• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France insoumise ! .. La France insoumise .. Mon cul ..

La France insoumise ! .. La France insoumise .. Mon cul ..

La France insoumise mon cul, dirait Zazie chez Metro. Votre France insoumise, Mélenchon, elle est sacrément soumise plutôt, sacrément docile, aux ordres, conventionnelle, dans le tuyau. Et vous faites rien pour que ça change. Je lisais chez vous : « priorité au « pouvoir d’achat », faut pousser les Français à consommer plus ».. ça commence bien, dites ! .. pour la culture de l’insoumission !

 

Pourtant, il n’y a que vous, bourreau des cœurs, il n’y a que Dieu et vous qui pouvez. Vous la désignez bien, vous la voulez « insoumise » notre France .. Alors faites ce qu’il faut, Nom de Dieu, ne vous contentez pas de blablater comme les autres :

Guillemets : 

  • Nous nous engageons à vos cotés pour vous représenter …
  • C’est notre responsabilité de proposer une vraie alternance dans la clarté …
  • Nous voulons une nouvelle majorité pour la France
  • Retrouver notre esprit de conquête pour bâtir une France nouvelle"
  • ..
  • ..

Fermer les guillemets, tout à l'avenant, mille et mille pages des mêmes salades avariées, mille et mille pages de verbe creux et ressassé, rabâché, mes chers compatriotes, mes chers concitoyens, nous voulons rassembler, au nom des valeurs de la république, pour une démocratie renouvelée .. et tchi et tcha

On croirait entendre parler la Marjolaine Lebarbier de la « Parade des clandestins adultères, adultères et adultères » de Philippe Muray !

 

 

Non Mélenchon, non ! 

Que les autres candidats en soyent là, eux, cela ne nous étonne pas, mais vous Mélenchon, un Parengon de vertu politique ! Un vrai leader d’opinion ! Un sapiteur de la première heure ! 

Non ! non ! non ! pas ça ! .. pas ça ..

Voulez-vous que je vous dise ?

Proprol, il mérite bien mieux que cela – je vous invite à mesurer les cataclysmes qu’il a traversé, proprol, cul-par-dessus-tête dans le sillage fuligineux des inventions diaboliques des capitalistes suceurs de sang et testructeurs, massacreurs de peuples et de planète, depuis vingt poignées de décennies .. Je vous invite à prendre acte de l’évolution, de l’inversion savamment opérée du concept de prolétaire depuis sa formulation par quelques rêveurs bourgeois en mal de rupture de société.

Il s'en ait vu, Proprol, depuis qu'il est né, suite au lumières. Il en a traversé des tempêtes, mais il est resté debout, dompté et sonné, mais debout, avec encore quelques capacités pour secouer son joug.

 

Pour faire court, aujourd’hui, les capitalistes ont fait de l’ennemi nécessaire d’hier un allié, un « partenaire », un ami, un dhimmi, un soumis : Toutes les « valeurs » de la vision capitaliste des choses, traduites en montagnes d’avantages sonnants et trébuchants pour les puissants – amoncellement d’argent, de ferrailles rutilantes inutiles et coûteuses-tueuses-pollueuses, obscène farniente, absurdes voyages sans fin au bout du monde, Sainte-Lololulu, Saint-Kokopipi, spectacle-putes-et-wisky – tout cela, maintenant, proprol le soumis, il le veut lui aussi, en même temps que l'exploiteur sans morale. Au moins en petite partie, les miettes, son dû. Il veut qu'on lui promette, qu'on lui assure .. La moindre idée de décroissance l'épouvante, pourrait le priver ..

 

Ainsi et par exemple, Mélenchon, vous aussi, vous n'êtes pas très loin des hallucinations de la cohorte zombifiée des adorateurs endormis du petit joueur de flûte magicien qui, après nous avoir – à voir ! – débarassé des rats et des plaies, nous emmènera, en chantant, au gouffre béant qui est sous nos pieds.

« Pour que demain nous soyons mieux que maintenant » ! 

Qui peut y croire ? Qui, consacrant quelques instants de lucidité à l’analyse rapide de l’état global des choses, ne verrait pas qu’il n’y a que deux issues maintenant, deux seulement :

L’ensemble du système court à sa perte et s’effondre de lui-même, en fonction des lois d’entropie les plus simplifiées de l'univers. La chute et/ou la métamorphose étant l’inévitable conséquence de l’Hubris et de l’inconscience de l’époque.

Ou, deuxième hypothèse, quelques hommes réveillés et écoutés anticipent et accèlèrent, pour tenter de le maîtriser au mieux, le phénomène décrit ci-dessus.

 

Soyez-en Mélenchon, soyons-en, cherchons-la vraiment la voie de l’insoumission, assurons-en l’avènement.

 

Voulez-vous que je vous dise ?

Proposez à proprol de relayer et de mettre en œuvre une demi-douzaine de petites mesures gadgets, toutes simplettes, aussi amusantes que des spinner fidgets qui ont envahi la planète en un clin d’œil et dont plus un enfant ne saurait se passer pour jouer .. Le plus docile des moutons a toujours gardé en son for intérieur le goût des coups de tête et des galipettes .. Proprol aussi, c'est ça qu'est chouette malgré tout.

La première de ces mesurettes, qui pourrait se répandre aussi vite et aussi loin que le culte – largement falsifié – pour le "bio", est de nature à sidérer le système comme par un coup de pancrace :

Je n’achète plus rien, je n’achète plus jamais un seul produit porté par l’industrie de la réclame, quelle que soit la forme de cette réclame, spectron, boites-à-lettres, journaux, papiers, Internet, réseaux dits "sociaux" .. Plus rien ! Nada .. Nothing, nietchevo, niets .. 

Le système de la réclame se dégonfle en un rien de temps, conséquence : 

  • Proprol, vous, moi, les insoumis, les espiègles, on rigole, David contre Goliath
  • Proprol, vous, moi, les insoumis, les espiègles, on a joué un bon tour
  • Proprol, vous, moi, les insoumis, les espiègles, on achète moins, on commence doucement à dégorger
  • On dépense moins, on augmente notre pouvoir d'achat par le dessous en quelques-sortes
  • Proprol, vous, moi, les insoumis, les espiègles, on entre en décroissance sans effort, volontaires
  • La planète nous remercie, les enfants les chats et les oiseaux aussi
  • On inaugure une pratique ou l'éthique rejoint l'esthétique, ça c'est chic !

Vade Retro Reclamas ! Premier et absolu commandement du nouveau demi-décalogue ! Dés qu’un produit, quel q’u’il soit m’est présenté dans les bras de dame maquerelle réclame, je n’en veux plus. Plus du tout, quels que soit ses prétendus atouts.

Alors ? on essaye ? On les fuit les produits issus de l'industrie de la réclame ? juste pour commencer ..

Il est là le premier vrai mot d'ordre que nous ayons à lancer, l'observation d'un premier commandement à "populariser" .. Pas besoin de "réseaux sociaux", de "plans media" .. téléphone arabe suffira.

Après, les autres commandements suivront : fin de la toute-puissance du spectron - la télévisie - , fin des industries du spectacle, du "sport"-spectacle surtout, retour à des modes d'alimentation délicieuse et frugale, sans viande ou presque, naturellement, destitution des rôles quasi-divins des ferrailles, de l'industrie du "tourisme", de l'inutile et de la pacotille .. Retour à la lecture, aux enfants, au chat, au jardin, aux balades en forêt, à la poésie, au coeur léger, à l'esprit, désencombré .. Pour la lecture, on a le choix, de Platon à Muray, de Villon à Rimbaud, de Marlow à Debord, de Illich à Ted .. mille autres

Vous avez encore un peu de temps, Jean-Luc, mais de grâce commencez sans tarder et simplement par la décapitation de l'industrie de la réclame. Vous risquez rien. Somme toute, vous ne ferez qu'anticiper, voir accélérer une tendance déja dessinée .. publicis à déjà perdu 530 millions.

Une paille me direz-vous, vu que ces pertes n'entament pas l'optimisme des patrons et des actionnaires qui se se sont largement augmentés, rémunérations des actions et salaires.

Une paille certes, mais un signe.

Vous me permettez de vous appeler Jean-Luc ? 

Mais je continuerai à vous vouvoyer, pas comme cette gougnafiasse de Dany le Bouge que vous avez si bien renvoyée dans ses cordes en son temps.

Montagnais Juin 2017

 

 

 

Citations graphiques

https://en.wikipedia.org/wiki/Sheep

Wikipedia

Gorce


Moyenne des avis sur cet article :  2.94/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    


  • Lengage Lengage 9 juin 15:22

    Bien ! Faudrait aussi parler de l’autre France soumise qui s’en va voter pour Macron pour faire barrage à le bête immonde. Les cons !

    Retrouvez toutes les infos complotistes sur le Portail engagé contre le nouvel ordre mondial


    • Montagnais Montagnais 9 juin 15:51

      @Lengage


      Merci pour votre passage ..

      Moi, vous avez remarqué, mes aspirations c’est la disparition de l’industrie de la réclame, de la toute puissance du spectron .. l’avènement du carfree, de la décroissance entre autre ..

      Je recommande Muray, Illich, Thoreau, Debord, Ellul, Acardo ..

      Bien intéressant vos compilations

      Mais attention aux прово’s ! Ne nous éloignons pas du sujet

      Effectivement, Macron .. tout le monde sait .. ça a pas empêché 

      NB : faudra penser à renouveler vos noms de domaine dans 10 jours

      NB2 : vous pensez quoi d’Illich ?

      NB3 : Vous croyez que Jean-Luc peut aller jusque-là ?

    • Claude Simon Gandalf 9 juin 17:21

      @Montagnais


      Ne vous inquiétez pas pour la décroissance,
      la concurrence libre et non faussée entre esclaves et salariés, entre systèmes sociaux, fiscaux, environnementaux, issu de la mondialisation, s’en charge.

      Au moins, les activités de pillage (or du Mali, pétrole en Lybie il fut un temps, taxes et endettement d’état) restent des valeurs solides.

    • Montagnais Montagnais 9 juin 19:28

      @Gandalf

      Yol .. vous avez raison

      Bien aimé votre définition de l’Américain .. en suivant vos traces sur Ruine ou décroissance

      Bien cordialement

    • Ouallonsnous ? 9 juin 19:45

      @Montagnais

      L’avez vous seulement lu le programme « l’Avenir en commun », vous n’auriez pas écrit cela !


    • Claude Simon Gandalf 9 juin 21:09

      @Montagnais


      « Bien aimé votre définition de l’Américain »
      Pour le pèze, le PS avait une tite variante : Je vends des armes à des « rebelles modérés » à la solde et sur le solde des même faux-billets.

      Ok pour l’antipub, dans l’alimentaire, c’est souvent pour vendre des saloperies.
      Mais désolé, l’écologie, c’est cher. Ex, le bio, le durable, la biodynamie.

      Ils sont plus demandeurs en main d’oeuvre (j’ai donc proposé un modèle monétaire qui sort le salaire de base du coût du produit et mette fin à la concurrence par le bas de la mondialisation) afin de le rendre compétitif face au modèle productiviste limitant la main d’oeuvre.

      A priori, la dégradation des espaces naturels ou communs, si le mal est fait, cela peut être monétisé pour les réhabiliter ou de faire appel à la recherche.

      Bref, tout ces nouveaux défis ne peuvent passer par l’oppression, car la décroissance forcée à laquelle on assisterait (que j’ai relevé avec ironie) risque de faire augmenter la délinquance, transformant l’échange économique en pillage.


      Ce que je reproche à Mélenchon, c’est que seule la France payerait les frais de la limitation des ressources. Avant qu’il trouve un accord mondial ou européen, bref, autant en rigoler d’avance.

      La fusion froide nous a démontré que certaines d’entre elles pouvaient être transformées en d’autres (par ex, Rossi : Nickel->Cuivre), ou surnuméraire en électricité (interaction d’échange).

      Il existe des modèles agricoles très sains plus productifs que l’agriculture industrielle. D’ailleurs, le productivisme agricole, poussé par les banques, en terme nutritifs, semble ne vouloir rien dire (sauf en gluten pour les céréales, perte de nutriments pour les fruits, etc). 

      La question de la limitation des ressources vole, de çi de là, en éclat. Evidemment, le spectre est bien plus large et ne peut être résumé à deux lignes sur Avox.

      Je reste d’avis que la croissance, ou le progrès ne doivent pas altérer la santé publique,

      Mais évidemment, je ne cautionne pas la croissance abusive, faite de vices dans la conception (obsolescence programmée) ou dans la procédure (je vous donne sciemment tel médicament créant un déséquilibre, donc il vous en faut un autre).

      Bush : « Soit vous êtes avec nous, soit vous êtes contre nous »
      Montagnais : « Ruine ou décroissance »
      Non, c’est plus compliqué que cela. Et des préoccupations écologiques peuvent être vecteurs de croissance fulgurante, dans certains secteurs (agriculture, cosmétique, énergie, recyclage, transport, etc). Une des grandes motivations d’Internet était de préserver les forêts par ex.

      En langage économique, croissance signifie espoir.

      Du reste, j’apprécie l’allégorie d’un certain mode de vie rustique, que je partage.


    • Claude Simon Gandalf 9 juin 21:19

      @Montagnais


      Il me semble que les nouveaux moyens de communication sont également un bon allié pour contourner les vices de croissance. Car l’accès à une meilleure information permet de faire des choix économiques plus judicieux.
      Bref, il s’agit en fait d’optimiser la croissance de l’utilité, plutôt que la croissance elle-même.

    • Montagnais Montagnais 9 juin 22:19

      @Ouallonsnous ?


      Mea Culpa .. Maximo ?

    • gogoRat gogoRat 10 juin 14:15

       Qui n’a encore pas compris que le fin du fin de la mise au pas généralisée c’est d’arriver à conformiser jusqu’à l’anti-conformisme. Juste selon le modèle bien verrouillé de l’Art ConTantPorRin ! ( qui fait que les plus en vue des mieux Qultvés de la planète se pâment avant tout devant des M..... ou Cloaca sous prétexte d’un art de la contestation de la société de con-sommation !)

       C’est ainsi que, pour contrer le conformisme des Partis (brigues), les Français viennent d’inventer l’anti-conformisme du part unique !
       Alors que dire d’un appel à contrer ce conformisme simplificisé par la réinvention d’une fausse opposition entre deux clans, plus conformes à la mascarade bien connue ?
      ------

      « Tout d’abord : c’est quoi, le travail ?
       Il y a deux sortes de travail :
      premièrement,déplacer de la matière sur ou près de la surface de la terre ;
      deuxièmement, demander à d’autres personnes de le faire.
       
       La première sorte est désagréable et mal payée ;
      la seconde est agréable et hautement payée.
       
       La deuxième sorte de travail est susceptible d’extensions infinies :
       il y a non seulement ceux qui donnent des ordres,
       mais aussi ceux qui donnent des conseils quant à ce que l’on devrait donner comme ordres.
       
       D’habitude deux sortes opposées de conseils sont donnés simultanément [
      ’en même temps’ ] par deux organisations humaines différentes ;
       c’est ce qu’on appelle la politique.
      La compétence exigée pour cette sorte de travail n’est pas la connaissance des sujets à propos desquels on donne le conseil, mais la connaissance de l’art rhétorique persuasif et de l’écriture, c’est-à-dire de la publicité. »

       cf ’éloge de l’otium’ par B. Russell


       


    • Jeekes Jeekes 9 juin 16:00

      « vous Mélenchon, un Parengon de vertu politique »
       
      Heu...
      Justement, j’ai comme un gros doute, là...

      Bon, d’accord, ça décharge pas la brouette des autres pourris jusqu’à l’os.
      Mais merluche, moi qui ai tendance à croire en la morpho-psychologie, à voir sa tronche de faux-cul, j’ai tout sauf envie de lui faire confiance...
       


      • Alren Alren 9 juin 16:44

        @Jeekes

        moi qui ai tendance à croire en la morpho-psychologie

        Cette théorie du XIXe siècle a été démontée dès le siècle suivant. Vous auriez dû vous apercevoir avec l’expérience qu’elle n’a pas plus de fondement scientifique que l’astrologie.

        De toute façon, j’aimerais bien savoir en quoi le porte-parole de la FI a une « tronche de faux-cul », lui et aucun autre politicien ou politicienne.

        Il serait plus honnête de votre part de dire que vous ne partagez pas ses idées et que vous préférez celles du FN.
        Mais il faudrait avoir des arguments autres que la haine de l’immigré ...


      • oncle archibald 9 juin 16:45

        @Jeekes : OUI !!!

        J’ose pas y croire vraiment mais j’espère de tout cœur, qu’il se prenne une gamelle à Marseille. Mon espoir que l’autre pourri le Mennucci (avouez que question morpho-psychologie il n’est pas mal non plus), soit plus pourri que lui et réussisse à acheter les quelques voix de nervis qu’il faut pour le faire perde.

        De peu, c’est encore pire que de prendre une grosse casquette ... Allez acheter quelques dizaines ou quelques centaines de voix à Marseille ça doit être possible non ?

        Qu’il cesse enfin de nous prendre pour des cons Môôôsieur Melenchon, de nous appeler « les gens », de nous appeler « le peuple ». Pourquoi pas « mes gens » et « mon peuple » pendant qu’il y est ? Roitelet qui traine ses savates en politique depuis 40 ans, qui voudrait qu’on le croit puceau et qu’enfin, oui enfin, que pour couronner sa belle carrière on lui saute au cou.


      • Jeekes Jeekes 9 juin 17:15

        @Alren
         
        Voyez-vous, j’ai ma propre version du logiciel.
        Et le mien se révèle fiable, à ce jour il ne m’a (quasiment) jamais trompé.
        Appelez ça du feeling ou du blair, ou du pif, comme vous voudrez.
         

        Pour vous rassurer, ce n’est pas que je n’aime pas les idées du pied-noir à la veste Mao étriquée du siècle dernier (enfin pas toutes quand même. Ce n’est pas non plus que j’adhère au discours FN puisque, je l’ai déjà dit souvent, je considère que TOUS les politiciens sont des menteurs, des profiteurs, en un mot des pourris), non ce qui me gène chez ce baratineur de foire, c’est que je suis blond aux yeux bleus, ma femme, un de mes fils et mon petit fils aussi.
         

        Et je m’en voudrais tellement de le mettre « mal à l’aise »...
         
         smiley
         

         


      • Sparker Sparker 9 juin 18:09

        @oncle archibald
        Arrivé à ce point de haine, je serais vous je me consulterais pour voir si je vais bien...


      • Laulau Laulau 9 juin 18:39

        @oncle archibald
        Mais ma parole, vous l’aimez trop Mélenchon. Tant de fiel ne peut provenir que d’un amour déçu.
        Mais non je blague, en fait vous faites votre petit boulot pour notre petit président et peut-être touchez vous une petite rétribution.
        Que c’est petit.


      • Montagnais Montagnais 9 juin 19:30

        @Jeekes


        Mélenchon échappe pas aux glissades de pensées, un peu comme Macron et ses Kwassa

      • oncle archibald 9 juin 23:20

        @Laulau

        Bien plus simple que ça. Juste je ne supporte pas les faux culs. 

        Un mec qui n’a bouffé que de l’argent public en qualité d’élu depuis qu’il est adulte et qui n’a rêvé que de se voir assis sur le trône, calife à la place du calife, et qui en fin de carrière voit qu’il a raté son coup et qu’il n’est qu’un petit charcutier de la politique comme un autre mais qui a envie qu’on pense autre chose de LUI, le seul, le beau le magnifique Melenchon, ben ..... Ca me donne envie de gerber, tout simplement.

      • oncle archibald 9 juin 23:30

        @Montagnais

        Melenchon n’aime et n’a jamais aimé que LUI. LUI qui prétend incarner « le peuple » et « les gens » et qui n’est même pas foutu de tirer les conclusions de l’élection présidentielle ou « le peuple » et « les gens » lui ont dit tu n’est ni le premier, ni le second, ni le troisième, juste le quatrième .... C’est pas terrible .... va te recoucher.

      • Et hop ! Et hop ! 10 juin 01:38

        @oncle archibald : 


        Mélenchon lutte d’abord et surtout contre le fascisme, le retour de la bête immonde des années 1930.

      • marmor 10 juin 10:25
        @Et hop !
        ha ah ah aha ah ah ! y en a des cons !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • capobianco 10 juin 14:17

        @oncle archibald
         « Ca me donne envie de gerber, tout simplement. »

        Il me semble que c’est ce que vous faites, rien d’autre dans propos. Cela se manifeste généralement après une immense trouille............


      • oncle archibald 10 juin 17:54

        @capobianco : trouille d’un mec qui encense les frères Castro ? Non, je suis certain que les français ne sont pas assez cons pour se choisir un dirigeant pareil, pas plus que la blonde d’Henin Beaumont.

        Vous verrez le 18 au soir que c’est fini, le vieux fonds de commerce droite-gauche qui les a nourris à tous pendant des décennies sans qu’ils aient rien à faire, juste feindre de se haïr, va fermer. Ne craignez rien pour eux leurs arrières sont assurés.

        Moi ce qui me fait gerber, à part l’hypocrisie de Monsieur Melenchon, c’est de retrouver ma vieille chatte qui s’était planquée pour mourir dans un recoin du jardin, morte depuis une semaine, le ventre distendu et ondulant par la force de milliers d’asticots en train de la bouffer. Berk !


      • Alren Alren 9 juin 16:38

        La France insoumise et ses électeurs ce sont des millions de personnes toutes différentes avec des différences d’attente d’un gouvernement FI même si un noyau commun, très important, reposant sur le programme l’Avenir en commun les réunit.

        Votre point de vue quant à la décroissance drastique, plus représenté, certes, à la FI qu’ailleurs, est minoritaire actuellement dans l’électorat.

        Il est difficile de demander à des gens qui vivent dans la précarité de renoncer à acquérir des biens qui font le confort des autres, ils le voient bien.

        Il ne sera possible de limiter la consommation que si les niveaux de vie sont uniformisés. Or cela est utopique à atteindre par la voie non violente des urnes, les classes sociales qui ne sont pas tout en bas de l’échelle s’y opposeront.

        Tout ce qu’on peut obtenir, c’est taxer les produits destinés à ne pas être durables ou pénaliser les gaspillages comme le gaspillage énergétique et la pollution des voyages en avion au bout du monde pour des vacances souvent décevantes.

        Mais vous vous heurterez à tous les travailleurs de l’aviation et leurs patrons, sans compter les touristes frustrés et il sera difficile de résister à leur pression.


        • Montagnais Montagnais 9 juin 19:17

          @Alren


          Certes .. Mais alors, ça ira droit dans le mur. Game over, y’en a pu pour longtemps (à l’échelle de l’histoire s’entend)

          Bon, malgré tout, il pourrait y avoir une prise de conscience, une toute petite rigolote ..

          « J’achète plus rien qui vient de l’industrie de la réclame ! »

          .. ça pourrait rassembler du monde ..

        • François Vesin François Vesin 9 juin 22:31

          @Alren
          En résumé,

          chaque étant porteuse de son contraire, 
          nous les insoumis
          quand on entend ce qu’on entend
          et qu’on voit ce qu’on voit
          on se demande comment
          on peut penser ce qu’on pense !!!

        • François Vesin François Vesin 9 juin 22:41

          @François Vesin

          désolé, il manque un mot

          Chaque idée étant porteuse...etc...

        • HELIOS HELIOS 10 juin 02:41

          @Alren


          ... vouloir plus de pouvoir d’achat, ce n’est pas pour « plus » consommer, mais pour « mieux » consommer.

          Il faut bien bouffer, non ? entre du poulet aux hormones a 2 euros le kilo, il vaut mieux des poulets de basse cour a 7 euros le même kilo ! ... pour cela, il faut plus de pouvoir d’achat.

          Quand au gaspillage, avant de taxer les produit qui ne sont pas durables, il faudrait commencer par ne pas jeter ceux qui fonctionnent encore, et même aller jusqu’a les réparer, ou les faire evoluer pour ne pas jeter ou reconstruire.



        • Montagnais Montagnais 10 juin 04:35

          @François Vesin


          «  aux législatives prochaines
          une nouvelle gueule de bois
          et cinq ans de soumission »

          .. pour les insoumis

          Aussi ! 


        • capobianco 10 juin 06:47

          @Montagnais
          Vous me faites penser à un certain « shafford » . Je me trompe ?


        • capobianco 10 juin 07:00

          @Montagnais
          « une prise de conscience » .... De qui parlez vous ? De ceux qui ont les moyens de surconsommer sans doute mais pas les 9 millions sous le seuil de pauvreté. A part pourrir JLM votre discours ne mène nulle part, mais n’est-ce pas là votre volonté. Il suffit de voir les « arguments » de ceux qui vous suivent, çà fait rêver............ 


        • Montagnais Montagnais 10 juin 09:06

          @capobianco


          Non, non ..

          Effectivement, Rocla avait pété un plomb

          Quant « à pourrir JLM », Diable ! je n’en ai ni le pouvoir ni l’intention

          JLM est assez roué dans ces élections ! ! 

          Mais je persiste à penser tout simplement que « La France Insoumise » doit quelque peu sortir de ses gonds, ne pas nourrir que des idées et des actions pro-élections ..


        • capobianco 10 juin 14:34

          @Montagnais
          J’ avoue ne pas comprendre votre pensée, peut-être du fait que nous ne vivons pas les mêmes choses. Moi la pub m’indiffère puisque elle s’adresse avant tout à ceux qui ont les moyens de surconsommer, voiture, banques, assurances, smartphones.....

          Pourquoi vous en prendre à JLM qui avec la FI défend les millions de pauvres de notre « si beau pays » ? La FI ne nourrit que la possibilité de changer les priorités des actions et des choix, les élections sont, aujourd’hui, la seule option pour cela, vous voyez autre chose ? 


        • chantecler chantecler 9 juin 17:45

          Mélenchon : l’enflure !
          Montagnais : le Génie : demandez son programme pour 2027 !


          • Montagnais Montagnais 9 juin 19:32

            @chantecler

            Chui assez d’accord .. au moins pour moitié

          • Sparker Sparker 9 juin 18:07

            Mouais, encore quelqu’un qui sait quoi qu’on doit faire....
            Faut se sortir les doigts du nombril, mon bon.
            D’ailleurs la critique du « publiscisme » fait partie du discours de la FI.


            • Laulau Laulau 9 juin 18:33

              Mais rassurez vous cher auteur, grâce à Macron, les pauvres vont consommer moins, beaucoup moins.


              • François Vesin François Vesin 9 juin 22:37

                @Laulau
                ce que les pauvres consomment

                n’a aucun intérêt
                pour autant qu’on ait
                la garantie
                que l’on fait
                de la marge et que le produit
                rapporte à l’actionnaire...
                nos supermarchés
                sont et seront toujours
                moins chers...
                sauf si les pauvres accèdent
                à l’éducation et
                qu’ils découvrent
                la vérité...
                c’est pas demain la veille !!!

              • Montagnais Montagnais 10 juin 04:22

                @Laulau

                Avec Mélenchon les riches payeront ..comme les pauvres avec Macron

              • petit gibus 9 juin 19:59
                Le refus de« l’industrie de la réclame »
                C’est un très chouette programme auquel j’adhère à fond
                Prob ,
                quel score tu comptes faire aujourd’hui
                en le plaçant en tête des priorités ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès