• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Iran : une priorité en matière de déstabilisation pour les (...)

L’Iran : une priorité en matière de déstabilisation pour les USA

Après avoir raté les missions de faire tomber les gouvernements légitimes de Syrie et du Venezuela, et d’avoir pour le moment réussi à contribuer au coup d’Etat en Bolivie, c’est au tour de l’autre « os dans la gorge » de l’establishment étasunien de ressentir la tentative de déstabilisation – en l’occurrence l’Iran. Le tout avec l’assistance d’Israël et de l’Arabie saoudite.

D’une certaine façon ce n’est aucunement une première, puisque au-delà des pressions économiques et géopolitiques, les événements observés récemment en Iran ne représentent de loin pas la première tentative de contribuer à la déstabilisation intérieure du pays. Et cela a une explication assez simple : il est très peu probable qu’une intervention militaire extérieure soit possible sur le territoire iranien, et ce malgré les nombreux appels d’Israël à porter des frappes aériennes ciblées contre des installations en Iran liées notamment à son programme nucléaire. Le fait est que Washington, comme Tel-Aviv ou encore Riyad, savent parfaitement qu’un tel scénario leur coûterait très cher et sans aucune garantie de succès.

Reste donc l’espoir d’une révolution de l’intérieur, orchestrée et assistée de l’extérieur. Et à cette fin, les adversaires de Téhéran ne lésinent pas sur les moyens. Il faut dire aussi que les problèmes auxquels est confronté le pays ne manquent pas – là aussi en lien direct avec la pression exercée de l’extérieur. Tout d’abord les sanctions étasuniennes visant l’Iran, en premier lieu les exportations pétrolières iraniennes, qui frappent fortement l’économie du pays, sachant que la vente du pétrole représente un domaine clé pour le budget de l’Etat perse.

Et malgré les tentatives iraniennes de contourner ces sanctions, le fait est que Washington fait absolument tout pour bloquer toute transaction liée au pétrole en provenance de l’Iran, et ce quelle que soit la destination. Pour rappel, les USA ont ouvertement menacé les institutions financières turques de sanctions pour la prétendue raison d’avoir facilité ces transactions internationales. D’ailleurs, ce n’est pas uniquement le pétrole iranien qui est visé, mais également son gaz – autre produit abondant parmi les ressources naturelles du pays.

Plus que cela encore, les Etats-Unis font leur maximum pour faire monter les prix du pétrole sur le marché mondial, à un moment où augmente la production du pétrole de schiste étasunien – une production coûteuse mais dont les Etasuniens veulent à tout prix pouvoir utiliser comme nouvelle arme économique, et cela sans même compter les risques écologiques qui en découlent dans le cadre d’une telle production. Fait intéressant : cela se fait en portant atteinte aux intérêts économiques et énergétiques des « alliés », en l’occurrence les pays de l’UE – l’un des principaux importateurs de pétrole. Mais cela est quelque chose d’habituel dans la politique washingtonienne, à savoir le concept de « j’impose, vous subissez »… Evidemment, cela frappe aussi sérieusement l’économie iranienne : limitée dans ses exportations pétrolières et obligée d’aller dans l’augmentation des prix du carburant sur le marché intérieur – ce dernier fait ayant justement été la principale raison des récentes manifestations en Iran.

Et là aussi ce n’est pas tout. Lorsque les instruments politico-économiques ne suffisent pas à faire plier l’adversaire, les partisans de l’ordre unipolaire utilisent la pression sécuritaire, y compris terroriste, comme les attaques ayant visé les navires transportant le pétrole iranien. Le tout évidemment en accusant l’Iran comme étant « responsable » de terrorisme.

Sur le plan médiatique, les médias mainstream ont largement contribué eux-aussi à la montée de l’hystérie vis-à-vis de Téhéran. Cela a pu être pleinement observé toujours lors des récentes manifestations ayant touché plusieurs régions du pays, notamment via les médias des opposants politiques basés à l’étranger, dont de nombreux bien évidemment aux USA. Dans certains cas, le complot paraissant encore plus évident, et ce à l’approche même des manifestations. Ainsi, la chaine BBC Persian avait commencé à émettre ses programmes deux heures plus tôt que d’habitude, comme si tout était déjà planifié à l’avance. Le service régional de la chaine TV Iran International, basé en Arabie saoudite, avait quant à lui abandonné son programme habituel et consacré toute une journée uniquement aux manifestations en Iran. Un certain nombre de chaines étrangères diffusant en langue farsi allaient même jusqu’à donner des instructions aux manifestants : où aller, quels slogans crier et quand, quoi voler et incendier. Et cerise sur le gâteau, le secrétaire d’Etat US Mike Pompeo a soutenu ouvertement dans son discours les protestataires, fait notable – une partie du discours fut prononcée en farsi…

 Et enfin, dans toute cette pression hors-norme visant l’Iran, Washington n’oublie évidemment pas les intérêts de son principal allié régional : Israël. Notamment en ce qui concerne la montée des hostilités entre l’Etat perse et certains pays arabes – ces derniers devenus assez récemment des alliés semi-officiels de l’Etat sioniste – et ce au moment même des massacres perpétrés en Palestine, le tout avec la stricte coordination étasunienne.

Après cela, le discours du leadership iranien quant au complot américano-sioniste parait-il si « complotiste » ? Rien n’est moins sûr. Car si en effet des problèmes internes peuvent exister en Iran, comme d’ailleurs dans n’importe quel pays du monde, il serait tout d’abord important de mentionner les raisons de tels problèmes, notamment les raisons ayant largement contribué à ce que ces problèmes apparaissent. Quant au reste, il est déjà mentionné ci-haut.

Le complot anti-iranien n’a de nouveau pas abouti. La majorité de la population du pays ayant apporté son soutien aux autorités, et ce en sortant massivement dans la rue pour s’opposer à la violence de ceux qui critiquaient le gouvernement. Evidemment, la sagesse d’une civilisation confirmée, et la puissance militaro-technique, scientifique, spirituelle font de l’Iran un bien dur morceau à avaler. Que ce soit pour Washington, Tel-Aviv ou autres.

Mikhail Gamandiy-Egorov

 

Quelle : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1257


Moyenne des avis sur cet article :  2.23/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • leypanou 4 décembre 08:47

    Excellent article : rien à ajouter.

    Le régime le plus criminel sur la surface de la terre est toujours à la manœuvre quand il s’agit de déstabiliser les pays qui ont le malheur de ne pas plaire ou être assez dociles.


    • JPCiron JPCiron 4 décembre 13:30

      @leypanou

      En effet. 
      Je note que l’auteur parle des USA et de son « principal allié régional : Israël. »

      Il y a plusieurs alliés importants : les réseaux terroristes (financés et formés initialement par les USA) (financés par des acteurs de l’autre allié -l’Arabie Saoudite qui agissent en totale impunité). La présence de terroristes est essentielle : comment autrement justifier la prise de contrôle de toujours plus de territoires « pour des raisons humanitaires » ou « pour se défendre ».

      En outre, la finalité des actions terrestres des Évangélistes US (qui sont largement influents au Congrès US) se situe au-delà de ce monde. C’est la seconde venue du Christ qu’ils visent, espérant avant l’apocalypse contraindre les Juifs à se convertir au Christianisme... On est vraiment dans un truc de fous.
      .


    • Massada Massada 4 décembre 08:54

      Il y a des manifestations de masse contre les régimes et les groupes soutenus par l’Iran dans toute la région, de l’Irak au Liban et en passant par l’Iran !
      Les habitants de ces régions en ont  » marre « .
       
      Ils en ont marre de la corruption. Ils en ont assez des économies en faillite. Ils en ont marre du détournement de leur trésor et de leur vie au profit des guerres d’agression de l’Iran dans la région.


      • Massada Massada 4 décembre 09:05

        Le vendredi 29 novembre dans un discours le général Allahnoor Noorollahi, conseiller du commandant du collège des officiers des gardiens de la révolution iraniens (IRGC) a déclaré que 21 des bases américaines de la région sont dans la ligne de mire des missiles iraniens et que “l’Iran s’est préparé à la plus grande guerre contre le plus grand ennemi”.
         

        Le groupe de frappe du porte-avions américain USS Abraham Lincoln a quitté le nord de la mer d’Oman pour se rendre dans le Golfe, pour la première fois depuis juin. Il a traversé le détroit d’Hormuz pour prendre position en face du centre de l’Iran.
         

        La conversation entre Trump et Netanyahou dimanche soir, le 1er décembre, a finalisé les arrangements pour la coordination militaire contre l’Iran, mise en place lors des récents pourparlers des généraux américains lors de visites en Israël.


        • Spartacus Spartacus 4 décembre 13:10

          A ces articles écrits à Moscou du service de la propagande Russe que les services de désinformation nous déversent en copiés-collés sous le nom franchouillard « patrice bravo » chaque jour pour faire de Agoravox la New-Pravda.   smiley

          (surement écrit dans le même bureau que ceux du pseudo tout aussi franchouillard « Christelle Neant » qui est chargé, lui de nous faire détester l’Ukraine et faire la propagande de l’annexion illégale du Donbass par les Russes chaque jour par des articles insipides qui se ressemblent tous avec ce seul but.....

          Les méchants US doivent être diabolisé...Pensez donc.  smiley

          Ce joli pays que l’Iran allié des russes...Il faut le défendre, les gens y sont tellement heureux....

          On aime le cynisme de la mauvaise foi de la propagande russophile 

          « des problèmes internes peuvent exister en Iran, comme d’ailleurs dans n’importe quel pays du monde  »

          Un pays chaleureux ou les opposants, les adultères, les homosexuels sont pendus a des grues en public. Ou les femmes sont terrorisées, démembrées, defigurées par des hordes de religieux si elles ne s’habillent pas en boite aux lettre noire.

          Et ces gentils ayatollah si aimables qui ne tireraient pas sur la foule quand elle s’exprime....Pensez donc ! C’est les USA qui inventent evidement.

          Puisque la propagande ruse vous dit.

          Croyez le ! 

          Chaque jour un article farceur en direct de Moscou.   smiley


          • ZXSpect ZXSpect 4 décembre 17:50

            @Spartacus

            Que peut-on ajouter ?
            .
            Un mot, un seul : « Bravo »... P... bien sûr
             smiley


          • doctorix doctorix 5 décembre 09:29

            @Spartacus
            Sérieusement, vous croyez vraiment que les USA et Israël viennent en libérateurs ?
            Comme au Venezuela, en Bolivie, à Cuba, ou dans plus de 50 pays depuis 70 ans ?
            Non, vous n’en croyez rien, mais vous parlez en fanatique obtus.
            Fanatique de l’agression, de la violence et du néo-colonialisme.
            Sérieusement, vous pensez que si les USA et leur plate-forme avancée Israël n’existaient pas, il y aurait encore des guerres et du terrorisme ?
            Les USA sont le malheur du monde.
            « Les États-Unis sont le seul pays à être passé de la barbarie à la décadence sans connaître la civilisation. ».


          • ZXSpect ZXSpect 4 décembre 18:30

            Phagocyter Agoravox pour y publier des copiés/collés de l’ObservateurContinental n’a qu’un seul inconvénient pour P Bravo :

            .

            sur Agoravox les commentaires et débats sont possibles, alors que sur ObservateurContinental... il n’y a pas la possibilité de commenter et d’échanger !


            • doctorix doctorix 5 décembre 09:33

              @ZXSpect
              Quand on voit vos notes, de 3 à 5/20, on se dit que le débat n’est pas très en votre faveur....
              Et que deux ou trois compères fanatiques ne changent pas l’opinion des braves gens.


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 5 décembre 03:47

              Bonjour,

              .

              Le plan US post 11/9 : envahir 7 pays en 5 ans, témoignage du général US Wesley Clark, général 4 étoiles retraité des Forces armées des États-Unis (mise en pratique du plan d’Oded Yinon)

              https://www.youtube.com/watch?v=vE4DgsCqP8U

              .

              [Le Plan d’Oded Yinon — ancien fonctionnaire du ministère des Affaires étrangères israélien] est un plan stratégique israélien pour assurer à Israël la supériorité dans la région. Il insiste et soutient qu’Israël doit reconfigurer son environnement géopolitique à travers la balkanisation (démantèlement) des états arabes voisins en états plus petits et plus faibles.

              Ce qui sème le vent (l’occident) récolte la tempête ...

              https://www.youtube.com/watch?v=z-HW8Cj_3Hg&feature=emb_logo

              .
              Hillary Clinton admet que les États-Unis ont créé Al Qaida :
              https://www.youtube.com/watch?v=TAhpacLjiXY

              .

              L’Iran est un des 7 pays qui figurent sur la liste évoque par le général Whesley Clark. Pour moi il n’y aucun doute que ce sont les lobbys sionistes, AIPAC etc..., qui sont les relais des « mystérieux donneurs d’ordre » d’attaquer les 7 pays en 5 ans" en engagent les pays de l’OTAN, ainsi la France qui avait attaque / bombarde la Libye en 2011, pour déstabiliser / balkaniser toutes ses pays du proche et moyen orient. 
              https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-monde/20120407.RUE9095/libye-quand-bhl-engageait-la-france-sans-l-aval-de-sarkozy.html

              .

              Il ne faut donc pas s’étonner qu’il y à autant de réfugies qui envahissent L’UE et qu’il y des attaques terroristes à Londres, à Nice, à Paris, en Allemagne, etc.

              .

              L’Otan est une organisation criminelle !

              https://www.youtube.com/watch?v=Yy1gdZXMQb4
              .
              John Perkins, les confessions d’un assassin économique
              On avait déjà vue les services secret (CIA) intervenir en Iran en 1953 pour chasser un président démocratiquement élu pour le remplacer par un vassal des États-Unis.
              https://www.youtube.com/watch?v=eLYuJCZZOec

              .

              Shulamit Aloni, 

              un témoignage exclusif du pouvoir des lobbyistes sionistes sur les hommes politiques, les médias, etc. comme elle dit aussi ils ont l’argent ....
              Interview de Shulamit Aloni, ex-ministre israélienne


              https://www.dailymotion.com/video/x2xf1hc

              .

              Reportage sur l’AIPAC ... La preuve de l’influence notament sur la politique américaine...
              https://www.youtube.com/watch?v=lSPwOgMLfe8&t=1h22m25s
              .

              Voila toutes les éléments du puzzle géopolitique assemblés.


              • Massada Massada 5 décembre 09:36

                Vers 18h locales hier soir , des chasseurs-bombardiers israéliens ont visé plusieurs cibles sur l’aéroport d’el Hamdan, devenu le centre de contrôle de l’Armée iranienne sur l’Autoroute chiite conduisant d’Iran aux frontières d’Israël et du Liban.
                 
                Cette importante base accueille des dépôts de missiles et d’autres armes ainsi que le QG des Gardiens de la Révolution khomeyniste, les Pasdaran, une unité d’élite de la « République » Islamique d’Iran dépendant directement du Guide suprême de cette dictature, Ali Khameneï.
                 
                Ce bombardement a fait état de dizaines de morts et de blessés parmi les Pasdaran ainsi que dans les rangs des milices chiites irakiennes et du Hezbollah libanais, supplétifs de l’Armée régulière de la théocratie chiite.
                 

                Ces destructions systématiques de matériel militaire et ces pertes de soldats, outre l’affaiblissement conséquent qu’elles infligent à l’Armée iranienne, grèvent fortement le budget de la théocratie déjà en état de faillite économique due aux sanctions imposées par les Etats-Unis.
                 

                Le coût de leur remplacement irrite fortement la population iranienne, majoritairement pro-israélienne, qui subit de plein fouet les restrictions draconiennes et les privations que le régime lui impose.


                • QAmonBra QAmonBra 6 décembre 08:51

                  Merci @ l’auteur pour le partage.

                  Tout ce qui représente ou susceptible de représenter un obstacle, ou même une gêne pour leur apartheid implanté au cœur du proche orient, devient une priorité pour les $ionistes dirigeant les principales puissances occidentales, où, comme on le constate récemment en France, ils sont parvenu jusqu’à faire légiférer à leur profit les prétendus représentants du Peuple français !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès