• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La Guerre de Charlie-Wilson-Macron en Syrie ou l’ineptie en marche. (...)

La Guerre de Charlie-Wilson-Macron en Syrie ou l’ineptie en marche. Question : où emmenez-vous la France, M. le Président ?

« Partant pour la Syrie, / Le jeune et beau Dunois, / Venait prier Marie / De bénir ses exploits : / Faites, Reine immortelle, / Lui dit-il en partant, / Que j'aime la plus belle / Et sois le plus vaillant. »

« Le Beau Dunois », Hortense de Beauharnais, A. de Laborde & Davilmore, 1807-1808

 

« Le gouvernement déconne à pleins tubes, la moitié des fonctionnaires sont partis en pause déjeuner, les Affaires étrangères sont à peu près aussi utiles qu'une branlette, le pays est fauché comme les blés et les banquiers nous tirent notre fric avec un joli bras d'honneur . Qu'est ce qu'on est censés faire ? On va pleurer dans les jupes de Maman ou on met les mains dans le cambouis ? »

« Ma conclusion d'expert, assène-t-il, est que, en tant que grande nation, nous souffrons de pourriture managériale du sommet à la base. »

John Le Carré, Un traître à notre goût, Seuil, 2011

 

« These things happened. They were glorious and they changed the world... and then we fucked up the endgame. »

Charlie Wilson's War (2008)

 

PNG J’invite les lecteurs à écouter très attentivement les analyses particulièrement intéressantes de l'historien et démographe Emmanuel Todd à propos du conflit syrien.

https://www.franceculture.fr/emissions/la-revue-de-presse-des-matins-du-samedi/comme-un-air-de-troisieme-guerre-mondiale

 

Cette analyse répond à une triple erreur politique, diplomatique et militaire qui sont les ingrédients d’une course à l’abîme menée par des gens dont la place devrait être dans un pénitencier pour une durée indéterminée.

 

« Il est temps pour toutes les nations civilisées de s'unir de façon urgente et de mettre fin à la guerre civile en Syrie en appuyant le processus de paix des Nations Unies à Genève », a donc eu le front de déclarer ce samedi 14 avril 2018 le ministre américain de la Défense J. Mattis, après le déclenchement dans la nuit d’une opération militaire combinée avec les États-Unis, la France et le Royaume-Uni à l’encontre de la Syrie. Le général Joe Dunford, chef d'état-major américain, a en effet précisé que les forces occidentales avaient visé samedi à 01H00 trois cibles « liées au programme d'armement chimique syrien », l'une près de Damas et les deux autres dans la région de Homs, dans le centre de la Syrie.

De Londres, la première ministre britannique Theresa May a affirmé qu'il n'y avait « pas d'alternative à l'usage de la force », assurant que « tous les recours diplomatiques » avaient été explorés, en vain.

Le communiqué officiel de la Présidence de la République restera un modèle du genre dans l’abaissement tant de la politique que de la diplomatie françaises, comme si la totale violation du droit international et des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies n’étaient pas plutôt imputables à cette sinistre trinité de pantins membres dudit Conseil de Sécurité dont ils auront délibérément trahi la mission.

http://www.elysee.fr/communiques-de-presse/article/communique-de-presse-du-president-de-la-republique-sur-l-intervention-des-forces-armees-francaises-en-reponse-a-l-emploi-d-armes-chimiques-en-syrie/

A chacun de répondre à une question très simple : l'accès aux fonctions présidentielles suppose-t-il de mener une guerre une fois élu ? Qui ne voit l'ineptie ou l'inconscience de pareil comportement ? Est-ce là ce que l'on attend du Chef de l'Etat ? Qu'il précipite le pays ou l'agrège dans un conflit dans lequel il ne trouvera aucun avantage et en tout cas des désagréments plus que sérieux en perdant toute crédibilité et en important sur le terrtoire les braises tourbillonnantes d'un incendie à la recherche d'un nouveau combustible de choix à dévorer ?

Avons-nous affaire à des stratèges, des inconscients ou des criminels de guerre ?

Il est désormais à mes yeux indiscutable que les auteurs et complices de cette agression d’un État souverain devront un jour rendre compte de leurs agissements devant une cour pénale internationale, ne serait-ce que pour fournir les « preuves » des « capacités du régime syrien permettant la production et l'emploi d'armes chimiques », preuves auxquelles le Parlement, s’il lui reste encore un peu d’indépendance politique, serait déjà très inspiré de s’intéresser à l’occasion du débat parlementaire qui sera organisé conformément à l’article 35, alinéa 2, de la Constitution, consécutif à la décision d’intervention de nos forces armées à l'étranger.

Est-il besoin de rappeler que la Russie, soutien indéfectible du régime de Damas, a vivement réagi par la voix de son ambassadeur aux États-Unis, S.E Anatoli Antonov. lequel a déclaré : « Nos mises en garde n'ont pas été entendues », la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, ajoutant pour sa part qu’un « coup a été porté contre la capitale d'un État souverain qui a tenté pendant de nombreuses années de survivre au milieu d'une agression terroriste », « les frappes occidentales contre la Syrie intervenant « au moment où elle avait une chance d'avoir un avenir pacifique ».

Nul doute qu’elle faisait allusion au fait que les forces gouvernementales syriennes soutenues par la Russie ont repris ces derniers mois une grande partie des territoires qui étaient tenus par les groupes rebelles.

Car la cruelle et implacable vérité est bien là, que les « dirigeants » occidentaux se refusent à admettre comme une évidence : celle de leur totale défaite, la leur et celle de leurs pseudo alliés face aux Russes et aux Iraniens qui ont la supériorité militaire, stratégique et politique avec beaucoup d'hommes sur le terrain pour aider Damas à reprendre tout le pays à de multiples groupes rebelles ingérables et dont l’avenir politique est réduit à un échec consommé.

La Russie, indéfectible soutien au régime de Bachar el-Assad, a fait usage à douze reprises de son veto en sept ans de conflit sur des projets de résolution au Conseil de sécurité contre la Syrie. Deux axes existent désormais : Washington, Tel-Aviv, Ryadh pour le premier, et Moscou, Damas, Téhéran pour le second. Ce sont là deux mécanismes aux engrenages redoutables dans lesquels le Royaume-Uni et la France réduits à celui de supplétifs conduisant une guerre de capitaines tenus en laisse par un suzerain qui les sacrifiera lorsqu’ils seront devenus inutiles, risquent fort de se broyer les doigts avant d’en devenir les lubrifiants, à la différence de l’Italie et de l’Allemagne qui auront su ne pas ajouter le danger d’importer un conflit armé dans leurs territoires déjà minés par un ennemi intérieur.

Il faut écouter et lire très attentivement les déclarations de MM. S. Lavrov et V. Poutine, véritables traités de diplomatie, de géopolitique, de stratégie et de tactique dont nous allons très vite ressentir les conséquences et les effets par un coup de sifflet qui nous avertira de notre mise hors-jeu et notre éjection du terrain.

T.May, D.Trump et E.Macron ignorent une donnée fondamentale qui tient au fait que les Russes sont les inventeurs d’un concept dans lequel ils excellent : celui de « l’art opératif », dans sa double dimension, militaire et diplomatique.

Les esprits chagrins qui tenteront de se défausser en excipant de l’efficacité des « sanctions économiques » prises contre la Russie (Rusal, Nord Stream 2 etc.) risquent fort, là encore, de découvrir prochainement la montée en puissance du Bloc eurasiatique.

Nous avions en tant que France et UE une occasion exceptionnelle d’œuvrer à la reconstruction tant économique que politique d’un pays et d’une région meurtris par une folie autant religieuse que politique et économique sur fond de guerre du gaz et du pétrole.

Nous avons choisi les « mauvais alliés » et nous sommes acoquinés et compromis avec des perdants radicaux dont les intérêts nous sont fondamentalement étrangers et qui risquent fort de nous engloutir dans leur naufrage bientôt irrémédiablement consommé.

La guerre de Syrie n'est pas terminée. Elle va bientôt se déplacer et changer de théâtre d'opérations.

En ce qui concerne la France il est probable qu’elle sera, fort heureusement, le tombeau politique de notre beau Dunois qui n’a manifestement pas compris et encore moins saisi les enjeux géopolitiques, géoéconomiques, géofinanciers, géostratégiques d’un monde dont il vient de nous prouver de manière éclatante son ignorance et ce par manque de culture, de recul historique, de maturité et d’expérience sur le terrain.

"On change le monde, ensuite on fiche le camp et on fout en l'air la fin de partie", déclare Tom Hanks-Charlie-Wilson dans le film de Mike Nichols intitulé Charlie Wilson’s War (2008). Ce n’est pas exactement ce que l’on attend d’un Chef d’État.

Je vais très exactement vous dire ce que je ferais si j'étais le dirigeant d'un pays injustement agressé par une coalition internationale dans laquelle figurent désormais deux nouveaux venus agissant comme des voyous. Je leur montrerais la puissance et les capacités de nuisance de mes services secrets qui, à la différence de la population bêlante en marche derrière son berger, savent ce que veut dire se battre et n'ont aucun état d'âme pour répliquer.

La France est en guerre, Monsieur le Président, par votre faute. Une guerre que vous avez déjà perdue et dont vous devrez rendre compte lorsque le premier avion ne sera pas rentré ou lorsque le prochain attentat sera commis contre les intérêts de notre pays, à moins que vous n’ayez - sait-on jamais -, la présence d’esprit de débattre honnêtement et cartes sur tables avec vos compatriotes et concitoyens d’un enjeu majeur qui les concerne au premier chef et qui se résume à une question très simple à laquelle vous comme nous, allons devoir répondre, avec ou sans vous : « Où emmenez-vous la France ? »

 

Sources et références  :

 

John Le Carré, Un traître à notre goût, Seuil, 2011

Partant pour la Syrie

https://vimeo.com/1737097, interprétation musicale par Paula Bär-Giese, soprano & pianiste.

https://www.partitionsdechansons.com/pdf/18092/Alexandre-de-Laborde-Hortense-de-Beauharnais-Partant-pour-la-Syrie.html

« Nous aurons des décisions à prendre en temps voulu, quand nous le jugerons utile et le plus efficace »

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/04/12/97001-20180412FILWWW00166-syrie-des-armes-chimiques-ont-ete-utilisees-affirme-macron.php

Th. Meyssan, Quatre jours pour déclarer une Guerre froide

https://www.voltairenet.org/article200226.html

https://francais.rt.com/france/49790-frappes-occidentales-syrie-classe-politique-france

https://sputniknews.com/analysis/201804111063455868-trump-us-syria/

https://www.amazon.com/State-Secrets-Insiders-Chronicle-Chemical/dp/1432725661

https://theduran.com/6-simple-reasons-why-trump-is-going-to-war-in-syria/

http://www.thegatewaypundit.com/2018/04/fox-news-announcement-on-u-s-action-in-syria-is-imminent/

 

JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.12/5   (69 votes)




Réagissez à l'article

157 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 14 avril 15:42

    ’’Il est désormais à mes yeux indiscutable que les auteurs et complices de cette agression d’un État souverain devront un jour rendre compte de leurs agissements devant une cour pénale internationale’’
     
    Voeux pieux. Complète utopie.
     
    Ca ne se produira jamais, et ils le savent.
    S’ils avaient le moindre doute à ce sujet, lâches et veules comme ils le sont, ils se cacheraient en tremblant dans les jupes à maman. Ou dans celles de mémé, c’est selon.
     
    Hors ces ordures, puantes de prétentions, se regorgent, se pavanent.
    Certains que jamais leurs ’’amis’’ ne laisseront faire une telle chose.
     
    Et pourquoi ?
    Mais parce que si cette possibilité existait, ils seraient tous, amis inclus, sur les bancs de accusés !
     
    Et ce ne sont pas les mougeons lobotomisés que sont nos cons-citoyens qui se bougeront le cul pour que ça change...
     


    • Jeekes Jeekes 14 avril 15:45

      @Jeekes
       
      Se rengorgent...
       
      Nomdidiou !


    • Fergus Fergus 14 avril 19:56

      Bonjour, Jeekes

      « Mais parce que si cette possibilité existait, ils seraient tous, amis inclus, sur les bancs de accusés ! »

      Et surtout parce que - ouvrons les yeux ! - la majorité de nos contemporains se contrefiche de ce que la France fait ou ne fait pas en Syrie. C’est aussi simple que cela !


    • Ouallonsnous ? 14 avril 20:07

      @Jeekes

      La coalition internationale a frappé la Syrie !

      Il n’y a pas plus de coalition internationale que de « beurre en broche », ce n’est tout au plus qu’une agression de plus des USA/OTAN et de leurs larbins les gouvernements corrompus de la France et de la Grande Bretagne pour le compte du sionisme financier international !

      Rien à voir avec l’Occident « des lumières » dont l’universalisme gêne l’anti civilisation anglo-yankee sioniste !


    • Jeekes Jeekes 15 avril 09:50

      @Ouallonsnous ?
       
      Mais je n’ai jamais dit le contraire !


    • germon germon 15 avril 10:12

      @Jeekes
      Bonjour,
      Au fait ! Et les militaires « français » ayant participé comme suplétif, milice, mercenaires des USA similaires aux « colaborateurs » du régime Allemand de 1939, on les juges quand ?


    • Dzan 15 avril 10:21

      @Fergus
      Pas si sûr. Au prix d’un missile Scalp à 850 000 euros.
      L’heure de vol d’un Rafale est à 40 000 euros, le vol a duré 6 heures, au départ de Saint Dizier
      Il y a eu 5 Ravitaillements en vol, à coup de KC 135 ( quadriréacteur) sans compter les Awacs qui surveillaient d’en haut etc...
      Et Micron 1er, qui en fout plein la gueule aux infirmières qui n’en peuvent plus.( entre autres)


    • Dom66 Dom66 15 avril 11:11

      @Dzan

      Très bonne remarque, je signe avec vous..merci smiley


    • Ouallonsnous ? 15 avril 12:24

      @Jeekes

      C’est vrai, mais je soulignes au cas où certain douteraient encore après les dernières « pantalonnades » du prétendu Occident !

      Bonne journée !


    • Ouallonsnous ? 15 avril 12:28

      @germon

      Trés bonne question, je pense que l’on pourrait faire un lot avec les trois derniers destructeurs de la république française, leurs complices et les soi disant députés européens français qui collaborent à Bruxelles pour la « gamelle » et uniquement !


    • germon germon 15 avril 12:57

      @Ouallonsnous ?
      Bonjour,
      Oui, mais un président précédent c’est bien arrangé pour qu’on ne puisse plus poursuivre pour « HAUTE TRAHISON » les tueurs à gage de l’oligarchie financière, non ?

      Je me repasse vite la chanson « je suis malade » ou plustôt « J’EN SUIS MALADE » MDR


    • JBL1960 JBL1960 15 avril 14:13

      @Dom66 = Bonjour Dom66, avez-vous remarqué que beaucoup des armes de guerre zuniennes, missile Tomahawk... portent des nom « amérindiens » ? La Nation Mohawk en 2013, suite à l’explosion ferroviaire au Lac Mégantic, et en territoire Mohawk, avait posé une question : Quand assez est-il assez ? Et je me suis servie de ce titre, pour relayer leur dernier appel à se réveiller, justement !

      @ L’auteur = A chacun de répondre à une question très simple : l’accès aux fonctions présidentielles suppose-t-il de mener une guerre une fois élu ? La réponse est dans la question et à partir du moment où vous votez et pour qui que ce soit dans ce système, vous votez pour qu’il continue, et EN VOTRE NOM !

      Je me permets de vous rappelez l’appel aux votards qu’avait lancé Résistance71 en 2014 déjà, et qui précisait entre autre : Voter c’est être complice des guerres déclenchées en votre nom (pas les nôtres, puisqu’on s’abstient) ;

      C’est ceux qui ont cru que Trump était contre la guerre et qui ont votés, parce que tous les gars qu’il a nommé, et avec Mike Pence en VP c’était déjà FOUPOUDAV, comme le James, Mad Dog On The Line on savait qui c’était ! Bolton itou...

      Donc avec un Macron, directement pucé par Rothschil, la City de Londres, et en cheval de Troie de Washington D.C. : le gars il a été mis là pour ça !

      Soit déclencher une WWIII au N.O.M. du Fric, du Flouze et de l’Oseille, ainsi-soit-il !
      Tenez, le gars qui a les preuves, mais qui ne veut pas les donner !


    • vesjem vesjem 15 avril 15:05

      @Fergus

      la majorité de nos contemporains se contrefiche de ce que la France fait ou ne fait pas en Syrie

      et toi, mon petit fergus, tu oeuvres bi-quotidiennement pour qu’il en soit ainsi


    • Ouallonsnous ? 15 avril 20:11

      @germon

      "un président précédent c’est bien arrangé pour qu’on ne puisse plus poursuivre pour « HAUTE TRAHISON » les tueurs à gage de l’oligarchie financière, non ?« 

      SI on ne peux les poursuivre »légalement« il y a d’autres moyens de leur faire payer leurs trahison !

      D’autre part, quand on aura »dézingué" ce système et les pourris qui le composent, nous aurons retrouvé notre souveraineté, donc abolition de toute la législation liée à l’appartenance à l’UE/OTAN et sous les 3 insanes traîtres à leur patrie, Sarko l’agité, Hollande le fourbe mou, Macron l’ennemi du droit !


    • Massada Massada 14 avril 15:47

      Dans un pays normal, sa population soutient son armée et non l’ennemi.
      Des soldats risquent leur vie pour sauver la votre, un minimum est de leur montrer de la reconnaissance et du soutien.



      • arthes arthes 14 avril 15:49

        @Massada

        La Russie est donc un pays normal smiley

      • Jeekes Jeekes 14 avril 15:56

        @Massada
         
        T’es encore là, crevure ?
         
        Qu’est-ce que tu attends pour aller chercher ton barda ?
        Ton pays de merde (enfin ton pays, c’est surtout celui des autres que tu as volé), grand comme un ticket de métro va bientôt être réduit en cendre et là, tes actions ne te serviront même plus à te torcher le cul !
         


      • Massada Massada 14 avril 16:02

        @arthes
         

        En Russie le patriotisme enseigné dès le plus jeune âge.
        J’ai souvent l’impression qu’en France, l’éducation c’est le rap ou le weshisme qui consiste en l’illettrisme, le grossier, le caid, le rejet de soi, la haine de son pays !!!

      • Ben Schott 14 avril 16:06

        @Massada

         
        « Dans un pays normal, sa population soutient son armée et non l’ennemi »
         
        Mais quel est l’ennemi de la France ? La Syrie ? Depuis quand ?
         
        « Des soldats risquent leur vie pour sauver la votre »
         
        Nos vies sont menacées ? Par les Syriens ?
         


      • arthes arthes 14 avril 16:09

        @Massada
        En France, c’est la démocratie mon cher !!!


      • Le421 Le421 14 avril 16:15

        @arthes
        Au royaume du « nimporte naouaq !! », on a des gens comme Massada.
        Analyse à deux balles et arguments truqués.
        Un bon supporter de Jupiter en puissance.
        Ce Trump doit être bien « équipé » que tant de monde veuille le sucer...  smiley


      • Cadoudal Cadoudal 14 avril 16:18

        @arthes
        Comment on dit démocratie en weshwesh ?

        http://www.fdesouche.com/986239-survaillante-journal-dune-pionne-de-banlieue-sensible

        http://www.jeuxvideo.com/forums/1-51-65214621-1-0-1-0-le-racisme-anti-francais-dans-le-rap.htm

        Dans cette génération de fiottes, y’a pleins de blancs qui écoutent du rap de merde. Suffit de voir le 15-18.


      • arthes arthes 14 avril 17:01

        @Cadoudal

        Un truc comme ...

        C’est la démocrawesh ??



      • phan 14 avril 17:48

        @Massada

        En Territoires Occupés, les refuzniks sont, en 2005, plus d’un millier.

        Juste un poème interdit en France :
         
        Monsieur le Président
        Je vous fais une lettre
        Que vous lirez peut-être
        Si vous avez le temps
        Je viens de recevoir
        Mes papiers militaires
        Pour partir à la guerre
        Avant mercredi soir
        Monsieur le Président
        Je ne veux pas la faire
        Je ne suis pas sur terre
        Pour tuer des pauvres gens
        C’est pas pour vous fâcher
        Il faut que je vous dise
        Ma décision est prise
        Je m’en vais déserter
        Depuis que je suis né
        J’ai vu mourir mon père
        J’ai vu partir mes frères
        Et pleurer mes enfants
        Ma mère a tant souffert
        Elle est dedans sa tombe
        Et se moque des bombes
        Et se moque des vers
        Quand j’étais prisonnier
        On m’a volé ma femme
        On m’a volé mon âme
        Et tout mon cher passé
        Demain de bon matin
        Je fermerai ma porte
        Au nez des années mortes
        J’irai sur les chemins
        Je mendierai ma vie
        Sur les routes de France
        De Bretagne en Provence
        Et je dirai aux gens :
        Refusez d’obéir
        Refusez de la faire
        N’allez pas à la guerre
        Refusez de partir
        S’il faut donner son sang
        Allez donner le vôtre
        Vous êtes bon apôtre
        Monsieur le Président
        Si vous me poursuivez
        Prévenez vos gendarmes
        Que je n’aurai pas d’armes
        Et qu’ils pourront tirer

        Boris Vian, Le déserteur

      • Cadoudal Cadoudal 14 avril 18:17

        @phan
        Chez nous ils sont beaucoup plus nombreux les refuzniklafrance...

        Olivier Galland et Anne Muxel constatent qu’une petite partie des jeunes musulmans « tendent à justifier la violence religieuse »
        « 25% des lycéens interrogés ne condamnent pas totalement les attentats contre Charlie Hebdo« 

        http://www.dailymotion.com/video/x6hniyr


      • phan 14 avril 18:25

        @Cadoudal

        J’aime bien l’histoire de Niké, Je ne suis pas musulman, ni Charlie et je vous emmerde, crevard de raciste !

      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 14 avril 20:01

        @ Massada

        Des soldats risquent leur vie pour sauver la votre,

        Bonsoir,

        Vous parlez d’ennemi ! Quel est-il ? Et démontrez-nous que l’Armée française est totalement indépendante et ne dépend pas d’une entité supérieure étrangère, comme l’OTAN.

        Des soldats risquent leur vie pour sauver la votre,

        Jusqu’à présent ni les Russes ni les Syriens n’ont bombardé Paris, que nous sachions, par contre les US et leurs deux caniches l’Angleterre et la France viennent de bombarder la Syrie !

        On dira merci lorsque l’Armée française sera redevenue indépendante et ne prenant ses ordres que d’un Haut-Etat Major NATIONAL et REPUBLICAIN, depuis Paris et non depuis Washington !


      • Claude Simon Claude Simon 14 avril 21:49

        @Massada


        Dans un pays normal, on respecte le droit international pour ne pas alimenter le dommage collatéral, le terrorisme. 
        Dans un pays normal ayant des frontières stables depuis 1945, on ne répond plus des agressions de son pays hors de ses frontières. On défend l’intérieur contre les ingérences extérieures.

        Tu comprends donc pourquoi Massada, ta place forte va encore couler ou je me trompe ?

      • Claude Simon Claude Simon 14 avril 21:51

        @Nicole Cheverney


        Oui, les soldats du pétrole contre la vie des citoyens français, nous avions compris.

      • files_walQer files_walQer 14 avril 22:48

        @phan

        Le Déserteur, si je devais ne garder qu’une seule chanson ce serait celle-la. 

        Mais je préfère la fin initialement écrite par l’auteur.
        Sauf erreur de ma part, cette fin réécrite fut la condition pour que sa diffusion soit autorisée.

        Si vous me condamné,

        Prévenez vos gendarmes

        Que j’emporte des armes

        Et que je sais tirer.


      • Onecinikiou 14 avril 22:59

        @Massada


        Mon pays et mon peuple sont en guerre contre les islamistes sunnites armés et soutenus - quand ce n’est pas soignés* - par une coalition hétéroclites allant des chameliers milliardaires du Golfe, en passant par les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, tous ces pays occidentaux étant aiguillonnés par leurs puissantes et influentes diasporas juives sionistes visant à la suprématie régionale au Machrek, et dont les intérêts priment manifestement tous ceux des autres, puisque s’imposant à eux ! 


        Que les juifs sionistes veuillent la peau d’Assad et des Iraniens c’est entendable, mais ceux-ci n’ont rien fait à la France, nous n’avons donc aucune raison de nous mêler de vos problèmes : alors DEMERDEZ-VOUS, faites le boulot vous-mêmes, et n’exigez sûrement pas, et obtenez encore moins, que d’autres fassent ce sale boulot à votre place, au risque de leur vie, illustre et éternel manipulateur.

      • Cadoudal Cadoudal 14 avril 23:19

        @phan
        Encore une référence à la culture gréco-latine des habitants du 9.3 ?

        Ou à l’intérêt pour le sport de tes invités ?

        il y avait des dizaines de migrants qui venaient tous les soirs mater les entraînements de nos adhérentes
        http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-le-sos-des-voisins-du-campement-du-canal-saint-denis-12-04-2018-7661070.php


      • Dom66 Dom66 15 avril 00:20

        @arthes

        Démocratie ??? !!!! ça reste à voir. Quand tous les médias sont aux mains du grand capital ;

        Et quel classement mondial la France au niveau de la liberté d’expression et des droit de l’homme.

        En Turquie avant le Führer Her Dogan il y avait plus de télé et journaux d’opposition qu’en France,

        Même en Russie et même si ça déplaît à certains, il y plus de journaux et TV d’opposition ;

        En France….que dalle.


      • Dom66 Dom66 15 avril 00:25

        @files_walQer
        Sauf erreur de ma part, cette fin réécrite fut la condition pour que sa diffusion soit autorisée.

        C’est exact ce n’est pas une erreur, bien vu. smiley


      • agent ananas agent ananas 15 avril 03:12

        @Massada

        Dans un pays normal, sa population soutient son armée et non l’ennemi.
        Des soldats risquent leur vie pour sauver la votre, un minimum est de leur montrer de la reconnaissance et du soutien.

        Vous avez le sens de l’humour ...
        Pour votre information, nos soldats ne risquent pas leur vie pour la notre, mais pour sauver les terroristes islamistes ...

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 avril 03:35

        @Massada


         La France est totalement inféodée aux directives américaines et la population s’en rend de plus en plus compte.  Aujourd’hui, je crois qu’advenant le pire une majorité des Français preférerait que nous soyons dans le camps de la Russie plutot que dans celui des USA.

        pjca





      • goc goc 15 avril 06:13

        @Massada

        Dans un pays normal, sa population soutient son armée et non l’ennemi

        Quand un pays a une armée raciste et barbare, comme par exemple l’assassinat de palestiniens sans défense par des snipers sous les applaudissements de leurs congénères, ou la « condamnation » d’un soldat sioniste à 18mois (ramené à 6 mois) de prison pour avoir achevé un palestinien blessé et à terre, alors, c’est que c’est tout un peuple qui devient raciste et barbare

        CQFD


      • samy Levrai samy Levrai 15 avril 10:43

        @Massada
        Mon pays n’est plus un pays souverain, il commet des guerres néocoloniales pour le compte d’un empire étranger, je vomis les guerres illégales dans lesquelles des traîtres à mon pays nous entraînent.

        Mes enfants ne combattrons jamais pour cela, la seule guerre qu’ils feront sera orienté vers la liberation de notre magnifique peuple contre les forces que tu chéris.

      • pissefroid pissefroid 15 avril 11:02

        @Pierre JC Allard
        Je crains que ce ne soit pas le cas, cette population française ayant choisi ce criminel macron.
        Pour ceux qui s’offusqueraient que j’emploie le terme criminel,
         je dis que bombarder un état en dehors de déclaration de guerre est un crime.


      • JBL1960 JBL1960 15 avril 14:22

        @Massada = Le besoin d’une (autre) histoire populaire palestinienne par Ramzy Baroud

        Dans son interview au journal israélien Haaretz, en 2004, l’historien israélien Benny Morris a donné son point de vue sur le nettoyage ethnique des Palestiniens, illustrant la profondeur de la dépravation morale du récit israélien : « Je ne pense pas que les expulsions de 1948 étaient des crimes de guerre. On ne fait pas une omelette sans casser des œufs, vous devez vous salir les mains … Il n’y avait pas d’autre choix que d’expulser cette population ».

        C’est pourquoi on peut tout à fait appeler les polices et armées du monde à rejoindre les peuples et à se tenir Crosses en l’air, comme à Béziers en 1907, ou bien avant, sous la Commune de Paris et des grandes villes...

        Sédition, désobéissance civile ne sont pas des gros mots...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès