• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France va être balayée par le virus H1N1

La France va être balayée par le virus H1N1

On se souvient tous de Tchernobyl, la France avait été épargnée par le nuage radioactif mais les dieux vengeurs ont décidé que pour la grippe porcine il en serait autrement et que la France serait gravement touchée par le virus H1N1. C’est d’ailleurs ce que vient d’annoncer l’OMS. La France est le seul pays largement affecté par la grippe alors que tous les autres pays d’Europe et même d’Asie sont dans une situation qualifiée de basse et qu’on pourrait désigner comme relevant du bruit de fond. Quelle est donc la cause de ce châtiment grippal affligeant notre bonne et vieille France de cette plaie ? Est-ce le tournant égyptien voulu par Mitterrand avec la pyramide du Louvre, est-ce une punition du peuple français pour avoir élu un président médiocre ou pour avoir maintenu Domenech à la tête des Bleus ? Pourtant, Berlusconi est pire que Sarkozy et les Italiens ne sont pas touchés cette grippe. Est-ce parce que les Français sont d’invétérés voyageurs ? Pourtant, les études ont montré que les Français sont restés dans leur pays pendant les vacances crise oblige. Est-ce alors un facteur génétique ? Bien peu probable, la France étant au centre de l’Europe, c’est certainement l’un des pays les plus « mélangés » au monde. On cherche bien mais on ne voir rien. Pourtant, nous avons un excellent système de détection des sans papiers et de reconduite aux frontière mais cette administration doit être largement incompétente pour ne pas avoir arrêté le virus à nos frontières.

Et si la grippe affectait le France tout simplement parce que les médias disent que la grippe va arriver et donc, puisque c’est annoncé dans les médias et que tout ce qui est dit dans la presse est vrai, alors, les Français ne peuvent qu’être touchés par le virus parce que c’est dit par les autorités. Et d’ailleurs le Figaro en atteste, le virus se propage plus vite en France qu’en Europe, reprenant le communiqué de l’OMS. Cette remarque en forme de boutade livre un élément d’explication mais ce n’est pas le seul. On peut penser en effet que les Français sont allés consulter leur médecin dès lors qu’un banal rhume ou un bénin mal de gorge les affecte, eux et leurs proches. Les Français sont le peuple qui consomme le plus d’anxiolytiques et autres agents psychotropes. Les Français sont inquiets et cette inquiétude les conduit sans doute à aller consulter d’autant plus que les conditions atmosphériques des dernières semaines ont été favorables à des petites affections respiratoires, le chaud de l’été indien alternant avec des refroidissements prononcés. Les petites natures que nous sommes devenus ne sont pas encore habituées aux fraîcheurs de novembre et se prennent dans la tronche quelques irritations des muqueuses. Et hop, tout le monde chez le médecin !

Les médias de masse ne prennent aucune précaution pour donner l’information correcte. Le chiffre de l’épidémie n’est pas un chiffre fiable. Les statistiques sont biaisées. Les autorités sanitaires ne livrent pas une photo exacte des cas de grippe et les données sont bien plus biaisées que les sondages politiques. Et quelle contradiction que cette OMS déclarant que le virus se propage en France alors qu’elle a renoncé depuis deux mois à livrer des chiffres sur H1N1. On ne comptabilise pas un cas de grippe comme un vote. Ce sont les médecins de ville et les hospitaliers qui calculent le nombre de grippe sur la base d’échantillons recensés dans les centres de consultation. 100 000 cas, ça peut être 150 000 ou bien 30 000 dans la réalité. Ce n’est pas comme les précipitations. Quand la météo annonce 100 millimètres de pluie c’est qu’il y a eu 100 millimètres de précipitations. Quand un organisateur annonce 20 000 spectateurs, c’est qu’il a vendu 20 000 billets. Mais pour la grippe c’est différent. Les médias disent que la grippe ne touche pas les pays de la même manière, laissant accroire que les statistiques nationales sont une mesure de la réalité et que par conséquent, le virus s’arrête aux frontières ou alors affecte les gens en fonction de leur carte d’identité. Du reste, tout un chacun pourra confirmer cette analyse, pouvant témoigner d’une labilité dans sa pratique médicale. J’en connais qui vont consulter deux fois pour un banal rhume et d’autres qui vont travailler avec 38 de fièvre. La messe est dite. Il faut enterrer les chiffres ou du moins, cesser de les prendre comme des mesures de la réalité. Ou alors mettre en place un système de pointeuse grippale pour tous les citoyens et encore, j’en connais qui ne joueront pas le jeu. Conformément à la tradition du billet citoyen, on posera cette question. A qui profite ce qui semble être une exagération de la grippe ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Candide Candide 19 septembre 2009 13:47

    Vu la vitesse de propagation française du virus, avec un peu de chance vous allez pouvoir procéder à de nouvelles élections. Elle est pas belle la vie ?


    Bonjour Bernard et bravo pour votre série d’articles sur H1N1, qui mettent au grand jour la paranoïa frénétique de vos gouvernants et de vos médias français.

    • toutvamal toutvamal 19 septembre 2009 13:55

      Merci pour ce relativisme.
      On pourrait aussi donner le chiffre des personnes atteintes et qui ont été guérie depuis, non ?



        • John Lloyds John Lloyds 19 septembre 2009 14:26

          Bon article. Avec le trucage des chiffres, il vont finir par culpabiliser ceux qui refusent de se vacciner, comme une entrave à la bonne marche économique du pays .... et probablement justifier la vaccination obligatoire. Allez même savoir si le choix qu’a fait le virus de s’installer en France ne va pas en faire le pays pilote pour la vaccination obligatoire. En tous cas l’OMS vient de donner un sacré coup de main à Sarko, eux qui avaient abandonné le comptage il y a quelques mois, les voilà qui recomptent à nouveau .... Non mais quel foutage de gueule.


          • manu78130 19 septembre 2009 14:47

            Certes c’est une vaste fumisterie, on l’a déjà dit.
            Il me semble néanmoins que c’est vachement bien trouvé de la part de nos experts et autres dirigeants. Une pandémie de grippe potentiellement meurtrière, dont la virulence sera aggravée en France, ça vous pousse le quidam à faire des réserve de sucre et de cassoulet, ça non ?
            Elle est peut-être là, la raison de cette brusque inflamation des voix pulmonaires de Mme Bachelot (trop forte, Bachelot : « c’est grave, mais on va pas mettre le niveau 6 parce que c’est pas encore trop grave... » ben ouais au niveau 6, faut sortir les sous du trésor public, donc on s’abstient...)
            Si grace à la crise, on se rue sur les conserves, ça va faire grimper la cote de carrefour au cac 40, ça va nous booster notre économie moribonde, c’est tout bénef !
            et puis, quand on verra que finalement, il y a eu plus de peur que de mal, on dira bravo à nos experts et autres dirigeants, qui ont su anticiper la crise, et rpendre les bonnes décisions au bon moment.
            bref, c’est un bon plan de com.
            nickel ;
            Bravo Roselyne.


            • herbe herbe 19 septembre 2009 14:50

              Et ça se comprend vu le résultat d’un dernier sondage, ils n’étaient pas assez inquiets !!!

              http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2009/09/19/01011-20090919FILWWW00518-h1n1-les-francais-peu-inquiets.php

              Comment ??? zut il faut remettre la pression ( toute ressemblance avec la thèse de Naomi Klein ...)

              Au fait avec un peur bien canalisée, toujours selon les thèses de N K, pas besoin de vaccination obligatoire, ce sont les intéressés eux mêmes qui la réclameront, selon le business plan magnifiquement exposé par les guignols


              • manusan 19 septembre 2009 15:12

                les francais seront plus touchés que les autres car ils sont sur-médicamentés et sur-vaccinés depuis l’enfance.

                Donc un conseil, faite gaffe, prenez le vaccin.


                • 1984 19 septembre 2009 15:29

                  C’est bizarre il y a quelques semaines l’Angleterre était terrassée par la grippe au point que l’on comptait 1500 nouveaux cas par semaines ou par jours je ne sais plus tellement c’était affreux et la Belgique n’était pas en reste...Et soudainement c’est la France qui est terriblement plus touché que les autres pays européens !
                  Au fait vous en connaissez des gens grippé A vous ???
                  Ils sont peut-être déjà tous morts non ?


                  • Francis, agnotologue JL 19 septembre 2009 15:31

                    Bien vu.

                    Vous dites : « Les Français sont le peuple qui consomme le plus d’anxiolytiques et autres agents psychotropes. Les Français sont inquiets ... »

                    Je proposerais bien cette formulation : les médecins français sont parmi ceux qui prescrivent le plus d’anxyoliques et autres psychotropes. Allez savoir pourquoi. Peut-être parce que la Sécu est bonne fille ?

                    Oui, le virus se propage peut-être là où il y a des vaccins ?! Nos politiques, coutumiers du renversement des causes et des effets, nous font régulièrement prendre des vessies pour des lanternes. Une fois de plus.

                    Le pire c’est que, même si vous l’avez déjà attrapée, l’on vous dira que, ne sachant pas quel virus est la cause de vos éternuements, le principe de précaution impose de faire les deux vaccins. Au diable l’avarice, d’autant que c’est déjà payé !

                    Faire les deux vaccins ? Je croyais pourtant que le virus A-H1N1 était déclaré virus dominant ? Allez, je pinaille ...


                    • alphapolaris alphapolaris 19 septembre 2009 16:42

                      Le vaccin sera très efficace, non pas contre la grippe, mais contre la crise.

                      1 milliard d’euro injecté (désolé, trop facile celle-la smiley) dans l’économie pour les firmes pharmaceutiques, aux industrie du papier/carton (les emballages), aux transports (logistiques), aux fabricants de seringues (jetables), les vendeurs de gel hydro-alcoolique (élu mot de l’année), les fabricants de petits flacons pour ces mêmes gels, les installateurs des distributeurs de désinfectant des mains, les vendeurs de poubelles à pied, les médias (« et maintenant, les morts de la grippe A, mais avant, une page de pub... »), et il y a bien d’autres domaines auxquels je ne pense pas...

                      Cette grippe va dégripper le PIB, c’est sûr. 


                      • janequin 19 septembre 2009 16:46

                        Étonnant tout de même cet interview de Roselyne Bachelot où elle aurait indiqué qu’aucun membre du gouvernement ne se fera vacciner contre le H1N1.

                        Quelqu’un aurait-il l’enregistrement ?


                        • liebe liebe 19 septembre 2009 22:42

                          J’ai écris un article à ce propos mais il n’a pas été validé par les rédacteurs.

                          Je n’ai pas trouvé l’enregistrement. l n’est pour l’instant peut être pas en ligne.


                        • Surveyor SURVEYOR 19 septembre 2009 16:57

                          Bachelot préconise de se faire le plus rapidement possible le vaccin de la grippe saisonnière, pour pas causer d’interaction, pour reprendre ses propos, donc si je compte bien ça fait trois, parait’il que h1n1 demanderait un rappel......
                          Bingo les labos, sans compter, excusez la paranoïa, qu’on ne sait pas ce que l’on nous inocule, plus que louche, je suis pas loin de crier au génocide.......


                          • janequin 19 septembre 2009 17:11

                            Enfin ! Une personne qui se pose la question de ce qu’on lui inocule.
                            Cette confiance religieuse en la parole des fabricants de vaccin semble reculer... mais le nombre de dévôts est malheureusement encore bien élevé !


                            • janequin 19 septembre 2009 17:39

                              Razzara, les professeurs de bio de mon établissement sont les premiers à se poser des questions, à partir de leurs connaissances en génétique, sur ce qu’on nous raconte des hybridations de virus H1N1, H3N2, H5N1...

                              On a l’impression que depuis la découverte de la PCR par Kary Mullis, le monde des virologues est devenu fou.


                              • janequin 19 septembre 2009 22:14

                                mode ironique on :

                                Savez-vous, Razzara, que vous venez de lire un livre interdit, ce qui vous met au rang de Faurisson, selon les dires de toutes les associations antisida qui ont pignon sur rue ?

                                mode ironique off

                                Blague à part, je vous conseille de lire ce texte de Marc Deru. c’est très révisionniste et très instructif.

                                Ecoutez-bien également ce que dit le Pr. Luc Montagnier à la fin de ce « trailer » :

                                House of numbers


                              • Francis, agnotologue JL 19 septembre 2009 22:24

                                @ Janequin, si l’on vous suit, concernant les condamnations pour transmission volontaire du virus du Sida seraient des erreurs judiciaires ?

                                Ou dit autrement : ces coindamnations accréditeraient malencontreusement l’hypothèse battue en brèche ici de l’origine virale du Sida ?


                              • janequin 19 septembre 2009 22:44

                                Le livre de Peter Duesberg rend en gros la chimie responsable du sida. Pas n’importe quelle chimie, à savoir essentiellement les drogues.

                                Dans les procès retentissant où des personnes séropositives ont eu des relations sexuelles avec des personnes séronégatives, il y deux cas de figure.

                                Soit les personnes séronégatives le sont resté. Malgré tout il y a eu des condamnations.
                                Soit elles ont été testées séropositives. Mais a-t-on pris la peine de vérifier si elles utilisaient des drogues ou certains médicaments.

                                Toujours est-il que le proverbe latin « In dubio abstine » n’a certainement pas été suivi dans ces procès.

                                En tout cas, un procès ne peut accréditer aucune thèse, car ce n’est pas son rôle. Le juge utilise simplement la théorie que les « experts » lui présentent et qu’il accepte sans piper mot.

                                A ce propos et si vous lisez l’anglais, vous devriez lire les minutes du procès Parenzee


                              • Francis, agnotologue JL 19 septembre 2009 22:48

                                @ Janequin, merci de vos réponses.

                                Au delà d’une simple affaire de gros sous, je crains que les Français ne servent de cobayes pour la mise au pint d’un futur vaccin contre un futur virus tueur.


                              • Francis, agnotologue JL 19 septembre 2009 22:49

                                Et je me demande ce qu’il faut craindre le plus ! le vaccin actuel ou le futur virus. C’est peste ou choléra !


                              • janequin 19 septembre 2009 22:58

                                Je vais encore mettre les pieds dans le plat !

                                J’ai eu vent d’une observation tout-à-fait étrange.
                                Il s’agissait d’hybridation de végétaux conduisant à des races plus résistantes, mais aussi meilleures pour la consommation.
                                Lorsque cette hybridation avait lieu in vitro, un virus apparaît, qui empêche la pousse de la plante/
                                Dans la nature, ce virus n’apparaît pas.

                                Je me suis demandé si le milieu de culture était aussi innocent que cela, d’autant que l’on connaît maintenant l’impact du monoxyde d’azote sur la vie cellulaire, et que ces milieux contiennent invariablement du nitrate de potassium qui peut être une source de monoxyde d’azote.

                                Évidemment, ceci est trop énorme pour être vrai, car cela invaliderait toutes les études faites sur les virus depuis 100 ans ! LOL !


                              • graaaas 20 septembre 2009 15:03

                                @janequin

                                Il est certain qu’on ne connait probablement pas toute la vérité sur l’apparition du sida. De même le système immunitaire est complexe, il demande beaucoup d’énergie, c’est un fragile équilibre, par concéquent il est envisageable que des conditions de vie déplorable (pollution, malnutrition, fatigue etc.) entraient une immuno-déficience.

                                Mais, de là à dire que le Sida n’est pas virale... On ne peut pas résumer l’épidémie du Sida à la simple prise de drogue ou à des conditions de vie ultra précaires. Les drogues existaient bien avant le Sida, et se limiter à cette vision me parait extrêmement réducteur. Si tel était le cas alors pourquoi les séropositifs auraient une période de latence (pouvant durer plusieurs années) durant laquelle aucun symptôme apparent n’est visible ? Si on était face à une immuno-déficience provoquée par des substances ou des conditions de vie, pourquoi la personne ne serait elle pas sauvée en stoppant toute prise de drogues ? De mon point de vu cette théorie ne tient pas la route.

                                Le XXIème siècle est le siècle de l’information, mais aussi de la désinformation. On nous abreuve de mensonges diverses et variés, en permanence (le 11septembre n’est qu’un prélude), il est important d’avoir un esprit critique, d’être capable de remettre en cause l’ordre établie, c’est un devoir de citoyen. Mais il ne faut pas non plus sombrer dans un penchant inverse, toute théories allant à l’encontre des idées reçues n’est pas bonne pour autant. Le problème est que plus on fait de recherche et moins on sait, plus on est dans le flou, et à mon avis, c’est à ce moment là qu’il faut stopper les recherche sur internet (beaucoup trop ouverte à la débauche d’opinion), et parcourir le monde pour se faire ses propres idées, lire des livres qui sont le fruit d’une pensée bien plus poussée que ce qu’on peu trouver sur des forums par exemple. Je pense qu’il faut se protéger de ce flux incessant d’informations qui au final nous fait perdre toute notion de concret.


                              • janequin 20 septembre 2009 23:30

                                Merci pour votre réaction, Graaaas.

                                Je n’ai pas pris position dans ce débat. Je constate simplement, à partir de données que je ne tiens pas d’internet, mais d’un chercheur, que les virus ne s’expriment que dans certaines conditions, que les méthodes de culture pourraient bien être une des sources de cette expression.

                                Il y a malgré tout contagion dans le cas de la grippe, mais il faut bien se rendre compte qu’il y a aussi des facteurs déclenchant.

                                Les arguments que vous portez pour justifier cette nature virale pour le sida peuvent être contrés assez facilement.

                                Les année 70 ont justement vu la recrudescence excessive de l’utilisation des drogues, qui sont toutes des composés augmentant le taux d’oxydants cellulaires, selon les recherches même de l’INSERM. Bizarrement, c’est le taux de monoxyde d’azote qui semble en bénéficier. Mais ces années ont vu aussi aussi augmenter les traitements des maladies vénériennes en particulier par des remèdes puissants, tous libérant du monoxyde d’azote. Et plus on essayait de soigner ces gens, plus ils déclinaient. On dit alors que les microbes qui les rendent malades deviennent résistants aux antibiotiques. Mais est-ce la réalité ?

                                A propos des drogues, il faut par exemple étudier en détail l’étude épidémiologique de Bruneau au Québec.

                                Cette période de latence peut également être expliquée autrement. On a montré que les personnes malades (non pas seulement séropositives) présentaient un taux de glutathion très bas (Herzenberg, Stanford), et que l’utilisation de composés permettant une réapparition de ce glutathion augmentaient l’espérance de vie de 2 à 3 ans.

                                Or les chimistes ont montré que l’oxydation de ce glutathion par les composés issus du monoxyde d’azote était très lente, ce qui pourrait expliquer ce temps de latence, pendant lequel la personne n’a pas changé ses habitudes toxiques, puisqu’on ne lui a pas proposé de le faire.

                                Le problème avec la prise de toutes sortes de composés chimiques, est que certains d’entre eux ne laissent pas de traces au niveau cellulaire, et d’autres en laissent beaucoup. Ainsi, on a vu des gens mourir une paire d’année après avoir pris du chloramphénicol, parce que celui-ci avait détruit le système immunitaire de manière irréversible. Et on sait maintenant que les oxydants peuvent modifier l’ADN, et pourquoi ces modifications, à force de se répéter, ne pourraient-elles pas affaiblir chroniquement la cellule ?

                                Il existe de nombreux « longs progresseurs », qui présentent la particularité d’avoir renoncé à leurs pratiques toxiques et de ne pas s’être soignés.

                                Maintenant, tout cela ne veut pas dire que le sida ne soit pas d’origine virale. Mais simplement que vos arguments ne suffisent pas.

                                Personnellement, je vérifie tout à la source (comme indiqué dans les liens donnés) et je ne tiens aucun propos de forum pour argent comptant.


                              • janequin 20 septembre 2009 23:33

                                Bien vu, Razzara.

                                Et effectivement, quel dédain dans ce rejet de l’ADN qu’on ne comprend pas, dont on ne sait pas quoi dire, alors que, de toute évidence, il est aussi important que l’ADN qui encode une protéine, et peut-être plus.


                              • graaaas 21 septembre 2009 19:21

                                @Razzara et Janequin

                                très clairement je suis loin d’avoir vos connaissances en la matière, mais je postule simplement la chose suivante : plus on avance dans un domaine, plus on accumule de connaissance, et plus tout devient flou. Plus on a accès à des connaissances, et plus on peut donner de solutions pour un même problème.

                                Il y a des incohérences sur le virus du Sida, mais trop de choses vont dans le sens de sa « viralité » selon moi. La communauté homosexuelle à particulièrement été touché par le le VIH, et c’est pas pour autant tous des drogués ou des personnes ayant des conditions de vie insuffisante. De même quand une gamine de 16ans chope le Sida c’est rarement une héroïnomane....

                                Le problème c’est que toute théorie est critiquable, à partir de là aucune vérité est possible. Vos points de vu sont vraiment intéressants, et je dis ça sans aucune hypocrisie, mais celà me parait difficilement envisageable même si j’ai pas les connaissances suffisante pour vous contrer :) 


                              • pierre06 19 septembre 2009 17:41

                                Vaste fumisterie, les français sont sûrement les plus récalcitrants d’Europe à se faire vacciner, ils ont dû s’en apercevoir avec la levée de bouclier qu’à provoqué une éventuelle vaccination obligatoire. C’est pour cette raison que les médias en rajoutent une couche...

                                Il faudra sûrement que les personnes qui refusent la vaccination se regroupent et forment des comités pour se serrer les coudes, parce qu’on va vers une vaccination forcée... Il faudra faire front ensembles, pour défendre notre intégrité physique et morale face à un gouvernement criminel... Car nous allons entrer en guerre contre le gouvernement et l’OMS...


                                • Francis, agnotologue JL 19 septembre 2009 22:27

                                  @ Pierre06 : le pb c’est pas nous, ce sont les enfants dont les parents refuseront la vaccination qui risquent d’être stigmatisés à jamais par l’institution !



                                  • Parrison Parrison 19 septembre 2009 18:21

                                    Mais qu’on arrête donc de nous bassiner avec cette histoire... il y a quelques temps c’était la grippe aviaire et on a massacré des milliers d’animaux... on a même fait passer une circulaire qui m’imposait de confiner mon chat à l’intérieur... et puis....et puis... ?... plus rien... !

                                    J’ai récemment demandé à la municipalité de mon coin si la mesure avait été levée.... ben... non, c’est toujours en vigueur... donc gardez vos chats chez vous ou alors, faites les vacciner aussi contre le H1N1 puisque le virus a passé la barre des espèces...

                                    Autre conseil... arrêtez de manger du porc... Plus d’élevages concentrationnaires et donc plus de contamination entre les animaux ainsi le virus disparaîtra...

                                    En attendant, si virus il y a c’est bien celui de la bêtise, bien plus insidieux et virulent car il semble avoir déjà atteint pas mal de monde... !

                                    En attendant les mesures d’hygiène élémentaires dont on nous parle sur tous les tons ne sont respectées par personne.... eh oui, les gens ne sont pas malades eux, ce sont les malades qui doivent faire attention... !


                                    • astus astus 19 septembre 2009 18:24

                                      A force de nous parler de cette abominable pandémie le placebo vaccinal médiatique s’est transformé en son contraire, un terreobo phobogène qui fait bobo aux défenses immunitaires des français en les mettant à zéro. Et pan ils chopent la grippe illico ! Bien fait fait pour eux, ils n’avaient qu’à jeter leur télé !


                                      • persea 19 septembre 2009 19:05



                                        Si la France est tant touchée (tiens c’est bizarre je ne connais mais alors personne qui ait eu ou qui a cette grippe) cela signifie aussi qu’il est bien trop tard pour vacciner !

                                        De toute façon dans quelques semaines cette épidémie sera passée, et on parlera d’autre chose, de la crise et du chomage, de la finance qui va se casser la figure, etc

                                        Mme Bachelot a dit sur C+ le 15/9/09 dans le grand journal qu’elle n’était pas vaccinée contre la grippe H1N1 (ni notre Président d’ailleurs) et qu’elle ne considérait pas les politiques comme une population prioritaire pour cette vaccination.. Il le seront « à leur tour » !!

                                        Sisi



                                        • ELCHETORIX 19 septembre 2009 19:41

                                          EN CE QUI ME CONCERNE , PAS QUESTION DE ME VACCINER, par contre être prudent et vigilant à tout ce cirque médiatique qui ne présage rien de bon pour le « bon peuple » que nous sommes.
                                          Car ça et là , nous pouvons liredes articles sur la surpopulation , alors méfiance !


                                          • colza 19 septembre 2009 20:07

                                            Dans son cahier de Septembre, le Syndicat des professionnels de santé a fait paraître un article sur le vaccin de la Grippe A.
                                            Je vous en conseille la lecture, car l’avis de professionnels n’est pas à négliger :

                                            http://www.syndicat-infirmier.com/Vaccination-H1N1-mefiance-des.html


                                            • Parrison Parrison 19 septembre 2009 21:38

                                              Gardasil... l’historique du produit.... 

                                              http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/gardasil-cervarix-conflits-d-interets 

                                              des procédés étrangement similaires... créer non seulement la peur mais aussi la culpabilisation des parents de jeunes filles...

                                              aujourd’hui les spots publicitaires ont disparu au vu des effets secondaires catastrophiques du vaccin chez nombre de jeunes femmes...
                                               
                                              A présent pleins feux sur la nouvelle star.... : le H1N1....


                                               

                                               


                                              • Takuan Takuan 19 septembre 2009 22:15

                                                ’tain,moi je suis content de résider à l’étranger...ou d’ailleurs bien que limitrophe de la France,il n’y a pas plus de grippés à chier un nain que de véracité dans le discours des politiques...Vaccination obligatoire mon cul !!!!



                                                  • morgane451 morgane451 20 septembre 2009 11:45

                                                    Notre ministre de santé « bonbon rose » c’est ainsi que je l’appelle (c’est pas mignon comme surnom ?) à 94 millions de vaccin à écouler et elle a annoncé que finalement, il serai possible qu’une seule injection soit sufisante pour le H1N1 ainsi elle est sûre que si le vaccin devient obligatoire (oui, je sais, pour l’instant on dit le contraire mais on va y venir rapidement suite aux morts « sains » qui arrivent) elle vaccinerati tout le monde !

                                                    La semaine dernière, à cette heure ci mon fils avait tout les symptômes de cette saloperie et moi, j’avais les courbatures et la tête a me taper contre les murs mais moi, pas de fièvre et bien on a traité celà avec de la paracétamol et pour mon fils, 2 grogs coup sur coup au cognac... la fièvre est tombée en une heure !

                                                    Je suis correspondante de presse et j’étais avec l’équipe de France de patinage artistique sans parler que j’étais aussi avec le point Presse qui les suivaient donc ça a dû être la panique quand j’ai prévenu les organisateurs de ce qui m’arrivait (j’avais appellé le médecin avant qui m’a dit d’attendre 4 jours avant d’aller le voir et de prendre de la paracétamol et de rester chez moi)

                                                    Mon fils et moi, nous allons très bien tout les deux et il faut dire que je n’ai jamais eu la grippe et si je l’ai croisé elle ne m’a jamais couché et je l’ai traioté comme un rhume tenace !

                                                    Le Champion près de chez moi (c’est un indépendant) a fais une réunion avec son personnel et a décrété que le magasin serai ouvert a certaines heures et non comme d’habitude et la nuit aussi si le plan Niveau 6 était déclaré et que les clients qui ne porteraient pas de masque ne pourraient pas entrer dans le magasin.
                                                     
                                                    Je suis mal barrée car je ne supporte rien sur le nez et en plus je suis sourde appareillée et j’ai besoin de voir les lèvres des gens quand ils parlent.

                                                    Les mois à venir promettent de bons moments et de bons sujets d’articles pour moi !


                                                    • morgane451 morgane451 20 septembre 2009 11:53

                                                      Au faire, comment se fait il que NS et toute sa clique sont venus dans un hôpital sans masque, sans gants et qu’il a serré des mains et parlé de près.

                                                      N’ont ils pas peur de transmettre ce virus si ils sont porteur sans le savoir et Ns ne risque t il pas d’attrapper cette maladie en allant à l’hôpital ?

                                                      Ils ne sont pas prioritaires pour le vaccin mais ils gouvernent donc ils devraient être les 1er immunisés car comment faire fonctionner le pays si le gouvernemnt est malade si ils ne sont pas vaccinés ?

                                                      Tout celà est plus que bizzare... Vous avez dit BIZARRE ?


                                                      • morgane451 morgane451 20 septembre 2009 20:38

                                                        « Bonbon rose » est à Orléans demain matin, je vais aller à la manif qui est organisée pour sa venue. J’ai été prévenue par un conseiller général PC.


                                                        • Francis, agnotologue JL 20 septembre 2009 23:40

                                                          @ Morgane, si comme je le crois, ce vaccin ne sert qu’à tester en vraie grandeur les adjuvants, il est clair qu’ils ne vont pas y participer. Maintenant vous posez une vraie question : pour l’exemple, ne devraient-ils pas le faire ? L’argument qui consiste à dire qu’ils ne sont pas prioritaires est fallacieux, évidemment.


                                                        • Capone13000 Capone13000 24 septembre 2009 22:36

                                                          Voici une circulaire envoyée aux prefets pour la preparation d’une vaccination de masse :

                                                          http://www.jp-petit.org/nouv_f/pandemie/Circulaire_vaccination_090824.pdf

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès