• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’UE s’attend à ce que Donald Trump perde ses élections

L’UE s’attend à ce que Donald Trump perde ses élections

À cinq mois des élections américaines, les relations transatlantiques sont à un nouveau au plus bas alors que de nombreux experts affirment que la coopération n'a jamais été aussi cruciale. 

Au début de sa présidence, Donald Trump considérait l'Europe comme un lien important. Maintenant, il ne semble pas y avoir grand-chose dans cette relation, laissant un arrière-goût amer pour les dirigeants de l'UE. Les Etats-Unis sont arrivés un à point de rupture avec l'Europe et les organisations internationales. Les prochaines élections US représentent des enjeux brûlants pour l'UE. 

La seule question qui intéresse les responsables politiques de l'UE c'est de savoir si Donald Trump pourra rester encore président à partir de novembre 2020. Angela Merkel a refusé l'invitation du président américain de se rendre au G7 en parlant du danger du Covid-19. Donald Trump a ironisé sur cette réponse et a ridiculisé le club des puissances économiques en les qualifiant d 'être dépassé, tout comme il a qualifié l'Otan d'être obsolète au début de son mandat. Quand il a demandé à ce que la Russie rejoigne le G7 depuis son exclusion en 2014 avec la guerre en Ukraine et le référendum démocratique en Crimée, le Royaume-Uni, la Canada et l'UE ont rapidement rejeté cette idée, confirmant la profonde division entre les puissances occidentales. 

Max Bergmann, expert en relations transatlantiques au Center for American Progress, un think tank de Washington connu pour ses opinions libérales, a fait remarquer que l'administration Trump n'envoie pas de nouveaux ambassadeurs en UE en préférant cumuler les fonctions ce qui montrerait un signe de désengagement américain en UE, ou une défaite annoncée de Donald Trump. Ronald J. Gidwitz, est à la fois ambassadeur US en Belgique et depuis le 1 mai 2020 ambassadeur par intérim auprès de l'UE. Richard Allen Grenell a quitté son poste d'ambassadeur à Berlin le 1 juin pour devenir directeur du renseignement national par intérim. « Aucun de ces postes ne devrait obtenir un remplacement permanent avant l'année prochaine et cette administration n'a jamais vraiment cherché à engager l'Europe, c'est en quelque sorte abandonner le prétexte qu'elle va le faire, dans ce qui pourrait être sa dernière année », a déclaré Max Bergmann. 

Au début du mois de décembre dernier, les dirigeants étaient ravis d'avoir assisté à un sommet de l'Otan au Royaume-Uni sans y voir aucune catastrophe provoquée par Donald Trump. Les conservateurs britanniques, qui se trouvaient au milieu d'une campagne électorale générale, ont été particulièrement soulagés par cette visite qui s'est relativement passée sans incident. Les dirigeants européens savaient que la relation était mauvaise mais pensaient qu'elle s'était au moins stabilisée. Au milieu de la crise sanitaire du Covid-19, cela ne fait cependant aucun doute que les choses ont empiré. L'Allemagne a accusé Donald Trump d'avoir tenté d'acheter une entreprise biomédicale travaillant à la mise au point d'un vaccin. Les États-Unis ont nié les allégations mais les craintes d'une guerre des vaccins persistent, en particulier en raison du refus du président américain de participer à une campagne d'engagement de l'UE pour lever des fonds pour la réponse au coronavirus. Face à des critiques acharnées pour sa propre mauvaise gestion de la pandémie aux États-Unis, Donald Trump s'est déchaîné contre la Chine et l'Organisation mondiale de la Santé pour finalement déclarer qu'il romprait les liens avec cette dernière. 

Les dirigeants de l'UE ont également peu d'espoir que les différends commerciaux en suspens soient résolus avant les élections de novembre. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, n'est en effet pas venue à Washington depuis son entrée en fonction le 1er décembre dernier. Max Bergmann a précisé que si certains responsables allemands se réjouissent du départ de Richard Allen Grenell, le message global n'est pas bon pour l'UE. « A Berlin, c'est un soupir de soulagement, je ne pense pas qu'il y ait une impatience pour un nouvel ambassadeur nommé par Donald Trump », a-t-il déclaré. Mais il a ajouté : « Ne pas avoir d'ambassadeur en Allemagne, avoir un ambassadeur intérimaire à double casquette auprès de l'UE, montre simplement le point de vue de l'administration sur l'Europe. Il ne valorise pas l'Europe comme partenaire comme il se doit et cela se reflète dans ces nominations ». Aussi, les responsables politiques de l'UE misent sur une non élection de Donald Trump. 

Les émeutes Black Lives Matter. Les appels de Donald Trump pour appliquer des mesures de répression plus vigoureuses avec une réponse militarisée à de nombreuses manifestations de rue qui viennent d'avoir lieu au travers des États-Unis ont accru les craintes en Europe qu'il y ait quelque chose de profondément brisé dans la société américaine que même le locataire de la Maison Blanche ne pourrait pas résoudre. Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, SPD, a condamné les violences aux Etats-Unis et à demander au président américain de respecter l'Etat de droit en qualifiant les manifestations de « légitimes » en tweetant : « Les démocraties ne doivent jamais dégénérer - même pas par des mots » ; « Menacer par la violence ne déclenche que de nouvelles violences ». 

Olivier Renault

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1658


Moyenne des avis sur cet article :  1.1/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • armand 8 juin 2020 10:52

    Les choses s’aggravent, ni l’un ni l’autre ne font envie...


    • Ecureuil66 8 juin 2020 16:50

      on s’en fout des américains qu’ils restent chez eux, qu’ils sortent de l’OTAN et qu’on dissolve cette organisation bouffeuse de fric , les ennemis des américains ne sont pas forcement les nôtres et qu’on apprenne à se débrouiller tous seuls ...presque toutes les guerres ont leur origine dans l’appel au secours d’un petit pays inconscient et provocateur qui compte sur ses alliés pour le défendre...on connaît les résultats 


      • Le421... Résistant Le421 8 juin 2020 17:19

        @Ecureuil66
        L’Europe aurait mille fois mieux fait de se rapprocher intelligemment des Russes que de s’acoquiner connement avec les ricains.
        Se masturber en parlant d’Overlord ne doit pas faire oublier Bagration...

        Là, je sens que ça va encore lancer la polémique avec les droitos du fond de la classe !!  smiley


      • révolQé révolQé 9 juin 2020 10:48

        @Le421,
        ceux que d’aucun nomment parfois ’’ les droitos ’’ devraient savoir que les souverainistes se sentent dans l’ensemble plus proches de la Russie que des USA.
        Ils savent également que ce sont les Russes qui ont payé le plus cher tribu lors de la 2ème GM et que sans eux, le résultat eut surement été différent.

        Over-Lord c’est bon pour les films Hollywoodiens et les livres scolaires F.nathan, sans me montrer irrespectueux pour les pauvres GI’s venus se faire tuer ici.


      • charlyposte charlyposte 9 juin 2020 21:04

        @Ecureuil66
        Et pourtant les démocrates n’attendent que ça...la guerre et les conflits en tout genres, tristement ainsi.


      • av88 av88 8 juin 2020 17:20

        Trump est un homme d’affaire et comprend le monde comme un homme d’affaire.

        Pour lui, un sou est un sou, donc les déficits commerciaux des USA vis à vis de la Chine et l’Allemagne doivent cesser ou être fortement diminués.

        Ceci provoque la « guerre commerciale avec la Chine » et pour l’Allemagne ce sera plus simple, il suffira que l’Euro explose pour que l’Allemagne revienne un Deutschemark (qui aura une valeur supérieur de 20 % par rapport au Dollar) 

        Trump porte tout ces efforts envers la Chine car c’est le plus gros morceau, pour l’Euro, vu l’état du système bancaire européen, un petit coup de pichenette, et hop, fini l’Euro.


        • amiaplacidus amiaplacidus 8 juin 2020 17:57

          @av88

          Sauf que sous la présidence Trump, les déficits commerciaux des USA vis à vis de la Chine a augmenté.

          https://www.challenges.fr/monde/chine-l-excedent-commercial-baisse-sauf-avec-les-usa_636308


        • av88 av88 8 juin 2020 18:29

          @amiaplacidus
          « Sauf que sous la présidence Trump, les déficits commerciaux des USA vis à vis de la Chine a augmenté. »
          Trump veut réduire les déficits commerciaux avec la Chine et l’Allemagne, qu’il réussisse, c’est une autre affaire.


        • joletaxi 8 juin 2020 17:43

          l’auteur aurait du écrire

          l’Europe attend, et toute la gauche bienpensante, que Trump ne soit pas réélu

          sinon, tout cela part d’un « savant »Fauci, qui joue le conseil scientifique à lui tout seul, et qui flingue l’économie des USA, l’argument imparable de Trump

          et puis il y a Floyd,inespéré, car l’économie semble repartir

          Car voyez-vous, quand un livreur ,père de 3 enfants, se fait serrer le collet

          https://www.leparisien.fr/faits-divers/cedric-chouviat-mort-apres-son-interpellation-l-autopsie-evoque-une-asphyxie-avec-fracture-du-larynx-07-01-2020-8230815.php

          par des policiers, qui auront surement une réprimande ?, c’est une de ces choses qui arrivent, un blanc, tué par des flics blancs, rien à redire,on va pas battre le pavé, c’est des affaires de blancs

          Par contre, un noir tué aux USA, par un blanc, ça ça nous concerne, on va même descendre dans la rue, avec les gestes barrières bien entendu,les masques(pour le covid ?

          décidément, Mme Michu est crédule, elle croit à toutes les amnip


          • Emohtaryp Emohtaryp 8 juin 2020 22:23

            @joletaxi

            Mme Michu c’est fait blanchir les hémisphères par Bobards,Foutaises,Mensonges & Cie depuis des lustres, elle est hélas présentement en soin palliatif....

            Mais pas d’inquiétude toutefois, la durée d’obsolescence d’un château de sable ne dépasse pas l’intervalle de deux marées montantes...juste une question de lune ! smiley


          • Réflexions du Miroir AlLusion 8 juin 2020 17:47

            Obama a son époque s’intéressait plus à l’Asie dans ses relations commerciales.

            Trump a cassé ses relations avec l’Europe et avec l’Asie.

            Cherchez l’erreur....


            • charlyposte charlyposte 9 juin 2020 21:10

              @AlLusion
              Juste pour info, je rappelle qu’Israêl c’est aussi l’Asie, idem l’Arabie Saoudite. smiley


            • caillou14 rita 9 juin 2020 06:30

              Encore une fake new ?

               smiley


              • DACH 9 juin 2020 07:22

                "Le peuple américain est mûr et a maintenant compris à quel point les grands médias ne veulent pas diffuser la vérité mais cherchent à la réduire au silence et à la déformer, en répandant le mensonge qui est utile aux fins de leurs maîtres. Cependant, il est important que les bons – qui sont la majorité – se réveillent de leur lenteur et n’acceptent pas d’être trompés par une minorité de personnes malhonnêtes avec des buts inavouables. Il est nécessaire que les bons, les enfants de la lumière, se réunissent et fassent entendre leur voix. Quel moyen plus efficace de le faire, Monsieur le Président, que la prière, en demandant au Seigneur de vous protéger, vous, les États-Unis, et toute l’humanité, de cette énorme attaque de l’Ennemi ? Avant que le pouvoir de la prière ne s’effondre, les tromperies des enfants des ténèbres s’effondreront, leurs complots seront révélés, leur trahison montrera, leur effrayante puissance ne se terminera en rien, mise en lumière et exposée pour ce qu’elle est : une tromperie infernale.

                Monsieur le Président, ma prière est constamment tournée vers la nation américaine bien-aimée, où j’ai eu le privilège et l’honneur d’être envoyé par le pape Benoît XVI en tant que nonce apostolique. En cette heure dramatique et décisive pour toute l’humanité, je prie pour vous et aussi pour tous ceux qui sont à vos côtés au sein du gouvernement des États-Unis. J’espère que le peuple américain est uni à vous et à moi dans la prière à Dieu tout-puissant.

                Unis contre l’ennemi invisible de toute l’humanité, je vous bénis, ainsi que la Première Dame, la nation américaine bien-aimée et tous les hommes et femmes de bonne volonté."

                Carlo Maria Viganò

                Archevêque titulaire d’Ulpiana

                Ancien Nonce Apostolique aux Etats-Unis d’Amérique


                • DACH 9 juin 2020 07:24

                  Les chiffres de création d’emplois sont fortement repartis à la hausse. L’économie américaine repart aussi vite qu’elle avait encaissé brutalement les mises au chômage... Vitalité d’un pays dans un système qui pourrait être amélioré, dont celui de la protection sociale...


                  • julius 1ER 9 juin 2020 09:03

                    Au début de sa présidence, Donald Trump considérait l’Europe comme un lien important. Maintenant, il ne semble pas y avoir grand-chose dans cette relation, laissant un arrière-goût amer pour les dirigeants de l’UE. Les Etats-Unis sont arrivés un à point de rupture avec l’Europe et les organisations internationales

                    @ l’auteur,

                    Voila tout est dit, dans cette simple sentence ...la présence et la présidence néfaste de D Trump, il crée le chaos et déstabilise le monde entier en jetant aux orties des accords que ses prédécesseurs ont dûment signé ....

                    il y a une précédence dans l’Histoire, c’est Adolphe H qui signait des accords en veux-tu en voilà pour le lendemain se torcher avec ... excuser la vulgarité !!!!

                    c’est néfaste et contre-productif pour une certaine idée que l’on aurait de la coopération internationale, bien sûr il ne faut pas être angélique mais néanmoins il reste quand-même nécessaire que la parole donné soit respectée à minima sinon c’est le retour de la jungle !!!!!

                    et pour çà Trump va rester dans l’Histoire comme le fossoyeur du leadership américain !!!!


                    • charlyposte charlyposte 9 juin 2020 21:20

                      Je trouve pour ma part que Trump est un président plutôt modéré, ne cherchant pas vraiment la guerre et pas trop les conflits : avec les démocrates au pouvoir, toujours selon moi, le chaos sera au bout du chemin, voir un conflit mondial, fin de citation.


                    • Kapimo Kapimo 10 juin 2020 02:52

                      @julius 1ER

                       Point Godwin direct, pas mal.

                      Sinon ce n’est pas Trump qui veut mettre fin à la suprématie américaine, ce sont les mondialistes auquel il s’oppose.
                      Trump souhaite la conservation du dollar comme monnaie de réserve, les mondialistes (Soros-Gates-UE-Attali-Macron-Wall Street-City-FMI-BCE etc...) veulent un système financier mondial « resetté » et une domination technocratique (vaccins, confinement, reconnaissance faciale, puçage, monnaie électronique, transhumanisme, malthusiannisme, Big Data et IA, industries et énergies artificiellement « vertes », agenda 21 etc...).


                    • robert robert 10 juin 2020 13:42

                      ce ne sont pas des Présidents qui se succèdent, mais des Criminels de guerre qui se mêlent des politiques de tous les pays non alignés qui ne mettent pas genou à terre devant eux ; malheur à eux, à leurs présidents que l’on pend, que l’on assassine ; malheur à leur pays que l’on soumet à des sanctions illégales

                      des Voleurs de richesses élus par un peuple qui sait

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité