• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’invective et le mépris en marche

L’invective et le mépris en marche

Qu’est-ce qui vous prend, Monsieur le Président, friseriez-vous le burnout ou bien l’autoritarisme et le mépris sont-ils chez-vous une seconde nature ?

On pourrait le penser

Encore Ministre sous Hollande, vous aviez déjà qualifié des salariés d’un abattoir breton d’illettrés, ce qui vous avait valu une volée de bois vert, mais c’était avant et vous vous étiez senti obligé de faire des excuses.

Plus près de nous, sous votre nouveau magistère, et toujours en Bretagne, vous aviez parlé des gens qui ne sont rien, ce qui dénote une parole qui se libère, sans filtre, comme on dit et une vision particulière de notre société.

Il y a quelques semaines, en Roumanie, vous avez vitupéré contre la France qui ne serait pas un pays qui se réforme, alors qu’il n’attend que cela, sauf que, réforme n’a pas le même sens pour tout le monde et que celles que vous proposez ne plaisent pas forcément à l’ensemble des français.

Plus récemment, en Grèce, pays exsangue, devant un parterre de happy-fiew, vous avez déclaré ne rien vouloir céder, « ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes ».

Ces deux derniers exemples de votre fébrilité, sont d’autant plus remarquables que vous aviez déclaré que vous ne commenteriez pas la politique intérieure depuis un pays étranger.

Vous a-t-on dit que le fait de dénigrer la France et ses habitants, dont certains sont vos électeurs, pouvait porter préjudice à notre pays en matière de commerce international et que les investisseurs étrangers vont y regarder à deux fois avant de venir dans ce pays de fainéants, de cyniques et d’extrêmes.

Où sont les fainéants ?

Hormis les grosses blagues éculées sur les agents de la DDE et sur les fonctionnaires en général proférées par ceux qui ont raté les concours d’entrée dans la fonction publique, pourriez-vous m’indiquez où se trouvent les fainéants en France ?

Peut-être qualifiez-vous ainsi les demandeurs d’emplois qui « profitent du système » comme on le dit fréquemment à droite et qui se « vautrent dans l’assistanat » et que vous souhaiteriez sans doute voir enfourcher leurs vélos pour aller livrer de pizzas juste pour quelques euros sous statut précaire ?

Pensez-vous qu’il soit élégant de parler de fainéants alors que votre gouvernement supprime à tour de bras des contrats aidés, véritable respiration pour ceux qui en bénéficiaient et qui s’investissaient au quotidien dans les collectivités, les maisons de retraite et les associations.

Dans le même temps, la modification du code du travail va se traduire par de nouveaux licenciements qui viendront sans doute grossir ces cohortes de profiteurs, mais la réorganisation de l’assurance chômage que vous envisagez, mettra sans doute fin à tout cela, mais pas au chômage !

Je n’ose pas penser, par contre, que vous puissiez faire un amalgame entre rentiers et fainéants puisque c’est précisément sur eux que vous comptez pour relancer la croissance en leur faisant des cadeaux fiscaux, comme la réduction de l’ISF.

Où sont les cyniques ?

On désigne comme cynique celui qui avoue avec insolence, et en la considérant comme naturelle, une conduite contraire aux conventions sociales, aux règles morales.

Là, je ne doute pas que votre grande culture philosophique nous permettrait de mieux comprendre votre pensée que l’on dit complexe, si vous daigniez nous dire à qui vous pensez en utilisant ce terme. Car enfin, les conduites contraires aux conventions sociales et aux règles morales sont légions dans notre pays, si l’on considère que chacun a sa propre vision des choses.

Moi, par exemple, j’ai tendance à penser que M. Gattaz, le digne représentant du patronat, fait preuve de cynisme quand il dit que vos ordonnances vont dans le bon sens, sans s’engager dans la voie de la création d’emplois, malgré les milliards d’euros déversés sur les entreprises.

Chacun sa vision du cynisme…

Où sont les extrêmes ?

Auriez-vous peur du débat politique ? Les extrêmes, comme vous dites, font partie du paysage politique depuis longtemps et pour l’instant, on n’entend parler ni de coup d’état, ni de barricades, ni d’atteintes aux biens publics, simplement de réactions à votre politique qui risque de grossir les rangs, non pas des extrêmes, mais de la contestation sociale.

Il va falloir vous y faire, comme vos prédécesseurs, il existe une opposition dans notre pays, et c’est tant mieux. Nous ne sommes ni en Turquie, ni dans des républiques bananières, dirigés par des potentats. Nous sommes en France.

Souvenez-vous également que l’abstention, les votes blancs ou nuls lors des élections présidentielles et législatives ont marqué une nette défiance vis-à-vis des politiques en général et de vous et de votre majorité en particulier.

Les contestataires, donc, pour éviter de parler d’extrêmes, ce sont peut-être ces retraités « aisés » qui touchent le pactole chaque mois (1200 euros) qui vont être ponctionnés de 1.7% de CSG supplémentaires.

Ce sont peut-être ces salariés qui, en apparence devrait gagner 2 ou 300 euros de plus par mois suite à votre tour de passe-passe CSG/cotisations sociales, mais qui perdront tout parce que les coupes claires dans les dotations aux collectivités locales se traduiront par des augmentations d’impôts et taxes ou des suppressions de services publics qu’il faudra désormais payer (un bel exemple de cynisme, au passage…).

Bon, les extrêmes ne sont ni chez les riches que vous cajolez, ni chez les chefs d’entreprises que vous représentez dignement, mais tout cela n’est qu’une question de point de vue : nous n’avons sans doute pas les mêmes valeurs.

Quel manque d’élégance…

Cela fait simplement 4 mois que vous avez été élu et déjà des doutes apparaissent quant à votre capacité à appréhender la tâche qui vous est dévolue, et surtout, vos difficultés à vous adresser au peuple français de manière simple et dépassionnée, en faisant de la pédagogie, semblent patentes. 

Parlons peut-être de conservatismes, voire de clientélisme pour parler des français et de votre action, mais évitons autant que faire se peut les mots qui fâchent : nous ne sommes ni fainéants, ni cyniques, ni extrêmes.

Redescendez sur terre, c’est-à-dire revenez en France ; Nous vous avons beaucoup vu avec les grands de ce monde, parcourir la planète. Certes, tout ne se joue pas à l’intérieur de nos frontières, mais les français aiment bien qu’on leur parle simplement, qu’on leur explique les choses, mais c’est sans doute parce que votre politique est difficile à expliquer aux français que vous avez choisi de vous exprimer à l’étranger, avec le succès que l’on connait…


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

148 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 11 septembre 08:30

    Macron, c’est le bourgeois gentilhomme façon...


    • bob14 bob14 11 septembre 08:31

      @bob14....Rothschild and Co... !


    • V_Parlier V_Parlier 11 septembre 10:59

      @bob14
      La différence avec ses prédécesseurs c’est qu’au moins il est plus sincère. Mais apparemment ça ne plait pas du tout : La plupart des gens préfèrent l’hypocrisie même quand ils la sentent !


    • bob14 bob14 11 septembre 13:03
      @V_Parlier....Sincère ? ou tout simplement pas fini comme un gamin de collège pour riche se croyant au dessus des lois..demandez à n’importe quel Psy ce qu’il pense de ce sinistre personnage porte parole des banquiers ?
      Son cynisme n’à d’égal que sa petitesse d’esprit avec son mépris pour toutes personnes le critiquant...Un joli cas de psychiatrie... !

    • Yanleroc Yanleroc 11 septembre 13:25

      @bob14


      Nous pouvons craindre avec St-Martin ,une répétition de ce qui nous attend, avec ce cabot diabolique impatient de jouer au matamore avec son armée de métal et de cuir noir.
      en France..
      C’ est vrai que macron n’ est pas vraiment français..


    • Veniza Veniza 17 septembre 12:23

      @Yanleroc

      Comment cela, Macron n’est pas vraiment français ??

       smiley


    • Yanleroc Yanleroc 17 septembre 13:19

      @Veniza, il est Euro-Atlantiste, mondialiste et oligarque donc contre les intérêts nationaux, tout contre, mais contre quand-même !
      Macron l’Américain.


    • vesjem vesjem 17 septembre 17:13

      @V_Parlier
      petit provocateur ; t’es payé pour dire cette connerie ?


    • Daniel Roux Daniel Roux 11 septembre 08:37

      La conscience politique des citoyens ferait un immense progrès si ces derniers savaient les modes de gouvernances ordinaires de cette petite minorité qui accapare à la fois les capitaux, les moyens de production, les médias et le pouvoir.

      Mode d’emploi :

      1 - Ne dites jamais la vérité aux électeurs :

      Vous êtes un professionnel de la politique attaché aux grands intérêts financiers, industriels ou agricole, présentez vous comme un défenseur des intérêts du peuple, contre ceux qui leur dévorent le foie.

      Vous êtes un arriviste, individualiste uniquement intéressé par l’argent. Adhérer à un parti politique dont les membres sont comme vous mais qui affiche le titre de « populaire » ou « républicain ».

      Vous défendez le pouvoir type bonapartiste, centralisé, autoritaire et favorable aux affaires, proclamez-vous « démocrate ». 

      2 - Captez le maximum de budgets et de subventions pour remercier ceux qui financent vos campagnes électorales et vos galipettes.

      Dénoncez avec force et obstination le nombre invraisemblable de fonctionnaires, tous inutiles par définition et cause évidente de l’endettement excessif de la nation.

      3 - Détournez l’attention des insolentes plus-values obtenues par les banquiers de haut vol grâce à la monnaie imprimée à tout va par la banque centrale et distribuée aux principales banques. Monnaie de singe dont elles se servent pour les crédits et la spéculation.

      Exigez le contrôle des chômeurs, des malades et des profiteurs du RSA, grands abuseurs du système, l’augmentation de l’âge de départ en retraite des vieux, l’abaissement des aides aux plus pauvres qui encouragent la fainéantise, la baisse des retraites et des indemnités chômages.

      Etc...


      • Michel DROUET Michel DROUET 11 septembre 09:12

        @Daniel Roux
        Bonjour Daniel
        Très belle description du politique démagogique aux ordres.
        Quant à ce que le citoyen lambda arrive à décrypter ce mode de fonctionnement il faudra sans doute encore du temps et des médias qui ne se contentent pas de servir la soupe.


      • Daniel Roux Daniel Roux 11 septembre 09:51

        Bonjour Michel

        Il serait bon que votre lettre soit lu par l’intéressé mais comme il ne s’agit pas, ni d’un sondage, ni d’un cours de bourse..

        L’arrogance et le mépris de Macron vis à vis du peuple français ne sont pas si surprenants vis à vis d’un représentant de la classe dominante mais, en général, à ce niveau, on sait dissimulé.

        Derrière le cirque habituel et les mots, il y a la réalité. Pour juger d’un homme, politique ou non, examinons ces actes.


      • Yanleroc Yanleroc 11 septembre 13:40

        @Daniel Roux


        On peut en juger bien avant..à moins que ce ne soit un faux-cul complet, c’ est dans les gênes je crois. Sarko non plus ne savait pas dissimuler. C’ est le royaume de la voyoucratie décomplexé. Sarko piquait dans la caisse et s’en expliquait en aparté à des journaleux, Ma crotte se fait livrer des stupéfiants à l’ Elysée..bon, s’ agirait pas qu’ il abuse, ça coûte des blindes en plus et c’ est vous qui payez.
        Ce type de toutes façons est fabriqué, il est materné par Rose-Mary, pour être le joujou de nos maîtres, le hochet qu’ ils agitent pour nous hypnotiser, enfin, les connards qui l’ ont adoubés !
        Mais.on est plus nombreux, héhé..


      • Michel DROUET Michel DROUET 11 septembre 15:03

        @Daniel Roux
        Je n’ambitionne pas d’être lu par l’intéressé, mais je me doute que ses « communicants », à l’affut de tout ce qui concerne leur idole auront lu cette modeste prose et auront mis un bâton supplémentaire dans la colonne : « il faut absolument parler au peuple plus doucement ».
        D’autres officines proches de la place Bauveau auront eux coché la case « extrémiste ».


      • Yanleroc Yanleroc 11 septembre 16:57

        @Michel DROUET

        et pis y faudrait aussi que Philou se rase, 
        et que les autres nous lâchent la grappe.

      • petit gibus 11 septembre 09:03
        Pour se permettre une telle attitude ! ! !
        J’ai bien peur que le réveil des Français 
        ne soit pas encore pour demain smiley

        • bob14 bob14 11 septembre 09:23

          @petit gibus..le problème des Français c’est qu’ils ne savent pas lire « leurre »...par manque de réveils sans doute...


        • V_Parlier V_Parlier 11 septembre 11:05

          @bob14
          Les français ont de facto accepté la gouvernance néolibérale puisque, indirectement, ils ont dit oui à l’UE et non au protectionnisme. La seule voie applicable dans cette situation est la casse du code du travail, des salaires et des prestations chômage. Même si c’est déplorable, dans les conditions fixées il n’y a que cela qui « marchera » (au sens budgétaire bien sûr). Et ce n’est pas moi qui l’ai voulu.

          C’est drôle, avant les élections j’étais tendu et dorénavant je regarde tout ça comme un spectacle. C’était gros mais c’est passé, et tout va se dérouler de façon si prévisible que ça en deviendra ennuyeux.


        • Dzan 11 septembre 12:56

          @V_Parlier
          Je ne dois pas être Français, puisque je n’ai jamais voté, ce dont vous parlez.


        • Alren Alren 11 septembre 13:21

          @Dzan

          Mais en n’ayant pas voté pour Mélenchon lors de la présidentielle, une élection qui aurait pu devenir historique avec la victoire de la FI vous êtes RESPONSABLE de la situation actuelle !

          Et si vous pâtissez des mesures Macron, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous même et aux andouilles qui n’ont rien compris des enjeux cruciaux de cette élection !

          Bon sang ! On avait pourtant bien expliqué que tout vote pour un(e) autre candidat(e) que JLM aboutirait à la victoire de Micron et que celui-ci appliquerait une politique de guerre civile froide.
          On avait raison, non ?


        • Yanleroc Yanleroc 11 septembre 13:45

          @Alren 


          Mélenchon
          aurait été obligé de se coucher comme les autres :" je peux faire de toi un homme riche, c’est ça ou une balle dans la tête ( ça se passe comme ça dans la mafia, désolé).

          Et les dossiers Top-secrets au fait ?..(ça vous calme un homme recta !) en plus du pognon offert, volé pardon !

        • Yanleroc Yanleroc 11 septembre 14:01

          @bob14« 


          Il faudrait arrêter de mettre tt le monde dans dans le même sac avec cette notion »les français " etc, c’ est devenu carrément un terme de Novlangue. Dîtes les connards (les ignorants si vous voulez) qui ont votés en France pour Super-Marron.
          C’ est devenu un terme valise qui fausse la visibilité d’ un situation où l’ unité sinon l’ uniformité, ne semblent pas exister.

          Donc ce terme ne peut plus rassembler le plus grand nombre ! c’ est bla bla, nos ancêtres les gaulois..
          Ce n’ est plus le drapeau rassembleur, nos dirigeants se sont essuyés avec, 
          d’ ailleurs ces trois rayures bleublancrouge, sont à chier c’ est vrai, quand on y enlève la symbolique.

          Pourquoi pas mauve ou vert tendre ? avec des fleurs, des animaux, des enfants..
          Ah les cons ! les cons !
          OHM

        • Yanleroc Yanleroc 11 septembre 14:02

          et des femmes bien sûr.


        • Yanleroc Yanleroc 11 septembre 14:05

          mais rien en état de procréer. 


        • Michel DROUET Michel DROUET 11 septembre 15:05

          @V_Parlier
          En 2005, ils ont été tout de même une majorité à dire non au traité constitutionnel...


        • Yanleroc Yanleroc 11 septembre 16:33

          @Michel DROUET, 


          oh là, vous parlez de démocratie , ça existait encore en 2005 ?
          ça a existé un jour, 
          ça existera un jour. 
          cela ne sert à rien globalement d’ avoir la majorité ?
          J’ avais cru comprendre que ce sont toujours les minorités qui faisaient l’ Action ?! 
          Il suffit de 10% d’ individus inpliqués en ce qui concerne le Pople, 
          dans les couloirs des Hautes Sphères, o, oo.. % suffisent pour qu’ une minorité ait la majorité !

        • Algunet 11 septembre 16:52

          @Dzan
          Peut-être vous mais moi en 2005 j’ai voté NON à la constitution européenne et en 2009 le traité de Lisbonne (copier-coller façon puzzle du projet de constitution) à été appliqué avec l’aval de nos élus !

          Depuis ce jour nous sommes en dictature et vous pouvez voter ce que vous voulez nous l’auront dans l’oignon façon quenelle ! 

        • Croa Croa 11 septembre 17:44

          À Algunet,
          Pas exactement mais c’est pire.
          En fait le système est totalitaire. Il repose surtout sur le contrôle des sujets-citoyens (comme ils sont sous contrôle ce sont des sujets). Toutefois quand ça ne fonctionne plus, comme en 2005, des mesures correctrices sont mises en place pour que ça ne compte pas. Mais il ne s’agit pas d’une vraie dictature.


        • damocles damocles 11 septembre 19:56

          @V_Parlier
          ils ont dit NON à 55% il me semble.....


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 11 septembre 20:48

          @Croa
          Si, si c’est une vraie dictature, mais soft, il n’y a pas de chars dans le rues.
          Les chars s’appellent « les médias », les mensonges et la com’.

          Bien que... Macron ait commandé 22 millions de gaz lacrymogènes !



        • vesjem vesjem 17 septembre 17:24

          @Algunet
          ch’t’ai plussé pour la quenelle


        • Gorg Gorg 11 septembre 09:34

          @Michel Drouet

          Bonjour Michel,

          Merci pour cet article... Excellent...

          La marionnette des médias et du CAC 40 au melon disproportionné est déjà dans les cordes... Le petit garçon insolent, déniaisé par sa mamy, nous produit bourde sur bourde...
          Eh oui, le masque est tombé... (il n’a pas fallu longtemps) et compte tenu de son arrogance il n’est pas près de remonter la pente... Ce ne sont pas les bras cassés opportunistes qui le représentent au gouvernement et à l’assemblée... (Philippe, Castaner, Griveaux, Collomb, Lemaire, Rugy, ... etc...) qui vont l’y aider...
          Jamais deux sans trois... Après Sarkotic et Nulhande, nous devrons désormais supporter Micron...


          • Michel DROUET Michel DROUET 11 septembre 10:05

            @Gorg
            Bonjour Gorg
            Il faut bien prendre en compte que les Présidents ne sont que des « passeurs » qui prennent leurs ordres auprès du CAC 40 et par conséquent des produits jetables. Il ne faut donc pas leur donner plus d’importance qu’ils en ont.


          • Fergus Fergus 11 septembre 15:26

            Bonjour, Gorg

            Excellent article, en effet, que j’approuve dans sa presque totalité.

            Presque totalité parce que, pour la énième fois, Macoron n’a pas été méprisant envers les ouvrières de GAD, l’illettrisme d’une partie d’entre elles étant bel et bien une réalité. Macron soulignait ce jour-là les difficultés qu’auraient ces femmes licenciées à retrouver un travail dans la proche région qui nécessiterait de disposer d’un permis de conduire ! Or, on ne peut avoir le permis en étant illettré : c’est de la nécessité de résoudre ce problème qu’il avait été question à Lampaul-Guimiliau !!!

            Merci à tous de ne pas colporter ce mensonge, il y a suffisamment de griefs sérieux contre Macron pour ne pas y ajouter la calomnie !


          • Yanleroc Yanleroc 11 septembre 15:37

            @Fergus

            Oh la la, pourquoi prendre tant de gants , ce n’ est pas il y aura mais il y a des griefs sérieux, ceux qui n’ en sont pas disparaîtront d’ eux-mêmes. ce type, ce gamin qui se la joue, comme Sarko, nous a déjà condamné, sans procés, sans jugement ! Il nous oblige a accepter ce que nous ne voulons pas ! Ce type ne représente que ceux qui l’ ont payé, il mérite bien pire que la calomnie !
            Il a gratté 5 euros sur les APL, le con, quelle classe,
            pour le filer aux riches et se mettre sa com dans les poches au passage, taxe de douane !!

          • Robert Lavigue Robert Lavigue 11 septembre 15:37

            @Fergus

            Ce n’est pas la première fois que vous vous livrez à cette falsification et ce n’est pas parce que vous persistez que cela deviendra une vérité !

            M. Macron n’a jamais fait de lien entre l’obtention du permis de conduire et l’illettrisme. A l’époque, Macron faisait la promotion pour un financement du permis pour les chômeurs. Il laissait entendre qu’il y avait du boulot pour les illettrés, mais plus dans le coin...

            Même les Inrocks s’en sont rendus compte, c’est dire !
            http://www.lesinrocks.com/inrocks.tv/emmanuel-macron-traite-les-ouvriers-de-lusine-gad-dillettres/


          • Fergus Fergus 11 septembre 15:44

            Bonjour, Yanleroc

            Je ne prends pas de gants, je rétablis une vérité, moins pour défendre Macron que pour situer le contexte de GAD, entreprise dont je connaissais la situation par des amis lorsque j’habitais à 25 km de là !

            Qui plus est, je n’ai pas écrit « il y aura » mais « il y a » des griefs !!!


          • Fergus Fergus 11 septembre 15:47

            Bonjour, Robert Lavigue

            On peut raconter ce que l’on veut, Macron avait raison : il n’y avait plus d’emploi à Lampaul-Guimiliau pour certaines ouvrières de GAD du fait de leur illettrisme !


          • foufouille foufouille 11 septembre 15:55

            @Fergus
            « Or, on ne peut avoir le permis en étant illettré »
            si puisque l’on peut avoir le BAC. le code se passe avec des images.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès