• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Constituante au Venezuela : un retentissant bras d’honneur aux (...)

La Constituante au Venezuela : un retentissant bras d’honneur aux revanchards de la droite et aux fauteurs de trouble de la CIA !

Malgré les actions meurtrières menées par quelques milliers de nervis fascisant à la solde des grands propriétaires et de la bourgeoisie nantie, avec le soutien actif des États-Unis, les élections pour la mise en place d’une Assemblée Constituante se sont bien déroulées au Venezuela. Avec un fort soutien populaire. C’est déjà une énorme victoire pour la démocratie dans ce pays.

Ce n’est évidemment pas ce que nous assènent à longueur d’antennes les me (r) dias à la solde de quelques milliardaires. Ces mé (r) dias ne sont pas à un paradoxe près – plus c’est gros, plus ça marche – lorsqu’ils s’offusquent de la tenue d’élections ! L’élection au suffrage universel n’est-elle pas l’essence même de la démocratie ?

Plutôt que de subir ce bourrage de crâne, essayons de comprendre. Et tout d’abord, quels sont les objectifs de cette Assemblée Nationale Constituante (ANC) tant honnie par la droite vénézuélienne et tant démonisée par les mé (r) dias internationaux ?

En voici les thèmes prioritaires :

- La paix. Une convocation au dialogue national pour contenir la violence, reconnaissant la nouvelle réorganisation de l’État, rétablissant la coordination des pouvoirs publics, et pour garantir le plein fonctionnement de l’État démocratique.

- L’amélioration du système économique national vers un « Venezuela puissance », qui développera un nouveau modèle d’économie post-pétrolière, mixte, productive, diversifiée, intégratrice. Créatrice d’outils pour dynamiser le développement des forces productives, ainsi que d’un nouveau modèle de distribution transparent qui puisse satisfaire aux besoins de toute la population.

- La constitution des Missions et grandes Missions Socialistes, assurant le développement de l’État démocratique, social, de droit et de justice, vers un État du Suprême Bonheur Social. Faire croître le droit à la pleine jouissance et au plein exercice des droits sociaux du peuple.

- L’élargissement des compétences du système judiciaire, pour en finir avec les crimes et délits impunis, particulièrement ceux commis contre les personnes, ainsi que ceux qui sont commis contre la Patrie et la société, comme la corruption, la contrebande aggravée [contrevenant à la loi dite des « Precios Justos », Prix Justes, NdT], la spéculation, le terrorisme, le trafic de stupéfiants, la promotion de la haine sociale et l’ingérence extérieure.

- La démocratisation des nouvelles formes de la démocratie participative et protagoniste, à partir de la reconnaissance des nouveaux acteurs du Pouvoir Populaire, comme les Communes et les Conseils communaux, les Conseils de Travailleurs/Travailleuses, ainsi que les espaces territoriaux et sociaux d’organisation.

- La défense de la souveraineté nationale et la protection de la Nation contre l’intervention étrangère, en élargissant les compétences de l’État pour préserver la sécurité des citoyens, assurer la garantie de l’exercice intégral des droits humains, la défense de l’indépendance, la paix, l’immunité et la souveraineté politique, économique et territoriale du pays. La consolidation d’un monde multipolaire et polycentrique qui garantisse le respect du droit et de la sécurité au plan international.

- Le caractère pluriculturel de la Patrie, développant les valeurs spirituelles et reconnaissant toutes et à tous comme citoyens vénézuéliens, dans leur diversité ethnique et culturelle, comme garantie de cohabitation pacifique, contre la haine sociale et raciale d’une minorité de la société.

- Les droits de la jeunesse, l’utilisation libre et consciente des technologies de l’information, le droit à un travail digne qui libère leur créativité, la protection des jeunes mères, l’accès à un premier logement, et la reconnaissance de leurs goûts et de leur pensée.

- La préservation de la vie de la planète, en protégeant la biodiversité et le développement d’une culture écologique.

La moitié des représentants seront élus dans les circonscriptions électorales ordinaires. L’autre moitié sera élue par et parmi huit groupes spécifiques de « travailleurs », « agriculteurs », « employeurs », etc. Voilà la « terrible dictature qui menace le pays » !

La partie la plus riche de la population ainsi que les lobbies et les gouvernements étrangers ont essayé d’empêcher ou de saboter ces élections. Les États-Unis ont utilisé divers modes de pression économique contre le gouvernement vénézuélien, y compris la guerre économique et l’augmentation des sanctions. L’opposition a organisé de violents rassemblements de rue, a attaqué des institutions et les partisans du gouvernement, a appelé à des grèves générales, a même assassiné un candidat..

La violence qui sévit au Venezuela n’est pas due à une action spontanée de l’opposition, mais à la mise en œuvre d’un plan concocté par les « stratèges » de la CIA et qui a vu le jour depuis, au moins, mai 2016. Il suit le scénario des révolutions de couleur mises en œuvre par la force, par les États-Unis, dans plusieurs pays (Ukraine, Géorgie, etc.) au cours de la dernière décennie. L’approvisionnement en armes et le soutien mercenaire de l’opposition arrivent par les pays voisins, notamment Colombie et Mexique.

Mais l’opposition que les me (r) dias nous montrent n’est vivace que dans les couches les plus riches de la population et seulement dans quelques grandes villes. Les régions rurales pauvres ont vu leur situation s’améliorer sous les gouvernements socialistes et elles continuent de les soutenir Ces médias nous montrent la grande misère de ce pays, pourtant assis sur la fortune du pétrole. Avec de gros plans sur des queues pour avoir un bout de pain, des étals de magasins vides, des familles ne mangeant qu’une banane par jour, des files de « migrants » traversant la frontière colombienne, etc. Tout ça pue la manipulation. Le but, là encore, c’est de faire table rase de toutes les avancées sociales apportées par le régime de Chavez, dont la mort reste plus que suspecte, et de son successeur Maduro.

Au Venezuela, le but de toutes les manips, c’est de virer Maduro pour le remplacer par un pantin à la solde de Washington et recommencer à voler les profits du pétrole que Chavez a récupéré pour son peuple. La baisse du prix du pétrole coupe les subsides du gouvernement vénézuélien. Les propriétaires et les forces de droite du pays organisent la pénurie de biens de consommation courante, attisant ainsi la ire des populations. L’inflation devient galopante. De grandes manifestations secouent le pays, les « étudiants » de droite excitant et manipulant les sans-dents. Dès lors, on lance, à travers la presse inféodée aux forces les plus conservatrices, une pétition pour demander, comme au Brésil, la destitution du président Maduro, et on tente par tous les moyens de laisser le peuple s'exprimer avec cette élection Constituante.. Même objectif, mêmes éléments…

Derrière ces troubles, c’est le spectre d’un coup d’État orchestré par Washington qui se fait jour. Les fachos de la CIA manœuvrent pour reproduire au Venezuela leur coup du Chili. Sans effusion de sang si possible, sinon… Des armes circulent, des mercenaires se tiennent prêts. Ils doivent déjà avoir leur Pinochet en réserve. L’option de l’assassinat du président successeur de Chavez, Nicolas Maduro, est activée. La CIA et ses complices au premier rang desquels les médias, tous inféodés à la droite extrême, voudraient profiter du niveau élevé d’exposition du président au cours de ses contacts directs avec la population pour s’en débarrasser radicalement. Ils trouveront bien un « Lee Arvey Oswald »…

La CIA, la droite et l’extrême droite sud-américaine (ainsi que certains dirigeants européens) n’ont jamais digéré le virage radical vers leur émancipation de l’oppression étasunienne opérée par beaucoup d’États d’Amérique du Sud. Nostalgique des périodes où elle semait la terreur, la CIA veut prendre sa revanche sur le chavisme. Ce mouvement n’est pas exempt de reproches et notamment le fait qu'il s'est trop reposé sur la rente pétrolière, mais il a ouvert des horizons et redonné espoir à des millions de personnes, malgré un climat international particulièrement injuste et hostile à son égard.

Le camarade Chavez a tout de même de très belles choses à son actif. D’abord il a foutu dehors les compagnies pétrolières rapaces étasuniennes et européennes pour rendre à son peuple le profit de cette manne pétrolière sur laquelle son pays, le Venezuela, est assis. Ensuite il a mis ces masses énormes de pognon récupéré au service de son peuple : éducation, santé, réduction des inégalités, élimination de la grande pauvreté. Enfin il a suscité partout en Amérique du Sud des mouvements de libération politique de gauche qui se débarrassent enfin de la mainmise ultralibérale des multinationales et des officines étasuniennes.

Le succès de Chavez, une révolution en construction, c’est son pays décrété « territoire libre d’analphabétisme » par l’Unesco en 2005, c’est près de 60 000 nouveaux établissements, 55 000 enseignants incorporés chaque année, 75 000 bibliothèques, un accès gratuit à la santé avec la coopération de Cuba, la création de dispensaires et de médecins dans les banlieues et le secteur rural, la production nationale de médicaments génériques gratuits, 178 000 Vénézuéliens pauvres récupérant la vue grâce à la mission « Miracle », le traitement du Sida gratuit, 4 millions de personnes engagées dans le sport, la reconnaissance des peuples indigènes, la distribution de terres aux paysans, 3 millions d’hectares distribués, des pensions de vieillesse à plus de 20 000 agriculteurs et pêcheurs qui ont atteint l’âge de la retraite sans avoir cotisé, la nationalisation des secteurs de l’économie qui, adossée à la hausse des prix du pétrole, ont généré d’importants revenus dont bénéficie la majorité de la population. Excusez du peu !

Il va de soi que de telles réalisations au profit du peuple n’ont pu se faire qu’au détriment des parasites. On comprend dès lors que ceux-ci veuillent se débarrasser de Maduro, cet empêcheur de magouiller en rond…

La « révolution bolivarienne » n’est pas allée assez loin. Elle n’a pas su, comme la révolution cubaine, couper radicalement les ponts. Si l’on veut changer le cours des choses, il faut agir sur les structures. La nationalisation des secteurs clé, la protection contre la mondialisation libérale, la restauration de l’indépendance nationale, la consolidation d’une alliance internationale des États souverains, la mobilisation populaire pour une meilleure répartition des richesses, l’alphabétisation, l’éducation et la santé pour tous sont les différentes facettes d’un même projet progressiste. Mais de telles perspectives ne pouvaient que déchaîner la haine revancharde des nantis et susciter l’hostilité mortifère des USA. Comme Allende au Chili, Sukarno en Indonésie, Lumumba en Afrique, Mossadegh en Iran en 1953, etc. Sans oublier Chavez en 2002 qui ne dut son salut et la vie qu’à la fidélité de sa garde présidentielle et au soutien de la rue.

La tenue de ces élections est une grande victoire de la démocratie et un sacré doigt d’honneur à tous ses ennemis !

Arriba Venezuela !

 

Sources :

https://www.washingtonpost.com/world/national-security/trump-administration-hits-13-venezuelans-with-sanctions-in-advance-of-critical-vote/2017/07/26/d80a6ac0-721e-11e7-9eac-d56bd5568db8_story.html%22%20rel=%22external

http://www.moonofalabama.org/2014/01/libya-syria-and-now-ukraine-color-revolution-by-force.html%22%20rel=%22external

http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/venezuela-quels-sont-les-enjeux-du-195474

http://www.medelu.org/La-tentative-de-coup-d-Etat-contre

http://www.wikistrike.com/2016/03/les-indices-s-accumulent-autour-de-l-empoisonnement-d-hugo-chavez-par-la-cia.html  ?

http://aspensecurityforum.org/wp-content/uploads/2017/07/The-View-from-Langley.pdf

https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/01/05/les-10-victoires-du-president-nicolas-maduro-en-2016-par-ignacio-ramonet/

https://red58.org/la-cia-confirma-que-está-trabajando-para-derrocar-a-venezuela-c485f0754487

Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  3.24/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

149 réactions à cet article    


  • sarcastelle sarcastelle 31 juillet 12:51

    ............vers un Etat du Suprême Bonheur Social.

    .
    Si un candidat me promet cela, je le fous dehors à coups de pompe comme charlatan. 

    • oncle archibald 31 juillet 14:37

      @sarcastelle : oui, si vous en avez le loisir !

      En France c’est possible mais dans ces pays du « suprême bonheur social » façon Venezuela, Cuba, Corée et assimilés, ou il n’y a rien à bouffer, celui qui n’est pas content a tout intérêt à faire profil bas !


    • Lugsama Lugsama 31 juillet 13:00

      Ou l’art de maquillé le plomb en or, cette constituante est un bide total, pas sur que le régime militaire y survive longtemps.

      La dictature ne se cache même plus, objectif affiché mettre en prison les gardiens de l’héritage de Chavez en dissidence avec le grand clown Maduro et retiré l’immunité à l’opposition..

      Lorsque l’on parle des assassinats aux apparatchik du système ils pouffent de rire en direct à la télévision..

      Bizarre de trouver tant de lâches pour supporter le fachisme dans nos pays épargné par l’histoire de l’idéologie la plus meurtriere qu’ait connu l’humanité, est-ce l’éxotisme de la famine et de la torture au soleil ?


      • Laurent 47 31 juillet 13:28

        @Lugsama
        « Mettre en prison les gardiens de l’héritage de Chavez » ? Je suppose que c’est de l’humour !
        Je ne savais pas que les dirigeants des compagnies pétrolières américaines, ceux du Pentagone, et les manifestants qui mettent le feu aux dépôts alimentaires pour organiser la pénurie, et tirent sur la police, avaient le portrait d’Hugo Chavez accroché au dessus de leur lit !
        Même Hugo Chavez a ignoré jusqu’à sa mort, qu’il était un fanatique américain !
        Alors vos conneries à deux balles, vous les gardez pour vous tant que vous ne serez pas allé sur place pour vérifier la réalité de ce que vous dites !


      • Lugsama Lugsama 31 juillet 13:42

        @Laurent 47

        Ce sont pourtant bien les paroles officiel du régimes militaire, la procureur Ortega, ancienne protégé de Chavez et indéboulonnable selon la constitution de Chavez avant les prochaines élection, est désigné comme la première personne à abattre. Tout ça parce qu’elle défend la constitution et dénnonce la dictature qui se met en place, comme de nombreux anciens collaborateurs de Chavez.

        Alors achetez-vous un pot de vaseline et allez regardez ce qu’ils se passe dans le monde réèl.. 

        Toute ma belle famille est sur place pour votre information, c’est pas un petit révolutionnaire de salon nourri par papa et maman qui va me faire gober la propagande grossière d’une dictature militaire..

      • Pere Plexe Pere Plexe 31 juillet 18:29

        @Lugsama
        bide total ? 

        au moins la légende d’un Maduro isolé dans son pays sera difficile à faire avalé à qui à un soupçon d’esprit critique.
        D’ailleurs des médias commencent à faire la part des choses et à s’intéresser aux « opposants »
        A défaut d’objectivité un pas est fait dans le sens des responsabilités partagés de la situation.
        Constituante ou pas c’est certain que, malheureusement, le sort des vénézuéliens est peu enviable.

      • Lugsama Lugsama 31 juillet 18:56

        @Pere Plexe

        Il est encore plus isolé depuis sa constituante raté mais bon..

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 juillet 20:01

        @Lugsama


        ll ne reste que ceux qui sont soudoyés pour faire la propagande des USA et de fieffés imbéciles pour pas avoir compris que tous les problèmes du Venezuela sont oursdi a Washington. Ca ne vaut même sas la peine d’en discuter. Si on ne réussit pas à faire de Maduro un autre Allende, c’est que que l’Amerique aura perdu une partie de son pouvoir de nuire. .... Une bonne nouvelle, mais ne pavoisons pas ; la Bête est toujours aussi méchante.

        PJCA



      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 31 juillet 20:04

        @Lugsama


        ll ne reste que ceux qui sont soudoyés pour faire la propagande des USA et de fieffés imbéciles pour pas avoir compris que tous les problèmes du Venezuela sont ourdsi a Washington. Ca ne vaut même sas la peine d’en discuter. Si on ne réussit pas à faire de Maduro un autre Allende, c’est que l’Amerique aura perdu une partie de son pouvoir de nuire. .... Une bonne nouvelle, mais ne pavoisons pas ; la Bête est toujours aussi méchante.

        PJCA



      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 juillet 20:09

        @Lugsama
        Il n’est pas seul, il est soutenu par Poutine ...
        Demandez donc aux égorgeurs modérément modérés de Syrie ce qu’ils en pensent  !


      • Cateaufoncel 31 juillet 21:18

        @Pere Plexe

        « au moins la légende d’un Maduro isolé dans son pays sera difficile à faire avalé à qui à un soupçon d’esprit critique. »

        Avec une participation de 42,53 % annoncée par le Conseil national électoral, c’est quand même plus un doigt d’honneur que tout un bras.

        Par acquis de conscience, j’ai voulu vérifier sur les sites du gouvernement et du ministère de l’Intérieur : aucun des deux ne fonctionne, au lendemain d’un scrutin d’une telle importance. Incroyable mais vrai.

        Encore un coup de la CIA, j’imagine smiley


      • Julien30 Julien30 31 juillet 21:49
        @Pierre JC Allard
        « tous les problèmes du Venezuela sont oursdi a Washington. Ca ne vaut même sas la peine d’en discuter.  »
        Oui et d’ailleurs la dernières fois que vous vous êtes cogné le pied dans votre table de nuit c’était bien évidemment là aussi un coup de Washington, comme tout ce
        qui arrive de mauvais sur terre, des ongles incarnés aux tremblements de terre.
        « Ca ne vaut même sas la peine d’en discuter »,
        Oui on sait avec les amateurs de dictatures du camp du bien il ne vaut mieux pas essayer de vous contredire ni de vous faire entendre raison, le réel ne vous intéresse pas des masses, on est au courant.

      • Lugsama Lugsama 1er août 00:31

        @Pierre JC Allard

        C’est sur que parlez avec des lobotomises comme vous qui voient des americains derriere tous les pays qui sont gerer par des incapables on va allez loin. La guerre froide est fini et les USA ont humiliés leur adversaire, sortez de votre grotte.


      • Pere Plexe Pere Plexe 1er août 10:58

        @Cateaufoncel
        c’est vrai que 42% c’est assez faible.

        Au moins le chiffre n’est il pas suspect de truandage.
        Et il faut se mettre dans le contexte : l’opposition à tout fait pour que ce chiffre soit bas.


      • Lugsama Lugsama 1er août 13:18

        @Pere Plexe

        Le chiffre est fortement suspecté de truandage par tout le monde au contraire, personne n’as pu le vérifier et on a éloigné les journalistes des centre de votes pour ne pas montrer les déserts qu’ils étaient.. Le pouvoirs a fait touner en boucles les images des mêmes centre, les plus pauvres, cewux a qui on à dit que s’ils n’allaient pas voter leur « carnet de la patrie » non tamponé ne leur permetterai plus de se nourrir.. 


        Beacoup d’internautes ont pris des photos et en dehors du pouvoir personnes ne croient a ces chiffres..


      • Ar zen Ar zen 1er août 18:23

        @Julien30

        Le monsieur vous dit « ’tous les problèmes du Vénézuéla ». Le coup de pied dans la table de nuit ne serait imputable aux USA que si cette table de nuit se trouvait au Vénézuéla. Vous comprenez ? 

        Vous avez trop élargi le problème. Pour les ongles incarnés, seulement au Vénézuéla et pour les tremblements de terre aussi. Mossadegh n’avait certainement pas de cors aux pieds ni Salvador Allende non plus tout simplement parce qu’ils n’étaient pas Vénézuéliens. 

        Par ailleurs, les Etats Unis aiment beaucoup le tourisme et se déploient sur la planète à cette seule fin.



        Merci Julien30 pour votre intervention pleine de bon sens et d’objectivité. 

      • Lugsama Lugsama 1er août 18:44

        @Ar zen

        Des bases à l’étranger et un coup d’Etat.... en 59. Et ?

      • Ar zen Ar zen 2 août 08:45

        @Lugsama
         

        Malheureusement, avec les USA, le nombre de coups d’Etat ne s’arrête pas à l’unité. Officiellement, il y en a eu 7 imputables à ce pays, mais ce chiffre peut être considérablement élargi par ce que l’on appelle aujourd’hui « les révolutions de couleur ». 

        Les guerres menées par les USA n’ont qu’un seul et unique but : l’appropriation des richesses minières, pétrolières et gazières des pays concernés au profit des cartels et sociétés transnationales américaines. La déstabilisation du Vénézuéla fait partie de cette odieuse stratégie. 



      • Lugsama Lugsama 2 août 09:19

        @Ar zen

        ...Pendant la guerre froide. Ce n’est rien à côté de ce qu’a fait la Russie..

        Et actuellement les USA accèdent aux pétroles facilement..

      • Ar zen Ar zen 2 août 18:20

        @Lugsama

        Je ne connais pas les coups d’Etat fomentés par la Russie. Pendant la guerre froide nous devrions parler de l’URSS et non de la Russie. 

        Pouvez vous m’éclairer sur cet aspect des choses que vous semblez connaître concernant la « Russie » ? Si vous parlez de l’Union soviétique des grands moments et la mise sous le joug par cette dictature de nombreux pays de l’est nous ne sommes pas dans le même schéma. Les USA pilotent de chez eux certains pays, faisant croire que ceux ci sont indépendants. 

        Sachez, malgré tout, que l’action des Soviétiques ne peut en aucune façon minorer celle des Etats Unis. Et l’Union soviétique a aujourd’hui disparu, n’est-ce pas, alors que les USA sont vraiment constants et toujours de plus en plus actifs dans le domaine de la spoliation des pays « émergents » ou qui cherchent à l’être. 

      • Laurent 47 31 juillet 13:19

        Si les « grands démocrates de droite » du Venezuela étaient très largement majoritaires à les écouter, pourquoi ne sont-ils pas aller voter, puisque c’était pour eux le triomphe assuré ?
        Il est vrai que l’on ne peut pas voter à la fois au Venezuela, et aux Etats-Unis. Il faut choisir !
        Accuser de dictature un pays qui organise des élections aussi démocratiques que les nôtres, et oser nommer démocrates des manifestants qui mettent le feu aux dépôts alimentaires pour organiser la pénurie, et tirent sur la police, c’est faire preuve d’un jugement mental du niveau d’une huitre !
        Ou bien être un fasciste à la solde de Washington, ce que je comprends beaucoup mieux !


        • Lugsama Lugsama 31 juillet 13:24

          @Laurent 47

          Pourquoi serait-il allez voter pour des candidats chavistes ?

          L’opposition CENTRISTE demandent des élections pour votre information.


        • sirocco sirocco 31 juillet 15:07

          @Lugsama, l’atlantiste de service, toujours sur les rangs pour le Vénézuela mais qui est resté beaucoup plus discret sur les manifestations populaires qui se sont déroulées en avril et en mai 2017 au Brésil, contre lesquelles Temer - placé à la tête du pays par la CIA au moyen d’un coup d’état institutionnel - a fait déployer l’armée et tirer à balles réelles...

           
          « Pourquoi serait-il
          [le peuple] allez voter pour des candidats chavistes ? »

           
          Dites-nous donc : pourquoi l’opposition de droite n’a-t-elle pas présenté de candidats à cette élection si, à vous en croire, ses revendications étaient majoritaires dans le pays ?
          Car les candidatures n’ont jamais été verrouillées ni découragées par Maduro.

           
          Les agitateurs de droite ont préféré tenter d’empêcher le scrutin au moyen de blocages, échauffourées, attaques, explosions, meurtres. Belle conception de la démocratie à l’américaine.


        • Lugsama Lugsama 31 juillet 15:39

          @sirocco

          Je n’ai pas de famille au Brésil et je connait peu ce pays, je ne me la ramène pas sur tous les sujets avec des propos d’ignare comme vous le faites, désolé.

          Maduro a completement traffique la carta magna pour sa constituante, et il a de toute facon illegalement retiré le pouvoir au parlement elu et contourné la constitution pour eviter un referundum.

          Pourquoi n’a t-il pas soumis sa constituante a un referundum comme n’importe quel chef d’etat dans le monde (chavez compris), parce qu’on ne met pas en place une dictature par un referundum quand 70 a 80% du peuple se declare contre. CQFD. Belle conception de la « démocratie » a la cubaine.

          Et les USA sont une grande démocratie que ça vous plaise ou non, le president n’y contourne pas la constitution sans le payer en Justice.

          Sinon l’opposition n’est pas de droite, arretez de reprendre ces elements de langage de tocard.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 juillet 20:11

          @Lugsama
          Que reprochez-vous exactement au projet de Constitution proposé ?


        • oncle archibald 31 juillet 14:32

          « L’élection au suffrage universel n’est-elle pas l’essence même de la démocratie ? »

          Si si, partout sauf en France !!! Putaing, c’est rigolo de voir comment les mecs qui contestent la représentativité de Macron se félicitent de celle de Maduro et des initiatives qu’il prend pour changer la constitution et se transformer ipso facto en « président à vie » ...

          Les cocos n’aiment la démocratie qu’à la mode Cubaine, Venezuelienne ou Nord Coréenne !


          • sirocco sirocco 31 juillet 15:30

            @oncle archibald

            Les « cocos » (comme vous dites, mais le terme est inapproprié) aiment surtout la résistance. Ils luttent, ils refusent de se retrouver écrabouillés par l’impérialisme américain. Vous ne pouvez pas comprendre ça ?


          • pipiou 31 juillet 15:35

            @sirocco
            Résister contre la démocratie , un nouveau concept intéressant.
            Les cocos ont toujours été très créatifs pour justifier leurs turpitudes.


          • Lugsama Lugsama 31 juillet 15:40

            @sirocco

            Ils resistent en envoyant l’armée sur le peuple et en planquant leur milliard 3n Floride, tout en faisant lanmanche aupres des USA pour obtenir des devises.. amusant.


          • sirocco sirocco 31 juillet 16:07

            @pipiou

            Bon, décidément tous les sbires de la CIA montent au créneau...

             
            N’inventez pas n’importe quoi. Il s’agit pour le peuple vénézuélien de s’opposer à l’accaparement des ressources du pays par les capitalistes à l’affut. Et à la domination de la culture américaine. Pour les Palestiniens, la résistance est synonyme de survie.


          • Lugsama Lugsama 31 juillet 17:04

            @sirocco

            Le peuple s’oppose à vote dictature, ça se voit « un peu » ces temps-ci non ?

            Vous sortez votre réthorique anti-américaine de neuneu sans pouvoir contester nulement les faits, ça en devient ridicule, on dirait un vinyl rayé ! 

            Les lobbys pétrolier US militent contre les sanctions car ils ont accès à la moitié du pétrole produit au Vénezuéla, et les aparatchiks accumulent des milliards de dollars en Floride entre 2 discours contre le vilain impérialisme américains.

          • oncle archibald 31 juillet 18:32

            @sirocco : Vu la pénurie généralisée et l’inflation à 720 % en 2016 le souci du peuple vénézuélien c’est de pouvoir trouver à bouffer et avoir de quoi payer s’ils trouvent quelque chose à acheter.

            Les ressources du pays proviennent du pétrole pour 96% et le gouvernement n’a pas tenu compte des possibles variations du cours de l’or noir, pourtant très courantes depuis des decennies. Le pétrole est abondant certes mais de mauvaise qualité et difficile à raffiner. Du coup, quant il y a pléthore dans l’offre les acheteurs peuvent faire la fine bouche et acheter ailleurs.

            Les ressources du pays les dirigeants Vénézuéliens n’ont pas su les gérer. Même problème en Algérie ! Décidément les cocos ne sont pas très doués pour gérer des pays qui pourraient pourtant être très prospères.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 juillet 20:19

            @oncle archibald
            Macron est arrivé au pouvoir grâce à un coup d’état médiatique :
            100% des télés + 100% des radios + 100% des journaux + 100% des sondages , tous dithyrambiques !


            Ce qui est un viol de l’article 4 de la Constitution :

            « Les partis et groupements politiques concourent à l’expression du suffrage. Ils se forment et exercent leur activité librement. Ils doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie. Ils contribuent à la mise en œuvre du principe énoncé au second alinéa de l’article 1er dans les conditions déterminées par la loi.

            La loi garantit les expressions pluralistes des opinions et la participation équitable des partis et groupements politiques à la vie démocratique de la Nation. »


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 31 juillet 20:35

            @sirocco
            J’aimerais bien que les Partis de Gauche en France en propose autant !
            ".. s’opposer à l’accaparement des ressources du pays par les capitalistes à l’affut. Et à la domination de la culture américaine. Pour les Palestiniens, la résistance est synonyme de survie.« 


            Mais hélas, elle veut bien d’un Etat indépendant et souverain pour les Palestiniens, mais pas pour les Français ! Interdit, c’est du nationalisme !

            Ils sont tous accrochés à l’ UE, comme les moules au rocher, alors que c’est le même impérialisme US qui domine l’ UE et l’ Amérique latine !

            Soyez enfin cohérent, vous badez devant le Vénézuela, mais vous faites tout autre chose en France !!

            Vous ne comprenez rien au patriotisme des pays d’Amérique latine.
             »Le néo colonialisme de la Gauche européenne"


          • Lugsama Lugsama 1er août 00:34

            @Fifi Brind_acier

            Y a pas de psychologue par chez vous ?


          • sls0 sls0 1er août 04:01

            @Lugsama
            Quand on a aucun argument valable on attaque la personne.

            Vous en êtes un triste exemple.

            En écrivant ceci je fais aussi une attaque personnelle ?
            Oui dans un sens mais vos arguments sont tellement à raz des paquerettes que le silence suffirait mais là il y a attaque sur la personne.
            Personnellement c’est une remarque sans plus, n’y voyez rien de personnel.

            Voltaire a dit « je ne suis pas d’accord avec vous mais je me battrai pour que vous puissiez exposer vos idées ».
            L’abbé le Riche n’écrivait pas que des conneries et coté propagande ce n’était pas trop flagrant.
            J’apprécie l’idée et le style mais défendre un copiste du département d’état US ne me motive pas trop.
            Votre discours est plus proche du bruit de moustique que de la dialectique.
            Il parait que le QI a baissé de quatre points mais il y a de la marge par rapport aux 70-80 à qui s’adressent vos commentaires.

            Améliorer vos arguments ça évitera qu’on saute vos commentaires.

            Quand je regarde la météo locale il y a la partie nord du Venezuela. Qu’est ce qu’ils se prennent comme flotte, élection pluvieuse, élection heureuse.

          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 1er août 06:23

            @Lugsama
            Bien sûr, tous ceux qui veulent sortir de l’ UE sont des malades mentaux !
            Si vous aviez de bonnes raisons à avancer pour rester dans l’ UE, vous n’auriez pas besoin de déconsidérer les opposants ! Voici 10 bonnes raisons de sortir de l’ UE.
            Soyez assez aimable de me donner 10 bonnes raisons d’y rester.


            Le Conseil Constitutionnel vient de valider l’accord de libre échange CETA entre le Canada et les pays européens, applicable à partir de Septembre. Sans que les Français aient été ni informés, ni consultés. Occupez-vous donc d’expliquer aux lecteurs d’Agoravox les conséquences de CETA, vous ferez œuvre utile !

          • oncle archibald 1er août 07:15

            @Lugsama : un psychologue ? C’est un psychiatre qui devrait se pencher sur la pathologie de Fifi, en établissement fermé de préférence !


          • Lugsama Lugsama 1er août 08:52

            @Fifi Brind_acier

            Je vous ait déjà mit les liens de 50 raisons de rester mais pourquoi vous venez nous parlez de l’élection de Macron et de l’article 50 ici ??


          • Lugsama Lugsama 1er août 08:56

            @sls0

            C’est l’hôpital qui se fou de la charité. Tout ce que vous avez comme arguments c’est je suis payé par les americains, j’aime pas les parlements et les américains sont partout.

            Dites moi quels sont mes arguments raz des pâquerettes ? A chaque fois que je pose la question vous me répondez à côté parce que oui, je me base sur les faits.

            Arrêtez votre cinéma.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires