• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’IVG, un droit menacé

L’IVG, un droit menacé

Il a fallu attendre le 17 janvier 1975 pour que la loi Veil autorise enfin l'IVG en France.

Aujourd'hui, on pourrait penser que ce droit est solidement acquis, pourtant il pourrait disparaître du jour au lendemain. Ce qu'une loi a fait, une autre peut le défaire.

Selon l'INED, on pratique environ 200 000 avortements par an en France, ce qui correspond à une IVG pour 4 naissances. En moyenne, il y a environ 0.5 IVG par femme au cours d'une vie.

Ces données ne correspondent en rien à des IVG qui seraient faites à tort et à travers. Elles montrent au contraire une usage modéré de cette pratique, sans doute suite à une défaillance des autres modes de contraception. En effet, les deux tiers des avortements sont réalisés sur des femmes qui utilisent un moyen contraceptif (lien).

Une étude publiée par le ministère de la santé montre que les deux tiers des IVG sont réalisées par voie médicamenteuse, qui se pratique jusqu'à la fin de la cinquième semaine de grossesse. J'aurais voulu mettre une photo d'un foetus de 5 semaines dans cet article, mais je ne m'en sors pas avec les droits d'auteur, alors voici un lien.

En France, l'avortement chirurgical n'est autorisé que jusqu'à la douzième semaine de grossesse, alors qu'au Royaume-Uni, on le pratique jusqu'à 24 semaines. Il y a donc de la marge. On trouvera ici des informations qui montrent que le foetus n'est pas un être conscient pendant la période légale d'avortement en France.

L'interdiction ou le refus de l'avortement n'ont donc aucun sens. L'interdiction se traduit par des avortement clandestins extrêmement dangereux. Les refus par certains médecins de pratiquer l'IVG pour de prétendues raisons de conscience ne font que repousser la date de l'avortement. Pendant ce temps, le foetus se développe, ce qui va à l'encontre de l'objection de conscience invoquée.

Le président du syndicat de gynécologues français a annoncé qu'il refusait de pratiquer des avortements, assimilés à des meutres. La blogueuse Emma lui a magistralement réglé son compte. Qu'elle en soit remerciée !

Et que dire du pape, qui compare l'avortement au recours à un "tueur à gage" ? Comme si l'église catholique, empêtrée dans d'innombrables affaires de pédophilie, avait des leçons de morale à donner à quiconque !

Le pire, c'est que ceux qui sont contre l'avortement sont souvent aussi opposés à la PMA pour les couples lesbiens. Ils veulent donc obliger des femmes qui ne veulent pas d'enfant à en avoir quand même, tout en empêchant d'autres femmes d'en avoir alors qu'elles le désirent.

La perte de ce droit ramènerait la société au temps des "faiseuses d'anges". Ceux qui veulent interdir l'avortement devraient lire le roman "L'œuvre de dieu, la part du diable", de John Irving, pour ouvrir les yeux !


Moyenne des avis sur cet article :  3.19/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

176 réactions à cet article    


  • Jusqu’à présent, je supportais le personnage et son côté Don Camillo, mais là c’est la goutte qui a fait déborder le vase. ADIOS.


    • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 11 octobre 17:16

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.


      J’adore les caves qui défendent le droit des femmes à l’avortement, tout en n’ayant pas un mot à dire quand une tordue leur cloque, pour vingt piges minimum (médecine, c’est 5-6 ans de rab’) -, un môme sur les endosses. Pas vous ?


    • V_Parlier V_Parlier 11 octobre 19:05

      @Cateaufoncel3

      Et aussi qui font toujours semblant d’avoir peur de perdre ce « droit fondemental » (*) alors qu’il n’en n’est absolument rien. Simplement ils ne supportent pas même l’idée que des personnes ne se réjouissent pas de la généralisation de l’avortement à si grande échelle. Ca les rend malades.

      (*) L’emploi de cette expression ici me file d’aileurs la gerbe, (toute discussion posée sur le sujet lui-même restant toujours délicate par ailleurs).

    • Christ Roi Christ Roi 11 octobre 20:14

      En pratiquant l’avortement à grande échelle, nous tuons tout simplement notre civilisation qui va être « naturellement » remplacée par une autre. Renseignez-vous pour savoir Qui a promu cette idéologie et vous comprendrez le projet. 


    • Christ Roi Christ Roi 11 octobre 20:37

      Il est réconfortant de lire dans la file des commentaires ci-dessous qu’à peu près tout le monde a compris désormais l’escroquerie de l’avortement-de-la-femme-en-détresse. Nous sommes dans l’avortement contraceptif de confort de la soixanthuitarde jouisseuse sans entrave et rien d’autre. smiley 


    • moderatus moderatus 12 octobre 10:54

      @Christ Roi


      Il est réconfortant de lire dans la file des commentaires ci-dessous qu’à peu près tout le monde a compris désormais l’escroquerie de l’avortement-de-la-femme-en-détresse.

      Pratiquement tout le monde est pour la loi Veil, mais pas pour le détournement qui en a été fait.
      La loi Veil disait que l’avortement était le dernier recours, et y avait mentionné pour son application la notion de détresse.

      Aujourd’hui c’est devenu un mode de contraception, une intervention banale.
      Il y a des récidivistes qui le pratiquent 3 ou 4 fois, c’est gratuit, facile, alors profitons en.

      rien n’est fait pour informer, éduquer, sur cette intervention qui est un geste important .

      quelques chiffres

      Plus de 200.000 avortements par an en France , le chiffres ne baisse pas, alors qu’avec les moyens contraceptifs l’IVG devrait être exceptionnel ;

      En Allemagne ,92.000 , en Espagne , et d’autres pays les chiffres sont nettement inférieurs.

      Alors fantasmer sur le droit des femmes qu’on voudrait supprimer est une tromperie.








    • Christ Roi Christ Roi 12 octobre 13:59

      @moderatus le censeur
      Vous êtes quand même un répugnant personnage de venir me parler alors que vous me censurer sous vos article. Quelle laideur ! Comme tous les censeurs, vous commencez à vous ennuyer après avoir viré tous ceux qui ne pensent pas comme vous. Je vous laisse dans votre misérable solitude de prétentieux. smiley 


    • Nobody knows me Nobody knows me 12 octobre 14:32
      @moderatus

      rien n’est fait pour informer, éduquer, sur cette intervention qui est un geste important

      Pour toute réclamation sur une éventuelle mauvaise prévention, voyez avec les bigots pour qui les cours d’éducation sexuelle sont aussi à proscrire...
      Quand on cadenasse de tous les côtés, il faut pas s’étonner de se sentir à l’étroit au bout d’un moment.

    • Nobody knows me Nobody knows me 12 octobre 14:34
      @Christ Roi

      Renseignez-vous pour savoir Qui a promu cette idéologie et vous comprendrez le projet.

      Raël ? Les scientologues ? Les témoins de Jehova ?
      Vous êtes drôle en fait vous.

    • V_Parlier V_Parlier 13 octobre 10:50

      @Nobody knows me
      En tout cas l’avatar de l’auteur semble exprimer une revendication - adhésion nous montrant ce qu’il en pense...


    • oncle archibald 11 octobre 12:02

      "Les refus par certains médecins de pratiquer l’IVG pour de prétendues raisons de conscience ne font que repousser la date de l’avortement. Pendant ce temps, le foetus se développe, ce qui va à l’encontre de l’objection de conscience invoquée.« 

      Il semble que les »raisons de conscience" soient pour vous une notion totalement inconnue et vous mélangez tout, partant du principe que tout médecin DOIT OBEIR aux désirs de sa patiente !

      Le médecin DOIT sauver des vies, il en a fait le serment. Rien ne l’oblige à INTERROMPRE des vies et seuls ceux qui acceptent de le faire le font.

      La comparaison du pape avec un tueur à gages est certes brutale mais si on veut bien passer outre au choc qu’elle provoque et analyser le sens des mots c’est bien de cela qu’il s’agit : interrompre une vie contre rémunération.


      • Konyl Konyl 11 octobre 12:29

        @oncle archibald
        Le sang versé par les religions en générales par le passé et encore aujourd’hui, leur coupent tout droit de moraliser sur la vie et la mort.


      • oncle archibald 11 octobre 12:46

        @Konyl :

        Tu voudrais fermer la gueule du pape parce qu’il dit des choses qui t’ennuient, au nom de la liberté d’expression bien entendu !

        Nul besoin de religion pour comprendre qu’avorter c’est enlever la vie d’un enfant qui ne demandait qu’à naitre, mais ça aussi ça t’ennuie probablement !


      • Cadoudal Cadoudal 11 octobre 12:58

        @oncle archibald

        Rendre infréquentables un certain nombre d’auteurs et de thèmes me paraît à l’inverse la définition même d’une démarche progressiste.


        Mélenchon n’est pas seul. Autour de lui il y a beaucoup de gens très bien – Daniele Obono ou Sergio Coronado par exemple – et si la configuration formée par eux accède au pouvoir, il est évident pour moi que nous pourrons poser les problèmes dans une atmosphère progressiste susceptible d’aboutir à des transformations importantes.


      • Alren Alren 11 octobre 18:59
        @oncle archibald

        À L’HÔPITAL PUBLIC, les chefs de service se doivent d’effectuer les gestes médicaux attachés à leur fonction.
        S’ils ne peuvent pas pratiquer d’avortement et surtout s’ils empêchent de fait qu’ils s’en pratique dans leur service, ils doivent démissionner ou être licenciés pour faute grave, sans indemnité.
        Car c’est toujours des chefs de service qui peuvent imposer ce refus d’appliquer la loi à leurs confrères.

        Que dirait-on si un policier, un enseignant, un fonctionnaire quelconque refusait une tâche qui est explicitement liée à sa fonction ?
        Exemple : un policier musulman qui refuserait pour des raisons « morales » d’arrêter un délinquant parce qu’il est musulman.

         On a connu des pharmacien(ne)s refusant de délivrer la pilule contraceptive pour des « raisons de conscience ». On a su les obliger, profession libérale cependant, à se plier à la loi.

      • Konyl Konyl 11 octobre 19:23

        @oncle archibald
        Reste tranquille et ne bombe pas le torse sur la toile, tu passes pour un débile.

        Un enfant handicapé qui va souffrir toute sa vie, belle mentalité, ou le fruit d’un viol par exemple oui ! Et pourquoi pas interdire les shampoing anti-poux, après tout, ce sont également les enfants du seigneur non ? 


      • foufouille foufouille 11 octobre 19:46

        @Konyl

        « Un enfant handicapé qui va souffrir toute sa vie, belle mentalité »
        ça sent l’euthanaziste et beaucoup.


      • spearit 11 octobre 21:11

        @oncle archibald
        Et je rajouterais, dans Konyl il y a ...yl


      • Jonas 11 octobre 23:02
        @Alren "S’ils ne peuvent pas pratiquer d’avortement et surtout s’ils empêchent de fait qu’ils s’en pratique dans leur service, ils doivent démissionner ou être licenciés pour faute grave, sans indemnité.« 

        Si la loi autorise le crime d’une vie innocente, chaque individu peut en son âme et conscience refuser de mettre fin à cette vie.
        Porter atteinte à la vie d’autrui n’est pas un droit, le foetus humain n’a pas le même ADN que sa mère, il est donc un corps étranger, un être unique, une identité à part entière, une vie en puissance.
        Y mettre fin volontairement est un crime, commis de manière la plus horrible, démontrée dans le célèbre documentaire du docteur en gynécologie Bernard Nathanson  »le cri du silence«  (âmes sensibles s’abstenir), où une échographie filmée en temps réel, montre en détail la destruction du foetus qui résiste et essaie d’échapper à la mort.

        En France, plus de 220 000 avortements sont pratiqués chaque année, un véritable génocide à l’échelle industrielle.
        Comble du cynisme, ce programme d’extermination de masse est financé entièrement par vos impôts, à hauteur de 70 millions d’euros par an.

        « C’est une pauvreté de décider qu’un enfant doit mourir pour que vous puissiez vivre comme vous le souhaitez ».
        Mère Teresa

        « L’avortement tue deux fois. Il tue le corps du bébé et il tue la conscience de la mère. L’avortement est profondément anti-femmes. Les trois quarts de ses victimes sont des femmes : la moitié des bébés et toutes les mères »
        Mère Teresa

         »Le plus grand destructeur d’amour et de paix est l’avortement qui est la guerre contre l’enfant. La mère n’apprend pas à aimer, mais tue pour résoudre ses propres problèmes. Tout pays qui accepte l’avortement n’enseigne pas à son peuple à aimer, mais à utiliser toute violence pour obtenir ce qu’ils veulent ».
        Mère Teresa

        L’institut de sondage Opinion Way dans une étude de 2013 révélait que 85 % des femmes déclarent avoir ressenti une souffrance au moment de l’IVG médicamenteuse, y compris une souffrance morale pour 82 % d’entre elles.

        Les responsables du « Planning familial » aux USA n’ont aucun scrupule à vendre les organes de foetus avortés pour se faire de l’argent, une déshumanisation et une désacralisation de l’homme, le réduisant au niveau d’un meuble ou d’une voiture.
        http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/07/15/01016-20150715ARTFIG00233-vente-d-organes-de-foetus-la-video-qui-embarrasse-le-planning-familial-americain.php


        Quand une civilisation tue ses enfants en masse en refusant le « miracle qui sauve le monde » par lequel Hannah Arendt désignait la naissance, elle finit soit par s’éteindre, soit par être submergée.
        L’extinction de la population française est programmée à grande échelle par l’ONU et l’UE pour être remplacée par une population extra-européenne (berbères, arabes, asiatiques, africains sub-sahariens), une « migration de remplacement », l’avènement d’une Europe noire.

        L’individualisme, l’égoïsme rend aveugle ceux qui ont délaissé la communauté et abandonné Dieu et le bien commun au nom de de l’individualisme, du refus du don de soi, du sacrifice, ce qui amènera en quelques décennies l’extinction de la communauté tout entière, laissant place à une tiers-mondisation du pays.


      • imago imago 12 octobre 02:15

        @Alren
        holà, il ne s’agit pas d’arrêter un musulman là, c’est d’un p’tit être humain dont on parle !


      • Alcyon 12 octobre 08:39

        @Jonas mais quel ramassis de connerie d’illettré. 90% (oui QUATRE-VINGT-DIX POURCENTS) des cellules de ton corps ne portent pas ton ADN. Pourtant, ça ne te dérange pas d’en tuer régulièrement des milliards. L’ADN n’a jamais été un bon critère pour juger de l’existence d’un individu, es jumeaux partagent le même ADN tes mitochondries possèdent leur propre ADN. Donc la notion « différent ADN » n’a aucune valeur.


        Le Foetus ne ressent pas la douleur avant 20 semaines, ni émotions. Il est plus proche d’une plante que d’un être humain. Jusque là, il réagit aux émotions de la femme enceinte, donc techniquement c’est comme un organe de la mère et non un individu à part entière. Avant 22 semaines, il n’est pas viable, un peu comme ton foie. Ne me sors pas le « oui mais c’est un individu en puissance ». Avec la technologie actuelle, on pourrait prendre l’une de te cellule et te cloner, donc à chaque fois que tu détruis l’une de tes cellule, tu commets un meurtre selon ta définition.

        Tes vidéos ont été truquées, ça a été prouvé, mais naturellement il est impossible pour un dégénéré mental comme toi, s’ils disent que c’est ça, tu vas les croire sur parole car il est impossible que des organisations pro-life, souvent très proche des milieux religieux, mentent. Ce n’est pas possible qu’on protège, je ne sais pas moi, des prêtres pédophiles par exemple.


        Et comble de la limitation intellectuelle, tu cites mère Teresa. Moi aussi je vais le faire

        « Il y a quelque chose de très beau à voir les pauvres accepter leur sort, à le subir comme la passion du Christ. Le monde gagne beaucoup à leur souffrance ».

        « Le paradis ne veut rien dire pour moi. Il me semble vide. Et pourtant j’ai ce désir de Dieu qui me torture. S’il vous plaît, priez pour moi pour que je continue à Lui sourire malgré tout »

        Dois-je aussi discuter de sa position sur le divorce ? Contre naturellement. Sauf pour feu la princesse Diana, où elle était heureuse de son divorce. Dois-je parler de sa légion d’honneur d’Haiti, la dictature ?

        Cette femme était un monstre. Le fait que tu la cites montre bien que tu aimes les monstres. Donc merci de démontrer par ton exemple que les anti-IVG sont des limités intellectuels qui aiment vénérer des monstres humains. Ca permet d’avoir du recul sur vos positions.

      • pemile pemile 12 octobre 08:57
        @Jonas "L’extinction de la population française est programmée à grande échelle par l’ONU et l’UE pour être remplacée par une population extra-européenne (berbères, arabes, asiatiques, africains sub-sahariens), une « migration de remplacement », l’avènement d’une Europe noire. "

        Tiens donc, l’argumentation des religieux anti-IVG dérivent vers des théories extrêmes ! smiley

      • tiers_inclus 12 octobre 09:42

        @Alren


        Que dirait-on si un policier, un enseignant, un fonctionnaire quelconque refusait une tâche qui est explicitement liée à sa fonction ?

        Il se trouve des situations pour les applaudir. La postérité les appelle alors des JUSTES.


      • Konyl Konyl 12 octobre 12:47

        @spearit
        C’est cool, merci je n’avais jamais remarqué, tellement facile d’insulter sur la toile et puis en vrai : Pchiiittt plus personne. Rigolo intégriste catho, tu aimes les enfants aussi ?


      • Konyl Konyl 12 octobre 12:49

        @foufouille
        Non pas du tout, on parle d’interrompre une grossesse à 12 semaines, ne mélangez pas tout.


      • Jonas 12 octobre 22:22
        @Alcyon « QUATRE-VINGT-DIX POURCENTS) des cellules de ton corps ne portent pas ton ADN. »

        L’ADN est dans toutes les cellules vivantes de votre corps, il est nécessaire à la division cellulaire, qui se fait avec le génome contenu dans les chromosomes de vos cellules (qui forme l’ADN).

        ----------------------------------------
        « 
        l’ADN n’a jamais été un bon critère pour juger de l’existence d’un individu »

        En prélevant l’ADN d’un seul cheveu, d’un poil, d’un lambeau de peau, ou d’un peu de salive, on peut identifier un individu avec 99,9% de certitude.

        ----------------------------------------
        « les vidéos ont été truquées, ça a été prouvé »

        Quand on est devant une preuve évidente, un avortement filmé par échographie, le seul recours pour dénigrer est de dire que les « vidéos ont été truquées ».
        Sans apporter le moindre argument.

        ----------------------------------------
        "Cette femme était un monstre. Le fait que tu la cites montre bien que tu aimes les monstres.’

        Pendant plus de 40 ans, Mère Térésa a consacré sa vie aux pauvres, aux malades, aux laissés pour compte et aux mourants, d’abord en Inde puis dans d’autres pays, et elle a guidé le développement des Missionnaires de la Charité. Au moment de sa mort, ceux-ci s’occupent de 610 missions, dans 123 pays, incluant des soupes populaires, des centres d’aide familiale, des orphelinats, des écoles, des hospices et des maisons d’accueil pour les personnes atteintes de maladies comme la lèpre, le sida ou la tuberculose.

      • Jonas 12 octobre 22:27

        @pemile « Tiens donc, l’argumentation des religieux anti-IVG dérivent vers des théories extrêmes ! »


        Je ne vois pas en quoi c’est une théorie extrême.
        Les migrations de remplacement ne proviennent pas d’une « théorie extrême », elles sont une réalité d’aujourd’hui, voulues par nos élites politiques.

      • Jonas 12 octobre 23:35

        @Alren "Que dirait-on si un policier, un enseignant, un fonctionnaire quelconque refusait une tâche QUI EST EXPLICITEMENT LIÉE À SA FONCTION ?

        Exemple : un policier musulman qui refuserait pour des raisons « morales » d’arrêter un délinquant parce qu’il est musulman."

        La liberté de conscience ne peut être évoquée dans ce cas, car ce n’est pas liée à sa fonction, qui est d’assurer la sécurité de TOUS les citoyens du territoire.

        En revanche, la fonction d’un médecin est de soigner des gens, sauver des vies, et non pas de tuer des vies innocentes. Dans ce cas précis, la liberté de conscience peut être évoquée, car le fait de tuer un enfant innocent est incompatible avec la déontologie médicale qui est de sauver des vies.

        C’est comme si on demandait à un pompier de rentrer dans une maison et d’y mettre le feu. Il peut refuser en évoquant sa liberté de conscience, liée à sa fonction qui est d’éteindre les incendies, et non pas de les allumer.

      • Alcyon 13 octobre 05:57

        @Jonas lolilol. Quand Jonas utilise une vidéo qui est sensé démontrer que les planning familiaux vendaient les tissus des foetus de manière illégale, que la vidéo a été éditée pour « faire croire » que c’est le cas mais que, pas de bol pour eux, il a été démontré que c’était un montage, jonas l’attardé explique « mé lha viddéau é vrai kar hon ha philmer 1 avortman ! ».


        C’est aussi hilarant de voir que jonas ne comprend même pas des phrases simples, comme « 90% des cellules de ton corps n’ont pas ton ADN » (sa réponse est « l’ADN sert à la division cellulaire), qui n’a aucun rapport. Je reprends : si on prend un cellule d’ADN au hasard provenant de ton corps, il y a 9 chances sur 10 que cet ADN ne soit pas le tiens.

        Encore une fois, jonas est à côté de la plaque, je dis »l’ADN n’a jamais été un bon critère pour attester de l’existence d’un individu« (et sa réponse est »avec l’ADN on peut identifier les gens« ). Ca peut identifier des morts aussi, ça peut aussi identifier les cellules présentes dans ton colon qui n’ont pas ton ADN, ça peut aussi identifier un chien, une bactérie, etc.

        Et naturellement, sur mère teresa, il nous ressort la propagande. Car j’ai cité cette mère teresa sur les pauvres, mais il nous explique »el haidè lé povre" tout en évitant les citations que j’ai donné. Car bon, à ce petit jeu, Hitler était un type bien, il a offert du travail à beaucoup d’allemands. Quoi, quel est le problème, on ne peut pas se limiter à seulement quelques actions/discours et tout considérer ? Alors merci de considérer toutes les actions de mère teresa.

        Résume : le fanatique catho utilise encore une lecture partielle et partiale de la réalité, refuse tout argument objectif (=preuve scientifique hein) qui irait à l’encontre de son dogme, répond à côté de la plaque pour noyer le poisson et spamme pour noyer les contradicteurs. Comme d’habitude avec les mono-neuronnaux intégriste, dommage qu’on ne puisse pas tous les mettre dans un pays (toutes religions confondues) et les laisser s’entre-tuer.

      • Jonas 13 octobre 09:47
        @Alcyon "Quand Jonas utilise une vidéo qui est sensé démontrer que les planning familiaux vendaient les tissus des foetus de manière illégale, que la vidéo a été éditée pour « faire croire » que c’est le cas mais que, pas de bol pour eux, il a été démontré que c’était un montage "

        La vidéo est une caméra cachée montrant le Dr Deborah Nucatola, responsable du Planning Parenthood Federation of America, parlant du prix des organes (« entre 30 et 100$ » par « spécimen ») et évoquant le fait que souvent les fœtus ne sortent pas en un seul morceau mais démembrés. « Nous sommes devenus très bon pour attraper les cœurs, les poumons, les foies, parce que nous savons, et nous essayons de ne pas écraser ces parties du corps. » détaille sordidement la praticienne. Et de relater par le menu la manière la plus efficace de retirer les organes d’un fœtus intacts lors d’un avortement.
        Ce sont des faits.

        -------------------------------------------
        « si on prend un cellule d’ADN au hasard provenant de ton corps, il y a 9 chances sur 10 que cet ADN ne soit pas le tiens. »

        Encore un ignare qui ne comprend même pas de quoi il parle. 100% des cellules vivantes de votre corps contiennent votre ADN.
        "C’est un fait bien établi par la biologie moderne  : porteuse de tous les gènes de l’individu et divisée en 46 chromosomes, la molécule d’ADN se retrouve dans le noyau de toutes les cellules, qu’il s’agisse d’un neurone, d’une cellule de peau ou d’une cellule osseuse.« 

        -------------------------------------------
         »Car bon, à ce petit jeu, Hitler était un type bien, il a offert du travail à beaucoup d’allemands."

        Comparer mère Térésa à Hitler, fallait oser quand même.
        Combien de juifs a gazé mère Térésa ? Combien de personnes a-t-elle fait assassiner ?

      • Alcyon 13 octobre 11:45

        @Jonas oui, ce sont des FAITS. A l’avortement, les foetus peuvent être récupérés avec l’accord de la mère. C’est le principe du don d’organe, c’est un fait connu hein. La vidéo était montée pour « montrer » un trafic, qui a été démontré faux.


        Science et vie a tout faux. 100% de tes cellules humaines (et encore .... mais passons) portent ton ADN, mais rien que dans ton colon il y a des bactéries (qui servent à la digestion) qui ne portent pas ton ADN. Enfin, quand son niveau en biologie est au niveau de science et vie, on évite d’en parler ok ?


        Et je ne l’ai pas comparée à Hitler (tu ne sais pas lire en fait), je t’ai montré que se limiter à « elle a fait ça de bien » n’efface pas le reste. Mon Dieu, et dire qu’on offre le droit de vote à des gens comme toi ....

      • Jonas 13 octobre 14:44
        @Alcyon « 100% de tes cellules humaines (et encore .... mais passons) portent ton ADN »

        Bon, OK, donc merci de confirmer que vous avez raconté n’importe quoi.

        ------------------------
        « y a des bactéries (qui servent à la digestion) qui ne portent pas ton ADN ».

        Je n’ai jamais prétendu le contraire.

        -------------------------
        « Et je ne l’ai pas comparée à Hitler »

        Bah si. Vous avez dit :« Car bon, à ce petit jeu, Hitler était un type bien, il a offert du travail à beaucoup d’allemands. »

      • Alcyon 13 octobre 16:01

        @Jonas merci de démontrer que tu ne sais pas lire. Au revoir.


      • Alren Alren 13 octobre 20:09

        @Jonas

        Si la loi autorise le crime d’une vie innocente, chaque individu peut en son âme et conscience refuser de mettre fin à cette vie.

        C’est leur droit de considérer qu’un fœtus de quelques semaines est un individu, quoi que ce n’est absolument pas scientifique, ce qui est en principe de leur domaine.
        la réalité c’est que ce refus émane de leurs convictions religieuses (que je me permettrai de considérer ici encore comme non scientifique.
        Mais qu’ils quittent leurs fonctions à l’hôpital public ou soient licenciés !

      • tiers_inclus 14 octobre 12:46

        @Alcyon


        Juste, mais il est possible de changer d’entérotype en modifiant son alimentation. 
        Donc un mauvais candidat pour compléter l’identité (pour autant que la notion ait du sens).
        L’adn reste un déterminant de l’identité mais pas nécessairement l’incarnation de l’identité.

      • Jonas 14 octobre 22:41
        @Alcyon "A l’avortement, les foetus peuvent être récupérés avec l’accord de la mère. C’est le principe du don d’organe, c’est un fait connu hein.« 

        C’est le plus dramatique et le plus dégueulasse. Ces associations féministes, sous prétexte de lutte pour »le droit à l’avortement", profitent de la fragilité et de la naïveté de jeunes femmes en les incitant à avorter, afin de récupérer et vendre pour près de 1000 dollars les organes de leur foetus assassiné.

        Et il y a en plus des gus comme vous pour cautionner tout ça.
        Abject.

      • Alcyon 15 octobre 18:16

        @Alren dis tojol, c’est aux USA où une intervention coûte un bras et tout se vend. Mais ce n’est même pas le pépin, c’est légal, que tu sois d’accord ou pas on s’en tape, c’est légal. Et les planning familiaux sont soumis à une loi émanant de l’état.


        Mais le pire c’est d’entendre « inciter à avorter ». EH TOJOL DE COMPETITION, C’EST AUX USA. U-S-A, un pays où quand tu vas avorter tu as des gars « pro-life » devant l’immeuble.

        C’est fou comme les intégristes renversent la situation. Allez, dégage aussi.

      • foufouille foufouille 11 octobre 12:09
        "Les refus par certains médecins de pratiquer l’IVG pour de prétendues raisons de conscience ne font que repousser la date de l’avortement. Pendant ce temps, le foetus se développe, ce qui va à l’encontre de l’objection de conscience invoquée."
        c’est une minorité qui refuse, tu as donc le choix.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Désintox

Désintox
Voir ses articles







Palmarès