• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La démocratie ne provient pas d’élection, ... au contraire (...)

La démocratie ne provient pas d’élection, ... au contraire !

 

Ce qui m’étonne, encore, le plus, c’est la rengaine élection = démocratie.

Malgré les nombreuses évidences, que les commentateurs voient parfaitement, dont la plus importante est qu’il est possible de gagner une élection sans aucun support populaire majoritaire, je ne vois personne mettre en doute cette égalité de contrebande.

Il a pourtant été démontré par les penseurs grecs, il y a plus de 2600 ans, que tout système électoral est aristocratique.

Le cheminement qui privilégie les zélites, les sachants, les héritiers, les plus riches, …, bref : le bloc bourgeois, consiste simplement à faire croire aux gueux qu’ils ont le choix, or les gueux ne voient pas vraiment que ce choix existe seulement au moment du vote, parmi une sélection de candidats, où ils n’ont rien impulsé ni voulu.

L’émergence d’une idée de RIC, voulu révocatoire, ne change rien au problème de base, qui est de réserver les places au bloc bourgeois, qui saura très bien s’en défaire en ricanant.

Une simple analyse statistique de l’origine sociale des dirigeants élus, partout, démontre l’élimination, facile et systématique, de tout gueux qui n’adhérerait pas aux préférences du bloc bourgeois.

Le mépris des zélites pour les gueux est illustré par la réaction offusquée de Védrine :

« On na va pas tirer au sort un premier violon ».

Eh bien voyez vous, c’est le sujet.

Il y a ceux qui se prennent pour des zélites.

Il y a ceux qui les croient, et se pensent incapables de prendre des responsabilités.

Un autre système est possible : Athènes l’a fait fonctionner 200 ans, ce qui est au minimum un signe d’efficacité.

Rien ne nous oblige à déléguer (et perdre) notre pouvoir de décision à de mafieuses zélites méprisantes.

Tirage au sort + critères de progrès constitutionnels à respecter + ostracisme.

Ce qui m’étonne, encore, le plus, c’est la rengaine élection = démocratie.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 26 avril 13:30

    Bonne remarque en effet.


    • Clocel Clocel 26 avril 13:41

      Reste à refaire des citoyens à partir des hommes-masses, bon courage, tant que la connerie offrira un confort certain...

      La démocratie après panem et circenses, j’y crois modérément.


      • yakafokon 26 avril 18:20

        @Clocel
        « Panem et circenses » je veux bien, mais Emmanuel 1er, notre « Roi Soleil » est allé fêter son sacre avec toute sa Cour, au pavillon de la Lanterne, à Versailles !
        En attendant : « ah ça ira, ça ira ça ira, les aristocrates à la Lanterne... ».


      • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 26 avril 13:45

        On ne peut pas comparer Athènes qui était une cité et la France qui est un pays.

        Les nations d’Occident ont extrait Athènes du placard Antiquaire pour l’esthétique et le décor en sachant très bien que ça ne pourrait jamais fonctionner avec des états centralisés.


        • eddofr eddofr 26 avril 14:39

          @Florian LeBaroudeur

          Du coup, peut-être que le problème c’est l’état centralisé et pas la démocratie ?


        • suispersonne 26 avril 15:31

          @Florian LeBaroudeur
          Votre argument d’échelle est sans influence sur la pertinence du tirage au sort, parmi
          1 des candidats à chaque fonction
          2 auditionnés pour entendre leur version de l’accomplissement des critères de progrès constitutionnels
          3 pour un mandat unique non renouvelable
          4 révocables par ostracisme si leur action contrevient visiblement aux objectifs
          On a entendu la même chose quand l’Islande a tiré au sort des participants à leur réforme constitutionnelle : ce n’est qu’un petit pays bla bla.


        • Captain Marlo Captain Marlo 26 avril 19:19

          @suispersonne
          On a entendu la même chose quand l’Islande a tiré au sort des participants à leur réforme constitutionnelle : ce n’est qu’un petit pays bla bla.

          L’Islande a le grand bonheur de ne pas être dans l’Union européenne, ainsi que la Norvège, et la Suisse avec son referendum d’initiative populaire.

          L’Islande peut donc avoir des pratiques démocratiques. Ce qui n’est plus le cas dans les 27 pays européens. Ceux qui ont créé l’Union européenne sont très inventifs en matière de dictature !

          1/ Dans l’UE, vous pouvez voter pour qui vous voulez, car il n’y a plus de politiques intérieures nationales, sur lesquelles le vote des citoyens puisse peser.

          2/Jean Claude Junker : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les Traités européens. » Traduction : « les Traités européens sont au-dessus de la Démocratie »

          3/ Les décisions essentielles ne sont plus prises à Paris, mais à Bruxelles, à Francfort, au FMI, et à Washington pour l’Otan qui dirige la Défense et la politique étrangère de la France. Et tous ces Mamamouchis qui décident de notre vie, ne sont élus par personne !

          4/ Dans ce système supranational, on a laissé le droit de vote aux mougeons, ça les occupe. Si le droit de vote était supprimé, ils se rendraient compte qu’ils sont en dictature. Et ça, c’est pas bon pour l’oligarchie mondialiste qui fait son beurre en Europe !!

          Résumé : Ceux que nous élisons n’ont aucun pouvoir de décision, ils sont obligés d’appliquer les Traités que la France a signés, et ils n’ont pas le pouvoir de faire changer les choses. Du Maire aux Députés européens : aucun pouvoir de décision ! Ils appliquent des textes qui sont décidés ailleurs qu’en France, par des gens élus pas personne.


        • suispersonne 26 avril 22:52

          @Captain Marlo
          Et donc il faut se libérer des contraintes anti démocratiques de l’ue.
          Ce qui est beaucoup plus facile que l’on veut nous faire croire.
          Le vote de 2005 a été NON.
          Tout ce qui a suivi est artificiel.


        • Captain Marlo Captain Marlo 27 avril 07:06

          @suispersonne
          Et donc il faut se libérer des contraintes anti démocratiques de l’ue.
          Ce qui est beaucoup plus facile que l’on veut nous faire croire.


          Yakafokon ? Mais je vous en prie, expliquez nous comment ?


        • suispersonne 27 avril 13:55

          @Captain Marlo
          Au lieu du défaitisme, fondé sur des tombereaux d’obstacles inconsistants, posez vous la question : si on doit se débarrasser de ces contraintes, comment y parvenir ?
          Vous pouvez deviner qu’il s’agit d’un rapport de force, et qu’en face on n’a que des imposteurs.


        • tashrin 26 avril 13:59

          Le cheminement qui privilégie les zélites, les sachants, les héritiers, les plus riches, …, bref : le bloc bourgeois, consiste simplement à faire croire aux gueux qu’ils ont le choix, or les gueux ne voient pas vraiment que ce choix existe seulement au moment du vote, parmi une sélection de candidats, où ils n’ont rien impulsé ni voulu.

          C’est effectivement la seule fonction du vote dans notre systeme politique. Donner l’illusion pour faire durer le bouzin

          Autrement formulé par Coluche : si ca servait à quelquechose ce serait interdit depuis longtemps

          en revanche le tirage au sort ca marche pas sur 70 millions de personnes avec le niveau de complexité de nos sociétés contemporaines. Je vois pas en quoi confier les clés du pays à Mme Michu changerait quoi que ce soit, ca reviendrait au final à renforcer l’Etat profond et donner les pleins pouvoirs aux technocrates.

          Ya pas de mystere : soit on joue la democratie, mais ca va imperativement avec une education populaire performante, des garde fous institutionnels, et des regles visant à éliminer/reduire les possibilités de manipulation (diversité des média, interdiction des sondages, etc...). C’est le choix qu’avaient fait nos grands parents, qu’on a vidé de sa substance en virant tous les garde fous et en abandonnant l’education populaire

          Soit on abandonne l’idée de démocratie au profit d’un autre systeme, oligarchique celui ci, dont les motivations risquent de ne pas aller dans le sens du bien commun. Ce que nous avons donc aujourd’hui

          Le vote actuel sert à maintenir l’illusion qu’on est toujours dans le premier cas alors qu’on est clairement déjà dans le second


          • Adèle Coupechoux 26 avril 14:23

            @tashrin

            « en abandonnant l’education populaire »
            L’école à distance va majoritairement profiter aux Gafam. Et certainement pas à tous les élèves. Le Covid a été un accélérateur de suppression de l’éducation nationale. Ce sont des programmes qui enseigneront et évalueront les élèves.


          • suispersonne 26 avril 15:32

            @tashrin

            Votre argument d’échelle est sans influence sur la pertinence du tirage au sort, parmi
            1 — des candidats à chaque fonction
            2 — auditionnés pour entendre leur version de l’accomplissement des critères de progrès constitutionnels
            3 — pour un mandat unique non renouvelable
            4 — révocables par ostracisme si leur action contrevient visiblement aux objectifs
            On a entendu la même chose quand l’Islande a tiré au sort des participants à leur réforme constitutionnelle : ce n’est qu’un petit pays bla bla.

          • tashrin 26 avril 16:48

            @suispersonne
            L’echelle n’est qu’un facteur aggravant
            Le probleme de fond c’est la compétence, ce qui aurait donc pour effet de donner les renes du pays à l’administration. Et si ya pas besoin de competences, alors qu’on arrete de s’emmerder avec tout ca et qu’on laisse les prefets administrer ce sera plus rapide et moins cher pour un resultat équivalent


          • Captain Marlo Captain Marlo 26 avril 19:56

            @suispersonne
            Votre argument d’échelle est sans influence sur la pertinence du tirage au sort

            Votre billet est « franco français », il est hors sol, car la France n’est plus un pays souverain. Quelle que soit sa forme, il ne peut y avoir de démocratie que dans un pays souverain et indépendant. L’UE est une colonie de l’ Empire américain, il n’y a aucun exemple dans l’ histoire, de démocratie dans un système colonial.


          • Captain Marlo Captain Marlo 26 avril 20:02

            @Adèle Coupechoux
            en abandonnant l’education populaire »

            Cela n’a rien à voir avec l’éducation à distance.
            C’est une référence à l’histoire du mouvement ouvrier.

            Depuis une quinzaine d’années, seule l’UPR fait de l’éducation populaire en expliquant le dessous des cartes qu’on cache aux citoyens.


          • Adèle Coupechoux 26 avril 21:15

            @Captain Marlo

            C’est exactement ce que je dis. L’éducation à distance est la fin de la fin de l’éducation populaire. 


          • suispersonne 26 avril 23:00

            @tashrin

            Vous vous laissez bloquer par un faux problème.
            Il n’existe aucun obstacle

            à la manifestation de multiples candidats désintéressés,

            pour différentes fonctions d’exécution,

            dans un cadre de critères de progrès constitutionnels,

            dont l’avancement est vérifiable en temps réel,

            auditionnés par une assemblée ad hoc,

            la plupart sans doute pré sélectionnés pour un engagement convaincant,

            pour un mandat unique non renouvelable (fin des politiciens professionnels),

            et soumis à une possibilité d’ostracisme en cas de déviance par rapport aux engagements.

            Il n’existe aucun argument d’échelle opposable.

            Aucune Mme Michu ne peut se voir tirée au sort.


          • CATAPULTE CATAPULTE 27 avril 18:50

            @Captain Marlo
            .

            seule l’UPR fait de l’éducation populaire en expliquant le dessous des cartes qu’on cache aux citoyens....


            .
            Par exemple, « les citoyens » ignoraient qu’en dessous de la carte de l’Ukraine, il y avait la Russie...
            Une Russie cachée pleine de Russes, cachés eux-aussi...
            En revanche, les Ukrainiens, bien apparents ceux-là, puisque sur la carte du dessus, ne méritaient pas qu’on parlent d’eux... puisqu’ils n’étaient pas cachés sous la carte du dessus... vous suivez ?
            A l’UPR, c’est pas compliqué... Quand on a besoin d’inventer quelque chose, on prétend que c’était caché et qu’on ne l’avait pas vu... parce qu’on est vraiment bête par moment...
            C’est ainsi que dans la réalité parallèle de l’UPR ou, devrait-on dire, souterraine, l’Ukraine est une terre russe pleine de Russes recouverte d’une carte peuplée de nazis...
            C’est pourtant pas compliqué la géopolitique...

          • Attila Attila 26 avril 14:04

            Ça fait huit ans que Christophe Guilluy nous a appris que les classes populaires n’avaient plus de mouvement qui les représentent et défendent leurs intérêts au niveau politique. Si on veut pouvoir sortir du piège Macron/Le Pen, la première étape est de construire un mouvement attirant pour une majorité d’électeurs. Un mouvement capable de faire émerger des candidats au service de l’intérêt commun en rupture avec le comportement actuel des politicards qui se servent de la politique pour leurs intérêts personnel au détriment de celui des français.

            Pour cela, il faudra que les citoyens se sortent les doigts du cul.

            .


            • Attila Attila 26 avril 14:12

              @Attila
              Avec les règles électorales actuelles, il est possible d’élire un Philippe Poutou ou n’importe quel candidat : il suffit que les électeurs viennent voter pour lui.
              Le problème vient de la mainmise des très riches cupides sur les médias.
              Le principal problème dont un mouvement politique populaire aura à faire face sera de contourner les médias ou de les détruire pour informer les électeurs.

              .


            • Captain Marlo Captain Marlo 26 avril 20:10

              @Attila
              Le principal problème dont un mouvement politique populaire aura à faire face sera de contourner les médias ou de les détruire pour informer les électeurs.

              C’est Internet qui permet de contourner les médias.
              C’est Radio Londres contre RadioParisMent.

              « La liberté d’expression absolue » ! Elon Musk en rachetant Twitter vient de mettre en émoi le Camp du Bien ! 

              André Bercoff : « Plaisant spectacle, depuis quelques heures, des lamentations du camp du Bien, farouches partisans de censurer à mort tous ceux qui ne pensent pas comme eux, épouvantés à l’idée que Twitter puisse redevenir un espace de vraie liberté. Mot qu’évidemment nos bébés Staline exècrent. »


            • Attila Attila 27 avril 00:35

              @Captain Marlo
              « C’est Internet qui permet de contourner les médias.  »
              Pour une minorité, oui.
              Pour le plus grand nombre, si c’était vrai il y aurait des manifestations pour soutenir les civils du Donbass.

              .


            • Captain Marlo Captain Marlo 27 avril 07:03

              @Attila
              Pour une minorité, oui.

              Tous les Français connaissaient l’existence de Radio Londres, pourtant, ils étaient majoritairement pétainistes.


            • Captain Marlo Captain Marlo 27 avril 07:04

              @Attila
              Pour une minorité, oui.

              Les Français connaissaient tous l’existence de Radio Londres.
              Pour autant, ils étaient majoritairement pétainistes.


            • Attila Attila 27 avril 09:36

              « On comprend aujourd’hui pourquoi la presse est subventionnée et concentrée entre les mains de quelques milliardaires : l’hégémonie culturelle de la caste a joué à plein pour éviter une alternance non contrôlée.  »
              Macron peut dire merci au cartel de la presse subventionnée

              .


            • CATAPULTE CATAPULTE 27 avril 18:56

              @Attila
              .

              Avec les règles électorales actuelles, il est possible d’élire un Philippe Poutou ou n’importe quel candidat : il suffit que les électeurs viennent voter pour lui.


              .
              Et ben alors, qu’est-ce qui ne va pas ?
              Si le vote « suffit » à faire élire un candidat, la situation semble idéale... et a vrai dire, très banale... car notons que l’élection par la majorité des suffrages est le but même du scrutin...
              Puisqu’il fallait le rappeler...

            • DantonQ DantonQ 29 avril 09:28

              @Attila Ben c’est pas gagné avec tous les mougeons qui vont veauter pour leur bourreau. Quand on ne sait pas distinguer qui défend les intérêts du peuple et qui est votre ennemi, il est difficile de demander aux citoyens de gérer la vie de la cité en plus ! Faudrait déjà disposer de citoyens éduqués et conscients de leurs intérêts de classe pour ça. 


            • Adèle Coupechoux 26 avril 14:05

              Une gouvernance pyramidale, c’est ce que nous avons et à tous les niveaux.

              Elle est particulièrement problématique quand seuls le népostisme, la corruption et la négligence cynique sont le mode de fonctionnement d’un gouvernement.

              Un fonctionnement à l’horizontal est possible avec des règles et surtout sans les personnages, les acteurs qui nous sont imposés tous les cinq ans.

              Malheureusement, ceux qui tirent les ficelles n’ont pas l’intention de ne plus jouer.


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 avril 14:29

                @Adèle Coupechoux

                « Un fonctionnement à l’horizontal est possible »

                ah ?


              • Adèle Coupechoux 26 avril 14:34

                @Séraphin Lampion

                « Un fonctionnement à l’horizontal est possible »

                Politiquement oui  smiley


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 avril 15:21

                @Adèle Coupechoux

                mais pratiquement ?

                ça me rappelle une chanson :

                « Verticalement,
                tu n’es pas une affaire,
                je sais bien,

                Mais horizontalement,
                c’est toi que je préfère,
                Et de loin ! »


              • Adèle Coupechoux 26 avril 21:11

                @Séraphin Lampion

                Tu m’étonnes Séraphin...C’est beau la vie !


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 avril 14:28

                Une certaine pintade avait tenté d’assurer la promotion du concept de démocratie « participative », mais le produit n’a pas eu le succès escompté auprès des consommateurs qui sont restés fidèles aux lois de la sélection naturelle, légèrement agrémentées par une pincée de conditionnement.

                Le stimulus pavlovien le plus efficace aujourd’hui est facile à reconnaitre : il porte plusieurs logos selon les marques mais on le reconnait à la mention « utile ».


                • eddofr eddofr 26 avril 14:49

                  Tout cela tient à nos critères de « sélection », dés l’enfance.

                  Nous choisissons (collectivement comme individuellement) le plus « performant », alors qu’il faudrait choisir le plus « fiable ».

                  La voiture qui roule à 250km/h plutôt celle qui ne tombe jamais en panne et roulera 30 ans.

                  L’élève que obtient un 20/20 et « caracole en tête » plutôt que celui qui obtient toujours un 14/20 et aide ses camarades à progresser.

                  Le candidat de téléréalité qui a trahi au bon moment ou a été ponctuellement le meilleur à une épreuve physique plutôt que celui qui a aidé les autres tout le long du jeu.

                  Le candidat qui fait les plus belles promesses plutôt que celui qui a tenu ses promesses.

                  ... etc ...


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 26 avril 15:24

                    @eddofr

                    les Don Juan volages et éjaculateurs précoces plutôt que les cocus qui assurent au lit et nourrissent les enfants


                  • suispersonne 26 avril 23:07

                    @eddofr
                    Tout système visant à désigner par tirage au sort des responsables, parmi des candidats auditionnés, et qui auraient convaincu de pouvoir faire évoluer favorablement les critères de progrès constitutionnels, doit conduire à des mandats non renouvelables, susceptibles d’ostracisme automatique en cas de déviance. C’est la fin des politiciens professionnels. Et confiance dans la multitude de citoyens désintéressés, qui savent discerner ce qui est juste et ce qui ne l’est pas, sans se laisser embrouiller par des arguties et du brouillard. Naturellement, les zélites se croient légitimes, et rejetteraient avec mépris tout nouvel ambroise croizat, qui sont pourtant légion parmi les gueux.


                  • Albert123 26 avril 15:54

                    « Nous choisissons (collectivement comme individuellement) le plus « performant », alors qu’il faudrait choisir le plus « fiable ». »


                    c’est pas le plus fiable mais le plus faible qu’il faut choisir, la république livre une guerre sans merci aux français, pas la peine de se rajouter de la difficulté, le monde et déjà bien assez compliqué.


                    • eddofr eddofr 26 avril 16:04

                      @Albert123

                      Nous avons choisi le système politique le plus performant, la « démocratie représentative » alors qu’il aurait fallu choisir le plus fiable, quitte à ce qu’il soit un peu moins « efficace ».

                      Nous voulons une administration efficace (service rapide, pas cher, ..., tout comme le privé, ...) alors que nous devrions chercher à avoir une administration fiable (ne se trompe pas, rends le service pour lequel elle a été créé, ne prive aucun citoyen de ses droits à mauvais escient, juste, équitable, ...).

                      Nous voulons une économie efficace (en gros pour niquer les autres pays plutôt qu’ils ne nous niquent) alors que nous devrions chercher une économie fiable (qui nous assure à tous un revenu suffisant, préserve nos ressources, ne pollue pas, ne nous empoisonne pas, ne nous maltraite pas, résiste aux crises « internationales », ...).

                      Le problème du choix du candidat n’existe que parce que nous avons d’hors et déjà choisi le mauvais système.


                    • suispersonne 26 avril 23:10

                      @eddofr
                      exact

                      Il n’existe aucun obstacle

                      à la manifestation de multiples candidats désintéressés,

                      pour différentes fonctions d’exécution,

                      dans un cadre de critères de progrès constitutionnels,

                      dont l’avancement est vérifiable en temps réel,

                      auditionnés par une assemblée ad hoc,

                      la plupart sans doute pré sélectionnés pour un engagement convaincant,

                      pour un mandat unique non renouvelable (fin des politiciens professionnels),

                      et soumis à une possibilité d’ostracisme en cas de déviance par rapport aux engagements.


                    • pipiou2 26 avril 16:05

                      La démocratie athénienne n’était pas ouverte aux femmes, aux esclaves, ni à d’autres catégories de la population, donc réservée à une minorité.

                      pas nécessaire d’en faire un fantasme.


                      • eddofr eddofr 26 avril 16:23

                        @pipiou2

                        La démocratie actuelle n’est pas ouverte aux primates, aux félins, aux herbivores, aux oiseaux, aux poissons, aux arbres ....

                        La démocratie Athénienne était « ce qui se pouvait se faire de mieux » dans le contexte.
                        Et cela n’enlève rien à la beauté du concept de démocratie.

                        J’ai peint un tableau, mais comme je suis nul en dessin, c’est une vraie croûte !
                        Est-ce que pour autant, la peinture c’est de la merde ?


                      • pipiou2 26 avril 18:33

                        @eddofr
                        Donc la démocratie athénienne c’était une vraie merde ?

                        Le statut de citoyen était un privilège réservé à 20% de la population, alors c’est pas une bonne référence pour lutter contre l’élitisme.
                        « De plus, seuls pouvaient faire carrière en politique les orateurs ayant reçu une éducation coûteuse, ce qui excluait les citoyens les plus démunis ».

                        Sinon , comparer les femmes et les étrangers à des primates c’est pas génial.


                      • suispersonne 26 avril 23:11

                        @pipiou2
                        Au lieu de perdre votre temps à pointer les défauts bien connus d’athènes, voyez plutôt comment adapter leur système à notre réalité.


                      • xana 27 avril 08:49

                        @suispersonne
                        Mais « pipiou2 » n’a pas l’intelligence pour adapter un système quelconque à la réalité d’aujourd’hui.
                        D’ailleurs vous l’aurez observé : Il ne propose jamais, il se contente de dénigrer, c’est plus facile...

                        Bien sûr qu’une vraie démocratie est possible.
                        Seul problème : Aucun politicien n’en veut. C’est normal, la démocratie véritable n’a pas besoin de politiciens professionnels vivant d’indemnités, elle a juste besoin de citoyens prêts à exprimer LEUR volonté. Imaginez tous nos politiciens obligés d’aller à Pôle Emploi !
                        Et les médias non plus n’en veulent pas. Où irait le pouvoir si le peuple pouvait s’exprimer, que deviendrait la fortune de ses patrons ? D’ailleurs la presse prostituée comme elle existe disparaîtrait immédiatement, au profit des sites d’information. Quel journalope irait se suicider ?

                        Et « pipiou2 » là-dedans ? Ben, comme les autres , même décérébrés, il serait désormais appelé de temps en temps à voter pour des lois. Il ne pourrait pas y faire grand mal, car il s’agirait de questions pratiques auxquels il ne connaît rien. Heureusement la grande masse de la population sait où est son intérêt. Peut-être même y trouverait-il plus de plaisir qu’au dénigrement de soi-même.


                      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 26 avril 17:38

                        En parlant d’élection, il parait que celle des présidentielles est encore truquée ^^


                        • yakafokon 26 avril 18:08

                          J’ai dû me cramponner aux branches pour ne pas tomber, tant le « sursaut républicain » a été violent, et pourtant je m’y attendais !

                          Le « démocrate de gauche » Emmanuel 1er, notre « Roi Soleil », a été réélu confortablement...lui qui déploie des efforts surhumains pour nous pousser à la guerre contre la Russie, en envoyant des canons à longue portée Cæsar et des missiles antichar Milan aux nazis qui pullulent à l’Ouest de l’Ukraine ( pays qui je le rappelle, ne fait partie, ni de l’Union Européenne, ni de l’O.T.A.N. ). Cette générosité suspecte, fait de la France un cobelligérant, et les conséquences ne vont pas tarder à se faire sentir ! Bien sûr la Russie ne va pas nous vaporiser avec les 10 ogives nucléaires hypersoniques de son missile balistique Sarmat 2 ( on n’écrase pas une mouche avec un marteau-pilon ), mais la Fédération de Russie n’a que l’embarras du choix des contre-sanctions, maintenant qu’elle est totalement indépendante, à tous points de vue, et qu’elle a de solides alliés !

                          Contrairement à notre démocrate, il avait face à lui une « extrême-droitiste » dont le tort avait été de rencontrer Vladimir Poutine, pour essayer de recoller les morceaux de la potiche que François Hollande, Nicolas Sarkozy, et Emmanuel Macron s’évertuaient à mettre en miettes, sur ordre de leurs maitres les Etats-Unis, ces semeurs de merde habituels : le vase fragile de la paix !

                          Xavier Moreau, le français directeur de Stratpol, a écrit un livre qui se vend actuellement comme des petits pains : « Le livre noir de la gauche française ».

                          En effet, aucune des guerres que notre pays a déclenché, n’a été le fait de l’extrême droite ! Seule la gauche en est responsable !

                          Alors, d’Emmanuel Macron, et de Marine Le Pen, lequel est le plus va-t-en guerre ?


                          • Captain Marlo Captain Marlo 26 avril 19:41

                            Côté éducation populaire, il y a encore du travail d’information à faire ! En lisant tous les commentaires, je me rends compte qu’aucun blogueur ne fait référence à notre appartenance à l’Union européenne.

                            « Il n’y a plus de politique intérieure nationale, mais uniquement des politiques européennes ». Viviane Reding Commissaire européenne.

                            A chaque élection, que proposent les candidats ? Des programmes de politiques intérieures nationales....Et la bienpensance vient nous jouer les violons de la démocratie... 

                            Depuis Maastricht, la France ne gère plus rien d’essentiel :

                            Elle ne gère plus sa monnaie, ni ses frontières, ni l’immigration.

                            Le budget est sous tutelle.

                            Les lois, la Justice et la Constitution doivent être conformes au Droit européen.

                            Elle ne décide plus des politiques économiques et sociales.

                            La défense et la politique étrangère sont pilotées par l’Otan = Washington.

                            Cela fait 30 ans que la classe politique nous prend pour des truffes, en nous faisant croire qu’ils peuvent changer les choses... Ils ne peuvent rien changer, les décisions sont prises par des Institutions non élues extérieures à la France, bien à l’abri de l’avis des citoyens !


                            • Captain Marlo Captain Marlo 26 avril 20:23

                              Exemple de décision extérieure au pays, prise par des gens que personne n’a élus. « La BCE va augmenter ses taux plus vite que prévu ! » L’édito de Charles SANNAT

                              "(...) la BCE va très rapidement cesser d’acheter la dette des Etats européens. Il va donc falloir dès les prochains mois que l’on se finance seul. Sur les marchés. Et ce n’est pas évidemment avec des taux à zéro, du coup les taux montent et flambent pour attirer le chaland et l’investisseur qui va devoir choisir entre financer la France, l’Allemagne, l’Italie ou la Grèce… et cela ne se fera certainement pas au même taux !

                              La troisième c’est que la banque centrale européenne va augmenter progressivement les taux, mais, là aussi, plus vite que prévu.

                              Autant vous le dire, nous sommes dans une mauvaise situation entre la hausse des taux, l’arrêt des achats de dettes publiques par la BCE, la guerre en Ukraine, l’inflation, le Covid et les restrictions en Chine, sans même parler du coût de l’énergie, c’est une politique qui va nous mener directement vers une récession et une grosse crise économique au mieux de type 2008/2009."

                              PS : Avant Maastricht, l’Etat français et les Collectivités locales se finançaient à taux 0% auprès de la Banque de France. Avec les 600 milliards de dette de Macron, préparez-vous à banquer méchamment pour rembourser les intérêts de la dette !

                              C’est d’ailleurs le contenu du rapport du FMI : « Une grande saignée fiscale particulièrement pour les classes moyennes. »


                              • Jonas Jonas 26 avril 22:15

                                « Ce qui m’étonne, encore, le plus, c’est la rengaine élection = démocratie. »

                                La démocratie repose à la base sur le concept stupide, illogique et dangereux que la majorité a toujours raison.

                                Ce qui est bien évidemment faux. D’autant que la majorité peut être facilement manipulée.

                                Si deux personnes disent que le ciel est bleu, mais si vingt disent qu’il est vert, c’est les vingt qui auraient raison !

                                C’est même religieusement parlant, un concept démoniaque, puisqu’il prétend que la majorité humaine est supérieure à la loi Divine de Justice, de Vérité et de Charité du Créateur.

                                Dans la Bible, du seul vote démocratique qui a eu lieu décidé par Pilate, il en a résulté la libération d’un assassin et la condamnation à mort de l’Agneau venu ôter les péchés du Monde.


                                • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 27 avril 07:42

                                  La démocratie, c’est 2 loups et un mouton qui décident ce qu’il y aura au diné du soir.

                                  La démocratie n’a pas le pouvoir qu’on lui prête de contenter ou représenter tout le monde.

                                  Le monde parfait n’existe pas comme la démocratie...

                                  La démocratie a ses limites, le RIC lui favoriserait les groupes organisés aux dépens des groupes isolés, et serait tout aussi imparfait.


                                  • placide21 27 avril 08:25

                                    On pourrait commencer par préserver le vote citoyen de l’immaturité (pas en dessous de 21 ans) et de la sénilité (pas après 80 ans) moi j’approche de la plus haute limite et j’ai compris que la situation actuelle est due aux jeunes cons ( ce qui est normal) mais aussi aux vieux séniles ou pourris (ce qui l’est moins).


                                    • xana 27 avril 09:12

                                      @placide21
                                      C’est possible qu’il faille en arriver là, mais en attendant essayons au moins ! Car pour le moment personne n’a essayé la VRAIE démocratie.

                                      Tous en ont peur, comme si le Peuple allait les dévorer !
                                      Les politiciens savent qu’ils seront renvoyés à Pole Emploi.
                                      La presse sait qu’elle disparaîtra au profit des blogues d’information citoyens.

                                      Et pourtant ce n’est pas difficile de savoir ce que désire le Peuple. Le seul problème est que ce n’est pas du tout ce que désirent les politiciens ni les riches à qui appartiennent les médias.

                                      Tout tient dans la façon de voter : Quelques milliers de personnes devraient suffire à chaque fois. mais des citoyens ordinaires, surtout pas des députés professionnels et corrompus. Et on devrait en changer après chaque vote, afin qu’aucun corrupteur ne puisse influencer les votants.
                                      Soyons modernes ! Les citoyens qui votent n’ont même pas besoin de se déplacer, une réponse par mail suffit avec un code fourni pour ce seul vote et ce seul citoyen. Donnons-leur une semaine pour se renseigner, éventuellement discuter avec qui ils voudront avant de voter.

                                      Pour ceux qui craignent que les citoyens ne soient pas assez sérieux pour voter les lois, je rappelle que de nos jours c’est ainsi qu’on constitue un jury d’assises... Chargé de juger et de condamner les coupables !


                                    • monde indien monde indien 27 avril 09:07

                                      La question de la démocratie est essentielle . Et le vote à scrutin majoritaire n ’ est absolument pas la démocratie .

                                      Qu ’ une majorité X l ’ emporte et elle fait ce qu ’ elle veut au détriment de tous les autres . C ’ est en tous cas ce qu ’ on constate .

                                      La démocratie n ’ est pas le « pouvoir du peuple » contrairement à ce pensaient les Athéniens , et c ’ est sans-doute pour cette raison qu ’ ils se sont plantés .

                                      La Démocratie doit être le bien-être de tous ( le peuple , l ’ ensemble de la population ) .

                                      Pour cela il n ’ est pas question de vote mais d ’ une constitution qui l ’ établisse .

                                      Il faut ensuite des instances qui le fassent respecter dans la création des lois et des dispositifs .

                                      Allons + haut que nos petits égoïsmes et alors nous verrons une communauté humaine enfin épanouïe .

                                      ( on pourrait convoquer des états-généraux de la démocratie ? )

                                      http://mondeindien.centerblog.net/rub-etats-generaux-de-la-democratie-.html


                                      • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 27 avril 09:52

                                        @monde indien

                                        Salut, oui assez d’accord, mais... Ancien en marketing entre autre, pour moi c’est un terme marketing hypnotique et abusif. un piège à « couillons »..
                                        Créons un idéal inexistant décrété absolu par les voleurs, oui ce sont les voleurs qui créent cela. Dans ce mode de non vie basée sur le refus que naître = mourir, nous ne pouvons pas nous en tirer par le bien, le bon, le beau etc car nous sommes en fuite de ce que la vie est sur ce plan et c’est absolu..c’est foutu dès le départ en fait.
                                        J’en vois le cheminement.
                                        Cet absolu génial est basé sur rien de concret comme essai sauf d’affirmer, mais surtout sur la primauté du JE...le global n’est là que pour ME servir, car j’ai peur de la vie et posséder va je crois me rassurer.
                                        Il s’agirait d’un système.
                                        Or tout système n’est que la rencontre des gens entre eux, pas d’humains pas de système.
                                        Or ici le système précède la rencontre des humains..
                                        Quel est l’état mental de nous autres humains ? que sommes nous ? que voulons nous ? Quel sorte de relation entre nous allons nous avoir pour assurer la vie pratique ?
                                        A ça on ne touche pas..c’est à dire que nous ignorons les humains, le système devient le tout...ça fait des milliers d’années que ça vole, tue, détruit etc
                                        ça fait des milliers d’années que quasiment chaque humain refuse de voir que le problème à sa racine c’est MOI..
                                        Pour faire court...
                                        Je te salue..


                                      • monde indien monde indien 27 avril 12:06

                                        @Géronimo howakhan
                                        Ce n ’ est pas ma vision de la réalité .
                                        Pour moi il n ’ y a pas de prédominance du Je sur le Nous , ni de prédominance du Nous sur le Je . C ’ est juste un équilibre et toute la beauté et toute la difficulté de la condition humaine .
                                        Pour l ’ expliquer mieux que moi il y a le très beau livre de Françoise Dolto sur les premières semaines des bébés , sur l ’ interdépendance entre les enfants et leurs parents . Il en va de même pour la communauté humaine . Un vieux sage birman disait : ma sagesse est longue à vous expliquer mais il y a quelque chose d ’ important qu ’ il faut que vous sachiez : il faut que l ’ autre soit heureux !
                                        C ’ est l ’ inconvénient majeur de nos sociétés occidentales actuelles d ’ adhérer au Je d ’ abord , au chacun pour soi , l ’ homme est un loup pour l ’ homme ...
                                        Tout comme c ’ est l ’ inconvénient majeur des sociétés communistes , des religions souvent , que le Nous primerait sur le Je .
                                        Mais j ’ ai aussi une autre hypothèse : 
                                        c ’ est que la plupart des humains vivent sur le même modèle que la plupart des mammifères , celui des mâles ( et femelles ) dominant-e-s , où le dominant soumet tout le groupe à son Je , et où tous les autres ne rêvent que de devenir ce Je .
                                        Fort heureusement pour moi tous les mammifères ne fonctionnent pas ainsi , ni tous les humains . La plupart des oiseaux ne fonctionnent pas comme ça non-plus .
                                        Alors comment faire quand on désire une société d ’ harmonie heureuse entre le Je et le Nous ? sachant qu ’ on est largement minoritaires .
                                        Je ne sais pas très bien mais quittes à être minoritaires j ’ opterais plutôt pour la sécession . C ’ est ce qu ’ on fait les amérindiens , avec un succès mitigé , mais pas trop mal quand-même . Pourquoi ne pas faire la même chose en Europe ?

                                        Bien amicalement ,


                                      • zygzornifle zygzornifle 27 avril 09:13

                                        La démocratie est une vue de l’esprit comme la liberté d’expression qui sont en constant recul fasse aux assaut de Macron et de ses sbires (déjà bien entamé par Rolex talonnettes et par Flanby)....

                                        C’est comme le pays des droits de l’homme qui fait massacrer des manifestants et qui envoie ces CRS dès que l’on manifeste et qu’il faut demander une autorisation pour le faire, bientôt pour pouvoir pisser faudra demander a la préfecture ....


                                        • xana 27 avril 09:26

                                          @zygzornifle

                                          Oui mais tout cela est du PASSE.

                                          Personne n’a encore connu la vraie démocratie. Sauf peut-être au niveau du conseil municipal d’un village perdu...
                                          Jeter la démocratie aux orties parce que le système actuel ne convient qu’aux corrompus, c’est jeter le bébé avec l’eau du bain.
                                          Le système actuel n’a qu’un but : Confisquer le pouvoir et le garder, pour les corrupteurs et pour les corrompus qui sont leurs salariés.

                                          On ne fera jamais rien de constructif avec cette FAUSSE démocratie. Mais il est vrai que beaucoup de gens sont trop stupides pour se rendre compte à quel point on les mène par le bout du nez avec ces soi-disant « élections ».
                                          Et c’est vrai aussi que peu de gens ont la clairvoyance et l’imagination nécessaires pour inventer un VRAI système démocratique. Ce qui fait que beaucoup dénigrent sans comprendre, ou cherchent à restaurer de vieux systèmes tout aussi corrompus, comme la monarchie.

                                          Putain, avez-vous un CERVEAU ? Savez-vous vous en servir ?
                                          Ah non, c’est vrai. Vous avez la télé, c’est moins fatiguant...


                                        • Djam Djam 27 avril 13:35

                                          @ suispersonne

                                          Tout juste !

                                          Pas plus de démocratie que de beurre en broche, c’est du simple bon sens et surtout de l’observation sur très long terme...

                                          Il était assez croustillant, voire fascinant, d’observer la « caste » lors des malsaines festivités macronesques du 24 au soir... un couple ambiguë particulièrement malsain, cerné d’enfants (? ?), un hymne de musique allemande (on a les collabos de toujours), un drapeau d’un truc qui n’existe que sur les milliards de paperasserie pondue par des milliers de technocrates jamais élus.

                                          Pour l’oeil averti, tout est clair, très clair.


                                          • eau-du-robinet eau-du-robinet 27 avril 16:52

                                            Comment un citoyen qui est intoxique par la désinformation / non information des médias de la pensé unique peut-il prendre les bonnes décisions, dont de voter pour le bon candidat ?
                                            .
                                            Dont VOTER ≠ DÉMOCRATIE (Le vote seul ne suffit pas pour décrire un système comme démocratique... )
                                            .

                                            Nous vivons en PLOUTOCRATIE !
                                            Les médias ont inversé le sens des deux mots DÉMOCRATIE et PLOUTOCRATIE.
                                            Notre système ploutocratique ils le nomment mensongèrement démocratique.
                                            .

                                            Il ne peut pas y avoir de vie démocratique sans souveraineté !
                                            La France est un pays vassal du monde de la très grande finance !


                                            • saint louis 28 avril 20:06

                                              C’est sur que la démocratie est une valeur assez difficilement réalisable dans la gestion d’une société structuré de part les enjeux stratégiques qui échappe bien souvent au peuple.

                                              Dans le principe démocratique l’exécutif devrait pourtant acquérir l’aval d’une majorité pour appliquer son programme.

                                              En ce qui concerne Macron, il vient d’être élu avec 38% des électeurs en droit de s’exprimer.

                                              De plus une partie de l’électorat a voté pour contrecarrer « le parti facho » sans adhérer pour le vainqueur.

                                              Donc cet homme ne pourra jamais demander au peuple quoi que ce soit pour obtenir une majorité qu’il ne pourrait que très difficilement atteindre.

                                              De toutes façons il en a cure du peuple et de la démocratie en général.

                                              Mais pourtant il a été réélu, cherchez l’erreur.


                                              • eddofr eddofr 29 avril 15:23

                                                En l’état actuel, si on donnait la vraie démocratie au peuple, il s’empresserait de se choisir des chefs et de leur déléguer le pouvoir.

                                                Pour une démocratie vraie et durable, il faut de l’éducation :

                                                apprendre l’autonomie.

                                                apprendre le choix et ses conséquences (assumer).

                                                apprendre la responsabilité.

                                                apprendre la rationalité.

                                                Et une information accessible et fiable.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

suispersonne


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité