• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Crise au Yémen : Quelle est la prochaine Etape ?

La Crise au Yémen : Quelle est la prochaine Etape ?

Les Yéménites souffrent à cause des crimes des Houthis. Le meurtre de l'ancien président Ali Abdullah Saleh a été une grande perte pour le parti d'Al-Houthi et ses fidèles partisans. De toute évidence, étant donné les circonstances actuelles, la crise au Yémen peut être réglée par le biais du mécanisme initié par Saleh.

Bien que sa réflexion sur la collaboration avec les Houthis soit arrivée trop tard, Salah est mort en révélant la brutalité du gang Houthi et le fait qu’il est indigne de confiance.

Ayant tué Saleh, les Houthis ne devraient vraiment pas savoir ce qu'il y a de mieux pour le peuple yéménite, comme ils le prétendent dans les médias arabes pro-iraniens. Le gang qui a tué, de sang-froid, un négociateur de paix qui a tenté de mettre fin à l'effusion de sang ne l'a pas fait pour protéger la sécurité nationale.

Le projet politique Houthi fait partie du grand agenda iranien. L'ancien président le savait mais quand il l'a fait, il était déjà trop tard en raison de son entêtement, de son désir de se venger ou de prouver son poids politique dans l'équation du Yémen.

La scène politique future au Yémen n'est pas claire et est ouverte à de nombreuses possibilités. Le groupe Houthi deviendra sanguinaire et suicidaire car ils ne se sentent pas en sécurité et ne verront aucune issue facile. Personne ne peut plus leur faire confiance avec le sort du peuple yéménite.

Les Houthis font partie du peuple yéménite, mais ils devraient délégitimer une telle direction qui a conduit le Yémen à des famines, à des catastrophes humanitaires et sanitaires sans précédent.

Saleh avait tort quand il avait fait confiance aux Houthis au début. Celui qui a changé de camp plusieurs fois s'est aussi trompé quand il a cru pouvoir continuer à danser trop longtemps sur la tête des serpents. L'ancien président a sous-estimé le fait que les Houthis étaient sous le commandement iranien.

Al-Houthi et sa bande paieront un lourd tribut à l'assassinat. L'acte n'était pas à leur intérêt mais aux vœux égoïstes de l'Iran. Les Iraniens ne pensaient pas aux conséquences internes de l'assassinat plus qu'ils ne l'ont fait pour empêcher l'alliance arabe à mettre fin au conflit. Le plan a été de transformer le Yémen en un bourbier pour la coalition et transformer le conflit en une guerre d'usure. La coalition est pleinement consciente de ce fait et veut contenir l'influence Houthie afin de limiter les dégâts.

Curieusement, certaines personnalités Houthies ont déclaré que leur chef était prêt à ouvrir un dialogue avec l'Arabie saoudite. Pourquoi Saleh a-t-il été tué alors ? Il voulait aussi un dialogue avec la coalition arabe. L'appel au dialogue à ce moment prouve que la raison de l'assassinat n'était pas de contrecarrer un complot mais de consolider le pouvoir.

La coalition arabe dirigée par les Saoudiens ne serrerait pas la main d'un groupe qui a commis des crimes contre les Yéménites et a renversé le gouvernement légitime. Les Houthis ont détruit le Yémen, servant le projet iranien visant à faire pression sur les pays du CCG et à transformer le Yémen en un Etat fantoche.

Al-Houthi ne trouvera pas de nouveaux partenaires au Yémen après avoir tué son partenaire de trois ans. Aux yeux du peuple, il est l'homme auquel il ne faut pas faire confiance.

Le président iranien a commenté l'assassinat de Saleh. « Les Yéménites feront regretter aux agresseurs leurs actions », dans une démonstration de « solidarité » avec les Yéménites. Pendant trois ans, Téhéran a soutenu le groupe Houthi avec des armes, des missiles et des explosifs à utiliser contre le peuple. Ce qui était censé être des boîtes d'aide humanitaire étaient en fait remplies de bombes et de munitions.


Moyenne des avis sur cet article :  1.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 14 décembre 2017 16:39

    La prochaine étape ? Si on délocalise l’enjeu... Le Soudan.


    • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 14 décembre 2017 17:01

      Saleh aimait le pouvoir pour lui-même, pas pour le peuple yéménite. Saleh a retourné sa veste et changé de camp plusieurs fois et contribué largement à enfoncer le Yémen dans la misère et la corruption dont il aura bien du mal à sortir, mais les princes dont vous êtes le laquais trouvent que ce n’est pas encore suffisant :



      • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 14 décembre 2017 18:07

        @Jeussey de Sourcesûre

        pour comprendre les vrais enjeux, il suffit de regarder cette vidéo :

        Le dessous des cartes - YÉMEN, LA PORTE DES LARMES | ARTE

      • Clocel Clocel 14 décembre 2017 18:34

        @Jeussey de Sourcesûre

        Hâââ, le Bab-el-Mandeb... Tous les lecteurs de Monfreid verseront une larme ! smiley

        Il donnait comme traduction, « Portes des lamentations », Monfreid parlait l’arabe.


      • Diogène diogène 14 décembre 2017 21:39

        @Clocel

        « porte de l’épuisement » serait plus juste.

        Monfreid parlait le sabir des contrebandiers avec lesquels il trafiquait, un mix de dialectes qui jouait à son époque le rôle du globish en Afrique, mais qui était à l’Arabe ce que le « petit nègre » était au Français.

      • samy Levrai samy Levrai 14 décembre 2017 17:25

        Toujours la propagande israelo saoudo americaine... passer son chemin.

        Les agresseurs qui deviennent les soit disant victimes... 

        • François Vesin François Vesin 14 décembre 2017 18:09

          « Les Yéménites souffrent à cause des crimes des Houthis »


          Vous nous avez habitués à mieux !!!
          D’habitude, vous attendez la moitié de vos torchons
          pour distiller vos allégations fallacieuses à la goire
          des tyrans qui vous nourrissent !

          • covadonga*722 covadonga*722 15 décembre 2017 11:54

            Les Yéménites souffrent à cause des crimes des Houthis.


            la crapule waabite qui s’exprime peut elle nous donner les noms des pilotes « houtis » de f16 et f15 qui bombardent aveuglement , marchés , mariages , hopitaux et quartiers civils.

            Agoravox touche un cheque de Ryad tous les combien pour laisser l’auteur transformer ce site en fosse d’aisance 

            • Clouz0 Clouz0 15 décembre 2017 16:19

              "Dr. Al Ketbi a obtenu un doctorat en droit publique et sciences politiques de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, à l’université Hassan II de Casablanca, pour sa thèse intitulée «  la propagande et le leadership politiques et religieux dans les réseaux sociaux au monde arabe  »Dr. Al Ketbi a obtenu un doctorat en droit publique et sciences politiques de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, à l’université Hassan II de Casablanca, pour sa thèse intitulée «  la propagande et le leadership politiques et religieux dans les réseaux sociaux au monde arabe  ».


               smiley smiley  smiley Il a appris la propagande à l’ancienne le Dr. Al Ketbi !
              Celle qui ne servait à rien tant les intentions étaient claires et les analyses partisanes étaient limpides. 
              C’est facile selon notre thésard d’opérette : Il y a au Yémen des très bons yéménites (gloire à eux) soutenus par l’Arabie Saoudite (car l’Arabie Saoudite est un pays parfait et toujours respectueux des libertés) et des très vilains méchants yéménites (honte sur eux et sur leur famille) tous soutenus par l’Iran (horrible pays peuplé de méchantes personnes appelés les iraniens).
              Après une analyse pareille vous pouvez être certains de ne rien avoir appris d’intéressant sur le Yémen, mais vous aurez au moins bénéficié gratuitement d’un cours magistral de propaglande citoyenne, à pédales.


              • Esprit Critique 15 décembre 2017 17:35

                la prochaine Etape ?

                Espérons que ce soit le monde musulman dans son entier qui se Yemenise, ça clarifierait parfaitement les choses.

                La seule chose qui m’importe c’est que des mesures radicales soient prises pour confiner les problèmes de l’Islam entre musulmans.


                • Ouam Ouam 15 décembre 2017 18:08

                  @Esprit Critique
                  « La seule chose qui m’importe c’est que des mesures radicales soient prises pour confiner les problèmes de l’Islam entre musulmans.’ »

                  Pour l’instant il y a quelque GROSSES fuites dans l’enceinte de confinement lollllllll  smiley

                  Bataclan, nice, charlie, etc...tres tres longue liste que je ne répeterai pas...
                  long ...trop long...bcp trop long....


                • Esprit Critique 15 décembre 2017 19:57

                  @Ouam
                  Vous lisez dans mes pensées.


                • OMAR 15 décembre 2017 19:21

                  Omar9
                  .
                  @alketebi :"Ce qui était censé être des boîtes d’aide humanitaire étaient en fait remplies de bombes et de munitions..
                  .

                  Ah parce que vous et ces bédouins idolâtres et sionistes saoudiens et le chiens attachés à leur bottes bombardez les yéménites avec du chocolat, des médicaments, du parfum , des jouets et des dollars ?
                  .
                  Hypocrite.....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès