• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’ordre mondial au temps de Corona

L’ordre mondial au temps de Corona

Au cours des dernières années et décennies, les chercheurs et les spécialistes se sont penchés sur les règles, principes et normes régissant l'ordre mondial existant, et les institutions et organisations qui incarnent la pensée de ce système et mettent en œuvre ces règles, principes et normes et cherchent à fixer le rythme du « système » et à travailler pour le gérer et veiller à ce qu’il existe une « pyramide » de pouvoir au sommet de laquelle se trouve un État, et que d’autres Etats sont en compétition pour atteindre ce sommet et supprimer le pôle mondial qui y repose, ou le concurrencer, ou partager le sommet avec lui, ce qui signifie un partage du pouvoir, de la domination et de l'influence mondiale. Mais une menace massive est venue de l'extérieur du cadre de la recherche stratégique pour révéler à tous les abus de ce système et confirmer la fragilité de ses institutions et la faiblesse qui règne dans ses organisations.

Quand je parle de la menace du virus Corona pour le monde entier, je ne parle pas de la faiblesse institutionnelle de l'Organisation mondiale de la santé, qui réussit très bien à faire face à cette menace imminente pour la santé, mais je veux mettre la lumière sur l'opinion de la pyramide de ce système et de ses institutions, qui est l'ONU, dont nous n'avons pas entendu de voix ni vu de rôle dans la gestion de cette crise. L’ONU est totalement absente d'un événement qui affecte ses différents États membres, grands et petits, à des degrés divers, car chacun face à cette menace souffre à différents degrés.

Quelqu'un pourrait dire, et quelle est la relation des Nations Unies avec un risque pour la santé ?! Et ici, je ne veux pas dire que cette organisation internationale, l'organisation mère, devrait jouer un rôle complémentaire ou de soutien pour l'une de ses organisations (santé mondiale), mais je veux dire qu'elle a un rôle à jouer pour mobiliser les énergies des États membres et coordonner et diriger la coopération internationale pour faire face à ce danger, au lieu du chaos qui balaie la scène internationale dans divers secteurs économiques, de santé et d’autres !

Des appels sont lancés en Orient et en Occident pour une coopération internationale efficace à ce moment historique décisif, mais personne n’entend ces appels et personne n’y répond. Nous voyons à la place de cela des luttes pour la domination et l'influence mondiales et l'aspiration de la part des grandes capitales mondiales pour l’après Corona. Nous entendons également des voix, des opinions et même des faits incarnant l'horrible chute humaine dans ses pires manifestations, notamment en ce qui concerne le sacrifice des personnes âgées et des malades en cas où s’ impose le choix entre leur vie et celle des jeunes ! Les droits de l'homme, qui étaient le point d'entrée le plus important pour que l'Occident s'immisce dans les affaires de plusieurs pays et mette la pression sur les régimes pour préserver et respecter ces droits étaient absents ! Il n'y a pas eu de discussion sur l'humanité, et l'ego est apparu sous ses formes les plus laides, non seulement au niveau des individus, mais aussi au niveau des pays, où la coopération était absente et de nombreuses valeurs et principes que beaucoup de gens ont salués se sont effondrés, et le voile n’a pas tardé à tomber pendant les heures de danger !

La peur humaine est un problème tout à fait compréhensible, mais les pays vivant la peur peuvent représenter un nouveau phénomène dans le monde politique, car cette fois, la peur ne vient pas d'une guerre féroce ou d'une défaite militaire dévastatrice, mais d'une épidémie qui se propage dans le monde et qui a besoin d'une prise de conscience politique qui met en œuvre une stratégie qui est censée être prête dans les tiroirs pour gérer les crises.

Il ne fait aucun doute que la confusion et la mauvaise gestion de la crise qui s'est propagée parallèlement à la propagation du virus Corona ont rendu les défenseurs de la mondialisation frustrés et désespérés parce que ce phénomène, qui était un slogan pour le monde au XXIe siècle, a subi un deuxième coup sévère après la propagation des politiques protectionnistes et isolationnistes dans plusieurs grands pays, où le monde s'est tourné vers la fermeture des frontières et l’arrêt des vols aériens, et où la réflexion coopérative entre les partenaires stratégiques et les alliés traditionnels a été absente, et où les décisions de fermer l'espace aérien et les frontières l’ont emporté sur les autres politiques, alliances, intérêts et partenariats !

Il est vrai que les pertes - notamment économiques et commerciales - sont exorbitantes et que la durée de la crise résultant de l'épidémie du virus Corona est inconnue et difficile à prévoir avec précision, mais l'histoire humaine est remplie de telles crises provoquées par la propagation d'épidémies, et nous pensions que le progrès et le développement scientifique avaient produit des systèmes sophistiqués d'interaction collective internationale avec de telles crises pour limiter les pertes et les effets humanitaires au moins, mais la vérité a révélé un visage misérable au monde, où le jubilation a prévalu à un moment donné, et où les voix des accusations mutuelles se sont élevées à un autre moment, et où cet évènement a révélé des peuples qui sont excessivement immergés dans l'occulte, et d'autres complètement plongés dans la théorie du complot.


Moyenne des avis sur cet article :  1.23/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Julot_Fr 26 mars 22:55

    Cette crise, coordonnee a l’echelle globale, a ete fabriquee en Francepar le pouvoir politique (a la botte de la finance) comme le l’indique la classification de la Chloroquine comme substance veneineuse courant janvier par les autorites sanitaires francaises : Gilber Collar https://www.youtube.com/watch?v=MA0ilp1fRQg&feature=youtu.be . Pourquoi ? le systeme financier arrive a sa fin programmee, les acteurs de la finance globales doivent donc innover pour rester aux commandes, le green fascisme (accords de Paris..) n’ayant pas beaucoup de succes, on en arrive au virus avec la prise de controle totale par les gouvernements fascistes.


    • AlLusion AlLusion 27 mars 17:04

      @Julot_Fr,
       La France, La France, encore La France....
       Comme c’est comique de voir cela avec une loupe de grossissement.
       A la botte de la finance, mais c’est bien sûr come dirait Raymond Souplex dans les « Cinq dernières minutes ».
       Avez-vous déjà fait la relation entre les hommes et les autres vivants ?
       Il n’y a qu’une chose qui diffère et que l’homme a inventé pour faciliter les échanges : le pognon.Il 
       Avez-vous déjà jeté un regard comment fait le coucou ? Il dépose son oeuf dans le nid d’un autre oiseau. Son petit rejette très vite les oeufs de son hôte....
       


    • rita rita 27 mars 08:32

      Les dirigeants de la planète, se relèveront de cette crise comme à chaque fois les peuples sont là pour passer a la caisse !


      • AlLusion AlLusion 27 mars 16:58

        Dr Salem bonjour,

         Enfin un article qui tient la route.

         Je l’ai coché « excellent » parce qu’il voit un tantinet plus grand que les habitudes de ce cercle de forum.

         Bien sûr que les dirigeants devront se relever de cette crise et que le peuple sera là pour passer à la caisse, comme dit Rita,

         Les impots sont là pour ça. Un Etat ne peut pas tomber en faillite.

         Une entreprise privée, peut déposer son bilan et fermer les portes de son entreprise qui ne pourra plus payer ses employés et l’ONSS.

         On dirait qu’on aprend le 21ème siècle qui n’est qu’une extrapolation du 20ème.

         


        • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 27 mars 22:41

          Texte FAUX CUL !

          donc forcément Incompréhensible pour les gens honnêtes 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès