• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’UNION EUROPEENNE : Faut-il la quitter ? ***

L’UNION EUROPEENNE : Faut-il la quitter ? ***

JPEG

 

L'UNION EUROPEENNE  : Faut-il la quitter ?

 

JPEG

 

L'UNION EUROPEENNE est toujours présentée par la majorité de notre classe politique comme le paradis à venir, comme un moyen d'assurer la paix, le pouvoir d'achat et d'élargir la démocratie.

Pourtant l'U.E. est une machine à fabriquer de l’inégalité, du chômage et de l'appauvrissement du plus grand nombre, qui a été sciemment mise en place pour le 1% qui en profite :

Qu'en est-il ?

 

I - L'U.E. ET LA PAIX ?

L’Union européenne a apporté la paix depuis 1945. C’est une phrase que l’on entend souvent. Mais c’est faux : depuis 1945 l’Europe a connu et connaît encore de nombreuses guerres sur son sol. Certes, il n’y a pas eu de nouveau conflit entre la France et l’Allemagne après les trois guerres subies entre 1870 et 1945.

Mais les pays les plus importants de l'U.E. ont mené des guerres d'agression contre des pays souverains en Europe où ailleurs sans que l'U.E. n'y trouve à redire.

Que l’on se souvienne du soutien sans faille de l’Union européenne à toutes les aventures du Pentagone qui ont suivi en Bosnie Herzégovine, au Kosovo, en Afghanistan, en Iraq, en Libye, en Syrie, au Yémen. Dans tous les cas sans exception, elle s’est alignée derrière les USA et son bras armé : l’Otan.

De fait l’U.E. n’a jamais véritablement lutté pour la paix, mais uniquement pour ses maîtres anglo-saxons. Elle a soutenu toutes les guerres US , y compris la guerre contre l’Irak que la France et le chancelier Schröder avaient pourtant dénoncée en son temps.

Auquel il convient d'ajouter une autre épine dans le pied Israël qui a des liens très étroits avec l'U.E. (nombreux accords dans tous les domaines : l'U.E. est le premier partenaire commercial d'Israël : 33 % des exportations israéliennes vers l'UE et 40 % de ses importations vient de lU.E. ) et qui dispose d'un statut privilégié au seins de l'U.E. Ainsi, l'U.E. ne dénonce pas le génocide rampant des palestiniens, pas plus que l'apartheid qui sévit en Israël vis à vis des arabes israéliens. !!!!!

En résumé, l'U.E. par le biais de l'OTAN est le supplétif des USA et se trouve donc entraîné dans les guerres d'agression étasunienne , la liste est longue et les victimes civiles très nombreuses : rien que pour la Libye plus de 100 000 morts.
 

Exemple de la Yougoslavie  :

 La fin de la Guerre froide aurait pu laisser croire à un retour de la paix en Europe, il n’en fut rien. Le continent a connu la terrible guerre de Yougoslavie qui a duré près de vingt ans.

Sous la pression des USA et de l’Allemagne, il y eut d’abord l’éclatement de l’ancienne fédération entre 1991 et 1995 (accords de Dayton). Puis la guerre au Kosovo entre 1998 et 1999 : en 1998, c’est encore l’OTAN, à la demande de Bill Clinton, qui intervient.

Ainsi, en 1999, pendant 11 semaines, l’Alliance a bombardé la Yougoslavie, le territoire comprenant la Serbie et le Monténégro actuels. Les avions de l’Otan ont largué près de 15 tonnes d’uranium appauvri sur le territoire serbe : il en a résulté 5.500 cas de cancer enregistrés pour un million d’habitants, la Serbie arrive de nos jours en première position en Europe pour le nombre de décès dus au cancer : https://fr.sputniknews.com/international/201905201041186279-bombardements-otan-yougoslavie-maternite-belgrade/

Pour légitimer ces massacres, des images d’un charnier dans le village kosovar de Racak ont été diffusées par tous les médias occidentaux. Ces photos ont ému l’opinion internationale et furent décisives dans l’intervention de l’OTAN. Or le rapport des experts finlandais ne prouve pas la thèse de l’exécution massive de civils albanais par des unités serbes. Ce charnier n'était qu'un montage pour faire accuser les serbes et faire passer ainsi l'agression criminelle de l'OTAN auprès de l'opinion publique.

Aujourd'hui au Kosovo, le conflit dure encore de façon larvée. Les massacres continuent : les Albanais opèrent une véritable purification ethnique pour éliminer les Serbes de la province afin de la rattacher définitivement à leur pays. Albanie et Kosovo sont deux États mafieux, vivant du trafic de drogue, d’armes et de migrants.

En Yougoslavie, l’Europe a donc été un facteur de guerre associé aux USA. En effet, l’intervention de l’OTAN a mis à genoux la Serbie et entériné la déchirure yougoslave .

Cf : Qui orchestra le démembrement de la Yougoslavie, et comment ? par Andrew Korybko, le 2 avril 2019 — Source https://lesakerfrancophone.fr/qui-orchestra-le-demembrement-de-la-yougoslavie-et-comment 

Yougoslavie : dix ans de dépeçage {JPEG}

 

En résumé, qu’ils le veuillent ou non, les pays membre de l'U.E. se trouvent aujourd’hui coresponsables des guerres de Washington, y compris par exemple de la famine au Yémen, consécutive aux opérations militaires de la Coalition saoudienne et aux sanctions US.

En conséquence, les pays doivent choisir maintenant entre endosser ces crimes et rester dans l'U.E., ou se retirer.
 

Le continent européen a bien connu les horreurs de la guerre du fait de certains membres de l'U.E.

 

II - L'ÉTRANGE DÉMOCRATIE DE L'U.E.

1 - Une institution européenne particulière

Depuis sa formation, l'Union Européenne connaît un problème prépondérant : il s'agit de celui du déficit démocratique à l'intérieur de ses institutions. Par « déficit démocratique », on entend une faute de légitimité démocratique causée par la complexité du fonctionnement du système qui le rend presque inaccessible au citoyen.

Ainsi, le système institutionnel communautaire est donc dominé essentiellement par deux organes dépourvus de légitimité démocratique directe :

D'une part, un organe qui cumule les pouvoirs législatifs et exécutifs : le Conseil européen qui est juge et partie !!!!!

D'autre part, une institution technocratique sans aucune légitimité représentative réelle  : la Commission composée de 27 membres, un par pays, désignés par les gouvernements.

Dans la pratique, le Conseil de l’U.E. - non élu - est à l'initiative de l’adoption d’une grande partie des directives européennes.

De plus, l'U.E. est sous l'influence de lobbies très puissants qui à travers des conseillers et des consultants influents, construisent une Europe a leur façon loin des préoccupations des peuples européens.

Ainsi," dans le vaste quartier européen de Bruxelles, la puissance des lobbies saute aux yeux. Les grands noms du monde des affaires occupent chaque immeuble de bureau dans un rayon de 1Km autour des sièges de la Commission, du Conseil et du Parlement européens" : journal Le MONDE du 07.05.2014 .

JPEG

L'union européenne est-elle démocratique ? :

 

Comment les pays membres qui ont perdu une part essentielle de leur souveraineté : « battre monnaie » , liberté budgétaire et aliénation juridique à la Cour Européenne, peuvent-il être encore libre et choisir leur destin ?


 

Les lobbies , à travers des conseillers et des consultants influents qui connaissent de très près les instances européennes chargées de rédiger les propositions de loi, construisent une Europe à leur façon loin des préoccupations des peuples européens.

 

2 - Des Responsables loin d'être au-dessus de tout soupçon !!!

Déjà impliqué dans le scandale des LuxLeaks il y a quelques mois, Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, est à nouveau dans la tourmente. En effet, citant des documents confidentiels, le Guardian révèle que Jean-Claude Juncker aurait bloqué les réformes visant à lutter contre l’évasion fiscale des multinationales alors qu’il était Premier ministre du Luxembourg.

Thomas Coutrot, économiste et coprésident de l'association ATTAC considère que :

« Les raisons pour lesquelles M. Juncker aurait bloqué les initiatives contre l'évasion fiscale, peuvent s'expliquer par le fait que le Luxembourg était le recordman absolu des accords avec les multinationales qui permettaient à ces dernières d'exercer leurs activités dans le Grand-Duché avec un taux d'imposition dérisoire.

«  Évidemment M. Juncker n'avait pas intérêt à la publicité de ces accords et on comprend qu'il se soit opposé à cette initiative  », explique-t-il.

«  L'opacité des débats à l'intérieur de l'Union européenne est absolument totale et jusqu'à présent, Monsieur Juncker pouvait ouvertement nier le fait qu'il avait bloqué un certain nombre d'accords contre l'évasion fiscale  », a-t-il pointé.

Et de préciser que la situation non seulement décrédibilisait M. Juncker lui-même, mais aussi l'UE.

« La première chose qu'on peut noter c'est qu'il faudrait vraiment cesser avec cette opacité, et que les citoyens européens puissent savoir qui dit quoi dans les débats internes à l'Union européenne. La deuxième chose, c'est évidemment que Monsieur Juncker a menti, puisqu'il a à plusieurs reprises affirmé qu'il n'avait en aucun cas entravé l'action de l'Union européenne en matière de transparence et de lutte contre l'évasion fiscale. On se demande comment il peut garder la moindre crédibilité comme président de la Commission. C'est vraiment le problème de la crédibilité de l'Union européenne, qui est de toute façon déjà très faible aux yeux des citoyens européens  », a-t-il résumé. 

Notons que son prédécesseur José Manuel Barroso, président de la Commission européenne entre le 22 novembre 2004 et le 3 novembre 2014, est aujourd'hui le président non exécutif du conseil d'administration d'une des toutes premières banques d’affaires du monde : la célèbre banque Goldman Sachs !!!!!

N'est-il pas curieux de voir Barroso qui a supervisé aux côtés du FMI l’austérité en Grèce, finir dans la banque qui avait aidé Athènes à maquiller ses comptes pour « respecter » les règles de l’Union monétaire.

Le comportement de Barroso ne serait-il pas la preuve ultime que les « élites » bruxelloises sont vendues aux lobbys ? La réaction tardive et modérée de Jean-Claude Juncker, qui lui a succédé, n’arrange rien. Le Luxembourgeois hésitera deux mois avant de ­saisir le comité d’éthique maison, qui ­finira par blanchir M. Barroso à l’automne 2016. Étonnant non !!!!!


 

Tout ceci montre à quel point l'U.E. est gangrenée et est devenue une sorte de Mafia .

JPEG


 

III - L'ÉCONOMIE DE L'U.E.

L'U.E. est aujourd’hui à la traîne : depuis 2009 (c’est-à-dire postérieurement à la crise financière mondiale de 2008) les États-Unis ont réalisé une croissance de +34%, l’Inde de +96%, la Chine de +139%, tandis que l’Union européenne a décru de -2%.

( cf : https://www.latribune.fr/opinions/tribunes/croissance-depuis-2009-chine-139-inde-96-etats-unis-34-europe-2-809418.html )

 

Sur le plan économique l'Allemagne a non seulement désindustrialisé le reste de l'Europe a son profit, mais c'est elle qui est la faiseuse de rois à Bruxelles. Ainsi, Angela Merkel est sur tous les fronts, pour décider du casting des chefs de l'Union : elle sauve la peau de Jean-Claude Juncker, contre l'avis de Londres.

L’ U.E. est aujourd'hui un ogre financier destiné à l'accumulation de richesses par les banques et les entreprises transnationales (entre autres les GAFA). L'U.E. est un véritable banc d'essai pour la création d'une souveraineté mondiale aux mains d'intérêts privés.

Gain des banques Françaises {JPEG}

Les10 faits qui montrent comment les multinationales achètent la politique européenne : https://www.youtube.com/watch?v=3gv7jxCtnpk

Ainsi, l'U.E. est loin d'avoir profité à tout le monde, elle a créé des disparités entre pays et creusé des inégalités. Le dogme de la concurrence « libre et non faussé » a laminé juridiquement les services publics et les mécanismes de solidarité au sein des pays.

Par ailleurs, l'impact de 1999 à 2017 du passage à l'euro en France a coûté 55 996 euros en moyenne pour chaque français. (voir vidéo https://youtu.be/1MC7tYU4NQY ) etchaque année qui passe le coût sera de plus en plus élevé. Une vraie réussite !!!!


 

La fraude fiscale organisée.

Selon ATTAC, l’évasion fiscale et le dumping fiscal sont des problèmes européens faits maison :

« En effet, Luxembourg, Pays-Bas, Irlande, Malte, Chypre - des États membres de l’UE figurent parmi les paradis fiscaux les plus actifs. L’Allemagne est également l’une des destinations les plus populaires pour les flux financiers non transparents, en particulier en provenance des pays du Sud, avec l’aide desquels le blanchiment d’argent et la fraude fiscale sont pratiqués à une échelle gigantesque . N'oublions pas non plus la City de Londres qui est la plus grande place financière mondiale largement ouverte à des transactions opaques échappant à la fiscalité.

En outre, on trouve parmi les paradis fiscaux une douzaine d’autres territoires d’outre-mer principalement britanniques et néerlandais, tels que Jersey, Curaçao et les îles Vierges britanniques.

Les paradis fiscaux sont au cœur de l’Union européenne. En effet, la politique de concurrence a fait de l’UE l’un des piliers de la concurrence fiscale mondiale. Le pionnier a été l’Irlande, qui applique un taux d’imposition de 12,5 % sur les bénéfices des sociétés depuis 2004. Chypre, l’Estonie et la Bulgarie offrent désormais des taux d’imposition aussi bas et les taux d’imposition des principaux pays industrialisés ont également été progressivement réduits.

La France n’est pas en reste : le taux de l’impôt sur les bénéfices des sociétés a baissé de moitié depuis les années 1980 passant de 50% à 28 % pour les bénéfices inférieurs à 500 000 € et 33,3 % (ou 1/3) au -delà en 2019 et atteindra 25% pour l'ensemble des bénéfices en 2022. » : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23575

Cf : https://france.attac.org/se-mobiliser/europeennes-2019/article/fiche-l-europe-et-l-evasion-fiscale


 

Selon les estimations du Parlement européen, les États membres de l’UE perdent environ 1000 milliards d’euros par an à cause de l’évasion fiscale au profit d’une minorité de riches et des multinationales

 

Est-il raisonnable de rester au sein d'un système mafieux ?

L'U.E. c'est effectivement la fraude fiscale organisée pour les transnationales et les banques et c'est une de ses raisons d'être.

 

 

CONCLUSION

L'U.E. est un carcan inamovible pour les peuples européens.

C'est une institution verrouillée qui ne peut être changée fondamentalement que par l'unanimité des pays membres. Autant dire que ceux qui veulent une « autre Europe » pourront attendre longtemps. !!!

JPEG


 

Il faut donc quitter l'U.E.

______________________________________________________________________

REFERENCES :

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

102 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 25 mai 13:31

    Bonjour, Seph

    L’Union européenne : ni un paradis, ni un enfer. Simplement une nécessité socio-économique dans le concert international contemporain face aux grands blocs existants ou émergeants.

    Une UE très imparfaite et dramatiquement sclérosée par ses règles de fonctionnement dont il faudra bien que les membres acceptent la réforme sauf à voir monter toujours plus dangereusement les populismes, au risque d’une dislocation porteuses de dangers et de régression pour les nations ! 


    • lloreen 25 mai 14:24

      @Fergus
      "Simplement une nécessité socio-économique

      « .

      Ce n’est pas une nécessité, les échanges commerciaux existant depuis la nuit des temps...à échelle réduite qui a permis aux économies nationales d’être plus ou moins performantes.
      Cette union est celle qui est forgée entre les grosses multinationales à la croissance exponentielle dont les populations ont eu tout loisir (forcé, vu la courbe du chômage) d’en faire les frais de leur croissance exacerbée...
      Sur les territoires du continent européen sur lesquels ces multinationales ont fait plus ou moins table rase -comme France dont le tissu industriel a entièrement été sacrifié avant d’être délocalisé-, le chômage est monté en flèche. Ailleurs, comme en Allemagne, l’industrie a été modernisée dès 1945 après que son territoire ait été défriché de façon expéditive, la main-d’oeuvre locale ayant été utilisée pour permettre l’endettement massif des américains qui ne fabriquaient pas grand-chose à part des mastodontes sur roues voraces en énergie fossile à la plus grande satisfaction de ces criminels contre l’humanité qui exultaient déjà outre-Atlantique à l’idée de l’expansion économique future qui se dessinerait au lendemain du conflit mondial- et celui ultérieur du continent européen à qui ces escrocs, par la voix de leurs marionnettes promettaient monts et merveilles (au cours des » trente glorieuse") au grand dam de cette génération vieillissante dont les enfants et petits-enfants recueillent les miettes et à qui il faut continuer de vendre des illusions pour gagner encore du temps ...


    • SEPH SEPH 25 mai 14:42

      @Fergus
      L’UE broie les peuples européens car ils ont perdu des choix fondamentaux : battre monnaie, maîtrise budgétaire, justice, quitter l’OTAN, ...........
       
      Bref, les peuples sont soumis aux Grandes Orientations la Politique Européenne (GOPE) de l’U.E.

      Des GOPE voici une triste liste des effets catastrophiques pour la France et les français :

      1/ Les dépenses publiques : concerne en priorité le nombre de fonctionnaires et la destruction programmée des structures de l’État, Administration, Sécurité sociale, Hôpitaux publics, cela est spécifié clairement.

      2/ Dans le cadre de la suppression de milliers de communes en France, sur les 30 000 répertoriées, la Commission préconise une asphyxie des finances en direction de ces communes, collectivités territoriales – 

      3/ Les retraites : Continuer à rogner sur les petites retraites, continuer à paupériser des millions de retraités après une vie de travail.

      4/ La loi travail – le gros chantier de « réformes » dont la scélératesse n’est plus à prouver. Corollaires : SMIC – temps du travail – Dumping social, cadeaux fiscaux en direction du patronat, le énième et qui n’a donné aucun résultat quant à la baisse du chômage – Ce qui a permis aux entreprises de continuer à engranger des dividendes de plus en plus importants, sur le dos des salariés et des contribuables.

       5/ Les petites entreprises familiales ou autres : celles qui maillent le territoires et grandes pourvoyeuses de main-d’œuvre. L’UE voudrait les voir disparaître en totalité au profit de grandes entreprises monopolistiques qu’elle ne s’y prendrait pas autrement. Remarquez l’élégance des termes employés.

      6/ Les professions réglementées : nous atteignons le Graal de l’ubérisation du pays. Les professions suivantes : chauffeurs de taxi, notaires, infirmiers et infirmières libérales, kinés, etc..., préparez vos mouchoirs.

      7/ Impôts « mini » sur les sociétés – Investissement dans le capital physique et humain. On aime beaucoup ces deux termes de marchandisation de l’homo sapiens. C’est très élégant


      8/ ...............

      CF : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-gope-et-le-konfetti-193369


    • William 25 mai 14:59

      @Fergus
      « il faudra bien que les membres acceptent la réforme sauf à voir monter toujours plus dangereusement les populismes »
      Donc vous montrez, en creux, que si l’on veut pousser à une réforme de l’Union, il faut voter pour une liste populiste, puisque ce n’est pas le bien des peuples qui motive les dirigeants de l’UE mais la crainte d’une remise en cause de leurs institutions.


    • SEPH SEPH 25 mai 15:00

      @Fergus
      Les pays de la zone Euro ont perdu une partie très importante de leur souveraineté en laissant la place à une institution supranationale appelée la Banque centrale européenne (BCE).

      La BCE possède la plus grande autonomie parmi toutes les institutions de l’intégration européenne (Parlement européen, Commission européenne, Conseil européen, etc.).
      En fait, elle ressemble à n’importe quelle banque centrale « indépendante », mais, l’indépendance de la BCE vis à vis des États qui l’ont instituée est totale.

      La BCE est un électron libre qui n’a pas à rendre compte aux peuples européens. Dans la pratique elle n’en fait qu’a sa tête !!!!!


    • kirios 25 mai 16:19

      @Fergus

      « L’Union européenne : ni un paradis, ni un enfer. »

      pour vous, votre situation vous le permet certainement  !

      figurez vous qu’il y a un fort taux de citoyens qui est très fortement impacté par les méfaits de cette institution démoniaque .

      vous devriez penser aux gens qui essayent de vivre avec des revenus indécents , à ceux qui vendent leur travail à des prix bradés, à ceux qui n’arrivent pas à se soigner, à ceux qui aiment leur Pays et le voient chaque jour un plus se faire sodomiser , à ceux qui , passionnés de Démocratie et de justice, voient leur rêve s’évanouir .

      non Fergus , la C.E n’est pas une institution en cours de perfectionnement, son adn , c’est la domination outrancière du fric et l’écrasement des « sans dents ».


    • SEPH SEPH 25 mai 16:27

       L’Europe est gouvernée par le « Groupe des Trente » (G30)

      À ce jour, le Groupe des Trente compte 33 membres. Tous sont des banquiers mondialement connus, chefs des plus grandes banques centrales, des banques commerciales et d’investissement privées (appartenant à la catégorie des établissements bancaires qui aujourd’hui, pour la Banque des règlements internationaux, sont « formateurs du système »).

      La liste des membres du premier sommet du G-30 (avec entre crochet leurs position et fonction dans le monde « extérieur ») :

      • Le Président du Conseil d’administration est Jacob A. Frenkel [Président de la Banque JPMorgan Chase international] ;
      • Le Président du Groupe est Tharman Shanmugaratnam [Vice-Premier Ministre et Ministre de la coordination des politiques économiques et sociales, Singapour] ;
      • Le trésorier du Groupe (trésorier) est Guillermo Oritz, [Président de la Banque d’investissement BTG Pactual Mexico] ;
      • Le Président émérite est Paul A. Volcker [ancien Président du système de la Réserve fédérale des États-Unis] ;
      • Le Président honoraire est Jean-Claude Trichet [ancien président de la Banque centrale européenne].

      Dans la liste des membres du Groupe, nous trouvons le Président actuel de la BCE, Mario Draghi

      .

      La question  : est-ce que Mario Draghi se contente t-il de recevoir des instructions du G-30 et de les mettre en œuvre ?. Sachant que la BCE elle-même a un statut spécial, en fait, elle n’est pas contrôlée par le Parlement européen, ni par la Commission européenne ou d’autres institutions de l’Union européenne.

      Or des députés européens ont déposé des amendements pour interdire à Mario Draghi et à d’autres fonctionnaires de la BCE de participer au Groupe des Trente. Le projet d’amendements a été soutenu par 181 députés, tandis que 439 députés ont voté contre. !!!!!

      Mais, les partisans de Draghi et de sa politique ont proposé de laisser à la Banque centrale européenne la liberté de décider de participer ou non aux travaux du G-30  : à la mi-janvier 2019, a eu lieu le vote final , voici le résultat  : Pour-500 votes ; Contre-115 ; Abstentions-19.

      En conséquence, Mario Draghi, ainsi que les présidents ultérieurs de la BCE, ont reçu le plein droit de participer aux travaux de toute organisation secrète, fondé sur la nécessité d’élaborer une politique monétaire « appropriée »


      Cela est la destruction finale de la souveraineté de l’Europe, en la transférant sous le contrôle total des « maîtres de l’argent ».


      Cf : https://lesakerfrancophone.fr/oligarchie-financiere-mondiale


    • SEPH SEPH 25 mai 18:56

      @SEPH
      Vous écrivez "Une UE très imparfaite et dramatiquement sclérosée par ses règles de fonctionnement dont il faudra bien que

      les membres acceptent la réforme sauf à voir monter toujours plus dangereusement les populismes, au risque d’une dislocation porteuses de dangers et de régression pour les nations !

      "

      De quelle réforme parlez-vous ?

      La montée des populismes est due à l’existence même de l’UE qui a été crée contre les peuples à l’initiative des USA pour en faire sa colonie européenne très accommodante et servile.


    • izarn izarn 25 mai 21:16

      @Fergus
      L’UE est satanique depuis le début...
      Les grands projets « européens » n’ont rien à voir avec l’UE :
      -Airbus (Premier constructeur mondial d’avion de ligne)
      -Arianespace..
      Associations d’industiels entre états nations. Nullement controlés par Junker et autres olibrius pro-Pentagone, ni autres olibrius pro Goldman Sachs...
      Tellement vrai que, ils ont réussi via l’Allemagne à faire capoter :
      -La navette Hermes (Premiers homme dans l’espace européen) à l’origine devant etre lancé par Ariane 5. Et serait en ce moment même, le seul véhicule avec le Soyouz à envoyer des hommes dans l’espace)
      -Galiléo, le GPS européen.
      Pourtant le financement était 100 à 1000 fois inférieur aux capitaux « pour sauver les banques » !!!!
      l’UE est contre la jeunesse, ses espoirs et ses rêves, l’UE delenda est !
      Une UE qui détruit le futur de l’UE, dans la finance metastasique.
      Vade retro satanas !


    • Djam Djam 25 mai 23:11

      @Fergus
      Vous régurgitez l’évangile impeccable des europhiles qui savent que l’Europe est un délire complet, une utopie pathétique qui finira mal, mais qui ne parviennent plus à penser autrement.
      C’est imparfait, c’est bancal, c’est pas au point... ah bon ?? Sans decc... et ça va s’ajuster pour aller vers le top dans combien de temps, 10 ans ? 20 ans, 100 ans ?


    • Legestr glaz Legestr glaz 26 mai 07:23

      @Fergus
      Toujours cette mythique idée de faire face aux grands blocs ou émergeants comme vous l’écrivez. 

      Mais avec les 4 libertés de circulation inscrites dans son ADN, l’Union européenne ne peut pas faire face à ces grands blocs. C’est une tromperie, c’est une escroquerie. Participez vous à cette manipulation ou en êtes vous victime, c’est la question que se pose le lecteur.

      Les faits, simplement les faits, montrent que pour l’UE il ne s’agit pas de faire bloc. Et il existe de très très nombreuses preuves. L’UE se sont des accords économiques et chaque pays membre tente autant qu’il le peut de tirer son épingle du jeu dans ce marché européen ouvert au vent des 4 libertés. 

      Il n’existe strictement aucune « solidarité » au sein de l’Union européenne, les pays sont livrés à eux même à travers la règle de la concurrence « libre et non faussée ». Mais cela va même plus loin.

      L’UE interdit, pour une société donnée, l’abus de position dominante. C’est ainsi que la fusion de la Deutsche börse de Francfort et NYSE-Euronext a été rejetée par l’UE. C’est ainsi que le rapprochement Alstom  Siemens a également été rejeté. Interdiction de « géants » au sein de l’UE, c’est absolument interdit (pas d’amazon, pas de Google, pas de Facebook, etc). 

      Plus encore, si la Pologne achète des hélicoptères, elle le fait, non. à la France mais aux USA. Si la République tchèque achète un TGV, elle le fait à la Chine et non à la France. Si la Suède achète un système de défense, elle le fait auprès des USA et non de l’UE. Un consortium chinois du BTP construit actuellement en Croatie, pays de l’UE, un immense pont financé par l’UE. L’UE fait donc « contrepoids » à la Chine ? Ce pays, la Chine, est le premier partenaire commercial des Allemands, pour faire le poids face aux grands blocs, n’est-ce pas ?

      https://www.bfmtv.com/economie/la-chine-batit-en-croatie-un-pont-strategique-finance-par-l-europe-1675959.html?fbclid=IwAR2G3hRYs37iZfOoYpZc5xqF_oZscoh8gKvNiYkrtvfBYnHEzub1EsvpsLU

      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/armement-entre-l-europe-et-les-etats-unis-la-suede-choisit-washington-786849.html

      https://www.lesechos.fr/2017/02/la-chine-premier-partenaire-commercial-de-lallemagne-162190?fbclid=IwAR3PYci084AYLr2sO-Sh8bCHOl4H2Yakv9VwkGxljpeVAZ1yxKVEZMeFVgw

      C’est une idée et une réflexion absolument étrange que de penser que l’Union européenne a été construite pour faire le poids face aux grands blocs mondiaux. Tout nous montre le contraire, mais ce mythe continue d’être diffusé dans les esprits. L’UE est un vaste marché ouvert dans lequel les pays membres ne sont en rien protégés, ne sont en rien favorisés. 

      Par ailleurs, l’article 42 du TUE soumet La Défense européenne à l’OTAN dirigée par les USA. L’alignement « guerrier » de l’UE est totalement inféodé à l’OTAN. 

      Quant à « modifier » les traités, ceci requiert la sacro-sainte « unanimité » des pays membres, et la gravitation universelle aura cessé lorsque ceci arrivera. 


    • V_Parlier V_Parlier 26 mai 22:30

      @Legestr glaz
      Bon résumé. Et cependant quand je vois les résultats de ce soir (sachant que le RN abandonne officiellement le frexit) je me dis que, toutes proportions gardées, sur l’image qui illustre l’article on est loin d’avoir un seul membre du groupe qui quitte la planche. Celui qui est à l’autre bout dans le vide n’a pas à s’en faire !


    • Alcyon 27 mai 06:26

      @V_Parlier
      tu suis sur parole un gars qui ne fait pas la différence entre Schengen, libre circulation et union douanière. En fait, vous tombez tellement dans le biais de confirmation que n’importe qui racontant ce que vous voulez entendre, même si c’est du n’importe quoi, vous parait comme étant vrai et intelligent.


    • lloreen 25 mai 14:00

      "Ils feraient bien aussi de penser que tous ces attentats ne sont que des manipulations de l’opinion.

      "

      Effectivement.

      https://fr.scribd.com/document/384703218/04-07-2018-Dernieres-Informations-Et-Graphiques-Du-Reseau-GLADIO-DAESH-Au-04-Juillet-2018


      • BOBW BOBW 25 mai 20:55

        @lloreen : Très juste voir la complicité des médias françaises avec la « bande BENALLA MACRON » qui saturent les j.t. avec l’explosion de Lyon !...



      • lloreen 25 mai 21:37

        @BOBW
        C’est évident tout comme la solution au problème.
        Il suffit de dégager ces commerçants d’un secteur où ils n’ont rien à faire à part faire la publicité pour leurs produits et au bout de deux jours la réalité française aura changé...



        • William 25 mai 14:48

          Attention au fait que le « seuil de pauvreté » est une notion technocratique définie comme la population en dessous de la moitié du salaire médian du pays. Vous mettez les 10 plus grosses fortunes du monde dans une salle, vous en trouverez un ou deux ayant moins de la moitié de la fortune moyenne du groupe. Il faudrait un critère absolu, utilisable dans l’ensemble des pays, et corrigé des disparités monétaires (PPA).

          L’Europe (UE ou pas) est la région où les inégalités sont les moins élevées, le problème est qu’elles s’accroissent aux extrêmes alors qu’il y a tassement au milieu. Pour le reste, il est vrai qu’il y a stagnation économique (avec des contraintes règlementaires plus restrictives qu’ailleurs, et insuffisamment de protection vis à vis des autres blocs), et des disparités fiscales et sociales incompatibles avec ce que devrait être un vrai « marché unique ».


          • zygzornifle zygzornifle 25 mai 14:58

            OUI c’est une question de survie ....


            • Attilax Attilax 25 mai 16:12

              Bah avec ou sans notre consentement, ça va se casser la gueule de toute façon. Ceux qui restent sous l’édifice au moment où ça s’écroule seront ceux qui morfleront le plus, ça paraît logique. On devrait en être, à moins d’une surprise majeure...


              • SEPH SEPH 25 mai 18:35

                L’énorme dette de l’UE :

                La construction de l’Union Européenne est avant tout une histoire d’endettement public conséquence d’une croissance en berne (*)

                Le volume cumulée d’endettement de l’UE atteint en 2017 le chiffre respectable de 12, 46664 billions d’euros (à ne pas confondre avec le billion américain !).




                Cela revient à un endettement cumulé de 12 466 640 000 000 euros, soit 12 trillions d’euros (référence de mesure US)



                Ce chiffre est significatif que l’UE est un bateau ivre entre les mains des banquiers qui en ont fait leur jouet pour le plus grand malheur des peuples.

                La BCE rachète, avec sa politique de Quantitative Easing (QE) ces dettes au prix fort avec… notre argent.

                (*) L’U.E. est aujourd’hui à la traîne : depuis 2009 (c’est-à-dire postérieurement à la crise financière mondiale de 2008) les États-Unis ont réalisé une croissance de +34%, l’Inde de +96%, la Chine de +139%, tandis que l’Union européenne a décru de -2%.

                (**)  Le quantitative easing est une politique de dernier recourt qui permet aux banques centrales d’augmenter la masse monétaire en choisissant d’accroitre les réserves des banques centrales. On peut dire que c’est une solution de dernier recourt car c’est une option qui n’est choisie que lorsque les autres méthodes sont inefficaces.


                • izarn izarn 25 mai 21:33

                  @SEPH
                  Oui et aux USA et au Japon ? La dette ?
                  Me montrer les US, l’Inde et la Chine comme modèle, ça me fait rigoler.
                  Surtout que les chiffres, hein ?
                   smiley
                  Effectivement, avec les QE, le dollar baisse, ça fait monter les chiffres de la croissance.(Oui, inflation sans réference : fastoche !)
                  Hors inflation ? Calculée comment l’inflation ?
                   smiley
                  Vos chiffres poubelle.
                  USA=22% de sans emploi...OK ?
                  Et le PIB augmente ? Ben c’est normal, avec la planche à billet ! Ben voyons !
                  Hahhahha !
                  Mais nous le peuple, on en a rien à branler :
                  On n’a vu rien venir !


                • SEPH SEPH 25 mai 22:40

                  @izarn

                  Oui vous avez raison, les chiffres du chômage sont truqués pour montrer la reprise.

                  Aux USA plus particulièrement. Ainsi, environ 95 millions d’Américains en âge de travailler qui sont au chômage ne sont pas comptés comme chômeurs par le Bureau of Labor Statistics (BLS) parce qu’ils ont été sans emploi pendant assez longtemps pour être retirés des prestations sociales.

                  Maintenant, pour être clair, le BLS garde une trace de cette statistique, mais il ne la traite PAS comme une mesure du chômage lorsqu’il communique ses statistiques au public.


                  Pour être clair, 102 millions de personnes en ÂGE DE TRAVAILLER (comptées et non comptées comme chômeurs) sont sans emploi aux États-Unis. Cela représente près de 50 % des 206 millions de personnes en âge de travailler que compte le pays. Pourtant, le BLS fait état d’un taux de chômage étonnant de 4 %. !!!!!

                  CF : https://lesakerfrancophone.fr/leffondrement-des-fondamentaux-de-leconomie-americaine-saccelere


                • Kapimo Kapimo 25 mai 19:04

                  Il manque juste un volet sur les tentatives (réussies à l’Ouest, ratées à l’Est)

                  de dissolution progressive des populations autochtones (et donc des cultures, des croyances, des liens sociaux traditionnels etc), et votre panorama aurait été complet.

                  Ce n’est pas l’UE, mais un appendice (Schengen) quine pourrait exister sans l’UE.


                  • lloreen 25 mai 19:48

                    Vous oubliez de préciser que cette UE (union européenne) est un consortium formé d’une multitude de corporations dont les intérêts divergent de l’une à l’autre et dont le but, inavoué, consiste en l’accaparement de toutes les ressources (« humaines » comprises ) pour leur bénéfice exclusif et dont le partage et la gestion entre les acteurs principaux est laissée à leur libre appréciation.

                    Le sort des populations respectives n’intéresse ces acteurs mondialistes que dans la mesure où il affecte la gestion de leur patrimoine et plus la part des populations est réduite à la portion congrue et plus ils ont l’assurance d’un pouvoir sans partage, la politique du bâton et de la carotte étant celle qui a encore toujours celle qui a produit les meilleurs résultats.

                    Il faut dire que le manque de doigté du gouverne-ment Macron est pour une grande part responsable de la crise actuelle dans la mesure où la léthargie des français depuis des décennies a contribué à susciter chez l’oligarchie française un sentiment de toute puissance de cette oligarchie qui a mis à mal la plus élémentaire courtoisie.

                    Il est certain que traiter ses employés de « fainéants, riens, gaulois réfractaires » et autres appréciations peu glorieuses n’est pas franchement indiqué pour créer une nouvelle dynamique...


                    • Attilax Attilax 26 mai 16:40

                      @lloreen

                      définition du fascisme par Mussolini : « L’État au service des Corporations »

                      Nous ne sommes pas les employés de Cramon, en fait c’est l’inverse, c’est « nous » qui l’avons choisi pour un taff (enfin quand je dis nous...), c’est lui l’employé. Le blem est qu’on ne peut pas le virer alors qu’il ne fait pas son taff.


                    • lloreen 26 mai 21:11

                      « Le blem est qu’on ne peut pas le virer alors qu’il ne fait pas son taff. »

                      Si, il fait très bien son travail.Il est chargé du dépeçage des entreprises rentables et des fusions-acquisitions .


                    • Esprit Critique 25 mai 20:08

                      Parmi d’autres l’affaire du Kossovo, démontre que l’UE est « Pourritude ».

                      Il y a une urgence absolue a sortir de ce bourbier aux mains du mondialisme, pour construire une autre organisation entre état souverain. De L’atlantique a l’Oural sans Islam !


                      • GerFran 25 mai 20:08

                        Étienne Chouard, Nigel farage, Charles Gave, François Asselineau :

                        "L’Union européenne n’est pas démocratique, c’est un projet fasciste, c’est une dictature."

                        https://www.youtube.com/watch?v=8tf5SB8nxmI

                         


                        • lloreen 25 mai 20:20

                          @GerFran
                          l’UE n’a pas vocation à être une démocratie !C’est un consortium...Vous demandez aux PDG de Mc Donald, Nestlé, Danone ou Apple de gérer démocratiquement leur corporation, vous ?

                          J.C.Juncker a tout de même bien précisé sa pensée et il n’y a rien à y redire.
                          Le fait que monsieur Juncker ait peut-être des problèmes d’alcool n’enlève rien à la justesse de son constat.

                          https ://www.les-crises.fr/juncker-il-ne-peut-y-avoir-de-choix-democratique-contre-les-traites-europeens/


                        • Ruut Ruut 27 mai 07:00

                          @lloreen
                          Note qu’un consortium lorsqu’il se loupe tout le monde est viré du jour au lendemain.


                        • lloreen 27 mai 10:54

                          @Ruut
                          Sauf lorsqu’il fait le travail pour lequel ses commanditaires le paient.


                        • eau-du-robinet eau-du-robinet 25 mai 23:45

                          Bonjour,

                          .

                          "L’UNION EUROPEENNE : Faut-il la quitter ?

                          Pour l’UE la désinformation est à distinguer de FAKE NEWS !

                          .

                          Ahhh bon !?!
                          .

                          La réalité de l’UE, c’est la désinformation !
                          .

                          Voici la retranscription des propos EXTRÊMEMENT CHOQUANTES tenues par Susanna UCERO HERREIRA

                          membre du « service européen pour l’action extérieure »
                          source : https://www.youtube.com/watch?v=_JKKgy4NOWc&t=28m20s

                          On devrait appeler ce service « service européen pour la désinformation extérieure »

                          .

                          Voici le propos tenu par Susanna UCERO HERREIRA dans la vidéo précédente :

                          .

                          « La première chose c’est de faire la différence entre désinformation et FAKE NEWS !!!

                          Le Fake News c’est carrément une information incorrecte ...

                          La désinformation ce n’est pas exactement une information incorrecte !!!

                          Comment on défini la désinformation ?
                          Ce qu’on sort de certains informations »probablement" correctes, on le sort d’un contexte, on le réutilise d’une façon régulier est structuré
                          pour amener une message subliminal qui rentre dans l’opinion public

                          ..."

                          .

                          Message subliminal, le mot est lâché !
                          Il s’agit de manipuler, de formater l’inconscient des citoyens européens.

                          .
                          Des techniques subliminales sont entre autres utilisée dans la publicité ou la propagande.

                          .

                          Un message subliminal (ou image subliminale) est un message caché, qui agit de manière inconsciente sur la perception d’un individu !!!

                          .
                          https://www.youtube.com/watch?v=TR2EiJaIXCE
                          .
                          Bref l’UE investit énormément dans la désinformation pour faire croire aux gens que l’UE est bon pour les européens hors c’est le contraire.
                          .
                          Résume : FREXIT et vite !


                          • Eric F Eric F 26 mai 10:25

                            @eau-du-robinet
                            Dans l’extrait de la vidéo, rien ne montre qu’elle ne parle pas de désinformation hostile à l’Union Européenne, puisque c’était semble-t-il le thème du séminaire.


                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 26 mai 12:28

                            @Eric F
                            .
                            Il ne faut pas seulement regarder la vidéo il faut aussi écouter ce Susanna dit.
                            .
                             Je me répète, dans la vidéo Susanna UCERO HERREIRA  dit :

                            .

                            « La première chose c’est de faire la différence entre désinformation et FAKE NEWS !!!

                            Le Fake News c’est carrément une information incorrecte ...

                            La désinformation ce n’est pas exactement une information incorrecte !!!

                            Comment on défini la désinformation ?
                            Ce qu’on sort de certains informations »probablement« correctes, on le sort d’un contexte, on le réutilise d’une façon régulier est structuré
                            pour amener une message subliminal qui rentre dans l’opinion public
                            ... »

                            .

                            Trouvez vous normal que les services de communications de l’UE, sortent du contexte des informations, puis emballent tout dans un message subliminal pour effacer les critiques de l’UE ? Excusez moi, mais la désinformation c’est ce qu’on appel les FAKE NEWS.

                            .

                            Trouvez vous normal que l’UE invité des journalistes à un « séminaire de lavage de cerveau », hôtel 4 étoiles, * * * *, payes aux frais des contribuables européens, des journalistes qui sont censé d’avoir une opinion indépendante, pour les formater, pour qu’ils présentent les mauvais points, les critiques sur un angle qui effacé les mauvais points, les critiques ?

                            .

                            Trouvez vous normal que l’UE surveille et fiche les opposantes de la politique européenne, puis ensuite l’UE active des leviers de communication, par ses services de désinformation ainsi en passent par des relais, les médias dominantes, qui sont eux aussi sous possède et contrôle de l’oligarchie financière, pour contrer des critiques fondées et sourcées envers les instances de l’UE ?

                            Pas Moi !

                            .

                            Trouvez vous normal que toutes les grands médias défendent bec et ongles le modèle actuel de l’UE qui tente tout pour étouffer des critiques sources et fondées, qui n’organisent jamais des débats sur la question : faut t’il quitter l’UE en montrent le vrai visage de cette UE ?, qui privatise nos services publics, qui ouvre grand la porte aux grandes fortunes par l’article 63 du TFUE leur permettant de spolier nos bien publics qui on été financé avec nos impôts en privatisent les barrages hydroélectriques, nos aéroports, etc. ?

                            .
                            L’article 63 du TFUE interdit le contrôle des flux de capitaux, et donc interdit le contrôle des délocalisations.

                            Avez vous réellement compris ce qui à été dit dans la vidéo ?
                            .

                            Regardez aussi la vidéo suivante, qui résume la tentative des instances de l’UE « d’influencer » les journalistes qui ont eux aussi, par le fait de communiquer et d’avoir un grand nombre d’abonnées, une certaine influence sur leur lecteurs. L’UE tente de stopper tout critique des journalistes, voire des gens qui ont une influence sur internet, des journalistes libres qui apportent des informations véridiques et qui déplaisent l’UE, dérangent l’oligarchie financière, bref pour moi les stages organise par l’UE qui invite les gens qui ont une influence dans les réseaux sociaux s’approche à de la corruption des journalistes !

                            .
                            L’UE organise des stages apparemment « gratuit » pour dire aux journalistes d’embellir l’image de l’UE, de fausser le vrai visage de l’UE, de ne pas parler en négatif de l’UE, de cacher voire masquer la vérité tout en ayant recours à la désinformation, en déforment la réalité pour la présenter sous un angle différent, pour fausser voire masquer une l’information critique envers l’UE !

                            Écoutez attentivement le témoignage suivant, la journaliste qui été présent au « stage de formatage des journalistes » :

                            https://www.youtube.com/watch?v=n0x95rHkw2o

                            .


                          • Eric F Eric F 26 mai 19:02

                            @eau-du-robinet
                            Dans l’extrait, elle donne une définition générale de la désinformation, mais je ne l’ai pas entendu dire que l’UE doit faire de la désinformation (qui est effectivement manipulatoire), puisque le séminaire visait plutôt à la contrer.

                            Pour le reste, je suis évidemment hostile à une « bonne parole officielle », que ce soit à propos de l’UE, de l’écologie, des limitations de vitesse ou autres.


                          • lloreen 26 mai 00:01

                            «  »L’UNION EUROPEENNE : Faut-il la quitter ?

                            "

                            La bonne question serait plutôt : Faut-il récupérer les recettes volées par ces escrocs de haut vol ?

                            La réponse est évidemment:oui.


                            • SEPH SEPH 26 mai 17:25

                              @lloreen
                              Vous avez raison. mais pour récupérer l’argent volé par ces escrocs il faut QUITTER l’UE et leur demander des comptes devant nos tribunaux


                            • lloreen 26 mai 21:48

                              @SEPH

                              Il n’y a pas de tribunaux parce que les gens n’ont pas agi en leur qualité légitime de personnes légales dans la mesure où ils ne sont pas conscients qu’ils ont été « redéfinis » comme « personnes morales ».Il n’existe donc pas de tribunaux légaux basés sur le droit terrestre ( droit coutumier) mais uniquement des tribunaux commerciaux (droit maritime).
                              Et donc les tribunaux légaux qui sont dus aux êtres humains par les constitutions respectives n’existent pas.
                              Evidemment, cela fait les affaires de ceux qui dictent leurs lois maritimes dans la mesure où ils en tirent un profit maximum au détriment de ceux qu’ils spolient.

                              Ces chefs de corporations sont légaux(droit maritime) à la tête de corporations commerciales, ce que sont précisément les républiques.


                            • lloreen 27 mai 09:58

                              @lloreen
                              Je précise une partie de mon commentaire.
                              Le droit coutumier existera toujours mais il n’existe pratiquement plus en occident tribunaux pour le mettre en oeuvre.
                              Ceci est exposé par Kevin Annett dans cette vidéo : Reprendre son pouvoir.
                              https://www.youtube.com/watch?v=LrH4sXfB2mg

                              Le tribunal international se fonde précisément sur le droit légal terrestre (par opposition au droit maritime-commercial) qui est le seul fondé à régler les affaires entre les êtres humains, repris par la DDHC de 1789 et le bloc de constitutionnalité.
                              https://rationalwiki.org/wiki/International_Tribunal_into_Crimes_of_Church_a nd_State
                              On peut citer celui de Kevin Annett qui a condamné le pape et la reine d’Angleterre pour crimes contre l’humanité.
                              http://www.wikistrike.com/article-itccs-le-pape-fran-ois-nomme-par-un-temoin-oculaire-comme-trafiquant-d-enfants-122463086.html

                              Ces tribunaux doivent donc être CREES afin de pouvoir agir au niveau légal conformément aux règles du droit terrestre.
                              Cela a été fait en France par le conseil national de transition créé le 18 juin 2015 par un collectif de français afin de mettre précisément en place cet ORGANE LEGITIME manquant jusqu’alors sur le territoire de France dans la mesure où les chefs de corporation (REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE) dictent leurs lois commerciales sous couvert de leur seule légalité en occultant la primauté de la loi terrestre (tromperie).

                              Les conséquences sont donc celles que tout français constate au niveau du pays du fait de cette imposture des marchands (Le Marchand de Venise de Shakespeare est précisément la pièce de théâtre qui reprend ce problème de dualité non résolue d’ailleurs évoquée par Jésus sous la forme allégorique de Jésus « chassant les marchands du Temple », qui exposecette lutte entre le profane (Satan, la matérialité, l’argent et l’allégorie du Veau d’Or) et le Sacré (l’Esprit).

                              De même que le « juif » Shylock est la cause des problèmes, le « juif » étant l’allégorie du marchand, de celui qui se sert de ce droit commercial pour y entraîner son co-contractant qui ne connaît pas cette subtilité et donc devient la victime d’agissements qui ne peuvent que lui causer des torts sans qu’elle sache comment s’en dépêtrer. 
                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Marchand_de_Venise

                              Le conseil national de transition a donc créé la Cour Suprême, précisément dans le but de créer un tribunal légal terrestre pour faire condamner les auteurs des crimes contre l’humanité qui sont à la tête de la corporation REPUBLIQUE FRANCAISE PRESIDENCE car un marchand peut faire des affaires mais JAMAIS au détriment de l’humanité.


                            • lloreen 27 mai 10:57

                              @lloreen
                              La solution est donc LA RESTAURATION du DROIT LEGAL TERRESTRE et non pas les affrontements perpétuels pour savoir qui des partis puissance « n » qui se créeront (d’après les règles du droit commercial, évidemment) auront une « solution » (commerciale, évidemment puisqu’ils vivent de revenus issus de leurs commerces respectifs...).
                              Cela fait des millénaires que cela dure...


                            • INsoMnia INsoMnia 26 mai 00:01

                              @SEPH

                              Bonsoir, je suis tout à fait d’accord avec vous, il faut se sortir de l’UE telle que l’on nous l’a imposée.

                              Faisons le pour le devenir de nos enfants !


                              • SEPH SEPH 26 mai 17:28

                                @INsoMnia
                                Il faut quitter l’UE rapidement avant la catastrophe. Bien préparer cette sortie et la faire si possible à plusieurs.


                              • lloreen 27 mai 10:31

                                @SEPH
                                Il n’y a rien à « quitter ».
                                Il y a seulement à ACTER que nous devons DEFENDRE NOTRE HUMANITE, au besoin si l’éducation ne suffit plus -ce qui est bien évidemment le cas puisque l’ignorance est quasi généralisée suite à la tromperie institutionnalisée... devant les tribunaux de droit légal terrestre qui n’existent quasiment plus, précisément à cause de la duperie des marchands et de leur droit des affaires (droit commercial:maritime).

                                Vouloir « quitter l’UE » revient à interdire les relations commerciales...ce qui est évidemment impossible, les échanges entre les différents pays étant nécessaires pour mener une vie normale.
                                Notre rôle d’ETRE humain est donc de VEILLER à ce que notre HUMANITE puisse vivre comme conformément à notre droit d’ETRE souverain.


                              • SEPH SEPH 27 mai 13:50

                                @lloreen
                                Pourquoi « quitter l’UE revient à interdire les relations commerciales. »

                                 ?

                                En quittant l’UE tout de vient possible, notamment de commercer avec qui bon nous semble.

                                L’UE est une prison où les peuples ne sont plus maître de leur destin. Ils sont sous l’emprise d’une Maffia : Banques, multinationales, Groupe des Trente, ....


                              • lloreen 27 mai 19:46

                                @SEPH

                                L’union européenne est un conglomérat et il faudrait m’expliquer comment le commun des mortels « quitte un conglomérat » dans lequel non seulement il n’est pas employé mais dont les règles COMMERCIALES ne le concernent pas..

                                Conglomérat.
                                Définition.
                                Entreprise multi-marchés. Le conglomérat désigne un groupe constitué de plusieurs branches ou de plusieurs entreprises (généralement obtenues par acquisition ou par fusion) industrielles et/ou commerciales, dont les activités sont très différentes les unes des autres et le plus souvent sans complémentarité.


                              • lloreen 27 mai 22:18

                                @SEPH
                                " commercer avec qui bon nous semble.

                                "
                                C’est la base des relations commerciales et se fait depuis la nuit des temps !La liberté de contracter est principe de base.
                                Le contraire s’appelle de la vente forcée...du racket et de l’escroquerie...
                                Ce que fait ce conglomérat est de l’escroquerie puisqu ’il existe des mesures de rétorsion des uns et des autres, des agressions
                                On est donc dans le grand banditisme et c’est aux populations de réagir non pas en allant voter des conseils d’administration mais en reprenant leur souveraineté...


                              • lloreen 28 mai 08:47

                                @SEPH
                                Le problème n’est pas les relations commerciales mais les procédés CRIMINELS qui prévalent.
                                Tout le monde le sait précisément puisque tout le monde-ou presque- s’en plaint à juste titre.
                                Les solutions existent encore faut-il que les gens réagissent.
                                Le réveil s’est fait avec le mouvement international des « gilets jaunes » ce qui est évidemment positif mais si après un réveil on se contente de somnoler...autant se rendormir...Toutes les solutions sont là.Le piège est la division et c’est bien ce que l’on peut constater en observant les choses.
                                Donc plus les français continueront à se diviser en suivant les uns et les autres marchands d’illusions et plus les diviseurs qui profitent de la situation depuis belle lurette continueront à se frotter les mains et à profiter de la désunion comme ils l’ont toujours fait.

                                L’épisode des agressions contre les manifestants a déclenché des actions en justice au pénal et les agresseurs seront poursuivis et condamnés, autant qu’ils le sachent car punir des ordres ILLEGAUX est punissable par la loi.
                                https://france-police.org/

                                En France, monsieur Macron continue sa politique de censure et suit les ordres de ses commanditaires qui avaient dans l’idée d’organiser un autre de leurs crimes orchestrés contre la population pour poursuivre leur entreprise terroriste visant à verrouiller le pays et à y installer définitivement leur dictature.
                                Le résultat du vote des anglais le 23 mai et la victoire de Nigel Farage, opposant farouche de Madame May et défenseur acharné du Brexit a été censuré...


                              • lloreen 28 mai 08:49

                                @lloreen
                                Pardon:obéïr (à des ordres illégaux).


                              • bourrak 26 mai 03:17

                                Faut surtout virer les incompétents au pouvoir.


                                • cettegrenouilleci 26 mai 08:16

                                  @bourrak

                                  Bonjour Bourrak

                                  Ils sont surtout les ennemis du peuples traîtres à la nation qui abusent des pouvoirs qui leur ont été conférés.

                                  A ce titre, ils ne doivent pas seulement être virés, ils doivent rendre des comptes au peuple et à la nation.


                                • SEPH SEPH 26 mai 09:50
                                  Révélations sur qui organise le vol de centaines de milliards d’euros aux peuples de l’UE...

                                  https://www.youtube.com/watch?v=GN-1LF0do3U


                                  Jean-Claude, actuellement président de la Commission européenne, se retrouve en première ligne dans un scandale d’États à multiples facettes…

                                  Le scandale LuxLeaks est un vol estimé à 1000 milliards pour les 28 États de l’UE . En clair, se sont les impôts non réglés par les multinationales au détriment de nos écoles, de nos hôpitaux,.....

                                  .Cette évasion fiscale à l’échelle industrielle fait perdre à la France 80 milliards d’euros par an !!!!. C’est plus que le budget de l’éducation nationale !!!!


                                  • lloreen 26 mai 15:29

                                    @SEPH
                                    Il y a aussi le scandale Juncker...qui éclabousse jusqu’au grand duc luxembourgeois c’est dire l’envergure du scandale financier...Et ce n’est sans doute qu’une vaguelette dans l’océan de l’arnaque planétaire.
                                    http://www.wikistrike.com/2018/05/affaire-juncker-un-scandale-au-coeur-de-l-europe.html


                                  • SEPH SEPH 26 mai 10:22

                                    L’observatoire Corporate Europe décrit comment le lobbying financier de ces dix dernières années nous ont grugé.



                                    Le pouvoir de lobbying est très important, et ceci constitue un facteur essentiel. Ainsi, au sein des États membres, ils réussissent à faire plier les gouvernements, et leurs activités d’influence à Bruxelles emploient une armée composée de pas moins de 1700 lobbyistes prêts à passer à l’attaque face à toute tentative contraire à leurs intérêts .

                                    Les Lobbys ne sont pas pour autant sur la défensive – les récentes années les ont vus prendre nombre d’initiatives, qui pour annuler les faibles résultats des réformes financières, qui pour inventer de nouveaux projets de dérégulation ou de libéralisation.

                                    Aucune tentative de réforme du système financier ne peut passer outre leur pouvoir.

                                    Les Lobbys

                                    sont le cancer de l’UE, ils broient les peuples. Ils sont des parasites qui font partie intégrante de l’UE : une véritable Maffia


                                    CF : https://lesakerfrancophone.fr/victoire-du-lobby-financier-a-bruxelles



                                    Autres scandales .  :

                                    L’ancien commissaire Jonathan Hill est passé d’un poste de direction de l’UE à une embauche comme conseiller dans l’industrie financière. Et pour couronner le tout, nous avons vu l’ancien président de la commission en personne, José Manuel Barroso, rejoindre les rangs de Goldman Sachs.


                                    • Julot_Fr 26 mai 10:33

                                      L’UE a ete constructruite par les ultra-riches (finances..) pour les ultra-riche pour centraliser le pouvoir => on voit le resultat = un succes pour ces gens la


                                      • Eric F Eric F 26 mai 10:38

                                        En terme d’Europe, il est difficile de démêler les bonnes intentions générales (coopération, l’union fait la force, etc.) et les mauvaises intentions particulières (dumping, paradisage fiscal, lobying...), car les mauvaises pratiques foisonnent.

                                        Ce qui est notoire, c’est que la totalité des listes de cette élection européenne veulent changer l’Europe, aucune ne dit qu’elle est bien telle qu’elle est. Sauf que certaines listes veulent aller plus loin dans le même sens (élargissements, fédéralisme, défense et diplomatie commune...) et font miroiter des illusions (ainsi un smic national sans aucune convergence sociale ne fera que geler les écarts entre pays). Certains parlent d’Europe à plusieurs vitesses, mais s’il s’agit de mettre davantage de contraintes pour les uns (dont la France), tout en laissant aux autres l’accès au marché unique, c’est une Europe de dupes.


                                        • L’Europe actuelle doit être détruite (démantelée) .

                                          L’Europe doit être reconstruite sans l’OTAN, sans les américains, sans les anglais, sans parlement spécifique (juif...etc..) , avec une monnaie en commun. avec des états souverains, sans l’hégémonie Allemande. 

                                          L’Europe ne peut être reconstruite que sur une base commune à tous les états souverains, obligeant l’Allemagne à signer un traité de paix définitif,inaliénable et d’intégration envers tous ses partenaires européens et envers tous les peuples d’Europe ....  

                                          Avec un parlement issu des parlements nationaux qui seront struturés par la proportionnelle intégrale 

                                          L’Europe aura comme base économique la hanse et ses principes .....

                                          .............................................................etc

                                          L’Europe de demain doit être transparente, respectable, plaçant l’intérêt humain et du vivant avant toutes autres considérations politico-mafieuses.....

                                          Bienvenu aux pourvoyeurs de sociale démocratie falacieuse qui personnellement ne veulent jamais faire le sacrifice ultime. Laissant ce type d’engagement aux plus pauvres, avec un cynisme inhumain.....  


                                          • @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

                                            Les états suivant doivent plier le genoux devant l’Europe pour y participer :
                                            Les U.S
                                            Les Anglais.
                                            Les Israeliens.
                                            Les Turcs.
                                            Les Russes.......etc..


                                          • Mefrange 26 mai 12:19

                                            Ca fait plaisir de constater que ce qu’on dit depuis 10 ans commence à prendre dans l’opinion du français de base gaulois. La connerie congénitale se guérirait-elle ? Bonne nouvelle en tous cas. En amélioration. Peut mieux faire. Il reste à convaincre 51 % et même ! (précédent constitution européenne) il faudrait mieux viser les 80 % histoire de clouer le bec aux con-llabos smiley


                                            • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 27 mai 16:16

                                              Faut-il quitter l’UE ? Si les Anglais veulent la quitter, (et ne sont jamais rentrés dans la zone Euro), c’est que l’UE c’est très mauvais pour tout le monde. Connaissant la mentalité outre-manche et le légendaire pragmatisme de ce peuple qui n’a pas besoin de boussole pour se faire une idée de la chose, il n’est pas étonnant que Nigel Farage cartonne et le Brexit l’emporte.

                                              En France, on biberonne tous les soir sa petite dose de télévision européiste et ça donne des scrutins marqués par l’abrutissement et l’endormissement général devant l’écran plat. Les journaleux savent très bien tortiller leurs petits discours pour désigner l’UE comme la panacée alors qu’il s’agit d’une grosse bouse économique et monétaire, financière et une faillite sociale sans précédent depuis l’après-guerre.


                                              • SEPH SEPH 27 mai 18:59

                                                @Nicole Cheverney
                                                Très bien dit. Merci


                                              • Claire Claire 27 mai 17:07

                                                Il me semble assez étrange de brandir la paupérisation des chômeurs en Europe pour justifier le départ de la France alors que celle-ci est l’une des rares a avoir réduit sa part de chômeurs pauvres... En plus vous dites que l’UE a connu de nombreuses guerres sur son sol, c’est faux. La seule guerre qu’il y ait eu concernait des pays qui ne faisaient pas encore partie de l’UE. Et depuis, plus de guerre...

                                                Cela dit, c’est bien joli de vouloir quitter l’UE, mais c’est plus facile quand on a conservé, comme le Royaume Unis, sa monnaie nationale. Autrement, la dette publique est libellée en euros et si jamais le retour à la monnaie nationale provoque un plongeon de celle-ci (ce qui est inévitable) alors la dette explose d’autant. Si la France veut quitter l’UE comment faire pour convaincre les investisseurs que la réduction de sa zone de libre échange de 511 millions à 65 millions de consommateurs n’aura pas d’incidence ? Et si les investisseurs s’affolent comment empêcher le plongeon du franc et l’explosion de la dette ? Si le franc tombe à un tiers de sa valeur, la dette atteint 300% du PIB !!! Et si le franc fait un plongeon identique à la réduction de la zone de libre échange, la dette passe à 786% du PIB.


                                                • SEPH SEPH 27 mai 19:05

                                                  @Claire
                                                  Merci pour le commentaire.

                                                  A qui profite l’UE ? . Posez-vous le question.

                                                   Au 1% qui se goinfre ou au plus grand nombre qui galère ? . Le reste n’est que littérature.
                                                  Dans l’UE rien n’est possible. Tout est gravé dans le marbre de l’ultra libéralisme mafieux.


                                                • Claire Claire 27 mai 20:14

                                                  @SEPH

                                                  A qui profite l’UE ?

                                                  ______________

                                                  Ce que vous dites ne résout pas le problème de la dette libellée en euros. Si la France veut revenir au franc, il faudrait au moins qu’elle obtienne de ses partenaires qu’elle soit autorisée à rester dans le marché commun afin de ne pas affoler les investisseurs et risquer une chute de la monnaie nationale. Sauf que ça n’est pas possible ! Il faudrait nécessairement quitter l’UE pour ensuite renégocier une entrée dans le marché commun. À supposer que nos partenaires soient ensuite d’accord et ne cherchent pas à nous punir. Car il suffirait qu’ils nous envoient balader pour provoquer l’effondrement du franc et que la dette passe à 800% ou 1000% du PIB !


                                                • Ouam Ouam 27 mai 20:31

                                                  @Claire
                                                  Sauf que...
                                                  les contrats sonts rédigés en « droit Francais » pour au moins 70% des emprunts...
                                                  Tu pense les partenaires si deumeurés pour risquer de perdre ces 70% ?


                                                • SEPH SEPH 27 mai 20:40

                                                  @Claire
                                                  Au sujet de la paix, vous écrivez :«  En plus vous dites que l’UE a connu de nombreuses guerres sur son sol, c’est faux »

                                                  Vous avez lu trop rapidement mon article. En effet, je parle de l’EUROPE et non de l’UE. Voici le texte en question :

                                                  "depuis 1945 l’Europe a connu et connaît encore de nombreuses guerres sur son sol. Certes, il n’y a pas eu de nouveau conflit entre la France et l’Allemagne après les trois guerres subies entre 1870 et 1945.

                                                  Mais les pays les plus importants de l’U.E. ont mené des guerres d’agression contre des pays souverains en Europe où ailleurs sans que l’U.E. n’y trouve à redire.

                                                  Que l’on se souvienne du soutien sans faille de l’Union européenne à toutes les aventures du Pentagone qui ont suivi en Bosnie Herzégovine, au Kosovo, en Afghanistan, en Iraq, en Libye, en Syrie, au Yémen. Dans tous les cas sans exception, elle s’est alignée derrière les USA et son bras armé : l’Otan.

                                                  De fait l’U.E. n’a jamais véritablement lutté pour la paix, mais uniquement pour ses maîtres anglo-saxons. Elle a soutenu toutes les guerres US , y compris la guerre contre l’Irak que la France et le chancelier Schröder avaient pourtant dénoncée en son temps."

                                                  En Europe, au dépeçage de la Yougoslavie, on peut rajouter l’Ukraine qui a été victime d’un coup d’État organisé par la CIA et par les principaux pays européens (Angleterre, France, Allemagne, Pologne,.......). Ce pays est aujourd’hui au bord du gouffre.


                                                • SEPH SEPH 27 mai 20:58

                                                  @Claire
                                                  Vous écrivez :" Si la France veut quitter l’UE comment faire pour convaincre les investisseurs que la réduction de sa zone de libre échange de 511 millions à 65 millions de consommateurs n’aura pas d’incidence ?

                                                  "
                                                  Les investisseurs n’investissent pas dans l’UE qui n’est pas un pays souverain, mais dans un (ou des pays) appartenant à l’UE.

                                                  Non la zone d’échange ne se réduira pas de 511 à 65 millions. Au contraire elle augmentera, car les échanges continueront non seulement entre les pays européens, mais de nouveaux accords seront établis avec des partenaires comme la Chine, la Russie, .... en s’affranchissant des tutelles de Bruxelles et des USA .
                                                  La France ne sera donc plus sous curatelle.


                                                • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 27 mai 21:10

                                                  @Claire

                                                  Bonsoir, « ... afin de ne pas affoler les investisseurs ! »

                                                  Eh bien dîtes-moi, ils sont bien fragiles tous ces petits hommes d’affaires. Je pense par contre que quel que soit l’environnement économique ou territorial, les businessmen ne sont pas très regardants, marché commun ou pas. L’essentiel pour eux étant d’engranger. Donc, regarder le Frexit comme un élément de risque majeur de récession économique pour la France, une fois redevenue souveraine et maîtresse de son destin, c’est agiter inutilement un chiffon rouge pour affoler le pékin moyen.
                                                  Les Anglais, car il faut bien revenir à eux avec la victoire du Brexit ont bien senti de quel côté venait leurs intérêts, et certainement pas du côté de Bruxelles !


                                                • SEPH SEPH 27 mai 21:25

                                                  @Claire
                                                  Pourquoi voulez-vous que la France renégocie son entrée dans le marché commun. Elle établira des accords bilatéraux avec tout le monde en toute liberté, y compris en Europe. 

                                                  En effet, le différentiel entre la France et l’Allemagne est aujourd’hui de 35%.
                                                  Si la France de retour au franc dévalue au plus de 35% , ceci aura un effet bénéfique pour nos exportations dans le monde et cela permettra à la France de ce réindustrialiser pour redevenir un pays qui s’enrichit au lieu de s’étioler lamentablement.

                                                  Une dévaluation autour de 20% parait raisonnable.

                                                  Je vous invite d’écouter Jacques Sapir au sujet de vos craintes :

                                                  Sortir de l’UE  : https://youtu.be/eU3w2wKPNn8?t=62

                                                  Sortir de l’Euro  : https://youtu.be/kuFBsG_xaHM


                                                • SEPH SEPH 27 mai 21:44

                                                  @Claire
                                                   

                                                  •  La France ne sera jamais isolée si elle redevient elle-même et si elle incite les autres nations à devenir elles-mêmes en respectant les autres.
                                                  •  L’indépendance est aux peuples ce que la liberté est aux individus.
                                                  • Notre politique, c’est de réaliser l’union de l’Europe.(…)Mais quelle Europe ? Mais quelle Europe ? Il faut qu’elle soit véritablement européenne. Si elle n’est pas l’Europe des peuples, si elle est confiée à quelques organismes technocratiques plus ou moins intégrés, elle sera une histoire pour professionnels, limitée et sans avenir. Et ce sont les Américains qui en profiteront pour imposer leur hégémonie. L’Europe doit être indépendante.
                                                  • Si le marché régnait en maître, ce sont les Américains qui régneraient sur lui. Ce sont les multinationales qui ne sont pas plus multinationales que l’OTAN. Tout ça n’est qu’un simple camouflage de l’hégémonie américaine. Si nous suivions le marché les yeux fermés, nous nous ferons coloniser par les Américains. Nous n’existerons plus, nous, Européens.

                                                  C. de Gaulle


                                                • SEPH SEPH 27 mai 22:15

                                                  @Claire
                                                  j’ai oublié la référence des citations de C. De Gaulle :

                                                  C’est extrait d’une série de citations du Général de Gaulle du livre C’était de Gaulle écrit par Alain Peyrefitte .

                                                  Comment ne pas saluer la clairvoyance de cette personne dont les jugements sont encore valables 60 ans après avoir été émis. N’est-ce pas !!


                                                  Excusez moi.


                                                • Claire Claire 28 mai 00:23

                                                  @SEPH

                                                  — je parle de l’EUROPE et non de l’UE.

                                                  Mais c’est l’UE qui est censée apporter la paix et cela uniquement aux nations de l’Union. Et le fait est qu’elle rempli parfaitement sa rôle.

                                                  — de nouveaux accords seront établis avec des partenaires comme la Chine

                                                  Je suis cheffe d’entreprise, j’ai essayé il y a quelques années de me lancer sur le marché chinois mais j’ai renoncé. Pour accéder à leur marché, ils me contraignaient à m’associer avec des entreprises chinoises auxquelles j’aurais été forcée de faire cadeau de la seule richesse de mon entreprise, son savoir-faire. M. Trump est actuellement en guerre commerciale contre la Chine pour les obliger à mettre fin à cette pratique et voyez comme c’est difficile ! Alors comment la petite France aurait-elle la moindre chance de faire mieux ?

                                                  — la France (...) établira des accords bilatéraux avec tout le monde en toute liberté, y compris en Europe.

                                                  Est-ce qu’une seule nation de l’EU semble prête à nouer des accord bilatéraux avec le royaume uni ? Non, elles lui imposent au contraire des conditions de sortie ruineuses et feront tous pour détruire son économie dans les années à venir. Alors dans ces conditions, mettez vous à ma place et dites-moi ce que vous feriez : Vous resteriez en France en espérant que celle-ci réussisse à négocier des accords de libre échange avec chacun des pays de l’UE ou bien vous choisiriez de délocalisez vers un pays de l’Union pour être sûre de garder vos clients ?

                                                  — L’indépendance est aux peuples ce que la liberté est aux individus.

                                                  Ce sont de jolis mots mais ils n’auront aucun impact sur des investisseurs qui raisonnent comme moi et fuiront la monnaie française.


                                                • SEPH SEPH 29 mai 11:00

                                                  @Claire
                                                  Vous écrivez « Mais c’est l’UE qui est censée apporter la paix et cela uniquement aux nations de l’Union. »

                                                  Quid des pays en dehors de l’UE ?!

                                                  Vous employez le mot « sensée » vous avez bien raison. Car les grands pays de l’UE n’ont pas cessé de faire la guerre ou des embargos (qui est un acte de guerre) pour aider les USA à détruire des pays souverains : Libye, Syrie, Irak, Afrique, Amérique Latine,..

                                                  Aujourd’hui en Syrie la France, la GB, l’Allemagne fournissent des aides militaires et des armes à Al-Qaïda dans la Région d’Idlib. De plus ils sont des supplétifs à l’Est de l’Euphrate des USA pour garder les puits de pétrole volés à l’État syrien.


                                                • Armelle Armelle 27 mai 17:28

                                                  A même article, même commentaire, mêmes arguments...

                                                  « Quitter l’Erope » ???!!!

                                                  Même si l’Europe n’est pas parfaite, cette idée saugrenue de la « quitter » décrit assez bien le caractère Français, dans sa prétention débordante à se croire puissant, et pensant toujours disposer d’une suprématie déterminante. ...les restes de nos 30 glorieuses sans doute...

                                                  Quand on prend conscience de la guerre technologique qui s’engage entre la Chine et les Etats unis, et de constater que pour continuer son évolution, l’Europe elle, ne peut que compter sur l’un ou sur l’autre pour se procurer ce dont elle a besoin en technologie de pointe (car incapable de la développer) ,, ce qui la rend donc inopérante et d’une faiblesse déconcertante dans de potentielles négociations de cet ordre à l’échelle mondiale, je ne vois alors pas bien ce qu’un bout de lopin de terre appelé France, habité par des « has-been » oisifs, pourrait bien faire pour ne pas retomber à l’âge de pierre ou devenir le Bangladesh d’une de ces deux puissances...car si les Etats unis sont « nos amis » depuis 1918, cette amitié ne figure certainement pas dans les priorités de Trump...

                                                  Ca me rappelle l’état d’un Sarkosy en conférence de presse, que l’on avait dit être bourré à l’issue d’une entrevue avec Poutine, en fait il n’était pas bourré, Poutine lui avait simplement rappelé avec réalisme et sans ménagement, l’insignifiante importance de ce petit bout de terre en Europe...Autrement dit, ferme donc ton clapet et reste à la place qui te revient...

                                                  Cessons enfin d’être prétentieux et débile, nous avons besoin des autres et c’est comme ça, il faudra composer, nous n’avons guère le choix, donc la changer et non la quitter...


                                                  • SEPH SEPH 27 mai 20:21

                                                    @Armelle
                                                    Ce bout de lopin de terre appelé France, habité par des «  has-been » oisifs !! : c’est pas gentil pour les français.

                                                    Ce bout de lopin de terre

                                                    est la cinquième puissance mondiale possédant l’arme Nucléaire. Ce pauvre pays à été respecté dans le passé ( sous De Gaulle), il est devenu progressivement une serpillère au fil des traités européens.

                                                    La France peut redevenir une nation forte à condition de briser ses chaines avec l’UE. Elle pourra alors se réindustrialiser, sauver son secteur public si précieux pour tous les français, choisir de nouveaux partenaires dans le cadre d’un nouvel approche de la géopolitique,....

                                                    En quittant l’UE tout devient POSSIBLE


                                                  • Armelle Armelle 28 mai 10:32

                                                    @SEPH Bonjour,
                                                    Et bien vous voyez, vous le dites vous-même ; « Ce pauvre pays à été respecté dans le passé ( sous De Gaulle), il est devenu progressivement une serpillère au fil des traités européens. »
                                                    En effet tout le monde sera d’accord avec ça, maintenant et pour dessiner un avenir correct à nos enfants, le tout est de savoir ce qu’on veut faire de ce décor en désolation. Et quand l’insee annonce que 60% des jeunes aspirent à devenir fonctionnaires ; qu’avec l’effet « papyboom », la bagatelle de 400.000 mille entreprises seront en vente d’ici 20 ans et que seule une poignée de 50000 repreneurs potentiels seraient sur les rangs ; que la France ne crée plus de richesses nouvelles, plus de brevets, qu’en deux mots celle-ci reste sur sa gloire et sa suprématie des 30 glorieuses, ne voyant pas les autres prendre une avance colossale ; que bon nombre d’industries sont sous perfusion permanente (automobile, immobilier...etc) et que (pour mettre une fin à la liste) on voit dans les rues par exemple des corporations (pas à plaindre) battre le pavé pour deux ou trois malheureux jours de carence, il n’en tient alors qu’à vous d’espérer que la France puisse redevenir une nation forte !!! En tout cas je doute que ce soit sans l’UE, sans elle, du jour au lendemain, nos industries achèteront leur matière première 3 fois plus chère, les industries étrangères génératrices d’emploi quitteront le territoire, comme ça se passe au royaume uni en ce moment (AIRBUS, TOYOTA, BMX....).
                                                    Si la France quitte l’Europe, nul doute qu’elle deviendra l’usine à bas coût des nations montantes qui elles, se seront préparées et bougées le cul. La France, elle, a choisi les avantages de la conservation des acquis à tout prix sans vouloir en subir les conséquences, dépenser plutôt qu’investir, et justement « dépenser » un argent issu d’une activité qui n’existe encore même pas !!! c’est pathétique.
                                                    Il y a « construire et déconstruire » et puis il y a aussi, « penser et dépenser »...
                                                    Le générations d’après guerre jusqu’à aujourd’hui sont des générations d’égoïstes. Elles n’auront pas consommé, mais plutôt « consumé », pensant BÊTEMENT que la petite histoire pouvait perdurer comme ça indéfiniment , pour en plus laisser à leur descendants une véritable poubelle ainsi qu’un désastre économique en achetant systématiquement avec « l’argent de demain »
                                                    La différence avec 1936 c’est que nous n’avons pas 30 glorieuses à venir capables de générer suffisamment de richesses pour payer nos fastueuses dépenses...La France est une vieille bourgeoise.
                                                    Mais enfin, tant mieux si vous avez foi en la capacité des Français à se ressaisir...
                                                    ça rassure...pour ma part,ce n’est pas une question de « gentil » ou « pas gentil » maisune réalité avant tout, je réïtère ; la France est un vieux pays, un pays de « has been » accrochés à leurs acquis d’antan, comme la moule l’est à son rocher, et force est de le constater, incapables d’imaginer le moindre effort pour espérer rivaliser un jour avec les trois monstres que sont les Etas unis, la Russie et la Chine, qui si nous continuons sur ce chemin, nous boufferont tout crus...Et nous dirons quoi à nos enfants ? Que nous n’avons été qu’une bande de fainiasses, inconscients et égoïstes ?


                                                  • Armelle Armelle 28 mai 12:45

                                                    @SEPH

                                                    "Ce bout de lopin de terre

                                                    est la cinquième puissance mondiale"

                                                    Ha bon ? Etes-vous sûr de ce vous avancez ? Si déjà vous partez sur de mauvais chiffres c’est embêtant. C’est la sixième !!!!!! ça fait juste 20% d’erreur smiley


                                                  • SEPH SEPH 28 mai 18:53

                                                    @Armelle

                                                    Ne soyez pas si agressive car pour des économistes :

                                                    la France est la 5e puissance économique mondiale devant le Royaume-Uni mais ça ne durera pas plus de 2 ans — voici pourquoi

                                                    Et selon les prédictions des experts du CEBR, la France pourrait encore garder l’avantage l’année prochaine, en 2018, mais pas pour plus de deux ans.

                                                    En effet, en 2022, le Royaume-Uni repasse devant la France dans le classement des puissances économiques mondiales. Les experts expliquent cela par le Brexit, dont les effets seront moins durables et pénalisants que prévu.

                                                    En revanche, les deux pays du vieux continent européen seront dépassés par l’Inde, dès l’année prochaine. 

                                                    "Malgré quelques revers passagers, l’économie indienne est en mesure de rattraper celle de la France et celle du Royaume-Uni en 2018. Elle les dépassera toutes les deux pour devenir la cinquième puissance économique en dollars", dit le rapport du CEBR. 

                                                    Et en 2027, l’économie indienne pourrait devenir la 3e économie mondiale devant l’Allemagne et après la Chine et les Etats-Unis, respectivement.

                                                    En 2032, la recomposition du paysage économique mondial sera complète avec la Chine comme première puissance économique mondiale devant les Etats-Unis (2e) et l’Inde (3e). Le Japon recule à la quatrième place et devance l’Allemagne (5e), le Brésil (6e) et le Royaume-Uni (7e). La France arrive neuvième, devancée par la Corée du Sud (8e). 

                                                    Cf : https://www.businessinsider.fr/france-royaume-uni-effets-brexit-2020


                                                  • Armelle Armelle 29 mai 10:45

                                                    @SEPH Bonjour
                                                    Mais !!!!??? « car pour des économistes... »
                                                    Des économistes ? Qui ça ? Qui sont-ils ?
                                                    En l’occurrence vous citez le Worl Economic, celui-ci publie des chiffres du FMI, lesquelles positionnent la France en 6ème position !!!
                                                    https://fr.weforum.org/agenda/2018/05/les-plus-grandes-economies-du-monde-en-2018/
                                                    Quand aux « prédictions » des uns et des autres, dois-je en rire ?
                                                    ...« Selon les prédictions... » ; « En 2022 le royaume uni dépasserait la France... » ; « L’économie indienne pourrait devenir... »
                                                    Avec des ribambelles de « si », n’importe quel imbécile serait capable de vous pondre un papier...
                                                    L’économie, c’est tout sauf des supputations cher Monsieur. Et vous voudriez assoir je ne sais quel postulat basé sur de telles hypothèses, juste pour argumenter ou cautionner des dispositions politiques qui vous conviendraient ? C’est ce que j’appelle une « manoeuvre »...
                                                    La plus grosse est quand même l’évolution du royaume uni telle que vous la décrivez, vous croyez tout ce qu’on vous dit ? Comment pouvez-vous êtes si sûr de vous quant à l’issue du brexit, économiquement parlant j’entends ? Personne n’a de certitude, pour ma part les économistes que je lis sont plutôt pessimistes, les autres (les Brexiteux ou Frexiteux)) emportés par l’euphorie, occultent les conséquences négatives.... Enfin en deux mots, pour l’heure c’est un joli bordel pour lequel aucun ne peut avoir la moindre certitude. Le juge de paix montrera le bout de son nez dans 1 ou deux ans, et je vous donne rendez-vous, on en reparlera...


                                                  • SEPH SEPH 29 mai 14:57

                                                    Armelle bonjour,

                                                    Merci pour votre commentaire

                                                    Ainsi,selon vos sources, les États-Unis représentent la plus grande économie du monde avec 20,4 billions de dollars.

                                                    La Chine suit, avec 14 billions de dollars. Le Japon occupe le troisième rang avec une économie de 5,1 billions de dollars.

                                                    Suivent : 

                                                     Allemagne 4,2

                                                    Grande Bretagne  2.94

                                                    France           2.93

                                                    L’écart, selon cette source, est de 0,01. !!!!!! . Permettez de rire à mon tour d’un tel écart non significatif, sachant que l’économie n’est pas une science exacte, tout dépend de ce que l’on prend en compte, des critères, des paramètres, de la pondération,.........On est dans l’épaisseur du trait !!!!

                                                    Vous écrivez rageusement : «  Avec des ribambelles de « si », n’importe quel imbécile serait capable de vous pondre un papier... »

                                                    Un peu de courtoisie, calmez-vous. L’arrogance est mauvaise conseillère ainsi que la colère.

                                                    J’espère que tout ceci ne se terminera pas par une bataille de polochons. !!!!!


                                                  • Armelle Armelle 29 mai 16:30

                                                    @SEPH
                                                    Vous avez raison, pardonnez-moi, la colère est mauvaise conseillère.
                                                    J’avoue que 0.01 est peu de chose,, cependant il n’empêche que ce 0.01 qui représente un pourcentage inférieur à 1, donne une erreur de 1 sur 5 en final qui elle en représente 20
                                                    Imaginez la même configuration sur un concours donnant lieu à la sélection de 5 candidats, je pense vraiment que le candidat « royaume uni » aurait de quoi s’opposer au classement, non ?
                                                    C’est juste une question de « précision », Et puis le sujet de fond de votre article ne m’aura pas éhappé, alors vous n’êtes vous, certainement pas coutumier du fait mais ici, on y lit des inepties abracadabrantesques !!! Et la chose étant dite, passe finalement pour une vérité. Comme une fois ( c’est un exemple parmi tant d’autres) cette idiotie se posant comme postulat pour le sujet de fond d’un article, et consistant à prétendre que le volume des richesses (qu’il est légitime de « partager »), étant immuable , les riches ponctionnant de plus en plus, font alors que le bas du panier s’appauvrit de plus en plus...Et là, les gauchistes affranchis de s’exclamer une fois de plus « mort aux cons de riches », ce site est un repère activistes anti-riches. Je ne suis pas riche, mais je ne déteste pas pour autant les riches, certes les différences sont absurdes mais j’essaie juste de voir le verre à moitié plein, par exemple je constate que ce sont eux qui participent bcp plus que les autres au financement des congés payés, qu’ils génèrent de l’emploi, et pour bien adhérer à l’idée, les protagonistes ici nous inventent que dans la majorité, ce sont des héritiers, donc non concernés par la notion du mérite ! Alors que c’est ENCORE faux !!!
                                                    Enfin la plupart du temps un amas d’âneries servant leur cause.
                                                    C’est un journal informatif, qui par conséquent à le devoir de renvoyer de justes, précises et honnêtes informations
                                                    Sur ce bonne journée


                                                  • SEPH SEPH 29 mai 17:57

                                                    @Armelle

                                                    Voici une statistique pertinente par habitant qui est le

                                                    Classement des pays selon leur PIB par habitant  en 2017

                                                    1

                                                    Luxembourg

                                                    109 370

                                                    2

                                                    Suisse

                                                    81 314

                                                    3

                                                    Norvège

                                                    73 591

                                                    4

                                                    Irlande

                                                    69 119

                                                    5

                                                    Macao

                                                    67 264

                                                    6

                                                    Qatar

                                                    63 386

                                                    7

                                                    Islande

                                                    63 033

                                                    8

                                                    Etats-Unis

                                                    59 407

                                                    9

                                                    Singapour

                                                    55 252

                                                    10

                                                    Danemark

                                                    55 154

                                                    11

                                                    Australie

                                                    54 236

                                                    12

                                                    Suède

                                                    52 311

                                                    13

                                                    San Marin

                                                    51 109

                                                    14

                                                    Pays-Bas

                                                    46 829

                                                    15

                                                    Autriche

                                                    45 799

                                                    16

                                                    Finlande

                                                    44 852

                                                    17

                                                    Canada

                                                    44 412

                                                    18

                                                    Hong Kong

                                                    44 094

                                                    19

                                                    Allemagne

                                                    43 686

                                                    20

                                                    Belgique

                                                    42 662

                                                    21

                                                    Nouvelle-Zélande

                                                    40 596

                                                    22

                                                    Japon

                                                    40 408

                                                    23

                                                    Emirats arabes unis

                                                    40 198

                                                    24

                                                    Royaume-Unis

                                                    39 720

                                                    25

                                                    France

                                                    38 477

                                                    26

                                                    Israël

                                                    37 778

                                                    27

                                                    Italie

                                                    30 892

                                                    28

                                                    Corée du Sud

                                                    29 806

                                                    29

                                                    Puerto Rico

                                                    28 951

                                                    30

                                                    Koweït

                                                    28756

                                                    Source FMI

                                                    Définition du PIB : le Produit Intérieur Brut est la somme des valeurs ajoutées de toutes les entreprises (nationales ou internationales) situées sur le territoire.

                                                    Il ne faut pas confondre le PIB avec le PNB (produit national brut), qui comptabilise toutes les activités (biens et services) produits sur un territoire.

                                                    Cette statistique ce place au niveau de chaque citoyen par pays, elle est interressante.


                                                    Attention, les statistiques sont différentes entre les organismes : FMI, Banque Mondiale,.... Tout est relatif !!















                                                  • SEPH SEPH 29 mai 18:00

                                                    @SEPH
                                                    Excusez moi la statistique ci-dessus est le PIB 2017 par habitant en $





                                                  • SEPH SEPH 30 mai 10:05

                                                    @Armelle
                                                    Voyez-vous il faut être très prudent avec les statistiques qui varient souvent avec les émetteurs (tout dépend de ce qui est pris en compte) .

                                                    Il faut relativiser leurs résultats, surtout lorsque c’est dans l’épaisseur du trait dans ce cas le rang peut-être inversé dans un sens ou dans l’autre. Dans le présent cas ceci est très peu significatif.

                                                    Je vous souhaite une bonne journée


                                                  • ribouldingue ribouldingue 27 mai 20:37

                                                    Ne soyons pas dupes ! Quand on voit les pompiers de service qui courent tout azimut lorsqu’un pays membre est en difficulté pour le raccrocher au wagon de queue, et la Grèce en est la preuve incontestable, malgré que cette nation ait menti sur la tenue de ses comptes et ce durant des années en vivant très largement au dessus de ses moyens. Non… quitter l’Europe aujourd’hui s’avère être une partie de jeu du bonneteau. L’Europe a besoin de toutes les économies des pays membres dans l’objectif de construire un état supranational au détriment de toutes les souverainetés nationales qui à terme deviendront des régions de cet état supranational européen. Certes, beaucoup d’entre nous ne verrons pas cet état supranational ; la construction européenne depuis sa création au sortir de la seconde guerre mondiale s’est élargie à 27 malgré les divergences des politiques nationales des pays mais qui, au final a réussi à rabibocher par l’appât du gain en calmant les plus réfractaires et faire triompher la politique libérale européenne, tout du moins pour le moment. Ne nous trompons donc pas de débat, sortir de l’Europe, seul, est inconcevable, déjà par nécessité économique et de peur de se faire croquer par les requins de la mondialisation qui guettent la moindre faille pour s’engouffrer dans la brèche et dépouiller les richesses de la future brebis galeuse prête à sortir du troupeau. Même le parti populiste RN n’a pas fait sa campagne sur le vieux programme de la sortie de l’Europe du retour aux frontières et la sortie de l’euro. Ce parti, sait que le peuple français ne veut pas sortir de l’union sinon pourquoi n’a t-il pas fait sa campagne sur ce thème comme ça s’est passé au royaume-uni ? Mais, restons vigilants car cela ne veut pas dire que si ce parti arrivait aux manœuvres en 2022 il ne prendrait pas la décision de refermer les frontières dans un 1er temps et pour finir mener une politique nationale sans tenir compte des lois et des traités européens dans l’attente du grand chamboulement.En définitif, aucun pays ne sortira seul de l’Europe ou ce sera l’éclatement et les conséquences aggravantes telle l’ex Yougoslavie…Bienvenu dans l’Europe sur le fil du rasoir.


                                                    • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 27 mai 21:30

                                                      @ Ribouldingue

                                                      Bonsoir,

                                                      « Sortir seul de l’UE ».

                                                      Et pourquoi pas ? La France ce n’est pas n’importe quel petit pays de l’UE. Elle a la plus grande longueur de littoral maritime d’Europe, elle est centrale économiquement, elle réunit bien des atouts, et sa longue histoire en fait un élément majeur des enjeux internationaux.

                                                      Il n’y a d’ailleurs que les Français pour cracher sur leur propre pays, comme plus haut dans certains commentaires, les étrangers ne voient pas du tout notre pays comme un vieux croûton historique qui est « has been » voir plus haut même si nos dirigeants se comportent comme de simples porte-manteaux de la doctrine ultra-libérale et ont failli, en piétinant allègrement sa culture et son histoire, son patrimoine !

                                                      Non, la France c’est justement un TRES GROS MORCEAU, et à juste titre ! Les Allemands le savent très bien et cela depuis toujours lire à ce sujet « les deux peuples » de Jacques Bainville pour comprendre la situation de la France en Europe et même dans le reste du monde. Notre pays peut et doit faire preuve de « courage » et de fermeté face au chantage pour sortir un jour de l’UE, fabriquée tout justement pour empêcher qu’un pays comme la France,ne la ramène trop économiquement, industriellement. La France peut se passer de l’UE, oui, elle y aura tout à gagner. C’est l’UE qui la détruit lentement, et ses dirigeants godillots. Les Français n’ont peut-être pas tout à fait conscients encore, du moins une partie, l’autre a parfaitement compris. Et lorsque le slogan FREXIT s’inscrit dans une logique libératrice du pays et de son peuple, c’est une impérative nécessité, ce n’est pas un simple slogan. 

                                                      Il est porteur d’un projet libérateur. Comme disait l’autre : « Yes, we can ! »


                                                      • Armelle Armelle 28 mai 10:52

                                                        @Nicole Cheverney
                                                        « les étrangers ne voient pas du tout notre pays comme un vieux croûton historique qui est « has been » »
                                                        Ne faites pas de votre OPINION, une réalité Nicole Cheverney !!! Vous avez des chiffres ? Des retours vécus ?
                                                        Vous devez vivre dans une cave sans doute !!! Ou alors cherchez à vous rassurer...
                                                        Et pour ce qui est de la pertinence du Frexit, je vous suggère d’attendre les résultats « très prometteurs » de nos voisins, en effet ça semble s’annoncer merveilleusement bien outre manche, c’est la panacée !! pffff
                                                        Vous êtes au courant que... Air bus déserte, Toyota déserte, BMW déserte...et le reste est à venir, l’idéologie à tout prix à tendance à faire perdre le bon sens et la réalité des choses...
                                                        Ce qui est certain en tout cas, et qui est ma foi rassurant, c’est que les Français ne sont pas des irresponsables en ce qui concerne le Frexit, car que ce soit les derniers sondages à ce sujet ou à travers ces européennes, ce Frexit est loin de faire la majorité !!!


                                                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 28 mai 13:31

                                                        @ Armelle, ne vous inquiétez pas, Air bus, Toyata, BMW vont retourner fissa outre-Manche mendier des marchés aux Brexiteurs ! C’est toujours comme cela les affaires. Vous devriez le savoir. Business is usual.


                                                      • Armelle Armelle 28 mai 14:25

                                                        @Nicole Cheverney
                                                        Peut être, oui certainement même, mais enfin le mal sera fait, les emplois seront perdus, et puis au pire leur perte de marché au royaume uni aura à terme peut être moins d’impact que celui des surcoût engendrés là bas par cette ânerie nationaliste, dont la plupart des brexiteurs ne voit que les premiers effets... Ces derniers en reviendront aussi quand ils verront leur produits augmenter de par les taxes douanières et la flambée des transports de composants nécessaires à leur production sachant que des contrôles seront mis en place, générant des files d’attente sans fin, augmentant d’autant le temps des transports et donc leur coûts... A moins que ces brexiteurs nous expliquent que, par je ne sais quelle opération du saint esprit, le royaume uni deviendra autonome sur tous les produits composants et matières premières !!! Propos qui ferait rire le monde entier...Et dans le sens inverse, les entreprises dans l’Europe n’auront ma foi aucun intérêt à acheter des composants là bas puisque tous les avantages s’effaceront avec le brexit...
                                                        Oui en effet c’est comme ça les affaires !!! Chacun voit ses intérêts
                                                        La mondialisation a débuté au 15ème siècle, façonnant ainsi au fil de longues périodes les structures économiques des pays du monde, dont certains par nature ont acquis et entretenu des spécialités devenues d’ailleurs leurs principales ressources, et vous voudriez en un tour de bras (tout ça parce qu’une poignée de nostalgiques de napoléon pique aujourd’hui sa crise) faire éclater tout cela ? Non, bien sûr que non, ce ne sera pas sans conséquences dramatiques, lesquelles d’ailleurs je le répète les Français ne sont pas disposés à cautionner ni en vivre les catastrophes conséquentes, et c’est bien normal.
                                                        Vouloir et prétendre pouvoir se passer des autres est d’une prétention inouie, nous ne sommes décidément pas assez doués pour imaginer une telle chose, surtout quand bon nombre de nos industries ou secteurs sont sous perfusion permanente, tout cela pour préserver nos emplois parce que nos voisins sont bien meilleurs que nous !!! Notre déficit extérieur de 60 milliards nousle prouve sans aucune contestation possible.

                                                        Oui, l’idéologie excessive obscurcit la vision et fait perdre le bon sens des réalités...
                                                        Je vous donne rendez-vous dans qqes mois, et on reparle du Brexit...


                                                      • cettegrenouilleci 28 mai 14:34

                                                        @Nicole Cheverney

                                                        Je pense que la bonne formule est « business as usual »

                                                        Cordiales salutations


                                                      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 28 mai 17:04

                                                        @Cette grenouilleci

                                                        Merci pour la précision.


                                                      • lloreen 27 mai 23:07

                                                        Il ne faut pas oublier que le 29 juin 2005 les français ont voté NON à la constitution européenne par 53% des voix.

                                                        Donc, toutes les décisions de l’UE concernant le territoire français sont nulles et non avenues car contraires aux dispositions de DDHC (1789) qui reconnaît la souveraineté du peuple. De plus le droit international reconnaît aux peuples le droit de disposer d’eux-mêmes.

                                                        En France, le seul droit applicable est le droit français. Macron et sa fine équipe ne sont que des usurpateurs et donc n’ont aucune légitimité.

                                                        D’autant plus que depuis le coup d’état du 5 décembre 2016 (décret Valls), la séparation des pouvoirs n’est plus assurée et donc la France n’a plus de constitution selon les dispositions de l’article 16 de la DDHC de 1789.

                                                        Et sans constitution, il ne peut y avoir d’élections...Monsieur Macron est tout simplement un imposteur faisant partie lui et ses complices d’un syndicat international du crime organisé.


                                                        • lloreen 27 mai 23:28

                                                          Pardon:29 Mai 2005


                                                          • lloreen 28 mai 09:03

                                                            Il ne faut pas être dupe du plan nocif des commanditaires mondialistes qui visent à installer Marion Maréchal à la tête du pays (C’est Attali qui l’a « révélé », se gaussant de penser que le prochain président « sera une présidente »...).

                                                            https://www.youtube.com/watch?v=fUOrxtYpkk0


                                                            Suite à sa rencontre avec avec monsieur Philippe, madame Marine Le Pen ne veut plus sortir de l’UE...et c’est la raison pour laquelle les faiseurs de présidents mettent le rassemblement national en orbite, profitant du mouvement des « gilets jaunes » pour faire croire à un « changement » qui évidemment ne sera qu’un énième tour de vis direction leur nouvel ordre mondial cimenté par les partis qui entretiennent l’illusion du choix populaire.

                                                            Ceux qui s’informent ailleurs qu’à Télé Drahi ou Télé Bouyghes savent pertinemment bien que ce sont les élites qui choisissent leurs poulains et que ceux-ci sont adoubés à la réunion annuelle des Bilderberger.


                                                            • julius 1ER 28 mai 10:18

                                                              On peut tout quitter :

                                                              Sa femme 

                                                              Son boulot

                                                              Son pays

                                                              Sa famille 

                                                              Même Agoravox ,

                                                              mais en quoi cela règle quelque chose ?????


                                                              • Pie 3,14 28 mai 18:35

                                                                Les résultats des élections ont donné la réponse des électeurs à la question posée par l’auteur de cet article. 

                                                                Non, on ne quitte pas l’UE, les adeptes du « frexit » pèsent à peine plus d’un pour cent. 

                                                                Fin du débat.


                                                                • SEPH SEPH 28 mai 19:07

                                                                  @Pie 3,14
                                                                  Les adeptes du « frexit » 

                                                                  non pas eu la parole dans les médias. La campagne a été une bouffonnerie. En effet, Macron et le Front National ont monopolisé les médias.

                                                                  Demandez aux français se qu’ils pensent du fonctionnement de l’UE, notamment au sujet du TCE ( Traité établissant une Constitution pour l’Europe ) qui a été rejeté par près de 55% des français et qui leur a été imposé par Sarkozy !!! : c’est un véritable déni de démocratie.


                                                                • Pie 3,14 28 mai 19:43

                                                                  @SEPH
                                                                  Toujours la même rengaine, on n’a pas la parole, remember 2005.

                                                                  Si le discours d’Asselineau imprimait on le verrait partout. 


                                                                • kirios 29 mai 08:25

                                                                  @SEPH

                                                                  "Les adeptes du « frexit » 

                                                                  non pas eu la parole dans les médias. La campagne a été une bouffonnerie. En effet, Macron et le Front National ont monopolisé les médias.« 

                                                                  c’est vrai !
                                                                  ce qui est vrai aussi , c’est que les »sans dents " préfèrent se laisser bercer par les comptines des merdias et subir plutôt que d’ouvrir les yeux et se comporter en responsables


                                                                • Legestr glaz Legestr glaz 29 mai 09:13

                                                                  @Pie 3,14

                                                                  C’est une magnifique inversion des faits ! 

                                                                  Je dirais plutôt que si le discours d’Asselineau était diffusé partout, il imprimerait !

                                                                  Parce que, au sortir de ces élections européennes, je vois des articles, même sur Agoravox, qui parlent des « programmes » des députés des différentes listes. 

                                                                  Il se trouve que les députés européens n’ont pas le pouvoir de présenter des « programmes », ils n’ont pas le pouvoir de l’initiative législative. 

                                                                  Vous voyez, ce « pouvoir de l’initiative législative » a été caché aux électeurs, ceux ci n’ont pas « imprimé » comme vous dîtes. Les électeurs pensent donc que les députés européens ont le pouvoir de présenter un programme, de proposer des lois, ou des règlements ou des directives. Cela est absolument faux ! 

                                                                  Tant que les médias dominants joueront ainsi les escrocs de la pensée, ils pourront manipuler les peuples et les électeurs. A qui profite cette manière sournoise de présenter l’UE ? Aux milliardaires qui possèdent les médias. L’information que reçoivent les Français est fausse concernant l’UE, les électeurs ne se rendent pas compte qu’ils votent contre leur propre intérêt, ils n’ont toujours pas compris le caractère « supranational » de l’UE. Le débat sur ce sujet n’a pas lieu. 

                                                                  Le discours de François Asselineau n’imprime pas parce qu’il ne peut pas développer ses arguments en faveur du FREXIT tellement les médias dominants assurent le contrôle de la pensée. C’est 1984 assumé. Et vous, par votre commentaire, vous venez appuyer cette farce démocratique.

                                                                  https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-deputes-europeens-n-ont-pas-le-215322


                                                                • BA 28 mai 21:22

                                                                  Liste des 10 participants français à la réunion BILDERBERG 2019 :


                                                                  Castries, Henri de, Institut Montaigne


                                                                  Azoulay, Audrey, Parti Socialiste, ancienne ministre de François Hollande


                                                                  Barbizet, Patricia, société financière Temaris & Associés


                                                                  Beaune, Clément, conseiller Europe du président de la République Emmanuel Macron


                                                                  Buberl, Thomas, patron des assurances AXA


                                                                  Caine, Patrice, patron de l’entreprise THALES


                                                                  Godement, François, institut Montaigne


                                                                  Le Maire, Bruno, ministre de l’Economie et des Finances


                                                                  Nora, Dominique, éditorialiste de l’hebdomadaire L’Obs


                                                                  Pouyanné, Patrick, patron de TOTAL


                                                                  Ces 10 caniches des Etats-Unis seront présents du jeudi 30 mai au dimanche 2 juin 2019 à Montreux, en Suisse, à la réunion du Groupe Bilderberg.


                                                                  Une citation très importante :


                                                                  « Je pense que vous pourriez dire, déclara un jour le diplomate américain George McGhee, que le traité de Rome, qui a créé le Marché commun, a été mûri pendant ces réunions de Bilderberg et aidé par le flot de nos discussions. »


                                                                  Source :


                                                                  « L’Europe sociale n’aura pas lieu », de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raisons d’agir, page 40.


                                                                  https://www.amazon.fr/LEurope-sociale-naura-pas-lieu/dp/2912107482/ref=sr_1_1?__mk_fr_FR=%C3%85M%C3%85%C5%BD%C3%95%C3%91&crid=19FYICN32EGOV&keywords=l%27europe+sociale+n%27aura+pas+lieu&qid=1559070757&s=gateway&sprefix=l%27europe+sociale+n%27aura+pas+lieu%2Caps%2C163&sr=8-1

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

SEPH

SEPH
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès