• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’immense défaite morale du régime de Macron *

L’immense défaite morale du régime de Macron *

            

 

        Si les violences des black-blocs sont âprement dénoncées, c’est au prix du silence dont les abus de pouvoir et les violences de la police de Castaner demeurent couverts ; dénonciation qui se garde bien de faire la distinction entre le policier sur lequel un pavé est lancé et des gilets jaunes, femmes ou hommes, tabassés à 6 contre 1, par centaines depuis le 17 novembre, pour ne rien dire ceux qui ont perdu qui un œil, qui une main, et tous les autres, victimes de blessures aux séquelles à vie… dans la juste représentation des cellules des milliers de gardes à vue préventives d’une complaisante inouïe et dont des procureurs sans honneur se font les complices - gardes à vue destinées à empêcher des manifestants de rejoindre leurs cortèges -, des maltraitances et des privations des droits sans nombre - refus d’appeler un avocat, confiscation et destruction des portables -, des centaines d’ordres illégaux de l’aveu même de quelques policiers, trop rares comparés au silence de leurs syndicats à ce sujet, aux martyrs de ce mouvement, primo-manifestants retraités et jeunes adultes tout juste sortis de l’adolescences, traumatisés dès les tout premiers jours.

        Qu’en pensez-vous, ô familles de tous ces héros involontaires ?

 

premier-ministre-Edouard-Philippe-entoure-ministre-justice-Nicole-Belloubet-ministre-linterieur-Christophe-Castaner-18-Matignon_0_728_485.jpg

 

        Ne perdons pas de temps ici à démontrer toutes les manœuvres d’une communication élyséenne en soutien à la place Beauvau et au ministre de l’intérieur, fidèle d’entre les fidèles du locataire de l'Elysée, nommé Castaner, un bluffeur qui n’a manifestement pas oublié ses années de joueur de poker sur la place marseillaise, attablé avec des truands ; ni non plus à demander à son premier ministre, comment, à son gré, le régime d’une 5è République à bout de souffle, à court d’arguments – d’où sa violence -, peut encore se maintenir sans une répression qui n’a rien à envier au régime de Vichy dans sa nature et la personnalité des hommes et des femmes qui l'ont servi hier - opportunisme de la pire espèce ; médiocrité morale et intellectuelle ; répression qui se déploie à grand renfort de mercenaires, de voyous du maintien de l’ordre, de miliciens aux comportements crapuleux et sadiques… tout un dispositif répressif dont l’âme boueuse cache difficilement un parti pris assumé pour un maintien de l’ordre sur le mode de la terreur dans une défaite morale accomplie que "le régime de Macron" devra boire jusqu'à la lie.

Ne les entendez-vous donc pas tous, entre deux tirs de flash-ball et deux lancés de grenades dites de désencerclement, se réjouir en ces termes : « Ces chiens et ces chiennes ne sont pas près de revenir nous emmerder samedi prochain ! »

 

l'allemant.jpg

           (Didier Lallement, préfet de police de Paris depuis mars 2019)

 

         Si la mansuétude est facile à un Président populaire et respecté, en revanche, dans le contexte d’une Présidence qui ne recueille au mieux qu’un petit tiers de soutien, face à une contestation qui ne faiblit pas, sur quoi cette présidence pourrait-elle bien s’appuyer si ce n’est sur l’intimidation, la peur et finalement, la terreur. Certes, ce même président, ses ministres, ses députés et des médias tout acquis à sa cause, auront beau jeu de rétorquer : « Macron n’a-t-il pas été démocratiquement élu ? N’avez-vous donc pas reconnu votre défaite à tous (la majorité !) ?  »

Elu démocratiquement ? Sans doute. Mais tellement mal élu… car ce président est bel et bien condamné à occuper l’Elysée avec son score du premier tour : 18% des inscrits. N’en déplaise à tous les chroniqueurs des médias dominants.

 

***

 

        Qu'à cela ne tienne !

        Tournons-nous maintenant vers demain car il est déjà grand temps.

        De quelle indulgence devrons-nous faire preuve pour tous les coupables, pour toutes ces petites mains de la répression et tous les donneurs d’ordres ? Quel procès, quelle sentence - Elysée, Matignon, députés LREM, police, Médias… - quand tous auront été précipités du pinacle ? Ou bien alors, fatigués, nous laisserons-nous glisser, volontiers, aux solutions de facilité : le pardon, l’oubli ? Ce serait pour eux tous, à n’en point douter, la meilleure garantie de pouvoir se retourner. Ne les entendons-nous pas déjà nous murmurer : « Ne savez-vous pas que nous sommes tous réconciliés ? »

Cette inclinaison au pardon sera-t-elle l’expression d’une âme charitable car un fait est certain : pour s’indigner et punir, encore faut-il croire sans vergogne excessive ni fanatisme, à tous nos aïeux de 1793, de 1848, de 1871, de 1936 et de 1968 côté ouvriers.

Que l’on ne s’y trompe pas : si l’on peut légitimement craindre que les conséquences de cette répression qui nous confirme une fois de plus qu’il n’y pas a priori de police républicaine ni de médias honnêtes ni de ministres ni de députés responsables et indépendants moralement de toute fidélité dégradante mais seulement des hommes soucieux de la justice et du droit, et d’autres… de la déontologie d’une profession, ou bien l’absence de ces hommes-là, et si l’on doit fortement douter que de « ces mois de matraque » (avant des années de plomb encore à venir ?) et de privation des droits les plus élémentaires de la personne, ces mêmes conséquences ne soient nulle part explicitement tirées... 

De cette crise sociale qui a pour origine non pas une crise du dialogue tant évoquée par les cancres d’une sociologie de piliers des cantines et des plateaux télévisés (car enfin, dans le cadre d’un « il n’y a pas d’alternative » qui est celui de ces trente dernières années, quel dialogue est-il possible et à propos de quoi ?) mais bien plutôt d’une crise de la non-représentation de nos institutions, véritable crise de régime… on peut aussi être assurés qu’il y a encore une poignée d’hommes assez intelligents pour savoir, dès maintenant, la défaite assurée pour tous ceux qui auront trempés dans cette farce macabre que sont la candidature et l’élection d’un Macron qui n’avait pour lui que l’effet de surprise et une jeunesse aussi trompeuse que pompeuse sous l’ombre d’une pyramide en verre.

Si pour d’aucuns la vieillesse est un naufrage, il semblerait que la jeunesse soit devenue non seulement un naufrage mais une noyade et un enterrement. Aussi, empressons-nous de souhaiter à ce mal-président de belles obsèques politiques dans l’intimité de sa pseudo-famille électorale qui n’était qu’une bulle spéculative idiote même si, on n’en point douter, une belle carrière professionnelle à l’international attend notre candidat à l’échec cuisant et déshonorant : servir, encore et toujours servir, larbin né !

Car, force est de constater, que tout ce beau monde à la vue courte et basse, respire la défaite malgré quelques succès que leur complexe de supériorité est incapable de juger aussi éphémères que cosmétiques : un Edouard Philippe au regard de chien battu, ses ministres, un Castaner protégé, au regard vide, à la voix sans coffre au ton sournois, des députés LREM sans conscience ; et Macron, l’homme qui se suffit à lui-même et qui n’attend rien de personne, ni de sa fonction ni de cette grande nation qu’est la France ; un homme qui n’a besoin de rien sinon de lui-même, encore et toujours.

Une gageure sans précédent pour un Président de la République ; en cela, une erreur gigantesque.

 

         Limiter les dégâts et la casse sera sans doute la seule ambition de ceux qui comptent bien, en coulisse, succéder aux responsables de ce désastre ; épargner les uns, ménager les autres - police, médias, ministres, députés - demandera de rendre acceptable a posteriori une présidence qui aura pourtant fait appel aux mêmes ressorts que ceux du régime de Vichy, - mensonges (fake-news, intimidation, médias de propagande, barbouzes en tous genres, culpabilisation et diabolisation des réfractaires, violences et terreur -, contre l’avis de tous ceux qui souhaiteront très tôt se joindre à la demande massive qui ne manquera pas de se faire entendre, d'une enquête au sujet de la gestion de la crise sociale - gestion dans son ensemble - qui aura percuté de plein fouet et qui divisera pour longtemps notre pays.

Certes, une présidence, un gouvernement et un groupe de députés vindicatifs et en dessous de tout, repoussent toute sympathie ; en revanche, un régime dit bénin dans ses excès, ne constituerait-il pas pour la paix sociale un intermédiaire rêvé ? Une paie toute de mollesse, sans vainqueurs ni vaincus ; une paix blanche ; celle que les troupes de Macron appelleront très prochainement de leurs vœux et celle dont Macron espère lui-même être le greffier.

Précisons ceci : vis-à -vis de ce programme de réconciliation, la seule position honorable est la suivante : « Capitulation sans condition ».

         A l’idée de la fausse paix intérieure, une seule mise en accusation : Macron, Castaner, une garde des Sceaux qu'il n'est même pas nécessaire de nommer, les médias et les principaux acteurs de la chaîne de commandement des forces de l’ordre. Quant aux députés LREM, les élections, toutes les élections à venir, se chargeront de leur infliger la plus grande des sanctions : sanctions qui ruinent tout espoir de faire carrière en politique.

Le jugement des responsables de ce régime de terreur qui bafoue le droit, tous les droits, ne répond pas seulement à un profond et légitime besoin de la conscience populaire, celle des Gilets Jaunes en priorité qui auront payé le plus lourd tribut ; Gilets Jaunes qui ne sont pas aussi minoritaires que les médias le laissent entendre : la résistance dans laquelle les Gilets Jaunes ont très tôt communié, a attisé chez nous tous un esprit de solidarité, un esprit d’amour sans doute aussi ; à ne pas confondre avec de la faiblesse.

Non, cette exigence, on la doit aussi aux familles meurtries, celles des lycéens, celles des hommes et des femmes, tous livrés à une violence qu’aucun préfet n’aura condamnée ; en particulier, tous ces tirs sur des visages pris pour cibles et le tabassage de femmes et d'hommes jetés à terre, un gilet jaune pour seule protection.

Ce jugement sera le seul moyen de venger notre honneur, celui de nos compatriotes et celui de notre République que des voyous ont pris en otage. Avec mesure et équité, ces jugements devront tomber ; et ils tomberont. Ces jugements nous laveront de la tentation de l’oubli et du pardon, de la tentation d’une complaisance envers des manquements d’une gravité sans précédent depuis les années 60, perpétrés par des misérables qui ont osé présenter devant les plus faibles de nos compatriotes, les plus précaires, les plus exposés à des politiques injustes et cruelles, l’image d’une présidence, d'un gouvernement et d'une "République dite en marche", agenouillés devant une exigence de sécurité instrumentalisée basée sur le recours à la terreur.

 

***

 

l'étrange défaite de macron,castaner,lallement préfet de paris

        Au mois de mai... nous ne sommes aujourd’hui qu’au début du printemps. La vraie saison, celle qui demandera que les comptes soient rendus à la Nation, viendra demain ; et ce sera celle des jugements aussi justes que sévères. 

 

 ______________________________

 

l'étrange défaite de macron,castaner,lallement préfet de paris

 

 

 

* Titre et billet largement inspirés par l’ouvrage de Marc Bloch : « l’Etrange défaite » écrit en 1940, qui, elle, n'était pas souhaitable - face au régime Nazi contrairement à celle de Macron face à la morale - ainsi que « La vraie saison des juges » : "Les cahiers politiques", novembre 1943 ; un Marc Bloch historien, fondateur avec Lucien Febvre de l’Ecole des Annales ; après avoir été torturé par la Gestapo, il sera condamné à mort et fusillé le 16 juin 1944, pour faits de résistance

 

 

           Pour prolonger, cliquez : Gilets Jaunes - le dossier


Moyenne des avis sur cet article :  4.84/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 5 mai 16:25

    Défaite ou pas il est toujours vissé sur son trône ....


    • Emohtaryp Emohtaryp 5 mai 16:54

      @zygzornifle

      La moule est vissée à son rocher jusqu’au moment ou une déferlante vient à l’expulser.....


    • jeanpiètre jeanpiètre 6 mai 20:07

      @Emohtaryp
      je compterais plutôt sur des garnements qui viennent gratter les rochers


    • BOBW BOBW 7 mai 11:25

      @Emohtaryp : ou la crotte des égouts vient la faire pourrir dans la puanteur Elyséenne !


    • troletbuse troletbuse 8 mai 10:09

      @zygzornifle
      Normal, il a un plug sur son trône.


    • troletbuse troletbuse 8 mai 10:10

      @troletbuse
      On peut dire : il est pluggé sur son trône.


    • zygzornifle zygzornifle 8 mai 13:32

      @troletbuse

       pluggé ou plus gay ?


    • troletbuse troletbuse 8 mai 21:12

      @zygzornifle
      Bravo Zygzornifle. Ben les deux. J’l’avais pas vue celle-là. smiley


    • Kapimo Kapimo 5 mai 17:14

      Macron et ses sbires ne sont comme leurs prédécesseurs que les représentants de l’oligarchie transnationale, propriétaire véritable de la république des loges. Face au mouvement populaire des gilets jaunes réclamant une part de démocratie directe, il n’y a pas d’autre horizon pour eux que la dictature, même si cela implique de dévoiler la face hideuse de leur Nouvel Ordre Mondial aussi dénommé « progressisme ».

      Il est donc à craindre que nous n’en soyons qu’au début de la répression, et qu’il est encore bien trop tôt pour établir les comptes, qui seront à n’en pas douter très lourds. Il ne faut pas oublier que s’il est désormais établi que l’utilisation de peau de victimes des camps par le régime nazi était une fable, il n’en va pas de même pour la république des sans-culottes face aux vendéens.

      http://www.viveleroy.fr/Les-tanneries-de-peau-humaine-sous,66#la_tannerie_de_meudon

      La république des sectes franc-maçonnes mondialistes est sans limite lorsqu’elle est attaquée.


      • UnLorrain 6 mai 09:58

        @Kapimo

        Je feulleterais votre lien intéressant. Octave Mirbeau discutera avec un militaire dans « La fée dum-dum » ( jai enfin compris là ce qu’est ce terme apparaissant dans nos romans modernes ) le militaire beuglera aux oreilles de Mirbeau que la peau de nègre est la plus réussi. ..comme celle qui tapisse une pièce chez notre militaire. Dans « Agronomie » Octave rencontre monsieur Lechat ,devenu immensément riche grâce a un procédé de son invention qui permet de réduire l’usage du cuir...il n’empêche que Lechat débloque...par exemple,il lui est normal d’écraser des animaux quand Il se déplace en voiture a chevaux,ou des enfants..

        L’auteur excusera mon HS...j’avais pourtant « élaborer » un commentaire en rapport avec votre Feuille où m’était revenu en mémoire cet acronyme de CNR par exemple. ..maladresses furent commise en ce nom,comme la création de la SS qui aveulira,ou ces punitions d’un sadisme innateignable qui toucheront des hommes qui avaient reçu des ordres.



      • sylvie 6 mai 18:22

        à lorrain
        cela ressemble à du panda ?


      • bernard29 bernard29 5 mai 17:31

        « 1400 personnalités du monde culturel, dont Juliette Binoche, apportent leur soutien aux Gilets Jaunes. »  

        Ben oui, mais ces intellectuels du spectacle n’ont pas envisagé une seconde lancer un appel pour le seul intellectuel culturel, leader d’une liste Gilets Jaunes , en piste pour les élections européennes. Par ex, en titrant l’appel « POUR FRANCIS »,  ça aurait été un premier pas. Mais non, on veut bien faire des tribunes, des pétitions, des articles, mais pour se mouiller , c’est pas ça. . 


        • devphil30 devphil30 6 mai 07:18

          @bernard29

          Que vient faire Francis dans les européennes ???
          Que vont apporter les européennes à la France ???
          Que pourront changer les députées européens ???

          La seule réponse à ces questions est RIEN

          Le problème es t le carcan de l’Europe sur les peuples , ce carcan commence ca faire mal et les peuples s’en rendent compte.
          L’idée de l’Europe est une très bonne chose , c’est sa réalisation non démocratique qui est une aberration

          Le 26 Mai il faut voter Tout Sauf Macron , il faut se mobiliser pour le TSM.
          Il faut saper sa légitimité afin qu’il ne puisse pas faire le roquet et dire qu’il a le soutien des Français , il faut beaucoup de votants pour rendre son score ridicule.


        • Serge ULESKI Serge ULESKI 6 mai 11:20

          @devphil30

          L’abstention n’est pas une solution : il faut retourner vers les urnes et mettre hors jeu LAREM, LR et « finir » le PS élection après élections. 


        • Jeekes Jeekes 5 mai 17:43

          ’’De quelle indulgence devrons-nous faire preuve pour tous les coupables, pour toutes ces petites mains de la répression et tous les donneurs d’ordres ?’’

           

           

          Aucune !

          Ni oubli, ni pardon...

           


          • goc goc 5 mai 18:45

            Mais tellement mal élu… car ce président est bel et bien condamné à occuper l’Elysée avec son score du premier tour : 18% des inscrits

            Merci à l’auteur pour l’article

            quand au soutien des français : 

            vu qu’il y aura 60% d’abstention, donc 40% de votant

            vu que la liste REM fait environ 20%

            cela veut dire que seuls 8 français sur 100 voteront pour les macronistes, et donc que 92 français sur 100 ne voteront pas pour la bande à macaroni

            quel désaveux !!

            mais rassurez-vous il ne manquera aucun collabo pour parler de victoire de la démocratie et « donc » du parti au pouvoir, et se complairont sur le très faible score (attendu) des listes GJ 


            • Dom66 Dom66 5 mai 19:17

              @goc

              J’ai peur des prochaines élections de toutes les prochaines, car je ne suis pas de la dernière pluie. Oui j’ai peur car je sais que nous avons affaire à une « race » de dirigeants pourris jusqu’a la moelle, qui pour eux la France ne représente rien, organisé par les banques et tous les milieux financiers, ce sont eux qui ont pris le pouvoir, en éliminant tous les politiques, et en mettant en avant un épouvantail (Marine LP) créé par la Mitte et remis à l’ordre du jour.

              Et le plus triste c’est que ce qui devait arriver arriva. marcon élu avec un max d’abstention.

              et par des Positronique débiles.

              La prochaine fois le FN représentera encore l’épouvantail, avec l’aide des médias

              Donc pour moi, une seul solution. Pour les Européenne pas d’abstention, voter pour n’importe qui, mais tous contre Marcon.

              Pour la prochaine présidentielle (je pense que Marcon ne finira pas sont mandat) il faudrait lancer une pétition pour que tous les leaders LFI UPR etc signe un pacte de paix, et de salut publique, pour qu’il y ai qu’un seul candidat, pour chasser marcon et sa bande.

              Après une fois Marcon chassé, dissolution de l’assemblée nationale et élection à la proportionnel.

              Si non nous repartirons pour un tour avec un clone de marcon, encore choisi par Attali.


            • Dom66 Dom66 6 mai 12:37

              @Dom66
              Info complementaires

              Si après cette vidéo vous n’avez pas compris qu’il est urgent de sortir de L’UE et de l’OTAN, alors il n’y a plus rien à espérer..

              Que cachent l’Agenda 21 et l’Agenda 2030 des Nations Unies ?

              Bonne vidéo
              bonne semaine à tous


            • Positronique 6 mai 12:52

              @Dom66
              Non merci , il y a déjà assez de tes posts affligeants !!!!


            • Serge ULESKI Serge ULESKI 6 mai 13:45

              @Dom66

              Encore faut-il voter pour mettre en minorité le camp de l’U.E et de l’OTAN. 


            • Dom66 Dom66 5 mai 18:53

              Merci pour votre article que je plusse des deux mains...bravo

              Pour moi aussi c’est Ni oubli, ni pardon..


              • ETTORE ETTORE 5 mai 20:07

                La République en Marche.....

                Personne nous avait dit qu’elle serait bottée et armée pour opprimer le peuple. (SON peuple )

                Allez...si ce n’était pas si triste....la photo du Prefet de Police de Paris..

                ......LALLEMENT !

                La photo, le profil, la charge, les résultats......aîe !

                (désolé je parle mal le spuntz)


                • Serge ULESKI Serge ULESKI 6 mai 11:30

                  @ETTORE

                  « Lallement »... ça s’invente pas quand on connaît la nature de son job.... et puis, cette photo en N&B que j’ai eu la chance de trouver... photo tout trouvée...


                • BOBW BOBW 7 mai 11:34

                  @ETTORE : Un autre procès de NUREMBERG POUR
                   L’ALLEMand !!


                • alinea alinea 5 mai 20:57

                  Non ! pourquoi « mesure et équité » ; on peut très bien ne pas céder à la vengeance mais juger en fonction de leurs codes ! Le trio en tête de votre article est pas mal, déjà ; certes il y a Buzyn et Pénicaud, mais Blanquer et les autres... ! Tous soudés, tous solidaires, dans la victoire comme dans la défaite.

                  Certains aimeraient en voir les tripes à l’air, surtout Castaner-, pour ma part je me contenterais d’une humiliation de l’ordre de celles infligée aux juifs pour leur dernier voyage ; sans la mort évidemment.

                  En tout cas : tribunaux populaires. Et ça ne rendra pas ni mains ni yeux ni dents.


                  • Positronique 5 mai 23:42

                    @alinea
                    Madame se voit déjà en procureur de la République envoyant les vilains mécréants du Roy à l’échafaud et après elle vient nous parler de valeurs humaines . Notre Robespierre féminin fidèle à son gourou Bénitoto jean Luc risque elle aussi d’y perdre sa tête comme son illustre prédécesseur . Quant aux mains et aux yeux elle ferait mieux de les utiliser à des fins plus nobles , car de son aveu même son tribunal est une véritable porcherie.


                  • Serge ULESKI Serge ULESKI 6 mai 11:32

                    @alinea

                    « pour ma part je me contenterais d’une humiliation de l’ordre de celles infligée aux juifs pour leur dernier voyage  »................ c’est d’un goût....

                    Décidément... quand ça vous tient, ça ne vous lâche pas de si tôt....


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 mai 12:44

                    @alinea

                    Gouvernement et conseillers, parlementaires félons, administrateurs, fonctionnaires coupables, le tout défilant en tenue orange sur les Champs-Elysées, portant la cangue avec un papier indiquant la nature de leurs fautes...

                    RB


                  • Berthe 5 mai 21:16

                    @ l’auteur,

                    excellent, j’avoue que depuis le premier mai, je pensais surtout à 1848 ... on est bien dans une crise de régime et comprends les médias qui s’agrippent aux termes euphémisant comme « mouvements sociaux »...

                    @ Jean De Songy 

                    change de disque, il est rayé.. . ducon ...


                    • Matlemat Matlemat 5 mai 21:42

                      Macron a bien compris que si les forces de l’ordre sont condamnés et n’osent plus cogner, lui et sa clique sont foutus.


                      • Dom66 Dom66 6 mai 12:39

                        @Matlemat
                        lui et sa clique sont foutus.


                        Que le grand esprit vous entende smiley


                      • Serge ULESKI Serge ULESKI 6 mai 13:42

                        @Dom66

                        Sondage de la dernière heure « opinion way » : 28% de popularité pour Macron.

                        En revanche, le taux d’abstention aux élections européennes se situerait atour des 60%.... une cata... si l’opposition massive contre Macron ne se déplace pas... sa liste arrivera en tête... ou tout près derrière RN.... 


                      • Dom66 Dom66 6 mai 15:58

                        @Serge ULESKI
                        Oui je pense la même chose...une cata...
                        ça fout les boules..

                        Si ça ce trouve ce sondage est pour semer la zizanie, ou autre ???

                        A tous..votez pour qui vous voulez, sauf pour Marcon


                      • michelm michelm 5 mai 22:25

                        "* Titre et billet largement inspirés par l’ouvrage de Marc Bloch : « l’Etrange défaite » écrit en 1940, qui, elle, n’était pas souhaitable - face au régime Nazi contrairement à celle de Macron face à la morale - ainsi que « La vraie saison des juges » : "Les cahiers politiques", novembre 1943 ; un Marc Bloch historien, fondateur avec Lucien Febvre de l’Ecole des Annales ; après avoir été torturé par la Gestapo, il sera condamné à mort et fusillé le 16 juin 1944, pour faits de résistance« 

                        Que vient faire cette référence qui rappelle »les heures les plus sobres de notre Histoire« , issue d’une époque ô combien passée et passéiste et qui n’a strictement rien à voir avec l’actuelle ???

                        Pourquoi ce reductio ad hitlerum quand, justement, le mouvement des Gilets jaunes désire, exige par-dessus tout, de se libérer de ces références à une repentance obligatoire dont ils n’ont rien à battre (en quoi en sont-ils coupables ?) ? Une propagande de chaque instant qui a conditionné le développement de l’Occident depuis la fin de la seconde guerre mondiale ?

                        On se fout du combat des communautés quand ils s’agit de vrai gens qui crèvent la dalle.
                        Dans »la France périphérique« , on n’a pas de problèmes communautaristes, on n’a pas de problème sociétaux, style genre » religion par-ci « , »couleur de peau par-là« , »racialisme par-ci « , »homophobie par-là« . Ah ça non alors ! Quand on vit dans »la France périphérique« , ce qu’on veut, c’est vivre de son travail et SURTOUT PAS survivre avec des aides.

                        Que tous les citadins qui pérorent aussi bien ici que dans les salons mondains des médias, sortent de leur »germanopratisme« puant et hors-sol. Qu’ils prennent le temps, lors de leur »week-end" dans leur maison de campagne du Perche, de la Normandie ou de la Creuse, de rencontrer les Gilets jaunes des ronds-points de leur bouge !

                        Écrit par un citadin qui ne l’a pas toujours été et qui, surtout, se souvient de ses origines paysannes françaises.

                        Au secours !


                        • Serge ULESKI Serge ULESKI 6 mai 11:15

                          @michelm

                          Vous ne seriez pas un peu comme « hors sujet », là, des fois ?

                          Communautarisme où ?
                          Germanopratin où ?
                          reductio ad hitlerum où ? Alors qu’ il s’agit d’une reductio ad Vichy (lol)

                          Quant à cette référence à Marc Bloch.... rassurez-moi, on a encore le droit de lire des livres et de connaître l’histoire... notre histoire. 
                          Il se trouve que la mise en accusation du régime de Pétain par Bloch en 1943 (car la défaite allemande était déjà acquise en 43), et alors que j’en faisais la lecture, samedi dernier, m’a paru convenir tout à fait au régime de Macron et à son mouvement LAREM : ministres, députés et médias. 
                          Sans la lecture de Bloch, je n’aurai pas pondu ce billet à propos de la défaite morale du régime de Macron et la gravité de cette défaite. 

                          Cela dit, je n’ai besoin de la permission de personne pour m’exprimer sur quelque que sujet que ce soit. 

                           smiley


                        • Serge ULESKI Serge ULESKI 6 mai 11:18

                          @Serge ULESKI

                          rajout :

                          J’ai donc une dette envers cet auteur  ; ma référence à l’article de Bloch de 1943 est une reconnaissance de cette dette.
                          Rendons à César etc....


                        • HELIOS HELIOS 5 mai 23:44

                          ... pour un vieux comme moi, ce qui me chagrinne le plus c’est l’attitude de la police (et de la gendarmerie) !

                          ... pour moi, toujours, qui suis republicain plutot a droite -une droite sociale- la police est un marqueur central de la democratie.

                          La police est la, au meme titre que les pompiers (et la protection civile), pour proteger et defendre le peuple contre les aleas sociaux et la delinquance.

                          Les aleas sociaux, on les connait bien et la delinquance aussi, ils se trouvent toujours du cotes de ceux qui sont en marge de l’organisation republicaine et des accidents materiels de la vie.

                          Seulement voila, lorsque cette organisation n’est plus soutenue par le peuple, peuple qui, le rapellerons nous jamais assez, et le vrai proprietaire des institutions et du pays, le minimun de « republicaneite » de ses representants est de verifier leur legitimite par une nouvelle demande de confiance, donc d’un vote.

                          Or nous voyons que la representation nationale s’accroche au pouvoir qu’elle detient mecaniquement (et non pas legitimement) depuis le plus petit des deputes jusqu’a la creme des institutions c’est a dire president et ministres.

                          Et ceux la meme qui doivent etre au dessus de tout soupcon utilisent la police comme une milice (j’ai bien ecrit milice) en lui imposant d’affronter et de blesser ce peuple dont ils sont pourtant issus.

                          Oui, j’ose le dire... et comme sous Vichy, la police republicaine n’est plus chargee de faire respecter l’ordre mais devient une force de repression defendant l’illegitimite morale de l’executif actuel, Cela s’appelle une MILICE.

                          On a du mal a comprendre les personnages issus de cette police qui viennent se pavaner sur les plateaux TV pour nous expliquer que les manifestations violentes ou pas doivent etre maitrisees alors que ces manifestations sont justement les actions que cette police doit defendre coute que coute.

                          En cela, elle devrqit si elle ne spouhaite pas s’opposer frontalement a sa hierarchie, au moins resterdans une neutralite la plus bienveillante possible, en limitant son action a la protection des biens et deceux qui sont en difficultes dans les mouvement de foule.

                          La police aurait reagit comme cela, elle serait legitime et non pas assinilable a une milice, Macron aurait demande la confirmation de sa legitimite, et la democratie comme l’ensemble de notre pays s’en porterait mieux.

                          Si un seul membre des forces de l’ordre me lit, il sait ce qui lui reste a faire... ne plus ecouter les mercenaires et rejoindre, en executant sa mission comme il se doit, les forces de l’ordre republicaines... vous aussi vous devez vous joindre a la contestation car vous aussi vous etes concernes : ne sciez pas la branche sur laquelle vous etes assis... ne soyez plus membre de la milice des heures sombres de notre histtoires.


                          • JulietFox 6 mai 09:03

                            @HELIOS
                            Crosses(ou matraques) en l’air...


                          • victormoyal victormoyal 6 mai 07:23

                             défaite morale de Macron due essentiellement à son « EGO » démesuré à vouloir régenter le pays tout seul...manque de pot ses riches soutiens son minoritaires en France, résultat il est à 18%..autant dire au fond du trou et dans l’impossibilité de finir son mandat !...au suivant !


                            • troletbuse troletbuse 6 mai 08:22

                              @victormoyal
                              EGO » démesuré à vouloir régenter le pays tout seul


                              Ben oui : les cons, ça ose tout. C’est à ça con les reconnait.


                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 6 mai 10:28

                              Bonjour,

                              .

                              Merci Serge pour cet article.

                              .

                              "...dans la juste représentation des cellules des milliers de gardes à vue préventives d’une complaisante inouïe et dont des procureurs sans honneur se font les complices".

                              .

                              Ce sont toutes les institutions françaises qui sont touché par le cancer de la mondialisation ! L’oligarchie financière à acheté tout le système... car aujourd’hui tout s’achète, mêmes les services publics, sans parler des hommes ...l’oligarchie financière est devenue le système, le système à combattre.

                              https://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/est-il-vrai-que-16-millions-de-214847
                              .


                              • gerard JOURDAIN 6 mai 12:23

                                pour moi, cette plaidoirie est illisible et pleine de sophismes.

                                on sent que les élections approchent, et qu’une minorité se chauffe la mule.


                                • Serge ULESKI Serge ULESKI 6 mai 13:36

                                  @gerard JOURDAIN

                                  Mais encore .... ?


                                • Serge ULESKI Serge ULESKI 6 mai 13:39

                                  @gerard JOURDAIN

                                  Pouvez-vous développer ?

                                  Mine de rien, j’ai quand même bossé avec la publication de ce texte de 11600 caractères... smiley


                                • Dom66 Dom66 6 mai 16:03

                                  Cet article est bien...point. !...... merci Serge ULESKI  smiley


                                • tonton alain 6 mai 19:37

                                  Magnifique article, Bravo !


                                  • Jonas 7 mai 06:52

                                    A l’auteur 

                                    Est-ce que dans votre esprit tordu , vous ne confondez pas Macron et Maduro ? 

                                    Les seuls morts en France depuis des semaines folkloriques des gilets jaunes et de leurs frères jumeaux, black-blocs sont dus aux accidents de voiture . Dans le cas du régime de Maduro , ils sont l’oeuvre des milices et policiers protecteurs du régime dictatorial qui sévit au Venezuela , pays très cher à votre Mélenchon. 


                                    • cettegrenouilleci 7 mai 07:44

                                      @Jonas

                                      Vous prétendez que « les seuls morts en France depuis des semaines folfloriques des gilets jaunes et de leurs frères jumeaux , black-blocs sont dûs aux accidents de voiture ».

                                      Ce mensonge ne vous grandit pas., et votre application à transfigurer la réalité des choses, celle des souffrances du peuple et celle des violences des forces de répression mises au service d’un clan mafieux qui applique avec zèle les plans destructeurs de l’UE, vous vaudra peut-être une offre d’embauche

                                      dans l’un des médias aux ordres du pouvoir, mais ne vous grandit pas, n’exonère personne de ses crimes, et sera par ailleurs impuissante à occulter le réel, et pas davantage à empêcher le peuple de tirer les leçons nécessaires de tout cela.


                                    • Jonas 7 mai 09:39

                                      @cettegrenouilleci
                                       Donc , pour vous , les 40 000 , 100 000, 400 000, 2 millions , 3 millions des folkloriques « gilets jaunes » en connivence avec leurs frères jumeaux les blacks-blocs, pour semer la pagaille , représentent , le peuple , c-à-d les 67 millions de Français ? 

                                      Mais de quel peuple , parler-vous ? Est-ce que ce sont celles et ceux qui festoient et qui se torchent au mauvais vin sur les ronds -points a défaut de se retrouver dans les bistrots d’antan , sont représentatifs du peuple de France ?
                                       
                                       Ces « gilets jaunes qui représentent le peuple de France selon vous , il y a un baromètre , les élections européennes nous allons voir leurs scores électorales , puisqu’ils se sont répartis en deux groupes : » Alliance jaune « et »Evolution citoyenne," sans compter , les quelques brebis galeuses qui ont choisi les partis politiques. 

                                       J’espère que les Gilets jaunes et leurs supplétif , blacks-blocs ne se déroberont pas et irons voter afin de se compter en grandeur nature. 

                                      Par ailleurs , pouvez-vous me citer , le nombre de morts dus aux affrontements avec la police et non par accident ? 


                                    • cettegrenouilleci 7 mai 13:51

                                      @Jonas

                                      Bonjour Jonas

                                      Pratiquement tous les organes d’informations ont fini par révéler même s’ils se sont empressés de passer rapidement à autre chose, le décès de /... « Zineb Redouane, décédée à l’hôpital après avoir reçu une grenade lacrymogène au visage alors qu’elle se trouvait chez elle à Marseille le le 1er décembre »/...

                                      C’est le 15/04/2019 à 10H52 qu’Ouest France a mis en ligne l’article d’où ces lignes ont été extraites, présentant la plainte déposée par l’avocat de la famille de cette dangereuse personne qui avait fait au pouvoir l’affront de fermer ses volets, au moment précis où les « forces de l’ordre » avaient dû lancer une grenade lacrymogène à travers sa fenêtre, dans son appartement situé au quatrième étage, pour défendre l’horrible en pire de Macron.

                                      Vous n’ignorez sans doute pas que de nombreux policiers se sont suicidés au cours de ces derniers mois. Il serait intéressant de savoir combien d’entre eux avaient dû apporter leur concours à la répression aveugle du Mouvement des Gilets Jaunes.

                                      Pour vous, tout ça n’est que du « folflore ».

                                      Le 26 mai, ce ne sont pas seulement les Gilets Jaunes qui sont invités à voter, c’est le peuple français. Ce dernier ne jouera sans doute pas la partition que le pouvoir macronien, ses complices et ses idiots utiles essaient de lui fourrer au fond de la gorge, à grand renfort de sondages bidons et d’enfumages en tous genres.


                                    • cettegrenouilleci 7 mai 13:59

                                      @cettegrenouilleci

                                      Les organes d’information (et non pas « d’informations »).


                                    • Jonas 7 mai 17:32

                                      @cettegrenouilleci
                                      Madame Zineb Redouane , paix a son âme, est décédée a la suite d’ un jet de grenade lacrymogène, non intentionnel , cela s’appelle un accident, le geste n’a pas été prémédité et voulu par la police pour tuer cette personne. 
                                       
                                      Les policiers , français sont des républicains , comme vous et moi, ils ont un père et une mère , comme vous et moi , certains sont mariés, pères ou mères de familles ,je ne crois pas qu’ils soient des monstres sans coeur, comme vous et vos amis cherchent à les présenter. La preuve , comme vous le soulignez , vous-même , ils se suicides , comme les agriculteurs et bien d’autres personnes en France , parce que ce sont des êtres humains , qui ont leurs valises de problèmes. C’est un acte douloureux pour leur famille et difficile a comprendre même pour les spécialistes. 

                                      @Par ma profession , je peux me rendre dans des pays d’Asie, d’Afrique , du Moyen-Orient et d’Amérique latine où la répression est monnaie courante , ou l’injustice est si criante que des femmes et des hommes s’immolent , par désespoir de n’être rien. J’ai vu sans pouvoir intervenir des femmes et des hommes , battus et laissés pour morts , pour un simple mot de travers. à un policier . Beaucoup de Français et c’est tant mieux , ne savent pas ce que vivre , veut dire sous un régime autoritaire et répressif où l’homme n’a pas plus de valeur , qu’un moustique. 

                                      « Le 26 mai , ce ne sont pas seulement les Gilets jaunes qui sont invités à voter c’est le peuple français  » dites vous , mais les Gilets jaunes ne sont pas des français a part , ce sont des français comme les autres et comme les autres ,ils doivent remplir leurs obligations de citoyens . La France est un pays démocratique , jusqu’à nouvel ordre , et jusqu’à nouvel ordre , seul le vote libre compte. Il y a 33 listes , les Gilets jaune , verront leur cote populaire sur le plan national et non sur les ronds-points , où tous les Français , n’ont ni les moyens ni les loisirs de faire le folklore tous les samedis. 43% des ménages Français ne paient l’impôt sur le revenu , et ne bénéficient d’aucune aide de l’Etat providence !


                                    • Serge ULESKI Serge ULESKI 7 mai 19:27

                                      @Jonas

                                      « Les policiers , français sont des républicains »

                                      il n’y a pas a priori de police républicaine (reportez-vous à son histoire : répression des luttes ouvrières dans le sang, collaboration sous vichy, charonne...) Il n’y a qu’un Etat, qu’un gouvernement et qu’une chaîne de commandement républicains ou non .


                                    • Serge ULESKI Serge ULESKI 7 mai 19:28

                                      @Jonas

                                      Ah bon ! Parce qu’il aurait fallu qu’il y ait en plus des morts !


                                    • Jonas 8 mai 07:14

                                      @Serge ULESKI
                                      En français ancien , police veut dire gouvernement. Comme le gouvernement français est démocratique et républicain ,sa police est démocratique est républicaine. CQFD. 

                                      Certes, certes des policiers ont suivi le gouvernement de Vichy, comme un grand nombre d’hommes de gauche. Car c’est bien 80 parlementaires de gauche qui ont voté les pleins pouvoirs à Pétain. 

                                      Ce sont des responsables communistes et socialistes , qui ont participé à la collaboration nazie , en occupant des postes ministériels sous Pétain et qui donnaient des ordres à la police. 

                                      Le grand responsable du Parti communiste Jacques Doriot , devient le chef de la Division Charlemagne. Marcel Déat—Robert Jospin ( père de l’ancien Premier ministre socialiste) Paul Marion — Gaston Bergery Angelo Tasca ( père de l’ancienne ministre socialiste Catherine Tasca ) etc et je ne citerai pas les noms des cégétistes . Donc la gauche pas de leçons républicaines svp. lorsque l’on a soutenu , Lenine-Trotsky- Staline-Mao-Pol-Pot Castro , un peu de décence ne fait pas de mal.


                                    • Jonas 8 mai 07:22

                                      @Serge ULESKI
                                      Non, je ne suis ni pour les morts ni pour les blessés. Je suis parmi , de nombreux internautes de ce site , qui ont soutenu ( voir mes posts) les Gilets jaunes dans leurs premières revendications légitimes. Je me suis séparé d’eux, devant la violence et leur collaboration objective avec les black-blocks 


                                    • Jonas 8 mai 07:37

                                      @cettegrenouilleci
                                      J’ai bien compris.
                                      Mardi 7 mai 2019 pour confirmer mes dires , des avions russes aidés par l’armée syrienne ont bombardé les villes de Hama et d’Itlib , faisant 13 morts (simple chiffre ) et poussant 150 000 civils à fuir. Qui connaîtra un jour les noms de ces malheureux ? 


                                    • Serge ULESKI Serge ULESKI 8 mai 09:33

                                      @Jonas

                                      CQFD ? Atterrant ! Les mots me manquent.


                                    • Jonas 8 mai 11:03

                                      @Serge ULESKI
                                      Si les mots vous manquent , allez les puiser , dans les dictionnaires des trotskyste et des staliniens très riches pour dézinguer tous ceux qui ne sont pas d’accord avec eux. 


                                    • Serge ULESKI Serge ULESKI 8 mai 13:08

                                      @Jonas

                                      L’attribut républicain et le républicanisme ont une histoire ; rien à voir avec une opinion ; il faut juste savoir de quoi on parle quand on en parle... ce n’est pas l’élection qui fait le républicain ni la république (surtout sous le régime d’un vote censitaire) D’autant plus que le suffrage universel est arrivé très tard : en 1958 seulement... quant à la police dite républicaine... pensez simplement à la 3è république, à la répression dans le sang de tous les soulèvements ouvriers, sous l’occupation -Vichy n’a pas accouché d’une police parallèle : il s’est agi d’une police active sous la 3è République) ... sous de Gaulle... à Paris en 1961 lors de la manifestation en soutien au FLN, puis le Métro Charonne avec Papon (préfet républicain lui aussi ?) et les émeutes de mai 1967 en Guadeloupe réprimées dans le sang... aussi, on ne naît pas républicain, on le devient... et puis aussi : il n’y a pas a priori de police républicaine mais un gouvernement et une chaîne de commandement républicains ou non.

                                      Quant à ce que vous qualifiez de « violence des Gilets Jaunes »...là encore, vous semblez ignorer une vérité d’une terrible banalité, mille fois confirmée par l’histoire des des luttes sociales.

                                      Vous avez soutenu les Gilets Jaunes, dites-vous ?

                                      Vous vous êtes trompé : c’est la police, l’état que vous souhaitez soutenir dès que la vitrine d’un MACDO est brisée ou celle d’une boutique de luxe des Champs Elysées. Au moins les Gilets Jaunes vous auront réconcilié avec vos convictions profondes. Cela dit, j’espère que vous avez de bonnes raisons de prendre ce parti ( celui de l’Etat et de la police)... comme des intérêts particuliers bien compris par exemple, sinon, dans le cas contraire... je ne peux que vous plaindre.


                                    • Jonas 9 mai 08:59

                                      @Serge ULESKI
                                       Vous vivez dans le passé,1936/1940/1954/1956 etc , le Président Macron est né en 1977, ( 41 ans) il n’ a rien connu de ce passé dont vous, et les vôtres vous ne cesser de nous rebattre les oreilles. .Nous somme en 2019 ! 
                                       
                                       Vous oubliez que c’est  la gauche qui était au pouvoir, avec le soutien du Parti communiste, et, a propos du FLN , c’est bien le Parti communiste qui avait soutenu le gouvernement Guy Mollet , c’est bien le Parti communiste qui avait voté avec toute la gauche , les « Pouvoirs spéciaux » au Président du Conseil Guy Mollet de la SFIO ( Section française de l’internationale ouvrière). pour faire la guerre au FLN. Et avec votre lucidité coutumière , des décennies plus tard , vous avez soutenu les khmers rouges qui ont commis un génocide , faisant 2 millions de morts. 
                                       

                                      Arrêtez de donner des leçons de morale, alors que vous avez le nez sale. 

                                      Oui, je le réitère , j’ai soutenu les « Gilets jaunes » première version , comme beaucoup de Français ,parce que leurs revendications étaient légitimes : trop de taxes, 80 Km, 450 points de contrôles , oubli de la France périphérique , celle qui travaille et ne se révolte pas , celle qui a construit par son sacrifice la France et qui vit chichement et par décence , montre un visage souriant et avenant. Cette France périphérique dont les jeunes , qui ne brûlent pas les voitures, les Mairies, qui ne cassent pas le mobilier public, ne sont pas pris en compte etc.
                                      Je suis un démocrate et un républicain, je sais par ma profession , qu’il n’existe pas de repas gratuit. Il faut que quelqu’un paye. Et ceux qui payent ce sont ceux qui travaillent et ne comptent pas leurs heures. Ne font pas les 35 heures et ne tombent pas malades pour un oui ou pour un non.

                                      En France , il y a des gens comme vous qui rêvent de « Révolution » et à côté + de 3 millions de chômeurs qui cherchent du travail c-à-d une entreprise. 

                                      Je vous prendrai au sérieux , lorsque des gens comme vous et toute la clique , des trotskystes , communistes et autres révolutionnaires abonnés aux prestations sociales , créeront des emplois , en mettant en oeuvre leurs programmes, sociaux , humains, c’est trop facile de critiquer. 


                                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 mai 12:30

                                      A l’auteur.

                                      Excellente analyse d’une dérive politique qui introduit très tranquillement, très sournoisement ce qu’ailleurs on appelle le terrorisme d’Etat.

                                      Ce à quoi nous assistons n’aura qu’un temps, fort heureusement.

                                      Il n’y aura pas de prescription.

                                      Il n’y aura pas d’oubli.

                                      Il n’y aura pas de réconciliation.

                                      Il n’y aura pas de « paix blanche ».

                                      Il y aura une purge qui sera très large et n’épargnera personne, jugeant ceux qui se seront compromis, auteurs, complices actifs et sympathisants passifs, parfaitement conscients et témoins complaisants de dérives inacceptables auxquelles ils auront prêté aide, assistance, collaboration tout en trahissant leurs fonctions et les institutions qu’ils étaient par essence dans l’obligation de respecter.

                                      Des dirigeants politiques dignes de ce nom, des membres d’un appareil politique et administratif, ne sauraient en effet considérer leurs concitoyens et compatriotes comme des ennemis intérieurs.

                                      Il y aura jugement, certes, mais avec des magistrats intègres.

                                      Il y aura des condamnations et des punitions, assorties de mesures de réparations matérielles et financières qui toucheront très directement les auteurs des atteintes portées à la sûreté des biens mais aussi celle des personnes, de tous ceux qui auront été éborgnés, mutilés, blessés, maltraités par des institutions qui auront oublié que leur mission première était de protéger leurs concitoyens et non de leur porter atteinte en les déconsidérant et en les méprisant.

                                      "Ce jugement sera le seul moyen, écrivez-vous très justement, de venger notre honneur, celui de nos compatriotes et celui de notre République que des voyous ont pris en otage. Avec mesure et équité, ces jugements devront tomber ; et ils tomberont. Ces jugements nous laveront de la tentation de l’oubli et du pardon, de la tentation d’une complaisance envers des manquements d’une gravité sans précédent depuis les années 60, perpétrés par des misérables qui ont osé présenter devant les plus faibles de nos compatriotes, les plus précaires, les plus exposés à des politiques injustes et cruelles, l’image d’une présidence, d’un gouvernement et d’une « République dite en marche », agenouillés devant une exigence de sécurité instrumentalisée basée sur le recours à la terreur."

                                      Effectivement.

                                      Bien à vous,

                                      Renaud Bouchard


                                      • arthes arthes 7 mai 14:34

                                        Je ne comprends pas bien tout....Des lendemains qui chantent ou qui déchantent ? Avec qui que quoi comme nouvelle dictature possible puisqu’il s’agit avant tout de se soulager et de faire éclater la violence par ’une chasse aux sorcières drapée de dignité par sa légitimité : Punir les méchants" ? Ce qui équivaut aux années de terreur après la révolutions française.


                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 7 mai 14:42

                                          @arthes

                                          Une balle dans la nuque et la faire payer par la famille (petites économies et grandes humiliations ).


                                        • arthes arthes 7 mai 15:15

                                          @Aita Pea Pea

                                          Ce sont des choses perso ça, je ne vois pas à y associer tout un peuple

                                          Et lol.
                                          C’est moi qui pratique le SM et qui pourrait passer pour une tarée, mais quand je vois le plaisir sadique de la plupart à l’idée (dans le fantasme) de faire souffrir et humilier des êtres qui ne sont certes pas des innocents et qui ne seront surtout pas consentants....ça me fait doucement rigoler.
                                          En tous les cas, ce n’est pas un fantasme à moi, je ne fouette que des partenaires libres et joyeux d’aller au supplice.

                                          Mais je me verrais bien en une sorte de Torquemada en jupons, juste pour passer à la question qui je voudrais, ahhh, et la, on verra bien que chacun répondra à toutes mes questions, et quand je dis chacun, c’est quiconque je choisirai moi (bah oui, moi aussi j’ai mes petits fantasmes méchants)

                                          Bon alors, ça nous dit pas, dans la fiction, sous la houlette de qui le bon peuple français se retrouverait.


                                        • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 8 mai 13:25

                                          @Auteur,

                                          Bel article, fort bien écrit.

                                          Le « mouvement social » (disons début de révolte mondial, ou même plus exactement dernier spasme d’agonie du capitalisme) des Gilets jaunes n’est pas près de s’arrêter tout simplement parce que les conditions de vie vont empirant, et que personne n’a le premier centime pour pallier au conséquence de la crise qui s’amplifie.

                                          Ce dont ne se rendent pas trop compte les crapules qui samedi après samedi, éborgnent, arrachent les mains, fracassent les crânes des GJ, c’est qu’en effet, personne n’oubliera leurs méfaits, et que l’heure de payer l’addition approche : lentement, mais sûrement.

                                          Je ne pense pas qu’on parle d’une majorité de flics, mais bien au contraire d’une petite minorité de crétins décérébrés et de corrompus surpayés spécialement pour infliger le plus grand dommage aux manifestants, pour terroriser les autres, ce qui a échoué lamentablement (ventre affamé n’a point d’oreilles).

                                          Cette fois, j’espère que la révolution ne nous la (re)jouera pas façon Hannibal s’arrêtant on-ne-sait pourquoi alors que Rome était parfaitement sans défense...

                                          Bonne continuation !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès