• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France est-elle condamnée à être dirigée par des politiciens (...)

La France est-elle condamnée à être dirigée par des politiciens croque-mitaines ?

Voilà la question que beaucoup de nos concitoyens ont dû se poser ce matin, en écoutant les déclarations de Ségolène Royal, la candidate qui a le vent en poupe à gauche.

Ainsi, le débat sur l’avenir de la société française se limiterait à une adaptation du pensionnat de Chavagne et de la célèbre compagnie chère à Laurence Brocollini ?

A force de répéter que Nicolas Sarkozy est un grand admirateur du modèle américain, on avait oublié qu’il peut se trouver à gauche des zélateurs des camps militaires de redressement US.

Concernant le problème des diverses émeutes et rébellions, il ne me revient pas en mémoire que Mme Royal soit venue épauler les maires de Clichy-sou- Bois et des autres communes du 93 en novembre dernier, ni de l’avoir à cette époque entendue évoquer le recours pédagogique aux forces armées comme solution aux très graves problèmes auxquels sont confrontées certaines cités.

Vous avez choisi, Madame, de venir chez moi à Bondy, pour déclarer :

Regrettant la suppression du service militaire, la présidente de Poitou-Charentes, qui est fille d’officier, a affirmé : "Si l’on veut donner une nouvelle chance aux jeunes, au premier acte de délinquance, il faut des systèmes d’encadrement à dimension militaire, avec des actions humanitaires, des orientations vers l’apprentissage des métiers, avec le passage du permis de conduire et le réapprentissange de la citoyenneté."

Pourquoi ne pas en avoir parlé à l’Assemblée nationale lors des émeutes ?

Pas assez socialiste ou tendance, à cette époque ?

« Il faut revenir à une République du respect, où chacun est à son poste et chacun est dans son rôle. »

Comment ? Il aurait été intéressant que vous argumentiez sur ce sujet, au lieu de nous asséner des phases chocs qui sont aussi belles que creuses.

Alors, peut-on parler de dérive à droite de la part d’une presque candidate à la présidence de la République ?

Nous avions eu une première alerte lors de la brassée de lauriers adressée au blairisme, quelle sera la suivante ?

Un certain Lionel Jospin a durement payé en déclarant que sa campagne et son programme ne seraient pas socialistes. Vos propos, Mme Royal, qui cherchent à attirer un électorat qui n’est pas celui du Parti socialiste, risquent de vous faire perdre un peu plus de sympathisants de gauche qu’à l’habitude.

Cela vous concerne-t-il vraiment ?

Nous concoctez-vous une secrète alliance avec le centre et la droite modérée ? Envisagez-vous de nous créer un parti démocrate similaire à celui des Etats-Unis ? Attention, n’oubliez pas qu’aux USA François Bayrou serait considéré comme un sérieux gauchiste !

Le spectacle offert par le Parti socialiste et ses multiples candidats était pourtant suffisamment affligeant pour que vous n’ajoutiez à la confusion en tenant des meetings de candidate, laquelle vous n’êtes toujours pas officiellement.

Le Parti socialiste travaille sur le projet de son candidat. Vos prises de position impliquent-elles déjà leur inscription dans ce projet ?

Elisabeth Guigou, la députée de Bondy, a déclaré de son côté, évoquant le projet socialiste :

« Je pense qu’il faut qu’on ait un projet qui ait du sens, et pas un catalogue de mesures. »

« Je pense qu’il y a encore du travail à faire pour dégager quelques mesures fortes. Nous devons opposer une société qui soit solidaire, sociale et où nous soyons unis dans le respect des diversités au projet autoritaire, libérale, communautariste défendu par le président de l’UMP Nicolas Sarkozy »

Visiblement certains ajustements s’imposent.


Moyenne des avis sur cet article :  3.45/5   (119 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • zen (---.---.143.14) 2 juin 2006 14:09

    Un Sarko peut en cacher un(e)autre...


    • L’Ami du Peuple (---.---.71.60) 2 juin 2006 14:16

      Merci M. BENARD pour cette remise à l’heure de pendules par trop en avance sur une campagne non commencée et des joutes verbales creuses entre candidats officieux.

      Il est temps que les responsables politiques, ou ceux ayant ambition à le devenir, gardent justement un discours responsable.

      Le populisme n’est jamais gage de qualité du débat.

      Au plaisir de vous lire.

      Cordialement,

      L’Ami du Peuple


      • Daniel Milan (---.---.168.211) 2 juin 2006 14:25

        Ils sont au service des puissants, mais ils ont toutefois besoin de nos voix. Je crois toutefois que cette caste de politiciens, même si elle a encore de beaux jours devant elle. Elle dans dans sa phase descendante. L’émergence d’hommes libres comme Dieudonné, va s’accentuer et bousculer l’appareil politique. La suppression des libertés,les répressions, les discours de préférence et de détestation communautaires ne peuvent être durablement un programme politique !


        • spud (---.---.254.75) 2 juin 2006 14:30

          Je n’ai pas entendu la même chose que vous et que bon nombre de personne sur le discours de Mme Royal, et son explication supplémentaire ce matin sur france2 a été d’autant plus claire.

          Un encadrement militaire ne veut pas dire un militaire avec arme à chaque porte ? par militaire elle a sous-entendu de donner un rythme de vie aux jeunes.

          Il n’est pas question de marcher sur les discours de droites (et d’extrêmes) que de dire cela, mais de donner une ligne en vue de renouer un dialogue aujourd’hui très largement perdu par des actions de répressions.


          • (---.---.162.15) 3 juin 2006 08:42
              par militaire elle a sous-entendu de donner un rythme de vie aux jeunes.

            Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux. Une, deux...

            Am.


          • Tricheur pleonasme de .... (---.---.28.210) 2 juin 2006 14:40

            La France et les français n’ont ils pas les politiques qu ils meritent ? La tricherie et l’incivisme étant une « exception culturelle française » pourquoi les politiques ne s’y resoudraient pas ? c’est pas moi qui doit respecter les lois c’est l’autre !


            • Fred (---.---.155.75) 2 juin 2006 14:51

              malheureusement vous avez raison et on justifie sa propre tricherie en disant que les autres le font aussi. A l’abus des quelques patrons de grandes entreprises qui raflent des millions d’Euros, on oppose les abus des milliers de gens qui restent chez eux a rien faire et a recevoir des aides de l’etat plutot que de condamner les deux.


            • Hakim I. (---.---.29.67) 2 juin 2006 15:32

              Bonjour a tous(tes),

              Franchement, je me marre quand des mafieux qui passent leur temps a trouver le moyen le plus invisible de truander les finances publiques viennent parler de la perte de repères de la jeunesse. Leur comportement est complètement équivalent à toutes les « économies souterraines » que l’on peut trouver dans les cités.

              Comment peut-on expliquer à des jeunes qui se sont habitués à « l’argent facile » que travailler honnêtement est la clé pour arriver en haut de l’échelle ? quand on sait que des politiques vont carrément pomper dans le budget des rénovation des lycées pour se gaver et ensuite être amnistié par un de leurs meilleurs potes.

              La vie dans les banlieues n’est qu’une maquette à l’échelle de ce qui se passe en haut lieu dans les institutions de notre république. Les valeurs citoyennes doivent être retrouvées d’en haut, elles ne se propageront d’elles mêmes vers le « bas » qu’à partir de ce moment.

              Ce que nous ne comprenons pas, c’est que justement les jeunes qui tombent dans la délinquance et autres trafics ont compris le système de « réussite » actuel, celui que nous contemplons devant nos téléviseurs.

              Je n’en peux plus de voir une bande de mafieux s’erriger en donneurs de leçons de morale à des personnes qui au fond ne reproduisent que ce qui existe depuis plus de 30 ans : Rackets, intimidations, trahisons, escroqueries, vols, trafics, manipulations, loi du plus fort, argent facile et autres...


              • Lockh (---.---.164.62) 2 juin 2006 16:05

                Tout à fait d’accord, le problème étant que les gens qui « magouille » dans les cités se font chopé alors que les politiques eux ont beaucoup moins de chance de tomber. D’où la nécessité d’appliquer la règle du : « Fait ce que je dis, pas ce que je fais » pour les citoyens ordinaire.


              • zoï (---.---.58.60) 2 juin 2006 16:26

                Vous avez raison tous ces donneurs de leçon sont d’un grotesque achevé, mais comme le ridicule ne tue pas, même en politique...


              • Jean Claude BENARD Jean Claude BENARD 2 juin 2006 15:59

                Ségolène ROYAL persiste et signe :

                La députée des Deux-Sèvres a de nouveau proposé la mise en place de « chantiers humanitaires encadrés pas des militaires, par des gendarmes, par des pompiers, toutes professions en uniforme et en tenue qui incarnent la République, la Nation »

                Décidemment le sécuritaire sera bien argumenté pour la campagne présidentielle !!!

                Rapellez moi qui avait dit que le « bleu marrine » serait à la mode dans les cités ?


                • Palma (---.---.75.115) 2 juin 2006 16:39

                  Ce ne sont pas les Français qui sont à plaindre d’avoir de tels politiciens mais bien nos politiciens d’avoir de tels électeurs. Les Français veulent tout et son contraire et refusent de s’adapter au nouveau monde. Les autres peuples Européens le font et la France reste sur la touche.

                  Quant au supporter de Dieudonné le raciste antisémite condamné par la justice, comme il n’aura pas le droit de se présenter alors pourquoi donc fantasmer sur sa personne.

                  Tant qu’une forte majorité de Français n’aura pas compris que la France est devenue la risée du monde rien ne se passera et le résultat de la prochaine présidentielle aura autant d’importance que le résultat de la coupe du monde de football.


                  • who_cares (---.---.159.75) 2 juin 2006 18:20

                    @Palma

                    Je suis assez d’accord sur le fait que les politiques (du moins pour ceux d’entre eux qui essayent vraiment de faire avancer le schmilblick), ont du fil a retordre avec ces français qui ne sont jamais contents ou du moins, lorsqu’ils le sont, il y a toujours une minorité pour crier plus fort (attisé par les médias qui évidement amplifient le phénomène) de telle sorte que finalement les politiques se perdent dans des tentatives de négociations et de compromis qui apparaissent comme démagogique alors qu’ils essayent de faire avancer les choses...lorsque c’est effectivement le cas.

                    Quelque soit les choix qui sont ou qui seront fait, il y aura toujours des mécontents. le problème c’est qu’en france les médias montent en épingle la voix des contestataires, sans discernement : il y a desfois ou c’est justifié, et d’autre ou c’est complètement stupide.

                    Cela n’empêche pas non plus d’être parfois exaspéré par les discours de politiques : DROITE OU GAUCHE ON S’EN FOUT.

                    On veut des gens qui :

                    - posent les vrais problèmes
                    réfléchissent aux différentes solutions
                    - les mettent en application progressivement
                    - en analyse les résultats
                    - et corrige le tir si nécessaire.

                    Il est vrai que les Français sont tellement réactionnaires que les politiques n’osent plus se mouiller (ceux qui se mouillent se noient) et du coup, ils essayent plutôt la démagogie et la langue de bois.

                    Le résultat se solde par cette désespérante sensation de stagnation et d’immobilité.

                    La contestation quasi-systématique, symptômatique au peuple français, entraîne un regrettable mais compréhensible immobilisme politique.

                    Alors il faut que les français comprennent bien qu’ils faut qu’ils arrêtent de râler et qu’ils ne sont pas tous seuls, mais qu’il font partis d’un monde ou la plupart est moins bien lottis qu’eux, mais que ces pays en veulent, s’accrochent, et qui eux avancent.

                    Si les français ne sont pas prêts à faire un minimum de sacrifices, si ils croient qu’ils pourront conserver leur acquis à l’heure de la mondialisation, ils vont aux devants de grandes désillusions.

                    Comme disait De Gaulle : « comment voulez-vous gouverner un pays qui a plus de 300 sortes de fromages ! »


                  • (---.---.214.184) 3 juin 2006 19:46

                    Certes, mais De Gaulle le disait par plaisanterie et dérision.En réalié, il avait une politique et une stratégie pour accomplir les mutations nécéssaires à la France, de son point de vue et il les appliquait quitte à casser du bois au passage.

                    Et les actuels prétendants ? ho ! Ségo, ho ! Sarko, oh ! tous les autes, on vous écoute !


                  • Sam (---.---.162.210) 2 juin 2006 16:52

                    Le projet Educaflic de Ségolène Royal est un plus pour la jeunesse, un plus pour le pays, un plus pour chaque français qui veut un avenir.

                    La jeunesse déboussolée, désoeuvrée, déracinée, par Ségolhaine, demain, sera libérée !

                    Un projet pour l’emploi.

                    Nos amis policiers vont venir en grand nombre surveiller les couloirs des collèges, et l’armée va retrouver, au contact de cette même jeunesse, un nouveau souffle, une nouvelle mission qui suscitera, n’en doutons pas, les vocations.

                    Un projet rassembleur

                    Cet excitant ordre nouveau qui va régner sur nos établissements d’éducation devrait réunir les politiciens les plus droits,les plus responsables et les plus déterminés.

                    Ainsi, P. de Villiers, qui voulait envoyer la Légion sur les cités, ne devrait pas rechigner à s’associer à une grande opération caritative pour financer ce projet. « Une chance pour la gégène » ainsi pourrait-elle l’appeler. Nul doute qu’avec sa réalisation la droite laxiste sera marginalisée.

                    Un projet familial

                    Loin de pénaliser les familles, axe central de la Société Nouvelle que nous appelons de nos voeux, le projet Ségolhaine permettra à ces mêmes familles de se ressourcer et de se rassembler.

                    Quel bonheur, en effet, de voir son enfant affûté et endurci par quelques semaines dans la forêt au loin, et ramené à la raison raisonnable par les méthodes écologiques des colonels-éducateurs !

                    Quel bonheur de recevoir de nouveau un chèque d’allocations que l’on s’était, avec un stoïcisme retrouvé, habitué à ne plus avoir, et qu’on perçoit, maintenant, non comme une misérable obole, mais une économie fondant une prospérité promise !

                    Ségolhaine, c’est demain notre reine !!! Ségolhaine, c’est le socialisme à figure humhaine !!


                    • who_cares (---.---.159.75) 2 juin 2006 18:28

                      Des idées pour les travaux d’intérêt généraux :

                      - Ramasser les mégots et les crottes de chiens (on pourra enfin pousser bébé sans crainte de rouler sur ces mines anti-personnelle)

                      - Nettoyer les Tags

                      Rien que ça, il y a déjà du boulot... ceci dit il faut s’attaquer aussi à la cause des problèmes et non pas juste à leurs symptômes car ce serait insuffisant


                    • Daniel Milan (---.---.168.211) 2 juin 2006 19:42

                      Je propose de les envoyer visiter le Marais... Rassurez-vous, c’est ma blague du jour !


                    • (---.---.203.161) 2 juin 2006 22:58

                      Ja Jawohl Herr Scharführer


                    • Jojo2 (---.---.137.163) 2 juin 2006 18:23

                      Je suis désolé mais tout ces petits caids branleurs ont besoin d’être éduqués, contre leur volonté malheureusement, puisque l’école n’y est pas arrivée. Et ça vaut mieux, avec un bon coup de pied au cul, que de vouloir les foutre en tôle méthose Sarko.


                      • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 2 juin 2006 18:30

                        Bon, vu que M. Bernard est un résident de Bondy, je ne vais pas dire ’encore un bobo qui vient théoriser ce que la gauche devrait faire et gnagnagna’ comme à M. Lallemend, journaliste à ’Libération’.

                        Moi, j’en ai marre quand même que l’on dise qu’un projet socialiste soit incompatible avec une politique sécuritaire. J’en ai marre, et je pense que de nombreux enseignants, facteurs, policiers, en clair des fonctionnaires, seraient tout à fait d’accord avec un programme faisant la part belle au service public, à l’interventionnisme de l’Etat dans l’économie (et pas au dirigisme), à l’éducation, à la liberté, à l’égalité, à la fraternité... Ils seraient d’accord s’il n’était pas systématiquement agressés sur leurs lieux de travail, ayant le sentiment que les élus qui pourraient le mieux les défendre snobent ce problème.

                        Ségolène a peut-être été excessivement maladroite, mais au moins, elle a le mérite d’oser, de tenter une échappée au sein d’un peloton qui se regarde en chiens de faïence. Et je reprend votre critique de l’armée, Mr. Bernard, vos propres mots :

                        « La députée des Deux-Sèvres a de nouveau proposé la mise en place de »chantiers humanitaires encadrés pas des militaires, par des gendarmes, par des pompiers, toutes professions en uniforme et en tenue qui incarnent la République, la Nation«  »

                        Quel mot vous choque, M. Bernard, le mot « gendarmes », le mot « militaires », le mot « pompiers », le mot « uniforme » ou tout simplement le mot « humanitaire » ??? Vous préférez l’ancien système, le système Sarkozy qui est fort différent vu qu’il consiste à envoyer des mineurs en prison, vous savez la prison, définition de Guy Gilbert : « Des jeunes y rentrent, des fauves en sortent » (définition qui date de 1976 et qui n’a pas changé d’un poil en 30 ans) ???

                        Alors, question pour un M. Bernard (et le pire, c’est qu’habituellement, je partage vos convictions) : Y a-t-il vraiment une similitude entre le projet répressif Ségolène (des missions humanitaires encadrées par des agents de la nation, si je résume la phrase qui vous horrifie), et celui de Sarko (En tôle, les jeunes !) ? Et est-ce que cette proposition qui vous effraye est vraiment pire que tout ce que l’on a essayé jusque là ???

                        Albert Einstein disait (et pourtant Dieu sait qu’il était antimilitariste...) : ’Je préfère un idiot qui agit à 10 génies qui réfléchissent’. Au PS, 10 éléphants conspuent Sarko, une seule ingénue a décidé de lancer des solutions alternatives... Et personnellement, pour avoir travaillé en prison, je confirme que la prison détruit les jeunes plus qu’elle ne les éduque. Alors qu’on ne peut pas dire que ceux qui ont fait l’armée, même s’ils en ont chié, en sortent autant traumatisés...


                        • Jojo2 (---.---.137.163) 2 juin 2006 18:36

                          Toutafé. Ils nous font chier ces idéalistes qui croient qu’on va leur apprendre à lire, à écrire et à être polis en les faisant jouer au foot.


                        • Jojo2 (---.---.137.163) 2 juin 2006 18:37

                          En prison, qui plus est...


                        • Marsupilami (---.---.224.234) 2 juin 2006 20:47

                          Ouaf !

                          Elle a fait très fort la Ségolène... Depuis le discours de Bondy, les éléphants n’en finissent pas de barrir de dépit. Ce soir Laurent Fabius le noniste opportuniste était au-dessous de tout. J’attends encore le reste du programme de Ségolène (politique sociale et internationale), mais elle commence vraiment à me plaire, moi qui pensais à voter Bayrou. Mais je réserve toujours mon jugement.

                          Houba houba !


                        • Jojo2 (---.---.192.158) 2 juin 2006 21:23

                          Putain, ce con de Fabius a menti éffrontément (notamment à propos des allocs) et ces merdes de journalistes n’ont rien relevé...


                        • candidat 007 (---.---.122.128) 2 juin 2006 22:55

                          Ségolène qui se voudrait le chantre de la démocratie participative, n’attend pas que le programme de ses petits copains du PS soit ficelé pour s’en faire le porte parole. Non la démocratie participative, même vis à vis de sa propre communauté politique, c’est pas pour Ségolène. Elle s’assied dessus quand il s’agit de brosser le populo dans le sens du poil. Ca fait bien dans son paysage (sa bulle) médiatique mais elle confirme que c’est juste bon pour les gogos. Ce que je savais déjà.

                          Perso, je crois qu’elle prépare la candidature à la candidature de François. Elle grignote à droite , pour donner à françois, une marge de manoeuvre, le moment venu.


                        • (---.---.214.184) 3 juin 2006 19:58

                          Einstein disait aussi, quand on lui demandait ce qu’il aimerait faire, s’il pouvait revivre sa vie « go into business and make some serious money »..Preuve qu’il était moins zozo et moins nimbus qu’on veut le faire croire.


                        • (---.---.53.2) 4 juin 2006 17:06

                          Ludovic,

                          « Y a-t-il vraiment une similitude entre le projet répressif Ségolène (des missions humanitaires encadrées par des agents de la nation, si je résume la phrase qui vous horrifie), et celui de Sarko (En tôle, les jeunes !) »

                          S’il existe des différences dans l’engagement politique, il n’est pas normal que Ségolène joue dans le même registre verbal surtout sans en avoir mesuré la portée.

                          Nicolas SARKOZY est LE candidat de l’UMP alors que Ségolène n’est même pas encore candidate et de ce fait n’a pas à anticiper sur le programme présidentiel du PS. A moins que les jeux ne soient faits avant le vote des militants ?

                          Et est-ce que cette proposition qui vous effraye est vraiment pire que tout ce que l’on a essayé jusque là ???

                          Je viens de lire un papier excellent de « l’ami du peuple » qui demande si après les enseignants, les policiers, les militaires, le retour au bagne de cayenne ne sera pas tendance dans les années à venir.

                          Un peu d’idées et de réflexion permettant de changer la société ne passe pas forcemment par des propos à l’emporte pièce qui fustige ce qui est jeune ou en grande précarité pour gagner les votes des plus de 50 ans.

                          Si Ségolène persiste, qu’elle soit candidate mais une grande partie des sympathisants de gauche ne la suivront pas.

                          Si c’est pour voter socio démocrate chretiens, l’UDf et BAYROU feront l’affaire


                        • Hume (---.---.205.1) 2 juin 2006 18:45

                          En quoi son projet est-il de droite ?... et equivalent a celui de N Sarkozy ?? Reprenons un peu.

                          La fameuse « dimension militaire ». Ou dit-elle qu’il faut faire des delinquants, des militaires ?? La realite c’est que la majorite de ces jeunes n’ont pas de structures familiales et sont totalement en decalage avec la societe dans laquelle nous vivons. Les educateurs qui travaillent pour leur reinsertion (et d’ailleurs pas que pour celle des jeunes uniquement), ce casse les dents car le reapprentissage commence de tres loin : la premiere chose ce n’est pas un travail, mais apprendre a avoir des horaires et se lever le matin. Ca, c’est la realite (ma femme est educatrice) et il existe un corps parfaitement adapte pour ca, c’est l’armee. Je ne suis pas pro-militaire, loin de la, mais il faut reconnaitre qu’elle peut travailler en amont pour (re)inculquer des valeurs sociales de bases. Ce n’est pas en faire des militaires mais aider pour une reinsertion dans la vie civile en reprenant les bases, l’educateur pouvant en suite s’occuper du reste (elle propose d’ailleurs d’augmenter le nombre d’educ, mais ca surement dans le programme de Sarko egalement, non ?).

                          En fait, cette histoire de dimension militaire c’est juste histoire de remettre un cadre. J’ai fait des conneries pendant mon adolescence. Il ya toujours des gens quand vous n’etes pas issu d’un milieu aise (quoique meme dans les milieux aises...)pour avoir une mauvaise influence sur vous au moment ou vous etes le plus maleable. Heureusement, j’avais mes parents qui ont reagi en presonnes responsables (changement de college, etc...) et j’ai fait 8 ans d’etudes superieures. Sans eux, je ne pense pas qu’a cette croisee des chemins j’aurais pris la bonne route. Si je n’avais pas eu mes parents ? Ca fait reflechir...

                          « mise sous tutelle des allocations familiales »... And so what ?? elle ne parle pas de suppression (ca c’est plutot le genre Sarko et UMP), la mise sous tutelle c’est de la surveillance par les partenaires sociaux. Question : pour quoi/qui sont fait les allocations familiales ? aider les familles comme son nom l’indique mais surtout les enfants. Or, combien de parents « detournent » cet argent n’ayant fait les enfants que pour toucher ces allocs ? Vous croyez que c’est rare ? Non, c’est un sport national dans certains milieux defavorises (ben oui, encore un temoignage d’un proche, famille, qui travaille a la CAF depuis plus de 20 ans, qui votet plutot gauche bien rouge et qui pourtant n’a pas d’oeilleres...). Donc cette tutelle permettrait que cet argent profite aux enfants qui visiblement, en auraient vraiment besoin.

                          Je pourrait continuer encore comme ca longtemps mais l’idee reste la meme. Ce n’est pas du securitaire a la Sarko (mise en prison des mineurs), mais la protection de notre systeme social en essayant d’eviter les derives et les abus et penser a autre chose que la prison. Si c’est pas du socialisme, alors...

                          On pourrait utilise ca comme un leitmotiv sur Agoravox depuis hier pour eviter aux gens de faire des paralleles debiles entre Sarko et Sego : Sarko c’est « suppression des allocs et des droits sociaux », Sego c’est « controle des allocs et des droits sociaux ». La formule est moyenne mais si vous ne saisissez pas la grosse nuance entre les deux et bien...

                          Bref, je trouve l’article partisan et sans aucun travail de fond. Inutile, voire nefaste...


                          • www.jean-brice.fr (---.---.17.61) 2 juin 2006 19:07

                            Cela prouve qu’il faut changer de POLITIQUE : pour en savoir plus , cliquez sur www.jean-brice.fr et RUEFF (Jacques) ...


                            • richmich (---.---.2.187) 2 juin 2006 19:25

                              Article polémique mais consistant.

                              Il est tout à fait normal qu’au moins un(e) des candidat(e)s à la candidature présidentielle au Parti socialiste participe avec ces moyens à la reprise des antiennes des déclinologues.

                              Dans cette logique, le retour aux solutions du XIXème siècle voire du XVIIIème siècle ou avant en cherchant bien doit permettre de remonter la pente du XXIème (scrogneugneu).

                              Comme nous avons la « chance » de ne pas avoir encore renoncé à CAYENNE, il devrait être possible d’étudier la possibilité d’y réouvrir un bagne pour faire face aux situations les plus extrêmes, mais attention un bagne du XXIème siècle (moderne, clean, propre, 3D, Internet, camera partout et tout et tout).

                              De plus, les éléments les plus gênants et irrécupérables, récidivistes et multirécidivistes de la société française dans la même logique devraient pouvoir être évacués directement dans l’espace interstellaire depuis la base de Kourou, ce qui permettrait de rentabiliser un peu plus le programme spatial européen au moyen de versions économiques de la fusée ARIANE ou d’autres lanceurs moins sophistiqués, bien sûr si la Convention Européenne ou/et Internationale des Droits de l’Homme l’autorise. Est-ce que ces conventions s’appliquent aussi dans l’espace interstellaire ?


                              • Hume (---.---.205.1) 2 juin 2006 19:37

                                N’importe quoi... aucune agrumentation et deternoument de propos... je me demande ou sont les relents fachisants...


                              • Sam (---.---.162.210) 2 juin 2006 19:39

                                Apprécié ce commentaire très spatial qui a pour mérite de décentrer le débat...Lol


                              • Hume (---.---.205.1) 2 juin 2006 19:42

                                Quel commentaire ?


                              • Sam (---.---.162.210) 3 juin 2006 19:28

                                Le commentaire de Richmich.


                              • Biz (---.---.135.5) 2 juin 2006 22:23

                                Non en quoi cela est ce un programme de droite ou de gauche... franchement, il faut etre pragmatique et arreté d’etre idéaliste.

                                Quand votre enfant fait une bétise, vous faites quoi ? Quelle manière appliquez vous ? La c’est pareil... et en quoi est ce une idée de gauche ou une idée de droite la manière dont vous éduquez vos enfants ? ... bah dans les cités, c’est pareil.

                                Il faut à notre nation une père (Sarko) et une mère (Segolene)...


                                • tartator (---.---.109.206) 2 juin 2006 22:31

                                  Et pour les présidents mafieux, et les ministres blanchisseurs, et les champions olympiques escrocs amnistiés, on prévoit quoi, des centres de rééducation sous les barbades, dans les iles caimans, aux bahamas ??? des tickets voyages « Pièces jaunes » sur Air Magouille, avec cocktails et divertissements.....feraient bien mieux de montrer l’exemple en premier s’ils veulent que les jeunes respectent les lois...pauvre fille, elle vient de faire son premier vrai faux pas, et j’ai bien peur qu’il n’y ait pas grand chose dans son sac à main, à part des loins anti-sting et anti-sacs lourds à l’école....Quand comprendront-ils tous, de droite comme de gauche, qu’à continuer comme ça, la france (avec un petit « f », parce qu’elle en peux plus) va leur péter à la gueule.


                                  • Antoine (---.---.203.161) 2 juin 2006 23:00

                                    Je pense que si cela continue comme cela, les gens descendront ds la rue et pas seulement en France...


                                  • Scipion (---.---.235.225) 3 juin 2006 00:00

                                    En faveur de la gauche` ? Qui est plus que largement responsable de la merde où ils sont...


                                  • Scipion (---.---.235.225) 2 juin 2006 23:42

                                    Elle me souffle, la môme. Elle est pas conne, elle en a et elle en veut... Avec leurs petites quenottes, Sarko, Strauss-Kahn et Montebourg font louveteaux en comparaison des incisives de la Charentaise...

                                    Elle a compris qu’on ne peut pas gagner en se foutant à dos les millions d’électeurs du menhir et elle sémaphorise en conséquence... Avec la tranquille certitude qu’il ne s’en trouvera pas un au PS, pour la suivre sur ce pourtant giboyeux terrain...

                                    Ca veut pas dire qu’elle a gagné... Oh, foutre non ! Même pas pour l’investiture. Il y en a qui vont drôlement lui savonner la planche au détergent antifaf, dans son « propre » parti. Quant au second tour, c’est encore plus croquignolet.

                                    En choisissant de frontiser - un brin, faut pas exagérer non plus - son discours, elle a calculé qu’elle gagnerait beaucoup plus d’électeurs sur sa droite que son nouveau genre ne lui en ferait perdre sur sa gauche, et que, de toute manière au deuxième tour, elle bénéfierait des voix du rejet de Sarko, tout comme Chirac a récolté les votes du rejet de Le Pen...

                                    Alors, bon, présenter comme ça, ça a l’air de tenir la route, mais j’ai une mauvaise impression... Comme si c’était trop ficelle pour marcher jusqu’au terme... Comme si c’était quand même trop funambulesque pour tenir jusqu’à la clôture des urnes, au soir du deuxième tour...

                                    Vivement la rentrée de septembre, ça va être captivant... Même s’il n’y a pas de gros coup dur dans l’intervalle...


                                    • (---.---.59.170) 3 juin 2006 01:27

                                      De toute façon, les électeurs de gauche voteront pour elle, vous le savez bien. C’est l’élus qui tient l’électeur, pas l’electeur l’élus. Donc elle part à la peche à droite.


                                      • tartator (---.---.109.206) 3 juin 2006 07:52

                                        ce qui m’effraie, c’est que j’ai l’impression qu’il n’y en a aucun qui a compris ce qu’il se passe, ni à droite, ni à gauche, personne n’a su tirer les leçons de 2002, de la branlée de la droite aux régionales, de la baffe magistrale au référendum pour le traité pondu par l’ancien président arcordéoniste diamantisé à la Bokassa, c’est plus une fracture sociale qui existe en france, entre les politiques (de tout bord) et le peuple, mais un abyme, un gouffre sans fond...et je ne vois hélas personne, ni à droite, ni à gauche, capable de montrer un réel objectif aux français, leur offrir de réelles perspectives d’avenir, du long terme, pas de l’électoralite à 5 ans...ça sent la révolte, la révolution même, si les pantins qui nous dirigent (ha bon, il y a quelqu’un aux manettes ?) continuent à nous mener droit dans le mur...et c’est pas en jouant les super karcher ou les wonder fessées qu’ils vont nous sortir de la crise dans laquelle on sombre à très grande vitesse.


                                        • www.jean-brice.fr (---.---.45.200) 3 juin 2006 09:46

                                          Ce n’est pas tant une histoire d’hommes que de SYSTEME : pour en savoir plus, allez sur www.jean-brice.fr ...


                                        • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 5 juin 2006 09:48

                                          « et je ne vois hélas personne, ni à droite, ni à gauche, capable de montrer un réel objectif aux français, leur offrir de réelles perspectives d’avenir, du long terme, pas de l’électoralite à 5 ans... »

                                          C’est une bonne remarque. C’est vrai qu’on est dans le registre de la politique superficielle à base de slogans et pas dans la politique de long terme, à la question : « qu’est ce que je veux obtenir en 5 ans ? » personne n’ose répondre... Peut-être parce que les Français sont impatients...


                                        • docdory (---.---.180.232) 3 juin 2006 10:59

                                          Pesonnellement , je suis plutôt du genre anti-militariste . Le fait que l’état gaspille des dizaines de milliards d’euros chaque année pour l’armée me donne des crises d’urticaire .

                                          Cela étant dit , vu que cet argent est déjà dépensé , autant qu’il serve à quelque chose d’utile . Je préfère mille fois que les militaires soient mis à contribution pour donner quelques coups de pied au cul de jeunes incendiaires (qui en ont singulièrement manqué jusqu’ici ! ) dans des camps de rééducation par le travail , qui seront nettement plus utiles que la prison , plutôt de voir ces même militaires aller régler , en Afrique , au Kossovo ou aileurs , des conflits pour le moins douteux pour servir on ne sait trop quels intérêts , conflits qui ne concernent en rien le citoyen et contribuable français ,et qui lui coûtent fort cher en ces temps de pénurie !


                                          • Stéphane G (---.---.216.5) 3 juin 2006 11:04

                                            Pour moi, cette proposition ne parvient pas briser le caractère superficiel du clivage droite/gauche. En effet, si l’idée proposée par Mme. Royal ne me dérange pas plus que cela, (je rejoins en partie un des commentaires de « Hume ») elle a en plus le mérite de s’écarter des propositions de M. Sarkozy, qui rappelons-le, souhaite à la fois mettre en place une incarcération et une suppression des allocations familiales, deux mesures dont tous les spécialistes de la délinquance s’accordent à dire qu’elles auraient des résultats catastrophiques.

                                            En réalité, le problème de fond est loin d’être abordé, car s’occuper de ceux qui donnent le mauvais exemple d’accord, mais les autres ? Comment « rétablir une république du respect » en ne s’occupant que des « voyous », qui ne sont en fait qu’une très faible proportion des jeunes en difficultés ?

                                            L’évolution fortement néolibérale que connaît notre pays depuis déjà de nombreuses années (comme l’ensemble des pays industrialisés ?) a eu pour conséquences un accroissement important des inégalités et de la précarité, ainsi qu’une diminution importante du niveau de vie des classes les plus défavorisées. Dans une société de plus en plus violente avec ses jeunes, ce que caractérise l’augmentation des incivilités, comment « rétablir une république du respect » ? En ne s’occupant que de ceux qui sortent du droit chemin ?

                                            L’UMP, avec à sa tête M. Sarkozy, continue à proposer une logique néolibérale, avec une précarité accrue (CNE, CPE,etc...), et en corollaire de cette « insécurité sociale », des sanctions. Pourquoi des sanctions ? et bien parce que cela présente le double mérite de coûter peu (en théorie en tout cas, mais cela reste idéal lorsque l’on souhaite désengager l’Etat), et d’entretenir un climat de crainte idéal pour faire accepter des « réformes » qui s’apparentent plus à de la destruction qu’à une quelconque construction, fût-elle libérale.

                                            Je ne vois pas dans ces propositions de Mme Royal une esquisse de solution au rétablissement de la « république du respect », mais bien un élément d’un « catalogue de mesures », surtout ciblées sur des marges de la population et qui ne peut prétendre ni à un sérieux rétablissement des valeurs républicaines que sont l’égalité et la fraternité, ni à l’obtention de ma voix.

                                            Si ces effets d’annonce peuvent contenter les « communiquants » et un petit monde médiatico-parisien, ils ne s’inscrivent décidément pas dans cette « république du respect » que de nombreux citoyens voudraient commencer par voir réapparaître au sommet de l’échelle.

                                            Alors, que va proposer le PS ?, et bien franchement, au vu du document de travail (lisible ici, ainsi qu’une critique intéressante, lisible ici-> http://dinersroom.free.fr/index.php?2006/05/23/158-le-projet-du-parti-socialiste-moderato-cantabile]), et bien sûr au vu de ce « début de campagne » je suis franchement inquiet.


                                            • démicilus (---.---.180.169) 3 juin 2006 11:36

                                              Nos intellectuels de gauche sont trop gras, ils croulent comme les autres sous l’omnipotence de leurs savoirs pareils a une certitude, ils jouent aux résistants dans les cours d’école, aux justiciers aveugle du quotidien des cités, ils nous culpabilise au tableau du bien pensant, nous communique par la langue des signes, une attitude politiquement correcte, la traduction de soumission, obéissance, collaboration pour le bien du citoyen. La sécurité est un droit, c’est assez de ces caïds qui pourrissent notre vie quotidienne, cela semble impossible a comprendre pour certains.


                                              • 3p (---.---.102.41) 3 juin 2006 11:41

                                                Pas assez à gauche, la Ségolène ?

                                                Elle n’a rien inventé, Jospin avant elle (et çà lui avait coùté cher) avait déclaré que son programme n’était pas un programme socialiste (sic).

                                                Elle ferait bien de ne pas commettre la même erreur que Jospin (faire une campagne de 2ème tour avant le 1er tout) si elle veut rester dans la course.


                                                • frapsi (---.---.110.49) 3 juin 2006 16:55

                                                  Réf : Palma et Who cares ( entre autres)

                                                  Vos commentaires sont bien représentatifs d’un discours d’inspiration neo libérale, « moderniste », « mondialiste » et faussement pragmatique, très à la mode actuellement. Outre qu’ils s’appuient sur des fondements philosophiquement et éthiquement contestables, de tels discours sonnent creux : quels sont au juste ces beaux pays modèles qui avancent, s’adaptent, « gagnent », font progresser l’humanité : les USA, la Grande-Bretagne,le Danemark ( dernier modèle nordique en date ), la Chine ... !? Merci de préciser un minimum, d’indiquer vos sources et vos critères d’appréciation afin qu’on puisse être à même de juger sur pièces et d’apprécier si, comme beaucoup le proclament actuellement, la France est bel et bien en déclin ( vieille complainte ; certains l’affirmaient déjà au XVIIIeme siècle en regrettant le bon vieux temps du Roi Soleil ! )


                                                  • lorent (---.---.116.50) 3 juin 2006 17:32

                                                    C’est avec une muselière que j’ tais cri, faut pas jouer avec la sécurité c’est un sentiment qui est toujours droit dans le cœur et la tête mais toi tu parle de ce que tu possède entre des mots posée sur une feuille, en une ligne tu flash sur un fantasme de chevalier pareil a enfant de cœur de papier doré. Tu crache sur l’ordre, mon bourgeois, mais chez toi tu voudrai pas qu’une zone squatte tes murs de haut en bas sans lire fragile sur ton paillasson, il faut savoir écrire aussi le mot risque et comme pour toi, moi, j’appellerai vite la police pour sortir de l’histoire les couilles en mains. Dis moi c’est quoi qu’elle a dit la ségovienne qui te donne de l’urticaire, armée comme un bras, allocs dans les poches des mecs mic mac, putain tu déchire pour des mots inscrit dans le dictionnaire de toutes les mères.....


                                                    • Hume (---.---.118.55) 3 juin 2006 19:11

                                                      Bravo pour le texte rape !! bon flow...


                                                    • lorent (---.---.112.23) 3 juin 2006 21:24

                                                      Je cherche pas a savoir la religion de son clavier derrière mon écran de couleur, j’veux que qu’il respect mon air d’être, l’auteur de ce texte est un clone avec une imagination atone. J’me demande parfois dans mon délire si on n’est pas des victimes d’un sacrifice d’artifice,j’comprend pas pourquoi notre besoin peut être une contrainte pour d’autre.


                                                    • em3xx (---.---.120.72) 4 juin 2006 04:36

                                                      Vous avez remarqué ? Pas un post de Demian West !!! Il doit être parti en vacances ! Ca nous fait aussi des vacances !!!


                                                      • Hume (---.---.192.79) 4 juin 2006 04:51

                                                        Non, il se debat sur « lettre ouverte d’une... », c’est plutot marrant.


                                                      • Sam (---.---.162.210) 4 juin 2006 09:02

                                                        C’est inquiétant...LOL


                                                      • (---.---.139.70) 7 juin 2006 14:45

                                                        Il est peut-être en train de faire une nouvelle peinture...

                                                        Horrible perspective !


                                                      • Armand (---.---.10.3) 4 juin 2006 09:56

                                                        Ségolène veut envoyer les jeunes mineurs primo délinquants dans des centres d’internement.

                                                        Dans « le parisien » de ce matin 4 juin on lit que son fils -majeur- de 19 ans (eh oui Ségolène a l’air d’avoir moins de 20 ans mais c’est une illusion d’optique !) a été interpellé cette nuit pour dégradations sur la voie publique en bande. Ségolène dit que son fils n’a rien fait de mal, que c’est l’expérience de la vie...elle n’enverra donc pas son fils dans un centre d’internement. Elle n’a même pas parlé de lui infliger des châtiments corporels.

                                                        Et son fils est majeur, et elle veut enfermer des gosses de 15 ans à la première connerie !

                                                        Bref, faites ce que je dis, pas ce que je fais, et regardez mon plumage si vous trouvez que mon ramage est insipide !


                                                        • Hume (---.---.205.1) 4 juin 2006 19:06

                                                          En effet ca fout mal apres ses declarations. Cependant...

                                                          1) Ou a-t-elle parle de centre « d’internement » ??

                                                          2) Quand elle parle de deliquance elle n’a surement pas parlee de sanctionner a la moindre connerie (il serait interessant de savoir que represente ces degradations sur la voie publique). Je ne pense pas que le gars qui fait un malheureux (ou heureux !!) graff va se retrouver a l’armee ou au goulag (ca c’est pour les centres d’internements...). Ca montre donc qu’elle a peut etre un degre de tolerance et peut etre pas uniquement envers son fiston de 19...

                                                          Moi, son discours me rassure plus que si il avait ete presente par quelqu’un de la droite. Meme si les gens pensent que droite/gauche c’est la meme chose (avec les exploits pathetiques de notre actuel gouvernement vs la preiode, faut vraiment etre naif pour etre encore aussi categorique), on peut suppose une action plus moderee que si il etait sortie de la bouche de Monsieur Sarkozy (mais lui ne fait pas dans le detail, le karcher c’est tellement mieux !!)


                                                        • Jean Claude BENARD JC BENARD 4 juin 2006 17:22

                                                          DSK flingue Ségolène ....mais pas directement

                                                          Sur son blog (http://dsk.typepad.com/dsk/) DSK indique le lien vers le blogue d’un des organisateurs (Philippe Blet http://philippe-blet.over-blog.com/) d’un rencontre organisée par un de ses comités de soutien du Nord (A gauche en Europe) avec des réfugiés de Calais.

                                                          Début du post (http://philippe-blet.over-blog.com/article-2893020.html) sur le blogue de Philippe Blet

                                                          « Après ses propos sur »l’ordre juste" , voici ségolène royal qui nous annonce envoyer les vilains délinquants dans des camps, encadrés par des militaires.

                                                          Cette déclaration n’est pas un dérapage de langage car lors de cette conférence de presse « improvisée », Mme Royal lisait ses fiches préparées pour la circonstance.

                                                          Par voie de conséquence, nous pouvons considérer cette déclaration comme une position officielle de sa part ..."

                                                          C’est à se demander pourquoi et comment ces gens veulent qu’on leur confie les clés de notre futur !!!!!


                                                          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 5 juin 2006 09:51

                                                            J’ai beau apprécié DSK, je trouve que son impatience face au phénomène Ségo le pousse à faire du « n’importe quoi ». Je n’aime pas quand le PS attaque le gouvernement sur des petites phrases hors contexte, je trouve cela d’autant plus stupide quand il s’agit de s’attaquer les uns les autres...


                                                          • www.jean-brice.fr (---.---.159.96) 4 juin 2006 17:55

                                                            Si l’on comprend bien, le système sécuritaire mis en place par SARCOZY et SEGOLENE devrait résoudre nos problèmes : c’est vraiment prendre les Français pour des imbéciles et je suis poli ...


                                                            • Hume (---.---.205.1) 4 juin 2006 19:17

                                                              « Si l’on comprend bien, le système sécuritaire mis en place... »

                                                              Un discours correspond a quelque chose qui vient deja de s’installer ?? Pour Sarkozy en effet, ca a commence. Et on en voit les premiers resultats : ca gronde mechamment dans les banlieues et malrge ses chiffres bidonnes, la delinquance augmente en fleche (cf dernier rapport de la police des polices qui contredit son propre ministre quand meme !!, mais est-ce-que l’on en a parle a la tele ?)

                                                              « par SARCOZY et SEGOLENE devrait résoudre nos problèmes : »

                                                              Demontrez qu’ils disent la meme chose !! Lisez les declarations de l’un et l’autre et commentez SVP...

                                                              « c’est vraiment prendre les Français pour des imbéciles et je suis poli ... »

                                                              Pour Sego je ne crois pas, au contraire, c’est une discours plutot realiste jusqu’a preuve du contraire, alors que pour Sarko c’est vraiment demago...


                                                            • www.jean-brice.fr (---.---.170.64) 5 juin 2006 08:29

                                                              Par là, je veux dire que si le sécuritaire est necessaire, il est loin d’être suffisant : tant qu’on n’aura pas remis la croissance tout court et celle des emplois sur les rails, notre société continura à se déglinguer. POUR CELA, il existe une autre politique : lisez ou cliquez RUEFF (Jacques) ...


                                                              • Scipion (---.---.166.205) 5 juin 2006 09:53

                                                                J’ai toujours pensé que la question de la surpopulation étrangère - parce que c’est bien cela la base du problème, il ne faut pas se leurrer - jouerait un rôle majeur dans la campagne électorale de 2007.

                                                                Mais j’étais très loin de me douter qu’elle déchirerait jusqu’aux socialistes. Il est vrai aussi que je ne pouvais pas me douter que Ségolène est encore plus ambitieuse qu’attachée aux dogmes et aux mythes de l’internationalisme égalitariste.

                                                                A moins qu’elle ne nous fasse un retour de flamme identitaire, qui n’a rien de surprenan si l’on se réfère à ses ancêtres directs...

                                                                Quoi qu’il en soit, il se confirme de plus en plus que le problème immigrationniste est la grande question sociétale du début du XXIe siècle, et que ceux qui ne prendront pas les bonnes positions sur ce thème ultrasensible seront éliminés de la scène politique, dans les cinq à dix ans à venir...

                                                                Cela va devenir tellement évident que Ségolène Royal fera juste figure de précurseur. Son seul tort, à gauche, sera d’avoir eu raison avant tout le monde et contre à peu près tout le monde.

                                                                A l’heure actuelle, son principal adversaire n’est pas l’UMP, mais le PS des vieux cons servateurs encore accrochés à l’Evangile selon saint Marx...


                                                                • Scipion (---.---.166.205) 5 juin 2006 10:04

                                                                  tartator, gros naïf lunaire, écrit : « ... je ne vois hélas personne, ni à droite, ni à gauche, capable de montrer un réel objectif aux français, leur offrir de réelles perspectives d’avenir, du long terme... »

                                                                  Et ce serait quoi, qu’on se boyaute, « un réel objectif » destiné aux Français ? La semaine de 20 heures ? La légalisation des drogues dites douces ? La suppression des limitations de vitesse sur les autoroutes ? L’extinction du racisme entre 22 heures et 6 heures du matin ? L’obligation des mariages interethniques ? L’adoption de la Chariah ?

                                                                  Pour mobiliser les Français sur un réel objectif commun, il faudrait déjà qu’il y ait un début d’homogénéité culturelle dans ce pays submergés par toutes sortes de migrations depuis le milieu du XIXe siècle...

                                                                  C’est pas tartator... C’est tar t’as tort, en fait... smiley)


                                                                • Hakim I. (---.---.29.75) 5 juin 2006 10:12

                                                                  @Scipion, C’est quoi vos propositions ?


                                                                • Scipion (---.---.166.205) 5 juin 2006 11:48

                                                                  Hakim,

                                                                  Quoi, c’est quoi mes propositions ?

                                                                  Par exemple, je suggère que les immigrés soient regroupés dans des zones bien définies à l’intérieur desquelles ils bénéficieraient d’une large autonomie pour vivre selon leur culture, leurs moeurs, leurs us et coutumes...

                                                                  C’est ce genre de choses que vous entendez par « propositions » ?


                                                                  • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 5 juin 2006 13:15

                                                                    « les immigrés soient regroupés dans des zones bien définies »

                                                                    Des camps de concentration, en quelque sorte...

                                                                    Oups, j’avais promis de vous ignorer... Ne vous inquiétez pas, vous n’être pas prêt de me revoir, ni quiconque ne souhaite pas vous mettre en évidence, normalement...


                                                                  • Scipion (---.---.166.205) 5 juin 2006 14:45

                                                                    Si ça ne tenait qu’à moi, je leur lâcherais deux ou trois départements, mais les épurations ethniques représenteraient un trop grand chambardement pour trop de « de souche ».

                                                                    Donc, je pense que les choses devraient s’organiser à l’échelle du canton - une division administrative française que je connais mal...

                                                                    Ah moins que laghettoïsation par l’émigration des « de souche » ne se poursuivent et ne permettent d’appliquer la solution sur de plus vastes terriroires.

                                                                    « Oups, j’avais promis de vous ignorer... »

                                                                    Vous ne pouviez, humainement, pas laisser passer une aussi belle occasion d’intenter un procès d’intention particulièrement médiocre...

                                                                    On ne se refait pas si facilement smiley)


                                                                  • Hakim I. (---.---.29.67) 5 juin 2006 15:00

                                                                    @Ludovic Charpentier. Je ne suis pas trop d’accord avec le fait de l’ignorer, je suis plutot de ceux qui ne s’arrètent pas à des ébauches de reflexions ou a de simples allusions. J’ai besoin d’éviter un maximum d’ambigüité. Les arguments meme les pires sont interessants a écouter.

                                                                    @Scipion Ah d’accord,

                                                                    Cela m’a l’air assez cohérent(! !!!). Donc en gros des réserves indiennes à la mode américaine. Mais on peut aller beaucoup plus loin si vous voulez, pourquoi ne pas importer des dromadaires, du sable, des plants de manioc ou meme le SIDA (oui je sais, j’y vais fort mais j’essaies de me contenir)... C’est vrai quoi, faudrait pas les dépayser...

                                                                    J’avais une question néammoins, comment fait-on pour ceux qui parlent, rêvent et pensent en Français ? Qui ont pour coutume et moeurs par exemple de manger à la brasserie du coin en parlant du championnat de France, etc...

                                                                    Les propositions que je vous demandais concernaient vos propos sur « la semaine de 20 heures », etc. J’avais présenti une ébauche de proposition dans le domaine économique et social...

                                                                    J’attends toujours...


                                                                  • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 5 juin 2006 18:41

                                                                    Ecoutez, Hakim, scipion prend un plaisir malin à débiter sans arrêt les mêmes arguments, même si ceux-ci sont complètement stupides (je ne sais quelle connerie culturo-génétique il va encore répondre à votre réflexion...). A ce niveau-là, ce n’est plus la peine d’entretenir le fil. Vous pouvez vous déplacer sur d’autre forums, ce qu’il vous dira, il l’a déjà dit il y a 3 mois. Scipion est un paranoïaque persuadé qu’il est le seul à être sain d’esprit dans une assemblée d’imbéciles. Ah oui, il souffre aussi légèrement du syndrome Gilles de la Tourette... L’analyse politique de scipion ne vole guère plus haut que les analyses d’un Steevy Boulay ou d’un BHL, peut-être qu’en tant que nouveau, ça vous amuse encore, moi, ça me saoule. Allez, c’est bientôt l’heure de l’émission de Ruquier, je vais aller écouter les billets de Steevy, c’est beaucoup plus drôle...


                                                                  • Hakim I. (---.---.15.29) 5 juin 2006 19:53

                                                                    Ludovic,

                                                                    Ne vous inquietez pas, je suis sur ce site depuis longtemps. Et ca fait pas mal de temps que j’observe ses remarques (et il n’y a pas que les siennes qui sont à coté de la plaque). J’ai juste envie de connaitre ses solutions précises d’ordre sociale ou économique. Jusque là, il n’a jamais répondu à cette question (sauf si je n’ai pas vu tous ses posts).

                                                                    Je sais ca saoule, cela fait assez longtemps que ses commentaires et ceux de certains autres me donnent envie de gerber. Mais mine de rien, beaucoup de personnes pensent comme lui, et je veux juste m’informer un maximum sur cette catégorie de la population.

                                                                    Scipion a son utilité dans la mesure ou il vaut mieux avoir un maximum de réponses de sa part pour pouvoir mieux combattre les gens comme lui.


                                                                  • Scipion (---.---.62.249) 5 juin 2006 21:43

                                                                    « Scipion a son utilité dans la mesure ou il vaut mieux avoir un maximum de réponses de sa part pour pouvoir mieux combattre les gens comme lui. »

                                                                    Dans le fond, nos démarches respectives tendent exactement au même objectif...

                                                                    A sparring partner, sparring partner et demi !

                                                                    Bienvenue au Club... smiley)

                                                                    P.S. - Je pense que, comme moi, vous déplorez l’absence d’interlocuteurs de qualité.


                                                                  • Scipion (---.---.62.249) 5 juin 2006 22:03

                                                                    Vous aurez constaté que la difficulté est d’obtenir des réponses aux questions... Ca fait des semaines que je demande à tous ces gauchistes ce qu’ils ont à répondre aux millions de gens qui signifient leur exaspération et leur rejet des étrangers en votant pour le Front national, vous me croirez si vous voulez, mais je n’ai jamais obtenu le début du quart d’un commencement d’embryon de réponse...

                                                                    Vous me posez une question, je vous réponds. Le cas échéant, je vous avoue que je ne possède pas de réponse. Eux, les gauchistes, rien, rien de rien. Nib de nib. Que dalle !

                                                                    Il y a quatre millions d’électeurs du Front national, sans doute beaucoup plus l’an prochain... Et bien, ces cons non seulement n’ont rien à leur dire, mais encore se permettent-ils d’agonir Royal d’injures quand elle adresse un petit signe aux frontistes pour essayer de leur enfiler un « Je vous ai compris », au petit air gaullien, avec tout ce que cela emporte d’hypocrisie...


                                                                  • Jojo2 (---.---.198.37) 5 juin 2006 22:16

                                                                    Ben c’est simple. Moi, ceusses qui votent pour le FN, je les emm....

                                                                    La courbe de Bell, Struthio, LA COURBE DE BELL !!!!!!

                                                                    Le Struthio est à l’extrème gauche...pour une fois.


                                                                  • Scipion (---.---.62.249) 5 juin 2006 19:34

                                                                    « Cela m’a l’air assez cohérent(! !!!). Donc en gros des réserves indiennes à la mode américaine. Mais on peut aller beaucoup plus loin si vous voulez, pourquoi ne pas importer des dromadaires, du sable, des plants de manioc ou meme le SIDA (oui je sais, j’y vais fort mais j’essaies de me contenir)... C’est vrai quoi, faudrait pas les dépayser... »

                                                                    D’un caricaturiste, l’autre... Mais ça ne fait rien. Ce sera le développement séparé, ou les expulsions massives ou les guerres interethniques... Guerres interethniques suivies, comme il se doit, d’expulsions massives ou de la mise en place d’un développement séparé. Vu de l’extérieur, je n’ai personnellement aucune préférence.

                                                                    En outre, vous pouvez toujours penser que d’ici cinq ou dix ans, Français de souche, Maghrébins et Subsahariens, se rouleront de grandes pelles lors de fraternelles sarabandes à l’occasion desquels se formeront les couples multiraciaux chargés de repeupler la terre de saint Louis et de Napoléon, de Rabelais et de Céline, de Fantin-Latour et de Georges Mathieu, de Lully et de Charpentier, d’une population cosmopolite investie de la diffusion de l’amûûûûûûûr universel, comme autrefois des drouats d’l’om’, par poussées concentriques, sur la planète entière...

                                                                    Ce qu’il y a d’appréciable avec l’imbécilisme utopique, c’est qu’il ne mange pas de pain... Tsssss...

                                                                    P.S.- Souvenez-vous de la Fédération yougoslave... Si vous en êtes capable...


                                                                    • Hakim I. (---.---.15.29) 5 juin 2006 19:42

                                                                      Toujours pas de réponse concernant ma question sur vos solutions d’ordre socio-économiques ...


                                                                    • Scipion (---.---.62.249) 5 juin 2006 21:38

                                                                      Mais il n’y en a pas, de solutions d’ordre socio-économiques...

                                                                      Vous ne pouvez pas comprendre ça ? S’îl y en avait, Chirac les aurait mises en oeuvre... Même pas, il n’aurait eu qu’à suivre le chemin tracé par Mitterrand et consorts avant lui.

                                                                      Il n’y a pas de solutions d’ordre socio-économique à un problème qui est strictement humain et culturel. Vous vous trouvez en face d’une population qui est en France, mais qui n’en a rien à foutre de la France, des Français et des pseudo-valeurs de la République.

                                                                      Pourquoi ne parle-t-on jamais de l’échec à peu près total de l’intégration de ces gens au sein de l’institution militaire, où les critères socio-économiques ne joue absolument aucun rôle ?

                                                                      Selon certains officiers généraux avec qui je m’en suis entretenu, l’attitude des appelés d’origine africaine (du nord et subsaharienne) est pour beaucoup dans la suppression du service national, du moment qu’il était impossible d’exclure une partie des appelés en raison de leur origine ethnique, et du fait de leur totale absence de motivation.

                                                                      Sans préjudice des risques qu’il y avait dans l’initiation de populations, déjà considérées comme peu sûres, au maniement des armes et des explosifs... Voilà ce qu’on entendait lorsqu’on discutait sans retenue avec des officiers supérieurs, il y a quelques années... Edifiant, non ?

                                                                      Alors, non, vraiment, des solutions « socio-économiques », hors de l’attribution de rentes attribuées aux éléments considérés comme inaptes sociaux", je ne vois pas du tout...


                                                                      • Hume (---.---.205.1) 5 juin 2006 21:49

                                                                        Des discussions... dans des reunions secretes avec des longs chapeaux blancs pointus sur la tete ?


                                                                      • Scipion (---.---.62.249) 5 juin 2006 21:56

                                                                        Hihihihihihi... smiley)


                                                                      • zen (---.---.195.118) 5 juin 2006 21:56

                                                                        Quelle touchante sollicitude, l’Helvète, pour La France et les Français...Demandez vite votre naturalisation : on accueille aussi les Suisses...

                                                                        Scipion au pouvoir ! Scipion...


                                                                        • Scipion (---.---.62.249) 5 juin 2006 23:22

                                                                          L’intervention articulée, zen, avec une introduction, un développement central et une conclusion, ce n’est manifestement pas votre créneau ... C’est ce qui fait que vous avez entièrement raison de ne pas vous y essayer...

                                                                          Sacré pignouf, il connaît ses limites, c’est pour ça qu’il lui sera beaucoup pardonné... smiley)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès