• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Ghouta, c’est qui ? C’est quoi ?

La Ghouta, c’est qui ? C’est quoi ?

« Le premier ennemi de la Syrie, c’est Bachar el Assad. » dixit Nathalie Loiseau, sous-ministre auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargée des Affaires européennes… Incompétence ? Stupidité ? Les deux mon général.

Il faut les voir pérorer, il faut les entendre s’offusquer, dans les machines à bruit et les lucarnes à décerveler, les « gens autorisés » comme cette sous-ministre devant les massacres de la Ghouta. On ne voit que « des hôpitaux bombardés ». Eh ! Il a dû en construire beaucoup Bachar, des hôpitaux ! Étrange pour « le boucher de Damas »…

Mais c’est quoi la Ghouta ? C’est un quartier campagnard de Damas, tenu par la force, la terreur et le massacre par des groupes islamistes rivaux liés à Al Qaïda ou à Daech. Depuis ces lieux, ils envoient depuis des années des missiles artisanaux sur la ville immédiatement voisine de Damas. Exactement ce qui se faisait à Alep où les égorgeurs islamistes envoyaient quotidiennement les mêmes bombes artisanales mais meurtrières sur Alep ouest.

La majorité des groupes rebelles de la Ghouta sont d’obédience islamiste, c’est-à-dire pour la charia et l’instauration d’un état islamique. Cela signifie tout simplement une autre dictature, des pratiques barbares comme la lapidation ou encore la décapitation des kouffar (mécréants). Ils utilisent les civils massacrés par le régime comme boucliers humains et les mitraillent quand ils tentent de fuir. Et c’est sur ces malfrats, qui répandent la terreur depuis sept ans qu’on devrait s’apitoyer ? On utilise les émotions suscitées par les crimes du régime pour justifier une politique de soutien à ces groupes djihadistes.

La Syrie subit le même traitement que l’Irak, la Libye, l’Égypte sans oublier le petit Bahreïn. « On » suscite ou on soutient un mouvement de rébellion contre le dictateur en place. Celui-ci s’efforce de faire régner son « ordre ». Avec brutalité. Alors « la communauté internationale » (en fait les États-Unis et ses alliés, clients et affidés) s’offusque, s’agite et arme une « armée de libération syrienne ». Et l’opinion internationale se cramponne à ce mythe, celui d’une opposition libérale au dictateur syrien et d’une « Armé Syrienne Libre ». Ni l’une ni l’autre n’existent. Les seuls opposants sont les groupes islamistes. Tout le reste n’est que fantasme et bourrage de crâne.

On nous refait le coup de la guerre en Irak « Pour libérer ce pays du joug du dictateur Saddam Hussein et apporter la démocratie à ces peuples ». Et accessoirement mettre la main sur le pétrole…

On nous refait le coup de la guerre en Libye « Pour empêcher un bain de sang à Benghazi et libérer ce pays de son dictateur Kadhafi » qu’ils disaient. Et accessoirement mettre la main sur le pétrole là encore.

On nous refait exactement le coup d’Alep et « on » s’offusque que le président élu de la Syrie veuille terminer cette guerre qui aura été aussi meurtrière de son côté que de celui des islamistes. Il est à deux pas de la victoire totale et il s’arrêterait ? Eh ! Oh !

Les « printemps arabes » ont tous débouché sur pire qu’avant. À l’exception méritoire de ce peuple admirable que sont les Tunisiens. Y a-t-il une malédiction qui, en terres d’islam, condamne les peuples à marcher à la trique ? L’islam sanctifie le culte du chef à poigne gouvernant des peuples soumis par la violence. Si ça leur convient, en vertu de quoi nous mêlons-nous de leurs affaires ?

Le foutoir syrien est surtout alimenté par une lourde rivalité entre Étasuniens et Russes sur fond de pétrole, de gaz et d’oléoducs.

Macron et tata Merkel font les charmants en téléphonant à Poutine… « Attention Wlady ! Sinon… » Sinon quoi ? Quels sont les moyens de rétorsion de l’Europe contre Poutine ? Rien. Désespérément rien.

Les Russes sont les seuls à avoir une stratégie claire dans cette affaire. Leurs intérêts coïncident avec ceux de Bachar Al Assad : la Syrie a signé un contrat visant à recevoir le gaz de l’Iran passant par l’Irak. La réalité des faits est donc que c’est sur le gaz que se focalise la bataille. Ce gaz alimentera-t-il Nabucco (oléoduc occidental) ou South Stream (oléoduc russe de Gazprom) ? Les Russes ont tout intérêt à ce que Bachar reste au pouvoir, d’autant plus qu’il leur loue une base navale sur la Méditerranée, à Tartous, concrétisant ainsi une volonté de toujours des gouvernants russes : une ouverture sur les mers chaudes.

Et l’Europe est et sera toujours plus tributaire du gaz russe Alors, les rodomontades de Merkel et Macron, Wlad, il leur dit « Tè ! Fume… »

 

Photo X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  4.22/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • sirocco sirocco 26 février 2018 13:23

    « Le premier ennemi de la Syrie, c’est Bachar el Assad. » dixit Nathalie Loiseau, sous-ministre..."

     
    Si un président syrien qui a été élu par plus de 2/3 des électeurs est un ennemi de son pays aux dires de cette ...asse, alors il faut en déduire que Macron qui a été élu par moins des 2/3 des électeurs français est un ennemi de la France, et la cohorte des personnes grassement payées qui le servent aussi. Dehors !


    • V_Parlier V_Parlier 26 février 2018 21:32

      @sirocco
      Mais pour ça, il faut attendre que la France ait fait le plein de djihadistes ou apparentés, afin qu’une guerre civile commence. Dès que Macron envoie l’armée (ce qu’on pourrait alors attendre de lui comme d’un autre), on dit qu’il tue son peuple et qu’il ne mérite pas de vivre.
      (Mais bon, même si ça va dans la logique je n’ai pas trop envie de tenter cette expérience).


    • doctorix doctorix 27 février 2018 18:46

      @sirocco
      En fait macron représente 23% des inscrits, soit 15% des français.

      Le reste de ses électeurs n’a pas voté pour lui mais contre l’autre. L’autre qui n’avait été promue à cette place que pour obliger les français à élire ce petit c.. prétentieux. Et ce sera pareil la prochaine fois, sans doute.
      Mais revenons au sujet :
      « À l’exception méritoire de ce peuple admirable que sont les Tunisiens.  »
      La raison est que la révolution tunisienne n’a pas été commanditée par les USA, et c’est bien la seule.
      Elle est née d’un mouvement populaire à la suite d’une immolation par le feu, qui a ému la population.
      Toutes les autres proviennent d’une magouille US.
      Qui nous débarrassera de cette racaille néo-con ? On se prend à rêver d’une formidable éruption du volcan de yellowstone, on ne voit pas autre chose...
      Et qui nous débarrassera de macron ?

    • Jonas 3 mars 2018 09:57

      @sirocco

      Pouvez-vous expliquez à vos amis partisans du dictateur Bachar Al-Assad, nombreux sur ce site. les raisons qui vous font approuver son élection avec 97,62% et contester celles de Ben Ali ( Tunisie) avec 94,49% , Moubarak, ( Egypte) avec 88,60% ? Or pour beaucoup , des partisans du criminel syrien , Ben Ali et Moubarak, étaient des dictateurs dans des pays à majorité sunnite. 

      Sachant , que le barbare Bachar Al-Assad est issu d’une minorité Alaouite chiite de 12% qui a été certes , méprisée et marginalisé par les régimes précédents, le coup d’Etat de Hafez Al-Assad issu de cette minorité. D’ailleurs c’est vers cette communauté que le bourreau, Bachar Al-Assad s’est repliée pour confessionnaliser le conflit dès le début des révoltes. 

      Les manifestations pacifiques du début avaient comme mots d’ordre , le refus de la dictature, de la corruption du népotisme , pour la liberté d’expression et contre la misère sociale. Rien contre la Syrie en tant qu’Etat.
      << wâhed , wâhed , wâhed , ash-sha’b sûri wâhed ,>> étaient les cris des manifestants ( Un, un ,un , le peuple syrien et unifié ! ) Tout le monde peut visionner cela sur Youtube, 2011. C’est la répression sauvage , du dictature et le massacre du petit Hamza ( 13 ans ) qui ont poussés le peuple syrien à s’armer , avant l’arrivée des djihadistes dont certains étaient sortis des geôles par le régime.

      Bachar Al-Assad est un dictateur , issu d’une minorité Alaouite proche du chiisme d’ou les interventions de l’Iran et de ses supplétifs du Hezbollah et de Poutine, déjà rodé avec les massacres de Tchétchènes. 

    • Jean Roque Jean Roque 26 février 2018 13:28

      2 groupes islamistes :
      1) des affiliés frères musulmans, genre UOIF bien de chez nous
      2) des affiliés Al Quaïda qui font du bon boulot
      Et évidement les journalopes gauchistes mondialistes qui font leur propagande
      Il ne s’agit plus que l’Amérique dirige le Monde, mais que le Monde devienne l’Amérique.


      • Jeekes Jeekes 26 février 2018 14:18

        @Jean Roque
         
        ’’Et évidement les journalopes gauchistes mondialistes qui font leur propagande’’
         
        Yes Sir. Mais faudrait p’têt pas oublier :
         
        ’’les journalopes droitistes mondialistes qui font leur propagande’’
         
        Hein ?
        Au risque de passer pour un foutu con...
         
        Mmmm ?
         


      • Jean Roque Jean Roque 26 février 2018 18:00

        @Jeekes
        Il n’y a qu’un journaliste de droite, Zemmour, il serait viré totalement s’il n’était juif ! Et il soutient Assad et les russes. Le reste, des gauchiste imbus d’eux même qui pontifient aux droits de l’homme et psalmodient la doxa entre deux sourates. Arte à 20h détient peut être le record du léchage gauchiste


      • V_Parlier V_Parlier 26 février 2018 21:35

        @Jeekes
        Bref, les mondialistes éducateurs du monde qui pètent plus haut que leurs culs. Ils ne sont d’ailleurs souvent ni vraiment de droite ni vraiment de gauche au sens historique du terme. Mais ce n’est pas mieux, loin de là.


      • phan 27 février 2018 09:11

        @Jeekes

        Jean-Frédéric Poisson, un homme politique de droite : Les Occidentaux ont sonné le glas de leur présence en Syrie


      • Gasty Gasty 27 février 2018 12:40

        @Jean Roque

        Vous avez des problèmes avec la droite et la gauche.

        Allez ! comme ça sans réfléchir....« LEVEZ LA MAIN GAUCHE » Hop !

        Alors ?...


      • eddofr eddofr 26 février 2018 14:29

        Bon, je m’est renseigné un peu ...


        Où ça est Ghouta  ? banlieue de Damas, à côté du Liban
        Qui ça est les rebelles  ? Islamistes, 3 variantes mais tous islamistes
        Quoi ça est ? 
        Les rebelles ont refusé l’évacuation des civils
        Le gouvernement bombarde les retranchements des rebelles et tue des civils.

        Autrement dit, « boucliers humains » ... en occident, on appelle ça « prise d’otages ».

        En cas de prise d’otage, quel que soit la légitimité supposée de preneurs d’otages, je considère toujours que le preneur d’otages est responsable des victimes, pas les forces de l’ordre, sauf s’ils décident « délibérément » de « tuer tout le monde ».

        Dans le cas présent, on dirait bien que l’occident s’est trompé de camp !

        A moins évidemment que tout cela ne soit encore qu’une « histoire de pétrole » (ou de Gaz en l’occurrence).

        • Jeekes Jeekes 26 février 2018 15:14

          @eddofr
           
          ’’Dans le cas présent, on dirait bien que l’occident s’est trompé de camp !’’
           
          Ben ouais, c’est pas comme quand nos ’’sauveurs’’ z’uniens écrasaient des dizaines de milliers de civils Français sous leurs bombes ’’propres’’.
           
          Ah mais paske là, c’était pour nous délivrer de la ’’bête immonde’’ qu’ils avaient (quasiment) mit eux-mêmes au pouvoir...
           
          Outche !
           


        • eddofr eddofr 26 février 2018 16:26

          @Jeekes

          Sans vouloir polémiquer, je ne crois pas que l’on parla, à l’époque, de bombes propres.

          C’est un truc assez récent les bombes propres, plus ou moins contemporain de la lessive qui lave plus blanc que blanc.

          Quand à la bête immonde, je suppose que vous parlez des Nazies (faut pas avoir peur de les nommer, c’est pas contagieux). 
          Quand à eux, toutes circonstances extérieures prises en comptes, il me semble bien qu’ils ont été portés au pouvoir par le peuple Allemand lui-même (lors d’une élection tout ce qu’il y a de plus démocratique).

          Je n’ai, pour autant, aucune sympathie ni aucune reconnaissance envers les Etats Unis d’Amérique qui n’ont toujours œuvré que dans leur propre intérêt (ce qui en soit est défendable pour une Nation), en prétendant œuvrer pour le bien de l’humanité et surtout pour le Bien (avec la majuscule et l’assentiment divin).

          Tiens, les U.S.A.
          Rien que le nom de leur pays ... Ils sont chiés quand même ! 
          Le Canada, le Mexique, et toute l’Amérique du Sud ça compte pour du beurre ?

        • CRICRI59 CRICRI59 26 février 2018 17:04

          @Jeekes
          Bonjour en effet je me souvient que notre maison fut détruite par une bombe amie en 1943 heureusement nous nous est ion réfugié dans la cave qui a tenu le coup


        • Jeekes Jeekes 26 février 2018 17:35

          @eddofr
           
          ’’Sans vouloir polémiquer, je ne crois pas que l’on parla, à l’époque, de bombes propres.’’
           
          Non, bien sûr. Le terme n’était pas encore inventé.
          Alors, parlons de bombes amies, c’est mieux comme ça ?
           
           

          ’’Quand à la bête immonde, je suppose que vous parlez des Nazies (faut pas avoir peur de les nommer, c’est pas contagieux).’’
           
          M’enfin, la bête immonde, c’était tonton Adolf.
          Et notez que le terme n’existait pas non plus à l’époque...
           
           
          ’’Quand à eux, toutes circonstances extérieures prises en comptes, il me semble bien qu’ils ont été portés au pouvoir par le peuple Allemand lui-même (lors d’une élection tout ce qu’il y a de plus démocratique).’’

           
          Là j’ai plus que de gros doutes. J’parle de l’élection démocratique, évidemment.
          J’suis pas prof d’histoire, mais j’ai souvenir qu’Hitler n’a jamais eu de majorité aux élections. Il a prit le pouvoir, en partie par magouilles, en partie par accords, en partie par la force.
          Mais cherchez aussi un peu par qui il a été soutenu, et surtout par qui il a été financé.
          Après qu’il ait prit le pouvoir, mais aussi (et surtout !) pendant une bonne partie de la guerre.
          C’est édifiant !
           
          Pour le reste (les USA) je suis tout à fait d’accord avec vous...
           

        • Doume65 27 février 2018 12:59

          @eddofr
          « C’est un truc assez récent les bombes propres »

          Concept encore plus nouveau : les mini-bombes nucléaires zuniennes... de la puissance de celles de Hiroshima.
          C’est simple, tu prends une arme de destruction massive, tu lui donnes comme un nom un euphémisme, et tu as une nouvelle arme, plus gentille. Et « l’élite » de la « communauté internationale » applaudit.


        • jalin 26 février 2018 18:19

          Vous êtes allé sur place pour vous permettre de raconter autant de conneries ?


          • V_Parlier V_Parlier 26 février 2018 21:37

            @jalin
            Et vous ?


          • phan 27 février 2018 09:07

            Quelqu’un qui est né sur place, Bassam Tahhan, parfait comme toujours !


          • Christian Labrune Christian Labrune 26 février 2018 19:29

            @Victor Ayoli

            Un chroniqueur allemand rapporte qu’au siège de Béziers, en 1209, le moine Amaury aurait dit : « tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ». C’était simple, il suffisait d’y penser. A la guerre comme à la guerre ! On va quand même pas faire dans la dentelle !

            Plusieurs dizaines d’enfants en bas âge ont été victimes des bombes et aussi du chlore, un gaz verdâtre qui fait tousser. Quelques uns, peut-être, parviendront à s’en tirer, hélas. Je dis « hélas » parce qu’en grandissant ils deviendront aussi, nécessairement, des terroristes.

            Bachar el-Assad est un brave homme, un ophtalmologiste qui voit loin et qui sait traiter le mal à sa racine, assez radicalement, et c’est pour ça que les Iraniens l’aiment bien, et nous aussi.
             
            En hommage à Bachar el-Assad, notre bien-aimé héros, cette jolie petite chanson qui s’intitule « Le tango des denteliers de la Ghouta »

            https://www.google.fr/search?source=hp&ei=4FCUWrDaG8qRkwWlqIPYBw&q=le+tango+des+bouchers+de+la+villette&oq=le+tango+des+bouchers+&gs_l=psy-ab.1.0.0l2j0i22i30k1l3.2008.7524.0.9880.24.23.1.0.0.0.210.2519.1j18j1. 20.0....0...1c.1.64.psy-ab..3.21.2521...0i131k1j33i160k1.0.si8s9Vc0dLw


            • V_Parlier V_Parlier 26 février 2018 21:40

              @Christian Labrune
              Mr Labrune sait, lui, comment on reprend « proprement » une ville où les rebelles (appellation polie) finiront par faire crever tout le monde de toutes façons. Raqqa, Mossoul, il n’y a pas eu d’enfants morts, c’était un miracle ! Et les ripostes aux roquettes du Hamas par Israel (p.ex. quand ils ont rasé une rue il y a quelques années), elles ne touchent pas d’enfants non plus ! Il n’y a qu’Assad et les Russes qui ont pas de bombes children-friendly !


            • alinea alinea 26 février 2018 23:16

              @V_Parlier
              Les bombes occidentales, ou bien les blocus, qui tuent des enfants, c’est pour la bonne cause et c’est que ça valait le coup ; sûr que pour tuer les alliés/amis/ combattants de l’occident, ce n’est pas pour la bonne cause et ça ne vaut pas le coup.


            • Doume65 27 février 2018 13:08

              @Christian Labrune
               « tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens »
              Pour dénoncer ça lorsqu’on soutient un régime dont on a vu l’action à Gaza en 2012, il faut soit être schizophrène, soit détenir un sacré culot.


            • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 13:36

              @V_Parlier
              Il y a eu des enfants morts dans toutes les guerres. Je ne savais pas que vous aviez approuvé que des enfants aient été tués dans le dernier conflit à Gaza, ce qui était une bénédiction pour Pallywood.
              Il n’est pas impossible qu’Israël se lasse prochainement de recevoir encore, comme en 2014, des dizaines de roquettes sur le sud de son territoire, ou soit dans l’obligation de pilonner le Liban si le Hezbollah et les Iraniens commettent une provocation qui leur sera fatale. Il y aura encore des enfants morts, hélas, et on aura donc l’occasion d’en reparler.
               


            • velosolex velosolex 27 février 2018 00:43
              "Eh ! Il a dû en construire beaucoup Bachar, des hôpitaux ! Étrange pour « le boucher de Damas »...Le ton est donné.....
              Bêtise, ignorance, méchanceté, stupidité en chaîne..... ?
              Toute cette guerre il faut le rappeler est partie de graphitis d’enfants, se moquant du tyran...« Ton tour viendra docteur... » 15 enfants ! Mal leur en a pris. Ils seront torturés comme à l’époque d’Hérode, ou d’Hitler, dans les geôles de Bachar...Depuis on sait trop bien que les horreurs des juntes d’argentine et du chili réunis font pâle figure en comparaison de ce qui se passe en syrie. Tout cela ramène 70 ans en arrière. 
              Du soulèvement populaire au conflit international, 6 ans de guerre en .
              J’ai bien peur que les certitudes et les soutiens au Bachar seraient explosés du café du commerce, sidérés, s’il arrivait à un de ces brillants causeurs d’être exposé ne serait ce qu’au seul fracas d’une bombe. 
              Autre chose que ces pétards de feu d’artifice dont les autorités vous mettent en garde, que vous interdisez à vos enfants, si vous êtes de bons parents.
              Je ne parle pas des immeubles qui explosent, ni des bidons de javel et de gaz qui tombent des hélicoptères. Ou de leurs propres enfants torturés.
              Il y a quelque chose qui me fout la nausée dans la plupart de ces commentaires, l’article de l’auteur faisant sens et encouragement, cette certitude de comprendre l’incompréhensible, de regarder par dessus l’épaule des géants qui jouent cette partie matoise. De passer le chiffon sur l’ardoise. Heil Bachar !...IL semble que tant que votre ville sera épargné, que vous pourrez sirrotez votre pastis, vous soutiendrez l’inimaginable !
              Aujourd’hui je me suis recueilli au dessus de l’aqueduc de Morlaix. Il fut bombardé par les anglais à la fin de la guerre. Seul un pilier fut atteint. Par contre une école était là. Tous les gamins et leur institutrice y trouvèrent la mort. Il y a une plaque des fleurs. Au delà des années on n’oublie pas. Personne n’en veut aux anglais pourtant. C’étaient des victimes collatérales..Même si cruel que soit le sort, les gens savent faire la différence entre ce qui est volontaire ou non, consécutif à la réponse venant de lbarbarie ou venant d’une autre barbarie. Rien donc à voir avec les villages de Syrie qui sont autant d’Oradour, avec leurs femmes et leurs enfants assassinés délibérément. 
              Il y a une habitude qu’on prend à lire ces conneries....Cela existe encore, fait effet de meute, d’encouragement. Au début que je lisais ce genre de truc je me suis demandé si je rêvais. Maintenant au moins je sais que cela existe, comme dans les années 30. Avec ses aficionados, son leader, sa surenchère. Trop souvent je laisse couler. Sachant le tir de barrage que cela entraîne, les ricanements, les explications laborieuses, visant à me ramener dans la ligne, voir même les injures.....Et puis de temps à autre, tant pis, je me réveille. 


              • JC_Lavau JC_Lavau 27 février 2018 01:36

                @velosolex. La crédulité envers la propagande OTAN-CIA provoque de grave troubles mentaux.


              • Ben Schott 27 février 2018 05:56

                @velosolex
                 

                Tu as fait une grosse tartine, comme d’habitude, mais qu’as-tu à dire, au juste ?
                 


              • Trelawney Trelawney 27 février 2018 08:17

                @velosolex
                Mais puisse que l’on vous dit que Bachar a été élu « démocratiquement » par les 2/3 de son peuple. Ca doit lui donner toute légitimité pour tuer au moins 16% de ses électeurs, ça lui laisserai une majorité confortable


              • Christian Labrune Christian Labrune 27 février 2018 09:06

                @velosolex
                Excellente réponse aux joyeux bouchers d’AgoraVox, à laquelle je souscris entièrement.


              • JC_Lavau JC_Lavau 27 février 2018 09:14

                @Ben Schott. Bin ! Que la propagande OTAN-CIA, il y croit encore, lui.

                Et qu’il s’indigne qu’on ait perdu la foi crédule.

              • phan 27 février 2018 09:22
                C’est crue comme la bonne : devenez boucher à la reine d’Angleterre !


              • JC_Lavau JC_Lavau 27 février 2018 09:31

                @phan. Il me semble que chacun fait son métier : les plombiers plombent, les bouchers bouchent, et les savetiers savent.


              • phan 27 février 2018 10:08

                @JC_Lavau

                Bashar El Assad n’est pas boucher, mais ophtalmo, va soigner les presbytes devenus casse-couilles d’Agora.
                Hidalgo, lors de la libération d’Alep Est a éteint la Tour Eiffel, et pour la libération de la Ghouta va déclarer : « Les Berges sont à vous ! »
                A nos hypocrites démocrates, qui depuis 6 ans combat Daesh et qui depuis 6 ans soutient et arme Daesh ?



              • velosolex velosolex 27 février 2018 12:29

                @Christian Labrune
                Merci. 

                J’ai réagi en coup de sang, comme on dit...
                Mais votre réponse était déjà très pertinente

              • velosolex velosolex 27 février 2018 12:32

                @phan
                « Bashar El Assad n’est pas boucher, mais ophtalmo »


                C’est bien de le rappeler, et de montrer la plaque sur la port : Comme on le voit, même ses fans avaient oublié la chose. 

                Cela fait office de lapsus révélateur comme dirait l’autre...
                Même dans le tragique, on parvient quand même à se marrer...

              • JC_Lavau JC_Lavau 27 février 2018 12:37

                @velosolex. Il y a très longtemps, quand j’étais en culottes courtes, Hubert Beuve-Méry était vivant, et Le Monde était un journal de référence, que Michelin et l’Oréal ont tenté de couler en lançant « Le temps de Paris », qui lui était grand partisan de la guerre d’Indochine.

                C’était il y a très longtemps. 
                Plusieurs successions plus tard, Li Monde exprime le point de vue de la C.I.A. sous surveillance par Tel Aviv.
                Les temps ont changé.

              • phan 27 février 2018 13:35

                @velosolex


                Pour avoir de belles roues nettes du vélosolex, il faut avoir quelques potions !
                Ce doit être chouette l’Iran en vélosolex, vous allez pouvoir admirer les plats des chiites iraniennes et il paraît qu’on est parfois acculé en Iran.
                Les Iraniens ont l’air d’avoir un chouette sens de l’accueil. Il parait que dans ce beau pays, on trouve souvent des perches à scier. Il se dit aussi qu’à force de se doucher avec plein de cathos, les Perses finissent par s’emballer dans les cures.
                Aujourd’hui, il neige à Paris ... des vrais, des flocons. il fait froid et rien de tel que le jus de sapin pour apaiser l’angine.
                Attention à ne pas frotter votre selle aux épines, au béton qui se prend parfois dans la jante !
                On ne manque pas de courage quand on est bon !


              • phan 27 février 2018 14:40

                @phan
                Ces citations sont de Jean Luc et Agnès .


              • velosolex velosolex 27 février 2018 14:46

                @phan
                Pour rien au monde je n’échangerai mon solex en avatar pour une Harley....Jadis j’ai traversé l’iran en été , et tout autant sous la neige l’hiver. A Téhéran les mariés dans un taxi collectif m’ont invité à la fête. Les iraniens sont des gens en général très accueillants et ouverts. Je parle de l’homme de la rue, le seul que je connaisse. Il a fallu repartir, la neige au nord tombait. Moins trente du coté de Tabriz. Fallait faire allumer le feu sous les camions pour faire fondre les congères. 

                Un aviateur iranien m’a invité à passer deux jours chez lui. C’était un bouddhiste. J’ignore ce qu’il est devenu après tout de bordel. J’ai bien peur que son mirage se soit abîmé en vol. 
                Au passage du mont Ararat j’ai passé la nuit dans un de ces endroits improbables où tous les gens louches de toute l’Asie semblaient s’être rassemblés, des afghans, des mongols, autour d’un tuyau de poèle faisant des lacets dans la pièce. 
                Dehors il faisait si froid que quand vous pissiez l’urine gelait aussitôt. Je n’avais plus que quelques dollars en poche et j’ai payé un coup à un camionneur Bulgare, qui m’a proposé de m’amener jusqu’à Istanbul. Il m’apprenait l’alphabet cyrillique avec les lettres du vermicelle en soupe... Les Mercedes et les audi de luxe que le shah avait commandé jonchaient les bas cotés, tant il y avait de semi remorques dans les fossés. Une immense glissade où sans cesse nous mettions défaisions les chaines sur cette piste défoncée, avec l’immense soleil rouge du matin qui montrait le cap..... Les kurdes pillaient les épaves comme les gens de la côte savent le faire chez nous en Bretagne.
                Trois jours de route pour rejoindre ; la ville, encombrée encore à l’époque de vieux taxis américains des années trente, comme ceux de la havane. Des libanais m’emmenèrent à la rencontre du soleil, dans la plaine de la békaa, en me faisant prêtre nom de l’achat d’une bagnole....C’était des jours heureux avant le feu d’artifice.  On ne manque pas de courage quand on est bon !...Mais vaut mieux se la jouer modeste, et se faire solex, même quand on a le permis gros cube. C’est ainsi qu’on passe au mieux les frontières.


              • phan 27 février 2018 14:58

                @JC_Lavau

                Et Plantu a reçu le prix « Doha Capitale Culturelle Arabe  » (10 000 euros) des mains de l’ambassadeur du Qatar.



              • velosolex velosolex 27 février 2018 15:07

                @Trelawney
                Cela me rappelle le triste soutien inconditionnel au régime de Pol Pot, et l’asservissement de certains, dont on trouve ici l’écho, pour soutenir le régime honteux de Bachar, boucherie en gros, père et fils. 

                Comme Bachar, Pol pot massacrait son peuple, mais rencontrait une curieuse compréhension et mansuétude. 
                C’est donc la tradition, la bêtise et la cécité de toute une fange de la vie française qui est ici représentée.
                Ceux qui ont nié les procès staliniens, le goulag, jusqu’à l’invraisemblance, jusqu’au moment où le mur finisse par leur tomber dessus.
                 Ils avancent comme des vieillards, avec leur canne blanche et vous donnent des coups pour vous faire tomber. Rien de nouveau sous le soleil noir

              • phan 27 février 2018 15:30

                @velosolex

                Pol Pot est mort, mais Henry Kissinger vit toujours !
                Ce sont les vietnamiens qui ont renversé le régime khmer rouge et pas les Américains. Ces derniers n’ont nullement soutenu le renversement du régime de Pol Pot. Au contraire, ils étaient du côté des Chinois et de celui de Pol Pot, il faut rappeler que dans le cadre de la politique des blocs, les USA étaient en train de se rapprocher de la Chine contre l’URSS dans ces années là.
                A ce moment-là, les Etats-Unis, l’OTAN, la Chine et leurs alliés condamnent un « changement de régime issu d’une intervention étrangère . »
                Voici ce qu’écrivait sur ce point Raoul Marc Jennar dans Le Monde Diplomatique d’Octobre 2006.
                « La nouvelle République populaire du Kampuchéa (RPK) n’est donc pas reconnue au niveau international. C’est l’ambassadeur khmer rouge Thiounn Prasith qui va conserver, pendant les quatorze années qui suivent, le siège du Cambodge à l’ONU. Les bourreaux représentent leurs victimes, alors même que, dans les zones encore sous leur contrôle, ils continuent de massacrer des populations. Pour Washington, les principaux dirigeants de l’ex-Kampuchéa démocratique sont considérés comme des « personnalités non communistes » qu’il faut soutenir dans leur lutte contre l’occupation vietnamienne. Occidentaux et Chinois reconstituent, en Thaïlande, l’armée de Pol Pot...
                Les Etats-Unis ont accepté le principe d’un procès à condition que le tribunal ne soit compétent que pour les crimes commis au Cambodge entre le 17avril1975 et le 6 janvier 1979. Ne seront donc pas jugés les responsables étrangers de la tragédie, avant comme après la période du Kampuchéa démocratique. Aucun haut responsable civil ou militaire thaïlandais ne sera appelé à la barre, alors que ce pays n’a cessé de s’ingérer dans les affaires cambodgiennes, dès 1953.
                Les dirigeants de Singapour, qui fut la plaque tournante de l’approvisionnement de l’armée de Pol Pot après 1979, ne seront pas davantage mis en cause. Pas plus que les gouvernements européens, conduits par le Royaume-Uni, impliqués dans la fourniture d’armes et de munitions aux Khmers rouges entre 1979 et 1991. Ni M. Henry Kissinger pour sa responsabilité dans les bombardements de mars 1969 à mai 1970, dans le coup d’Etat du 18 mars 1970 qui a renversé Sihanouk, et dans l’invasion du Cambodge en avril 1970. Et pas davantage le président américain James Carter et son conseiller à la sécurité nationale Zbigniew Brzezinski, qui ont fait le choix , en 1979, de condamner la libération du Cambodge par le Vietnam, d’imposer à ce pays un embargo total et de soutenir la reconstitution de l’armée de Pol Pot. Un choix qui est demeuré celui des administrations de Ronald Reagan et de M. George Bush (père) jusqu’en 1990... »
                L’armée vietnamienne s’est retirée officiellement du Cambodge le 26 septembre 1989. L’armée américaine est toujours présente au Japon et en Allemagne depuis 1945 et plusieurs endroits du globe pour propager la démocratie au nom des droits de l’homme.



              • sls0 sls0 27 février 2018 17:23

                @velosolex
                Là ça m’intéresserait quelques liens pour appuyer vos affirmations.

                Assez vieux pour avoir connu cette époque, je n’ai pas le souvenir d’un soutien lorsque le génocide a été connu.
                Il y a bien des gens qui ont applaudi à la prise de pouvoir de Pol Pot mais le génocide était inconnu à l’époque.
                Des liens du soutien au régime après la connaissance du génocide seront les bienvenues.

              • velosolex velosolex 27 février 2018 17:32

                @phan 
                Vous ne m’apprenez rien ! L’histoire du monde est une suite de lâchetés et de conquêtes légitimés par le concept de l’homme nouveau, et de celui qu’il faut faire disparaître. 

                Les hommes politiques ne font que de la politique, se renient, se parjurent, en raison de leurs intérêts. Bien peu ont une vision respectueuse de l’humanité, mais plutôt ferment les yeux sur les sacrifiés, trouvant la légitimation qu ’il faut avec.
                La seule chose que nous possédons comme avantage, c’est notre liberté de ton, celui de refuser le mensonge qu’ils sont obligés de sortir, pour légitimer leurs intérêts et leur vilenie. Qu’ils se débrouillent avec leur conscience s’ils en ont une. Les nazis trouvaient des subterfuges. Ainsi ils disaient qu’ils ne tuaient pas, mais qu’ils déclenchaient un processus d’euthanasie, d’accompagnement, en suppriment le plus possible la souffrance. ( De vrais bienfaiteurs de l’humanité) Les éléments de langage étaient très importants chez les nazis. On ne se définissait pas en meurtriers, mais porteurs d’une mission douloureuse, qui demandait un vrai courage pour ses exécutants. 
                Il est à peu près certains que les exécuteurs de Bachar ont été formé à bonne école. Plus d’un, comme Alois Brunner a trouvé refuge dans ce pays.
                Chacun choisit son point de vue. Certains trouvent gobent les discours la main sur la couture, d’autres s’identifient aux civils. Ca vaut ce que cela vaut, mais c’est un marqueur efficace en terme de conscience.
                 Avec le recul, c’est toujours le point de vue le plus correct, au banc de l’histoire.
                 

              • velosolex velosolex 27 février 2018 17:41

                @sls0

                Jean Lacouture eut honnêteté de reconnaître qu’il s’était trompé.....Bien d’autres préfèrent oublier leurs proses, et leur pose. Je me souviens très bien de cette époque, où même le pauvre jean Ferrat acquis à la cause du PC, se fourvoya, en faisant une chanson en l’honneur des kmers rouges : 

              • phan 27 février 2018 18:37

                @velosolex
                Vous m’apprenez rien du tout, Bachar El Assad est un patriote comme d’autres Syriens qui résistent aux attaques de la coalition menée par les U$ionistes. Dans l’état actuel, aucun peuple n’a plus souffert du terrorisme que le peuple syrien, avec les « Amis de la Syrie » continuez à verser le sang de milliers de syriens en soutenant les terroristes.

                C’est dommage, vous m’avez pris pour un adorateur de Pol Pot, qui côtoyait les bancs de la Sorbonne à côté des BHL, Glucksmann, Alain Badiou ... à l’époque j’étais à l’école de la jungle côté Mékong.
                2 Vidéos pour votre soirée :
                56 - TOME 1 : L’État français complice de groupes criminels (Jean Loup IZAMBERT)
                56 - TOME 2 : Mensonges et crimes d’État (Jean Loup IZAMBERT)
                Vous n’êtes pas adorateur de l’excrément de Toubrouk, ancien maoïste, BHL par hasard ?


              • Attila Attila 27 février 2018 22:45

                @phan
                Du quotidien de référence au quotidien de déchéance.

                .


              • Ben Schott 28 février 2018 10:35

                @velosolex
                 

                « Chacun choisit son point de vue. Certains trouvent gobent les discours la main sur la couture, d’autres s’identifient aux civils. Ca vaut ce que cela vaut, mais c’est un marqueur efficace en terme de conscience.
                Avec le recul, c’est toujours le point de vue le plus correct, au banc de l’histoire. »
                 
                Mais qu’est-ce que c’est que ce charabia ?!
                 
                Le « banc de l’histoire », c’est celui sur lequel ton cul est posé et d’où tu regardes passer les trains ?
                 


              • Trelawney Trelawney 28 février 2018 11:52

                @sls0
                Assez vieux pour avoir connu cette époque, je n’ai pas le souvenir d’un soutien lorsque le génocide a été connu.

                Tout le monde savait dès le début que les Khmers étaient des fous dangereux. Le jour de la prise de Phnom Pehn par les khmers, beaucoup d’expatriés (journalistes pour la plus part) et des dignitaires cambodgiens se sont réfugiés à l’ambassade de France. Les khmers ont de suite encerclé l’ambassade exigeant la restitution des cambodgiens présents. Le consul présent sur place était dépassé par les événement et ne savait que faire.
                VGE président, Chirac premier ministre et Sauvagnargue ministre des affaires étrangères ont validé la restitution des cambodgiens aux khmers et ont pu ainsi évacuer les ressortissants européens. Les khmers ont embarqués la cinquantaines de personnes dans un camion à ordures. A 50 metres de l’ambassade le camion s’est arrête, les khmers ont tiré dans la remorque et le camion est reparti. Les ressortissants sont partis dans des bus et des journalistes anglais photographiaient les monts de cadavres sur le bord des routes
                Bien avant, les chinois avaient envoyé des telex à tous les gouvernements en précisant qu’il se désolidarisaient des Khmers, les considérant comme des « fous dangereux ».
                pendant ce temps Libération et Jean Paul Sartres citait à la une « Phnom Penh : sept jours de fête pour une libération ».
                Tous les intelo de gauche n’avaient à l’esprit qu’une seule chose :« le grand satan américain avait perdu la partie contre des révolutionnaire vietnamiens et cambodgiens ». Toute information sur les exactions cambodgiennes était considéré comme mensonge contre le peuple.

                Je venais d’avoir 18 ans (comme dit la chanson) que je sautais sur Kolwezi pour libérer cette ville minière des révolutionnaires communistes formés en Angola par les cubains. Qui accessoirement avaient pris en otage un petit milliers de ressortissants européens, qu’ils avaient commencé à découper en morceau (les mains d’un coté, les corps de l’autre et les têtes plus loin). Encore aujourd’hui dans l’humanité on écrit ceci : « LES paras sautent à Kolwezi », le titre de ce film à la gloire d’une opération militaire française au Zaïre en 1977 est devenu le triste symbole de la politique française en Afrique.... en couvrant ces opérations du masque de l’« ingérence humanitaire » et de « l’aide à la démocratisation », le but recherché est resté le même : maintenir au pouvoir des régimes honnis par la population   »
                Cette intervention marqua le début de ma carrière militaire où j’ai pu exercer mon talent au Tchad, en Centrafrique, au Gabon, au Togo, en Cote d’Ivoire, au Liban etc.
                Je peux vous dire qu’il y a les faits et je serais toujours étonné de l’imagination employer par les politiques pour les travestir.

              • phan 28 février 2018 12:34

                @Trelawney 


                Hurler contre le génocide de Pol Pot, ces indignations ne sont là que pour exonérer les crimes d’ Henry Kissinger

                Les Crimes de Monsieur Kissinger est un livre de Christopher Hitchens publié en 2001 qui dénonce les crimes de guerre supposément commis par Henry Kissinger, conseiller à la sécurité nationale puis secrétaire d’État des présidents américains Richard Nixon et Gerald Ford.
                Dans un rôle de procureur, Hitchens met en avant ce qu’il considère comme les preuves de la complicité de Kissinger dans une série de crimes de guerre en Indochine, au Bangladesh, au Chili, à Chypre et au Timor oriental. Christopher Hitchens a oublié de mentionner les crimes d’ Henry Kissinger en Afrique.

                 Il a inutilement prolongé la guerre du Vietnam de cinq années.
                 Il a fait bombarder illégalement le Cambodge et le Laos.
                 Il a poussé Nixon à mettre sur écoute ses équipes et des journalistes.
                 Il porte la responsabilité de quatre génocides, en Indonésie, au Cambodge, au Timor oriental et au Bangladesh.
                 Il a encouragé Nixon à poursuivre Daniel Ellsberg pour avoir publié Les papiers du Pentagone, déclenchant ainsi un enchaînement d’événements qui ont précipité la chute du gouvernement Nixon.
                 Il a renforcé l’ISI, les services secrets pakistanais, et les a encouragés à utiliser un islam politique pour déstabiliser l’Afghanistan.
                 Il a été à l’origine de la politique, addictive pour les États-Unis, de pétrole-contre-armes avec l’Arabie saoudite et avec l’Iran avant sa révolution.
                 Il a encouragé d’inutiles guerres civiles en Afrique subsaharienne, qui, au nom d’un soutien au suprémacisme blanc, ont laissé dans leur sillage des millions de morts.
                 Il a soutenu d’innombrables coups d’État et escadrons de la mort en Amérique latine.
                 Il s’est acquis les bonnes grâces de la première génération de néo-conservateurs, les Dick Cheney et Paul Wolfowitz, qui ont amené le militarisme américain à un niveau supérieur de désastre pour le pays.
                Tous les détails sont disponibles dans le livre Dans l’ombre de Kissinger. 

                Un décompte exact n’a pas été fait, mais une rapide addition attribuerait trois, peut-être six millions de morts aux actions de Kissinger (en sous-estimant probablement le nombre de victimes en Afrique subsaharienne), entre 1968 et 1977.


              • sls0 sls0 28 février 2018 13:15

                @velosolex
                C’est bien ce que j’écrivais, il y a eu un support guidé par une idéologie commune jusqu’à la preuve du génocide.

                Il n’y a plus eu de support après.
                C’est un peu la même réaction quand on s’aperçoit que le charmant voisin est en fait un psychopathe meurtrier.

              •  Christian Ratatouille 27 février 2018 10:03

                Ghouta m’habite ....ok je sort


                • Gasty Gasty 27 février 2018 12:21

                  Voila comment est faite l’information sur Ouest France :

                  «  Le régime syrien a lancé depuis 09 h (07 h GMT) neuf frappes au total, dont six obus d’artillerie, deux barils d’explosifs et un raid aérien  », a indiqué à l’AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

                  Rami Abdel depuis son bureau de Londres a indiqué à l’AFP....ça c’est de l’info !

                  L’agence officielle Sana a de son côté fait état de tirs de roquettes par les rebelles visant les couloirs humanitaires au niveau du camp d’Al-Rafidain dans le but d’empêcher les civils de quitter la région, selon Sana.

                  L’ONU a confrimé la reprise des combats.

                  Et bien on aurait pu s’attendre à lire que l’ONU confirme les propos de l’agence Sana mais Ouest France a préférer dire que l’ONU comfirme la reprise des combats.

                  Depuis une dizaine de jours, l’enclave rebelle assiégée de la Ghouta orientale en Syrie est la cible d’une violente campagne aérienne du régime ayant fait plus de 560 victimes civiles.

                  Il n’y a pas un seul extrémiste islamiste mais des rebelles dans l’enclave.

                  C’est à gerber....


                  • Zolko Zolko 27 février 2018 12:53

                    Ghouta, je ne sais pas, mais à Aleppo, il y a quelques mois, les « rebelles » tenaient en otages les civils, à qui ils interdisaient la sortie de la ville. Et ça s’était documenté et vérifié : les civils se jetaient dans les bras des soldats Syriens lors de leur libération.


                    • Gogonda Gogonda 27 février 2018 14:09

                      Il y a un truc que je comprends pas avec certains sur agoravox :


                      D’un côté il ont en aversion l’islam, considérant tous les pratiquants de cette religion comme des ennemis, de l’autre ils défendent Bashar Al Assad contre la propagande dont-il fait l’objet, or Al Assad est un musulman...

                      Partant de là, pour les aficionados du « grand remplacement » et de « l’islam religion de haine » n’est ce pas un mauvais calcul que de défendre Al Assad ? 

                      Car si pour vous un musulmans et soit terroriste, soit patient...alors Al Assad doit faire parti des « musulmans patients » et une fois qu’il triomphera il sera en mesure d’apporter sa pierre à l’édifice du « tous islam » non ?


                      PS : je précises que je ne croit pas une seconde à la version officiel sur Bashar Al Assad, mes questions sont à prendre ici, sans un désire caché de justifier la propagande dont Bashar fait l’objet et dont on est habitué depuis le Golf du Tonkin...





                      • Gasty Gasty 27 février 2018 15:17

                        @Gogonda

                        Plutôt foireux comme raisonnement. Non ?


                      • Gogonda Gogonda 27 février 2018 17:54

                        @Gasty

                        Si vous parlez du mien : expliqué en quoi il est foireux.

                        Si vous parlez du raisonnement des anti-musulman pro-Bashar : il est contradictoire.

                      • bob de lyon 28 février 2018 11:48

                        @Gogonda

                        Musulman, oui mais… alaouite ! Pour un alaouite – un initié
                        - les autres musulmans sont des branquignols et Mahomet, dans la liste, un prophète comme les autres (Adam, Saint-Pierre, Ali…).

                        Enfin, si vous voulez comprendre, allez faire un tour dans ce labyrinthe et sortez en rapidement…

                        La théorie des cordes et la matière noire sont plus accessibles.


                      • Gogonda Gogonda 28 février 2018 12:22

                        @bob de lyon

                        Donc les Alaouites son des musulmans défendable parce qu’ils considèrent les autres comme des branquignols ? 

                      • Gogonda Gogonda 27 février 2018 14:20

                        Après le rapport Postol démontrant que les tirs au gaz sarin on été tiré depuis des positions rebelles et non par l’armée de Bashar :



                        Un document déclassifié de la DIA démontrant que l’occident à délibérément aidé l’EI à s’installer à Deir Eizzor :


                        Tu en as encore qui essai de nous faire avaler que la version officiel sur Al Assad est fondée...

                        • biquet biquet 4 mars 2018 10:32

                          2000 islamistes de Daech ont pu quitter Raqua sous la protection des USA ainsi que 1000 bléssés. Ils se sont réfugiés dans la Goutha.


                          • zak5 zak5 4 mars 2018 19:01

                            l’armée syrienne est sur le point de reprendre la Ghouta, sauf si les terroristes islamistes utilisent des armes chimiques pour encore une fois berner les occidentaux 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès