• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La face cachée de l’économie « verte » est terrifiante...

La face cachée de l’économie « verte » est terrifiante...

Ordinateurs, smartphones, tablettes, écrans tactiles, voitures électriques, capteurs solaires, éoliennes : tous ces objets qui nous environnent sont fabriqués avec des terres rares...

Sans terres rares, impossible de produire tous ces outils technologiques dont on ne pourrait plus se passer.

Sans terres rares, pas de modernité...

Les terres rares ont ainsi une importance cruciale dans notre économie et pourtant, nous n'en avons pas conscience.

Samarium, europium, lutécium, prométhium, indium : qui connaît le nom de ces substances ?

Tous ces métaux rares sont indispensables dans les technologies modernes...

Or, l'extraction de ces métaux est une activité particulièrement énergivore et polluante : la purification passe par des acides, il faut aussi utiliser de l'eau qui va se charger en métaux lourds et infester les nappes phréatiques, les fleuves, les rivières...

En Chine, cancers, accidents vasculaires, hypertension, ostéoporose, malformations osseuses se multiplient dans certaines régions minières. L’exploitation des terres rares se fait dans des conditions sanitaires et environnementales déplorables et scandaleuses.

La voiture électrique est-elle vraiment une panacée, comme on veut nous le faire croire ?

En fait, on ne fait que délocaliser la pollution... Bien sûr, les Chinois profitent économiquement de l'exploitation de ces métaux, mais subissent aussi les effets délétères de cette industrie... des effets terribles sur la santé.

Ainsi, les énergies renouvelables fonctionnent grâce à l'utilisation de matières premières qui ne sont pas renouvelables.

La transition énergétique est donc bel et bien une catastrophe écologique, une façon de délocaliser la pollution dans des pays où sont exploités les métaux rares...

C'est d'autant plus grave que souvent les Chinois ne se soucient guère d'écologie pour l'extraction de ces ressources.

Non, la voiture électrique n'est pas vraiment écologique...

Non, les énergies vertes ne sont pas exemptes de pollution... On ne fait que déplacer le problème et l'exporter vers des pays où les conditions d'extraction des métaux rares sont déplorables et font fi de la santé des populations.

C'est profondément immoral et indigne.

Derrière les énergies vertes, on découvre une réalité terrible : celle des peuples qui sont sacrifiés au nom du profit et de la croissance économique.

La face cachée de l'économie "verte" est terrifiante. 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/05/la-face-cachee-de-l-economie-verte-est-terrifiante.html

 

Sources :

https://www.franceculture.fr/oeuvre/la-guerre-des-metaux-rares

http://partage-le.com/2015/02/eoliennes-terres-rares-et-desastre-environnemental-une-verite-qui-derange/

Documents joints à cet article

La face cachée de l'économie « verte » est terrifiante...

Moyenne des avis sur cet article :  2.77/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

157 réactions à cet article    


  • la transition est une escroquerie en fait
    quand les politiques , les écologistes , les ONG environnementales et les industries dites « vertes » disent que le climat , c’est la faute de l’ homme , et que leurs solutions va sauver la terre

    ils cachent volontairement , par idéologies , les inconvénients et les contradictions de leurs « solutions » , pour pouvoir convaincre les gens d’ adhérer a leurs solutions sans se poser trop de questions sur les conséquences de ces choix dit « verts »

    et puis c’est une bonne rente pour tous ce monde , de plus les taxes supplémentaires sont une très grosse manne financière pour les états

    les politiques veulent faire rentrer de plus d’ argent , et que les gens acceptent ces nouvelles taxes , sans trop se poser de questions , ils font une appellation « écologique » et disent que c’est pour l’ environnement
    les gens acceptent sans poser de question


    • Croa Croa 5 mai 11:30

      « Sans terres rares, impossible de produire tous ces outils technologiques dont on ne pourrait plus se passer. »
      FAUX, absolument faux ! Sans terres dires rares on pourrait tout à fait produire ces mêmes outils qui seraient alors simplement moins performants et plus gros.


      • mmbbb 5 mai 11:49

        @Croa cela depend des domaines Impossible de concevoir un IRM performant sans aimants au néodyme. Le neoydme colbat permettent de concevoir des aimants plus petits et performants J utilse un tweeter a ruban a aimant neodyme dans ma chaine HI FI rendu extremement rapide et neutre et puissant Il est fabrique en chine et integres par des facteurs d enceintes haut de gamme Les aimants ferrites ne peuvent en aucun permettre cette performance C est ainsi Vous ne pouvez pas allez contre les lois de la physique Quant a l electronique la miniaturisation a ete rendu possible par l emploi de ces terres rares notamment votre ecran plat votre batterie au lithium pour votre portable ect . A moins que vous vouliez retourner a l ordinateur a triodes avec quelques octets de memoire et une lenteur de calcul ! Les grandes marques marques ne sont pas idiotes les cristaux organiques sont desoramais employes dans les TV haute definition mais le prix reste encore eleve Quant a la voiture electrique, tant que nous serions obliges d utiliser du lithium, les ecolos ne feront que deplacer le probleme Ils l ont deja fait avec les biocarburants Les resultats ne sont pas probants Les ecolos ne sont jamais responsable de leur decision et ils vivent bien comem des bons bourgeois C ’est pour cela que je ne les suis pas


      • JL JL 5 mai 14:26

        @Croa,
         
        ’’Sans terres dires rares on pourrait tout à fait produire ces mêmes outils qui seraient alors simplement moins performants et plus gros.’’
         
        Moins performants et plus gros, ça ne se vendrait pas.
         
         @ Rosemar,
         
         article lucide. Mais je ne crois pas au complot : je crois seulement à la capacité extraordinaire du capitalisme de faire feu de tout bois, y compris de ses propres contradictions.


      • Xenozoid Xenozoid 5 mai 14:30

        @JL

        y compris de ses propres contradictions.

        tout a fait,et j’ajoute ,
        surtout il s’en nourri


      • cassini 5 mai 15:13

        @JL


        ====================
        moins performant et plus gros ça ne se vendrait pas
        ====================

        Je suis étonné.
        Le zinzinium et le bidulium sont deux métaux qui n’existent pas, et pourtant leurs propriétés sont telles que remplaçant les terres rares habituelles dans leurs usages, on aurait des matériels encore plus performants et légers. 
        Or les matériels aux terres rares habituelles ont beau être moins performants et plus lourds que ceux au zinzinium et au bidulium, ils se vendent quand même. 
        Alors ??

      • rosemar rosemar 5 mai 17:01

        @mmbbb

        Merci pour ces précisions...

      • HELIOS HELIOS 5 mai 23:39

        @mmbbb

         *** Les ecolos ne sont jamais responsables de leurs decisions et ils vivent bien comme des bons bourgeois C ’est pour cela que je ne les suis pas ***Vous avez raisons... comme tout ce qui est vert, c’est terriblement dogmatique... nefaste en fait : Islamisme, ecologisme...


      • Parrhesia Parrhesia 7 mai 08:37

        @Croa
        Oui mais... on ne le fait pas !!!


      • biquet biquet 7 mai 09:57

        @mmbbb
        Le lithium n’est pas une terre rare, il est très abondant. Le problème viendrait plutôt des batteries qui ne sont qu’une chaîne de petites batteries et utilisent ainsi une quantité démesurée de lithium. Le jour où l’électricité deviendra abondante et peu chère (il faut toujours espérer...) le moteur à hydrogène prendra le pas sur le moteur électrique.


      • Matlemat Matlemat 7 mai 10:51

        @biquet
        L’hydrogène sera un excellent moyen de stocker l’électricité des ENR.


      • ZEN ZEN 5 mai 11:44

        Le problème n’est pas seulement technique, mais aussi géopolitique...


        • Matlemat Matlemat 5 mai 12:03

          « Ainsi, les énergies renouvelables fonctionnent grâce à l’utilisation de matières premières qui ne sont pas renouvelables. »

          Il faudrait peut être expliquer que pour le non-renouvelable c’est la même chose.

          Les éoliennes ne sont rien d’autre qu’un générateur d’électricité qui fonctionne au vent, les autres générateurs d’électricité qui fonctionnent avec une autre source d’énergie sont fabriqués de la même façon et contiennent les mêmes terres rares.

          En quoi les éoliennes et énergies renouvelables sont elles pires ? 


          • @Matlemat
            c’est surtout leurs hypocrisies a tous les tartuffes « écologistes » qui est le pire
            ils ne font que de l’ idéologie sans comprendre que leurs solutions sont des « fausses bonnes idées » et ils n’ assumeront pas leurs mauvais choix et échecs

            http://www.lefigaro.fr/societes/2016/03/11/20005-20160311ARTFIG00005-singapour-impose-un-malus-ecologique-aux-tres-electriques-tesla.php

            surtout qu’ils font le contraire de ce qu’ils demande aux autres , les autres doivent moins polluer pour que eux aient la conscience tranquille quand ils prennent l’ avion

            http://www.slate.fr/story/94591/allemagne-electeurs-verts-avion



          • Matlemat Matlemat 5 mai 14:17

            @generation désenchantée

            En tout cas je ne vois pas quel désavantage ont les énergies renouvelables, et pour les automobiles, le plus écologique est de pomper directement le pétrole dans le sol pour en faire du carburant.


          • @Matlemat
            tu veut voir ta facture électricité exploser ?
            Au fait est ce que tu pense vraiment que les panneaux solaires vont avoir un bon rendement en hiver , quand il va y avoir de la neige recouvrant les panneaux solaires avec une couche nuageuse et du brouillard ?
            l’ électricité ne peut pas être stockée , elle est produite pour être consommée immédiatement

            tu va attendre qu’il y est du vent pour l’ éolienne pour avoir l’ électricité pour te chauffer ?
            je pense pas , donc , il y a des centrales , nucléaires , thermiques , pour produire l’ électricité quand les renouvelables sont indisponibles

            https://www.latribune.fr/blogs/cercle-des-ingenieurs-economistes/20130603trib000768087/les-couts-caches-des-energies-renouvelables-nouvelles.html

            https://www.contrepoints.org/2017/12/16/305561-cout-exorbitant-energies-renouvelables


          • Matlemat Matlemat 5 mai 16:44

            @generation désenchantée

            Personne ne veut payer plus cher l’électricité, le fait est qu’elle est sous évaluée en France pour faire accepter le nucléaire aux populations.

            Le prix bas n’incite pas à faire des économies.

            Oui, il faut du thermique « pour produire l’ électricité quand les renouvelables sont indisponibles » pas de soucis mais il existe des solutions pour stocker.


          • @Matlemat
            lesquelles , et pour combien de temps de stockages et surtout quelle quantités  ?


          • Onecinikiou 5 mai 19:40

            @Matlemat


            Pour un chiffrage du stockage c’est ici : 


            Vous disiez ne pas vouloir payer plus chère votre électricité... ? A peine !!

          • @Onecinikiou
            dit donc , ton stockage c’ est juste des barrages hydrauliques supplémentaires

             tu va juste noyer des terres et des vallées pour le stockage de l’ eau que ton éolien et ton solaire quand surplus , elles produisaient en surplus , le surplus sert a pomper de l’ eau pour l’ envoyer en retenue sur ces nouveaux barrages

            Déjà que hulot en fait détruire 2 pour « rétablir les continuité écologique » d’ un fleuve et avec ce système en rajoute des dizaines , c’est quoi la logique ?

            https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/nicolas-hulot-tranche-les-barrages-de-la-selune-bientot-supprimes-1510676617


          • Onecinikiou 5 mai 21:45

            @generation désenchantée


            Pour le stockage c’est ce qui existe : à part des STEP il n’y a rien de crédible pour stocker l’équivalent de plusieurs TWh de production, nécessaires pour pallier l’intermittence de production des ENR.

            C’est bien pour cela que, le coût financier étant dix fois supérieur à notre mix actuel, et le coût écologique supérieur encore, l’hypothèse de production 100% ENR avec une part de 80% intermittents au moins (scénarios NégaWatt/ADEME) est une billevesée, une illusion, une chimère. 

          • Matlemat Matlemat 6 mai 07:07

            @Onecinikiou
            Ce Jancovici est un pro-nucléaire convaincu donc pas objectif et ses chiffres sont biaisés par un sous estimation officielle des coûts du nucléaires.


          • Matlemat Matlemat 6 mai 07:07

            @Matlemat
            nucléaire


          • Matlemat Matlemat 6 mai 07:09

            @generation désenchantée
            Des solutions il y en a, modulation du prix de l’électricité en fonction de l’offre, charge des batteries, barrages hydrauliques, production d’hydrogène, etc...


          • Matlemat Matlemat 6 mai 10:47

            @Onecinikiou,
            Jancovici est de plus professeur à l’école des mines qui est un nid de nucléocrates.


          • @Matlemat
            l’ hydrogène le gaz le plus explosif , en stockage grande échelle et longue durée !
            et tu l’ installe où ton stockage d’ explosif ?
             parce que personne va vouloir un truc aussi dangereux près de chez lui , rien que l’ électricité statique du corps humain suffit a l’ embraser


          • wawa wawa 6 mai 13:17

            @Matlemat

            «  Des solutions il y en a, modulation du prix de l’électricité en fonction de l’offre, charge des batteries, barrages hydrauliques, production d’hydrogène, etc... »


            vous pouvez developper ? parce que justement il n’y a aucune solution ni economique ni écologique au problème de l’intermittence et du stockage associé.

            hydraulique => 5% du territoire a noyer (50 000 barrage de sivens)
            batterie => un conteneur de batterie / personne , pas vraiment ecolo
            hydrogène => rendement electrolyse = 0.5, rendement pile combustible ou turbine= 0.5 : c’est 5E le MW.h qu’il faudrait payer l’electricié eolienne et pas 50 ou 100.

          • Matlemat Matlemat 6 mai 13:37

            @generation désenchantée,

             Ne soyez pas de mauvaise foi, l’hydrogène est un exemple de ce que l’on peut produire par électrolyse quand l’électricité est abondante.

             Merci en tout cas de confirmer la dangerosité de l’hydrogène qui se dégagera des colis de déchets que l’on voudrait enfouir à Bure.


          • Matlemat Matlemat 6 mai 13:48

            @wawa

            Comment on donc fait les pays scandinaves, ils ont noyés des territoires pour faire des retenues, je ne voit pas ou est le souci, de l’espace on en a, ils ont pourtant une vrai conscience écologique. Ne défendez pas les petites bêtes que quand ça vous arrange.

            Votre quantité d’électricité à stocker est exagérée, il ne s’agit pas de faire 100% d’électricité d’origine éolienne, vous êtes de mauvaise foi vous aussi.

            D’autres pays se débrouillent très bien sans nucléaire je ne vois pas pourquoi la France ne le pourrait pas. 


          • wawa wawa 6 mai 14:16

            @Matlemat

            La densité de population de la norvège est 14, la suède 22, le danemark 150 (eux n’ont pas fait de barrage, faute de place et de montagne) vs 116 pour la France.

             « je ne voit pas ou est le souci » => donc vous êtes pour le matraquage sevère et l’emprisonnement systématique de tout manifestatant anti-barrrage ? il faut être cohérent.

            Ma quantité a stocker n’est hélas pas exagérée.

            Les pays qui se débrouillent sans nucléaire sont soit pauvres, soit pourvu en ressources fossile et/ou hydraulique, soit importateur net d’électricité.
            (Le japon n’est pas un bon exemple ils vont rallumé leur centrales nukes une à unes)



          • Matlemat Matlemat 6 mai 15:14

            @wawa
             Vous ne comprenez pas je le redis qu’il ne peut pas y avoir 100 % d’électricité éolienne, on fait ce que l’on peut dans le domaine du possible.

             Je suis cohérent si le barrage permet plus d’EnR ça me va, ce n’est pas le cas de Sivens je crois.

             Je ne crois pas que l’Allemagne soit pauvre, « soit pourvu en ressources fossile et/ou hydraulique, soit importateur net d’électricité. » C’est plutôt elle qui nous fourni l’été quand nos centrales sont à l’arrêt.

            Le Danemark non plus ne rentre pas dans vos critères de même que l’Autriche.

            Le Japon est au contraire un bon exemple d’un pays qui a mis à l’arrêt la totalité de ses centrales, et ne rentre pas non plus dans vos critères.

             


          • Matlemat Matlemat 6 mai 15:18

            @Matlemat
             l’Allemagne a du lignite, le Danemark et l’Autriche importe, ce n’est pas ce que je voulais poster, mais il vaut mieux importer un peu d’électricité plutôt que d’exporter et de garder les déchets nucléaire chez nous.


          • Onecinikiou 6 mai 23:19

            @Matlemat


            L’Allemagne, malgré ses 24% d’électricité produits à partir d’éolien/photovoltaïque (contre 6% en France), émet 8X plus de CO2 par KWh électrique que la France. Dit autrement le système électrique français, à 75% nucléaire, est 8X plus efficient que celui allemand dans la lutte contre la part anthropique du réchauffement climatique.

            La transition énergétique est bien plus en avance en France qu’en Allemagne, de ce point de vue.

            Le consommateur allemand paye par ailleurs son KWh près du double de celui français : 32 cents d’€ contre 16,5.

            Les déchets sont là de toute façon, tant en France qu’en Allemagne et dans les pays disposant de centrales nucléaires. Il faut donc trouver une - ou des - solutions satisfaisantes pour les traiter, les recycler, ou les enfouir.

            En attendant la priorité des priorités devrait être la lutte contre les émissions de CO2, en plus de la sauvergarde des intérêts industriels, de l’emploi, du solde de notre balance commerciale, de notre relative indépendance énergétique.

            A cet égard tous les scénarios 100% ENR ou approchant sont des chimères dangereuses, qui risque de nous couter très chères, et qui coutent déjà très chères à nos voisins allemands et danois, les plus en pointe en ce domaine !

          • JC_Lavau JC_Lavau 6 mai 23:35

            @Onecinikiou : « la priorité des priorités devrait être la lutte contre les émissions de CO2 ».

            Si tu étais moins nul en physiologie végétale, tu saurais qu’à tripler la teneur actuelle en dioxyde de carbone atmosphérique le rendement végétatif de la synthèse chloryphyllienne serait triplé, à consommation égale en eau.
             
            A présent nous sommes encore en pénurie tragique en CO2 atmosphérique. Il est vrai que ça été encore pire au plus fort de chaque dernière glaciation, d’où la tragique minceur des sols d’Europe.

            Je peux le redire en termes plus égoïstes : A l’heure actuelle, en périodes de sécheresse estivale, je ne peux m’absenter plus de 48 h, sinon toutes mes plantes mourraient. Si la teneur en dioxyde de carbone triplait, ce qu’hélas je ne verrai pas de mon vivant, je pourrais m’absenter six jours au lieu de deux, avant de revenir arroser.
             
            Comme tu es nul en physiologie végétale, en sciences naturelles, en géosciences, et en physique de l’atmosphère (et en jardinage et culture), tu gobes naïvement tout ce que la propagande te martèle jour et nuit.

          • Onecinikiou 7 mai 00:04

            @JC_Lavau


            Combien avez-vous d’articles scientifiques publiés dans des revues à comité de lecture et visant à contester les conclusions du GIEC, monsieur le professeur... ? 

          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 00:46

            @Onecinikiou. Et j’ai aussi rédigé quelques brevets de procédés, tous issus de l’expérimentation.

            Outre le GIEC qui prendra plus longtemps à faire tomber - ils ont eu le temps de compromettre des milliers de scientifiques naïfs - j’ai déjà fait tomber un escroc international en procès international. Un seul, malheureusement.

            En fac de sciences dures, jamais on ne m’a appris à trouver : ils n’en ont aucune idée, aucune méthodologie. Ma formation de trouveur professionnel, je l’ai entièrement appris ailleurs : compagnonnage + grosses lectures + CNAM + travaux originaux.

            J’ai donc appris à épuiser un dossier, jusqu’à en connaître chaque faille et entourloupe. Il est certain qu’un enquêteur de ce genre déplait très fort aux escrocs, et que j’ai subi de nombreuses menaces et représailles de leur part.

            Avec le Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes, nous ne sommes plus depuis longtemps dans la controverse scientifique, mais dans la dénonciation de fraudes aux ordres, d’escroquerie en bande intergouvernementale organisée. Organisée à l’échelle planétaire par l’oligarchie pétroliers-banksters.
             
            Le Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes n’a jamais été libre de conclure scientifiquement : statutairement il est aux ordres des politiques qui sont cornaqués de près par l’oligarchie ; il est payé pour mentir aux peuples, dans le sens qui lui a été enjoint depuis le premier jour.

            C’est bien pourquoi de nombreux scientifiques de valeur l’ont quitté avec fracas. Par exemple Judith Curry.

          • Alcyon 7 mai 02:06

            @JC_Lavau AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH


            On t’a appris à trouver comment publier des erreurs sur ton site pourri. C’est impressionnant de lire autant d’arrogance en un seul message. Je vais te dire ce que tu as trouvé en sciences dures : Rien. Nada. Le Néant.

            Arrête d’insulter les scientifiques car tu as échoué à en devenir un, pour la simple raison que tu n’en as pas les capacités. Tes « travaux originaux » se résument à recopier Cramer, car tu ne comprends pas plus loin que 1930, et à faire des erreurs d’algèbre linéaire. Dis, tu es au courant que les interprétations de la mécanique quantique sont mathématiquement impossible à différencier, si on reste dans le cadre de la mécanique quantique bien sur ? Et donc aucune prédiction expérimentale ne pourra en infirmer l’une et non l’autre ? Cramer a beau déclarer le contraire avec Afshar, le principe de complémentarité qu’il utilise n’est plus utilisé depuis des décennies. C’est du même niveau que dire dire « il existe des galaxies qui s’éloignent de nous plus rapidement que la lumière donc la relativité est fausse ».

            Il est certain qu’un raté en sciences qui se déclare plus expert que les experts déplaît très fort aux personnes qui ont une petite idée de ce qu’est la recherche. Comme citer Judith Curry, qui utilise le rapport Wegman pour défendre une opinion, en avouant ne pas l’avoir lu :p Ou alors celle qui fait une déclaration au congrès qui dit le contraire que l’un de ses papiers publiés ? C’est ça la science pour toi ? AHAHAHAHAHAHAH, merci j’avais besoin de rire.

            Quand on a un complexe de Dieu au point de se comparer à Galilée, ce n’est pas étonnant qu’on ait raté sa vie. Au lieu de te demander si ce que tu fais est correct et novateur, tu déclares que ça l’est et tu te prends pour Galilée. Alors que dans les faits tu as juste un complexe de Dieu. Ca vient sans doute de ton expérience scolaire : bon élève au lycée, tu pensais révolutionner le monde des sciences. Arrivé à l’université (ou similaire) tu n’étais que moyen et tu es resté frustré. Ce devait être l’enseignement qui ne reconnaissait pas ton génie. Donc pas de thèse, malgré ton arrogante estime de toi, qui te plaçait au dessus de ces pauvres moutons qui, eux, en réalisaient une.

            Vivement que le temps nous débarrasse de Lavau.

          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 08:49

            Je défie l’outrecuidant et anonyme harceleur de prédire la section de capture de la molécule de monoxyde de carbone pour la fréquence 65,05 THz. De nombreux appareils industriels de détection sont fondés sur cette section de capture, et ils marchent fort bien. Y compris en surveillance aérienne de la pollution au dessus de l’Europe.


            Je défie l’outrecuidant et anonyme harceleur de prédire l’insensibilité de l’oeil humain aux défauts de vergence pour la luminosité et la perception des couleurs, alors que le cis-rétinal dans nos opsines mesure à peine 1,8 nm de grand axe. Or une dioptrie d’astigmatisme suffit à prédire que c’est totalement impossible selon l’optique telle que nous l’avions apprise en première année de fac. Ou un autre défaut de vergence aussi.

            Quelle est l’erreur communément enseignée ? Correction ?

          • biquet biquet 7 mai 10:00

            @Matlemat
            Ce n’est pas exact. Le rotor d’un barrage utilise moins de terres rares que celui d’une éolienne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès