• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Union Européenne résistera-t-elle aux migrants ?

L’Union Européenne résistera-t-elle aux migrants ?

L’Europe unie est désormais un concept dépassé, car des invités surprises sont en train de bousculer toutes les pieuses résolutions antérieures, et les chiffres de l’institut Eurostat montrent l'ampleur du défi posé.

Selon l'organisme européen, sur 507 millions d'habitants dans l'UE, 34,1 millions sont des ressortissants étrangers n'ayant pas la nationalité de leur pays de résidence (chiffres datant de fin 2015 et portant sur 2014). Parmi eux, une vingtaine de millions viennent de pays hors-UE. En outre, l'UE a connu en 2015 et 2016 un afflux exceptionnel de milliers de migrants arrivant par la Méditerranée, "fuyant pour la plupart la guerre dans leurs pays" selon la version officielle, ce qui ne parait pas certain, mais ne change rien au problème humanitaire posé, même si des migrants économiques se mêlent à la masse.

Selon l'Organisation Internationale pour les Migrations (OIM), plus d'un million de personnes sont arrivées en 2015, dont plus de 850 000 via les côtes grecques, provenant en large majorité de Syrie (56 %), d'Afghanistan (24 %) et d'Irak (10 %).
En 2016, toujours selon l'OIM, les arrivées par la mer se seraient stabilisées à plus de 363 000, chiffre auquel il faut ajouter 24 000 arrivées par des routes terrestres.
 Un accord conclu en mars 2016 avec la Turquie a permis de contenir un peu les brèches via la mer Egée, mais l'afflux a atteint un niveau record en 2016 sur les côtes italiennes, avec plus de 180 000 arrivées - le plus souvent des migrants économiques reconnaît là Eurostat. 

Plus de 1,2 million de demandes d'asile ont été recensées dans les pays de l'UE en 2016, soit un nombre proche du record de 1,26 million de 2015. Les Syriens (334 800), les Afghans (183 000) et les Irakiens (127 000) restent les trois principales nationalités des demandeurs. Et l'Allemagne reste de loin le pays où le plus de nouvelles demandes ont été enregistrées (722 300 en 2016, soit 60 % du total européen), devant l'Italie (121 200), la France (76 000) et la Grèce (49 000). Fin 2015, la Commission européenne a reconnu benoitement que cet afflux devrait provoquer des « hausses de dépenses publiques dans plusieurs Etats  » !! 

A l'Est, on se rebelle

Or il se trouve que dans l’Europe ex-communiste, la venue des migrants n’est pas regardé du meilleur œil, ce qui pose un sacré problème politique aux héritiers de Jean Monnet.

Pour les représentants du groupe de Višegrad en effet, le refus acharné de la politique migratoire de Bruxelles est avant tout une question de survie et de sécurité. Le groupe de Visegrád - réunion informelle et très ancienne de quatre pays d' Europe centrale, Hongrie, République tchèque, Pologne et Slovénie - postule que le lien entre terrorisme islamique et immigration ne fait aucun doute. 

Pour sommaire qu'elle soit, cette opinion est difficile à réfuter : la vague d’attentats qui frappe l’Europe de l’Ouest s’arrête pile à l’Est ! Aucun des pays du groupe de Višegrad (qui précisément refusent tous les quotas européens) n'a jamais été frappé par un attentat à connotation islamiste. Et non sans logique, les dirigeants de ces pays avancent que c'est grâce à leur refus de la politique migratoire voulue par l'UE qu’ils sont épargnés. Ainsi, le pour le ministre polonais de la Défense, Michał Dworczyk, l'attentat terroriste de Barcelone est « une preuve de plus que la politique migratoire et la politique de sécurité doivent être conduites de manière très réfléchie et responsable (…) La sécurité qui règne en Pologne est entre autres le résultat de la politique conséquente du gouvernement ». Un point de vue appuyé par Péter Szijjarto, ministre hongrois des Affaires étrangères, pour qui accueillir des migrants « est un risque énorme ». Beata Szydlo (Premier Ministre polonais) n'a pas apprécié les critiques d'Emmanuel Macron à l’endroit de la politique stricte appliquée dans la Patrie de Chopin : « je conseille à M. le président de s'occuper des affaires de son pays, il réussira alors peut-être à avoir les mêmes résultats économiques et le même niveau de sécurité de ses citoyens que ceux garantis par la Pologne ».

Certes, ces propos tranchent fortement avec la politique prônée par les Merkels ou Macron (et avant lui l'ectoplasme Hollande), mais sont-ils exacts ? Voici la liste des attaques imputables à l'islam radical depuis 2001 en Europe : 58 en France, 50 en Grande-Bretagne, 32 en Allemagne, 15 en Belgique, 10 en Italie, 6 en Espagne. Aucun en Europe Centrale, ce qui semble corroborer la thèse des dirigeants d'Europe Centrale, mais il faut nuancer car les assaillants sont très souvent des enfants de 2 ou 3ème génération de l'immigration des années 80

L'unité européenne se fracassera-t-elle sur l'attitude à tenir face au flux des migrations dans le proche futur ?

C'est fort possible.


Moyenne des avis sur cet article :  3.04/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

93 réactions à cet article    


  • Franck Einstein Franck Einstein 24 octobre 2017 19:37

    http://agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751
     
    Le plan Coudenhove du Grand Remplacement est quasi achevé.
     
    Mais évidement, il faut que le seul lien politique, le grand idéal de l’UE, les loisirs et la consommation, ne lâche pas...


    • Jonas 25 octobre 2017 00:00

      @Franck Einstein

      « Plus récemment a surgi l’obsession de la technologie, comme politique par soi-même, et s’est propagé le concept de nouveaux vastes espaces économiques, comme moyen pour une prospérité générale et rapide ; et s’est défendue l’internationalisation de l’activité productive, comme méthode pour le progrès technique et scientifique et pour l’unité économique mondiale ; et se sont battus les hommes pour une liberté totale, au plan politique et au plan social, comme si elle était l’unique garantie des droits individuels et de la personne humaine.
      Parallèlement, étaient repoussées et tournées en ridicule les valeurs comme l’idée de patrie, la défense des intérêts nationaux, la conservation des patrimoines historiques, l’indépendance des politiques. Parce que encore une fois, les temps étaient autres, et étaient nouveaux ; une civilisation différente allait descendre sur le Monde ; et les hommes y ont cru. »
      Franco Nogueira, ministre portugais des affaires étrangères sous Salazar, discours devant l’Assemblée Nationale à Lisbonne le 28 avril 1972, en réaction à ce qu’il a entendu lors de sa participation à la réunion du groupe Bilderberg, tenue du 21 au 23 avril 1972 à Knokke en Belgique

    • Franck Einstein Franck Einstein 25 octobre 2017 01:21

      @Jonas

      J’ai mieux.
       
      Le problème des « nationalistes » c’est qu’une « révolution conservatrice » ce n’est pas un mouvement réactionnaire. C’est une rationalité radicale dans le sens de l’Histoire.
      Soral, Zemmour, A de benoist etc. Rougeyron (Cercle Aristote) déconstruisent excellemment la déconstruction.
       
      https://www.youtube.com/watch?v=agoUU78Q980&nbsp ; (Pierre Magnard, la déconstruction)
       
      sur un idéalisme nationalisme « pur » qui est un peu de l’intellectualisme passéiste hors sol.. Car pour retrouver un bien commun, idéal, au delà de la consommation il faut retrouver qq chose de plus fort. l’Histoire de la nation ne suffit pas.
      Intellectualisme car il ne veulent pas de la seule force actuelle du nationalisme, le Grand Remplacement qui est manifestation rationnel des instincts d’identité (solidarité de la parentèle), de territoire, sexuels etc.
      Le national bolchevisme Phillipot ; la nation de Renan c’est bien... en théorie d’il y a 50 ans ... quand les gens ne pensent pas qu’aux loisirs et la consommation et ont pas la trouillent de perdre leurs économies en sortant de l’€, c’est mort ...
       
      La réponse à venir c’est ça pour moi :
       
      La race des seigneurs du futur :
      https://www.youtube.com/watch?v=Rf3clg82a_Q
       
      Mais, contrairement à ce que dit Nogueira et Juvin ds la vidéo, en ne laissant pas La Technique à l’oligarchie mondialiste pour qu’elle la vende sur le Marché (au final on peut imaginer qu’elle vende la mort de La Mort) mais qu’un état s’en empare.
       
      Les nouvelles Nike ne pèseront pas lourd face au transhumanisme à venir... (et à la démographie galopante bouffant l’Espace Vital)
       


    • sukhr sukhr 25 octobre 2017 11:05

      @Franck Einstein
      C’est pas si évident que ça.
      Les pays de l’Est n’ont pas de terrorisme : ils ont des guerres.

      Depuis que le Communisme a été renversé par des mafieux chrétiens, les guerres dans les balkans ont explosées, faisant beaucoup plus de morts que n’importe quel attentat


    • Cateaufoncel 25 octobre 2017 12:40

      @Franck Einstein

      « Car pour retrouver un bien commun, idéal, au delà de la consommation il faut retrouver qq chose de plus fort »

      Un ennemi ! Un modèle en creux. Celui qu’on ne voudrait être à aucun prix.

      Le migrant en provenance du tiers monde peut jouer ce rôle de fédérateur. Il a déjà commencé dans l’Est européen où les peuples se sentent menacés dans leur homogénéité.

      Cette homogénéité que l’oligarchie mondialiste préconise de détruire*, car c’est la menace des menaces contre l’instauration d’une gouvernance planétaire.

       

      * http://www.bbc.com/news/uk-politics-18519395


    • Franck Einstein Franck Einstein 25 octobre 2017 14:51

      @Cateaufoncel
       
      Oui, vous avez raison, c’est la partie « négation » de l’arnaque du système, fédérateur sur la rationalité des instincts, l’Histoire commune effacée, les mœurs, la culture décanete etc. « On déconstruit les déconstructeurs », dit Zemmour la vraie grosse Bertha (pas MLP), commencé ds les années 70 le GRECE, AdB etc. et par les marxistes Baudrillard, Clouscrd,Latsch etc
       
      Seulement manque la partie « positive », la vision. Adinolfi dira, « le retour de l’axe gibelin », c’est à dire la conviction fasciste irrationnelle (agir on verra après, la marche sur Rome), instinctive, suprarationnelle (le résultat est meilleur que la réflexion), que l’Europe est le phare du logos et le saura de nouveau... J’ai des doutes dans le pays veau bobo... y a pas 500000 SA ds les rues.... Mais il a raison avec l’idée d’un entrisme dans les htes sphères de l’UE et du patronat.
       
      Mussolini disait « le fascisme c’est l’Église et toute ses hérésies », c.a.d tte action sur les masses (la praxis marxiste)
       
      En pseudo-France on est cartésiens ... faut d’abord le modèle avant d’avancer. Le FN patine avec son modèle, seuls le libéralisme en a un ’Jouissez sans entrave dans le Supermarché mondialisé multi-kulti des tous métis" et la majorité, qui bouffe encore, se fout du reste, qui n’existe pas.
       
      Ce reste doit être inventer, et il est l’au delà du simple non au système et nostalgie du Passé. l’Espace Vital apparaît (la démographie, écolo) mais c’est à mon avis le transhumanisme qui va révéler le nouveau cycle, la révolution conservatrice c’est affirmer le transhumanisme comme renouveau de l’État, sans réaction, dans une vision similaire idéologiquement mais totalement réinventée, et non pleurer les 30 glorieuses comme des hallucinés du Passé (Berth à propos de Maurras)
       


    • sukhr sukhr 25 octobre 2017 14:54

      @Franck Einstein
      En fait, tu es en train de devenir communiste sans t’en rendre compte.
      Je te conseille de lire Mussoloini en même temps que Marx et Lénine.

      Placer le logos et la rationalité au centre de la politique, c’est l’objectif même du communisme. 
      Tant qu’au transhumanisme : il a été créé par des Marxistes (voir le manifeste des généticiens)

      Bref, bienvenu Camarade ! 

    • Franck Einstein Franck Einstein 25 octobre 2017 15:30


       
      Berth disait de Maurras « Un halluciné du passé »
       
      Et Adolf de Rosenberg « Le nazisme n’est pas un mythe, mais de l’ultra rationnel » (un truc du genre à cause de son bouquin Le mythe du XXe siècle)
       
      Moi je dis de l’ED qu’elle nie le sens de l’Histoire en restant bien-pensante dans le droit de l’hommisme capitaliste chrétien (oui le frigien) alibi, et la peur de la « déconstruction », de la science, de la toute puissance, de l’hubris. C’est crétin.
       
      Quand l’utérus artificiel sera là, le Grand Occident du tsar Poutine fabriquera des millions de Roy Bathy OGM, et des Claudia Schiffer aussi, et peuplera la Sibérieet enverra chier le trafic négrier de Coudenhove

       smiley
       
      Seulement y a ces andouille de popes (mais qui ont été utiles pour virer les libéraux)
      La révolution conservatrice ce n’est pas pleurer sur le passé et nier le progrès, comme un romantique timoré naturaliste bio végétarien anti-corrida, c’est réifier une idée de toute la puissance par la modernité dans le sens qu’on souhaite, un peuple, un état, un idéal de puissance.


    • sukhr sukhr 25 octobre 2017 15:35

      @Franck Einstein
      Non : Poutine est de culture sémitique. Il est contre la manipulation génétique, l’avortement, et l’utérus artificiel.

      C’est la chine communiste qui est en train de créer une race de génies smiley 


    • Alren Alren 25 octobre 2017 16:29

      @Franck Einstein

      Le plan Coudenhove du Grand Remplacement est quasi achevé.

      Les musulmans sont toujours ultra minoritaires dans l’UE. Parler de « remplacement » relève du fantasme ! Mais on sait que le fantasme a toujours été le système de pensée de l’extrême-droite.

      "un afflux exceptionnel de milliers de migrants arrivant par la Méditerranée, « fuyant pour la plupart la guerre dans leurs pays » selon la version officielle, ce qui ne parait pas certain,"

      "plus d’un million de personnes sont arrivées en 2015, dont plus de 850 000 via les côtes grecques, provenant en large majorité de Syrie (56 %), d’Afghanistan (24 %) et d’Irak (10 %)."

      L’auteur se prend lui même les pieds dans le tapis ! 56 + 24 + 10 = 90.

      90% des immigrés de 2015 venaient de Syrie, d’Afghanistan et d’Irak !

      Ignore-t-il que la guerre régnait et règne encore dans ces pays par la faute des USA et de leurs dociles féaux européens ?

      Avec leur hélicoptères blindés, les Soviétiques étaient en train d’exterminer les talibans tapis dans les montagnes d’Afghanistan dans les années 1980. Oh ! la ! la ! L’Afghanistan allait-il devenir communiste ? Pas question : la CIA s’est empressée de fournir des missiles à épauler sol-air Stinger pour permettre aux islamistes, très majoritairement étrangers, d’abattre ces hélicoptères, de survivre ainsi et finalement d’envahir le pays après le départ des troupes russes, massacrant alors tous les dirigeants laïcs dans le silence des médias.

      Comme la victoire des islamistes hostiles aux « mécréants » ne faisait pas non plus les affaires de « l’Occident », celui-ci y a envoyé ses troupes. Elles ont été perçues comme troupes d’occupation, ce qui a permis aux talibans d’être "comme des poissons dans l’eau" parmi la population civile, dans les campagnes et les villes, ce qu’ils n’étaient pas avant et les rend désormais inexpugnables. Vous aussi fuiriez cette peste en migrant à regret vers des pays censés être en paix.

      Le triste sort de l’Irak qui déplaisait à Bush et au lobby industriel US ainsi qu’à Israël, l’ultime conquête coloniale sur la planète, est connu de tous. Les Irakiens ont été dans le chaos programmé par les cerveaux malades des stratèges US en insécurité totale et les plus avisés ont voulu quitter le pays. C’est normal !

      Quand les Syriens étaient menacés d’être placés sous la coupe de wahabistes étrangers, au temps où daesh « faisait du bon boulot » selon le vendu à Israël, Fabius, plutôt que de subir cet esclavage barbare, beaucoup ont fui, non pas aux USA racistes mais dans la plus proche Europe et particulièrement vers le pays qu’on donnait et qu’on donne toujours comme le plus avancé, le plus actif économiquement, l’Allemagne.

      Si nous avons des migrants, que Merkel qualifie à juste titre de réfugiés, c’est suite aux comportements criminels de nos dirigeants.


    • Franck Einstein Franck Einstein 25 octobre 2017 17:04

      @sukhr
      Oui, le pope a été utile a dézinguer le libéral libertaire mondialiste, il peut devenir un obstacle. C’est un retournement dialectique classique (comme la nation européenne servit puis combat le capital)
       
      Mais l’oligarque teuton où russe se fout du pope. Le marché est à l’Est. L’Espace Vital en Sibérie et il manque d’hommes face à la Chine. Le hinterland a sa logique et le capital aussi. Göring n’est pas Strasser.


    • Franck Einstein Franck Einstein 25 octobre 2017 17:17

      @Alren
       
       
      Des mémés et des pépés du Sénégal en guerre viennent se réfugier en UE en poussant leurs misérables affaires (Iphone, Nike, beaux blousons)
       
      pendant ce temps leurs fils se battent pour leur pays, contre le dictateur comme pendant la guerre d’Espagne, comme les femmes kurdes...
       
      Et je pontifie à la télé en m’appitoyant comme un facile Chalot....
       
      « La patrie où la mort » disait Sankara
       


    • Jonas 25 octobre 2017 20:31

      @sukhr « Depuis que le Communisme a été renversé par des mafieux chrétiens, les guerres dans les balkans ont explosé »


    • mmbbb 29 octobre 2017 15:20

      @sukhr ne croyez vous pas que nous sommes en train de balkaniser l Europe . Si vous prenez le cas du Kosovo ou les musulmans sont devenus majoritaires, il y a eu une epuration etnnqiue c ’est a dire plus aucun Serbe malgre les accord de Dayton La BHL ne l ouvre pas Quant a la France les territoires perdus de la republique me semble t il ne sont pas les ecrits d un désiquilbre Il s agit de M Bensoussan Georges Les choses s installent petits a petits et nous avons eu Charlie La est la problematique est de ne pas vouloir voir 


    • Zolko Zolko 24 octobre 2017 19:59

      "ce qui semble corroborer la thèse des dirigeants d’Europe Centrale, mais il faut nuancer car les assaillants sont très souvent des enfants de 2 ou 3ème génération"
       
      ça ne fait que confirmer l’option des pays de Visegrád (et non Višegrad car c’est une ville Hongroise). Ils ne veulent pas de ses migrants qui ne s’intègrent pas, qui se regroupent en ghettos et dont les enfants se considèrent des ennemis du pays qui les a accueillis.
       
      Contrairement à ce que vous semblez penser, ce n’est pas la peur des attentats qui fait refuser les migrants Musulmans, mais leur propension à ne pas s’intégrer. Ces pays ont déjà ces problèmes avec les Tziganes qui sont là depuis des siècles, ils ne veulent pas avoir à gérer des millions de Musulmans analphabètes.
       
      Et d’ailleurs, pourquoi le feraient-ils ?


      • Enki 26 octobre 2017 14:21

        Il faut avoir conscience du rôle des migrants pour les USA sur le contrôle sur le long terme de l’Europe.

        Mais pour cela il faut avoir conscience du contrôle que les USA ont sur l’islam radical propagé par leurs alliés saoudiens, ce n’est pas pour rien que Poutine a interdit l’islam wahhabite en Russie.

        Une grande partie des migrants viennent de pays où il n’y a pas de guerre, ils sont juste incité par les USA à profiter de ces crises pour s’installer en Europe et créer des divisions qui permettra un contrôle de ses pays sur le long terme.

        Même si ils ont réussi à prendre le contrôle avec des collabos comme Sarkozy, Hollande, Macron, tous liés comme la plupart des médias à l’école des collabos, les « young leader » de la french american foundation« , Carlyle ou Le Siècle, ils ne peuvent garantir une telle emprise sur les médias et les politiques sur le long terme, surtout que beaucoup de français ouvrent les yeux.

        Alors les migrants sont  »La solution« , la garantie sur le long terme, des populations musulmans qui vont fréquenter les mosquées wahhabite en France et en Europe, financé par les saoudiens après la refonte du »culte musulman" par Sarkozy, et donc ils vont transformer ses musulmans en fanatique wahhabites et l’Europe en champ de bataille où, comme en Irak en Libye ou en Syrie, la population sera trop occupée dans les guerres de religion, la haine de l’autre ou à sa propre survie pour remettre en question l’hégémonie US.

        C’est maintenant qu’il faut agir, contre les collabos journalistes et politiques pro-US, et avec tout le monde, même les musulmans français dont beaucoup sont contre cet islam wahhabite qui tue principalement des musulmans.
         


      • Enki 26 octobre 2017 14:32

        En lisant les commentaires ici, je découvre cet article qui explique déjà bien les choses :
        https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-plan-kalergi-genocide-des-172751

        Tous ceux qui ont voté Sarkozy, Hollande ou Macron, ou les pantins extremistes de l’empire : Le Pen ou Mélanchon, sont responsable de ce que l’avenir va réserver à leurs enfants.

        Actuellement il n’y a qu’un parti qui dit vraiment les choses, mais allez savoir si il n’a pas été lui aussi inventé par le système, c’est l’UPR, enfin même si il a été créé par le système, au moins ses militants sont ceux qui sont le plus informé sur ce qu’il se passe et les soutenir est l’un des rares moyens de résister à l’enfer qu’ils nous préparent...


      • sukhr sukhr 26 octobre 2017 14:34

        @Enki
        malheureusement l’UPR est arrivé derrière Jean Lassalle.


        Le plan de la FI est bon : 

        1. On essaye de soumettre l’Europe à la France
        2. Si et seulement si ça ne marche pas, on sort.

      • Cadoudal Cadoudal 24 octobre 2017 21:20

        l’Union Européenne en tant qu’institution devrait continuer de fonctionner un moment..

        Mais a moyen terme les pays Afro musulmans comme la France devraient logiquement se tourner vers le Sud.

        Et les pays Européens et Chrétiens se tourner vers la Russie.


        • Montdragon Montdragon 24 octobre 2017 22:36

          @Cadoudal
          En effet, par ex. le petit Beau-Frère des Peuples, la grande Méluche, préfère les marocains aux lituaniens.


        • sukhr sukhr 25 octobre 2017 11:08

          @Cadoudal
          Avant que la peste chrétienne n’envahisse tout l’Est de l’Europe, tous ces pays n’étaient pas tournés vers la Russie, ils étaient membres de l’URSS


          Le retour des cultes sémitiques a provoqué guerres et divisions en Europe de l’Est, comme en Europe de l’Ouest. Le Christianisme et l’Islam sont toutes 2 des cultes sémitiques, avec le même genre de conséquence funeste pour la cohésion inter-nationale. 

        • macchia 25 octobre 2017 17:15

          @Cadoudal

          En France la langue officielle est le franglais, mais les très jeunes parlent déjà une sorte de patois, encore pire pour mes oreilles d’étranger

        • Jonas 24 octobre 2017 23:06

          L’INVASION DE L’EUROPE PAR LES MIGRANTS !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès