• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La censure par les gardiens numériques de la vérité et de la (...)

La censure par les gardiens numériques de la vérité et de la haine…

La loi qui impose aux plateformes numériques la censure contre les propos haineux sur les plateformes sociales Internet est gravissime. Les valeurs de la République sont gravement atteintes.

Macron nous fait une politique communiste dans une Europe collectiviste et notre avenir de citoyens est sombre. Nous entrons dans le dirigisme et la propagande des foules se met en place.

Les élections européennes ont débouché sur une représentation de dirigeants non élus, dans un jeu de négociation dans les couloirs de la nomenklatura européenne. Le directivisme collectiviste se met en place.

Dans une région du monde où la censure existe, comme en Allemagne où on interdit les partis aux idéologies nazies (qui a fait poursuivre des touristes chinois qui ont salué Hitler devant le Reichstag), aux Pays-Bas où « Mein Kampf » est interdit de diffusion, ou en France où il est interdit de montrer des objets nazis (qui criminalise le vendeur dans une foire au grenier d’une dague insignifiante), voici venir une 2e vague, plus dangereuse : la criminalisation des propos.

 

Loi de censure : bloquer un discours de haine, c’est de la haine…

L’exclusion pour des idées, c’est de la haine.

Soyons clair. Empêcher la liberté d’expression, empêcher la parole est déjà le premier acte violent qui caractérise la haine.

Notre liberté d’expression est menacée. C’est une dictature qui ne dit pas son nom.

Les lois de censure sont toujours politiques et n’ont rien à faire avec la justice.

Le libre arbitre est extrêmement menacé. Notre pays s’enfonce dans le communisme. Ne vous y trompez pas. C’est une censure pure et simple des pensées dissidentes.

Le fait de pouvoir condamner et réduire au silence quelqu’un pour une « haine » définie par l’idéologie des juges et de l’administration est une plaisanterie haineuse.

La France est en train de se transformer en un pays communiste, certes à encore économie de marché, mais de plus en plus ultra dirigiste. Un peu comme la Chine. A la différence, c’est caché sous des métaphores de morale aux « bon sentiments ».

Pas un jour ne passe, sans une nouvelle idée de taxe, de loi d’interdiction et de directivisme. Vous n’avez qu’à ouvrir la radio. C’est même en pire que la Chine, ici la dépense publique représente 57% du PIB, là où avec l’État chinois cela représente 40% du PIB. L’État orwellien est partout.

 

Origine de la censure en France : la loi Gayssot

Bien entendu, c’est un communiste qui a mis la première pièce contre la liberté d’expression (ce n’est pas un hasard !).

Il a introduit dans la loi le crime de « déni de réalité historique ».

Bien entendu, nos zélés fonctionnaires marxistes en profitent pour agrémenter cette loi de compléments liberticides comme l’irrévérence aux faits historiques. Le délit de blasphème est créé.

La France devient l’égal de l’Arabie Saoudite ou l’Iran, là-bas la caricature de Mahomet vous condamne, en France la moquerie historique vous condamne.

 

Les résultats complètements nuls de cette 1ere loi liberticide

De nos jours, l’antisémitisme est plus important que dans les années 80, date de création de cette loi censée le combattre.

L’antisémitisme n’a pas disparu. C’est un échec total.

La sanctuarisation par la loi entraîne l’idée qu’il existe 2 poids, 2 mesures. Les effets pervers sont pires que ce que cette loi voulait combattre.

La sanctuarisation de la Shoah a engendré une spirale des frustrés contre les juifs. Dans les cités, les habitants, souvent issus des pays arabes ou musulmans ont développé l’idée qu’on en fait plus pour les juifs que pour eux. L’antisémitisme s’est développé. A Sarcelles, les juifs qui y vivaient dans les années 80 en paix ont déserté et ceux qui restent vivent dans la méfiance du ressentiment envers eux.

Quand les idées se font muettes, la contradiction ne peut la pondérer, puisque l’idée ne s’exprime plus au grand jour. Elle devient frustration et violence.

La sanctuarisation entraîne la pensée 2 poids, 2 mesures et la frustration. Les effets pervers sont pires que ce que cette loi voulait combattre.

Une Fémen pisse dans l’église et n’est pas condamnée ? Un journal caricature Mahomet et n’est pas condamné, par contre la caricature de la Shoah l’est ?

La communauté juive de France, sans le vouloir, est devenue une cible.

La loi Gayssot, en attribuant un statut « à part », fait un bouc émissaire des juifs.

Cette loi est pire que le mal qu’elle est censée combattre. Elle motive les ressentiments d’injustice auprès de ceux qui ne peuvent s’exprimer au lieu d’être confrontés à la contradiction et de s’effacer pour passer à autre chose.

Comme constaté, les exemples de lois de censure sont des échecs.

 

Qui gagne avec les lois de censure ?

Avec les lois de censure, il n’y a qu’un gagnant : la diabolisation des contradicteurs.

En fait, cette loi, comme toutes les lois de censure s’est révélée plus une arme à dessein politique que de lutte contre l’antisémitisme.

Le premier à en avoir fait les frais, c’est l’extrême droite dont le politicien Jean-Marie Le Pen.

L’autre gagnant indirect sera le pouvoir des plateformes numériques. Laisser la liberté d’expression aux opérateurs est une folie furieuse et un précédent extrêmement grave pour la société.

Laisser Facebook ou Google le monopole de la vérité et imposer la censure sous excuse de « haine »... c'est une folie furieuse de leur donner un tel pouvoir.

Zukerberg, le dirigeant de Facebook, est un militant démocrate et il est pressenti pour être dans quelques années un candidat à l’élection présidentielle américaine.

Par ailleurs, il lance la prochaine monnaie privée de masse, le Libra, imaginer qu’un type aux dents si longues et si orgueilleux laissera les idées et les contestations de développer sur lui, ses investissements, ses échecs ou une atteinte à son image laissée par lui sans censure est un leurre.

C’est comme à une époque, armer Ben Laden sous prétexte de lutter contre les Russes, et se plaindre ensuite qu’il a retourné ses armes contre la société qui l’a armé.

Cette loi est une horreur à la liberté d’expression, elle va entraîner des dérives pires que celles censées combattre….

 

Les plateformes numériques deviennent les juges des vérités

Il vous est maintenant interdit d’exprimer vos idées autres que rose bonbon et exprimer avec du sel de l’humour ou montrer du sarcasme ou vous moquer. Vous devez être "infantilisé" par l'élite et ne plus avoir accès à la liberté des opinions. Vous êtes considéré comme trop stupide et incapable de faire des discernements par votre propre libre arbitre.

Les plateformes numériques vont homogénéiser les idées, mettre fin aux controverses. Éliminer les gens épicés aux avis qui dérangent. Ils vont imposer à penser la même chose et tout le monde devra s’exprimer dans le même sens. Ils vont imposer que tout le monde soit gentil, policé. Ils vont imposer le stalinisme de la pensée.

Facebook Google, dans le secret, vont imposer les thématique, les idées qui sont les « bonnes » et celles qui sont « mauvaises ».

Les sentiments, les idées relèvent de la subjectivité et il est évident que de multiples associations bien-pensantes vont se prétendre haïes alors qu’elles ne sont que critiquées. Ce qui va pousser les plateformes à l’autocensure.

La distinction entre crime et péché est l’un des fondements du droit occidental. En légiférant sur les opinions, nous devenons une dictature de type Chavez et Maduro.

La civilisation est un état social où les sentiments, les idées comme la haine, la colère ou la jalousie, ne se traduisent pas en crimes. Parce qu'une société où, dès le plus jeune âge, on apprend le respect des autres, et de tous les autres.

La France de Macron et ses sbires socialistes étatistes, avec cette loi, se comportent en État totalitaire, puisqu’ils ont la prétention de régir les sentiments de leurs citoyens.

Avec cette loi nous devenons un État totalitaire, dans une Europe qui le devient aussi.

Par Spartacus Lequidam

 

 

Pour aller plus loin avec les vidéos (en anglais) des malaises engendrés par les censures :

- Vidéo de Zukerberg devant Ben Sasse (sénateur Tee Party républicain du Nebraska) contraint de définir un discourt de haine.

- Vidéo du chargé de communication Google devant Dan Crenshaw (député libertarien républicain du Texas) obligé de justifier la censure injustifiée de PragerU.

- Video de John Stossel qui interroge les censurés des médias sociaux controversésaux USA


Moyenne des avis sur cet article :  2.86/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • oncle archibald 5 août 11:38

    "Le fait de pouvoir condamner et réduire au silence quelqu’un pour une « haine » définie par l’idéologie des juges et de l’administration« 

    Que je sache en France les lois ne sont pas le fait »de l’idéologie des juges et de l’administration« mais sont votées par des députés et des sénateurs qui ont été élus par »le peuple Français" ....


    • quijote 5 août 18:35

      @oncle archibald

      La preuve de l’escroquerie que représente la démocratie représentative. Tu votes pour moi et, une fois élu, je fais ce que je veux. Et comme c’est pareil des deux côtés du spectre politique, qui c’est qui l’a dans l’os à tous les coups ?


    • oncle archibald 5 août 19:09

      @quijote

      La démocratie représentative est « le pire des systèmes politiques à l’exception de tous les autres » si ce que disait Winston Churchill est vrai, et moi je le crois dur comme fer ! Si vous avez mieux à proposer ne vous genez surtout pas, on attend d’éplucher votre proposition pour se faire une opinion.

      L’offre du premier tour à chaque élection, notamment la Présidentielle, couvre un spectre immense et ce sont les abstentionnistes et les défaitistes dans votre genre qui empêchaient le système de fonctionner comme il devrait ! Vous adoptez la solution facile : ça vaut rien, ça n’est pas la peine d’y participer, on n’y va pas !

      Au contraire, il faut impérativement accepter de jouer le jeu de la démocratie ! Les abstentionnistes avec 25 % du corps électoral auraient pu faire élire Philippe Poutou, Benoit Hamon ou Jean Lassale. Ne me dites pas que ceux là auraient mis en œuvre la même politique qu’ Emmanuel Macron ou François Fillon !

      En revanche une fois installé au pouvoir il faut se colleter aux réalités du monde tel qu’il est, de l’Europe telle qu’elle est, du pays tel qu’il est, et essayer de les faire changer « suivant la volonté du peuple ». C’est beaucoup plus difficile que de défiler dans la rue en criant Macron vendu et Macron démission ! Madame le Pen l’a bien compris et ne veut absolument pas exercer le pouvoir, car elle serait discréditée en quelques jours et perdrait son excellent fond de commerce ! La place d’éternel second lui plait énormément !


    • Ruut Ruut 6 août 06:44

      @oncle archibald
      Oui avec la technologie actuelle, une démocratie directe est possible.
      Voter avec son PC, sa tablette, son smartphone est maintenant possible.
      Il faut juste éviter que ce soit l’équipe de bras cassé d’En Marche qui fasse les sites.


    • Aimable 5 août 12:07

      je ne sais pas si les tireurs Américains qui font des cartons dans la population , avaient été censurés en voulant se défouler sur les réseaux sociaux .

      Se défouler sur les réseaux peut peut être permettre de se défouler pour ne pas passer a l’acte ( sans garantie ) .


      • Fergus Fergus 5 août 16:56

        Bonjour, Aimable

        « Se défouler sur les réseaux peut peut être permettre de se défouler pour ne pas passer a l’acte »

        Pas si sûr, car sur les réseaux sociaux, c’est l’entre-soi qui prédomine et qui contribue à faire dangereusement monter la mayonnaise en matière de haine à force d’escalade dans la verbalisation  souvent sectaire des ressentiments.


      • leypanou 5 août 12:22

        Macron nous fait une politique communiste dans une Europe collectiviste 

         : je pense que l’auteur ferait mieux d’aller consulter un médecin rapidement, à moins que les mots n’aient maintenant plusieurs définitions, l’une classique et l’autre spartacussienne.


        • Spartacus Spartacus 5 août 12:42

          @leypanou
          Lois et politiques collectiviste :
          Contrôle des prix type Venezuela ou pays de l’Est : Loi Alimentation
          -Interdiction de vente à moins de 10% de marge.
          -Planification centrale : planification énergétique.
          -Redistribution et subventions clientéliste : acheterur de voiture électrique 
          -Nomenkaltura : Masse d’Enarques et fonctionnaires qui décident de tout.
          -Bureaucratie délirante : Contrôle techniques, lois de circulation, loi immobilières impôts, taxes.
          -Dette sur les générations future....Arrivée à 100% du PIB de dette
          -57% du PIB en dépenses de l’état. (En chine c’est juste 40%)
          -Démocratie usurpée. Les dirigeants de l’Europe sont non élus et nommés dans les discutions de couloir par l’élite entre France et Allemagne...

          Oui c’est de la politique collectiviste ! 


        • Giordano Bruno 5 août 13:27

          @Spartacus
          Les politiques collectivistes/communistes sont caractérisées par un grand contrôle de l’état. Mais la réciproque n’est pas vraie pour autant. Toutes les politiques où l’état (ou une structure supra-étatique) dispose d’un grand contrôle ne sont pas nécessairement collectivistes/communistes. Le fort contrôle exercé par l’UE en est un bon exemple. Ses objectifs sont diamétralement opposés à ceux du communisme.


        • Fergus Fergus 5 août 16:59

          Bonjour, leypanou

          « l’auteur ferait mieux d’aller consulter un médecin rapidement »

          Pas plus que la majorité des Etasuniens qui ont du communisme et des communistes la même vision que Spartacus. L’auteur est nédu mauvais côté de l’Atlantique.

          Cela dit, accuser Macron de politique communiste, c’est carrément désopilant !  smiley


        • quijote 5 août 18:41

          @leypanou

          Bien sûr qu’il y a une dimension totalitaire, voire collectiviste en effet : on nous impose de partager, au nom des droits de l’homme et par l’affectation de l’impôt, avec des gens qui ne sont pas français. Les migrants, t’en veux pas ? Eh bien tu fermes ta gueule et tu payes pour eux quand même. C’est de l’internationalisme communiste.


        • oncle archibald 5 août 19:29

          @Spartacus : « 57% du PIB en dépenses de l’état. (En chine c’est juste 40%) »

          Oui mais à mon humble avis il vaut quand même mieux être retraité ou malade en France qu’en Chine et tout à un prix contrairement à ce que scandaleusement certains proclament .

          La médecine n’est pas du tout gratuite, elle a même un coût très élevé, mais il est mutualisé et on peut donc être soigné « sans payer » l’acte ou le médicament. Idem pour les retraités impécunieux qui ne sont pas, pour l’instant du moins, euthanasiés et réduits en cendres, mais hébergés et nourris aux frais de « l’aide sociale » dans des établissements ad hoc.

          Ça coûte cher en effet, mais c’est comme ça et c’est tant mieux !

          Bien sûr il est souhaitable et même indispensable de gérer au mieux les énormes sommes en jeu, mais quand un gouvernement prétend s’attaquer à des problèmes de gaspillage ou de supprimer des services en doublon ou des services qui ne reçoivent pas assez de patients et mobilisent trop de professionnels par rapport au nombre d’actes pratiqués, une partie de la population hurle à la mort, comme si le désir des politiques était de détruire les institutions sociales alors qu’ils essayent au contraire de les faire perdurer en les rendant plus performantes.


        • mmbbb 5 août 20:47

          @oncle archibald il y a une autre economie, c est la malbouffe celle ci coute a la secu 26 milliards d euros par an . 
          Aux USA pays pourtant liberal Michelle Obama avait lance une campagne de sensibilisation 
          Mais Spar ne peut pas concevoir que ses amis liberaux nous fassent bouffer de la merde .
          Il parle de reglementation , on a emprunte aux USA ce mode alimentaire . Aux USA la moitie de la population sont des sacs a merde sur pattes On y vient petit a petit en France 
          Le sucre , les industriels en foutent de partout ! 

          Un ingenieur en agroalimentaire a ecrit un livre a charge contre cette malbouffe.
          il met en exergue les additifs alimentaires ( 300 répertoriés ) dont les effets secondaires ne peuvent etre evalues .

          Je n ai plus le nom en tete mais il est aise de retrouver son livre 


        • mmbbb 5 août 20:51

          @Fergus Je ne sais pas pourquoi Spar fait une fixette sur les communistes .
          Le dernier pays communiste , le vrai , l authentique est celui de KIM JONG ONE . Trump devait le vitrifier , on attend toujours . Trump ne tiens pas ses promesses On ne peut plus se fier a la parole des liberaux ! 


        • jmdest62 jmdest62 6 août 08:32

          @quijote
          on nous impose de partager, au nom des droits de l’homme et par l’affectation de l’impôt, avec des gens qui ne sont pas français.


          °
          Vous avez tout à fait raison ...depuis 2008 on nous impose de payer les dettes d’ étrangers comme Golman-Sachs , Rotechilde ....etc un vrai scandale et parait qu’on va pas tarder à remettre ça
          @+


        • Spartacus Spartacus 6 août 09:50

          @mmbbb

          Le sucre ?

          Très bon exemple du collectivisme de la dictature aux « bons sentiments » de moraline et sa dose d’anxiogène pour faire la dictature de l’assiette....

          La politique collectiviste, consiste a diaboliser, ici « le sucre » avec des mots bien dévalorisants genre « malbouffe » pour faire peur et imoser sa dictature dans l’assiette des autres, et dans la vie de tous les jours.

          L’état impose des taxes sur les boissons sucrées, il transforme les adolescents en buveurs de boissons alcoolisées.

          Si les ventes de coca diminuent, les ventes d’alcool fort et de bière explosent depuis la mise en place de la taxe.

          Les jeunes ne boivent plus de coca, mais de l’alcool fort....

          Mais les collectivistes intellos qui utilisent les mots « malbouffe », et la terreur des mots, et adorateur de l’interventionnisme d’état eux ne se sentent pas coupables.

          Si ta femme meurt accidentée par un chauffard alcoolisé, au moins tu sera content devant sa tombe qu’il a écouté ta dictature aux bons sentiments, il n’aura pas passé sa soirée a boire du coca « trop sucré »...


        • oncle archibald 6 août 14:19

          @Spartacus : "Si ta femme meurt accidentée par un chauffard alcoolisé, au moins tu sera content devant sa tombe qu’il a écouté ta dictature aux bons sentiments, il n’aura pas passé sa soirée a boire du coca « trop sucré »..."

          J’ai rarement lu quelque chose d’aussi bête !


        • Spartacus Spartacus 6 août 18:37

          @oncle archibald
          Vous contestez que l’alcool et la bière ont des volumes en augmentation depuis la taxe sur les boissons sucrées ?
          C’est une caricature pour montrer a quel point les politiques identitaires, moralistes fiscales sont des hérésies.....


        • mmbbb 6 août 21:37

          @Spartacus

          raisonnement assez con comme d habitude . raisonnement specieux . Si un jeune n a reçu aucune éducation et n a aucune culture culinaire et s il se comporte comme un crétin qui ne sait pas se nourrir à satiété, il avalera n importe quoi .et se droguera avec n importe quoi C ’est pour cela que le trichlo n est plus en vente un exemple connu Je vois desormais dans les rues des jeunes obeses . Ils seront malades a vie . Ce n est pas moi qui est malade mais eux .Quant a tes connaissances scientifiques, tu devrais reprendre les cours et te replonger dans la fonction glycogénique du foie et le role du pancréas comme régulateur de la glycémie . Tu devrais aussi aller consulter une medecin diététicien Il t enseignera la différence entre les sucres .
          T es un cas d ecole , et tes raisonnement sont tordus . Que puis je ? Rien 
          T es con c ’est comme cela Ne pas reconnaitre qu il y a de la malbouffe dans ce pays est le comble de la cécité intellectuelle . Consultes le rapport des inspecteurs de Bercy , ce sont eux qui ont évalue ce chiffre, in fine c est la societe qui paie . Et cela revient tres cher cout estime a 26 milliards , prise en charge et paye par les cotisations et la CSG et la boucle est bouclée toi qui n aimes pas les impots 

          Il y aussi de nombreux rapports scientifiques 

          lien du de l equivalent du ministere de la sante 

          https://www.cdc.gov/nchs/data/nhsr/nhsr122-508.pdf

          C ’est un rapport americain et non pas d un pays communiste .

          Les américains evaluent aussi le cout de cette malbouffe 

          T es un cas clinique ! 


        • Spartacus Spartacus 7 août 10:26

          @mmbbb
          Tu voulais faire le fanfaron, et montre une belle démonstration de frustration d’agression ad homminem caricaturale d’absence d’argument factuel...  smiley

          On se réfugie vers la « science », le mépris et l’insulte pour justifier son envie de tyrannie des « autres » car soi même on serait une vierge colombe qui de sa vie n’aurait jamais bu un coca ou une bière de sa vie.

          La réponse est claire, on veut imposer ses lubies, on se croit supérieurement intelligent, on montre sa suffisance et son jugement sur les autres et on veut imposer son point de vue par la contrainte des lois.

          Mais admettre que la loi entraîne des incitations perverses et admettre cette vérité et ses tors rend frustré.
          Et les jeunes qui ne sont pas gros, au nom de quoi tu les pénalises a boire des boissons sucrées ?
          Ton envie de tyrannie ? 

          Laisse donc les Americains ou ils sont, comme ceux qui boivent des boissons sucrées ou les habitants d’Amazonie. 

          Arête de vouloir les changer a ta volonté et celles des castes bien pensantes les autres et commence plutôt toi même a vouloir a tout prix imposer le changement aux autres. Ce n’est que du mépris envers les autres.

          Laisse les gens libres et sort du « syndrome du samaritain ».


        • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 5 août 12:29

          « Macron nous fait une politique communiste dans une Europe collectiviste »

          niveau comique troupier :

          j’ai la rate 

          qui s’dilate

          l’abdomen

          qui sdémène...


          • Spartacus Spartacus 5 août 12:50

            @Séraphin Lampion

            Ecoute donc la radio tous les matins chaque rigolo du gouvernement qui vient s’exprimer...

            Une nomenklatura de fous qui se mêlent de tout et veulent faire chier tout le monde en permanence et planifier tout.

            Taxe sur le sucre, le sel, les plastiques, l’électricité, le gaz, les carburants, nouvelles réglementation, sur l’alimentation, les voitures, les bicyclettes, les médias, les libertés, les GAFA etc... etc... etc...

            A chacun son idée de planification collectiviste, de taxe, d’interdiction et de contrainte et perception de tous les gens comme des imbéciles à infantiliser comme le pensent tous les socialo-communistes....

            Et tous ces cons t’expliquent que le lait ne coûtera pas plus cher, puisque c’est la vache qui va payer la taxe sur le lait...


          • bcallens 5 août 14:53

            @Séraphin Lampion

            J’ai le foie
            Qu’est pas droit
            J’ai le ventre
            Qui se rentre
            J’ai l’pylore
            Qui s’colore
            J’ai l’gésier
            Anémié
            L’estomac
            Bien trop bas
            Et les côtes
            Bien trop hautes
            J’ai les hanches
            Qui s’démanchent
            L’épigastre
            Qui s’encastre
            L’abdomen
            Qui s’démène
            J’ai l’thorax
            Qui s’désaxe
            La poitrine
            Qui s’débine
            Les épaules
            Qui se frôlent
            J’ai les reins
            Bien trop fins
            Les boyaux
            Bien trop gros
            J’ai l’sternum
            Qui s’dégomme
            Et l’sacrum
            C’est tout comme
            J’ai l’nombril
            Tout en vrille
            Et l’coccyx
            Qui s’dévisse


          • oncle archibald 5 août 12:40

            Viscéralement je suis contre toute idée de censure. La raison devrait inciter chacun à s’autocensurer quand il va déballer ce qu’il sait être une connerie dévastatrice pour certains qui vont la recevoir comme une grosse injure et en souffrir.

            Dans le cas ou la raison ne triomphe pas il faut que les lois sur la diffamation puissent jouer et sanctionner celui qui a fait du tort à un tiers. Il ne faut pas décider d’avance ce qui est une affirmation fausse ou pas, punissable ou pas. C’est au juge d’apprécier le tort causé à un tiers. Et les associations, en tant que personnes morales, ont la capacité d’agir en justice. Elles ne devraient pas s’en priver !

            Le ministère de l’intérieur lui même précise : "La diffamation est une allégation ou l’imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur et à la considération d’une personne. La diffamation peut être raciste, sexiste, homophobe. Elle relève d’une procédure spécifique permettant de protéger la liberté d’expression.« 

            Donc tout va bien cousine et dans l’état actuel des lois nul besoin d’en rajouter façon Gayssot. Je suis d’accord sur ce point avec l’auteur : la loi Gayssot a fait plus de mal que de bien. Les juges sont de grands garçons formés pour apprécier la réalité des faits et leurs conséquences dommageables pour autrui, ils disposent déjà des »armes juridiques" nécessaires pour dissuader les petits malins de vomir leur haine sans conséquences. En théorie tout du moins !

            Comme très souvent le problème ne vient pas de la loi mais du fait qu’elle ne soit pas appliquée ! Les exemples ne manquent pas, dans tous les domaines, et tous ces actes punissables restant impunis .... font monter la haine des citoyens lambda qui marchent dans les clous et voient que ceux qui ne le font pas non seulement restent absolument impunis mais parfois viennent les narguer et les provoquer histore d’en remettre une bonne couche ... de haine !


            • paulau 5 août 13:15

              Passer son temps à traiter ses concitoyens de raciste, c ’est de la haine ?

              Passer son temps à traiter ses concitoyens de fasciste , c ’est de la haine ?


              • Ruut Ruut 6 août 06:46

                @paulau
                Techniquement oui.
                Les haineux sont majoritairement En Marche.


              • Giordano Bruno 5 août 13:32

                Une idée censurée est une idée qui ne peut être contredite.

                Si je pense qu’il faut exterminer telle ou telle population en vertu d’un raisonnement qui m’est propre et que je n’ai pas le droit de l’exposer, personne ne pourra me montrer d’éventuelles erreurs dans mon argumentation. Conséquence : je conserverai mon opinion.


                • nono le simplet nono le simplet 5 août 13:39

                  damned, ton article a fini par sortir ... je ne l’ai pas relu ... j’avais dèjà rigolé ...


                  • Désintox Désintox 5 août 13:45

                    L’appel au meurtre, la diffamation, le racisme, etc, sont interdits dans toutes les démocraties. Ça ne date pas d’hier.


                    • MagicBuster 5 août 14:21

                      @Désintox

                      Sans dec ?!

                      Vous croyez qu’ils parlent de quoi dans les mosquées salafistes en région parisienne  ?


                    • mmbbb 5 août 20:37

                      @MagicBuster de l amour du prochain ! surtout s il mange du cochon hallal 


                    • San Jose 5 août 22:12

                      @Désintox
                      .
                      Citation  : l’appel au meurtre, la diffamation le racisme, etc, sont interdits dans toutes les démocraties ? Ca ne date pas d’hier
                      .
                      C’est juste que l’appel au meurtre, la diffamation et le racisme commencent aujourd’hui avec des propos toujours plus éloignés de ce qu’on entendait naguère encore par appel au meurtre, diffamation et racisme. Chaque loi nouvelle est plus hypocrite que la précédente. 


                    • Garibaldi2 6 août 04:58

                      @MagicBuster

                      Ils tombent donc éventuellement sous le coup de la loi.

                      Si vous avez des infos précises, n’hésitez pas à les communiquer au procureur de la république, nous vous en serons tous reconnaissants.


                    • Ruut Ruut 6 août 06:47

                      @Garibaldi2
                      Le fait que les prêches ne soient pas en Français réduit drastiquement les contrôles et auto contrôles.


                    • Garibaldi2 7 août 03:46

                      @Ruut

                      Et ça change quoi à mon post ?


                    • Garibaldi2 7 août 03:48

                      @Ruut

                      Et ça change quoi à mon post ?


                    • Ruut Ruut 8 août 08:40

                      @Garibaldi2
                      ça met en avant une des causes qui explique pourquoi les bénéfices de l’autorégulations est invalidée pour ce cas précis.


                    • San Jose 5 août 13:56

                      Tout se passe normalement. 

                      Toujours plus entassés à huit et demain douze milliards, soumis à toujours plus de frustrations économiques (stagnation des ressources et de la croissance) sur une planète qui se veut toujours plus conviviale (comme en termes galants je sais mettre ces choses-là), comment empêcher tout le monde de sauter à la gorge de tout le monde pour des prétextes toujours plus débiles ?

                      Eh bien dans un élevage de poules à haute densité on coupe les becs, et dans la société mondialisée on vous fait fermer votre clapet. 


                      • MagicBuster 5 août 16:57

                        La démographie de l’europe est stable , voire en baisse.

                        Tout déreglement démographique à venir en europe a une origine africaine .


                      • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 9 août 15:16

                        Là, il faut qu’on m’explique. Le post de San José est impeccable au niveau du sens (de mon point de vue de psychologue) et il se retrouve à une note calamiteuse de 1.25 produite par 16 votes. Il n’y a que des zombies qui visitent ce fil de commentaires ? Ou bien un fâcheux aurait-il le pouvoir de voter à répétition ?


                      • Attilax Attilax 5 août 16:23

                        On n’est pas souvent d’accord, Spartacus, mais pour une fois ça me fait plaisir de plusser votre article...


                        • Xenozoid 5 août 16:29

                          Dans une atmosphère d’hystérie et de paranoïa collective, les récits des autorités ou/et autorisés n’ont pas besoin d’avoir de sens ou de résister à n’importe quel examen approfondi. Leur but premier n’est pas de tromper, mais plutôt de délimiter un territoire idéologique acceptable, d’expression et d’émotion auquel les gens « normaux » doivent se conformer. Au-delà des limites, se trouvent les ténèbres extérieures de « l’anomalie » et de « l’extrémisme », dont aucune personne « normale » ne veut. Pour éviter d’être jeté dans cette obscurité extérieure, les gens se conformeront aux absurdités les plus absurdes et paranoïaques que vous pouvez imaginer. 
                          Les classes dirigeantes le savent, et c’est pourquoi elles s’en moquent si vous réfutez leurs récits sur Twitter ou sur un site web « déshonorant » qu’ils ont rendu pratiquement invisible de toute façon. Ils ne discutent pas des faits ou de la vérité ... ils marquent les limites de ce territoire « normal » et attirent des gens effrayés. 


                          • paulau 6 août 16:16

                            @Xenozoid

                            Très pertinent


                          • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 5 août 18:03

                            Il existe dans certaines communes des espaces de libre expression picturale pour les taggeurs. Pourquoi n’existerait-il pas un médium comme par exemple « Radio Vipère » où tout le monde pourrait dire ce qui lui passe par la tête ? Après tout, certains privilégiés peuvent le faire en l’interdisant aux autres : journalistes, politiciens….


                            • Ruut Ruut 6 août 06:50

                              @yapadekkoaqba
                              C’est le concept des forums avant la censure Francophone.


                            • quijote 5 août 18:29

                              @Spartacus

                              Vous évoquez le fait qu’interdire l’expression de la haine est en soi l’expression d’une haine. Vrai. Mais vous n’allez pas assez loin dans l’analyse psychologique, voire psychanalytique. Car c’est bien pire que cela.

                              Ces gens qui « interdisent l’expression la haine » chez les autres (= pas plus de 5% de la population au mieux : lobbies + classe politique + francs-macs + pouvoir profond, chacun de ces groupes interpénétrant les autres ), non seulement ils autorisent l’expression de la leur mais mieux encore, eux se permettent de l’agir, leur propre haine. Et ce faisant, ils jouissent. Car agir sa haine, c’est jouir. Ces fumiers, au nom du Bien évidemment, ont décidé de se réserver à eux-mêmes le droit de jouir de l’expression de leur propre haine et de sa mise en acte. Or, quand tu es le seul à pouvoir jouir, du fait que tu l’interdis aux autres, tu jouis doublement. Tu jouis de ce que tu te permets à toi-même ce que tu interdis aux autres. Le principe des curés pédophiles... La saloperie pure est incarnée par ces gens-là. Sous le masque du Bien. Ignoble.


                              • Yann Esteveny 6 août 16:02

                                Message à avatar Spartacus,

                                Les valeurs de la République sont bâties depuis 200 ans sur des mensonges, le sang du peuple et la Terreur. Actuellement, il y a une censure, une intimidation, des persécutions et des mutilations légales parfaitement visibles dans le totalitarisme de la République Maçonnique Française.
                                Tout cela se fait au nom de Liberté, la lutte contre l’antisémitisme et le fascisme, le combat contre la haine, la promotion des droits de l’homme... Demain au nom de l’impératif écologique, un terrorisme d’Etat plus complet pourra être mis en place avec la « bénédiction » de la population tout acquis à cette grande et noble cause !

                                Les présidents de la République et la plupart des élus ne sont que des marionnettes en premier lieu des puissances financières qui les promeuvent, et en second lieu des populations qui les soutiennent.

                                Il est urgent pour les Français de retrouver de la dignité et cesser sa participation à ces abominations. Mais le chemin sera long et exigera courage. Du courage, il en faudra pour reconnaître que la première des haines à faire taire est celle en eux contre la Vérité. La situation de la France est d’abord le fruit de cette haine.


                                • pierrot pierrot 7 août 11:21

                                  @Yann Esteveny
                                  Non, le citoyen honnête et respectueux n’acceptera jamais le racisme, l’antisémitisme, la haine de l’étranger, la haine des la franc maçonnerie, la haine de l’écologie (qui est une science), la haine des la médecine et du progrès scientifique, du fascisme, du totalitarisme...
                                  C’est cela la dignité retrouvée et non vos propos immondes.


                                • pierrot pierrot 7 août 11:16

                                  J’ai ai marre des propos de haine diffusés sans contrôles sur des réseaux sociaux aux mains des milliardaires américains.

                                  Si la justice française ne réglemente pas l’alternative sera probablement la loi de la jungle de citoyens excédés des appels à la haine, aux meurtres....

                                  La circulation automobile est aussi régulée comme d’autres domaines d’activité et c’est heureux, sinon ce serait impossible de circuler et il serait stupide d’affirmer que les feux tricolores sont une entrave à ma liberté de circuler.

                                  la civilisation c’est la liberté sous réserve de ne pas entraver celle des autres (constitution).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès