• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France et la reconnaissance de la torture : Un grand pas vers (...)

La France et la reconnaissance de la torture : Un grand pas vers l’humanité

« Sardou parle-moi, du temps béni des colonies, je te parlerai de Thiaroye, de la torture en Algérie. » Médine (rappeur) Don’t panik tape (2008)

Jeudi 13 septembre le président Macron annonce urbi et orbi que la France reconnaît la torture et assume au nom de la France la responsabilité de son pays dans le « système » qui a amené l’armée à ces dérives. Il rappelle ce faisant le discours de Chirac du Vel d’Hiv, où la France reconnaissait sa responsabilité dans la déportation de 15.000 juifs sauf que dans le cas de l’Algérie la guerre d’épouvante faite au peuple algérien s’est soldée par un million de morts, des centaines de milliers de blessés, des milliers de disparus, des traumatismes à vie pour les descendants, des milliers de villages brûlés…

Ce que le président Macron a dit

Nous donnons dans ce qui suit le verbatim du discours du président Macron :

« Depuis soixante et un ans, la disparition » de Maurice Audin, jeune mathématicien qui travaillait à l’université d’Alger et militait pour l’indépendance algérienne, reste une zone d’ombre de l’histoire de la guerre d’Algérie. Le président de la République, Emmanuel Macron, a par conséquent décidé qu’il était temps que la Nation accomplisse un travail de vérité sur ce sujet. Il reconnaît, au nom de la République française, que Maurice Audin a été torturé puis exécuté ou torturé à mort par des militaires qui l’avaient arrêté à son domicile Au soir du 11 juin 1957, Maurice Audin, assistant de mathématiques à la Faculté d’Alger, militant du Parti communiste algérien (PCA), est arrêté à son domicile par des militaires. Après le déclenchement de la guerre par le Front de Libération nationale (FLN), le PCA, qui soutient la lutte indépendantiste, est dissous et ses dirigeants sont activement recherchés. Maurice Audin fait partie de ceux qui les aident dans la clandestinité. » (1)

Bigeard et Bollardière : deux visages de la guerre

René Naba, le journaliste bien connu, nous rappelle les atermoiements de la France et pense que la France ne va pas loin.

« Plus de 61 ans après sa forfaiture, écrit René Naba, la France a reconnu sa culpabilité dans l’assassinat de Maurice Audin, ce jeune mathématicien communiste anticolonialiste, enlevé et mort sous la torture, une des pages les plus sombres de la colonisation. 61 ans et 3 mois. Contrairement à l’Allemagne qui a assumé, d’un trait, sans concession, la totalité du passif hitlérien, la France joue à cache-cache avec sa propre mémoire, pensant s’exonérer de ses propres turpitudes. Elle louvoie s’imaginant être plus intelligente que la mémoire des peuples et la vérité historique. Un déni de réalité en guise de politique mémorielle. De la repentance à minima en guise de solde de tout compte en somme. Soixante treize ans après la fin de la IIème Guerre Mondiale (1939-1945), la France continue de patauger dans le cambouis de ses turpitudes. Cinquante ans pour reconnaître la responsabilité de l’Etat français dans l’extermination des Juifs sous Vichy. Cinquante ans pour reconnaître aux Harkis le plein exercice de leur citoyenneté française. Cinquante ans pour la carbonisation de Sétif, le 8 mai 1945, le jour de la victoire alliée de la II me Guerre mondiale à laquelle les Algériens et les peuples coloniaux ont grandement contribué. » (2)

Edwy Plenel fondateur du site Médiapartet dont les positions courageuses sont connues donne son avis en faisant l’historique de la bataille pour la vérité, nous l’écoutons : « Deux présidents peu ou prou de droite auront donc réussi à dire ce que leurs prédécesseurs élus à gauche n’avaient pas su énoncer. Après Jacques Chirac, qui en 1995 avait déverrouillé la mémoire française sur l’Occupation et la collaboration avec le nazisme, Emmanuel Macron vient enfin d’ouvrir grand le placard à blessures et à secrets de la guerre d’Algérie. Nous la connaissions bien sûr cette vérité, comme le rappelait Michèle Audin, écrivaine tout comme elle est mathématicienne à l’instar de son père, dans le beau livre qu’elle lui a consacré, Une vie brève (L’Arbalète Gallimard, 2013) » (3).

Edwy Plenel parle des conséquences de la torture : « Gangrénant la République, la systématisation de la torture, mais aussi des disparitions, des arrestations arbitraires, des camps d’internement et des violences contre les populations civiles, a conduit la France et l’Algérie à une séparation qui les a blessées toutes deux, entraînant des déchirures et des radicalisations qui, n’eût été l’entêtement aveugle des gouvernants français, auraient peut-être pu être évitées. Nous sommes des millions, chevauchant au moins trois générations, à être partie prenante de cette histoire commune : les descendant.e.s de travailleurs algériens en France dont, à l’époque, bon nombre épousèrent la cause nationaliste ; les « pieds-noirs », ces Européens d’Algérie qui n’étaient pas tous, loin de là, des colons oppresseurs – Maurice Audin était l’un d’eux ; les familles juives sépharades dont l’Algérie était la patrie ancestrale ; les communautés de harkis, doublement victimes de l’histoire car rejetées et méprisées dans les deux camps ; sans compter toutes les lignées où rôdent, tels des fantômes, les silences de parents, soldats du contingent ou militaires de carrière, ayant dû mener cette guerre où la France fut moralement vaincue De Chirac à Macron, deux verrous ont donc sauté que Mitterrand tenait fermés. (…) » (3)

« Il faudra, par exemple, attendre sa mort pour que les archives confirment combien, garde des Sceaux du gouvernement Guy Mollet il fut intraitable, assumant quarante-cinq exécutions capitales de nationalistes algériens auxquels il refusa presque systématiquement la grâce » (…) Si la France est debout, en ce jeudi 13 septembre 2018, c’est grâce à toutes celles et tous ceux qui ont mené ce long et patient combat anticolonialiste dont Maurice Audin fut à la fois l’emblème et le martyr. » (3)

Chacun sait que la torture qui est consubstantielle, il faut le souligner, de l’entreprise coloniale. La torture pendant la guerre d’Algérie a été pratiquée sur les populations algérienne et française par les forces coloniales dans des proportions qui, selon l’historien Pierre Vidal-Naquet, concerneraient des centaines de milliers d’Algériens. Elle a aussi été employée à une moindre échelle et de manière non systématique sur des harkis et des Européens par le FLN et l’ALN comme le montre l’ouvrage « La guerre d’Algérie, (…) La torture policière existait déjà largement en Afrique du Nord avant l’insurrection de 1954, comme en témoigne la mise en garde lancée, dès cette date, par l’écrivain François Mauriac. Elle avait été systématiquement utilisée lors de la colonisation du pays, notamment lors de la campagne du général Bugeaud. Mais elle fut consacrée et institutionnalisée comme arme de guerre par l’armée, à laquelle on donne tous les pouvoirs, lors de la « bataille d’Alger », qui fut, en 1957, un « point de non-retour » à cet égard. (2).

En fait, depuis, la conquête coloniale, la torture est un procédé courant des forces de l’ordre en Algérie qui l’utilisent pour terroriser les populations autochtones et obtenir des informations sur les emplacements de silos à grains lors de la conquête coloniale, meurtrir des suspects, et terroriser les indigènes, s’inscrivant avant tout dans une démarche de haine et de déshumanisation. (…) Marc Ferro, dans Le livre noir du colonialisme, écrit :

« Ceux qui travaillent sur les régimes totalitaires n’ont lu Hannah Arendt que d’un seul oeil, semble-t-il. Ils ont omis de s’apercevoir qu’au nazisme et au communisme, elle avait associé l’impérialisme colonial. Entre ces régimes, en effet, il existe une parenté qu’avait bien repérée le poète antillais, Aimé Césaire, au moins en ce qui concerne nazisme et colonialisme. » (4)

La torture et les positions des croisés

 Chacun connaît la prise de position admirable du cardinal Duval lors de la révolution de Novembre, il en sera de même d’hommes d’Eglise et de tant d’autres comme l’abbé Berenguer qui sera même ambassadeur du GPRA en Amérique latine, Cependant, à côté de ces « Justes » il y eut d’autres hommes d’Eglise comme le cardinal Feltin qui encourageait les soldats à aller casser du fell au nom des valeurs chrétiennes. (…) Il y a de ce fait, un lien direct entre la torture et la religion, Même Bigeard en parle dans une interview à L’Express du 15 mai 1958. Il déclare à ce propos, pendant la guerre d’Algérie :

« Il y a vingt ans que nous nous faisons corriger, il faut que cela change. On ira jusqu’au bout. Le stage, dynamique et pratique, doit sortir des gens qui auront la foi des Croisés, qui seront reformés au physique comme au moral… Il faut donner l’exemple de l’effort et de l’esprit offensif. Je veux vous voir quitter le centre gonflés à bloc et décidés à casser du fellagha…(…) Majoritairement constitué d’anciens SS et de fascistes hongrois, recrutés au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, le 1er REP, avec Hélie Denoit de Saint Marc (et qui comptait en ses rangs Jean-Marie Le Pen),lancera le coup d’envoi du putsch du 21 avril 1961. » (4)

Tel ne fut pas le cas du général de Bollardière- compagnon de la Libération qui déclarait justement que ses convictions chrétiennes et la haute idée qu’il se faisait de l’armée lui interdisaient en conscience de cautionner la torture. En démissionnant, il fit 60 jours d’arrêt de forteresse ! En définitive, tout ce beau monde fut amnistié, même Aussaresses qui déclare avoir tué de ses mains une vingtaine d’Algériens, ne répondra pas à la justice des hommes. Seul le général de Bollardière, ne fut pas réhabilité pour avoir été contre la torture.

La torture selon le professeur Francis Jeanson

La torture a de tout temps existé en Algérie. Francis Jeanson, avec sa lucidité coutumière, explique pourquoi et au nom de quel intérêt la France a été amenée à torturer. Interviewé par Le Monde il déclare :

« Avant de s´indigner des atrocités commises en Algérie, il faut se demander pourquoi nous avons fait la guerre au peuple algérien et pourquoi nous avons laissé faire des choses qui n´avaient pas de raison d´être. (…) mais je ne comprends pas qu´on pose aujourd´hui la question de la torture sans poser la question de la guerre coloniale. Ce sont deux questions indissociables. La torture ne pouvait être qu´un des aspects déchirants de cette situation.(…) Il y avait aussi les viols, les camps de concentration, qui faisaient partie de la guerre au même titre que la torture » (5).

« Ce qui compte, à mes yeux, poursuit l’honorable « porteur de valises » c´est que nous avons mené une politique de colonisation insoutenable. Depuis mai 1945, et les massacres de Sétif, on aurait dû le savoir. La torture n´est pas née de la Guerre d´Algérie en 1954. (…)Nous avons démissionné, laissant les véritables intérêts de la nation disparaître face aux exigences du grand colonat algérois. » « (…) Oui, je persiste à le penser, l´Algérie va s´en sortir. Cette population composite, et si riche de sa diversité, a toujours fait preuve d´exceptionnelles ressources dans les pires moments de son histoire. Le courage et l´humour ne lui ont jamais fait défaut…Ce qui se passait en Algérie au nom de la France était inadmissible. Il fallait être contre. La seule façon d´être contre, c´était d´être aux côtés de ceux qui se battent. On m´a souvent dit que c´était de la trahison. Mais, pour moi, il y avait déjà trahison : celle des valeurs de la France. » (5)

L’Algérie devra d’abord faire son aggiornamento

 En France, les fossoyeurs du vivre ensemble : ces intellectuels faussaires des nostalgiques du temps béni de la colonisation que sont aussi les négationnistes à l’instar de Pascal Bruckner, Alain Finkielkraut et le pire d’entre eux Eric Zemmour qui se veut plus royaliste que le roi l’amnésique ingrat qui oublie ses origines nord-africaines. Il déclarait en allant plus loin dans le négationnisme colonial : « On n’a rien fait de mal, c’était légal » « Maurice Audin est un traitre qui mérite douze balles dans la peau » tenteront de freiner la marche inéluctable vers la vérité. Malgré tous ces oiseaux de mauvaise augure qui entretiennent la mésentente.

Pour parler d’une façon responsable et crédible avec la France, l’Algérie se doit de se réconcilier avec son histoire. L’invasion et la colonisation inhumaine de l’Algérie pendant 132 ans bien que celle-ci soit récente n’est qu’un maillon d’une histoire avec ses heurs et ses malheurs Pour l’écriture sereine de notre histoire, pourquoi on ne parle pas des 30 siècles d’histoire de l’épopée de ces « Algériens » qui viennent de la nuit des temps.

Connaître son histoire, toute son histoire sans pointillé est impératif. Les jeunes doivent savoir qu’il y avait il y a 23 siècles une civilisation. Massinissa battait monnaie il y a 21 siècles de cela, pendant que l’Europe émergeait des ténèbres vers les temps historiques… Quel écolier peut parler des aguellids Vermina, Siphax, Massinissa, Jugurtha, Juba II, Ptolémée ? Quel écolier peut parler de Yaghmorassen, de Kheir Eddine, de l’Emir Abdelkader, de Ahmed Bey, de Lalla Fatma N’soumer et de tous les héros qui ont fait l’Algérie ? Nous devons assumer le meilleur et le pire. Etant forts nous n’irons pas en ordre dispersé revendiquer un dû, une restitution de mémoire au nom d’une dette et au nom de la dignité humaine.

La reconnaissance par la France de la torture bien que tardive- plus de cinquante ans- est à saluer c’est d’une certaine façon un pas dans la bonne direction qui honore l’humanité De ce fait et au vue de ces dispositions, il nous semble que le moment est venu pour une mise à plat de tout ce qui peut être résolu graduellement . L’Algérie a montré sa résilience et d’une certaine façon ses prises de positions entières et non diplomatiques. Nous connaissons notre ancien adversaire intime et il nous connait.  La France et l’Algérie gagneraient à s’entendre dans l’égale dignité des deux peuples. La restitution des pieux restes des patriotes algériens est attendue La libération des archives serait un premier pas. Il est à espérer qu’elle soient suivis d’actes concrets. L’investissement dans le savoir universel par la construction d’une bibliothèque numérique en est l’un d’eux. Rappelons que 600.000 volumes sont partis en fumée un matin de juin 1962

Professeur Chems Eddine Chitour

 

Notes

1.Déclaration du président de la République française à propos de l’affaire Maurice Audin

2.René Naba :https://www.madaniya.info/ 2018/09/15/france-maurice-audin-du-deni-de-realite-en-guise-de-politique-memorielle/

3.https://www.mediapart.fr/journal/france/130918/la-torture-l-algerie-et-la-republique-la-verite-enfin?page_article=2

4.Torture pendant la Guerre d’Algérie Wikipédia, l’encyclopédie libre.

5.http://www.lexpressiondz.com/chroniques/analyses_du_professeur_chitour/68000-L%E2%80%99autre-face-et-l%E2%80%99honneur-de-la-France.html

Article de référence :

http://www.lexpressiondz.com/chroniques/analyses_du_professeur_ chitour/300879-un-grand-pas-pour-l-humanite.html


Moyenne des avis sur cet article :  2.83/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • gardiole 6 octobre 17:52
    Alors qu’il n’avait été investi que pour préparer une nouvelle Constitution, Pétain s’est attribué l’ensemble des pouvoirs. Il était donc illégitime comme Chef de l’État. Quand il parle de l’« État français » dans son fameux discours du Vél d’Hiv, Chirac déraille. « État français » était le nom que se donnait le régime mis en place par Pétain. Il n’y avait donc pas de continuité républicaine et démocratique.
    Autant reconnaître la responsabilité de la France pour l’ensemble des crimes nazis aussi, tant qu’on y est.

    • Cadoudal Cadoudal 6 octobre 21:32

      @gardiole

      De fait, le conseiller Schleier, « constatant que la grande majorité des partisans de la politique de collaboration vient de la gauche française »24 pousse Abetz à favoriser l’entrée au gouvernement de Vichy des syndicalistes et socialistes acquis à la collaboration.

      Pétain avait des soutiens, les mêmes qu’aujourd’hui...

      Chirac à fait une grosse boulette, il est un peu tard pour lui demander pour quelle obscure raison il s’est vautré ainsi dans la repentance compassionnelle...

    • math math 7 octobre 09:10

      @gardiole....Pétain au pouvoir grâce aux voix de la gauche il me semble non ?


    • V_Parlier V_Parlier 8 octobre 10:12

      @math

      Ce qu’on peut dire en tout cas d’aujourd’hui, c’est que :
      - Notre président donne des arguments aux rebelles vivant en France pour qu’ils nous massacrent sans remords (ils sont à court d’excuses donc ça tombe bien) en oubliant de nous rappeler aussi ce que des gentils activistes du FLN faisaient à d’ordinaires civils français. Mais eux savent. (Oui oui, c’est pas tout noir tout blanc cette affaire. On oublie de dire d’ailleurs pourquoi la France avait pris possession en 1830 du territoire devenu ensuite l’Algérie).
      - Notre président continue et valide une politique néocoloniale contemporaine dans le monde, sous les yeux ébahis du trotskyste Plenel qui me dégoute.

      Bref, les dindons sacrifiés (ou les agneaux ?) ce sera aussi nous, encore une fois...

    • OMAR 6 octobre 19:51
      Omar9
      .
      Bonjour @Pr. Chitour : ".. le président Macron annonce urbi et orbi que la France reconnaît la torture et assume au nom de la France la responsabilité de son pays dans le « système » qui a amené l’armée à ces dérives".
      .
      C’est un acte important et courageux qui honore la France.
      .
      L’Algérie, pour sa part, doit aussi entreprendre des actions qui vont dans le sens d’une réelle et sincère réconciliation entre les deux peuples français et algérien.
      .
      La guerre est finie depuis plus de 66 ans, il faut en conséquence offrir à nos enfants cet environnement dénué de toute culpabilisation d’un peuple et écrire l’histoire sur la base de la responsabilité et de la vérité, toute la vérité.


      • Cadoudal Cadoudal 6 octobre 20:12

        @OMAR

        « l´Algérie va s´en sortir. Cette population composite, et si riche de sa diversité, a toujours fait preuve d´exceptionnelles ressources dans les pires moments de son histoire. »

        Un visionnaire le porteur de valise, ça donne envie...

        Bon sinon, mes vieux colons, on arrête quand la colonisation de la France par les vaillants guerriers de la nation gazière ?

        On a déjà vos gosses surnuméraires et en plus vous voulez nous fourguer vos fonctionnaires ?

        employée civile au ministère de la Défense nationale à Alger, ancien directeur de banque, dentiste, architecte, psychiatre...

        La schruma totale votre nation gazière, on se demande comment vous osez encore venir nous causer ici...

        Manquer de couilles et de fierté a ce niveau c’est pathétique.

        Continuez a chouiner, c’est tout ce que vous savez faire.



      • mmbbb 8 octobre 16:31

        @Cadoudal Ce sont les chinois qui construisent les infrastructures en Algerie Lors du dernier seisme comme en Turquie les nouvelles constructions se sont effondrées Le beton etait mal coule et l architecte déficiente erreur de conception Les Algeriens ne sont plus autosuffisants en alimentation , etc ect pays mine par la corruption dont les principaux dirigeants ont leur compte en Suisse PS les ouvriers chinois souffrent de racisme mais l auteur doit l ignorer . Il y a du boulot en effet .


      • Cadoudal Cadoudal 8 octobre 16:58

        @mmbbb

        50% des jeunes Algériens veulent émigrer pour aller chômer sous des cieux plus cléments...

        La Chine n’en veut pas, bizarrement...



      • Montagnais Montagnais 6 octobre 21:09

        Mettez Humanité avec un H majuscule professeur, un H majuscule .. Votre papier mérite ce signe distinctif élevé 


        NB : qu’est-ce-qu’elle raconte Simone Gauthier ?

        Bien cordialement, bonne continuation

        • Cadoudal Cadoudal 6 octobre 21:26
          @Montagnais
          Simone nous raconte que le droit à la colonisation de la France est un droit inaliénable du vaillant peuple algérien.

          C’est une thèse qui se discute :

          Outre le fait que le concept d’autodétermination s’oppose à celui d’intégrité territoriale, il y a conflit entre les différentes interprétations du mot « peuple » :

          • les États défendant l’intégrité de leur territoire considèrent généralement l’ensemble de leurs citoyens comme un peuple unique (au sens de « nation », se référant au « droit du sol ») ;
          • les mouvements séparatistes de certaines minorités nationales considèrent les communautés (linguistiques, religieuses ou autres) qu’ils affirment représenter comme des peuples à part entière et revendiquent leur droit à l’autodétermination.


          Un certain nombre de détenteurs de visas sont en réalité des candidats à l’émigration qui ne reviendront pas. En 2017, près de 10.000 Algériens ont été visés par une mesure d’expulsion. Seulement, 1.539 d’entre eux ont été réellement expulsés.

          Un grand H comme hémorroïde ?

        • scorpion scorpion 7 octobre 04:16

          Putain vous en avez pas marre de la repentance, des pleurniches sur le passé, voilà des années que l’on passe notre temps à demander pardon culotte baissée pendant que les intéressés se marrent et nous la mettent bien profond ! Arrêter de faire chier les citoyens de ce pays, ils ne sont pas responsables des conneries faites par leurs aïeux !


          • OMAR 7 octobre 11:30
            Omar9
            .
            @scorpion
            .
            Les années que vous passez votre temps à demander pardon culotte baissée, vous les avez consacrées essentiellement envers la communauté juive que le gouvernement de Vichy et nombre de français de l’époque avaient maltraité et déporté vers les camps d’extermination.
            .
            M ; Papon a été jugé sur ces abjectes, innommables actes, ce qui est juste, très juste.
            .
            Mais jamais sur ses mêmes abjectes et innommables actes commis sur les algériens un certain 17 Octobre à Paris :
            .
            Alors, peut-etre qu’une innocente victime algérienne d’un massacre n’a pas valeur d’un être humain semblable aux autres êtres humains !!!!


          • scorpion scorpion 7 octobre 11:50

            @OMAR
            Et toto tu veux pas non plus qu’on s’excuse pour les croisades ? Tu nous emmerde avec tes excuses à l’Algérie, vous vous êtes largement remboursé de plus, quand on voit ce que vous avez fait de votre pays, on ne s’étonne plus que vous débarquiez dans le notre alors, lâche nous un peu avec tes excuses !


          • Cadoudal Cadoudal 7 octobre 12:55

            @scorpion

            "Christiane Taubira soutient sa position en déclarant qu’il faut éviter d’évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les « jeunes Arabes ne portent pas sur leur dos tout le poids de l’héritage des méfaits des Arabes »

            Ite Missa Est...

          • OMAR 7 octobre 16:40
            Omar9
            .
            @scorpion
            .
            Tu fuis lâchement la Vérité....
            .
            Les croisades ? Va voir Saladin...
            .
            Par contre, le napalm, la gégène, la corvée des bois, les zones interdites et les déportations, les exécutions sommaires et de masses, etc.. ça oui...
            D’ailleurs va confirmer avec vos légionnaires et paras :
            .
            Enfin, le peuple algérien ne demande aucun remboursement matériel.
            Juste que vous racontiez la Vérité, toute la Vérité....

          • Cadoudal Cadoudal 7 octobre 16:47

            @OMAR

            Le peuple Français demande juste la fin de la colonisation Algérienne...

            Montrez l’exemple les autres suivront...



          • Gambetta 8 octobre 08:47

            @OMAR



            Omar, mon cher petit Omar ;

            Tu ne changes pas , toujours aussi ’Nique la France’

            La vérité , tu veux la vérité , alors tourne ton regard vers l’Algérie ton pays et vois la poublle que Bouteflika en a faite de ce beau pays, obligeant de millions de ses concitoyens à venir chez le colonisateur . 40% de chômage chez les jeunes , un pays qui ne vit que par le pétrole que les colonisateurs lui ont donné.

            Quand aux colonisation, ton érudition est telle que tu n’es capable que de répéter des contre vérités grossières apprises sur une propagande Salafistes.

            Alors je t’envoie en sachant que tu es incapable d’en faire ton profit quelques études sur ton pays.

            LES COLONISATIONS

            L’histoire de l’Humanité, c’est l’histoire des colonisations, tous les peuples ont été colonisés et colonisateurs.

            Si la colonisation est un crime contre l’humanité le monde entier a commis des crimes contre l’humanité.

            En ce qui concerne l’Algérie, ce pays n’existait pas avant la colonisation, même la dénomination Algérie n’existait pas.

            Cette terre a été colonisée par tout le monde, les Romains, les Arabes , les Turcs, ce pays était un désert.


            http://www.bvoltaire.fr/livres-atlas-historique-de-lafrique-de-bernard-lugan/?mc_cid=9aee28dd13&mc_eid=83fd13002e


          • mmbbb 8 octobre 16:39

            @Gambetta avant la colonisation francaise, l Algerie etait sous le joug de l empire ottoman Il y a avait de l esclavage C ’est connu. Les Turcs sont tendres comme des loukoums c est reconnu Parlez en aux Armeniens . Mais peu regarde cette histoire sauf quelques universitaires algerois qui veulent ne pas racourcir l histoire de leur pays .


          • mmbbb 8 octobre 17:01

            @OMAR il y a eu tant de travaux , d essais de films ecrits sur cette période que cette vérité est tout de même connue , Nous ne sommes pas au Japon ou les exactions de l invasion chinoise sont banies des discussions des débats et des livres scolaires notamment le massacre de Nankin . Omar , il faudrait tout de même ne pas nous prendre pour des imbéciles . Cette histoire comme celle de 40, je l ai entendu ad nauseam . J ai connu beaucoup de personnes ayant ete obliges de faire cette « guerre » qui n en etait pas une ( on les envoyait pour pacifier ce departement ) et dont la jeunesse a ete abimée, Ils ne se battaient pas pour un ideal comme en 40 mais une guerre pour lequel leur engagement avait deja ete initié par Guy Mollet ( il lanca l Algerie francaise ) et par Mitterrand qui ne voulait pas lacher ce departement Il est vrai que durant ma scolarite « L Algerie francaise » nous etait presenté comme un slogan de l OAS La verite je l ai retabli apres être sorti de l ecole . La les profs d histoire ont ete forts , la responsabite de la IV republique a ete eludée et Mitterrand lave de tout soupcon , la guerre d algerie, uniquement a l initiative de la droite et de l extreme droite


          • Jonas 9 octobre 16:55

            @OMAR


            1) Je suis étonné de vous savoir encore en France , alors que votre Premier ministre Ahmed Ouyahia fait appel à la diaspora Algérienne afin de rejoindre le pays de leur origine ou celui de leurs parents pour l’aider, grâce à votre savoir et vos connaissances de sortir de le pays de son marasme. Si vos coreligionnaires, et vous aviez un peu d’honneur et de dignité c’est de répondre a cet appel, au lieu de critiquer la France votre nounou de prestations sociales. 

            2) En tant qu’arabo-musulman , Omar, je ne suis nullement surpris que vous mettiez sur le même plan , la reconnaissance de l’Etat Français dans la déportation des juifs par le gouvernement de Vichy, allié des nazis et celui de la guerre d’Algérie. 

            a) Les juifs étaient des citoyens Français depuis des siècles , et n’ont égorgé, émasculé , assassiné , massacré des innocents, violés etc , ils ont été arrêté , pour un seul crime celui , « d’être nés juifs »

            b) Alors que vous arabo-musulmans algériens , pour recouvrer l’ indépendance de votre pays , vous avez utilisé toutes les méthodes criminels , tous les interdits de la loi de la guerre sans distinction entre les militaires et de simples civils innocents , , vous avez, massacré, coupé en deux des femmes et des enfants , vous avez , comme des bêtes , émasculé des hommes , dans rues , marchés, écoles , restaurants etc.

            Alors de deux choses l’une , soit ils étaient des héros pour vous et dans ce cas , ils étaient conscients de ce qu’ils faisaient et connaissez les lois de la guerre , soit ils s’étaient des psychopathes et dans ce cas pourquoi , les prenez vous pour des martyrs en donnant leur nom aux Places, Rues, Avenues, Bâtiments publics , et en édifiants de stèles a leurs mémoires.  

            En suivant votre raisonnement tordu, pourquoi ne pas exiger de la France en plus de la « repentance » des décorations aux INVALIDES pour vos « martyrs »Algériens". 



          • Jonas 10 octobre 07:16

            @cric

            Un arabo-musulman est comme un chameau , il voit la bosse des autres et pas la sienne. 

            Le racisme dont vous parlez est celui qui se passe dans les pays arabo-musulmans ou musulmans non arabes dans le silence de la « presse bien pensante ».

            En Egypte les Coptes ( chrétiens) sont persécutés et leurs lieux de prières souvent incendiés . sans parler des assassinats. 

            Au Pakistan , les chrétiens sont accusés de blasphème pour un oui ou un non, et immédiatement condamnés . Des petites filles sont violées et obligées au mariage. 

             En Algérie , le gouvernement FLN, pourchasse les migrants subsahariens et plus de 10 000 ont été expédiés hors du pays avec le consentement de la population. 
             
            Au Maroc , la ville de Tanger , était devenue une chasse aux africains , par la population. 

            Le vrai visage du racisme et de la haine sont donnés par les deux derniers prix Nobel de la Paix 2018. et appréciez pourquoi, 

            Le docteur congolais Denis Mukwege , gynécologue , qui sauve des milliers de femmes victimes de viols et de mauvais traitements par des Africains.

            Nadia Murad, cette femme courageuse , survivante des traitements criminels des arabo-musulmans de l’Etat islamique. 

            Le racisme , la haine de l’autre , les persécutions des minorités ethniques et religieuses se trouvent dans les pays arabo-musulmans et en Afrique. 
             


          • Giordano Bruno 7 octobre 07:37

            Il est surtout urgent que « la France » (macron n’est pas la France, Dieu merci !) reconnaisse les agressions dont elle est l’objet aujourd’hui plutôt que les agressions dont certains de ses dirigeants furent les auteurs jadis.


            • V_Parlier V_Parlier 8 octobre 14:50

              @Giordano Bruno
              Macron étant, après Hollande et Sarko, dans le « top 3 » des agresseurs qui nous font la morale. Mais comme ils ne sévissent pas sur un territoire colonial ils s’imaginent que ça ne compte pas, ils ne sont pas responsables. C’est de la faute au dirigeant du coin...


            • math math 7 octobre 09:13

              Macron par ses actes immodérés, fait acte de torture envers son peuple, alors l’entendre dire que la France est responsable de ces actes fait rire la planète !


              • colibri 7 octobre 10:20
                Pourquoi ne demandez-vous pas pendant que vous y êtes la repentance de l’Algérie pour les traite des esclaves Européens qui n’a pris fin qu’après la conquête de l’Algérie par la France ?

                Les razzias barbaresques ont enrichis tout le maghreb jusqu’en 1830 , et asservies de nombreux français qui étaient capturés et réduit en esclavage et torturés .

                Alors qui a commencé ?

                • OMAR 7 octobre 11:17
                  Omar9
                  .
                  @colibri
                  .
                  .
                  Et même ces femmes : Jacquotte Delahaye Anne Dieu-le-veut, Alvilda... ?
                  .
                  Ou cet évêque :  Wimund  ?
                  .
                  Ben, ce sont tous des pirates occidentaux, enfin quelques exemples !!!
                  .
                  Et déferrement des pirates algériens, leurs méfaits, crimes et barbaries ne se limitaient pas à la Méditerranée et à l’Atlantique.
                  Mais partout ailleurs dans les mers et océans du monde, et ce, depuis l’Antiquité. (.Denys le Phocéen ).
                  .
                  Alors, commencez par regarder votre propre bosse...

                • Cadoudal Cadoudal 7 octobre 12:50

                  @OMAR

                  La perte, par la régence d’Alger, de la Seconde guerre barbaresque contre les États-Unis en 1815, marquera les prémices du déclin de la traite à laquelle la conquête de l’Algérie par la France, à partir de 1830, mettra fin.

                  Mon vieux colon, avec ta mauvaise foi proverbiale tu voudrais comparer un système institutionnalisé de razzia esclavagiste avec les auto entrepreneurs européens de la piraterie qui ne eux ne réduisaient pas systématiquement les équipages en esclavage.

                  Monbars l’exterminateur, est un pirate du XVIIe siècle qui attaquait les bateaux espagnols afin de venger le peuple indien et les esclaves noirs.

                  Les meilleurs pirates esclavagistes au service des algériens étaient des renégats européens, les piètres marins algériens n’ayant pas les compétences requises.

                  Pour le système institutionnalisé de pillage de la CAF et des caisses de retraite, les algériens n’ont pas besoin de sous traitants, il est notoirement plus facile et bien moins risqué de faire la queue à la CAF en sortant du PMU que de s’attaquer à un navire en pleine mer, pour l’égorgement de vieux curés sans défense, pas besoin de sous traitants non plus, ça les algériens maitrisent parfaitement...


                • foufouille foufouille 7 octobre 13:26

                  @OMAR

                  qui a cessé en premier l’esclavage et qui l’a fait par la force ?
                  parles nous de la castration des esclaves ...........


                • OMAR 7 octobre 16:49
                  Omar9
                  .
                  @foufouille
                  .
                  Tu te comportes encore comme une parfaite esclavagiste, détenant le monopole des questions, orientant à ta manière le débat, et décidant du sujet à discuter.
                  .
                  J’aurai avec plaisir répondu à tes questions, si je suis certain qu’à ton tour tu répondes précisément et sans faux-fuyant à mes questions.
                  .
                  Mais connaissant ta fourberie et ta lâcheté, tu feras assurément le dos rond, comme je l’ai toujours constaté précédemment.
                  .
                  Alors, échanger avec toi, revient à pisser dans un violon....


                • Cadoudal Cadoudal 7 octobre 17:04

                  @OMAR

                  C’était quoi la question ?

                  « Comparé à la traite des Noirs organisée par les Européens, le trafic d’esclaves du monde musulman a démarré plus tôt, a duré plus longtemps et, ce qui est plus important, a touché un plus grand nombre d’esclaves », écrit en résumé l’économiste Paul Bairoch47.



                • foufouille foufouille 7 octobre 18:15

                  @OMAR

                  c’est surtout que ça te dérange de regarder la poutre dans ton oeil. le fait est que ce sont les blancs qui l’ont fait en premier et ton peuple uniquement par la force mais pas tous les pays muslim vu que ça existe encore. nos esclaves n’étaient pas castrés.


                • OMAR 8 octobre 10:32
                  Omar9.
                  .
                  @foufouille
                  .
                  Vous avez cette ignominie de créer un fléau, une horreur, une abjection, etc, sur un peuple ou la nature.
                  .
                  Vous vous complaisez à perpétuer vos barbares actes, et, quand vous êtes répus, ou il n’y a plus rien à massacrer, alors là vous vous retourner vers les peuples qui ont été vos victimes pour leur donner des leçons d’humanité.
                  .
                  Le concept de la colonisation, c’est vous qui l’avez créé.
                  Ainsi que ceux de l’esclavagisme, de l’antisémitisme, du racisme et du génocide des races et des peuple.
                  .
                  Si vous ne castrer pas vos esclaves, c’est juste pour qu’ils vous servent de chair à canon, de proies aux fauves et bouffons-gladiateurs dans les cirques, ou que vous les exterminer simplement, comme ce fut le cas en Amérique, en Australie et ailleurs.
                  .
                  Maintenant vous interdisez aux autres l’armement nucléaire, alors que c’est vous qui l’aviez utiliser sur des civiles.
                  .
                  Même les animaux et n’ont pas échapper à vos folies et crapuleries : massacre des baleines, des bébés phoques, déforestation à outrance de la terre, pollution des mers et du ciel, etc....
                  .
                  Va te cacher, va....

                • foufouille foufouille 8 octobre 11:42

                  @OMAR

                  la colonisation est bien plus vieille que ça puisque la chine, l’empire ottoman, les perses en -400 ..........
                  je dois en oublier.


                • mmbbb 8 octobre 16:45

                  @colibri c est Louis XIV qui ordonna d envoyer des salves de canon sur Alger afin d avertir les arabes que les razzias devaient s ’arrêter . Si il y a de nombreux fortins en Corse et si les Villages sont souvent bâtis a l intérieur des terres , c etaient pour se premunir des arabes venant semer la terreur . Braves et gentils arabes aussi pures que la rosée du matin perlant sur une rose


                • mmbbb 8 octobre 20:34

                  @OMAR il y a le retour du cholera en Algerie ce n ’est pas tres reluisant ! Ce professeur devrait deja s occuper des problemes aigus touchant son pays et venir discourir apres 


                • colibri 7 octobre 20:26

                  Et quand est ce que l’Algérie s’excusera auprès de la France pour l’exécution barbares des moines de Tibérine ? 


                  • OMAR 8 octobre 10:47
                    Omar9
                    .
                    @colibri
                    .
                    Très bonne question, qu’il faudrait cependant adresser plutôt à Mr. Laurent Fabius, qui trouve que ceux qui commettent ce genre de barbarie, font du bon boulot :

                  • V_Parlier V_Parlier 8 octobre 14:53

                    @OMAR
                    Pour cette fois j’aurais tendance à être d’accord (pour cette fois).


                  • Gambetta 8 octobre 09:02


                    Cher professeur

                    professeur de quoi , d’histoire ?

                    En tant que professeur vous vous devez une vérité qui ne soit pas à géométrie variable .

                    Votre réquisitoire anti colonisation est une contre vérité historique, mais laissons cela , parlons de votre article, la reconnaissance de la torture.

                    pourquoi passez vous sous silence les tortures du FLN qui n’ont rien à envier à celles de Daech envers les Européens mais aussi envers leurs frères.

                    merci de nous en parler un peu si cela ne vous est pas trop difficile, afin d’équilibrer aussi votre discours.



                    • OMAR 8 octobre 10:44
                      Omar9
                      .
                      @Gambetta
                      .
                      Dans ce sujet traité, il y a un colonisateur : la France, et un colonisé : l’Algérie.
                      .
                      Alors, s’il vous reste un ion d’intelligence et de sagacité, j’espère que vous n’allez pas commettre cette idiotie de mettre sur le même pied d’égalité une armée étrangère d’occupation usant de bombardement au napalm, de canons, de cuirassés, d’avions de combat, de chars qui massacre un peuple, les algériens, et des patriotes qui au nom de la liberté de leur pays, résistent et se défendent contre cet affreux occupants avec des moyens les plus rudimentaires...
                      .
                      C’est ce qu’on pratiquement fait des patriotes français contre les hordes barbares nazies...
                      .
                      Commencez par admettre cette fondamentale Vérité, puis, nous vous en faites surtout pas, il y aura un débat des plus fructueux où tout sera étalé.
                      Et des deux cotés....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès