• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’offense faite à la France

L’offense faite à la France

C’est certain : le respect des morts n’est plus ce qu’il était. Mais là, non plus, la loi n’est pas égale pour tous. Et la République ne plaisante pas quand on s’attaque à son plus célèbre représentant.

 Tout comme la religion, la république, quoique laïque, suscite ses mythes, ses saints et ses pèlerinages. Dans cette perspective, la tombe de Charles de Gaulle, à Colombey-les-Deux-Eglises, est une étape incontournable pour tous ceux qui veulent s’inscrire dans sa filiation spirituelle ou qui se cherchent une légitimité politique. On ne sera pas étonné qu’elle soit fleurie et surveillée en permanence, notamment par une vidéo-caméra. Néanmoins, ce dispositif de sécurité n’a manifestement pas empêché un jeune provocateur de démolir la croix qui surmontait le tombeau du plus illustre des Français, samedi après-midi. Pour cela, il a simplement donné deux coups de pied dans la sculpture qui s’est ainsi brisée en chutant au sol. L’homme, qui agissait à visage découvert, semble avoir également craché sur la tombe gaullienne, avant de s’enfuir à bord d’une voiture qui l’attendait non loin de là.

La nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre auprès de toutes les rédactions. L’Elysée a aussitôt réagi en affirmant que tout serait mis en œuvre pour retrouver les coupables. Tandis que sur les réseaux sociaux, les leaders politiques y allaient de leurs commentaires indignés, voyant dans ce geste de profanation « une insulte envers la France et ses valeurs » (Nicolas Sarkozy), « une infamie » (Florian Philippot) ou appelant la honte sur ceux qui l’avaient commis (Gérard Larcher). Certes, cet acte (qui n’a pas été jusqu’ici revendiqué) est en soi ignoble. Il est lâche et vil de s’en prendre à une sépulture, quels que soient les sentiments que puisse inspirer celui qui y repose.

Pourtant, si l’on s’en tient aux seuls faits, cette dégradation est bien peu de choses par rapport aux vagues de vandalisme qui ont touché de nombreux cimetières au cours des années et des décennies passées. Qu’on se souvienne du cimetière juif de Carpentras en 1990, avec ses cercueils ouverts, ses cadavres mutilés et ses obscènes tags d’inspiration nazie. Rien que dans notre pays, depuis le début 2017, ce sont plusieurs cimetières qui ont été profanés, avec des dizaines de tombes dégradées. Ils ont souvent, pour auteurs, des enfants et des adolescents en recherche de sensations. Seulement ici, c’est de De Gaulle qu’il s’agit, l’homme de l’appel du 18 juin 40, le fondateur de la Cinquième République. Et on n’attente pas à une telle personnalité historique sans s’exposer à une lourde sanction (l’auteur des faits encourt cinq ans de prison).

Nous nous indignons avec raison contre ces pays qui conservent, dans leurs législations, des lois contre le blasphème. Mais, finalement, tout aussi laïques que nous soyons, nous avons généré une autre forme de sacré. Et nous avons, pour le préserver, notre propre arsenal juridique. On ne s’affranchit pas aussi facilement des vieux réflexes religieux. Et le nihilisme, qui nous menace de tous côtés, ne peut d’ailleurs que les renforcer.

 

 Jacques LUCCHESI


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Leonard Leonard 30 mai 2017 08:31

    C’est une mode de travestir le mot nihilisme ?


    En quoi le fait de considérer que l’espèce humaine est dénuée de sens, de valeurs ou de buts est quelque chose de menacant ? (C’est peut être la chose la plus raisonnable à faire quand on voit le comportement de cette espèce envers elle meme et toutes les autres espèces...)



    • troletbuse troletbuse 30 mai 2017 08:54

      Encore une provocation qui ne peut venir que des partis dominants. Ca évite aux merdias de parler des vrais problèmes et à tous les pourris de la politique de se lamenter afin de faire croire à une certaine populace qu’ils se réfèrent au gaullisme alors que leur politique est aux antipodes.


      • juluch juluch 30 mai 2017 10:14

        Des trou du c** et puis c’est tout !!


        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 mai 2017 11:26

          « Et la République ne plaisante pas quand on s’attaque à son plus célèbre représentant. »


          Et son plus légitime représentant n’est pas Di Goule qui n’est pas « Mort pour la France » mais plutôt le Soldat inconnu soustrait de force à sa terre et « Mort à cause de la France » !

          La culture française est nuisible, nocive ; elle détruite les fondements de la vie !

          • Leonard Leonard 30 mai 2017 11:38

            @Mohammed MADJOUR

            La culture française se résume donc chez vous a De Gaulle ?

            Et après vous n’êtes pas content quand certains limitent la culture arabe à l’étude du Coran ?

            Un peu de sérieux... s’il vous plaît

            Ne faites pas plus bédouins assi sur un cul de pétrole que vous ne l’êtes s’il vous plaît...

          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 30 mai 2017 19:05

            @Leonard

            Vous êtes limité, borné et débile c’est ça ?

            Cet article m’a juste donné l’occasion de rappeler des choses que j’avais déjà dites depuis longtemps. Je suis le seul à avoir décrypté la nuisance de la culture française qui a berné les millions d’indigènes depuis de longs siècles !

            « Mort pour la France » est une expression satanique parce que ceux qui étaient volontaires pour ce sacrifice n’ont jamais été nombreux.

            Aussi je remets la justice à sa place et je dis  « Mort à cause de la France » pour rappeler que tous les indigènes mobilisés de force et entraînés vers les champs de batailles dans toute l’Europe et même en Asie n’étaient pas volontaires ! 

            Vous êtes un zzarabe ? Ou vous êtes idiot comme tous ceux qui me répondent comme vous l’avez fait ?

          • epicure 30 mai 2017 21:59

            @Mohammed MADJOUR

            c’est l’intégrisme religieux qui est nuisible, qui détruit les fondements la vie.

            Le soldat inconnu n’est pas mort à cause de la france, mais à cause de l’envahisseur allemand et de généraux bornés. Ni l’un ni les autres ne représentent la culture française dans leur ensemble.

            Par contre pendant la première guerre mondiale la culture française a permis aux noirs américains de faire l’expérience de rencontres noirs/blancs, et même blanches, sans ségrégation, sans condamnation de la société. Même les officiers français ont rejeté la ségrégation américaine. La culture française a eu plus d’impact sur la lutte contre les discriminations raciales en Amérique, que tout ce que tu pourras opposer comme autre culture.
            Par contre un siècle plus tard les sociétés arabes au sud de la méditerranée ne peuvent pas en dire autant.

            Faut il parler de la culture française diffusée au début du 19ème siècle, qui a permis la diffusion des idées démocratiques en Europe ? Et donc a pour conséquence qu’actuellement les pays européens vient en paix les uns avec les autres. Oui très nuisible.

            Ça bizarrement tu ne l’as pas décrypté.


          • Sergio Sergio 31 mai 2017 00:07

            @Mohammed MADJOUR


            Monsieur Madjour, bien souvent je commente les billets avec une forme d’humour, néanmoins je m’abstiendrai en ce qui concerne votre intervention, que je trouve d’ailleurs très courageuse. 

            Cela me fait penser à une citation du général Patton, qui disait à peu près :

            « L’important n’est pas de mourir pour sa patrie, mais plutôt faire en sorte que le salaud d’en face meurt pour la sienne » 

            Voilà cela ne change rien grand chose, cherchons l’erreur, le résultat est le même, simplement les noms changent !
              

          • ZenZoe ZenZoe 31 mai 2017 09:34

            Le petit con qui a fait ça ne méritait pas deux lignes dans un journal. En voulant son petit quart d’heure de gloire, il s’est fait bien plus de mal à lui-même qu’à la France qui en a vu d’autres et à De Gaulle réduit en poudre.

            Les politiques qui commentent ce non-évènement veulent aussi leut petit quart d’heure de gloire. Eux ont des valeurs, que les électeurs le sachent ! Qu’ils s’occupent plutôt des problèmes des Français.

            Les media qui publient cette non-information n’ont vraiment rien d’autre à mettre en avant ? Désolant !


            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 31 mai 2017 11:30

              Il n’avait pas 20 ans, il avait été mobilisé par la France pour mourir dans une guerre qui n’était pas la sienne ! Il était le fils unique.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité