• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France qui gagne

La France qui gagne

« La victoire d’une grande cause ne se mesure pas seulement en atteignant le but final. C’est déjà un triomphe de se montrer à la hauteur de ses attentes au cours de sa vie. » (Nelson Mandela, 21 août 1989).

_yartiFootball2018B04

L’équipe de France de football a remporté la coupe du monde de football le dimanche 15 juillet 2018 à Moscou. C’est la seconde fois qu’une telle victoire a été obtenue dans cette compétition, après le 12 juillet 1998. Vu le degré d’attente, de passion et d’intérêt populaire, cette victoire est avant tout une belle victoire et il n’y a qu’en France que certains ne veuillent pas la goûter à sa juste saveur. Les défaitistes, les snobinards, les rabat-joie, les pinailleurs, les aigris, etc. feraient mieux de s’isoler chez eux au lieu d’exprimer leur bile car ils devraient se rassurer, la France qui perd pourrait reprendre le dessus dans quelques semaines.

Dès le lendemain de la victoire, c’était la liesse aux Champs-Élysées lors du retour des guerriers reçus, en grandes pompes mais avec une grande décontraction, au Palais de l’Élysée par le Président de la République Emmanuel Macron. Évidemment qu’Emmanuel Macron n’y est pour rien sinon en participant, comme des dizaines de millions de Français, au soutien moral des joueurs français.

La France qui a gagné le Mondial de football n’est donc pas la France d’Emmanuel Macron, mais elle illustre très bien ce que le Président Emmanuel Macron voudrait promouvoir comme France. La France de la compétition. Notons que la réception à l’Élysée le 16 juillet 2018 aurait été maintenue même en cas de défaite à la finale, car atteindre la finale relevait déjà de l’exploit qu’il convenait de toute façon de saluer. Une France qui ose et une France qui croit en elle-même.

_yartiFootball2018B01

Plusieurs leçons à tirer de cette victoire au-delà de la compétition sportive en elle-même et des manifestations de patriotisme spontanées plus ou moins bien placées. Il n’y a pas de victoire sans compétition, c’est-à-dire, dans la langue française, sans concurrence.

La compétition est un risque, celui de perdre. En fait, ce qu’Emmanuel Macron voudrait, ce n’est pas une France qui gagne (la victoire est un aboutissement, une finalité), mais d’abord une France qui veut gagner, c’est-à-dire, qui se donne les moyens mentaux, matériels, financiers et juridiques de vouloir gagner, ce sont les moyens de la victoire, entrer en compétition. Et quelle plus grande compétition que la globalisation qui n’a été voulue par personne mais qui est là, existe, et à laquelle il faut réagir ?

Une France qui entre en compétition, c’est une France du risque. La culture du risque est peu familière en France parce que le perfectionnisme y règne. On veut un beau tableau d’honneur, rien que des victoires. Et pour éviter les échecs, on ne concourt pas. Et pourtant, l’erreur est pédagogique. Un vieux latiniste m’avait appris ceci : c’est par l’erreur qu’on se forge les défenses pour être plus fort. Sans petits échecs, les gros échecs sont plus durs à encaisser et surtout, plus difficilement évitables.

On ne peut pas encourager les citoyens à prendre des risques dans leur vie, et donc, disons-le clairement, à créer leurs entreprises, car je me situe ici sur le plan économique, et ne pas saluer ce risque. Or, dans une compétition, tout le monde ne gagne pas. Paradoxalement, l’échec aussi doit pouvoir être salué et reconnu. Pas comme une infamie perpétuelle qui a jeté la honte sur des familles entières, mais au contraire comme une expérience, mal aboutie mais qui valait le coup, malgré tout, d’être tentée, d’être vécue.

C’est évidemment là que je reviens avec le sport, et si l’équipe de France de football a gagné, c’est sans doute grâce à son management très efficace.

Il y a d’abord le triptyque classique et néanmoins indispensable : le talent (sans talent, sans terrain initial propice, c’est difficile de gagner, d’être un champion), l’effort, c’est-à-dire le travail, la préparation (là, c’est le problème des personnes talentueuses : sans effort, leur talent est gâché, est mis en jachère, il faut au contraire faire fructifier le talent par l’effort), et enfin, eh oui, c’est valable dans tous les domaines, la chance, c’est-à-dire, les circonstances, bonnes ou mauvaises (elles peuvent être dans un sujet au baccalauréat, dans l’existence d’un business angel qui croit fermement à un projet d’innovation, dans l’amour pour une femme qui a encore le cœur libre, dans les difficultés des concurrents les plus redoutables, etc.).

Réduire une victoire à seulement de la chance est donc complètement stupide. La chance ne suffit pas même si elle fait partie des conditions nécessaires : elle n’est pas suffisante car il y a, au-delà du talent et de l’effort, un impératif absolu face à une occasion chanceuse : c’est l’intelligence de savoir la saisir, ce qui n’est pas forcément donné à tout le monde.

Je donne un double exemple dans l’histoire politique récente de la France, avec Lionel Jospin (période de la première victoire française au Mondial de football). En mars 1993, ce fut la bérézina pour les socialistes aux élections législatives. Lionel Jospin, ex-ministre et ex-chef du PS, fut lui-même battu dans sa circonscription près de Toulouse. Découragé, il décida d’abandonner la vie politique et de redevenir diplomate, comme il l’était en sortant de l’ENA. Il demanda à son ministre de tutelle, Alain Juppé, nouvellement nommé au Quai d’Orsay, un poste d’ambassadeur prestigieux (Berlin, je crois). Alain Juppé (qui s’en mordit les doigts par la suite) refusa. En 1995, l’absence de présidentiable socialiste évident (Michel Rocard sur le tapis par Bernard Tapie en juin 1994, et Laurent Fabius bloqué par l’affaire du sang contaminé) lui a ouvert un boulevard et il a su saisir sa chance. Doublement puisque, au premier tour de l’élection présidentielle de 1995, dominé par la rivalité entre Édouard Balladur et Jacques Chirac, il sortit premier, et, deux ans plus tard, il se retrouva Premier Ministre de la cohabitation la plus longue de la Cinquième République, dirigeant le gouvernement le plus long de la République (presque cinq ans). Malheureusement pour lui, une fois au pouvoir, il n’a pas su saisir sa chance d’être un sortant et a cru que son élection à l’Élysée ne serait qu’une formalité face à un Président vieillissant dont il n’a pas su évaluer correctement le potentiel restant, aveuglé par des sondages flatteurs. Dans cet exemple, le talent peut être confondu avec la compétence et l’intelligence, et le travail par à la fois la manière de gouverner et la manière de communiquer. La chance est loin d’être suffisante, évidemment.

Et ce triptyque n’est pas non plus suffisant pour pouvoir être le champion des champions. Il y a un parallélisme évident entre une équipe de sport collectif et un pays entier, une nation entière, car ce qui est valable pour une compétition de sport individuel ne l’est pas quand le collectif est là. En effet, il faut deux autres qualités pour être capable de gagner, deux qualités nécessaires mais, là non plus, pas forcément suffisantes : la passion et l’esprit d’équipe.

_yartiFootball2018B02

La passion, c’est la foi en sa valeur, la confiance qu’on va gagner (c’est valable aussi pour les compétitions de sport individuel). La France, à cet égard (je parle du pays, pas du football), est largement en deçà de toutes les autres nations de ce point de vue : jamais un pays n’est composé d’autant de prophètes du défaitisme, d’apôtres du déclinisme, de gourous de la défiance, que la France. Croire en ses valeurs, croire en son potentiel, croire en sa puissance, ce n’est pas faire du bluff, c’est simplement activer le moteur de la réussite : si l’on ne croyait pas qu’on va gagner, les autres le croiraient encore moins. Qui les autres ? Les supporteurs, les clients, les électeurs, etc.

Le patriotisme aussi fait partie de cette passion et confiance en soi. Avez-vous vu beaucoup de voitures françaises en Allemagne ? aux États-Unis ? et combien de voitures allemandes en France ?

Pourtant, la France est l’une des premières nations scientifiques et technologiques. Le "on a gagné" du football pourrait se conjuguer par "on est un pays de science et de culture". Il suffit de regarder le classement par pays des Prix Nobel de physique, de chimie, de médecine, et pour la culture plus généralement, de Littérature (sans compter ceux qui l’ont refusé par orgueil suprême). Il suffit de regarder les succès technologiques comme Ariane, le Rafale, l’Airbus, le Concorde, le génie nucléaire, le TGV, la puce électronique, etc. (j’en oublie beaucoup).

Croire en nous, croire aux forces de notre pays, cela nécessite un état d’esprit, cela nécessite une éducation, une formation aussi, à défaut d’information. Savoir par exemple que la France est l’un des pays européens les plus attractifs pour les investisseurs étrangers. Ce n’est pas un hasard (on n’investit jamais quand on n’y croit pas). Avec des circonstances favorables pour la France (la chance !), à savoir le Brexit, qui va isoler économiquement Londres.

Mais là encore, la passion et la foi ne suffisent pas à la victoire. Il faut l’esprit d’équipe. En clair, le contraire du village gaulois ! C’est sans doute cet esprit d’équipe qui a fait la différence parmi les autres équipes ultraperformantes. Être soudé dans la compétition. Tous pour un et un pour tous.

_yartiFootball2018B03

Je vais ici donner un petit exemple intéressant. Depuis plus d'une vingtaine d’années, il existe ce qu’on appelle des "doctoriales" qui sont une semaine de rencontres entre doctorants en fin de thèse dans un cadre particulier (plutôt agréable) rassemblés autour d’un projet commun, principalement économique. Les doctorants sont des chercheurs et sont donc des spécialistes techniques à haute valeur ajoutée mais savent-ils vendre leur savoir-faire, leur découverte, leur expertise ? C’est souvent leur talon d’Achille.

Car c’est le vrai problème de la France : notre pays a de très bons scientifiques, mais des valorisateurs assez médiocres. Faire de l’argent avec une découverte scientifique devrait être le credo d’une nation qui ne peut baser son économie que sur la haute valeur ajoutée (car dans l’incapacité à concurrencer les pays à faible salaire dans des domaines moins valorisables).

Mais en France, l’état d’esprit des chercheurs (je ne veux pas généraliser, il y a heureusement de très nombreuses exceptions) serait plutôt que la connaissance devrait être gratuite. Même le principe du brevet est peu accepté par les auteurs potentiels des brevets (il suffit de comparer par exemple le rapport entre Prix Nobel de sciences dures, c’est un critère comme un autre, et le nombre de brevets déposés, de chaque pays sur une dizaine d’années). Aux États-Unis, tout chercheur (même dans le public) a créé son entreprise pour exploiter financièrement ses travaux scientifiques. C’est très rare en France (on appelle cela "essaimage", ce qui est un très joli mot, français heureusement).

Les doctoriales ont justement pour objectif d’apporter cette sensibilisation économique aux apprentis scientifiques. Au-delà de l’intérêt du réseautage, comme dans toute formation professionnelle en général, il y a une meilleure connaissance de ce qu’est une entreprise (seule créatrice de richesse, rappelons-le !).

Ainsi, des projets sont proposés par groupe d’environ cinq ou six. Chaque membre du groupe a une fonction spécifique dans l’entreprise : directeur financier, directeur de la recherche, directeur commercial, directeur du marketing, directeur de la production, etc. Évidemment, au sein des doctorants, la fonction recherche et développement est la mieux connue puisque c’est leur métier. Le but du jeu est, en une semaine, d’imaginer un produit nouveau (même impossible à exister, c’est un jeu), et de préparer un business plan (à savoir, un plan de création et de développement d’une entreprise basée sur ce produit imaginaire. La semaine se conclut par une présentation de chaque groupe devant un jury de banquiers (c’est un jeu de rôles mais ce sont de vrais investisseurs) qui, à la fin, désigne le groupe qui aurait obtenu l’investissement si c’était la réalité (en fait, les membres du groupe gagnent un abonnement d’un an à une revue).

Il se trouve que la plupart des groupes sont très solides intellectuellement et même financièrement, et les différents projets sont très intéressants, très bien préparés, très bien présentés. C’est donc difficile, pour le jury, de départager les groupes. Et pourtant, ils ont trouvé un critère de différenciation très fort, et ce critère est essentiel dans la réussite d’un projet d’entreprise : l’esprit d’équipe. Dans les présentations, certains groupes sont très à l’aise collectivement, lors d’une question, c’est le membre "spécialisé" de la question (selon le thème) qui répond naturellement. Dans d’autres groupes, au contraire, c’est toujours le même qui répond aux questions (prenant naturellement le leadership, peut-être parce qu’il est un "leader" ou que les autres sont plus timides, qu’importe la raison). C’est le groupe qui a travaillé le mieux collectivement, c’est-à-dire qui a montré la meilleure cohésion de groupe, qui a finalement gagné le jeu.

En ce sens, au-delà des conséquences sur le sport lui-même (augmentation du nombre de jeunes voulant jouer au football), la victoire de la coupe du monde de football devrait faire réfléchir l’Éducation nationale et plus généralement, la nation elle-même, sur les moyens de renforcer l’esprit d’équipe en France. Tout le monde est indispensable pour gagner, même ceux qui pensent qu’ils sont inutiles. Car personne n’est inutile. S’il y a un enseignement à garder de cet événement sportif, c’est bien celui-ci : il faut développer l’esprit d’équipe en France. Et avec l’équipe de football, cela permet d’avoir un bon modèle de management, au-delà de toute considération technique. Vive la République, comme disent justement ces joueurs amoureux de la France qui leur rend bien aujourd’hui.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (17 juillet 2018)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
La France qui gagne.
Communion nationale et creuset républicain.
Faut-il haïr le football en 2016 ?
Les jeux olympiques de Berlin en 1936.
Les jeux olympiques de Londres en 2012.


 


Moyenne des avis sur cet article :  1.15/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • pallas 18 juillet 16:12
    Sylvain Rakotoarison
    Bonjour,

    La France est moqué du monde entier, l’unanimité, quel victoire en effet ?

    Toutes les nations du monde, même celle Africaine ce moquent ouvertement de la notre.
    Un politique de chez nous veut faire un procès au Président du Venezuela pour racisme.

    Vous ne compreniez pas la mine réjouissante de Poutine et de Gabar- Kitarovic ?, maintenant vous le savez.

    La France est ridiculisé par toutes Élites du monde, humiliés à la télévision, moquer sur les réseaux sociaux.

    Parcontre La Croatie est respecté, faisant d’office de martyr face au français tricheur.

    La France à perdue le mondial de football, c’est un fait.

    Nous sommes mort définitivement en terme géopolitique et de réputation.

     smiley

    Salut



    • Buzzcocks 19 juillet 14:47

      @pallas
      Heureusement, le ridicule ne tue pas....


    • alainmarc 18 juillet 16:19
      C’est fou ce qu’un incompétent peu faire comme choses moches quand on a eu l’imprudence de lui confier un superbe outil tel que photoshop !
      Bon, avec le clavier c’est encore pire mais on savait smiley

      • berry 18 juillet 17:44
        La nouvelle Afrique championne du monde de la connerie :


        • Le421 Le421 18 juillet 18:24
          Heureusement que « Manu » supervisait l’entraînement des bleus et que Sylvain assurait la promotion !!  smiley
          Pfff !!
          D’ailleurs, je ne sais même pas pourquoi je réponds sur cet article vu que l’auteur n’en a rien à branler de ses lecteurs.
          « En même temps », vu les râteaux qu’il se prends à chaque fois...

          • flourens flourens 18 juillet 18:33
            dans tes insultes pour les 46 millions de Français qui n’ont pas regardé la finale, tu oublies pisse froid et peine à jouir, bon, et quand à rester chez soi, impossible, à moins de passer 1 mois en terre Adélie, on ne peut échapper au foot, ne serait ce que par les hurlements de déments et les klaxons à chaque but
            et puis voilà t’y pas qu’après la France start’up on nous enjoint d’avoir la France équipe de foot, la compétition comme seul horizon indépassable, liberté égalité fraternité, aux orties, ne compte que le tous contre tous
            le foot a pleinement rempli son rôle, il a éliminé la moindre réflexion, tué tout début de critique, la fête oui, l’hystérie non, dimanche la France était un vaste asile de fou avec 20 millions de forcenés, si vous ne voyez pas la manipulation, je vous plains
            en attendant je revendique toutes vos insultes concernant ceux à qui il reste un peu de libre arbitre face aux blaireau ou mieux comme le disait Renaud ,

            Femme je t’aime parce que
            Lorsque le sport devient la guerre
            Y’a pas de gonzesses, ou si peu
            Dans les hordes des supporters

            Ces fanatiques fous furieux
            Abreuvés de haine et de bière
            Défiant les crétins en bleu
            Insultant les salauds en vert

            Y’a pas de gonzesse hooligan
            Imbéciles et meurtrière
            Y’en a pas, même en Grande-Bretagne
            À part, bien sûr, Madame Thatcher

            en tout cas quel plaisir pour notre oligarchie d’avoir un peuple comme ça, macron remercie dieu tous les jours


            • Germain de Colandon 18 juillet 18:46
              La France qui gagne... La France qui gagne ? La France ? Quelle France ? Pas la mienne en tout cas !

              « Le sport amuse les masses, leur bouffe l’esprit et les abêtit. » Thomas Bernhard


              • microf 19 juillet 12:59
                @Germain de Colandon

                Il ya un célèbre Francais qui a dit ceci « la France soit on l´aime, soit on la quitte », á vous de choisir.

                Souffrez toutefois que la France ait gagnée et continuera á gagner.

                Pauvre FRANCE qui n´aime pas que cette nouvelle France avec les noirs gagne.
                 La nouvelle définition de la FRANCE.
                F=Former
                R=Residents of
                A=Africa
                N=Now
                C=Called
                E=European

                Les Francais feraient mieux de s´habituer á ce que cette France lá avec les noirs gagne la coupe du monde, dimanche dernier n´était qu´un début, mais ceci n´est que pour un temps, car bientôt les noirs vont rentrer chez eux en Afrique, lorsque les guerres perpétrées en Afrique par « votre France » auront pris fin en Afrique.
                Dans 4 ans MBAPPÉ aura 23 ans, la France va encore gagner la coupe du monde. Dans 8 ans MBAPPÉ aura 27 ans, la France va encore gagner la coupe du monde. Dans 12 ans MBAPPÉ aura 31 ans, la France va encore gagner la coupe du monde, battant ainsi tous les records, alors, MBAPPÉ prendra une retraite bien méritée, laissant la place aux « de souches » pour continuer á gagner la coupe du monde comme lui s´ils le pourront.

                Un peu de patience pour ceux qui ne sont pas contents qu´il y ait des noirs dans l´équipe de France, dans 12 ans, il n´y en aura plus.

              • Germain de Colandon 19 juillet 13:13

                @microf


                Voilà bien la morale typique d’un gauchiassieux collabobo atteint du syndrome de l’angélisme, du laxisme et de l’immigrationnisme aveugle : c’est nous qui devons laisser la place aux barbares, si nous ne sommes pas contents. Mes parents, s’ils avaient raisonné ainsi, aujourd’hui, nous serions allemands ! Pitoyable...

              • izarn izarn 19 juillet 16:45

                n@Germain de Colandon
                Ne déliront pas ! En 1871 le bien aimé Bismark, a laissé instituer le IIIeme République franc-maçonne...Qui s’est empressée grace aux idéaux républicains de 1789 de coloniser l’Afrique...
                A mon avis c’est de la forfaiture...Mais ce n’est pas moi qui écrit l’Histoire...
                Alors bon, le boches ? Oui...Lisez Annie Lacroix Riz...
                90% du capital français collaborait avec l’industrie nazie dans les années 30...
                OK ?
                Alors...Calmez vous....
                Et ce capital est toujours la...
                Humm ?
                 smiley


              • izarn izarn 19 juillet 16:49

                @izarn
                Je dis 90% pour foutre la merde...mais bon, il y avait AUSSI des industiels patriotes....
                Les pauvres....


              • microf 19 juillet 21:34
                @Germain de Colandon

                Merci beaucoup @Germain deColandon. Vous savez pour moi « gauchiassieux collabobo » celá ne veut rien dire, vous n´avez rien dit, lorsqu´on manque quoi dire, on se réfugie dans de tels mots.
                Nous parlons ici d´un fait bien précis, vous n´aimez pas cette France avec les noirs qui gagne, ces noirs n´ont pas gagnés pour l´Afrique, ils ont gagné pour la France, soyez content, sinon, quittez la France comme l´a dit un Francais « la France, soit on l´aime, soit on la quitte ».
                Lorsqu´on aime la France, on aime tout ce qui compose la France, on ne peut pas aimer la France á moitié.
                Le conseil que je vous donne, c´est de commencer á aimer cette France avec les noirs qui gagnent la coupe du monde, car celá ne fait que commencer, MBAPPÉ n´a que 19 ans, et ne vient que de commencer á gagner la coupe du monde.
                Qu´allez vous faire dans 4 ans lorsque MBAPPÉ va encore gagner la coupe du monde ?. Et dans 8 et dans 12 ans ?, vous risquez attraper une crise cardiaque entre temps est ce nécéssaire ?, n´avez vous pas d´autres choses á faire que de vous faire ces soucis inutiles ?.

                Vous n´êtes pas devenus Allemands justement parceque des noirs sont morts par centaines de milliers pour que vous restiez ce que vous êtes aujourd´hui, l´avez vous oubliez ? ne falsifiez pas l´histoire s´il vous plait, cette histoire est encore trop récente, et au lieu de remercier ces noirs de vous avoir sauvés de devenir Allemands, voilá votre recompense, mais il n´est jamais trop tard, vous avez échappé de devenir Allemand, vous n´échapperez pas de devenir noir, l´avenir nous le dira.

                Pitoyable vous.

              • arioul arioul 18 juillet 18:48

                Au connard D’avox qui censure tous mes posts , je te signale petit trou du cul , que ton patron est payé grace aux nombres de posts , si tu veux garder ton boulot de merde continues comme çà et t’iras pointer toi aussi au chomedu.


                • OMAR 18 juillet 19:12
                  Omar9
                  .
                  @arioul
                  .
                  Maintenant, tu comprends ce qu’est la censure ?
                  .
                   ;Alors je te glisse ton propre commentaire ( tu t’en rappelles, j’espère) :
                  .
                  « Pourquoi, @arioiul, t’as peur de montrer le tuyau monstrueux qui te sers de Zézette ??? »

                • Le421 Le421 19 juillet 08:24

                  @arioul

                  Et c’est même pas moi !! Vos commentaires sont beaucoup trop intéressants pour être censurés, à mon avis. Ils reflètent bien le niveau saucisson-kil de rouge d’une certaine France !!  smiley


                • izarn izarn 19 juillet 16:36

                  @arioul
                  Ouais ? Mais si tes posts rapportent pas un clou...
                  Argumente....
                  Ce serait plus interessant.
                  Merci...
                   smiley


                • OMAR 18 juillet 19:05
                  Omar9
                  .
                  Sylvain Rakoetc, etc... :« il n’y a qu’en France que certains ne veuillent pas la goûter à sa juste valeur... ».
                   ;
                  Suit une liste de tous ceux « qui en France que,ne veuillent pas la goûter à sa juste valeur », à l’exception de ceux qui ont été les plus virulents et les plus abjectes : les racistes, xénophobes et autres anti-musulmans...
                  .
                  Cet hypocrite oubli a été vite réparé, par des intervenants appartenant à la catégorie « omise », qui se sont fait un humiliant plaisir à vous rappeler leur existence.
                  .
                  Voila ce qui arrive quand vous voulez éluder et couvrir la nébuleuse fasciste...
                  .


                  • arioul arioul 18 juillet 20:00

                    @OMAR
                    Quand un dromadaire veut faire de l’esprit , il défèque partout autour de lui. Ton disque est rayé et jamais tu fera parti de notre communauté , tu resteras toujours avec des crasseux comme toi.


                  • OMAR 18 juillet 21:19
                    Omar9
                    .
                    Allons @arioul, allons.
                    .
                    Tu t’es toi même qualifié d’âne...
                    .
                    Mais t’as pour une fois raison : je ne peux absolument pas faire parti de ta communauté de tarés racistes et d’incontinents...
                    .
                    Sinon, tu t’es remis de ta crise d’épilepsie après le but de Mbappé ?
                    .


                  • izarn izarn 19 juillet 16:16

                    @OMAR
                    OMAR il faudrait vous calmer...
                    Il n’y a JAMAIS eu d’anti musulman en France.
                    Pourquoi ?
                    Mais parce que j’en AI RIEN A FOUTRE DE L’ISLAM.
                    OK ? Je suis « souchien » depuis 1000 ans et je t’enc....OK ?
                    Islam ? Rien...Nada..Que dalle...C’est quoi cette merde ?
                    Alors venir nous faire CHIER avec l’Islam, ça énerve...
                    Tu rejoins tes cinglés ayablabla akbar, tu vas te faire péter la gueule au nom de ton dieu qui n’existe pas...
                    Bref rejoins ton troupeau de psycho à l’Hopital Saint Anne...
                    Tu dois en etre un évadé...
                     smiley


                  • OMAR 19 juillet 17:49
                    Omar9
                    .
                    @izarn
                    .
                    Ton com démontre parfaitement « qu’il n’y jamais eu d’anti-musulmans en France ».
                    .
                    Par contre, avec ton « je t’enc... », tu nous fais découvrir ton homosexualité gérontophile....
                    .
                    J’te dis ça juste pour tu fasses gaffe : il parait que même ta secte, oui, celle des racistes, xénophobes et autres déchets de l’humanité, n’aime pas tellement ça...
                    S’ils t’attrapent, c’est toi qui te ferais péter la gueule au nom de vos valeurs merdiques.
                    .
                    Sinon, y’a la mère Narine qui te rappelle tes cotisations impayées...

                  • Cadoudal Cadoudal 19 juillet 18:06
                    @OMAR
                    Marine à toute ses chances ?

                    Plus pertinent que de commenter les succès de notre équipe d’africains serait de s’intéresser à l’équipe de France des femmes de joueurs.
                    Là on est sur du 100% blanc.100% archétype de belles européennes. Là il n’y a AUCUNE diversité.

                    Là est la vérité de l’âme nègre . Rien n’a changé depuis Franz Fanon. Le noir veut de la blanche. Désire de la blanche. Rêve de la blanche. Matin , midi, soir c’est plus fort encore qu’une envie de pisser...

                    Et ça veut TOUT dire...



                  • cassini cassini 18 juillet 20:01
                    @Sylvain Rakotoarison qui a écrit : avez-vous vu beaucoup de voitures françaises en Allemagne ? 

                    Il y en a souvent une car je me rends fréquemment en Allemagne.
                    Et je vous enquiquine.

                    • Dom66 Dom66 18 juillet 20:34

                      « L’équipe de France de football a remporté la coupe du monde de football »

                      Ha ! bon ?? je regarde souvent AV en ce moment, je ne savais pas !

                      Et c’est qui le nul qui est à gauche de Llioris ?? et qui pense que la victoire est à lui !!

                      Rakoto j’ai des boite de cirage en promo, pour info


                      • Le421 Le421 19 juillet 08:26

                        @Dom66
                        Il lui faudrait aussi un produit pour décrasser la langue.


                      • izarn izarn 19 juillet 16:06

                        @Dom66
                        Sarkostation est la benne à ordure qui récupère toutes les infos dépassées...
                        C’est pourquoi on se marre....
                        C’est vrai quoi, s’il n’était pas la on le regretterait !
                         smiley
                        Ainsi vont les français...
                        Les français ont un problème : Dés fois en certaines occasions, il s’aiment !
                         smiley
                        Pouvou que ça doure !
                        (La mère de Napoléon Bonaparte)


                      • Michel Maugis Michel Maugis 19 juillet 01:32

                        Compétition, compétition, compétition...
                        Ode à ce que les autres pays perdent,,, pour que la France gagne !

                        Quel égoïsme de trou du cul de nanti !!

                        C’est pour cela qu’il faut mentir, massacrer, envahir.... pour que la France gagne !!

                        QUEL CON CRIMINEL !


                        • izarn izarn 19 juillet 15:53

                          @Michel Maugis
                          J’ai vu un match, ou Zidane a boulé un connard italien en finale...
                          C’était du foot...Du vrai...Du top.
                          La j’ai rien vu, seconde zone...Médiocre. Chiant.
                          J’ai coupé avant la fin..
                          La France a gagné, je suis trés content !
                          La France aurait perdu : J’en ai rien à foutre !
                          Enfoncez vous dans la merdiocrité « L’importance c’est de gagner »...
                           smiley
                          Pov’cons !
                          Merci Zidane !
                          Merci du fond du coeur !


                        • bob14 19 juillet 07:55

                          La France à gagné dans le sport ou l’argent sale est ROI...MDR


                          • jymb 19 juillet 09:19

                            Rassurez moi, cet article est un pastiche, il faut le lire au quatrième degré ? 


                            • izarn izarn 19 juillet 15:47

                              @jymb
                              En fait c’est un scénar de Dieudo !
                               smiley
                              Voleur !
                               smiley


                            • bcallens 19 juillet 09:41
                              Désolé de vous contredire, un « succès » (sûrement et surtout un succès commercial) de ce genre est dérisoire et ne justifie en rien les réactions de liesse, de violence et donc de bêtise (c’est fascinant la bêtise) d’une partie de la population.

                              Bref, ce que vous assistons est au contraire plutôt affligeant, voire désespérant.



                              • izarn izarn 19 juillet 15:44

                                @bcallens
                                Un acting out, au sens freudien du terme...
                                A force d’etre une population qui doit etre « réformée » pour faire face au défit de la « mondialisation »....Du Capital...
                                Les français respirent...Et si on était pas si mauvais au fait, hein ?
                                C’est légitime.
                                Face aux connards qui nous gouvernent.
                                Alors Macron peut danser....Sur son désastre.


                              • raymond 22 juillet 19:17

                                @bcallens
                                « Bref, ce que vous assistons est au contraire plutôt affligeant, voire désespérant. » bon allez, leçon de francé gratuite, tu dois dire « ce à quoi nous assistons »


                              • Trashon Trashon 19 juillet 11:51
                                Ha bah en voila un qu’il est bon...

                                Il commence par insulter ses lecteurs...

                                Hé, tronche de cake, même si à la base j’suis plutôt rugby, j’ai maté l’match j’étais content qu’on ai gagné.... ensuite j’ai été démouler un cake et j’suis sortis dans le jardin pour siroter un pastaga et faire griller des saucisses en écoutant les zozios.

                                A défaut j’ai du écouter les zozos roulant à fond les gamelles le doigt sur le klaxon en hurlant on à gagné.
                                Aurais-je du faire de même pour te plaire, puisqu’on à gagné au diable les autres, tout est permis.....
                                J’aurais tout aussi bien pu sauter dans un avion direction Paname, poireauter 3 plombes pour acclamer 10 minutes les Héros du peuple français, tient j’aurais même pu arracher et leur offrir mon calbut.....

                                Quant au reste de ton pavé j’ai pas vraiment eu envie de me le farcir, j’ai juste vu que tu encensais la compétition, le dépassement de soi, donc l’individualisme pour assurer la cohésion sociale.....


                                • zygzornifle zygzornifle 19 juillet 14:20

                                  Vivement la Gaypride que l’on voie Manu a poil sur un char avec du caoutchouc dans tout ses trous tout mous .....


                                  • izarn izarn 19 juillet 15:15

                                    @zygzornifle
                                    Pouah ! Berke !
                                    C’est bon je vais avoir tous les PD au cul...
                                     smiley
                                    Homophobe ! Non, le PD n’est pas pour moi une phobie, sauf que j’en ai rien à foutre.


                                  • izarn izarn 19 juillet 15:06

                                    Je ne voudrais pas ironiser, mais quand l’Espagne et l’Allemagne sont éliminés...
                                    Les radasses rapliquent....
                                    Je tiens ici, à Agoravox Inernational, à remercier les espagnols et les allemands, de nous avoir galamment fait gagner la coupe, en se faisant éliminer de façon hallucinante !
                                    Merci, de tout coeur !
                                    Merci aussi a Neymar (ortho approximative) pour avoir fait perdre le Brésil...
                                    Merci, merci !
                                    Grace à cela, les bras cassé macronistes, Deschamps-Sarko, ont pu aller en finale, sous l’oeil maternel de Poutine...
                                     smiley
                                    Mort de rire !
                                    Bon ils vont se faire exterminer à la prochaine, mais ducon tu as pour une fois bandé...
                                    Sans le FN....Avec ton drapeau national...
                                    Bon aprés, c’est quoi le bins ?
                                    Tu vas te faire mettre !
                                    Profond !
                                     smiley


                                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 20 juillet 13:44

                                      @auteur



                                      Je dis aussi que la « France a gagné » ! Mais quoi ? 

                                      «  »Mohammed MADJOUR 20 juillet 13:11


                                      @Vous avez raison, l’Afrique n’a rien gagné, elle a au contraire tout perdu.


                                      Ceci dit, la « coupe du Monde », a part le petit sac d’argent engrangé par le « vainqueur », n’est pas vraiment un exploit, elle n’a pas une grande valeur. A ce jour la puissance économique, intellectuelle, militaire ou scientifique n’a pas entraîné les USA, la Russie, la Chine, l’Inde, le Canada à trôner sur le podium de la FIFA ! Personne ne peut dire le contraire, le niveau du foot africain est faible, mais d’un autre côté, il n’est pas inférieur à celui des Etats Unis d’Amérique ou de la Chine ou de la Russe qui colonisent et la Terre et le Ciel avec leurs engins ! Le foot est un jeu, il est d’abord un sport collectif national qui n’aurait jamais du entrer en collusion avec les montagnes de merde de l’argent sale des affaires minables de milliardaires pourris ! J’ai moi-même commencé à détesté les « rencontres » depuis l’ascension du « jongleur Maradona » qui à vrai dire n’arrivait pas à la cheville du Roi Pelé !!! 

                                      Mais il y a tout de même un exploit caché et ô combien pernicieux et traître ! Il faut voir en effet tout ce qui a permis à la France de drainer la jeunesse sous-développée vers l’hexagone afin de l’exploiter et de l’asservir et cela dans tous les domaines de la vie et de l’existence. C’est donc en l’occurrence une grande victoire de l’idéologie française, une victoire de la France-Afrique !

                                      Non, il n y a aucune joie à fêter un non-événement faussement sportif qui est aussi bâtard que l’est la mondialitude bâtarde de l’argent ! On a plutôt la nausée...«  » 


                                      • Désintox JPB73 20 juillet 14:23
                                        Mais voici que l’affaire Benalla détruit aussitôt la savante récupération de la victoire des bleus par Macron et ses thuriféraires.

                                         smiley  smiley  smiley

                                        Tout ce baratin pour rien, c’est vraiment ballot.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès