• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Union Européenne c’est la guerre : Juncker veut une armée, le (...)

L’Union Européenne c’est la guerre : Juncker veut une armée, le retour de la CED

La Commission Internationale du PRCF exprime son indignation devant les propos scandaleux de Jean-Claude Juncker, président de la Commission Européenne. L’homme est un spécialiste de « l’optimisation fiscale » : en français, de détournement fiscal d’ampleur himalayenne mais parfaitement légal. Grâce à des valets du grand capital comme Juncker.
Ceci n’est pas un hasard.

Servir le grand capital est le but exclusif de la Commission Européenne et de l’UE.

Donc, que nul n’en doute, les rêves guerriers de Juncker sont ceux du grand patronat européen et de notre MEDEF.

Comme dans les années 1930 la grande bourgeoisie durcit partout sa domination de classe face aux résistance populaires à sa politique mise en œuvre par l’UE. Et la guerre est l’aboutissement de la fascisation en cours en Europe. Pour faire la guerre le grand capital et son EU ont besoin d’une armée et comme c’est l’impérialisme allemand qui domine l’ensemble européen, une armée européenne, c’est le renaissance de la Wermacht et de ses vassaux c’est-à-dire une garde prétorienne capable de frapper « l’ennemi intérieur » (le mouvement ouvrier) et l’ennemi extérieur (ceux qui ne s’agenouille pas devant le IVe Reich).

La nouvelle CED est en marche avec en finalité le recyclage total de l’impérialisme allemand.

http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/lunion-europeenne-cest-la-guerre-juncker-veut-une-armee-le-retour-de-la-ced/

Juncker président de la Commission Européenne veut une armée européenne

PCF CED armée européenne

Affiche contre la CED, campagne contre une armée européenne

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, appelle ce dimanche à la création d’une armée européenne, au vu notamment des relations de plus en plus tendues avec la Russie sur le sujet de l’Ukraine. Une telle force pourrait permettre aussi bien de faire face aux nouvelles menaces aux frontières de l’Union européenne que de défendre les « valeurs » de l’UE, déclare-t-il dans une interview publiée dimanche par le journal allemand Welt am Sonntag.

« L’image de l’Europe a souffert de façon dramatique. En termes de politique étrangère, il semble que nous ne soyons pas vraiment pris au sérieux », a-t-il encore déclaré. « On ne créerait pas une armée européenne pour l’utiliser immédiatement. Mais une armée commune à tous les Européens ferait comprendre à la Russie que nous sommes sérieux quand il s’agit de défendre les valeurs de l’Union européenne », a-t-il expliqué.

« Une telle armée nous aiderait à mettre au point une politique étrangère et de sécurité commune », a-t-il ajouté, souligne-t-il qu’il ne s’agissait pas pour autant de diminuer le rôle de l’Otan.

Déjà l’Allemagne applaudie :

« Notre avenir, en tant qu’Européens, passera un jour par une armée européenne », a réagi dans un communiqué la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, précisant que ce ne serait « pas à court terme ».

il est vrai que la même déclarée le mois dernier « peut-être pas (ses) enfants, mais en tout cas (ses) petits-enfants connaîtr(aient) des Etats-Unis d’Europe », avec leur propre armée, selon l’agence allemande DPA.

De même, le Welt am Sonntag citait également dimanche le chef de la commission parlementaire allemande de politique étrangère, Norbert Roettgen, proclamant que « l’idée d’une armée de l’UE est une vision européenne dont le temps est venu ».

Le but : une armée impérialiste pour intervenir à l’étranger, se confronter avec la Russie

PCF CED

Affiche du PCF contre la communauté européenne de défense. Comme hier, les communistes doivent se mobiliser aujourd’hui pour la paix

Alors que Juncker expose l’un des but d’une armée capitaliste européenne : la confrontation avec la Russie. En ce 70e anniversaire de la défaite du IIIe Reich, voila le retour d’un Axe européen voulant s’étendre militairement à l’Est et dont on constate déjà les effets atroce en Ukraine.

Toujours selon le Welt, ex-secrétaire général de l’Otan Javier Solana (responsable notamment des bombardements contre la Yougoslavie) présente lundi 9 mars à Bruxelles un rapport sur une nouvelle stratégie de défense européenne appelant à une plus grande capacité militaire à intervenir au-delà des frontières de l’UE. L’UE, l’OTAN c’est la guerre
source

www.initiative-communiste.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.35/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • bourrico6 12 mars 2015 16:55

    euh.... lol

    Inutile de brandir la « menace SS », il n’y aura pas d’armée Européenne... pas avant des lustres.
    Pour une raison simple, il n’y aucune harmonisation.

    - Intérêts politiques pour le mise en oeuvre de la force armée.
    - Intérêts industriels et économique, emplois directs, labos R&D, retombées dues à la présence d’installations et de personnels, etc.
    - Règles d’engagements
    - Matériels
    - Organisations
    etc, etc.
    C’est pour ça que la brigade Franco-Allemande ne sert rigoureusement à rien au niveau opérationnel.

    La première chose est donc d’avoir une diplomatie unique, ce qui implique l’abandon de toute souveraineté, y compris, et c’est ça la nouveauté, au niveau des relations internationales et du contrôle de l’armée.
    On pourrait toujours conserver un noyau national, mais avec quelles compétences, on se retrouverai dans un schéma US, avec un Etat fédéral avec une armée sous ses ordres, et des sortes de gardes nationales.

    Vous pouvez donc oublier vos cauchemars de marcheur au pas de l’oie sur les Champs Elysées, ils sont pas prêt de revenir, pas sous cette forme en tout cas.

    Et de toute façon, l’armée Européenne existe déjà sous une autre forme, c’est l’OTAN.


    • bourrico6 12 mars 2015 16:57

       L’UE, l’OTAN c’est la guerre

      En fait, l’Homme c’est la guerre, on râle après les USA mais mettez n’importe qui à leur place, le résultat sera le même, à peu de choses près.


    • Pere Plexe Pere Plexe 12 mars 2015 17:58

      En même temps avoir une armée quand on a pas d’unité politique...
      J’imagine déjà le fonctionnement :
      Les ordres seraient donnés par le président du conseil mais devraient être approuvés par le parlement à la condition que la commission n’exerce pas sont droit de veto à tout engagement.
      Une armée n’a de sens que dans le cadre d’un fédéralisme fort.Autant dire que compte tenu des divergences profondes ce n’est pas pour demain.


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 13 mars 2015 09:09

      @bourrico

      ce qui m’inquiète junker pourra t il se mettre debout pour etre fusillé après passage devant un

       tribunal populaire REVOLUTIONNAIRE LE GRAND SOIR IL Y PASSERA
       EN priorité avec merkozy et draghi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 13 mars 2015 09:12

      @bourrico6

      bien dit bourricot enlève ton bonnet d’ane et prete le a JUNCKER


    • hugo BOTOPO 12 mars 2015 17:12

      Les articles en archives refont surface. Le monde a changé en 80 ans : L’internationalisme soviétique a laissé la place à un impérialisme/capitalisme russe revanchard au vu du mépris des USA depuis la chute de l’URSS. La pseudo confrontation EU/Russie est attisée par les USA qui ne veulent pas d’une Grande Europe de l’Atlantique au Pacifique. Les USA se font doubler par une Chine aussi impérialiste qu’eux. L’union naturelle UE-Russie rabaisserait les USA à la troisième place mondiale ! Pour le moment Poutine montre ses muscles à l’Europe munichoise : çà marche.
      Une armée européenne, voeux pieux peu réaliste, permettrait de discuter plus facilement avec la Russie post-Poutine et surtout de s’affranchir de la bienveillante occupation des forces américaines : Juncker a des accents gaulliens ! Bravo ! De plus la Russie est moins peuplée que la France et l’Allemagne réunies : elle ne peut pas défendre la Sibérie qui sans une union avec l’Europe et ses armées, passera sous la coupe de la Chine.


      • MagicBuster 12 mars 2015 17:32

        Une armée européenne, ça veut dire diplomatie européenne ....
        (C’est pas gagné !!)

        Victoria Nuland, chargée de l’Europe au département d’Etat, est une digne héritière du parler cru de la Maison Blanche, surtout lorsqu’elle évoque ses amis de l’Union européenne : « Qu’ils aillent se faire foutre ! » (FUCK UE)


        • Pere Plexe Pere Plexe 12 mars 2015 18:01

          L’UE est un géant économique mais un nain diplomatique et militaire.
          Le monde multipolaire qui se profil se fera sans l’UE.


        • alinea alinea 12 mars 2015 19:21

          L’UE, c’est rien ! un ramassis de cloportes, d’esclaves, d’abrutis ou de révoltés !
          Mais les cloportes trouveront, s’ils payent bien, sûrement beaucoup d’esclaves pour servir leur armée ; mais ce ne sera pas l’armée de l’ UE, ce sera une armée de classe !


          • eau-du-robinet eau-du-robinet 12 mars 2015 19:53

            Bonjour,
            .
            Il existe déjà une armée « secrète » européenne ...
            EuroGendFor : a quoi sert l’armée secrète européenne ?
            .


            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 13 mars 2015 09:15

              @eau-du-robinet................................. impure

              complotiste de salon !!!!!!



            • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 mars 2015 22:07

              @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
              .
              « EuroGendFor » – l’armée privée de l’UE, prête au départ pour la Grèce
              http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2445
              .
              .


            • eau-du-robinet eau-du-robinet 13 mars 2015 22:10

              @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE
              .

              EUROGENDFOR, la police européenne arrive. Preuve d’une dictature de l’UE ?
              http://www.lesobservateurs.ch/2014/11/21/arriva-eurogendfor-gestapo-al-soldo-dei-burocrati-di-bruxelles-prove-di-dittatura-ue/

            • titi 12 mars 2015 22:20

              On ne peut pas accuser quelqu’un de tout et son contraire.

              En refusant la CED, le PC a tout fait pour que l’Europe ne soit qu’une entité économique.
              Et que reproche-il à l’Europe 50 ans plus tard ? De n’être une entité économique.

              Et quoi d’autre encore  ? L’OTAN c’est pas bien... et dans le même temps les mêmes sont à l’origine de toutes les baisses des budgets militaire de tous les pays de l’UE, ce qui place ces pays en situation de dépendance des USA.

              On ne peut pas accuser quelqu’un de tout et son contraire. Sauf au PC.


              • kimbabig 21 mars 2015 00:27

                @titi
                La France n’a rien à faire dans une entité européenne, tout simplement... L’avenir de la France ne sera pas européen.

                Les vrais communistes sont opposés à cette entité car sa seule raison d’être est la satisfaction des intérêts des grosses multinationales.

                L’union européenne n’est qu’un outil au service du capitalisme dans ce qu’il a de pire.


              • Montdragon Montdragon 12 mars 2015 22:49

                C’est à se demander si De Gaulle a voulu la Bombe pour calmer les boches..
                je dis ça je dis rien.


                • ETTORE ETTORE 13 mars 2015 09:59

                  Eh bien .... que toute cette merdocratie de technocrates européens prenne les armes et aille en découdre avec qui ils veulent , mais en LEUR nom ! Puisque ils jouissent d’une supra-nationalité.

                  Rien contre le fait qu’ils prennent les armes et qu’ils défendent leurs châteaux de Stasbourg et Bruxelles
                  Cela feras une bonne télé-réalité moyenâgeuse qui attireras bien des touristes.
                  En attendant, pour ma part, je ferais comme eux, stylo en main, je mettrais de petites croix sur les noms.
                  Après.....il n’y à qu’a voir le « succès » de l’Eurocorp basé un temps à Strasbourg.....pfuiiiiiiiiit !!!!!
                  remplacé par un nouveau pont sur le Rhin......pour le tram. Ahhhh commerce quand tu n’as pas encore besoin des armes pour prospérer !

                  • Le p’tit Charles 13 mars 2015 10:16

                    ATTENTION.....

                    Juncker est un bâtard-collabo avec le IV Reich de Merkel ayant oeuvrer et couvert pendant des années un paradis fiscal...

                    • Doume65 13 mars 2015 14:35

                      « Servir le grand capital est le but exclusif de la Commission Européenne et de l’UE. »

                      Ah, si Mélenchon pouvait enfin le comprendre !

                      (Je parle de lui parce que les autres le savent et s’en accommodent fort bien)


                      • julius 1ER 13 mars 2015 15:42

                        les commentaires sont excessifs car il ne peut y avoir d’armée européenne que dans le cadre d’une Europe Fédérale ce qui serait une mutualisation des moyens, une mise en commun des ressources militaires tant humaines que matérielles ...... dans le cas de l’UE c’est un contresens total car il n’y aurait aucune légitimité démocratique or cela me semble difficilement réalisable dans le cas présent

                        aussi « sonner le tocsin »me semble pour le moins prématuré....
                        dans l’immédiat la meilleure des choses serait de financer la France pour ses campagnes extérieures car jusqu’à nouvel ordre c’est le pauvre contribuable français qui paye la totale....

                        • agent ananas agent ananas 16 mars 2015 14:05

                          Sur ce coup, vous semblez être à côté de la plaque, PRCF.
                          Qui sait si ce projet d’armée européenne est un pas vers la réduction de l’influence des US en Europe ?
                          Avez-vous loupé quelques épisodes dernièrement au PRCF ? Depuis le « Fuck the EU » au voyage récent du couple franco-allemand à Moscou (sans l’aval de la Maison Blanche), les relations américano-européennes sont au plus bas (malgré les ballets de diplomatie de façade). Sans compter l’impact négatif sur les économies européennes de la crise ukrainienne fomentée par les US, au seul bénéfice des US.
                          De plus, le rapprochement de la Turquie et de la Russie (voir le méga deal gazier signé en décembre 2014 et la probable admission prochaine de la Turquie au sein de l’Organisation de Coopération de Shangaï) laisse présager l’éclatement ou la fin de l’OTAN, tôt ou tard...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès