• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La feria, c’est aussi la fête de la malbouffe...

La feria, c’est aussi la fête de la malbouffe...

JPEG

La feria de Nîmes, on le sait, c'est la fête de la corrida, des chevaux, de la musique, mais c'est aussi la fête de la malbouffe...

Les bodegas où les gens se rassemblent pour danser, discuter, boire et manger, débordent de frites, pizzas, saucisses, burgers, nourriture grasse par excellence.

Les frites sont plus particulièrement à l'honneur : des monceaux de frites sont proposés aux chalands.

 

Que dire des boissons ? Coca-cola, Orangina, Pepsi, boissons énergisantes, vins, bières, alcools de toutes sortes... là encore c'est le règne de la démesure...

Certains n'hésitent pas à le dire : la feria, c'est le festival de l'incivilité, de l'éthylisme et de la régurgitation spasmique...

 

Bon, je n'apprécie pas la corrida, un jeu cruel dans lequel la souffrance de l'animal est mise en scène...

Comme le dit Axel Kahn dans son ouvrage L'éthique dans tous ses états, " L'activité de l'homme n'a pas ici pour but de se défendre, mais de mettre à mort, après l'avoir fait souffrir, un animal qui n'est nullement volontaire..."

 

Mais les occasions de faire la fête sont nécessaires, c'est dans notre monde moderne, où les relations entre les gens s'amenuisent et se délitent, une façon de recréer du lien...

Il est pourtant regrettable que la fête s'accompagne d'excès en tous genres : excès de malbouffe, excès d'alcools, tabagisme, excès de gras et de sucres...

Et, partout, cet usage est répandu !

On pourrait tout de même faire la fête sans se gaver de gras et de sucre et en consommant de l'alcool, avec modération.

En fait, tout incite les fêtards à la démesure... Il suffit de regarder les étals, les devantures des bars.

 

Ainsi, la malbouffe se répand, risque de devenir une habitude pour beaucoup de jeunes...

Le goût du gras, du salé, du sucré s'installe et se propage... c'est ainsi que se développent des maladies chroniques, diabète, maladies cardiovasculaires, obésité...

Evidemment, la mode des fast-foods favorise ce phénomène. Et les jeunes sont particulièrement impactés et influencés par cette mode.

JPEG

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/06/la-feria-c-est-aussi-la-fete-de-la-malbouffe.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.06/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 13 juin 13:27

    La féria est passée et pas forcement avec du soleil tant mieux


    • rosemar rosemar 13 juin 18:31

      @devphil30

      Un temps mitigé, avec tout de même quelques bons moments ensoleillés... 


    • Trelawney Trelawney 13 juin 14:43

      Certains n’hésitent pas à le dire : la feria, c’est le festival de l’incivilité, de l’éthylisme et de la régurgitation spasmique...

      Mais aussi du spasme vaginal entre autre !

       


      • MagicBuster 13 juin 14:55

        Les soirées saucisson / pinard ça a forcément une autre gueule que les soirées Kébab / cannabis.

        On se comprend  ?


        • rosemar rosemar 13 juin 18:34

          @MagicBuster

          Le saucisson très salé incite à boire...


        • UnLorrain 14 juin 08:32

          @MagicBuster

          Ces soirées. ...du communautarisme mais on ne le sait pas encore ? On élude ? ( pour Rosemar en fait mon comm mais je profitais du vôtre pour le mien. @ Rosemar, tous les saucissons sont trop salés, il y a une marque française qui se distingue d’en l’être moins et c’est pour cela que je le consomme,mais...hélas, il y a peu,de ce produit que je mange depuis des lustres, j’y ai trouvé a 2 reprises des trucs qui feraient aversions....une fois ce fut ce qui ressemblait fort a un éclat d’os ( une esquille se dit je crois ) la 2ème fois me semblait être une petite dent ,une dent de lait probablement ) Alors ? Satisf...euuh , écoeurée ? 😉


        • UnLorrain 14 juin 08:34

          @UnLorrain

          J’oubliais, que je tenais a dire,que voici une penultieme preuve que la qualité de tout,fiche le camp,comme dit l’expression populaire.


        • titi 14 juin 09:48

          @UnLorrain
          Pas partout !
          Heureusement il reste quelques artisans qui fabriquent leurs produits avec amour ce qui donne des produits de qualité et de goût , tout n’est pas perdu encore http://www.terroirdalsace.fr/index.html


        • Hurricane Hurricane 16 juin 19:13

          @MagicBuster. Avec mes potes identitaires , on organise des apéros saucissons pinard devant une mosquée ; un curé vient bénir les saucissons , la table étant orientée en direction de Rome ; des klaxons et sifflets , des insultes « fachos » réacs « racistes » nous sont adressés par des automobilistes auquels nous répondons par un salut « ad hitlerum » . Verstanden ? 


        • Clocel Clocel 13 juin 15:10

          Panem et circenses...

          Deux mille ans de conneries assumées, et sans doute plus tant le culte du taureau est ancien.

          Cette bonne Pasiphaé y succomba dit-on, pour un usage plus récréatif avec les effets collatéraux que l’on sait ! smiley



          • Rincevent Rincevent 13 juin 15:42

            Cet article mélange d’un côté, un événement qui a lieu une fois par an, et de l’autre des habitudes alimentaires ayant cours tout au long de l’année. Tout ça pour démontrer quoi ? Que la malbouffe gagne du terrain ? La féria, en tant que telle, n’y est pas pour grand chose, franchement. Le problème se situe bien d’abord dans le milieu familial et tout les jours. Si vous mangez sainement, ce n’est pas une entorse de quelques jours qui va vous tuer…

            Concernant ce genre de fêtes, j’ai la même chose chez moi : les fêtes de Bayonne. En cas de faim, trois options.

             - 1) Les camions-bar avec grillades et kebab. Qualité variable mais ça baigne souvent dans la (mauvaise) graisse. Comme je m’étonnais d’un kebab à la dinde (? ??), le vendeur a eu le toupet de me dire que c’était ‘’traditionnel’’ ! Je lui ai quand même fait remarquer qu’il se foutait de ma gu… Pas content, le monsieur, tant pis. En fait, les déchets de dinde c’est beaucoup moins cher que le mouton et ça permet de faire un bénef maximum…

            - 2) Les bars et les restaurants Alors que dans cette ville, en période normale, on mange très bien et à tous les prix, là, tout le monde s’aligne plus ou moins sur les mêmes prix (pas donnés) et les mêmes menus. Les cuissons sont aléatoires et le service complètement speedé. A éviter.

            De plus, une pratique venue du côté espagnol : la sous-location pendant les fêtes. Ça consiste, pour le tenancier d’un bar, à le laisser à un ‘’intermittent’’ contre un forfait confortable et partir en vacances pendant ce temps, au lieu de se défoncer dès 9 heures jusqu’à 3 heures du matin. Elle n’est pas belle la vie ? Le dit intermittent va donc devoir se débrouiller pour récupérer son forfait et faire du bénef (il est venu pour ça). Ça se fait souvent au détriment de la qualité (la bière à la pompe est infecte).

            - 3) Les ‘’sociétés’’. Associations à thèmes divers qui ont le droit d’ouvrir leurs locaux au public pendant ces fêtes. C’est, pour elles, une occasion importante de remplir le tiroir-caisse pour les activités du reste de l’année. Ambiance sympa, bouffe correcte mais places très limitées.

            Alors voilà, la fête c’est aussi ça : un business avec ses côtés déplaisants…


            • rosemar rosemar 13 juin 18:02

              @Rincevent

              Le feria et d’autres manifestations festives contribuent tout de même à la malbouffe... et les mauvaises habitudes se prennent vite surtout pour les jeunes...


            • Trelawney Trelawney 13 juin 16:26

              A la braderie de Lille c’est un menue unique et ça fait pas mal d’années que ça dure


              • @Trelawney

                 et au moins y’a de la moule.....frites smiley


              • rosemar rosemar 13 juin 19:25

                @Armand Griffard de la Sourdière

                Encore et toujours des frites...


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 juin 19:33

                @rosemar Vouais mais au gras de boeuf et en deux passes...ça fait toute la différence.


              • Clocel Clocel 13 juin 19:43

                @Aita Pea Pea

                Et avec des bintjes ! Et de la mayo... Seigneur ! smiley


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 13 juin 19:49

                @Clocel

                Piccalilli....miam


              • phan 13 juin 21:33
                La feria, c’est aussi la fête du taureau : Le taureau n’avait pas bonne mine quand on l’envoya paître.

                • rosemar rosemar 13 juin 21:44

                  @phan

                  Des images terribles : non, la corrida n’est pas belle.


                • Legestr glaz Legestr glaz 14 juin 10:06

                  Vous écrivez 

                   «  nourriture grasse par excellence »

                   « excès de gras et de sucres. »

                   « sans se gaver de gras et de sucre »

                   « Le goût du gras, du salé, du sucré s’installe et se propage »

                  Et votre conclusion : 

                  « c’est ainsi que se développent des maladies chroniques, diabète, maladies cardiovasculaires, obésité »

                  Je vous le demande : qu’’avez vous contre le « gras » ? Est-ce que le « gras » fait grossir«  ? Est-ce que le »gras« est à l’origine des maladies dont vous faîtes état ?

                  Je peux vous le dire : vous avez tout faux, de A à Z ! Vous êtes restée collée à la fameuse et fumeuse théorie d’Ancel Keys, celui qui a fait bannir le »gras« de l’alimentation et nous en avons aujourd’hui le résultat : le bon gras a été remplacé par des tonnes de sucre !

                  S’il vous plait, arrêtez de fustiger le gras et, de grâce, prenez vos renseignements ! Les multinationales de l’agro-alimentaire vous vendent le sucre au prix du produit, elles en ajoutent partout, et vous venez, dans votre article, sans aucune connaissance de base, déclarer que le »gras" est mauvais pour la santé ? Vous avez un long chemin à parcourir pour découvrir comment fonctionne le corps humain.

                  Je vous propose de vous documenter, un peu, et de sortir de votre brouillard épais ! Je ne vous blâme pas pour autant : vous reproduisez fidèlement ce que la communication de big agro et big Pharma ont envie que l’on diffuse et que l’on pense !





                  • rosemar rosemar 14 juin 12:09

                    @Legestr glaz

                    C’est du gras très salé qui est vendu lors de la feria... et ce n’est pas bon pour la santé...


                  • rosemar rosemar 14 juin 12:30

                    @Legestr glaz

                    Il ne s’agit pas de bannir le gras, mais il faut éviter le mauvais gras...


                  • rosemar rosemar 14 juin 12:31

                    @Legestr glaz

                    L’huile d’olive, les sardines à l’huile, par exemple, sont bonnes pour la santé...

                    http://rosemar.over-blog.com/2018/05/la-sardine-a-l-huile-saveur-et-bienfaits.html


                  • Legestr glaz Legestr glaz 14 juin 14:16

                    @rosemar
                    Hormis le gras « trans » issu de manipulations de la chimie, il n’y a pas de « mauvais » gras. Et même le « sel » n’est pas mauvais. Et puis, effectivement, il faut respecter les bêtes. Alors leur gras est bon. Les vaches, par exemple, sont faîtes pour manger du foin et de l’herbe mais pas du maïs ! Le gras des vaches nourries au maïs devient alors un mauvais gras. 

                    J’imagine que vous savez qu’il n’existe qu’une seule et unique molécule de cholestérol mais que l’on fait croire aux gens qu’il y a du « bon » et du « mauvais » cholestérol ! Ce sont les « transporteurs » du cholestérol qui sont bons ou mauvais (LDL ou HDL). J’ajoute que ceci n’est même pas vrai. Le LDL comporte plusieurs génotypes. C’est l’un d’eux, qui « oxydé » est dangereux et bouche les vaisseaux (pour faire simple). Et pourquoi le LDL s’oxyde t-il, pour quelles raisons ? Ce n’est jamais, jamais, la faute du « gras » ! Ce sont les « glucides » qui oxydent les LDL. 
                    Et le sel n’est pas non plus « mauvais ». Il est mauvais en présence d’une quantité trop importante de glucides. Dès l’instant où vous diminuez la quantité de sucre, vos reins exècrent le sel et vous êtes mais dans l’obligation d’en consommer un peu plus pour équilibrer potassium et magnésium. Trop de sel c’est mauvais en présence de glucides ! 

                    Je sais très bien que vous reproduisez ce que vous entendez dans les médias ou lisez dans les magazines. Petit article qui remet les pendules à l’heure. Mais, l’industrie agricole et l’industrie chimique ne vont certainement pas vous vendre la mèche, il y a bien trop d’argent en jeu avec la nourriture et les maladies qui s’en suivent. Alors vous fustigez le gras, comme vous l’entendez autour de vous, sans l’avoir vérifié, et qu’il faut donc éviter de manger trop salé, trop sucré et trop gras ! C’est juste de la manipulation des esprits !


                    https://fr.sott.net/article/26592-Ancel-Keys-graisses-cholesterol-et-60-ans-de-propagande-mensongere


                  • Legestr glaz Legestr glaz 14 juin 14:25

                    @rosemar

                    Il faut tout remettre dans un contexte général.

                    Il est contreproductif de dire que les sardines à l’huile sont bonnes pour la santé. L’article que vous postez est ridiculement imprécis. Il ne dit rien. Il avance quelques notions. 
                    Les poissons « bleus », les poissons pélagiques, sont bons pour la santé parce qu’ils contiennent des omega 3 , parce que ces poissons consomment des micro-organismes bourrés d’omega 3, micro-organismes qui « savent » synthétiser« les omega 3. 
                    L’huile d’olive est bonne parce qu’elle contient des omega 9, que c’est une huile mono-insaturée. 
                    Mais tout ceci doit être pensé et réfléchi dans le contexte général de l’alimentation. Les sardines à l’huile ne seront pas bonnes du tout si vous consommez trop de glucides ! Et oui ! Il faut arrêter d’isoler un produit pour dire qu’il est »bon pour la santé" et ignorer le contexte de sa consommation.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 juin 14:57

                    @Legestr glaz

                    Bof...bouffer équilibré et savoir écouter son corps...en hiver chez moi je me sent des envies de gras et sur les périodes plus chaudes des envies de fraicheur...faut se laisser aller.


                  • Legestr glaz Legestr glaz 14 juin 18:16

                    @Aita Pea Pea

                    La santé devrait être une question d’envergure nationale. Elle ne l’est pas. Elle ne l’est pas du tout !

                    Ecouter son corps, c’est très bien, comprendre son fonctionnement, c’est mieux.

                    Tout le monde a remarqué que l’obésité morbide gagnait irrémédiablement du terrain, tout le monde a constaté que les diabétiques de type II étaient de plus en plus nombreux, tout le monde sait que les maladies dégénératives comme Alzheimer et Parkinson sont en progression constante, que les maladies métaboliques nous débordent, que les maladies cardio-vasculaires nous bousculent, les cancers ne se soignent pas mieux qu’en 1960. Et alors ? Et alors rien ! Notre alimentation est au coeur de tout ceci. 

                    Nous savons très exactement quoi faire pour nous prémunir de ces maladies. Seulement les agences nationales de santé, françaises et européennes, nous trompent en nous « préconisant » de consommer entre 40 et 60% de notre énergie quotidienne sous forme de glucides, simples ou complexes. C’est ni plus ni moins que de la mise en danger d’autrui, et je pèse mes mots.

                    Une personne informée en vaut plusieurs. Si votre santé, et celle de vos proches, est importante à vos yeux, il vaudrait mieux y réfléchir à deux fois en matière d’alimentation que de se laisser bercer d’illusions et de contrevérités. En ce qui me concerne je n’ai pas du tout envie de développer une maladie d’Alzheimer. Non pas pour moi, mais pour mes enfants qui m’auraient à leur charge. J’ai accompagné ma belle mère atteinte d’une maladie dégénérative (moins connue, dite « à corps de Levi ») et c’est particulièrement épuisant, moralement et physiquement. 


                  • rosemar rosemar 14 juin 18:21

                    @Legestr glaz

                    Mais avez-vous bien lu ?? J’évoque non seulement le mauvais gras mais aussi les sucres.


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 juin 18:34

                    @Legestr glaz

                    La cinquantaine passée je fais toujours 1m80 et 73 kilos depuis mes vingt ans . Ma tension est nickel. J’ai le gout de manger varié même si en vieillissant j’ai de moins en moins le goût de la viande. Je travaille sur des chantiers, aussi l’hiver mon corps réclame plus.


                  • Legestr glaz Legestr glaz 14 juin 23:44

                    @rosemar
                    Il n’y a pas de « mauvais gras » sauf le gras trans qui n’est pas un « gras » mais une invention industrielle. 
                    Vous évoquez le « mauvais gras » mais cela n’existe pas ! Les glucides, en revanche, sont mauvais pour la santé parce que les glucides font intervenir puissamment l’insuline.

                    J’ai bien lu et je constate que vous ne faites aucune recherche, vous restez figée dans l’idée que le gras « peut être mauvais ». Il ne l’est pas du tout. J’insiste encore, le gras « trans » est une invention industrielle et ne peut donc pas être admis comme « gras ». Autant consommer l’huile de vidange !


                  • Legestr glaz Legestr glaz 15 juin 10:26

                    @Aita Pea Pea
                    Heureusement que tous les êtres humains ne développent pas de maladies métaboliques, des cancers, du diabète, des maladies cardiovasculaires et autres maladies dégénératives.

                    A chaque fois c’est un plaisir de lire que des gens sont en bonne santé. Vous faîtes part de votre expérience mais la maladie avance toujours masquée et c’est sur le long terme que l’on juge les effets de notre alimentation. Vous êtes probablement ce que l’on appelle un « brûleur » c’est à dire quelqu’un qui, génétiquement parlant, est doté d’une quantité limitée de cellules adipeuses. Ceci fait que ces personnes là cherchent toujours à bruler l’excédent des calories consommées. Ces personnes restent minces parce que leur organisme leur demande de brûler. 
                    En ce qui me concerne jusqu’à cinquante ans je n’avais strictement aucun problème d’aucune sorte. Et, un matin, je me réveille avec une douleur au genou droit. Impossible d’aller faire ma sortie en course à pied habituelle, plus ou moins longue. Consultation pour savoir et découverte de l’arthrose. J’ai modifié mon alimentation et la douleur au genou s’est évanoui après plusieurs mois. Je peux trottiner à nouveau mais je ne suis pas encore guéri. 

                    L’alimentation de l’homme est quand même une affaire très compliquée. Depuis une année je me suis plongé corps et âme dans cette affaire et ce que je découvre me laisse perplexe concernant l’approche national de notre santé. Nous sommes sur une très mauvaise pente, la population européenne est en passe de rejoindre celle des Etats Unis du point de vue de l’obésité, du diabète et de toutes les maladies qui y sont associées. Le signal d’alarme retenti très fort mais notre « médecine » n’est entrevue au plan national que pour soigner les « effets » mais jamais pour remédier aux causes. Big Pharma a plutôt intérêt à mettre sur le marché de nouvelles molécules, pour soulager les douleurs, que de faire en sorte d’éduquer les populations à « mieux manger », ce qui éviterait de très nombreuses maladies, mais ne reporterait rien à la chimie. Aucun bénéficie, se serait ballot non ? 

                    Continuez à manger varié comme vous le faîtes et prenez garde aux glucides, simples ou complexes. Plus vous réduirez la consommation de ceux-ci, et plus vous apporterez de confort et de santé à votre organisme. Lorsque je parle de glucides j’évoque, bien entendu et, malheureusement, toutes les farines et le résultat de leur utilisation : pain, pâtes, etc. 


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 15 juin 11:17

                    @Legestr glaz

                    Bonjour. J’ai aussi mes petits ennuis...le dos (travail dans le bâtiment) et en ce moment luxation hanche gauche. Sinon pour la bouffe je mange peu de plats préparés , ayant toujours eu une préférence à cuisiner moi-même.


                  • oncle archibald 14 juin 10:10

                    Il y a fort longtemps, j’ai « fait la feria » avec des copines étudiantes qui étaient de Nîmes, sans aller voir une seule corrida parce que je n’aime pas ça. Les souvenirs qui m’en restent sont brumeux .... trois jours en dormant une heure de temps en temps .

                    Le seul souvenir bien précis qui me reste est l’odeur du pastis dans les rues ...partout . Toute la ville sentait l’anis ... Ah, si un autre .. les manades qui faisaient courir les toros camarguais dans les rues enfermés entre deux haies de cavaliers avec tous les gamins de Nîmes courant derrière pour essayer de les toucher.

                    Et quelques autres aussi, que rigoureusement ma mère m’a défendu de conter ici.



                      • Tall Tall 14 juin 13:28

                        Bonne nouvelle en Allemagne > à la prochaine Oktoberfest de Münich on ne servira plus que du lait chaud, de l’eau plate, des carottes et des navets.

                        Chouette fête ! On va bien se marrer !


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 juin 14:06

                          @Tall

                          Voir des brocolis cuits a l’eau de Vichy ...Le bonheur est dans le pré.lol


                        • Albert123 14 juin 18:28

                          « Il est pourtant regrettable que la fête s’accompagne d’excès en tous genres  »


                          Personne ne vous oblige à faire la fête, mais la seule chose de regrettable c’est de ne pas avoir assimilé que ce qui caractérise la notion de fête ce sont justement les excès.




                          • rosemar rosemar 14 juin 21:58

                            @Albert123

                            Ce sont les excès de nourriture que j’évoque ici... vous avez vu cet amoncellement de frites ?


                          • foufouille foufouille 14 juin 18:34

                            article archi nul du médecin rosemar ..........

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès