• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Office Culturel de Cluny, la fin d’une association culturelle (...)

L’Office Culturel de Cluny, la fin d’une association culturelle soupçonnée de dérive sectuelle ?

L’Office culturel de Cluny, association artistique et culturelle d’inspiration catholique a récemment été condamné par la Cour d’appel de Paris à verser à 21 anciens membres permanents des dommages et intérêts à titre de réparation du préjudice résultant de la perte de chance de percevoir une retraite, pour un montant total d’environ 1 million d’euros. Les plaignants, avaient travaillé bénévolement dans cette association pendant plusieurs années sans qu’aucun salaire ne leur soit versé ni aucune cotisation sociale payées. L’exécution provisoire assortie au premier jugement de 2015 avait mis l’association dans l’obligation légale de se déclarer en cessation de paiement. Et l’Office Culturel de Cluny a été déclaré en liquidation judiciaire le 29 mars 2018. Ce jugement met-il fin par la même occasion à une secte culturo-religieuse ?

Cette association loi 1901 a, à plusieurs reprises, été qualifiée de secte. Créé dans les années 1960 par un jeune comédien, Olivier Fenoy, elle tient son nom du café parisien où ils se réunissent et a pour but de « s’engager dans une action culturelle portée par une vision de l’homme fondée sur les valeurs chrétiennes ». Les membres partageaient le style de vie des communautés nouvelles bien que l’association ne fut jamais reconnue comme communauté religieuse par l’Eglise Catholique.

Si elle n’est pas reconnue par l’Eglise, elle est en revanche par l’Etat : En 1970 son fondateur prend en charge l’animation culturelle de La Roche-sur-Yon. En 1972, l’association est agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports et reçoit ses premières subventions. Olivier Fenoy est alors décoré de l’Ordre National du Mérite et nommé membre du Haut Comité de la Jeunesse et des Sports.

L’association multiplie ses activités en France et à l’étranger en créant une série de structures autonomes rassemblée par le même esprit, « la mise en commun de leurs talents, leur travail et leurs convictions en vue du bien commun ». Les membres développent des tournées théâtrales, des spectacles (animation du château de Chambord, spectacle d’histoire et d’expression populaire au Creusot, clôture des rencontres du renouveau charismatique à Strasbourg, etc.)et même la réalisation d’un film sous le patronage de l’UNESCO. Ainsi, les animateurs de l'Office Culturel de Cluny ont suscité depuis longtemps d'autres associations qui ont pris leur autonomie et dont les activités sont reconnues dans les milieux culturels et artistiques (Tournefou, Théâtre de l'Arc en Ciel...).

En 1981, Olivier Fenoy a été exclu du Haut Comité à la Jeunesse et aux Sports. En 1982, le Ministère retire son agrément à l’Office culturel de Cluny pour collusion entre une communauté religieuse et un organisme d’éducation populaire, ses subventions de fonctionnement sont donc coupées. L’Agrément sera redonné en 1990 par le Conseil d’Etat, après quelques années de recours juridiques.

En 1995, l’Office culturel de Cluny est cité dans la liste de 173 « mouvements sectaires », de la commission d’enquête parlementaires sur les sectes en France. En 1996, l’agrément de l’OCC est de nouveau retiré par le Ministère, décision annulée par le Tribunal Administratif en 1998, un jugement qui fut confirmé par la Cour d’appel en 2002. En 2005 le Premier Ministre Jean Pierre Raffarin, rend caduque la liste établie par le rapport de 1995 au motif que certains critères étaient « des plus malheureux ».

La personnalité du fondateur de l’association est elle aussi sujette à rumeur : qualifié de fort charisme voire de gourou, l’initiateur est au cœur d’un scandale qui, lorsqu’il éclate en 1997, provoque le départ de plusieurs membres : Il entretient une relation cachée avec un autre membre majeur à l’époque des faits.

Lors du procès des 21 anciens membres, un témoignage est porté contre lui par une femme qui intègre au dossier une attestation, dans laquelle elle rapportait des faits présumés « d’abus de nature sexuelle ». Ces faits anciens, prescrits par la justice, n’ont jamais fait l’objet de poursuites. Dans un premier temps Olivier Fenoy porte plainte pour diffamation puis, face au refus du tribunal de reporter l’audience, de nouveaux témoignages ayant été fournis quelques jours auparavant, il se désiste et retire sa plainte. Ces nouveaux témoignages ont eu comme conséquence immédiate sa démission des charges qu’il occupait et son départ.

Au centre de rumeurs et au cœur de plusieurs feuilletons judiciaires, l’Office Culturel de Cluny est aujourd’hui en liquidation judiciaire. Si le travail de ses membres et des structures partenaires ont multiplié les succès et artistiques et rempli les rubriques culturelles de la presse régionale, l’organisation de l’OCC aura quant à elle fait couler beaucoup d’encre dans les rubriques de faits divers, de mœurs et d’actualité.

 

Moyenne des avis sur cet article :  1.75/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Arthur S Bécassine 28 septembre 2018 17:49

    Sectuel, c’est difficile à dire, même s’il y a des obsédés sectuels !

    On pourrait dire une perversion textuelle ?



    • Christ Roi Christ Roi 28 septembre 2018 20:25


       

       smiley  smiley smiley ARTICLE ANTI-CATHOLIQUE DU JOUR ! 
                   smiley smiley 
       smiley  smiley 
       smiley  smiley 
       smiley  
       Il ne se passe pas une journée sans qu’un athée haineux (pléonasme) nous ponde un article haineux contre la religion et particulièrement la Catholique. si celle-ci doit disparaitre, ce n’est certainement pas dans leur tête, ils ne pensent qu’à elle ! On voit bien que même avec leur esprit complètement dégénéré par la télé et l’école, les athées s’aperçoivent bien que l’effondrement de notre société coïncide parfaitement avec l’athéisme d’Etat, ( ce que l’Eglise avait prévue depuis 2000 ans dans le Livre en parlant de la construction des tours, l’exaltation de la sodomie, la confusion des langues, etc.). Alors ils s’affolent et cherchent à se rassurer avec ces articles délirants comme celui-ci qui ne les convainc même pas eux-même. Bref, la fin est proche pour les mensonges, tout va super bien !  smiley

    • Christian Labrune Christian Labrune 28 septembre 2018 21:55
      @Christ Roi
      ..................................................................
      J’ai une très bonne nouvelle pour vous : l’Immaculée Conception, qui m’apparaît presque tous les mercredis dans la grotte des Buttes-Chaumont, vient de me confirmer, il y a deux jours, que la fin du monde était pour bientôt : entre Noël et le nouvel an de la prochaine année.
      Elle a résolu de n’apparaître plus jamais qu’à des athées. C’est bien dommage, mais je ne parviens pas à la persuader de recommencer à apparaître aussi à des catholiques. C’est qu’elle est devenue extrêmement féministe, dans le style « femen », et elle paraît avoir désormais une dent contre eux.


      • colibri 29 septembre 2018 10:35
        Il convient de différencier ce qui est du domaine de la secte , effectivement cette OCC a l’air d’avoir eu un gourou à sa tête ce qui est condamnable , et ce qui est du domaine du travail bénévole qui concerne aussi d’autres associations qui elles ne sont pas de sectes .

        Il serait problématique que le travail bénévole ne soit pas reconnu , qu’une personne ne puisse plus œuvrer gratuitement et aider sans salaire , c’est ca le véritable scandale qui risque d’impacter toute la société .

        •  C BARRATIER C BARRATIER 29 septembre 2018 20:35

          Avec les sectes, le gourou empoche....On trouve des gourous là où on ne les imaginait pas

          Voir en table alphabétique des news :

          cOLIBRIS, Rahbi, secte, cousinage STEINER http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=280

          • Christian Labrune Christian Labrune 29 septembre 2018 22:45
            @C BARRATIER

            Très intéressante, la page que vous signalez ! Je ne savais pas grand chose de Rabhi, que j’avais dû entrevoir deux ou trois fois par hasard dans des émissions télévisées. Il m’avait fait exactement la même impression que Hulot : une espèce de charlatan grotesque, sur lequel il serait idiot de se documenter plus de dix minutes, mais j’étais quand même loin d’imaginer que tout ce monde-là - et il faudrait ajouter le pédagogue Meirieu, cité lui aussi - pouvait communier dans un commun obscurantisme. Cet article, que je viens de trouver, et dont l’auteur paraît n’être pas dupe, est aussi assez instructif :

            https://www.monde-diplomatique.fr/2018/08/MALET/58981

          •  C BARRATIER C BARRATIER 30 septembre 2018 21:11

            @Christian Labrune
            Merci pour ce lien ; Très intéressant
            Je le ferai connaitre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès