• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’OMS : Organe de Propagande du Lobby Pharmaceutique

L’OMS : Organe de Propagande du Lobby Pharmaceutique

Non content de s'être lamentablement planté dans ses prospectives de début d'année sur la crise du Coronavirus, choisissant de donner intérêt et total crédit aux pronostics et prévisions délirantes de Neil Ferguson, qui s'était d'ailleurs déjà fourvoyé de façon similaire lors de l'épisode H1N1, surestimant grandement les conséquences, et qui prédisait cette fois des centaines de milliers de morts par pays à cause du coronavirus, l'OMS, qui fut un intermédiaire important de ce dangereux catastrophisme, nous assure maintenant que le Coronavirus pourrait « ne jamais disparaître » !

On aurait bien envie de se plier de rire si tout cela n'était pas si grave. Non seulement l'OMS semble incapable de la moindre auto-critique, mais de plus se relance de plus belle dans les registres de la débilité crasse et du conflit d'intérêt.

Que des commerciaux et des publicitaires, des avocats ou des politiciens aient un parti pris et usent de divers stratagèmes de communicants est en soi une chose relativement compréhensible, mais quand cela vient de l'Organisation Mondiale de la Santé, et que cela se fait avec autant de cynisme, ça devient extrêmement préoccupant.

Bill Gates de son côté, non content de nous avoir imposé le monopole de Windows ad vitam aeternam pour nos ordinateurs, nous rappelant au passage à la formidable hypocrisie du capitaliste emblématique qu'il est, croyant aux vertus constructives de la concurrence et de la compétitivité, mais uniquement pour les autres, entend lui forcer l'humanité tout entière à se vacciner contre le terrible Coronavirus. Et cela, bien sûr, toujours au gré de cette insupportable science cynique du communicant moderne, dans le but stricte et inattaquable de veiller au bien être de l'humanité. C'est aussi dans ce but philanthropique immaculé qu'il finance au travers de sa fondation l'OMS et quantité de médias d'envergure dans le monde entier à hauteur de millions de dollars par ans, y compris des médias Français d'ailleurs.

L'OMS et Bill Gates, on l'aura compris, travaillent pour le complexe pharmaceutique. Une industrie qui est probablement dans les faits devenue pour l'humanité un fléau bien pire que toutes les maladies jamais connues dans toute l'histoire. Une industrie tentaculaire notamment capable d'imposer à des pays entiers la vaccination obligatoire des populations, et ce, grâce à des agents commerciaux placés aux plus hautes places de nos gouvernements. Ainsi, en 2018, étaient imposés en France rien de moins que 11 vaccins obligatoires pour les enfants... Un scandale absolument surréaliste, une abomination d'ailleurs toujours en vigueur et que les diverses frondes désespérées d'une minorité consciente des risques parmi les populations n'ont à ce jour jamais pu contre-carrer.

L'industrie pharmaceutique, dans la logique capitaliste, vise perpétuellement la croissance, et dans cette optique, si les maladies naturelles ne sont soudain pas assez virulentes et menaçantes, il convient bien sûr d'en inventer des nouvelles.

Rappelons brièvement que nous devons aussi à cette industrie quelques inclassables et formidables progrès : Le Napalm, le Zyklon B et le gaz sarin par exemple. On leur doit aussi le Round up et l'émergence de la tentaculaire corporation Monsanto, célèbre institut de bienveillance pour l'humanité, elle aussi. En clair, quand elle ne fabriquait pas encore de « médicaments », les prémices de l'industrie pharmaceutique faisait dans les armes de guerre, une bien étrange concomitance.

À ce sujet, on aimerait d'ailleurs parfois que nos amis journalistes antifascistes, surtout en ces temps de pandémie mondiale, s'intéressent un peu moins à la pseudo extrême droite et aux grands discours moralistes abscons, et un peu plus aux origines historiques de la création du complexe pharmaceutique, ils réaliseraient peut-être enfin que la genèse de toute cette organisation et de ce marché captif remonte à l'Allemagne des « belles années » et aux authentiques fascistes. Ils réaliseraient que les premiers progrès dans le domaine de la pétro-chimie, et dont est issue cette industrie médicamenteuse, sont nés au cœur du consortium Nazi. IG Farben, dont on ne parle que trop rarement au bulletin des nouvelles, était abreuvée, déjà à l'époque, par des capitaux et des moyens logistiques généreusement fournis, là encore, par de « philanthropes » Américains, et ce fut là ce qui constitua le contexte de l'émergence du tout premier modèle de colosse industriel, le tout premier modèle de « multi-nationale » de l'histoire moderne.

Au lieu de cela, nous avons en vitrine de nos radios publiques quelques énergumènes au QI de haricot vert, bobos indigents, ignares et incultes qui se permettent de cracher sur la personne de Dider Raoult et sur ses pseudos « fans ». Comment peut-on laisser de tels arrivistes dénigrer ainsi en toute impunité une sommité de la médecine Française à la tête d'un hôpital high-tech et d'une équipe de médecins hautement qualifiés qui ne font eux pas dans les beaux discours mais dans le soin médical et la recherche, dans la science, et qui ont prouvé, je répète « prouvé », que ce maudit Coronavirus était parfaitement soignable. Et cerise sur le gâteau, ces énergumènes vendus aux discours officiels sont sponsorisés par les deniers publics. Oui, c'est en étant rémunérés avec votre propre pognon qu'ils vous insultent. Au lieu de faire leur boulot, ces champions du politiquement correct entendent fièrement débusquer le fascisme en s'en prenant éternellement à des cliches éculés et à Alain Soral notamment, leur punching ball favorit, et contre lequel ils ne tiendraient pas 2 minutes, ni dans un débat, ni dans un ring.

Ces indigentes raclures, sponsorisées par nos impôts, continuent ainsi leur joyeux travail de désinformation, poussant leur travail de propagandiste jusqu'au ridicule le plus total et cautionnant ainsi depuis plusieurs semaines ce qu'il convient d'appeler un ignoble crime d'état contre les personnes âgées de notre pays, contre nos anciens, qui sont ceux qui étaient les plus fragiles et les plus à risque face à la maladie, et qu'on a abandonné à leur sort dans les Ehpad, les refusant dans les hôpitaux, leur administrant des substances dangereuses, inefficaces et onéreuses en lieu et place des traitements appropriés. Plutôt que de concentrer la prévention sur eux et de simplement les soigner de façon appropriée, nos dirigeants nous ont imposé à tous un délire total, une psychose surréaliste, une dictature sanitaire dont certains des effets seront irréversibles pour les libertés publiques, et cela se ressent d'ailleurs dans le ton insupportable avec lequel s'adressent à nous nos dirigeants dans leurs communiqués. Ils nous ont infantilisés et réduits, un peu plus encore, à du simple bétail. Ils ont, au lieu de réagir intelligemment et de faire simplement leur travail, sacrifiés notre économie déjà vacillante. Et si cette économie est aujourd'hui vacillante, ce n'est d'ailleurs en rien à cause de la productivité Française elle-même, d'un quelconque manque de savoir faire Français ou d'un manque d'effort à la tâche de la brave population Française, mais essentiellement à cause de l'incompétence politicienne cumulée et de leurs différentes trahisons depuis trois ou quatre décennies.

Et après tout cela, après une telle incurie, un tel scandale sanitaire et une telle incompétence de leur part à tous, l'OMS a le culot de se pointer la tête enfarinée et de nous annoncer que le Coronavirus ne « disparaîtra peut-être jamais ». « Il nous faut un douzième vaccin obligatoire messieurs dames ! », et surtout, « il nous faut vacciner la totalité de la population ! ». Ce serait sinon, n'ayons pas peur des mots, un cas de non-assistance à personnes en danger !

Mais combien de temps continuerons-nous à souffrir et endurer ces surréalistes scandales ?

 

https://healthimpactnews.com/2020/is-w-h-o-director-tedros-a-terrorist-global-ties-to-bill-gates-clinton-foundation-dr-fauci-china-and-genocide/?fbclid=IwAR35WUUy4DYJZMu_yPtpIVSXD-oJMw8_4gwvAdiT1Nd1h-qVxiBwEEpgZPc

https://childrenshealthdefense.org/news/government-corruption/gates-globalist-vaccine-agenda-a-win-win-for-pharma-and-mandatory-vaccination/

https://www.fort-russ.com/2020/05/kennedy-heres-why-bill-gates-wants-indemnity-for-vaccines-are-you-willing-to-take-the-risk/


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 19 mai 2020 13:55

    cuba fait donc partie de big phama ............


    • McGurk McGurk 19 mai 2020 15:34

      Je ne suis pas d’accord sur un point essentiel.

      L’OMS a, dans cette crise, toujours été prudente quand aux informations qu’elle a fourni au public et dément très rapidement les conneries distillées par le gouvernement/les médias/sites internet.

      A savoir cette pseudo-science de bas étage avec laquelle on nous fout littéralement les boules pour qu’on ne sorte pas ou ne fasse pas telle action que le pouvoir ne souhaite pas.

      La dernière en date que je viens de voir, comment empêcher les gens de partir en vacances à la mer :

      https://www.medisite.fr/coronavirus-plage-peut-on-attraper-le-coronavirus-en-se-baignant.5566231.806703.html

      L’article est pathétique, surfe entre autorité scientifique, idée non vérifiée mais très suggérée comme vraie et non-connaissance mais comme non vérifiée elle est prise comme vraie.

      On y joue avec la notion de « distance-barrière » quasiment jamais respectée dans les lieux publics et qui plus est récréatifs et peur.

      Pathétique. Nul. Hitlérien au possible. Honte à la presse et aux sites gérés par des personnes aussi malhonnêtes.


      • Jeekes Jeekes 19 mai 2020 18:01

        Globalement d’accord.

        L’OMS, comme toutes ces ’’structures supramondiales’’ n’est constituée que d’un ramassis de crapules corrompues jusqu’à l’os.

         

        Cependant là, dire que :

        ’’Bill Gates de son côté, non content de nous avoir imposé le monopole de Windows ad vitam aeternam pour nos ordinateurs’’

         

        Faut pas exagérer. Ok Gates est une ordure, c’est un fait établi.

        Mais il ne nous a rien imposé du tout. Il a seulement joué sur la connerie, la crédulité (et la fainéantise) de l’utilisateur lambda.

         

        Pour qui le veut, y’a largement moyen de se passer de windeaube et de toutes les merdes pourries de chez microsoft !

        Faut juste un peu se sortir les doigts...

         

         


        • McGurk McGurk 19 mai 2020 18:06

          @Jeekes

          Le but d’un dirigeant d’entreprise est de gagner des parts de marché, certainement pas de partager et « être sympa ». C’est un requin, tout simplement, comme les autres PDG.

          Je passerai volontiers la diatribe qui suit...


        • zygzornifle zygzornifle 20 mai 2020 09:11

          L’OMS : « Orgasme » de Propagande du Lobby Pharmaceutique ….


          • caillou14 rita 20 mai 2020 09:13

            l’OMS coûte des centaines de millions de dollars pour un résultat négatif !

            Cet organisme permet à la Chine d’avoir une porte ouverte sur les démocraties !

             smiley


            • Albar Albar 20 mai 2020 11:11

              L’OMS est une loge en elle meme ou le profit passe par le crime contre l’humanité.

              Il n’y a pas complot ? On est bien servi.

              Il faudra bien se réveiller un jour ! Les satanistes doivent être combattu par tous les moyens, le boycotte en est un.


              • QAmonBra QAmonBra 20 mai 2020 11:17

                Merci @ l’auteur pour le partage.

                Outre le fait que c’est un bon article dont je partage, pour l’essentiel, l’indignation et le point de vue, j’estime utile de rappeler que sauf très rare exception confirmant la règle, la gratuité « philanthropique » des milliardaires est un conte de fées pour adultes ignares et infantilisés, type citoyens U$, tout comme le sens du bien être et de l’intérêt général des multinationales, banques et autres institutions financières du genre « blackrock » !

                La main qui donne étant toujours celle qui ordonne, les apparentes dérives de l’OMS concernant cette étrange pandémie n’ont rien de surprenant, tout comme celles de notre gouvernement avec son président associé-gérant des Rothschild.

                Personnellement, ce qui n’est pas loin de me « faire péter les plombs », c’est le crédit attribué par lesdits dirigeants en matière de santé publique, mondiale et/ou nationale, à un illuminé, pour ne pas dire ordure dégénérée, n’ayant cessé de dénoncer une prétendue surpopulation mondiale. . . 


                • Cariolenti Giulio 20 mai 2020 11:22

                  Alexandre Berger bonjour.

                  Voici un lien montrant une des faces quasi inconnue concernant M. Soral :

                  https://www.youtube.com/watch?v=4nCAr-ZsLb4

                  Bonne journée.


                  • Emohtaryp Emohtaryp 20 mai 2020 13:33

                    OMS = Organisation Mafieuse de la Santé


                    • njama njama 21 mai 2020 13:56

                      Non l’OMS n’est pas fiable, ceux qui croient en ses soi-disant vertus purement philanthropiques et charitables (tout se paie ! ) sont dans la croyance, comme dans la croyance en une église ! et même pas, en un secte d’experts devenus grands prêtres de la science, mais plus encore, davantage de l’idéologie utilitariste dans laquelle chaque individu n’est qu’une unité statistique !

                      l’OMS est parfois loin de la science, c’est juste le fait qu’elle en est proche parfois qui lui donne du crédit dans l’opinion... l’OMS n’est jamais qu’un bras d’un projet politique d’une future organisation mondiale, de même que la médecine a été un faire-valoir du colonialisme, un messianisme du bien commun qui écrasait comme un bulldozer toutes considérations environnementales des sujets qu’elle prétendait « protéger » pour mieux les assujettir, les anesthésier.



                      • njama njama 21 mai 2020 13:57

                        peut-on faire encore confiance à l’OMS ?
                        L’OMS, bateau ivre de la santé publique : les dérives et les échecs de l’agence des Nations Unies
                        de Bertrand Deveaud et Bertrand Lemennicier
                        Faut-il supprimer l’Organisation Mondiale de la Santé ? S’appuyant sur les résultats d’une longue enquête, deux auteurs français portent un diagnostic sévère sur cette Organisation Internationale. Ils prônent sa privatisation et sa mise en concurrence avec d’autres institutions privées aux buts identiques. Deux ans d’investigation à Paris, Genève, New York et Washington, des témoignages, la consultation de rapports officiels, de documents confidentiels, ont été nécessaires à l’élaboration de cette vaste enquête critique, la première du genre, consacrée à l’Organisation Mondiale de la Santé.
                        (date de publication : septembre 1997)
                        http://www.amazon.fr/OMS-publique-d%C3%A9rives-lagence-Nations/dp/2738457037


                        • njama njama 21 mai 2020 14:06

                          Depuis 50 ans, l’OMS censure toute étude sur l’impact de l’industrie nucléaire
                          L’assemblée générale annuelle de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a été perturbée pour la troisième fois par des organisations demandant l’abrogation de l’Accord passé avec l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA).

                          Le 28 mai 1959, il y a exactement 50 ans, un protocole d’accord OMS-AIEA avait été approuvé par l’Assemblée générale. Il stipule que les deux organisations doivent se concerter sur tous les sujets d’intérêt commun. Dans la pratique, il signifie que l’OMS ne peut pas publier d’études sur les maladies provoquées par les radiations sans l’accord préalable de l’AIEA. Cet accord a été scrupuleusement respecté, y compris après l’accident de Chernobyl et les guerres du Kosovo et d’Irak.

                          Il s’ensuit que l’OMS a censuré toutes les études sur les maladies liées à l’industrie nucléaire, civile ou militaire, depuis un demi-siècle et attribué faussement de nombreux problèmes de santé publique à des facteurs mineurs.

                          http://www.voltairenet.org/article160442.html


                          • njama njama 21 mai 2020 14:07

                            Une OMS qui ne regarde en santé que ce qu’elle accepte de regarder... ou ce qu’elle n’est autorisée à regarder !

                            La brèche dans l’édifice de ce qui serait supposé nous vouloir du bien à l’humanité est là, l’OMS ne fait qu’obéir à des critères qui ne dépendent pas que de elle ! mais que de ses propres statuts complétement vérolés. En en ayant conscience, nous ne pouvons jeter que le discrédit sur cette Organisation jusqu’à ce qu’elle se soigne de ses propres corruptions internes, de cette gangrène qui nous intoxique !


                            • njama njama 21 mai 2020 14:09

                              L’OMS n’est au final qu’un bureaucratie politique ! qui se sert du sujet de la santé pour réaliser son programme.


                              • Stephen 24 mai 2020 20:59

                                Intéressant votre article. En parlant de Monsanto, ils tuent plus que le virus avec Roundup. La même chose avec l’industrie Fast Food ici dans les États-unis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité