• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’invasion des profanateurs de démocratie

L’invasion des profanateurs de démocratie

JPEG - 14.3 ko
Ils sont parmi nous !

 Tout a commencé au Ministère de l’Éducation. Je ne me souviens plus trop de quand date le déclic, je sais seulement que c’est postérieur à Devaquet. On s’est juste retrouvé un soir, avec monsieur Monolecte, à se demander ce qu’il pouvait bien se passer au poste précis de ministre de l’Éducation. Cela faisait des années que nous constations sans trop y penser la répétition du même scénario : une honnête diversité de personnes, d’opinions, de tempéraments, de parcours et de discours très différents prenait ce poste de ministre de l’Éducation et invariablement, il advenait que ce personnage finissait par sauter partout comme un cabri en beuglant « réformons, réformons, réformons ! ».

C’est quand même vachement étrange, quand on y pense. On avait cherché une bonne manière d’expliquer cet étonnant comportement et on en avait déduit qu’il y avait surement une malédiction attachée à ce fauteuil particulier, quelque chose comme l’esprit malin de Jules Ferry assassiné et que nous avions affaire à une sorte de serial killer de la possession, là, comme ça, au nez et à la barbe de tous.

En tout cas, ça nous avait bien fait marrer, un soir d’été, autour d’une bonne bière bien fraiche.

Le problème, c’est qu’on a fini par remarquer que le même phénomène se répétait avec la même constance partout sur la planète et pas seulement chez les ministres de l’Éducation. Et que du coup, l’histoire du siège hanté, ça ne marchait plus trop.

En gros, il y a toute sorte de gens qui prennent le pouvoir dans leur pays respectif, de tas de manières différentes, dans des tas de contextes différents, avec des tas de peuples différents qui ont le droit à des promesses totalement différentes ou un bon gros coup d’État dans le derrière. Il y a des mecs de droite, des nanas de gauche, des révolutionnaires avec le couteau entre les dents, des gros tout mous qui sont trop contents d’être arrivés à quelque chose dans la vie, des fils à papa et grand-papa, des chefs de guerre, des prix Nobel de la paix, des bêtes à bouffer du foin OGM et de gros malins sans scrupules, des humanistes, des dictateurs, des idéalistes, des nains hydrocéphales, des psychotiques, des acteurs de cinoche… et à la fin, t’as la même politique partout. Et puis c’est tout.

Et ça, c’est carrément flippant.

On se souvient de Mitterrand dont on a dit qu’il n’était pas vraiment de gauche même s’il a vraiment fait comme si pendant deux ans et paf !… il rentre dans le rang se retrouve à faire comme les autres. Mais depuis, il y en a eu des tas et ça a pris moins de temps. De moins en moins de temps. On s’est dit qu’il devait exister un truc réservé aux seuls chefs d’État en exercice, un peu comme le téléphone rouge ou le gros bouton nucléaire, mais en encore plus balèze. Un truc comme le livre de la vérité de l’univers avec toutes les réponses aux questions comme le sens de la vie, celui des impôts et 42. Et qu’en fait, comme avec une confrérie secrète, les nouveaux chefs d’État avec de bonnes idées pour le peuple sont invités à une soirée Ferrero Rocher — dont chacun sait qu’elle ne peut être déclinée par les gens de pouvoir et de bon gout — et là, paf, entre deux bouchées de chocolat, ils sont amenés dans une pièce secrète et on leur fait lire le livre mystérieux. Et à la fin, ils ressortent tous en gueulant : « ok, j’ai compris, c’est trop affreux, je ne savais pas, j’ai compris que le Capitalisme est le dernier rempart de l’humanité contre la fin du monde ! »

Ou quelque chose d’approchant.

Ou alors, toujours dans la pièce secrète, ils découvrent leur famille ligotée avec du Céline Dion à fond les ballons dans les oreilles et ils acceptent toutes les conditions des ravisseurs.

Mais ça fait vachement complot quand même.

Non, en vrai, pour comprendre ce qui arrive à nos chefs d’État, il faut s’en remettre au rasoir d’Ockham qui sait trancher dans les variables explicatives les plus farfelues — comme d’autres dans les budgets sociaux — pour imposer le principe de simplicité : quand tu as plein d’hypothèses qui caracolent dans tous les sens, la plus simple est forcément la meilleure et la plus proche de la vérité.

Alors, il devient très facile d’expliquer pourquoi un chouette type comme Obama a pu passer du « Yes, we can » au « but, may be » ou comment Tsipras au lendemain d’un référendum qui lui donne le soutien de tout un peuple contre l’Eurogroupe tourne casaque dès potron-minet et propose des bébés grecs pochés pour le petit dej’ des goules avant qu’elles ne crachent leur quatrième Reich comme un glaviot à la face du monde.

La seule explication possible, c’est que tous nos chefs d’État ont été remplacés par des extraterrestres envahisseurs qui ont pour mission de niquer la planète et ses habitants pour faciliter l’installation de ses nouveaux locataires. L’échange doit forcément se faire pendant les soirées Ferrero Rocher qui sont vraisemblablement des agents pathogènes xénomorphes et zou, ni vu ni connu, tous les gars se font pondre dans la tête une grosse larve de la reine mère et deviennent immédiatement les zélés pantins des premiers agents infiltrés qui s’appelaient Friedman et Hayek.

JPEG - 40.7 ko
Le dernier pub avant la fin du monde

 

Et là, tout de suite, tout devient limpide comme le vomi d’un chat sphinx. Chaque pièce du puzzle prend exactement sa place et la solution à tous nos problèmes s’impose à nous comme le soleil bien rond d’une après-midi de juillet et consiste à coller tous ces parasites de l’espace dans leur soucoupe volante à grands coups de pieds au cul et à reprendre en main le cours de la destinée humaine.

C’est exactement comme ça que tout doit se passer, car toute autre explication — en plus d’être hautement improbable — ne pourrait qu’être extrêmement déprimante.

JPEG - 78 ko
Bad Taste

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • Jean Keim Jean Keim 18 juillet 2015 09:30

    Mine de rien vous mettez effectivement le doigt sur un phénomène universel, bon je n’accorde pas trop de crédit à l’éventualité d’un complot des E.T. quoi que ... 

    Danielle Mittrant (le président dont je ne saurai jamais écrire le nom) qq. temps après l’élection de son François lui a dit : « bon maintenant tu as le pouvoir, qu’est-ce que attends pour changer les choses ? » et lui a répondu qq. chose comme ça : « je ne peux rien faire ! ILS sont trop puissants. », voilà la question est posée, c’est qui « ILS » ?
    Certains le connaissent ce « ILS », il est présent en chacun de nous et de façon prégnante chez les ambitieux car il faut de l’ambition (mais pas seulement) pour accéder aux hautes fonctions et bien entendu il faut aussi de bons amis, de l’entregent (ce mot est riche de sous-entendus) mais il est probable que la fonction suppose des contreparties avec des clauses très très contraignantes et un manquement aurait des conséquences funestes.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 19 juillet 2015 06:25

      @Jean Keim

      « ILS », ce ne sont pas des groupes occultes. Ce sont tous les Qjuidam Lambdas du monde ordinaire qu’on a convaincus, depuis deux générations, que la vie n’a pas d,autre sens que d’ACQUERIR’ POSSEDER’, CONSOMMER’ THÉSAURISER..... Persnne de sérieux ne fait d rien qui ne soit pour augmenter son pouvoir ou sa richesse . Il ne reste donc pas de VALEURS transcendantales et tout le monde ou presque est a vendre pour un plat de lentilles. C’est le bon sens....Seuls peuvent changer les règles du jeu les « irrationnels ».

      PJCA



    • David Heyo 20 juillet 2015 01:49

      @Jean Keim
      pour les Mitterrand, Danièle avait plus précisément posé la question du pourquoi il n’entreprenait pas les réformes promises maintenant qu’il était au pouvoir. François Mitterrand lui a répondu que « cela faisait bien longtemps que ce ne sont plus les politiques qui ont le pouvoir, que la politique était un marche-pied vers les groupes financier et multinationales qui possédaient plus de pouvoir, et qu’il ne pouvait rien faire », ou assez proche dans l’idée.Du reste pas besoin des illuminatis, on connait ces « ils » : bilderberg, CFR, Trilatérale, groupes banquier comme Goldman Sachs, etc...l’important ce ne sont pas « eux », mais les millions de gens qui laissent faire parce qu’ils n’ont pas l’audace de penser qu’ils sont important, et que rien ne peut résister à des millions de gens qui sont d’accord pour vivre en vraie liberté et intelligence...nous n’y sommes pas encore, et le tyran en chacun admire les charlatans au pouvoir...voilà une façon de voir le problème


    • Jean Keim Jean Keim 20 juillet 2015 07:31

      @David Heyo
      Oui je partage et je n’ai pas voulu dire autre chose mais il y a un autre palier à franchir et il simplifie énormement le sac de nœuds complexifié jusqu’à l’inextricable : derrière les grands machins comme Bilderberg, FMI, la finance et son outil la banque (il n’y en a qu’une) ... il y a des personnes comme vous et moi enfin presque, leur éducation et leur parcours de vie les ont placées à la tête de grands pouvoirs mais leur façon d’agir n’est pas différente de celle du terrien ordinaire, seule l’échelle de mesure change, la perception de cela peut opérer le changement qui ne se fera jamais avec des mesures coercitives. 

      Une révolution n’est jamais qu’un changement de pouvoir et/ou une mascarade.

    • Monolecte Monolecte 20 juillet 2015 12:10

      @David Heyo
      Le problème est la dilution des pouvoirs et le fait qu’ils ne sont plus proches et identifiables comme le racontait fort bien le film Louise Michel : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=129930.html


    • Jean Keim Jean Keim 20 juillet 2015 15:12

      @Monolecte
      Mais pourquoi recherchons-nous le pouvoir, tous sans exception ? Même l’individu le plus servile et le plus veule le recherche. La quête du pouvoir est si subtile que nous ne la percevons pas en nous.


    • philouie 20 juillet 2015 15:27

      @Jean Keim
      Mais pourquoi recherchons-nous le pouvoir, tous sans exception ?
       
      Nous venons de Dieu et retournons à Dieu.
      Nostalgique de Sa Toute-Puissance, notre désir fondamental est d’être Dieu le Tout-puissant.


    • Jean Keim Jean Keim 20 juillet 2015 19:25

      @philouie
      Le Dieu dont vous parlez n’est qu’un concept, je dirai plus simplement que qq. chose de fondamental nous manque, mais rien à voir avec le pouvoir qui n’est qu’un désir, le désir ne peut s’exprimer que dans le temps et la pensée est justement un mouvement et le temps lui est indispensable ainsi finalement on en revient à l’ego qui n’est rien d’autre que le processus de la pensée.

      La puissance est différente du pouvoir ...

    • Hermes Hermes 21 juillet 2015 11:53

      @ atous
      Bonjour,

      il faut un petit peu de présence à soi-même, d el’attention , pour vo dans un premier temps que cette recherche de pouvoir existe. elle s emnifeste même dans la recherche de la bonne idée, de la compréhension que je pourrais diffuser smiley

      Diificile de laisser chacun faire son chemin et de faire confiance à l’autre.

      Les mécanismes de l’Ego sont profonds et enregistrés à la naissance de notre sentiment d’exister de façon différenciée.

      La différence existe,mais l’idée de la différence, c’est à dire la différenciation, identifiée de façon erronée au soulagement des tensions vitales, est basée au fond sur la nécessité de survie, sur nos peurs,

      Cette différenciation est à la base de ce smécanismes.

      Tant que l"éducation (à l’école comme dans la famille) exploitera cette peur, nous construirons des êtres humains pour qui le conflit sera justifié au plus profond de leur être.

      Commençons par nous même, sinon nous continuons d’être parmi le srouages qui instillent a peur et le conflit.

      L’attention au présent donne accès à la globalité et ouvre l’espace intérieur. Alors on découvre qu’on a un autre rôle à jouer, qui n’est plus une question de pouvoir. Et comme le temps cesse d’être un problème, on n’a plus l’impatience du résultat. Alors on peut avancer.

       smiley


    • franc 22 juillet 2015 09:32

      @David Heyo

      -

      Une très bonne façon de voir les choses


    • Iren-Nao 18 juillet 2015 10:43

      Elle a raison Monolecte, il y a la un grand mystère, depuis longtemps je me dit que ILS (Les dirigeants) ne peuvent pas être que Cons, en tout cas guère plus que vous et moi .
      Que les 1% ne peuvent pas tous être que méchants.
      Et que parmi les 1%, il y a une grosse proportion des plus intelligents, sinon ils ne seraient pas les 1%.
      Et que tout complot finit par transpirer et puer des pieds.
      Alors, oui, comment comprendre que la goche fasse du Sarko, que Tsipras s’est déballonne, et bien d’autres avant.

      En tout cas, la solution ne viendra pas de palabres entre gens bien élevés ou de toute solution démocratique qui est toujours la parole des Menteux.
      C’est peu être la le malaise...
      Iren-Nao


      • côme gaudin 18 juillet 2015 12:26


        avec un peu de bon sens on s’aperçoit des enjeux collossaux qui nous tombent sur les epaules faces à des responsabilités.
        En premier au pouvoir, il y a la moitié de la population qui est opposé à l’autre.
        et la moitié qui soutient est motivé par s’opposé car à ce moment c’est facile, on ne porte pas les consequence de choix.
        L’autre moitié qui s’oppose est tres menaçante et ne risque rien car elle se considere irresponsable.
        il y a beaucoup d’etre qui souhaite exploiter son prochain, ou s’enrichir au détriment des autres si besoin.

        nous pouvons individuellement et collectivement faire beaucoup.
        integrer en premier le concept de surversion.
        en deuxieme accepter d’ecouter et reflechir sur les idees et opinions constructives qui sont presentes dans la politique de tous les groupes , y retenir les idees qui oeuvres pour le bien de tous.

        en troisieme prendre conscience des enjeux du à tous ceux qui exploitent l’homme pour leurs profits

        en quatrieme prendre conscience des consequences dues à nos histoires nationales et internationales.

        en cinquieme s’engager dans une relation integre avec ses propres valeurs.

        la consequence est de creer une premiere realisation d’une societe à l’image de ce que l’on souhaite, à son niveau.

        ILS, represente tous les egoistes, egocentriques, traumatisés, exploiteurs qui ont des parcelles de pouvoirs,

        cela represente aussi tout un chacun de nous qui cautionne par les achats des pratiques inhumaines, par leur relation au salariat l’esclavage , par l’alimentaire la destruction de la biodiversite et l’empoisonnement de l’aliment, par le laisser faire de l’elevage industriel la creation d’une aura de destruction de la sensibilité animal.

        toute cette reflection poussée dans les abymes de l’utopie amene à des idees
        _d’interdiction de l’exploitation de l’homme, autorisant seulement dans tous les cas de figures
        la cooperation.
        _d’interdiction de la proprieté d’une terre que l’on n’habite pas, d’une proprieté que l’on n’a pas construit de ses propres mains.
        _interdiction des brevets sur le vivant.

        est ce utopîque ?


      • Blé 18 juillet 2015 13:38

        Un Sarkozy a t-il eu vraiment besoin de passer dans une chambre secrète pour avoir un égo démesuré, une assurance que lui donne le pouvoir, les dossiers sur ses copains pour le cas où ceux ci ne marcheraient pas droit, le goût du luxe, le plus parfais mépris pour les populations laborieuses, etc... . La mondialisation a mis en réseau une multitude de gens comme lui à travers le monde, dans chaque pays c’est la loi du plus fort qui fonctionne puisque la démocratie est morte et enterrée depuis belle lurette.

        A nous, les gens d’en bas , à penser aux jeunes, aux futurs générations pour ne pas se laisser bouffer par ces gens qui n’ont rien de gens « vraiment » civilisés. Ces gens là ne lâcheront jamais leurs privilèges, il faudra aller leur reprendre avec force et courage.


        • foofighter foofighter 18 juillet 2015 14:12

          Très bon smiley
          Vous ne parlez pas de notre Président Hollande, mais il fait aussi partie de la liste : avant son « sacre », c’était un brave type, avec des idées pas si mauvaises parfois. Et patatra, il se retrouve à prendre en main les destinées de la France, un peu par hasard ceci dit, et il se renie sur tout un tas de domaines, pour mieux épouser les idées de la pensée néolibérale dominante. On dirait maintenant un zombie quand il s’exprime, comme si une autre personne parlait à sa place, à travers lui. C’est effectivement flippant. Il doit bien se passer quelque chose pour expliquer ces mêmes revirements, toujours dans le même sens, en faveur du système occidental dominant. Certains parleront de corruption, sous toutes ses formes, c’est possible. Une pincée de chantage aussi, pourquoi pas.


          • Monolecte Monolecte 19 juillet 2015 10:12

            @foofighter
            Vous êtes vraiment certain que je ne parle pas de Hollande ?
            D’ailleurs, pouvez-vous être certain que je parle de qui que ce soit, dans ce machin ? smiley


          • soi même 19 juillet 2015 17:57

            @foofighter, tien la jaunisse sort de sa crise de foie.

            ...


          • voxpopuli voxpopuli 19 juillet 2015 21:03

            @foofighter
            « des gros tout mous qui sont trop contents d’être arrivés à quelque chose dans la vie »

            Ça ressemble quand même beaucoup à Hollande sur le coup smiley 

          • Monolecte Monolecte 20 juillet 2015 12:07

            @voxpopuli
            Toute ressemblance avec des personnages existants ou ayant existé... héhéhé :->


          • Hermes Hermes 21 juillet 2015 14:38

            @Monolecte

             Je me disais bien que les Ferrero Rocher, il fallait s’en méfier.... Même la forme des boîtes est étrange. Tout ce qui est trop extra sur Terre est peut-être bien extra-terrestre.  smiley

            Bonne route à vous !


          • luluc 18 juillet 2015 15:13

            bonjour


            je réagis à cet article, car bien que le ton soit poétique et léger, les thèmes sont importants pour moi :

            -la démocratie est une illusion dans une société capitaliste, car les plus riches y diffusent leurs idées avec une énorme efficacité

            donc dès le titre, il y a problème, on ne peut pas profaner une illusion, juste la faire persister

            on pourrait m’opposer le récent exemple du referendum en grêce qui a montré l’expression du peuple : et bien justement, il a fallu que le peuple subisse 5 ans d’austérité sans pitié pour qu’il élise enfin des gens qui s’y opposent, ce que je trouve bien long, pour un peu de vrai démocratie, par ailleurs avec très peu de résultat

            le peuple a été influencé pendant 5 ans pour penser que l’austérité était normal, par l’aide des médias de masse bien sur, mais aussi par l’éducation nationale, décidée par des hommes politiques corrompus par les plus riches etc etc

            je passe sur les obstacles inhérents aux modes de scrutin en france et ailleurs, et au mode de représentativité des opinions du peuple, construisant un mur entre le peuple et ses « représentants », et à des politiques impopulaires à répétition...

            -la théorie d’une ingérence extra-terrestre dans les hautes sphères dirigeantes se défend plutôt bien par leur manque d’intérêt pour l’écologie alors que la pollution globale est extrême : 

            si on définit par extra-terrestre des gens qui ont une résidence ailleurs que sur terre, on peut comprendre pourquoi les grands décideurs du monde ne font absolument rien pour respecter la nature, au point de la mettre sérieusement en péril

            en effet, s’il arrivait que la planète terre devenait tout à fait invivable, les « grands dédideurs extra-terrestres » se replieraient alors sur leur résidence extra-terrestre

            -la conclusion (sur un mode ironique ?) parlant d’une autre explication déprimante, me semble être celle qui veut que l’origine de la décadence et de la corruption généralisée etc s’explique par le fait que l’homme à la base il est mauvais, c’est ce qu’on nous dit souvent, mais je n’y crois pas une seconde


            je pense que l’homme à la base, il souhaite vivre dans l’amour à tous les étages... mais qu’il a subi une quantité d’influences qui l’ont fait changer... et ainsi, l’homme actuel est plutôt mauvais, oui... 

            on se rappelle de la théorie de darwin qui nous dit qu’avec le temps on change : l’adn se modifie en permanence, et après une vie de frustration et de colère, la génération suivante en portera des traces

            je rappelle par ailleurs que certains envisagent une sorte de modification génétique de l’être humain dans le passé (par des extra-terrestres ?), car la science n’a toujours pas de solution à l’énigme du chainon manquant, qui fait passer subitement la taille du crane de 900 à 1300 cm3 de néandertal à cro magnon


            • lsga lsga 18 juillet 2015 15:17

              Une explication beaucoup plus simple : Le Capitalisme et le déterminisme économique. 


              • 65beve 65beve 18 juillet 2015 18:51

                Putaing,

                tout ça me fout la trouille.
                J’ai voté pour des zombies !
                Vous avez gagné Monolecte ; je vais flipper tout le week-end.
                cdlt.


                • Monolecte Monolecte 19 juillet 2015 10:14

                  @65beve
                  Pourtant, l’idée était plutôt de vous faire rigoler un bon coup et de vous suggérer une filmo jubilatoire et défouloir pour le WE smiley


                • Monolecte Monolecte 19 juillet 2015 10:16

                  @65beve
                  Désolée, d’autant plus que l’idée était plutôt de vous faire rire tout en vous suggérant une filmo jubilatoire et défouloir pour le WE smiley


                • HELIOS HELIOS 18 juillet 2015 19:02

                  ... monolecte a oublmié d’ecouter Thatcher et son « TINA »


                  There Is No Alternative... elle avait raison la dame de fer, elle ne fait pas partie du problème, elle l’a seulement exprimé.

                  Alors, là dedans, c’est quoi déjà qui ne va pas ?
                  Ce qui ne va pas est très simple... il y a une bande de gens qui détiennent des fortunes et des pouvoirs économiques a cheval sur les frontières et qui profitent des réglementations... pour imposer la leur.

                  Tu mets un Tsipras teigneux qui n’a plus rien a perdre a la tête d’un pays exsangue qui pourrait donner l’exemple... ben non, cela ne passera pas, parce que les monsieurs aux pouvoirs incommensurables, ignorent le Tsipras, ils s’en prennent directement aux Merkel et autres Hollande pour que ces sous fifres remettent eux même de l’ordre.

                  Il n’est pas nécessaire de contrôler tout le monde, juste ceux qui sont les plus emblématiques.

                  A votre avis, pourquoi Draghi est a la tête de la BCE ? simplement parce que le Mario, qui n’est pas sorti d’un jeu d’enfant, il représente les intérêts de Goldman Sachs et de tous ces copains.

                  Posez vous la question aussi pourquoi le Poutine est un pestiféré, comme l’était en fait Khadafi, odieux pour son peuple, mais qui ne jouait pas le même jeux, avec sa « mauvaise » idée de faire une FMI d’Afrique. et indépendant de l’original.


                  Toutes les mutinaltionales ont beaucoup trop de pouvoir, representent trop de richesse et ceux qui sont a leur têtes n’ont pas envie de subir les lois des peuples. Ils s’en sont affranchis, pas question d’y revenir.

                  Et ce n’est pas non plus le capitalisme qui est nefaste,, c’est simplement le pouvoir qui est donné a certains et dont maintenant la volonté ne peut qu’etre suivi.

                  c’est aussi pour cela que les paradis fiscaux que souhaitait demonter le G20 ne le seront jamais, car c’est a l’évidence par là qu’ils régulent majoritairement leurs pouvoirs, comme une mafia et avec l’aide de leurs soumis dans les institutions les plus influentes.

                  Il n’y a helas que peu d’espoir de s’en sortir, sans révolution... sans sang ni larmes.

                  On attends simplement, un tres tres faible espoir, de émergence d’un SAC, vous vous souvenez de Charles Pasqua ? un SAC qui, comme dans les mangas, viendrait faire la peau des décideurs des multinationales, une par une, discretement.... arret cardiaque, accident d’avion, naufrage de yacht...les juges etant déja soumis il ne reste plus qu’a terroriser pas seulement les terroristes, mais terroriser les mafieux en col blanc a la tête des structures trop puissantes

                  allez, bonne soirée, je m’en vais cuver mon melon au porto que m’autorise les graines de Monsanto

                  • hunter hunter 18 juillet 2015 19:08

                    @HELIOS

                    Trois étoiles, tout simplement !

                    Et plus si l’interface le permettait !

                    Adishatz

                    H/


                  • 65beve 65beve 18 juillet 2015 19:28

                    @HELIOS, bonjour.

                    Y’avait un type que j’aimais bien, qui essayait de tordre le cou à TINA.
                    Ce type c’était Bernard Maris, une autre voix, une autre voie.
                    cdlt


                  • TSS 18 juillet 2015 20:58

                    @HELIOS

                    Khadafi, odieux pour son peuple, mais qui ne jouait pas le même jeux, avec sa « mauvaise » idée de faire une FMI d’Afrique. et indépendant de l’original.

                    Pas tout à fait,son peuple etait logé ,soigné gratuitement et beneficiait d’un salaire qui s’apparentait

                    au revenu universel.

                    En Afrique il etait apprecié pour ses aides ,en France aussi par un certain sarko à qui il paya sa

                    campagne electorale... !!


                  • Monolecte Monolecte 19 juillet 2015 10:18

                    @65beve
                    Il reste d’autres économistes atterrés dont l’immense Frédéric Lordon http://blog.mondediplo.net/-La-pompe-a-phynance-


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 juillet 2015 06:40

                    @Monolecte
                    « L’immense Lordon » est pour rester dans la construction européenne, comme tous les économistes« atterrés », ( Sapir, Berruyer etc) , il n’a aucune analyse géopolitique du rôle des USA dans cette galère.


                  • Monolecte Monolecte 20 juillet 2015 12:12

                    @Fifi Brind_acier
                    Je crains que vous ne soyez passée à côté d’une partie de son œuvre et de sa pensée smiley


                  • hunter hunter 18 juillet 2015 19:06

                    Salut à tous

                    Pourquoi j’aime lire un article de Monolecte ou d’Ariane :

                    1/ c’est bien écrit, c’est un français agréable à lire, bref c’est un hommage à cette langue magnifique.
                    2/ c’est concis et précis
                    3/ il y a de l’humour et du style
                    4/ quand l’auteur réagit, c’est subtilement rarement violemment.
                    5/ C’est la qualité, sans se prendre au sérieux

                    Bref, Monolecte ou Ariane, c’est l’absolu contraire d’un certain zozo qui inonde le site ici de ses productions à rallonge, sur les navions ou les Charly, et qui dès qu’on lui démontre qu’il n’est qu’un absolu gros nase, invective, hurle, en appelle à la modo, traite tout le monde de trolls........vous voyez qui je veux dire...... ?

                    Merci Monolecte !

                    Adishatz

                    H/


                    • Le p’tit Charles 19 juillet 2015 08:56

                      profanateurs de démocratie.. ?

                      Mais elle n’existe pas..c’est un « sac » qui sert à cacher les magouilles des politiciens...

                      Lisez donc la définition du mot vous comprendrez mieux.. ?


                      • Croa Croa 19 juillet 2015 23:28

                        À Le p’tit Charles
                        « des politiciens.. »
                        Tu veux dire des ’’élites’’ ? smiley
                        Cette démocratie ne vaut que par son ordonnancement, sinon il y a erreur et au besoin le peuple devra revoter ! (Ceux qui contestent l’ordre établit sont des adversaires de la ’’démocratie’’ ou simplement des populistes puisqu’ils ne réfèrent plus à l’élite et ce faisant corrompent l’exécutif.)


                      • gaijin gaijin 19 juillet 2015 10:07

                        @ monolecte
                        faites gaffe il y en a qui vont y croire .........

                        sinon pour le reste c’est simple : nous ( les sans dents ) vivons dans une fiction entretenue par les malades qui sont obsédés par le pourvoir :
                        la nécessité d’une élite , le mythe du sauveur , demain on rase gratis
                        sont les trois pierres angulaires.
                        sinon demandez qui dans une société est le plus apte a prendre le pouvoir ? réponse : un sociopathe, lui seul peut investir sa vie dans une telle entreprise ......


                        • gaijin gaijin 19 juillet 2015 10:10

                          @gaijin
                          ps
                          et ça a commencé il y a environ 12 000 ans .......lors de l’erreur néolithique ......


                        • Monolecte Monolecte 19 juillet 2015 10:25

                          @gaijin
                          Oui, je sais qu’il va y avoir des adorateurs du premier degré, ce que j’ai trouvé réjouissant comme perspective au moment même où j’ai trouvé composé ce texte au fond de mon plumard, en rigolant à moitié tout en m’endormant.

                          Après, su le thème des sociopathe, j’ajoute donc The Corporation dans ma filmo loufoque des envahisseurs (mais surtout, éclatez-vous bien avec Le dernier pub avant la fin du monde.

                          http://blog.monolecte.fr/post/2005/03/17/the-corporation


                        • Hermes Hermes 21 juillet 2015 15:10

                          @HELIOS

                          Des faits indubitables, oui... Vous imaginez de LES terroriser, mais ils sont déjà morts de peur depuis longtemps, et c’est même cette peur qui est la source de toute la violence qu’ILS délèguent.

                          En fait il faudrait la pillule (discrète) pour ressusciter LEUR humanité. Une tournée gnérérale de potion magique à la DMTpour décalcifier les glandes pinéales ? Ca serait sympa, n’est ce pas , mais le gros risque, c’est de les rendre encore plus maboules.

                          Aec un peu d’honnêteté, on réalise qu’un petit bout de la cause est en chacun de nous, et la situation générale le symptôme, mais pas l’origine. Travailler sur sa propre humanité, par une auto-observation sans concession ni moralisme permet de se rendre compte que ILS, c’est ceux là, tous les autres et finalement MOI-JE !

                          Rien de ce qu’on croit observer à extérieur n’est pas aussi à l’intérieur. Comment saurai-je comprendre ce qu’est un aveugle si je n’ai pas expérimenté ce qui ce passe quand je ne regarde pas ?

                           smiley

                          Bonne route


                        • Spartacus Lequidam Spartacus 19 juillet 2015 10:11

                          Les nobles « statutaires » prennent le monde « non statutaire » pour un monde extraterrestre....


                          L’éducation nationale cette joyeuse confrérie des gauchistes réunis qui prônent la « révolution » et« l’égalité » pour tous, mais se pavanent dans des emplois à vie « non-révolutionnaires » et des « régimes spéciaux concept de l’inégalité statutaire »...



                          La confrérie des je dis ce que je pense mais c’est l’inverse que je fais au quotidien.....

                          C’est certain ces révolutionnaires d’opérette qui ont goutté aux nobles privilèges statutaires à charge du secteur marchand et des contribuables, et dénoncent de l’autre le vil monde capitaliste, le voient comme le monde des extraterrestres.....

                          Quand ils se regardent ça doit foute un coup au moral. Qu’importe la formation donnée dans leur monde la gamelle sera là.....Et surtout pas de changement. Imaginez un peu. 

                          Hayek qu’ils n’ont pas lu (ils ne lisent que Karl Marx, l’Humanité, Le monde diplomatique, Le Monde et Novel Obs, vous imaginez qu’ils comprennent la réalité de « La route de la servitude ? »

                          Rentrée prochaine comme chaque année ne ratez pas les dissertations de Karl Marx et vous aurez droit de citer Friedman ou Hayek, mais uniquement à charge et même pas besoin de les lire. 

                          • samuel 19 juillet 2015 11:06

                            @Spartacus

                            Pourquoi devoir les lire, puisque leurs théories sont à l’œuvre depuis 40 ans. Avec le résultat qu’on connait !


                          • Jean Keim Jean Keim 19 juillet 2015 21:10

                            @Spartacus
                            Ah Spartacus ! Vous êtes tellement sûr de votre bon droit et de toutes les vérités que recelle votre dense savoir, ce que vous avez lu EST la vérité une et indéboulonnable car elle correspond à votre vision du monde, à moins que ce ne soit vos lectures qui ont amené le point de vue, l’un ou l’autre c’est le même mouvement, vous n’observez pas le monde, vos idées le font pour vous.


                          • Spartacus Lequidam Spartacus 20 juillet 2015 10:18

                            @Jean Keim

                            A que c’est vil de voir le monde autrement que par le prisme des lectures de la cocosphère Marxiste....


                            @samuel

                            Vous gueulez comme des putois contre Hayek, mais ne l’avez jamais ouvert son livre de Nobel de l’économie

                            Prôner l’ignorance ? C’est avoir des réflexions sur des clichés et l’ignorance...

                            « La route de la servitude » c’est un avertissement contre l’interventionnisme économique ou Keynésianisme ou socialisme...


                            C’est simplement une explication, quand l’État accepte les revendications des différentes corporations et utilise la loi pour les satisfaire. 

                            Ainsi la loi devient un moyen au service des corporation et entrave à l’égalité formelle des individus.

                            Ce que vous vivez depuis 40 ans ? C’est du Keynésianisme.

                            Par exemple : la corporation des obligés de l’état, ne paye pas de cotisations chômage, moins de cotisation santé et accapare les recettes de l’état pour se gaver de régimes spéciaux....

                            Par exemple : Il n’existe aucun monopole sans que l’état ne le crée par des législations d’interdictions. SNCF, RATP, Taxis, c’est encore la preuve.....

                            Par exemple : les assurances sociales Françaises collectivistes sont les plus chères du monde pour des résultats absurdes....
                            L’espérance de vie est bien meilleure en Suisse là ou les assurances santé de base sont en concurrence, moins chère et de meilleures qualité.

                            Mais il est sur que sa gamelle et ses droits sont supérieurs aux autres, mépriser celui qui dit que les droits doivent être identiques et sans favoritisme des uns sure les autres. N’est ce pas évident ?

                            Mépriser cette évidence ça rassure le bobo qui accapare les statuts et privilèges statutaires..Et ses droits zaaaaaaaquiiiiis différencés.

                            Voici pourquoi le prof a l’éducation nationale ne va pas proposer Hayek de peur qu’un gamin lui fasse remarquer que l’enseignant est tout le contraire de l’équité sociale...

                          • samuel 20 juillet 2015 11:37

                            @Spartacus

                            Impossible d’avoir un véritable débat d’idée si le diagnostic posé diffère à ce point. Soit c’est du blable, soit de l’aveuglement idéologique qui pense que l’individualisme formel est une forme de vie possible. Ce qui est bien sûr fondamentalement faux. L’individu fait face à d’autres individus surtout à des institutions et à des groupes.

                            Cependant vous écrivez ceci :
                            « Par exemple : les assurances sociales Françaises collectivistes sont les plus chères du monde pour des résultats absurdes.... »

                            Je vous demande des sources afin d’étayer ce propos puisqu’il peut éventuellement s’agir d’un fait. 

                          • samuel 20 juillet 2015 11:49

                            @samuel

                            « L’espérance de vie est bien meilleure en Suisse là ou les assurances santé de base sont en concurrence, moins chère et de meilleures qualité. »

                            Comme il suffit d’un contre exemple pour invalider une généralité voici une démonstration toute bête qui va vous faire taire.

                            Comme les assurances sociales françaises sont les plus chères et que la France possède l’une des espérance de vie les plus élevée au monde, on ne peut pas dire que la concurrence et le bas coût sont un gage de qualité de soins.

                            Et encore, je fais cette démonstration sur des prémisses à mon avis fausses (que la concurrence fait baisser les coûts, ce qui est faux en général).

                            Pourquoi la concurrence ne fait pas baisser les coûts ?

                            Parce que la forme de la concurrence entraîne des coûts supplémentaires qui n’existent pas dans une situation de non concurrence :

                            - Etude de marché
                            - Publicité
                            - Prospection
                            - Capitalisation supérieure (faut bien prévoir les périodes de vache maigre inhérente à l’économie concurrentielle de marché)

                          • Spartacus Lequidam Spartacus 20 juillet 2015 14:02

                            @Jean Keim

                            On croirait que vous ignorez que la sécu rembourse très bien ce que vous pouvez vous payer et très mal ce qui coûte cher ?

                            Peut être aussi ignorez vous qu’elle est discriminante car elle favorise les corporations ?

                            Statutaires et salariés des entreprises publiques n’ont pas les mêmes privilèges.....0 jours de carence pour ceux qui payent le moins et 30 pour ceux qui payent le plus ?
                            En plus d’être en Monopole elle est particulièrement merdique, pour les étudiants, les indépendants ou les agriculteurs. Elle est sélective par l’avantage aux corporations qui ont le plus de pouvoir de nuisance


                            Le privé coûterai sans concurrence coûterait plus cher ? Quelle négation de la réalité
                            Chaque expatrié qui a goutté au système Suisse ne souhaite pas revenir à la sécu Française France.

                            La concurrence est efficiente....C’est la différence entre une Traban qui ne réalise pas de publicité et une BMW on on en a pour son argent


                          • samuel 20 juillet 2015 14:36

                            @Spartacus

                            « Le privé coûterai sans concurrence coûterait plus cher ? Quelle négation de la réalité
                            Chaque expatrié qui a goutté au système Suisse ne souhaite pas revenir à la sécu Française France. »

                            Vous avez fait un sondage ? non ! Alors ne parlez pas à la place des autres. Les expatriés qui vont en Suisse sont aussi peut-être ceux qui on une position sociale leur permettant d’avoir un très bon salaire en suisse (et donc d’avoir accès aux meilleurs mutuelles...) !

                            « La concurrence est efficiente....C’est la différence entre une Traban qui ne réalise pas de publicité et une BMW on on en a pour son argent »

                            Je parle de santé publique et vous me parlé de bagnole... Quelle négation des préoccupation de la population.

                          • Ruut Ruut 20 juillet 2015 15:38

                            @Spartacus
                            En Belgique, bonne exemple de pays capitaliste libéralisé, tu a une concurrence complètement faussée par des ententes illicites dans tous les domaines.
                            Produits de marques différentes dans les magasins concurrents ou de capacité ou contenu différents. (0 concurrence réelle)

                            La concurrence tend a toujours être faussée, c’est le cœur du problème.

                            Prend les énergies, 0 concurrence encore. (fausse concurrence, pire le client n’as aucune garantie que ce qu’il paye c’est ce qui lui est fournis.)


                          • Spartacus Lequidam Spartacus 20 juillet 2015 16:02

                            @samuel

                            Oui il existe plus qu’un sondage, une réalité.
                            Les frontaliers avaient le choix entre Français et Suisse, et ils sont 90% a avoir opté pour le Suisse..


                            Mais cher ami n’êtes vous pas au courant de l’actualité ? ??? 
                            Vous ignorez le litige qui oppose les frontaliers avec l’état Français ?


                            Marisol Tourraine en grande prêtresse de la dictature collectiviste socialiste a interdit l’accès a un système moins onéreux que celui collectiviste Français.


                            ***************
                            Vous feignez de ne pas comprendre la réponse de l’efficience ?

                            Comment les tarifs privés peuvent-ils être aussi avantageux par rapport à la sécurité sociale ? 

                            C’est simple, une grande partie des cotisations de la sécu servent à payer son administration pléthorique, ses administrateurs et des conneries collectivistes......

                            La sécurité sociale n’a pas la puissance pour des réponses individuelles et microéconomiques.

                            Faut il mieux rembourser les pb dentaires ou optiques que les consultations ?

                            La sécurité sociale n’est qu’une vulgate et merdique assurance de merde. Une réponse collectiviste décalée a sur des problèmes assuranciels individuels...


                          • Spartacus Lequidam Spartacus 20 juillet 2015 16:08

                            @Ruut

                            Seul l’interventionnisme de l’état est capable de fausser la concurrence...
                            La concurrence n’a pas force de loi....Seul l’état en est capable...

                            La Belgique est au niveau économique classé 35eme et ne peut être califié de paradi du capitalisme....

                          • Jean Keim Jean Keim 20 juillet 2015 17:22

                            @Spartacus

                            Je ne me fais aucune illusion sur les qualités et les valeurs de notre société, j’en vois les travers tout autant que vous, ce qui nous échappe pour la plupart est pourquoi il en est ainsi ? Si nous changeons de modèle sans comprendre la(les) causes profondes alors à quoi bon changer, une autre façon de poser la question est pourquoi nous, moi, vous, sommes si obstinément accrochés à nos idées, ceux d’en face le sont tout autant, ils pensent avoir la vérité également, c’est insensé, ne devinez-vous pas qu’il y a qq. chose qui ne tourne pas rond ? 
                            Je ne saurais définir une société véritablement humaine tout au moins dans son organisation mais je crois profondément en la solidarité sans discrimination ni luttes de classes.

                          • samuel 20 juillet 2015 17:24

                            @Spartacus

                            « Depuis l’annonce le 30 septembre dernier par le gouvernement de la fin du régime dérogatoire de couverture santé dont ils bénéficient, les Français qui travaillent en Suisse entendent défendre leur statut particulier (...) En effet, l’assurance maladie française attire largement parmi les frontaliers, les familles et les pathologies les plus lourdes »

                            J’aimerai pas dénoncer mais dérogatoire, ça ne signifierai pas déroger à une règle, i.e. y faire exception. ça ressemble beaucoup à l’action d’un groupe de pression ça. A une corporation qui défendrait certains acquis comme ne pas souscrire à la sécurité sociale française mais bénéficier des avantages de celle-ci pour les pathologies les plus onéreuse !!!!!



                            *********************************************

                            Les complémentaires santé n’ont aucun frais de gestion phléthoriques... mais bien sûr. Je suis toujours effaré quand je passe devant les locaux flambants neufs de Malakoff Mederic. où va l’argent des clients ????!!!!!
                            Il n’y a pas que les citoyens qui se font avoir, les consommateurs bien plus !!!!!

                          • Jean Keim Jean Keim 20 juillet 2015 17:26

                            @Jean Keim
                            PS : c’est la 2ème fois que vous me qualifiez de Marxiste, il faudra qu’un jour je me renseigne un peu mieux sur cette doctrine smiley 


                          • Spartacus Lequidam Spartacus 20 juillet 2015 22:49

                            @samuel

                            Quelle volonté de chercher a ne pas admettre que la prison collectiviste n’est pas une prison avec des arguments subjectifs......

                            Ne pas comprendre que pour une pathologie lourde le malade préfère pour des raison géographiques et non pas financière être soigné près de chez lui.

                            Peut être ignorez vous que les mutuelles Suisse remboursent les pathologies lourdes et que les hôpitaux Suisse sont tout aussi qualifiés que les Français...

                            C’est vachement curieux ces frontaliers qui ne veulent pas payer la CSG pour financer une sécu FOR-MI-DABLE en plus d’une cotisation qui ne suffit pas....

                            Quand a Malakoff Mederic, c’est aussi un assureur retraite en délégation d’état puisque assureur de la retraite complémentaire par répartition obligatoire et directiviste pour les comptes des fédérations Agirc-Arrco......
                            Malakoff Mederic n’étant pas un assureur majeur en matière de santé.

                            Ceci expliquant peut être cela.





                          • samuel 21 juillet 2015 11:11

                            @Spartacus

                            « Ne pas comprendre que pour une pathologie lourde le malade préfère pour des raison géographiques et non pas financière être soigné près de chez lui. »

                            Pipeau. Les gens traversent la France pour accéder aux meilleurs spécialistes pour les pathologies lourdes. C’est pas forcément à côté de chez soit qu’on a les meilleurs soin. 
                            Bref, les Frontaliers profitent d’un régime dérogatoire (que vous vous exaltez à dénoncer lorsqu’il s’agit de millions de fonctionnaires et assimilés...) qui leur permet d’accéder aux soins français et suisse SANS payer la part française. Point Barre.
                            Je les comprends, mais ça n’a rien à voir avec une quelconque volonté de refuser l’étatisme à tout prix. 

                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 juillet 2015 10:18

                            Les Mamamouchis de la Troïka ne sont pas élus, mais cooptés. Ce sont eux qui prennent les décisions que les marionnettes élues par nos soins, doivent appliquer.
                            Un pays dirigé par l’étranger, cela relève du crime de Haute trahison.

                            Les marionnettes gouvernementales sont propulsées par les médias, sous réserve qu’elles fassent allégeance. Sinon, elles sont censurées, comme l’ UPR depuis 8 ans. C’est la « liberté d’expression » version Charlie.


                            Une analyse des élections de 2012, montre qu’à part Bayrou, tous les candidats sont arrivés dans l’ordre exact des temps de parole donnés par les médias.
                            Ce sont les médias qui fabriquent « les bons candidats » pour qui voter.

                            Tsipras a eu deux discours :
                            - Aux Grecs, il a fait croire qu’on pouvait combattre l’austérité en restant dans l’ UE & l’euro. Alors que le but de l’ UE & et de l’euro est de piller les divers peuples, mais il s’est bien gardé de l’expliquer. Comment un peuple tenu dans l’ignorance des questions monétaires et des Traités européens, peut-il voter en toute connaissance de cause ?

                            - Aux Mamamouchis, il a clairement indiqué sa volonté de rester dans l’ UE et l’euro.


                            Le soir du référendum, Varoufakis a fait comme Hollande, la synthèse :
                            « Le NON au référendum est un grand OUI à l’Union européenne »
                            (La citation est dans le bandeau en dessous de la météo)
                            Ceux qui ont entendu autre chose vivent dans le déni de réalité.

                            Il n’a jamais été question de sauver les Grecs, mais de sauver l’ UE et l’euro.
                            Pour encore quelques temps.

                            • Monolecte Monolecte 19 juillet 2015 10:27

                              @Fifi Brind_acier
                              En fait, ce sont surtout les grandes banques européennes qui ont été sauvées par l’argent soit-disant versé aux Grecs, dont la Société Générale, au hasard. D’ailleurs, je cherche à me casser de chez eux.


                            • Parrhesia Parrhesia 19 juillet 2015 11:54

                              @Fifi Brind_acier

                              Bonjour Fifi,

                              Permettez-moi de vous faire part d’une réflexion toute personnelle quant aux formes de votre hostilité (par ailleurs justifiée) à l’actuelle contre-Europe.

                              Il me semble que l’efficacité de cet engagement est contrariée par sa rigueur même, rigueur qui refuse de considérer toute autre approche politique et économique que le « Ne me retenez pas que je puisse faire un malheur ! ».

                              Puis-je vous suggérer une nouvelle approche qui consisterait, par exemple, à commencer par exiger des artistes qui composent notre actuelle « Comedia del Arte » gouvernementale de retirer de facto notre pays d’organisations telles que l’OTAN et/ou le F.M.I. qui n’ont rien d’européen, et ceci sans se retirer a priori de l’Europe ?

                              De telles actions auraient au moins deux mérites.

                              a) celui de faire tomber le grief qui vous est généralement adressé d’être, dans tous les cas, des adversaires inconditionnels de l’Europe.

                              b) celui de mettre au pied du mur des artistes prétendument européens en les attaquant sur les raisons exactes de leur attachement à des organisations manifestement extra-européennes, sinon anti-européennes !

                              En outre, si nous voyons tous bien, désormais, quels périls cette contre-europe représente pour nous tous, nous ignorons évidemment quels bénéfices nous pourrions tirer d’une organisation européenne différente, basée sur une nouvelle association de nations disposant d’un standing économique compatible, véritablement européennes, indépendantes et neutres !

                              Avec, évidemment, d’autres hommes que ceux qui nous ont amenés là où nous en sommes !!!

                              Bonne journée à vous Fifi Brind_acier.


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 19 juillet 2015 20:09

                              @Parrhesia
                              Bonjour, vouloir « changer l’ Europe » se heurte à un blocage, mis exprès par les rédacteurs des Traités, c’est l’article 48 du TFUE, pour que rien ne change.
                              Il stipule que « tout changement dans les Traités doit se faire à l’unanimité des 29 pays de l’ UE ».
                              Ou formulé autrement, « Un seul pays peut s’opposer à tout changement ».


                              Non seulement, les 29 ne sont jamais d’accord sur rien, mais l’ Allemagne est le cheval de Troie des intérêts américains en Europe. Et Merkel prévoit d’y faire entrer encore d’autres pays !

                              Syriza et les autres Partis de la Gauche européenne promettaient qu’en arrivant au pouvoir, ils « renverseraient la table », « violeraient les Traités » pour une Autre Europe. On voit que ce n’était qu’un leurre pour retarder le moment où il faudra poser la question de la souveraineté.
                              Une grande partie de la Gauche confond « souveraineté » et « nationalisme ».

                              La souveraineté, c’est ce qui permet à un gouvernement de prendre les décisions en France, pour lutter contre la finance et remettre en place tout ce qui a été dérégulé.
                              C’est aussi ce qui permet d’appliquer ce que décident les électeurs.
                              Dans l’ UE, ils peuvent voter ce qu’ils veulent, les décisions sont prises ailleurs par des gens qui ne sont pas élus, y compris les Ministres des Finances de l’euro zone, groupe qui n’a aucune existence légale.

                              Changer les Traités suppose l’accord unanime des 29 pays, sur le même projet et en même temps, Allemagne comprise. Une utopie.
                              Sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN ne demande que l’avis majoritaire des Français.
                              Ensuite chaque pays est libre de nouer des accords de coopération avec d’autres pays, comme le font les BRICS, qui sont une association de pays indépendants et souverains.

                              Dans l’ UE, c’est la Commission européenne qui signe les Traités internationaux, comme TAFTA, au nom de tous les pays européens. Les citoyens n’ont pas voix au chapitre.

                            • Croa Croa 19 juillet 2015 23:37

                              À Fifi Brind_acier « il s’est bien gardé de l’expliquer. »
                              *
                              Pour expliquer encore eût-il fallu qu’il le sache !
                              (Le peuple n’est pas seul à vivre dans l’ignorance.)


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 juillet 2015 06:38

                              @Monolecte
                              C’est trop tard, la dette grecque est passée des banques aux contribuables européens.


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 juillet 2015 06:59

                              @Croa
                              Il le sait parfaitement, il existe en Grèce des Partis politiques qui le font savoir.
                              Le parti communiste grec et l’ EPAM, l’équivalent de l’ UPR en Grèce.

                              C’est comme si vous disiez que Sarkozy, Hollande n’ont jamais lu les Traités européens...
                              Ils savent très bien, mais ils sont corrompus, il suffit de voir où ils vont après avoir ruiné leurs peuples.
                              - Papandréou, après avoir ruiné les Grecs, est prof à Harvard à 46 000 euros par mois.

                              - Sa famille est impliquée dans une affaire d’évasion fiscale de plusieurs millions d’euros.

                              - John Major est désormais au Fonds Carlyle qui gère la fortune des Ben Laden et des Bush.

                              - Tony Blair préside désormais le Conseil International de JP Morgan.

                              - Tim Geithner, ex directeur du Trésor américain, est désormais président de Warburry Pincus, une banque d’affaires à Wall Street.

                              - Robert Rubin , ex Ministre des Finances de Bill Clinton est directeur de Citigroup.

                              Voici quelques exemples de renvois d’ascenseur, en remerciement pour leurs bons et loyaux services.



                            • Monolecte Monolecte 20 juillet 2015 12:04

                              @Fifi Brind_acier
                              Bon résumé de la problématique de la souveraineté.


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 juillet 2015 18:35

                              @Monolecte
                              La souveraineté n’a rien à voir avec la probité des dirigeants.
                              Tous les pays du monde sont souverains, sauf ceux qui sont dans l’ UE.
                              Plusieurs dirigeants en Amérique du sud ne sont pas corrompus et s’occupent de l’ intérêt général de leurs populations : Corréa, Chavez, Maduro, José Mujica par exemple.


                            • Jean Keim Jean Keim 24 juillet 2015 11:06

                              @Monolecte
                              A quoi bon changer de banque, dans la réalité il n’y en a qu’une qui se décline en une multitude d’enseignes comme une multitudes de marques appartiennent à un même groupe lui-même propriété de la finance dirigée par quelques individus, ce dernier point ne devant jamais étre oublié.


                            • christophe nicolas christophe nicolas 19 juillet 2015 10:33

                              Remarquez que les indiens d’Amérique ne seraient pas d’accord car leur expérience prouve que la colonisation physique existe... ce n’est pas qu’une idée loufoque mais il existe une autre façon de procéder, la colonisation psychologique qui fait de tout révolutionnaire qui a réussi, un conservateur zélé de ce qu’il critiquait, l’hypocrisie en plus...


                              Le pouvoir corrompt et c’est ce que vous dénoncez, seule l’absolue certitude de la résurrection libère de cette fatalité engluante.

                              La colonisation extra-terrestre, terrestre, psychologique ne sont pas des réalités incompatibles mais se complètent. Elles sont toujours coexistantes. 

                              Conclusion : Si vous résistez psychologiquement, les extra terrestres ne pourront pas coloniser la terre sauf par les armes mais comme les texans sont avec nous, ils n’ont qu’à bien se tenir. En fait, il suffit d’une loi mondiale interdisant à quiconque de vendre la terre à des étrangers extraterrestres. Une ambassade sera suffisante et encore, bourrée de micros par la CIA et la NSA. Au fait, à qui appartiennent les vignobles Bordelais ?

                              Il est vrai que si on n’est pas capable de résister à l’UE, on est mal barré pour résister aux extra-terrestres parce qu’à Bruxelles, ils nous vendront pour de l’or... leur religion.

                              • Parrhesia Parrhesia 19 juillet 2015 10:51

                                @ Monolecte

                                 @ HELIOS

                                 à TSS… Entre autres…

                                Merci mille fois.

                                Exceptionnellement et grâce à vous, un (vieux) paresseux vous doit la satisfaction de retrouver notre bon sens et notre style traditionnel en toute simplicité, en toute adhésion, avec bonheur… et sans avoir besoin de retrousser ses manches !

                                @ Hunter : Adishatz i portatz vos plan !

                                Bon dimanche à tous !


                                •  C BARRATIER C BARRATIER 19 juillet 2015 11:58

                                  Bon texte
                                  Ce qui est devenu universel c’est qu’on se fait élire pour avoir du pouvoir et pour se remplir les poches, ce n’est pas général, je ne mets pas Hollande dans ce paquet là. Il est vrai que je parle pour la France, pays de corruption générale.
                                  en table des news :

                                  Elus aux contribuables : Votre argent nous intéresse personnellement

                                   

                                  http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=223


                                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 juillet 2015 12:13

                                    Oui ben faire de la politique, gouverner, c’est faire des compromis, forcément.
                                    On ne peut pas faire tout ce qu’on voudrait, et heureusement dans un sens ; il y a toujours une pesanteur à remuer.
                                    En fait nous avons sous les yeux, avec l’euro fou, l’application d’une politique sans concession qui fonce droit dans le mur. Je préférerais qu’il y ait moins de rigueur sur ce point...

                                    Quant à Tsipras ou Obama, ne m’en voulez pas mais j’ai l’impression que c’est surtout vu de France qu’on les a portés aux nues. Je ne pense pas qu’ils aient dit la moitié de ce qu’on leur prête ici.

                                    J’avance donc une explication à votre question sur les politiques qui font soit-disant le contraire de ce qu’ils promettent :

                                    Ne se font bluffer que ceux qui le veulent. Au fond, votre déception est tournée contre vous même, mais pour sauver votre bonne conscience vous vous faites croire que vous n’y êtes pour rien, que ce sont les politiques qui vous ont trompé.


                                    • christophe nicolas christophe nicolas 19 juillet 2015 14:03

                                      @Olivier Perriet


                                      Au fond, pourquoi ne pas supprimer le ministère de la justice, les tribunaux, la police, etc ? 
                                      C’est très con ce que vous dites, vous accusez ceux qui se plaignent des injustices en renversant les rôles par la psychanalyse. On n’est pas chez pépère Freud...

                                      Ca me fait penser à mes anciens patrons qui accusaient le chef de chantier qui s’était fait voler du matériel.

                                      On m’a raconté une anecdote révélatrice. Un chef de groupe qui dirige pas mal d’équipes chapeautées par des conducteurs de travaux avait récupéré une « remorque oubliée » mieux vaut ne pas savoir comment, il râlait contre le patron qui l’avait intégrée dans le matériel et la lui facturait à l’heure dans ses coûts de chantier. Il disait ceci « mais, enfin, je ne vais pas payer la remorque que j’ai volé... » . Honnêtement, c’est vraiment injuste...

                                      Vous voyez, comme ils pratiquaient également le vol par opportunité, ils avaient de la sympathie pour les voleurs et de la moquerie pour les victimes. En fait, ils avaient une mentalité à géométrie variable en fonction de leur porte monnaie et peu de scrupules, c’était d’anciens communistes.

                                      Vous savez, un voleur n’est pas un métier facile, l’honnêteté se perd !

                                      A force d’inversion, cela en devient risible n’est-ce pas ? C’est une anecdote mais cette mentalité ne doit pas arriver en haut du pouvoir. Les politiques sont coincés à cause de l’UE qu’ils ont mis en place, tel est le problème ou l’hypocrisie, là est la tromperie, et on n’est pas idiot, on sait bien qu’ils ont des contraintes et font des cottes mal taillées.... 

                                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 juillet 2015 10:17

                                      @christophe nicolas
                                      Au fond, pourquoi ne pas supprimer le ministère de la justice, les tribunaux, la police, etc ?

                                      Je ne vois pas le rapport...

                                      C’est très con ce que vous dites, vous accusez ceux qui se plaignent des injustices en renversant les rôles par la psychanalyse.

                                      Ceux qui accusent Hollande de les avoir trompé, j’aimerais qu’ils me disent sur quel point, puisqu’il n’avait pas de programme et qu’on le connaissait depuis 15 ans. Pour le reste je ne suis pas assez averti du BTP pour avoir capté votre métaphore du chantier et de la benne oubliée...


                                    • Giordano Bruno 19 juillet 2015 13:17

                                      Mon explication du phénomène :

                                      Les représentants politiques, issus des élections, ne peuvent gagner que si les réseaux de pouvoir (quels qu’ils soient) décident de leur permettre d’obtenir la place. Et ils ne le permettent qu’à ceux dont ils savent qu’ils ne remettront pas en cause leur pouvoir et faciliteront leurs objectifs.

                                      Les élections pérennisent le pouvoir.


                                      • christophe nicolas christophe nicolas 19 juillet 2015 14:16

                                        @Giordano Bruno

                                        C’est quasiment la définition de la prévarication.

                                      • Croa Croa 19 juillet 2015 23:48

                                        À Giordano Bruno
                                        Cette explication est partielle (Il existe d’autres facteurs) mais déterminante en effet. Les réseaux de pouvoir sont surtout financiers donc pour réussir en politique il vaut mieux contenter les riches donateurs que directement les électeurs.


                                      • soi même 19 juillet 2015 17:58

                                        bof , c’est du radotage pour le radeaux de la Méduse ..... !


                                        • Proudhon Proudhon 19 juillet 2015 20:30

                                          Excellent article encore une fois de notre chère Monolecte. Rire un peu de choses très sérieuses fait du bien parfois.

                                          Moi en ce qui me concerne j’ai une autre proposition sur le retournement d’idées et d’actions des dirigeants mondiaux. C’est la puissance de nos très vieilles amies que l’on nomme les forces du mal, Lucifériennes et Ahrimaniennes.

                                          Plutôt qu’une invasion, ce serait une possession en bonne et due forme.

                                          Il est par ailleurs étrange que la notion de forces du mal n’est plus abordée dans notre civilisation actuelle, si ce n’est dans les séries télévisées ou autre films d’horreurs divers et variés.

                                          La plus grande force du Diable n’est elle pas de faire croire qu’il n’existe pas ?


                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 20 juillet 2015 07:05

                                            @Proudhon
                                            Si, si , l’ UPR aborde la question des forces du mal :
                                            « L’influence américaine dans les organisations internationales »


                                            « Les origines cachées de la construction européenne ».
                                            L’Union européenne n’est rien d’autre que la suite de « l’Europe Nouvelle » d’ Hitler.

                                          • Proudhon Proudhon 20 juillet 2015 20:39

                                            @Fifi Brind_acier

                                            Tout à fait d’accord avec ces éléments...


                                          • babadjinew babadjinew 20 juillet 2015 13:06

                                            Le Déni par ET interposé pourquoi pas.... Joliment écrit en tous les cas.....


                                            Maintenant si c’est effectivement l’explication la plus basique et simple qui prône, ma pensée s’orienterait plutôt vers LES RESSOURCES !

                                            10 planètes pour continuer notre mode économique de croissance !!!!! Équation irréaliste, donc décroissance forcé pour les quidams de base, et fontaines d’or pour 1 malheureux %

                                            Avec ce ratio, on peut continuer notre stupide idéologie « Capitaliste » toujours plus dans le fantasme pour toujours moins dans les faits ! 

                                            Le 21 eim siècle est condamné à toujours mieux avec moins... Malheureusement nous avons perdu la machine de RE-formatage à bas niveau et droit dans le mur nous préférons courir plutôt que d’imaginer comment vivre mieux avec moins....

                                            Pourtant c’est possible.........

                                            Wake Up !!!!

                                             

                                            • lloreen 20 juillet 2015 14:32

                                              la situation a changé depuis la proclamation du conseil national de transition, le 18 juin 2015.

                                              Cela implique ce qui suit ;

                                              "

                                              Une autre société est possible. Humanisme et Pacifisme peuvent non seulement être les nouvelles règles de la société humaine, mais il est vital qu’ils le deviennent pour que notre civilisation perdure.

                                              Seuls les dirigeants veulent des guerres, aucun peuple n’en a jamais souhaité !



                                              SUSPENSION :

                                              Prendre le temps de la réflexion.

                                              Bien sûr, à l’instar de beaucoup, nous pensons qu’il est indispensable de sortir de l’Europe, de l’Euro, de l’OTAN… si nous voulons conserver notre souveraineté et redresser notre pays. MAIS CE N’EST PAS À NOUS D’EN DÉCIDER ! C’est à l’ensemble des Français de le faire, munis des vraies informations quant aux implications et aux conséquences que nous subissons déjà.

                                              En revanche, et là c’est le rôle de ce Conseil, nous devons garantir aux Français le cadre propice à la réflexion qui leur permettra de prendre les décisions majeures sur les sujets essentiels engageant nos vies et celles de nos enfants.

                                              Pour que le peuple puisse décider en toute connaissance de cause, ce Conseil doit lui en fournir les moyens par :
                                              - La paix sociale
                                              - La sécurité
                                              - L’information
                                              - Le référendum

                                              La « paix sociale » concerne surtout l’aspect économique. Le stress permanent de la « fin de mois » n’est pas favorable à une réflexion sereine. L’octroi d’un revenu universel va donc libérer de cette pression en fournissant à la France le souffle économique dont elle a besoin pour relancer son économie. De plus, cette paix économique réduira la délinquance et offrira cette sécurité des personnes indispensable à la qualité de vie

                                              La « sécurité », c’est avant tout la profonde certitude de disposer du droit de son propre futur, c’est-à-dire d’être garanti d’une véritable justice par une autorité de l’état qui appartient à chacun et non à une petite caste imposant sa loi aux autres. L’impossibilité de corruption, tant au sein de cette autorité que des organes de gestion du pays, garantit de vraies informations, or c’est l’un des points essentiels : comment aujourd’hui ne pas douter de tout ? Tant de désinformations, de nouvelles tronquées, de manipulations médiatiques… il faut que nous retrouvions confiance ! Confiance en nos institutions, en nos informations, en l’intégrité de tous ceux qui participent à la gestion du pays. Ce complet renversement est aussi essentiel à notre qualité de vie que la paix sociale.

                                              « L’information » vraie est une base fondamentale de la juste réflexion. Une chaine de TV non financée par les multinationales pourra offrir à des journalistes indépendants, donc véritablement impartiaux, l’opportunité de laisser s’exprimer tous ceux qui sont aujourd’hui écartés des grands médias parce que dénonçant des malversations mettant en cause les intérêts de ces multinationales. On verra donc des débats sur tous les sujets brûlants, depuis la réalité de la dette à l’efficacité des vaccins, en passant par les nombreux systèmes de gestion autres que la république… autant de sujets qui ouvriront les yeux de beaucoup et permettront qu’une nouvelle conscience s’éveille, conscience utile aux décisions qui seront à prendre.

                                              Car, si ce Conseil National met tout en place pour permettre au peuple de s’exprimer et de décider, c’est pour enfin lui offrir la garantie qu’aucune décision importante concernant la nation ne se fera sans référendum. Travail, immigration, guerres, lois, etc. tous les sujets majeurs ayant des répercussions sur la vie de chacun doivent être décidés par des référendums, après que toutes les véritables informations aient été fournies.

                                              C’est donc une SUSPENSION que va mettre en place ce Conseil. C’est-à-dire suspendre tous les engagements et paiements jusqu’à ce que les Français prennent eux-mêmes la décision (paiements à l’Europe, règlements des intérêts de la dette, OTAN, etc…)

                                              Cette suspension des divers paiements seulement justifiés par des accords pris par les politiciens, permettra de disposer des fonds nécessaires au lancement d’un revenu universel. La suspension de l’implication de notre armée dans des conflits qui nous sont étrangers enverra un message de paix très puissant à tous les pays du monde. La suspension de l’application des traités européens libérera l’agriculture et l’économie…



                                              REVENU UNIVERSEL :

                                              La paix se fera dans le partage.

                                              Le fait de suspendre les paiements en attendant la décision du peuple libérera une disponibilité importante, à laquelle s’ajoutera les résultats de l’audit, l’absence des prélèvements et privilèges politiques, la cessation des faux travaux, des fausses subventions, des dépenses inutiles, etc. etc. Cette somme importante qui ne sera pas versée aux banques sera donc disponible pour les Français. Elle sera utilisée de la manière à la fois la plus juste (partage entre tous les Français) et la plus logique en l’utilisant pour relancer l’économie et en finir avec le chômage.

                                              Cet article récent du Nouvel Observateur illustre un concept ancien que les politiciens n’ont jamais voulu mettre en place car il obligerait à un partage des richesses que pour l’instant ils s’accaparent pour leur seul profit

                                              Au bas mot, les premiers calculs indiquent qu’un minimum de 2.000 euros par personne et par mois pourraient être versés à chaque Français de plus de 16 ans durant cette période de transition. (minimum 1 an). C’est donc une base minimum de 1.500 euros que ce Conseil National de Transition mettra en place peu après sa prise de fonction.

                                              Ce revenu universel sera conforté par une autre mesure qui assurera sa pérennité tout en permettant une meilleure gestion de la société en supprimant la plupart des impôts et taxes tout en restaurant l’environnement : la TVA flexible (expliquée en détail dans l’ouvrage «  rendez-vous »).



                                              AUDIT :

                                              Rétablir la vérité.

                                              Par ailleurs, il n’est que trop urgent de réaliser un audit sérieux durant ce temps : où passent toutes les subventions ? Pourquoi tant de financents vont à certaines associations plutôt que d’autres ? Comment de grandes entreprises peuvent-elles « au grand jour » escroquer tant de gens, sans être le moins du monde inquiétées par la justice ? Ne faudrait-il pas examiner de près tous ces grands travaux de l’état qui échoient inexorablement toujours aux mêmes grandes entreprises ?, etc. etc.

                                              N’est-il pas temps de « mettre tout à plat » ? De permettre à tous les Français de connaître enfin la vérité sur tous les sujets ? D’ouvrir tous les dossiers secrets ? D’éclairer la mort de Coluche comme celle de nombreux « suicidés », juges, gendarmes, policiers ayant voulu trop en savoir ? N’est-il pas temps d’enfin assainir notre société pour laisser nos enfants partir sur des bases éthiquement propres ?

                                              Cet audit ne pourrait-il pas être une belle opportunité de réconciliation nationale en utilisant des compétences diverses qu’on pourrait associer pour le bien de tous ? Un juge d’instruction appuyé par un expert comptable dirigeant de nombreuses équipes de chercheurs qui investigueraient toutes ces institutions, sociétés, associations, entreprises,etc. liées à l’état, ne mettrait-il pas au jour de nombreuses escroqueries, malversations, abus… De telles équipes ne pourraient-elles associer des chefs d’entreprises, artisans ou commerçants à la retraite avec des jeunes de banlieue (très forts pour déceler les vices) et des représentants de l’ordre ou des militaires ? Situation qui aurait l’avantage d’effacer les fausses différences, d’ouvrir à chacun la connaissance, donc la compréhension, de l’autre, de réintégrer tout le monde dans une société que tous participent à construire…

                                              Un travail énorme, mais aussi nécessaire que plaisant dans la mesure où tout cela se ferait publiquement, où tous les scandales seraient étalés sur la place publique, depuis les manipulations économiques, jusqu’aux organismes de formation ou sociaux qui ont toujours su encaisser des subventions royales mais n’ont jamais aidé ni formé personne !!! Et quelle magnifique opportunité pour tous les jeunes de France, sans distinction, de s’intégrer dans la société à titre égal, en ayant d’un coup une connaissance réelle de « comment tout cela foctionne ». Une intégration qui, ajoutée au revenu universel fera disparaître de nos rues l’insécurité, la délinquance…

                                              Et pour affermir cette réconcilation nationale, une amnistie générale de tous les délits mineurs sans violence, de tous les retraits de permis ou de points sans accident, de toutes les injustices commises au nom de la « loi »… la liste est longue !

                                              Nous sommes tous différents mais nous voulons tous le Bien, pour nous, pour nos familles, et, pourquoi pas, pour nos voisins et tous les autres… ALORS NOUS SOMMES TOUS UNIS et devons faire front aux manipulateurs qui essayent de nous diviser au nom d’idéologies, de religions, ou pour quelque motif que ce soit ! Nous y sommes parvenus à quelques milliers dans ce mouvement, sans moyens et en très peu de temps, alors c’est à notre portée de main à tous !



                                              VOTES DES LOIS :

                                              Nous avons tous notre mot à dire.

                                              C’est si simple et évident que nous devons nous demander pourquoi nous avons accepté si longtemps d’en laisser quelques uns nous imposer leurs lois. Un pouvoir dont nous avons constaté qu’ils ne l’utilisaient qu’à des fins personnelles de profit et de pouvoir.

                                              Le réferendum doit être beaucoup plus utilisé non seulement pour les décisions nationales, mais également pour les questions locales. Le pouvoir doit être décentralisé et rester proche des citoyens. Nos futurs représentants, aussi compétents qu’ils soient, et quel que soit le mode de gouvernance, doivent pouvoir consulter les citoyens pour le bien être de tous.

                                              A l’heure où la technologie nous en offre toutes les possibilités, nous devons exercer notre droit humain le plus élémentaire  : celui d’organiser nous même notre société en ayant pour but essentiel ce qui est le fondement même de notre nature : vivre dans le bonheur notre passage sur cette terre.

                                              Votons pour nos lois et non pour des hommes qui nous imposeront les leurs. C’est ce concept qui est déjà en marche à l’intérieur même du Conseil National.



                                              MESURES IMMEDIATES :

                                              Quelques mesures immédiates sont à prendre pour permettre la réalisation exposée précédemment :

                                              - D’abord rétablir notre propre création monétaire afin de ne pas alourdir la dette au cas où les Français prendraient la décision de la payer. A cet effet, la création se fera en franc indexé sur l’or. De cette façon, les 2 monnaies auront cours (franc et euro) à valeur initiale identique. Au cas où d’autres pays comme la Grèce parviendraient à une situation où les banques ferment et que cela se transmette à toute l’Europe, pour le moins les Français n’auront pas à souffrir ce que vivent les Grecs.

                                              Il faut donc aussi une banque nationale française, indépendante du système monétaire européen. Cette banque des Français peut être une création ou la nationalisation de la banque de France. Des experts devront se prononcer sur les différents aspects.

                                              Concernant l’information, afin de permettre des débats libres et l’accès aux véritables informations, une chaine de TV sera créée à moins qu’une nationalisation ne soit préférable (là encore des experts devront se prononcer).

                                              Forts de vraies informations, et de la sérénité procurée par un revenu universel garanti par leur propre banque nationale, les Français disposeront alors de tous les moyens de s’attacher à la rédaction d’une constitution établissant ce qui sera, selon leur décision, le meilleur mode de gouvernance du pays.



                                               

                                              Depuis la publication de la proclamation en date du 18 juin 2015, le Conseil National de Transition est la seule autorité légitime de la nation."


                                              • lloreen 21 juillet 2015 13:08

                                                Il existe petite formule très courte qui en dit très long.

                                                Etat+banque= argent.

                                                Comment cet état peut-il contenter les banques qui veulent être sûres à 110% de récupérer leur argent ?

                                                -Par des OBLIGATIONS d’ état, auxquelles des millions souscrivent parce que c ’est ce qu’ il y a de plus « sûr » ...

                                                Qu’ est-ce qu’ une obligation d’ état ?

                                                - C ’est l’achat des individus (= esclavage) qui seront OBLIGES de travailler toute leur vie pour les gentilles banques qui prêtent aux gentils patrons, c ’est -à dire ceux qui s’ endettent pour monter des entreprises et .

                                                L’ argent, cette monnaie de singe, vous appartient-il au moins pour vous remercier de votre dur labeur ?

                                                - Même pas. Il est la propriété exclusive des banques et vous leur servez de garantie de paiement...
                                                Le reste c ’est comme de la broderie anglaise : un décor, de plus en plus laid et malsain d’ ailleurs.

                                                Et comment ces illusionnistes s’ y prennent-ils pour créer cet « argent » ?

                                                - Ils le créent à partir de votre (pseudo) dette envers le système bancaire, pilier des états soumis à la City de Londres dirigée par la dynastie bancaire des Rothschild & consorts.

                                                Non seulement la masse salariale est réduite en esclavage (=crime contre l’ humanité), mais en plus elle vit dans l’ illusion (=abus) de recevoir une récompense qui n’ est rien de plus que de la monnaie de singe destinée à lui être retirée au moment opportun par les banquiers, pour s’ approprier le fruit du travail des individus et dont le but est de servir de monnaie entre les esclaves pour garantir le fonctionnement de leur système oppressif.

                                                Il est plus que temps de sortir de cet enfer.

                                                Depuis le 18 juin 2015, un conseil national de transition s ’est crée dans le but de changer cette
                                                situation et fonder une nouvelle société basée sur le respect des individus et la liberté. Chacun qui ne veut plus de ce système esclavagiste peut rejoindre le conseil national de transition, la seule autorité légitime depuis la proclamation officielle.

                                                Proclamation officielle du CNT :
                                                https://www.youtube.com/watch?v=Eg78p_fwt0g

                                                Le site :
                                                http://www.conseilnational.fr/

                                                Les implications :
                                                http://www.conseilnational.fr/index.php?page=23


                                                • Hervé Hum Hervé Hum 21 juillet 2015 13:30

                                                  La réponse est la propriété !

                                                  Ce n’est donc pas un des êtres humains ou des ET, mais simplement le désir de propriété qui détruit toute idée sociale, coopérative, solidaire etc...

                                                  La propriété est la source de tous les malheurs des peuples et pourtant, ils en redemandent !

                                                  D’ailleurs Monolecte, si je vous dis de remplacer la propriété par la responsabilité que me répondez vous ?


                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 21 juillet 2015 15:29

                                                    @Corentin Le Floch

                                                    rassurez vous, votre opinion n’a pas d’importance, car pour qu’elle en ait, il faudrait que vous soyez capable d’argumenter, ce qui semble vous faire défaut.

                                                    Tenez, je vous laisse un chance de me contredire, lisez cet article et contestez le !


                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 21 juillet 2015 17:06

                                                    @Corentin Le Floch

                                                    j’en pense que vous avez tout à gagner de remplacer votre vélo par des carottes.


                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 21 juillet 2015 18:40

                                                    @Corentin Le Floch

                                                    Ce qui est absurde, c’est votre comparaison. Le vélo n’est pas nécessaire pour aller chercher des carottes, marcher suffit. Et puis on vit très bien sans carottes et enfin, vous pouvez en cultiver.
                                                    Rien de cornélien donc.

                                                    Par contre, substituer la propriété par la responsabilité implique une chose qu’en tant que lapin mangeur de carotte vous ne voyez pas, la responsabilité implique des devoirs, pas la propriété qui repose sur la supériorité du droit sur le devoir. La responsabilité interdit l’exploitation d’autrui à son profit, la propriété n’a d’intérêt que pour l’exploitation d’’autrui à son profit. La responsabilité fait de vous un adulte au sens propre, la propriété ne l’exige pas.

                                                    Voyez, dans votre exemple, il n’y a aucune conséquence dramatique, dans l’autre cas, les conséquences sont le monde tel qu’il est, fait de guerres, d’exploitation, d’asservissement, etc.
                                                    La responsabilité, c’est la coopération, la propriété l’égoïsme pur. Etc...

                                                    Mais pour comprendre cela, il vous faudra cesser d’être un lapin et commencer à être un humain.

                                                    Ah, si vous décidez de rester lapin, je ne vous donnerai plus de carotte, il vous faudra allez les chercher tout seul, à pied ou à vélo, peu m’importe !

                                                    Salut...


                                                  • Hervé Hum Hervé Hum 22 juillet 2015 00:39

                                                    @Corentin Le Floch

                                                    vous avez raison, il était absurde de vous répondre dès le début, mais sait on à qui on parle avant d’avoir parlé ?

                                                    Et j’espère que vous allez entendre parler de ces conneries de plus en plus !


                                                  • franc 22 juillet 2015 10:52

                                                    je reconnais le CNT comme seule autorité légitime pour le moment ,et donc toutes les lois présentes ,passées ou futures concoctées par un gouvernement quelconque qui n’ a pas l’aval et l’autorisation du CNT sont caduques ou n’ont aucune force de loi ni m^me définition de la loi du moins si elles sont contraire aux principes de la raison universelle ,cela ne signifie pas pour le moment que je vis en dehors de toute loi ,je ne reconnais en fait que la loi issue de la raison naturelle et universelle . -

                                                    -

                                                    -----------------« La législation humaine ne revêt le caractère de loi qu’autant qu’elle se conforme à la juste raison d’où il appert qu’ elle tient sa vigueur de la loi éternelle ,mais dans la mesure où elle s’écarte d e la raison ,on la déclare injuste ,elle ne vérifie pas la notion de loi ,elle est plutôt une forme d e la violence »-------------------------( Jean XXIII, Encyclique Pacem in Terris )

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité