• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La face cachée de l’économie « verte » est terrifiante...

La face cachée de l’économie « verte » est terrifiante...

Ordinateurs, smartphones, tablettes, écrans tactiles, voitures électriques, capteurs solaires, éoliennes : tous ces objets qui nous environnent sont fabriqués avec des terres rares...

Sans terres rares, impossible de produire tous ces outils technologiques dont on ne pourrait plus se passer.

Sans terres rares, pas de modernité...

Les terres rares ont ainsi une importance cruciale dans notre économie et pourtant, nous n'en avons pas conscience.

Samarium, europium, lutécium, prométhium, indium : qui connaît le nom de ces substances ?

Tous ces métaux rares sont indispensables dans les technologies modernes...

Or, l'extraction de ces métaux est une activité particulièrement énergivore et polluante : la purification passe par des acides, il faut aussi utiliser de l'eau qui va se charger en métaux lourds et infester les nappes phréatiques, les fleuves, les rivières...

En Chine, cancers, accidents vasculaires, hypertension, ostéoporose, malformations osseuses se multiplient dans certaines régions minières. L’exploitation des terres rares se fait dans des conditions sanitaires et environnementales déplorables et scandaleuses.

La voiture électrique est-elle vraiment une panacée, comme on veut nous le faire croire ?

En fait, on ne fait que délocaliser la pollution... Bien sûr, les Chinois profitent économiquement de l'exploitation de ces métaux, mais subissent aussi les effets délétères de cette industrie... des effets terribles sur la santé.

Ainsi, les énergies renouvelables fonctionnent grâce à l'utilisation de matières premières qui ne sont pas renouvelables.

La transition énergétique est donc bel et bien une catastrophe écologique, une façon de délocaliser la pollution dans des pays où sont exploités les métaux rares...

C'est d'autant plus grave que souvent les Chinois ne se soucient guère d'écologie pour l'extraction de ces ressources.

Non, la voiture électrique n'est pas vraiment écologique...

Non, les énergies vertes ne sont pas exemptes de pollution... On ne fait que déplacer le problème et l'exporter vers des pays où les conditions d'extraction des métaux rares sont déplorables et font fi de la santé des populations.

C'est profondément immoral et indigne.

Derrière les énergies vertes, on découvre une réalité terrible : celle des peuples qui sont sacrifiés au nom du profit et de la croissance économique.

La face cachée de l'économie "verte" est terrifiante. 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2018/05/la-face-cachee-de-l-economie-verte-est-terrifiante.html

 

Sources :

https://www.franceculture.fr/oeuvre/la-guerre-des-metaux-rares

http://partage-le.com/2015/02/eoliennes-terres-rares-et-desastre-environnemental-une-verite-qui-derange/

Documents joints à cet article

La face cachée de l'économie « verte » est terrifiante...

Moyenne des avis sur cet article :  2.77/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • generation désenchantée 5 mai 2018 10:49

    la transition est une escroquerie en fait
    quand les politiques , les écologistes , les ONG environnementales et les industries dites « vertes » disent que le climat , c’est la faute de l’ homme , et que leurs solutions va sauver la terre

    ils cachent volontairement , par idéologies , les inconvénients et les contradictions de leurs « solutions » , pour pouvoir convaincre les gens d’ adhérer a leurs solutions sans se poser trop de questions sur les conséquences de ces choix dit « verts »

    et puis c’est une bonne rente pour tous ce monde , de plus les taxes supplémentaires sont une très grosse manne financière pour les états

    les politiques veulent faire rentrer de plus d’ argent , et que les gens acceptent ces nouvelles taxes , sans trop se poser de questions , ils font une appellation « écologique » et disent que c’est pour l’ environnement
    les gens acceptent sans poser de question


    • Croa Croa 5 mai 2018 11:30

      « Sans terres rares, impossible de produire tous ces outils technologiques dont on ne pourrait plus se passer. »
      FAUX, absolument faux ! Sans terres dires rares on pourrait tout à fait produire ces mêmes outils qui seraient alors simplement moins performants et plus gros.


      • mmbbb 5 mai 2018 11:49

        @Croa cela depend des domaines Impossible de concevoir un IRM performant sans aimants au néodyme. Le neoydme colbat permettent de concevoir des aimants plus petits et performants J utilse un tweeter a ruban a aimant neodyme dans ma chaine HI FI rendu extremement rapide et neutre et puissant Il est fabrique en chine et integres par des facteurs d enceintes haut de gamme Les aimants ferrites ne peuvent en aucun permettre cette performance C est ainsi Vous ne pouvez pas allez contre les lois de la physique Quant a l electronique la miniaturisation a ete rendu possible par l emploi de ces terres rares notamment votre ecran plat votre batterie au lithium pour votre portable ect . A moins que vous vouliez retourner a l ordinateur a triodes avec quelques octets de memoire et une lenteur de calcul ! Les grandes marques marques ne sont pas idiotes les cristaux organiques sont desoramais employes dans les TV haute definition mais le prix reste encore eleve Quant a la voiture electrique, tant que nous serions obliges d utiliser du lithium, les ecolos ne feront que deplacer le probleme Ils l ont deja fait avec les biocarburants Les resultats ne sont pas probants Les ecolos ne sont jamais responsable de leur decision et ils vivent bien comem des bons bourgeois C ’est pour cela que je ne les suis pas


      • JL JL 5 mai 2018 14:26

        @Croa,
         
        ’’Sans terres dires rares on pourrait tout à fait produire ces mêmes outils qui seraient alors simplement moins performants et plus gros.’’
         
        Moins performants et plus gros, ça ne se vendrait pas.
         
         @ Rosemar,
         
         article lucide. Mais je ne crois pas au complot : je crois seulement à la capacité extraordinaire du capitalisme de faire feu de tout bois, y compris de ses propres contradictions.


      • Xenozoid Xenozoid 5 mai 2018 14:30

        @JL

        y compris de ses propres contradictions.

        tout a fait,et j’ajoute ,
        surtout il s’en nourri


      • rosemar rosemar 5 mai 2018 17:01

        @mmbbb

        Merci pour ces précisions...

      • HELIOS HELIOS 5 mai 2018 23:39

        @mmbbb

         *** Les ecolos ne sont jamais responsables de leurs decisions et ils vivent bien comme des bons bourgeois C ’est pour cela que je ne les suis pas ***Vous avez raisons... comme tout ce qui est vert, c’est terriblement dogmatique... nefaste en fait : Islamisme, ecologisme...


      • Parrhesia Parrhesia 7 mai 2018 08:37

        @Croa
        Oui mais... on ne le fait pas !!!


      • biquet biquet 7 mai 2018 09:57

        @mmbbb
        Le lithium n’est pas une terre rare, il est très abondant. Le problème viendrait plutôt des batteries qui ne sont qu’une chaîne de petites batteries et utilisent ainsi une quantité démesurée de lithium. Le jour où l’électricité deviendra abondante et peu chère (il faut toujours espérer...) le moteur à hydrogène prendra le pas sur le moteur électrique.


      • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 10:51

        @biquet
        L’hydrogène sera un excellent moyen de stocker l’électricité des ENR.


      • ZEN ZEN 5 mai 2018 11:44

        Le problème n’est pas seulement technique, mais aussi géopolitique...


        • Matlemat Matlemat 5 mai 2018 12:03

          « Ainsi, les énergies renouvelables fonctionnent grâce à l’utilisation de matières premières qui ne sont pas renouvelables. »

          Il faudrait peut être expliquer que pour le non-renouvelable c’est la même chose.

          Les éoliennes ne sont rien d’autre qu’un générateur d’électricité qui fonctionne au vent, les autres générateurs d’électricité qui fonctionnent avec une autre source d’énergie sont fabriqués de la même façon et contiennent les mêmes terres rares.

          En quoi les éoliennes et énergies renouvelables sont elles pires ? 


          • generation désenchantée 5 mai 2018 12:41

            @Matlemat
            c’est surtout leurs hypocrisies a tous les tartuffes « écologistes » qui est le pire
            ils ne font que de l’ idéologie sans comprendre que leurs solutions sont des « fausses bonnes idées » et ils n’ assumeront pas leurs mauvais choix et échecs

            http://www.lefigaro.fr/societes/2016/03/11/20005-20160311ARTFIG00005-singapour-impose-un-malus-ecologique-aux-tres-electriques-tesla.php

            surtout qu’ils font le contraire de ce qu’ils demande aux autres , les autres doivent moins polluer pour que eux aient la conscience tranquille quand ils prennent l’ avion

            http://www.slate.fr/story/94591/allemagne-electeurs-verts-avion



          • Matlemat Matlemat 5 mai 2018 14:17

            @generation désenchantée

            En tout cas je ne vois pas quel désavantage ont les énergies renouvelables, et pour les automobiles, le plus écologique est de pomper directement le pétrole dans le sol pour en faire du carburant.


          • generation désenchantée 5 mai 2018 15:41

            @Matlemat
            tu veut voir ta facture électricité exploser ?
            Au fait est ce que tu pense vraiment que les panneaux solaires vont avoir un bon rendement en hiver , quand il va y avoir de la neige recouvrant les panneaux solaires avec une couche nuageuse et du brouillard ?
            l’ électricité ne peut pas être stockée , elle est produite pour être consommée immédiatement

            tu va attendre qu’il y est du vent pour l’ éolienne pour avoir l’ électricité pour te chauffer ?
            je pense pas , donc , il y a des centrales , nucléaires , thermiques , pour produire l’ électricité quand les renouvelables sont indisponibles

            https://www.latribune.fr/blogs/cercle-des-ingenieurs-economistes/20130603trib000768087/les-couts-caches-des-energies-renouvelables-nouvelles.html

            https://www.contrepoints.org/2017/12/16/305561-cout-exorbitant-energies-renouvelables


          • Matlemat Matlemat 5 mai 2018 16:44

            @generation désenchantée

            Personne ne veut payer plus cher l’électricité, le fait est qu’elle est sous évaluée en France pour faire accepter le nucléaire aux populations.

            Le prix bas n’incite pas à faire des économies.

            Oui, il faut du thermique « pour produire l’ électricité quand les renouvelables sont indisponibles » pas de soucis mais il existe des solutions pour stocker.


          • generation désenchantée 5 mai 2018 18:14

            @Matlemat
            lesquelles , et pour combien de temps de stockages et surtout quelle quantités  ?


          • Onecinikiou 5 mai 2018 19:40

            @Matlemat


            Pour un chiffrage du stockage c’est ici : 


            Vous disiez ne pas vouloir payer plus chère votre électricité... ? A peine !!

          • generation désenchantée 5 mai 2018 20:56

            @Onecinikiou
            dit donc , ton stockage c’ est juste des barrages hydrauliques supplémentaires

             tu va juste noyer des terres et des vallées pour le stockage de l’ eau que ton éolien et ton solaire quand surplus , elles produisaient en surplus , le surplus sert a pomper de l’ eau pour l’ envoyer en retenue sur ces nouveaux barrages

            Déjà que hulot en fait détruire 2 pour « rétablir les continuité écologique » d’ un fleuve et avec ce système en rajoute des dizaines , c’est quoi la logique ?

            https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/nicolas-hulot-tranche-les-barrages-de-la-selune-bientot-supprimes-1510676617


          • Onecinikiou 5 mai 2018 21:45

            @generation désenchantée


            Pour le stockage c’est ce qui existe : à part des STEP il n’y a rien de crédible pour stocker l’équivalent de plusieurs TWh de production, nécessaires pour pallier l’intermittence de production des ENR.

            C’est bien pour cela que, le coût financier étant dix fois supérieur à notre mix actuel, et le coût écologique supérieur encore, l’hypothèse de production 100% ENR avec une part de 80% intermittents au moins (scénarios NégaWatt/ADEME) est une billevesée, une illusion, une chimère. 

          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 07:07

            @Onecinikiou
            Ce Jancovici est un pro-nucléaire convaincu donc pas objectif et ses chiffres sont biaisés par un sous estimation officielle des coûts du nucléaires.


          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 07:07

            @Matlemat
            nucléaire


          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 07:09

            @generation désenchantée
            Des solutions il y en a, modulation du prix de l’électricité en fonction de l’offre, charge des batteries, barrages hydrauliques, production d’hydrogène, etc...


          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 10:47

            @Onecinikiou,
            Jancovici est de plus professeur à l’école des mines qui est un nid de nucléocrates.


          • generation désenchantée 6 mai 2018 13:11

            @Matlemat
            l’ hydrogène le gaz le plus explosif , en stockage grande échelle et longue durée !
            et tu l’ installe où ton stockage d’ explosif ?
             parce que personne va vouloir un truc aussi dangereux près de chez lui , rien que l’ électricité statique du corps humain suffit a l’ embraser


          • wawa wawa 6 mai 2018 13:17

            @Matlemat

            «  Des solutions il y en a, modulation du prix de l’électricité en fonction de l’offre, charge des batteries, barrages hydrauliques, production d’hydrogène, etc... »


            vous pouvez developper ? parce que justement il n’y a aucune solution ni economique ni écologique au problème de l’intermittence et du stockage associé.

            hydraulique => 5% du territoire a noyer (50 000 barrage de sivens)
            batterie => un conteneur de batterie / personne , pas vraiment ecolo
            hydrogène => rendement electrolyse = 0.5, rendement pile combustible ou turbine= 0.5 : c’est 5E le MW.h qu’il faudrait payer l’electricié eolienne et pas 50 ou 100.

          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 13:37

            @generation désenchantée,

             Ne soyez pas de mauvaise foi, l’hydrogène est un exemple de ce que l’on peut produire par électrolyse quand l’électricité est abondante.

             Merci en tout cas de confirmer la dangerosité de l’hydrogène qui se dégagera des colis de déchets que l’on voudrait enfouir à Bure.


          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 13:48

            @wawa

            Comment on donc fait les pays scandinaves, ils ont noyés des territoires pour faire des retenues, je ne voit pas ou est le souci, de l’espace on en a, ils ont pourtant une vrai conscience écologique. Ne défendez pas les petites bêtes que quand ça vous arrange.

            Votre quantité d’électricité à stocker est exagérée, il ne s’agit pas de faire 100% d’électricité d’origine éolienne, vous êtes de mauvaise foi vous aussi.

            D’autres pays se débrouillent très bien sans nucléaire je ne vois pas pourquoi la France ne le pourrait pas. 


          • wawa wawa 6 mai 2018 14:16

            @Matlemat

            La densité de population de la norvège est 14, la suède 22, le danemark 150 (eux n’ont pas fait de barrage, faute de place et de montagne) vs 116 pour la France.

             « je ne voit pas ou est le souci » => donc vous êtes pour le matraquage sevère et l’emprisonnement systématique de tout manifestatant anti-barrrage ? il faut être cohérent.

            Ma quantité a stocker n’est hélas pas exagérée.

            Les pays qui se débrouillent sans nucléaire sont soit pauvres, soit pourvu en ressources fossile et/ou hydraulique, soit importateur net d’électricité.
            (Le japon n’est pas un bon exemple ils vont rallumé leur centrales nukes une à unes)



          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 15:14

            @wawa
             Vous ne comprenez pas je le redis qu’il ne peut pas y avoir 100 % d’électricité éolienne, on fait ce que l’on peut dans le domaine du possible.

             Je suis cohérent si le barrage permet plus d’EnR ça me va, ce n’est pas le cas de Sivens je crois.

             Je ne crois pas que l’Allemagne soit pauvre, « soit pourvu en ressources fossile et/ou hydraulique, soit importateur net d’électricité. » C’est plutôt elle qui nous fourni l’été quand nos centrales sont à l’arrêt.

            Le Danemark non plus ne rentre pas dans vos critères de même que l’Autriche.

            Le Japon est au contraire un bon exemple d’un pays qui a mis à l’arrêt la totalité de ses centrales, et ne rentre pas non plus dans vos critères.

             


          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 15:18

            @Matlemat
             l’Allemagne a du lignite, le Danemark et l’Autriche importe, ce n’est pas ce que je voulais poster, mais il vaut mieux importer un peu d’électricité plutôt que d’exporter et de garder les déchets nucléaire chez nous.


          • Onecinikiou 6 mai 2018 23:19

            @Matlemat


            L’Allemagne, malgré ses 24% d’électricité produits à partir d’éolien/photovoltaïque (contre 6% en France), émet 8X plus de CO2 par KWh électrique que la France. Dit autrement le système électrique français, à 75% nucléaire, est 8X plus efficient que celui allemand dans la lutte contre la part anthropique du réchauffement climatique.

            La transition énergétique est bien plus en avance en France qu’en Allemagne, de ce point de vue.

            Le consommateur allemand paye par ailleurs son KWh près du double de celui français : 32 cents d’€ contre 16,5.

            Les déchets sont là de toute façon, tant en France qu’en Allemagne et dans les pays disposant de centrales nucléaires. Il faut donc trouver une - ou des - solutions satisfaisantes pour les traiter, les recycler, ou les enfouir.

            En attendant la priorité des priorités devrait être la lutte contre les émissions de CO2, en plus de la sauvergarde des intérêts industriels, de l’emploi, du solde de notre balance commerciale, de notre relative indépendance énergétique.

            A cet égard tous les scénarios 100% ENR ou approchant sont des chimères dangereuses, qui risque de nous couter très chères, et qui coutent déjà très chères à nos voisins allemands et danois, les plus en pointe en ce domaine !

          • JC_Lavau JC_Lavau 6 mai 2018 23:35

            @Onecinikiou : « la priorité des priorités devrait être la lutte contre les émissions de CO2 ».

            Si tu étais moins nul en physiologie végétale, tu saurais qu’à tripler la teneur actuelle en dioxyde de carbone atmosphérique le rendement végétatif de la synthèse chloryphyllienne serait triplé, à consommation égale en eau.
             
            A présent nous sommes encore en pénurie tragique en CO2 atmosphérique. Il est vrai que ça été encore pire au plus fort de chaque dernière glaciation, d’où la tragique minceur des sols d’Europe.

            Je peux le redire en termes plus égoïstes : A l’heure actuelle, en périodes de sécheresse estivale, je ne peux m’absenter plus de 48 h, sinon toutes mes plantes mourraient. Si la teneur en dioxyde de carbone triplait, ce qu’hélas je ne verrai pas de mon vivant, je pourrais m’absenter six jours au lieu de deux, avant de revenir arroser.
             
            Comme tu es nul en physiologie végétale, en sciences naturelles, en géosciences, et en physique de l’atmosphère (et en jardinage et culture), tu gobes naïvement tout ce que la propagande te martèle jour et nuit.

          • Onecinikiou 7 mai 2018 00:04

            @JC_Lavau


            Combien avez-vous d’articles scientifiques publiés dans des revues à comité de lecture et visant à contester les conclusions du GIEC, monsieur le professeur... ? 

          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 2018 00:46

            @Onecinikiou. Et j’ai aussi rédigé quelques brevets de procédés, tous issus de l’expérimentation.

            Outre le GIEC qui prendra plus longtemps à faire tomber - ils ont eu le temps de compromettre des milliers de scientifiques naïfs - j’ai déjà fait tomber un escroc international en procès international. Un seul, malheureusement.

            En fac de sciences dures, jamais on ne m’a appris à trouver : ils n’en ont aucune idée, aucune méthodologie. Ma formation de trouveur professionnel, je l’ai entièrement appris ailleurs : compagnonnage + grosses lectures + CNAM + travaux originaux.

            J’ai donc appris à épuiser un dossier, jusqu’à en connaître chaque faille et entourloupe. Il est certain qu’un enquêteur de ce genre déplait très fort aux escrocs, et que j’ai subi de nombreuses menaces et représailles de leur part.

            Avec le Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes, nous ne sommes plus depuis longtemps dans la controverse scientifique, mais dans la dénonciation de fraudes aux ordres, d’escroquerie en bande intergouvernementale organisée. Organisée à l’échelle planétaire par l’oligarchie pétroliers-banksters.
             
            Le Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes n’a jamais été libre de conclure scientifiquement : statutairement il est aux ordres des politiques qui sont cornaqués de près par l’oligarchie ; il est payé pour mentir aux peuples, dans le sens qui lui a été enjoint depuis le premier jour.

            C’est bien pourquoi de nombreux scientifiques de valeur l’ont quitté avec fracas. Par exemple Judith Curry.

          • Alcyon 7 mai 2018 02:06

            @JC_Lavau AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAH


            On t’a appris à trouver comment publier des erreurs sur ton site pourri. C’est impressionnant de lire autant d’arrogance en un seul message. Je vais te dire ce que tu as trouvé en sciences dures : Rien. Nada. Le Néant.

            Arrête d’insulter les scientifiques car tu as échoué à en devenir un, pour la simple raison que tu n’en as pas les capacités. Tes « travaux originaux » se résument à recopier Cramer, car tu ne comprends pas plus loin que 1930, et à faire des erreurs d’algèbre linéaire. Dis, tu es au courant que les interprétations de la mécanique quantique sont mathématiquement impossible à différencier, si on reste dans le cadre de la mécanique quantique bien sur ? Et donc aucune prédiction expérimentale ne pourra en infirmer l’une et non l’autre ? Cramer a beau déclarer le contraire avec Afshar, le principe de complémentarité qu’il utilise n’est plus utilisé depuis des décennies. C’est du même niveau que dire dire « il existe des galaxies qui s’éloignent de nous plus rapidement que la lumière donc la relativité est fausse ».

            Il est certain qu’un raté en sciences qui se déclare plus expert que les experts déplaît très fort aux personnes qui ont une petite idée de ce qu’est la recherche. Comme citer Judith Curry, qui utilise le rapport Wegman pour défendre une opinion, en avouant ne pas l’avoir lu :p Ou alors celle qui fait une déclaration au congrès qui dit le contraire que l’un de ses papiers publiés ? C’est ça la science pour toi ? AHAHAHAHAHAHAH, merci j’avais besoin de rire.

            Quand on a un complexe de Dieu au point de se comparer à Galilée, ce n’est pas étonnant qu’on ait raté sa vie. Au lieu de te demander si ce que tu fais est correct et novateur, tu déclares que ça l’est et tu te prends pour Galilée. Alors que dans les faits tu as juste un complexe de Dieu. Ca vient sans doute de ton expérience scolaire : bon élève au lycée, tu pensais révolutionner le monde des sciences. Arrivé à l’université (ou similaire) tu n’étais que moyen et tu es resté frustré. Ce devait être l’enseignement qui ne reconnaissait pas ton génie. Donc pas de thèse, malgré ton arrogante estime de toi, qui te plaçait au dessus de ces pauvres moutons qui, eux, en réalisaient une.

            Vivement que le temps nous débarrasse de Lavau.

          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 2018 08:49

            Je défie l’outrecuidant et anonyme harceleur de prédire la section de capture de la molécule de monoxyde de carbone pour la fréquence 65,05 THz. De nombreux appareils industriels de détection sont fondés sur cette section de capture, et ils marchent fort bien. Y compris en surveillance aérienne de la pollution au dessus de l’Europe.


            Je défie l’outrecuidant et anonyme harceleur de prédire l’insensibilité de l’oeil humain aux défauts de vergence pour la luminosité et la perception des couleurs, alors que le cis-rétinal dans nos opsines mesure à peine 1,8 nm de grand axe. Or une dioptrie d’astigmatisme suffit à prédire que c’est totalement impossible selon l’optique telle que nous l’avions apprise en première année de fac. Ou un autre défaut de vergence aussi.

            Quelle est l’erreur communément enseignée ? Correction ?

          • biquet biquet 7 mai 2018 10:00

            @Matlemat
            Ce n’est pas exact. Le rotor d’un barrage utilise moins de terres rares que celui d’une éolienne.


          • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 10:25

            @biquet

             Oui j’ai compris pour les terres rares dans les rotors rapporté au kW, c’est une question de miniaturisation, mais il n’est pas impossible de produire des générateurs sans terres rares.

             Cependant avez vous pris en compte tout ce qu’il faut pour faire marcher une centrale nucléaire comme les ordinateurs et tout ce qu’il faut de l’extraction à l’enfouissement en passant par la protection militaire et policière ?

          • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 10:38

            @Onecinikiou
             C’est l’argument classique des pro-nucléaires, le CO2, ça ne tient pas car combien faudrait il de centrales nucléaires dans le monde pour limiter le réchauffement climatique ?


             Autre argument, le prix, ça ne tient pas car le prix est sous évalué en France et n’incite pas aux économies et à la transition énergétique.

             Des solutions pour les déchets il n’y en a pas et un enfouissement laisse des charges pour les générations futures.

             Les déchets nucléaires sont pires que le CO2, et il faudrait mieux s’occuper de notre industrie et de notre balance commerciale pour évoluer et non pas s’entêter dans une industrie nucléaire mortifère.

             Le nucléaire n’a pas sauvé la France qui est aujourd’hui dans une situation économique assez mauvaise.

             100% ENR c’est impossible, les Allemand et les Danois ont le sens des priorités, ils n’ont pas du tout la même conscience écologique et civique qu’ici en France, on ferait mieux de prendre exemple sur eux.

             C’est le 100% nucléaire qui est dangereux.



          • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 10:39

            @Matlemat
            Un enfouissement à surveiller des centaines d’années...


          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 2018 10:43

            @matlemat : « CO2 ... limiter le réchauffement climatique ». C’est ce que la propagande aux ordres te martèle jour et nuit. DONC la propagande dit vrai...


          • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 10:59

            @JC_Lavau
             On a vraiment du mal à se comprendre toi et moi.


          • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 11:02

            @Onecinikiou
            le lien sur le coût de l’enfouissement des déchets :



          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 2018 11:08

            @Matlemat. Jour et nuit sur tous les médias aux ordres, la propagande te martèle que le méchant dioxyde de carbone réchauffe la planète et va faire déborder les océans, que les néerlandais n’auront plus pied, que « le dioxyde de carbone étouffera progressivement la forêt », que nos petits enfant ne sauront plus ce qu’est la neige, ...


            En revanche la propagande aux ordres de ses maîtres ne te dit vraiment pas grand chose des ressources minières ni des problèmes miniers. La plèbe n’a pas à en savoir quelque chose, sinon ce serait l’anarchie.

          • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 11:43

            @JC_Lavau
             je préfère largement le CO2 aux déchets nucléaires. 


          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 2018 11:52

            @Matlemat. Ta préférence ne change rien du tout aux problèmes miniers.

            Réels, eux.

          • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 13:17

            @JC_Lavau
            Oui les ressources énergétiques fossiles sont limitées, uranium compris, tandis que des générateurs sans terre rare animés par des énergies renouvelables on peut en faire autant que l’on veut.


          • biquet biquet 7 mai 2018 15:14

            @Matlemat
            A propos du nucléaire, il utilise beaucoup de terres rares, mais on n’en parle jamais.


          • biquet biquet 7 mai 2018 15:20

            @Alcyon
            Merci de nous avoir éclairé sur JC Lavau que vous semblez bien connaître. Pauvre monsieur Lavau, c’est triste tout de même, j’espère qu’il ne se suicidera pas, tout le monde a le droit de vivre. Heureusement qu’il y a des cons sur Terre, car s’il n’y avait que des intelligents, cela ne serait même pas la peine de vivre, tant ce serait ennuyeux.


          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 2018 17:02

            @« biquet » sur « Alcyon » : n’hésite pas à énumérer et documenter la fois où l’anonyme et outrecuidant harceleur aurait dit la vérité, une fois.

             
            Question à dix roros : raconte nous pourquoi entre des faits parfaitement documentés et des carabistouilles jamais prouvées MAIS malveillantes, tu préfères systématiquement les carabistouilles malveillantes. 
            Raconte ! Quand as-tu commencé à sommedéquer ainsi ?

          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 2018 17:05

            @Matlemat. Et c’est quoi ton expérience professionnelle en énergétique et en distribution de puissance ?


            Comment fais-tu pour vérifier que tu ne t’enthousiasmes pas pour des plages sur les montagnes ?

          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 2018 19:39

            @JC_Lavau. J’oubliais de préciser que cette fréquence de 65,05 THz est pour l’isotope dominant : ^12 C ^16 O.

            Elle est plus basse pour les isotopes plus lourds.

          • Xenozoid Xenozoid 5 mai 2018 14:33

            @nono le simplet

            les uèlaimes....


          • nono le simplet nono le simplet 5 mai 2018 14:38

            @Xenozoid
             smiley


          • nono le simplet nono le simplet 5 mai 2018 14:38

            à Rosemar,
            les fameuses « terres rares » ( qui sont loin de l’être toutes d’ailleurs) sont récupérables et sont donc renouvelables ...
            il existe même une usine spécialisée prés de chez moi à La Rochelle


            • Xenozoid Xenozoid 5 mai 2018 15:12

              @nono le simplet

              nono tu as vu que modératus faisait un couscous avec labrune pour savoir qui les femmes juives ou musulmanes sont les plus productives ? ils ont invités le grandgil
              j’hallucine.... ;o; triple rigolos 3x :-> muhhaha !!!!!!!!!!!!


            • rosemar rosemar 5 mai 2018 17:05

              @nono le simplet

              La récupération coûte beaucoup plus cher que l’extraction...

            • Onecinikiou 5 mai 2018 20:01

              @nono le simplet


              Absolument faux : les terres rares sont non seulement fort peu recyclables - et de fait quasiment pas recyclées - mais en plus très difficilement substituables : 


              Laissons parler les pros dans leur domaine de prédilection : 


            • nono le simplet nono le simplet 5 mai 2018 22:29

              @Onecinikiou
              les terres rares sont non seulement fort peu recyclables - et de fait quasiment pas recyclées
              le fait qu’elles ne soient pas ou peu recyclées vient du prix et le fait que la Chine soit le principal producteur, voire en quasi monopole vient aussi du prix et non de la difficulté à recycler ou à en extraire ailleurs ...
              le recyclage c’est l’avenir auquel on ne pourra pas échapper ...


            • rosemar rosemar 6 mai 2018 22:52

              @cassini


              C’est ce que l’on devrait faire... mais l’appât du gain...

            • foufouille foufouille 5 mai 2018 15:07

              "En Chine, cancers, accidents vasculaires, hypertension, ostéoporose, malformations osseuses se multiplient dans certaines régions minières."
              ouah, c’est grave.
              sinon y en plein sous les océans.


              • @arioul


                Exact, les asiatiques sont les champions pour les robots et un article effrayant de la « Décroissance » parle de la dequalification consistant à remplacer tous les cerveaux qui s’Enfuient, là où l’on a encore besoin d’eux. Article : l’automatisation contre la société écrit par Nicholas Carr. Le dessin montre un robot qui éjecte les humains de la planète. Dégage, c’est le robot (made un China) qui est responsable. Inspiré d’HANNAH ARENDT. Alors vos leçons de morale à deux balles, vous pouvez les garder pour vous. 

              • xana 5 mai 2018 17:02

                Merci Rosemar.

                Votre article est un rappel qui ne sera ps pris en compte pour la simple raison que cela n’est pas agréable.
                La plupart des gens préfèrent rêver des lendemains qui chantent, ceux où l’on rasera gratis etc... plutôt que d’accepter que notre monde fonce vers le désastre et qu’on pourrait y faire quelque chose, si on acceptait seulement de se réveiller...

                Moi je m’en fous. S’ils veulent crever de la pollution, de la surpopulation, des guerres pour ce qui restera des ressources, ils le feront sans moi. Je serai mort dans une dizaine d’années, et je n’a pas l’âme d’un délégué syndical pour sauver les gens malgré eux . Désolé pour mes descendants et pour les vôtres.

                La fuite en avant, c’est la seule solution que ces imbéciles sont capables de concevoir. Ca ne marche pas ? Doublons la mise.
                Alors que la solution est connue depuis longtemps. Réduire. Tout réduire, et en premier lieu notre reproduction délirante. Notre consommation imbécile de biens plus ou moins totalement inutiles. Cesser de rêver à la richesse (pour gaspiller davantage ?) et rechercher plutôt la connaissance et la sagesse. Pendre les profiteurs au lieu de les envier.

                Oui, je sais, ça ne fait pas autant rêver les imbéciles qu’une photo de fille en bikini sous un cocotier à Bora-Bora. C’est peut-être cela qui est la limitation qui caractérise notre espèce, et qui causera tôt ou tard notre remplacement sur cette planète. L’évolution n’est pas terminée ! Les « Fils de Dieu » iront rejoindre les trilobites et les diplodocus dans les poubelles de la Terre, et ce sera bien ainsi.

                Jean Xana


                • rosemar rosemar 5 mai 2018 17:07

                  @xana

                  Nos sociétés sont à la recherche de la croissance à tout prix : c’est une fuite en avant dangereuse, en effet.

                  Merci pour ce message...

                • Sandocan 5 mai 2018 18:30

                  @xana
                   ba lol 90% du territoire de la Russie est vide, de même en Amerique du sud il est difficile de trouver du monde, de même qu’en Afrique ce n’est pas parce que tu vit dans le continent le plus surpeuplé du monde , et encore en espagne la population recule et en de hors de madrid et Barcelone il y a des villages fantomes par tout , que le reste de la planette est surpeuplée.

                  Le truc qu’on est trop nombre s’est quelque chose inventé par les elites pour nous faire peur et justifier des taxes et vols , par contre il y a un vrai probleme de dessertification bref beaucoup des territoires qui deviennent inhabitables a cause de la chaleur ou pollution , mais pas a cause de la surpopulation si non a cause de la contamination causé par le capitalisme en tout cas , telle qu’il est connu des nos jours, du moment que tu connait la cause ce n’est pas difficile de conaitre la solution.


                • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 07:21

                  @Sandocan
                  Le problème c’est quand on produira vraiment moins de pétrole, l’agriculture sans les engrais avec une terre pratiquement morte, c’est a ce moment là qu’il sera difficile de nourrir tout le monde.

                  La Russie a des terres recouvertes de neiges une grande partie de l’année, l’Amerique du sud c’est les Andes et l’Amazonie. 


                • Matlemat Matlemat 5 mai 2018 17:15

                  La solution tient donc en un mot : décroissance.


                  • @Matlemat


                    Attention, quand j’en parle on me jette des tomates agoravoxienne.

                  • colibri 5 mai 2018 17:50
                    @Matlemat
                    vivre en autarcie et indépendant :cultiver son jardin , produire sa propre énergie , récupérer son eau de pluie , troquer etc , pour payer le moins possible de taxes ..

                  • @Matlemat


                    j’ai pris les devants (si je puis dire) et n’ai pas fait d’enfant. Pas parce que je le vaux bien, mais parce que je savais déjà,...

                  • jjwaDal jjwaDal 5 mai 2018 21:01

                    @Matlemat
                    Décroissance de quoi ? Manger moins, bouger moins, moins de machines, moins d’énergie ?Le mot passe mal car on le vend mal souvent.


                  • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 07:22

                    @colibri,
                     Les zadistes sont peut être en avance sur leur temps...


                  • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 07:25

                    @jjwaDal
                    Moins de consommation en tout cas, et c’est sûr cela passe mal niveau des industriels et des marchands en général.


                  • colibri 6 mai 2018 12:30
                    @Matlemat
                    La (sur) consommation permet de faire vivre l’Etat et sa politique de redistribution ,
                    si chaque ville vit en autarcie , plus de liberté des citoyens , moins de prélèvements car l’argent n’existe pratiquement plus , pas de remontées d’argent à l’Etat centralisateur qui redistribue ensuite , l’Etat aura moins de pouvoir , 
                    , chaque ville prenant en charge ses citoyens , tout le monde est obligé de bosser ,parce que pour soi .

                    C’était comme ca avant ....

                  • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 14:16

                    @colibri
                     Ce que vous dites c’est la société de consommation en général qui induit la sur-consommation et vous parlez je crois de l’anarchie en tant que système politique. Des pistes à explorer sans doute utopiques.

                     C’est vrai que la redistribution fait plus de consommation, s’il n’y avait plus le RSA, Pernod-Ricard et les producteurs de bières perdraient pas mal de chiffre d’affaire.

                     Mais on s’éloigne un peu du sujet...

                     


                  •  Christian Maitre Ratatouille 5 mai 2018 18:01

                     Désolé
                    Les terres rares ne sont pas rares

                    Des scientifiques japonais ont analysé de massifs gisements de terres rares dans les fonds marins de l’Océan Pacifique, estimant qu’ils pourraient représenter plusieurs centaines d’années de la consommation mondiale de certains de ces matériaux.

                    Ces gisements découverts en 2013 pourraient contenir plus de 16 millions de tonnes de ces minéraux précieux, utilisés dans la fabrication de produits de haute technologie (éoliennes, smartphones, moteurs électriques, etc.), selon une étude publiée mardi par la revue Scientific Reports.

                    Ils sont situés dans une vaste zone de 2.500 km2 près de l’île de Minamitorishima, à quelque 2.000 km au sud-est de Tokyo.

                    Ils ont évalué que la quantité présente de dysprosium, un élément utilisé par exemple dans les aimants permanents, représentait 730 années de consommation mondiale, tandis que les réserves d’yttrium, entrant dans la fabrication des lasers, étaient susceptibles de combler les besoins de l’industrie pendant 780 années. Ils ont aussi trouvé de grandes quantités d’europium et de terbium.

                    Pour parvenir à ce résultat, les chercheurs ont appliqué une technique de centrifugation qui permet d’extraire encore plus de minéraux. Ils sont ainsi arrivés à accroître la concentration de terres rares exploitables, et donc la rentabilité des projets de développement, assurent-ils.

                    Et si, à l’avenir, un moyen est trouvé pour utiliser cette méthode d’extraction directement sous l’eau, alors « cela contribuera à améliorer l’efficacité économique » de l’exploitation de ces gisements situés à de grandes profondeurs, ajoutent-ils.

                    Ce n’est pas tellement nouveau, on le dit depuis longtemps que les terres rares ne sont pas rares, elles sont juste difficiles à extraire car en très faibles concentrations.


                    • xana 5 mai 2018 18:09

                      @Maitre Ratatouille

                      C’est une excellente nouvelle !

                      On peut donc continuer à gaspiller tant et plus ?
                      Au diable l’économie, au diable la raison, vive la consommation et merde à nos petits-enfants qui hériteront d’une planète transformée en décharge !

                      C’est du second degré, bien sûr. Mais je trouve qu’il faut être extrêmement CON pour se réjouir de pouvoir gaspiller encore un peu plus.

                      Jean Xana


                    • Decouz 5 mai 2018 19:05

                      @Maitre Ratatouille
                      Et ce ne sont pas des terres...
                      "Contrairement à leur dénomination, les terres rares ne sont pas des «  terres » et ne sont pas si « rares » ! Cette appellation nous vient des scientifiques européens du XVIIe siècle.
                      « L’appellation « terre » vient du fait que les oxydes sont réfractaires au feu, et « rare », parce qu’il y en avait très peu en Europe. Les chercheurs de l’époque estimaient qu’il devait donc y en avoir peu dans le reste du monde » explique le géologue Paul Caro."
                      Les problèmes sont plutôt écologiques, politiques et humains, ainsi le coltan en Afrique centrale sur fond d’exploitation des enfants, de guerres, de destruction de la faune (gorilles) et de la flore.



                    •  Christian Maitre Ratatouille 5 mai 2018 20:22

                      @Decouz 
                      j’ai une définition si cela vous convient (avec plein de lien)

                      Les terres rares forment un groupe de métaux dans lequel figurent le scandium, l’yttrium ainsi que les 15 lanthanides (dont l’étymologie grecque signifie « rester caché »). Certains de ces éléments chimiques sont d’une grande rareté et servent à des technologies de pointe. D’autres terres rares, plus répandues, se retrouvent dans les pierres à briquet, les filtres à particules des moteurs diesel ou servent à teinter les verres solaires. Découvrez en images ces véritables trésors que cache l’écorce terrestre et leur utilisation.


                    • nono le simplet nono le simplet 5 mai 2018 22:38

                      @Decouz
                      Et ce ne sont pas des terres...
                      merci de le rappeler et de l’expliquer ...


                    • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 07:29

                      @Maitre Ratatouille
                      Le problème est qu’il faut labourer le fond de la mer et on ne sait pas encore exactement les conséquences, d’instinct on peut penser que ça n’est pas génial pour la biologie marine, la France est très bien placée avec la deuxième zone maritime au monde.



                      • BarnaB 5 mai 2018 20:31

                        S’il n’y avait plus de terres rares, on s’en passerait, tout simplement. Je ne pense pas que cela mettrait la vie des terriens en péril.


                        • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 08:04

                          @BarnaB
                          C’est clair que les tablettes et les écrans plats on peut s’en passer.


                        • Dictature du peuple Dictature du peuple 5 mai 2018 22:21

                          Très bon article. Il faut détruire le mythe du capitalisme vert.


                          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 08:03

                            @Dictature du peuple
                            L’article est au contraire très mauvais car il tente de faire croire que les éoliennes consomment plus de terres rares que les autres moyens de production d’électricité ce qui est faux.


                          • wawa wawa 6 mai 2018 12:46

                            @Matlemat


                            Au contraire c’est parfaitement vrai, l’éolien ne fonctionne que 20% du temps versus 80% pour le nuke, donc il y a au moins un ratio de 1/4 . (rapporté au MW.h)

                            comme en plus un gros rotor de centrale utilise moins de terre rare rapporté au kW qu’un petit d’éolienne le ratio est encore plus mauvais.

                            Vous êtes tellement intoxiqué par votre propagande que vous niez les évidences....

                          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 13:27

                            @wawa
                            « Vous êtes tellement intoxiqué par votre propagande que vous niez les évidences.... »

                             Je peux vous retourner le compliment, vous pensez réellement qu’une éolienne marine n’a pas assez de vent ou au contraire trop de vent pour ne fonctionner que 20 % du temps ?

                             C’est d’accord pour les rotors rapporté au kW mais avez vous pris en compte tout ce qu’il faut pour faire marcher une centrale nucléaire comme les ordinateurs et tout ce qu’il faut de l’extraction à l’enfouissement en passant par la protection militaire et policière ?

                             Le nucléaire pose bien d’autres problèmes, vous niez les évidences.

                             


                          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 13:32

                            @cassini

                            Vous les sortez d’où vos chiffres ? Dans les zones exposée au vent les éoliennes tournent un peu plus que ça.


                          • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 13:57

                            @Matlemat

                            Typiquement, la production annuelle électrique d’une grande éolienne en Wallonie correspond à 25 % du temps à puissance nominale. Il ne faut pas en déduire que l’éolienne ne tourne que 25 % du temps. Non, dès que la vitesse instantanée du vent dépasse la vitesse minimale de mise en fonctionnement (cut-in wind speed), l’éolienne débite de l’électricité. En fait, les chiffres montrent que l’éolienne fonctionne 80 % du temps (source :  APERe). Néanmoins, elle produit à une puissance généralement inférieure à la puissance nominale, cette dernière étant souvent prise comme étant la puissance maximale.

                            Estimation rapide : Quick-scan

                            Dans certaines situations, notamment dans une étude de préfaisabilité, on souhaite pouvoir estimer grossièrement ce qu’un site va pouvoir donner comme production. On peut simplement se baser sur la vitesse moyenne du vent, Um, sur le site :

                            Estimation de la production = (rendement moyen global)*(1/2*rho*A*(Um)3),

                            où le rendement moyen est pris à 20 % pour les petites éoliennes et à 35 % pour les grandes éoliennes. On sait très bien qu’il s’agit d’une estimation limitée étant donné que l’effet des fluctuations de la vitesse autour de la moyenne n’est pas pris en compte. On peut montrer que cette manière d’estimer l’énergie du vent (le deuxième terme dans le membre de droite), est susceptible d’amener de grosses erreurs. On sous-estime le potentiel de vent. Néanmoins, si un constructeur prétend pouvoir produire, pour une vitesse moyenne donnée, une production électrique annuelle dépassant quatre ou cinq fois cette estimation simplifiée, vous pouvez clairement conclure que ce n’est pas une proposition honnête.

                            https://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=16657#c20290+c20311+c20372

                            Donc 35% pour les grandes éoliennes...


                          • zygzornifle zygzornifle 6 mai 2018 08:29

                            Les gouvernements utilisent les verts pour remplir leurs caisses , il n’y aurait pas de pognon a se faire l’écologie on en parlerait qu’a la terrasse des cafés bobos pour faire branché ....


                            • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 13:14

                              Ce sont les vers de terre qui deviennent rares... smiley


                              • Génération désenchantée parce qu’on lui a fait prendre des vessies pour des lanternes. Attaquez-vous à ceux qui vous ont trompé sur la marchandise. Mais non, comme d’hab, on s’en prend à ceux qui avaient vu clair.


                                • generation désenchantée 6 mai 2018 18:20

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                  c’est une réponse a quel commentaire  ?


                                • Matlemat Matlemat 6 mai 2018 16:59

                                  En France on a pas d’idées, mais on a du nucléaire...


                                  • nono le simplet nono le simplet 7 mai 2018 04:33

                                    à Rosemar
                                    un dernier petit commentaire ...
                                    ton article commence par « Ordinateurs, smartphones, tablettes, écrans tactiles, » pour dénoncer une « économie verte » ...
                                    difficile de faire un rapprochement, non ?


                                    • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 10:49

                                      @nono le simplet
                                       C’est un article pro-nucléaire qui ne dit pas son nom, les pros-nuke attaquent les énergies renouvelables comme leur ennemi mortel.



                                      • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 10:45

                                        @Hecetuye howahkan,

                                        Merci pour le lien, comme quoi des solutions il y en a.

                                      • Hecetuye howahkan 7 mai 2018 11:35

                                        @Matlemat

                                         smiley

                                        bien sur...il y a plein de gens inventifs donc certains n’ont fait aucune étude spéciale entre autre..j’en connaissais un qui faisait de meilleur ligne ou modèle pour des hélices de pétrolier que n’importe que programme informatique ,il n’avait aucune formation spéciale, il voyait juste ce qui était à faire..etc

                                        tout est là disséminé entre nous tous..

                                        nous étions né pour coopérer et tout partager bien sur pas pour le business qui va nous tuer si on ne le tue pas avant

                                        je te salue..


                                      • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 11:48

                                        @Hecetuye howahkan
                                         Ce genre d’article va dans le sens du lobby du nucléaire extrêmement puissant en France qui veut nous faire croire qu’il n’y a pas d’autres solutions.


                                         Les petits citoyens sont, hélas, trop faibles par rapport aux grands lobbies industriels.

                                         Salutations...

                                      • Hecetuye howahkan 7 mai 2018 14:09

                                        @Matlemat

                                        oui c’est juste, la clé est là, les humains sont en conflit en eux ,contre les autres...les lobbies eux coopèrent...

                                        autre long sujet..une autre fois car c’est tout le problème humain et de son mental devenu défectueux qui est la racine..

                                        y’ en a pour entre un jours , des semaines des mois, des années et des siècles, on a le temps pour en parler donc !!

                                        et bien non, car demain n’existe pas ...je dois semer mes salades..je file..

                                        je te salue

                                         smiley


                                      • Matlemat Matlemat 7 mai 2018 14:34

                                         C’est vrai il y a de tout dans la nature humaine, dommage qu’il n’y a pas que des gens à la fois intelligents et généreux envers les autres, et on ne peut changer tout le monde.

                                         
                                         La catastrophe viendra c’est certain, il faut juste espérer que l’on ne la vivra pas.

                                         Autant s’occuper de son environnement proche.

                                         Salut à toi. 

                                        • Hecetuye howahkan 7 mai 2018 16:45

                                          @Matlemat

                                          oui bien sur, mais en fait la solution sur le plan pratique" n’est elle pas tout simplement celle là, cela demandant un autre état d’esprit qui précède la solution, celui que nous avions il y a si longtemps que nous ne le savons plus...sauf exceptions...

                                          salut à toi également...


                                        • hugo BOTOPO 7 mai 2018 18:11

                                          Quel magnifique pot-au-feu scientifico-économique !

                                          Aussi bien pour l’article que pour les commentaires humoristiques ou sérieux, de bonne et de mauvaise foi !

                                          Toutes les fabrications de matériels connectés, informatiques, numériques, asservissements et régulations « électroniques » utilisant partiellement des terres rares n’ont rien à voir (ou si peu) avec une économie « verte » réductrice des émissions de gaz carbonique.

                                          Dans les coûts -toujours excessifs- il y a la part de ressources fossiles, la part de salaires et charges salariales et la double part des profits (une pour les actionnaires ou dividendes, une pour les gros salaires d’un certain nombre d’improductifs). Les salaires et charges sont des renouvelables et il y a même de la disponibilité improductive (les chômeurs maintenus en vie par des indemnisations, allocations ou charité familiale ou sociale).

                                          On peut toujours produire de la monnaie ou des liquidités financières (telles le QE) à partir de rien : l’argent si indispensable et recherché est devenu virtuel bien avant la création des crypto-monnaies.

                                          On ne sait pas, dans beaucoup de cas, produire des ressources fossiles inépuisables.

                                          Les voitures électriques à batteries au lithium ne sont qu’une solution très imparfaite déplaçant le problème. À ce jour seuls les véhicules hybrides non rechargeables permettent en circulation « hachée » -en ville- une faible économie de carburant et d’énergie fossile. Les voitures 100% électriques, avec une partie plus ou moins importante d’utilisation d’électricité produite par du charbon, du lignite ou des hydrocarbures, en tenant compte des pertes dans les réseaux de transports, dans la charge des batteries et dans leur décharge en utilisation, ont un effet positif ou négatif (selon la part du nucléaire) sur les émissions de gaz à effet de serre. Par contre les effets sont sensibles sur les fortes subventions payables in fine par tous les contribuables !

                                          Pour ce qui est des déchets nucléaires il y a lieu de séparer le petit volume de déchets de l’usine de retraitement de la Hague, déchets très sensibles stockés sur place, des « déchets radioactifs » issus du démantèlement des centrales électro-nucléaires après déchargement du combustible, son refroidissement en piscine puis son expédition à la Hague. Autour des centrales et sur le toit des cuves, même en fonctionnement, le personnel peut circuler tout comme les activistes -non suicidaires- de Greenpeace. Le démantèlement complet (avec évacuation des matériels et gravats) pour mettre à nu une friche industrielle pendant des décennies (ou plus) est une aberration : il est plus intéressant après enlèvement du combustible, de faire rentrer dans l’enceinte du réacteur des matériels fortement irradiés mais manipulables avec des protections, puis de noyer le tout dans du béton, quitte à surépaissir l’enveloppe en béton pour plus de sûreté.

                                          En ce qui concerne la production d’énergie par les éoliennes, une voie prometteuse n’est que très peu explorée : celle de la production directe oléopneumatique et de son stockage. Ensuite des véhicules et voitures à air comprimé avec des échangeurs thermiques de récupération (diminution de l’adiabatique au bénéfice de l’isotherme) sont plus qu’envisageables : des bus et tramways à air comprimé ont fonctionné, avec satisfaction, dans la seconde partie du XIXième siècle et des premières décennies du XXième !!! À l’époque l’air comprimé était produit par un compresseur à moteur thermique, électrique ou une turbine hydraulique.


                                          • JC_Lavau JC_Lavau 7 mai 2018 21:27

                                            @hugo BOTOPO. Le pneumatique est condamné à un rendement déplorable. Toute compression adiabatique continue par se refroidir.
                                            Sur une chaîne de montage automobile, certes toutes les visseuses sont pneumatiques, mais allez demander la consommation de la centrale de compression !


                                          • hugo BOTOPO 8 mai 2018 14:29

                                            @JC_Lavau
                                            Le pneumatique est condamné à un rendement déplorable"

                                            FAUX : ce sont les connaissances en thermodynamique qui sont déplorables.

                                            Limiter le pneumatique à une simple compression et détente adiabatique est réducteur de l’ignorance communément partagée. C’est la mauvaise solution proposée par un hurluberlu niçois doué uniquement pour sa communication !

                                            L’École polytechnique de Lausanne (avec le conseil d’Yvan Ciphelly) conduit des travaux sur du stockage BOP (Batterie Oléo-Pneumatique) à partir de compresseurs COP (Compresseur Oléo-Pneumatique) et sur des moteurs MOP (Moteurs Oléo-Pneumatique) à partir d’études sérieuses sur la thermodynamique avec des échangeurs performants à l’intérieur du compresseur et du moteur et à l’extérieur de ceux-ci. Ce sont les échangeurs spécifiques qui permettent de bons rendements.

                                            Les performances de véhicules avec MOP avec une liaison adaptée thermodynamiquement entre le réservoir BOP de stockage et le réservoir BOP du véhicule sont corrects en vitesse et autonomie.

                                            À partir d’éoliennes à compresseur COP, (sans électricité intermédiaire) avec des conduits haute pression enterrés alimentant en réseaux des BOP de station service, les rendements s’améliorent nettement.
                                            C’est plus simple et moins dangereux que des réseaux hydrogène et beaucoup plus simple que la chaîne aérogénérateur électrique, transformateurs, lignes à haute tension, transformateurs, redresseurs de forte puissance, batteries sur véhicules (pertes de rendement à la charge et à la décharge utile), moteurs électriques.

                                            La comparaison avec les visseuses pneumatiques où les rendements ne sont pas pris en compte devant l’utilité du système, est un argumentaire type pour toute la big chaîne des intervenants dans les systèmes de propulsion électrique à partir d’électricité verte. Ils défendent bien leur fromage !
                                             


                                          • eddofr eddofr 17 mai 2018 16:51

                                            Fondamentalement, on le sait, le principal facteur de pollution anthropique est la population mondiale elle-même.


                                            Le seul moyen de réduire efficacement notre impact écologique c’est de réduire notre nombre.

                                            Il nous faudrait une bombe atomique propre à balancer sur les pays les plus peuplés. (Chine, Inde, Etats-Unis, Indonésie, Brésil).

                                            En même, temps, si on « nettoie » que les USA, ça devrait suffire pour être tranquilles 30 ou 50 ans ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès