• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’utopie transhumaniste...

L’utopie transhumaniste...

JPEG

A l'aube du XXIème siècle, nous rêvions tous d'un avenir meilleur : les technologies allaient aider l'homme à mieux vivre, on imaginait un monde de loisirs où le travail serait moins pesant.

 

On voit bien que ces rêves étaient vains, on voit bien qu'on en demande toujours plus aux gens qui travaillent, on voit bien que le chômage croissant marginalise ceux qui sont touchés par ce phénomène.

 

Et voilà qu'on invente de nouveaux horizons de bonheur pour illuminer l'avenir.

C'est le projet transhumaniste qui s'impose dorénavant : transformer l'être humain, le rendre plus performant, plus intelligent, augmenter son cerveau avec des puces...

Il s'agirait aussi de "tuer" la mort, une promesse qui paraît alléchante dans un monde où la mort est de plus en plus effrayante, où l'emprise de la religion s'efface.

 

La mort est ainsi de plus en plus occultée dans nos sociétés, et la vieillesse est dévalorisée : les vieux sont relégués dans ce que l'on nomme pudiquement des "maisons de retraites", qui sont en fait des mouroirs.

Tuer la mort ! Quelle présomption, quel orgueil !

Comme si la mort n'était pas inhérente à la condition humaine... comme si la mort pouvait être vaincue, alors que tant de maladies subsistent...

Projet fou, irréalisable, et pourtant, certains n'hésitent pas à investir dans des recherches pour éradiquer la mort... une façon d'assurer le développement des affaires, même si le projet n'aboutit pas...

Faire des affaires, n'est-ce pas le credo de notre époque ?

 

De la même façon, la France investit des sommes colossales dans l'industrie nucléaire... pour une technologie qui paraît démesurée et peu fiable...

Ainsi, l'EPR de Flamanville va voir son démarrage reporté à 2020. Un problème de qualité de soudures détecté sur le réacteur EPR pourrait encore différer de près d'un an sa mise en service. Le gendarme du nucléaire devrait en effet exiger que le travail soit refait. 

 

L'heure est aux investissements hasardeux, aux projets insensés...

La mégalomanie, l'hybris s'emparent du monde...

Toujours plus de progrès et d'innovations, toujours plus de technologies... peu importe si l'homme en vient à détruire la planète sur laquelle il vit.

Le transhumanisme, dernier rêve fou de l'humanité, n'est qu'un leurre et une illusion.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/10/l-utopie-transhumaniste.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • NEMO p’tite Annick 29 octobre 15:48

    L’ile de Paques n’était qu’un échantillon...

    Voici venue la version grandeur nature en 3d dolby.


    • NEMO p’tite Annick 29 octobre 16:34

      @p’tite Annick

      « Il s’agirait aussi de « tuer » la mort, une promesse qui paraît alléchante dans un monde où la mort est de plus en plus effrayante, où l’emprise de la religion s’efface. »

      La mort du sage est une portion de sa vie alors que la vie du fou n’est qu’une portion de sa mort.


    • Zaza Zaza 29 octobre 16:10

      La promesse suffit.

      Elle base l’idéologie et fait accepter un ordre.


      • Zaza Zaza 29 octobre 16:11

        La promesse suffit.

         

        Elle base l’idéologie et fait accepter un Ordre.


        • aimable 29 octobre 16:14

          De toutes façons , ils peuvent faire ce qu’ils veulent ils ne pourront pas éviter la mort du soleil , alors tout ça pour ça . Quant a changer de planète tel que le corps humain est conçu même avec une durée de vie plus longue il ne pourra jamais aller très loin, tout au moins avec les techniques actuelles .

          En attendant nous sommes loin comme vous l’écrivez du résultat de ce progrès technique dont nous en attendions le bénéfice .


          • foufouille foufouille 29 octobre 16:47

            "A l’aube du XXIème siècle, nous rêvions tous d’un avenir meilleur : les technologies allaient aider l’homme à mieux vivre, on imaginait un monde de loisirs où le travail serait moins pesant."

            il suffit de revenir en 1900 ...........

            pauvre femme vieille avant l’âge.


            • rosemar rosemar 29 octobre 17:17

              @foufouille

              Il ne s’agit pas de revenir en arrière mais on espérait pour le XXIème siècle moins de contraintes dans le travail....


            • foufouille foufouille 29 octobre 17:47

              @rosemar
              c’est le cas, tu en as moins dans la plupart des métiers et nous ne sommes pas en 2100 ..........


            • rosemar rosemar 29 octobre 17:50

              @foufouille
              Dans de nombreux métiers, on en demande toujours plus aux salariés....


            • foufouille foufouille 29 octobre 17:59

              @rosemar
              je ne sais pas quel âge tu as mais tu n’as pas du connaître la vie sans machines, confort, ordinateur ni ton fameux iphone.


            • Esprit Critique 29 octobre 17:38

              J’apprécie vos articles, mais la, j’ai un problème.

              Le « Transhumanisme », c’est quoi exactement


              • rosemar rosemar 29 octobre 17:49

                @Esprit Critique

                Comme l’indique le mot, le transhumanisme se propose de dépasser la condition humaine, d’augmenter les capacités physiques, mentales de l’homme...

                https://iatranshumanisme.com/transhumanisme/la-declaration-transhumaniste/quest-ce-que-le-transhumanisme-version-3-2/


              • rosemar rosemar 29 octobre 19:21

                @Esprit Critique

                Un exemple que donne Olivier Rey pour définir le transhumanisme : la Ritaline est utilisée pour traiter les troubles de l’attention chez les enfants... les transhumanistes pensent que la Ritaline peut aider tout un chacun à augmenter son attention et proposent, ainsi, l’usage non thérapeutique de médicaments...
                Ainsi, des étudiants américains utilisent cette substance pour améliorer leur performance, pour être plus compétitifs...


              • foufouille foufouille 29 octobre 19:27

                @rosemar
                rien à voir, c’est soit la transformation de l’homme en psyborg ou la modification du code et la transplantation d’organes synthétiques plus performants.


              • rosemar rosemar 29 octobre 21:19

                @foufouille

                Mais enfin, ça, c’est le stade ultime du transhumanisme... 


              • noudouai noudouai 29 octobre 23:26

                @rosemar

                Mais non !
                Le stade ultime c’est Mélusine...


              • foufouille foufouille 30 octobre 10:30

                @rosemar
                Un auteur a écrit plusieurs articles sur le sujet.


              • Esprit Critique 29 octobre 17:49

                Sans vouloir paraitre prétentieux, je pensais naïvement que j’avais compris ce qu’était et signifiait L’Humanisme. cela me paraissait très beau, très bien et très noble. Imaginer aller au delà, rentrer en « Trans », j’ai du mal.

                Pour moi au delà c’est après, et c’est plutôt le « Post-Humanisme », qu’il faudrait dire, quand on est allé si loin que l’on ne sait plus ce qu’est humanisme et son intérêt vital.


                • soi même 29 octobre 18:27

                  Ce n’est pas une utopie, c’est un chaumard pour l’Humanité.


                  • Cela démontre surtout que dans l’inconscient, les humains commencent vraiment avoir peur,.... Certains acceptent simplement le cycle de vie mort. Mais la majorité des humains sont dans le déni de la mort et donc, paradoxalement, ne que font l’accélérer.... A nous de nous maintenir en dehors de ces « malades ». Je conseille un superbe film qui montre que la peur de vieillir est moins forte chez certain que le désir d’aimer : Adaline. 


                    • popov 30 octobre 09:17

                      Imaginons que l’espérance de vie passe à 1000 ans pour tous. La terre est déjà surpeuplée, où mettrait-on tout ce monde ?

                      Et puis un monde peuplé principalement de multicentenaires, ça ne devrait pas être très rigolo. Les gens seraient toujours à la merci d’un accident fatal, mais le risque serait plus grand car au lieu de perdre 50 ans de vie dans un bête accident de voiture, on perdrait 500 ans. Donc les gens se mettraient à vivre au ralenti. Ils ne conduiraient plus, ils ne monteraient plus dans un avion, ils ne traverseraient plus la rue à pied, bref, une vie d’escargot de salon.

                      Alors que mourir avant de devenir un légume c’est encore ce qu’on fait de mieux.


                      • rosemar rosemar 30 octobre 11:36

                        @popov

                        Je pense que seuls les gens les plus riches, une élite, pourraient accéder à l’immortalité... mais de toute façon, une telle promesse me paraît irréalisable...


                      • popov 30 octobre 16:18

                        @rosemar

                        Oui, une élite « immortelle » servie par des robots qui « élagueraient » le surplus de population. Jusqu’au jour où les robots deviendront assez perfectionnés pour en avoir marre.


                      • La perversion se caractérise par trois délires : le déni de la mort, de la différence sexuelle (biologique), par le déni des âges de la vie. Cela se termine généralement dans le chaos psychotique, la paranoïa et la persécution (l’enfer c’est les autres,...Sartres).


                        • gaijin gaijin 30 octobre 10:22

                          " A l’aube du XXIème siècle, nous rêvions tous d’un avenir meilleur :

                          "

                          ça c’était plutôt les années 70-80 au tournant du siècle au lieu de 2001 odyssée de l’espèce le cinéma a joué 2001 la tour qui n’existait pas ...dans le tarot ça donne ça :

                          http://storage.canalblog.com/14/99/345560/71731414.jpg

                          la destruction qui précède l’avènement d’un nouveau monde


                          • @gaijin

                            Le tarot est bien à l’image des cycles de vie. Cels s’est confirmé pour l’année 2018 (18 : la lune : le chaos mental, le déluge, beaucoup d’eau,...). Ne touchent pas ceux qui sont dans la spiritualité mais déstabilise tous les autres qui se raccrochent à des chimères, accélérant le processus destructeur,...). La lune c’est aussi l’inconscient. Ceux qui sont trop accrochés au rationalisme sont tout à fait déboussolés. 19, c’est le soleil (Extrait : bénéfiques pour certains (ceux qui n’ont pas peur de voir la vérité en face) et totalement destructeur pour ceux qui vont perdre leurs illusions. 

                            Pour le dire autrement, la conséquence d’une révélation peut s’avérer bienfaitrice ou déstabilisante, voire destructrice, selon l’aptitude et la force individuelles à entendre ou voir la vérité. Une vérité peut briser une illusion, une croyance, un espoir ou la confiance.

                            Le soleil symbolise la réflexion objective et subtile soit, l’esprit intelligent. L’arcane le Soleil agit de l’inconscient en stimulant la pensée, l’une des quatre fonctions psychiques de l’humain.

                          • Freud détestait les médecins. Je comprends mieux pourquoi,....


                            • Frimas Frimas 30 octobre 12:04

                              « C’est l’apparent paradoxe de ces trois milliards d’hommes vivant en-dessous des barèmes de la pauvreté absolue pendant que les autres avalent des vitamines pour suivre le rythme des innovations. » Baudouin de Bodinat

                              Voulant se poser des questions sur sa propre condition proprement catégorique avec ses stratégies et ses statistiques, l’homme s’est éperdu dans son intégrale collectivité en se posant les mauvaises : Niant son immense échec face à cet aboutissement considérablement titanesque dans ses dimensions devenues incontrôlables où nulle thébaïde ne nous sauvera plus des bruits de la machine et l’immense pauvreté divisant la civilisation se comportant plaintive et les quelques aliénés technocrates réfugiés au fond de leur bunkers. Je pense que ni la croyance, ni le progrès, ni la technique ne nous sauvera de la bonhommie nous faisant vociférer sur le goût du café par un matin de novembre qui provoque justement l’agrandissement cette incommensurable éternité bâtie sur fond de pétrole et de béton garnis de magasins et leur parkings. Il n’y pas d’issue et quand il y a pas d’issue, la mort construit ses stratégies avec ou sans infini...


                              • Ne pas confondre avec l’immortalité au sens de Platon. Le transhumanisme est à l’opposé de l’immortalité de l’âme. Pour que l’âme se transmette de génération en génération, l’humain doit accomplir son destin et se détacher du matérialisme corporel pour accéder à l’immortalité de l’âme. Le corps n’étant qu’un véhicule, bien souvent encombrant,....


                                • Le paradoxe étant que survivent le plus longtemps ceux qui sont le moins attachés à cette survie corporelle. Un riche survivant, en réalité est déjà mort. 


                                  • dgriffon 30 octobre 14:22

                                    Ne blâmons pas le terme mais son usurpation par la caste techno-scientifique, le transhumanisme est avant tout une affaire pour chacun d’accepter un processus transhumain pour son évolution. C’est ce que j’appelle une évolution adaptative. 

                                    Sa première définition  : «  un homme qui reste un homme, mais se transcende lui-même en déployant de nouveaux possibles de et pour sa nature humaine » nous la devons à Julian Huxley biologiste du XX siècle.


                                    • Derrière le transhumanisme se cache la haine de la femme ou et la mère. Je ne sais plus quel écrivain avait exprimé son vécu de son enfance : le problème des mères, c’est qu’en donnant la vie, elle donne la mort. Le déni de la mort est toujours une forme de rejet de celle qui nous a donné le vie,....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès