• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La cote de confiance de Manu

La cote de confiance de Manu

POLITIQUE - La cote de confiance d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe est en légère hausse (+2) en juillet, après deux mois de forte baisse, selon un sondage Harris Interactive réalisé de mardi à jeudi et publié samedi.

Avec 42% d'opinions positives chacun, le chef de l'Etat et son Premier ministre progressent de 5 points auprès des Français interrogés qui n'expriment aucune préférence partisane.

Magique les sondages, l'effet gain de popularité post Coupe du Monde de Football, s'il n'existe pas on le créée de toutes pièces. Harris interactive s'en est chargé, cet institut indépendant des puissances d'argent vole au secours de Manu, on est censés croire à l'entourloupe.

De toutes facons c'est les vacances, et à part 500 parisiens désoeuvrés et naïfs partis ce samedi chercher Macron – cours après moi que je t'attrappe … -, on en est aux derniers épisodes du feuilleton Benalla – une affaire d'été et non d'état d'après son avocat, excellente formule, très juste en plus. Plus ou moins deux points, au royaume des illusions où règne l'apparente quantité manipulable, qu'importe le vin pourvu qu'on ait l'ivresse.

En parlant de vacances, un train sur deux gare Montparnasse et aucun retour à la normale avant jeudi, ça commence pas terrible les vacances pour certains des sondés. Qui, on le comprend, pensent davantage à leurs promenades le long de l'océan qu'à la cote d'amour du petit monarque.

Les chiffres, on en a tout le temps, on nous les balance comme étant des infos de première importance et de première main, alors qu'ils sont truqués ou aisément trucables. Quand tu tiens l'appareil, un chiffre te déplait, tu changes le mode de calcul et tu corriges à la hausse.

Edouard Philippe se révèle un excellent élève de ses financeurs, la croissance est plus faible que prévu, 1,7% au lieu des 2% prévus, et un chomage à la hausse. 1,7 ou 2, les gens ne le vivent pas, ça leur passe au travers, au contraire de toutes les augmentations de taxes, de frais fixes, électricité, eau, gaz, mutuelle, essence, tabac, sans compter les radars et les 80 km/heure. Ca ils le voient passer, plutot ils voient le réservoir bancaire diminuer plus vite qu'avant.

Benalla, il avait pas tort le petit Rambo, les gens en définitive dans leur grande majorité ils s'en moquent, ça fait des décennies que le pékin a compris ce que leur avait dit Coluche, tous pourris et tirez la chasse, alors une petite frappe, ben oui pourquoi pas ça change, ça distrait, c'est bien ce feuilleton de juillet, ça met du piment, ça occupe les conversations. Sans changer ma vie.

Donc l'info Harris ben ça n'intéresse que le landernau, C dans l'air fera un numéro sur le sujet, de faux francais poseront des questions bien gentillettes auxquelles les débatteurs du bocal apporteront des réponses convenues, selon les termes de leur contrat de travail.


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 31 juillet 09:41
    La république exemplaire est tombée dans le caniveau de la crasse politicienne .....

    Le nouveau capitaine de pédalo a crié à ses matelots les ordres suivants :
    -Ne respectez pas les règles ....
    - Hardi petit...... Virer de bord, tous les coups sont permis ....... 


     smiley 

    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 31 juillet 09:58
      Les vidéos, à charge, s’amoncellent  ... Le sommet du Mont Blanc sera bientôt dépassé .....
       

      Mac-Rond a dit qu’il avait un Ethos de droite, il a oublié de préciser, un Ethos de droite épissé par des rêves de dictateur...

       Il a crié pendant ses meetings comme habité par un comportement déjà connu....(un certain chancelier Adol...)

      L’enfer a ouvert ses portes sur la France......
        smiley

    • Le421 Le421 31 juillet 19:10

      @SPQR Sono Pazzi Questi Romani

      Et les PV pleuvent comme à Gravelotte !!

      Mais puisque personne n’a rien dit.
      On était 300 manifestants à Périgueux avec Colère24.
      Donc, tout va bien.
      Raquez, bande de c...  !!!

    • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 31 juillet 19:38

      @Le421


      Je sais...
      J’ai parcouru le web, les flash des 80 km/h se multiplient par deux voir par trois sur certains axes routiers ....On a tout dit sur le sujet.....
      Malgré cela depuis la mise en application de la nouvelle réglementation de la vitesse, les accidents n’ont pas vraiment baissé, d’autres comportements nouveaux ont apparu ....Plus de fautes d’inattention, les gens s’ennuient, voir pour certains s’endorment .....D’autres accélèrent et Flash ....   

      De toutes les manières possibles, les français et les françaises roulent bêtement et se comportent bêtement. L’équité est totale ............Donc j’en reste là.... !
        smiley

    • Fergus Fergus 31 juillet 10:43

      Bonjour, Christophe

      Je crains que vous ne preniez vos désirs pour des réalités en suggérant que les sondages sont truqués. Notez que vous étiez nombreux à affirmer la même chose lors de la campagne électorale alors que les votes ont montré que les sondages avaient été très proches des résultats constatés.

      Là, avec une cote de 42 % (en légère hausse) pour Harris Interactive et 39 % (en légère baisse) pour l’Ifop, on a deux enquêtes qui sont relativement convergentes. Or, il y a fort à parier qu’elles reflètent réellement l’état de l’opinion, hélas !

      Il suffit à cet égard d’entendre les personnes qui ont voté Macron : certes, elles sont critiques à l’égard de l’affaire Benalla, et notamment de la protection indue et des dissimulations élyséennes dont il a bénéficié, mais elles estiment que cela ne remet pas en cause la ligne politique du pouvoir, le « fait du prince » étant reçu par ces macronistes avec fatalisme comme le prolongement de pratiques de type monarchique qui ont toujours existé et dont il est manifestement bien difficile de se défaire.


      • zygzornifle zygzornifle 31 juillet 10:47

        @Fergus
        alors que les votes ont montré que les sondages avaient été très proches des résultats constatés.


        A se demander si ce ne sont les mêmes qui truquent ce qui expliquerait la ressemblance .....

      • Ben Schott 31 juillet 10:51

        @Fergus
         

        « Or, il y a fort à parier qu’elles reflètent réellement l’état de l’opinion »
         
        Je vous dirais bien « tope-là mon gars » (après avoir misé ma fortune), mais comment on saura qui a gagné ?
         


      • baldis30 31 juillet 13:22

        @Fergus

        bonjour,
        une statistique sans écart-type n’a aucun sens ! Seuls les imbéciles se laissent avoir !


      • Fergus Fergus 31 juillet 13:37

        Bonjour, baldis30

        Dans ce genre de sondage, on peut penser que l’écart-type (autrement dit les variations accidentelles qui induisent la marge d’erreur) reste à peu près constant en termes d’impact.

        Les instituts de sondage ne font d’ailleurs pas mystère de ces marges d’erreur, le plus souvent estimées à environ 3 %. Quant à l’algorithme utilisé, il reste le même d’une enquête à l’autre.

        D’où des résultats qui, rapportés - en période de scrutin - aux résultats électoraux, se révèlent très proches, ce qui confirme leur fiabilité.


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 31 juillet 14:09
        @Fergus

        La « dominance », depuis toujours, mais aujourd’hui plus que par le passé, dépend en partie des armements et de la force, mais surtout de la capacité de contrôle des opinions, des émotions et des comportements – en particulier dans les systèmes sociaux gouvernés à travers le consensus, les fameuses « démocraties ».

        Neuro-Esclaves

      • sagesse 31 juillet 16:39

        @zygzornifle
        Excellent résumé de la situation smiley


      • jeanpiètre jeanpiètre 31 juillet 20:51

        @zygzornifle

        Les sondages procedent de la prophetie auto realisatrice
        L argument des resusltats des urnes ,alors meme que les plus attache a la democratie ne se sont pas deplace ne sont absolument pas un argument

      • Le421 Le421 1er août 15:14

        @Fergus

        Les sondages « de la rue » effectués en direct par ma petite personne sont sans appel.
        Quand je trouve un gars qui avoue avoir voté Macron, c’était « contre Le Pen ».
        Et il se demande si il n’aurait pas mieux fait de se poignarder le cul avec des saucisses chaudes.
        Dans mon coin, ça approche, au bas mot, le 90-10 !!
        Je vous laisse répartir les chiffres.
        Et je vois du monde. Et pas que des crève-la-faim, loin de là !!
        Même à l’aéro-club, c’est sans appel également.

      • zygzornifle zygzornifle 31 juillet 10:46

        La courbe de mougeonnage est en hausse ? C’est bientôt la transhumance, la confiance en Macron et ses groupies va monter comme le mougeon monte dans les alpages pour brouter l’herbe bien grasse en attendant que Benalla l’égorge et se fasse un méchoui en compagnie de Manu et Brigitte ....


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 31 juillet 12:47
          En réalité, les résultats des sondages n’ont aucune importance.
          Ils ne sont (les sondages) que des outils de création d’opinions, et à fortiori, de l’opinion publique, qu’il faut susciter afin de maintenir le consensus démocratique.

          Comme le dirait A.Cochin, nous sommes dans la « société de pensée » où l’on crée le point de vue intellectuel déconnecté de la réalité, une fable, un mythe, c’est à dire un milieu artificiel où la socialisation de l’individu, substitue l’être réel et personnel au profit de l’être social et fictif.
          Bref, la démocratie comme fiction impersonnelle (à laquelle il faut adhérer, bien entendu).

          • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 31 juillet 15:02

            On épingle le petit protéger, rapidement le Franc-maçon ramène sa science, sa morve, sa hauteur(0,800 m) .

             Ben voyons... !

            Les prescripteurs d’opinion ça osent tout, comme les cons ....

             smiley

            Jour après jour, les vidéos défient les menteurs, les manipulateurs mais les Goebbels de la Mac-Ronie sortent du bois par dizaine......

            Tous les petits bois recèlent des trésors .............Mac-Rond y a déposé ses ord..... !
             
            https://www.youtube.com/watch?v=hq-TgjxyoYE
             
              


            • aimable 31 juillet 16:15
              les sondages n’ont pas du interroger les bas Normand en ce qui concerne Philippe ce « Normand né a Rouen » , par deux fois il vient de nous faire des petits dans le dos : le crous qui devait être a Caen par le fait du prince il l’a fait installer a Rouen , puis dernièrement , il a supprimé les hydroliennes qui devaient être fabriquées a Cherbourg . 
              il n’y aura pas d’hydrolienne dans le raz blanchard .

              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 31 juillet 19:40
                L’affaire Ben-Balla = stay-behind classe B.

                 smiley

                • Esprit Critique 31 juillet 20:27

                  Un sondage, c’est une prestation de service payante Très onéreuse.

                  Pour se payer ce genre de conneries il faut avoir du fric et en avoir besoin pour , a terme, amorcer, orienter, un mouvement dans l’opinion. « Démontrer » par Médias interposés qu’une chose serait juste, exacte, souhaitable….

                  Un sondage est un outil de manipulation par destination, il n’est que très relativement un outil d’information de part le fait qu’il est toujours orienté.

                  Quand on a compris ça , le seul truc intéressant c’est de s’amuser a résister. aux manipulateurs et les combattre .


                  • Fergus Fergus 31 juillet 20:58

                    Bonsoir, Esprit Critique

                    « il n’est que très relativement un outil d’information de part le fait qu’il est toujours orienté »

                    Affirmation fausse !

                    Un sondage qualitatif peut effectivement être orienté par le biais des questions posées. ce type de sondage peut donc donner lieu à manipulation.

                    Un sondage d’intentions de vote ne peut pas l’être. La question posée est en effet la suivante : Si le scrutin avait lieu dimanche, pour quel candidat voteriez-vous (liste des candidats) ?

                    Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si tous les candidats sont friands de sondages, à quelque bord qu’ils appartiennent Et même ceux qui obtiennent un temps des chiffres peu flatteurs, et dénoncent de ce fait ces sondages dans les médias en prétendant ne pas s’en préoccuper, sont les premiers à se féliciter des chiffres lorsqu’ils sont favorables. Même Le Pen et Mélenchon ont été en différentes occasions pris en flagrant délit de double langage. 

                    Mais il est tellement rassurant et confortable de s’abriter derrière les manipulations sondagières pour expliquer les défaites. Car c’est une constante : ce sont toujours les camps des battus qui crient au loup, jamais les camps des vainqueurs !!!


                  • Esprit Critique 31 juillet 21:36

                    @Fergus
                    i« l n’est que très relativement un outil d’information »

                    Je n’ai pas dit autre chose. Quand a un sondage censé mesurer la « Popularité » d’un gugusse qui traite les « populistes » de « Lépreux » vous me permettrez de réaffirmer que la, on est en plein dans la merde manipulatoire.

                    Une parenthèse beaucoup de sondages électoraux sont fait avant que l’on connaisse la liste des candidats … La encore pure foutaise !


                  • Fergus Fergus 1er août 09:17

                    Bonjour, Esprit Critique

                    « beaucoup de sondages électoraux sont fait avant que l’on connaisse la liste des candidats »

                    C’est vrai que ces sondages existent en amont des scrutins. Mais ils sont basés sur des hypothèses crédibles et envisagent souvent différents scénarios. Au moment où ils sont réalisés, très peu d’électeurs leur accordent une grande attention. Ils sont en revanche utiles aux appareils politiques pour peaufiner leur stratégie.

                    Vous parlez de manipulation. Or, tous les spécialistes de la question sont maintenant d’accord pour dire que des sondages qui viseraient à manipuler des intentions de vote (par exemple en augmentant ou en baissant artificiellement la cote d’un candidat) pourraient déboucher sur des effets contraires au résultat escompté par réaction de l’opinion. Qui plus est, la rivalité entre les instituts est bien réelle et interdit de facto à l’un d’entre eux de courir le risque de sortir des données contredites par les concurrents.


                  • Esprit Critique 1er août 12:04

                    @Fergus
                    La manipulation est dans la rédaction, des questions dans les sujets présentés, les réponses suggérées, etc

                    Des sondages donnent des gugusses comme préférés des français, alors qu’autour de moi, sur 20 personnes aucune n’auraient eu l’idée de proposer ce nom ….

                    Vous avez des actions dans un institut ?

                    Un sondage sur 100 doit être honnête et utile a la sociéte grand maxi !


                  • Legestr glaz Ar zen 1er août 12:18

                    @Esprit Critique

                    A la question : « à quel homme politique faite vous confiance ? », la société de sondage propose le nom des « grands ténors » : Macron, Philippe, Wauquiez, MLP, JLM, Hamon, Valls, Aubry, etc. 

                    Si le nom de Cheminade, par exemple, ne se trouve pas dans la liste, il se trouve qu’il n’y aura strictement personne, 0% de sondés par conséquent, à avoir « confiance » en Jacques Cheminade.

                    Dire que les sondages ne sont pas un formatage de l’opinion est un simple déni de la réalité.

                  • BA 31 juillet 20:50

                    Mardi 31 juillet 2018 :


                    Popularité. Macron à son plus bas niveau en juillet, selon sept instituts de sondage : 36,3 % de satisfaits.


                    Ils étaient 55 %, en moyenne, à se déclarer satisfaits du président de la République, en mai 2017, peu après son élection. Et encore 50 % en juillet 2017, voici un an.


                    Ils ne sont plus que 36,3 % en juillet 2018, si l’on en croit la moyenne de sept instituts de sondage  : BVA, Ifop, Elabe, Harris Interactive, Ipsos, Kantar Sofres et Odoxa. Faisons le point.


                    En France, les sept grands instituts de sondage ne sont pas toujours d’accord entre eux. Panel étudié et retenu, questions posées, moyens de calculs, pondérations, expliquent ces différences, parfois ténues, souvent importantes.


                    D’où l’intérêt de pouvoir moyenner les chiffres mensuels fournis par BVA, Ifop, Elabe, Harris Interactive, Ipsos, Kantar Sofres et Odoxa.


                    La courbe ci-dessous et les points chiffrés qui l’accompagnent sont en tout cas éloquents.


                    Après l’euphorie de l’élection, la cote d’Emmanuel Macron à la présidence de la République a fléchi à la rentrée 2017, avant de repartir à la hausse en décembre et en janvier, puis de baisser régulièrement, avant de nettement retomber en mai, juin et surtout juillet 2018.


                    L’affaire Benalla, sans être la cause unique de cette désaffection, explique pour une part cette chute dans les sondages.


                    https://www.ouest-france.fr/politique/emmanuel-macron/popularite-macron-son-plus-bas-niveau-en-juillet-selon-sept-instituts-de-sondage-5904008



                    • Un sondage est un outil de manipulation par destination....

                      Vos propos sont tout à fait juste surtout que le sondé ne connaît pas l’arrière boutique du sondage.
                      Il est en général pris par surprise sans avoir eu le temps de connaître l’ensemble des questions et la stratégie qui en découle ....

                      Par essence les sondages sont de la pure manipulation ...........

                      LE SONDAGE EST AUSSI POURRI QUE LES POLITICIENS ......
                        
                       smiley


                      La supercherie de la Mac-Ronie concernant la séquence du serrage de louche par millier alors qu’un contre-champ prouve qu’il y a à peine quelques centaines de personnes ..............

                       

                       smiley 

                      • Le Franc-maçon est aux ordres ....Il devient menaçant .....
                         smiley

                      • Macondo Macondo 5 août 19:05

                        Bonjour. Ayez confiance en Emmanuel ! Personne n’a jamais eu, une main pareille ! La civilisation est à 15m du mur en crépi (le fameux, promis entre nous depuis des lustres) la troisième poussée à fond assure les 80km/h (raison évidente de la réduction), assis sur le capot il voit bien mieux la nuit (pas louper Juncker et pas besoin de ceinture), déchiré par un mix Izarra vert - Génépy (défendreu nos territoirrrrr avec Jean-Hips-Claude). Si jeune, un vrai feu d’artifice. Le crash-test hors des tests. Dire qu’on parle, du dernier Président de la République ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès