• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La division, arme de dissuasion massive !

La division, arme de dissuasion massive !

Noël est dans les vitrines depuis novembre ( merci à Sapiens pour son dessin)

Comment vont faire les millions de familles qui survivent sous le seuil de pauvreté ?

Nous avons besoin d'unité entre les syndicats pour défendre les acquis sociaux menacés et les services publics :

nous avons besoin d'unité entre les associations et mouvements qui se battent pour que chacun ait un logement décent....

JPEG

Cette division sévit dans tous les secteurs, elle est entre les syndicats de la Fonction publique alors que se déroulent les élections professionnelles pour désigner les représentants du personnel dans les commissions paritaires..

C'est à qui lavera plus blanc !

Sur les réseaux sociaux on arrive à lire des appels à voter qui dénigrent « l'adversaire », c'est à dire l'autre.

A qui profite le crime ?

Au patron, à l'administration, bien entendu.

J'ai toujours pensé que le syndicat était un outil collectif au service d'une cause et qu'aucun syndicat était pire ou mieux qu'un autre.

Je suis adhérent à la FSU mais pourrait être à FO, à la CGT ou même à SUD, d'ailleurs quand j'étais dans le secteur de l'animation socioculturelle, on agissait ensemble, en bonne intelligence sur le terrain et dans les instances.

Militant EPA FSU j'ai même participé, modestement à l'écriture d'une page du livre noir de l'animation, ouvrage édité par l'USAOC-CGT !

Je reste un partisan inconditionnel de l'unité organique avec la reconstruction de la grande CGT, de celle qui existait avant la scission de 1947 !

Je suis peut être utopiste.... C'est le combat que je mène depuis plus d'un demi siècle, je suis conséquent.Je suis d'ailleurs à l’Émancipation où militent des syndicalistes de la FSU, de la CGT, de FO, de l'UNSA, de la CNT et de SUD, ils ne défendent pas leur « boutique » mais des principes.

 

Aujourd'hui, tout en étant syndiqué comme retraité, par solidarité, j'interviens essentiellement dans le champ du droit au logement.

Les élections des représentants des locataires ont lieu actuellement, parfois elles sont terminées.

Aux Foyers de Seine et Marne, la liste du CNAFAL (Conseil National des Associations Familiales Laïques) n'a pas été validée par le directeur général qui s'est érigé, tout seul, cette responsabilité...

Une plainte est déposée contre lui par la tête de liste et pour cause !? : il y a des faux en écriture...

Aucune liste « concurrente » et validée n'a protesté contre cette infraction au droit puisque la commission électorale n'a pas été saisie !?

Elles ont toutes signé le procès verbal...

Pourquoi ?

Ont-elles eu peur d'en subir les conséquences ?

La division est l'arme de dissuasion massive, avec elle, les patrons que sont les bailleurs sociaux sont tranquilles, il leur suffit de favoriser telle association ou lui faire comprendre quels sont ses intérêts immédiats.

 

Ce n'est pas ainsi que je conçois l'action de défense des locataires.

L'unité n'est pas un mythe mais une réalité à construire.

Nous sommes très peu sur le terrain, peu de locataires votent aux élections de leurs représentants or le travail est immense , pour défendre les locataires, empêcher les expulsions locatives, vérifier les charges, empêcher les destructions inutiles d'immeubles.

Maintenant que les élections sont terminées, il est indispensable que nous soyons, ensemble sur le terrain, à nous coordonner et à mener des batailles communes.

 

Les bailleurs s'appuient sur nos divisions.

Nous devons être indépendants c'est important et essentiel.

Il nous faut refuser de tomber dans le piège que nous tendent les bailleurs.

A TMH, autre bailleur, en partie seine et marnais, la carotte, c'est le repas offert après chaque Conseil d'administration et le carton de bouteilles à Noël.

Il faut refuser les deux et même dénoncer ce mode de relations.

Il vaut mieux aller casser la croûte en sortant plutôt que de faire ami-ami avec le bailleur !

 

NOUS AVONS DU PAIN SUR LA PLANCHE !

IL NOUS FAUT RETROUSSER NOS MANCHES ET ALLER ENSEMBLE FAIRE POUR ET AVEC LES GENS !

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Octave Lebel Octave Lebel 5 décembre 2022 16:21

    Merci. Entièrement d’accord. Votre réflexion est ce qui devrait nourrir et faire vivre l’intelligence collective alliée de la démocratie quel que soit le pouvoir en place et pour tous les lieux et instances où s’élaborent et se décident ce qui organise notre vie collective.

    C’est à la fois un état d’esprit, un sens des responsabilités et une méthode qui permettent de pallier bien des dérives qui génèrent et entretiennent les divisions et l’impuissance comme les conflits d’intérêts dissimulés, les ambitions personnelles, les blocages jouant sur le découragement et la démobilisation, la confusion.

    Cela va apparaître utopique à bien des beaux esprits mais au vu de la situation actuelle et du fait que pendant ce temps là, les pouvoirs en place (à tous les niveaux), dont la légitimité réelle est souvent très mince, circonstancielle et aléatoire (et ce n’est pas nouveau), ne se privent d’aucune occasion de parfaire leur emprise réglementaire et législative. En se gardant bien de mettre en œuvre une réflexion sur les fonctionnements de nos institutions.

    Protégés, soutenus dans leurs manœuvres grâce à leurs principaux mentors qui ont le contrôle du ciel médiatique tout en dominant aussi les réseaux sociaux. Ce qui n’est pas rien quand une information libre, équilibrée, diversifiée a du mal à percer les radars dans le maelström entretenu de l’actualité.

    Ce qui fait de nous des citoyens en voie de désocialisation civique faute de comprendre où est notre place et de pouvoir nous faire entendre.

    L’issue en est : tous (le plus grand nombre de nos concitoyens de toutes couches sociales), tous divisés ou en retrait et tous perdants.

    Et honneur donc aux gagnants qui l’auront bien mérité eux-aussi.

     


    • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 6 décembre 2022 16:25

      Le problème est, si l’on croit le proverbe allemand que « Dieu règne au ciel et l’argent sur la terre »,


      • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 10 décembre 2022 19:29

        Dassault se faisait aussi élire à coup s de cadeaux. Il a été condamné. Quand il y a détournement des règles dans des élections, c’est une atteinte à la démocratie et à la république.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité