velosolex 25 janvier 23:51

                                        @Aita Pea Pea
                                        Salut Alta...Le vélo va plus vite que le covid. Un gars m’a doublé dans une côte. j’ai cru reconnaitre Gaudu le p’tit gars de landeneau.
                                        Serrons les cocotes de frein pour passer entre les postillons des covidés, et les vaches seront bien gardées, comme dit le sage. 


                                      • SilentArrow 26 janvier 07:48

                                        @Aita Pea Pea

                                        En Belgique ils ont annulé le très beau carnaval de Bintje


                                        Il y a la ville de Binche et son carnaval et puis il y a la pomme de terre bintje.

                                      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 26 janvier 08:01

                                        @velosolex
                                         
                                         ’’Et ne me parlez pas de démocratie, de liberté de disposer de soi’’
                                         
                                         De la part d’un individu qui prône l’obligation vaxxinale somme un vurus toute devenu anodin, c’est un comble surréaliste.
                                         D’autant que l’injection les adjuvants sont pour les systèmes immunodéprimés, les seuls qui aient à craindre le virus, comme des coups de cravaches sur une bête épuisée.
                                         Et ce triste personnage se proclame vacciné contre les conneries ! Assurément par un vaccin qui booste la connerie ; un de plus.
                                         
                                        Des travaux récents suggèrent que le virus ne serait pas la cause première de la gravité de la maladie mais seulement un vecteur. Voilà qui confirmerait Béchamp : « Le virus n’est rien, le terrain est tout » 
                                         
                                        Le « SRA » pourrait expliquer la Covid-19 « Jean-Marc Sabatier nous révèle cette découverte fondamentale qu’il a faite avec des virologues de Wuhan : « des maladies COVID-19-like apparaissent lors du dysfonctionnement d’un système hormonal/physiologique ubiquitaire dans le corps humain, appelé système rénine-angiotensine SRA, et ceci même en l’absence du virus SARS-CoV-2  ».
                                         
                                        Voilà qui confirmerait en outre l’ineptie des tests d’un point de vue thérapeutique.


                                      • Adèle Coupechoux 26 janvier 10:09

                                        @Francis, agnotologue

                                        Les technologies ont certes évolué grâce à la collectivité.
                                        En revanche, pas l’humanité. A regarder la planète s’embraser...Guerres permanentes, dictatures, pollutions diverses...L’humain est toujours aussi mal dégrossi.

                                        Depuis cette hystérie, j’ai l’impression de marcher sur la tête. Que tout à été inversé, comme si le 16 mars 2020, l’orbite de la terre avait basculée brutalement sur son axe.


                                      • Captain Marlo Captain Marlo 26 janvier 10:36

                                        @alinea
                                        Comme je suis astrologue aussi, les astres reprennent tous leur marche en avant ( ce qui n’est pas arrivé depuis longtemps) le 5 février... ce qui augure des accélérations et des « nettoyages » !!!


                                        .
                                        Alléluia ! Le 5 Février, c’est le début du grand procès de l’ OMS au Canada !

                                        LA PLUS GRANDE PLAINTE DE L’HISTOIRE : 1000 avocats et 10 000 experts médicaux ont déposé cette plainte appelée « Nuremberg 2 contre l’OMS » à la cours suprême de justice du Canada…Tests PCR frauduleux, vaccins sont des expériences génétiques etc... 


                                      • alinea alinea 26 janvier 13:20

                                        @Captain Marlo
                                        Hihi !! il faut bien que la vérité éclate ; cela ne fera pas changer le pouvoir de main de sitôt mais on peut espérer une humble contrition de la part des coupables, à moins que l’on puisse aller jusqu’aux procès !! je n’ose le rêver.
                                        Il y a un thème de macron qui rôde sur le net... excellemment optimiste, pour nous naturellement, pour lui, comment dire !!!


                                      • La tyranie est paradoxalement la réponse au manque d’autorité et de véritable justice. 


                                        • Les Erinyes que nous pourrions associer à la peste ou au Covid sont ainsi, mais pour une bonne cause : la défense de l’ordre familial. Elle sont impitoyables face au matricide et au parricides. Elles sont finalement garantes l’ordre et de la paix.... L’enfant face à l’emprise de sa mère a besoin d’un tiers, d’un bouclier (celui de PERE SEE). Une sorte de défense immunitaire, un pare feu. Le Covid étant une inflammation. C’est justement l’absence d’autorité qui fait la maison s’enflamme (Comme ches les enfants hyper-actifs). C’est la défaillance du père qui laisse la place à un tyran....


                                          • Relire Mario ou la magicien de THOMAS MANN. Mario étant une caricature d’HITLER. Mario qui tire les ficelles des marionettes...


                                            • Seule solution pour en sortir : Rétablir la hiérarchie des générations (Macron, c’est le copain, le frère, malheur au pays dont le roi est un enfant). Et l’exogamie (avec la PMA il y a de gros risques d’incestes) par le rétablissement de la différence sexuelle qui fait barrrage à la fusion dans les familles qui ne sont plus nucléaires.... Je n’en dit pas plus....


                                              • beo111 beo111 25 janvier 12:33

                                                À voir les vidéos, d’un Belge aussi, qui m’avait un peu ouvert les yeux quand Macron pratiquait encore abondamment ses séquences de télé-achat par hypnose des masses. https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/il-arrive-aux-medias-de-mentir-87330



                                                • Gérard Luçon Gérard Luçon 25 janvier 13:15

                                                  Merci pour cet article, la définition par le Prof. Desmet du totalitarisme surtout, je l’ai proposée il y a peu de temps comme article et elle a été refusé (par les modérateurs !!!???!!!)...


                                                  • troletbuse troletbuse 25 janvier 13:19
                                                    Le député européen roumain Cristian TERHEŞ explique la manière dont la Commission européenne est en train de progressivement mettre en place le crédit social à la chinoise à travers un identifiant digital unique

                                                    https://odysee.com/@electron-libre:f/le-depute-europeen-cristian-terhes-explique-la-mise-en-place-du-credit-social:a



                                                    • Oedipe à la fin de sa vie : Malheur a ceux qui oublieront mon nom. Pourquoi Oedipe se retrouve en paix avec lui-même. Parce qu’il part à Colonnes. Et que représente Colonnes : la lettre « H » (qui s’entend comme hache). Il se sépare de sa terre pour en touver une nouvelle. Dit autrement, il intègre la sortie de la fusion par la circoncision. Que nous pouvons comparer au confinement ou la mise à distance. Vous vous en plaignez... Posez-vous d’abord la question de savoir si votre entourage était le bon....


                                                      • troletbuse troletbuse 25 janvier 13:35

                                                        En ce moment, je visionne une vidéo de 1 heure avec Tatiana Ventose invitée à la commission européenne.

                                                        https://odysee.com/@ZeDocs:4/ON_A_INFILTR%C3%89_LA_COMMISSION_EUROP%C3%89ENNE:4


                                                        • En faisant quelques recherches, il semble que l’auteur soit lacanien....


                                                          • S’il est lacanien, il doit savoir ce qu’est LA LOI DU PERE... Et connaître : JEAN PIERRE WINTER.



                                                              • La religion catholique est fusionnelle et la religion juive : est celle de la rupture (le shabbat). 


                                                                • Le chiffre 7 est très important. Commencé en 2020. Fin 2027...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès