• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France telle que je la conçois pour son futur lumineux !

La France telle que je la conçois pour son futur lumineux !

Il paraît que la France a une destinée peu banale de nation de Lumière qui devrait éclairer l’humanité et suggérer un certain sens du partage de la vie en communauté en respectant les sensibilités et libertés de chacun (Cf. : Liberté, égalité, Fraternité).

Mais alors, chers amis, je me pose la question suivante :

Cette nation ne nous ferait-elle pas une poussée d’imposture en tout impunité démocratique ? Car dans la réalité, c’est bien tout le contraire qui se passe. Et ce depuis plusieurs siècles.

Cette nation, non contente d’avoir colonisé, puis décolonisé ensuite des continents et asservis des peuples entiers dans l’esclavage, joue les hypocrites devant les nations en se gardant bien de rendre aux peuples ce qu’elle a pris par la force en son temps. N’allons pas trop loin dans le temps et contentons-nous des 400 dernières années pour en être édifié !

Cette nation prédatrice a conquis des territoires comme la Guyane, les Antilles (Martinique, Guadeloupe, Saint Barthélémy, Saint Martin), des îles au large du Canada, des îlots au large du Mexique comme l’île de Clipperton, les îles de Wallis-etFutuna, la Nouvelle Calédonie, Mayotte, La Réunion, les îles Kerguelen, sans oublier la Polynésie « française »…

Bref, pour faire simple, avec la notion d’espace autour de ces territoires, la Convention internationale sur le droit de la mer (adoptée en 1982), permet à la France d’être la seconde nation la plus étendue de la planète avec ses droits marins et surtout sous-marins (un cercle de 200 milles nautiques de rayon autour de chaque île !) (https://www.senat.fr/rap/l95-021/l95-0211.html).

Cette position est aussi et surtout stratégique et permet aux bâtiments de guerre d’avoir des ancrages sur tous le continents… Et pas spécialement pour la reconnaissances des peuples qu’elle contrôle et asservi… depuis plus de 400 ans !

Et pour bizarre que cela soit, ce pays qui s’octroie des richesses considérables avec l’exploitations terrestres et sous-marines de ces territoires (et le futur est très juteux et prometteur dans ce cadre là de la prédation !), a toujours refusé de signer la Convention 169 de l’OIT qui garanti le droit à chaque peuples autochtones de choisir librement son destin comme le recommande l’ONU depuis des décennies. (cf. : la Convention 169 de l’OIT  : http://www.survivalfrance.org/campagnes/169)

Une énormité de suffisance de la part de ce pays dit des Droits de l’Homme qui se fiche pas mal du bien êtres des peuples qui survivent sur ces territoires qu’elle a décidé de ne pas reconnaître et préfère considérer que sur les territoires de la France, il n’y a qu’un seul peuple ! Point final ! (C’est dans la constitution de la République française que l’on trouve ce genre de formulation scandaleusement hypocrite !) L’énormité de ce concept issu de La Révolution Française est terriblement pratique pour les sociétés totalitaires qui nivellent tout sur leur passage tel des rouleaux compresseurs destructeur des diversité culturelles et ethniques comme le remarquait en son temps Monsieur Claude Levi-Strauss dans l’un de ses livres resté célèbre : « Triste tropiques » (https://fr.wikipedia.org/wiki/Tristes_Tropiques)

Une imposture démocratique en somme !

Imposture démocratique s’il en est, puisque la notion même de démocratie permet à une majorité d’ignorer les minorités et même de les éliminer (ou suicider : Rapport sur les suicides des Amérindiens de Guyane Française : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/rapport-sur-les-suicides-des-175481) en toute bonne conscience.

Comme disait Jacques Brel : « Mettez 10 citoyens lucides d’un côté et 11 imbéciles de l’autre et vous avez une démocratie d’imbéciles et c’est cela la démocratie ! ») De plus on se rappellera que des régimes dictatoriaux se sont souvent fait élire démocratiquement en toute légalité (Le 3e Reich par exemple !)… et pas spécialement pour le bien des peuples, au regard de l’histoire…

On peut apprécier le procédé ou le rejeter mais la réalité est là ! Les peuples subissent cette dictature démocratique.

Pour ma part je ne partage pas du tout cette conception « démocratique » de vie en société comme le conçoivent les régimes dit démocratiques occidentaux où la majorité fait loi et où les minorités sont rejetés et mises aux oubliettes.

Je serais plutôt tenté de pencher pour la reconnaissance des peuples autochtones et leurs rendre et attribuer leur pleine indépendance et autonomie en dehors du cadre de la République française, puisque celle-ci est incapable d’avoir un minimum de souplesse et ne tient pas à les reconnaître.

Dans ce sens, je dirais même que je suis pour les indépendances de tous les territoires que la France a conquis depuis 400 ans. Et en plus des territoires cités plus haut, bien évidemment, je suis pour l’indépendance totale de la Corse comme le souhaite depuis des décennies le peuple Corse.

Quand je dis indépendance, il va de soi que ce n’est pas sur une base de cette notion démocratique où les peuples les plus nombreux auraient l’avantage ! Ben évidemment il s’agit d’accorder aux peuples qui résidaient depuis des millénaires sur ces territoires leur entière souveraineté. 

Ceci étant valable par exemple pour les derniers 6000 amérindiens qui vivaient depuis plus de 13 000 ans en Guyane avant que la France prédatrice ne s’y installe manu-militari à leur détriment ! (http://pierre.souchier.free.fr/wayana/Wayana/presentation.html)

Les Amérindiens doivent recouvrir l’entière autonomie de leurs destins et pourvoir assumer cette nouvelle action en incorporant s’ils le désirent, les ex colons et anciens esclaves venus d’un autre continent. (Reconstruire l’antique territoire de L’ININI : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reconstruire-l-antique-territoire-175581 )

Même chose pour les Antilles, avec en plus un impératif culturel pour que les Antiles françaises aient obligatoirement un Président ou une Présidente issu des peuples qui vivaient sur ces îles avant que les colons français ne les massacrent. A savoir un Président ou une Présidente d’origine Arawak qui présiderait à la destinées de chacune de ces îles redevenues indépendantes (https://matricien.org/geo-hist-matriarcat/amerique-sud/arawak/). Il va de soit que ces nouveaux pays seraient bien avisés de ne pas se laisser piéger à nouveau par les Békés qui firent leur fortune sur l’esclavage dans ces îles et vivent maintenant en véritables puissance financières et économique au détriment des populations de ces îles qui sont toujours aussi asservies et dépendantes de ces familles prédatrices. 

Même chose pour les îles de Polynésie française qui seraient gouvernées par le peuple Ma’ohi. De même pour le peuple Kanak qui survit depuis des millénaires en Nouvelle Calédonie.

Les colons et prédateurs venus d’Europe depuis ces époques de prédations auraient le choix de se plier à ces nouvelles nations et à accepter de devenir citoyens de ces nouveaux pays ou alors de rentrer en Europe ! (A supposer que l’Europe accepte ces prédateurs et exploiteurs nés !)

Toutes ces îles et territoires ayant recouvrés leurs indépendances, la France de l’Hexagone pourrait enfin se dégager du lourd passif de son passé colonial et essayer de retrouver un chemin plus lumineux en faisant un minimum d’effort pour retrouver la modestie qui aurait du être sa conduite si elle ne s’était pas empêtrée dans ces démarches prédatrices qui n’ont strictement rien de lumineuses au regard des Droit de l’humain.

Voilà rapidement ma vision de la France pour un rayonnement qui le soit vraiment au milieu des autres nations.

Votre serviteur,

Pierre Sarramagnan-Souchier, le 15 février 2017,
candidat pour les législatives des 11 & 18 juin 2017 du Mouvement éco-citoyen #100%  avec l'Alliance écologiste indépendante pour la 7e circonscription des Français de l'étranger : http://pierre.souchier.free.fr/legislatives2017/index.html

-----------------------

Rappel de divers liens d’articles d’archives parus sur mon compte Agoravox de 2012 à 2015, liés à cet article concernant les Amérindiens de Guyane française :

Reconstruire l’antique territoire de L’ININI

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/reconstruire-l-antique-territoire-175581

Rapport sur les suicides des Amérindiens de Guyane Française

À propos du rapport parlementaire sur les suicides des Amérindiens de Guyane française, rendu public le 15 décembre 2015.

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/rapport-sur-les-suicides-des-175481

Guyane française : l’État refuse de reconnaître sa responsabilité des intoxications au mercure

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/guyane-francaise-l-etat-refuse-de-174330

La France reconnaîtra-t-elle enfin sa responsabilité dans le désastre écologique et sanitaire dû à l’orpaillage en Guyane ?

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-france-reconnaitra-t-elle-enfin-173780

Lettre au Président Français : L’or des Amérindiens de Guyane : « Les promesses des grands chefs blancs ne sont-elles que du vent ? »

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-au-president-francais-l-or-145125

Lettre ouverte à la ministre de la justice
après le rapatriement des 107 kilos d’or de Guyane française

http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/lettre-ouverte-a-la-ministre-de-la-125421

Premier bilan de la pétition pour sauver les derniers Amérindiens Wayana et Teko de Guyane française

http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/premier-bilan-de-la-petition-pour-110684

JPEG - 83.7 ko
Actualisons l’hymne national français
Il serait grand temps d’actualiser l’hymne national français en prenant le texte de Graeme Allwright-Sylvie Dieu qui redonnerait de la lumière aux cœurs des citoyens ce pays…
JPEG - 168.9 ko
Amérindiens Dayana de Kayodé
Les gens heureux sont ceux qui privilégient l’essentiel par rapport à l’accessoire, l’être à l’avoir, l’utile à l’agréable, le durable à l’éphémère, le suffisant au trop, le nécessaire au superflu en fait, les besoins aux désirs ... Robert Blondin. ——————————— Merci aux Amérindiens ——————————— •••••••••••••• Le hamac, la plus belle invention de l’homme ! •••••••••••••• Le hamac est présent dans toute cette région d’Amérique du Sud. Son faible encombrement, son confort et sa facilité d’installation font qu’il est toujours présent dans les foyers. Il permet aussi de se protéger des animaux rampants la nuit. En saison sèche, les femmes récoltent le coton, ensuite elles le filent. Ce fil de coton est utilisé pour la fabrication des hamacs. Illustration : Élisabeth, Makinao et Kaïna enfants Amérindiens de Guyane française, jouent dans le hamac. Extrait de l’excellent livre pédagogique « Kayodé ». © Patrice Olivier http://www.ass-terra-incognita.org/livres-ph…/kayodé-guyane/
JPEG - 129.2 ko
Des choix de sociétés dépassés
Soit on opte pour le bien être des peuples, soit on penche pour la puissance orgueilleuse de la nation. La modestie et l’humilité voudrait que l’on choisisse les peuples… Mais l’orgueil de l’homme étant ce qu’il est nous régressons continuellement depuis des décennies… Et cela est bien regrettable !

Moyenne des avis sur cet article :  1.86/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • nenecologue nenecologue 16 février 12:12

    La colonisation ne devait pas être si mal pour eux puisque depuis que nous sommes partis de là bas , ils font des pieds et des mains pour vivre avec nous ... On leur manque !


    • Hecetuye howahkan howahkan 16 février 12:48

      @nenecologue

      A la fois juge et partie, le colonisateur criminel, voleur, destructeur etc se pardonne lui même...c’est pratique c’est sur !!


    • foufouille foufouille 16 février 12:55

      pourquoi ne pas remonter avant 900 ? ou plus.
      il faut te rappeler que tous les peuples l’ont fait et que nous faisons parti de ceux qui l’ont cesser contrairement aux africains et chinois. entre autre.


      • Alren Alren 16 février 13:25

        @foufouille

        il faut te rappeler que tous les peuples l’ont fait et que nous faisons parti de ceux qui l’ont cesser contrairement aux africains et chinois

        Sans oublier le Royaume-uni, l’Espagne, le Portugal, les Pays-Bas, l’Arabie, les USA, le Japon, les Vikings, les Incas, les royaumes africains et récemment Israël, le Maroc (Sahara occidental) etc. etc.


      • foufouille foufouille 16 février 14:06

        @Alren
        ceux que tu cites sont des races inférieures pour l’auteur.
        sauf les africains et les tribus.


      • julius 1ER 17 février 10:06

        @foufouille


        on devrait faire un procès aux Romains pour nous avoir colonisé d’ailleurs si Matteo Renzi a démissionné c’est qu’il a dû avoir peur de çà !!!

      • Alren Alren 17 février 11:54

        @julius 1ER

        Vous oubliez que les Celtes eux-mêmes étaient des envahisseurs venus de l’est du continent et que leurs descendants n’ont donc aucun droit à être en France !

        J’avais oublié les Italiens de Mussolini parmi les colonisateurs de la Lybie et et de l’Éthiopie parce qu’ils en ont été chassés par les Anglais lors de la Seconde guerre mondiale !


      • Etbendidon 16 février 13:38

        il est bien ce narticle déconisateur loumineux
        Ben évidemment il s’agit d’accorder aux peuples qui résidaient depuis des millénaires sur ces territoires leur entière souveraineté.
        Tout à fait d’accord
        La polynésie aux polynésiens, la mélanésie aux mélanésiens, l’amérique aux amérindiens ( aux sioux, navajos, comanches, cheyennes ...)
        ET .....
        La GAULE aux Gaulois
        signé Asterix et Obélix
         smiley


        • Jeekes Jeekes 16 février 14:50

          @Etbendidon
           
          On pourrait même ajouter :

          la Savoie aux savoyards
          la Corse aux italiens
          la Normandie aux vikings
          le Berry, l’Aquitaine, la Bretagne, l’Arthois, la Franche-Conté, la Bourgogne aux différents Ducs et Princes sus-nommés
          l’Alsace aux teutons
          la Gironde (et les environs) aux rosbifs
          etc.

          L’auteur remonte là où ça l’arrange.
          Si on va plus loin, il devrait se rappeler que la France (le royaume éponyme) ne représentait grosso-modo que l’Ile de France actuelle.

          Putain, salaud de Charlemagne et mort aux colonisateurs !!!


        • oncle archibald 16 février 15:13

          @Etbendidon : Messire ! Un Sarrazin !

          https://www.youtube.com/watch?v=67M2YsNnXSg


        • mmbbb 16 février 20:18

          @Etbendidon J ’aurais aime naitre Norvegiens pas de passe colonial petit pays petrole offshore et unite nationale En France nous ne cessons pas d ergoter sur ce passe en voulant sans cesse reecrire notre histoire


        • Phalanx Phalanx 16 février 16:23

          Fascinante cette dégénérescense chrétienne qui consiste à s’accuser de tous les maux (mea maxima culpa) en pardonnant jusqu’à l’oubli les péchés des autres.




          • Albert123 16 février 17:37

            « Militant pour le développement des plus déshérités, pour le désarmement, tendance écologie pacifiste, etc. »


            en gros c’est signé : larbin du mondialisme à la solde des Soros et co.

            le reste de votre pavé qui se veut culpabilisant dégouline d’enfantillage bien navrant à entendre dans la bouche d’un individu de votre age.






            • philippe baron-abrioux 17 février 07:44

               Bonjour ,

               tout d’abord merci pour votre article .

               vous essayez de sensibiliser vos lecteurs dont je fais partie au sort de ceux que l’on désigne comme les populations autochtones , en particulier celles des D.O.M et T.O.M et plus particulièrement les Amérindiens de Guyane française .

               votre intérêt pour la Guyane et les Amérindiens qui y vivent ne date pas d’hier si je me réfère à de précédents articles sur ce sujet parus sur ce même site .

               par exemple celui du 23 décembre 2015, « reconstruire l’antique territoire de l ’ININI » , que je viens de relire .

               dans celui auquel je réponds ce jour il me semble que vous oubliez quelques autres populations bien identifiées vivant elles aussi en Guyane .

               je parle là des Djukas , Bonis , Saramakas , issus de « neg’ marrons » , anciens esclaves ayant pu fuir en forêt tropicale pour SURVIVRE à leur condition inhumaine .

               s’éloignant par peur d’être poursuivis et punis ou tués par leurs anciens maîtres , de la forêt, ils ont pour beaucoup fait le choix de s’installer au bord des fleuves et par regroupements successifs ont constitué des villages que vous connaissez sans doute d’ailleurs .

               pourquoi ne pas aussi prévoir de solutions pour ceux là et leur restituer des terres ou les leur donner dans le même souci d’égalité dont vous faites preuve pour les Wayanas , Galibis , Roucouyennes ?

               

               Mme C ;Taubira dont vous parliez en 2015 est sans doute une des descendantes d’un de ceux là .

               je viens de lire que vous êtes candidat aux législatives de 2017 pour l’ A. E .I , alliance écologique indépendante , au titre des Français de l’étranger , surtout ceux de l’Est de l’ Europe , puisque c’est dans cette région que vous résidez depuis longtemps si j’en crois vos écrits de candidat .

               JUSTE UNE REMARQUE :dans vos propositions pas un seul mot sur le sujet de votre article de ce jour alors que vous nous avez parlé abondamment des dangers du mercure , du suicide des Amérindiens à propos de la Guyane avec de belles cartes sur ces problèmes qui existent tout autant aujourd’hui qu’hier .

               oubli dû à l’éloignement du sujet ? OU déplacement du centre d’intérêt ?

               bonne fin de journée !

               P.B.A

               

               


              • Pierre Sarramagnan-Souchier Pierre Sarramagnan-Souchier 17 février 09:20

                @philippe baron-abrioux
                Merci de vos remarques judicieuses.

                En effet, Nous avons lancé depuis 2010 une pétition citoyenne pour la reconnaissances des Amérindiens Dayana et Teko (http://pierre.souchier.free.fr/wayana/Wayana/la_petition.html).
                Et nous avons continué de suivre ce dossier sensible. Nous avons même dans nos proposition pour les Européennes de 2014 mentionné ces préoccupations. (cf. : http://pierre.souchier.free.fr/europeennes2014/index.html : Extrait : 
                « 5 - redéfinir une coopération avec les pays dits « pauvres » évitant la corruption structurelle et redonnant aux peuples indigènes et tribaux ( Amazonie, Guyane…) la possibilité de « choisir librement leur destin » (Convention 169 de l’OIT). »

                Pour ce qui est des propositions de Mme Taubira, ce qui cloche dans sa démarche, c’est qu’elle proposait d’offrir un territoires aux descendants des anciens esclaves dont vous faites références, mais en prenant ce territoire sur l’espace qui appartient aux Amérindiens ! C’est quand même un comble que d’exproprier une fois de plus les Amérindiens pour établir à leur place d’autres peuples ! La France n’aurait-elle pas l’honnêteté d’offrir ce qui lui appartient au lieu de prendre et d’offrir des biens qui ne lui appartiennent pas. Madame Taubira pense que c’est plus facile de se servir au dépend des peuples pauvres et fragilisés plutôt que d’avoir le courage d’affronter la réalité en demandant à la France d’avoir un minimum d’équité ! Il est vrai que Madame Taubira n’a pas vraiment servi la causes des peuples quand après avoir été indépendantiste, elle a préféré se mettre au service de l’état français pour mieux assurer la suite de ses petites affaires… Qui ne vont pas spécialement dans l’intérêt des Amérindiens…

                Mais pour répondre à votre question, sur l’indépendances de la Guyane, dans l’article sur l’ININI, je proposais une suggestion. C’est une base de réflexion. Il va de soi que les peuples descendants des anciens esclaves ont plus de légitimité à vivre dignement que les colons prédateurs et toute cette bande de fonctionnaires au service d’un état prédateur depuis 400 ans qui sont d’une suffisance ahurissante et terminent l’image d’un idéal que devrait avoir ce pays des Lumières.

                Pour ma candidature dont vous parlez pour les législatives de 2017, j’ai mis en avant les lignes de consensus qui forment le socle de base de rassemblement des 28 associations et mouvements écologiques qui se sont rassemblés autour du Mouvement citoyen #100%. Mais cela ne signifie pas qu’à titre individuel j’ai renoncé à tous mes engagement précédents… Bien évidemment. Soyez rassuré sur ce sujet !

                Et comme vous pouvez le remarquer, à chaque élection républicaine ou européenne où je me présente, je le fais pour faire avancer des idées seul ou avec des équipes qui ont un socle minimum d’entente vers des objectifs communs (idées certes parfois iconoclastes !) et non pour me faire élire ! (Je ne suis pas naïf à ce point !) Comme je l’énonce en bas de ma page http://pierre.souchier.free.fr/legislatives2017/index.html dans le billet : 

                Ma motivation à ces élections :
                “ Qui perd gagne ! ”

                Espérant avoir pu répondre à vos questions, recevez, cher Philippe Baron-Abrioux mes courtoises salutations citoyennes.
                 

              • julius 1ER 17 février 11:21
                Il va de soi que les peuples descendants des anciens esclaves ont plus de légitimité à vivre dignement que les colons prédateurs et toute cette bande de fonctionnaires au service d’un état prédateur depuis 400 ans qui sont d’une suffisance ahurissante et terminent l’image d’un idéal que devrait avoir ce pays des Lumières.

                @Pierre Sarramagnan-Souchier

                ah bon !!!!! et au nom de quoi des anciens esclaves seraient plus légitimes à habiter un endroit que les colons dont la présence est antérieure à ceux-ci ?????
                c’est juste un parti- pris de l’auteur !!!

                c’est un peu la problématique de l’histoire de Haiti où les noirs importés étaient devenus majoritaires et excluaient les blancs en vertu du surnombre !!!

                mais ces noirs n’ont jamais été des autochtones ....ils le sont devenus après plusieurs siècles d’histoire mais cela ne donne pas tous les droits !!

              • Pierre Sarramagnan-Souchier Pierre Sarramagnan-Souchier 17 février 11:35

                @julius 1ER
                Merci de votre remarque !

                Oui les peuples descendants des anciens esclaves ont des droits légitimes à réparation pour les souffrances subies au nom de ce pays qui a approuvé et encadré l’esclavage. Cette demande de ces population est légitime.
                 Cette reconnaissance des réparations devrait être d’ailleurs un minimum que la France devrait reconnaître. Le tout est que cela ne se fasse pas une fois de plus au détriment des Amérindiens fragilisés par tous les prédateurs sans scrupules. Là est le problème.
                Pour le petits blancs fonctionnaires de Guyane (corrompus jusqu’à la moelle !), excusez-moi, mais ce n’est pas vraiment ma préoccupation première… 

                Courtoisement.

              • mmbbb 18 février 08:41

                @julius 1ER le moins que l on puisse dire ce n’est pas une reussite de gestion alors que cette ille fut l une des premieres a être libere du joug du colon


              • Habana Habana 17 février 09:50

                L’Auteur n’est-il pas celui qui chantait « Misère euh, misère euh » ?

                C’est toujours sur les pauvres gens que tu t’abats obstinément ! gring gring gring
                Au fait, il en est où de sa pétition pour Abel Chemoul ?

                • julius 1ER 17 février 11:09
                  Cette nation prédatrice a conquis des territoires comme la Guyane, les Antilles (Martinique, Guadeloupe, Saint Barthélémy, Saint Martin), des îles au large du Canada, des îlots au large du Mexique comme l’île de Clipperton, les îles de Wallis-etFutuna, la Nouvelle Calédonie, Mayotte, La Réunion, les îles Kerguelen, sans oublier la Polynésie « française »…

                  @l’auteur,

                  dans votre longue liste vous avez oublié Saint-Pierre et Miquelon .....

                  c’est dommage parceque ce cas illustre parfaitement la problématique de l’histoire de la colonisation et sa réécriture éventuelle ..... car avec l’histoire en général l’écriture n’est pas satisfaisante c’est souvent l’histoire du rapport dominant/ dominé et c’est le dominant qui écrit l’histoire et elle est rarement juste ....
                  alors ce qui m’emmerde le plus dans cet article c’est qu’il s’agit d’une vision stéréotypé du colonialisme et quand je dis stéréotypé ... cela veut dire vision fausse car bien plus complexe que l’énoncé le laisse penser !!!

                  Saint -Pierre et Miquelon petite île perdue dans l’Atlantique à équidistance du Canada et des USA
                  qui eût son heure de gloire pendant la période de la Prohibition US parce qu’elle était devenue la plaque tournante du trafic d’alcool mais çà c’était avant ....
                  aujourdhui peuplée de 6000 habitants cette île est passée entre des mains diverses et pendant des décennies n’a jamais du compter plus d’une centaine d’habitants et est passée de mains portugaises en mains anglaises puis en mains françaises puis en mains anglaises puis en mains françaises ... et a failli tomber dans les mains canadiennes pendant WWII parceque Radio Vichy émettait de là-bas mais finalement les Canadiens ont laissé tomber ?????

                  alors qui sont les affreux colonialistes dans cette histoire ???? 
                  même une chatte n’y retrouverait pas ses petits !!

                  cet exemple de Saint -pierre et Miquelon montre une chose ... c’est qu’il n’ y a pas « colonisation » lorsqu’il n’y a personne dans un endroit et pourtant les pingouins pourraient protester puisque ce sont eux qui sont les plus nombreux sur cette île ... d’ailleurs je mentionne qu’il y a souvent des offres d’emplois dans cette île mais faut être sacrément blindé pour y vivre .. le climat est rude !!

                  alors la problématique de la colonisation c’est que finalement c’est la problématique des rapports de force .... si la majorité dominante est ultra-dominante il n’ y a pas colonisation puisque l’autochtone soumis n’a plus droit à la parole ou alors dans un bantoustan ... 

                  par contre si la minorité dominante colonisatrice s’est approprié l’espace bien souvent il n’y a pas colonisation tant que la majorité soumise n’a pas droit à la parole et où cela devient complexe c’est ce qui s’est passé avec l’Algérie soumise par les turcs pendant 2 siècles (on n’ a jamais parlé de colonialisme pour cela ) puis conquise par les français ... 

                  on ne parle pas de colonialisme pour cet état de fait tant que le colon était dominant en terme de population puisqu’au départ dans des villes comme Alger la population autochtone n’était pas très importante mais les choses se sont compliquées avec la croissance de la population autochtone puisqu’on est passé de 1à 2 .. 1à 3 .. puis 1 à 7 et c’est là que les choses ont dégénéré ...............

                  mais ce rapport de forces pourrait être appliqué à l’Amerique du Sud lors de la colonisation espagnole puisque l’on estime qu’ à l’époque quelques centaines d’espagnols ont soumis plus de 10 millions d’Indiens qui se sont effacés à cause de diverses maladies importées contre lesquelles ils n’étaient pas immunisés si bien qu’à la fin même les noirs importés comme esclaves étaient plus nombreux que les indiens dépassés en nombre et par les noirs et par les blancs ce qui rend la situation encore plus complexe .... et le dominé ... dominant au départ encore plus relégué dans les oubliettes de l’histoire ....

                  alors colonialisme vous avez dit ... ce sera au cas par cas car il est impossible d’en faire un terme générique tellement les situations sont complexes et différentes d’un cas à un autre !!
                  il faudrait relire Durkheim pour en saisir certains effets !!!

                  • Pierre Sarramagnan-Souchier Pierre Sarramagnan-Souchier 17 février 11:26

                    @julius 1ER
                    Merci de votre remarque !

                    Non je n’avais pas oublié St Pierre et Miquelon puisque j’avais mentionné ces îles sous l’appellation «  des îles au large du Canada » !
                    Pour la colonisation, je n’ai pas besoin de longues théories…
                    Je ne donnerais que deux exemples :
                    Je constate par exemple : 
                    Qu’en Guyane, comme le dénoncent les évêques de cette région, que les bidonvilles sont pires que ceux qu’il y avait en Afrique du Sud du temps de l’apartheid. Et que l’on peut trouver des tiers à gage pour 2 ou 3 euros !
                    En Polynésie, quand votre avion atterrit à Papeete, savez-vous seulement qu’en bout de piste, loin de la ville florissante, survivent des Polynésiens démunis de tout dans un bidonville insalubre ! C’est quand même un comble que de constater cela… Et je ne m’étendrais pas sur le sujet… La France prédatrice avec ses fonctionnaires et ses militaires sont des rois qui font la pluie et le beau temps dans toutes les régions du globe où elles se considèrent chez elle de leurs bons droits ! Et à l’occasion sait s’y entendre pour corrompre ceux qui ne veulent pas se plier à sa loi !

                    Avec me courtoises salutations citoyennes.

                  • julius 1ER 17 février 13:09
                    Pour la colonisation, je n’ai pas besoin de longues théories…

                    @Pierre Sarramagnan-Souchier

                    c’est bien ce qu’on peut vous reprocher !!!

                    parceque la colonisation n’est pas un mouvement uniforme et linéaire mais bien une problématique complexe c’est ce que j’ai essayé de vous démontrer en prenant Saint -pierre et Miquelon comme exemple entr’autres .... 
                    il n’y a rien de manichéen là -dedans, chaque cas est unique alors de là .. à en tirer des règles universelles générales .... il n’y a que les simplets pour faire çà !! 

                  • Pierre Sarramagnan-Souchier Pierre Sarramagnan-Souchier 17 février 16:41

                    @julius 1ER
                    Bonsoir cher internaute !

                    Le simplet que je suis vous fera remarquer que St Pierre et Miquelon était, avant d’être envahi par les prédateurs occidentaux, peuplé d’Amérindiens (les Béothuks)  !
                    Vous en confluerez ce que bon vous semble en matière de théories.
                    Mais le faits sont là : Longtemps avant l’arrivée des Européens, les îles de l’archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon avaient été habitées par des populations amérindiennes, les Béothuks. Nous savons qu’ils habitaient l’île de Terre-Neuve en 200 avant notre ère et qu’ils furent progressivement chassés par les Européens à partir du XVe siècle. Les Français, pour leur part, encouragèrent leurs alliés micmacs de Terre-Neuve à liquider les Béothuks, car les pêcheurs voulaient ainsi protéger leurs propriétés et leurs biens. Quant aux Britanniques du XVIIe siècle, ils menèrent la vie dure aux Béothuks en se livrant à des massacres systématiques, afin de les refouler vers l’intérieur des terres jusqu’à leur disparition complète, la dernière Béothuk connue s’étant éteinte en 1829 à St. John’s de Terre-Neuve.

                    Bien courtoisement, votre simplet de service !

                  • Pierre Sarramagnan-Souchier Pierre Sarramagnan-Souchier 17 février 17:09

                    @julius 1ER
                    Bonsoir cher internaute ! Je prendrais cette fois le cas de l’Algérie que vous avez mentionné. 


                    Cela se passera de commentaire me concernant !
                    Le lieutenant-colonel de Montagnac écrit ainsi à Philippeville (aujourd’hui Skikda) en 1843 :
                    "« Toutes les populations qui n’acceptent pas nos conditions doivent être rasées. Tout doit être pris, saccagé, sans distinction d’âge ni de sexe : l’herbe ne doit plus pousser où l’armée française a mis le pied… 
                    Tous les bons militaires que j’ai l’honneur de commander sont prévenus par moi-même que s’il leur arrive de m’amener un Arabe vivant, ils recevront une volée de coups de plat de sabre. [...] Voilà, mon brave ami, comment il faut faire la guerre aux Arabes : tuer tous les hommes jusqu’à l’âge de quinze ans, prendre toutes les femmes et les enfants, en charger les bâtiments, les envoyer aux îles Marquises ou ailleurs. En un mot, anéantir tout ce qui ne rampera pas à nos pieds comme des chiens. » 
                    (…)
                    Bref, la guerre, est toujours et partout une activité peu ragoûtante, mais en cette occasion les soldats français se sont incontestablement surpassés. Presque deux siècles plus tard, ce désastre moral contribue d’ailleurs toujours à entraver la réconciliation entre la France et l’Algérie. (…)

                    Avec mes salutations citoyennes courtoises.

                  • julius 1ER 17 février 19:43

                    @julius 1ER

                    mauvaise foi de l’auteur ... ce n’est pas parceque les beothuks sont passés par Saint pierre et Miquelon à une époque lointaine qu’ils étaient propriétaires de l’ile .... lorsque les portugais l’ont découverte l’île était inhabitée c’est ce qui est décrit en tous cas ...pas eu besoin de massacrer des populations !!

                  • julius 1ER 17 février 19:52
                    il n’y a rien de manichéen là -dedans, chaque cas est unique alors de là .. à en tirer des règles universelles générales .... il n’y a que les simplets pour faire çà !! 

                    @Pierre Sarramagnan-Souchier

                    je ne pensais pas spécialement à vous ..., mais si vous vous sentez visé ????

                    je pensais surtout aux dernières déclarations de F Philippot puisque de son côté et de ceux de ses affidés il n’y a aucune nuance ces gens n’ont rien retenu de l’expérience algérienne et surtout n’en ont tiré aucun enseignement intelligent ... 
                    en fait ces abrutis seraient prêts à jouer le « remake » de la conquête algérienne !!

                  • Crab2 17 février 17:33

                    De par son livre « Décadence » le philosophe durant l’émission « on-est pas couché » déclare que c’est la fin de la civilisation chrétienne, essentiellement sur le vieux continent – jusque là, je suis d’accord et je m’en réjouis ;
                    selon M. Onfray les citoyen-n-e-s européens n’auraient pas d’autre alternative que de « sombrer avec élégance », c’est-à dire faire un peu mieux que les romains
                    Hors, c’est oublier que tout le monde n’est pas endoctriné dès sa naissance ni dans les-idéaux de la chrétienté ou de l’islam, que l’athéisme et les sans-religions sont ...

                    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/presomption-dinnocence-ou-de-culpabilite.html


                    • zak5 zak5 17 février 19:53

                      Heureusement que des gens comme vous n’ont pas été a la tête des nations européenne, sinon l’empire ottoman aurait pu s’étendre sur tout le continent

                      Bien pratique d’aller visiter les morgues de l’histoire avec une mentalité de nounours du 21e siècle

                       Ce que je constate, c’est que l’Algérie par exemple est indépendante depuis 55 ans et n’est toujours pas capable de construire une ville comme Alger, Constantine ou Oran. Pire, les algérois savent par exemple, que Alger est en train de s’écrouler sous le poids d’un prolétariat sans travail, des cadres formés a la pelle mais qui ne savent rien faire, et ne peuvent rien faire, et ainsi de suite. Même les acquis, ils n’ont pas été capables de les préserver

                       Il fut un temps ou des gens comme vous ne se contentaient pas de parlottes, ils allaient dans ces pays, vivre avec eux, pour  leur apporter leur aide, le plus souvent de façon bénévole  


                      • @zak5

                        Merci de votre remarque !

                        Le nounours du 21e siècle vous propose une lecture sur l’Algérie un peu différente :

                        2012 : « Souvenir d’enfance : le courage des déserteurs »  :

                        “1962-2012 : L’Algérie 50 ans après !”

                        http://pierre.souchier.free.fr/revoltons_nous/page.revoltons-nous.35.html


                        De plus, si l’Algérie indépendante (façon de parler !) n’est pas arrivée à satisfaire les aspirations et demandes des nouvelles générations, c’est tout simplement parce que les « vainqueurs de 1962 » qui furent les dirigeants du FLN (d’anciens militaires), se sont installés et accrochés pendant toutes ces décennies au pouvoir en oubliant qu’ils auraient du rester au service du peuple au lieu de se vautrer dans la corruption et la répression tout azimut pour cadenasser ce pays d’une main de fer toute militaire. A mépriser le peuple on a des révoltes comme la guerre civile qui fit des milliers de morts dans les années 1990 ( 15 ans de guerre civile en Algérie : http://www.20minutes.fr/monde/151104-20070411-15-ans-guerre-civile-algerie ). 

                        L’explosion légitime qui va s’en suivre dans les toutes prochaines années en sera malheureusement un autre triste résultat. Un oligarchie incapable de voir l’avenir. On peut effectivement le déplorer… Et se lamenter d’un tel gaspillage ! Pourtant, tout comme la Libye, ce pays avait des réserves pétrolières et gazières qui lui aurait permis un développement sain… On en est très loin… 


                        Pour l’aide au développement, la France a privilégié les ventes d’armement et le financement de multinationales française à l’étranger plutôt que d’aider le monde rural des pays en développement. On peut aussi le déplorer, hélas ! (cf. : 2014-2015… : Honte à nous pour cette situation terrestre ! http://pierre.souchier.free.fr/la.terre.html )

                        Pour ce qui est du bénévolat des citoyens au service du développement, c’est à la discrétion de chacun d’œuvrer en ce sens dans la mesure de leur possibilités. 

                        Je vous indique à cette occasion une association française de retraités qui œuvrent bénévolement en ce sens : AGIRabcd : http://www.agirabcd.org


                        Espérant avoir pu répondre à vos interrogations, recevez, mes salutations courtoises d’un nounours du 21e siècle.

                        Bien à vous, votre serviteur, membre du conseil d’administration de Survie-France (en 1989) (http://survie.org). Et consultant bénévole pour plusieurs projets de développement dans des pays en voie de développement pour le monde rural depuis plusieurs décennies. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires