• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France traverse-t-elle réellement une « crise sanitaire sans précédent » (...)

La France traverse-t-elle réellement une « crise sanitaire sans précédent » ?

Au milieu de l'hallali généralisé dans les medias mainstream, il n'est pas interdit de procéder à une analyse des statistiques en lien avec le covid-19 gracieusement mises à disposition du public par l'Insee (donc difficilement attaquables)...et je vous invite à bien la lire jusqu'au bout parce que les conclusions sont aussi étonnantes qu'implacables.
source : https://insee.fr/fr/information/4470857…

Démarrons avec avec le tableau du nombre de décès depuis le 01/03.
PNG

On constate qu'au 31/03 la courbe de mortalité en mars 2020 a finalement ENFIN (péniblement) dépassé celle de mars 2018.

-56477 décès du 01/03 au 31/03/2020

- 54966 décès du 01/03 au 31/03/2018

Soit une sur-mortalité de....2,74% par rapport à mars 2018 !!!!!

Non, vous ne rêvez pas. On confine la France entière pour 2,74% de sur-mortalité sur l'ensemble du pays.

Si l'on se réfère aux registres mensuels de décès Insee (voir tableau ci-dessous), la mortalité au mois de mars 2020 est, par exemple, équivalente à celle du mois de février 2015 donc rien de spectaculaire sinon pour les JT de BFM et WCnews.

PNG

Dans un passé plus réçent, des chiffres de mortalité bien supérieurs ont même été relevés, notamment en janvier 2017 où l'Insee a relevé 68.816 dècès. Soit 22% supérieur à notre fameux mois de mars 2020 "version covid" !

Devant l'évidence des chiffres, certains medias mainstream comme Libération ici https://www.liberation.fr/…/covid-19-que-disent-les-nouveau… ou RTL ici : https://www.rtl.fr/…/coronavirus-y-a-t-il-une-surmortalite-… sont obligés d'en convenir et entament un jouissif rétro-pédalage dans le catastrophisme dont ils abreuvent les français depuis des semaines.
Nous ferons à tous leur procès une fois que nous serons sortis de ce fantastique épisode et numero d'hallucination collective.

Ensuite, sur la photo ci-dessous on constate que sur l'ensemble du mois de mars :

- 32 départements ont connu une augmentation de leur mortalité supérieure à 10%

- 69 départements ont une mortalité équivalente ou inférieure alors que 45% des départements (ceux en bleu) ont une mortalité INFERIEURE à l'année dernière et ne sont donc absolument pas concernés par le « phénomène covid-19 »
PNG

On peut donc aisément en conclure que le Covid-19 ne concerne que 33% de l'ensemble du territoire français.

MAIS je vous ai gardé le meilleur pour la fin.

Sur le document ci-dessous, l'Insee nous fait l'immense plaisir de nous servir sur un plateau le dispatch des victimes de cette fameuse sur-mortalité (qui ne concerne qu'un tiers du pays je le rappelle) et là....PATATRA.... « C'EST LE DRAME »
PNG

Il n'y a AUCUNE surmortalité de 0 à 65 ans.
1% chez les femmes et 0,3% chez les hommes....

La surmortalité ne devient significative qu'à partir de 65 ans (et encore...) et bizarrement surtout dans la tranche 75-84 plus que dans la tranche supérieure à 85ans.

Conclusions :

-le Covid 19 ne produit absolument AUCUNE surmortalité chez les personnes de – de 65 ans, ce qui sous-entend que les personnes dans cette tranche d'âge qui décèdent BEL ET BIEN du covid 19 en mars 2020 (car il y en a, il serait absurde de le nier !) auraient parfaitement pu décéder d'autre chose en ce même mois de mars 2020.
Ce constat tendrait à confirmer que, dans cette tranche de 0-65 ans, le Covid 19 est une pathologie qui prend simplement la place d'une autre et que les gens en décèdent parce qu'ils présentent un des facteurs de risque déjà identifiés (hypertension, diabète, maladie coronarienne, cancer...) OU peut-être parce qu'ils consomment des médicaments destinés à traiter ces maladies.
Des études ont, en effet, relevé que les traitements de type « antagonistes des récepteurs de l'angiotensine » ou « inhibiteurs de l'ECA » donnés aux personnes souffrant d'hypertension (mais aussi à des diabétiques...tiens tiens...) étaient considérés comme facteurs de risque face au covid-19
source : https://www.santemagazine.fr/…/coronavirus-pourquoi-et-a-qu…

- le covid 19 crée une surmortalité bel et bien REELLE dans 3 zones : l'Ile de france, le Grand est et l'Oise et il serait là aussi stupide de le nier. Il sera utile d'analyser les raisons de ces polarités régionales et notamment d'y calculer le ratio (nombres de lits de réanimation/population) afin de le comparer à celui des régions enregistrant beaucoup moins de décès.

Partout ailleurs, rien n'indique que le covid -19 n'ait un quelconque impact sur la mortalité locale.

-A l'heure où j'écris ces lignes, en France, 13832 décès sont attribués au coronavirus (chiffre dont on pourrait débattre car, pour votre gouverne, si vous avez le malheur de décéder pour un problème de type cardio-vasculaire, pulmonaire ou même cancéreux et que quelqu'un dans votre famille ou votre ehpad était positif au covid, vous êtes automatiquement comptabilisé « décès covid » sans même avoir été testé vous-même positif...)

Afin de mettre un peu de perspective dans le délire actuel sachez que lors de l'épidémie de grippe de 2015 (sur 9 semaines), la France a observé « une surmortalité de 18.300 personnes par rapport à la même période en 2014. Si l'on rajoute à ce chiffre les 9000 personnes en moyenne qui meurent de la grippe chaque année, nous arrivons donc au chiffre faramineux de 27.300 personnes victimes de la grippe version 2015 ! Soit un chiffre supérieur du double (certes en 9 semaines) au nombre de victimes du Covid version 2020 (en 4 semaines), ce qui ramène ces 2 virus à un niveau équivalent de mortalité.
source : https://www.santepubliquefrance.fr/…/bulletin-epidemiologiq…

La canicule d'août 2003 a également fait entre 15.000 et 20.000 victimes...en 2 semaines et là aussi les chambres froides de Rungis se sont transformées en morgues improvisées.

A noter que tout ce que je vous livre ici corrobore parfaitement les prévisions et analyses du Pr Didier Raoult de l'IHU de Marseille qui, dès le mois de février, à la vue des courbes épidémiques relevées en Asie, estimait que ce virus semblait certes très contagieux mais qu'il n'augmenterait absolument pas de manière significative les chiffres de la mortalité en France.

Au vu des statistiques froides et précises, il semble de plus en plus permis de sérieusement s'interroger sur les causes REELLES du confinement. Elles pourraient bien plus résider dans une volonté manifeste du gouvernement de minimiser du mieux possible une pénurie de moyens dans les hôpitaux aux yeux de l'opinion. Pénurie dont il devrait répondre devant la Justice populaire plutôt que de faire face à une pandémie réellement meurtrière pour une majeure partie de la population (ce qui est factuellement démenti par les chiffres)

Oui la France (comme de nombreux pays occidentaux) traverse une crise sanitaire de grande ampleur : celle d'une santé publique démunie face à un virus dont la létalité demeure pour le moment équivalente à de précédents virus.

Cherchons, jugeons les responsables...ET les coupables.

OD.


Moyenne des avis sur cet article :  4.07/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

174 réactions à cet article    


  • pipiou2 14 avril 12:50

    Donc si on s’était pas confiné, tout se passerait tranquille, il n’y aurait pas de catastrophe sanitaire ... vous êtes sûr ?


    • Julot_Fr 15 avril 08:07

      @pipiou2
      Cette epidemie ne se terminera que quand 80% de la population aura ete mise en contact avec le virus. Il est impossible de s’isoler d’un virus aerien. Le depistage et le traceage ne servent a rien. La sequestration ne fait que prolonger la crise, augmentant la duree pendant laquelle les pesonnes a risque sont exposees (en plus, le decret Rivotril du gouvernement vient d’etablir une procedure d’euthanise des plus de 70 ans pour ameliorer les chiffres)


    • Julot_Fr 15 avril 11:28

      Le depistage ne sert a rien du fait que toute facon, il faut laisser 80% de la population etre exposee au virus pour que l’epidemie passe.

      Le traceage ne sert a rien car il est illusoir, on n’arrive deja pas a tracer les contacts pour les MST.

      La sequestration est contreproductive aussi car elle genere les vagues successives ulterieures.

      Source Knutt Wittwoski epidemioliste : https://www.youtube.com/watch?v=lGC5sGdz4kg

      Les exemples de la Chine et de la Koree du Sud ont ete donnes pour induire le reste du monde en erreur


    • Djam Djam 15 avril 11:49

      @pipiou2

      Si nous n’étions pas confinés il y aurait pas mal de gens affligés et malades mais pas plus de morts que lors de toutes les précédentes épidémies telles que le H1N1, pour ne citer que ce dernier. Une recherche sérieuse et accessible permet de vérifier ce fait par n’importe qui.

      C’est parce que les médias de tous les pays orchestrent quotidiennement et 24h sur 24 des informations sciemment terrifiantes et exclusives sur le covid19 que vous êtes dans cet état d’inquiétude et, plus ennuyeux, de certitude d’avoir à faire à une pandémie gravissime. La peur servie en permanence avec l’aide de photos anxiogènes balancée toutes les heures est d’une efficacité évidente pour manipuler les émotions des masses.

      Si l’on vous communiquait exactement de la même manière et avec le même rythme (avec toutes les photos catas ad hoc) les morts annuelles dues :

      aux AVC, aux infarctus, aux anévrismes
      aux traitements anticancéreux à effets secondaires mortifères avérés
      aux morts suite au diabète type II et III de plus en plus fréquents chez les jeunes,
      aux morts générés par la consommation surréaliste de chimie par monsieur-et-madame-tout-le-monde,
      — aux morts générés par les 260 guerres perpétrées partout dans le monde par les USA et leurs soumis de l’OTAN au nom (sans rire) de « la démocratie et de la paix »... et ce, depuis près de 270 ans d’existence de ces pays voyous que sont les USA et leurs zélateurs européens,
      aux génocides méthodique et sans fin des palestiniens depuis plus de 60 ans

      etc etc... vous seriez ahuri par les chiffres de ces millions de morts annuels que les mêmes merdias ont réussi à rendre quasi neutres pour les occidentaux convaincus de vivre dans un « monde libre ».

      Ne pas réaliser que ce covid19 tue, oui, c’est une évidence, mais certainement pas plus que n’importe quelle autre épidémie passée, est la preuve frappante qu’il suffit bel et bien que les médias du monde entier orchestrent un torrent, que dis-je, un tombereau de chiffres, de statistiques, de graphes, tous invérifiables par le vulgum pecus, pour que ces mêmes vulgum pecus acceptent comme parfaitement normal que l’on séquestre quasi 4 milliards d’individus au nom, tenons-nous bien, de la « santé des gens » ou du fumeux « principe de précaution » !

      Depuis quand un gouvernement comme la macronie, qui a massacré des centaines de Gilets Jaunes pour cause de manifestation contre une loi inique, s’inquiéterait-il sincèrement de la santé de cette « populasse » qu’il vomie par tous ses pores ?

      Depuis quand, un tel gouvernement, devenu « gouvernance » sans aucun pouvoir hormis celui de « gérer » les soubresauts d’un peuple conchié, humilié, exploité, insulté par les « élites » surpayées, prendrait-il les « bonnes résolutions » alors même que l’on voit sous nos yeux (du moins pour ceux qui les ouvrent vraiment) s’achever la mort définitive de tous nos services publics, de nos institutions sociales publiques et de la pillage de nos économies et le pays préparer la suite sous forme d’un contrôle permanent de tous ?

      Oui, cher pipiou2, pendant combien de temps encore les français resteront-ils à ce point aveugles et infichus d’analyser non plus en surface les événements majeurs mais à leur niveau profond, stratégique et fascisant ?


    • pemile pemile 15 avril 11:54

      @Djam "Si nous n’étions pas confinés il y aurait pas mal de gens affligés et malades mais pas plus de morts que lors de toutes les précédentes épidémies telles que le H1N1, pour ne citer que ce dernier. Une recherche sérieuse et accessible permet de vérifier ce fait par n’importe qui.« 

      wiwi, mais pourquoi vous n’en donnez pas accès à cette »recherche sérieuse et accessible" ?


    • beserker 16 avril 12:47

      @pipiou2 Oui. Mais il faudrait avoir pour cela des masques. J’ai l’impression qu’en occident nous sommes trop exceptionnelspour copier ce que font les asiatiques.


    • fcpgismo fcpgismo 17 avril 11:15

      @pemile
      Une recherche sérieuse et accessible permet de vérifier ce fait par n’importe qui.
      justement sors toi les doigts du cul et cherche, y a rien de plus facile.


    • pemile pemile 17 avril 11:23

      @fcpgismo « justement sors toi les doigts du cul et cherche, y a rien de plus facile »

      wiwi, fait moi déjà sentir tes doigts que je comprenne pourquoi t’es pas capable de me donner cette « recherche sérieuse et accessible »


    • Olivier Deville 14 avril 13:25

      Visiblement, vous ne comprenez pas du 1er coup. 

      1- Avez-vous lu le titre de mon article ?

      2-Avez-vous pris connaissance des chiffres de mortalité dans les pays qui n’ont pas pratiqué le confinement généralisé mais uniquement ceux des malades (Corée du sud, taiwan, singapour, suède) ?

      Les sujet principaux que je traite ici sont :

      -le traitement médiatique (notamment) des décès totalement disproportionné au vu de leur proportion (et j’apporte des preuves à cela)

      -le choix du confinement GENERALISE qui n’a d’autre but que de cacher la misère de nos hopitaux 


      • pemile pemile 14 avril 13:31

        @Olivier Deville « Avez-vous lu le titre de mon article ? »

        Oui, mais le contenu focalise sur le faible nombre de morts et fait l’impasse totale sur le nombre de lits de réanimation nécessaires pour gérer cette « crise sanitaire » et maintenir ce faible nombre de morts.


      • rogal 14 avril 13:35

        @Olivier Deville
        « le choix du confinement GENERALISE qui n’a d’autre but que de cacher la misère de nos hopitaux »
        Plus vraisemblable, en effet, que la théorie du masquage de la crise financière.
        Il pourrait bien y avoir eu panique des milieux dirigeants à la perspective du désastre sanitaire qui s’annonçait.


      • Gilles 14 avril 21:25

        @Olivier Deville

        Je suis entièrement d’accord avec vous sur votre raisonnement et votre conclusion, bien entendu

        Sauf ! Ce comparatif numérique ne tient qu’à la prise en compte de l’effet même du confinement sur la mortalité ! sans confinement, celle-ci serait tout autre !

        Évidemment, le confinement est une mesure par défaut ... par défaut de moyens !

        En tout cas, bravo pour votre article


      • Olivier Deville 14 avril 21:52

        @Gilles

        Merci. Relisez le titre de mon article. Je ne dis rien d’autre. Le reste n’est qu’interprétation du lecteur. Je me contente de mettre en perspective bcp de parametres. Pour le reste, c’est méconnaitre le nombre annuel de deces imputés à la pollution : 48.000 en France. Je vous laisse quantifier le nombre de rescapés qui pourront remercier ce virus dans les mois et les annees qui suivent :)


      • pemile pemile 14 avril 22:01

        @Olivier Deville « Relisez le titre de mon article. Je ne dis rien d’autre »

        Vous faites quand même une confusion entre crise sanitaire et mortalité.

        Les porte-avions français et US connaissent une crise sanitaire qui les immobilise sans qu’aucun marin ne soit mort.


      • Pierrot 15 avril 00:52

        @Olivier Deville

        Comme le souligne pemile, votre article est bien centré sur la mortalité bien plus que sur les aspects sanitaires.

        Par ailleurs, concernant cette surmortalité, votre réflexion s’appuie sur les chiffres de l’ensemble du mois de mars. Or, le nombre de décès en milieu hospitalier attribués au covid-19 n’est devenu notable qu’après la troisième semaine de mars puis a augmenté plus rapidement au mois de mai, et on peut raisonnablement admettre que ce décompte est assez représentatif des autres décès survenus pour les mêmes raisons dans le reste de la population. Par conséquent, il faudrait attendre d’avoir toutes les données du mois d’avril pour se faire une idée de la surmortalité résultant de la pandémie.

        Pour vous en donner un avant-goût, entre le 3 et le 13 avril 2019 on a dénombré 18080 décès toutes causes confondues, tandis qu’on a fait état de 9580 décès causés par le seul covid-19 en milieu hospitalier entre le 3 et le 13 avril 2020, ce qui suggère déjà une surmortalité supérieur à 50%, à laquelle il faudra rajouter toutes les autres victimes du covid-19 non encore comptabilisée.

        Mais quand les chiffres seront disponibles, il faudra les étudier dans le détail afin de les relativiser, car la réduction de l’activité que nous connaissons aura un impact sur la mortalité, à la baisse dans un premier temps à cause d’une diminution des accidents mortels, puis probablement à la hausse sur le plus long terme à cause des conséquences sociales et sanitaires délétères du confinement.


      • Pierrot 15 avril 00:55

        Il faut bien évidemment lire : « ... puis a augmenté plus rapidement au mois d’avril »


      • leypanou 15 avril 09:57

        @Pierrot
        tandis qu’on a fait état de 9580 décès causés par le seul covid-19 en milieu hospitalier entre le 3 et le 13 avril 2020 

         : vous en savez quoi ?
        Qui vous dit que toute personne morte avec le covid n’est pas comptabilisée morte de covid ?
        Et pour vous, c’est la même chose ?
        Lisez çà pour les États-Unis, et je suis sûr que des tas d’autres pays font pareil.


      • Olivier Deville 15 avril 12:33

        @rogal

        absolument. Je ne crois, moi, absolument pas aux théories complotistes suggérant que le covid est utilisé pour masquer la chute des cours du pétrole et une crise financière sous-jacente.
        J’y vois juste là la manifestation d’une incompétence quasi institutionnelle dans la sphère étatique française. Rien de +


      • pemile pemile 15 avril 12:40

        @Olivier Deville « J’y vois juste là la manifestation d’une incompétence quasi institutionnelle dans la sphère étatique française. Rien de + »

        Alors que l’internationale barbouze avait prévu la pandémie, Canard du 8 avril.


      • rogal 14 avril 13:29

        Une pathologie létale ’’de remplacement’’, pourquoi pas ? Chacune cherche à obtenir la plus grande ’’part de marché’’ possible.


        • denis 14 avril 14:21

          Bonjour Olivier, merci beaucoup pour cet article essentiel en ces temps d’hystérie collective. Je travaille moi-même sur des sujets similaires actuellement, avec l’espoir d’ouvrir quelques yeux quant à la réalité de l’épidémie.

          Un des facteurs cruciaux semble être la manière dont sont décomptés les morts, et notamment le fait que ceux morts AVEC le Codiv sont considérés comme mort DU covid. Vous êtes sûrement familier avec cette problématique.

          Et à ce propos je voulais vous demander si vous auriez une source fiable à propos ce que vous expliquez dans l’article : « si vous avez le malheur de décéder pour un problème de type cardio-vasculaire, pulmonaire ou même cancéreux et que quelqu’un dans votre famille ou votre ehpad était positif au covid, vous êtes automatiquement comptabilisé « décès covid » sans même avoir été testé vous-même positif. »

          Merci beaucoup


          • sls0 sls0 14 avril 17:49

            @denis
            Vous n’aurez pas de source fiable pour cette affirmation, il y en a pas. Sur la fiche de décès il y a le lieu et la cause du décès ce qui est très appréciable pour les statistiques. Pour confirmer l’affirmation il faudrait à minima 100 contrôles de renseignements de la fiche de décès. On va sortir un ou deux témoignages. Il a été prouvé scientifiquement qu’un témoignage honnête est fiable à 16% et on a l’habitude de parler des 2% d’avions qui sont en retard et non des 98% qui arrivent dans les délais.
            Comme disait Euclide ce qui est affimé sans preuve peut être rejeté sans preuve.
            J’aime, pendant une épidémie on peut avoir des chiffres faux d’un rapport de 30 sans problème.
            On joue avec de l’exponentiel, un exemple :
            J’ai 4000 cas, je veux savoir combien il y en aura dans 13 jours ?
            Avec un temps de doublement de 8 jours ça fait 12337.
            Avec un temps de doublement de 2 ça fait 362000.
            Je me dit je prend un temps médian de 5 en doublement et ça donne 24250. Un rapport de 2 avec 8 jours et un rapport de 15 avec 2 jours en employant le chiffre médian.
            Pendant l’épidémie les chiffres vont de tout les cotés chercher le pouillième pour les déclarations de décès est-ce nécessaire ?


          • leypanou 15 avril 10:07

            @denis
            un début de réponse ici selon les recommandations du CDC aux États-Unis.
            Cela étant, il y a des pays où c’est fait plus rigoureusement.
            Pour l’Italie, la réponse est .
            Bref, si on veut semer la panique, on a intérêt à gonfler les chiffres comme si ce n’est pas assez grave comme çà.
            Mais çà permet de justifier différentes mesures.



          • sls0 sls0 15 avril 17:18

            @denis
            Non il est demandé plus de précision et de ne pas exclure le covid 19. Medicare rembourse 13000$ pour le covid19 et 3 fois plus pour les autres cas. Le coté mercantil peut influencer le remplissage du certificat de décès.
            Il faut toujours remonter à la source, un témoignage honnête est fiable à 16% ça été prouvé scientifiquement. Un témoignage comme source ne vaut rien. J’ai eu ma réponse via fox nieuws pro Trump donc pas de biais idéologique


          • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 14 avril 15:27

            mon maire LREM a une réponse toute trouvée à ces objections : « c’est justement parce que nous avons fait ce qu’il fallait »

            c’est comme moi, les éléphants ne viennent jamais piétiner mes fraises dans mon jardin parce que tous les soirs je mets de la poudre anti-éléphants

            eh ben y pas d’éléphants

            ça prouve bien que j’ai raison de faire ça


            • Slipenfer 1er Ratatouille 2 le retour 14 avril 20:27

              @Séraphin Lampion
              J’ai plus de poudre tu peu m’en fournir,les éléphants rose son revenus .


            • Garibaldi2 15 avril 09:53

              @Séraphin Lampion

              Putain, salaud, c’est toi qui les oblige à se dérouter et à passer par MON jardin ! smiley


            • sls0 sls0 14 avril 17:18

              Je suis aussi allé voir les chiffres de l’Insee.

              Le média à étudié sérieusement ces chiffres.

              J’aime les chiffres mais le covid 19 ne m’impressionne pas.

              Vers le 23-13 mars j’avais modélisé l’édidémie etje voulais voir l’influence de la date de début de distanciation sociale. J’avais pris comme dates le 16 et le 18 mars. Le 18 ça faisait de 2000 à 6000 morts supplémentaires pour une histoire de saturation des hôpitaux. De 2000 à 6000 c’est pas très précis, sur de l’exponentiel l’écart se barre vite en couille.

              Avant une épidémie on modélise, pendant on regarde si le R0 ou le Rt correspond au modèle et c’est seulement après l’épidémie que l’on à des chiffres potables pour analyser.

              Rien que sur le nombre de morts il peut avoir un rapport de 2 et c’est le plus précis.

              Avec le nombre de morts on a le nombre de cas 12 jours plus tôt en moyenne. Sur le nombre de cas, l’erreur minimum c’est un rapport de 5, un rapport de 30 est courant et j’ai vu du rapport de 100 aux USA avec leurs premiers chiffres.

              La seule chose assez fiable est le temps de doublement, si on prend 10% des échantillons ou 100% la pente sera toujours la même.

              Un matheux en voyant la courbe se dit « tiens, une courbe en S ». On a le R0 et la population française, ça fait une belle courbe de gauss. Si on laisse faire sans confinement le covid 19 ça dure 10 semaines environ. Avec un confinement selon les scénarios c’est 15 à 20 semaines pour atteindre l’immunité de groupe.

              Le scénario confinement et immunité de groupe ne peut pas tenir dans la durée.

              Surtout que vu de l’extérieur, le confinement à la française est franchement stupide. On voit des hélicos à la chasse au promeneur solitaire et on voit le métro bondé le matin.

              Chez moi ça piste pour la distanciation sociale. Si je vais faire un tour dans la forêt j’ai un salut amical de la part des flics, par contre la nuit ils arrêtent ceux qui n’ont pas de motif à être dehors.

              Aujourd’hui j’ai acheter le modèle de masque fait par les usines militaires, ils sont confortables et lavables. Il reste d’autres modèles habituels mais ils ont du succès.

              Le budget santé ici c’est 4,4% du budget français. Le gouvernement est corrompu mais pas vendu aux marchés financiers, la quarantaine est plus cool est intelligente. A voir les courbes française et locale j’ai l’impression qu’ici ils vont mettre 2 semaines de moins pour traiter l’épidémie. Ici il y a 3 clusters et il y a encore des provinces sans covid 19 depuis début mars.

              Continuez donc à faire de belles courbes et de belles théories avec des chiffres faux d’un rapport moyen de 20.

              Pour ceux qui ne sont pas malades donc non concernés par le taux de létalité mais par celui de mortalité qui concerne la population on a les chiffres pour tout les pays ici.

              https://coronavirus.politologue.com

              Méfiez vous des taux de létalité, il sera haut si le dépistage est mauvais. Au début dans la province de Hubei il était à 5, avec la précision du dépistage il est descendu à 1,2%. Sur les bateaux ou le dépistage se faisait à 100% sur le diamond princess malgré un clientèle âgée, la taux de létalité était de 1%.

              Certains vont se dire en voyant les chiffres que le taux de mortalité est plus élevé dans les pays occidentaux. Pas de tricherie ou de génétique mais une vision ultra-libérale de la santé.


              • Onecinikiou 20 avril 02:10

                @sls0

                Sur le Diamond Princess nous avons 712 Covid+ (chiffre définitif) pour 13 décès (toujours provisoire), cela donne une létalité de 1,8%.

                En Chine, après les dernières révisions des autorités, la létalité est de 5,5%.

                Dans l’Europe des 27, la létalité est 5,9% aux derniers chiffres à date.

                https://www.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6


              • BA 14 avril 17:43

                On ne doit pas faire le bilan de l’épidémie de COVID 19 au début de l’épidémie de COVID 19.


                • Olivier Deville 15 avril 12:42

                  @BA

                  il est en tout cas intelligent d’en faire un premier en ce moment car au bout d’un mois de confinement généralisé, les décès actuels sont logiquement en très grande partie liés à des contaminations ayant eu lieu AVANT le confinement donc fort éclairantes sur la virulence réelle du virus et sa circulation.



                • Abou Antoun Abou Antoun 14 avril 18:22

                  Et si un accident nucléaire majeur survient maintenant

                  Voici ce que le gouvernement propose

                  Dormez tranquille bonnes gens !


                  • gaijin gaijin 15 avril 08:42

                    @Abou Antoun
                    pas de quoi s’inquiéter on a les meilleures centrales du mooonde
                    tout comme on a le meilleur système de santé du moooonde
                    non ?
                    https://www.youtube.com/watch?v=NkRyYIgVfo4



                  • sls0 sls0 15 avril 20:41

                    @Abou Antoun
                    Suite au SRAS en 2003, EDF a fait une étude d’impact.
                    Depuis 2004 il y a un plan pandémie qui dormait dans les tiroirs.
                    Avec le covid19 ils appliquent le plan pandémie.
                    Pour 45 jours c’est prévu de tourner en effectif réduit comme lors des périodes de fêtes avec ponts.
                    Après 45 jours il y aura un problème avec le temps de repos hebdomadaire qui passera à la législation de 2004.
                    Le personnel est formé pour se protéger de saloperies bien plus vicieuses qu’un virus.
                    L’air conditionné tourne sur du filtre absolu.
                    Au magasin il assez de gants pour fournir une petite ville, en temps normal c’est utilisé facilement.
                    Il font leurs essais périodiques pour valider les sécurités et tout essai « exotique » est interdit.
                    Il y a -15% de consommation et vu que le prix du pétrole est bas, le gaz aussi, les centrales au gaz tournent au max. Priorité au renouvelable, le nucléaire et le gaz font le reste.
                    On peut même mettre des tranches nucléaires à l’arrêt.
                    Hors plan pandémie, une tranche peut tourner avec 40% de personnel en moins. Il ne faut pas oublier les périodes de vacances.
                    EDF a fait rapidement son plan pandémie, avec le nucléaire l’analyse de risques et un peu dans le code génétique.
                    Je viens d’allé voir pour le hors EDF mais indispensable pour la continuïté des services.
                    Ca a bougé en 2009, les analyses de risques étaient pas mal ainsi que les parades.
                    Je me suis plus intéressé aux DDASS. Ca tenait la route. En 2012 tout a été saboté. Oui je parle d’un sabotage dont on paie les conséquences aujourd’hui.


                  • ZXSpect ZXSpect 14 avril 18:23

                    .

                    Philippe Huysmans a un sérieux concurrent sur AgoraVox, conspirationnisme inclus !
                    .
                    On y retrouve même la courtoisie dans l’échange : « Visiblement, vous ne comprenez pas du 1er coup. »
                    .
                    « Le Vilain Petit Canard » sort de ce corps !

                     smiley


                    • The White Rabbit The White Rabbit 14 avril 18:34

                      @ZXSpect

                      Le déni chez cet auteur comme chez notre ami belge est une réaction très commune face à l’angoisse de l’épidémie


                    • ZXSpect ZXSpect 14 avril 18:44

                      @The White Rabbit
                      .
                      « Je vous demande de vous arrêter zxspectrum ! »
                      .
                      Mais oui... le « ZX Spectrum » et son basic intégré avec lequel je me suis éclaté... mais je ne suis pas devenu un informaticien belge !


                    • The White Rabbit The White Rabbit 14 avril 18:46

                      @ZXSpect

                      Ah dungeon master sur zx spectrum , quel pied c’était à l’époque !


                    • ZXSpect ZXSpect 14 avril 18:52

                      @The White Rabbit
                      .
                      Ensuite Quick Basic, puis, et ce fut le pied, VisualBasic et des applis perso et professionnelles...
                      .
                      mais toujours pas informaticien belge !


                    • Olivier Deville 14 avril 18:57

                      @ZXSpect
                       smiley De quel conspirationnisme parlez-vous ? Du vôtre qui semble nier les chiffres de l’Insee ? 

                      -Je relate un fait : aucune sur-mortalité sur le mois de mars 2020
                      -Je mets en perspective le traitement médiatique de cette non-surmortalité

                      Sur l’aspect statistique, qui peut être suspecté de malhonnêteté dans le traitement de l’information ? Moi avec cet article ou les chaînes continue avec leur feuilleton Covid et compte à rebours ?
                      Les chaînes infos contrairement à Libération ou RTL que je cite en exemples, ont-elle effectué ce travail de mise en perspective pourtant si nécessaire au rôle de journaliste ?
                      Réfléchissez juste à ce que je viens d’écrire, sans forfanterie.


                    • Olivier Deville 14 avril 19:00

                      @The White Rabbit
                      psychiatrisation de l’interlocuteur. Vous atteignez le point Godwin du mauvais débatteur dès le 1er jet. Congrats !

                      Je travaille dans le paramédical et ai côtoyé 100 fois + de malades du covid depuis 2 mois que vous jusqu’à la fin de votre vie je pense.
                      Qui a le + peur selon vous ? :)


                    • Goldored Goldored 14 avril 19:45

                      @Olivier Deville
                      "Qui a le + peur selon vous ? :)

                      "
                      Pas vous visiblement, puisque, en substance, vous nous expliquez que le Covid-19 n’est qu’un vilain rhume, qu’il s’agit d’une conspiration d’état...


                    • Olivier Deville 15 avril 10:57

                      @Goldored

                      Pardonnez moi mais le 1er des conspirationnistes, cela semble être vous :) Je n’ai jamais parlé de « grippette » (mais d’un virus) ni de « conspiration d’etat » (mais de faillite)
                      - Je relate des faits statistiques
                      - Je propose des mises en perspective
                      - Je partage mon analyse quant au jeu dangereux des medias consistant à appuyer la dramatisation
                      - J’evoque mon hypothese quant au choix de ce pis-aller qu’est le confinement GENERALISE.

                      La maniere dont vous projetez vos propres angoisses sur mon texte ne me concerne en rien


                    • Goldored Goldored 15 avril 14:39

                      @Olivier Deville
                      Vous ne parlez pas de grippette mais commencez en minorant, par une comparaison douteuse, l’importance de la létalité.
                      Quant à moi, je crois que les conspirationnistes mènent un puissant complot contre l’humanité (et surtout l’intelligence, à commencer par la-leur !)
                      Vous êtes particulièrement de mauvaise foi.


                    • Goldored Goldored 14 avril 19:41

                      Vous comparez les morts. C’est bien.

                      Mais :

                      1/ l’épisode est loin d’être terminé.

                      2/ Combien y aurait-il eu de morts sans le confinement ?

                      Comparaison n’est décidément pas raison, surtout pour tous les branle-panneaux qui se prennent pour des experts et qui ne sont rien d’autres que des piliers du Café des Sports...


                      • Olivier Deville 14 avril 19:54

                        @Goldored

                        On compare nos diplômes universitaires ? :) Chiche !

                        1-Même à la fin de l’épidémie, je vous signe qu’il n’y aura AUCUNE surmortalité en France d’ici la fin de l’année.
                        2-Vous n’avez pas lu tout l’article. Rdv à la fin de l’année


                      • pemile pemile 14 avril 20:01

                        @Olivier Deville « Même à la fin de l’épidémie, je vous signe qu’il n’y aura AUCUNE surmortalité en France d’ici la fin de l’année. »

                        Avec deux mois de confinement, donc ?

                        Vous signez en vous basant sur quels faits pour prévoir l’arrêt des contaminations ? Ou sur une immunité de groupe ?


                      • Olivier Deville 14 avril 20:24

                        @pemile

                        Ce virus semble mal supporter la hausse de temperature. Il peut donc tout à fait disparaitre aussi rapidement qu’il est venu comme 50% des virus et ce, dès la fin printemps.


                      • pemile pemile 14 avril 20:28

                        @Olivier Deville « Il peut donc tout à fait disparaitre aussi rapidement qu’il est venu comme 50% des virus et ce, dès la fin printemps. »

                        Oui, on peut espérer, c’est le pari de Trump, mais le fait qu’il touche aussi des pays chaud et les deux hémisphères en même temps, en fait un pari risqué, non ?


                      • pemile pemile 14 avril 20:31

                        Olivier Deville « comme 50% des virus »

                        Le coronavirus du Mers se plaisait bien en Arabie Saoudite, non ?


                      • Goldored Goldored 14 avril 22:11

                        @Olivier Deville
                        "On constate qu’au 31/03 la courbe de mortalité en mars 2020 a finalement ENFIN (péniblement) dépassé celle de mars 2018.

                        -56477 décès du 01/03 au 31/03/2020

                        - 54966 décès du 01/03 au 31/03/2018

                        Soit une sur-mortalité de....2,74% par rapport à mars 2018 !!!!!"

                        Vous comparez l’incomparable. Point barre.

                        Tout le reste de votre article n’en devient que sous— logorrhée de comptoir.

                        Inutile donc de lire le reste de l’article, l’entrée en matière a fourni suffisamment de preuves sur la méthodes et l’esprit qui la met en œuvre : le degré zéro.

                        Comme quoi, les diplômes ne font pas l’intelligence d’ailleurs ceux qui se prévalent de leur(s) diplôme(s) comme un argument d’autorité au lieu de se contenter de faire leurs preuves sont et c’est une statistique parfaitement fiable, vous pouvez me croire, moi qui n’ai strictement aucun diplôme 99,93 % de pures crétins...

                        "Même à la fin de l’épidémie, je vous signe qu’il n’y aura AUCUNE surmortalité en France d’ici la fin de l’année.

                        "

                        Merci Madame Soleil.


                      • Olivier Deville 15 avril 11:00

                        @pemile

                        Non. 50% des virus respiratoires disparaissent au bout de quelques semaines dans les pays tempérés. Et cela ne peut avoir effectivement aucun rapport avec le facteur temperature. Neanmoins, le fait que l’Afrique semble pour le moment fort epargnee laisse toutes les hypotheses ouvertes


                      • pemile pemile 15 avril 11:24

                        @Olivier Deville « Non. 50% des virus respiratoires disparaissent au bout de quelques semaines dans les pays tempérés »

                        Le « non », je ne sais pas à quoi il répond, quand aux 50% des virus qui disparaissent au bout de quelques semaines, cela ne semble pas le cas de celui-ci ?

                        Vous voulez jouer l’avenir sur un pile ou face ?


                      • Olivier Deville 15 avril 12:57

                        @pemile

                        Le virus a été identifié le 24/01, nous en sommes donc à la 10ème semaine. Au bout de combien de semaines.

                        ’adjectifs « quelques » commence à vous poser souci ?

                        Qui parle de « jouer » ? Vous peut-être ? Les medias qui s’amusent à jouer de notre peur reptilienne ? Pas moi en tout cas.
                        Je me contente d’apporter des éléments factuels permettant à chacun de relativiser la gravité de la mortalité actuelle.

                        Pour le reste, je ne me sens pas concerné par l’opposition « Humain VS virus »

                        Souvenez-vous de Pasteur peu avant sa mort : « Bechamp avait raison. Le microbe n’est rien, le terrain est tout. »

                        Méditez...et bossez sur votre terrain plutôt que de vivre dans la croyance infondée que vous pourrez échapper indéfiniment à ce virus ou à un autre. 
                         


                      • pemile pemile 15 avril 13:07

                        @Olivier Deville "Méditez...et bossez sur votre terrain plutôt que de vivre dans la croyance infondée que vous pourrez échapper indéfiniment à ce virus ou à un autre. « 

                        J’attends les tests sérologiques pour avoir confirmation que je l’ai bien déjà chopé fin mars.

                         »Je me contente d’apporter des éléments factuels permettant à chacun de relativiser la gravité de la mortalité actuelle."

                        Oui, mais bis repetita (ter même) votre titre fait une confusion entre crise sanitaire et mortalité.


                      • logan 16 avril 17:38

                        @pemile
                        Oui et il prétend qu’il faudrait prendre des mesures en fonction de la gravité de la mortalité alors que la mortalité dépend des mesures qui sont prises.


                      • pemile pemile 16 avril 17:42

                        @logan "et il prétend qu’il faudrait prendre des mesures en fonction de la gravité de la mortalité alors que la mortalité dépend des mesures qui sont prises."

                        Oui, beaucoup argumentent sans tenir compte des mesures de confinement mondiales exceptionnelles et sans même attendre le bilan final de cette épidémie smiley


                      • pemile pemile 16 avril 17:48

                        @logan

                        La durée d’immunité après infection et guérison semble aussi ne pas être facile à évaluer smiley


                      • Olivier Deville 16 avril 19:06

                        @pemile

                        Vous me faites rire :)

                        Pour clore le sujet, (mais nul doute que vous êtes bcp + compétent que l’infectiologue numero 1 en France Didier Raoult) voici son avis sur le confinement : « L’idée du cantonnement des gens pour bloquer les maladies infectieuses n’a jamais fait ses preuves. On ne sait même pas si ça fonctionne. C’est de l’improvisation sociale et on n’en mesure pas du tout les effets collatéraux »

                        De +, que pensez-vous des contaminations intra-familiales engendrées par le confinement, bien confimées, elles, par les personnels hospitaliers qui voient arriver depuis 1 semaine les conjoints de patients hospitalisés il y a 3 semaines ?
                        Celles-là disparaissent bizarrement de votre « logiciel de pensée » n’est-ce pas ? 
                        Comme quoi, vous aussi, vous argumentez dans le sens de la conclusion à laquelle vous souhaitez arriver :) Vous n’êtes pas au-dessus de la mêlée


                      • GoldoBlack 16 avril 19:26

                        @Olivier Deville
                        Vous n’aimez pas la contradiction que vous m’avez bloqué ?

                        Cependant, une petite contradiction que je tiens à vous apporter :
                        "infectiologue numero 1 en France Didier Raoult

                        "
                        Voilà une opinion bien subjective à propos de quelqu’un qui pensait qu’il s’agissait d’un virus moins dangereux que la grippe ordinaire et par ailleurs climatosceptique...
                        Ce genre d’opinion en dit long sur votre niveau intellectuel vous qui vous glorifiez/ vous vantez/vous targuez de vos diplômes universitaires... On se demande bien quel est le langage de programmation de votre logiciel à vous... Un truc codé avec les arpions, sans doute.


                      • pemile pemile 16 avril 19:51

                        @Olivier Deville «  L’idée du cantonnement des gens pour bloquer les maladies infectieuses n’a jamais fait ses preuves »

                        wiwi, et inviter quelques malades dans une discothèque, une salle de spectacle, une église, n’a jamais contaminé personne smiley

                        « contaminations intra-familiales [...] Celles-là disparaissent bizarrement de votre « logiciel de pensée » n’est-ce pas ? »

                        Non, je constate par contre que vous êtes toujours dans la provo débile smiley


                      • Olivier Deville 21 avril 22:19

                        @Goldored

                        et ce soir je te propose, moi, de contredire cette étude mastodonte estampillée « Institut Pasteur-CNRS-Inserm-Santé Publique France » et publiée aujourdhui sur le site de l’Institut Pasteur :)
                        https://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/covid-19-modelisation-indique-que-pres-6-francais-ont-ete-infectes

                        « Le taux de mortalité chez les personnes infectées est de l’ordre 0,5% »

                        Rappel : le taux de mortalité de la grippe saisonnière se situe selon les saisons entre 0.2 et 0.5%

                        Conclusion : ce virus a un taux de mortalité équivalent à la grippe saisonnière

                        Ps : je suis magnanime et te laisse l’occasion de t’excuser publiquement 


                      • Slipenfer 1er Ratatouille 2 le retour 14 avril 20:42

                        J’ai un peut la trouille,je suis sortie hier sans attestation et 

                        ça me gratte au fond de la gorge.

                        J’ ai démonté la sécurité de mon four à micro onde ,je vais mettre

                        la tête dedans 2 minutes pour tuer toute les bactéries ect...

                        quelqu’un peut il me dire si c’ est suffisant ,on ma dit aussi de

                        me faire un shampoing à l’alcool à brûler et de mettre 10 euros en

                        petite monnaie dans ma bouche.

                        merci de vos réponse éclairés .


                        • Slipenfer 1er Ratatouille 2 le retour 14 avril 20:47

                          @didier Devil

                          Merci pour cet article vraiment infernal,le diable se cache couvent dans les détails.


                        • xana 14 avril 21:47

                          Enfin des chiffres fiables ! Et comme par hasard ils indiquent qu’on meurt en Mars cette année comme on mourrait en mars l’an dernier.

                          Mais pour les mougeons qui ont cru ce que répétaient les médias (c’est la catastrophe, on va tous mourir) c’est assez décevant. Et comment ne pas passer pour un con quand on y a cru (comme tout le monde) ?


                          • vachefolle vachefolle 14 avril 21:57

                            Non serieux, je croyais que ce genre de troll n’avait plus court sur Agoravox depuis au moins 1 mois. Ben non, encore un qui n’est pas capable d’aller faire un tour dans les hopitaux.

                            Je vais même pas refaire une explication de texte, j’en ai fait 250 a tous les « mal-comprenants » de ce site....

                            Enfin, mr est un Génie, il a compris ce qu’AUCUN pays au monde n’a compris, cette maladie est une grippette et le confinement ne sert a RIEN.

                            Quand je pense a tous les experts et politiques qui ont tout fait pour eviter de plomber leur economie, et qui ont du finalement fermer le rideau.

                            Mr l’Auteur est un génie ultime, LE GENIE de la lanterne.

                            LLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLLOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOLLLLLLLLLLLLLL


                            • Olivier Deville 21 avril 22:39

                              @vachefolle taux de mortalité : 0.5%

                              source : https://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/covid-19-modelisation-indique-que-pres-6-francais-ont-ete-infectes (au milieu du document)

                              ps : tu peux t’excuser publiquement ? :)


                            • vachefolle vachefolle 14 avril 21:59

                              Vu que le nombre d’arguments mathématiques, sanitaires, politiques pour descendre ce torchon d’aneries depasserait les pages du Larrousse, je laisse les comploto-agoraoxiens « TRES MAL COMPRENANTS » rigoler sur la grippette.


                              • xbrossard 14 avril 22:35

                                @vachefolle
                                concernant votre cas, on va être beaucoup plus court : pauvre tâche


                              • Goldored Goldored 14 avril 23:19

                                @xbrossard
                                Quelle pensée !
                                Ça sent le QI à hauteur de ma température rectale...


                              • Olivier Deville 15 avril 11:02

                                @vachefolle

                                Commencez peut-etre deja par UN contre-argument à ce que je relate :) Enfin, citez moi un passage où je parle de « grippette » comme vous l’affirmez ?


                              • vachefolle vachefolle 15 avril 14:04

                                @Olivier Deville
                                Le fait de comparer la mortalité du mois des mois de mars entre eux sans regarder l’etat des malades dans les hopitaux est d’un débilité SANS NOM.

                                Vous oubliez un point qui rend la comparaison NON-pertinente est justement le CONFINEMENT.

                                Regardez ce site en détail pour avoir des chiffres en live.

                                https://mapthenews.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/5df19abcf8714bc590a3b143e14a548c

                                Alors je vais meme aller dans votre sens, il est même possible qu’a la fin de l’année 2020 on trouve une mortalité négative en Europe ou en France !!

                                Ca pourra s’expliquer par plein de raisons comme :
                                La baisse du nb de morts d’accidents de la Route, d’accidents du travail
                                La baisse du nb de morts de la Grippe par les gestes barrieres
                                La baisse du nb d’Avc, d’accidents de sport.....

                                VOUS pourriez DONC MEME ARRIVER a la fin de l’année avec une mortalité Négative, par rapport aux années précédentes.

                                Et alors ? est-ce que ca changera la réalité de cette maladie, des 30 000 morts que cela va faire en France sur ce step, des réa submergés, des morts de tous ages ...
                                NON !

                                Donc votre article qui a comme intention explicite de minimiser cette crise et d’expliquer que le confinement n’etait pas nécessaire est un torchon stupide.

                                Je ne reviendrai meême pas vous expliquer pourquoi le confinement etait indispensable, car il faudrait que vous sachiez faire une multiplication.

                                Néamoins, j’essaye encore : un indice :
                                Population francaise touchée estimée  10%, morts 30 000 a la fin de Mai
                                % de la population nécessaire pour immunité collective 60%

                                Je vous laisse faire le calcul, c’est du niveau CE1.
                                Ca voud donne une estimation du nb de morts SANS Confinement.


                              • Olivier Deville 15 avril 14:14

                                @vachefolle

                                Mon pauvre ami, vous vous enfoncez. Encore une fois, vous n’avez RIEN compris à mon article.
                                Si vous ne parvenez pas à conceptualiser que le critère « mortalité » est le + à même de quantifier la virulence d’une épidémie...c’est à désespérer de l’ADN qui vous a été transmis par vos ascendants.
                                Pour le reste, si vous pensez que l’immunité de groupe et les vaccins sont les seuls échappatoires à la résolution de ce souci...c’est que vous êtes encore + inculte que la masse bovine qui vous a visiblement enfanté.
                                Ce virus peut tout à fait disparaitre et ne plus jamais revenir mais, à vous lire, on devine que vous ne connaissez absolument rien au domaine de la médecine.
                                Faites moi plaisir : épargnez-nous d’autres commentaires insultants comme les vôtres


                              • Goldored Goldored 15 avril 14:33

                                @Olivier Deville
                                Je crois que vous n’avez, surtout, rien compris à ce que vous aviez écrit...
                                C’est inquiétant...


                              • logan 16 avril 16:49

                                @Olivier Deville
                                Non la mortalité est le pire critère pour quantifier la virulence et la dangerosité d’un virus, elle est multifactorielle et dépend notamment du nombre de personnes infectées, qui lui-même dépend de nos comportements, et notamment de la lutte mise en place pour empêcher la propagation du virus.
                                Pour que la mortalité soit un critère pertinent il faudrait laisser le virus se propager sans changer le moindre de nos gestes, et ne prodiguer aucun soin aux personnes malades. Ce qui n’arrivera jamais.


                              • Olivier Deville 16 avril 16:58

                                @logan

                                je vous ai répondu ailleurs ; vous me fatiguez vraiment cher ami


                              • logan 16 avril 17:34

                                @Olivier Deville
                                Moi ce que je trouve fatiguant c’est l’agressivité de tes propos. Si j’ai remarqué une chose, c’est que la bêtise va souvent de paire avec le mépris et tu ne fais pas exception à la règle.
                                Tu as tout faux, acceptes-le.


                              • vachefolle vachefolle 14 avril 22:11

                                bon alors si je me lache, tout de même c’est trop drole.

                                On peut donc aisément en conclure que le Covid-19 ne concerne que 33% de l’ensemble du territoire français.

                                33% de quoi ? de la population, de la Surface au Sol (dans ce cas comptez la Guyane !)

                                Mais effectivement vous avez raison (sisi), le SudOuest a trés largement évité le virus.

                                https://mapthenews.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/5df19abcf8714bc590a3b143e14a548c

                                Question pourquoi a votre avis ?

                                Réponse A : Parce que le virus n’aime pas le Vin Rouge

                                Réponse B : Parce que le virus n’aime pas le TGV

                                Réponse C : Parce que le virus n’aime pas le Rugby

                                Réponse D : Parce que ca commence par C.....t


                                • Goldored Goldored 14 avril 22:17

                                  @vachefolle
                                  Vous en demandez trop à notre génie des alpages !


                                • photon photon 14 avril 23:41

                                  Concernant les variations de surmortalité dans les pays occidentaux, certains évoquent également les très nombreux effets secondaires des nouveaux antiviraux utilisés dans ces pays...
                                  https://www.youtube.com/watch?v=5gMj6r9t-F4

                                  L’on note aussi le fait que le COVID ne prend pas en Afrique, continent où la plupart des gens ont du plaquenil dans leur boite à pharmacie...


                                  • nono le simplet nono le simplet 15 avril 07:08

                                    cet article date du 14/04 ? je rêve ...

                                    fin mars, pas de grosse surmortalité ... covid19 3521 dc en mars ... normal

                                    mais que va t on faire avec les dc d’avril ? 10870 au 14/04 ... combien fin avril ? 15000 ? 18000 ? plus ?

                                    la courbe de 2020 devrait se détacher salement des autres ... il faut être dans un déni sans fond pour raisonner comme un tambour !


                                    • ZXSpect ZXSpect 15 avril 07:32

                                      @nono le simplet
                                      .
                                      mais oui,
                                      .

                                      Le débat n’est pas de comparer la surmortalité annuelle liée aux épidémies grippales des dernières décennies et la projection que l’on fait de celle en cours.

                                      .

                                      La question est… as-t’on eu ces dernières années, sur quelques semaines et dans autant de pays, un tel afflux en réanimation et le recours, pour la France à l’aide d’hôpitaux d’autres régions et de pays limitrophes. (et ce ne sont pas les problèmes réels de hôpital qui expliquent l’explosion du besoin de réa) !


                                    • Olivier Deville 15 avril 14:15

                                      @nono le simplet

                                      vu votre pseudo on va faire court : la courbe d’avril sera d’une normalité parfaite. On parie ? :)


                                    • gaijin gaijin 15 avril 19:46

                                      @nono le simplet
                                      « la courbe de 2020 devrait se détacher salement des autres »
                                      mais enfin vous qui faites des courbes calculez donc combien de morts il faudrait pour qu’elle se « détache salement »
                                      il n’y a pas d’hécatombe ....il pourrait , il y aurait pu, il y aura c’est de la fiction ...
                                      le réel c’est qu’il y a pas ....


                                    • Olivier Deville 16 avril 16:59

                                      @gaijin

                                      eh oui. c’est tout le combat de la science face à la religion de la peur. Mais visiblement ici y a du boulot !


                                    • logan 16 avril 17:23

                                      @Olivier Deville
                                      Lol le gouvernement minimise comme vous la dangerosité du virus, et c’est ça qui est hallucinant, c’est que vous croyez vous situer dans l’opposition et dénoncer un complot ou une incompétence gouvernementale.


                                    • Olivier Deville 16 avril 19:16

                                      @logan

                                      pauvre hère :))

                                      le seul complot que je vois ; c’est le vôtre face à l’intelligence hahahaha
                                      Je ne vois aucun complot gouvernemental ou que sais-je.
                                      Je ne vois que des couches d’incompétences à divers niveaux qui nous ont mené là où nous sommes.
                                      Je vous laisse régler vos comptes avec ceux qui voient des illuminati derrière Buzyn ou dans la crise masquée du pétrole ; ce n’est pas mon cas. 


                                    • Olivier Deville 20 avril 16:59

                                      @logan

                                      le confinement « aurait » permis d’éviter 2500 décès en france ;
                                      Vous validez toujours ce procédé moyen-âgeux ? :)

                                      Vous commencez à piger ou toujours pas ? :)
                                      https://www.ladepeche.fr/2020/03/31/en-france-le-confinement-aurait-deja-permis-de-sauver-2-500-vies-selon-une-etude-britannique,8826326.php


                                    • chantecler chantecler 15 avril 07:41

                                      Allez, nous savons tous que dans un premier temps les nombres concernant la mortalité ont été maquillés et ce quasi partout .

                                      De même que les pays qui s’en sortiront le mieux sont les plus puissants économiquement (donc équipement ++ et protections adéquats ) et les moins peuplés (concentration moindre = risque moindre de contagion) .

                                      Alors inutile pour l’instant d’établir ou de s’empoigner sur des nombres ou à partir de statistiques discutables .

                                      Les seules indications valables seraient celles tirées des morgues , des cimetières et des centres d’incinération ...

                                      Ca éviterait de surévaluer ou de sous évaluer la mortalité liée à ce virus .


                                      • gaijin gaijin 15 avril 08:44

                                        @chantecler
                                        " De même que les pays qui s’en sortiront le mieux sont les plus puissants économiquement (donc équipement ++ et protections adéquats )"
                                        sauf que la france 6ème puissance du monde est un contre exemple non ?


                                      • gaijin gaijin 15 avril 11:34

                                        @Hugo Drax
                                        ça change pas grand chose
                                        un des pays les plus riches , les plus beaux ...
                                        inventeur de descarte , saint simon , auguste comte , pasteur ....
                                        gardienne du paradigme rationaliste et positiviste ...
                                        et pourtant quel merdier !
                                        devrait on recommencer a réfléchir .... ?


                                      • chantecler chantecler 16 avril 13:21

                                        @gaijin
                                        Notre pays a été absorbé par anti trou noir .
                                        Sa « puissance » comme nombre d’états a été absorbée .
                                        Donc votre remarque est anachronique .
                                        De toutes façons , pour simplifier , un pays qui n’a ni production primaire et qui a abandonné le secteur secondaire , n’est plus que le reflet de sa gloire passée .


                                      • gaijin gaijin 16 avril 16:38

                                        @chantecler
                                        c’était une forme d’ironie


                                      • caillou14 rita 15 avril 07:47

                                        Il parait que certains malades guéris, font une rechute ?

                                        Cette grippe a bon dos, servant les gestionnaires de la planète qui y dissimulent leurs turpitudes afin de passer pour des martyres ?

                                        Et les peuples dans leur extrême « connerie » écoute les voix venues du poste de télé ; Confinez vous les gueux et fermez vos gueules !

                                        La planète économique est au bord du gouffre une nouvelle fois, ce virus tombe a pic pour cacher un Crack boursier derrière la contagion ?

                                         smiley


                                        • njama njama 15 avril 10:39

                                          @Olivier Deville

                                          d’accord avec votre article, il n’y a pas de sur-mortalité, jusque une cause de mortalité un peu différente et relativement marginale, portant sur 4000 cas attribués à « corona ».

                                          Données du Cepidc_Inserm (Centre d’épidémiologie sur les causes médicales des décès) France entière Années : 2016 / 2015 / 2014 / 2013 / 2012 / 2011 / 2010 / 2009 / 2008 / 2007 / 2006 / 2005 / 2004 / 2003 / 2002 / 2001 / 2000

                                          Décès toutes causes confondues : 591357 / 591163 / 556467 / 567078 / 568902 / 544885 / 549962 / 545852 / 541118 / 528885 / 524802 / 536233 / 517433 / 560497 / 543191 / 538759 / 538374 /

                                          Total Maladies de l’appareil respiratoire :
                                          41289 / 42710 / 35413 / 37626 / 38640 / 34555 / 32534 / 34445 / 33193 / 32547 / 31066 / 35571 / 30717 / 36447 / 34169 / 32524 / 36087 /

                                          Grippe : 960 / 1915 / 341 / 715 / 777 / 337 / 140 / 532 / 205 / 248 / 127 / 1009 / 159 / 475 / 555 / 173 / 1588 /

                                          Pneumonie : 13295 / 13365 / 11058 / 12056 / 12293 / 10636 / 10563 / 11368 / 10788 / 10498 / 9824 / 11332 / 9658 / 12074 / 11294 / 10688 / 11493 /

                                          Asthme : 924 / 888 / 851 / 883 / 920 / 863 / 963 / 1013 / 944 / 1053 / 1038 / 1186 / 1150 / 1398 / 1419 / 1498 / 1636 /

                                          Autres maladies chroniques des voies inférieures : 10406 / 10741 / 9008 / 9657 / 9291 / 8621 / 8210 / 8169 / 8330 / 8119 / 7756 / 8500 / 7553 / 8398 / 7608 / 7326 / 7970 /

                                          Autres maladies de l’appareil respiratoire : 15704 / 15801 / 14155 / 14135 / 15359 / 14098 / 12658 / 13363 / 12926 / 12629 / 12321 / 13544 / 12197 / 14102 / 13293 / 12839 / 13400 /

                                          (Inserm Cépidc > (dans Menu) Causes médicales décès > Interroger les données de mortalité > dans la Page cliquez sur consultez les principaux indicateurs produits à partir de la base de données des causes médicales de décès.)

                                          (les dernières données disponibles sont celles de 2016). Sur ces dernières années on constate une augmentation assez significative des décès par maladies respiratoires à pondérer toutefois puisque la mortalité toutes causes confondues à augmenter en raison de la démographie de la génération silencieuse 1920-1945, augmentation des naissances...


                                          • Olivier Deville 15 avril 11:04

                                            @njama

                                            Merci et bravo pour cette excellente source.


                                          • njama njama 15 avril 11:36

                                            @Olivier Deville
                                            Ce sont des données publiques, j’ai juste pris la peine d’aller les chercher, en indiquant par quel chemin. Ces chiffres sont sont des éléments factuels incontestables, la marge d’erreur dans les déclarations de cause du décès devant être assez faible, y figure en toute logique l’antécédent pathologique majeur si poly-pathologies, les maladies chroniques étant légions, et la grippe un élément marginal, sa létalité étant faible, en moyenne 600 cas par an de l’année 2000 à 2016. C’est pas les 8 ou 10.000 / an que dit la presse.


                                          • njama njama 15 avril 12:13

                                            @Olivier Deville
                                            Vous pouvez reprendre librement tous les chiffres que j’ai indiqués, d’une part je n’en ai pas la paternité ce sont ceux du Cepidc_Inserm, et d’autre part je suis copyleft... donc si ça peut vous être utile pour de suivants articles.


                                          • njama njama 15 avril 10:48

                                            1920 : 838.137 naissances (les années de guerre ont stimulé les ardeurs sexuelles, fallait faire des enfants pour la patrie)

                                            1925 : 774.455
                                            1930 : 754.020
                                            1935 : 643.870 (la crise de 1929 a dû refroidir les ardeurs sexuelles)
                                            1940 : 561.281
                                            1945 : 645.899

                                            1950 : 862.310
                                            1955 : 805.310
                                            1960 : 819.819
                                            1965 : 865.688

                                            Les chiffres d’une « sur-mortalité » (idée en vogue chez les épidémiologistes et dans les médias) peuvent être un trompe-l’oeil parce que elle n’est simplement qu’une mortalité proportionnelle à ces variations démographiques ces dernières années comme pour les suivantes.

                                            https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_France#Donn%C3%A9es_d%C3%A9mographiques_1900-2015


                                            • Olivier Deville 15 avril 11:06

                                              @njama

                                              C’est evident. Mais vu le niveau des reactions que je lis ici, je pense avoir bien fait de ne meme pas évoquer la necessité de « pondérer » statistiquement l’augmentation de population. J en aurai perdu quelques uns de + en cours de route je crois 😁


                                            • pemile pemile 15 avril 11:33

                                              @Olivier Deville « Mais vu le niveau des reactions que je lis ici »

                                              Vous voulez approfondir votre confusion entre crise sanitaire et mortalité ?


                                            • Olivier Deville 15 avril 13:05

                                              @pemile

                                              J’utilise le critère « mortalité » pour démontrer l’absurdité des décisions politiques prises jusqu’à aujourdhui et j’émets l’hypothèse (à laquelle vous avez le droit de ne pas souscrire) que le confinement est un moyen moyen-âgeux de dissimuler une crise sanitaire et hospitalière majeure (mais pas inédite) qui pourrait mettre à terre un éxécutif déjà aux abois.

                                              Je crains que l’approfondissement de quel concept que ce soit en votre compagnie ne mène qu’à la croûte terrestre ; Je passe donc mon tour ; vous m’excuserez :)


                                            • pemile pemile 15 avril 14:30

                                              @Olivier Deville " j’émets l’hypothèse (à laquelle vous avez le droit de ne pas souscrire) que le confinement est un moyen moyen-âgeux de dissimuler une crise sanitaire et hospitalière majeure"

                                              Non, cette crise sanitaire n’est que la conséquence d’une impréparation politique et le confinement la seule solution en attendant l’usage massif de masques et de tests de dépistage et sérologique.


                                            • pemile pemile 15 avril 14:37

                                              @Olivier Deville "Je crains que l’approfondissement de quel concept que ce soit en votre compagnie ne mène qu’à la croûte terrestre ; Je passe donc mon tour ; vous m’excuserez :)« 

                                              Quand je lis ce que vous osez répondre à d’autres contradicteurs :

                                               »c’est à désespérer de l’ADN qui vous a été transmis par vos ascendants. [...] c’est que vous êtes encore + inculte que la masse bovine qui vous a visiblement enfanté.« 

                                              Ca me donne au contraire très envie d’approfondir votre »concept" !


                                            • troletbuse troletbuse 15 avril 18:10

                                              @njama
                                              Sur. De toute façon le nombre de décès augmante chaque année, tout simplement parce la population augmente. Les survivants des années 1930 à 1940 ont aujourd’hui entre 80 et 90 ans. Etant plus fragiles il partiront bientôt, coronavirus ou pas. Ils ont atteint l’age moyen de durée de vie. Peut-être y aura-t-il une baisse ou une stagnation ensuite vu les classes creuses de 1940 à 1944. Puis à nouveau une hausse pour la suite vu la natalité et le mode de vie malsain, la malbouffe, la pollution, les cancers, le stress, etc


                                            • logan 16 avril 16:08

                                              @pemile
                                              Tout à fait d’accord avec toi pemile, le confinement général c’était la seule solution au moment où l’épidémie explosait. Les autres solutions ( bien meilleures solutions ) elles étaient applicables avant, et pour ça oui on doit pointer du doigt la responsabilité du gouvernement, de leurs conseillers scientifiques et de l’OMS.


                                            • Olivier Deville 16 avril 16:24

                                              @pemile

                                              arrêtez de faire le forban et de jouer sur les mots pour votre bon petit plaisir à bas coût.
                                              Vous dites exactement la même chose que moi et me faites perdre mon temps


                                            • pemile pemile 16 avril 16:27

                                              @Olivier Deville « Vous dites exactement la même chose que moi »

                                              Restez dans le déni, et bonjour chez vous.


                                            • logan 16 avril 16:30

                                              @Olivier Deville
                                              Imaginons une épidémie de la pire souche du virus Ebola qui tue 90% des personnes infectées par une fièvre hémoragique et la liquéfaction de leurs organes internes.
                                              Le temps d’incubation du virus est de quelques jours 4 à 9 jours, assez rapidement les premiers symptômes aparaissent ( fièvre, toux, fatigue etc ... ) et seulement quelques heures après les symptômes les plus graves apparaissent aussi ( diarhées sanglantes, vomissements, éruptions cutanées et douleurs aux reins ... ).
                                              Si vous voyez qqun avoir ces symptômes effrayants, je doute que vous continuiez à vivre comme si de rien était. Et la personne malade elle, elle va pas continuer à travailler comme si de rien était, la maladie la met rapidement HS.
                                              Donc déjà, sans parler d’actions du gouvernement ou des autorités sanitaires, les gens eux-mêmes n’adoptent pas le même comportement en fonction de la gravité de la maladie. Et leurs comportements vont freiner la propagation du virus mortel, alors qu’ils vont contribuer à le propager à un maximum de monde dans le cas des virus moins dangereux parce que les gens continuent de vivre comme si de rien était.
                                              Le comportement logique des autorités sanitaires est de vouloir empêcher à tout prix la propagation du virus ultra dangereux, tandis qu’ils ne vont rien faire contre le virus moins dangereux.
                                              Alors le virus moins dangereux va circuler continuellement, et infecter des millions de personnes, tandis que le virus très dangereux, si la situation ne leur échappe pas, n’infectera que des centaines ou milliers de personnes en fonction du temps qu’ils mettent à stopper l’épidémie.
                                              Si la situation leur échappe, il ne leur restera que le confinement général que vous considérez comme moyen ageux mais qui n’est que la dernière solution dans ce genre de situation, car on ne sait plus où sont les foyers d’épidémie, où le virus circule réellement.
                                              L’épidémie d’Ebola en 2013, ils ont mis deux ans à la stopper. Mais elle n’a heureusement pas touché beaucoup de personnes. Elle a fait 11000 victimes.
                                              Si on reprend votre raisonnement, vous nous diriez que l’épidémie d’Ebola n’a pas provoqué de surmortalité flagrante, et donc que finalement Ebola n’est pas un virus très dangereux, qu’il n’était pas nécessaire de mettre en place toutes ces quarantaines / confinement et là on se rend compte de l’absurdité de votre raisonnement.


                                            • Olivier Deville 16 avril 16:47

                                              @logan

                                              intéressant votre exemple avec Ebola :)
                                              1-Rappelez moi comment « ils ont stoppé » le virus svp
                                              2- Quelles sont vos explications au fait qu’elle n’a « heureusement pas touché bcp de personnes » ? 


                                            • pemile pemile 16 avril 16:54

                                              @logan « et là on se rend compte de l’absurdité de votre raisonnement. »

                                              Je pense que les failles de raisonnements de Olivier Deville sont évidente pour la plupart des lecteurs (et sa mauvaise foi qui vire très vite en attaque)

                                              Focaliser uniquement sur la mortalité, ignore aussi qu’un virus peu mortel mais virulent et qui enverrait un pourcentage important d’une population en hospitalisation peut tout à fait mettre une société à genoux.


                                            • logan 16 avril 17:20

                                              @pemile
                                              Tout à fait.

                                              Et ce virus est parmi les plus dangereux car il cumule les pires critères de dangerosité :
                                              Il se propage par l’air et peut infecter des surfaces pendant plusieurs heures.
                                              Il a un temps d’incubation très variable et qui peut être très long.
                                              Il peut être transmis par des personnes asymptomatiques.
                                              Il n’existe pas de vaccin ou de traitement c’est un virus inconnu.

                                              ils estiment à 20% le nombre de personnes infectées qui vont avoir besoin d’être hospitalisées et 5% nécessiteront d’aller en réanimation.
                                              Tous ces critères combinés font qu’il va se propager rapidement et saturer les hopitaux.

                                              Et il est suffisamment mortel pour que combiné avec cette virulence il puisse faire des centaines voir des millions de victimes.


                                            • logan 16 avril 17:31

                                              @Olivier Deville
                                              Comment ils ont stoppé le virus ? Ils ont mis les malades en quarantaine, brûlé les corps des personnes décédées, déplacé les populations non infectées qui étaient proches des foyers de l’épidémie et brûlé les villages touchés, tué les animaux qui portaient la maladie, détruit la viande infectée et retracé la propagation de l’épidémie pour éviter tout nouveau foyer. Cela a mis 2 ans avant de déclarer l’épidémie comme stoppée.


                                            • Olivier Deville 16 avril 19:13

                                              @logan

                                              là encore tout faux :)

                                              Personne n’a aucune idée de ce qu’est devenu Ebola ni pourquoi l’épidémie a été « maitrisée ». Il a très bien pu disparaitrecomme il est arrivé...comme cela peut parfaitement être le cas avec le covid-19.
                                              Les données de l’Institut Pasteur sont disponibles et claires sur Ebola.
                                              Vous émettez des hypothèses qui vous conviennent sur des « moyens » mais il n’y a rien de scientifique dans ce que vous dites (comme depuis le début d’ailleurs où vous affirmez que le confinement a un impact positif, ce qui n’a jamais été prouvé dans quelque épidémie que ce soit. Le Pr Raoult ( que vous ne devez pas apprécier j’imagine mais qui contrairement à vous possède des diplomes et des états de service nobellisables hein).

                                              le confirme d’ailleurs :)


                                            • Olivier Deville 16 avril 19:21

                                              @logan

                                              hahahaha « des millions de victimes » maintenant.
                                              Faites moi plaisir : copier votre argumentaire ci-dessus et envoyé le au Lancet ; le comité de lecture se fera un plaisir de donner son avis sur des arguments aussi imparables. Ils organisent un diner de cons tous les mercredis soir via skype (je le sais de source sûre ;))).
                                              Postulez de grâce !


                                            • logan 16 avril 22:28

                                              @Olivier Deville
                                              Mais n’importe quelle personne lisant nos échanges reconnaitra qu’à part les insultes tu as quoi comme argument ?
                                              Tu es dans le déni depuis le début.
                                              Plusieurs personnes te disent que le covid-19 n’a pas infecté beaucoup de monde parce que la plupart des pays mènent une lutte radicale pour empêcher ou en tout cas freiner sa propagation, parce que les gens font attention à pas l’attraper et à pas le propager.
                                              Et que du coup fort heureusement il fait moins de victimes que ce qu’il pourrait faire s’il contaminait l’ensemble de la population.
                                              Je te donne l’exemple du virus Ebola qui a fait 11000 victimes dans le monde soit beaucoup moins que les virus de la grippe. Mais qui potentiellement pourrait décimer 90% de la population mondiale si c’était sa souche la plus mortelle qui contaminait l’ensemble de la population mondiale.
                                              Mais personne n’aurait l’idée de prétendre qu’Ebola est moins dangereux que la grippe en comparant le nombre de victimes ...
                                              La dangerosité c’est sa virulence, sa létalité, la façon dont il se propage, et surtout les dégâts qu’il fait en un temps records.
                                              Bref sa dangerosité s’estime aux dégâts qu’il peut faire potentiellement, et pas au nombre de victimes qu’il a fait telle ou telle année. Une année on peut avoir une épidémie qui se déclare et qui est rapidement maitrisée. Mais une autre année on peut avoir une catastrophe mondiale, une pandémie et des millions de victimes.
                                              C’est quand même pas difficile à comprendre.

                                              Et du coup la lutte que l’on met en place contre le virus elle doit être proportionnée au danger qu’il représente, et pas à je ne sais quel nombre de victimes telle ou telle année.
                                              Ton article il est totalement faux. Et s’il a une utilité c’est de nous permettre de transmettre les arguments qui invalident cette idéologie, car malheureusement tu n’es pas le seul à croire aux inepties que tu racontes.


                                            • Olivier Deville 20 avril 17:05

                                              @logan

                                              des millions de victimes ?! Rien que ça ???
                                              En attendant cette étude( issu pourtant d’un institut des + alarmistes) parle uniquement de 2500 décès évités (donc à peine 8% des décès enregistrés) en France avec votre confinement.
                                              https://www.ladepeche.fr/2020/03/31/en-france-le-confinement-aurait-deja-permis-de-sauver-2-500-vies-selon-une-etude-britannique,8826326.php

                                              On fera le compte de tous les décès et pathologies mentales engendrés directement ou indirectement par cette décision totalement disproportionnée

                                              Je vous invite également à observer la courbe des décès en Suède qui n’a de cesse que de diminuer depuis une semaine sans confinement. Je ne sais pas si cela va durer mais je le leur souhaite. Mais à cela aussi, j’imagine que vous trouverez une bonne explication sans vous contredire n’est-ce pas ? :)


                                            • njama njama 15 avril 10:51

                                              Le nombre de décès devrait donc augmenter de 200 à 250.000 à partir des années 2025, 2030 en raison de la génération babyboomer... mais il ne s’agira en aucun cas d’une sur-mortalité.


                                              • Crab2 15 avril 11:09

                                                Et vous, quelle maison choisissez-vous pour la suite du confinement (un mois minimum) ?

                                                SUITE

                                                https://laicite-moderne.blogspot.com/2020/04/culture-covid-19-et-religions.html



                                                • John Eastwood 2 John Eastwood 2 15 avril 12:35

                                                  @ l’auteur. Merci pour le lien de l’Insee. Je partage votre point de vue mais vous invite à attendre au moins les chiffres du mois d’avril pour tirer des conclusions. La sur-mortalité des 0-64 ans ne devrait pas évoluer mais il y aura plus de décès en Avril 2020 qu’en Janvier 2017 selon les prévisions officielles.


                                                  • Olivier Deville 15 avril 13:10

                                                    @John Eastwood 2

                                                    Je ne tire aucun conclusion définitive. J’utilise simplement un critère « mortalité » pour démontrer l’absurdité des décisions politiques prises jusqu’à aujourdhui et j’émets l’hypothèse (à laquelle vous avez le droit de ne pas souscrire) que le confinement est une méthode moyen-âgeuse de dissimuler une crise sanitaire et hospitalière majeure (mais pas inédite) qui pourrait mettre à terre un éxécutif déjà aux abois.

                                                    Le fait que la sur-mortalité des 0-64 ans ne bouge pas est quand même un indicateur qui devrait interroger les lecteurs sur l’absurdité de la séquence actuelle.

                                                    Je n’ai pas saisi votre comparatif entre avril 2020 et janvier 2017...


                                                  • John Eastwood 2 John Eastwood 2 16 avril 00:19

                                                    @Olivier Deville

                                                    Dans un passé plus récent, des chiffres de mortalité bien supérieurs ont même été relevés, notamment en janvier 2017 où l’Insee a relevé 68.816 décès. Soit 22% supérieur à notre fameux mois de mars 2020 « version covid » !

                                                    Janvier 2017 (virus H5N3) est le pire mois en terme de surmortalité depuis la canicule de 2003. Avril 2020 sera au même niveau malgré le confinement.


                                                  • logan 16 avril 16:06

                                                    @Olivier Deville
                                                    Tu ne démontres rien, tu démontres juste que tu essaies de démontrer une chose en omettant tous les paramètres qui te gènent pour arriver à la conclusion que tu souhaitais.


                                                  • Olivier Deville 16 avril 16:17

                                                    @logan

                                                    Vous non plus, visiblement vous ne comprenez pas du 1er coup et n’avez pas lu l’article.
                                                    Je ne cherche à rien démontrer ; je relate des faits statistiques à mettre en perspective avec la psychose politico-médiatique avec que chaque citoyen puisse se faire une opinion saine et je PROPOSE mes hypothèses.
                                                    Ensuite, je note que tous mes contradicteurs, tel que vous, qui assènent des affirmations sans aucun argument scientifique ni statistique mais de simples ressentis et croyances dogmatiques donc vous n’apportez rien au débat.
                                                    Enfin, je relève que PERSONNE ne trouve rien à redire sur mes hypothèses quant médicales quant à la corrélation entre les pathologies, traitements et cas sévères du covid.

                                                    Pour revenir à votre message,le + risible est que vous pouvez parfaitement vous appliquer à vous-même ce que vous y affirmez...Vous avez VOTRE conviction et occultez tout ce qui ne consent pas à cette dernière dans mon argumentaire....et c’est d’ailleurs l’histoire éternelle de la science. 
                                                    Soyez + humble dans vos croyances et préservez votre « terrain immunitaire » plutot que de penser pouvoir vaincre un virus smiley C’est vain, croyez-moi.


                                                  • logan 16 avril 16:41

                                                    @Olivier Deville
                                                    Ma conviction elle se base sur le bon sens et la logique. Il n’y a pas besoin de diplôme pour comprendre qu’évincer le comportement des gens et la lutte organisée contre la propagation du virus, les effets du confinement sur les activités humaines etc ... rend vos raisonnements et tout ce que vous pensez prouver totalement faux ... La surmortalité ou la mortalité sont des critères qui n’ont aucune pertinence vu qu’ils sont multi factoriels et biaisés par les décisions politiques et sanitaires qui sont prises.


                                                  • Olivier Deville 16 avril 16:56

                                                    @logan

                                                    Je ne suis pas certain que la science soit faite pour vous car, pour info, la surmortalité est un des marqueurs qu’utilisent TOUS les scientifiques ne vous en déplaisent mais je suis certain que vous allez à vous seul révolutionner l’histoire de la médecine car à votre « bon sens » :)Enfin, je me méfie toujours des gens qui se prévalent, comme vous, du « bon sens et de la logique » :) c’est toujours très suspect et profondément vaniteux.
                                                    La surmortalité est le seul élement quantifiable en france à l’heure où je vous parle donc je fais avec ce marqueur pour émettre des hypothèses.
                                                    Quand le gouvernement fournira des tests, vous aurez des marqueurs + fiables et vous pourrez mieux dormir rassurez-vous


                                                  • logan 16 avril 17:04

                                                    @Olivier Deville
                                                    Pour des virus qui circulent LIBREMENT !!!!


                                                  • logan 16 avril 17:08

                                                    @Olivier Deville
                                                    Toi tu compares des choux et des carottes.
                                                    Le nombre de victimes d’une épidémie en cours alors qu’est mis en place un confinement général, avec une épidémie de grippe qui circule librement et qui infecte des millions de personnes ...
                                                    C’est quand même pas difficile à comprendre et il n’y a pas besoin de diplôme. Une épidémie qui fait 0,1% de victime mais qui infecte 10 millions de personnes, elle fera autant de victimes qu’une épidémie qui fait 10% de victimes mais qui n’infecte que 100000 personnes.


                                                  • Zolko Zolko 19 avril 11:52

                                                    @John Eastwood 2

                                                    selon les prévisions officielles

                                                     
                                                    vous êtes un comique. Êtes-vous certain que les prévisions officielles ne prévoient pas que tout va se calmer et que les décision ... officielles ont été paniquées et sans fondement ? Vous m’étonnez.

                                                  • John Eastwood 2 John Eastwood 2 24 juin 05:20

                                                    @Zolko

                                                    Je ne suis certain de rien mais après parution des chiffres, il y a eu plus de morts en France en Janvier 2017 qu’en Avril 2020. L’auteur a bien raison et j’avais tord sur ce coup. 


                                                  • egos 15 avril 13:10

                                                    Olivier,

                                                    soyez cohérent, logique et responsable,

                                                    adulte pour faire bref,

                                                    contractez d’urgence SARS-CoV-2, 

                                                    immunité garantie, cf les annonces des autorités qui maitrisent la situation

                                                    de plus votre engagement personnel contribuera à l’objectif gouvernemental d’immunité de groupe.

                                                    Qqs conseils, superflus en ce qui vous concerne, mais qu’il serait bon de rappeler, joignez vous aux personnels soignants en réa, sans équipements de protection ou si vs le souhaitez rendez vous au hall réfrigéré de Rungis,

                                                    en cas de difficultés financières passagères,

                                                    il vs sera offert la possibilité d’organiser une cagnotte Leetchi afin de couvrir les coûts de votre séjour touristique. 


                                                    • Olivier Deville 15 avril 14:19

                                                      @egos

                                                      Vous avez très peur. Détendez-vous un peu. J’exerce en ce moment-même dans le médical et rassurez-vous : tout se passe bien :) !
                                                      Vous n’avez pas bien lu mon article mais, en cas de névrose obsessionnelle, cela peut s’expliquer donc je ne vous en tiendrai pas plus rigueur.
                                                      Un simple conseil : oubliez le Prozac et passez au Millepertuis ; ça améliorera votre terrain !


                                                    • Olivier Deville 21 avril 22:18

                                                      @egos

                                                      et ce soir je te propose, moi, de contredire cette étude mastodonte estampillée « Institut Pasteur-CNRS-Inserm-Santé Publique France » et publiée aujourdhui sur le site de l’Institut Pasteur :)
                                                      https://www.pasteur.fr/fr/espace-presse/documents-presse/covid-19-modelisation-indique-que-pres-6-francais-ont-ete-infectes

                                                      « Le taux de mortalité chez les personnes infectées est de l’ordre de 0,5% »

                                                      Rappel : le taux de mortalité de la grippe saisonnière se situe selon les saisons entre 0.2 et 0.5%

                                                      Conclusion : ce virus a un taux de mortalité équivalent à la grippe saisonnière

                                                      Ps : je suis magnanime et te laisse l’occasion de t’excuser publiquement 


                                                    • BA 16 avril 10:39

                                                      Nos connaissances sur le COVID 19 sont tellement faibles aujourd’hui que nous ne devons pas faire les marioles. En fait, nous pourrons faire le bilan de l’épidémie de COVID 19 à la fin de l’épidémie de COVID 19.

                                                      En revanche, nous pouvons jouer au petit jeu rigolo du pari. Je parie 12 bouteilles de champagne à Olivier Deville que la mortalité de 2020 sera très très supérieure à la mortalité de 2019, à la mortalité de 2018, de 2017, de 2016, de 2015, de 2014, de 2013, de 2012, etc.


                                                      • logan 16 avril 15:55

                                                        Bonjour, le nombre de victimes n’est pas un bon indicateur de la dangerosité d’un virus. Le nombre de victimes dépend de plein de facteurs, notamment le nombre de personnes infectées, et la qualité des soins dont les personnes infectées bénéficient. Aussi un virus peu dangereux peut faire beaucoup plus de victimes qu’un virus extrêmement dangereux si le 1er est laissé libre de se propager ( comme c’est le cas de la grippe ) et si le 2ème est stoppé rapidement ( comme c’est le cas des virus les plus dangereux car des moyens radicaux sont mis en place pour empêcher leur propagation ). Nous sommes dans une crise sanitaire car il y a confinement général à cause d’un virus, pas en raison du nombre de victimes. Cet article est vraiment à côté de la plaque, et la démonstration qu’il est censé faire est complètement fausse.


                                                        • Olivier Deville 16 avril 16:26

                                                          @logan

                                                          et visiblement vous n’avez rien compris à l’article...
                                                          C’est votre lecture qui semble à côté de la plaque pardonnez-moi


                                                        • logan 16 avril 16:35

                                                          @Olivier Deville
                                                          J’ai très bien compris au contraire. Le nombre de victimes dépend de nos comportements et de la lutte contre l’épidémie, cela ne donne pas d’indication pertinente de la dangerosité du virus, qui est le vrai critère à prendre en compte dans la réponse à donner à la propagation du virus, avec l’état de propagation de l’épidémie, les traitements qui existent etc ...


                                                        • Zolko Zolko 19 avril 11:49

                                                          @logan

                                                          si le 2ème est stoppé rapidement

                                                           
                                                          on ne peut pas « stopper » un virus qui se répand dans l’atmosphère. Ce qui montre que vous ne connaissez rien à la question. On peut le ralentir, mais si il est « dangereux » il le sera encore après.

                                                        • Olivier Deville 16 avril 16:44

                                                          Non vous ne comprenez toujours pas.

                                                          Le juge de paix pour connaitre la dangerosité d’un virus c’est bien son taux de mortalité alors je vais reprendre les bases pour vous : un numérateur (le nombre de victimes), un dénominateur (le nombre de cas symptomatiques ET asymptomatiques) donc il manque un élément à toute votre démonstration pseudo-scientiste : les tests. Et là on commence à y voir + clair. Selon les dernières études chinoises 75% des personnes atteintes sont asymptomatiques.

                                                          Le taux de mortalité observé en Europe avoisine 2%. Si vous multipliez le numérateur de 3/4 vous arriverez à un taux plus pertinent (et moins anxiogène pour vous visiblement :)) d’environ 0.5% de mortalité ce qui ramène la mortalité de ce virus à celle de tous les autres virus respiratoires déjà connus.


                                                          • logan 16 avril 17:00

                                                            @Olivier Deville
                                                            Le taux de mortalité tel que vous le calculez est trop simpliste et ne veut rien dire alors que vous oubliez de nombreux paramètres ... Nous voyons que le virus sature rapidement les hopitaux et à partir du moment où les gens infectés ne peuvent plus recevoir des soins le nombre de victimes explose. Et c’est bien simple à comprendre, si des personnes en détresse respiratoire n’ont pas de soins pour les aider à respirer, elles meurent. Rien avoir avec d’autres maladies ou des fragilités !

                                                            Le professeur Raoult affiche un taux de mortalité de 0,5% à Marseilles. Mais à Turin le taux de mortalité atteignait les 12% ... On voit bien que la qualité des soins est primordiale, et l’absence ou la présence d’un traitement.
                                                            Vous n’aurez pas les mêmes soins d’une région à une autre, d’un pays à un autre, ni les mêmes capacités, ni le même nombre de soignants. Certains médecins donnent des traitements, d’autre pas ... Et on ne parle pas de programmes informatiques mais de choses vivantes, la maladie ne va pas se développer de la même façon d’une personne à une autre. Nous ne savons toujours pas ce qui a une incidence sur la gravité de la maladie, des personnes en parfaite santé devéloppent la forme la plus grave de la maladie !


                                                          • logan 16 avril 17:02

                                                            @Olivier Deville
                                                            Votre 5% est biaisé par de nombreuses choses. C’est au contraire quand les hopitaux sont saturés et que les gens ne reçoivent pas de soins que nous voyons le vrai danger mortel du virus.


                                                          • logan 16 avril 17:03

                                                            @Olivier Deville
                                                            Pardon 0,5%.


                                                          • Olivier Deville 16 avril 19:26

                                                            @logan

                                                            arretez votre baratin, vous vous enfoncez mon pauvre ami.
                                                            . Si 75% des porteurs du virus sont asymptomatiques, vous devez ajuster votre atxu de mortalité en fonction du nombre de cas REELS. Or il est 3 fois supérieur aux cas détectés actuellement. Un élève de CM2 peut saisir ça car ça s’appelle juste la proportionnalité. Echec et mat et fin de partie en ce qui me concerne.


                                                          • logan 16 avril 22:14

                                                            @Olivier Deville
                                                            Aucun rapport avec ce que j’ai expliqué.


                                                          • Onecinikiou 20 avril 02:46

                                                            @Olivier Deville

                                                            Le taux de létalité est de 5,9% au 20/04/2020 dans l’UE, pas 2%.

                                                            En Chine, après les dernières révisions des autorités, la létalité est de 5,5%.

                                                            https://www.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

                                                            Ce taux de létalité est le rapport des infectés sur les décès et donc fonction d’un paramètre encore partiellement inconnu : le nombre des infectés. Nous connaissons les détectés. Le taux des asymptotiques/non détectés oscillent entre 30 et 85% selon les études.

                                                            Même en prenant le taux le plus favorable de 85% la létalité s’établirait alors en Europe à 0,9%. Celui de la grippe saisonnière est au plus de 0,1% les années les plus sévères. La différence entre les dangerosités intrinsèques des deux virus/maladie est évidente, quasi d’un facteur 10.

                                                            Et encore : ce taux de 0,9% prend en compte toutes les mesures prises sur le continent pour contenir et enrayer la pandémie. 

                                                            Aussi faisons l’hypothèse suivante pour bien nous représenter la chose : si nous n’avions pris AUCUNE mesure vis à vis du SARS-CoV-2 autre que celles que nous prenons habituellement pour la grippe saisonnière AH3N2, c’est à dire essentiellement des recommandations sanitaires très générales via des campagnes publiques a priori très peu impactantes, vous pensez sérieusement que, à la fin de cette année, compte tenu des caractéristiques propres à cette maladie dont l’une est de générer un nombre substantiel de formes graves nécessitant des prises en charge médicales lourdes, la mortalité générale des pays européens auraient été la même que la moyenne décennale précédente ?


                                                          • nono le simplet nono le simplet 20 avril 03:48

                                                            @Onecinikiou
                                                            la mortalité générale des pays européens auraient été la même que la moyenne décennale précédente ?

                                                            non seulement je partage ton analyse mais j’ai bien peur que malgré les mesures prises la mortalité 2020 soit extrêmement plus élevée que celles des années précédentes ... certains font le bilan 2020 mi avril, c’est pour le moins « un peu » prématuré ...
                                                            un autre facteur à prendre en compte ... toutes les interventions pour d’autres pathologies ont été repoussées pour ne pas saturer les hôpitaux et à cause du risque de contamination, diminuant à coup sûr leur taux de guérison


                                                          • Eric F Eric F 16 avril 18:45

                                                            Le problème est surtout que la hausse des cas graves et de la mortalité a été fulgurante dans les départements les plus touchés, notamment le Haut Rhin où elle a été plus du double d’un mois de Mars ordinaire. Donc il y a eu panique des autorités médicales et politiques que cela se répande dans la même proportion dans tout le pays. Cela s’est notamment propagé en Seine Saint Denis notamment, mais d’autres régions sont resté épargnées, grosso-modo la moitié Sud-Ouest.

                                                            Avec la meilleure connaissance désormais des « facteurs de risque » (qui ne se limitent pas à l’âge loin de là), il apparait qu’un confinement sélectif des personnes à haut risque est plus approprié qu’un confinement général, où du reste la contagion familiale est accentuée (85% des cas sont liés à une contagion familiale).

                                                            En outre, en cette saison plus sèche et chaude, la contamination en plein air est réduite par rapport à une contamination en lieu clos, et c’est l’une des raisons qui fait que souvent les maladies contagieuses respiratoires s’interrompent aux beaux jours. il vaudrait donc mieux pousser les gens à sortir dans les parcs prendre le soleil ...en gardant les distances

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Olivier Deville


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité