• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France souffre-t-elle vraiment d’un malaise identitaire (...)

La France souffre-t-elle vraiment d’un malaise identitaire ?

     Il y a quelques jours, Emmanuel Macron, en déplacement à Tain l'Hermitage (Drôme) a été giflé par Damien Tarel, un jeune français dont on ne sait jusque-là que très peu de choses et qui a été jugé en comparution immédiate hier, soit deux jours après les faits qui ont suscité une réprobation unanime du monde politique hexagonal.

    Mais qu'est-ce qui se passe en France ? Pourquoi, y a-t-il cette montée en flèche de la violence, qu'elle soit verbale, physique ou symbolique, en parallèle avec la confirmation du rebond significatif de l'extrême-droite dans les sondages d'opinion ? Et puis, quelle réponse l'exécutif Macron a-t-il apporté aux revendications légitimes des Gilets Jaunes qui battaient le pavé depuis longtemps ? Il semble que rien ne va dans le sens souhaité par la rue française ces dernières années. Les indicateurs en matière de chômage de masse, d'insécurité, de la gestion de la question migratoire sont au rouge. En plus, pongée par des débats stériles, la médiasphère française ne fait, semble-t-il, que répercuter l'atrophie de la classe politique, alors que le peuple dans sa majorité est avide du changement. "Le changement, c'est maintenant", tel fut le slogan tonitruant du socialiste François Hollande au début de son mandat en 2012, mais depuis rien n'a pratiquement changé et le pays se retrouve même aujourd'hui enfoncé dans une crise aux contours mal définis sous son successeur Macron. En conséquence, le divorce entre élites et masses, syndrome inguérissable des pays du Tiers Monde, se déplace maintenant, comme par contagion, vers l'ex-métropole coloniale. Mais de quoi la France souffre-t-elle ? Du manque de la compétence ? De la mauvaise gestion ? De sa politique migratoire ? De ses médias ? De ses politiques en perte de repères ? De l'islamisme ? Des fachos des groupouscules néo-nazis ? Mais de quoi exactement pardi ? Dans son livre "Notre mal vient de plus loin" édition Fayard, 2016, écrit suite à l'attentat de la "Promenade des Anglais" à Nice en 2016, le philosophe Alain Badiou a essayé de donner une explication, soit quelques éléments de réponse, à la stagnation de cette douce France, que Valéry Giscard d'Estaing aurait décrite un jour comme "une grande puissance moyenne". Je propose à mes lecteurs un extrait qui résume, de façon globale, le malaise actuel en Hexagone.

  "... Mais c'est fini ça. C'est fini. La France n'est plus représentable aujourd'hui de façon décente comme ce lieu privilégié d'une tradition révolutionnaire. Elle est plutôt caractérisée par une collection singulière d'intellectuels identitaires. Elle est manifestée par une chose qui n'a pas été faite nulle part ailleurs : des lois ouvertement discriminatoires concernant une partie des pauvres qu'elle a crées. Les lois sur le foulard islamique, tout ça, je regrette, ce sont des lois de stigmatisation et de ségrégation visant qui ? Visant des pauvres, des populations pauvres qui ont leur religion, comme les Bretons ont été Catholiques. Le temps passé. On les diabolise, eux alors, c'est le capitalisme français qui a créé leur pauvreté. Pourquoi ? Parce que c'est lui qui a détruit l'appareil industriel français. Pourquoi y a-t-il tant de gens venus du Tiers-Monde chez nous ? Parce qu'on est allé les chercher ! Il faut rappeler l'époque, des années cinquante aux années quatre-vingt, où on allait en avion au Maroc pour chercher les ouvriers nécessaires pour les chaînes des usines. Ces gens-là ont fait venir leurs familles, il y a eu une deuxième génération, des gens dont le destin normal était de devenir ouvrier, ouvrier qualifié, technicien... Mais on a détruit l'appareil productif, les usines, c'est pratiquement terminé, tout est progressivement délocalisé. Donc ces gens n'ont aucun avenir. Mais tout cela est fondé sur une tromperie, une détestable duperie. On les a importés sans garantie, et maintenant on voulait les exporter...Mais ce n'est pas comme ça, ça ne se manie pas comme ça "le matériel humain" tout de même" (fin de la citation).

   En terminant la lecture de ce passage, j'ai compris "enfin" que la faute est au monstre du capitalisme ! Ce rouleau-compresseur qui a pour devise "l'argent n'a pas d'odeur" a ses bouc-émissaires partout dans le monde. Or, certes Marx a dit un jour que, je cite : "la religion est l'opium des peuples" (la phrase que l'on nous répète assez souvent pour dénigrer au nom de la laïcité tout penchant vers la religion), mais il n'en demeure pas moins qu'on oublie souvent de citer la suite de cette phrase tronquée : "et l'esprit d'une époque sans esprit !" Cela dit, la prédiction d'un certain André Malraux qui décrétait un jour ceci : "Le XXIe siècle sera spirituel ou ne sera pas" n'est pas totalement fausse.

Kamal Guerroua. 


Moyenne des avis sur cet article :  2.46/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

75 réactions à cet article    


  • Docteur Faustroll Séraphin Lampion 12 juin 12:36

    Vous écrivez :

    « on oublie souvent de citer la suite de cette phrase tronquée »

    Mais vous n’êtes pas davantage fidèle au texte qui est :

    « Le fondement de la critique irréligieuse est celui-ci : l’homme fait la religion, la religion ne fait pas l’homme. …/… La misère religieuse est, d’une part, l’expression de la misère réelle, et, d’autre part, la protestation contre la misère réelle. La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans cœur, de même qu’elle est l’esprit d’un état de choses sans esprit. Elle est l’opium du peuple. »
    - Karl Marx, Introduction à la Contribution à la critique de la philosophie du droit de Hegel


    • Clocel Clocel 12 juin 13:05

      @Séraphin Lampion

      Ce qui, entre nous soit dit, est une parfaite connerie.

      La religion est l’aspiration de l’individu à s’arracher à la simple matière et donner une élévation et un sens à chacun des actes de sa vie.

      L’inspiration vient du haut, jamais du bas, c’est la perte du religieux et l’absence de spiritualité qui ont fait de nous les larves frileuses que nous sommes devenues, incapables de « prospérer » hors la ruche, de la chair à dominants.

      Ce qui différencie l’homme des autres espèces, c’est la conscience de sa finitude, quoi qu’il fasse, il est condamné à barboter là-dedans.

      Marx est une impasse bordel, on va trimballer ces fumeuses théories pendant combien de siècle encore ?

      Faut vraiment être désœuvré ou payé à ne rien foutre pour se vautrer dans cette diarrhée mentale, dans la vraie vie, avec de vraies emmerdes, on s’accroche à des choses plus fermes et moins désespérantes.


    • vaietsev1 12 juin 18:01

      @Séraphin Lampion
      Vous me fatiguez ,vous êtes tellement suffisant ,car à vous lire ,vous auriez tout lu ,quand en fait ,la déduction à se faire est ; Combien en a t’il avalées de ses citoyens disparues qu’il a a coup sur suivi des années durant !
      Je ne sais si la religion est l’opium des peuples ,et si elle l’est ,elle est aussi celle qui empeche à un moment des citoyens de s’epanouir ,les enfermant dans un autre état ,1 pays -2 états ,car ils étaient du peu qui avait moyen de trouver souvent .
      Je pense alors à celui qui débattu contre Manuel Valls et qui se trouve à forcé pour se faire entendre car la sévérité n’a plu sa place ,de ses citoyens rabaissées jusqu’a ce que la pensée s’étiole et s’efface .
      Vous n’êtes pas dans ce cas ,vous seriez de la trampe de ses hommes d’état ou d’un Macron ,cultivée alors à ses sommets .
      Des gens comme ça comme Macron des méchants présidents ,j’en ai vu dans des bandes dessinées ,dans des blockbusters ,et ils étaient tous des personnages imaginaires ,et en aucun cas des acteurs de la vie réelle !
      Si vous étiez en désaccord ,à ne s’y pas trompez ,vous êtes bien bleu nuit vous êtes le capitalisme alors vous êtes un nuisible privilégié et chez vous OUI est bien une idée et pas un avis .

      Post scriptum ;quand je lis le titre de ce livre de Alain Badiou ’Notre mal qui viens de loin ’ ,je vous montre du doigt et je dénonce ce mal qui viens de loin ,mal que vous seriez ,alors celui qui a besoin de dominer un site et de très loin comme Agoravox.

      Vous amusez vous bien au moins avec vos copains de jeu ? 

      Vassily


    • Castel Castel 12 juin 19:49

      @Séraphin Lampion

      Ce qui dit Karl Marx peut, dans une certaine mesure, s’appliquer au christianisme. Par contre, cela ne s’applique pas à toutes les religions du monde. On sait de quelle classe venait celui qu’on appelera Bouddha par la suite. Il était tout sauf un opprimé. C’est aussi le cas de St François d’Assise.


    • jimluno 12 juin 20:32

      @Clocel
      Donner une élévation... La spiritualité peut-être, la religion ? pas sûr.
      La religion est plutôt une forme d’encasernement de la spiritualité.
      Là où le combattant devient soldat.
      L’inspiration vient du haut, jamais du bas... ???
      Et de quel « haut » s’agit-il ? Du ciel ou est le père ? Du jour qui se lève ?
      Aucune inspiration au soleil couchant ?
      Le monde de la spiritualité comme celui du travail appartient donc à ceux qui se lèvent tôt !


    • Et hop ! Et hop ! 13 juin 07:39

      @Castel

      La vraie critique de la religion, Karl Marx l’a faite dans La Question juive où il critique la déification de l’argent.

      Son socialisme révolutionnaire international, qui est une sécularisation du messianisme juif, est aussi une religion.


    • Ecureuil66 13 juin 09:08

      @jimluno
      je pense effectivement que beaucoup de personnes confondent religion et spiritualité.....mais là c’est tout un débat !


    • babelouest babelouest 13 juin 20:01

      @Clocel je pense que non : la religion n’aide pas à s’arracher à la matière, elle veut donner l’impression d’aider ceux qui sont dans la détresse physique ou autre.
      .
      Je suis assez critique sur Marx. En fait il n’a pas osé aller au fond des choses : le grand mal c’est l’argent, fils de la Propriété. Si dès la fin du XIXe siècle ceux qui utilisent l’argent pour opprimer en avaient été définitivement privés (les lois, ce n’est pas pour les chiens), la question ne se serait plus posée. En revanche le marxisme n’aurait plus eu aucun sens, d’autant qu’il ne fustige pas le productivisme. Pas plus aujourd’hui qu’il y a deux siècles.
      .
      D’ailleurs le marxisme (tronqué, abîmé, c’est sûr) n’est-il pas devenu à son tour une sorte de religion ? Avec un clergé souvent très sectaire, en plus. Je pense qu’il faut réfléchir à tout cela.


    • Elric Menescire Elric Menescire 14 juin 17:16

      @Clocel
      confondre religion et spiritualité, fallait le faire. Et vous avez osé. Marx a une grille de lecture de la religion comme outil de contrôle des masses, certainement pas la même chose que la spiritualité. Ca na RIEN à voir. Enfin bon, ceux qui en parlent le plus, comme d’habitude, sont ceux qui en savent le moins... 


    • L’identité. LE GRAND MOT,....Ben oui, les français en ont marre d’être de simple numéro dans des listing. Quoi, je suis venu au monde pour avoir le numéro : 3684528952,.....Les nazis avaient déjà essayé... Tout le monde ne rêve pas d’être MANAGER. Dans le mot identité il y a de nombreux sens ou directions... pourquoi fermer le débat sur un mot qui cloture : facho...L’identité est le contraire d’identique. En psychologie, l’identité est la conscience que l’on a soi-même, ainsi que par la reconnaissance des autres, de ce que l’on est, de son moi. Elle permet à l’individu de percevoir ce qu’il a d’unique, c’est-à-dire son individualité. C’est le contraire de la fusion mortifère..... Je suis moi et toi tu es toi. Rien de plus normal au fond....Au bien sûr ceux qui ont un problème d’identité vont s’en créer une : un territoire, une langue, un personnage de roman....


      • jimluno 12 juin 20:44

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Pour ce qui est des numéros, il faut lire Armand Gatti qui se désigne*, suivant ses différents parcours d’auteur par des matricules : 272 dép 13 poste de travail aux lampes du centaure, triton 17 du club des jeunes nageurs de Monaco, woopsie 122 l’américain, 771/088/A de l’état civil, parachutiste 4734, 00 l’anarchiste, 9001 coq, cinéaste à la Havane...
        * La parole errante


      • Et hop ! Et hop ! 13 juin 07:43

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.

        Les Français de souche qui vivent en France n’ont aucun propblème d’identité,
        ce sont les Juifs et les immigrés qui en ont un et qui en parlent tout le temps.

        Pour information, l’identité est ce qui reste identique à soi-même quand tout change, c’est ce qui est permanent, c’est ce qui fait que la la personne que vous étiez à 2 ans et vous-même actuellement, c’est la même personne, malgrès tous les changements.


      • @Et hop ! C’est en partie vrai mais pour les psychologues, une personne est vraiment structurée dans son identité aux alentours de 18 ans. Rappelez-vous votre jeunesse et vos choix : je serais-je homo ou hétéro,..... Ensuite on s’installe dans ce qui fait notre histoire (normalement celle qui résulte de nos ancêtres, en suivant le même chemin qu’eux ou souvent en prenant sa propre route)..


      • chantecler chantecler 13 juin 08:38

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Certainement pas :
        A 18 ans je ne pense pas qu’on se déclare facielemnt ou spontanément homo ou hétéro .
        Pour cela il faudrait qu il’ soit issu d’une famille, d’un papa ou d’une maman comme vous dites très large d’esprit .
        Ca arrive .
        L’hétérosexualité est la norme acceptée recommandée et moralisée dans notre culture patriarcale et chrétienne .
        Et suffit pas d’être un gros macho pour prouver son choix sexuel .
        L’homosexuel a tendance à refouler son orientation .
        Et va courir à l’échec pendant des années ou toute sa vie dans le déni et la honte .
        Et fera chier en permanence .


      • Et hop ! Et hop ! 13 juin 19:31

        @Mélusine ou la Robe de Saphir. : «  Rappelez-vous votre jeunesse et vos choix : je serais-je homo ou hétéro,.... »

        Personne ne se pose cette question.


      • Et hop ! Et hop ! 13 juin 19:40

        @Mélusine

        Une personne est vraiment structurée dans son identité aux alentours de 18 ans. Rappelez-vous votre jeunesse et vos choix à : je serais noire ou blanche,.... je serai grande ou petite,... je serai méridionnale ou nordique,... je serai bretonne ou corse,.. je serai une fille de la haute bourgeoisie, ou de milieu ouvrier, ou paysan... je serai rêveuse ou concrète,.. je serai...

        J’ai une amie institutrice depuis longtemps, bien à gauche, elle me disait à mon grand étonnement que dans une classe de CP elle savait l personnalité qu’auraient les enfants une fois adultes, si ils seraient des chefs, si ils réussiraient, si ils seraient dévoués ou égoïstes, séduisants ou ennuyeux.


      • chantecler chantecler 13 juin 19:43

        @Et hop !
        J’ai une amie institutrice depuis longtemps, bien à gauche, elle me disait à mon grand étonnement que dans une classe de CP elle savait l personnalité qu’auraient les enfants une fois adultes, si ils seraient des chefs, si ils réussiraient, si ils seraient dévoués ou égoïstes, séduisants ou ennuyeux.

         smiley
        T’es sûr qu’elle galège pas un chouïa ta copine instit ?


      • babelouest babelouest 13 juin 20:33

        @Et hop ! structuré dans son identité, je me demande si cela a tant de signification. Surtout que les tiroirs proposés là manquent cruellement d’originalité.
        .
        Je pense au contraire que la personnalité (et non l’identité, mot « moderne » et inutile) se transforme subtilement une grande partie de la vie. Chacun est « un moi », mais il est tellement peu dans l’air du temps de voir les personnes garder leur propre personnalité, malgré les tentatives d’influences de toutes sortes ! Ce qui fait que ce moi existe, mais que la plupart des gens se gardent bien de le mettre en valeur.


      • L'apostilleur L’apostilleur 14 juin 09:06

        @Et hop !
        « ...J’ai une amie institutrice depuis longtemps, bien à gauche... »

        Pléonasme. 


      • Et hop ! Et hop ! 14 juin 10:41

        @babelouest

        L’identité, c’est justement la partie de la personnalité qui ne change pas. C’est ce qui fait que vous êtes la même personne que le petit enfant que vous n’êtes plus.

        Ce sont les constantes, ce qui reste identique à lui-même, les traits de caractères qui étaient déjà là, et puis les permanences biologiques : sexe, carnation, etc.. Vous n’êtes pas devenu avec une peau d’africain à 12 ans si vous étiez de type européen à la naissance, vous ne devenez pas une fille à 16 ans si vous êtes né garçon, sauf exception très rare qui confirme la règle.


      • Perso, je le savais depuis la confusion des genres. Etre un homme ou une femme, c’est une identité très forte qui nous enracine dans notre inconscient et nous permet alors de nous ouvrir aux autres différents.... Voir le film : PAS MON GENRE.....


        • Et si je vous disais : non, vous n’êtes pas d’origine Kabyle mais une martien venu de nulle part... Si vous le précisez dans votre profil, c’est que cette identité vous colle à la peau.. ;


          • babelouest babelouest 13 juin 20:35

            @Mélusine ou la Robe de Saphir. ce n’est pas une identité, mais une origine. L’identité, c’est la personnalité, et chacun a la sienne, quitte à la cacher pour ne pas faire de vagues.


          • Trelawney Trelawney 12 juin 12:47

             On les a importés sans garantie, et maintenant on voulait les exporter...

            Le problème n’est pas là, car les personnes dont vous parlez sont dans leur énorme majorité complétement intégrés. Ce sont les parents de personnes comme Omar Sy, Djamel Debouze pour le cinéma, Pogba, Zidane, Benzema pour le foot, Nayo Ketchanke pour l’haltérophilie, Agbegnenou pour le judo etc etc.

            Le problème est l’immigration non contrôlé, du aux guerres ou aux faillites de pays. Lorsque vous parlez des ouvriers marocains qu’on allait chercher pour les usines d’automobiles, vous oubliez qu’actuellement les usines sont au Maroc et que ces ouvriers qualifiés travaillent dans leur pays. Par contre les marocains qui débarquent actuellement n’ont pour ainsi dire aucune qualification et pratiquement tous un passif judiciaire hors norme (même les mineurs). Et puis allez parler au marseillais des problème engendrés par le squattage des immeubles par les nigérians avec prostitution etc. 


            • titi 12 juin 13:27

              @Trelawney

              « car les personnes dont vous parlez sont dans leur énorme majorité complétement intégrés. Ce sont les parents de personnes comme »
              Bah non justement.
              Si leurs enfants s’appellent Djamel, Zinédine, Karim, etc.. au lieu de Pierre, Paul, Jacques, c’est que justement l’intégration n’a pas eu lieu.

              Ce qu’à très bien décrit Zemmour... et ce que la gauche s’est empressée de ne pas comprendre en lui jetant l’anathème.


            • Trelawney Trelawney 12 juin 20:53

              @titi
              Et si les italiens continuent à manger des raviolis et les portugais de la morue c’est qu’ils ne sont pas intégrés non plus.
              Essayez d’être un peu sérieux. 


            • jimluno 12 juin 21:07

              @titi
              On peut très bien garder par affection un prénom du pays d’origine qui peut en plus être le prénom d’un grand père ou d’une grand mère sans que ça nuise à une quelconque intégration.
              C’est curieux ça de demander ce genre de chose, demander aux gens d’abandonner tout souvenir de leurs origines pour prouver qu’ils sont bien intégrés, non mais quel est le rapport ?
              Et ça au nom de la valeur et de la force de l’identité !
              Bien joué !
              Il est vrai que c’est une position des Chinois qui ont une sorte de fable qui dit que quand on a traversé, on brûle l’embarcation, il n’y a pas de retour. Et grâce effectivement aux enfants chinoises de France, on a un retour des Sylvie, Cécile, Michel bien inusités par ailleurs.
              Mais, puisqu’il faut soupçonner, ne serait-ce pas une façon retorse de se fondre pour mieux submerger le peuple d’accueil ?
              (Coluche : l’omelette, les blancs, les jaunes, tu mélanges, qu’est-ce qui reste ?)
              Doivent-ils de surcroit s’appeler Yan, s’ils s’installent en Bretagne, Katel en Alsace, Fanny ou Marius à Marseille, Bixente en Pays Basque et George en Berry ?


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 12 juin 21:18

              @Trelawney
              Vous êtes quelqu’un ici que j’apprécie. (sont rares ) . Allez si vous le voulez sur l’article « l’art de conduire en dadatacratie » ...


            • L'apostilleur L’apostilleur 13 juin 08:50

              @jimluno

              « ...C’est curieux ça de demander ce genre de chose, demander aux gens d’abandonner tout souvenir de leurs origines pour prouver qu’ils sont bien intégrés, non mais quel est le rapport ? »

              Votre réponse appartient à ceux qui ont choisi un prénom français. 


            • L'apostilleur L’apostilleur 13 juin 09:15

              @Trelawney

              Dans les colonies, l’assimilation consistait à imposer la culture du colonisateur aux populations.
              Celles-ci ont réagi généralement par des mouvements d’indépendance au nom de l’intérêt supérieur de leur nation, en chassant le colonisateurs.

              Il y en avait toujours quelques-uns pour s’accommoder avec l’envahisseur pour des motifs peu glorieux. 


            • popov 13 juin 09:53

              @Trelawney

              Ce n’est pas facile de s’intégrer.

              Il y a la langue, le climat, la bouffe, la culture, le regard et les remarques des autochtones.

              Celui qui parvient malgré tout à trouver un travail et à élever correctement ses enfants sans problèmes avec la loi, je lui tire mon chapeau. Je dirais qu’il est plus Français que les Français de souche, puisqu’il l’est par choix et qu’il a dû surmonter des tonnes de difficultés pour y arriver.


            • popov 13 juin 09:59

              @OMAR

              Zemmour c’est pas français du tout, ça signifie « Olive », mais tant qu’il casse du maghrébin, lui, il est bien intégré, n’est-ce pas ?


              Zemmour, c’est son nom de famille, pas son prénom.

            • babelouest babelouest 13 juin 20:39

              @OMAR justement Andrew, Ashton, Ethan

              cela sent mauvais l’article d’importation plus ou moins frauduleuse, alors que Djamel ne me dérange pas du tout.


            • Je vais relater le cas d’une jeune fille en grosse souffrance psychologique. Depuis qu’elle a eu la certitude qu’elle était bien la fille de son père, un changement total s’est opéré. Quand elle se regarde dans un miroir, elle se reconnait. Je suis moi : L.M. C’est bien moi.... Elle commence à se reconstruire...


              • Auparavant, elle évitait les contacts et maintenant, mieux assurée dans son identité, elle s’ouvre aux autres...n’ayant plus peur de se perdre dans la confusion...


                • zygzornifle zygzornifle 12 juin 13:45

                  et qui a été jugé en comparution immédiate hier, soit deux jours après les faits qui ont suscité une réprobation unanime du monde politique hexagonal.

                  On attend toujours des jugements pour les exactions policières sur les GJ, 25 yeux de crevés. 5 mains arrachées, des milliers de tabassages a la chaine, une mémé exécutée a Marseille sur son balcon par la BAC et le tout en parfaite impunité sous les applaudissement de LaREM et des LR, les flics ont meme eut une prime plus une augmentation de salaire, on voit bien le mépris pour ce gouvernement de vaches folles .... 

                  Macron aurait mérité bien plus qu’une baffe .... 


                  • Et hop ! Et hop ! 12 juin 22:10

                    @zygzornifle

                    Et Benallah, quand est-ce qu’il passe en jugement ?

                    Et Thomas Fabius ?


                  • zygzornifle zygzornifle 14 juin 18:01

                    @Et hop !

                     Benalla doit roder autour de l’entrée de service de l’Elysée avec son coffre sur le dos tel une coquille d’escargot espérant une faveur Macronnienne.
                    Quant a Tomas il attend que son père clamse histoire de vendre toutes ses croutes et avoir un gros pactole d’oseille a bouffer dans les casinos et autres tripots a bobos sauf celui de Monaco ou il est « persona non grata » après avoir laissé une belle ardoise que papa a du combler « les yeux dans les yeux » de son oseille de Fauxialistes piqué aux citoyens.


                  • Buzzcocks 12 juin 13:52

                    Si on prend le CV du gifleur... 28 ans, 2 ans de chômage, bref, le parfait bon à rien, et grosse feignasse qui va donc expliquer sa vie misérable par la venue de marocains qui eux acceptent d’aller ceuillir des fruits par 30 degrés. Avec la reprise des restaus, quantité d’eux expliquent avoir du mal à recruter mais là encore, notre gifleur préférait glandouiller en pleine journée pour coller un pain à notre grand margoulin. Les restaurateurs, ils iront une nouvelle fois se tourner vers des pakistanais et des gens un peu plus courageux.

                    Voilà la France, un ramassis de glandus à qui il faudrait foutre de bons coups de pieds au cul. Le tribunal, au lieu de coller en prison, ce gros tas qui se prend pour un chevalier, aurait du lui donner une pioche pour refaire des routes. Le mec regrette le moyen age, et bien, il peut déjà expérimenter la Corvée.


                    • mmbbb 12 juin 14:50

                      @Buzzcocks tu n es pas un peu con ! Les pakistanais travaillent au black dans les restos comme tant d autres migrants Les horaires ne sont pas respectés Les salaires sont tires par le bas Une aubaine pour le patronat !
                      Je connais le monde ouvrier , le monde des chantiers j ai bosse dans ces domaines ,il faut arrête de raconter n importe quoi 
                      Il faut relire Maurice Allais , le seul economsite jamais cite 
                      Mais ce n est pas de ton niveau 


                    • titi 12 juin 14:58

                      @Buzzcocks

                      C’est clair que le gifleur a tout du glandeur professionnel.
                      ll prétend représenter les gilets jaunes.
                      Sauf que les gilets jaunes ce sont des gens qui bossent et qui ne s’en sortent pas.
                      Ce ne sont pas de fainéants robustes.


                    • mmbbb 12 juin 15:17

                      @titi B Griveaux un vrai branleur et un double branleur De Rugy ancien ministre ecolo de Macron qui s est fait enfariné , Fillon Delovoye et consorts , des morpions qui s accrochent , Il faudrait deja faire le menage par le haut , Il y a une crise de la représentation politique en France Quel étonnement
                      Bullock a le raisonnement d un bulot ! Si nous etions dans une democratie aboutie nous ne serions pas dans une forme d ancien regime ou chacun veut profiter de ses privileges 


                    • titi 12 juin 21:49

                      @mmbbb

                      Et ?
                      Quel rapport ?
                      Ca affranchit les glandeurs professionnels de travailler ?


                    • Et hop ! Et hop ! 12 juin 22:39

                      @Buzzcocks

                      Il est pas au chômage, il travaille depuis 2 ans en intérim.

                      La récolte des fruits, mes grands parents avaient un grand domaine fruitier et viticole, ils employaient jusqu’à 100 personnes, ils avaient trois fois plus de demandes que d’emplois à proposer, ils n’employaient aucun immigrés, il n’y avait que des Français de tous les âges, ils étaient courageux et travailleurs, certains venaient tous les jours de loin en voiture, ça leur coûtait cher pour gagner le smic. 

                      C’est le gouvernement qui veut qu’il y ait 7 ou 8 millions de gens privés d’emploi, ce qui est une violence absolument inouïe pour les gens, une cause de malheur terrible. Les hommes politiques ont tous plusieurs emplois, ou plutôt plusieurs salaires, Hollande en avait une dizaine.

                      Il serait très facile de revenir au plein emploi en 3 ans, et en montant les salaires, il suffit que le gouvernement le veuille, c’est ce que Hitler était arrivé à faire dans des conditions beaucoup plus difficile, sans violence, et avant qu’il soit question de guerre. Un gouvernement qui ne permet pas à tout le monde de travailler est un gouvernement de salopards.


                    • mmbbb 13 juin 10:50

                      @titi il faut réféchir mon gars . il est de bon ton de taper sur le peuple parce selon la vielle devise « diviser pour régner » cela marche à merveille , Ces ouvriers qui n ont souvent peu de cervelle jalousent leurs voisins mais ils ne s aperçoivent pas qu en France , il y a des profiteurs gagnant bien leur vie sur le dos des autres Ces exemples cites le prouvent Delevoye , Fillon par exemple , les chantres de la vie austère mais pour les autres .
                      Systeme d ancien regime en Suede , ces personnes auraient ete radiees et auraient perdues le droit a la retraite .
                      Il faut reflechir mon gars 
                      Quant a la reflexion de ce Bu... le crétin de service , une réflexion maintes fois entendues notamment dans le monde ouvrier , les premiers qui se font baiser .


                    • zygzornifle zygzornifle 14 juin 18:05

                      litique@mmbbb

                       Ces ouvriers qui n ont souvent peu de cervelle 

                      Alors faut qu’ils se lancent dans la politique ou rentrent dans la police c’est la qu’il y a le plus de boite crânienne vide.... 


                    • artie

                      Un article intéressant. En quoi la gestion managériale des individus est une forme larvée de nazisme. Et Macron est le représentant parfait de cette gestion. https://www.cairn.info/revue-etudes-2021-6-page-45.htm?WT.tsrc=cairnEmailAlert&WT.mc_id=ETU_4283.

                      Ce n’est pas avec des bons sentiments que l’on fait avancer le monde, mais en réfléchissant aux causes. Oui, l’absence de spiritualité est un facteur de désagrégation sociale. La spiritualité donne une identité à chacun qui lui permet de participer à un tout qui lui est supérieur. La gestion managériale, c’est exactement l’inverse. Un travailleur, un employé fait partie d’une chaine de production dont il ne voit pas la finalité. Juste une pièce dans une machine : jugée en fonction des résultats de la bourse dont il ne profite même pas... Il ne lui reste plus que le rêve : une autre vie. Bon ! Hitler au début tenta de mobiliser sur la supériorité de la race allemande. Jusqu’à ce que le peuple comprenne vite qu’il fut floué. Servant juste de chair à canon, ou désigné pour faire le sale boulot. Avec en plus, le sentiment de plus en plus clair, que la partie ne serait jamais gagnée parce qu’elle était à l’opposé de la spiritualité. La race, c’est quoi : des molécules d’ADN. Rien à voir avec le spirituel...


                      • Avec 6 « commentaires » sur 12, l’autre folle persiste à polluer.


                        • @facta non verba au profil trendy. c’est vrai, il n’en resterait plus que 6. Tout cet effort pour 6 malheureux commentaires...


                        • sylvie 12 juin 16:19

                          Vous allez atteindre 10% de participation !


                          • ETTORE ETTORE 12 juin 21:11

                            Les prochaines visites « rurales » du Petit Marquis Baffé, se feras avec armure complète de chevalier,

                            Heaume, anti claque .Bouclier anti oeufs .Armure, anti foule !

                            Bon, lui manque sa fidèle monture BEN ALALALALALA !

                            Plus, plus, des palefreniers chargé de manipuler les bur(n)ettes d’huile !

                            Ca, vous savez, en bien des circonstances, cela peut aider, à décoincer !


                            • babelouest babelouest 13 juin 20:43

                              @ETTORE de chevalier, ou de soudard ?


                            • I.A. 12 juin 21:46

                              « [...] les faits qui ont suscité une réprobation unanime du monde politique hexagonal.

                              Mais qu’est-ce qui se passe en France ? Pourquoi, y a-t-il cette montée en flèche de la violence, qu’elle soit verbale, physique ou symbolique, en parallèle avec la confirmation du rebond significatif de l’extrême-droite dans les sondages d’opinion ? »

                              Vous vous contredisez, là. Soit il y a réprobation unanime, soit il y a confirmation du rebond de l’extrême droite. Les deux ne vont pas bien ensemble... Choisissez.

                              Sinon, qu’est-ce qui vous gêne, dans cette baffe ? Vous préférez l’hypocrisie ? Les sourires haineux ? Les attentats ? Moi, ça m’a fait penser à cet autre bonhomme, qui avait jeté ses pompes à la figure d’un certain Bush : même franchise, même pureté dans le geste.

                              • Au contraire, cette baffe est la preuve que le bonhomme n’en voulait pas à la vie du Petit Président
                              • La preuve que le bonhomme Damien dit ce qu’il pense et fait ce qu’il dit
                              • La preuve qu’il n’y a pas eu tri sélectif parmi la population pour accueillir le Petit Truc Qui Préside
                              • La preuve qu’il existe encore des réaction saines, des vrais réflexes, et de la belle franchise

                              Finalement il y a du bon, dans Astérix...


                              • saint louis 12 juin 22:02

                                @I.A.
                                Le petit truc qui préside : A bon !
                                En attendant cet homme qui ne semble pas porter les gens du peuple dans son cœur n’est pas prêt à changer d’avis sur ce plan.
                                Et ça doit lui couter de devoir être gentil et avenant pour être élu de nouveau par ces électeurs « Gaulois »


                              • ETTORE ETTORE 12 juin 23:00

                                Cela dit ....

                                Regardez bien la papatte gauche, du Marquis « futur claqué » !

                                Elle a la position de la papatte à Médor, quand il vient faire le beau pour quémander ses croquettes .

                                Il y a des positionnements du corps, qui sont plus explicites et plus fulgurants que les pensées les plus travaillées et les plus perverses.

                                Il aurait fait un bien piètre mime, même immobile à servir de perchoir à mouches.


                                • ☠cyrus☠ cyrus 12 juin 23:49

                                  @ETTORE

                                  Il est surtout très clair, que le marquis se permet d’attraper quelqu n sans permission et de le contraindre ainsi à cautionner la macronie , ce qui est un viol politique ...

                                  Notre baffeur est donc la pucelle outragée qui se défend sous l’assaut du coqu politique et non l’inverse ...

                                  je demande la relaxe votre honneur ...


                                • ETTORE ETTORE 13 juin 00:03

                                  cyrus

                                  @

                                  je demande la relaxe votre honneur ...

                                  ACQUITé  !

                                  De plus, la Cour, condamne le Marquis ( désormais « gratifié et honoré » du soufflet Républicain).....

                                  Aux Hommages et intérêts, et le condamne à des travaux d’intérêts publics.....Soit : Pendant toute la campagne électorale, de mettre à disposition du peuple, son côté joufflu, afin, qu’il fasse oeuvre de « soulagement » pour « qui voudras ».

                                  Va y avoir du monde, je vous le dit, certains pour voir, d’autres ( plus ardus trublions) passeront aux actes.

                                  Quel rêve cette justice des...Parties !


                                  • ☠cyrus☠ cyrus 13 juin 00:25

                                    @ETTORE

                                    Je ne suis pas revanchard votre honneur , une grace presidentiel de bon aloi sierais parfaitement a mon client ...

                                    Noobstant le fait , que bien d’ autre pour le meme delit ne sont ni rechercher ni identifier , et que meme s’ il l’ etait il ecoperais au maximum de sursis sans « mort civique » en double peine .

                                    https://www.ouest-france.fr/societe/faits-divers/un-candidat-rn-aux-departementales-et-un-militant-agresses-en-pleine-rue-a-arles-fdf4d496-cb93-11eb-999d-2d92d8ad77b3


                                  • ☠cyrus☠ cyrus 13 juin 00:30

                                    @ETTORE

                                    j’ en veut pour preuve votre honneur l’ article 222-13 du code penal qui met sur le meme plan le president et d’ autre personne vulenerable ou investit de l’ autorité en tant que circonstance agravante .

                                    il y as des tonne de jurispridence a invoquer votre honneur , soit on condamne tout le monde soit personne , c’ est le propre de l’ egalitée devant la loi en democratie .

                                    Les violences ayant entraîné une incapacité de travail inférieure ou égale à huit jours ou n’ayant entraîné aucune incapacité de travail sont punies de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende lorsqu’elles sont commises :

                                    1° Sur un mineur de quinze ans ;

                                    2° Sur une personne dont la particulière vulnérabilité, due à son âge, à une maladie, à une infirmité, à une déficience physique ou psychique ou à un état de grossesse, est apparente ou connue de leur auteur ;

                                    3° Sur un ascendant légitime ou naturel ou sur les père ou mère adoptifs ;

                                    4° Sur un magistrat, un juré, un avocat, un officier public ou ministériel, un membre ou un agent de la Cour pénale internationale, un militaire de la gendarmerie nationale, un fonctionnaire de la police nationale, des douanes, de l’administration pénitentiaire ou toute autre personne dépositaire de l’autorité publique, un sapeur-pompier professionnel ou volontaire, un gardien assermenté d’immeubles ou de groupes d’immeubles ou un agent exerçant pour le compte d’un bailleur des fonctions de gardiennage ou de surveillance des immeubles à usage d’habitation en application de l’article L. 127-1 du code de la construction et de l’habitation, dans l’exercice ou du fait de ses fonctions, lorsque la qualité de la victime est apparente ou connue de l’auteur ;

                                    4° bis A Sur une personne exerçant une activité privée de sécurité mentionnée aux articles L. 611-1 ou L. 621-1 du code de la sécurité intérieure dans l’exercice ou du fait de ses fonctions, lorsque la qualité de la victime est apparente ou connue de l’auteur ;

                                    4° bis Sur un enseignant ou tout membre des personnels travaillant dans les établissements d’enseignement scolaire, sur un agent d’un exploitant de réseau de transport public de voyageurs ou toute personne chargée d’une mission de service public, ainsi que sur un professionnel de santé, dans l’exercice ou du fait de ses fonctions, lorsque la qualité de la victime est apparente ou connue de l’auteur ;

                                    4° ter Sur le conjoint, les ascendants ou les descendants en ligne directe ou sur toute autre personne vivant habituellement au domicile des personnes mentionnées aux 4°, 4° bis A et 4° bis, en raison des fonctions exercées par ces dernières ;

                                    5° Sur un témoin, une victime ou une partie civile, soit pour l’empêcher de dénoncer les faits, de porter plainte ou de déposer en justice, soit en raison de sa dénonciation ou de sa plainte, soit à cause de sa déposition devant une juridiction nationale ou devant la Cour pénale internationale ;

                                    5° bis A raison de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée ;

                                    5° ter A raison du sexe, de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre vraie ou supposée de la victime ;

                                    5° quater Sur une personne qui se livre à la prostitution, y compris de façon occasionnelle, si les faits sont commis dans l’exercice de cette activité ;

                                    6° Par le conjoint ou le concubin de la victime ou le partenaire lié à la victime par un pacte civil de solidarité ;

                                    6° bis Contre une personne, en raison de son refus de contracter un mariage ou de conclure une union ou afin de la contraindre à contracter un mariage ou à conclure une union ;

                                    7° Par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission ;

                                    7° bis Par une personne exerçant une activité privée de sécurité mentionnée aux articles L. 611-1 ou L. 621-1 du code de la sécurité intérieure dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission ;

                                    8° Par plusieurs personnes agissant en qualité d’auteur ou de complice ;

                                    9° Avec préméditation ou avec guet-apens ;

                                    10° Avec usage ou menace d’une arme ;

                                    11° Dans les établissements d’enseignement ou d’éducation ou dans les locaux de l’administration, ainsi que, lors des entrées ou sorties des élèves ou du public ou dans un temps très voisin de celles-ci, aux abords de ces établissements ou locaux ;

                                    12° Par un majeur agissant avec l’aide ou l’assistance d’un mineur ;

                                    13° Dans un moyen de transport collectif de voyageurs ou dans un lieu destiné à l’accès à un moyen de transport collectif de voyageurs ;

                                    14° Par une personne agissant en état d’ivresse manifeste ou sous l’emprise manifeste de produits stupéfiants ;

                                    15° Par une personne dissimulant volontairement en tout ou partie son visage afin de ne pas être identifiée.

                                    Les peines encourues sont portées à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000 euros d’amende lorsque l’infraction définie au premier alinéa du présent article est commise :

                                    a) Sur un mineur de quinze ans par un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou par toute autre personne ayant autorité sur le mineur ;

                                    b) Alors qu’un mineur assiste aux faits et que ceux-ci sont commis par le conjoint ou le concubin de la victime ou le partenaire lié à la victime par un pacte civil de solidarité ou, si la victime est mineure, par un ascendant légitime, naturel ou adoptif ou par toute autre personne ayant autorité sur le mineur victime.

                                    Les peines sont également portées à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende lorsque cette infraction, ayant entraîné une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours, est commise dans deux des circonstances prévues aux 1° et suivants du présent article. Les peines sont portées à sept ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende lorsqu’elle est commise dans trois de ces circonstances.



                                  • ☠cyrus☠ cyrus 13 juin 00:41

                                    @ETTORE

                                    Je tien d’ autant plus a vous faire remarquer votre honneur , qu’ en tapant par le bais des CRS sur les GJ et en les stigmatisant de gaulois refractaire 

                                    le suppossé marquis offensé est lui meme en infraction du 222-13 5-bis ainsi enoncer :

                                    5° bis A raison de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée ;

                                    il font donc soit relacher mon cleint , soit metre en prison 4 mois ferme avec la douple peine de mort civique , celui qui se pretend victime .

                                  • L'apostilleur L’apostilleur 13 juin 00:44

                                    @l’auteur 

                                    « ...le capitalisme français a créé leur fonction pauvreté... »


                                    Le capitalisme appauvrirait les individus en fonction de leur religion !! Du communautarisme victimaire, spécieux. 


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 13 juin 00:46

                                      « ...des populations pauvres qui ont leur religion, comme les Bretons ... »

                                      Les bretons ont demandé des horaires privatifs dans les piscines ??


                                      • houblon 13 juin 08:09

                                        La semaine prochaine, bulletin nul avec inscriptions « Des baffes, des baffes » ou « eh bien maintenant la baffe électorale » ou bien encore « oui, Em c’est la guerre que tu as tant implorée »


                                        • Le421... Résistant Le421... Résistant 13 juin 08:09

                                          Enfin, j’imagine si cela avait été un militant LFI...

                                          Un royaliste très à droite, c’est une « brebis égarée ».

                                          Un type de gauche, c’était un terroriste islamo-gauchiste...

                                          Pendaison par les couil... et aspergé d’essence !!

                                          Une allumette... Fritch !  smiley


                                          • chantecler chantecler 13 juin 08:16

                                            @Le421... Résistant
                                            Ce qui m’amuse, si tu fais allusion à la baffe qu’a pris notre président , c’est que dans un premier temps les médias ont situé l’auteur parmi les gilets jaunes .
                                            Ce qui prouve bien que ce mouvement a atteint son but : remettre en cause la classe responsable de cette politique et les élus portés au pouvoir et qu’il leur donne des cauchemars .


                                          • QAmonBra QAmonBra 13 juin 13:00

                                            Merci @ l’auteur pour le partage.

                                            Après avoir été durant des siècles une référence en matière de droit de l’homme, on se demande pourquoi vu son indécrottable ̶f̶a̶s̶c̶i̶s̶m̶e̶ colonialisme, la pseudo république française est dorénavant la risée de la planète. . . « grandeur » et décadence d’une « nation »(*) occidentale !

                                            Après celle pour « manu », une baffe aussi pour Macron et, comme jamais deux sans trois, on n’aurait pas fini de faire marrer les peuples de la terre. . .

                                            .

                                            .

                                            (*) Un pays dont le Peuple n’a plus aucun contrôle sur sa monnaie, son économie, ses lois, son territoire et sa défense, mérite t il ce terme ?


                                            • sylvain sylvain 13 juin 13:04

                                              c’est surprenant de découvrir aujourd’hui que la france meurt du capitalisme mondialisé et de la trahison de ses élites, mais mieux vaut tard que jamais .

                                              La plupart des gens savent très bien ça, mais ils savent aussi qu’ils n’ont plus aucune prise sur leurs élites ni sur cette situation, ils se replient donc sur ce qu’ils peuvent .

                                              Ce a quoi on assiste en ce moment est bien plus une guerre pour ne pas être a la dernière place qu’une tentative pour changer les choses .


                                              • saint louis 13 juin 18:56

                                                Ce qui est consternant, c’est que le peuple de France va continuer à voter pour ce gratin qui joue contre la population.


                                                • sylvain sylvain 13 juin 20:21

                                                  La crise identitaire a pour vocation de remobiliser les gens autour de la nation, autour de l’idée d’une puissance commune . C’est un autel ou l’on pourra sacrifier une partie de la population pour retrouver de la puissance


                                                  • Hurricane Hurricane 14 juin 09:02

                                                    Notre justice ripoublicaine gauchiste est plus dangereuse que la charia islamiste :

                                                    On a voulu faire entrer et on continue à laisser entrer des peuplades arabos africaines totalement hermétiques à nos moeurs et coutumes , aux codes dits ‘” d ‘ honneur ” , à la loi du clan et de tribus qu’ ils considèrent supérieures à nos lois dites ” républicaines ” que je qualifierais plutôt ” ripoublicaines ” à géométries variables selon si vous êtes de gauche ou de droite .

                                                    Nos lois sont , ou bafouées ou non appliquées , ou interprétées différemment selon cette justice politisée à gauche et extrême gauche , ex : l’ ignoble SM mur des cons est une caricature criminelle de justice .

                                                    Les tribunaux administratifs sont des inquisitions gauchistes favorables aux délinquants dès que un maire du RN est en cause , l ‘ exemple de Ménard à Béziers et d ‘ autres élus RN dans le midi sont perpétuellement pourchassés par cette secte gauchiste .

                                                    Nous avons un ministre du crime EDM arrogant cynique méprisant qui crache sur les victimes de sa politique criminelle .

                                                    Lesquels choisir ?

                                                    Les tribus indigénistes racialistes anti républicaines anti France qui appliquent leurs charias , leurs codes dits d ‘ honneur ?

                                                    Ou bien , notre justice ripoublicaine avec des ministres sataniques responsables et coupables de cette insécurité sanguinaire record et de toutes ces charrettes sanglantes de victimes passées , en cours et à venir ?

                                                    Finalement ,nos terroristes islamistes ont ils plus ou moins de sang sur les mains que nos juges gauchistes , je commence à me poser la question .

                                                    EDM fait il un concours avec tous les Mérah , les Kouachi et autres talentueurs islamistes ? là aussi je commence à douter .


                                                    • Hurricane Hurricane 14 juin 09:06

                                                      « ...des populations pauvres qui ont leur religion, comme les Bretons ... »


                                                      Ouarf ! récemment dans une piscine bretonne , une bécassine a voulu entrer dans le bain avec une coiffe Breizh comme chez Tipiak et ses sabots , provoc !!! il est temps de voter une loi contre le communautarisme bretonnant . 


                                                      • L'apostilleur L’apostilleur 14 juin 09:30

                                                        @ l’auteur 

                                                        « ...On les a importés sans garantie (*), et maintenant on voulait les exporter... » 


                                                        Non.

                                                        Il s’agit d’assimiler leurs descendants. 


                                                        Quant à la vue communautariste égoïste victimaire de cette déduction qui ne considère que les descendants maghrébins victimes de la désindustrialisation, c’est une insulte à tous les autres.


                                                        Serait-ce la découverte (invention ?) islamo-gauchiste d’un capitalisme islamosceptique ?


                                                        (*) le PCF avait tiré la sonnette d’alarme sur ce risque


                                                        • Hurricane Hurricane 14 juin 17:16

                                                          Hors sujet ? je sais pas 

                                                          Finalement nos terroristes islamistes ont-ils plus ou moins de sang sur les mains que nos juges gauchistes, je commence à me poser la question.

                                                          EDM fait-il un concours avec tous les Merah, les Kouachi et autres talentueurs islamistes ? là aussi je commence à douter.


                                                          • Xenozoid Xenozoid 14 juin 17:22

                                                            lol,,,les francais sont malades de leur france...qui eu devené ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité