• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France complice d’un crime de masse au Yémen

La France complice d’un crime de masse au Yémen

En 2011, la France a détruit la Libye au nom des droits de l’homme. En 2017, elle participe à la destruction du Yémen au nom du chiffre d’affaires. La “patrie des droits de l’homme” n’est plus qu’un tas de fumier.

Dans l’indifférence générale, le pays le plus pauvre du monde arabe subit l’horreur d’une agression étrangère meurtrière. Bombardée nuit et jour, la population est affamée par le blocus. Le Yémen compte 27 millions d’habitants. Selon l’ONU, 10 millions d’entre eux nécessitent une aide humanitaire d’urgence, 7 millions sont menacés par la famine et un million sont la proie d’une épidémie de choléra. La pénurie de carburant paralyse les transports, le fonctionnement des réseaux d’eau potable, d’électricité, d’assainissement.

L’aviation saoudienne n’épargne ni les écoles, ni les hôpitaux, ni les lieux de culte. Répandant la terreur, elle cherche à faire plier le peuple yéménite. Ce n’est pas une guerre contre des combattants, mais une entreprise de démoralisation de la population, de destruction totale, d’arasement des infrastructures. L’action combinée des frappes aériennes et du blocus (aérien et maritime) vise à mettre à genoux une population tout entière. Riyad prétend défendre le gouvernement légitime. Mais alors, pourquoi imposer le blocus à l’ensemble du pays ?

Depuis mars 2015, la coalition dirigée par les wahhabites massacre des civils en prétendant combattre une rébellion coupable de s’être alliée avec l’ex-président Ali Abdallah Saleh contre son successeur pro-saoudien Abd Rabbo Mansour Hadi. Cette intervention a fait plus de 10 000 victimes, mais elle n’a pas fait bouger les lignes de force. L’offensive terrestre a échoué, la résistance yéménite est farouche, et un missile a frôlé la capitale saoudienne le 9 novembre. Des centaines de milliers d’enfants souffrent de malnutrition dans un pays dévasté par les bombes et affamé par le blocus, mais cette guerre est sans issue.

La propagande saoudienne la justifie, pourtant, en invoquant la légalité internationale. Le mouvement “Ansarullah” a investi la capitale du pays en septembre 2014 et poussé le président Mansour Hadi à la démission en janvier 2015. Ce succès inattendu a pris de court les Saoudiens et leurs parrains occidentaux. Décidés à intervenir, ils ont obtenu du conseil de sécurité de l’ONU le vote de la résolution 2216 du 14 avril 2015 condamnant la prise du pouvoir par les Houthis et réaffirmant la légitimité du président Hadi.

Cette décision onusienne a offert une couverture juridique autorisant Riyad à frapper le Yémen sans ménagement pour vaincre la rébellion. Perversion du droit international, c’est un chèque-en-blanc qui permet au pays arabe le plus riche d’écraser sous les bombes le pays arabe le plus pauvre. Tout se passe comme si l’agresseur bénéficiait d’une sorte de permis de tuer à grande échelle, avec la bénédiction de puissances occidentales qui lui fournissent des armes en quantité illimitée tandis que la rébellion houthie se voit frappée par l’embargo.

Les armes utilisées pour massacrer le peuple yéménite, la coalition ne les a pas trouvées au pied d’un sapin de Noël. Ce sont des armes occidentales. Les bombes larguées sur les enfants yéménites sont d’une précision remarquable. Félicitations ! Le système de guidage électronique est français. Grâce à leur rayon d’action, les F-35 saoudiens peuvent frapper où ils veulent. Encore bravo, les avions-ravitailleurs sont français. Le blocus maritime qui affame la population yéménite est d’une redoutable efficacité. Cocorico, la marine française y participe. L’histoire retiendra que Hollande et Macron ont fait crever les enfants yéménites.

Que vaut la vie de ces pauvres gosses, en regard de notre merveilleuse industrie de la mort ? La monarchie saoudienne est le premier client de la France. Elle lui a acheté 9 milliards d’armes entre 2010 et 2016, soit 15 à 20 % des exportations françaises. Sans états d’âme, la République arme le bras de l’assassin. Depuis deux ans, Riyad commet un crime de masse dont Paris est complice. En 2011, la France a détruit la Libye au nom des droits de l’homme. En 2017, elle participe à la destruction du Yémen au nom du chiffre d’affaires. La “patrie des droits de l’homme” n’est plus qu’un tas de fumier.

Curieusement, le chœur des pleureuses est aux abonnés absents. Il est vrai qu’on n’est pas en Syrie. Ni “Casques blancs” experts en maquillage, ni parlementaires écolos en vadrouille, ni droits-de-l’hommistes pour signer des pétitions. Le Yémen n’intéresse personne à Saint-Germain-des-Prés. Il est sorti des écrans-radar de la bobosphère. Mais pourquoi tant d’indifférence de la part de bonnes âmes si promptes à s’affliger du malheur planétaire ? La propagande occidentale nous fournit immédiatement la réponse : c’est la complicité des Houthis avec Téhéran. Appartenant à la communauté chiite “zaydite”, le mouvement “Ansarullah” servirait les ambitions de l’Iran.

Le voilà donc, son crime impardonnable, à ce Yémen rebelle. Il est du côté des forces du mal, il pactise avec les mollahs. Les Houthis et leurs alliés admirent le Hezbollah libanais, ils soutiennent la Syrie souveraine, ils croient encore au nationalisme arabe. C’est inadmissible. Pire encore, ces incorrigibles Yéménites, eux, n’ont jamais marchandé leur solidarité avec le peuple palestinien. Pour les impérialistes et leurs larbins, la rébellion victorieuse à Sanaa est une scandaleuse anomalie, une verrue à supprimer du paysage. C’est le Vénézuéla de la péninsule arabique. Ne cherchons pas plus loin les raisons du calvaire qu’on inflige à ce peuple courageux.


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

126 réactions à cet article    


  • Chourave Jeussey de Sourcesûre 26 novembre 2017 15:46

    Le Yémen sert de terrain d’affrontement pour un enjeu qui le dépasse largement.La rivalité avec l’Iran n’est qu’un prétexte. Le Yemen est un verrou géostratégique de première importance. Il s’agit pour l’Arabie saoudite et les Etats-Unis de contrôler le détroit de Bab el Mandeb sui assure le passage des pétroliers vers le Canal de Suez et de préparer le débouché de l’oléoduc venant de Ras Tanara qui évitera d’emprunter le détrait d’Ormuz.

    Dessous des cartes Yémen, une république des tribus

    P.S. : le chapeau de cet article est contre-productif. Non seulement confondre « la France » et son gouvernement actuel entretient la confusion, mais qualifier le pays de « tas de fumier » revient à donner des verges pour se faire battre. Les adversaires de l’auteur vont de régaler. Dommage.

    • Jeekes Jeekes 26 novembre 2017 17:22

      @Jeussey de Sourcesûre
       
      Ben vous savez, le coq-qui-chante-les-deux-pieds-dans-la-merde, c’est bien micron.
      Et kissékilahélue, la p’tite salope gérontophile ?
       
      Alors oui, la france est devenue un tas de fumier.
      A cause de qui ?
      J’sais bien, c’est dur à avaler.
      Mais, que voulez-vous, on a ce qu’on mérite, globalement, pas individuellement.
      Sinon, ça s’rait trop fastoche...
       
       


    • phan 26 novembre 2017 19:33
      @Jeussey de Sourcesûre
      Non seulement confondre « la France » et son gouvernement actuel entretient la confusion...
      Nuance, confondre « la France » avec la « Patrie des droits de l’Homme » comme ces 2 histoires :
      1°) L’Arabie saoudite prend la direction du panel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU le 20 septembre 2015.
      2°) François Hollande a remis, vendredi 4 mars 2016, la Légion d’honneur au prince d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Nayef.

    • doctorix doctorix 26 novembre 2017 20:39

      La france, depuis Sarkozy et Hollande, est la putain de l’Amérique.

      La france d’aujourd’hui est moche, malade, corrompue, bestiale, criminelle, sacrilège par rapport à ses valeurs.
      La france nous fait honte.
      La france avec un petit f.
      Une autre fois, nous voterons Asselineau.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 novembre 2017 21:17

      @Jeussey de Sourcesûre
      C’était traditionnellement la Gauche qui était pour la paix et organisait d’énormes manifestations contre les guerres... Hélas, la Gauche dans son ensemble est devenue un clone des néo conservateurs américains.
      Ils ont laissé tomber les classes populaires pour se rallier à la mondialisation.


      A la place, ils ont impulsé le soutien aux minorités, aux homos, aux femmes et aux migrants..., et sans le dire ouvertement, comme Killary, ils sont devenus pro- guerres. « Histoire de la prise de pouvoir des néo cons sur les USA. »

    • roby 27 novembre 2017 18:04

      @Jeussey de Sourcesûre
      Il faut appeler un chat un chat


    • Legestr glaz Ar zen 28 novembre 2017 19:06

      @Syracuse

      Vous faîtes semblant d’ignorer que la France appartient à un système « supranational », lequel est même « consacré » dans la Constitution française. 
      « Un droit spécial, appelé précédemment  »acquis communautaire« et désormais »acquis de l’UE« , est ainsi créé afin de matérialiser les politiques communes, un droit qui a la primauté sur le droit national, même constitutionnel des États membres, que celui-ci soit antérieur ou postérieur à la législation européenne. En effet, selon la Cour de justice, les États membres ont transféré définitivement des droits souverains à la Communauté (et ensuite à l’Union) qu’ils ont créée, et ils ne peuvent revenir ultérieurement sur ce transfert par des mesures unilatérales [voir affaire 6/64], à moins de décider de se détacher de la CE/UE »

      Est-ce que c’est assez clair ?


      Ce qui fait qu’il est « anticonstitutionnel » de « désobéir » aux traités !


      Réveillez vous Syracuse, renseignez vous sur la « supranationalité » et sur le droit européen supérieur au droit des Etats. 

      Il se trouve que parmi tous les candidats à l’élection présidentielle, François Asselineau est le seul à proposer de sortir de l’Union européenne. Les autres trompent le peuple par des plans inapplicables dans le contexte de l’UE, même en désobéissant, c’est vous dire !

      Faîtes donc le point Syracuse. Si le système libéral actuel vous plait, évidemment qu’Asselineau est votre ennemi ! Sinon, il convient quand même de réfléchir. 

    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 26 novembre 2017 16:06

      De graves confusions entachent cet article qui devient de ce fait un article de propagande. La plus importante est bien sûr de prétendre qu’un marchand d’armes est directement responsable de l’utilisation qui est faite de ses articles. C’est juridiquement intenable, et c’est pourtant ce que fait l’auteur avec aplomb.

      D’autre part, il est clair que l’ONU est désormais assiégé par les lobbies arabes, et que sa neutralité est fortement compromise, il n’y a donc rien à attendre de ce côté-là.

      Tout cela est très malheureux pour le Yemen, mais nous n’avons pas de cartes à jouer. Comme pour la Lybie ou la Syrie, tout ce que nous ferions se retournerait contre nous.


      • pemile pemile 26 novembre 2017 16:11

        @Gilles Mérivac "La plus importante [confusion] est bien sûr de prétendre qu’un marchand d’armes est directement responsable de l’utilisation qui est faite de ses articles"

        Idem pour un marchand de drogue ?


      • Chourave Jeussey de Sourcesûre 26 novembre 2017 16:15

        @Gilles Mérivac

        l’ONU est encore depuis plus longtemps assiégée par les lobbies étasunien et israélien, ce qui donne d’ailleurs à vos propos encore plus de sens : rien à attendre de ce côté-là

      • pemile pemile 26 novembre 2017 16:15

        @Gilles Mérivac

        PS : pour les derniers attentats en France, la jurisprudence a bien condamné les personnes qui avaient fourni les armes aux terroristes, non ?

        PS2 : Vendre un flingue a un schizo ou a un sociopathe ne serait donc pas condamnable ?


      • Chourave Jeussey de Sourcesûre 26 novembre 2017 16:18

        @pemile

        c’est clair, mais en même temps (comme dirait Narcisse Plumox), qu’est-ce qui va rester comme clientèle, hein ?

      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 26 novembre 2017 16:22

        @pemile
        Là vous pourriez réfléchir par vous-même, il est évident que la drogue ne peut être utilisée que de façon négative alors qu’une arme peut servir à se défendre, c’est pourquoi l’une est interdite et l’autre pas.


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 26 novembre 2017 16:26

        @pemile
        Oui, parce que la justice a considéré que le vendeur savait très bien comment les armes allaient être utilisées. De même qu’un patron de bar peut être condamné s’il sait que son client va prendre la route alors qu’il n’est pas en état.


      • Chourave Jeussey de Sourcesûre 26 novembre 2017 16:30

        @Gilles Mérivac

        c’est sûr que :
        1 - quand on vend des armes à l’Arabie Saoudite, c’est pour qu’elle se défende contre les méchants qui l’entourent alors qu’elle est dans l’axe du bien
        2 - quand on vend des armes à l’Arabie Saoudite, on ne sait pas qu’elle va s’en servir pour tuer. On pense que c’est pour la déco, ou tirer des coups en l’air pendant la fantasia ou la danse du sabre !

      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 26 novembre 2017 16:44

        @Jeussey de Sourcesûre
        Je n’ai pas de sympathie particulière pour l’Arabie Saoudite, au contraire, mais vos arguments relèvent du procès d’intention. Parce que Jeussay de Sourcesûre ne l’aime pas, elle n’aurait pas le droit de se défendre ?


      • Chourave Jeussey de Sourcesûre 26 novembre 2017 16:53

        @Gilles Mérivac

        qui l’attaque ?

      • Jeekes Jeekes 26 novembre 2017 17:27

        @Gilles Mérivac
         
        ’’l’Arabie Saoudite, n’aurait pas le droit de se défendre ?’’
         
        Mouah-ha-ha !
         
        Là vous n’avez pas raté une magnifique occasion de dire une immense connerie.
        Franchement, c’était juste pour la ramener ou vous y croyez vraiment ?
         
        Nan, hein, parce que sinon faut consulter.
        D’urgence...
         


      • OMAR 26 novembre 2017 18:34

        Omar9

        @Gilles Mérivac : « il est clair que l’ONU est désormais assiégé par les lobbies arabes »,
        .
        Bravo !!!!
        La preuve ? Le Yémen brule, la Libye vit dans un total chaos, la Somalie n’existe plus en tant qu’état, le Soudan a été amputé de sa plus riche région, la Syrie n’a plus d’infrastructures ni institutions, l’Irak a été réduit à l’état de pierre, les attentats meurtriers sont quotidiens en Égypte,
        la Palestine n’existe que dans les accords chimériques d’Oslo, et je ne parlerai pas du Maghreb qui se remet difficilement des affres de la violence.
        C’est cela la finalité du siège de l’ONU par les lobbies arabes ?
        .
        Giles, réveillez-vous., il n’y a plus de monde arabe.
        Par la volonté du lobby sioniste et impérialiste, tout simplement....

        .


      • Fanny 26 novembre 2017 20:27

        @Gilles Mérivac

        Pardon mais vous vous fichez du monde, ou quoi ?

        Quand un pays commet manifestement des crimes de grande ampleur, ce qui est le cas de l’AS actuellement au Yémen (confirmé par le mainstream occidental, c’est dire), les pays civilisés cessent de lui vendre des armes et de le soutenir militairement. Et n’organisent pas de blocus ou d’embargo pour détruire les civils. Cela paraît assez clair pour ne pas susciter des « oui mais c’est pour se défendre … ».


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 novembre 2017 21:26

        @Gilles Mérivac
        Je me souviens quand même que Hollande a décoré le Prince Saoudien, notre ami cher et cher client, de la Légion d’honneur en 2016...

        Alors que les Occidentaux ne cessent de traiter de « dictateurs » , et parler « de régime », dès qu’ils parlent du Gouvernement syrien, iranien ou russe ..., mais curieusement, jamais ils n’utilisent ces termes, quand il s’agit des dirigeants saoudiens, de grands démocrates, n’est-il pas ??


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 novembre 2017 21:41

        @Fanny
        Les 29 pays de l’OTAN ne sont pas des pays civilisés, ce sont des vassaux sans cervelle ou corrompus, l’un n’excluant pas l’autre. Ils ont accepté de devenir les vassaux des USA dans leur besoin d’envahir et de piller de nouveaux pays, pour que les USA arrivent à survivre à la pyramide de Ponzi de leur dette pharamineuse.

        « Les USA n’ont pas d’amis, ils n’ont que des vassaux. »


        L’ONU avait été créée pour remplacer la guerre par des négociations.
        Le 11 septembre a marqué la fin du rôle pacifique de l’ ONU.

      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 27 novembre 2017 07:37

        @Fanny
        Dans toute guerre il y a des « crimes de grande ampleur », et celle du Yemen est une guerre entre l’Iran et l’Arabie Saoudite pour un pouvoir régional. Mais si vous croyez que c’est mieux du côté iranien, alors ..
        Ceci dit, il est clair que s’il y a un conflit, on doit s’abstenir de vendre des armes et si nous le faisons, nous prenons partie pour l’un des camps. La question est ; leur vend on encore des armes ?


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 27 novembre 2017 10:06

        @Jeussey de Sourcesûre
        En général, il vaut mieux avoir des armes avant que l’on vous attaque. Nous en avons bien, non ?


      • Jelena Jelena 27 novembre 2017 10:17

        @OMAR >> Giles, réveillez-vous., il n’y a plus de monde arabe. Par la volonté du lobby sioniste et impérialiste, tout simplement....
         
        La ligue des états arabes, c’est 400 millions d’individus et il se trouve que « ces lobbys arabes qui n’existent pas » avaient également imposé des sanctions à la Syrie.


      • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 27 novembre 2017 15:08

        @Fifi Brind_acier
        Je préfère ne pas dire ce que je pense de Hollande. Ceci dit, l’activité diplomatique n’a rien à voir avec celle d’une ligue de vertu et vous êtes obligés de traiter même avec des gens que vous détestez, c’est l’intérêt du pays qui prime.


      • roby 27 novembre 2017 18:06

        @Gilles Mérivac

        Se défendre ? comme vous y allez !

      • Fanny 27 novembre 2017 18:39

        @Gilles Mérivac
        Oui, il me semble qu’à l’heure actuelle, c’est « mieux » du côté iranien (sauf information contraire). Et puis, on ne vend pas d’armes aux Iraniens.

        Quant à l’AS, si l’on accorde crédit à l’article, on l’aide directement ! 

      • JeanTerre JeanTerre 28 novembre 2017 15:39

        @pemile
        +1


      • sarcastelle 26 novembre 2017 16:14

        Oui, c’est dommage, mais le vrai problème français en ce moment, c’est le sexisme qui rend notre président honteux de son pays. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès