• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’islam des talibans, islam authentique ?

L’islam des talibans, islam authentique ?

Sarwar Danish, deuxième vice-président afghan, a déclaré fin juin 2021 que la guerre qui se déroule dans son pays n'est pas légitime en terre d’islam. Les Talibans (nom qui signifie « étudiants », « chercheurs ») ont pris le contrôle de tout l’Afghanistan et vont pouvoir y imposer la charia musulmane. Y a-t-il une raison de s’en étonner et de s’inquiéter de cette perspective ?

Si la guerre entre musulmans est prohibée, encore faut-il définir qui est musulman. Il s’agit de la même question que celle soulevée par Daech (État Islamique en Irak et au Levant, en arabe : « daoulat al-islamiyah f'al- Iraq wa Belaad al-Sham ») dans sa guerre contre les régimes musulmans considérés comme corrompus et qui ne mettent pas assez clairement en œuvre la charia. La justification doctrinale de cette position a été précisément développée par Daech dans ses pblications (Dar-al-islam, Rumiyah, Dabiq, Inspire,…).

La réponse est simple et consiste dans la pratique du « takfir », fatwa de déchéance du statut de musulman, celui-ci devenant « kafir », c'est-à-dire « mécréant ». En effet, tout musulman qui considère qu’un autre musulman n’est en réalité pas musulman – car, par exemple, il n’applique pas la charia et s’allie aux mécréants (notamment des États occidentaux comme les Etats-Unis) –, peut demander à un imam de prononcer une fatwa contre ce dernier. Comme il n’existe dans l’islam sunnite aucun système hiérarchique entre les imams, obtenir d’un imam le blanc seing du jihad légitime, normalement réservé à la lutte armée contre les mécréants (juifs, chrétiens et tous autres non-croyants), n’est pas très difficile et conforme aux règles musulmanes.

Par ailleurs, si un peuple accepte de laisser une minorité prendre le pouvoir et y imposer sa loi, qu’y trouver à y redire ? C’est à chaque peuple de déterminer le chemin qu’il veut suivre et à en assumer les conséquences. Le peuple russe a laissé les bolchéviques prendre le pouvoir en 1917 mais il en a pâti horriblement pendant plus de 70 ans. Le peuple chinois semble aujourd’hui se satisfaire d’un régime de dictature communiste aménagée : pourquoi pas ? Nous n'entendons guère le gouvernement français dénoncer le régime chinois.

Qu’est-ce qui rend légitimes les pays occidentaux, dont la France, à prétendre exercer un droit d’ingérence dans les affaires afghanes ? Rien. En effet, en quoi la vision des droits de l’homme occidentale prévaudrait-elle sur la charia musulmane ? À quelle aune en juger ? La déclaration des droits de l'homme et du citoyen n'a pas empêché les massacres de Vendée, les guerres Napoléoniennes, la guerre de 14-18, etc.

Pourquoi trouver abominable qu’un pays choisisse d’aller jusqu’au bout de la croyance musulmane en imposant la charia islamique, dont il faut quand même rappeler qu’elle est directement issue de la pratique de Mahomet ? La notion d'islam radical ne veut rien dire : c'est tout simplement l'islam de Mahomet ! Et si l'Union Européenne, qui ne comprend rien à l’islam – à en juger par sa politique immigrationniste –, compte faire pression sur l'Afghanistan pour y développer les droits des LGBTQ+, nouveau totem emblématique de la rupture avec la loi naturelle, gageons que nous ne manquerons pas de moments cocasses.

Faut-il rappeler que le blasphème est puni de mort au Pakistan, pays musulman détenteur de la bombe atomique, en Arabie Saoudite, et vous envoie en prison en Algérie ? Pourtant, on n'entend guère les bien-pensants français sur ces questions.

L'histoire suit donc son cours avec son cortège de barbarie, d’idéologie, de bien-pensance imbécile, d'arrogance, d'apprentis sorciers, de guerres et de massacres. Reste que gérer correctement un pays sur le long terme est beaucoup plus difficile que de faire s'effondrer un gouvernement fantoche ou de réaliser des attentats dans les pays occidentaux.

NB : pour ceux qui veulent ouvrir les yeux sur l'islam dit « radical » et sur ce que disent vraiment les textes musulmans, quelques recommandations de lecture :

https://www.uppreditions.fr/livre/978-2-37168-111-8_les-sources-doctrinales-de-l-etat-islamique-tome-1/

https://www.uppreditions.fr/livre/978-2-37168-110-1_les-sources-doctrinales-de-l-etat-islamique-tome-2/

https://livre.fnac.com/a14093492/Alain-Rodier-L-islam-radical-en-France


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Docteur Faustroll Lampion 17 août 09:04

    « L’histoire suit donc son cours avec son cortège de barbarie, d’idéologie, de bien-pensance imbécile, d’arrogance, d’apprentis sorciers, de guerres et de massacres. »


    il manque :

    les coups tordus

     les faux-drapeaux faux-nez, fausses bannières

     les proxi-wars (ou guerres par pprocurations)

     les chevaux de Troie

     les gars qui font du bon boulot


    Les « guerres modernes » qu vingtième siècle ne répondaient déjà plu aux règles de stratégies qui présidaient encore aux batailles de TRafalgar, Iena et Waterllo où les spectacle militaire fonctionnait comme un énorme match de foot dans lequel l’équipe des vainqueurs amenait le trophée à leur pays. La « loyauté » avait disparu avec les Untersseboots« , les espions, les contre-espions, les répressions civiles et les commandos de résistance.

    Au 21ème siècle, la grille de lecture utilisée au siècle précédent pour analyser les affrontements internationaux est obsolète également. On ne sait qu’après-coup qui tenant vraiment les ficelles . Gladio, les »révolutions de couleurs", le financement occulte de froupes politiques par des fonds transnationaux et le contrôle des états par les lobbies financiers et industriels mondialisés en sont les illustrations.




    • ZenZoe ZenZoe 17 août 11:03

      @Lampion
      Vous oubliez le rôle essentiel de la communication à l’échelle planétaire avec des moyens techologiques imparables. Guerre des images, bourrage de crânes, manipulation médiatique, lancement de fake news, appelez ça comme vous voulez, une fois que les esprits sont préparés, on peut passer à l’action concrète sur le champ de bataille. Ou mieux, laisser faire les autres...


    • Clocel Clocel 17 août 09:19

      Authentique ou pas, cet islam est suffisamment puissant pour donner à ses adeptes la force et la détermination de résister à l’hégémonie mondialiste en acceptant le sacrifice ultime.

      Pour quoi, pour qui l’occidental est-il prêt à crever ?

      Les peuples sans transcendances sont condamnés à dépérir, c’est dans l’ordre des choses, malheur à ceux qui n’auront pas su préserver leur étincelle divine.


      • xana 17 août 17:42

        @Clocel
        Authentique ou pas, c’est aux Afghans de déterminer le type de société qu’ils veulent. Une fois les pillards occidentaux mis dehors...


      • Clocel Clocel 17 août 18:30

        @xana

        Bhé le problème, c’est que le taliban aussi est un produit d’importation, une des créatures de l’oncle Samuel, donc, je crains que pour les afghans, ce ne soit pas encore terminé...

        Souhaitons que la géniture à Massoud soit digne de son père et qu’il trouve l’aide nécessaire pour rendre l’Afghanistan aux afghans.

        Mais j’ai bien peur la Chine et la Russie soient guère plus fiable que l’engeance US...


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 17 août 09:21

        Oui, l’islam des talibans est bien l’une des formes de l’islam authentique

        Différente, certes, et dans l’immédiat beaucoup plus barbare, mais pas moins authentique que celle dont la progression est voulue, en France, par les gouvernants aux pouvoirs (le pluriel est voulu), et par les partis politiques de toutes tendances.

        A terme c’est la somme de ces « différents » islams qui assure une victoire mondiale et l’hégémonie de cette religion explicitement criminogène dans ses textes fondateurs.


        • babelouest babelouest 17 août 09:41

          @Pierre Régnier celui qui hurlait « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens », était-il un authentique chrétien ?


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 17 août 10:52

          @babelouest

          Tous ceux qui croient en Dieu et qui lui attribuent publiquement une volonté criminelle participent activement à la criminalité effectivement présente dans le monde.

          De tels croyants, s’ils sont engagés professionnellement dans la vie religieuse y participent plus activement que d’autres quand ils sacralisent les appels au crime contenus dans les textes fondateurs de leur religion.

          Il en est toujours ainsi, dans le christianisme d’aujourd’hui, de ceux qui, du simple prêtre au pape, refusent de désacraliser les textes qui, dans leur religion, sacralisent et justifient les prétendus appels de Dieu à massacrer.

          Cela ne justifie pas la lâcheté et l’hypocrisie des gouvernants, athées ou croyants qui, dans les sociétés laïques et démocratiques, acceptent le maintien de la violence religieuse sacalisée.


        • Amanite phalloïde 17 août 09:32

          Pour eux c’est en quelque sorte un retour en présentiel après vingt ans de télétravail.


          • tashrin 17 août 09:36

            @Amanite phalloïde
            Meilleur com de la journée ! J’ai ri ^^


          • charlyposte charlyposte 17 août 15:45

            @Amanite phalloïde
            YA surtout du pavot à naître, c’est pas le moment de baisser les bras car l’occident attend les colis made in talibans pour être sûr de la provenance du nectar.... tout baigne., no souci smiley


          • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 17 août 10:42

            C’est particulièrement indigent comme travail.

            L’auteur nous ressort un bon gros concept d’« islam authentique » et de charia, non moins authentique, ignorant que la théologie islamique est extrêmement ramifiée, et s’est construite sur fond de controverses, débats et rivalités entre écoles juridiques, influencés par la culture locale, les intérêts des pouvoirs politiques locaux etc.

            Il n’y a pas et il ne peut pas y avoir uniformité dans le droit islamique.

            Les juristes musulmans ne reconnaissent pas les mêmes hadiths, principale source du droit, et ne sont pas d’accord sur leurs chaines de transmission, qui fondent leur degré de légitimité. Ni même sur leur interprétation. En outre, le droit inclut la coutume et la jurisprudence locale. etc.

            Le reste est du même tonneau, expliquer la géopolitique mondiale par la religion, c’est vouloir déboucher une bouteille de rouge avec un marteau. Comme il semble que notre auteur n’a que cet outil à disposition, selon l’adage, pour lui tous les problèmes ressemblent à un clou.

            Puisque qu’il nous conseille ses propres œuvres (en deux tomes de 40 pages ?) afin « d’ouvrir les yeux », je me permets de lui conseiller les miennes.


            • Jonas Jonas 17 août 13:19

              @Opposition contrôlée 
              Vous voulez réellement connaître la vérité sur l’Islam ? Alors regardez et écoutez les prédicateurs et imams dans les plus grandes mosquées de France endoctriner des centaines de milliers de musulmans au fondamentalisme islamique misogyne, antioccidental, antichrétien et antisémite :
              https://jesuislaporte.blogspot.com/2019/06/cartographie-de-lislam-en-france.html


            • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 août 10:44

              La réponse de l’Apocalypse est NON aux envahisseurs musulmans :

              "Et de sa gueule, le serpent (les autorités morales : pape François, gouvernements et humanitaires) lança de l’eau comme un fleuve (les envahisseurs musulmans) derrière la femme (L’église de Christ), afin de l’entraîner par le fleuve. Mais la terre secourut la femme, elle ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. (Apocalypse 12:15-16)

              «  Quand l’ennemi viendra comme un fleuve (les envahisseurs musulmans), L’esprit de l’Éternel le mettra en fuite. Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l’Éternel. » (Esaïe 59 :19-20)


              • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 17 août 10:56

                @Daniel PIGNARD
                La réponse de l’Apocalypse, interprétée par les évangélistes américains, nuance.


              • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 17 août 11:35

                @Opposition contrôlée
                Non, je ne suis pas américain.


              • véronique 22 août 11:26

                @Daniel PIGNARD

                L’islam n’existait pas lorsque l’apocalypse a été rédigé.


              • SilentArrow 17 août 11:42

                Bon, les Talibans on foutu les armées occidentales à la porte de leur pays. Tant mieux pour eux.

                Quand les Européens auront-ils les couilles de foutre l’islam à la porte de chez eux ?


                • babelouest babelouest 17 août 12:26

                  @SilentArrow ..... et TOUTE la culture anglo-saxonne, y compris juridique, monétaire, politique, et j’en passe sans doute ?


                • SilentArrow 17 août 14:21

                  @babelouest

                  et TOUTE la culture anglo-saxonne, y compris juridique, monétaire, politique, et j’en passe sans doute ?

                  C’est ça, jetez William Shakespeare et Thomas More par la fenêtre.
                  Vous serez bien avancé.

                • babelouest babelouest 17 août 19:20

                  @SilentArrow la pseudo-culture américaine ne connaît par Shakespeare et More....mais davantage Matt Tyson et Elvis Presley ! Le juridique m’inquiète beaucoup plus !


                • Jean Lafontaine 17 août 13:07

                  Votre agressivité méprisante semble refléter un parti pris qui vous fait commettre de multiples erreurs à mon sens quant à l’interprétation de mes propos :

                  - Je désigne par islam « authentique » l’islam de Mahomet tel qu’il ressort du Coran, de la Sira et de la Sunna ; si vous voulez appeler cela un « bon gros concept », libre à vous mais je ne vois pas bien ce que cela apporte ;


                  - La Tradition musulmane s’appuie notamment sur les recueils de hadiths sahih de Bukhari et de Muslim qui sont reconnus comme authentiques dans l’ensemble du monde musulman, ainsi que la Sira ; si l’on doit considérer que tout cela n’est qu’un château de cartes, qu’est-ce qui reste fiable en islam, sachant que le Coran est un texte assez pauvre et illisible (répétitions, incohérences, obscurités, mauvaise reprise de ce qu’on lit déjà dans la Bible, etc.) ? L’islam ne serait-il qu’un grand bazar d’interprétations contradictoires les unes avec les autres ?


                  - Je ne sais pas où vous avez lu que je prétends expliquer la géopolitique mondiale par la religion ; ce n’est pas du tout le sens de mon propos. Quant à la comparaison avec le clou, il est logique compte tenu de votre suffisance.


                  - Je conseille effectivement certaines références, non pas du tout par intérêt commercial (vu que je ne touche pas un sou) ou par nombrilisme narcissique, mais simplement parce que les ouvrages qui se penchent sur la doctrine des fondamentalistes musulmans sont introuvables sur le marché car très rarement édités : la censure islamogauchiste et la propagande musulmane en France et en Europe sont des adversaires redoutables pour la liberté d’expression. Les ouvrages que je mentionne sont issus de la lecture et de l’analyse détaillées de plusieurs milliers de pages de la propagande de Daech et d’Al Qaida, ce qui ne me semble pas être totalement dénué d’intérêt pour les lecteurs intéressés.


                  - Je ne prétends pas que ce que j’écris soit la vérité. Je cherche juste à donner aux lecteurs des éléments tangibles et vérifiables pour alimenter leur réflexion. Vous êtes libre de faire de même et de donner votre propre opinion.


                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 17 août 13:56

                    @Jean Lafontaine

                    Bonjour. Vous dites "la censure islamogauchiste et la propagande musulmane en France et en Europe sont des adversaires redoutables pour la liberté d’expression".

                    C’est bien pire que cela. Ce ne sont pas seulement la censure islamogauchiste et la propagande musulmane qui menacent, et ce n’est pas seulement la liberté d’expression qui est menacée.

                    La mortifère islamisation de la France est acceptée, voire voulue, par tous les courants politiques, dont ceux qui gouvernent actuellement le pays, mais aussi par les responsables de toutes les religions, dont ceux du faux christianisme prenant modèle sur le pape actuel, lequel est avant tout soucieux de sauvegarder le pouvoir politique (séculier) de l’église catholique, y compris en trahissant le message du pacifiant Jésus de Nazareth qui est censé l’inspirer.


                  • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 17 août 14:48

                    @Jean Lafontaine

                    Je désigne par islam « authentique » l’islam de Mahomet tel qu’il ressort du Coran, de la Sira et de la Sunna ;

                    C’est un objet théorique, qui n’a connu aucun consensus en 14 siècles. 

                     hadiths sahih de Bukhari et de Muslim qui sont reconnus comme authentiques dans l’ensemble du monde musulman

                    Et dont la citation est abondante chez DEACH comme chez les contradicteurs de DAECH. On est pas plus avancé. Voyez cette critique de la critique de DAECH : : https://jhumanitarianaction.springeropen.com/articles/10.1186/s41018-016-0012-x


                    L’islam ne serait-il qu’un grand bazar d’interprétations contradictoires

                    L’islam en tant qu’objet sociologique n’existe pas. Il y a des musulmans et des pratiques islamiques. 


                     le Coran est un texte assez pauvre et illisible

                    Je vous invite à lire cet article et d’en reparler après : http://www.teheran.ir/spip.php?article70#gsc.tab=0


                    la censure islamogauchiste et la propagande musulmane en France

                    C’est la plus belle. Entre notre « Zemmour quotidien » sur CNews/BFM, ou Le Point qui faisait des unes avec pour titre : « islam, le complot »... Je n’ai pas vu TVL, livre noir ou que sais-je encore disparaître de YT, contrairement à d’autres. Et je ne le souhaite pas, bien que sur notre sujet en particulier, des tonnes de conneries soient déversées. 


                  • Mellipheme Mellipheme 17 août 19:23

                    @Jean Lafontaine
                    Vous écrivez : « L’islam ne serait-il qu’un grand bazar d’interprétations contradictoires les unes avec les autres ? »

                    Réponse : oui, bien entendu, de même que le christianisme est un grand bazar d’interprétations contradictoires. 

                    La foi, le choix d’une vision de l’univers impliquant une transcendance, bref ce qui fait le « croyant » qui a su dépasser l’observance d’un dogme et des rites, cela n’est pas un bazar, mais c’est éminemment personnel.

                    Ma vision des choses est que les religions du Livre (judaïsme, christianismes au pluriel, islams au pluriel) sont toutes un « grand bazar ». La foi est exactement le contraire d’un bazar : c’est la pierre angulaire d’une personnalité heureuse.

                    Et quand même, merci pour votre article bien écrit et qui suscite d’intéressantes discussions.


                  • mmbbb 22 août 11:19

                    @Jean Lafontaine auparavant predominait le droit canon quoique les Rois ont su imposer un droit en France Le droit coutumier a eu une grande importance 
                    Nous avons su imposer la laicite inscrit dans la constitution .
                    Par nature l institution catholique a su operer cet aggiornamento .
                    Ce dont sont incapables les pays musulmans 
                    En Turquie , il est a noter que le radicalisme religieux est a nouveu vigoureux 
                    Il est vrai que la gauche  dont les valeurs actuelles s identifient aux valeurs des liberaux et notamment des libertaires , a laisse recule et n a su et surtout pas voulu défendre un des socles de notre rebublique : la laicite
                    Moralité de l histoire S Paty a perdu la tête et son doux assassin est un tchétchène , Cette population est réputée pour être gentille et affable . On les accueilli pour emmerder Poutine et notamment sous la pression des intellos 
                    Gluskmann pere et dont le fils prend brillamment le relais .
                    Poutine a ri et il s est esclaffé de tant de conneries de niaiserie 
                    Au mois de juillet , j attendais ma compagne a la porte de la grande poste de Lyon le vigile , une senegalais musulman , il a entame la discussion et il en est venu a la religion , il n a guere de sympathie pour LGBT et il ne pas cacher sa haine envers les homos 
                    Le principe inhérent a cette religion est la procréation et le respect du Coran 
                    Les gauchistes sont des tares mentaux , demain leurs mioches les maudiront 
                    Mais je m en tape royalement
                    Quant à l Afghanistan , c est un pays qui a ete modele par les britanniques 
                    C est un pays claniques ce que ne semble pas comprendre BHL
                    Un pays singulier ou il existe une mentalité et des moeurs rurales ancrées dans les mentalites en opposition de Kaboul qui fut plutot une ville ouverte 
                    les britaniques ont eu deux guerres durant le 19 siecle 
                    Cela c est tres mal termine pour les soldats qui malgre les accords ont ete tues dans d affreuses souffrance
                    Par ailleurs l amiral americain de ce siecle , stratege et politologue , Alfred Mahan déconseillait ce pays , ce sont des fous 
                    Et pour terminer , n oublions que nos gentis algeriens radicaux ceux de la période de la décennie 90 firent leurs apprentissage dans ce meme pays , ils furent appeler « Afghan »

                    LGGT a Kaboul , cela se terminera a coup de Kala 
                    En revanche , les barbus n ont pas tout a fait tort en occident , on se fait bouffer mentalement par ces hystériques de féministes 
                    Le « male » occidental est devenu de la guimauve 


                  • véronique 22 août 11:29

                    @Pierre Régnier

                    Le Vatican a toujours été soucieux de préserver son pouvoir. 


                  • Mirlababo 17 août 13:11

                    ZZZZZZZzzzzzzzzzz merci pour la sieste


                    • charlyposte charlyposte 17 août 15:41

                      @Mirlababo
                      On ne peut vraiment pas compter un seul instant sur les rentiers ! hum.


                    • Jean Lafontaine 17 août 13:40

                      Je vous en prie. La profondeur de votre commentaire vous honore. 


                      • sylvain sylvain 17 août 14:42

                        En effet, en quoi la vision des droits de l’homme occidentale prévaudrait-elle sur la charia musulmane ? À quelle aune en juger ?

                        A quelle aune juger quoi que ce soit ?? Soit il existe un système de valeurs communes, et on juge selon ces valeurs, soit il n’en existe pas et le jugement est remplacé par des jugements contradictoires .

                        Quand deux sytèmes sociaux ayant des valeurs différentes sont mis en contact proche, ces systèmes vont s’harmoniser d’une manière ou d’une autre . Par la guerre, la coopération, le mélange ... ça peut mettre un peu de temps, mais ça s’harmonisera .

                        Alors évidemment nos systèmes de valeurs ne correspondent pas au leur. A quelle aune en juger est un choix morale et sociale .


                        • Decouz 17 août 14:47

                          Il faut considérer les centaines de volumes concernant l’application pratique de la loi, ce n’est pas aussi simple, déjà dans le sunnisme il y a 4 écoles, si le Coran suffisait ou la sunnah, il n’y aurait pas eu de codification, ni de réflexion, d’ailleurs c’est ce que vous écrivez implicitement, puisque si c’est incohérent, on ne peut pas en dégager des règles invariables juridiquement, si il y a une cohérence soit elle vient de l’origine, soit des hommes qui en ont tiré des règles, soit il n’y a pas de cohérence et à quoi bon argumenter il suffit de dire que c’est de la barbarie et la discussion est close, puisque vous représenter la vraie foi et la vraie loi.

                          Maintenant si les choses se passent comme dans l’excellent triller « la loi de Téhéran » qui ne fait que refléter la réalité des choses (c’est aussi une sorte de documentaire), il semble qu’il manque l’idée de proportionnalité, c’est à dire qu’une trafiquant subira la peine de mort, quelle que soit la gravité de son trafic, donc les trafiquants n’ont rien à perdre et prennent les risques maximums.

                          Supposons que sans autre considération on coupe la main de tous les voleurs, grands escrocs financiers ou petits voleurs par nécessité, parce que il y a tel verset dans le Coran, sans aller plus loin, les voleurs éventuels seront soit dissuadés, soit prendront les risques maximum pour s’enrichir le plus vite possible, acheter les complicités et aller vivre à l’étranger, sauf les voleurs par nécessité, mais ici la Tradition c’est le pardon (au temps du Prophète une seule main, sur la demande du voleur, Omar a pardonné aussi à un voleur par nécessité)

                          Pour quelques nuances :

                          https://www.persee.fr/doc/horma_0984-2616_2003_num_48_1_2098

                          Concernant les contradictions dans l’application de la loi, il n’est qu’à suivre les jugements en occident au fil des siècles, ce sont justement les contradictions dans les applications pratiques selon les temps, les lieux, et bien sur la partialité des juges qui montrent que ce n’est pas monolithique.

                          Maintenant ce qui se passerai en Afghanistan, c’est autre chose, il ne faut pas oublier que la première fois les Talibans ont été bien accueillis par la population parce qu’ils ont mis fin à certains abus, vont-t-ils par exemple toujours tolérer la culture du pavot qui fait de ce pays une des premières sources d’opium (mais comme ailleurs les paysans n’ont pas d’autres revenus pour l’instant).


                          • sylvain sylvain 17 août 14:48

                            Par ailleurs, si un peuple accepte de laisser une minorité prendre le pouvoir et y imposer sa loi, qu’y trouver à y redire ?

                            mais qu’est ce qui fait un peuple ? Ces vingt dernières années en afghanistan, les ricains étaient une minorité a qui les afghans ont laissé le pouvoir. Faisaient ils partis du peuple afghans ??

                            Certains bretons, basques ou corses diraient a un soldat français qu’il n’a rien a faire « chez eux ». Certains autres diraient le contraire.

                            Nous sommes a une période ou le concept de peuple ne s’applique plus très bien a nombre de sociétés. Le concept d’humanité semble un peu plus clair


                            • egos 17 août 14:52

                              Cliché représentant un taliban repenti :

                              IMGDPL03-1501-653ef.jpg

                              Florilège de déclarations de la gauche pensante des années 80 :I

                              MGDPL03-1501-653ef.jpg

                              Lorsque Glucksman en aura terminé avec sa campagne pro ouïgour et compensé son décalage temporel de 4 décennies, un aller simple Bruxelles Kaboul permettra d’apaiser le psychodrame mis en scène,

                              assisté de Clémentine pour enseigner aux mâles locaux toutes les nuances de la pensée intersectionnelle.

                              Pour le reste, concepts décoloniaux, Woke, cancel culture (cf les Buddha etc.), féminisme, ns n’avons rien à leur apprendre.


                              • SilentArrow 17 août 14:52

                                @Jean Lafontaine

                                Comme vous le faites remarquer, il n’y a pas dans l’islam une autorité centrale reconnue de tous et qui pourrait dire ce qu’est l’islam et ce qu’il n’est pas. Par défaut, l’islam est donc la somme de tout ce que ceux qui s’en réclament en disent, y compris les contradictions.

                                C’est malheureusement un usage bien établi dans la bobosphère de proclamer très haut « c’est pas ça l’islam » chaque fois qu’un fanatique islamique commet un crime en gueulant « Allah akbar », comme si eux, les bobos, savaient mieux que les mahométans ce qu’est l’islam.

                                Voici une liste des exactions de Mahomet, chacune accompagnée de sa référence dans la littérature islamique. N’importe qui peut se rendre compte que les Talibans et autres fanatiques ressemblent plus au Mahomet décrit par ces textes que le brave épicier mahométan du coin.

                                La conclusion s’impose : c’est l’islam qu’elle est mauvaise. Au lieu de « c’est pas ça l’islam », ce qu’il faut dire, c’est « l’islam c’est ça aussi ».


                                • sylvain sylvain 17 août 14:53

                                  il est par ailleurs très étrange d’essayer de déterminer ce qui doit être considéré comme de l’islam authentique ou non sans même être musulman, étant donné que c’est une lutte d’influence plutot qu’une recherche de vérité.


                                  • charlyposte charlyposte 17 août 15:39

                                    @sylvain
                                    Il suffit de remonter le temps via SEM le fils de Noé. smiley


                                  • sylvain sylvain 17 août 17:49

                                    @charlyposte
                                    je ne parle pas de mythologie mais de politique. Je dis que ça revient un peu au même de parler d’islam authentique d’ici, que de parler par exemple de ce que devrait être l’algérianité authentique et de si oui ou non le gouvernement actuel y correspond


                                  • Claude Courty Claude Courty 17 août 17:45

                                    Suscités par la honte de l’humanité qu’est la pauvreté profonde, dont sont frappés tous les humains qui vivent à la base de la pyramide sociale, niveau zéro de la richesse, les pires intégrismes peuvent être vaincus. Il suffit d’instaurer un véritable revenu universel.

                                    https://pyramidologiesociale.blogspot.com/2021/05/lettre-ouverte-aux-partisans-de.html


                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 17 août 22:35

                                      @Claude Courty

                                      Un véritable revenu universel serait une bonne chose, mais ça ne ferait pas disparaître l’exploitation capitaliste qui saccage les moyens de vivre sur la terre.

                                      Ça ne ferait pas disparaître non plus l’épouvantable croyance cultivée en un Dieu qui appelle à commettre des massacres.

                                      N’inversons pas l’indispensable processus égalitariste et pacificateur. Il faut exiger d’abord une radicale modification de la répartition des fruits du travail des hommes.

                                      Il faut exiger en même temps la désacralisation du contenu criminogène des théologies sacralisé par les religions.


                                    • troletbuse troletbuse 17 août 22:43

                                      @Claude Courty
                                      Le revenu universel, un outil de contrôle parfait pour la dictature.


                                    • SilentArrow 18 août 00:38

                                      @Claude Courty

                                      Il suffit d’instaurer un véritable revenu universel.

                                      Un revenu universel en échange de quoi ?

                                    • troletbuse troletbuse 19 août 09:21

                                      @SilentArrow
                                      Un revenu universel en échange de quoi ?


                                      Ta servilité, bien sur ! (je ne parle pas de toi)


                                    • cétacose2 17 août 20:26

                                      La religion est le pire des asservissement mais quand je pense islam ,je pense avilissement .... mais les hommes sont si faibles !


                                      • Jean Dugenêt Jean Dugenêt 18 août 17:34

                                        L’AGIMO, et les organisations de l’UIT-QI et de la LIT-QI, soutiennent la résistance afghane et se félicitent de cette cuisante défaite de l’impérialisme américain et de ses institutions comme l’Union Européenne. Nous soutenons sans hésitations la résistance du peuple afghan pour expulser les troupes des envahisseurs et les institutions de l’impérialisme (qu’elles soient nord-américaines, européennes ou « mondiales »). Cependant, notre soutien ne signifie aucunement que nous soutenons le gouvernement ultra-réactionnaire des talibans. Nous comptons qu’il y aura nécessairement une résistance populaire importante contre ce nouveau gouvernement. Nous anticipons notre rejet de toute action répressive à l’encontre des femmes et du peuple afghan en général. Ce sont les travailleurs afghans qui méritent la solidarité internationale pour lutter pour leur indépendance et reconstruire leur pays sans envahisseurs et sans dictatures théocratiques d’où qu’elles viennent. La solidarité est également nécessaire avec les millions de réfugiés afghans qui sont discriminés et exploités en Asie et en Europe, afin qu’ils soient acceptés comme migrants d’un pays détruit par l’impérialisme, avec tous leurs droits sociaux, notamment le droit au travail.


                                        • Decouz 22 août 11:41

                                          Il faut distinguer ce qui est dogmatique et formalisé, qui peut aussi varier dans certaines proportions selon les temps, puisque le Coran parle d’adaptation des révélations selon les temps et les peuples. Il y a une base constante et des variations.

                                          Et ce qui est sans limite (la science divine, la possibilité universelle), la problématique n’est en rien différente d’une religion à l’autre, on part toujours d’une forme qu’elle soit à prédominance légale comme dans le judaïsme ou qu’elle se présente comme une incarnation comme dans le christianisme ou le bouddhisme.

                                          Ensuite il y a les spiritualités ont plus ou moins émis une doctrine concernant la forme de révélation, de telle révélation.

                                          La doctrine concerne soit les autres formes révélées : admises comme moyens possibles sans hiérarchie (Chine), admises selon une hiérarchie (islam), niées comme erronées (le christianisme dans l’histoire), ou ignorées (par ex le judaïsme qui se positionne uniquement par rapport à un peuple).


                                          • Decouz 22 août 11:45

                                            @Decouz

                                            D’autre part la doctrine peut ou non s’intéresser au monde des formes en totalité, les phénomènes ont-t-ils une réalité, sont-t-ils illusoires ou sont-t-ils illusoires en partie .Toutes ces perspectives sont inscrites dans les différentes formulations de la shahada, la shahada avec « Allah » ne concernant que quelques unes des 36 affirmations qui se trouvent dans le Coran.

                                            On peut penser que lorsque c’est le nom « Allah », on se trouve dans la situation d’une religion qui affirme la supériorité du nom de son Dieu, comme le Christ est supérieur pour les Chrétiens ou le Bouddha pour les bouddhistes
                                            Mais les autres approches sont présentes, soit il s’agit du « Dieu de Moïse » il s’agit alors du Dieu d’un peuple, soit il s’agit de « Moi », affirmation qui pourrait s’appliquer au reflet particulier de Dieu dans chaque être.


                                          • Decouz 22 août 11:55

                                            @Decouz
                                            Mais la plupart des 36 shahadas du Coran mentionnent « Huwa », « Lui » qui n’est ni l’unité d’Allah, ni le dieu de chaque être (qui correspond à la « Seigneurie », message intérieur exemplarisé par le Christ, ni le Dieu d’une communauté, Huwa, c’est le Non-Etre ou encore la Possibilité Universelle, l’absence totale de qualification, la Virginité absolue, la puissance pure. La forme en général (celle des phénomènes, celles des diverses révélations, des approches formelles et dogmatiques) se dissout dans l’Absolu et émane de l’Absolu sans forme.
                                            Ce n’est pas la négation des formes, c’est un peu l’équivalent de la phrase bouddhiste "la forme est le vide (ou la vacuité), le vide est la forme, c’est un équilibre entre le formel et le non formel.


                                          • Old Dan Old Dan 22 août 21:51

                                            Pas besoin d’exégèse savante :

                                            Les talibans ne font-ils pas qu’agir comme les occidentaux depuis C. Colomb ?

                                            La colonisation « au nom de dieu, de la civilisation, d’un progrès fallacieux », pour une exploitation violente et lucrative bien réelles...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Lafontaine


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité