• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France à la tête des forces avancées de l’Otan

La France à la tête des forces avancées de l’Otan

La France dirigera le 1er janvier 2022 les forces de haute alerte de l'Otan pour une durée d'un an, rapporte aujourd'hui, 29 décembre 2021, le site officiel de l'Alliance de l'Atlantique Nord. Observateur Continental a cherché à savoir quelle est, donc, la cible aujourd'hui de cette formation spéciale.

JPEG

La réponse est d'intervenir en Ukraine. La cible est la Russie tout en imposant aux Etats de l’UE une occupation de l’Otan renforcée. Alors, des soldats français vont être envoyés en Ukraine pour les intérêts des Etats-Unis. Plus que jamais, la France agit sous les ordres de Washington, en traînant la France dans un conflit qui ne la concerne pas. Du moins, Paris aurait dû agir de concert avec Moscou et jouer la diplomatie sans faire intervenir ses soldats dans ce qui ressemble à un chaudron. La France joue avec le feu en suivant l'Otan car Paris sait que Moscou considère l'arrivée de soldats via l'Otan en Ukraine comme une menace. 

Cette formation, officiellement connue sous le nom de Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation (VJTF) de l’Otan, a été créée « en 2014 en réponse aux crises survenues au Moyen-Orient et à l’agression perpétrée par la Russie contre l'Ukraine », écrit l'Otan. Cette formation militaire, la VJTF, disponible en permanence et capable de se déployer en quelques jours afin de défendre tout pays de l’Alliance, est l'élément au plus haut niveau de disponibilité opérationnelle de la Force de réaction de l'Otan, qui compte 40 000 soldats », précise le communiqué de l'Otan.

« Je remercie la France de diriger la force de réaction rapide de l’Otan en 2022 », a déclaré le secrétaire général de l'Organisation, Jens Stoltenberg, rajoutant : « La Force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation contribue de manière substantielle à notre défense collective, et le leadership qu’assure la France est une démonstration forte de son engagement et de ses capacités. Dans une période où les défis de sécurité sont sans précédent, il ne saurait y avoir aucun malentendu sur la détermination de l'Otan : nous sommes unis pour défendre et protéger l’ensemble des Alliés ». 

En 2022, la VJTF se composera d’une force multinationale de plusieurs milliers de soldats. S'appuyant sur le 1er régiment d'infanterie et le 3e régiment de hussards, la Brigade franco-allemande, forte de 3 500 soldats, constituera le noyau de cette force. Dirigée par le Corps de réaction rapide, basé à Lille, la Brigade franco-allemande est une unité binationale, qui témoigne du lien solide unissant les deux membres de l’Alliance que sont l’Allemagne et la France, indique l'Otan, et confirme que d'autres pays de l'Otan, dont l'Espagne, le Portugal et la Pologne, fourniront également des forces.

La majorité des unités de la VJTF (Very High Readiness Joint Task Force) proviennent de la brigade principale. La direction de la VJTF, au sein de laquelle les soldats sont placés en état de haute disponibilité opérationnelle et qui sont prêts à être déployés en quelques jours, fait l'objet d'une rotation annuelle entre les Alliés. Ainsi, la France succède à la Turquie, qui a dirigé la force en 2021, et l'Allemagne lui emboîtera le pas en 2023. Le Commandement allié de forces interarmées de Brunssum, aux Pays-Bas, assurera le commandement de l'ensemble de la Force de réaction de l'Otan en 2022.

Sur Twitter, l'Otan déclare en montrant une vidéo : « La VJTF démontre la capacité de l'Otan à disposer d'une unité hautement entraînée et rapidement déployable en attente pour répondre à une crise ou à un conflit si nécessaire ». 

Volonté d'attaquer la Russie. « L'Otan met les forces de crise en état de préparation accrue à l'action », titre Die Welt le 22 décembre 2021. Pour la première fois, l'Otan réagit par des mesures concrètes au déploiement de troupes russes à la frontière ukrainienne. Les forces spéciales devraient être prêtes à intervenir plus rapidement. Avec cela, l'Alliance veut également assurer la protection de ses membres d'Europe de l'Est », explique le quotidien allemand en indiquant la Russie comme la cause de ce déploiement en se référant à un haut diplomate de l'Otan : « Face au déploiement de troupes russes près de la frontière avec l'Ukraine, l'OTAN a réagi par une première mesure militaire spécifique et a augmenté la disponibilité de sa Force de réaction rapide (NRF) de 40 000 hommes en cas de crise ». La Force de réaction de l'Otan (Nato Response Force - NRF) pour les situations de crise a été augmenté et que d'autres unités de la NRF, comme les forces spéciales ou les logisticiens, ont également été mises en alerte renforcée, de sorte qu'en cas de crise elles doivent aussi être prêtes à intervenir beaucoup plus rapidement. 

Selon les informations de Die Welt, une décision correspondante a été prise la semaine dernière (avant le 22 décembre) par le Conseil de l'Atlantique Nord, dans lequel tous les pays membres sont représentés. Auparavant, le commandant en chef de l'Alliance pour les opérations, le général américain quatre étoiles Tod D. Wolters, avait proposé que les gouvernements des pays de l'Otan raccourcissent les périodes de mobilisation. Officiellement, l'Otan avec le VJTF déclare protéger la Pologne, les pays baltes, la Roumanie, contre une agression russe imaginée comme dans un scénario hollywoodien. 

La France est, donc, prête à attaquer la Russie en servant de proxy aux Etats-Unis alors que la Russie est un grand allié de la France. Pourtant, la diplomatie russe fait, encore, tout pour éviter un conflit frontal. Les soldats français, qui ont combattu avec l'URSS contre l'attaque du Reich nazi, et qui ont donné une grandeur de la France au sein de la population russe doivent se retourner dans leur tombe. La France est, donc, un pays occupé et n'agit pas comme un pays souverain. Il faut rappeler que la diplomatie russe dégoûtée de voir la mauvaise foi de la diplomatie française a décidé suite à une rencontre diplomatique à Paris de publier en novembre 2021 des échanges de mails entre Paris et Berlin afin d'apporter la preuve de sa bonne foi et de sa volonté d'éviter un conflit. La Russie tend encore la main à la France mais une élite soumise à Washington obéit aux intérêts des Etats-Unis et de sa branche politique armée qui est l’Otan. 

Pierre Duval

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3449


Moyenne des avis sur cet article :  3.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 31 décembre 2021 09:12

    Encore une souillure sur le torchon de la République...


    • Lynwec 31 décembre 2021 09:37

      Et on nous bassinera encore avec les « grandes démocraties » alors que nous n’avons pas été consultés sur la totalité des décisions prises depuis deux ans, bien au contraire.Menacer un pays qui ne nous a rien fait, la continuité,quoi...

      Mais bon, le soleil brille et la nature est belle, ça, ils ne peuvent pas nous l’enlever, même s’ils y ont probablement pensé et qu’ils essaient.


      • placide21 31 décembre 2021 09:39

        La Russie est objectivement notre alliée, notre gouvernement pétainiste actuel devrait bientôt laisser la place à un dirigeant plus gaullien.


        • SilentArrow 3 janvier 02:56

          @placide21

          La France était traditionnellement l’alliée de la Russie et de la Serbie pour contrer l’influence teutonique dans les Balkans.

          Elle a cessé de l’être quand elle a laissé l’OTAN bombarder la Serbie et lui arracher un morceau de territoire pour en faire un état voyou dirigé par des salopards.

          La France a baissé son froc devant l’Allemagne qui a pu ainsi se venger de la Serbie pour sa résistance au nazisme et récompenser les rastaquouères albanais pour leur collaboration au nazisme.


        • Gégène Gégène 31 décembre 2021 10:48

          « la France agit sous les ordres de Washington, en traînant la France dans un conflit qui ne la concerne pas »

          si on y va en traînant, c’est bon !!!


          • wagos wagos 31 décembre 2021 13:12

            Les Russes en pètent de trouille ! la France nous menace ! 

            Otan en « importe » le vent !


            •  C BARRATIER C BARRATIER 31 décembre 2021 19:46

              combien côute une retraute de Russie en argenr et en soldats tués ou estropés ?


              • Si mes souvenirs sont bons .
                Il doit y avoir dans une synagogue un drapeau français incrusté d’une étoile de david . !!!!

                La république française subit tous les outrages, toutes les manipulations ainsi que toues les agressions en toute impunité .

                Principalement par les élites de la politique et de l’état .

                D’ailleurs aujourd’hui le pouvoir en place n’a jamais autant enfermer, en établissement psychiatrique, les opposants à sa politique...

                Les juges, les préfets et pire encore les médecins se plient sans aucune réaction humanitaire à cette dictature de l’enfermement . 


                • ETTORE ETTORE 2 janvier 20:26

                  Quand on se permet d’accrocher le torchon européen, comme un symbole de victoire, d’une unification de pacotille, au dessus de la tombe du soldat inconnu, et au plafond d’un arc de triomphe, dont le but était de célébrer les victoires de l’armée française...

                  Ne voilà t’il pas, qu’il est relégué au rang de simple vestige, de porte manteau de la trahison éhontée, qui rappelle le défilé des Allemands, sur les Champs.

                  Il faut le voir pour le croire !

                  Si, avec cette « exhibition d’égo » les Français, ne comprennent toujours pas, à qui ils ont été vendus, ils ne comprendront sûrement pas, à quels crochets de bouchers, ils seront suspendus, mis à saigner.


                  • ZenZoe ZenZoe 3 janvier 11:00

                    Consternant, surtout après l’affront américain dans l’affaire des sous-marins !

                    Mais bon, les Français sont sûrement masos, car ils pensent réélire Macron si on en croit les sondages. Tout va bien, la démocratie fonctionne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité