• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France, va-t-elle sortir de l’Otan ?

La France, va-t-elle sortir de l’Otan ?

Dans le cas d'être réélu Président aux élections présidentielles au printemps 2022, Emmanuel Macron tentera de catalyser le chauvinisme des Français en rétablissant l'atavisme de « La Grandeur », une doctrine qui conjuguerait le culte de l'indépendance économique, politique et militaire de la France avec la consolidation de la mission de la Nation et de la culture française dans le monde. Il assumera le pouvoir décisionnel de la Défense et des Affaires étrangères qui deviendra « le domaine réservé du Président » et adoptera une approche « militante » dans les affaires internationales, s'impliquant personnellement.

Il utilisera « l'engagement d'une intervention humanitaire » pour « accroître le poids spécifique de la France dans la géopolitique mondiale comme épine dorsale de sa politique étrangère ». La politique intérieure sera réduite à un simple instrument de politique étrangère servant de catalyseur aux valeurs de « La Grandeur » vis-à-vis des structures militaires de l'Otan, de la revitalisation de la Francophonie en tant qu'entité politique et économique sur la scène mondiale à l'horizon 2025.

 Distanciation américaine. L'accord stratégique entre l'Australie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis connu sous le nom d'AUKUS, implique la vente de sous-marins nucléaires nord-américains à l'Australie en même temps qu'un fiasco économique pour la France estimé à 50 000 millions d'euros. Ainsi, la rupture unilatérale par le gouvernement australien d'un méga-contrat avec la France pour 12 sous-marins conventionnels, aurait provoqué la colère du gouvernement français et l'appel à des consultations de ses ambassadeurs à Washington et Canberra, ce qui, conjugué à l'arrêt éventuel de la vente d'avions de chasse Rafale à l'Inde, pourrait provoquer la désaffection de la France envers « l'ancien partenaire américain » et pourrait se traduire par le départ de la France des structures de l'Alliance atlantique à l'horizon 2023.

La sortie de la France de l'Otan ? Après « le coup de poignard dans le dos » matérialisé par la signature de l'accord AUKUS contre la France, Emmanuel Macron profitera de la présidence de l'UE, qui débute en janvier 2022, pour promouvoir l'initiative de l'Agence européenne de défense (AED), une entité de défense qui a pour but de couper le cordon ombilical avec les Etats-Unis via l'Otan en étant constitué des pays de la zone d'influence originelle de l'axe franco-allemand (Hollande, Danemark, Norvège, Belgique, Luxembourg et Autriche). C' est le résultat de la réaffirmation des souverainetés nationales française et allemande comme stratégie défensive contre la dérive de l'ancien « partenaire américain », (relance du traité de l'Elysée entre le général de Gaulle et Konrad Adenauer (1963)). Cela impliquerait la nécessité d'une « souveraineté militaire et technologique européenne » qui pivoterait sur la « force de frappe » nucléaire française, le chasseur européen de sixième génération auquel participent Airbus et Dassault et le plus récent sous-marin nucléaire lanceur d'engins de troisième génération SNLE 3G. On la verra être promue au sommet de l'Alliance atlantique qui se tiendra à Madrid en juillet 2022 et qui pourrait marquer le début de la disparition de l'Otan qui, selon les mots http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1509 d' Emmanuel Macron à l'hebdomadaire The Economist « est en état de mort cérébrale ». 

La désaffection d'Emmanuel Macron envers les Etats-Unis conduira à un rapprochement politique avec la Russie (rappelant le voyage du général de Gaulle à Moscou,1966), une doctrine qui s'incarnera dans la ratification de la politique de bon voisinage avec la Russie de Vladimir Poutine en signant les accords préférentiels pour assurer l'approvisionnement en gaz et pétrole russes et accroître les échanges commerciaux et la sortie de la France des structures militaires de l'Otan, (imitant le démantèlement d'une trentaine de bases américaines sur le sol français par le général de Gaulle (1966)), ayant à nouveau comme épine dorsale la « force de frappe ». Depuis le général de Gaulle, la résistance au leadership américain a été un facteur dans la politique étrangère de tous les présidents français, mais l'écart ne sera que formel, comme en témoigne le soutien du général de Gaulle aux Etats-Unis dans la crise des missiles de Cuba (1962) et dans son retour ultérieur à la discipline du pacte de l'Atlantique Nord en 1969, mais sous les prémisses d'opérer librement au sein de l'Alliance atlantique et de maintenir l'indépendance nucléaire, étant, pour faire court, « un allié solidaire mais autonome ».

Vers la réaffirmation de la souveraineté européenne ? Selon le site ICAN http://icanfrance.org/depenses-mondiales-armes-nucleaires-2020/ « le projet de loi de finance de 2020 consacrait 4,7 mds € (environ 11% de son budget de la défense) à la politique de dissuasion nucléaire ; soit 8 969 € (10 786 $) par minute pour son arsenal nucléaire », « une somme en augmentation de 500 € par minute en comparaison avec 2019 », précisant : « la facture va continuer de s’alourdir, entre 2021 et 2025, puisque la France consacrera, selon la Loi de programmation militaire (LPM), la somme de 27,85 milliards d’euros ». Tout cela se passe, bien qu'en janvier 2021, avec le Traité sur l'interdiction des armes nucléaires (TIAN), la France s'est abstenue de le ratifier après avoir déclaré que ledit traité « est insuffisant dans le contexte de la sécurité internationale actuelle » tout en exigeant « une approche réaliste du désarmement qui se fasse étape par étape ». La responsabilité des forces armées est partagée entre le Président et le Premier ministre selon la Constitution française de 1958, mais un décret de 1962 n'attribue qu'au Président le pouvoir d'autoriser l'emploi d'armes nucléaires. Rappelons que la « force de frappe » est née en 1960 à la suite de la proclamation de la Ve République française par le général de Gaulle et elle a été conçue comme l'un des éléments-clés de l'indépendance économique, diplomatique et militaire du pays vis-à-vis des deux grandes puissances, US-URSS, confrontées dans la guerre froide.

Aujourd'hui, la France détient moins de 300 armes nucléaires d’après Emmanuel Macron. Enfin, l'entente franco-allemande conjuguera les accords énergétiques préférentiels via la Russie avec la redynamisation de l'énergie nucléaire et le développement extraordinaire des énergies renouvelables et sera la référence politico-économique européenne pour le prochain quinquennat, n'étant pas exclue la refonte d'une nouvelle cartographie européenne qui impliquerait la colonisation de l'UE actuelle et son remplacement par l'Europe des Six (France, Allemagne, Belgique, Luxembourg, Hollande et Italie), tandis que le reste des pays européens périphériques et émergents restera leurs anneaux orbitaux. 

Germán Gorraiz López, analyste politique

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3126


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • ZenZoe ZenZoe 23 septembre 09:01

    Dans la perspective au mieux hypothétique d’une alliance européenne de défense, Macron va montrer l’exemple et partager avec l’Allemagne ce qui nous reste de souveraineté militaire et nucléaire.

    L’Allemagne ne suivra pas, prendra ce qu’il y a à prendre, ne partagera rien et se pissera de rire en constatant que décidément ces Français sont trop chous. Collabos un jour, collabos toujours penseront-ils. Sauf que là, contrairement à ce qui s’est passé en 44, les Américains ne pourront rien pour nous.


    • ZenZoe ZenZoe 23 septembre 09:04

      Et aussi : non, jamais elle n’aura le culot de sortir de l’OTAN.


    • voxa 23 septembre 10:37

      @ZenZoe

      "Sauf que là, contrairement à ce qui s’est passé en 44, les Américains ne pourront rien pour nous.

      "


      Totalement absurde.
      Il ne sont pas venus nous sauver, ils sont venus nous coloniser...
      Et sans Le Général (qui n’était pas général) ils y seraient parvenus.
      Ils avaient même déjà imprimé la nouvelle monnaie pour la France américaine.

      Par ailleurs, l’Allemagne nazie a été vaincue plus par les méchants Russes que par le gentil oncle Sam...

       La générosité est une denrée rare, croire qu’en géopolitique elle existe relève de la plus grande sottise.


    • ZenZoe ZenZoe 23 septembre 14:09

      @voxa
      Oui, je sais tout ça, c’est pourquoi je n’ai pas parlé de sauvetage, et de toute façon c’était plus une boutade qu’autre chose.


    • mmbbb 26 septembre 10:30

      @ENOLA Gué Votre beuh est certifiée BIO ? 


    • Docteur Faustroll Docteur Faustroll 23 septembre 09:10

      L’article commence par la phrase : « Dans le cas d’être réélu Président aux élections présidentielles au printemps 2022, » et continue en utilisant l’indicatif futur comme temps de conjugaison, ce qui donne au texte une allure de prédiction genre Nostradamus.

      Outre le fait que l’utilisation du conditionnel aurait été plus prudente en commençant l’introduction par « si », marque d’hypothèse et non pas d’augure-oracle, il aurait été avisé de ne pas limiter les choix stratégiques du pays à la « pensée complexe » d’un pantin qui ne fait que ce que lui dictent les lobbies qui l’ont mis en place, C’est le poids des structures industrielles et financières françaises dans le jeu international qu’il aurait été intéressant d’évaluer, plutôt que de spéculer sur les enjeux d’élections qui ressemblent de plus en plus à des championnats sportifs dont les vainqueurs n’ont plus comme fonction que celle de représentation.


      • Fergus Fergus 23 septembre 09:18

        Bonjour, Docteur Faustroll

        C’est vrai. Et je plaide coupable d’avoir rédigé mon commentaire ci-dessous de la même manière.
        En l’occurrence non parce que j’ai la certitude que Macron sera réélu  bien que ce soit l’hypothèse la plus probable —, mais en me basant sur ce que devrait être la politique étrangère de Macron dans les mois à venir en France et lors des premiers mois de la présidence française de l’UE.


      • Aristide Aristide 23 septembre 10:06

        @Docteur Faustroll

        Je vous suis sur un point, les élections n’ont que peu à voir dans cette affaire, et il est fort probable que cette affaire passe sans que rien en change à notre position internationale quelque soit le futur président.

        L’affaire des Mistral est significative de cet alignement assez incompréhensible sur une politique américaine. A l’époque quand nous annulions ce contrat, les anglais qui nous y poussait, livraient des armes légères, etc ...

        Nous sommes les dindons d’une farce assez prévisible tellement nos postures alignées sur la politique américaine ne pouvait qu’avoir cette conséquence. Les américains roulent sur du velour : « Ils ont annulés eux même en s’asseyant sur leurs intérêts la vente de navires à la Russie, et bien poussons encore plus loin ». C’est pas le premier coup bas de nos « allies » après les multiples pressions contre le Rafale, les hélicos, ...

        Ce qui est ridicule, ce sont les réactions de notre ministre et notre président qui boudent, et qui n’envisagent même pas la moindre mesure de rétorsion. 


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 septembre 10:06

        @Fergus
         
         ’’ ... non parce que j’ai la certitude que Macron sera réélu — bien que ce soit l’hypothèse la plus probable ... ’’

        Encore faudra-t-il que le scrutin ait lieu. Et ça c’est pas joué.


      • Fergus Fergus 23 septembre 10:29

        Bonjour, Francis, agnotologue

        Sur ce plan comme sur le nombre de morts du vaccin, vous vivez dans un fantasme permanent induit par vos lectures complotistes. smiley

        Bien sûr que la présidentielle aura lieu. Et bien sûr qu’elle reconduira une majorité de droite libérale (Macron ou Bertrand/Pécresse), eu égard à la balkanisation de la gauche.


      • troletbuse troletbuse 23 septembre 10:37

        @Fergus
        Bien sûr que la présidentielle aura lieu


        Comme la pérennité du passe nazitaire, n’est-ce pas ?.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 septembre 10:59

        @Fergus
         
        ’’sur le nombre de morts du vaccin’’
         

        « Sur les 700 médecins ayant répondu à un sondage Internet de l’Association of American Physicians and Surgeons (AAPS), près de 60% ont déclaré ne pas être « vaccinés » contre le COVID. Cela tranche avec la déclaration de l’American Medical Association selon laquelle 96% des médecins en exercice sont totalement vaccinés. Cette enquête était basée sur un échantillons de 300 participant.
         
        Parmi les médecins non vaccinés, 80% ont déclaré : «  Je pense que le risque des vaccins est supérieur au risque de la maladie  », et 30% ont déclaré : « J’ai déjà eu le COVID ». Parmi les autres raisons de refuser la vaccination, citons les effets à long terme non répertoriés, l’utilisation de tissus de fœtus avortés, « le côté expérimental », la présence de traitements précoces efficaces, les décès et les caillots sanguins.
         
        Le personnel (en dehors des médecins) a été invité à participer à l’enquête. Sur un total de 5 300 participants, 2 548 se sont portés volontaires pour commenter les effets indésirables des vaccins dont ils avaient connaissance. Il s’agissait de décès, d’amputation, de paralysie, de morts nés, de troubles menstruels, de cécité, de crises d’épilepsie et de problèmes cardiaques.
         
        « Le lien de causalité n’est pas prouvé. Cependant, bon nombre de ces incidents auraient pu donner lieu à une énorme indemnisation si la responsabilité des produits ou la faute professionnelle étaient apparus après la commercialisation d’un nouveau médicament », a déclaré le Dr. Orient. « Les fournisseurs de ces produits COVID sont protégés contre les poursuites judiciaires ».
         
        C’est là : https://michelledastier.com/covid-les-medecins-americains-refusent-de-se-faire-vacciner/
         
        Et des liens qui disent la même chose, j’en ai ds dizaines à votre disposition.
         
        Sacré Fergus : au fond, vous êtes très utile ici. Si c’était un dîner de con, vous y seriez à l’honneur.


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 septembre 11:08

        @troletbuse
         
        De même que le Pass sera levé quand l’alternative sera assurée,
         la Présidentielle aura lieu si le candidat en pole position garantira la poursuite de la politique actuelle.
         


      • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 septembre 11:26

        @Fergus,
         
        Le nombre de décès déclarés dus au Covid mais de fait « avec Covid » est au moins dix fois supérieur au nombre de décès réellement « dus au Covid ».
         
        Le nombre de déclarations d’effets indésirables réels est 100 plus élevé que ceux qui sont déclarés et reconnus, si bien que j’en infère que le nombre de morts dus aux vaxxins est 100 fois plus élevé que ce qui est annoncé.
         
        De sorte que je peux dire que les vaxxins font au bas mot, 10 fois plus de morts que le Covid. Et en outre, ce sont des morts jeunes et en bonne santé, au contraire des victimes de Covid, mal ou pas soignées. Sans compter les handicaps à vie dus aux vaxxins, sans commune mesure avec ceux dus à la maladie.


      • Legestr glaz Legestr glaz 23 septembre 11:26

        @Fergus

        L’hôpital qui se moque de la charité Fergus !

        Vous êtes dans la plus pure propagande refusant d’examiner les chiffres de la mortalité « toutes causes confondues », refusant d’examiner le « manque criant » de preuves concernant « l’efficacité » des injections expérimentales. 

        En somme, vous êtes un manipulateur. Vous manquez totalement d’objectivité ! Vous êtes ici l’écho de BFMTV et de tous ces médias organes de propagande. Vos mensonges se fracassent sur la réalité mais vous avez toujours l’outrecuidance d’appeler à votre secours la célèbre « communauté scientifique », lorsqu’il ne s’agit pas d’évoquer « la communauté internationale ». Des grossièretés qui, dans votre esprit de propagandiste, vous permettent de vous exonérer d’argumenter. 

        Le pognon achète tout Fergus, dont les consciences, dont la vôtre ! Vous croquez misérablement dans la pomme pour avoir des miettes. Et, partant, c’est bien votre « moralité » qu’il faut interroger. 

        « Les 1 % les plus riches possèdent plus de deux fois les richesses de 6,9 milliards de personnes » 
        https://www.oxfamfrance.org/communiques-de-presse/davos-2020-nouveau-rapport-doxfam-sur-les-inegalites-mondiales/


      • yakafokon 23 septembre 17:37

        @Legestr glaz
        Je suis comme vous très méfiant, et en matière de santé, je ne fais confiance qu’à une seule source : l’Organisation Mondiale de la Santé ( l’O.M.S. ), et je prends les renseignements sur son site.
        http://www.who.int


      • Fergus Fergus 23 septembre 09:13

        Bonjour à tous

        Que la France prenne des distances diplomatiques avec les Etats-Unis  ou au minimum se montre plus méfiante de son puissant allié —, c’est probable. Mais rien ne changera sur le fond, et un rapprochement avec la Russie est une vue de l’esprit.

        Quant à quitter l’Otan, c’est un pur fantasme. Ce qui n’empêchera pas Macron de pousser ses pions en Europe pour tenter d’aller vers un système de défense continental. Mais il sait parfaitement que cela prendra énormément de temps, eu égard aux réticences allemandes.

        Bref, business as usual.


        • troletbuse troletbuse 23 septembre 09:41

          @Fergus
          Tiens je vous met les mêmes paroles que pour Rosemar :
          Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines
          Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne
          Mais, comme elle, êtes vous sourd ?


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 septembre 09:49

          @Fergus
           
           Tiens ! Fergus est devenu porte parole du gouvernement ?


        • troletbuse troletbuse 23 septembre 09:51

          @Fergus
          cela prendra énormément de temps,


          Comme on dit, « à la Saint Glinglin »


        • troletbuse troletbuse 23 septembre 09:53

          @Troletbuse
          Micron est l’IDIOT UTILE.


        • troletbuse troletbuse 23 septembre 10:02

          @Fergus
          Vous avez oublié Bonjour à tous « et à toutes ». Pas beau, ça !


        • troletbuse troletbuse 23 septembre 10:03

          @troletbuse
          Micron ne va pas être content  smiley


        • mmbbb 23 septembre 14:13

          @Fergus «   système de défense continental » ce sera repousse aux calendes grecques
          Ces pays européens ont fait l acquisition de l avion F 35 , ces pays seront lies au moins pendant pres de 30 ans aux USA . C est un bon stratège pour les USA d inféoder l Europe notamment a l OTAN .
          L Europe celle promise par les chantres du Traité de Maastricht dérive et ces dirigeants n ont pas de volonté politique à avoir une Europe indépendant sur d elle même .
          Poutine l a explicitement affirme , c est là que la bât blesse .
          Quant a la France entre le langage officiel des dirigeants de la classe politique ,et la réalité il y a un abîme savamment camouflé à l instar du « couple franco -allemand » 


        • mmbbb 23 septembre 14:15

          @Fergus en complément l Europe n a qu un système « GPS » embryonnaire alors que la Chine et la Russie ont leur propre systeme ! 


        • yakafokon 23 septembre 17:29

          @Fergus
          Les réticences allemandes ne sont efficaces que si nous restons au sein de l’Union Européenne, donc de l’OTAN.
          Comme le serine depuis des mois François Asselineau, certains articles de la Convention Européenne permettent de se séparer de l’Union Européenne, de l’euro, et surtout de l’OTAN, ce traité de défense qui ne sert à rien...qu’à garantir les rentes des actionnaires du complexe militaro-américain !
          Rapprochons-nous de la Russie, et je peux vous garantir que ça va calmer les nazis américains !
          Les Etats-Unis ne sont pas vraiment des adversaires acharnés de la Russie : à qui croyez-vous qu’ils achètent leur pétrole en ce moment ?
          Le site de François Asselineau :     www.upr.fr


        • Fergus Fergus 23 septembre 18:06

          @ Francis, agnotologue

          « Tiens ! Fergus est devenu porte parole du gouvernement »

          En quoi ???
          Je commente ce qui se passe. Et à titre personnel, je répète que je suis favorable à une sortie de l’Otan où la France n’est qu’un supplétif des USA !!!


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 23 septembre 18:20

          @Fergus
           
           ’’En quoi ???’’
           
           Mais en ce que vous décrivez avec l’applomb d’une personne qui sait, ce que va faire le gouvernement.


        • Eric F Eric F 23 septembre 19:29

          @Fergus
          « Ce qui n’empêchera pas Macron de pousser ses pions en Europe pour tenter d’aller vers un système de défense continental. »


          Plusieurs traités de l’UE mentionnent explicitement l’OTAN comme instance de défense, même si une hypothétique future "politique de défense commune de l’Union

          « est évoquée et une fantomatique agence de défense a été mise en place. Certains pays membres sont davantage »atlantistes« que véritablement »européens" et cela depuis le début de la CEE. Il n’y aurait donc pas d’accord pour une organisation de défense continentale séparée (de peur de fâcher l’oncle Sam). Par contre, même au sein de l’OTAN, il faudrait faire prévaloir une préférence européenne en matière d’armement des pays du continent, alors que certains pays, par fayotage ou conformisme, achètent systématiquement du matériel yankee (ça existait déjà à l’époque du funeste F104, préféré au Mirage). Il existe une ’’agence européenne de l’armement’’ mais avec seulement certains états ...dont le Royaume Uni qui a désormais quitté l’UE et qui a toujours été plus pro-yankee que pro-européen.


        • troletbuse troletbuse 23 septembre 22:26

          @Fergus
          favorable à une sortie de l’Otan

          Comme Micron qui a dit « l’OTAN est en mort cérébrale », une affirmation qui ne veut pas dire grand chose.
          Ce qui mme fait penser à l’affaire des sous-marine où Micron a reçu la monnaie de sa pièce. D’ailleurs il en est resté COI.et a envoyé ses sbires Le Brillant et la Parlotte au front  smiley
          Comme pour le passe nazitaire où vous nous avez dit : jusqu’au 15 novembre, comme Micron. Seulement vous avez mal interprété car il n’a pas donné l’année. Et c’est une mauvaise passe éternelle.


        • troletbuse troletbuse 23 septembre 22:57

          @Trolebuse
          Les derniers résistants aux States ont été de Gaulle bien sur, Mitterand qui avait interdit le survol de l’espace aérien français lors des attaques aériennes contre la Libye, Chirac lors de la guerre en Irak.
          Pour les suivants, inutiles de leur donner des ordres, ils devançaient les désirs des Ricains.


        • Eric F Eric F 24 septembre 10:01

          @troletbuse
          Voilà un point sur lequel nous sommes d’accord.


        • troletbuse troletbuse 24 septembre 10:13

          @Eric F
          Mais, à part les conneries volontaires, je dis toujours des choses sensées bien que je me sois baptisé Troll (c’était pour Morice)


        • Aristide Aristide 23 septembre 09:40

          Je crois qu’il serait assez utile pour la réflexion de citer De Gaulle « Les états n’ont pas d’amis, ils n’ont que des intérêts ».

          Donc pour répondre à la question posée « La France va t’elle sortir de l’OTAN ? » il ne devrait normalement y avoir qu’une seule question subsidiaire « Est-ce que c’est dans son intérêt ? ».

          J’ai bien peur que nous soyons encore et pour longtemps dirigés par des politiques qui croient encore que l’on a des amis et des ennemis. Malgré cette affaire assez démonstrative de la réalité des propos de De Gaulle, nous sommes encore à penser le monde sur ce modèle binaire amis-ennemis.

          Je vais encore citer De Gaulle sur la politique « Il faut prendre les choses comme elles sont, car on ne fait pas de politique autrement que sur des réalités. ». De Gaulle avait mis en pratique ce principe en évitant, ou en essayant d’éviter, les alliances et les traités qui limitait indépendance de la France et sa souveraineté.

          Je ne sais qui sera élu, mais je crains que ces principes gaulliens soient rangés au rayon des vieux rêves français ...


          • troletbuse troletbuse 23 septembre 10:49

            @Aristide
            Attention, vous flirtez dangereusement avec le complotisme ! smiley


          • Aristide Aristide 24 septembre 11:14

            @troletbuse

            Quel complotisme ? 


          • Aristide Aristide 24 septembre 11:21

            @Aristide

            Il n’y a que les imbéciles qui croient que les lobbies n’existent pas. Tous les pays, tous les mouvements tel que GreenPeace, toutes les ONG, ... usent de leurs pouvoirs pour faire passer des idées. Rien à voir avec le complotisme quand on constate que des gouvernants sont sous influence plus ou moins marquée de ces lobbies !!! 

            Que le gouvernement Macron soit plus sensible au discours du patronat plutôt qu’à celui des syndicats n’est pas du complotisme. Le constater est faire preuve de lucidité sur les pouvoirs des différents mouvements de la société.


          • Legestr glaz Legestr glaz 24 septembre 11:30

            @Aristide

            Copié-collé : « Le constater est faire preuve de lucidité sur les pouvoirs des différents mouvements de la société. »

            Le pouvoir des différents mouvements de la société ??? Vous parlez de « quel mouvement » et de « quel pouvoir » ? 

            https://www.rfi.fr/fr/europe/20140425-grece-4-ans-crise-20-000-manifestations-amnesty-international-violence


          • troletbuse troletbuse 24 septembre 13:09

            @Aristide
            Et croire que la vaxxination obligatoire est excellente contre la fausse pandémie et non pour la surveillance généralisée, c’est quoi ?
            Ce n’est surement pas du réalisme mais c’est classé « COMPLOTISTE »"


          • Aristide Aristide 24 septembre 13:45

            @troletbuse

            Je ne crois en rien à cette histoire de surveillance généralisée qui serait induite par les décisions prises actuellement sur le passe sanitaire et la vaccination. 


          • eau-pression eau-pression 24 septembre 13:53

            @Aristide

            Et bien moi, je crois qu’il y a eu des projets de simulation de pandémie, et je crois que le déroulement de l’épisode covid a montré que Big Pharma n’est pas prêt à y faire face.

            Et ne sais que penser du fait que l’épisode covid pourrait être cette simulation.


          • Legestr glaz Legestr glaz 24 septembre 13:54

            @Aristide

            « Surveillance généralisée », vous avez bien raison de ne pas y croire, c’est une « fiction » n’est-ce pas ?

            https://www.youtube.com/watch?v=XflMhukDH-s&t=2s

            https://www.youtube.com/watch?v=f0C7tp27hI4

            https://www.youtube.com/watch?v=PfJEAhKirRE&t=116s

            https://www.youtube.com/watch?v=-0iEuQ4kEEY

            Aristide : vous dormez ou vous dormez ?


          • troletbuse troletbuse 28 septembre 22:04

            @Legestr glaz à Aristide
            vous dormez ?
            Non, bisounoursisme


          • troletbuse troletbuse 23 septembre 09:47

            Micron aura quelques fausses velléités de sortir de l’OTAN. Mais il restera ce qu’il a toujours été, un larbin placé par ses maîtres.

            Que peut faire ce minus qui n’a aucune envergure ? A part être la risée des autres chefs d’état.


            • JulietFox 23 septembre 10:25

              Not’ bon mait’, l’a biglotroné à Bidaine.

              Bidaine, a failli s’ étrangler de rire, car mot’ bon mait’ croyait qu’il était grand, et alait fout’ la trouille, a Bidaine.

              Com’ dit mon drôle : pété d’ rir’


              • troletbuse troletbuse 23 septembre 10:39

                @JulietFox
                Il va regretter de ne plus lui caresser le dos, comme au G7 !  smiley


              • Attila Attila 23 septembre 11:24

                La France va-t-elle sortir de l’Otan ?

                C’est en bonne voie !

                .


                • ZenZoe ZenZoe 23 septembre 14:06

                  @Attila
                  Terrible image, et tellement vraie (même si elle est trafiquée) !


                • yakafokon 23 septembre 17:13

                  @Attila
                  Là, vous pouvez toujours rêver ! Pour que ça puisse se faire, il faudrait que les dirigeants aient le sens de l’honneur, soient intelligents, et rendent coups pour coups comme le fait la Russie !
                  Malheureusement, ça n’en prend pas le chemin, alors que c’est tout-à-fait possible !
                  François Asselineau a trouvé la recette dans les articles de la Convention Européenne, s’est pourquoi il s’est retrouvé devant un « Tribunal de l’Inquisition », accusé de sorcellerie !
                  son site    www.upr.fr


                • troletbuse troletbuse 23 septembre 22:44

                  @ZenZoe
                  Je ne pense pas. On voit qu’il a déjà les godasses trop grandes pour lui. Trump le prenait déjà pour un guignol.


                • mmbbb 26 septembre 10:37

                  @yakafokon il est que si l on compte sur l UPR ; on est sur la bonne voie ! 


                • zygzornifle zygzornifle 23 septembre 16:53

                  Dans les bureaux de l’OTAN il y a des représentants Français payés plusieurs smic par mois a se la gratter ils ne vont pas lâcher le bifteck facilement ....


                  • yakafokon 23 septembre 17:04

                    C’est simple ! On sort de l’Union Européenne et de l’OTAN, et seulement après on discute à n’en plus finir sur la nécessité d’une défense européenne qu’aucun chef d’état européen ne souhaite, car LA RUSSIE EST A NOS PORTES !

                    Aux armes citoyens !

                    C’est sûr que la Russie ne pense qu’à une chose : s’emparer de nos ressources naturelles, et s’agrandir ( être le plus vaste pays du monde, s’étendant sur onze fuseaux horaires ne lui suffit pas, et elle manque cruellement de gaz, de pétrole, d’or, de diamants, de métaux rares, et de terres cultivables ).

                    Il faut être particulièrement idiot pour penser qu’un pays ami, qui nous a libéré des nazis au prix de la mort de 14.000.000 de ses combattants, et avec lequel nous entretenions des relations économiques depuis trois siècles, veuille nous anéantir !

                    Mais apparemment, les crétins ne manquent pas dans cette « Union Européenne », qui n’est ni une union, ni surtout européenne !

                    Il vont nous voler quoi, les russes ? Nos bérets basques, nos baguettes de pain, et notre « gros qui tache » ? Soyons sérieux : il ne nous reste plus rien...ou presque !

                    La « méchante Russie », ce sont les Etats-Unis qui l’ont créée depuis 1945, et les dirigeants européens ont tous gobé cette carabistouille !

                    Joe Biden, qui a flairé le danger présenté par le retrait des européens de l’OTAN, s’est empressé de prendre contact avec Emmanuel Macron pour le caresser dans le sens du poil pour le calmer, suite à l’affaire des douze sous-marins australiens.

                    Car le véritable danger pour les Etats-Unis, c’est de perdre un client important pour le complexe militaro-industriel américain et ses actionnaires !

                    Comme ses prédécesseurs, il se fout éperdument du sort des européens, tant qu’ils restent des clients fidèles ( comme la Belgique ou la Pologne ).

                    Vous savez, que ce soit un nazi républicain comme Donald Trump, ou un nazi démocrate comme Joe Biden, un nazi reste un nazi !

                    Il va falloir que nos « mous du cerveau » se réveillent un jour, sinon nous allons tous crever avec nos convictions !


                    •  C BARRATIER C BARRATIER 23 septembre 17:57

                      ça rapporte combien d’être à l’OTAN ? Je devrais demander, ça nous coÜte combien ? a qui ça rapporte ?

                      Nos forces aériennes, maritimes, notre arme atomique suffisent pour nous protéger.Nous n’avons pas envie d’être les gendarmes du monde, les USA font le job.

                      Quel intérêt avons à nous protéger d’un pays qui n’a nullement envie ni besoin de nous attaquer, la Russie ? Si d’ailleurs elle nous attaquait, les USA qui n’accepteraient pas de risquer une menace sur l’Atlantique, feraient le job, dans leur intérêt.

                      Sans être dans l’OTAN nous pourrions coopérer économiquement avec tout le monde. Actuellement les USA nous imposent des restrictions d’exportations vers la Russie, au détriment de notre balance commerciale.Ils nous l’imposent non pas avec leurs navires de guerre, mais par notre appartenance à l’OTAN. Sans frais, sauf pour nous.

                      Un petit pays peut savoir se faire respecter, tout seul.Nous ne sommes pas si petits que ça.


                      • Eric F Eric F 23 septembre 19:36

                        @C BARRATIER
                        « les USA nous imposent des restrictions d’exportations vers la Russie »
                        Ce n’est pas seulement du fait de l’appartenance à l’OTAN, mais sous menace de représailles économiques contre nous (interdiction de nos entreprises et leurs filiale sur le marché américain notamment). Cela a été pareil avec l’Iran où Peugeot a du renoncer à redémarrer la production dans ce pays.


                      • saint louis 23 septembre 21:17

                        @Eric F
                        Et avec ce coup des sous-marins les USA et les Anglophones en général affichent sans vergogne tout leurs mépris pour la France.
                        De Gaulle l’avait déjà subit à son époque.
                        Et dire que la France est aller aider les Amerloques à obtenir indépendance il y a 200 ans, quelle erreur.
                        Et l’erreur perdure à croire qu’ils sont nos amis.


                      • Eric F Eric F 24 septembre 09:55

                        @saint louis
                        Les USA ont contribué à rembourser leur dette envers la Fayette en nous prêtant main forte contre un envahisseur germanique, même si ils auraient aimé s’attarder un peu dans le pays. En géopolitique il n’y a pas d’ami désintéressé.
                        Mais ceci devrait servir de leçon à l’Europe continentale toute entière, les britanniques ayant réintégré le grand large.


                      • eddofr eddofr 24 septembre 13:01

                        Il y a vingt ans, la France pouvait sortir de l’OTAN sans aucune difficulté, sur le plan militaire (moyens de défense et d’intervention).

                        Aujourd’hui, je ne sais pas


                        • pierrot pierrot 24 septembre 21:18

                          L’OTAN n’a plus aucune utilité pur l’Europe.

                          C’est un cadavre en voie de putréfaction.


                          • troletbuse troletbuse 24 septembre 21:24

                            @pierrot
                            Tiens le pierroquet de Micron ; !


                          • troletbuse troletbuse 24 septembre 21:26

                            @pierrot
                            Et dans Pierroquet, y’a perroquet et roquet.  smiley


                          • reptile ☠cyrus☠ 24 septembre 21:39

                            @pierrot

                            la il t’ as pas louper « pierrot de la lune » 

                            pierroquet ca te va tres tres bien smiley


                          • Christophe Claudel Christophe Claudel 25 septembre 05:59

                            Macron est certes beaucoup moins atlantiste que ne l’était son prédécesseur, « l’agent de la CIA » Nicolas Sarkozy. Lequel avait rétablit la France dans l’OTAN, en opposition flagrante avec la ligne gaulliste dont lui-même et son parti se prétendaient pourtant l’héritier. Un Sarkozy très américain dont les liens personnels avec l’Agence (notamment sa parenté familiale avec Frank Gardiner Wisner, l’un des fondateurs de la CIA, et son fils Frank George Wisner II, haut dirigeant de l’Agence et membre de l’administration Bush) ont été abondamment commentés. De même que son alignement sans concession sur les grandes orientations géostratégiques de l’administration Bush post-11 Septembre.

                            Mais de tous les Présidents de la 5e, Macron est celui qui a objectivement le moins les mains libres et le souci de la France. Puisqu’il travaille exclusivement selon des options et un agenda dictés par l’oligarchie financière et d’affaires qui l’a fait élire, après l’avoir l’a repéré très jeune, formé, avoir dorloté sa carrière et l’avoir placé en couveuse à la Banque Rothschild, avant de le propulser en à peine 4 ans de l’anonymat le plus complet jusqu’aux sommets de l’Etat. Et ce dans l’unique but de servir loyalement ses intérêts, comme on peut le vérifier chaque semaine dans les propos, obsessions et décisions de la marionnette. Une tutelle dont il ne s’est à aucun moment défait et dont il est d’ailleurs incapable, tant son maintien au pouvoir au fil des crises successives est indissociable du soutien de ses mentors. Un Président fantoche sans ancrage dans l’opinion, et dont le parti malgré des sondages pipeautés ne représente plus que 7% des électeurs (score aux régionales 2021).

                            Il est donc fort peu probable que la crise géopolitique et diplomatique actuelle avec les États-Unis sur le dossier australien puisse le conduire à prendre l’initiative d’une sortie de l’OTAN. Quand bien même ce « machin » symbole de la guerre froide n’a aucune justification aujourd’hui.


                            • @Christophe Claudel

                              Faux
                              Macron a depuis le début dans ses cartons un général atlantiste , onusien et comploteur infiltré dans les rouages de l’armée française .
                              Une taupe .
                              Dominique Trinquand .


                            • Mellipheme Mellipheme 25 septembre 15:11

                              @Christophe Claudel
                              Plutôt d’accord avec vous, mais je vous trouve un peu excessif lorsque vous écrivez : "Puisqu’il travaille exclusivement selon des options et un agenda dictés par l’oligarchie financière et d’affaires qui l’a fait élire

                              ".

                              Macron a une autre motivation : toute sa vision politique vise au renforcement d’une fédération européenne qui ne soit qu’une démocratie d’apparence.
                              Ce n’est pas du tout incompatible avec l’agenda de l’oligarchie financière que vous mentionnez. Au contraire, le fédéralisme est un formidable outil pour cette oligarchie. Elle vient de le démontrer brillamment dans sa gestion de la crise covid.


                            • WASHINGTON A SABOTE LA VENTE DES SOUS-MARINS FRANÇAIS A L’AUSTRALIE !

                              Nos « amis », nos « grands amis » américains ont sciemment saboté le dernier contrat de vente des sous-marins français à l’Australie. Cela est confirmé par plusieurs services européens de renseignement…

                              ..............................................

                              Plaise à remarquer qu’il est plus facile de casser un contrat de 50 milliards d’Euros qu’un abonnement chez France Loisir .
                              Le patron de France loisir est plus coriace que le petit président Macron .
                              A bon entendeur, salut !


                              • Les réactions officielles à l’annonce du Pacte australo-britanno-US (AUKUS) ne portent que sur la résiliation du contrat d’armement australo-français.

                                La France et l’Allemagne n’ont pas été consultées sur cette stratégie qui consiste à élaborer un conflit avec la Chine , favorisant d’autres intérêts .

                                L’Otan ne sert plus qu’à affaiblir la France , l’Italie, l’Allemagne et les européens .

                                Les suprémacistes blancs Britannique-Australie-U.S bloquent toutes formes d’ingérences militaires, politiques, économiques .

                                En contrôlant l’OTAN , le GIEC, l’OMS et l’ONU .

                                 


                                • Iris Iris 26 septembre 14:49

                                  Nous ne sortirons pas, nous serons compensés pour cette histoire de sous-marins et rentrerons dans le rang.

                                  Quant à ce projet européen de défense je n’y crois pas, la tendance du moment étant clairement à moins d’Europe, ou en tout cas à en rediscuter les règles.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité