• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La croisade des médias contre les « fake news » ou quand l’hôpital se (...)

La croisade des médias contre les « fake news » ou quand l’hôpital se moque de la charité !

Voici un sujet qui fait débat et une question clairement posée : faut-il inventer un nouveau délit « d’information mensongère », et dont la cible principale est clairement internet et ses réseaux sociaux. Depuis la loi Gayssot, l’idée de museler les opinions contestataires a fait son chemin. La diabolisation des dissidents par le terme « Complotiste » est une arme qui a fait ses preuves mais dont l’efficacité risque de dépérir de plus en plus et il m’apparaît assez clair que « certains » entendent passer à la vitesse supérieure.

Ceux qui me suivent (peu nombreux mais ils augmentent et je les en remercie) savent que ma principale motivation consiste à combattre les propagandes mensongères, et qui relayent ces propagandes si ce n’est les médias dits conventionnels eux-mêmes ?

Il y a clairement un problème avec les informations sur internet qui est aujourd’hui un véritable fourre-tout mais qui conserve quelque chose d’essentiel : l’indépendance. En effet lorsque moi-même je publie sur mon blog ou sur d’autres sites comme Agoravox, je ne suis soumis à aucune autorité. Les mensonges pullulent sur internet c’est un fait mais pour autant : peut-on se fier aux informations des masses médias ? N’existe-t-il aucune « fake news » divulguées par les journaux télévisés ou les journaux jouissant de subventions de l’État ?

Si internet regorge de mensonges c’est aussi le seul endroit qui rétablit certaines vérités. Quand les médias diabolisent des dirigeants comme Chavez, Assad, Poutine et même le président des États-Unis Donald Trump allant jusqu’à le traiter de débile mental pour servir les intérêts de leurs patrons peut-on parler de « fakes news » ?

Que les choses soient dites, il n’y a aucune intention de libérer le peuple de la parole mensongère mais seulement de faire taire tous ceux qui dérangent ces messieurs les propriétaires des « grands titres ». J’ai déjà écrit sur le sujet et beaucoup en font l’écho sur internet : les médias les plus vendus et les chaines infos appartiennent tous à de grands milliardaires, TOUS ! Alors pourquoi devrions-nous faire confiance à des médias qui appartiennent aux mêmes personnes qui influent et financent les campagnes politiques en fonction de leurs intérêts ? Les exemples de manipulations médiatiques ne manquent pas.

L’autocritique est la seule arme d’autodéfense contre l’information mensongère mais ce qui est sûr c’est que lorsque l’on parle de « fake news » cela ne touche pas seulement internet mais l’ensemble du réseau d’information. Trump en est la victime la plus emblématique mais combien de nos concitoyens continuent de gober ce qu’ils entendent sur BFM-TV en étant persuadé d’être au fait de tout ?

Les dernières présidentielles nous ont montrés à quel point l’influence des médias décide de l’avenir de notre pays et je suis désolé de le dire mais si Trump s’est installé à la maison blanche malgré une diabolisation forcenée c’est aussi parce que l’internet Américain est plus libre que le nôtre.

Cette guerre contre les « fake news » n’est pas un noble combat contre le mensonge mais bien une nouvelle politique décidée et réfléchie pour encore une fois museler toute contestation et là se pose une question : qui va décider de telle ou telle véracité ? Exemple :

J’ai publié il y a peu un article intitulé : « Attaque chimique présumée à Khan Cheikhoun, Bachar el ASSAD condamné par l’Occident sans procès », mais si un organisme était créé pour constater et épingler les informations mensongères en se basant uniquement sur la version officielle pourrais-je être condamné ? Qui peut décider de la vérité, L’A.F.P. ?

Que les choses soient dites des informations mensongères il y en a toujours eu et il y en aura toujours mais les médias conventionnels sont clairement des vecteurs de mensonges, tout comme le sont nos livres d’école. C’est à chacun de ne pas se laisser endormir et influencer. C’est à chacun d’apprendre à ses enfants à penser par eux-mêmes pour que les générations futures ne ressemblent pas au troupeau de moutons que nous sommes devenus. Il va falloir se battre pour que la toile reste un espace de liberté où peuvent s’exprimer les opinions divergentes.

« Ta liberté d’expression s’arrête là où ce que tu dis commence à m’emmerder ! » C.H.

 

Je laisse en lien deux anciens articles toujours d’actualité :

 

http://chroniques-humaines.over-blog.com/2016/05/l-ombre-et-la-verite.html

http://chroniques-humaines.over-blog.com/2016/05/des-reseaux-sociaux-des-infos-et-un-type-qui-se-demande-ou-est-la-verite

Retrouvez moi aussi sur Youtube :

https://www.youtube.com/channel/UCKpctdrmDm3ZkCzveO5v3nw


Moyenne des avis sur cet article :  4.68/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Etbendidon 28 mai 19:17

    Bonjour Chroniques Humaines
    Et oui on a de moins en moins le droit de s’exprimer (meme sur ce site)
    BRAVO pour votre article
    Continuez
     smiley
    Je vois aussi que vous refusez très peu d’articles en modération et cela vous honore
    Vous êtes en congruence avec ce que vous écrivez ici, c’est tellement rare que cela mérite d’être signalé
     smiley


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 28 mai 20:14

      @Etbendidon Merci à vous c’est très gentil et effectivement je laisse tout le monde s’exprimer c’est le principe de l’Agora ! Je n’ai refusé que des articles qui n’en étaient pas en fait (publicité) où qui risque d’entacher l’image du site et d’attirer des plaintes (appel au meurtre...) mais ça je n’en ai pas encore croisé. 


      Merci encore à vous, je vais continuer smiley

    • cevennevive cevennevive 29 mai 12:27

      @Chroniqueshumaines, bonjour,


      Bon article qui aborde, une fois de plus et fort justement, le problème de la liberté de paroles et les effets nocifs de la bienpensance et de l’océan de mensonges et de non dits dans lequel nous baignons.

      Quant aux articles d’AV, je n’ai refusé que ceux qui se composaient d’un titre seulement, avec référence à un site où l’on pouvait lire l’article... Le summum de la désinvolture.

      Si nous aimons Agoravox, c’est bien parce que nous y trouvons toutes sortes de pensées, d’orientations et de jugements. Personnellement, je n’aimerait pas y trouver le chemin de la pensée unique.

      Bien à vous.


    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mai 19:56

      @cevennevive Je suis entièrement d’accord avec vous, merci beaucoup et continuons de nous battre pour Agoravox et notre liberté d’expression. 


    • Nowhere Man 28 mai 21:52

      « La liberté consiste à faire tout ce que permet la longueur de la chaîne. » (François Cavanna)



      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 mai 22:20

        Voyez-vous,
        j’y vois aussi la possibilité de limiter les protestations sur internet et de détourner la lutte, qui pourrait se porter dans le réel (grève, etc.), aux seules contestations virtuelles. Ce qui est déjà bien « canalisé » pour le moment ^^


        • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mai 19:57

          @bouffon(s) du roi tout à fait d’accord. Merci


        • Dom66 Dom66 29 mai 11:41

          Bonjour l’auteur,

          Merci pour cet article, effectivement BRAVO, que ça m’a fait plaisir de le lire, tout est dit.

          Vous avez cité les mensonges sur la Syrie, il y en d’autres organisés par TOUS les médias principaux occidentaux..exemple sur l’Ukraine, sur les 777 de Malaysia Airline, les casques blancs en Syrie etc.

          Mais il y a tout aussi grave, qui est le mensonge par omission. Enfin je pense que Internet rend nos dirigeant malade, et qu’en France nous perdons petit à petit nos libertés.

          Je me demande ce qui ce passe dans la tête de nos « journalistes » ! On ne va pas me faire croire qu’ils ne savent pas qu’ils mentent, et ne disent pas la vérité !

          Pour moi ce sont une bande de fumiers.

          Anecdote : « Pue Jadas » aux infos…..

          -Perte de liberté en Turquie Erdogan fait fermer deux télévisions d’opposition » ceci dit avec sa tronche de lèche bottes ……. J’ai pensé...combien de télé d ‘opposition en France ?


          • cevennevive cevennevive 29 mai 12:15

            @Dom66, bonjour,


            Ce matin encore sur Fr.Inter, Bernard Guetta a employé l’expression odieuse : « le boucher de Damas »... Pauvre journaliste croulant et baveux.



          • Ruut Ruut 29 mai 12:39

            @Dom66 combien de télé d ‘opposition en France ?

            Réponse 0
            C’est sur les médiats étrangers que nous avons une vision plus nuancée et moins affirmative ou des fois lors d’émissions avec des invités qui des fois se lâchent en direct.

            Mais le JT sur toutes les chaînes en France c’est un parfait copier collé avec souvent les mêmes images et commentaires.


          • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mai 20:00

            @Dom66 Merci à vous, il y a deux minutes je viens d’entendre un journaleux évoquer les frappes de la Russie contre les « rebelles » Syriens, c’est scandaleux et il n’y a que nous pour essayer de rétablir la vérité. Merci à vous 


          • Zolko Zolko 29 mai 13:28

            @ l’auteur : vous enfoncez des portes ouvertes, là, non ?


            • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mai 20:02

              @Zolko Certes mais c’est un mal nécessaire. smiley


            • lloreen 29 mai 13:42

              La propagande servie par les médias est si outrancière que de plus en plus de gens s’en détournent.

              La « journaliste » Mika Brzejinski, fille du criminel contre l’humanité défunt du même nom apporte la preuve sur un plateau que ces imposteurs ont pour seul rôle de manipuler les opinions publiques.
              https://francais.rt.com/international/34404—medias-controler-gens-trump-msnbc

              Le journaliste Udo Ulfkotte avait d’ailleurs déjà révélé que la CIA contrôlait tous les médias et cette révélation lui a coûté la vie. La fille du criminel Brzejinski ayant d’ailleurs travaillé de concert avec son père, l’instigateur d’ al CIA-da...
              https://lesbrindherbes.org/2017/01/16/deces-de-udo-ulfkotte-ce-journaliste-qui-a-denonce-la-manipulation-des-medias-par-la-cia/


              • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mai 20:03

                @lloreen
                Merci pour ces précisions 


              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 mai 13:48

                La France qui avait dissimulé mes écrits tout en développant la plus grande entreprise de la désinformation est devenue une NATION CLANDESTINE !



                • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mai 20:04

                  @Mohammed MADJOUR smiley


                • Elliot Elliot 29 mai 14:10

                  Je pense qu’en cette période de jansénisme politique, où le comportement de chacun est ausculté par d’autres à l’affût du moindre faux pas, on ne donne un nom américain à un concept qui est né avec la politique et pour lequel existe une kyrielle de mots français qui expriment la même idée : mensonges, manipulations, propagations tendancieuses de nouvelles fallacieuses, propagande où l’on pèche par omission, détournements sémantiques très à la mode où l’on utilise les arguments d’un autre en le dépossédant de la paternité.

                  Ces soubresauts sont vieux comme le monde mais maintenant l’Internet permet une diffusion qui peut devenir exponentielle et se modifier en chemin corrigée ou trafiquée.
                  Ajoutons qu’effectivement les Autorités en se substituant à des personnes compétentes pour dire le vrai, le juste et le droit étouffent certains débats et suscitent par leur attitude souvent donnée en gage à des groupes influents les interprétations les plus diverses voire franchement délirantes.

                  Si la question se posait d’interdire les fausses nouvelles, par quels moyens ? surgirait alors le thème extrêmement chatouilleux pour nombre de citoyens de la liberté d’expression.

                  De tout temps la polémique verbale a été nourrie par les interprétations volontairement caricaturales des positions des personnes à abattre, c’est d’ailleurs le BA Ba de l’échange politique qui se fait rarement à fleurets mouchetés et souvent à coup d’invectives.

                  Avant la guerre de 40 les hommes politiques et les courriéristes dans les journaux n’avaient guère de ces pudeurs de gazelle pour reprendre l’expression de Jean-Luc Mélenchon qui sait, lui, les dépasser pour le plus grand bonheur de ses supporteurs car c’est aussi un gage de fidélité à ses engagements.

                  Il est de bon ton pour celui qui se sent agressé par une « fake news » de forcer sur l’indignation et de répliquer ou susciter la contre-attaque sur le même registre.

                  Mais honnêtement ça intéresse encore qui ?


                  • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mai 20:16

                    @Elliot
                    Le problème selon moi c’est que les élites ne visent pas réellement les « fausses nouvelles » dont ils nous abreuvent eux-mêmes mais bien encore une fois de museler la contestation en décidant pour tous ce que sera la vérité. Il y a déjà des lois interdisant les contradictions sur certains sujets. Merci à vous.


                  • philippe baron-abrioux 29 mai 16:44

                    @ l’auteur ,

                     Bonjour ,

                     pendant ma scolarité , les enseignants de Lettres nous proposaient parfois comme travail un « commentaire de texte » .

                     ce type de devoir était considéré comme le plus facile , selon moi ,faussement .

                     un écrit qui développait une thèse , des idées , faisait état d’un projet ou racontait en quelques lignes une histoire dont il nous fallait comprendre l’intérêt ou le but poursuivi par l’écrivain .

                     est il impossible de mettre par écrit les « news » (je préfère nouvelles ou actualités ) , de les soumettre à nos chères têtes blondes et de les laisser exercer leur sens critique pour qu’ils se livrent à un travail de recherche pour débusquer le vrai du faux ?

                     l’immédiateté de la diffusion des nouvelles audio et ou audiovisuelles , les mots s’enchainant (avec le biais des traductions ) les uns après les autres , souvent choisis avec soin, non pour un souci de précision mais pour permettre des interprétations souples (et donc fausses ou mensongères ) , ne permet pas faute de temps d’en percevoir clairement le message et le contenu réel ainsi délivré .

                     on n’en retient le plus souvent que quelques mots que l’on essaie de remettre dans l’ordre où ils ont été prononcés , en faisant effort pour retrouver le contexte , la phrase introductive ou explicative , fabriquant une chaine de mots aussi peu fiable que possible mais pourtant composée de mots réellement entendus en toute bonne foi .

                     la presse papier permettait ce temps d’examen critique et les intentions cachées derrière les mots apparaissaient si ce n’est à la première mais sans doute à le seconde lecture .

                    le « subliminal » est devenu la règle et ses utilisateurs y ont acquis une indéniable expertise .

                     peut être ce type de travail proposé dans un cadre scolaire permettrait il d’ouvrir les yeux sur un temps plus long qu’un clignement d’oeil ou d’ouvrir les oreilles sur ce qui ne serait plus un flot continu de paroles pour avoir une perception plus fine du contenu du support choisi ?

                     j’en vois les dangers (manipulation politique ) mais aussi l’intérêt pour les futurs citoyens qui cesseraient peut être de relayer ,sans forcément mauvaise intention, n’importe quelle nouvelle qui en quelques secondes circulera à travers la planète quitte à ajouter encore un peu de trouble ou de fureur là où le calme et le pondération seraient de mise .

                    propos de vieux c.. ,sans doute ,(je m’y attends ) , mais peut être utiles ,sait on jamais ? .

                     bonne fin de journée !

                     P.B.A

                     


                    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 29 mai 20:13

                      @philippe baron-abrioux Vos propos sont tout à fait cohérent et évidemment que si le travail éducatif était correctement fait en amont la manipulation serait plus difficile. Malheureusement nos élites le savent et les programmes sont prévus en fonction. Merci à vous.


                    • Xenozoid Xenozoid 29 mai 20:00

                      c’est le nouveau reality show de demol


                      • jack mandon jack mandon 4 juin 13:04

                        Le « ferme ta gueule » du communisme avait le mérite d’être vrai.

                        Le« cause toujours » de la pseudo-démocracie n’a plus cours depuis longtemps.

                        Excellent article évidemment

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès