• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La crise permanente (Marc Chesney)

La crise permanente (Marc Chesney)

Écoutez, moi qui suis pourtant informé, j'ai appris (ou vu confirmer) plein de choses, cette vidéo est tout simplement incontournable pour comprendre ce qui ne tourne pas rond dans notre monde.

Marc Chesney est Directeur de l'institut de « Banque et Finance » de l'Université de Zurich et professeur de Finance, on peut difficilement le taxer le « complotisme... »

Encore une fois, vous verrez que RIEN n'est une fatalité, même pas la loi Travail !, qui au contraire est une grave erreur, en proposant encore et toujours une politique de l'offre, alors qu'il faudrait une politique de la demande, mais ce n'est pas une erreur, c'est VOULU. Ces gens sont juste complètement dingues, enfin ils s'en fichent puisque c'est nous qui payons pour leurs erreurs.

Face tu perds, pile je gagne, privatiser les profits et socialiser les pertes.

Mais les plus bêtes, c'est bien nous, puisque nous ne nous intéressons pas à ces sujets, et nous les laissons faire, ce qui explique la faillite de nos pseudo « démocraties » (là aussi il y aurait beaucoup à dire, mais on y reviendra).

Enfin, comme vous le verrez, il y a des contre-mesures, rien de bien compliqué, mais juste du bon sens et le retour de la morale, mais ça bien sûr ils n'en veulent pas.

C'est donc à NOUS de leur imposer et de reprendre les choses en main, dans le cas contraire, c'est simple, vous serez mis en concurrence avec des robots ou des programmes informatiques, et vous payerez...

Ne loupez pas en complément, La stratégie du choc : La montée d'un capitalisme du désastre de Naomi Klein.

Et vous aurez des armes de défense intellectuelle XXL face à la propagande de guerre dont nous sommes victimes.

Encore une fois il y a des solutions, c'est ce que nous expliquait Étienne Chouard lors de son interview par Thinkerview (partagez les vidéos ou les articles, et faites de la pédagogie, les gens ne sont pas stupides à partir du moment où on leur explique clairement les choses).

(Comme d'habitude des articles en « Informations complémentaires » sont présents sous la vidéo qui possèdent eux aussi des « Informations complémentaires » , pour corroborer ce que vous explique Marc Chesney, mais elles ne sont pas exhaustives, il y a beaucoup, beaucoup d'autres articles sur le blog, plus de 13.000, on ne peut tout simplement pas tout mettre, à vous de creuser...)

Fraternellement,

L'Amoufou / Contributeur anonyme / Chalouette

Backup de la vidéo

Marc Chesney analyse la trajectoire historique qui a mené à la montée en puissance de l’aristocratie financière, à sa prise du pouvoir et à l’échec de la démocratie. La crise financière qui perdure, résulte d’une crise de la démocratie, d’une crise des valeurs, couplée à un asservissement des élites. Tant sous l’angle économique, que social ou environnemental, la situation ne cesse de se dégrader. Dans ce contexte, quels sont les remèdes, quelles sont les mesures que les citoyens devraient activement soutenir ?

 

 

Source : Youtube.com

Informations complémentaires :

Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : Politique et Éco n° 141 - TV Libertés 11 septembre 2017 - Jovanovic sans censure !
Crashdebug.fr : Étienne Chouard - Chouard brise l'omerta sur le système politique français (2014)
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : Saint-Martin : L'effondrement prophétique de l'État français
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : La Grèce, dossier noir de l'ancien VRP du hors-bilan chez Goldman ...
Crashdebug.fr : Nouveau chômage record en Grèce, nouveau bénéfice record pour Goldman Sachs...
Crashdebug.fr : Goldman Sachs - La banque qui dirige le monde
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : Capitalisme (4/6) - Et si Marx avait raison ? (Arte)
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : 
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : 
Crashdebug.fr : Détruire l’ancien monde pour construire le nouveau...
Crashdebug.fr : 
Crashdebug.fr : « L’avenir est ce que l’on en fait… »
Crashdebug.fr :
Crashdebug.fr : 
Crashdebug.fr : 
Crashdebug.fr : Protégeons les lanceurs d’alerte, vite !
Crashdebug.fr :
 

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • BA 16 septembre 21:58

    Dans cet article essentiel, l’Organisation des Nations Unies dénonce un monde de profit pour les grandes entreprises, pour les actionnaires, pour les hauts dirigeants et pour les rentiers.

    L’ONU critique aussi l’appauvrissement des classes populaires, l’augmentation de l’endettement des ménages, et la réduction de la part des salaires dans le revenu.

    Lisez cet article :

    Les Nations unies fustigent les dérives du capitalisme.

    En 2010, le prix Nobel d’Economie, Joseph Stiglitz, avait déjà jeté un pavé dans la mare en dénonçant dans son ouvrage « le triomphe de la cupidité » comme l’origine de la crise de 2008.

    Sept ans plus tard, les Nations unies fustigent à leur tour les méfaits de cette cupidité et les dérives du capitalisme vers un monde de rentiers. Dans son rapport annuel 2017 sur le commerce et le développement, la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (Cnuced) ne mâche pas ses mots. 

    Un monde de profit sans prospérité

    « Nous sommes aujourd’hui dans un monde de profit sans prospérité, où l’asymétrie des rapports de force sur les marchés contribue beaucoup à la hausse des inégalités de revenus », constate Mukhisa Kituyi, secrétaire général de la Cnuced. Premières à être mises sur le banc des accusés : les grandes entreprises. Ces dernières « profitent de l’accroissement constant de leur pouvoir sur les marchés et de leur influence politique pour accroître leurs bénéfices en manipulant les règles du jeu ». Les actionnaires et les haut dirigeants sont privilégiés au détriment des salariés.

    Pour mesurer l’ampleur du phénomène de ce qu’ils appellent le capitalisme de rente, les économistes de la Cnuced ont analysé l’évolution des profits des grandes entreprises de 56 pays développés et en développement. Pour évaluer les sur-profits, ils se sont référés au taux de rendement sur actif médian ou au ratio du bénéfice d’exploitation sur les actifs totaux. Secteur par secteur.

    Résultat : « entre 1995 et 2015, les profits excédentaires sont passés de 4% à 23 % des bénéfices totaux toutes entreprises confondues ». Pour les 100 premières entreprises, le pourcentage est passé de 19 % à 40%.

    En 1995, leur capitalisation boursière était de 31 fois supérieure à celle des 2.000 dernières du classement. Vingt ans plus tard, elle lui était 7.000 fois supérieure.

    Et d’asséner que la part des 100 premières entreprises dans l’emploi ne progresse pas proportionnellement à leur emprise sur le marché qui ne cesse de croître. « Les grandes entreprises sont à la tête de véritables empires de plus en plus vastes, mais cela ne tient pas davantage à leurs prouesses technologiques qu’à l’inefficacité de la législation antitrust, à la protection excessive de la propriété intellectuelle et à leurs stratégies agressives de fusion-acquisition », pointe le rapport. Les industries pharmaceutiques, les médias et le secteur des technologies de l’information et de la communication sont particulièrement visés. Le monde de la finance n’est pas plus épargné. 

    La finance dénoncée

    La finance déréglementée reste au coeur du monde hypermondialisé actuel. « Les mesurettes prises jusqu’à présent n’ont pas interrompu, et de loin, la course folle de la finance », dénonce la Conférence qui s’alarme de la concentration du secteur bancaire. « Dans beaucoup de pays, les bilans consolidés des cinq premières banques représentent au total un montant supérieur au revenu national », poursuivent les auteurs.

    Parallèlement, la dette n’a cessé de croître. Dans les secteurs non financiers, l’endettement a atteint le taux record de 230% du PIB mondial en 2016 contre 188% avant la crise.

    « Au vu de l’augmentation de l’endettement des ménages et de la réduction de la part des salaires dans le revenu, il devient de plus en plus difficile de fermer les yeux sur les liens entre endettement et insécurité », soulignent-ils. La Cnuced invite donc la puissance publique à réagir.

    « L’incapacité à corriger les excès de l’hypermondialisation menace la cohésion sociale et mine la confiance dans les marchés et les responsables politiques », dit-elle. 

    « Lorsque les machines et les ordinateurs, les motivations à faire du profit et les droits de propriété sont considérés comme plus importants que les gens, le racisme, le matérialisme extrême et le militarisme sont incapables d’être vaincus ». Cité en préambule du rapport, Martin Luther King avait vu juste il y a 50 ans.

    https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/030565148539-les-nations-unies-fustigent-les-derives-du-capitalisme-2114605.php


    • folamour folamour 17 septembre 01:41

      Tout ceci est du au manque de régulation, Marc Chesnay donne des solutions simple, c’est pour cela qu’il faut faire pression sur les politiques, les confessions d’un banquier sur notre blog disait déjà il y a longtemps la même chose. Grosso modo il ne tient qu’a nous de faire pression sur les politique pour qu’il y ai plus de régulation, (faites circuler svp)

      Master of the Universe – Confessions d’un banquier

      https://www.crashdebug.fr/dossiers/8972-master-of-the-universe-confessions-d-un-banquier

      Amicalement,

      Folamour,


      • Daniel Roux Daniel Roux 17 septembre 13:40

        Il y a deux monde qui se côtoient mais ne se mélangent pas :

        1 - Ceux qui exploitent et s’enrichissent. Ceux-là disposent des médias, des capitaux, des hommes politiques pour relayer leur pouvoir, de la force policière et militaire. Ils nomment les juges et les procureurs, disposent des moyens pour payer les meilleurs avocats, prolonger les procédures, harcelés judiciairement leurs opposants.

        2 - Ceux qui sont exploités et dont les revenus dépendent des salaires, c’est à dire de leur emploi, ou de la redistribution sociale, que le premier monde appelle « assistanat ». Ils sont totalement dépendant du premier monde. En cas de contestation visible médiatiquement, ils perdront tout, leur emploi et leur réputation. Le premier monde ne reculera ni devant une campagne médiatique diffamatoire, ni devant le harcèlement judiciaire. L’exemple qui vient à l’esprit est celui de journaliste Denis Robert, dévoilant un système criminel de blanchiment d’argent entre les paradis fiscaux et les banques.

        La seule façon d’obtenir un recul du premier monde est de lui faire peur. C’est pour cette raison que les ennemis les plus actifs du premier monde sont qualifiés dans les campagnes de presse de noms péjoratif type « complotistes » ; « Crypto communistes ; »révolutionnaires bolivariens« ou même de »terroristes« .

        Le premier monde ne cédera rien à ceux qu’il méprise et qu’il craint (un peu), aux pauvres, aux peuples.

        Vous voulez savoir jusqu’où ils sont capables d’aller pour empêcher un changement radical de régime ?

        - Guerre de 1870 ; Chute de l’Empire à Sedan. Bazaine demande aux prussiens l’autorisation de conduire son armée de 200 000 homme de Metz sur Paris pour mater les révolutionnaires qui ont proclamé la république. Thiers accordera tout ce que Bismark demande, l’or et les provinces, pour pouvoir rétablir l’ordre du »premier monde". Ce sera le bain de sang de la Commune en 1971.

        - Guerre de 1940 ; Pétain organisera la défaite de la France pour mettre fin à la montée du socialisme. Les divisions blindées allemandes qui attaqueront sur Sedan, ne trouveront pratiquement aucune résistance face à eux. Mieux, les armées en réserve sur l’arrière seront dispersées. Les termes de l’armistice ne seront pas même discutés.

        Il y a d’autres exemples moins tragiques mais tout aussi efficaces démontrant la priorité du rétablissement du pouvoir du premier monde sur le second, sur toutes autres considérations.
         
        Soyez sans illusion. Si Mélenchon était arrivé au second tour de l’élection face à Macron, la France aurait fait l’objet des pires menaces et aurait été sévèrement attaquée sur tous les fronts possibles. En cas de victoire de Mélenchon, le sort des Grecs nous paraîtrait enviable.

        Est-ce exagéré d’écrire que les hommes du premier monde se considèrent comme des seigneurs ayant droit de contrôle sur les sujets du second ? A vous de juger.

         


        • folamour folamour 17 septembre 15:47

          Je suis d’accord Daniel, mais le principal moyen de pression qu’ils ont sur nous c’est la dette, et la aussi c’est un piège, (et surtout un hoax), voir la vidéo dans l’article ci-dessous. C’est bien pour cela qu’il on mis macron au pouvoir, (enfin avec 18% de votes c’est pas très solide tout ça),

          De Pompidou à Macron, le système Rothschild tire toujours profit de la dette publique...

          https://www.crashdebug.fr/actualites-france/13839-de-pompidou-a-macron-le-systeme-rothschild-tire-toujours-profit-de-la-dette-publique

          Ce qu’il faut c’est informer les gens, tout en sachant que l’oligarchie ne reculera devant rien, c’est pour ça qu’il faut être encore plus déterminé qu’eux. L’Europe projette de censurer les sites web indépendant, bientôt on ne pourras même plus informer les gens.


          • Daniel Roux Daniel Roux 17 septembre 19:07

            @folamour

            Vous avez raison, la dette enrichie les plus riches et notamment les banquiers, aux dépens des plus pauvres.

            La dette est un piège qui nous livre pieds et poings liés aux emploiteurs. Elle a, elle aussi, une très vieille histoire. 

            Savez-vous que lorsque les Prussiens ont commencé à préparer la guerre de 1914, ils ont prélevé un impôt spécial sur les plus grandes fortunes.

            Le gouvernement de droite « qui se disait centre gauche », a fait un grand emprunt national qui a rapporté des millions de francs aux banques.

            On dit que l’histoire ne se répète pas mais bégaie souvent. Les mêmes vieilles ficelles, les magouilles et toujours le même but, conserver le pouvoir, par la ruse et la démagogie, et l’exercer pour les riches, aux dépens des pauvres.


          • Daniel Roux Daniel Roux 17 septembre 19:14

            @Daniel Roux

            Je précise : Le gouvernement de droite français.. a fait un grand emprunt..

            Un siècle plus tard, en 2016, la France est endettée à 96% du PIB et l’Allemagne à 68 %.

            Ce n’est pas une réforme sur le code du travail qu’il fallait, mais un procès des responsables de cette gestion ruineuses.


          • bob14 bob14 18 septembre 09:20
            @Daniel Roux.....FAUX....la dette de la France est de 3200 milliards d’euros hors bilan...260% du PIB... !
            Encore un article de propagande complètement hors des clous...Une habitude chez Agora...

          • folamour folamour 18 septembre 10:38

            @bob14 tu est gentil bob mais aucun rapport avec le fond de l’article au lieu de d’étrangler tu ferais mieux de regarder la vidéo de Marc Chesnay, quand à la dette apparemment tu t’informe sur BFMTV, si tu était moins pressé de critiquer les articles pour faire de la propagande sans aucun contre argument tu aurais regarder la vidéo dans le billet sur la dette et macron que j’ai posté précédement, mais ça, ça demande des efforts, ça à par l’air d’être ton fort,

            Amicalement,

            f.


          • bob14 bob14 18 septembre 10:59

            @folamour...

            La dette hors-bilan : quelle définition ?

            Lorsque des parents acceptent de se porter caution pour les loyers à venir d’un de leurs enfants, ils ne déboursent rien mais souscrivent une obligation de faire. En cas de défaillance, ils seront appelés en garantie.

            Pour une entreprise ou pour l’Etat, le même principe existe et se nomme engagements hors-bilan.

            Ce terme comptable qui figure obligatoirement dans un tableau récapitulatif dans les comptes annuels concerne les garanties de passif accordées, les opérations de crédit-bail, etc...

            quel montant ?

            Les engagements hors-bilan de l’Etat représente un montant de 4.070 milliards d’euros. Autrement dit, près du double des 2.250 milliards de dette explicite dite de Maastricht.

            Sur ces 4.070 mds d’euros, on doit d’abord relever une convention comptable. Contrairement au secteur privé, l’Etat employeur ne provisionne pas au fur et à mesure les droits à la retraite de ses agents. Ainsi, les engagements pris par l’Etat pour honorer le futur paiement des pensions des fonctionnaires s’élève à 2.150 mds soit un peu plus de la moitié du total du hors-bilan...

            Vous ne pouvez pas enfumer les gens avec des mensonges...






          • Daniel Roux Daniel Roux 18 septembre 11:04

            @bob14

            Article de propagande ? Arguments SVP.

            Si c’est seulement sur le montant de la dette par rapport au PIB, c’est un peu léger pour dénoncer une « propagande ».

            D’ailleurs, cette référence au PIB pour le montant de la dette est bidon. Ce n’est pas avec le PIB que l’on rembourse la dette mais avec les revenus des impôts : 247,7 milliards d’euros.

            Sur ce critère comptable, les seuls 2210 milliards de dette officielles, hors engagements de l’Etat, représente : 895%


          • folamour folamour 18 septembre 11:28

            @bob14 désolé bob.... Mais à propos d’enfumer les gens tu peut certainement aussi nous expliquer comment fonctionne l’argent dette ?


          • bob14 bob14 18 septembre 12:16
            @Daniel Roux...Agora vient de trouver un expert en économie française dans le trou... !Vous êtes pitoyable d’ânerie..et au niveau de votre pays..en faillite... !
            P’tain quel site de merde...

          • folamour folamour 18 septembre 12:23

            @bob14 Tiens bob, regarde ça au lieu d’insulter les autres…. (je suis sûr que tu vas comprendre l’arnaque)

            L’argent dette de Paul Grignon

            https://www.crashdebug.fr/dossiers/1183-soldats-jetables-comment-le-pentagone-triche-sur-les-veterans-blesses-v15-1183

            Ce que je veux dire par la c’est que si ont avait encore notre souveraineté on pourrais émettre autant de dette que désiré pour nos besoins, le monde entier est une bulle de dette tu le sais non ? Au dernière nouvelle (13 février 2011) la dette globale des États-Unis était de 1407 Trillions de $ (en échelle courte US) = 1,407,000,000,000,000 us $ (1407 mille milliards) est ce que ça les empêche de faire des QE de 60 milliards tout les mois ?

            Aux États-Unis, faire des dettes est entré dans les mœurs…

            https://www.crashdebug.fr/international/2945-aux-etats-unis-faire-des-dettes-est-entre-dans-les-moeurs

            Étaler la dette de la France à coté c’est juste une escroquerie intellectuelle, c’est comme de comparer la France à un ménage, quel est le prix de l’Arc de Triomphe ?, quel est le prix de la tour Eiffel ? Je te remet la vidéo de l’interview d’André-Jacques Holbecq :

            La dette publique : une affaire rentable ?

            https://www.crashdebug.fr/loisirss/73-livres/4341-la-dette-publique-une-affaire-rentable

            Tout ceci n’est que pure escroquerie.

            Amicalement,

            f.


          • Daniel Roux Daniel Roux 18 septembre 12:37

            @folamour

            Bob n’en a rien à faire de tout cela. Tout ce qu’il veut c’est uriner sur « notre pays » et sur l’article, juste pour voir si cela mousse.

            C’est peut-être un robot doté d’une Intelligence Artificielle en développement alpha d’un pays étranger hostile à l’expression citoyenne.

            Il en existe pour écrire des articles. Pourquoi n’en existerait-il pas pour écrire des commentaires ?


          • folamour folamour 18 septembre 12:39

            @bob14, bob pour aller encore plus vite, et expliquer l’arnaque aux gens qui n’ont pas le temps de creuser.

            La France vend son patrimoine à des états plus endettés...

            https://www.crashdebug.fr/actualites-france/9884-la-france-vend-son-patrimoine-a-des-etats-plus-endettes

            Amitiés,

            f.


          • folamour folamour 17 septembre 19:50

            ça l’histoire pour bégayer..... Justement j’ai isolé cette petite vidéo de la série capitaliste, j’ai pensé qu’elle pourrait éclairer les gens.... La situation à mon sens est identique, et on voie ce que ça a donné en Allemagne.....

            « L’histoire ne se répète jamais exactement, par contre elle bégaie... »

            https://www.crashdebug.fr/diversifion/10171-l-histoire-ne-se-repete-jamais-exactement-par-contre-elle-begaie


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 18 septembre 13:38

              Je sais pas vous, mais j’affûte ... ^^


              • folamour folamour 18 septembre 15:17

                @bouffon(s) du roi Ce n’est pas moi qui le dit... (pas sûr que ça vous face rire....)

                Moment détente (?) : « Quand les gens se seront vraiment rendu compte de qui vous êtes, il ne leur faudra pas longtemps pour prendre cette chambre d’assaut... Et vous pendre... » (eurodéputé Godfrey Bloom)

                https://www.crashdebug.fr/diversifion/7897-moment-detente-quand-les-gens-se-seront-vraiment-rendu-compte-de-qui-vous-etes-il-ne-leur-faudra-pas-longtemps-pour-prendre-cette-chambre-d-assaut-et-vous-pendre-eurodepute-godfrey-bloom

                Amicalement,

                f.


              • Djam Djam 18 septembre 14:33

                Merci à l’auteur de nous permettre de re-visualiser cette vidéo où le conférencier explique effectivement tout très clairement.
                Cela dit, un problème n’est jamais (ou presque) mentionné : celui de l’idéologie sous-jacente à toutes ces aberrations actuelles qui, toutes, conduisent à terme au chaos global.

                Cette idéologie est indiscutablement d’ordre métaphysique et donc religieuse. Seulement voilà, la grand majorité des masses, et les français en particulier, est absolument persuadée de vivre dans une république laïque et à ce titre elle croit vraiment que toute la politique, et plus précisément la métapolitique (et son corollaire, la géopolitique), est le résultat de décisions (bonnes ou très calamiteuses) prises par des gens qui ne maîtriseraient pas vraiment les événements. Ce n’est pas totalement faux, bien sûr, mais il y a une autre dimension qui anime les événements désastreux qui se déroulent un peu partout sur le globe.

                Cette dimension est religieuse et elle s’ancre dans un très long processus de renversement du monde. Ce renversement, qui doit passer par une étape finale d’effondrement général, s’appuie largement sur une croyance religieuse très ancienne qui justifie ses croyances en s’appuyant sur des textes messianiques eschatologiques affirmant que le « monde doit aller jusqu’à la destruction totale et les les valeurs totalement inversées pour qu’advienne le véritable sauveur ». (cf. les derniers ouvrages de Youssef Hindi mais surtout ceux de Gershom Sholem, historien et idéologue du messianisme juif d’obédience Frankiste et Lourianiste) ;

                La destruction galopante du christianisme puis actuellement de l’islam n’est pas un fait de politique brute. Elles sont nécessaire à l’établissement de ce qu’on appelle la « nouvelle Jérusalem ». Est-ce faire preuve d’anti sémitisme ou anti-je-ne-sais-quoi que d’inviter les gens à aller au-delà des explications de surface et des causes systémiques seulement ? Non, l’objectif est bien de comprendre d’où viennent les idées qui vont justifier que l’on massacre ici et que l’on déculture là. Dans quoi s’ancrent les décisions criminelles qui « renvoient à l’âge de pierre » l’Iraq ici (sic. un néoconservateur stratège américain) et que l’on jettent sciemment les uns contre les autres les pays de l’Est, là.

                Il convient de comprendre également pourquoi on nous bassine avec 1789, les « Lumières » (tamisées ?), l’idéal républicain et la religion laïque. Et avant que certains commentateurs me taxent d’anti ceci et de complotiste (très tendance), de grâce LISEZ, LISEZ et LISEZ encore, beaucoup et sur les sujets essentiels.

                A la lumière de ces nombreuses lectures, d’auteurs contemporains mais aussi d’antan, on finit par saisir avec pertinence pourquoi la phase finale de destruction de l’Occident et de ses 2000 ans d’Histoire leur est nécessaire et en quoi consiste ce fameux « chaos constructif » dont parle, sibyllins, certains (ir)responsables politiques parmi la caste des menteurs patentés.


                • folamour folamour 18 septembre 15:15

                  Merci Djam, pour allez dans ton sens on vas faire court... Souvent les vidéos ça passe mieux (il y a des informations complémentaires sous les articles pour creuser les sujets abordés)

                  Un repenti de la haute finance luciférienne témoigne : « Si seulement les gens savaient comment fonctionne réellement le monde… »

                  https://www.crashdebug.fr/international/13913-un-repenti-de-la-haute-finance-luciferienne-temoigne-si-seulement-les-gens-savaient-comment-fonctionne-reellement-le-monde

                  Et un message d’espoir (enfin après quelques « difficultés »...)

                  Quand vous verrez Toutes Ces Choses (partie 1 de 4)

                  https://www.crashdebug.fr/diversifion/13874-quand-vous-verrez-toutes-ces-choses-partie-1-de-4


                  Amicalement,

                  f.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès