• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Iran brise le blocus étasunien du Venezuela

L’Iran brise le blocus étasunien du Venezuela

Malgré les sanctions étasuniennes visant la République islamique d’Iran et la République bolivarienne du Venezuela, les dernières actions des deux pays démontrent la détermination d’outrepasser ces pressions, et ce malgré les menaces de Washington.

Le premier des cinq pétroliers iraniens est arrivé au Venezuela, transportant des carburants nécessaires pour la nation latino-américaine. L’information est confirmée par Tareck El Aissami, le ministre vénézuélien du Pétrole. Il a également indiqué que le navire a été escorté par les forces armées à son entrée dans les eaux territoriales du pays.

A cet effet, l’ambassade iranienne à Caracas a également publié un communiqué et a remercié les militaires vénézuéliens : « Le premier pétrolier iranien a atteint les côtes vénézuéliennes. Nous sommes reconnaissants aux Forces armées bolivariennes pour l’avoir escorté ». La télévision pan-latino-américaine Telesur a en outres diffusé les images correspondantes. 

L’arrivée des quatre autres navires est prévue dans les prochains jours. Au total, 1,5 million de barils de carburant font partie des livraisons en cours. Le tout à un moment où les pénuries de carburant en République bolivarienne se sont aggravées avec la propagation du Covid-19. Pour rappel, les USA ont imposé des sanctions visant les exportations de brut de l’Iran et du Venezuela. Tout en proférant des menaces de recours armé. C’est ce que d’ailleurs n’a pas manqué de rappeler le représentant permanant du Venezuela à l’ONU, en déclarant que les pétroliers iraniens transportant le carburant à destination de son pays font l’objet d’une « menace d’un usage imminent de la force militaire par les Etats-Unis ». Le représentant vénézuélien parle également de « crime d’extermination », puisque ces actions visent à priver le peuple du Venezuela d’un moyen vital de subsistance. 

Ceci étant dit, les deux pays ne comptent pas reculer. Et se disent, en cas de nécessité, à être prêts d’utiliser leurs capacités défensives. C’est ce que d’ailleurs n’a pas manqué d’affirmer le président iranien Hassan Rouhani, lors d’une conversation téléphonique avec l’émir du Qatar samedi, cité par l’agence Mehr, en avertissant que la République islamique d’Iran répondrait à toute éventuelle agression étasunienne contre les pétroliers iraniens dans la mer des Caraïbes ou tout autre point du monde. 

Si les deux pays se montrent prêts à s’entraider sur le plan énergétique, économique et militaire, il serait également important de rappeler que malgré l’hostilité de Washington et de ses alliés occidentaux, Caracas peut aussi compter, entre autres, sur le soutien de la Russie, de la Chine, de Cuba, de la Turquie ou encore du Mexique – dans le cas des deux premiers y compris au niveau du Conseil de sécurité de l’ONU. Cela sans oublier plusieurs secteurs d’importance stratégique qui lient Moscou et Pékin aux autorités vénézuéliennes, parmi lesquels on retrouve également les projets de partenariat économico-énergétique, sans oublier la coopération militaro-technique.

Une chose est certaine. Le refus de suivre les prérogatives de Washington et des capitales occidentales, aussi bien de la part de Téhéran que de Caracas, conforte l’idée que la réalité multipolaire mondiale est bel et bien une réalité admise, et non pas un projet en cours de construction. Malgré cela, et au moment d’énormes défis dont font face à l’heure actuelle les USA, l’establishment de ces derniers n’est toujours pas en mesure, et probablement ne le sera pas, à reconnaitre cette réalité. Quoiqu’il en soit, ce refus égocentré d’un nombre limité de pays de la planète ne pourra vraisemblablement stopper le processus naturel des choses en cours. Les seuls perdants de la réalité présente n’étant que ceux qui la refusent.

Mikhail Gamandiy-Egorov

 

Source : https://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1619


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

51 réactions à cet article    


  • sls0 sls0 25 mai 15:14

    Il y a des couillus et il y a l’Europe.


    • JPCiron JPCiron 25 mai 23:12

      @sls0
      .
      Oui, l’Europe plie et cède...
      .


    • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 mai 16:15

      C’est le blocus États-unien et Européens, en gros le blocus de l’Otanazie envers les pays résistants. 

      Ne doutons pas que les « défenseurs de la liberté » qui polluent n’oseront pas venir argumenter contre ce fait. Ils sont en fait des racistes et colonialistes qui n’ont pas les couilles pour défendre cette tentative d’extermination du peuple vénézuélien.

      Le monde est toujours bipolaire depuis la disparition du communisme primitif tribal.

      C’est la lutte des classes qui ne cesse de s’intensifier.

      Macron n’a pas de couilles au cul qui lui appartiennent. Celles qu’il ne cesse d’ exhiber à travers ses paroles sont celles de Trump ! 


      • Voxpopulivoxdei 25 mai 20:23

        @MAUGISMICHEL  Ha ! ha ! tu as piqué la formule , un peu leste , de Clemenceau , au sujet de Lyautey ... Mais je croyais que les gonades en question étaient celles de Benalla ... smiley


      • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 mai 22:01

        @Voxpopulivoxdei

        Effectivement c’est une belle formule de Clémenceau. J’ai plusieurs fois mentionné  qu’il en était l’auteur dans mes commentaires antérieur.


      • HELIOS HELIOS 26 mai 12:49

        @MAUGISMICHEL

        = = = les « défenseurs de la liberté » qui polluent = = =

        Parler d’ingérences, de menaces et tout ce que vous voulez comme l’intimidation et même la force, c’est vrai !
        Melanger la pollution, cela n’a rien a voir ni du coté des uns ni du coté des autres.
        Le petrole est pour l’instant irremplaçable  a défaut d’energie nucleaire disponible a grande echelle  et donc les iraniens/venezueliens et les americains/europeens c’est la même chose sur cet aspect.

        Quand à la faiblesse europeenne, c’est nettement de l’incoherence et surtout une perte de respect envers soi-même. Je n’ose penser que cela est une position marchande qui nous fait accepter n’importe quoi, ou une position de soumission envers les états-Unis, sans oublier le multiculturalisme pervers, vicieux et mortifère qui nous fait considerer ceux qui ne nous ressemblent pas et qui nous méprisent.

        Ce qui me parait societalement catastrophique c’est le suicide collectif que nous sommes sur le point de lancer, je ne comprends pas, mais c’est normal je ne suis pas ni au pouvoir politique ou économique... je ne suis pas un traitre, mais j’aurais disparu avant que tout cela soit ressenti partout et j’ai hélas peur que ceux qui se reveillent chez nous, avec raison hélas, nous entraine vers une violence légitime qui nous fera mal pendant longtemps
        Si ce n’etait pas le cas, ce qui reste de nos sociétés europeennes, culturellement, économiquement et philosophiquement parlant deviendra une curiosité historique au sein d’un sous continent du quart monde.

        Le venezuela, comme les iraniens sont a des années lumières de ce que nous sommes devenus et ce n’est pas par intelligence, mais par couardise.

        Chao


      • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 mai 16:23

        @HELIOS
        Tout le monde avait compris que je parlais de ces « défenseurs de la libertés » qui polluent les débats. les discussions, agoravox et non de la pollution par le pétrole


      • HELIOS HELIOS 26 mai 18:52

        @MAUGISMICHEL
        ... si vous avez lu le commentaire en entier, vous aurez compris le 2nd degré... helas je me suis (tres) mal exprimé, le message est mal passé.
        C’est pas grave, la communication est toujours délicate....
        Merci d’avoir répondu.


      • titi 25 mai 16:34

        @L’auteur

        L’iran qui livre du carburant au Vénézuela, ça me fait penser à une blague de Coluche
        « Les technocrates, si on leur donnait le Sahara, dans cinq ans il faudrait qu’ils achètent du sable ailleurs »

        Il n’y a vraiment que les nostalgiques pour y voir une réussite.


        • chantecler chantecler 25 mai 17:30

          @titi
          Vous avez lu le titre ?
          blocus .
          Les US font le blocus du pétrole entre autre au Venezuela .
          C’est un acte de guerre .
          Ca vous fait rire ?


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 mai 17:36

          @chantecler. Blocus contre la Syrie aussi. De longue date.


        • titi 25 mai 18:00

          @chantecler

          Dans le fait qu’un pays exportateur de pétrole se fasse livrer du pétrole, rien ne vous interpelle ?


        • banban 25 mai 18:09

          @titi
          Je présume qu’une industrie de raffinage ne ce fait pas en 2 jours, surtout pour un pays sous embargo.


        • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 mai 19:09

          @JC_Lavau

          Y aussi contre l’Iran, Cuba, La RPDC, contre tous ceux qui osent défier l’État terroriste qui encule toute l’Europe.


        • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 mai 19:18

          @banban

          Ils ont une industrie de raffinage, mais l’Ordure MACRON ET TRUMP font un BLOCUS ( et non embargo) pour empêcher l’achat et la livraison des matières premières nécessaires pour le raffinage et aussi des pièces de rechange. 


        • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 mai 19:21

          @titi

          Vous êtes vraiment un connard, et je suis poli.
          Le Venezuela ne peut exporter son pétrole, ne peut importer les matières premières. etc... Tout cela grâce aux connards de votre espèce


        • titi 25 mai 19:43

          @MAUGISMICHEL

          Je vous retourne le compliment : vous êtes encore plus con que con.

          De quoi a besoin de le Venezuela ? de carburant ? Ou de technologies. ?
          Pourquoi l’Iran envoie du carburant et pas la technologie ?
          En plus le bateau serait plus petit.

          Allez. Essayez de faire fonctionner votre neurone.


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 mai 19:54

          @titi. Porter secours à un déshydraté. D’abord lui donner à boire. Lui apprendre les techniques pour obtenir de l’eau potable à partir de sources douteuses, c’est la question suivante.
          Au Canada, une fin d’après-midi d’hiver, un homme arrive hilare et nue-tête au poste de secours en bordure du parc, délirant. D’abord le réchauffer, le réhydrater. Il reprend ses esprits, et explique qu’il s’est perdu dans le wild depuis plusieurs heures. C’est un miraculé, là. Une fois réhabilité physiquement, il est temps de lui apprendre à se servir de sa carte, de sa boussole, et se couvrir la tête correctement, à temps.


        • titi 25 mai 21:05

          @JC_Lavau

          Sauf que « un homme arrive » c’est un impromptu.
          La situation du Venezuela, elle, est connue depuis longtemps.


        • JC_Lavau JC_Lavau 25 mai 23:24

          @titi.Tu parlais de la passion de nuire de tes amis les oligarques et la C.I.A., s’pas ?


        • OMAR 25 mai 23:38

          Omar9
          .
          @titi
          .
          Nous t’avons compris...
          .
          Tu veux que ce soit les ricains qui installent des derriks au Venezuela, y pompent le pétrole, le raffinent et le vendent aux vénézuéliens...
          ..
          Parce que ; c’est à ces conditions que le blocus imposé au Venezuela sera levé...


        • VY-rus T Cyrus de cylonie 26 mai 00:06

          @OMAR

          Avant quand chavez etait la , on avait un vague espoir sociale ...
          maduro est deja vendu aux amerlock alors que ce soit ca clique , ou celle de bush ca ne fera pas grande différence ...

          le peuple l’ aura dans le cul ...
          un peut comme les algérien qui espérait tant de « l’ islam verteux et moderne » :)

          bise a ton chameaux de mongolie :)


        • OMAR 26 mai 00:30

          Omar9
          .
          @Cadoudalle-de-sol
          .
          Du carburant défectueux ? le risque maximal, le moteur s’arrête de tourner.
          .
          Mais des masques de protection moisis livrés à des êtres humains ?
          C’est l’hosto assuré et peut-etre le cercueil :
          https://www.temoignages.re/politique/sante/coronavirus-la-france-fournit-des-masques-moisis-aux-soignants-a-la-reunion,97504
          .
          Crétin de petit chameau qui ne regarde pas sa bosse...


        • VY-rus T Cyrus de cylonie 26 mai 00:40

          @OMAR

          Crétin de petit chameau qui ne regarde pas sa bosse...


          ses bosse omar ...ses bosses :) venu de mongolie :) serviable comme un cheval de race ...

          l’ autre le dromadaire , c’ est une sorte de grand lama irascible venu d’ arabie  :)
          ton frère d’ Algérie en quelque sorte , la version âne baté du maghreb smiley


        • machin 26 mai 09:51

          @titi

          L’iran qui livre du carburant au Vénézuela, ça me fait penser à une blague de Coluche
          « Les technocrates, si on leur donnait le Sahara, dans cinq ans il faudrait qu’ils achètent du sable ailleurs »

          Il n’y a vraiment que les nostalgiques pour y voir une réussite.


          Titi.... décidément vous ne grandirez jamais...


        • OMAR 26 mai 10:56

          Omar9
          .
          @Cyrrhose de cylonie !« l’ autre le dromadaire.. »
          .
          Merci d"avoir apporter des précisions sur les membres de ta famille.
          .
          @cadoudalle-de-sol :
          .
          Tiens, saoule-toi avec tes masques moisis ;
          https://www.valeursactuelles.com/monde/la-reunion-les-soignants-recoivent-des-masques-moisis-117527
          http://www.leparisien.fr/video/video-on-n-est-pas-des-animaux-des-medecins-recoivent-des-masques-moisis-a-la-reunion-25-03-2020-8287851.php


        • Aimable 26 mai 11:48

          @OMAR
          Des masques moisis et peut être infectées comme les couvertures données au Amérindiens a une certaine époque , ce genre de cadeaux empoisonnés c’est la gloire que les Amerloques tire de leur grande générosité .


        • VY-rus T Cyrus de cylonie 26 mai 14:34

          @Cadoudal

          Faudra demander au FLN de rembourser les soins de Camélida de Jordanie...

          Y a eu un max de boulot financé par la Sécu avant de rendre la moukère présentable...lol...

          https://uploads.disquscdn.com/images/c58e6f82c9dc05b1c6bcf84762a34cd1d46b9b8 98cab097c70c414ab6579d5a0.png

          Chez MaMarre c’ était pas faisable il aurais coûté pus cher que l’ homme qui valait 3 milliards ... 

          Il ne reste plus que le « masque d’en fer » pour éviter que les fraise se sauvent quand il essai de les ramasser ...


        • robert robert 26 mai 15:28

          @MAUGISMICHEL
          tout se résume à votre post

          L’Iran n’a pas livré de carburant au Vénézuéla, mais des matières premières nécessaires au raffinage
          ce qui m’amuse, c’est la crainte que ressent Trump face à l’Iran ; mais pourquoi ??


        • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 mai 16:31

          @robert

          Selon mes informations, l’Iran livre de l’essence, des pièces détachées pour la maintenance et des matières premières ( intrants) pour les raffineries.
          L’essence est pour seulement un mois. Il y aura d’autres livraisons.


        • OMAR 27 mai 11:33

          Omar9
          .
          @MAUGISMICHEL
          .
          Un deuxième tanker vient d’accoster au Venezuela.
          Et trois autres pétroliers iraniens sont annoncé.
          .
          C’est @titi qui va convulser à la place de Trump....


        • Traroth Traroth 27 mai 12:19

          @titi
          Le Venezuela ne se fait pas livrer du pétrole, mais des produits pétroliers. Ce que vous montrez par vos commentaires, c’est seulement votre ignorance de la situation. Le Venezuela a de faibles capacités de raffinage. L’essentiel de sa production a toujours été raffiné aux Etats-Unis, mais ce n’est plus possible aujourd’hui, parce que les Etats-Unis bloquent l’argent qu’ils doivent au Venezuela. Ceux-ci n’exportent donc plus de pétrole vers les Etats-Unis. Et donc n’ont plus que leur raffinage propre.

          Ce qui est troublant, avec les commentaires comme le vôtre, c’est qu’ils font comme si le Venezuela avait toujours été un pays développé et que depuis que les chavistes sont au pouvoir, il se serait comme effondré. Ca ne correspond à aucune réalité. Jusqu’à l’arrivée au pouvoir d’Hugo Chavez en 1999, le pays était massivement analphabète et dénué d’infrastructures vitales comme des écoles, des hôpitaux ou des systèmes d’accès à de l’eau potable. La population souffrait de malnutrition. Les ressources pétrolières étaient presque totalement aux mains d’entreprises étrangères.


        • Jeekes Jeekes 25 mai 17:53

          ’’Caracas peut aussi compter, entre autres, sur le soutien de la Russie, de la Chine, de Cuba, de la Turquie ou encore du Mexique’’

           

          M’enfin, en ce qui concerne le Mexique, j’sais pas trop.

           

          Mais compter sur le soutien de la Turquie, faudrait voir à pas rêver !

          La Turquie, non mais allo quoi !!!

           

           

           


          • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 mai 19:15

            @Jeekes

            Si, je crois que la Turquie joue sur la corde raide, pour à terme quitter l’OTAN.
            Il y a aussi l’Inde et la totalité des pays non alignés qui soutiennent la République Bolivarienne du Venezuela.

            Il n’ ya guerre que les cervelles de moineau genre titi et tonton archi bad, et autres, qui soutiennent l’extermination des peuples, tout en faisant croire que ce sont, eux des défenseurs de la « liberté » c’est à dire de leur égocentrisme d’arriérés mentaux. 


          • QAmonBra QAmonBra 25 mai 19:34

            Merci @ l’auteur pour le partage.

            Aïe aïe aïe ! Ce n’est pas bon du tout pour sa réputation de grande terreur, de jouer le matamore pour ensuite, dans la réalité, s’écraser et regarder passer les tankers iraniens, comme les vaches le font pour les trains !

            Les russes, les chinois et de nombreux autres, ayant tous en commun d’avoir un chien de leur chienne pour l’oncle $hmuel, doivent se fendre la poire comme des baleines !

            Décidément, nous vivons une époque extraordinaire, que je n’échangerais avec une autre pour rien au monde et, en outre, il est manifestement grand temps pour le petit apartheid chouchouté, de changer de protecteur, d’hôte à parasiter, mais une opportunité comme les U$A, cela ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval. . .


            • Voxpopulivoxdei 25 mai 20:40

              @QAmonBra , ben , la Russie , non ? ’y a déjà beaucoup de russes en Israël ... 


            • QAmonBra QAmonBra 26 mai 09:17

              @Voxpopulivoxdei

              La Russie est effectivement le candidat historiquement et économiquement le plus probable, surtout que je soupçonne Vladimir de n’avoir rien a battre de l’état $ioniste(*) et de chercher précautionneusement a récupérer le million de russes judaïsés, vivant de plus en plus dangereusement en « $ionnie ».

              Mais les russes, notamment orthodoxes et musulmans,(**) ne sont pas des protestants anglo-saxons évangélisés ou des français laïcisés, c’est à dire « $ionnisés » jusqu’à la moelle, il y aura surement des conditions avec le « Старший брат »

              Poutine, la pérennité de l’apartheid pourrait, par exemple, ne plus être garantie par qui que ce soit, Russie comprise et, à cette seule et terrible perspective, de profonds sanglots déjà me secouent douloureusement. . .

              (*) Personne ne me fera gober que Poutine ignore le rôle joué par les $ionistes locaux et transnationaux, dans la politique des états occidentaux à l’encontre de son pays.
              (**) Trop de gens ignorent que, contrairement aux pays occidentaux,

              l’Islam, notamment soufi, fait partie dès l’origine de l’histoire millénaire de la Russie.


            • Xenozoid Xenozoid 25 mai 23:02

              virus ou pas, les anglais ne veulent pas redonné l’or du vénézuela et les americains aiment bloquer,tout cela a cause du novichok, terrible poison qui a contaminé l’or ,et pour le peuple vénézuelien il est mieux de ne pas le contaminer,le reste est un jeu de dupes....


              • JPCiron JPCiron 25 mai 23:10

                < la réalité multipolaire mondiale >

                .

                C’est la seule solution sur le long terme : une voie plus respectueuse des autres.

                .

                Un monde unipolaire implique colonisation et domination. La voie des violences.


                • CN46400 CN46400 26 mai 08:45

                  https://venezuelainfos.wordpress.com/

                  Ou comment les USA ont pu continuer de dominer le pétrole vénézuelien entre 1970 et 2020, malgré la nationalisation, la création de PDVSA, et ce même après l’arrivée au pouvoir de Chavez (1999). Au Vénézuela comme partout, le pétrole est aussi une maladie (Syndrome de Kroningue) qui, en favorisant les importations de produits manufacturés, dissuade les investissements productifs nationaux.

                  Pour maîtriser fondamentalement le pb, il faut cesser de distribuer, quasi gratuitement, les carburants, ce qui favorise le blakmarché au profit d’une couche, non négligeable de la population frontalière. Ce qui risque d’avoir un coût politique pour les chavistes.... 



                  • CN46400 CN46400 26 mai 12:44

                    @JC_Lavau
                    Désolé mais je suis plus à l’aise avec le français, voire l’occitan, qu’avec le néerlandais....Mais je parlais plutôt du « syndrome hollandais » que de Groninguen


                  • JC_Lavau JC_Lavau 26 mai 12:55

                    @CN46400. Nous en sommes bien d’accord : le syndrome hollandais est redoutable, et a coulé bien des industries néerlandaises. La Russie est en cours d’en être sauvée par les « sanctions » étazuniennes, qui l’ont contrainte à redévelopper attentivement son agriculture puis son industrie.
                    Il est trop facile après coup d’accuser les vénézuéliens de n’avoir pas tout parfaitement anticipé. Ils ont déjà massivement investi dans l’éducation de masse, et rien ne serait possible sans cela.


                  • CN46400 CN46400 26 mai 13:45

                    @JC_Lavau
                    Et les hollandais n’avaient pas, alors, dans leur entourage économique, d’ennemis aussi puissants et déterminés que ne le sont les USA contre les vénézuèliens aujourd’hui.
                     Mais force est de constater que le PSUV a été plus efficace dans la police et l’armée, et c’est heureux, que dans la gestion du pétrole et de l’appareil pétrolier. Apparemment le nettoyage profond de PDVSA a trop tardé.


                  • JC_Lavau JC_Lavau 26 mai 12:06

                    Second pétrolier escorté par une corvette vénézuélienne et son hélicoptère :

                    https://www.almasdarnews.com/article/watch-second-iranian-tanker-being-escorted-by-venezuelan-navy/



                    • vraidrapo 26 mai 12:09

                      Je ne comprends pas pourquoi Poutine ne reforme pas l’Alliance des Pays non-Alignés : depuis que l’Union a claqué la Porte de l’Europe à Gorbatchev, je ne comprends vraiment pas, vraiment pas !

                      La Fédération de Russie possède :

                      des ADM même en orbite,

                      du Gaz,

                      du minerai

                      des alliés menacés par les Yankee sur 4 continents

                      à moins qu’il n’émarge à la CIA... comme Kohn-Bendix ( Nan ! J’rigole )


                      • JC_Lavau JC_Lavau 26 mai 13:10

                        @vraidrapo. Tu ne tiens compte ni du lobby israélien à Moscou, ni du lobby atlantiste, y compris aux banques, à la banque centrale, et au gouvernement.
                         
                        En 2012, V. V. Poutine a eu assez de pouvoir pour écarter du ministère de la défense le très pourri et incompétent Anatoli Serdioukov. Mais pas assez pour le faire juger et diminuer son train de vie. Sa femme Ioulia Zoubkova persistait à s’en mettre plein les poches. On a déjà vu des « dictateurs » plus expéditifs.


                      • vraidrapo 27 mai 15:19

                        @JC_Lavau

                        Tu ne tiens compte ni du lobby israélien à Moscou, ni du lobby atlantiste, y compris aux banques, à la banque centrale, et au gouvernement.


                        Quoi de neuf par rapport aux années 70-80 ???


                      • VDob 26 mai 12:14

                        Il faut bien que Trump hausse le ton par moment pour plaire à l’allié israélien...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité