• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La division l’arme du Capital

La division l’arme du Capital

C’est une pratique vielle comme le monde, quand une minorité veut dominer pour diriger une majorité alors elle utilise la division.

 Diviser c’est, pour des raisons quelconques, séparer une unité en en faisant de petits groupes. Ainsi des syndicats ont été créés au travers de l’histoire pour contrebalancer le premier grand syndicat CGT (Confédération Générale du Travail) et chaque fois que la solidarité du peuple mettait en difficulté cette caste privilégiée.

Que ce soit pour des raisons de religions, de couleurs ou d’ethnies, les possédants encourageaient le fractionnement de cette UNITE.

 La maxime « diviser pour régner » prend tout son sens quand il s’agit de politique pour le pouvoir ou l’enrichissement.

Combien de fois avons nous entendu « c’est la faute des syndicats qui sont trop divisés ». Oui c’est vrai la division gêne considérablement l’efficacité des luttes, mais elle n’est que l’œuvre du patronat qui depuis les grandes grèves de 1871 s’est évertué à casser l’unité des travailleurs. La volonté des travailleurs à s’unir est à l’origine de la création de la CGT en 1895.

 A dater de cela, le patronat et ses élus politiques ont pratiqué une véritable chasse contre les représentants de cette organisation, allant jusqu'à favoriser la création d’autres syndicats. C’est en 1919 que la CFTC (Confédération Française des Travailleurs Chrétiens) fut créée. En 1947 création de FO (Force Ouvrière) qui est l’aboutissement de la dénonciation du plan Marshall, (un peu trop sous l’influence américaine), par la majorité de la Confédération CGT, de ce fait une minorité décida de créer ce nouveau Syndicat CGT-FO.

En 1959 création de la CFT qui n’a jamais été reconnue comme représentative. Cette organisation spécialisée dans les coups de forces contre les grévistes fut très active en 1968.

En 1964, la CFTC donne naissance à la CFDT (Confédération Française Démocratique du Travail) qui prône l’autogestion, tente de s’orienter vers la lutte des classes et se rapproche ainsi du Parti Socialiste Unifié.

En 1981, constitution du Syndicat SUD (solidaires, unitaires, démocratiques).

Toutes ces créations ont contribué à diviser le monde ouvrier en y mêlant croyances religieuses et comportements politicards. En vérité la division a servi les intérêts de la classe bourgeoise qui continue à exploiter la main d’œuvre et à piller les impôts payés par les contribuables.

 Il ne faut pas mélanger parti politique et organisation Syndicale, la tentation de vouloir pour un parti politique régimenter, dans son propre intérêt, l’électorat ouvrier, est grande. Aussi pour gagner la confiance de cet électorat, le programme de ce parti doit répondre aux principales revendications des travailleurs et du monde ouvrier.

 Même si les grands médias font un travail de sape, travail pour lequel ils sont payés, le rôle des défenseurs de la classe ouvrière c’est d’amener la contre information qui permettra la bataille des idées et faire évoluer les consciences.

 Il ne suffit plus d’être un bon bonimenteur, un parfait magouilleur politique pour croire que ce sera suffisant pour ameuter les foules. C’est du concret qu’il faut, pas de vagues promesses qui ne seront pas tenues, mais du sérieux qui améliorera la vie et l’avenir de ceux qui ont et qui continuent à créer les richesses. S’il est une réalité qui mettra toute la classe ouvrière d’accord, qui favorisera l’Unité des Organisations syndicales, c’est le contenu d’un programme qui garantira l’emploi, l’augmentation du niveau de vie des plus défavorisés, la sécurité dans tous les domaines : la santé, l’éducation, la retraite.

11/11/2017


Moyenne des avis sur cet article :  3.38/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 13 novembre 15:03

    ’’Même si les grands médias font un travail de sape, travail pour lequel ils sont payés’’
     
    Ho ça c’est ben vrai.
    Et même que ça marche plutôt bien !
     
    ’’le rôle des défenseurs de la classe ouvrière c’est d’amener la contre information qui permettra la bataille des idées et faire évoluer les consciences’’
     
    Bon, en revanche là, c’est complètement foiré.
    Normal, quand ’’l’ouvrier’’ se préoccupe bien plus de son dernier aîe-phone, de son forfait pour les matches du PSG-OM-Etc (rayez la mention inutile) et du renouvellement de son Gigaaaantessssque écran-plat, justement pour regarder les matches des danseuses sus-nommées...
     
    Ben on n’est pas sortis !
     
    Heu, au fait...
    Vous ne vous êtes toujours pas rendu compte que ’’l’ouvrier’’, il n’en a plus rien à foutre de la conscience de classe, de la solidarité et tout s’ki s’en suit ?
    Aujourd’hui, ’’l’ouvrier’’ mange chez Mc Do, va ’’au ski’’, achète la dernière caisse qui a reçu 5* dans sa revue auto préférée, surfe, touitte, gogolise, faisse-de-boukize, vit à crédit, regarde les z’infos sur TF1 ou BFMerde, se gave de ’’télé-réalité’’ et de feuilletons amerloques, et surtout, SURTOUT, jalouse son putain de voisin. 
     
    Ce qui compte, aujourd’hui, pour l’ouvrier (mais pas que, z’oubliez pas le fonksioère, le gratte-papier et tous les z’autres abrutis lobotomisés) c’est pas de bien s’en sortir.
     
    Mais non, c’est juste que son putain de voisin soit juste un poil plus dans la merde que lui.
    Et ça suffit à son bonheur.
    D’ailleurs, ’’l’ouvrier’’, il a veauté sarkosy, hollande et macaron en masse.
    Tain, elle est belle, la base !!!


    • Libertad14 Libertad14 13 novembre 16:14

      @Jeekes


      Tout d’abords permettez moi de ne pas vous suivre dans votre analyse. Vous ne faites qu’évoquer les conséquences de ce système. Selon vous la gente ouvrière serait définitivement vaincue et il n’y aurait plus rien à faire ??
      D’autre part en ce qui concerte la confiance du peuple en la politique de Macron est trés minoritaire et en ce qui concerne son élection je vous rappellerez que 53% du corps électoral s’est abstenu, et parmi ces abstentionnistes étaient absent tous ceux et celles qui avaient trop a gagner à l’élection du représentant du capital et de son équipe . 
      Certes le travail est important voir essentiel pour redonner à la classe ouvrière sa conscience et son pouvoir de lutte, Mais ce n’est pas en se satisfaisant de cette situation que nous feront évoluer les choses. 
       

    • Jeekes Jeekes 13 novembre 16:44

      @Libertad14
       

      ’’Vous ne faites qu’évoquer les conséquences de ce système.’’
       
      Certes...
       
      ’’Selon vous la gente ouvrière serait définitivement vaincue’’
       
      J’en ai peur...
      Sinon, pourquoi juste les z’ouvriers’’, y’a pas d’autres catégories socio-professionnelles dans la merde et qui mériteraient qu’on les incitent à s’en sortir ? D’après vous ?
       
      ’’et il n’y aurait plus rien à faire ?’’
       
      Je le crains, du moins pour l’instant. Plus tard, peut-être, quand la merde sera telle, que la ’’classe ouvrière’’ sera privée de ses gadgets, de ses abonnements Canal-pute, machin-satellite, euro-sport... Et surtout, quand elle n’aura plus rien à bouffer, alors, peut-être se réveillera-t-elle.
      Mais je crains que la ’’finance’’ n’ait tiré les leçons de ses erreurs passées et qu’elle soit devenue suffisamment maline pour laisser un peu de mou à la corde.
      Entendez par là, juste de quoi jouer au Loto, aller voir les matches de ’’foute’’, enfin, toutes ces sortes de choses.... 
       
      ’’je vous rappellerez que 53% du corps électoral s’est abstenu’’
       
      Et qui de ce fait, a contribué à le faire élire.
      Moi je vous rappelle qu’une énaurme partie de la gôche (CGT en tête) a appelé à voter macaron.
       
      ’’parmi ces abstentionnistes étaient absent tous ceux et celles qui avaient trop a gagner à l’élection du représentant du capital et de son équipe’’
       
      Heu ???
       
      ’’Mais ce n’est pas en se satisfaisant de cette situation que nous feront évoluer les choses.’’
       
      C’est beau d’y croire encore, je ne peux que vous y encourager.
      Personnellement :
      - un, j’ai cessé de rêver. Que voulez-vous, l’évidence de la connerie et surtout de l’égoïsme durablement installé m’a crevé les yeux,
      - deux, j’ai donné, et contrairement à Jules, moi j’chuis v’nu, j’ai vu, et j’chuis dégoutu... Allez, place aux d’jeunz.
       
      Et je le répète, on n’est pas rendu !
       

    • bluerage 13 novembre 15:41

      Pour completer ce qu’a dit Jeekes, je ne peux que conseiller à l’auteur de se faire pousser la barbe et de se convertir à la religion de paix et d’amour pour être plus en phase avec son électorat...


      • Spartacus Spartacus 13 novembre 15:50

        La dureté du capitalisme, réside dans le fait qu’il traite chacun selon sa contribution au bien-être de ses semblables. La domination du principe, à chacun selon ses réalisations, ne permet aucune excuse aux défauts personnels. 

        Tout un chacun sait très bien qu’il y a des gens comme lui qui ont réussi là où lui a échoué, et que ceux qu’il envie sont des self-made-men qui ont débuté au même point que lui. 

        Pire, il sait que tous les autres le savent aussi. Il lit dans les yeux de sa femme et de ses enfants le reproche silencieux : « Pourquoi n’as-tu pas été plus dégourdi ? » Il voit comment les gens admirent ceux qui ont plus de succès que lui et regardent avec mépris ou avec pitié son propre échec.

        Ce qui fait que beaucoup de gens sont malheureux dans un régime capitaliste, c’est que le capitalisme donne à chacun l’occasion d’atteindre les postes les plus désirables qui, bien sûr, ne peuvent être obtenus que par quelques-uns. Quoi qu’un homme ait pu gagner pour lui-même, ce n’est qu’une faible fraction de ce que son ambition le poussait à gagner. Il y a toujours devant ses yeux des gens qui ont réussi là où il a échoué. Ils y a des individus qui l’ont devancé et envers lesquels, dans son inconscient, il nourrit des complexes d’infériorité. 


        C’est l’attitude du vagabond envers l’homme qui a un travail régulier, de l’ouvrier envers le contremaître, du cadre envers le vice-président, du vice président envers le président de la compagnie, de l’homme qui vaut trois cent mille dollars envers le millionnaire, etc. 

        La confiance en soi et l’équilibre mental de chacun sont sapés par le spectacle de ceux qui ont fait preuve de plus grandes capacités et aptitudes. Tout le monde est conscient de sa propre défaite et de sa propre insuffisance.

        Voici l’origine de la haine du capitalisme....La jalousie !


        • Jason Jason 13 novembre 18:12

          @Spartacus

          Chacun sait que selon Darwin (votre idole), le poulailler est une chose naturelle, et que le renard y règne en maître. Eh oui, tant pis pour les poules...

          Tout le reste n’est que littérature. Les propos qu’on lit sur Avox me feront toujours rire. Vous avez oublié, « la nature humaine », le destin inéluctable de l’humanité ou encore « la mondialisation » et autres billevesées pour les ânes et les petizenfants.

          Avec l’envie, la jalousie est un péché. Mauvais les péchés, ça peut vous mener en enfer... Attention !


        • Spartacus Spartacus 13 novembre 21:07

          @Jason

          Encore des procès d’intention. Laissez donc Darwin dans sa tombe.


          Etre une poule.....Dans un poulailler...Accepter une vie élevée au grain, et l’accepter tout en sachant que la fin est à la rôtissoire.






        • pasglop 13 novembre 21:12

          @Spartacus


          Il y a longtemps que je me pose une question à votre sujet ; peut-être voudrez-vous y répondre ?
          Voici : Vous croyez vraiment à ce que vous racontez ?


        • Spartacus Spartacus 14 novembre 10:37

          @pasglop

          Et toi t’as des arguments autres que d’essayer vainement de stigmatiser celui qui t’apporte la contradiction ?
          Non ?
          Alors va chier minable. 

        • samuel 14 novembre 12:20

          @Spartacus


          Votre texte est en fait extrêmement représentatif de ce qui meut les agents dans un système capitaliste. Si on excepte les insuffisances de la « démonstration » qui naturalise ces faits sociaux il est bien une chose qui est remarquable. Oui, le système capitaliste créé de la souffrance mais pas celle que vous croyez.

          Une des erreurs en sociologie est de généraliser son cas personnel à la société toute entière. Donc que ce soit la jalousie qui vous meut, j’en suis désolé mais n’en faite pas une généralité.

          Une souffrance que créée le Capital c’est l’obligation d’en passer par lui pour pourvoir à sa reproduction matériel (logement, nourriture, etc...). C’est une énorme perte de liberté qui n’est pas imputable à une quelconque volonté individuelle mais au verrouillage d’un système légal et juridique.

        • pasglop 14 novembre 13:58

          @Spartacus


          Argumenter ne sert à rien face à un doctrinaire qui récite son catéchisme en se regardant le nombril.
          Sinon, la classe, comme toujours...


        • lansquenet lansquenet 13 novembre 17:32

           
           
           
          LA BAUDRUCHE NÉGRIÈRE SANS CRAVATE A SON PRÊT
           
           

           


          • Xenozoid Xenozoid 13 novembre 17:33

            @lansquenet

            oui,vive le vide

          • lansquenet lansquenet 13 novembre 22:11

             
            PAUVRE GOGOCHON,
            NE SAIT IL PAS QUE LE CAPITAL N’A PLUS BESOIN DE LA TRAITE POUR SA PRODUCTION ? SEULEMENT POUR SA DOMINATION ?
             
            Trump exige de Foxconn de rapatrier des usines de montage d’électronique (Iphone, PC) aux US,
            mais avec des robots IA (moins chers que les migrants surpondeurs !)

             
            Boobaland compte toujours sur des usines avec des boubous et des barbus ...
            Où des délocalisations...
             
            http://www.slate.com/blogs/future_tense/2017/07/27/the_wisconsin_foxconn_pl ant_will_be_staff_by_robots.html
             
            https://www.theguardian.com/technology/2012/nov/08/foxconn-plan-factories-us-america


            • lansquenet lansquenet 13 novembre 22:14

               
               
              25% D’ACTIFS POTENTIELS NON ACTIFS , BIENTÔT 50% !
               
               
              30% en excluant la fonction publique
               
              La traite négrière de Soros ne sert pas à la production du Capital, mais au multiethniquage.pour la domination, et la consommation


              • Alvares Alvares 14 novembre 10:00

                Tient, cela m’a fait penser à l’un de mes articles refusé par la modération ici, même si je parle de la division plus globale de la population :

                Combattre l’intolérance et le terrorisme avec des sourires

                Tous les mensonges ne tiennent que grâce à la colère ou à la peur, et c’est seulement quand on arrive à dépasser cette colère ou cette peur que l’on peut espérer voir la vérité.

                Penchez-vous sur tous les faits d’actualité qui vous mettent en colère, demandez-vous qui cultive votre colère et vous saurez qui vous manipule, qui vous maintient dans une prison mentale.

                Pour certain, cela peut être un imam wahhabite qui crache sa haine envers les infidèles et l’occident, et veut vous inciter à rejoindre les djihadistes pour combattre les ennemis de l’occident, pour d’autres cela peut être un intégriste sioniste qui accuse les non juifs d’être antisémite et responsable de la Shoah pour inciter les juifs à servir le mouvement sioniste, à manipuler les non juifs au profil de la politique US, ou à partir dans les colonies et s’en prendre aux palestiniens, pour d’autre encore cela peut être un politicien d’extrême droite qui accuse les étranger de tous les malheurs.

                Mais au final, les djihadistes tuent principalement des musulmans, les sionistes sont les principaux responsables de l’antisémitisme, et l’extrême droite est au service d’un système qui se sert de l’immigration de masse pour diviser les peuples.

                Là je dois préciser que je ne suis pas contre l’immigration, mais que les peuples sont toujours mieux dans leur propre pays, et que l’immigration actuelle est créé par les guerres de l’OTAN, et que c’est en ramenant la paix que l’on arrêtera cette immigration.

                D’ailleurs il y a un bon exemple avec la Syrie, comme la guerre est pratiquement finie, une grande partie des réfugiés syriens rentrent dans leur pays, et ce n’est pas grâce à nous, au FN, FI, ou à Macron, mais grâce à Poutine, Bachar Al Assad et à l’héroïque résistance du peuple syrien face aux islamistes, aux israéliens et à l’OTAN, car oui, au final, ils travaillent toujours tous ensembles contre les ennemis de l’empire !

                Toute cette haine, cette colère et ces peurs que les chroniqueurs, présentateurs, journalistes, prêcheurs et politiciens cultivent en vous n’a qu’un but, vous manipuler, vous maintenir en esclavage et vous entrainer dans leurs guerres !

                Que se passe t’il dans la tête d’un militant d’extrême droite anti islam et antisémite qui se retrouve dans l’armée française à combattre les ennemis des USA en Syrie, en Irak ou en Libye au côté des islamistes et des sionistes ?

                Que se passe t’il de même dans la tête d’un islamiste antisémite parti faire son djihad et qui voit les avions israéliens venir les soutenir, de même que dans la tête de ce pilote israélien qui a reçu l’ordre de protéger ces mêmes islamistes qui ont tué des enfants juifs à Toulouse, ou participé à d’autres attentats antisémites en Europe ?

                Comment peuvent-ils ne pas voir qu’ils se sont fait avoir, qu’ils sont manipulés !

                Et que vous apporte cette haine envers les autres ?

                Que vous soyez juif anti-non juif ou anti-musulman, que vous soyez chrétien ou athée anti-juif ou anti-musulman, que vous soyez musulman anti-juif, anti-athée ou anti-chrétien, qu’est-ce que cela va vous apporter ?

                La haine vous rendra acide, elle affaiblie votre cœur et tout votre organisme, elle vous donnera du stress, et surtout :

                elle vous empêchera de réfléchir intelligemment, ce qui est son but premier.

                Et selon votre niveau de haine, elle vous fera attraper un ulcère, une crise cardiaque ou même un cancer !

                Non seulement vous ne faite qu’empirer la situation, mais en plus vous nourrissez la mafia pharmaceutique qui veut vous rendre encore plus malade !

                Et demandez-vous ce que votre haine apportera comme changement ?

                Montrez de la colère ou du mépris envers les juifs, et vous inciterez les plus faibles d’esprit à se rapprocher des mouvements d’extrême droite sioniste et à soutenir ou participer aux guerres de l’OTAN

                Montrez de la colère ou du mépris envers les musulmans sunites et vous inciterez les plus faibles d’esprit à rejoindre les réseaux islamistes wahhabite saoudien et à participer aux guerres financés par l’Arabie Saoudite, pays contrôlé par l’OTAN.

                Montrez de la colère ou du mépris envers les chrétiens ou athées et vous inciterez les plus faibles d’esprit à se rapprocher des mouvements d’extrêmes droites qui sont manipulés (comme ceux d’extrême gauche) et bien utile aux grands partis, et, ou, incité à soutenir ou s’engager dans les guerres de l’OTAN.

                Et surtout, votre colère vous incitera à taper sur votre voisin plutôt que sur les vrais responsables !

                Diviser pour mieux régner, c’est comme cela qu’ils nous contrôlent !

                Alors comment combattre cela ?

                Avec des sourires tout simplement !

                Comprenez bien que si vous montrez votre haine envers les autres non seulement vous ne changerez rien mais vous ne ferez qu’empirer les choses, alors combattez votre intolérance et offrez votre plus beau sourire aux personnes que vous avez appris ou plutôt, qu’ils vous ont appris, selon votre communauté ou votre statut social à détester.

                Vous avez de la colère envers les sionistes ? Souriez aux juifs, aux personnes qui portent la kipa, allez discuter de religion avec un rabbin, que vous soyez musulman, chrétien, athée, montrez leur votre humanité, le meilleur de vous même c’est le meilleur moyen de combattre l’intolérance sioniste.

                Faite de même avec les musulmans, les chrétiens, les athée ou quelque soit leurs religions ou leur statut social, RSA, fonctionnaires, cadres... car ils vous manipulent aussi à ce propos.

                Combien d’entre vous mettent toute la responsabilité des problèmes économiques sur la tête des Rsistes ou chômeurs, sans jamais critiquer les banquier ou les multinationales qui délocalisent ?

                Combien d’entre vous sont en colère contre les fonctionnaires, les syndicats ou les employés du privé ?

                C’est toujours le même principe du diviser pour mieux régner, qui ne peut-être combattu que par la tolérance et l’unité

                La haine, la peur et l’intolérance sont des poisons de l’esprit qui vous rendent stupide, facilement manipulable, esclave des puissances économiques et détruisent votre santé.

                Et cette haine ne change rien, au contraire, elle ne fait qu’empirer les choses !

                Alors souriez et faite preuve de tolérance, même envers les intégristes sionistes, les islamistes wahhabite et les personnes d’extrêmes droites, qui sont plus à plaindre qu’autres choses, car ils sont les esclaves de ceux qui cultivent leurs colères et combattent contre leurs propres intérêts.

                Vous pouvez de même dénoncer les vrais responsables et leurs collaborateurs, banquier, multinationales, politiciens et médias sans pour autant cultiver de la haine envers eux, car comme vous l’avez peut-être compris, cette haine ne changera rien, vous rendra malade, et vous empêchera de réfléchir clairement.

                 La tolérance est le seul moyen de changer les choses, l’unité des peuples et des catégories sociales est la plus grande peur de la minorité qui nous contrôle, et le sourire une arme incroyablement puissante pour changer le monde !


                • babadjinew babadjinew 14 novembre 14:16

                  Diviser pour mieux régner est sans aucun doute l’une des armes du capitalisme.

                  Cependant, la grande erreur de tous les syndicats est de ne pas avoir compris que le monde a basculé dans l’EXCLUSION !!!!!

                  Personne ou presque pour prendre la défense des exclus. Alors comment voulez vous que ceux çi, aprés avoir été ababdonnés de tous osent encore croire aux syndicats lorsqu’ils ont la « chance » de trouver un taf d’esclave 2.0 (même plus de quoi ce loger et ce nourrir.....)

                  Vous voulez de nouveaux matins qui chantent « l’international » ?

                  Rassemblez les millions d’exclus qui souffrent du déni de tous..... Certes, cela vous coupera de vos ressources agréable mais au moins cela pourrait vous permettre une renaissance voir une rEvolution !!!

                  L’ouvrier de base est déjà remplacé par le robot !

                  Wake Up !!!!


                  • Le421 Le421 14 novembre 15:06

                    Divide et impera

                    Devise de Machiavel, maître à penser du seigneur Jupiter...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Libertad14

Libertad14
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires