• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La crise est partout ? Reste une voie sûre : l’emploi dans les (...)

La crise est partout ? Reste une voie sûre : l’emploi dans les banques

Pourquoi les « indignés » ne postuleraient-ils pas à des postes dans les banques plutôt que de protester contre les abus de la finance ?

La com’ est un art bien difficile. Pas toujours simple de choisir les paroles et les images justes ou le bon moment pour communiquer.

 

Alors que le secteur financier fait l’objet de vives critiques dans le monde entier, alors que des populations entières s’indignent du comportement et du rôle des banques dans la crise qui les frappent, je reçois ce jour un mail de Marine Lapeyre, « junior international consultant » chez Noir sur Blanc.

 

Objectif, m’informer qu’il existe d’« excellentes prévisions d´embauche dans le secteur financier ». Le « dernier baromètre de Manpower annonce des prévisions d´emploi dans le secteur des plus optimistes pour 2012 ». Elle ajoute : « Comment s’explique (sic) ces embauches multiples quand les marchés connaissent une crise sans précédent ? »

 

Et de me proposer de la contacter pour m’entretenir à ce sujet avec Chris Roebuck, professeur honoraire à la Cass Business School [Londres], qui donne une explication à ce phénomène :

 

« L’affirmation que le secteur des services financiers ne recrute pas à cause du climat économique actuel est inappropriée. Plusieurs institutions se repositionnent dans ce qu’elles définissent comme un nouveau monde, et cherchent des opportunités de surpasser leurs concurrents sur le marché du recrutement. Il s’agit essentiellement d’un jeu de chaises musicales. Tous, banques et candidats, se bousculent pour être dans la meilleure position possible lorsque les marchés feront leurs choix. Cette affirmation est particulièrement vraie pour des pays comme la France et l’Allemagne »

 

 Bon, ben je suis rassuré : tout ne va pas mal pour tout le monde…

> Article paru sur jlml.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Nums Nums 5 avril 2012 10:44

    JL ML,


    Rassurez-moi, c’est une blague ? Du second degré ?

    Je vais m’abstenir de voter pour ou contre cet article avant d’en avoir le coeur net.

    • JL ML JL ML 5 avril 2012 11:02

      C du 2nd d°, bien sûr ! smiley


    • Nums Nums 5 avril 2012 19:07

      C’est malgré tout ce qu’il me semblait.


      Merci.

    • les INDIGNES OU CITOYENS en colère ne sont pas assez cyniques pour devenir politique ou bankster...

      car pour vendre du revolving...ou surtout du rachat de credits...il faut vraiment ou crever de faim ou etre vicieux...ou un jeune loup

      RACHAT DE CREDIT DE 30000 EUROS....4000 EUROS DE COMMISSION...PUI ASSURANCE...PUIS CAUTION...PUIS INTERETS..PUIS HYPOTHEQUE

      CELA VOUS FAIT EN TOUT 9000 EUROS DE FRAIS ET AVEC L INTERET A 7/8 % votre rachat vous revient a 70000 euros....40000 EUROS DE FRAIS INTERETS ET COM

      POURTANT CES OFFICINES SERAIENT CONTROLEES PAR bercy....MAIS SI C’EST COMME LES LOYERS PARISIENS BEAUCOUP D’AVOCATS D’AFFAIRES....SONT PROCHES DE L UMP.....ceci explique cela...SPONSORING QUAND TU NOUS TIENS


      • robin 5 avril 2012 10:54

        Pourquoi les « indignés » ne postuleraient-ils pas à des postes dans les banques plutôt que de protester contre les abus de la finance ?

        Par exemple pour la bonne et simple raison qu’un curé intègre ne va habituellement pas aux putes et ne deal pas de la drogue.....lol !


        • Hermes Hermes 5 avril 2012 11:05

          Non un curé sain d’esprit a une bonne et apprécie le vin de messe. smiley


        • latortue latortue 5 avril 2012 15:25

          les banques et les marchés prévoient d’attaquer la France de suite après les élections ,pour obliger nos futurs dirigeants a lancer une politique de restriction en France .Je plains celui ou celle qui sera a la tête du pays les banques vont lui causer pas mal de problèmes ,quand aux embauches pas mal de banque licencie surtout aux USA.


          • Nums Nums 5 avril 2012 19:10

            " les banques et les marchés prévoient d’attaquer la France de suite après les élections "


            En effet, j’ai lu ça quelque part.

            • Yohan Yohan 5 avril 2012 20:52

              (on postule qq chose, on ne postule pas à...)

              En fait, on recrute dans bien d’autres secteurs : aéronautique, mécanique, robotique, électrotechnique ,cadres du BTP, agroalimentaire, plasturgie, bref, là où on n’est toujours pas foutu d’attirer les jeunes par des informations et des formations attractives.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires