• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France croit au Médecin

La France croit au Médecin

Bravo à nos services de santé. Applaudissez. Union sacrée. Évidemment. Mais ne nous arrêtons pas là.

Depuis des décennies, la France fait reposer son système de santé sur la personne du médecin.

Le médecin, ce personnage, dont on riait au XVIIe siècle (relire Molière...) est devenu 350 ans plus tard le garant de notre santé et de notre vie. N'a-t-il pas avec les vaccins et les antibiotiques fait reculé la mortalité infantile, augmenté l'espérance de vie ?

Eh bien non. Non. Enfin, seulement en partie. L'antibiotique soigne la peste, mais la dernière grande épidémie de peste qu'est connu notre pays, c'est 1720, la peste de Marseille apporté par le Grand Saint-Atoine. Les antibios arrivent 220 ans plus tard. Ce ne sont pas les antibiotiques qui ont vaincu la peste.

Louis Pasteur, n'est-il pas un bienfaiteur de l'humanité avec entre autres, son invention de la vaccination ? Bien sûr ! Mais Pasteur n'était pas médecin. Il n'avait jamais mis les pieds en fac de médecine : il a fait des études de physique et de chimie, était devenu professeur agrégé de chimie, puis docteur. Il a d'ailleurs travaillé en premier sur des prodécés industriels (la pasteurisation...).

Pourquoi, aujourd'hui beaucoup pense que Pasteur était médécin ? Parce qu'aujourd'hui, l'homme de la santé, c'est pour beaucoup le médecin.

On applaudit à 20h le médecin qui va nous sauver et on descend courir sur les quais ou les plages le lendemain matin. On croit au médecin comme on a pu croire en dieu : rien à craindre, le sauveur est là.

Il est devenu extrêmement urgent de changer notre paradigme. Les médecins ont toujours eu un rôle mineur dans le domaine de la santé. C'est l'éducation et l'hygiène qui a vaincu les grandes épidémies, et les hussards noirs de la république ont bien plus fait pour l'allongement de l'espérance de vie que les médecins.

Bien sûr, je ne jette pas la pierre sur les médecin, on a besoin d'eux, et plus que jamais. Mais si l'on ne comprend pas que la santé est une responsabilité collective et que nous ne pouvons plus nous reposer simplement sur notre foi dans la médecine, nous n'arriverons pas à affronter la situation actuelle.

C'est peut-être parce que la place du médecin dans l'imaginaire en Corée-du-Sud est bien différente que le pays est en passe de bien mieux réussir dans l'épreuve actuelle.

Le médecin généraliste sud-coréen, qui applique souvent la médecine traditionnelle, doit se contenter de demander 7 à 9 euros à ses patients par visite. Dans un pays où certains enseignants sont mieux payé que des rocks stars, sa place sociale n'est pas du tout la même ! 

Face à l'épidémie de Coronavirus, les coréens n'ont pas "cru" en leurs médecins. Ils ont cru à la technologie, à la capacité de mobilisation, à l'éducation de chacun, à l'intelligence collective.

Les médecins travaillent ; ils soignent les gens autant que possible. Mais nous serions fous de penser que la situation appelle à se reposer uniquement sur eux. Vaincre l'épidémie, repenser notre santé sont des défis collectifs que nous devons relever.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Mon médecin qui est intelligent et humble m’a toujours dit qu’au final ; c’est le malade qui décide s’il a envie de vivre encore ou de mourir. 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mars 19:00

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      Et vous êtes toujours vivante...lol intelligente et humble .


    • Vivre est un village Vivre est un village 24 mars 08:25

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      Je viens de soumettre ton propos à l’aimable attention de mon aimable épouse Infirmière Générale de son état, qui finalement pense que tu as raison si...tu as des armes pour te battre, à savoir un bon état de santé physique ... je rajoute psychique fruit d’un transhumanisme intelligent (un mouvement culturel et intellectuel international prônant l’usage des sciences et des techniques afin d’améliorer la condition humaine), me semble être encore plus important ... 


    • @Vivre est un village Il n’y a pas de transhumanisme intelligent.


    • Vivre est un village Vivre est un village 24 mars 13:22

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
      ...il vaut mieux pour nous tous participants au projet Agoravox et/ou au projet Mediapart qu’il y ait un transhumanisme intelligent et, surtout, bienveillant !!!
      RAPPEL : Le transhumanisme est un mouvement culturel et intellectuel international prônant l’usage des sciences et des techniques afin d’améliorer la condition humaine https://fr.wikipedia.org/wiki/Transhumanisme ... 


    • Vivre est un village Vivre est un village 26 mars 09:34

      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

      PHILOSOPHIETRANSHUMANISME

      TRANSHUMANISME : LA NOTION DE « DIGNITÉ HUMAINE » EST-ELLE DÉPASSÉE ? LE 21 JUIN 2018 – RETRANSCRIPTION

      24 JUIN 2018 PAUL JORION

      Retranscription de Transhumanisme : la notion de « dignité humaine » est-elle dépassée ? Merci à Marianne Oppitz !

      Bonjour, nous sommes le jeudi 21 juin 2018 et j’ai mis un petit billet ce matin sur le blog pour expliquer pourquoi j’étais à ce point absent. Mais, c’est parce que je suis impliqué de différentes manières – je suis l’un des organisateurs – du colloque qui a lieu en ce moment à l’Université Catholique de Lille sur le transhumanisme ou les transhumanismes, si vous voulez. Et j’y participe de différentes manières : tout à l’heure, j’organise avec Michel Saloff Coste un atelier de discussions sur les avenirs qui s’ouvrent à nous ; hier, j’ai présidé un groupe qui s’intéressait tout particulièrement au rapport entre Nietzsche et différents courants posthumanistes et transhumanistes et, demain, je présiderai un autre groupe sur les rapports entre religion chrétienne et transhumanisme ; mais, ce matin, je dirais que mon implication principale, c’était un grand débat organisé entre Stefan Lorenz Sorgner et moi-même.


    • sls0 sls0 23 mars 19:09

      En Corée ça a bien marché parce qu’ils étaient très réactifs. Nous on avait un président qui jouait les girouettes. Tout le monde dehors, non tout le monde dedans, non tout le monde dehors pour aller voter, non tout le monde dedans, non tout le monde au boulot, des amendes de 135 euros pour les SDF et le joggeur solitaire qui n’a pas sa déclaration sur l’honneur.


      • Sozenz 23 mars 20:33

        @sls0

        Nous on avait un président qui jouait les girouettes.

        .
        champagne !
        .
        ah non merde , je viens de voir qu’ il était encore là ....


      • sls0 sls0 23 mars 21:43

        @Sozenz
        Toute personne a un passé, un présent et normalement un futur. Concernant Macron comme président j’apprécierai un futur le plus court possible.
        C’est qu’il en accumule des casseroles. Pour la majorité des français formaté par la télé c’est le capitaine à la barre de la France. Il aura un paquet de décès sur son compte à cause de son imcompétence et les médias arriveront à en faire un héros.


      • stef 25 mars 22:39

        @sls0
        Et récemment on nous a proposé de sortir pour aller faire les travaux des champs sous pression du Ministre de l’Agriculture ! ! ! 


      • S.B. S.B. 23 mars 19:58

        Zéro confiance dans ce « gouvernement » comme dans les précédents, ce n’est plus un gouffre qu’il y a entre eux et nous mais des abysses sous-marins. Cette habitude de nous parler comme si on avait deux ans, de se gargariser avec des mots vides de sens, « république », « meilleur système de santé au monde », « services publics », de s’imaginer qu’on ne voit pas l’écart entre leurs discours et les réalités, qu’on n’a pas compris qu’ils avaient abandonné beaucoup de professionnels à un triste sort (policiers de terrain, infirmières, éducateurs spécialisés, gardiens de prison, profs...) pendant qu’ils participaient à des débats convenus avec des journalistes qui ne sortent plus de leur studio parisien. 

        De notre côté on applaudit les médecins à 20 heures. Mais pourquoi faut-il attendre les attentats pour les policiers, l’incendie de Notre-Dame pour les pompiers, une épidémie pour les médecins et infirmières, pour se rendre compte à quel point ces gens sont indispensables, qu’il faut prendre soin d’eux ? Pourquoi on ne comprend pas des choses évidentes avant que le ciel nous tombe sur la tête. 

        Ah oui c’est vrai, pardon, on regarde le dernier Hanouna ou on parle du dernier clash télé. 


        • Arogavox 23 mars 22:23

          @S.B.
           malheureusement, difficile aussi de se tenir à l’abri d’un larbinat bien éduqué à singer toute cette pitoyable arrogance !


        • covadonga*722 covadonga*722 23 mars 22:47

          @S.B.
          prenez soin de vous ..
          asinus:ne variatur 


        • S.B. S.B. 24 mars 10:17

          @covadonga*722
          Vous également.


        • L'Astronome L’Astronome 24 mars 01:48

           

          « Louis Pasteur, n’est-il pas un bienfaiteur de l’humanité avec entre autres, son invention de la vaccination  ? »

           

          Tiens, je croyais que c’était le médecin anglais Edaward Jenner qui l’avait découverte un siècle avant Pasteur.

           


          • Lyric 24 mars 01:55

            Vous parlez de l’inoculation de la vaccine pour protéger de la variole. La pratique codifiée par Jenner avait déjà été inventé par des paysans (Benjamin Jesty,...) 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lyric


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès