• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Démocratie mondiale est inéluctable

La Démocratie mondiale est inéluctable

Nous vivons une époque clé de notre Histoire. Internet, qui est, selon moi, notre plus grande révolution intellectuelle, permet l'interconnexion en temps réel, la diffusion et la disponibilité immédiate des savoirs et l'explosion des interractions entre les individus. Il ouvre donc tout un champ de perception, comme une nouvelle habileté de l'Humanité, un nouveau sens collectif. Et étant donné que la situation est catastrophique sur bien des plans, et que les médias de masse, pour bien des raisons, échouent magistralement dans leur rôle de 4ème Pouvoir, cela pousse les peuples à se "réinformer". C'est à dire à utiliser l'outil providentiel qu'est Internet pour échanger les points de vue, débattre, essayer de comprendre la situation actuelle et trouver des solutions. En fait, Internet, couplé à un monde de merde, c'est la plus grande fabrique à citoyens de l'Histoire...

Et ce constat me semble évident à faire : regardez comment nos opinions ont évolué ces dernières années. Je pense que le basculement idéologique a vraiment été enclenché par les révélations de Snowden. C'était certes un secret de Polichinelle, mais pas n'importe quel secret non-plus, et c'est à partir de là, je crois, que les masses ont pu commencer à envisager que l'Empire, pour reprendre cette terminologie polémique, est prêt à tout pour accroitre son pouvoir et contrôler les peuples.

Aussi, ces dernières années, nous avons pu assister à une forte accélération des dérives de nos pouvoirs. Dérives qui avaient été anticipées par bien des gens, allant de certains auteurs SF dotés d'une clairvoyance certaine, à de nombreux intellectuels et citoyens qui ont tenté de nous mettre en garde sur les dangers de la direction qu'on a prise. Utilisation éhontée du 49.3, Orwellisation de nos médias (le Décodex et la réaction des journalistes mainstream qui, au lieu d'exprimer leur indignation, au risque de perdre leur job, saluent l'initiative et jouent le jeu)... Il y a, à vrai dire, tellement de dérives et de masques qui tombent qu'il est inutile de développer davantage l'idée dans cet article : des milliers d'autres le font en continu depuis des années.

Il y a donc un gigantesque mouvement qui s'opère, une révolution de fond dont l'inertie est plus forte que tout. Les peuples deviennent petit à petit des Citoyens, car ils sont dégoûtés de la tournure des évènements, cherchent à comprendre la situation et à s'investir pour défendre les causes qu'ils croient légitimes. Tout ça, en réaction face à la peur d'un lendemain dystopique. Alors, bien sûr, nous sommes plus divisés que jamais. Mais nous sommes aussi sur le point de comprendre pleinement que ces divisions ne sont pas le fruit du hasard.

En effet, les personnes au pouvoir ont de tous temps cherché à sécuriser leurs places, et pour cela, il faut... diviser pour mieux régner. Y a pas de secret, c'est vieux comme le monde. Le pire, c'est qu'on le sait tous, mais jusqu'à présent, on a continué de se prendre au jeu. A mon avis, c'est parce que nous sommes dans une Société du spectacle qui nous endoctrine notamment dans le culte de l'égo, et donc qu'on se sent exister en défendant nos opinions corps et âme. Et sans forcément prendre le temps d'écouter les autres, en particulier ceux qui pensent différemment.

De plus, on continue de tomber dans le piège sournois des médias dominants : ils mettent en avant les tranches de populations qui confortent l'idéologie qu'ils veulent propager, ils utilisent des sondages facilement orientables (merci le paradoxe de Simpson) qui visent à nous manipuler via le biais de confirmation. Alors bien sûr, en voyant tout ça, et en constatant que partout, en particulier sur Internet, les opinions partent dans tous les sens et que personne ne s'accorde, on a tendance à croire que "les gens sont des moutons". Mais si c'était vraiment le cas, il n'y aurait pas toute cette indignation populaire, pas d'abstention massive aux élections, pas autant de débats passionnés, etc... Alors certes, on continue de tomber dans certaines manipulations spécifiques, mais l'essentiel est là : les moutons en ont marre, ils s'informent (Salut Benji !). Le peuple Français sort petit à petit de sa torpeur, de sa condition de "peuple de veaux". De plus, malgré l'apparent acharnement des élites à vouloir instaurer le règne de l'Idiocratie, de plus en plus de personnes développent une critique forte et intelligente de nos dérives sociétales. Il y a ceux qui s'offusquent et ne comprennent pas le message, et il y a les autres, qui semblent bien plus nombreux et c'est rassurant. Et il y a Google, Facebook, etc. qui censurent. Ce qui conforte la dérive orwellienne de nos médias, y compris de ceux du net.

Il nous suffit maintenant d'un déclic pour l'union. Je pense qu'on peut faire de nombreuses analogies entre l'Humanité et l'Individu. Parfois, les personnes profitent d'un déclic pour évoluer radicalement, alors pourquoi il n'en serait pas de même pour l'Humanité ? La Théorie du 100ème Singe, par exemple, qu'elle soit scientifiquement valide ou pas, me semble très pertinente. Ou encore, c'est un peu comme si nous étions tous des flocons de neige qui, par des conditions météo particulières, s'agglutinent en formant une grosse corniche qui surplombe toujours plus le vide, jusqu'au jour où le flocon fatidique (le "100ème Singe"), vient se poser puis fait basculer cet ensemble, et provoque une avalanche. Nous sommes donc, je le ressens, et je ne suis clairement pas le seul, sur le point d'accueillir ce flocon fatidique...

L'avalanche, le déclic de l'Humanité, ça peut être le candidat surprise François Asselineau, qui, porté par ses militants de l'UPR, qui y ont cru depuis longtemps, va enfin voir les portes des grands médias s'ouvrir à lui. Il va enfin pouvoir débattre avec les autres candidats "mainstream", ce qu'il réclame depuis des années. Un grand nombre de Français va enfin le découvrir, et ils seront frappés par son intelligence, sa culture, sa bienveillance, son intégrité sans équivalant dans le paysage politique français, et surtout son désir ardent de rétablir la Démocratie (ou plutôt de l'établir ? Enfin, ce n'est pas le sujet). Ce sera la preuve concrète que notre Salut vient d'Internet, et ça rendra officiellement obsolète une bonne partie de la caste politico-médiatique actuelle.

Il va, au long de ses débats et temps de parole, redonner espoir aux Français, en leur montrant un nouveau visage de la politique, à mille lieues des scandales et des débats superficiels où la rhétorique et la calomnie règnent. Il va convaincre le peuple que la première chose à faire est de sortir de l'UE, en expliquant ce qu'elle est. Ca fait 10 ans qu'il y travaille, à travers ses nombreuses vidéos et conférences, et le moins que l'on puisse dire, c'est que ça porte ses fruits, puisque ses thématiques sont de plus en plus reprises par les autres candidats, et que l'UE semble vouée à disparaitre très prochainement. Alors autant que ce soit la France qui lui assène le coup de grâce avec un Frexit en bonne et due forme, en l'activant donc directement grâce au fameux Article 50 du traité sur l'Union Européenne, le seul moyen légal de sortir de ce bourbier.

Bien entendu, ses adversaires, ses contradicteurs ainsi que les journalistes totalement soumis au Système vont continuer à nous rabâcher que la sortie de l'UE, c'est le fascisme, l'isolationnisme, le retour au Moyen-Age, les heures les plus sombres, etc. Mais franchement, qui croit encore en ces gens ? Ils ont passé ces dernières années à se discréditer en continu, à provoquer l'indignation globale par leur mépris du peuple, et à appuyer les politiques intolérables de nos dirigeants ? Mais que fout encore ce putain de BHL dans nos médias, sérieux ? Peut-être que si ces gens-là n'avaient pas porté à bras-le-corps cette idéologie atlantiste, ce nouvel ordre mondial de merde, le peuple Français aurait manifesté en masse son refus à ces "guerres humanitaires", et on aurait peut-être pu éviter des centaines de milliers de morts dans ces pays, et les quelque 250 dans le nôtre via le terrorisme. Au lieu de ça, on a continué à se diviser comme des cons sur des questions superficielles. Il y a eu une énorme ingénierie sociale, une machine jouant sur tous les tableaux, pour provoquer notre consentement à toutes ces horreurs. Internet nous permet de comprendre ce genre de manipulations. Alors à force de prendre les Français pour des cons, ils se rebiffent, et on va pouvoir le constater lors de ces prochaines semaines.

Je pense donc qu'on va assister à un raz-de-marée Asselineau, il va faire un "méga-buzz", une si grande partie des Français va se reconnaitre en lui qu'il va même, à mon avis, être élu dès le premier tour. Ca peut paraitre fou ou complètement naïf, mais je me fie à mon instinct, car jusqu'à présent, sur des sujets comme le potentiel d'Internet et le basculement idéologique qui en résulte, le Brexit, Trump... mon instinct ne m'a pas trop trompé. Internet développe fortement les connaissances, l'esprit critique et la capacité analytique, alors je ne prétends pas être madame Soleil, mais il me semble que certaines directions, certaines issues peuvent être pressenties plus ou moins longtemps à l'avance. Développons maintenant les arguments qui me font croire qu'Asselineau sera élu :

-Il n'est pas sectaire. Contrairement à la plupart des autres candidats qui choisissent et revendiquent leur couleur politique, Asselineau ne se dit ni de droite, ni de gauche. Et ça convient parfaitement à ses électeurs, car il devient évident que cette scission idéologique est un des grands biais de manipulation de nos pseudo-Démocraties. Elles se maintiennent en place grâce à nos divisions, et quoi de plus clivant qu'une étiquette politique ? N'en déplaise à Frédéric Lordon, et comme l'a parfaitement compris le youtubeur Kriss (wow… J'en ai encore des frissons ^^ c'est d'ailleurs cette vidéo qui m'a fait pleinement ressentir la vague Asselineau que je pense imminente), le manichéisme, c'est d’la merde. Il n'y a pas de camp du Bien et de camp du Mal. Bush fils nous avait pourtant mis en garde, en prônant le paroxysme de cette idéologie ("Soit vous êtes avec nous, soit vous êtes contre nous"), et on a bien vu ce qu'a donné cette "guerre contre le terrorisme"... Mais bon, que voulez-vous, les mauvaises habitudes ont la vie dure. Perso, je me sens aussi proche d'un extrême-droite que d'un extrême-gauche, et de tout ce qu'il y a entre les deux et en dehors, du moment que ce soient des gens du peuple qui sont affligés par la tournure des évènements, des gens qui ont peur de l'avenir et qui souhaitent simplement vivre tranquillement. Asselineau est le seul candidat capable de réunir l'ensemble des Français, de tous bords. Soral avait peut-être raison sur certains points, mais sur celui-là, il avait complètement tort (et j'imagine les rageux s'offusquer... mais hey, le manichéisme c'est d’la merde ^^ , et si Soral a subi cette sorte d'inquisition, c'est peut-être pas pour rien, en tout cas je l'ai trouvé performant dans certaines analyses ; qu'il soit hautement critiquable ne change pas le fond, car c'est le propre de l'Homme d'être imparfait, mais ce qui compte réellement, c'est ses idées).

-François Asselineau est le candidat intègre par excellence. S'il y a 54% d'indécis actuellement, ce n'est pas pour rien non plus : les Français en ont vraiment marre des scandales politiques à répétition ; on en arrive à un point tel que c'est le thème principal (voire l'unique ?) de ces présidentielles jusqu'ici. Heureusement qu'il existe des exceptions à la règle. En tout cas, le candidat de l'UPR a un casier judiciaire vierge, il prône d'ailleurs cette condition sine qua non pour intégrer la fonction politique. Sa démarche et sa ligne ne dévient pas depuis 10 ans. Cet homme transpire l'intelligence, la culture politique et historique, mais aussi la droiture, la sincérité, l'intégrité... En bref, l'attirail complet d'un grand chef d'État. Longtemps abandonnées par notre caste politico-médiatique, ces valeurs vont enfin être réhabilitées sous les yeux du peuple Français. D'ailleurs, c'est le seul candidat présidentiable qui ne soit financé que par son propre argent et par les dons de ses adhérents, là où tous les autres ont fait des emprunts et devront rendre des comptes à leurs sponsors.

-Il connait remarquablement bien le Système et ses rouages. A vrai dire, d'autres candidats le connaissent bien aussi, forcément ; cependant, Asselineau, c'est vraiment une tronche, et son intégrité fait qu'il expose les problèmes de la situation, sans détours, contrairement à d'autres qui ne sont pas clairs du tout sur certains sujets clés, par manœuvre électoraliste ou carence testiculaire (alors, bien sûr, il y a plusieurs façons de considérer le Système ; mais je parle là de ce qui est admis officiellement, pas des hypothèses conspirationnistes, dont je suis d'ailleurs friand pour des raisons que j'évoquerai plus bas.)

-Il peut se targuer d'être le candidat ayant, et de très loin, le plus haut ratio de confiance, entre "les électeurs qui le connaissent" et "les électeurs qui votent pour lui". Par exemple, aux dernières régionales, il a fait environ 1%, alors que seulement 2% de la population le connaissait. Et étant donné que parmi les 1% qui n'ont pas voté pour lui, certains l'ont fait, j'imagine, parce qu'ils voulaient soutenir un candidat mieux coté ou pour faire barrage contre un autre... Bref, Asselineau possède des tas d'arguments implacables, sa capacité persuasive est sans égale, puisqu'il dit enfin ce que les autres ont toujours voulu nous cacher. Bref, quand une pépite d'or tombe du ciel sous nos yeux, on change pas de trottoir, on se baisse, on la ramasse, et on affiche un sourire jusqu'aux oreilles !

-Il faut donc absolument sortir de l'UE, au plus vite. Peut-être que beaucoup de Français ne partagent pas encore cet avis, mais ils ne se sont probablement pas réellement penché sur les origines de cette construction, ses buts profonds, et sa réalité. Ils croient encore que l'UE a été construite pour le bien des peuples, ou même qu'elle est réformable... Nous pouvons remercier encore une fois les médias pour leur travail d'endoctrinement, ça a fonctionné un bon moment mais... Internet quoi. Perso, ça fait 6 ans que j'y passe le plus clair de mon temps, et j'étais déjà convaincu de l'arnaque Européenne avant de découvrir ce candidat providentiel, il y a 2 ans. Le fait qu'il ait été aussi clairvoyant et qu'il n'ait jamais dévié depuis 10 ans sur ces sujets, et ce, malgré les railleries, calomnies et censures quasi-constantes, ça va fortement influencer les électeurs lucides à voter pour lui. D'autres candidats ont adapté leur ligne politique à ce basculement idéologique, et donc font semblant de s'ouvrir à l'idée d'un Frexit, mais bon, pour ne prendre que deux exemples, Marine Le Pen n'est pas claire du tout à ce sujet (et de toutes façons, pour bon nombre d'entre nous, elle pue la soif de pouvoir, c'est peut-être pas pour rien qu'elle a jeté son père comme un malpropre et tenté d'embrasser le sionisme et la franc-maçonnerie) et Mélenchon trompe de moins en moins les électeurs avec son "L'Europe, on la change ou on la quitte". Son « Plan A/Plan B » qui sent l'arnaque à plein nez est magistralement débunké par les youtubeurs Trouble-Fait et Penseur Sauvage. De plus, bien que je comprends l'enthousiasme des Insoumis et les craintes légitimes des Frontistes, Mélenchon et Le Pen sont beaucoup trop clivants. Si d'aventure l'un des 2 venait à être élu (et ce sont, à mon avis, les seuls candidats "mainstream" à en avoir le potentiel) au-delà de la continuité dans l'inaction, les tergiversations et l'acharnement sur des conséquences en ignorant les causes, la France resterait totalement fracturée. Un pays ne se redresse que quand son peuple est uni.

-Les Insoumis, notamment, reprochent beaucoup à Asselineau de ne pas mettre suffisamment en avant les questions écologiques. Or, comme il l'explique dans cette "Thinkerview", il ne s'agit pas de répondre à des questions aussi brulantes que celles de l'énergie et de l'écologie en imposant un programme déjà établi aux Français. Ce serait un gros manque de réalisme, et à vrai dire une irresponsabilité flagrante. Ce qu'il propose, et je suis totalement partisan de cette méthode depuis des années, c'est de provoquer dès le début un mouvement d'information et de débats publics, diffusés à la télévision et sur Internet, réunissant nombre d'experts de tous bords, puis, au bout de 6 mois, de soumettre les électeurs à un référendum pour qu'ils choisissent leur voie, avec un vote validé à partir de 75% je crois. Pour ce genre de questions cruciales, il faut impérativement appliquer ce genre de procédé démocratique avancé, les enjeux sont trop importants et vu que c'est le peuple qui, au final, assume et subit pleinement les répercussions négatives des politiques énergétique et écologique, alors c'est au peuple de décider en toute connaissance de cause. Par extension, personnellement, je prône l'élargissement de ce programme à un bon nombre d'autres questions (dont notamment l'éthique scientifique - cessons de laisser des irresponsables mettre notre vie en péril, labos pharmaco, intelligence artificielle, industries détraquant la Nature et notre santé, expériences de pointe potentiellement désastreuses comme "Starfish Prime", etc... la liste est malheureusement beaucoup trop longue, et je ne parle pas de l'éventuelle "Guerre secrète contre les peuples" de feue Claire Séverac). Nous devrions lancer une, voire plusieurs chaines TV consacrées uniquement à ça ; et Internet, ce héros des temps modernes, serait peut-être l'outil idéal pour structurer et encadrer cette vague d'informations, de débats et de choix démocratiques.

-La caste dominante à un poulain, et c'est Macron. Tout est mis en œuvre pour faire passer ce candidat du vide pour l'homme providentiel. Cependant, comme on a pu le constater avec le Brexit et pour Trump (mais aussi avec le référendum constitutionnel de 2005, même s'il n'y avait pas une telle unanimité médiatique à l'époque, c'était déjà une belle preuve d'émancipation populaire... bien qu'on ait fait de la merde 2 ans après en élisant Sarko, et je plaide coupable vu que j'ai voté pour lui... ça m'a servi de leçon), on vit dans une période de grande réactance populaire. Quand la machine médiatique s'emballe pour un candidat, on a de plus en plus le réflexe pavlovien de considérer que c'est Kloug. Encore plus quand des sites "conspis" sérieux soulèvent des lièvres, dont Les-Crises d'Olivier Berruyer (sa pertinence est fortement appuyée par le Décodex, le dernier espoir du monde libre pour protéger les âmes sensibles du fléau des fakes-news). Tiens donc, de grosses incohérences sur la déclaration de patrimoine de Macron ? Un banquier d'affaires qui ne sait pas compter ? C'est pas banal. En tout cas ça n'a pas eu l'air d'intéresser les médias de masse, eux d'habitude si prompts à lancer des scandales sur les autres candidats politiques. Bref, je crois bien que ce bon bougre estampillé Rotschild ne dépassera pas les 5%, mais je crois surtout que, comme expliqué plus haut, ce genre d'unanimité médiatique pour du Rien (la continuité de la politique des riches, c'est la chute, c'est le peuple et notre potentiel vital qu'on continue de vider), ça pousse les gens à se poser les bonnes questions. J'ai foi en notre intelligence individuelle et surtout collective, j'ai foi en l'Humain, et Asselineau va répondre, j'en suis persuadé, à de nombreuses questions que se posent de plus en plus d'électeurs.

-L'Humanité semble répondre à des mécanismes universels. Le déroulement des évènements et de nos comportements est comme soumis à une grille invisible, celle de la matrice dans laquelle on vit. Après tout, Dieu et le Hasard n'ont-ils pas en commun l'hermétisme de leur nature, et/ou l'aspect à priori indémontrable de leur existence ? Je glisse ce hors-sujet car contrairement à ce qu'essaient de nous faire gober depuis toujours les dirigeants, pour des raisons évidentes, l'Humain a une forte volonté d'union. On ne se l'avoue peut-être pas, mais nous aspirons tous à la paix, à la fraternité et à la célébration collective. On peut retrouver cette volonté instinctive un peu partout d'ailleurs (la ferveur dans les stades, le deuil national des Charlie, les fou-rires contagieux... le simple fait d'échanger un sourire avec un inconnu). Comme c'est un désir profond, partagé par l'ensemble, et de plus en plus refoulé à cause de l'individualisme provoqué par la Société et la tournure des évènements, l'arrivée d'Asselineau sur les grandes ondes sera pour nous l'opportunité de parvenir à cette union collective hétéroclite. En fait, et c'est ce que semblent avoir toujours redouté nos élites, dès que ce mouvement s'enclenchera (et c'est peut-être déjà en train de se produire ?), rien ne pourra l'arrêter, et il s’étendra à bien d'autres pays, dont les populations partagent nos peurs, nos souffrances, voire pire, du fait de la terrible misère et des guerres qui les affligent. L'Humanité en a marre des guerres, des injustices et des divisions. D'autant plus que c'est pas les peuples qui provoquent tout ça, c'est ceux qui les gouvernent. Aussi, outre cette volonté naturelle d'union, il y a aussi notre appel du cœur à l'optimisme. L'Humanité souffre dans sa globalité, et en France on n'y coupe pas car on est oppressé par une énorme chape de plomb, un ciel sans soleil engendrant l'asphyxie de notre joie de vivre. Et comme l'optimisme est contagieux, car c'est une onde positive intrinsèque à l'Amour, et qu'il va percuter les populations aux espoirs moribonds, très nombreuses seront les personnes qui se sentiront irrésistiblement attirées par le flux implacable que je décris, et vont ainsi se sentir revivre en plongeant dedans.

-De toutes les personnalités du patrimoine politique et historique français, Charles de Gaulle est sûrement celui qui nous rassemble le plus. Nombreux d'ailleurs sont ceux qui s'en réclament, pour faire vibrer la corde mémorielle et rameuter des électeurs. François Asselineau, lui, est le candidat qui lui rend parfaitement hommage. Il sera son digne successeur (je ne parle pas du "roman national" ; on peut polémiquer sur tout ; je parle du Symbole et du potentiel de rassemblement qu'il représente). Il compte notamment réintégrer dans notre constitution le crime de Haute Trahison et celui du Complot contre la sureté de l'Etat (éléments que De Gaulle avait judicieusement placés dans la constitution de sa Vème République, et qui ont été supprimés en 1993, juste après la ratification du traité de Maastricht, et en Février 2007, juste avant l'élection de Sarko). Y'en a un qui va peut-être enfin arrêter de se retourner dans sa tombe.

-Nos Démocraties sont des fascismes déguisés : il apparait de plus en plus évident aux yeux des masses qu'elles n'ont rien de démocratique. On est plutôt dans un totalitarisme féminin, un peu comme dans "Le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley. C'est à dire qu'on est endoctriné dès le plus jeune âge, via la transmission des barrières psychologiques et culturelles par l'éducation parentale, le conformisme moral et intellectuel avec l'école républicaine, et puis les médias, les politiques et tout le reste de cette ingénierie sociale qui vise à nous faire croire justement qu'on est dans le camp du Bien, et qu'il est légitime d'instaurer la Démocratie dans le camp du Mal (Enfin... pas au Qatar ni en Arabie Saoudite, hein, parce que... euh... hein ! Et puis même qu'Israël c'est la plus belle Démocratie du monde, d'abord... :x). Mais Internet, toujours lui, permet aux masses de découvrir le fort machiavélisme dissimulé derrière ces idéologies a priori positives. Ils ont très bien su nous manipuler via notre fibre Humaniste, mais comme on comprend dorénavant l'arnaque, et comme il apparait toujours plus évident que le pouvoir mène à la corruption et à la compromission morale, et que tous les peuples qui se laissent gouverner légitiment toutes sortes de dérives plus ou moins volontaires (immigration massive pour anéantir la lutte des classes, semer le chaos et provoquer le Choc des Civilisations ; l'ère de l'Anthropocène qui nous conduit à la 6ème extinction massive des espèces et donc à la destruction de notre vaisseau-mère ; technologies de pointe en roue-libre qui peuvent devenir des épées de Damoclès au-dessus de nos têtes... ), on comprend petit à petit que seule une vraie Démocratie mondiale peut nous éviter de percuter le mur vers lequel on se dirige à pleine vitesse. Bien sûr, beaucoup de gens ont perdu foi en l'avenir et nous pensent déjà foutus, mais la majorité garde espoir, et il est de notre devoir de tout mettre en œuvre pour redresser la barre. La nécessité d'établir de vraies Démocraties devrait nous sauter aux yeux. A ce titre, il n'y a, à ma connaissance (assez superficielle en ce qui concerne l'éventail politique actuel), que deux candidats qui prônent un rétablissement Démocratique : Jean-Luc Mélenchon, et son formidable mouvement de France Insoumise, et François Asselineau et son UPR. Comme il me semble évident que Mélenchon, pour les raisons évoquées plus haut et bien d'autres que je ne vais pas développer ici car je considère que les Insoumis, d'abord grisés par l'optimisme émanant de leur mouvement, vont finir par ouvrir les yeux... Enfin bon pour moi Mélenchon n'est clairement pas l'homme de la situation. Bref, je crois que dans les prochaines semaines, nombreux seront les Indécis, les Insoumis, les Frontistes, etc. qui rejoindront nos rangs, en se laissant porter par cette union populaire qui me semble mécanique, inévitable, et qui nous donnera des frissons tant ce sera beau à vivre.

Et si je parle essentiellement de la France dans cet article, ce n'est pas uniquement parce que nos présidentielles approchent, mais c'est aussi parce que notre pays a une aura internationale particulière, celle de la Révolution, des droits de l'Homme, de la Démocratie, et bien sûr, de la Liberté, de l'Égalité et de la Fraternité. Bon, c'est sûr que depuis des années, notre aura internationale, c'est plutôt fromage qui pue, grèves continues, drapeau blanc et peuple de merde. Mais osef, merci Chirac et de Villepin, car mieux vaut ça qu'avoir le sang d'1,3 millions d'Iraqiens sur la conscience (principale raison du French Bashing, même si on peut dire qu'on n'a clairement pas redoré notre blason ces trois dernières années...). En tout cas, je suis un patriote à haute teneur en chauvinisme, alors je trouverais ça formidable que l'élan démocratique mondial inéluctable que je pressens soit porté par la France d'Asselineau. Après tout, 2017, c'est l'année du Coq !

 

     * * * 

Voilà. J'aurais beaucoup d'autres choses à dire, mais je ne voudrais pas trop accaparer votre temps. Cependant, je dois ajouter quelques éléments secondaires pour compléter ma thèse :

Je prends bien sûr le risque de me tromper totalement sur l'avenir : après tout, comme le pessimisme fait le buzz ces dernières années, de terribles évènements pourraient toujours empêcher l'élection d'Asselineau ou le déroulement de son mandat. Mais je ne préfère pas penser à ces évènements, d'autant plus que j'aime croire qu'il y a un sens à l'ensemble : je trouverais ça totalement incohérent qu'au moment fatidique où l'Humanité semble sur le point de s'unir et de parvenir à son émancipation, des évènements bouleversants, cataclysmiques, naturels ou provoqués volontairement par l'Homme, nous privent de ce dénouement. Tout dépend comment on voit le monde, j'imagine...

Et quand bien même je me tromperais quant au potentiel rassembleur d'Asselineau, s'il ne venait pas à être élu, ça ne change rien à ma thèse finalement, vu que l'autre président décevra fatalement ses électeurs (enfin, c'est mon avis. Là aussi, j'ai pas mal d'arguments pour étayer cette thèse, mais bon...). Cela retarderait notre émancipation, ce qui serait très dommageable au vu de la situation actuelle, mais ça amplifierait forcément notre volonté de nous prendre en main. Plus vite nous retrouverons notre souveraineté et initieront la marche Démocratique, plus vite nous pourrons stopper l'hémorragie de vitalité et donc de chances de rebondir parfaitement sur les innombrables méfaits provoqués par l'immaturité de l'Humanité.

Aussi, une éventualité dont j'estime la probabilité comme astronomiquement faible, mais qu'on ne peut écarter totalement : si d'aventure Asselineau se moque de nous et compte faire comme les autres une fois élu, alors ce serait un énorme coup dur pour nous, moi le premier, mais là aussi, ça ne serait qu'un gaspillage de temps, étant donné que ce serait un échec sur lequel nous saurons rebondir, car le basculement démocratique et notre citoyennisation nous poussent fatalement à comprendre qu'on doit se gouverner soi-même, et qu'on doit arrêter de se réfugier derrière des leaders. Je précise juste que malgré ce que je viens d'écrire à l'instant, il est tout à fait cohérent de porter Asselineau au pouvoir, pour les nombreuses raisons évoquées dans cet article, et aussi parce qu'on ne passe pas d'un claquement de doigt du totalitarisme féminin dans lequel on vit à une vraie Démocratie telle qu'on est nombreux à la fantasmer. Pour l'instant, nous avons besoin d'un leader pour nous unir, et la structure du monde politique nous impose ce format, mais demain, avec ou sans Asselineau, on sera tous des leaders (enfin, tous ceux qui voudront participer à la construction démocratique, il ne s'agit pas non plus de forcer tout le monde à mettre les mains dans le cambouis, car l'Humanité a mille visages, et certains n'ont pas la fibre pour ces choses-là... d'où la contre-productivité de l'obligation de voter par exemple).

Dans un autre registre : je parlais tout à l'heure du conspirationnisme. J'y ai chopé ma carte d'adhérent en 2011, depuis que je suis devenu convaincu que la Version Officielle du 11 Septembre 2001 est toute pourrie ; et l'ersatz de débat démocratique autorisé par nos médias et politiques m'a clairement indiqué qu'il y a un très gros problème. Dès lors où on se pose des questions légitimes sur ce genre de choses, on devient officiellement complotiste, donc bon. Ça a été ma "pilule rouge", comme pour de nombreuses personnes. On a souvent reproché à Asselineau de faire du complotisme, mais le déroulement des évènements a validé ses théories, et il base toute son argumentation sur des faits, vérifiables par tous. Le "reductio ad complotismum" est une façon exécrable de clore le débat. C'est navrant que ça ait autant fonctionné, et qu'aujourd'hui encore, des tas de personnes aient peur du conspirationnisme. Alors que, selon moi, on est tous conspirationnistes. Peu importe si c'est un mot à connotation péjorative, autant l'embrasser et faire la nique à nos manipulateurs, bordel ! D'ailleurs, Coluche était conspi ! Lui aussi il avait sa carte membre, bien avant que le complotisme devienne mainstream... Un vrai hipster, ce Michel. Déjà conspi avec son "tous pourris", mais c'est encore plus flagrant quand on écoute ce sketch qu'il aurait enregistré quelques mois avant sa mort "accidentelle"... Alors, certes, on ne croit pas tous à des sociétés secrètes toutes puissantes, à la Terre plate, aux Reptiliens... (et encore heureux, vu que pour empêcher les vraies théories du complot d'émerger dans le débat public, et de les voir avérées par la suite, comme ça l'a été de nombreuses fois jusqu'à présent, il me semble logique que les pouvoirs en place nous noient sous des tas de théories farfelues, ou propagent volontairement celles qui émanent naturellement des gens lambda, afin de pouvoir amalgamer les conspirationnistes sérieux avec les illuminés, et ainsi empêcher le débat et cloisonner nos esprits), mais existe t-il quelqu'un qui croit encore à tous les propos de nos médias et politiques chéris ? Douter est le sel de l'esprit, selon Alain...

De plus, et là, je risque de faire grincer des dents... Quelle est la cohérence de prétendre que le conspirationnisme est une sorte de maladie mentale, alors que nos élites politiques, médiatiques, religieuses... cultivent le secret ? Personne n'ignore la forte collusion entre la Franc-Maçonnerie et les Pouvoirs par exemple (je respecte la FM, la démarche de quête spirituelle et d'échange d'idées me plait en tout cas, mais le culte du secret est anti-démocratique par essence, et vu qu'au sein les loges il y a souvent beaucoup de cooptation et de manoeuvres collusionnelles pour faire du biz... bref les FM devraient être interdits de tout pouvoir politique), tout comme personne n'ignore que nos états ont des tonnes de dossiers secret-défense. Selon John Joseph Loftus, un haut gradé des renseignements américains, environ 30% de l'Histoire nous serait cachée. Difficile de prétendre détenir la vérité sur les déroulements historiques, étant donné qu'une bonne partie des éléments clés nous manquent. Voilà pourquoi nous ne retrouverons notre cohérence qu'avec la Démocratie, une gouvernance des peuples pour les peuples, soutenue par un 4ème pouvoir transparent, et où on en viendra à déclassifier les dossiers et à réviser l'Histoire de A à Z. Si l'Humanité fait la paix, en mode "réconciliation nationale et mondiale", elle cherchera naturellement à comprendre son passé.

Je ferme cette parenthèse avec une petite théorie "métaphysico-conspirationniste" que je me suis faite en parallèle à cette théorie de la Démocratie inéluctable : si Dieu est à l'origine des 3 monothéismes, et s'il est omniscient et parfait, il savait alors très bien ce que ses interventions divines allaient engendrer. Aussi, puisqu'il est le Créateur de toute chose, il a aussi créé le Mal. Peut-être que nous n'avons simplement pas encore réussi à assimiler son message, appuyé notamment par l'œuvre du Christ qui voulait nous faire comprendre que la Politique n'a rien à faire avec la Spiritualité. En d'autres termes, peut-être que le message est "tant que vous serez assez cons pour vous entretuer en mon nom, vous n'irez pas plus loin que le mur sur lequel vous foncez". Peut-être aussi que certaines personnes tout au sommet de la pyramide connaissent la "mécanique de l'évolution" et ont influencé nos Sociétés pour qu'elles finissent par ressembler à de parfaits manuels d'utilisation inversés. Autrement dit, tout le Mal qui nous tourmente aurait pour finalité de forcer l'Humanité à se prendre en main. Le Mal serait donc un mal nécessaire pour notre bien, non pas individuel, mais pour celui de l'Humanité, vu qu'il nous contraint mécaniquement à l'évolution. Je fais l'analogie avec la Fourmi de Langton : on se confronte les uns les autres (Jésus a dit :"je ne viens pas vous apporter la Paix, mais l'Epée"...) jusqu'à ce que, du chaos engendré naisse l'ordre (c'est à dire l'Autoroute de l'Humanité). Ordo ab Chaos. Je ne suis qu'un profane, donc cette théorie peut faire sourire, mais elle me plaît car elle donne justement un sens positif à notre Histoire remplie de tragédies et de manipulations en tous genres.

 

   * * * 

Conclusion : cet article n'a pas pour vocation à tenter d'influencer votre vote. Je ne fais que vous soumettre mon analyse sur la situation actuelle et ma foi en l'avenir. J'espère que vous ne douterez pas de la sincérité et des bonnes intentions de ma démarche. J'avais écrit un article en août de l'année dernière sur AgoraVox, dans lequel je développais mon analyse et mes craintes d'alors. J'avais en réalité déjà façonné la théorie présentée ici, cependant il me manquait comme un biais de confirmation, ce que j'ai obtenu au fil des mois, des évènements, et de l'évolution des mentalités que j'ai cru percevoir notamment sur le net. Je suis heureux de pouvoir partager avec vous mon optimisme, peut-être que je me fourvoie, mais je n'ai plus peur de me ridiculiser, car le ridicule ne tue pas, alors que le silence et l'inaction des gens de bien, si. Alors à nous de jouer, en avant la Démocratie, vive la France et que l'Humanité s'émancipe :)

 

Crédit photo : https://fr.123rf.com/photo_52500298_autoroute-coucher-de-soleil.html

Liens : simpson https://www.youtube.com/watch?v=vs_Zzf_vL2I&t=1s
bêêê http://lesmoutonsenrages.fr/
raptor https://www.youtube.com/watch?v=pAkwRlytjwY
kriss https://www.youtube.com/watch?v=Tmw14dWv_gs
1d6 http://www.lexpress.fr/actualite/politique/elections/presidentielle-les-electeurs-plus-indecis-que-jamais_1881116.html
trouble-fait https://www.youtube.com/watch?v=c2Dm-ahWqOs&t=835s
penseur sauvage https://www.youtube.com/watch?v=nbm4p6zWUp8&t=10s
thinkerview https://www.youtube.com/watch?v=rTCDnKckCiY
kloug https://www.youtube.com/watch?v=KL6d93GQmWQ
fuckloug https://www.les-crises.fr/patrimoine-macron-a-repondu-allez-vous-faire-voir/
méluche https://www.youtube.com/watch?v=S19wIZxe-C8
pensées http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/pensees-sur-l-humanite-et-son-183465


Moyenne des avis sur cet article :  3.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 11 mars 13:09

    Au début, je me demandais où vous vouliez en venir...


    • rogal 11 mars 13:35

      @Jeussey de Sourcesûre
      ..à ce lit, no ?


    • Harry Stotte Harry Stotte 11 mars 13:57

      @Jeussey de Sourcesûre

      « Au début, je me demandais où vous vouliez en venir... » 


      C’est pour ça que j’ai sauté directement au début, mais je peine encore à prendre comment le même Dieu, omniscient et parfait, peut faire caillasser les fiottes dans certains pays et marier les homosexuels dans d’autres...

    • Harry Stotte Harry Stotte 11 mars 13:59

      @Harry Stotte


      « ... à la fin !!! », pas au début smiley

    • Deepnofin Deepnofin 11 mars 19:46

      @Harry Stotte Et bien, j’imagine que si Dieu nous a créé, il a mis un certain potentiel en nous, mais il nous faut de la confrontation pour apprendre à l’utiliser et évoluer ? Les 2 dérives dont vous parlez, sont des signes clairs de la crise d’adolescence de notre Humanité....
      La violence gratuite ( « caillasser les fiottes » ) vient presque toujours, je crois, de problèmes personnels qu’on ignore, ou qu’on ne cherche pas ou n’arrive pas à résoudre. Nos comportements individuels paraissent étranges mais je crois qu’il y a une logique dessous. Et plus le monde tourne de travers, plus des religions par exemple peuvent être instrumentalisées, et plus les « perdus » peuvent tomber dans toutes sortes de travers et provoquer des tas d’horreurs... Mais les « perdus », peuvent tomber ailleurs que dans les religions, ça provoquera des problèmes différents, mais ça restera dla merde...
      Et le mariage homosexuel, c’est juste une manoeuvre de nos élites, dans le cadre du libéralisme libertaire, et aussi pour nous donner un « os idéologique » à ronger, le genre de truc qui va bien occuper, diviser et fanatiser les gens, pendant des années. De toutes façons, dès lors où des trucs dans le genre sont imposés aux gens, que ce soit une avancée sociétale ou un vrai truc de merde, peu importe, ça créera toujours des divisions et des haines, entre les pour, les contre, et les dégoutés de tout ce manège.


    • Hecetuye howahkan howahkan 12 mars 09:15

      @Deepnofin

      Salut, sur pas mal de points je vois bien ton propos, par contre mon ressenti à propos de « crise d’adolescence » ne me parait pas, point de vue seulement , factuel ,juste...

      pour moi nous sommes dans une crise de sénilité, de démence au sens médical etc ....nous fumes il y a longtemps des éveillés, ce que l’histoire fausse moderne veut nous faire croire à tout prix..simplement pour arriver à ceci : demain ce sera génial, même si aujourd’hui c’est la merde...

      les fausses religions utilisent aussi ce même artifice..pourquoi donc ? simple : l’action est dans le présent pas demain, jamais demain...

      nous sommes rendu à un carrefour clair

      coopération, équité, paix, sens , vie

      competition,élimination guerre..non sens souffrance..mort même si le corps à l’air vivant..

      c’est aussi simple que cela..de ce que j’ en vois

      non pas par analyse de la pensée mais .....autrement..

      Notre survie est en jeu comme notre vie aussi.....car j’ai vu, il m’ a été donné de voir plus exactement, comme dans vision et révélation comme dans rêves.. que L’Origine a mis en nous une mécanisme d auto destruction= suicide..si nous continuons à marcher en dehors du chemin..

      ce serait à développer...peut être l’idée d’un autre article..

      je te salue..


    • Deepnofin Deepnofin 15 mars 10:31

      @howahkan Merci énormément pour ton commentaire ! Je te rejoins sur bien des points !
      Ce n’était pas une « crise d’adolescence »... mais une évolution naturelle. Le Tout, c’est la dualité, il faut du négatif pour révéler le positif et ainsi nous faire avancer dans le Présent. Ainsi, en ces temps où les masques tombent et où les gens commencent à comprendre certaines choses essentielles, ou au moins à se poser de grandes questions... nous évoluons, simplement, en suivant la mécanique, la logique implacable de l’Univers.
      Il y a une date butoir, tout est cyclique, et l’approche de ces évènements se fera toujours plus ressentir, nous obligeant ainsi à... nous émanciper ! Je ne me fais plus aucune bile pour l’avenir, car quoi qu’il arrive, on n’a rien d’autre à faire que de profiter de l’instant présent et de tous les plaisirs et bonheurs qu’il apporte. L’essentiel est d’aller dans le sens de son coeur ;)
      Salut à toi l’ami !


    •  
       
       
      « Qui dit Humanité veut tromper » Proudhon
       
       
      AUX US, JOSÉ EST LE MOHAMED UE DU CAPITAL
       
      « Un indicateur semble avoir une valeur prémonitoire : en 1998, José a supplanté Michael en tant que prénom le plus populaire pour les nouveaux-nés en Californie et au Texas. »
       
      http://www.alterinfo.net/Analyse-de-l-ouvrage-Qui-sommes-nous-de-Samuel-Huntington_a197.html
       
      « Céleri, croûtons, persil et autres ingrédients améliorent et font varier le goût mais s’intègrent dans ce qui reste, au bout du compte, une bonne soupe à la tomate. Mais la salade du gogocho, décomposée des restes multi-akulti, est à gerber. »
       
      Huntington cuisinier
       
      https://www.cairn.info/revue-herodote-2004-4-page-31.htm


      •  
         
         
        totalitarisme féminin :
        JPEG A VOIR
        ==================
         
        La lopettisation de la société a plusieurs objectifs :
         
        -une sainteté capitaliste de la convivialité (du spécisme, du sans-frontièrisme, de la tolérance, de l’ouverture, du biobio ...) ; qui trouve son débouché dans la consommation (tout pb se résoud par de l’argent, la consommation, du ghetto à l’identité malheureuse ...)
          
        -apologie des vertus (del’homme individu) sert à cacher le concept (du citoyen politique), c.a.d les vertus (droitdelhommisme) permettent de nier en bloc toute idée de contrer le système, assimilée ad hitlerum à une révolution violente (cata Brexit, fascisme, intolérance raciste, utopie etc...)
         
        -l’abaissement de toute fierté : relativisme culturel, autoflagellation, sauf économique laissant un seul champ existentiel : le Capital
         
        - l’autonomie a cette subtilité qu’en enjoignant à être libre, elle produit sa servitude, par l’individualisation, par la destruction du solidaire, du peuple, du politique, par le Divide Et Impera multiethniqué. C’est à dire l’amour féminin inconditionnel (vertu due au migrant) contre l’amour paternel conditionnel (la fierté, l’appartenance, le combat et, le match de foot du petit garçon qui se bat pour être admiré du père Nation, le devoir de l’appartenance)
         
        Voilà pour quoi Naïade Vagino Bécassine est ainsi photographié !
         
        « Fondamentalement, le multiculturalisme est contre la civilisation européenne. [déconstructionnisme à la 68ard…] il s’agit d’un mouvement qui s’oppose à l’hégémonie monoculturaux de l’eurocentrisme, qui a généralement provoqué la marginalisation de valeurs culturelles issues d’autres ethnies. Il s’oppose à une conception étroitement européenne de l’identité américaine et des principes démocratiques et culturels américains. Il s’agit d’une idéologie foncièrement anti occidentale.[...] La mondialisation, le multiculturalisme, le cosmopolitisme, l’immigration, l’infra nationalisme et l’antinationalisme avaient mis la conscience américaine à rude épreuve. Les identités ethniques, raciales et sexuelles occupaient le devant de la scène. »  Samuel Huntington

         

         


      • rare sur GogochoVox un article qui essaie de dire qqchse, faut saluer !
         
        Société du spectacle /culte de l’égo :
        ============================
         
        L’égotisme dont parle Debord est ce que Marx appelle le fétichisme de l’Argent, qui entraîne le fétichisme de la marchandise. Les Nike du petit booba de maternelle lui assurent respect des copains, donc amitié.
        Ainsi commence le Spectacle, opium du people.
        Et cet accaparement de tous les codes de l’existentiel (ce qui mesure la valeur d’un homme) n’est possible QUE par la destruction (déconstructivisme) des autres champs, théologie, nation, lutte des classes et culture traditionnelle). Les 2 mouvements vont de pair. D’où le multi-akulti, l’acculturalisme, l’a-Histoire, le relativisme civilisationnelle, théorie du genre, indifférenciation=soumission. C’est SCISSION, c’est sur quoi Marx insiste, le Capital c’est la scission de la communauté primitive.
         
        « La philosophie, en tant que pouvoir de la pensée séparée, et pensée du pouvoir séparé, n’a jamais pu par elle-même dépasser la théologie. Le spectacle est la reconstruction matérielle de l’illusion religieuse. La technique spectaculaire n’a pas dissipé les nuages religieux où les hommes avaient placé leurs propres pouvoirs détachés d’eux : elle les a seule-ment reliés à une base terrestre. Ainsi c’est la vie la plus terrestre qui devient opaque et irrespirable. Elle ne rejette plus dans le ciel, mais elle héberge chez elle sa récusation absolue, son fallacieux paradis. Le spectacle est la réalisation technique de l’exil des pouvoirs humains dans un au-delà ; la scission achevée à l’intérieur de l’homme. » SP Debord

         



      •  
        le manichéisme, c’est d’la merde !
        ========================
         
         
        « Rien de ce qu’a de positif [en pouvoir de puissance] une idée fausse, n’est supprimé par la présence [connaissance] du vrai en tant que vrai. » Spinoza L’Éthique L.IV
         
        Quand Mussolini est parti visité Adolf en 38, il le prenait pour un crétin moyenâgeux, pas moderne, raciste donc primaire et non scientifique, le fascisme pure théorie de l’État moderne était au delà des races, religions et même terres.
         
        « C’est dans l’Idée qu’il sied de reconnaître notre véritable patrie. Non le fait d’être d’une même terre ou d’une même langue, mais le fait d’être de la même idée  : voici ce qui compte aujourd’hui. Là est la base, là se trouve le point de départ [...] Ne pas avoir l’entendement de ce réalisme de l’Idée signifie s’en tenir à un plan, somme toute, infra-politique : celui du naturalisme et du sentimentalisme, pour ne pas dire de la rhétorique patriotarde. » ’Orientations’ Julius Evola
         
        Seulement Mussolini a vu la mobilisation de cette idée à la con, irrationnelle ... barbu est aussi exemple moderne de mobilisation du manichéisme.
         
        Et là vient Carl Schmitt qui donne le champ existentiel anti-capitaliste :
         
        « Tous les concepts politiques deviennent des abstractions incompréhensibles et dénuées de sens quand on les sépare de l’opposition concrète dont ils sont issus […] Tout concept politique vise un ennemi politique et se voit déterminé dans son rang spirituel, dans sa force intellectuelle et dans sa portée historique par son ennemi. » 
         
        « Avec la technique, la neutralité spirituelle a rejoint le néant spirituel. Après avoir fait abstraction de la religion et de la théologie d’abord, puis de la métaphysique et de l’État, on semble à présent faire abstraction de toute culture et avoir atteint la neutralité de la mort culturelle [...] Le processus de neutralisation progressive des divers domaines de la vie culturelle touche à sa fin parce qu’il a atteint la technique. La technique n’est plus un terrain neutre [...] toute politique forte se servira d’elle [...] Il n’y aura de jugement définitif que l’on aura constaté quelle espèce de politique est assez forte pour s’assujettir la technique moderne et quels sont les véritables regroupements en amis et ennemis opérés sur ce terrain nouveau »
        Carl Schmitt La notion de politique.
         
        C’est là le domaine politique du XXIe, il s’appelle Immortalité. Il est communauté et Etat Total. Contre le Capital Total
         

         

         

         

         


      •  
         

        La Dystopie Limbo :
        ===============
         
         
        « Le chgmt c’est maintenant » c’est l’Histoire qui le dit, c.a.d pour Marx quand un système économique devient frein (1789), lié à un autre paradigme (le christianisme n’a pas de chgmt éconoqmique, 1917 est de 1er et 2eme type)
         
        « D’un point de vie idéel, la dissolution d’une forme de conscience donnée suffirait à tuer une époque entière. D’un point de vue réel, cette limite de la conscience correspond à un degré déterminé de développement des forces productives matérielles et donc de la richesse. A vrai dire, le développement ne s’est pas produit sur l’ancienne base, mais il y a eu développement de cette base elle-même. Le développement maximum de cette base elle-même (...) est le point où elle a elle-même été élaborée jusqu’à prendre la forme dans laquelle elle est compatible avec le développement maximum des forces productives, et donc aussi avec le développement le plus riche des individus. Dès que ce point est atteint, la suite du développement apparaît comme un déclin, et le nouveau développement commence sur une nouvelle base. » Grundrisse Marx
         
        Et la période actuelle est le développement maximum du Capital en Occident qui se délocalise ...
        Alors l’Histoire attend l’Idée , Limbo :
         
         
         

        « En vérité, je vous le dis, si vous ne ­changez et ne devenez comme les petits enfants, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux. Celui donc qui se fera humble comme ce petit enfant est le plus grand dans le royaume des cieux... Si ta main ou ton pied est pour toi une occasion de chute, coupe-­le et jette-­le loin de toi : il vaut mieux pour toi entrer dans la vie manchot ou boiteux, que d’être jeté, ayant deux mains ou deux pieds, dans le feu éternel." Saint Matthieu, 18
         
         
         

        Helder Wolfe partit à pieds rejoindre l’institut Limbo, les fameuses limbes cyborgiennes, pour y faire enlever, dans un premiers temps, ses bras et jambes de viande ; sa tunique de peau, ainsi appelait-on le tronc, il la ferait l’année suivante. Pourquoi, lui, trop pauvre pour l’orgie des bobos, devrait-il attendre la fin des temps dans le grand cryoginateur pour vivre bien ? Cette marche serait l’occasion d’une ultime réflexion, pour le principe pensait-il, mais il était déjà convaincu.

         
        Sa famille dans la réserve souchienne, avait considéré son projet avec une certaine suspicion, voir une franche hostilité. Mais les temps nouveaux étaient un au delà de la famille, et même un au delà du Bien et du Mal, pourrait on dire. Toute ancienne croyance avait été éradiquée par l’Illumination du Cyborg.
         
        En 1516, Thomas Moore avait écrit Utopia, que n’avait jamais lu les pithécanthropes comme Crassanel, mais Wolf était un trans-humain, à la connaissance quasi illimitée, grâce à Fondation. Les eumonies, les eschatologies primitives décrivant des sociétés si parfaitement organisées, ils les avaient toutes lues par demande du Parti, puis avec intérêt pour cette histoire piquante des idées, si foisonnantes avant l’Âge-Décadent. Toutes avaient eu, en leurs temps, les critiques de leurs contemporains tièdes et mous. L’Illumination du Cyborg actuelle était une renaissance improbable, haïe par les chimpanzés bonobobos, les justes humains, comme ils aimaient se nommer, qui préféraient le stupre et la luxure du Caddie libidineux, contre l’Idée trop furieuse et fantasmagorique du Parti.
         

        Mais Helder Wolfe sentait maintenant comme un souffle de l’Histoire le pousser vers Limbo. Un jour peut être vers les étoiles, espérait-il, dans un vaisseau d’acier, qu’il avait rêvé. Il y jouerait pendant des siècles aux dés, misant une monnaie de fer sans valeur, qui s’appelait les crassanels. En face de lui sourirait, énigmatique, le réplicant Roy Batty.
         

        De toute façon, il était dans les territoires périphériques des réserves souchiennes déclassées, et la Fondation du Mulet lui assurait le financement de ses implants. Le Mulet était très généreux. Il avait été le premier cyborg totalement transplanté, il y a 19 ans maintenant. Helder l’avait vu une fois, en vrai, dans un formidable rassemblement du Partis de nuit. Son étincelante armure de titane fascinait la foule, contrastant avec la sombre Garde de Fer autour de lui, à peine discernable dans la lueurs des torches. Helder était certain qu’il serait le premier Chef de l’État Total que tous présentaient venir, et qui terrifiant tant les bonobobos miteux, comme son voisin Crassanel.
         

        « Le peuple ne veut pas la Liberté, qu’en ferait-il ? Se branler en attendant la Mort qui lui est réservée ? Il veut l’Immortalité des Seigneurs, la Volonté de Puissance Ultime ! Et nous écraserons tous ses ennemis parasites, dépècerons les Seigneurs Capitalistes du GlobalState, et éventrerons les gardes-chiourmes du système ! »  avait hurlé le Mulet, avant d’être couvert par les rires de la foule joyeuse.


      • Deepnofin Deepnofin 11 mars 18:17

        @La Baudruche négrière patronale verdie Merci pour vos commentaires fournis et votre compliment ! Je vais étudier tout ça et vous répondrai plus en profondeur prochainement ;)


      • Shawford Shawford 11 mars 18:37

        @Deepnofin by la baudruche

        Tout à fait la Baudruche, faut saluer, en plus y’a du cœur là, et puis ça te fait même répondre quelque chose d’intelligible au premier abord et pas d’uniquement sarcastique, alors là ça vaut doublement hommage et même rien que pour ça !!!!!!!! smiley smiley



      •  
        http://www.partage-fichiers.com/upload/xi8iyg72/
         
        Debord Société du Spectacle (il faut avoir lu Marx et bien le comprendre, quasi des aphorismes)
         
        http://www.partage-fichiers.com/upload/pm9wqqd9/
         
        Un peu de Hegel, à dose homéopathique
         
        http://www.partage-fichiers.com/upload/qpu96s34/
         
        Du Ellul (critique de la Technique de Heidegger mais compréhensible)
         


      •  
        Le Capîtal occidental est tellement taré qu’il scie la branche sur laquelle il est, l’Occident. Persuadé qu’il va faire le GlobalState, le Capital Total, avec les chinois et les indiens devenus nationalistes ..
         
        http://www.partage-fichiers.com/upload/uhher13n/
        (Huntington.rtf)
         
        « Fondamentalement, le multiculturalisme est contre la civilisation européenne. [déconstructionnisme à la 68ard…] il s’agit d’un mouvement qui s’oppose à l’hégémonie monoculturaux de l’eurocentrisme, qui a généralement provoqué la marginalisation de valeurs culturelles issues d’autres ethnies. Il s’oppose à une conception étroitement européenne de l’identité américaine et des principes démocratiques et culturels américains. Il s’agit d’une idéologie foncièrement anti occidentale.[...] La mondialisation, le multiculturalisme, le cosmopolitisme, l’immigration, l’infra nationalisme et l’antinationalisme avaient mis la conscience américaine à rude épreuve. Les identités ethniques, raciales et sexuelles occupaient le devant de la scène. »  Samuel Huntington
         
         

         
        commenbtaire d’un autre article :
         
        Un article détaillé sur Huntington et son bouquin ’Qui sommes nous ?’
         
        Aucun merdia occidentale n’explique la vraie raison du vote Trump : la fin de l’état nation américain lui-même, voulue par le Capital Total.
         
        J’ai lu son bouquin, le // US, UE=USbis est flagrant, c’est pourquoi un biker américain peut dire à un journaliste du Boobaland « on va venir vous débarasser des arabes ! » Le pan-blanc est le pendant du divide et impera du capital, la régression infra-trans-national va de pair avec la mort des nations (Arendt en parle très bien pour l’Europe de l’Est des années 30)
         
        « céleri, croûtons, persil et autres ingrédients qui améliorent et font varier le goût mais qui s’intègrent dans ce qui reste, au bout du compte, une soupe à la tomate »
         
        Huntington : La soupe épicée à la tomate, contre la salade immangeable des multi-restes gogochos
         
         
        « Les effets de ces politiques répressives furent durables, puisque les trois quarts des quotidiens de langue allemande disparurent entre 1910 et 1920. La guerre précipita l’assimilation des communautés germanophones et le vote de lois locales proclamant l’anglais “langue officielle” » [Lacorne et Judt, 2002, p. 23].
         
        « La civilisation est le mode le plus élevé de regroupement et le niveau le plus haut d’identité culturelle dont les humains ont besoin pour se distinguer des autres espèces. Elle se définit à la fois par des éléments objectifs, comme la langue, l’histoire, la religion, les coutumes, les institutions, et par des éléments subjectifs d’auto-identification »
         
        ‘Capital Total du Caddie multi-akulti’ Samuel Huntington
         


      •  
         
         
        Pour ce qui est d’Asselineau, il n’a aucune chance d’empiéter sur le FN, le coté obscur de la force se fout d’un gland remplacé qui n’ose le dire ... Il est dans le créneau de Dupont qui est meilleur
         
        DA a dit ça par ex
         
         
        ROUMAIN + 3 MOIS au Boobaland à rien foutre = droit au RSA
         
        SMICARD + 42 ANS cotisations = retraite 700€
         
        => ex-français = chiure gland remplacé


      • Deepnofin Deepnofin 14 mars 12:56

        @La Baudruche négrière patronale verdie Je vous re-remercie pour vos commentaires et vos liens.... J’en avais lu une partie le 11 au soir. Jviens de comprendre des choses importantes, en tout cas ça a changé ma vie ; c’est très bien de chercher à analyser le monde, c’est comme ça qu’on le comprend, et plus on le comprends, plus on est ouvert d’esprit. L’ouverture d’esprit, c’est l’explosion des couches d’obscurcissement qu’on a développé, d’une manière absolument naturelle, depuis toujours. Nous en tant qu’individu ( un bébé nait neutre, mais vu qu’il vit dans un monde de merde... voilà quoi. Pour ça que de plus en plus de gosses refusent d’aller à l’école, et ils ont bien raison :D ) et donc aussi en tant qu’Humanité. Plus on a évolué, plus on a développé notre égo, plus on s’est éloigné du vrai. Et là, dans la société actuelle, on est dans un faux, mais genre faux de ouf ! Mais c’est ça qu’est bon ! On s’en rend compte, c’était prévu, c’est la réaction naturelle. Ce que j’ai tenté d’expliquer à la fin de l’article, la nécessité du mal, en gros ;)

        Bref, c’est pas très intelligible ce que je raconte ; en tout cas, j’ai cru voir quelque chose d’autre, qui a totalement confirmé mon optimisme et ma foi en un avenir positif, avec ou sans FA ( même si à l’heure actuelle avec mon analyse jcrois de plus en plus qu’il fera un raz de marée mais bon, c’est de la politique, et c’est clair que la politique n’a rien à faire avec la spiritualité, et que seule une révolution globale et spirituelle, celle qu’on va vivre dans très peu de temps, nous fera réellement changer. l’avenir est imprévisible dans le détail, en ce sens que ce sont 7 milliards de personnes qui le font en se laissant porter par le présent, mais quand on comprends sa direction, on kiffe, ya que ça de vrai ;)


      • joeblow 11 mars 15:20

        Bravo à l’auteur, beau texte qui fait du bien à l’âme.

        De toutes façons, vu la situation, on a vraiment mais alors vraiment rien à perdre à essayer Asselineau. De plus, c’est le seul qui à l’air intègre.


        • Deepnofin Deepnofin 11 mars 19:32

          @joeblow Merci !!! :)
          Et je suis d’accord avec vous, on a rien à perdre à essayer quelque chose de nouveau, bien au contraire, c’est en partie à cause de nos sales habitudes et de notre peur du changement qu’on en est là ;). C’est aussi d’ailleurs (bien vu !), une des grandes forces qui va à mon avis convaincre un bon nombre d’indécis mais aussi d’électeurs souhaitant pour l’instant encore voter pour d’autres candidats. Car je pense que ceux qui croient à 100% en leur poulain ne sont pas bien nombreux. Normal, il y a tellement d’informations ( médias ou interactions avec les gens ) qui viennent perturber nos opinions quant aux politiques... Certes, notre cerveau peut les mettre de côté, et nous pousser à faire de la dissonance cognitive par exemple. Ce qui fera que quoi qu’il arrive, un nombre conséquent d’électeurs ne vont pas changer de vote ; mais si le mouvement que je décris s’opère, un réel vent de changement, de nouveauté soufflera sur nous, et nombreux seront ceux qui, pas totalement convaincus par leur poulain, iront voter FA.


        • nicolas_d nicolas_d 14 mars 10:48

          @joeblow
          Oui, ça fait du bien, merci Deepnofin
          Un enthousiasme qui peut effectivement faire tache d’huile


        • Jeekes Jeekes 11 mars 15:24

          Internet ?
          Ouais, bon moi j’veux bien. On verra ça dans 30 ou 40 ans.

          Parce qu’aujourd’hui, l’utilisation qu’en font toutes les personnes que je connais (on va dire à 98%), c’est surtout mater des vidéos de merde sur youtube et raconter leurs pauvres vies sur fessedebouc.

          Hâââ, les réseaux « sociaux » !

          Comme si ça intéressait le monde entier de savoir qu’ils ont fait un barbecue dimanche et que machin à vomi son 4 heures (ou son minuit aussi), poster des photos ou ils vont peaufiner leur futur cancer de la peau en étalant leurs bourrelets (ou leurs os, c’est selon) sur la plage « incontournable » du midi de la f-Rance après avoir été se faire escroquer dans une gargote pourrie qui leur a fourgué une soi-disant bouillabaisse au glutamate à 25 euros l’assiette.

          Mais bon, comme ils disent ; « faut bien profiter d’la vie »...

          Après ça, s’intéresser à la politique ? S’informer ?
          Beuh nan, pour ça y’a TF1, BFMerde, i-télé, La 7, et des tas d’autres qui racontent toutes les mêmes mensonges puisqu’elles appartiennent toutes aux mêmes oligarques.

          Pi après ils vont se « détendre » avec cette merde d’hanouna, canal pute, ze voice, sébastien, et pire encore, les marseillais, kho lanta, et j’sais pas trop quoi d’autre.

          M’font pitié, mais bon, j’peux pas m’fâcher avec tous mes copains en leurs disant qu’ils sont définitivement trop cons, hein ?


          • Deepnofin Deepnofin 11 mars 18:54

            @Jeekes Mais justement, ce dont vous parlez, ce sont des méfaits, mécaniques à notre situation passée et présente, provoqués volontairement ou simplement entretenus pour assurer notre léthargie ( l’Idiocratie est déjà un peu là.. ). Mais c’est logique de se laisser aller à faire du rien, ou à vider son cerveau en rentrant d’un boulot de merde, ou de sombrer dans la superficialité parce que culte de l’égo etc... Quand l’éducation est bancale, quand on ne cherche pas à cultiver notre curiosité et notre ouverture d’esprit ou je ne sais quoi encore, quand le pessimisme est global, l’ère du « no future », et aussi quand on est « overdosés » par ce flot continu et sans cesse grandissant d’informations contradictoires et indigestes... Alors on perd notre motivation et on se laisse aller...

            Mais les gens ne sont pas heureux, ou feintent de l’être.. On est déconnectés de notre vraie nature donc forcément... Pourtant, un vrai changement positif pourrait se faire assez rapidement, je pense, car je crois au pouvoir de propagation des idées et de l’optimisme.
            Certes, c’est dans la nature humaine de se reposer après l’effort, par exemple, et il ne s’agit pas d’interdire par exemple les émissions de merde, aussi longtemps que des gens voudront se vautrer là dedans, y a pas de raison... En revanche, le grand changement de fond que je pressens comme inéluctable, et imminent à l’échelle de notre Histoire, ca va changer diamétralement la donne, et alors nombre de « lobotomisés » vont pouvoir se réveiller et découvrir qu’il y a quelque chose d’autre qu’Anounah & Cie... ( j’dis ça comme si ce changement allait s’opérer dans les 2 ans ; ce sera bien sûr plus long que ça ).
            Et puis, on a tendance à focaliser sur le négatif, et à occulter le positif. Oui, il y a de plus en plus de gens qui ont perdu la motivation et alimentent ce marché neuronicides, mais il y a aussi de plus en plus de gens qui constatent ce genre de méfaits, la preuve, on en discute, et perso, la grande majorité de mon entourage ou des personnes avec qui je discute sur le net sont bien conscients de ça. Il suffit peut-être juste d’essayer de se laisser porter par le bien au lieu de buter constamment sur le mal...


          • Jao Aliber 11 mars 17:06

            Je suis d’accord sur l’idée maîtresse de l’article.Internet permettra surement une révolution culturelle profonde.C’est un média anti-bureaucratique par excellence et permet ainsi aux individus de découvrir les moyens de leur émancipation totale sans que ceux-ci leur soit caché par des prêtes économistes,philosophes, journalistes surdiplomés au service de l’ordre dominant.


            Par contre, les programmes qu’on propose actuellement sont incapables de supprimer le chômage(de l’ extrême droite à l’ extrême gauche).On verra dans 5 ans.

            • Deepnofin Deepnofin 11 mars 18:32

              @Jao Aliber Merci pour votre commentaire ! Concernant le chômage, c’est sûr qu’il n’y a pas de miracle, d’autant plus que nos Sociétés se transforment à une vitesse folle, de nombreux types de métiers sont voués à disparaitre prochainement suite à la révolution technologique... Mais même si le problème ne va pas se régler en un clin d’oeil, j’ai bon espoir pour l’avenir, car il me semble qu’une fois que nous aurons décidé, collectivement, de nous prendre en main, alors les solutions viendront d’elles mêmes, et surtout il existe déjà, à mon avis, une foule de métiers potentiels qui pourraient être très utiles et populaires. Tenez, rien que l’écologie : des centaines de milliers d’emplois devraient pouvoir être créés, si seulement nous décidions de réparer tous les dégâts que notre immaturité a provoqué. Pareil pour la révision historique globale, une fois qu’on aura « fait la paix », et qu’on aura décidé de déclassifier les dossiers, j’imagine que ça va susciter la création d’un grand nombre de missions, de formations, etc.
              Alors beaucoup de ces postes ne seront que temporaires, mais une fois certaines mises au point faites, peut-être qu’il deviendra « normal » de sauter d’un métier à un autre... Certaines personnes aiment rester toutes leur vie dans un même poste, mais beaucoup d’autres aimeraient sortir de cet enfermement et multiplier les missions, découvrir des choses, acquérir des compétences dans des domaines différents, etc... Ca se fait certes déjà, mais ça n’a pas l’air évident dans notre Système actuel. Dans le monde que je fantasme, chacun fera naturellement ce qu’il veut, et.. bref je crois qu’on a du pain sur la planche, donc le fléau du chômage ne devrait pas trop durer si je ne me plante pas bien sûr ;)


            • Claudec Claudec 11 mars 17:39

              «  Internet, qui est, selon moi, notre plus grande révolution intellectuelle »


              Il y a loin de la coupe aux lèvres, comme dit l’adage. Et il ne faut pas prendre ses désirs pour des réalités.

              Tout au plus Internet est-il un outil de plus mis au service du développement de notre intellect, sans y changer grand chose pour le plus grand nombre.
              Voir ici même cet autre article où il est question des défis stupides que se lancent des internautes sur les réseaux sociaux, avec la facilité qu’offre le web. La technologie, nous offre des moyens toujours plus performants de nous affirmer comme des êtres supérieurement intelligents, mais la stupidité demeure. Les concours à qui absorbera plus de tripes, de boudin, d’œufs durs, de bière, etc. existaient bien avant Internet et ils perdurent et se développent avec son aide.

              Et quand le Net est l’occasion de se retrouver entre individus tous d’accord sur un sujet donné, pour en faire une vérité d’autant plus forte à leur seul usage, où est le progrès intellectuel ; le supplément d’intelligence ?

              • Deepnofin Deepnofin 11 mars 19:22

                @Claudec Merci pour votre commentaire ! J’ai déjà répondu à un commentaire qui faisait un constat similaire au votre.
                En tout cas, on vit une époque absolument inédite, en tout cas d’après notre Histoire officielle. Avec l’explosion des interactions entre les individus, ça ouvre un champ des possibles. Pour l’instant on est encore dans le méga brouillard, normal vu notre évolution historique au fil des millénaires et de la situation actuelle, mais je crois vraiment que d’Internet émerge un courant, certes disparate, mais positif, et que ça va nous ouvrir les yeux et provoquer notre révolution individuelle et collective, sur le fond et la forme.
                Le communautarisme du net dont vous parlez ne semble pas bien différent du communautarisme « habituel », le seul truc c’est que le « mondialisme » du net permet à bien plus de gens de se réunir. Ca créée des dérives, mais ça provoque aussi une émulation assez positive, enfin je crois ?
                Mais la force de l’union hétéroclite que je fantasme, c’est qu’on a jamais vu ça, en tout cas moi pas, et quand on comprendra qu’on a tous des choses fondamentales et plus superficielles en commun, malgré le fossé apparent entre nos opinions et nos vies, on apprendra à communiquer les uns avec les autres, à s’ouvrir, à partager... enfin je sais pas, peut-être que j’idéalise à outrance, mais je crois que ça va faire vibrer des cordes particulières de notre être, et métamorphoser les consciences assez rapidement.
                Après, je focalise sur le net, pour les raisons évoquées dans l’article et dans ces commentaires, mais même si c’est, à mon avis, l’outil essentiel pour notre évolution, on peut déjà constater sans lui pas mal de choses. Tenez, rien que les médias de masse. Quelqu’un de coupé du net et des gens, qui n’aurait que la tv comme compagnie ( triste vie, j’en conviens ) s’il est un peu intelligent et curieux, il tardera pas à comprendre l’ampleur des problèmes de nos sociétés. Je sais pas, par exemple, des tas de docus à la tv permettent de comprendre que nos multinationales foutent la merde, que les peuples contentent, malgré eux, parce qu’ils semblent perdus, désabusés... etc...


              • zak5 zak5 11 mars 19:30

                Internet, qui est, selon moi, notre plus grande révolution intellectuelle

                c’est pas beau tout de meme la modernité ? c’est si beau qu’on en meure...


                • Deepnofin Deepnofin 11 mars 21:24

                  @zak5 Mais la modernité ne fait pas autant de victimes que la vie elle-même...
                  Enfin, c’est le propre de l’Homme, intelligent, d’essayer de comprendre, d’améliorer ses conditions de vie, d’augmenter ainsi son niveau technologique etc... Les problèmes actuels liés à la modernité ne sont pas causés par la modernité elle-même, mais par notre immaturité globale, on sait pas encore bien se servir de nos technologies... Et puis c’est normal aussi, dans cette Société où le Capitalisme est sans morale, car du coup, sous-couvert de modernité, des puissants peuvent concevoir et déployer des technologies pour notamment nous asservir...
                  Le coup des téléphones portables, par exemple... ça répondait à une petite nécessité ( pouvoir demander de l’aide quand on est isolé par exemple ) mais sinon on n’en avait pas besoin, et c’est assez dingue comment, en l’espace de quelques années seulement, ils ont réussi à l’imposer à tous... Encore une fois, pas par la voie autoritaire à la 1984, mais plutôt à la Huxley, car on a tous foncé dedans la tête la première ( sauf exceptions bien sûr ;) et aujourd’hui on en est esclaves... et je ne parle là que de nos peuples occidentaux ).

                  Mais bon je crois que le potentiel positif prime sur le négatif, dans sa globalité. Et ainsi, même s’il y a des tas de gros problèmes, liés notamment aux technologies, pour moi, il y a plus de côtés positifs, la preuve avec la situation d’effervescence actuelle dans nos esprits, et notre compréhension sans-cesse grandissante des manipulations et fonctionnement du Système et de nous-même. Sans ces technologies, comment en serait-on arrivé là ?

                  Si seulement on pouvait réaliser la chance qu’on a, et qu’il en faut relativement peu, finalement, pour qu’on se mette d’accord afin de définir l’éthique scientifique dont je parle dans l’article, mais aussi d’autres éthiques, et ainsi, nombre de problèmes technologiques, voulus ou fortuits, vont disparaitre et en revanche, on pourra s’appuyer sur notre Science ( et qui augmentera à vitesse grand V quand on parviendra à s’unir et à régler par exemple le problème des brevets... quand on partagera nos technologies et nos savoirs, car fini la compétitivité et bonjour la volonté du progrès global, il y aura une telle émulation... ) pour développer des technologies si belles et positives que ça appuiera totalement l’émancipation de l’Humanité...

                  Et je prône pas un monde futuriste genre une mégapole mondiale façon « Coruscant » car il faut de tout pour faire un monde, et ce serait tragique à mon avis d’effacer la beauté magique de notre planète et d’empêcher les gens de vivre, s’ils le veulent, d’amour et d’eau fraîche loin des villes.... Jveux dire, j’suis convaincu qu’on peut aller dans toutes les directions que nous souhaitons, et donc dans le respect mutuel des ambitions collectives.

                  Enfin c’est sûr que ça ressemble plus à de la SF qu’à autre chose, ce que je raconte, mais jcrois bien que ce seront les enjeux de demain, savoir s’accorder les uns les autres, écarter le danger, etc...
                  En tout cas perso j’suis super curieux et j’aimerais vraiment voir nos connaissances et notre Science ( que je trouve aujourd’hui vérolée par le système capitaliste actuel et le dogmatisme, notamment ) nous emmener aux confins du Système Solaire par exemple, et pourquoi pas découvrir et fraterniser avec des Civilisations E.T. pacifiques... Héhéhé ^^


                • JBL1960 JBL1960 12 mars 00:16

                  @Deepnofin Pour autant Deepnofin et sans malice aucune car votre analyse sur certains points et tout à fait juste, pourquoi voter FA serait l’unique possibilité selon vous pour changer nos vies ? Internet est effectivement un moyen de communiquer, d’échange et de se passer des idées, mais là encore, c’est une arme comme l’avait parfaitement analysé Zénon, et je ne doute pas qu’en tant que lecteur assidu de LME vous soyez passé à côté de son tout dernier texte « Tangente sortir du piège de la toile d’araignée mondiale » qui a été fort bien relayé et je pense que vous n’ignorez pas combien je suis « Inter-relié » avec lui, pour lui avoir dédié une page de mon blog dans laquelle tous ses textes y figurent en version PDF (et il y a même des poèmes inédits) voici le rappel de son dernier texte ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/pdftangentezenon.pdf et le lien vers la page, si vous le souhaitez ►
                  https://jbl1960blog.wordpress.com/les-chroniques-de-zenon/

                  Grâce à Internet, véritable presse Gutenberg 2.0, essayons de faire la jonction avec les pratiques, comme les 200 millions de personnes, qui échappent toujours aujourd’hui aux diktats des états-nations, Chine inclue dans cet endroit du monde appelé « Zomia » qui s’étend entre la Thaïlande, la Birmanie, le Vietnam, le Laos et la Chine…Dès que nous aurons trouver nos propres clés pour ouvrir les portails et les faire coulisser, puisque derrière c’est l’émancipation. Et bien il nous suffira de nous passer les solutions et telle la théorie du 100ème singe, elles se répandront tel un feu de broussaille puisque nous sommes toutes et tous des petites flammes capables d’embraser l’empire… Et en cela je suis bien d’accord avec vous, pour l’avoir d’ailleurs expliqué dans le détail dans ce billet de blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/15/inedit-en-france-presidentielle-sous-etat-durgence/ La solution c’est nous, pas FA... Et avec tout mon respect ; JBL


                • JBL1960 JBL1960 12 mars 00:20

                  Je me permets de vous soumettre mon billet du jour, qui est un peu long, je vous l’accorde, mais vous ne m’en voudrez pas, j’en suis sûre ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/11/barnum2017-si-on-etudiait-le-confederalisme-democratique-et-lexemple-du-rojava-kurde-plutot/ Parce que la solution à 10% c’est de la population mondiale. Et la théorie du 100ème singe doit s’étendre à tous les peuples et pas seulement à la France, non ?


                  • Deepnofin Deepnofin 12 mars 02:00

                    @JBL1960 Je suis désolé, je dois faire vite et vais m’absenter ces prochains jours. Je vous répondrai plus en profondeur à mon retour, ainsi qu’à la Baudruche.

                    Je rebondis juste en vitesse : Oui, la solution c’est nous bien sûr, c’est pour ça que je considère que le basculement démocratique est inéluctable vu que son inertie, portée par nous ( et nous sommes toujours plus nombreux, en réaction aux méfaits du système et aux politiques/médias qui sont vraiment incroyables de nullité ), ne pourra pas être stoppée. Enfin, bien sûr, on peut imaginer tel ou tel évènement, mais ils seraient si terribles que, comme je l’ai écrit, ça ne ferait pas sens, selon ma compréhension du monde ; dans tous les cas, je me porte bien mieux depuis que je n’y pense plus ;).
                    En revanche, FA pourra être le 100ème Singe, c’est à dire celui du déclic qui concrétisera notre volonté refoulée d’union. Mais ça reste un homme, aussi brillant soit-il. Je parle de lui car il y a comme une sorte d’alignement astral dans la mesure où je crois que des tas de paramètres cruciaux sont au vert ; une véritable convergence d’éléments qui me fait croire qu’Asselineau va provoquer un ras de marée, et ainsi être le 100ème Singe.

                    Et ça s’étendra à tous les peuples, mais pas nécessairement dans la même avalanche. Les peuples ont leurs particularités, l’Humanité a 1000 visages... ; je suis ptet chauvin ou prétentieux, mais il me semble qu’en France, pour des raisons historiques notamment, nous sommes un peuple très « au fait », ayant une forte fibre citoyenne ( même si elle a trop longtemps été piétinée, avec notre consentement puisqu’on était diverti notamment par la Société du Spectacle ). Donc, au vu des mentalités actuelles et de la conjecture que je crois percevoir, il m’apparait cohérent que la France « bascule » très prochainement. Un tel mouvement, venant de notre pays ( à l’aura particulière... ) amènera un certain nombre d’autres peuples à suivre cet exemple. ( Bien sûr, l’Empire pourrait s’y opposer, mais seulement avec force ou horreur, et vu ce que ça entrainerait, il finirait alors de scier la branche sur laquelle il est. Et j’ai vraiment de plus en plus de mal à croire que les décideurs de ce monde soient aussi mal-intentionnés, car je crois qu’avec les technologies disponibles et celles de l’ombre, ça fait un bail qu’ils auraient pu nous asservir totalement façon 1984x100. Or, ils ne l’ont pas fait, et ont laissé Internet, et l’évolution de nos mentalités et de nos compréhensions. Peut-être donc que la caste dirigeante agit aussi mal non pas par haine, mais par mépris, en nous considérant comme inférieurs, stupides, mais sans avoir la volonté de nous annihiler, et encore moins de détruire l’écosysteme. Elle profite juste de notre naïveté collective pour qu’on fasse tout le boulot pour elle ) Bref, une fois qu’ un certain nombre de pays aura été capable de nous suivre d’une manière assez directe, on formera une sorte de coalition de Démocraties, qui bien sûr s’entendront à merveilles avec les autres, mais cette émulation et cette évolution flagrante qui nous frapperont montreront petit à petit aux autres pays ,dont les populations sont culturellement trop « ancien monde » pour devenir des Démocraties, tous les bienfaits d’un tel système, d’une telle union, et d’une manière naturelle et mécanique, ils finiront eux aussi par se transformer et nous rejoindre. Peut-être restera t-il des pays particuliers, dont les peuples resteront fidèles à leurs pouvoirs, et c’est pas un soucis puisque il faut de tout pour faire un monde, tant qu’ils ne font pas de mal à l’écologie ni à personne, ils font bien ce qu’ils veulent...

                    A bientôt et encore merci :)


                  • JBL1960 JBL1960 12 mars 18:43

                    @Deepnofin Et bien quand vous aurez le temps, peut-être pourrez-vous lire ceci ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/12/barnum2017-tout-est-bidon-dans-lelection/
                    Dans lequel, candidat par candidat j’exprime mes raisons de ne pas voter et dans le même temps, car cela ne suffit pas, ce que l’on est quelques-uns à proposer, soit s’organiser en associations libres et volontaires, localement et dans le réel... Vous êtes en lien, tout comme Doctorix au candidat FA. Ainsi que Guigue, Stanechy, R71, et les infos presse du jour sur tout ce beau monde qui participe au Barnum2017... JBL


                  • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 12 mars 08:23

                    « cet article n’a pas pour vocation à tenter d’influencer votre vote. »

                    On a du mal à imaginer un tel sens de l’humour de la part de quelqu’un qui a pondu cette logorrhée.


                    • Deepnofin Deepnofin 14 mars 13:44

                      @Gilles Mérivac Je voulais prôner l’optimisme en expliquant pourquoi j’y croyais. J’ai parlé de FA ( de trop nombreuses fois :D mais j’étais dans une euphorie particulière, aujourd’hui aussi d’ailleurs, mais différemment ) car j’étais convaincu qu’il était.. entre guillemets l’élu de la politique actuelle, l’Homme de la Situation, le seul à pouvoir unir les Français.... Je crois toujours en ça, sauf que... ce qui est important, comme l’ont dit d’autres commentaires et que je croyais avoir bien expliqué mais pas du tout, ce qui est important c’est pas l’homme, c’est pas FA, c’est nous, c’est le présent et la direction qu’on prend, ce qu’on fait et le plaisir qu’on y prend. Plus y a de plaisir, de bonheur, plus on « répare », ou plutôt, plus on cultive la perfection de ce monde ;)
                      La politique, c’est une chose... essentielle pour nous faire évoluer. Mais la vraie évolution est spirituelle, et on se dirige droit vers elle, vu que vivre, c’est évoluer.
                      Portez vous bien ;)


                    • Jean Keim Jean Keim 12 mars 08:45

                      Tant que nous voterons pour une personnalité, nous ne serons que des spectateurs exprimant leur contentement ou leur déception, et les élus reçoivent une délégation pour n’en faire qu’à leur tête...


                      N’en faire qu’à sa tête : certaines locutions verbales sont véritablement riches de sens, dommage de les utiliser sans au préalable s’imprégner de leur sens profond ; est-il possible de parler d’autre chose que de ce que l’on connaît ? Un programme peut-il être autre chose que du réchauffé ?


                      • Deepnofin Deepnofin 14 mars 14:01

                        @Jean Keim Tout à fait d’accord.
                        J’ai prôné FA car j’étais, et je suis convaincu que c’est l’homme de la situation, dans la mesure où aucun autre candidat ne saurait réunir autant les FR, et qu’il faut qu’on soit unis pour répandre des ondes positives et aller dans le bon sens ( et donc « réparer » nos conneries liées à l’écologie et nous protéger car des choses terribles arrivent, tout le monde le ressent - c’est le cycle des planètes ou du Soleil, couplés à notre pollution monstre, j’en sais rien... )  ; mais ce qui est essentiel c’est notre évolution individuelle. Mais pour évoluer individuellement, les directions doivent s’afficher. On doit être guidés... c’est ce que j’ai voulu dire à la fin de l’article.
                        .
                        Cependant, un argument qui rajoute au fait que jprone FA : c’est qu’on doit être unis pour « redresser le pays », et surtout arrêter de faire des conneries, et montrer un bon exemple, et propager de bonnes ondes. On est 70 Millions d’individus, si une grande majorité d’entre nous pouvait oeuvrer dans le bon sens (et c’est ce qu’on va finir par faire), ça provoquera une telle énergie... une sorte d’orgasme collectif spirituel continu ! Sortons sourire aux gens, ça réchauffe le coeur.
                         
                        Quant à votre dernière question, il me semble que oui : un programme peut s’adapter entièrement au Présent, encore faut-il que l’ensemble des gens y soient, dans le Présent. En attendant, la politique du « réchauffé » sera là, pour nous confronter aux problèmes d’un monde matériel, et nous faire évoluer ;)
                        Bref dans tous les cas soyons optimistes et prenons du plaisir à vivre, y a que ça.


                      • Eructite 12 mars 20:34

                        Juste une petite remarque. Effectivement, on constate sur internet une mobilisation de plus en plus importante des gens pour un système plus équitable, plus juste, moins corrompu. Effectivement on pourrais croire que les électeurs tendent à devenir citoyens. Mais internet est l’arbre qui cache la forêt. Combien sont ils ceux qui se contrefichent complètement de débattre sur internet et qui préfèrent procrastiner ? Combien sont ils ceux qui ont besoin d’un gourou pour penser, décider et agir à leur place ? Combien sont ils ceux qui n’ont pas internet ? Combien sont ils ceux qui se nourrissent exclusivement de l’idéologie qui correspond à leur vision sans chercher à évoluer ?


                        • Deepnofin Deepnofin 14 mars 12:33

                          @Eructite Les questions que vous soulevez sont tout à fait légitimes et pertinentes ! Mais la vie est telle qu’on la regarde. La beauté est dans l’oeil du spectateur. Regardez les côtés positifs, comme ceux que je souligne dans l’article, car c’est en propageant ce genres d’ondes que les côtés négatifs de la vie s’estompent... Et c’est en ressentant des plaisirs que vous allez vers le bonheur, qui n’est finalement qu’une question d’ouverture et de compréhension ;)
                          Les gens dont vous parlez avec vos questions, et qui semblent être une majorité encore à l’heure actuelle (? Erf non je sais pas du tout, y a quand même une grande flopée de gens plus ou moins conscients...) mais bref, en tout cas, ceux qui « réagissent mal », c’est naturel. Si j’étais à leur place, je réagirais comme eux, et inversement, forcément. Faut analyser ce qui pousse à la réaction, aux actes... tout n’est que cause et conséquence... enfin, si j’ai bien compris ;)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès