• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Biennale du « design » de Saint-Etienne, mauvais coup porté à la langue (...)

La Biennale du « design » de Saint-Etienne, mauvais coup porté à la langue française

 Mon épouse et moi avons été voir les Verts dans le "Chaudron", et, à cette occasion, nous avons fait un tour à la Biennale du "Design". Consternant ! Nous n'étions plus dans les locaux d'un fleuron de l'industrie française, la "Manu", dans une ville française fière de son passé ; nous étions dans un canton reculé de l'empire anglo-américain :

 Le slogan choisi pour cette dernière Biennale annonçait la couleur : "Me You Nous" !! Nous sommes en plein dans le plus lamentable shiak (voir le livre d'Alain Borer "De quel amour blessée")

 La première borne à l'entrée était rédigée entièrement en anglais ; il fallait faire une bonne dizaine de mètres pour en trouver la traduction française. Il y avait quelques phrases en Chinois : la Chine était censée être un partenaire de cette biennale. En tout cas, on ne trouvait aucune langue européenne, hormis l'anglais ; or combien de pays européens ont l'anglais comme langue officielle, surtout si La Grande Bretagne sort de l'Europe ? Voilà qui est fort peu encourageant pour tous ceux qui croient justement en l'Europe comme exemple d'un ensemble multiculturel riche de toutes ses différences.

 En tout cas, on peut dire qu'on ne trouve pas dans cette manifestation censée faire connaître les spécificités stéphanoises les nombreuses langues parlées par toute une partie de la population de notre ville : polonais, espagnol, italien, portugais, arabe, berbère ... (Je ne crois pas qu'il y ait une importante immigration anglosaxonne à Saint-Etienne et que de nombreux "gagas" aient l'anglais comme langue maternelle  !) .

 Mais ne faut-il pas se faire connaître "à l'international" (quel charabia !) et, pour cela, utiliser l'anglais, langue internationale ?

 Cependant, les visiteurs de la biennale sont en grande majorité des Français. Ne serait-il pas logique de leur parler dans leur langue ?

 D'autre part, choisir de s'exprimer en anglais pour une manifestation qui voudrait être connue dans le monde entier, c'est dire clairement : "Nous avons honte de notre langue qui est désormais une langue régionale, une langue subalterne, qui ne peut en aucune façon prétendre retrouver son statut de langue internationale." Pourquoi les étrangers apprendraient-ils le français si les Français leur parlent en anglais, si les chercheurs français n'écrivent pas en français. Victor Hugo aurait-il, par hasard, écrit "Notre Dame de Paris" - dont on nous rebat les oreilles en ce moment- en anglais ? Evidemment, il aurait dû : il serait plus connu "à l'international" !

 Qui décide que le français ne peut plus être une langue internationale ? Malheureusement de nombreux Français qui se sont laissé persuader par les élites de ce pays, et en particulier par nos présidents de la République, Giscard autrefois, Macron aujourd'hui, qui sont tout fiers d'exhiber leur maîtrise de l'anglais dans les conférences internationales, ce qui donne d'eux l'image de sujets très obéissants de l'internationale anglo-américaine.

 Ainsi, la Biennale du "Design" de Saint-Etienne participe à l'opération de destruction systématique de la langue française qui est en cours dans notre pays. On peut se demander si ce n'est qu'un début, si la prochaine édition de cette Biennale fera disparître complètement les panneaux en français ...


Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • Laconique Laconique 7 mai 17:10

    Man... People really don’t like english here...


    • Paul Leleu 7 mai 21:32

      et aux stade, vous étiez allé regarder une partie de balle-au-pied, ou bien un match de football ? Et Johnny Hallyday qui joue du rock, c’est français ?

      Les élites sont à l’image du peuple... d’ailleurs c’est le peuple qui vote pour de telles élites...

      les zélites kiffent (c’est de l’arabe) leur design... c’est pas pire ni moins français que les goûts du peuple...

      depuis le 17 juin 1940, la France n’est plus qu’une colonie... brièvement allemande, puis américaine depuis 1945... c’est tout.


      • sls0 sls0 8 mai 00:59

        Je me suis pas mal balladé sur terre, le français passe très bien..... en zone francophone.

        En Europe le seul pays ou le français était plus connu que l’anglais c’est la Roumanie. Elle est francophile et surtout l’anglais était interdit à l’école.

        Pour les pays nordiques c’est la seconde langue courante et il me semble qu’à l’université en Hollande la langue est l’anglais.

        Où je vis c’est l’espagnol, si on ne parle pas l’espagnol la roue de secours est l’anglais.

        Je lis souvent des thèses, il y en a un paquet en anglais. Je ne suis vraiment pas pro anglo-saxon, l’anglais n’est pas une obligation tant qu’on ne vise pas des études supérieures ou des séjours dans des pays non francophones.

        Je n’ai pas appris l’anglais à l’école, par après par obligation j’ai dû m’y mettre. J’aurais pu éviter l’anglais en apprenant le russe, le chinois, le japonais, l’allemand, l’italien, le norvégien. Mais comme il y avait aussi les USA et la GB, ces langues ne m’auraient pas servit.

        Celà dit au milieu de nul part au Laos j’ai parlé français avec un vieil homme.

        Au boulot contractuellement j’ai eu des traducteurs, par gain de temps au bout de 3-4 jours je parlais anglais avec les techniciens qui parlaient tous anglais malgré qu’ils soient allemands, norvégiens ou autres..

        Comique, aux USA je ne comprend pas grand chose de ce qu’ils disent, je parle espagnol. Bon c’est souvent la Floride mais dans le Bronx ça marche aussi.

        Pour en revenir à cette biennale, le français est normal. Pour les chinois et européens qui voyagent l’anglais suffit.


        • Clouz0 Clouz0 8 mai 10:14

          Et à part cela avez-vous vu du « Design »* ?

          * Par quel mot français d’ailleurs remplaceriez-vous le mot « Design » ?

          Aucun mot français ne recouvre parfaitement ce terme :
          Dessin, Projet, Conception, Plan, Style, Dessein, Modèle ... et « Désign »... mais bon.


          • zzz'z zzz’z 9 mai 20:09

            @Clouz0
            Sûr que la traduction d’un mot dans une expression pour donner le sens de l’expression traduite au mot est un exercice pour le moins polémique !

            Dans Defective by design qui peut se traduire par conception sabordée par choix, le mot à mot fonctionne très mal. 

            Je propose comme traduction à l’expression : Salon de la création à destination des crétins bobos ! Bon, l’entre-soi va peut-être en prendre un coup, mais il n’y aura pas de tromperie sur la marchandise. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Fontaube


Voir ses articles







Palmarès