• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Occident encense Navalny tout en torturant Assange

L’Occident encense Navalny tout en torturant Assange

JPEG

Par Finian Cunningham

Source : Sputnik, 19 janvier 2021

Traduction : lecridespeuples.fr

La « figure de l’opposition russe » Alexei Navalny a été arrêté à son retour d’Allemagne en Russie pour de bonnes raisons juridiques. Il avait tourné en dérision les termes de sa libération conditionnelle.

Navalny est un criminel condamné, reconnu coupable de fraude et de détournement de fonds par un tribunal russe en 2014. Mais sa peine de prison avait été suspendue à la condition qu’il se présente régulièrement aux autorités pénitentiaires russes. Une condition tout à fait normale.

Pendant près de cinq mois, cependant, il a séjourné hors du pays en tant qu’invité de facto des autorités allemandes. C’est une violation flagrante de ses conditions de libération conditionnelle. Et le service pénitentiaire russe a eu raison de lui adresser un avertissement à la fin du mois dernier selon lequel la violation de sa peine de prison avec sursis risquait de transformer celle-ci en détention effective derrière les barreaux.

C’est donc une simple application souveraine des lois russes qui explique qu’à son retour en Russie ce week-end, Navalny a été arrêté et est maintenant en détention dans l’attente d’une procédure judiciaire dans les semaines à venir. Celle-ci déterminera si sa peine de prison avec sursis doit être transformée en peine de prison ferme.

Les cris d’orfraie des politiciens occidentaux et des groupes de défense des droits de l’homme à propos de son arrestation dimanche à l’aéroport Sheremetyevo de Moscou étaient prévisibles.

Des hauts fonctionnaires des États-Unis, de Grande-Bretagne, d’Allemagne et de France, entre autres, ont tous fait des déclarations stridentes demandant la libération de Navalny.

Le ministre britannique des Affaires étrangères, Dominic Raab, a qualifié l’arrestation du dissident de « consternante ».

Il n’y a que deux mots à répondre à tous ces pseudo-défenseurs des droits de l’homme prétendument inquiets : Julian Assange.

Assange croupit dans une geôle de torture britannique, persécuté par les gouvernements américain et britannique pour le « crime » d’avoir révélé au monde la vérité sur les guerres illégales et les crimes de guerre commis par les États-Unis et la Grande-Bretagne.

Voir Toute la vérité sur Julian Assange : ‘Un système assassin est en train d’être créé sous nos yeux’, par Nils MELZER, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture

Au cours de toutes les années de détention barbare d’Assange, il n’y a jamais eu une fraction du tollé public officiel occidental qui a été exprimé pour Navalny.

C’est parce que Navalny, contrairement à Assange, est un atout politique dans l’agenda occidental visant à saper la Russie.

Il y a de bonnes raisons de croire que le blogueur-activiste médiatique russe est financé et dirigé par les services de renseignement occidentaux. Tout dans sa campagne de casse-pied sent l’orchestration en tant qu’agent provocateur.

La façon dont Navalny s’est coordonné étroitement avec les médias occidentaux porte-voix des services de renseignement comme Bellingcat pour colporter l’histoire selon laquelle il aurait été empoisonné avec l’agent neurotoxique soviétique Novichok est une preuve solide de sa fonction de provocateur. Et la façon dont les médias occidentaux « rapportent » régulièrement l’empoisonnement présumé comme s’il s’agissait d’un fait avéré démontre à quel point ces médias sont totalement dominés par l’impératif de se mettre au service de la propagande géopolitique à l’ordre du jour.

Voir Navalny, Skripal, Nemtsov… : l’absurde et incessante propagande antirusse

Lorsque Navalny a été soigné dans un hôpital russe après être apparemment tombé soudainement malade le 20 août à bord d’un vol à destination de Moscou depuis la Sibérie, les médecins n’ont détecté aucune trace de poison dans son système. Ils ont déclaré que la maladie apparente était due à un choc métabolique résultant d’une éventuelle mauvaise utilisation de ses propres médicaments contre le diabète, de la dépression et peut-être d’un excès d’alcool.

Remarquablement, quelques jours plus tard, après qu’il a été transporté par avion pour un traitement hospitalier à Berlin, les autorités allemandes ont annoncé avoir détecté un empoisonnement avec un agent neurotoxique.

Aucune preuve n’a jamais été présentée par les autorités allemandes ou par d’autres laboratoires de l’OTAN d’une manière qui puisse être vérifiée de manière indépendante.

La Russie s’est vu refuser l’accès à ces données présumées afin de vérifier ces allégations, mais Moscou est tout de même condamné pour ne pas avoir mené d’enquête pénale sur l’intoxication présumée.

Non seulement cela, mais alors que Navalny était censé récupérer en Allemagne d’une toxine extrêmement mortelle, il a d’une manière ou d’une autre rassemblé l’énergie et les ressources médiatiques requises pour organiser de faux appels longs et intenses visant à duper un membre des services secrets russes pour qu’il avoue un complot d’assassinat [il faut croire qu’il aurait tout avoué à un inconnu et sur une ligne non sécurisée], un complot qui, selon le militant aux mille ruses, était ordonné par les plus hautes autorités du Kremlin [ce qui, si c’était vrai, ferait de son retour en Russie l’acte d’un aspirant au suicide]. La Russie a qualifié ce coup médiatique de faux manifeste.

De toute évidence, il se passait quelque chose d’extrêmement irrégulier, et l’entourloupe ne venait pas du côté russe. Comment se fait-il qu’un personnage douteux avec des sponsors étrangers puisse se permettre de porter des accusations sensationnalistes contre le gouvernement russe sur la base d’aucune preuve vérifiable ? Des accusations amplifiées sans conteste par les médias et les politiciens occidentaux [dont le nébuleux Mediapart, qui n’hésite pas à reprendre les éléments de langage de la cabale contre Assange, tout en réservant un traitement princier réservé à l’insignifiant folliculaire Navalny].

Voir Poutine : nos ennemis cherchent à fabriquer des martyrs pour nous nuire (Navalny, Skripal, Nemtsov)

Et pendant tout ce temps, ce personnage douteux, Navalny, se moque des termes de sa libération conditionnelle pour une peine de prison avec sursis. Il y a une arrogance manifestement suprême de sa part et de ses alliés étrangers, qui semblent considérer que les lois souveraines russes peuvent être ridiculisées en toute impunité.

La réaction excessive de l’Occident à son arrestation légitime à son retour en Russie après cinq mois d’orchestration d’une campagne médiatique étrangère hostile est la preuve de leur arrogance.

Voir Affaire Skripal : les incohérences de la version officielle, ou les ‘miracles’ de Salisbury

Et tandis que Julian Assange croupit en prison, c’est une preuve accablante de la tromperie, de la duplicité et de l’hypocrisie occidentales.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.


Moyenne des avis sur cet article :  4.41/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 27 janvier 11:04

    Occident = OTAN.

    La géopolitique a plus de « mémoire » que l’eau : alors que l’URSS a disparu depuis trente ans, la Russie continue à servir d’ennemi utile à l’empire qui avait fabriqué une image du grand méchant loup qu’il entend continuer à rentabiliser commercialement et qui lui sert encore à faire peur aux moutons.

    Cela ne transforme pas Poutine en archange, ni les oligarues russes en philanthrope.

    Pluttôt que de contribuer à véhiculer les images d’Epinal, il serait bon d’analyser les structures du capital inter et trans  national en temps réel, aujourd’hui.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 janvier 11:17

      @Séraphin Lampion

      Vlad a téléphoné à Joe : tout baigne apparemment ^^


    • tonimarus45 27 janvier 11:32

      @bouffon(s) du roi-Rectification « c’est joe qui a appele vlad »


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 27 janvier 11:33

      @Séraphin Lampion
      Oui, l’exacerbation de la rhétorique des conflits entre nations a toujours servi à dissimuler et atténuer les luttes de classes à l’intérieur de chaque nation.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 janvier 11:35

      @tonimarus45

      oui peut être ^^


    • samy Levrai samy Levrai 27 janvier 11:42

      @Séraphin Lampion
      C’est encore mieux, l’URSS disparait et l’OTAN ( armée américaine ) qui occupait déjà toute l’Europe de l’Ouest, occupe désormais toute l’Europe de l’Est ( ex glacis soviétique) et se trouve à la frontière russe à faire des exercices militaires menaçant les méchants et menaçants russes (!).


    • roman_garev 27 janvier 13:27

      @bouffon(s) du roi
      « Vlad a téléphoné à Jo ... »
      Pas un mot sans mentir ?
      En fait :

      « La porte-parole de la Maison-Blanche, Jen Psaki, précise pour sa part que c’est Joe Biden qui a appelé. »


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 27 janvier 14:11

      @roman_garev

      Pas un mot sans mentir ?

      On sent la culture stalinienne chez vous.



    • tonimarus45 27 janvier 14:22

      @ Opposition Controlee-Et chez vous cela sent quoi ????????


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 27 janvier 14:41

      @tonimarus45
      Le cigare cubain, j’en fume toute la journée.


    • roman_garev 27 janvier 20:18

      @Opposition contrôlée
      « On sent la culture stalinienne chez vous. »
      Même si c’était vrai, ce serait de loin mieux que la culture collabo que l’on sent chez vous.
      Essayez de trouver une place nommée « Collabograd » à Paris.


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 27 janvier 20:58

      @roman_garev
      Si l’on veut bien admettre que l’occupant aujourd’hui est américain, vous me faite un bien mauvais procès. Mais je ne suis pas rancunier, je mets trois étoiles jaunes à votre commentaire.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 janvier 21:01

      @roman_garev

      Quel vilain menteur je suis, mon dieu oulala, je ferai pénitence ^^


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 27 janvier 21:08

      @Opposition contrôlée

      moi aussi j’ai fait une distribution de bonbons, 3 a tout le monde ^^


    • tonimarus45 27 janvier 22:52

      @Opposition contrôlée que vous fumiez le cigare cubain peut etre afin de masquer votre russophobie par de la fumee


    • Copain 28 janvier 07:34

      @bouffon(s) du roi
      Rien à voir avec l’article ou la discussion mondaine entretenue avec vos amis de fortune, j’apprécie juste votre pseudo au grand cœur vaillant, ainsi vous êtes. Chut ! silence. 
      « Moi qui sais des lais pour les reines
      Les complaintes de mes années
      Des hymnes d’esclave aux murènes
      La romance du mal aimé
      Et des chansons pour les sirènes »

      Le poète s’en va, il retourne au miroir, à la porte du monde et enferme en son cœur un secret espoir ... Celui d’un amour nouveau peut être ...


    • Opposition contrôlée Opposition contrôlée 28 janvier 09:11

      @bouffon(s) du roi
      Faire pénitence n’est pas suffisant. Le peuple doit connaitre la vérité. Tu dois faire des aveux complets, et dénoncer tous tes complices. Il faut que l’étendue du complot russophobe sur ce site soit enfin dévoilée !
      Dès que les questions, les réponses et le verdict seront rédigés, ton procès pourra commencer.


    • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 janvier 10:09

      @Copain

      Quelle délicate attention, merci.

      @Opposition contrôlée

      Quelle délicate .. heu non pardon ^^
      Si vous ne me faites point souffrir, j’avouerais ...


    • pierre 27 janvier 11:06

      Pourquoi dire « l’occident » ? ce ne sont que quelques personnes qui agissent.


      • pierre 27 janvier 11:07

        Pourquoi dire « l’occident » ? seules une poignée de personnes sont responsables de cela.


        • pierre 27 janvier 11:09

          @pierre
          flute ! dèja publié, il me semble qu’il y a désormais comme sur de nombreux sites une modération aux commentaires aussi.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 janvier 11:12

          Pendant près de cinq mois, cependant, il a séjourné hors du pays en tant qu’invité de facto des autorités allemandes.

          Oui mais les autorités russes l’ont laissé partir... Il n’a pas fui le pays tout seul


          • tonimarus45 27 janvier 11:28

            @Olivier Perriet---justement apres soit disant ete empoisonne poutine aurait donne son accord a son transfert en allemagne pour que ces derniers detectent tout de suite le « novitchoc », poison puissant qui ne tue finalement pas les soit disantes cibles(Le fsb heritier du « KGB » ne serait vraiement pas a la hauteur ; ben voyons) ???????c’est vrai que le maitre du kremlin avait besion d’autres sanctions ?????????«  »«  »Les "k ?o ?N ?s ça ose tout c’est d’ailleurs a cela qu’on les reconnait’’’ disait audiard


          • tonimarus45 27 janvier 11:30

            @Olivier Perriet---«  »« allez et allez plus loin dites le, cela fera venant de vous une indignite de plus »« assange merite ce qui lui arrive »«  » ??????????????


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 27 janvier 11:45

            @tonimarus45

            j’en sais rien

            Mais à priori je trouve un peu débile de l’emprisonner pour violation de sa conditionnelle alors qu’on l’a laissé partir (? ??)


          • samy Levrai samy Levrai 27 janvier 13:11

            @Olivier Perriet
            Dura lex sed lex.


          • JPCiron JPCiron 27 janvier 14:18

            @Olivier Perriet

            Pendant près de cinq mois, cependant, il a séjourné hors du pays en tant qu’invité de facto des autorités allemandes.

            Oui mais les autorités russes l’ont laissé partir... Il n’a pas fui le pays tout seul >

            Personne ne lui reproche d’avoir ’’fui’’ le pays !

            Une fois sorti de l’hôpital et tiré d’affaire, il s’est empressé (avec l’aide bienveillante de ’Services’ amis) de préparer son retour et montrer ses talents d’enquêteur...

            Il n’a pas jugé utile de faire acte de présence à l’ambassade Russe, comme il aurait dû, où qu’il se trouve sur terre.

            A vouloir jouer aux cons, il a trouvé plus con... qui l’a mis au gnouf.

            .



          • tonimarus45 27 janvier 14:27

            @Olivier Perriet---JPCIRON vous a repondu—mais eviteriez vous de me repondre concernant « assange » ??????????????qui lui est emprisonne pour des raisons bidons de chez bidons dans les geoles anglaise et ce depuis plusieurs annees


          • V_Parlier V_Parlier 27 janvier 21:57

            @Olivier Perriet
            Il était déjà en infraction avant de quitter la Russie (en se balladant partout) et après être sorti de l’hôpital.


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 janvier 18:38

            @tonimarus45

            Assange, c’est un peu comme Skripal, non ? Un dissident, un ex employé, qui a fait défection, et qui mérite d’être traîné dans la boue par des écrivains stipendiés... smiley


          • tonimarus45 27 janvier 11:36

            bonjour —et pendant de temps«  »«  »« 

            « Mein Kampf » sera publié en français »«  » disent les editions fayard

            • Copain 28 janvier 07:22

              Imaginez vous un instant Macron empoissonner Poutou. 


              • tonimarus45 28 janvier 10:16

                @Copain-Imaginez poutine faire empoisonner navalny et apres l’avoir sorti d’affaire en russie l’envoyer en allemagne afin de deceler le fameux « novitchoc » poison extremement violant ,et qui rate a tout les coups sa cible.Pensez vous le fsb russe heritier du kgb assez bete pour faire cela et surtout ne pas savoir eliminer une cible plus intelligemment.Mais aussi imaginez poutine n’ayant pas assez de mesures de restrictions pour en avoir besoin d’autres ???


              • Samson Samson 28 janvier 19:40

                « L’Occident encense Navalny tout en torturant Assange »

                Rien que de très normal !

                En tant qu’incontrôlable lanceur d’alerte toujours susceptible de lever des lièvres et révéler quelque combine d’usage dans un ordre néo-libéral essentiellement basé sur le vol et le pillage du bien public, Assange représente une menace pour l’ordre public.

                Tandis que prêt à manger dans la main de qui voudra bien le nourrir et instrumentalisant la chose politique pour mieux organiser et justifier ses propres escroqueries, Navalny fait pour ainsi dire figure de héros moderne aux yeux d’une classe dirigeante occidentale essentiellement animée des mêmes principes de fonctionnement. smiley


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 janvier 18:39

                  @Samson

                  mais fermez là, le régime poutinien fait exactement pareil avec ses « dissidents », et ses trolls dûment rémunérés pour délivrer « la Pravda » aux ânes consentants smiley


                • QAmonBra QAmonBra 31 janvier 18:06

                  Merci @ l’auteur pour le partage.


                  « L’occident encense Navalny tout en torturant Assange »


                  Les « dirigeants » des principales puissances occidentales sont les champions toutes catégories de l’indignation à géométrie variable, dite aussi à double standard par les diplomates russes et autres, des marionnettes dont plus grand monde n’est dupe, si ce n’est les citoyens lambda de leurs opinions publiques respectives, infantilisés, sous éduqués et abêtis à souhait par, entre autres, des merdias aux ordres de moins en moins pris au sérieux.

                  Bref, des « double-faces » s’asseyant sur leurs propres valeurs quand cela les arrange, des matamores risée de la planète vivant la fin de leur hégémonie mais. . . Chuuut ! Tant que leur opinion publique les adule et donne crédit à leurs salades. . .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité