• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’ineptie du site Passeportsanté.net, qui déconseille (...)

L’ineptie du site Passeportsanté.net, qui déconseille d’utiliser le vinaigre sur les brûlures provoquées par les méduses !

Je consulte souvent le site Passeportsanté.net, en général ce site délivre des infos scientifiques ou médicales assez sérieuses. Récemment ce dernier proposait un article avec ce titre : Que faire en cas de piqûres ou morsures cet été ?...et la première page indiquait : Que faire en cas de piqûre de méduse ? l'article : .

Demeurant en bordure du littoral Varois depuis 1982, habitué des bain de mer, j'ai une certaine connaissance des divers dangers que peuvent présenter les méduses, tant pour les baigneurs comme pour les personnes qui tranquillement se promènent aux bords des plages. Pour cela, il vous suffit de lire mes deux articles qui ont été publiés sur Agoravox :En juillet 2006 l'année des méduses n° :1, et en juillet 2007,la suite le n° 2.

Je reviens sur l'article de Passeport-santé.net, et notamment sur la page : Que faire en cas de piqûre de méduse ?.. et sur cette dernière, il était écrit ceci :

Ce qu'il faut faire :

  • Rester calme
  • Rincer à l’eau de mer si possible chaude sans frotter, pour décoller les tentacules 
  • Appliquer du sable chaud puis l’enlever avec un carton rigide comme une carte postale ou une carte bancaire
  • Rincer à nouveau
  • Désinfecter la plaie avec un antiseptique
  • Passer sur la plaie une pommade anti-inflammatoire
  • Contacter les secours si le membre enfle, que vous ressentez un gène respiratoire ou une douleur généralisée.

Ce qu'il ne faut pas faire  :

  • Rincer à l’eau douce, car elle éclate les cellules urticantes, libérant encore plus de venin.
  • Rincer au vinaigre ou à l’urine
  • Aspirer le venin
  • Toucher la méduse morte
  • Poser un garrot
  • Frotter ou gratter
  • Chercher à faire saigner la plaie

J'ai approuvé la lecture du premier paragraphe « Ce qu'il faut faire  »,.. par contre pour le deuxième paragraphe Ce qu'il n faut pas faire, tout est bon,... sauf la deuxième recommandation à savoir : « Rincer au vinaigre ou à l'urine ».

Venant d'un site que je pense assez sérieux, cette recommandation m'a énormément surpris, voir même mise en colère, car écrire de telles sottises, alors qu'au final le premier est très très efficace pour soigner les brûlures de méduses,... alors que le deuxième à savoir l'urine peut elle être très utile dans bien d'autres désagréments comme les piqûres d'insectes par exemple (surtout les dangereuses guêpes, voir quelques lignes plus bas). De toute façon, ces deux produits sont assez faciles à se procurer (surtout pour l'un deux à savoir l'urine).

Contre les brûlures des méduses si j'ai dans mes deux articles j'ai préconisé l'usage du vinaigre et éventuellement aussi l'urine, car l'usage de l'urine sur les piqûres de méduses des infos disent que l’urine serait pas plus efficace que l’eau de mer : source, cela revient à dire que l'urine a quand même une action qui n'est pas négative, puisque il est bien reconnu qu'il faut rincer la zone piquée avec de l'eau de mer, mais surtout pas avec de l'eau douce ; sqfd !

L'usage du vinaigre pour soulager les piqûres de méduses !

Si dans mes deux articles, j'ai mentionné l'usage du vinaigre pour soulager les brûlures des méduses, c'est que bien évidemment que j'étais en possession de sources viables. Concernant l'utilisation du vinaigre sur le web, j'avais trouvé un pays (l'Australie) qui préconise et met à disposition sur ses plages fréquemment infestées de méduses des bouteilles de vinaigre. Cette info provenait d'articles ou des témoignages de voyageurs ayant séjournes en bordure des plages australienne qui en générales sont infestées de méduses, et comme je l'ai spécifier dans mon premier article certaines méduses étaient mortelles !

Pour vous convaincre, il vous suffit dans Google de taper cette phrase : « Australie méduses vinaigre sur les plages », les résultats écrits sont :. En résumé le vinaigre blanc est très très utile pour soulager en outre les piqûres de méduses, ainsi qu'une flopée de désagréments de bien d'autres insectes (moustiques, araignées, tiques, guêpes, etc. : (je n'entre pas dans son utilisation domestique, car sa liste est bien trop longue).

Pour revenir à l'utilisation du vinaigre pour soulager les brûlures de méduses, je vous joins plusieurs photos ou dessins prises en bordure des plage d'Australie, qui montre une bouteille avec des indications qui indiquent qu'il s'agit des bouteilles de vinaigre qui sont à disposition pour soigner les brûlures de méduses : 1 - 23 4.

Perso, j'ai subit plusieurs fois les désagréments des méduses, mais prévoyant, j'avais toujours ma petite fiole remplie de vinaigre blanc, (d'ailleurs dans mon véhicule, outre d'avoir toujours à dispo... mon urine, j'ai également ma petite fiole de vinaigre blanc, un flacon de jus de citron (115 ml) vendu dans le commerce qui vider de son contenu d'origine à été rempli avec du vinaigre blanc, pratique et très peu encombrant : (pour le remplir de vinaigre, vider son contenu de jus de citron, et pour le remplir de vinaigre, il vous suffira d'utiliser cette petite fiole à la manière d'une poire à lavement pour aspirer le vinaigre que vous aurez auparavant déposer dans un verre ou un bol. Je vois qu'il est possible avec une lame de couteau très fine de ôter le petit capuchon blanc. Ainsi, il vous serra bien plus facile pour la remplir, ensuite il vous suffira de remettre ce petit capuchon, ainsi il vous sera peut être plus pratique pour utiliser votre vinaigre sur les parties de votre corps que vous désirez soigner !

Dans mon petit sac à dos qui me sert pour mes balades à pied, j'ai également la même petite fiole remplie de vinaigre blanc) elle m'a servi plusieurs fois contre les piqûres de guêpes ou de moustiques. Demeurant dans le Sud Est, chez moi comme tout le monde, je subis les désagréments des moustiques (surtout ces petits silencieux qui vous piquent à la tombée de la nuit,... ou la nuit pendant votre sommeil ), alors de suite après une piqûre, je tamponne (avec coton, essuie-tout ou papier WC) la zone piquée avec du vinaigre blanc, et c'est très très efficace les démangeaisons s'atténuent rapidement !

Pour ce qui me concerne, moi et ma famille, le vinaigre blanc et l'urine sont deux produits hautement efficaces. Il est bon de savoir que l'urine n'est pas stérile : résultats Google. D'ailleurs dans les premières ligne que consacre Wikipédia sur l'urine, il est écrit ceci, contrairement à ce qui a longtemps été admis, l'urine n'est pas stérile:plus loin dans le paragraphe « Usages traditionnels », on peut lire ceci : Les Aztèques (parmi de nombreux peuples) utilisaient l'urine pour nettoyer les plaies et prévenir l'infection : la page de Wikipédia.

Quand j'étais enfants, de l'âge de 4 ans et jusqu 'a celui de 14 ans, pendant les grandes vacances d'été, j'étais chez un couple de paysans en montagne Bourbonnaise, et en cas de blessure légères, (dans les taches qui incombent aux paysans, ont se blesse assez souvent) de plus en plein air les piqûres de taons ou de guêpes sont assez fréquentes, et bien le « seul remède » que nous avions à notre disposition,... ben tout simplement l'urine !

Pour les parties du corps difficiles à atteindre comme le dos pas exemple, ben il faut tout simplement se servir de l'une de ses mains comme récipient : SDF !

Concernant l'usage de l'urine, il y a une bonne vingtaine d'années, j'ai vu et écouté sur une chaîne télé un professeur de médecine qui approuvait l'usage de l'urine en cas de piqûres de guêpes et de blessures légères. Je pense qu'en cas d’extrême urgence comme une piqûre de guêpe dans la bouche et surtout si cette dernière vous pique le fond de votre gorge, votre propre urine sera peut être le produit salvateur !

Juste une petite anecdote perso, dans la première semaine de juillet, de passage sur le Plateau de Valensole, j'ai cueilli des lavandes dans un champ moissonné, (j'avais constaté depuis des années que les machines qui coupent les lavandes ne coupent pas les tiges près du sol, ou celles qui sont en en bout de lignes (faites la comparaison avec un champ qui n'a pas été moissonné) ainsi, je procédé à la façon « glaneurs de blés » immortalisés par le célèbre tableau « les glaneuses » de Jean-François Millet : 1Wikipédia ,... ce qui fait que je ne « pirate » pas les champs non moissonnés !

La lavande est une plante très mellifère, de très nombreuses abeilles « étaient en plein travail », ( regarder ma vidéo que j'ai pris avec mon tph portable lors de l'un des mes passages le:26/07/2011 sur le dit plateau : vidéo).

Pour « récolter », j'enserre une touffe avec ma main gauche, et avec un couteau, je la coupe avec ma main droite,... mais je n'avais pas pensé à ces braves ouvrières,... ce qui fait que ma récolte m'a valu en une quinzaine de minutes deux piqûres d'abeilles sur mon annulaire gauche. Inutile de vous dire que de suite, bien que j'avais ma petite fiole de vinaigre dans ma voiture stationnée à 200 ms environ, ben, j'ai utilisé la méthode, la plus rapide, c'est à dire cette que j'avais sous la main (façon de dire !!) qui est la « méthode naturelle »... et bien l'urine ! Résultat juste quelques courtes douleurs, ce qui m'a permis de continuer « ma récolte » mais cette foi-ci avant d'empoigner une touffe de lavande, j'avais pris soin avec quelques rapides frappes avec ma main gauche sur les sommets des tiges de chasser et d'éloigner temporairement ces braves abeilles !

(Pour info concernant la lavande, (et le lavandin qui est un peu différent),... je suis en train de préparer un article (sa culture, ses propriétés, son usage, ses bienfaits, etc.) que je soumettrai au site.)

L'urine a des vertus plus ou moins connues. Cela a été l'un des premiers désinfectants car ce liquide est neutre, une qualité qui a rendu beaucoup de services dans le passé ou dans les situations de crise, d'ailleurs, l'usage de l'urine pour les piqûres d'insectes, guêpes, moustiques etc les résultats Google sont : ,

Pour certaines personnes, l'urine est aussi tout un mode de vie... Elle sert à purifier sa peau et/ou joue le rôle de boisson thérapeutique, c'est ce que l'on appelle l'amaroli ou l'urinothérapie, autre source : .

Ceci étant dit, je reviens sur le sujet de mon article, je suis très très étonné qu'un grand site de vulgarisation scientifiques et médicales qui offre des renseignements et des solutions pratiques qui sont dites fiables sur la promotion de la santé et de la prévention de la maladie, puisse écrire de telles bêtises,… mais comme dit l'autre, maintenant que vous êtes munis de ces infos, c'est à vous de faire votre propre jugement,... et comme l'on dit parfois : camembert  !

L'image qui illustre mon article à été prise sur le site d'une voyageuse qui raconte son périple en Australie et qui comme bien d'autres a bien remarquée qu'en bordures des plages australiennes que des bouteilles de vinaigre étaient mises à disposition pour soigner les brûlures provoquées par les méduses : .

Gilbert Spagnolo dit P@py


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 1er août 16:51

    Merci à la modération pour avoir valider mon article, .. surtout que cette après-midi, j’ai envoyé une deuxième « mouture » ( la première avait quelques légères erreurs, Merci d’en avoir tenu compte. P@py

    Enfin pour terminer, vous pouvez pour atténuer la douleur en utilisant des corps gras comme : Vaseline, Biafine, pour les personne allergiques, une visite chez un pharmacien qui éventuellement vous prescrira des antihistaminiques.

    Gilbert Spagnolo dit P@py


    • Bernie 2 Bernie 2 1er août 21:59

      Quel long article pour nous dire que le vinaigre c’est bien avec les méduses. Perso, avec de la béchamel, c’est bon aussi. 180°, 20 minutes.

      Bon appétit.


      • Osis Osis 2 août 07:11

        @Bernie 2

        « Quel long article pour nous dire que le vinaigre »

        Un peu long certes... mais pas pire que la merde servie ici, plus qu’habituellement, par les censeurs prétentieux et séniles, type Panda et consorts, qui squattent la modération et dictent leur loi...


      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 11:04

        @Bernie 2

        Salut Bernie 2


        Un vieux adage dit : « Plus c’est long, plus c’est bon » ( souvent employer de façon coquine )

        Mais pour mon article ont peut dire aussi : Abondance de biens ne nuit pas »

        Exact, il existent bien des méduses comestibles,.

        Sur nos côtes, nous trouvons l’espèce Pelagia noctiluca ( voir mon article en lien édité sur Agoravox en aout 2006 ) pour info, cette méduse est également comestible ;


        Pour l’été, j’ai fuis les chaleurs de la côte Varoise, je suis monté au frais dans les Alpes de Hautes Provence, de retour sur la côte, un jour j’essaierais. ( perso, j’ai vu plus de méduses échouées en hiver qu’en été !)

        @+ P@py 


      • Agafia Agafia 1er août 22:52

        Yep mais le vinaigre c’est pas cher, et ça n’arrange pas les affaires de Big Pharma qui préfère aux recettes éprouvées de Mère-Grand, les médocs tout droit sortis de leur Labo....


        ’Tain ! Papy ! Vous n’avez donc pas le sens des affaires ? ^^

        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 10:41

          @Agafia

          Salut Agafia,


          Très très pertinente déduction, ben oui, si un produit très très bon marché, que l’on trouve dans toutes les épiceries, en général dispo à la maison , soulage des bobos autant que les produits moult fois plus chers, Big pharma s’offusque !!


          @+ P@py 


        • Vraidrapo 2 août 00:10

          ET pourquoi pas, l’eau douce tout simplement ?...


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 10:36

            @Vraidrapo


            Salut Vraidrapo,


            Surtout pas l’eau douce, ( je l’ai bien mentionné preuve à l’appui dans mon article)


            @+ P@py 



          • nono le simplet nono le simplet 2 août 04:23

            une autre astuce pour ceux qui sentent des pieds, une demi cuillère à café d’acide borique en poudre dans chaque chaussette le matin après la douche pendant 3 jours et on est tranquille pendant plusieurs mois ...

            depuis plus de 30 ans je n’ai plus aucun problème, je pourrais même remettre mes chaussettes 2 jours de suite alors qu’il m’arrivait souvent d’en changer dans la journée ...
            par contre acheter l’acide borique plutôt en droguerie qu’en pharmacie qui le vendent par sachets de 30g au prix du caviar smiley

            • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 10:33

              Juste une réponse rapide « aux pisses froids » qui critique non article,... peut-être qu’un jour qu’ils se souviendront d’avoir lu un article long et qu’ils ont trouvés ennuyeux ;... mais qu’ils se souviendront des « astuces » ( vinaigre et urine ) que j’ai développées !


              Message spécial à ceux qui en général déglinguent les notes, sans apporter d’arguments, pas très très courageux comme méthode !!


              Heureusement je pense qu’un certain nombre de personnes ont tout simplement lu l’article, enregistrés les infos dans leurs mémoires,( voir même les diffusées plus tard ) et cela est le principal .


              Bonne journée à tous.


              @+ P@py 


              • ZenZoe ZenZoe 2 août 11:05

                @Gilbert Spagnolo dit P@py
                Bien noté tout ça. Et dûment enregistré. Et merci infiniment de l’info, et bah, les Français sont râleurs et négatifs (même moi des fois), faut pas vous formaliser.

                Sinon, sur le sujet des méduses, je recommande le film, l’année des méduses avec Giraudeau et Kaprisky. Il meurt à la fin (sans doute qu’il n’y avait pas de vinaigre sur le bateau).

                Bonne fin de journée à vous P@py.


              • Agafia Agafia 2 août 12:45

                @Gilbert Spagnolo dit P@py

                Perso je suis une collectionneuse de recettes : santé, hygiène perso et de la maison, astuces en tout genre avec des produits simples, pas cher s et sans chimie moderne, des méthodes à l’ancienne ayant fait leurs preuves,
                et surtout tout ce qui peut m’éviter de lâcher du fric à big pharma, big labo, big industrie empoisonnant la planète et nous avec.

                Donc ce genre d’articles m’intéresse bien plus que les considération géo-politico-philosopho-financières souvent écrites avec prétention et une syntaxe de merde ^^
                Auteurs qui plus est sabre vos commentaires quand vous osez les contredire, ou simplement leur faire remarquer que leurs phrases sont illisibles, ou encore mettre doute leur CV ^^

                Non, NON ! je ne donnerai pas de nom, c’est juste un gros nounours noir et blanc ^^

                Merci à vous Papy smiley

                ------------

                Tiens, au passage, Une petite anecdote concernant l’urine et apprise des prisons russes :

                Il y est bien sûr interdit de se faire tatouer, mais le codage des tatoos russes étant extrêmement important notamment chez les « vor v zakone », (c’est leur carte de visite) les gars se fabriquent des machines à tatouer, ce qui n’a rien de difficile en soi. Le plus difficile est l’encre. Le Tatoueur la fabrique avec divers ingrédients pas spécialement très sains, MAIS avec et surtout l’urine de celui qu’il va tatouer car c’est elle qui préserve le gars des infections.

                Recette éprouvée. ^^

              • Osis Osis 2 août 14:02

                @Agafia

                Déja môme, il y a plus de cinquante ans, en colonie, le médecin nous préconisait de nous pisser dessus...
                Je certifie que je n’en suis mort... et dans mes souvenirs, cela calmait bien la brulure.


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 14:16

                @Agafia


                Agafia re,

                Demeurant près du littoral Varois, j’observe et « j’étudie » les méduses depuis une douzaine d’années.

                Je peux dire contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, les méduses j’en vois tous les mois de l’année, c’est même en hiver que j’en vois le plus, exemple ces deux photos prises en février 2007 :12 .


                .. Alors en rentrant, je vais réfléchir sur la possibilité d’une fricassée de méduses .


                Je suis actuellement dans les Alpes de Hautes Provence, ben vers les 1500 ms, je ramasse en pleine nature encore des pissenlits, sont un peu dur, mais j’aime bien, si je veux je connais la recette pour les attendrir, en soupe, ou avec des lardons !


                @+ P@py


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 14:33

                @Osis


                Salut Osis,



                Idem pour moi, quand j’étais à la campagne sur les conseils des vieux paysans, ( comme je le mentionne dans mon article ) 
                @+ P@py

              • HELIOS HELIOS 2 août 16:14

                @Gilbert Spagnolo dit P@py


                bonsoir...

                je trouve, lorsque vous parlez de bon sens, qu’ il est facile de vous suivre. 

                Continuez... 

                PS1, j’oubliais, n’evitez pas les croutons aillés avec les pissenlits. 
                PS2, le Var n’est pas loin de chez moi (06), et je vois rarement de meduses en hiver.. mais il est vrai que la mer est plutot morte apres le passage des sauterelles de l’été.                                                  

              • nono le simplet nono le simplet 2 août 16:38

                @Gilbert Spagnolo dit P@py
                en vieux briscard du net je ne te donnerai qu’un seul conseil : Ignores les superbement !

                c’est la seule chose qui atteint leur ego !

              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 16:49

                @nono le simplet

                Salut Nono,

                .. oui, mais c’est pénible ce genre de gigotos, qui sitôt un article paru, d’autant que les miens sont assez longs et détaillés,... et comportent de nombreux liens, ben ces derniers s’empressent de mettre une mauvaises note


                Preuve que dans notre société qu’il y a bien quelques personnages un peu inquiétants !! ,


                @+ P@py


              • Agafia Agafia 2 août 22:48

                @Osis


                Oui, oui, l’urine sur les méduses, je connaissais déjà... smiley

                @Papy,

                Vivant dans les alpes, je monte en alpage chercher entre autres des pissenlits que j’aime jeunes et de l’ail des ours.


              • goc goc 2 août 12:54

                @ l’auteur

                Merci pour l’article. J’habite dans les Cévennes, et donc il est assez rare de rencontrer des méduses, mais par principe, j’aime bien ces articles « coopératifs » qui nous informent et nous aident même inconsciemment (j’ai mis vos infos dans une de mes cases du cerveau pour le jour où).

                @zenzoe
                Bon film, mais vous avez oublié la très belle Caroline cellier, et puis les filles qui bougent tout le temps c’est pas mon truc ! smiley


                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 3 août 11:54

                  @goc


                  Salut Goc,

                  .. sur que du côté d chez toin les méduses !!


                  ...par contre les autres vilaines bestioles comme les taons, moustiques, guêpes,frelons, araignées, fourmis, le vinaigre et accessoirement l’urine !


                  @+ P@py


                • schuss 2 août 14:24

                  En effet, l’urine et le vinaigre ont immediatement un effet apaisant sur la brulure. Le vinaigre, pour l’avoir teste sur des brulures par le feu, réalise egalement une acceleration de la cicatrisation. Pour l’eau de mer, je suis plus dubitatif. Jeter du sel sur une brulure a certainement une action antiseptique mais il y aura egalement un effet crosif important.... Les recettes de grd mere eprouvees ne coutent generalement rien. De la a penser qu’il y aurait une correlation sur le fait qu’Il y a un manque a gagner pour les labos qui substituent des elements gratuits par des produits couteux... ! Perdre ces conseils gratuits profiteraient donc a certains ?


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 14:44

                    @schuss

                    Salut schuss,

                    Dans le cas des méduses, l’utilisation de l’eau de mer, c’est juste le liquide le plus adapté et qu’il faut utiliser pour évacuer et enlever ( avec par par exemple : le dos d’une lame de couteau, cartes bancaire, postale, enfin toutes surfaces fines et rigides ) les filaments des tentacules de méduses déposés sur la peau. Le faire avec de l’eau douce aggrave le pouvoir urticants des filaments !


                    @+ P@py


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 16:40

                    @Gilbert Spagnolo dit P@py



                    …. ah ! ,.. j’ai oublié, outre couteau, cartes etc, que l’on n’a pas forcement sous la main rapidement, pour enlever les filaments des tentacules de méduses, en principe sur la plage un matériau est souvent dispo, ( peut être un peu moins sur le plages à galets ) c’est le sable. , Alors avec de l’eau de mer ,... et du sable, il faut frotter pour ôter ces filaments.

                    Par contre les galets aux heures chaudes, peuvent se révéler pratique pour soigner une piqûre de vive, car son venin est thermolabile, c’est à dire détruit par la chaleur : sources.

                    Pour les vives, ça c’est si les galets sont brûlants, si non, il faut avoir un briquet et chauffer par exemple le dos d’une cuillère et l’appliquer sur la zone piquée. Et oui, parfois, pour aller à la plage, par précaution, ...il et bien d’avoir quelques ustensiles !!!


                    @+ P@py


                  • Vraidrapo 3 août 11:05

                    @Gilbert Spagnolo dit P@py
                    Pour la Vive, on peut aussi poser son pied sur un carrosserie de voiture exposée au soleil (recette du Morbihan, ça fonctionne en été... en principe smiley )


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 3 août 11:47

                    @Vraidrapo


                    Salut Vraidrapo,


                    … effectivement cela peut être une très très bonne solution !



                    @+ P@py


                  • bibou1324 bibou1324 2 août 14:55

                    Si on suit le lien sur l’urine jusqu’au bout, on atterrit sur le site sciencesetavenir, qui nous explique que l’urine des femmes n’est pas stérile.


                    L’étude, de 2012, n’a par contre pas pu mettre en évidence de traces de bactéries chez les hommes.

                    Donc jusqu’à preuve du contraire, l’urine des hommes est bien stérile.

                    • révolQé révolQé 2 août 15:30

                      Pour avoir été piqué par ces saloperies à plusieurs reprises,tant sur nos côtes qu’en Asie ou Afrique, je sais par expérience que pour calmer la douleur rapidement je mets du sable mouillé en grosse épaisseur genre cataplasme puis,je trempe le membre atteint dans l’eau DE MER afin d’en ôter le sable et avec lui la matière urticante.
                      L’effet est très rapide.
                      Si cela peut rendre service à quelqu’un un jour...


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 17:01

                        @révolQé


                        Salut révolQé,

                         C’est exactement la bonne façon d’utiliser le sable pour ôter les filaments des tentacules de méduses qui restent sur la peau !


                        @+ P@py


                      • nono le simplet nono le simplet 2 août 16:48

                        j’avoue ignorer superbement les méduses comme les guêpes d’ailleurs 

                        j’ai la chance d’être très peu réceptif aux piqûres 
                        j’ai même déblayé à mains nues un coin de plage il y a quelques années pour que les autres puissent se baigner mais j’ai bien vu que certains avaient des brûlures impressionnantes alors que je n’avais que de vagues rougeurs indolores 
                        on connaissait le vinaigre et les « brûlés » ont été rapidement soulagés 
                        un autre truc pour la plage : l’huile pour enlever les plaques de goudron que l’on parfois sous les pieds quand des bateaux voyous ont dégazé en pleine mer 
                        tiens, marrant, de l’huile et du vinaigre smiley marrant mais utile !

                        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 août 16:58

                          @nono le simplet

                          Nono re,

                          Tu as de la chance de faire pari des personnes peu sensibles aux allergies !


                          Exact l’huile très très efficace pour enlever les taches de goudrons !


                          En somme, l’huile et le vinaigre tout ce qu’il faut pour faire un bon pique-nique …. au bord de la plage !!


                          @+ P@py

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires