• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La candidature de madame Hidalgo

La candidature de madame Hidalgo

La candidature de madame Hidalgo me fait irrésistiblement penser à celle de monsieur Hollande.

JPEG

Devant chacun l’essentiel de leur parcours à leurs mérites qui s’appellent persévérance, travail laborieux, sens de la tactique et du placement et capacité à bénéficier de l’opportunité des circonstances.

Portés tous deux sur leurs fonds-baptismaux politiques par des mentors et champions animés d’une volonté profonde servie par une intelligence redoutable et munis de talents aguerris dans des luttes difficiles, ils ont tous deux pour leur part profité du sillage engendré par ces énergies ainsi que des moments propices où les jeux des ambitions personnelles et les ruses de palais de leurs concurrents achevaient de les décrédibiliser et où surtout, ils furent eux-mêmes favorisés et valorisés comme par miracle par la petite histoire. Celle de leurs adversaires politiques encore plus maladroits que les précédents qui n’ont pas fini de se déchirer depuis qu’ils ont abandonné l’ADN républicain que leur avait insufflé dans une tradition perdue et ramassée à partir de la mémoire de Clémenceau le Chef de La France Libre puis de la France Combattante porté par le Conseil National de la Résistance, fondateur d’une république dont il ne reste aujourd’hui pour nous intermittents et otages de quelques rites démocratiques que les inconvénients.

 Il aurait fallu avoir pour ces derniers le courage d’assumer, la hargne et la volonté d’une Margaret Thatcher qu’heureusement nous n’avons pas eue ici lorsque l’on voit les effets sur un pays pensant progresser lorsque la classe dirigeante sacrifie la cohésion et la solidarité avec le reste de la société. Paradoxalement nous avons eu ici un hybride de la haute fonction publique et de la finance pour tenter de finaliser l’opération avec retard, déguisé en prêcheur et bon samaritain mais n’hésitant pas à manier le fouet. Comme prévu il a attiré des ambitieux de tous bords prêts à servir un nouvel évangile qui s’écrit et se gomme au gré des courants d’air et des bourrasques. Bonne navigation. Ces aventuriers n’avaient pas prévu que la majorité de la population renâclerait. 62% du corps électoral n’a pas voulu apporter de caution à l’Assemblée Nationale. Mince alors ! Ils imaginent pouvoir résoudre l’équation grâce à leur habileté de se jouer des processus électoraux puis régler plus tard le problème par le juridisme surplombant de l’UE qu’ils ont déjà une fois imposé par effraction. On dirait que cela devient difficile. Que de temps perdu pour le pays.

Autant dire qu’avec cette nouvelle péripétie nous sommes ici maintenant loin, très loin des problèmes du pays et des préoccupations, attentes et espoirs de nos citoyens. Difficile alors de produire une candidature avec un peu de cohérence, de convictions et de consistance. Faut-il parler de crédibilité ? Allons-nous assister à une chasse aux papillons grâce à d’anciens filets recyclés et aromatisés aux goûts présumés du jour, détectés et scrutés par des spécialistes de l’opinion expérimentés parce qu’ils travaillent successivement et indifféremment pour l’un et l’autre bord de la politique aux apparences incompatibles.

Enfin ne soyons pas trop injuste envers la personne, c’est toute candidature émanant du PS actuel qui est entachée d’un manque de crédulité faute d’avoir à temps reconnu les erreurs et s’être laissé emporté par un mélange de médiocrités, d’ambitions gonflées principalement d’amour propre et d’une soumission plus ou moins heureuse devant les événements et les rapports de force. Soyons juste, comme toujours il y eut des hommes et des femmes courageux voire très courageux et compétents dans le cadre qui leur était donné, fidèles comme cela est souvent le cas au-delà du raisonnable quand on voit l’attitude et les petits calculs de ceux qui aujourd’hui président à la vie de la préservation d’une franchise et de ses franchisés.

 

Dans notre société où actuellement dominé par les puissances d’argent, notre système électoral notamment par le financement des partis et campagnes (1) et notre système médiatique sont hors de portée d’un arbitrage démocratique (pour mémoire, Londres est la ville qui a apporté la plus contribution au financement de la campagne de l’actuel président…), nous aurons droit une nouvelle fois à un spectacle baroque où nous aurons l’impression de visionner une série avec son scénario multiforme, ses rebondissements et surprises, ses suspens, ses cliffhangers, mis au point par des équipes talentueuses et redoutables, hybridées de politiques, journalistes, publicitaires et communicants de tous poils qui mettent leur expérience et le savoir précieux des sciences sociales au service d’ ambitieux qui paient et récompensent bien (en principe). Si nous nous y laissons prendre, nous en serons pour longtemps les figurants malgré nous et sauf notre respect les couillons de service.

A quoi bon discuter alors, à quoi bon s’énerver, à quoi bon voter ? Pas facile de dépasser l’écœurement, le sentiment d’impuissance, la perte de confiance qu’insinuent en nous le spectacle de la politique, la rareté des débats politiques contradictoires et honnêtes, la dimension partiale des discours dominants aux meilleures heures d’écoute concernant l’économie et les problèmes sociaux, le traitement non neutre ou équilibré des grands leaders politiques par les médias, la relation trop souvent spectaculaire d’événements avec des formules marquantes tenant lieu d’explication bien loin de la complexité des situations et de l’enchaînement des responsabilités. Autant d’imprégnations quotidiennes qui nous font une opinion à l’insu de notre plein gré. Qui nous assignent d’être pour ou contre dans des controverses biaisées ou artificielles. Comment être un citoyen éclairé dans ces conditions et non pas un électeur sous influence ?

Vous conviendrez que dans ce cadre, dans ce théâtre médiatique auquel il est difficile d’échapper, dans un scrutin à deux tours, il n’est pas difficile de multiplier les candidatures, disperser les voix au premier tour afin de, si chacun joue bien le jeu attendu, ramasser la mise qui consiste à opposer deux candidats dont l’un a été poussé pour rassembler et hystériser les mécontentements dans leur expression brute et l’excès afin de valoriser l’autre, qui grâce à son habilité dialectique et bien sûr la sommation faite aux perdants du premier tour de se distinguer du boute-en-train qui a de toute façon toujours été minoritaire dans notre cœur lorsque la raison était interrogée.

Je reconnais qu’après avoir avalé plusieurs fois ce genre d’hameçon puis devoir subir ensuite arrogance, maltraitance et leçons de démocratie, il est difficile de se remobiliser et de reconnaître que nous avons participé pour beaucoup d’entre-nous à laisser ouvert le chemin à ceux qui n’oublient jamais de voter en ne perdant surtout pas de vue leurs intérêts à chaque fois protégés comme par miracle avec le culot de se cacher derrière une leçon de morale.

 

Qui va encore vouloir gaspiller sa voix au premier tour ou rester à la maison pour favoriser une fois de plus ce type de scénarios dont le cahier des charges ne varie pas ? Sauver les apparences d’une démocratie en promettant des changements (devenus soudain nécessaires et urgents en fin de mandat) afin de préserver les structures profondes de nos sociétés qui viennent d’être installées en quelques dizaines d’années et dont les gens ont dangereusement commencé à se rendre compte de la responsabilité dans leurs difficultés et incertitudes. Je conviens que cela devient pénible et difficile mais comme nous pouvons compter comme toujours sur la combattivité de ceux qui ont le pouvoir et sont résolus à ne rien lâcher sur le fond, peut-être ne faut-il pas trop leur faciliter la tâche. Ils n’ont pas fini de renforcer et développer la position que leur donne l’UE qui si tout va bien les dispensera bientôt de devoir jouer ces comédies électorales fatigantes et consommatrices de temps et énergies. A nous de voir.

Pas de découragement pour autant. Ces messieurs-dames à force de nous tendre les mêmes pièges électoraux, même en changeant les scénarios, les dialogues, les péripéties, la nature des premiers et seconds rôles, finissent quand même à leur insu par permettre au plus grand nombre de percevoir les impostures du 1er tour, les jeux de billard à bande et comment ils sont arrivés jusqu’ici à se saisir du pompon au nez médusé du corps électoral. Comme on dit, à bon entendeur salut.

(1).Le financement des partis politiques par Julia Cagé 18 déc. 2018

https://www.youtube.com/watch?v=oxJQ2Dewyfo


Moyenne des avis sur cet article :  4.63/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Schrek Séraphin 13 septembre 08:11

    Au bandit manchot, c’est toujours le casino qui gagne : les algorithmes sont conçus pour ça. Si vous ne voulez pas perdre, arrêtez de jouer.


    • Clocel Clocel 13 septembre 08:26

      @Séraphin

      sans compter, que ce n’est pas l’orchestre ou le chef d’orchestre qu’il faut changer, mais la partition...

      Mais ça, il faudra encore deux ou trois générations pour le comprendre, bon poids.

      Dans le film Idiocracy ils se sont plantés de 500 ans, au moins.


    • Le421... Refuznik !! Le421... Résistant 13 septembre 18:50

      @Clocel
      A noter que « socialiste » est devenu tout simplement une insulte équivalente à « conna.. » , « imbécile », « abruti » ou « faux cul »...
      Liste non exhaustive !!  smiley


    • Clocel Clocel 13 septembre 18:58

      @Le421... Résistant

      C’est déjà un concept qui n’est pas très net à la base, si en plus on se torche avec...


    • Clocel Clocel 13 septembre 08:20

      La France n’a vraiment pas de bol avec ses pièces rapportées...


      • Schrek Séraphin 13 septembre 08:26

        @Clocel

        … alors que les Etats-Unis, eux, ils on eu la chance d’hériter d’Henry Kissinger et de Zbigniew Brzeziński.


      • Clocel Clocel 13 septembre 08:33

        @Séraphin

        Eux au moins ont des QI à trois chiffres, donc du potentiel, ce qu’ils en font...


      • zygzornifle zygzornifle 13 septembre 08:29

        On a du éponger sous le siège de Macron, il a fait sur lui tellement il se gondolait ....


        • Clocel Clocel 13 septembre 08:37

          @zygzornifle

          Penses-tu... Il est plugged le Manu, il y a beau temps que ses sphincters ont déclaré forfait.


        • zygzornifle zygzornifle 13 septembre 19:11

          @Clocel

          Il croit que c’est Idal gode ....


        • Jean de Beauce Jean de Beauce 13 septembre 09:35

          Hidalgo/Hollande c’est la même démagogie. La dernière blague en date, c’est de doubler le salaire des profs ! Les socialistes prennent les gens pour des imbéciles. A part les toxicomanes à qui elle a dédié des salles de « shoot », on voit mal qui pourrait voter pour cette dame patronnesse (à part bien sûr d’autres bourgeois).


          • ZenZoe ZenZoe 13 septembre 09:57

            Hidalgo est remarquable. Elle est la seule personne, je dis bien la seule, qui pourrait me faire voter Macron si tous les deux arrivaient au second tour.

            Réflexion faite, je voterais même pour Le Pen au cas où... c’est dire .... smiley


            • eddofr eddofr 13 septembre 10:16

              @ZenZoe

              Si une poule (une vraie, de celles qui pondent les eux) se présentait contre Macron, je voterai pour la poule !


            • ZenZoe ZenZoe 13 septembre 11:13

              @eddofr
              On est d’accord, moi aussi j’adore les poules qui pondent des eux.


            • Armand Griffard de la Sourdière Armand Griffard de la Sourdière 13 septembre 14:44

              @ZenZoe
               Même les poules tellement vieilles qu’elles pondent des eux durs ? smiley


            • https://www.pure-sante.info/interdiction-lavande/

              Bientôt la fin des champs de lavande ?

              En clair, si les distillateurs ne peuvent pas prouver l’innocuité de ces molécules, ils pourraient se voir interdire de commercialiser leurs huiles essentielles : « Chaque fois qu’il y a une molécule qui sera potentiellement dans le collimateur de Bruxelles, automatiquement, la plante sera balayée[3]. »

              Dans un communiqué, le PPAM craint que « par principe de précaution, des huiles essentielles soient considérées comme cancérigènes, perturbateurs endocriniens, non biodégradables, non-essentielles ou tout simplement jugées trop dangereuses et donc restreintes, voire interdites[4]. »

              Et c’est sans compter les coûts administratifs que cela engendrerait chez ces petites entreprises pour respecter ces nouvelles normes. Ces coûts risquent de mettre en péril la production locale et, paradoxalement, de favoriser l’utilisation de molécules de synthèse plus simples à normaliser.

              C’est justement la crainte des petits artisans, comme Franck Peiffer, fondateur de la savonnerie artisanale de Montélier : « Cela coûterait moins cher, ce serait beaucoup plus simple, mais ce serait une horreur totale par rapport à notre éthiqueSous prétexte d’avancer dans le bon sens, avec ce « Pacte vert », en fait… on marche à reculons[5]. »

              Voilà comment une initiative censée protéger la nature et l’environnement pourrait finalement servir les intérêts de l’agro-alimentaire.

              C’est tout un petit monde qui pourrait s’effondrer

              La France est le premier producteur mondial de lavandin et le deuxième de lavande[6].

              Cela représente 25 000 hectares de cultures, principalement situées en Provence, en Ardèche et dans la Drôme.

              On y compte plus de 2 000 producteurs et 120 distilleries qui emploient près de 9 000 personnes.

              Toute la filière pourrait être impactée par cette nouvelle réglementation : producteurs, distillateurs, mais aussi savonniers, parfumeries, herboristes, aromathérapeutes, apiculteurs. Et même le fameux nougat de Montélimar est menacé… puisque son cahier des charges exige un minimum de 7% de miel de lavande[7] !

              Comme de nombreux autres, Thierry Bizouard, distillateur dans le Diois, s’inquiète de l’avenir de son métier : « Cela va détruire des pans entiers de l’économie, de l’agriculture. Nous, en montagne, si on nous enlève la lavande, mais qu’est-ce qu’on va faire ? S’occuper des touristes ? Mais ils ne viendront plus parce qu’ils sont friands de la lavande. Alors, que faire[8] ? »

              Nouvelle attaque en règle contre la santé naturelle

              Cette réglementation ressemble, ni plus ni moins, à une nouvelle attaque en règle contre la santé naturelle.

              Après avoir déremboursé l’homéopathie, ils s’en prennent désormais aux huiles essentielles.

              Pourtant, les huiles essentielles sont connues et employées depuis des siècles. Bien utilisées, elles ne présentent pas de risques pour la santé.

              C’est particulièrement le cas de l’huile essentielle de lavande vraie, qui est un produit extrêmement sûr pour la santé. Elle ne présente aucune contre-indication et elle est même autorisée chez les enfants de plus de 6 mois et chez la femme enceinte[9].

              Nous ne pouvons pas laisser nos autorités s’en prendre aux huiles essentielles.

              Mon ami Augustin de Livois, qui dirige l’Institut pour la protection de la santé naturelle (IPSN), est très engagé pour la défense des plantes médicinales.

              Quand il a découvert cette nouvelle réglementation, il a décidé de lancer une grande pétition pour empêcher la disparition de la lavande et des huiles essentielles.

              Je soutiens son initiative. J’ai signé cette pétition, et je la fais circuler autour de moi.

              Je vous invite à faire de même. Cliquez ici pour signer la pétition d’Augustin et pour la partager à vos contacts.

              Nous devons soutenir les petits producteurs et artisans qui vivent de la lavande et des plantes aromatiques.

              Nous devons faire entendre nos voix avant que l’Assemblée européenne ne publie son projet de loi définitif.

              Amicalement,

              Florent Cavaler


              • Gégène Gégène 13 septembre 10:14

                @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                c’est bien gentil, mais ça vient foutre quoi ici ?


              • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 13 septembre 18:00

                @Gégène

                Certes, ce n’est pas ce dont traite l’article.

                mais l’info est très pertinente et mérite de circuler partout où c’est possible.

                Les lecteurs qui auront lu cet article sont censé se préoccuper de l’avenir de ce pays et de tout ce qui impacte la vie des Français, qu’ils soient ruraux ou citadins, ouvriers, artisans, employés, cadres,intellectuels ou paysans.

                C’est notre vie à tous qu’impactent les réglementations kafkaïennes que nous imposent les technocrates de l’UE au service de l’oligarchie, une oligarchie installée fermement aux commandes, avec la complicité de la gauche et de la droite parlementaires, soucieuse d’étendre toujours plus loin l’emprise et la toile d’araignée du grand capital sur la société tout entière, saccageant notre pays sans vergogne, quoi qu’il en coûte (au peuple et à la nation).

                Ce message d’alerte aura forcément intéressé les lecteurs de l’article éclairant d’Octave LEBEL. .


              • @cettegrenouille-là

                Merci, c’est exactement le but recherché,
                interpeller,
                interpeller,
                faire réagir ,
                faire réagir !!! 
                Sur un sujet gravissime lié à la liberté et à la vie !

                Les huiles essentielles sont un bien vital et naturel pour les humains ...
                Elles n’ont jamais été remboursées , elles sont à la portée de tous depuis fort longtemps ...

                 


              • ETTORE ETTORE 13 septembre 21:49

                @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                https://www.pure-sante.info/interdiction-lavande/

                Bientôt la fin des champs de lavande ?


                Et comme par hasard, ce soir, je tombe sur TFI, lors du journal télévisé ( un accident, juste une histoire de zapette ) ils présentaient l’Inde, en plein développement de champs de lavande, pour la production d’huiles essentielles.

                C’est à se demander, si cette YOUR OPE, ne devrait pas être soignée aux laxatifs.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 septembre 21:56

                @ETTORE
                Me suis fait la même réflexion...


              • @ETTORE

                La politique européenne est un vrai panier de serpents à tête de courge .
                Qu’ils soient de la droite , de la gauche , socialos , éscrolos ,et + encore, tous ont un seul discours basé sur des mensonges et des conflits d’intérêts par milliers de millions d’Euros .

                TOUS POURRIS .


              • jymb 13 septembre 13:08

                Effectivement je préfère voter pour Bozo le Clown ou Aliboron ou absolument n’importe qui plutôt que pour ce personnage qui a saccagé la ville lumière en écrasant de son mépris épais tout contradicteur 


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 13 septembre 14:08

                  Montebourg sera président smiley


                  • docdory docdory 13 septembre 14:14

                    @Olivier Perriet
                    Dans vos rêves !!!


                  • mmbbb 13 septembre 19:19

                    @Olivier Perriet non ce sera POUTOU !!! 


                  • Captain Marlo Captain Marlo 13 septembre 20:08

                    @Olivier Perriet
                    Montebourg sera président

                    Il paraît que Montebourg a déclaré qu’il était candidat parce qu’il ne savait pas pour qui voter ?! C’est vrai ? On n’est jamais si bien servi que par soi-même !


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 septembre 10:41

                    @Captain Marlo

                    on en reparle dans 6 mois, mais c’est sûrement pas un polémiste comme Zemmour qui y parviendra.

                    Quand à l’énorme appétence pour Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse, bon, je ne la voit pas trop.


                  • docdory docdory 13 septembre 14:13

                    Pourquoi Hidalgo est-elle venue dans ma bonne ville de Rouen pour y faire sa déclaration de candidature présidentielle, alors que Rouen avait été déjà victime il y a presque deux ans d’une première catastrophe, celle de Lubrizol.

                    Nous autres rouennais n’avions sûrement pas besoin d’une deuxième catastrophe dans notre ville !...


                    • ZenZoe ZenZoe 13 septembre 14:35

                      @docdory
                      Pour montrer qu’elle connait autre chose que Paris.... Pas question pour autant de s’éloigner plus, Marseille ou Lille par exemple, fait pas pousser quand même...


                    • eddofr eddofr 13 septembre 14:50

                      Je viens de remarquer, comme ça, dans un éclair de lucidité :

                      La droite fini toujours par présenter le candidat le plus « à droite ».

                      La gauche fini toujours par présenter le candidat le moins « à gauche ».

                      La gauche Française aurait-elle honte de ce qu’elle est (ou plus exactement de ce qu’elle a été) ?

                      Le capitalisme aurait-il définitivement gagné le combat idéologique en France ? 


                      • MKT 13 septembre 17:00

                        @eddofr
                        Quelle part oui.
                        Les modèles socialistes ont échoué à apporter à la grande masse une véritable avancée.
                        Sachant que la classe ouvrière avait pour ambition que ses enfants progressent dans la hiérarchie sociale, elle rêvait de s’embourgeoiser. Ce qui après tout n’est pas une tare.

                        Ajoutez à cela une amélioration sans équivalent des équipements de loisirs et de distractions, une diminution relative des coûts de l’alimentation, un formatage aux réseaux sociaux et du coup plus de besoin de révolution ou même d’évolution sociale.

                        Il n’y a pas (plus) de choix de société dans cette élection, juste un casting pour savoir qui sera la marionnette des financeurs.


                      • malhorne malhorne 13 septembre 17:05

                        @eddofr
                        il existe toujour des nostalgiques du national socialisme


                      • Captain Marlo Captain Marlo 13 septembre 20:06

                        @eddofr

                        La droite fini toujours par présenter le candidat le plus « à droite ».

                        La gauche fini toujours par présenter le candidat le moins « à gauche ».

                        Ils ne sont ni à Droite, ni à Gauche, ils sont conformes au libéralisme européen et à la mondialisation. Sinon, ils sont censurés.

                        Ce sont les médias qui choisissent les candidats les plus soumis à la finance, à l’Europe, à l’Otan et à l’oligarchie mondialisée... Les Partis politiques proposent et les médias font monter la mayonnaise... ou pas.

                        Si les milliardaires ont acheté les médias, ce n’est pas par goût du journalisme, mais pour contrôler les informations qui arrivent aux oreilles des électeurs ! Particulièrement à la télé. Les médias doivent éviter les débats contradictoires qui risqueraient d’apporter des informations utiles aux électeurs.
                        La télé publique, elle aussi, est aux ordres.


                      • malhorne malhorne 13 septembre 17:03

                        l’àne hidalgo ou annie dingo pour les intimes , est allée brouter en province , une herbe plus verte qu’a Paris , ou les immondices s’amoncellent un max !! qui peut bien voter pour cette crétine socialo bobo parano ??


                        •  C BARRATIER C BARRATIER 13 septembre 18:16

                          Hidalgo est nouvelle dans le chemin de la présidence. Elle s’est fait élire à Paris où les gens ne sont pas plus bêtes qu’ailleurs. On a eu Chirac, maire de Paris et président. Il a été plutôt bon.

                          Les gens qui s’expriment ne sont pas les absentionnistes. Ceux ci savent pourquoi ils ne voulaient pas des autres. C’est dans ce vivier qu’elle trouvera peut être les voix nécessaires pour rester au second tour..Et ces abstentionnistes là n’ont aucune raison de ne pas aller aussi au second tour.

                          A mon avis c’est pour une fois la campagne électorale de tous et toutes qui sera décisive.


                          • mmbbb 13 septembre 19:32

                            @C BARRATIER Vous êtes magnanime parce qu elle promet n importe quoi notamment l augmentation des salaires des profs
                            Les autres professions pompiers infirmières medecin ne competent pas ce sont des sous emplois ! 
                            Dans son equipe municipale il y a une folle dingue : Alice Coffin . Celle ci , elle est excellente Une vraie timbre 
                            Les féministes , les vraies ne se reconnaissent pas en cette figure
                            Si Hidalgo gere notre pays comme elle gere sa ville en oberant le budget , 7 milliard d euros, je ne donne pas cher de la survie de notre pays
                            Une situation a la Grece ou une des premiere mesure sera de divise le salaire par deux .
                            Vous hors sol ! pas etonnant vous êtes dans la fonction publique 


                          • saint louis 13 septembre 19:30

                            Je n’ai jamais bien compris comment cette personne a pu se retrouver maire de Paris.

                            Bon vu ses magnifiques résultats, la prochaine étape la présidence de la république pour finir le job.


                            • mmbbb 13 septembre 19:34

                              @saint louis moi je me délecte que le parigo a au pied de son immeuble une salle de shoot Une belle avancée societale comme la porte de la Chapelle 
                              Paris ville lumiere ?


                            • Captain Marlo Captain Marlo 13 septembre 19:53

                              @mmbbb
                              je me délecte que le parigo a au pied de son immeuble une salle de shoot Une belle avancée societale comme la porte de la Chapelle 

                              Vu l’état de délabrement du système de santé français, c’est sans doute la seule chose qu’elle puisse faire. Faute de structures & de personnels qualifiés pour soigner les drogués, comme pour soigner les malades mentaux qui peuplent les prisons...


                            • mmbbb 13 septembre 20:16

                              @Captain Marlo Cela n a rien à voir avec le systeme de sante mais la conséquence des bons sentiments des « bo bos ’ » 
                              Rue de Stalingrad par exemple un des reperes du crack a Paris , ce sont des migrants dont on a accepté la presence sur notre sol mais qui errent et qui tuent le temps avec la drogue Idem porte de la Chapelle Un ghetto à Paris et ce ne sont pas des Auvergnats Bretons 
                              Quant au delabrement de notre systeme de sante , il faut arrêter de raconter n importe quoi La crise du COVID 19 a permis de mettre en parallèle le syteme de sante francais et allemand 
                              En point PIB , nous avons le même taux de depense 11 % pourt la France et pour l Allemagne 11,7 % Donnée de l OCDE ! 
                              Ne me fait le coup de l Europe des directives europennes et du liberalisme qui tue le systeme de sante La CGT est maitre dans ce domaine ! 
                              Il y a des fonctionanires qui se gavent accompagnant une gestion deplorable !!
                              Comme je suis un simple d esprit je pose la question " ou passe le pognon ? 


                            • Captain Marlo Captain Marlo 14 septembre 07:05

                              @mmbbb
                              un des reperes du crack a Paris , ce sont des migrants dont on a accepté la presence sur notre sol mais qui errent et qui tuent le temps avec la drogue Idem porte de la Chapelle 

                              Je doute que les Français qui consomment des drogues soient tous des migrants... Le chiffre d’affaires est estimé à 3,5 milliards d’euros par an. Il en faut des consommateurs pour atteindre ce chiffre !

                              Et devinez « qui déteste la police » dans notre pays ?
                              les Gilets jaunes éborgnés, mais la Gauche ne les a jamais soutenus, ils ne devaient pas être nombreux à la Fête de l’Huma !
                              les dealers de banlieue, leurs familles et les consommateurs.

                              Cannabis : 18 millions d’expérimentateurs 1,5 million consomment régulièrement du cannabis— 900 000 en consomment tous les jours.

                              Autre drogues : 500 000 expérimentateurs d’héroïne 2,1 millions d’expérimentateurs de cocaïne 1,9 millions expérimentateurs de MDMA/ecstasy La consommation problématique de drogues autres que le cannabis concernerait 350 000 usagers

                              C’est peut-être une réserve d’électeurs pour la Gauche en perdition, non ?


                            • Captain Marlo Captain Marlo 13 septembre 19:49

                              Excellent billet d’un électeur désabusé à juste titre ! Mais Hidalgo n’est pas la seule à promettre qu’en 2022, on rasera gratis ! Aussi bien Zemmour que Barnier, Hidalgo, Mélenchon, Pécresse, Macron, Xavier Bertrand, Marine ma Divine et les autres...

                              Ils font tous assaut de promesses qui seront vaines. Car tout ce qu’ils proposent est interdit par les Traités européens signés par la France, et dont ils ne veulent pas sortir !

                              Le Droit Communautaire est supérieur aux Droits des Etats de manière absolue, y compris dans le domaine constitutionnel.

                              C’est dire si les marges de manoeuvre d’un Président dans notre belle Europe, sont voisines de 0...

                              Quant à la démocratie, c’est à dire la mise en place de ce que veulent les citoyens, dans l’UE, c’est une vaste blague ! L’UE, la BCE, l’Otan sont dirigés par des Mamamouchis élus par personne & à l’abri de l’avis des citoyens.

                               Petit florilège des promesses sans lendemain qu’on va nous servir :

                              Contrôler l’immigration Embaucher plein de fonctionnaires Augmenter massivement les salaires Faire des lois contraires aux Traités Changer la Constitution— Sauver les services publics et la Sécu Contrôler les frontières Gérer le budget & la monnaie Réguler la dette Faire du protectionnisme Interdire les délocalisations Interdire la vente à la découpe du patrimoine français Une Diplomatie et une Défense indépendantes de l’ Otan De l’écologie dans un système mondialisé dominé par les multinationales Sauver l’agriculture familiale française Sauver le modèle social français issu du CNR etc etc


                              • mmbbb 13 septembre 20:31

                                @Captain Marlo regarde la gestion de la ville de Paris ; 7 milliards d euros d endettement 
                                Quant à notre pays , industrie moribonde , un des secteurs exportateur l agriculture puisque les autres pays nous ont copies et ont adopte le même systeme productivisme , nos exportions ont regressees.
                                Le ble russe nous concurrence desormais 
                                Un déficit commercial chronique un endettement record et une dette 
                                Bien que Melenchon et Asseineau pretendent le contraire , je ne pense pas que les creanciers se laisseront « baiser » par un simple jeux d ecriture 
                                Hidalgo promet n importe quoi, c est assez lamentable 
                                Je rappellerais que nous avons un des taux de prélèvements obligatoires les plus éleves et en corollaire un des taux d imposition ( quel que soit la nature de l impot ) les plus de l OCDE , Les marges de manoeuvres sont restreintes .
                                Donc rasons gratis ! 
                                Quant a l Europe un des seuls a être clairvoyant , P Seguin, un gaulliste Il fut honni par uen grande partie de la gauche notamment des syndicats .
                                Je me marre ! 


                              • Yaurrick Yaurrick 13 septembre 22:21

                                @mmbbb
                                Il n’y a aucun doute que notre pays n’a besoin de personne pour se saborder tout seul. Mais, malheureusement, il faudra que nous touchions le fond pour qu’on s’en rende compte .


                              • Captain Marlo Captain Marlo 14 septembre 07:30

                                @mmbbb
                                Bien que Melenchon et Asselineau pretendent le contraire , je ne pense pas que les creanciers se laisseront « baiser » par un simple jeux d ecriture

                                Les européistes essayent de faire peur avec la sortie de l’euro, avec la dette, avec les retraites qui s’effondreraient etc. L’effondrement, c’est en restant dans l’UE et l’euro ! Je ne sais pas ce que dit Mélenchon sur la dette, mais je sais ce que défend Asselineau : des débats contradictoires pour informer correctement les citoyens sur la situation de la dette, suivis d’un referendum.

                                Et redonner à la Banque de France son rôle de prêteur à taux 0% à l’Etat, ce qui existait depuis 1805. Si nous n’étions pas dans la zone euro, la dette publique serait un non sujet de discussion !

                                Il faut donc savoir à qui appartient la dette. Les Français épargnent beaucoup. Avec leur épargne, leurs banques achètent de la dette d’état, et donc l’épargne, c’est de la dette. Faudrait-il les spolier ? Sûrement pas !

                                Si vous voulez en savoir plus, exposé de Philippe Murer :« Il y a une vie après l’euro ! »

                                Pour approfondir la question, Philippe Murer a travaillé avec Jacques Sapir sur une étude : « Les scenarii de sortie de l’euro », publiée sur le site Res Publica.


                              • ETTORE ETTORE 13 septembre 22:18

                                M’enfin ? Vous êtes injuste envers cette dame !

                                Elle a déjà prévu, la réfection de l’arc de triomphe ( bah, elle ne vas pas passer non plus, sous un machin décrépis, dont les gravures sur ses flancs ne rappellent plus rien à personne.)

                                Pour ces naïfs Parigogol, encore des illuminations à coup de millions d’euros, histoire que les rats puissent circuler jour et nuit, et vaquer à leur affaires en toute tranquillité, et avec le statut protégé, de deuxième peuplade de la ville .

                                C’est à dire, perpétrer, cette impression de ville grouillante, bruyante, malodorante, où le seul axe présentable ( et encore...Faut voir certains jours ) reste les Champs .

                                C’est la dernière carte postale, que Paris, peut encore exhiber, sans trop mentir sur son avenir.

                                La question du vote ? 

                                M’enfin quoi ? Vous n’en avez pas marre des gens qui défilent devant votre nez, avec des plateaux vides, et juste de la babule, pour vous convaincre, qu’il ne tient qu’à vous, en votant pour eux, qu’ils remplissent votre vie de tous vos rêves ?

                                Ils n’ont rien AVANT, ils n’auront rien de plus APRES, et si vous leur faites remarquer, que leurs promesses ne sont pas tenues, vous passez pour un humain de troisième zone, qui n’as rien compris à la réal politique ( c’est à dire, faire le contraire, de ce qu’on avait promis, pour se faire élire, parce que c’est comme ça, qu’on gère les cons )

                                Alors, que ce soit ... lie’HALGOrytme, ou tout autre lapin à myxomatose sorti du chapeau....

                                La première question à se poser, c’est d’où vient le pognon, du début à la fin, et QUI va vouloir rentabiliser la mise en place en vitrine, de tel ou tel mannequin de cire qui va s’articuler, d’abord pour ses commanditaires, avant de faire briller les yeux des adultes, avec des promesses, que même le Père Noël, ne pourras prendre en compte sur sa liste.

                                A un moment il faut arrêter de croire au père Noël, même lui, en a assez de jouer les seconds rôles, ,pour une farce ou le carton Amazon se fend la gueule .

                                Alors la conquête de Paris, avec le cheval de Troie Hiiii D’algo.....

                                Franchement, si on vous la laisse sur la grève, et qu’on vous fait croire que tous les autres se sont barrés.....Vous avez le droit de rejouer l’Histoire......Sans fin !


                                • Hurricane Hurricane 14 septembre 09:02

                                  Hidalgo et son masque hideux qui ne tombe jamais , a compris qu ’il faut prendre une posture doucereuse victimaire incomprise pour faire passer son programme de destruction de Paris et en faire une ville tiers mondiste 

                                  Très « humaniste » comme tous les gens de gauche , elle appelle à grands cris les migrants à venir à Paris , méthode qui plait beaucoup aux bisounours humanistes islamos gauchistes verts escrolos , son électorat principal , pour qu ’ ils finissent tous des dans des jardins publics insalubres , des espaces réservés , sous les bretelles de rocades et périfs , des points de Krack , Stalinkrack est le premier inauguré , d ’ autres suivront , promesse de salles de shoots , dans les maternelles bien entendu faut bien former les touts petits aux futurs trafics de drogue et bruits de kalachs et aux coups de couteaux qui vont venir égayer les nuits et même les journées parisiennes 

                                  Odeurs de pisses , de vomis , toilettes publiques squattées , invasion de rats et de rats  cailles , record absolu d ’ insécurité.

                                  On se souvient qu’ elle avait envoyé une récompense de dix mille euros à Carola Rakette la mafieuse trafiquante de migrants pour ses exploits très humanitaires bien rémunérés . 

                                  Dernier exploit de hidalgo et de taille : elle doublera les salaires des enseignants si elle est élue , même le pire des crétins EELV ou LFI n ’ aurait osé sortir une connerie pareille . 

                                  Mais les bobos parigots revoteront pour elle , bien entendu , pour faire « barrage  au  front  national » LOL ! 


                                  • glenco01 14 septembre 11:07

                                    Autant voter directement pour le candidat anti système.
                                    Le Frexit est la seule issue salvatrice de la France d’ailleurs le scandale qu’a fait Barnier confirme les analyses faites par l’UPR depuis 14 ans !



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité