• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La guerre en Ukraine est terminée

La guerre en Ukraine est terminée

Ce matin (24 février 2022) à 4 heure, Vladimir Poutine est apparu sur les écrans russes pour annoncer le commencement d'une « opération militaire spéciale » visant à « démilitariser l'Ukraine ».

JPEG

Carte des premières frappes.

La première partie de l'opération a consisté à détruire l'intégralité de la défense antiaérienne du pays, par une première salve de missiles probablement hypersoniques. Le ciel étant dégagé de toute menace, une seconde vague, réalisée à l'aide de missiles de croisière, a détruit les infrastructures de l'aviation ukrainienne. Le reste des infrastructures militaires est traité progressivement : dépôts de munitions, de matériels, infrastructures la marine, etc. Partout dans le pays sont signalés des incendies dans les zones militaires.

Missiles de croisière russes.

Le ministère de la défense russe a précisé que les civils n'avaient rien à craindre, l'ensemble des opérations étant conduit contre des cibles militaires, à l'aide d'armes de haute précision.

 

Plusieurs opérations terrestres et aéroportées des forces russes ont démarré après l’annihilation de l'aviation, vers 6h30. Une heure plus tard, des véhicules militaires russes étaient signalés aux faubourgs de Kharkov, Tandis que des troupes et des équipements héliportés ont été débarqués sur la côte de la mer noire, entre la Crimée et le Donbass. La Biélorussie participe activement à l'opération dans le Nord, en particulier dans la région de Lutsk.

Aucune résistance sérieuse de la part de l'armée ukrainienne n'a été constatée, mis à part sur le front, déjà chaud, du Donbass. Plusieurs sources montrent des colonnes de véhicules de transport militaires ukrainiens quittant leurs positions, en abandonnant les armements sur place. Nous avons confirmation par les autorités de la Roumanie qu'un chasseur Ukrainien Su-27 a déserté, il a été repéré violant l'espace aérien du le pays, puis escorté par deux chasseurs jusqu'à un aérodrome roumain.

 

Selon le ministère de la défense russe, quelques avions qui ont échappé à la destruction au sol, où qui se trouvaient en l'air au moment de l'attaque, ont été abattu au-dessus du territoire Ukrainien par la DCA Russe (il s'agirait de 2 bombardiers tactiques Su-24). De même, le ministère annonce que deux drones offensifs turcs, lancés depuis une piste improvisée vers la frontière russe ont été abattus. La vidéo suivante est très probablement celle de l'interception d'un drone Bayraktar.

 

Il est peu probable que le conflit ne dure encore très longtemps. En revanche, ce ne sera pas le cas de la guerre de l'information. Déjà ce matin, le site du ministère de la défense russe n'était plus accessible depuis les pays occidentaux. Il faut s'attendre à un déferlement d'éléments de langage et autres analyses frelatées. J'avoue en tant qu'auteur, je regrette que l'opération ait eu lieu avant que je ne publie le dernier volet de ma série sur l'OTAN. Je renvoie donc le lecteur à un futur article pour l'argumentation sourcée de mon propos.

Personnellement, je n'ai jamais explicitement écarté l'hypothèse d'une opération. Lorsqu'un commentateur de mon précédent article a relayé les messages de l'OTAN sur l'imminence d'une invasion, je lui ai répondu en posant la question « pourquoi faire ? ». C'est ce à quoi je veux répondre maintenant.

L'enjeu principal de la crise Ukrainienne était l'obtention d'une garantie de sécurité pour la Russie, à savoir que l'Ukraine ne serait jamais membre de l'OTAN. Cela fait suite à 30 ans de trahison continue de la part de l'organisation Atlantique, dont on sait désormais avec certitude qu'elle avait donné sa promesse de non-extension à l'Est lors des négociations sur la dissolution de l'URSS.

Tout en annonçant "les Russes vont envahir l'Ukraine", les Américains n'ont pas fait un pas en avant pour empêcher le conflit. Il suffisait de donner la garantie espérée aux Russes. Point final. L'autisme profond des diplomates occidentaux ne laissait que deux choix à Poutine. Soit attendre passivement que l'Ukraine rejoigne l'OTAN, dans peu de temps sans doute, soit la guerre, maintenant.

Il n'y a eu aucune diplomatie de la part des occidentaux, mais un chantage couvert par une propagande d'inversion accusatoire. Ils ont simplement nié le droit de la Russie à avoir des intérêts.

En plus de cette fenêtre d'action relativement courte avant qu'une opération militaire ne devienne beaucoup plus complexe au plan international (en cas d'appartenant de l'Ukraine à l'OTAN), la situation militaire est très propice aux Russes. Mon précédent article commençait avec ces mots :

Il y a un phénomène remarquable chez les commentateurs occidentaux qui abordent la question du rapport de force entre l'armée russe et l'OTAN. Il s'agit d'un « oubli » systématique de tout un pan de l'arsenal russe, qui n'a pas d'équivalent en Occident, et qui est capable de mettre en échec la majeure partie des matériels de l'OTAN.

Je n'ai abordé que rapidement la question des missiles hypersoniques, laissant encore deux domaines technologiques de suprématie russe pour un article suivant. Le premier, les armements antiaériens, capables d'abattre à peu près n'importe quoi dans le ciel et jusque dans l'espace, de manière fiable : missiles de croisière, missiles balistiques, drones, avions, satellites. Le second domaine, c'est celui de la guerre électronique. L'arsenal russe n'a simplement aucun système équivalent dans le monde. Malgré un très fort brouillard de guerre sur ce sujet, la preuve de l'efficacité de ces systèmes est avérée. Ils sont capables de mettre en échec à peu près l'ensemble des matériels occidentaux, avions, navires, et la plupart des munitions ou missiles guidés.

JPEG

Système de guerre électronique "Krasukha"

Cette domination militaire russe est potentiellement temporaire, il n'est pas exclu que l'OTAN finisse par rattraper son retard et arrive à se prémunir des systèmes de guerre électroniques offensifs. Là encore, la fenêtre d'opportunité pour régler la question ukrainienne imposait une action rapide, en position de force.

Il ne faut pas être naïf quant au but des Etats-Unis dans cette affaire. Ils cherchaient à couper définitivement l'Europe de la Russie. Il faut comprendre que nous européens sommes les principales victimes de cette politique. La situation durera tant que durera l'infestation des gouvernements européens par des individus qu'on nomme pudiquement des « néo-conservateurs ». La France dans ce domaine est la championne. Les britanniques sont « excusables », ils n'ont aucun intérêt à voir se constituer un espace continental qui annulerait l'effet de sa puissance maritime. Les Allemands, lorsqu'on lit entre les lignes, ont tenté de freiné les Américains, eux ont au contraire tout intérêt à la constitution qu'un espace d'échange eurasiatique.

Le lecteur comprendra que la question, du point de vue français, n'est pas d'être « pro-russe ». Le fait est que ce ne sont pas des cabinets de consultants russes qui aident au pillage des finances publiques, à la destruction du système sociale, à l'accaparement des entreprises stratégiques, etc. Simplement, on ne peut pas reprocher aux russes de défendre leurs intérêts contre les chantages et la rapacité américaine.


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (75 votes)




Réagissez à l'article

363 réactions à cet article    


  • slave1802 slave1802 24 février 12:59

    Déjà ?


    • slave1802 slave1802 24 février 15:09

      @Mondot
      et si tu lisais le français au lieu de voir de l’anglais partout ?


    • berry 24 février 19:17

      Le suivi des combats heure par heure :
      https://alawata-rebellion.blogspot.com/


    • doctorix, complotiste doctorix, complotiste 24 février 20:53

      Poutine :
      Aujourd’hui, il suffit de regarder la carte pour voir comment les pays occidentaux ont « tenu » leur promesse de ne pas laisser l’OTAN progresser vers l’est. Ils nous ont simplement dupés. Nous avons connu cinq vagues d’expansion de l’OTAN, l’une après l’autre. En 1999, la Pologne, la République tchèque et la Hongrie ont été admises dans l’Alliance ; en 2004, la Bulgarie, l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Roumanie, la Slovaquie et la Slovénie ; en 2009, l’Albanie et la Croatie ; en 2017, le Monténégro ; et en 2020, la Macédoine du Nord.

      Oui, vous avez bien lu ; ce sont 14 pays qui ont adhéré à l’OTAN après les promesses US.
      L’Ukraine, c’était un de trop.
      J’espère que l’auteur à raison, et que c’est une blitzkrieg sans trop de morts.
      Dans tous les cas, c’est important que le monde entier comprenne qu’il ne faut pas chatouiller l’ours.
      Démonstration éclatante de la supériorité russe dans tous les domaines militaires.
      Et de la vanité des fournitures militaires états-uniennes, inutiles en attaque comme en défense. Les pays vont maintenant hésiter à se ruiner pour acheter du matériel militaire aux pays occidentaux.


    • slave1802 slave1802 25 février 19:16

      @slave1802
      à ben non, pas encore.


    • Eric F Eric F 1er mars 10:30

      @doctorix, complotiste
      « L’Ukraine, c’était un de trop »
      C’était le pays de trop, sachant la plus grande proximité historique et civilisationnelle avec la Russie, et l’imbrication en terme stratégique (mer d’Azov).

      A propos de la supériorité militaire russe face à l’Ukraine, ce n’est pas avant tout une question de qualité d’armement, mais de puissance absolue ...comparativement, ce serait comme si la France attaquait la Belgique.


    • troletbuse troletbuse 1er mars 10:34

      @Eric F
      Oui et alors ? T’es champion pour faire du sur place.


    • Gégène Gégène 24 février 13:01

      Poutine est méchant


      • Gégène Gégène 24 février 13:01

        @Gégène

        très méchant !


      • Gégène Gégène 24 février 13:02

        @Gégène

        très très méchant !!!


      • Franz 25 février 06:34

        @Gégène

        Méchant ? Non

        Il en a marre d’être pris pour un con par les pantins de l’Otan


      • germon germon 25 février 08:34

        @Franz
        « Il en a marre d’être pris pour un con par les pantins de l’Otan »

        Et moi d’être pris pour un con par le VALET, lèche bottes des USA

         MACRON

        Emmanuel Macron a appelé son homologue russe « pour exiger l’arrêt immédiat des opérations militaires russes, en rappelant que la Russie s’exposait à des sanctions massives ».

        Macron a appelé Poutine pour « exiger l’arrêt immédiat » de l’opération en Ukraine,

        La France va accélérer un déploiement de soldats en Roumanie ainsi que l’envoi d’un nouveau contingent en Estonie,

        Le Drian accuse Poutine d’être un « dictateur » et promet des sanctions européennes « spectaculaires »

         Débarrassez moi de ce jean foutre et de ses sbires SVP


      • Mellipheme Mellipheme 24 février 13:07

        Bravo !

        Vous dites de façon précise ce que je pressentais lorsque j’écrivais dans un autre commentaire que les opérations militaires en cours en Ukraine auront pris fin d’ici 8 jours, et que les occidentaux, après une volée de discours à usage de leurs opinions publiques, reprendront progressivement les échanges commerciaux avec la Russie.

        Business as usual !

        Quand à l’Ukraine, sa voie est vers la finlandisation, autrement dit la démilitarisation. Les occidentaux de l’OTAN sont dirigés par des imbéciles, c’est de plus en plus flagrant. Ils finiront par accepter le nouvel ordre mondial multipolaire, contraints et forcés. Que de temps perdu !


        • Et hop ! Et hop ! 24 février 17:00

          @Mellipheme

          Pour que les Anglais, c’est-à-dire la City et sa succursale américain, acceptent de ne plus avoir la suprématie du monde, ça ne va pas se faire en douceur.

          Ils ont provoqué de nombreuses guerres pour ça (guerres napoléoniennes, WW1, WW2), et manigancé de nombreuses révolutions et coups d’État.


        • GoldoBlack 24 février 21:11

          @Et hop !
          Le Royaume Uni a provoqué la 2" guerre ? Les guerres napoléoniennes ? La guerre du feu aussi non ?
          Vous n’avez pas peur de réécrire l’histoire accoudé au bistrot des sports vous !
          Idiot utile et futur collabo !


        • Et hop ! Et hop ! 25 février 09:03

          @GoldoBlack

          WW1 pour empêcher la création par l’Allemagne, l’Autriche et la Turquie du chemin de fer Bagdad Berlin via la Serbie permettant de transporter le pétrole de bassora sans passer par les fottes des compagnies pétrolières BP, Exxon et Schell.

          WW2 déclarée par l’Angleterre qui y a entraîné de façon illégale la Frnce (car sans le vote du parlement prévu par la Constitution), avant d’obtenir secrètement d’Hitler de les laisser prendre la fuite à Dunkerque en abandonnant armes et bagages. Le but de guerre qui était de libérer la Pologne de l’invasion allemande et Soviétaique étant totalement impossible puisqu’il aurait fallu traverser l’Allemagne et affronter les armées de deux grandes puissances. La Pologne n’a pas été libérée en 1945, mais abandonnée aux Soviétiques. Le but de cette guerre était pour l’Angleterre de détruire une puissance rivale qui renaissait économiquement (grâce à son ministre des finances juif).


        • urigan 1er mars 16:16

          @Et hop ! vous avez oublié 70...1870.


        • Arnould Accya Arnould Accya 24 février 13:12

          22/02/2022

          Date historique qu’indiqueront tous les manuels d’histoire futurs en ces termes :

          Fin du monde unipolaire et début du monde multipolaire, dans lequel l’équilibre des forces de toute nature permettra aux pays du monde entier de ne plus subir les invasions ou ingérences hypocrites, déguisées sous forme de démocratisation, prétexte au pillage économique total et à l’exploitation des populations locales.

          Merci Poutine.


          • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 février 00:41

            Poutine impose la paix chaude à l’Otanazie 


          • urigan 1er mars 16:18

            @MAUGISMICHEL Ah, j’aime bien Otanazie je crois que je vais m’en servir. Avec votre permission.


          • Jaled 12 avril 00:56

            @Arnould Accya
            Merci Poutine ? Vous êtes sérieux ? 
            Facile quand on vit très bien du bon côté de la société, de donner les bons et mauvais points au monde entier ... concernant votre admiration abjecte pour ce dictateur nostalgique de l’URSS qui detruit ses opposants et n’a cure de détruire des vies innocentes cela doit relever de la psychiatrie...


          • Arnould Accya Arnould Accya 23 avril 21:20

            @Jaled
            « ce dictateur nostalgique de l’URSS qui detruit ses opposants et n’a cure de détruire des vies innocentes »
            Oui, cette version est effectivement la propagande répétée en boucle par les média dominants pour lobotomiser les masses.

            1. Renseignez-vous sur la proportion de Russes qui soutiennent Poutine et la guerre en Ukraine.
            2. Renseignez-vous sur les bombardements continus par les Ukrainiens de la partie « rebelle » du Donbass depuis 2014

              , et des exactions commises sur les malheureux russophones du Donbass par les ukrainiens .

            3. Renseignez-vous sur les bataillons Aidar et Azov, leur inclusion au sein de l’armée ukrainienne, et sur les personnalités néo-nazies au sein des institutions ukrainiennes. Allez un nom comme ça, parmi d’autres, Dmitri Yarov. Vous comprendrez mieux au nom de quelle idéologie ils commettent ces atrocités dont commencent à s’apercevoir même les plus aveugles.
            4. Renseignez-vous sur l’OTAN, son extension aux frontières de la Russie et les implications de cette obsession atlantiste insensée. C’est du niveau de la primaire pour comprendre. Faites un comparatif avec la crise des missiles de Cuba, si cela peut vous aider.
            5. Arrêtez de lire le Figaro magazine et autres débilités abrutissantes du même genre, et tâchez d’ouvrir un peu les yeux. Conseil d’« ami », à bon entendeur ...
            6. Vous n’avez écrit que 3 commentaires sur Agoravox, tous pour bibi. Je suppose que vous me connaissez. Faites preuve de transparence et identifiez-vous.

          • alinea alinea 24 février 13:27

            Il a bien fait !! il était temps que quelqu’un fasse un pas en avant pour sortir de ce purin occidental, tout fait d’hypocrisie, de mégalomanie, d’arrogance et de cruauté.

            Je souhaite au peuple ukrainien de pouvoir se débarrasser de leurs foutus faiseurs de coups d’État ; je souhaite aux occidentaux d’ouvrir les yeux et pouvoir se défaire de leur docilité à leurs dirigeants ennemis du peuple.

            Je souhaite à la Russie, et à son chef intègre de gagner la tranquillité qu’elle mérite.

            Et je nous souhaite à nous, la chance, la volonté, la ténacité de nous débarrasser des emplâtres qui nous tiennent lieu de gestionnaires.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 février 13:34

              @alinea

              heureusement que vous êtes là pour parler à la place des ukrainiens...


            • alinea alinea 24 février 13:50

              @Olivier Perriet
              Je ne parle pas à la place, je parle pour ; si vous ne voyez pas la nuance, plissez les yeux.


            • SilentArrow 24 février 14:15

              @Olivier Perriet

              On dirait que quelque chose vous chagrine.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 février 14:48

              @Mondot

              larve ça vous convient parfaitement, je suppose que vous aimez la guerre derrière votre écran


            • leypanou 24 février 14:58

              @alinea
              Attention alinea, Mélenchon n’est pas de cet avis smiley et les autres sont du même avis.
              Le Poudré (dixit trolletbuse) est content : presque tout le monde est sur sa ligne smiley


            • tonimarus45 24 février 15:55

              @leypanou comme quoi parfois je ne suis pas d’accord avec meluche , mais rarement je l’exprime car le programme de « la »FI" me convient parfaitement


            • yakafokon 24 février 16:35

              @Olivier Perriet
              On ne peux parler qu’à ceux qui veulent écouter !
              Tout le monde ne parle pas aussi bien allemand que les ukrainiens de Galicie dont les parents s’étaient engagés comme volontaires dans les panzer-divisions de la Waffen SS ( Charlemagne, Das Reich, Galicien ), et dont les « exploits » sont bien connus du Centre Simon Wiesenthal de Jérusalem !
              Ce sont ceux-là uniquement qui ont intérêt à courir vite, pour éviter le « Tribunal de Nuremberg » à la sauce bortsch ! ( plus rapide que l’original ) !
              Le reste des ukrainiens n’a rien à craindre !


            • alinea alinea 24 février 16:40

              @leypanou
              il y a eu un raté ! je recommence :
              Oui je sais, je n’ai pas voulu lire plus loin que " Mélenchon condamne !! non mais, de quoi j’me mêle !?
              Je sais qu’en politique internationale il a toujours une messe, ou deux, de retard ; soit il est mal conseillé soit il est mal informé, soit les deux ; en tout cas il cause toujours trop tôt.
              Quant au poudré je me fous comme d’une guigne de ses avis versatiles, opportunistes et convenus.
              Le pouvoir de Kiev jure ses grands dieux depuis un moment qu’il n’y a aucune menace de guerre venant de la Russie ; si ça se trouve ils sont de mèche !! En tout cas il est temps qu’ils comprennent qui et quoi est l’occident... je crois qu’ils commencent...


            • mac 24 février 17:07

              @Olivier Perriet
              Pourquoi, vous êtes sur le terrain, vous ?


            • leypanou 24 février 17:07

              @alinea
              justement, j’aurais préféré qu’il adopte une position « juste » sur cette affaire, contrairement à tous les autres (30s par exemple de la position d’EZ dans cette vidéo ici, les 30 premières secondes).
              Vous et moi, on est sur la même longueur d’onde sur cette affaire, comme beaucoup d’autres sous cet article et LFI vient de rater une occasion de se différencier.
              Le Poudré est quelqu’un que je considère dangereux, de la même veine que Trudeau, Draghi, Ardern ou Morrison, ou encore le PM autrichien et pourtant, il est bien parti pour un 2ème mandat.


            • alinea alinea 24 février 18:03

              @leypanou
              Ah bien moi aussi j’aurais aimé que la FI ne loupe pas, encore, ce coche... mais ça fait beaucoup de coches loupés quand même !!Libye, Syrie, Ukraine, Covid ? hum
              C’est juste que le programme, pas forcément applicable dans l’état actuel du monde, est le meilleur proposé à ce jour. D’ailleurs je n’ai pas l’impression que les autres se donnent les moyens d’en avoir un ! ils ont sûrement compris que les élections sont tellement bidon qu’on y va à l’esbroufe, c’est toujours un moment de passé !!
              Ma méthode Coué, c’est les astres, les voyantes, les tarots, la psychologie... qui disent tous que macron ne sera pas réélu ! drame oblige ; par ailleurs je crois vraiment qu’on nous bourre le mou avec les sondages. Histoire de vous décourager.


            • Adèle Coupechoux 24 février 18:20

              @leypanou

              Mélenchon vient d’avoir ses parrainages.
              Les aurait-il eu sinon ? Hildalgo et Jadot, les complices de Macron l’ont dégommé à ce sujet.
              Mais c’est vrai, qu’il aurait pu ne pas pousser des cris d’orfraie avec les autres.


            • tonimarus45 24 février 19:28

              @alinea---malgte cela ;vive le programme de la « FI »


            • leypanou 24 février 19:28

              @alinea
              Ma méthode Coué, c’est les astres, les voyantes, les tarots, la psychologie... qui disent tous que macron ne sera pas réélu !  : si c’est pour avoir Pécresse, c’est kif-kif
              C’est juste que le programme, pas forcément applicable dans l’état actuel du monde, est le meilleur proposé à ce jour  : c’est ce que je pense aussi, mais il fallait montrer plus de courage, ne serait-ce que sur le covid.
              Les gens n’ont aucune idée de ce que peut entrainer le Great Reset, dont la mise en place d’un identité numérique n’est que le prélude (les Canadiens en ont une idée déjà avec l’Emergencies Act (avoirs gelés), heureusement arrêté par Trudeau rapidement, probablement sous la pression.


            • leypanou 24 février 19:40

              @Adèle Coupechoux
              je pense qu’il doit y avoir des gens autour de lui qui lui font faire n’importe quoi, indépendamment de son caractère.
              Personnellement, je pense tous ces trucs de transition énergétique, neutralité carbone et autre développement durable c’est de la foutaise (lisez F W Engdahl¹, par exemple si vous avez le temps) et pourtant je suis contre le gaspillage, les pollutions, etc
              ¹ ; je crois que JMBerniolles a écrit un article là-dessus.


            • Captain Marlo Captain Marlo 24 février 20:03

              @Olivier Perriet
              larve ça vous convient parfaitement, je suppose que vous aimez la guerre derrière votre écran

              Et vous, vous avez vu les néo nazis de Kiev ?
              Vous avez protesté lors du massacre d’Odessa ? Aucun journal français n’a osé dire que 40 opposants au coup d’Etat ont été brûlés vifs.
              Vous avez sorti « vos grands principes » pendant 8 ans, quand la population civile du Donbass se faisait bombarder dans son propre pays ?
              Alors, camembert !


            • pipiou2 24 février 20:08

              @Captain Marlo
              Vous préférez les neo-staliniens ?
              ça se mesure. smiley


            • alinea alinea 24 février 20:16

              @Adèle Coupechoux
              Bien sûr, et je suis sérieuse : les tarots l’ont dit début janvier ! c’était pas possible autrement : il y a toujours des infos qui vous font battre le cœur, des chiffons rouges qui font mouvoir vos jambes, des histoires qui font pleurer vos yeux !! c’est bon quoi, le réel existe.
              ( je voudrais insister sur le fait que les tarots, l’astrologie, aux yeux de profane, c’est de la connerie obscurantiste, alors qu’en réalité c’est juste un dialogue avec notre inconscient, donc un rapport au monde beaucoup plus perspicace et clairvoyant que notre raison qui ne sait quoi faire des infos contradictoires ! la connerie obscurantiste c’est la peur dans laquelle les médias, les politiques, les rumeurs, les approximations, et, évidemment l’ignorance, plongent les gens.)


            • alinea alinea 24 février 20:51

              @leypanou
              Je crois qu’un homme politique est un être qui doit avoir le charisme et la force de se battre pour appliquer, imposer, les projets pour lesquels il a été élu ; je ne crois pas qu’il doive être un être exceptionnel qui sait tout et résonne avec tout le monde sur tout.
              Dans ce cas, je pense que Mélenchon est un bon homme politique.
              Mais Mélenchon lui-même, malgré toutes ses qualités, est un être intégré de manière confortable dans ce système ; il y a des tas de choses qu’il ignore, des tas de choses qui lui conviennent, des tas de choses qu’il n’a pas pris le temps de remettre en question, et c’est normal.
              Donc quand on vote, on ne doit pas voter pour le père idéal, mais pour celui qui sera le plus à même de mettre en place les projets voulus et nécessaires...


            • Captain Marlo Captain Marlo 24 février 22:07

              @pipiou2
              Vous préférez les neo-staliniens ?

              Vous parlez de qui ? De Poutine ? Il est aussi libéral que Macron, mais Poutine, lui, défend les intérêts de son pays !

              Vous la ramènerez moins quand vous verrez les prix du gaz et des denrées alimentaires, dont le prix du blé, flamber !

              « Avec l’arme militaire, la Russie détient l’arme alimentaire »" Grâce à ses investissements massifs dans l’agriculture, la Russie détient aujourd’hui un pouvoir géostratégique redoutable face aux pays qui dépendent de ses exportations alimentaires, explique Henri Biès Peré, vice-président de la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (Fnsea). Une stratégie qui selon lui devrait servir de leçon à la France et à l’Europe.etc 


            • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 février 00:37

              @alinea

              Bonjour alinéa.

              Il a fait un lapsus calami, Il a affirmé involontairement que les ukrainiens pensent comme vous. C’est une preuve accablante de son hypocrisie. son for intérieur a guidé son subconscient.

              enfin, après la guerre froide arrive la PAIX CHAUDE.


            • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 février 00:52

              @Captain Marlo

              Bonjour FIFI

              J’attends avec impatience le commentaire d’ Asselineau.

              Pour Mélenchon, c’est décidé je ne voterai pas pour lui, même pas au premier tour. 
              Et surtout pas pour le Pcf

              Vu son positionnement de lâche qui reconnaît la légitime défense de Poutine après plus de 7 ans de efforts diplomatiques pour faire accepter les accords de Minsk.
              Mais le condamnant pour sa réaction logique dont Macron et Biden était averti.

              L’hypocrite Melenchon aurait voulu que l’on traite la Russie comme les peaux rouges jusqu’à .... En fait c’est l’ambition de l’Otanazi.


            • Captain Marlo Captain Marlo 25 février 07:12

              @MAUGISMICHEL

              Asselineau fait référence au Droit International : « EN DROIT INTERNATIONAL, ON NE PEUT QUE CONDAMNER CE RECOURS À LA FORCE. »

              Dans cette affaire, personne n’a respecté le droit international. L’Otan a renié ses promesses de 1991 et a poussé l’Otan vers les frontières russes, provoquant un casus belli. Poutine a envahi et bombardé l’Ukraine qui est un pays étranger. Et les Nations Unies, depuis 20 ans, sont aux abonnés absents vis à vis du Donbass. Poutine n’a eu comme seul recours que l’intervention armée.

              .

              Mais Asselineau n’applique pas « le 2 poids, 2 mesures", cher aux européistes.

              — Il a toujours condamné le recours à la force de l’Otan et ses guerres illégales. 

              Il dénonce la subordination de l’UE à l’Otan.
              — Il a critiqué le gouvernement français pour son soutien au Gouvernement de Kiev et aux néo nazis de Pravyi Sector« .
               Il a condamné l’extension de l’Otan vers l’est. L’EXTENSION DE L’OTAN À L’EST DE L’EUROPE, PRINCIPALE SOURCE DE TENSIONS AVEC LA RUSSIE.

              — Il a critiqué le gouvernement français, qui a refusé à nouveau de condamner la glorification du nazisme à l’ONU, c’est le gouvernement le plus à l’extrême droite depuis Vichy.

              Et à la différence des autres Partis pro européens, il propose la sortie complète de la France de l’Otan, par l’article 13 du Traité de l’Atlantique nord.


            • xana 25 février 08:29

              @alinea
              Merci pour ce commentaire, et de tout coeur avec vous.

              Cependant je pense qu’on n’en aura pas fini de sitôt avec les Atlantistes. Il faudra bien un jour aller porter le fer chez eux et les détruire.
              J’espère que la Chine participera cette fois-là...


            • Adèle Coupechoux 25 février 09:15

              @leypanou

              Merci pour ce lien qui résume dans le détail ce qui était prévu

              et ce qui s’est passé pendant cette folie meurtrière.

              Je suis d’accord sur le fait que Mélenchon n’est pas l’idéal mais il est plus ou moins dans l’opposition, plus ou moins contre l’Europe.
              Il est pour le RIC en tout cas. 
              C’est déjà un début de démocratie. Encore faut-il que Mélenchon ne soit pas un traitre de plus comme les socialistes dans leur grande majorité.


            • alinea alinea 25 février 10:06

              @MAUGISMICHEL
              Je n’ai pas compris : il a affirmé ...pensent comme vous ? C’est qui vous ? c’est moi ?


            • Hervé Hum Hervé Hum 25 février 10:08

              @alinea

              Mélenchon ne cesse de montrer qu’il n’est là que pour la soupe, ses convictions sont de façade et il roule dans la farine les personnes sincères comme tu peux l’être.

              Du covid et maintenant avec l’Ukraine, chaque fois qu’il faut faire allégeance au pouvoir, il se met à genoux. Ses attaques contre Macron sont toujours calculées pour ne pas le blesser réellement, par exemple, il le qualifie d’amateur et surtout pas de manipulateur. Le conseil de défense secret de la gestion, je n’ai pas entendu qu’il soit scandalisé. Le pass vaxxinal idem.

              Par contre, il sait s’indigner, c’est sa spécialité. L’histoire des locaux avec son semblant d’indignation, cela impressionne, mais c’est juste de la comédie.

              Il fait comme Mitterrand avec le parti socialiste, juste là pour le saborder et l’utiliser pour son seul intérêt, avoir une bonne soupe.


            • leypanou 25 février 10:32

              @Hervé Hum
              Le conseil de défense secret de la gestion, je n’ai pas entendu qu’il soit scandalisé  : absolument faux, je l’ai entendu en parler et il a trouvé çà scandaleux, que ce n’est pas normal.


            • alinea alinea 25 février 11:41

              @Hervé Hum
              C’est absolument vrai ! c’est pourquoi je ne voterai pas, comme tu le sais !!


            • capobianco 25 février 12:21

              @alinea
              Perso je trouve que Mélenchon a plutôt une position censée et équilibrée, cette vidéo devrait vous intéresser : https://melenchon.fr/2022/02/24/ukraine-je-condamne-lattaque-de-poutine/


            • chantecler chantecler 25 février 12:27

              @capobianco
              Censée quoi ?


            • capobianco 25 février 12:42

              @Hervé Hum
              https://melenchon.fr/2022/02/24/ukraine-je-condamne-lattaque-de-poutine/

              Continuez à soutenir les propos de vos médias çà vous rend crédible. Vous avez besoin de miterrand pour pourrir un débat, vous qui êtes un soutien de la droite et du ps.
              Quant à vos mensonges : «  il le qualifie d’amateur et surtout pas de manipulateur. Le conseil de défense secret de la gestion, je n’ai pas entendu qu’il soit scandalisé. Le pass vaxxinal idem. » J’espère qu’ici même ceux qui n’apprécient pas la FI, jugeront de la malhonnêté de ce « hum »...


            • capobianco 25 février 12:46

              @chantecler
              «  Censée quoi ? » Cherchez pas, vous ne pouvez comprendre justement parce que c’est « censé »....
               


            • capobianco 25 février 12:54

              @alinea
              «   comme tu le sais » Wouha !!!! Je ne connaissais pas cette « alinéa » là !!! Vous avez drôlement changée en quelques années, politiquement, pourquoi pas, mais en arriver à être copine avec ce hum et ses mensonges ? Ce n’est plus un changement c’est autre chose, à moins que vous ne soyez pas l’alinéa que j’appréciais. En ce cas je ne me permettrais plus de vous importuner car j’aime les positions claires.


            • leypanou 25 février 13:02

              @capobianco de 12:42
              j’ai déjà répondu plus haut que c’est faux, que Mélenchon a bien condamné le Conseil de Défense qu’il considère anormal dans une démocratie.
              On peut être contre une ligne politique mais il ne faut pas raconter n’importe quoi.


            • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 février 14:32

              @Captain Marlo

              C’est archi faux. Vous êtes incapable de démontrer que le droit international interdirait le recours à la force.

              Que Asselineau ne tombe pas dans le piège des affirmations FAUX CUL de toute la classe politique otanazienne inclus le Pcf et la FI-

              C’est tout le contraire. Le droit international autorise le recours à la force pour imposer LA RAISON et en cas de légitime défense.

              On ne peut à la fois reconnaître que la RUSSIE est depuis la fin de l’URSS attaquée sous tous les angles , économique, financié médiatique, qu’elle est accusée en permanence sans preuves par ceux mêmes qui pratiquent ce dont on l’accuse.
              Vous en savez quelque choses.

              Que devait faire Poutine ? attendre que la population du Donbass soit génocidée ?

              TOUT LE MONDE SE TAIT !! Que devait il faire ? attendre que les russes se fassent exterminés comme les peaux rouges ?

              OBJECTIF DES EX PUISSANCES COLONIALES qui forment l’OTANAZIE

              MACRON était garant du respect des accords de Minsk.

              En appeler en permanence à la diplomatie pendant que des gens sont bombardés c’est du FAUXCULISME auquel j’aurais aimé la non participation de Asselineau.

              Asselineau avait devant lui un tapis rouge pour acquérir les parrainages qui lui manquent

              On ne peut condamner PAR PRINCIPE le recours á la force.

              Vous mettez dans le même sac LE VIOLEUR ET SA VICTIME 

              Asselineau Mélenchon MÊME COMBAT...

              C’est bien triste tout cela.


            • Hervé Hum Hervé Hum 25 février 14:37

              moi, un soutien de la droite et du ps ? celle là, on me l’avait jamais fait !

              je serai donc curieux de savoir où vous avez pu lire quelque chose qui vous le fait penser ? Mais je vous en ferai pas reproche, car j’ai commis ici la même faute.

              Car j’écris que je ne l’ai pas entendu dire que le conseil de défense secret était scandaleux, mais je peux me tromper et je l’ai écrit en connaissance de cause. J’avais une chance sur deux d’avoir raison et d’obtenir la réponse par une intervention.

              Idem pour sa position sur l’Ukraine, le lien que vous mettez relativise en effet sa position.

              J’ai donc écouté votre lien et je partage sa position sur le fait que c’est bien la provocation des dirigeants des USA via l’Otan qui est la cause de l’intervention russe, mais il manque de cohérence.

              En effet, une cause produit toujours un effet, car s’il n’y a pas d’effet, il n’y a pas de cause. En d’autres termes, sans réaction de Poutine, l’Otan pouvait aller en Ukraine, alors même qu’il reconnaît à ce dernier le droit de ne pas accepter l’installation de missiles de moyenne portée à sa frontière et demander la neutralité de l’Ukraine. Aussi, condamner l’action de Poutine tout en admettant que la cause profonde est dû aux dirigeants US n’a aucun sens et souligne seulement son impasse, c’est ce qu’on appelle avoir le cul assis entre deux chaises !

              Il refuse donc de suivre sa propre logique qui implique d’accuser directement les dirigeants occidentaux pour ce qu’ils font, manipuler la population en se servant de Poutine en agitant un chiffon rouge devant lui, sachant qu’il réagira automatiquement et ce, sans ce soucier des populations d’IUkraine, tout comme il le font partout dans le monde chaque fois que c’est leur intérêt. C’est à dire, manipuler leur propre population.

              Perso et je ne cesse de l’écrire, le pire ennemi du citoyen voulant vivre en paix relationnelle avec son voisin, donc de tous les autres pays et du fruit de son propre travail, c’est le chef et le nationalisme (donc, la souveraineté) et le pire ennemi du chef voulant dominer les autres et exploiter leur travail à son profit, c’est la paix et l’universalité de la condition humaine.

              J’inclue la souveraineté, parce que celle-ci ne permet pas de fonder des relations paisible, de confiance avec le respect d’une loi commune, mais uniquement de poursuivre dans un monde en guerre ou menace de guerre permanente.

              La souveraineté est toujours intérieure, lorsqu’elle est extérieure, cela s’appelle la colonisation ou vassalisation de celui qui la subie. C’est donc toujours une relation de domination. où la loi ou accord est toujours les concessions faites par le plus fort au plus faible en échange de sa soumission.

              Aujourd’hui, tant que les citoyens de cette planète ne prendrons pas conscience que défendre la souveraineté de leur pays sera toujours les raison de leur malheur car justifiant toujours d’avoir des chefs de guerre, tant politique que économique, ils vénèreront les causes dont ils déplorent les conséquences et seront donc toujours les dindons de la farce.


            • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 février 17:11

              @alinea

               1) en commentaire vous aviez dit en parlant de Poutine :

              « Il a bien fait !! il était temps que quelqu’un fasse un pas en avant pour sortir de ce purin occidental, tout fait d’hypocrisie, de mégalomanie, d’arrogance et de cruauté.

              Je souhaite au peuple ukrainien de pouvoir se débarrasser de leurs foutus faiseurs de coups d’État ; je souhaite aux occidentaux d’ouvrir les yeux et pouvoir se défaire de leur docilité à leurs dirigeants ennemis du peuple.

              Je souhaite à la Russie, et à son chef intègre de gagner la tranquillité qu’elle mérite.

              Et je nous souhaite à nous, la chance, la volonté, la ténacité de nous débarrasser des emplâtres qui nous tiennent lieu de gestionnaires. »

               2) Ce à quoi Olivier Perret a répondu avec son lapsus calami :

              :24 février 13:34
              @alinea

              « heureusement que vous êtes là pour parler à la place des ukrainiens... »


              « le Vous » c’était donc bien vous. Vous parliez pour les ukrainiens, et Olivier Perret a donc pensé que ce que vous disiez était exact en croyant devoir affirmé que vous parliez à leur place. C’est évidemment ce qu’il ne voulait pas dire. le subconscient trahi la mauvaise foi patente de ce petit gamin.




            • capobianco 25 février 17:32

              @leypanou
              Oui et c’est honnête de votre part. On doit quand même pouvoir débattre honnêtement même si nos positions diffèrent. Le nommé Hum fait des affirmations scandaleuses et j’espère que nombreux ici ne partagent pas cette façon de faire. 
              Ne pas être d’accord ou, et ne mais apprécier Mélenchon çà je comprends , mais les propos juste méprisants, haineux et mensongers du nommé hum, j’avoue que cela passe mal .


            • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 février 17:34

              @capobianco

              Il n’a dit que des bêtises. 
              IL n’a surtout pas dit ce que Poutine aurait dû faire !

              je sais, il fallait attendre une solution diplomatique.... après 7 ans de bombardement, un peu comme avec les peaux rouges exterminés après des multiples accords rompus unilatérlement 

              LE DROIT UNTERNATIONAL AUTORISE L’UTILISATION DE LA FORCE EN CAS DE LEGITIME DEFENSE QUE MELENCHON, EN L’OCCURENCE, RECONNAIT.

              MÉLENCHON C’EST ALIGNÉ SUR LA DOXA AVEC UNE TAUTOLOGIE STUPIDE.


            • capobianco 25 février 18:25

              @Hervé Hum
              C’est bien que vous reconnaissiez avoir fait des affirmations mensongères. Toutefois vos jugements du personnage c’est franchement pas acceptable, même si vous ne pouvez « le sentir ». : « Mélenchon ne cesse de montrer qu’il n’est là que pour la soupe, ses convictions sont de façade et il roule dans la farine les personnes sincères »
              Sur quoi repose ce jugement, vous le présentez comme quelqu’un d’abjecte ? Vous croyez qu’il a besoin de « la soupe » à 71 ans ? 
              «  Ses attaques contre Macron sont toujours calculées pour ne pas le blesser réellement » Ah oui, une vraie anguille, un sournois ? 
              «   avec son semblant d’indignation, cela impressionne, mais c’est juste de la comédie. » Du même tonneau !
              Se tromper sur des positions (il y a tellement d’affirmations malsaine sur lui) je peux admettre, mais la façon dont vous le dépeignez n’est pas acceptable quand on voit la qualité des gens qui l’entourent et le nombre de ses soutiens. On est tous des abrutis pour ne pas voir le « personnage » que vous voulez nous montrer ? 
              Perso, je ne crois pas à l’homme providentiel et encore moins à l’homme parfait mais quand j’ai regardé ses interventions auprès des étudiants des grandes écoles j’ai bien vu la différence avec ses concurrents. Si vous vouliez faire l’effort d’en regarder un
              Celui de la sorbonne est un peu long mais vous pouvez zaper : https://www.youtube.com/watch?v=sT6qeNbmHB8
              Enfin : «  Il refuse donc de suivre sa propre logique qui implique d’accuser directement les dirigeants occidentaux pour ce qu’ils font, manipuler la population en se servant de Poutine en agitant un chiffon rouge devant lui, sachant qu’il réagira automatiquement et ce, sans ce soucier des populations d’IUkraine »
              Mais c’est bien ce qu’il dit dans l’intervention que j’ai mis en lien à alinéa. Ce que je vois c’est un homme politique qui est candidat à la plus haute fonction politique du pays et qui affirme ne pas laissé la France à la remorque ni des us ni des russes. Donc oui les provocations des occidentaux sont à l’origine de la décision de poutine mais pour autant on ne peut se satisfaire de cette situation de très grand danger. Poutine a bien pris les devants mais maintenant il faut qu’il montre sa volonté de a un règlement négocié du problème. Toute autre position de JLM sera caduc, là il se comporte de façon responsable comme un vrai prétendant à la présidence.


            • capobianco 25 février 18:54

              @MAUGISMICHEL
              Je ne sais pas qui dit des bêtises.  « IL n’a surtout pas dit ce que Poutine aurait dû faire !  »   Vous voudriez que Mélenchon dise à Poutine ce qu’il a à faire, vous êtes sérieux ? UN, Poutine a pris ses décisions et je ne le vois pas attendre après qui que ce soit !! Deux, JLM ne peut que donner son avis sur la suite afin que cela ne se termine pas en conflit « incontrôlable ». Vous avez le droit de pensez que Poutine doit annexer l’Ukraine, cela n’engage que vous. Je pense que Poutine a marqué un gros point face aux occidentaux, on peut se réjouir de cela tant ils n’ont eu de cesse de provoquer. Mais il faut coûte que coûte faire descendre la pression, la guerre moi je n’en veux à aucun prix. Je trouve la position de Mélenchon tout à fait responsable En désignant les responsables US et ses vassaux mais en demandant à Poutine de ne pas rester en Ukraine car on ne peut accepter que quiconque envahisse un autre pays même s’il est aussi corrompu et dangereux que l’est le GVT ukrainien. 
              Désolé, mais regardez tous les autres partis, aucun n’est aussi clair et affirme avec force que la France doit être totalement indépendante des belligérants. 
              Toute autre position est un alignement sur l’un ou l’autre, JLM est seul à proposer un "calendrier’ de sortie de crise. 


            • Hervé Hum Hervé Hum 25 février 20:50

              @capobianco

              d’accord, je retire mes propos contre Mélenchon il n’est certainement pas pire que les autres. Personne n’est parfait comme vous le dites, moi le premier. Ce n’est pas que je ne peux pas le sentir, c’est plutôt que je suis déçu.

              En ce moment, j’écoute Russia Today et il y a un ancien ambassadeur qui fait vraiment plaisir à entendre tant sa position est juste. En face de lui, un ancien général qui par vocation est de nature belliqueuse.

              Le général dit que Poutine s’est mal comporté, ne respecte pas le droit international et donc, il faut le punir.

              L’ancien ambassadeur lui répond que les dirigeants US n’arrêtent pas de mal se comporter et bafouent le droit international sans cesse, ont causé la mort de millions de personnes, soutiennent les pires dictateurs et pourtant ils ne sont pas sanctionnés. Deux poids, deux mesures selon le rapport de force.

              L’ancien général dit qu’il n’y a plus de paix, qu’il faut donner des armes aux ukrainiens pour qu’il aillent se faire tuer contre les russes. Le sourire au lèvre. Il jubile quand l’autre est vraiment attristé de la situation.

              L’ancien ambassadeur dit qu’au contraire, il faut tout faire pour revenir à la négociation et avoir une position juste, c’est à dire, où le droit international doit s’appliquer à tous de la même manière et non selon le bon vouloir des dirigeants US. Qu’il faut que tous les pays et donc leurs dirigeants se plient à la même loi et non comme jusqu’à aujourd’hui et depuis la chute de l’URSS les dirigeants US décident qui est gentil et qui est méchant.

              Mais la condition est que la souveraineté des pays soit au dessous du droit international, sans cela, c’est strictement impossible et cela restera toujours la loi du pays le plus fort. Bref, il faut que tous les citoyens, y compris des USA, cessent de courber l’échine face à ces chefs qui n’agissent que dans l’intérêt de leur classe.

              Pour votre dernière phrase, le fait est que Poutine n’a pas pris les devant, il a réagit face à une menace que les dirigeants US agitaient devant lui en refusant catégoriquement de ne pas cesser de soutenir le régime de Kiev pro nazie et d’intégrer l’Ukraine dans l’Otan. Leur volonté étant donc clairement affiché, forcer Poutine à lancer ses troupes où ils n’ont rien à foutre de la vie des ukrainiens, comme ils n’ont rien à foutre de la vie de leur propre population.

              Soit maintenant tout est remis à plat dans les relation internationales et cela passe par une réforme en profondeur de l’ONU et forcer les dirigeants US à sortir du bois quant à leur véritables intentions, ainsi que tous les autres, donc les chinois et les russes, soit leur laisser la bride libre et alors se sera encore pire. Ici, il s’agit donc de faire appel aux citoyens des USA voulant vivre en bon voisinage et comprenant que le temps de leur domination est terminé. Et in fine, ce sont à tous les citoyens de cette planète, chacun dans son pays d’imposer la paix à leur chef et de les réduire au silence. Instaurer la vrai démocratie qui interdit le secret des décisions politique et à plus forte raison, des relations internationales. Prendre le contrôle de l’appareil productif et réorienter les bourses dans le sens de l’équité avec abolition du profit et de l’usure. Etc...


            • Hervé Hum Hervé Hum 25 février 20:53

              @Hervé Hum

              j’oubliai de préciser, l’ancien ambassadeur et général sont tous les deux français.

              Personnellement, la chaine la plus neutre que j’ai vu pour l’instant, c’est RT France, les autres, TF1, la 2, etc, c’est la voix de Paris ou de Macron


            • capobianco 26 février 08:38

              @Hervé Hum
              Vous lire maintenant, je ne comprends pas comment vous avez pu tenir les propos de votre 1er commentaire !!! En fait nous sommes globalement d’accord. Quand je dis que Poutine « a pris » les devants c’est bien pour faire cesser les provocs des occidentaux et de l’otan.
              Concernant les peuples je suis plutôt pessimiste. Combien ici annonce ne pas voter en avril quant ils n’appellent pas à l’abstention ? Les « déçus » aux motivations diverses laissent le seul moyen de changer les choses aux mains des mêmes. Les électeurs de macron sont prêts (et notamment les vieux de mon âge) , et ils se foutent de savoir ce qui attend le pays. Les abstentionnistes finalement se foutent de ce qui nous (vous) attend parce que les politiciens de droite n’ont pas « tenu parole », ou parce que « la gauche »serait divisée, ou parce que malgré un programme apprécié c’est une phrase de travers, un comportement non adapté ou pas assez de gauche ou autre « explication » qui vont permettre la continuation de cette sale politique qui nous détruit depuis 40 ans. J’ai une longue histoire de militant communiste mais je ne veux plus voter « pour » un parti, une boutique, une étiquette ou un homme providentiel, mais pour un programme qui va changer l’avenir. Quand les désaccords ne sont pas fondamentaux et pourront se régler démocratiquement doit-on tout jeter ? 


            • alinea alinea 26 février 09:56

              @capobianco
              J’ai pas pu la regarder ! mi chèvre mi chou, mais où et à quelle époque vit-il ? Il est encore en train de louper un coche : celui qui établirait les relations avec la Russie ! Mais c’est un con d’occidental comme les autres.


            • alinea alinea 26 février 10:01

              @capobianco
              On a eu une conversation à ce sujet sur un autre article ; on n’est pas copains, il me conspue parce que je ne voterai pas.
              C’est la situation qui change : quand on ne change pas quand la situation change, comment avoir confiance ?
              La position de Mélenchon pendant cette arnaque de pandémie me laisse la bouche sèche et les yeux humides ; ça me révulse.


            • leypanou 26 février 10:22

              @alinea
              Il est encore en train de louper un coche : celui qui établirait les relations avec la Russie !  : pour avoir 500 parrainages, il faut bien montrer un certain niveau d’allégeance.
              Mais cela n’est rien par rapport à la demande d’état d’urgence climatique que le directeur de campagne a demandé publiquement au régime.
              On vit dans un monde formidable smiley



            • alinea alinea 26 février 10:56

              leypanou
              waouh... j’ai peur que ce soit un peu trop formidable pour moi... mon dieu, où est ma grotte ?


            • alinea alinea 26 février 11:02

              @capobianco
              et bien voilà, tout s’arrange, vous voilà copain avec Hervé Hum... lié par le bouc émissaire abstentionniste

              .
              On dit aussi qu’on ne peut pas changer les choses si on refait toujours les mêmes choses qui n’ont pas marché : s’abstenir capobianco, ce n’est pas partir se coucher, c’est agir autrement ; en l’occurrence, saper, désobéir, boycotter, réfléchir, apprendre... bref, ce que font les GJ depuis trois ans.
              Mais la plupart d’entre eux ira voter, que voulez-vous, on nous en a donné le droit, on ne va quand même pas cracher dans la soupe ! merci missié.


            • alinea alinea 26 février 11:13

              @MAUGISMICHEL
              Ah merci !! je n’y étais pas du tout... mais je ne suis pas convaincue que vous ayez raison... c’est plutôt la dérision avec la pointe de mépris qui la caractérise !!
              mais bon, le doute est posé, c’est bien !


            • Hervé Hum Hervé Hum 26 février 11:22

              @capobianco

              je vois surtout en vous quelqu’un de fondamentalement sincère dans sa démarche et ne vois donc pas l’utilité d’insister sur Mélenchon.

              Mais on ne peut pas dire que Poutine a pris les devants, c’est contrefactuel, encore qu’il faut comprendre ce qui différencie entre prendre les devants et réagir à l’urgence.

              La réponse est simple, dans la situation actuelle, donc, avec l’Ukraine non intégré dans l’Otan, les dirigeants US ne peuvent pas décider d’entrer en guerre contre la Russie, il leur faut l’aval du congrès et je doute que cela soit gagné vu que les républicains y sont opposés. Par contre, une fois dans l’Otan, le mécanisme est automatique.

              Poutine avait devait donc agir avant et non pas après. En plaçant son armée à la frontière il a donc lancé un ultimatum aux dirigeants US qui ont alors confirmé à Poutine leur intention d’intégration, car leur but était que Poutine agisse comme il le fait maintenant.

              Autrement dit, sachant comment désarmorcer la crise, le fait de la pousser au point de rupture est la preuve que les intentions des dirigeants US était que Poutine passe la frontière, ils ne lui ont pas laissé d’autre choix que d’agir ou de se retrouver devant le fait accomplit.

              Ici, la population ukrainienne est une « victime collatérale » nécessaire à la politique des dirigeants US. L’histoire prouvant que si nécessaire, ils sont prêt à sacrifier des millions de vie humaines pour arriver à leur fin.

              Donc, Mélenchon oubli juste qu’il n’est pas président et n’a donc pas voix au chapitre et que Macron à joué la mouche du coche uniquement dans un but électoral, donc de politique intérieure, sachant pertinemment que son action ne servait à rien.

              Sinon, pour ce que j’ai lu du programme de Mélenchon, je n’y ai pas vu que cela changeait quelque chose. Le seul moyen de changer quelque chose c’est que les citoyens de cette planète s’affranchissent de leur chefs respectifs et je ne croirais que celui qui est le premier à dire qu’il montrera l’exemple.

              Pour ce qui est du vote, le seul qui pourrait renverser le pouvoir actuel, c’est le vote blanc ou nul s’il devenait majoritaire, car s’il n’ôte pas la légalité il enlève la légitimité. Or, un pays affirmant être démocratique, doit fonder la légalité en conséquence de la légitimité et non l’inverse, qui signifie la dictature.


            • capobianco 26 février 12:09

              @alinea
              Ah c’est franchement la haine là !!! Il est en train de louper quel coche, celui de votre soutien ? Rassurez vous si par bonheur pour les français, il était élu, il sera celui qui pourra parler normalement à Poutine car ce dernier est un homme intelligent et il comprend ce que les politiques disent dans la position où ils se trouvent. Mélenchon ne peut pas soutenir l’intervention militaire, vous peut-être mais lui est un homme responsable. C’est quelle « époque » que vous évoquez, celle des postures irresponsables et opportunistes ? 


            • Hervé Hum Hervé Hum 26 février 13:14

              @capobianco

              Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il s’agit de soutenir la fin de la souveraineté des pays au dessus du droit international et de soutenir la réforme de l’ONU qui ne répond pas aux besoins d’un monde que l’on veut paisible et fondé sur des relations d’équité où la loi s’applique à tous de la même manière.

              Seulement, cette soumission de la souveraineté des nations à l’ordre international ne peut pas se faire via les chefs, mais uniquement via les citoyens ou ce qu’on appelle l’universalité de la condition humaine. Le principe communiste ne peut être qu’universel, en aucune manière nationaliste, c’est une pure escroquerie intellectuelle. Le nationalisme sera toujours d’essence capitaliste, jamais communiste en raison de l’état d’urgence permanent lié aux autres pays et qui nécessite un chef, lequel repose toujours sur le principe capitaliste, interdit dans le communisme.

              Comprendre que jusqu’à la chute de l’URSS, l’ONU reposait sur le statut quo des forces en présence et qu’on appelait la guerre froide, mais qui était bel et bien fondé sur le rapport de force des nations et non de la primauté du droit international, car sans force pour le faire appliquer, un droit n’a aucune valeur réelle et ce, quelle que soit l’échelle. Donc, autant entre individus, ou entre nations. Sans la police, gendarmerie et l’armée qui sont à l’intérieur d’un pays la force supérieure, dominante, un faible n’a aucun droit. Cela veut bien dire que jamais le principe de la loi du plus fort est violé et dire qu’en Etat de droit ce n’est pas la loi du plus fort est un gros, très gros mensonge, cela reste toujours la loi du plus fort.

              Cela fonctionne exactement pareil au niveau des nations, tant que la force n’est pas détenu par le droit international, ce sera toujours, ad vitam, la loi du pays le plus fort. L’équilibre des forces ne change rien.

              Or, à ce que je sais, Mélenchon défend la souveraineté de la France, il défend donc l’ordre du monde tel qu’il existe aujourd’hui et dire vouloir respecter le droit international relève soit de l’ignorance, soit du mensonge.

              Je vous le répète, la souveraineté est toujours intérieure, lorsqu’elle est extérieure, c’est ce qu’on appelle la domination, vassalisation et ce n’est plus le droit.

              Dans une loi ou accord fondée sur le rapport de domination, la loi est TOUJOURS les concessions faites par le plus fort au plus faible en échange de sa soumission, sachant que le faible doit toujours respecter strictement la loi ou l’accord, tandis que le plus fort se réserve le « droit » d’en changer les termes en fonction de l’évolution de ses propres intérêts. Cela fonctionne toujours ainsi et l’exception ne fait pas la règle, car l’exception repose toujours sur le sens de la justice du plus fort et ne dure que le temps où celui qui exerce le pouvoir, reste au pouvoir, c’est à dire, jamais très longtemps.

              Tant que les citoyens ne comprendrons pas cela en appelant à la souveraineté de leur pays, plutôt qu’à imposer un ordre international fondé sur l’équité relationnelle, rien ne pourra changer, c’est strictement impossible dans la réalité, seulement dans votre imaginaire pour qui la causalité est un ordre secondaire.


            • capobianco 26 février 13:16

              @alinea
              «   quand on ne change pas quand la situation change, comment avoir confiance ? »
              Cela peut s’appliquer à tout le monde ce propos. Je ne vous comprend vraiment pas, vous voudriez que Mélenchon soit comme Poutou (que j’aime bien pourtant) mais c’est impossible puisque ce dernier ne fera rien de plus que ce que le npa fait depuis des décennies,
              Rien ne trouve grace à vos yeux du moment qu’il s’agit de Mélenchon, l’ukraine, la pandémie, le programme, tout.... Faites nous vos propositions ce sera plus constructif que vos critiques violentes . 


            • capobianco 26 février 14:11

              @Hervé Hum
              «   Le nationalisme sera toujours d’essence capitaliste, jamais communiste en raison de l’état d’urgence permanent lié aux autres pays et qui nécessite un chef, lequel repose toujours sur le principe capitaliste, interdit dans le communisme. »
              Pourquoi parler de « nationalisme » et de « communisme » ? Notre pays est un grand pays sur tous les plans et pour agir efficacement au plan international il ne faut être aligné sur personne et cela n’a rien à voir avec le nationalisme. Le communisme n’est pas à l’ordre du jour même si sa perspective n’est pas forcément à condamner, là aussi la démocratie , la vraie, doit jouer son rôle puisque c’est au peuple de trancher ou choisir..
              Dans l’histoire notre pays a souvent été précurseur politique, culturel, social sans être nationaliste, juste lui même et souvent un exemple. Mais des exemples peuvent venir d’autres pays, les pratiques, les cultures, les usages sont la diversité humaine et le pays ce qui soude la population.
              Encore une fois je suis plutôt d’accord avec votre analyse mais je ne vois pas l’antagonisme entre « la souveraineté du pays et l’équité relationnelle du monde »

              Quand les français ne comprennent pas qu’il faut, chez nous, faire le ménage comment pouvez vous imaginer qu’ils puissent penser à un quelconque ordre international ?

              «  dire vouloir respecter le droit international relève soit de l’ignorance, soit du mensonge. » Mais les choses ne sont jamais aussi définitives, c’est oublier l’influence que peut avoir un grand pays. On ne peut jeter par la fenêtre des avancées certes, imparfaite (l’onu), l’humanité avance pas à pas. Je suis persuadé que la France gouvernée avec le programme de l’union populaire pourra changer les choses en europe et dans le monde, indépendamment des réparations sociales que cela apportera au pays lui même.
              Cette discussion sur ces sujets remet-elle en cause les choix pour la présidentielle ? Pour moi non, cela fera parti des débats et décisions collectives qui pourront être prises lors de l’élaboration de la nouvelle constitution avec tout ceux qui souhaiteront s’impliquer. 


            • capobianco 26 février 14:31

              @alinea
              «  vous voilà copain avec Hervé Hum  » Copain est peut-être prématuré, par contre la discussion se fait sur un ton qui me semble plus compatible avec le débat. Vous vous abstenez parce qu’aucun programme ne vous correspond pourquoi pas ? Moi ce que je sais, à mon age, c’est qu’il est impossible d’être d’accord à 100% en politique sauf à être un « adorateur béat » genre lrem. En suivant ce principe je n’aurais jamais voté de ma vie. Je vais voter sachant que si l’union populaire l’emporte je n’en profiterais pas , je ne cherche rien pour moi donc. Votre manière de parler me fait penser que vous seriez plutôt jeune et je trouve désolant que vous ne trouviez pas parmi l’éventail un candidat à votre goût. Peut-être devriez vous faire acte de candidature avec vos idées si définitives mais voteriez vous pour vous ? (on rigole un peu !)
              Vous n’êtes pas obligée de me répondre, mais vous ne ressemblez pas à l’Alinéa que j’ai connue ici il y a quelques années et j’ai du mal à imaginer une telle transformation de celle avec laquelle j’avais beaucoup de points communs. Ai-je tord d’avoir ce doute ?


            • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 février 16:51

              @capobianco

              IL est faux de prétendre que le droit international n’autorise une intervention étrangère qu’avec l’accord du Conseil de Sécurité de l’ONU, comme le prétend la totalité des personnalités politiques françaises, dont les candidats à l’élection présidentielle.

              Car il y a une exception de taille à cette prétendue loi internationale : LE DROIT DE VETO des trois belligérants dans cette affaire de l’« invasion » de l’Ukraine. Il y a de plus la jurisprudence imposée par les USA depuis la création de l’ONU qui sabote ce droit international, particulièrement depuis la fin de l’URSS.

              La France et la Russie étaient des pays garants des accords de Minsk
              La Russie n’ a cessé depuis 2014 d’insister sur l’application des accords de Minsk.
              De même la France n’ a cessé d’encourager les successifs présidents de l’Ukraine à ne pas les respecter.
              Les USA et l’UK encouragèrent ces mêmes présidents à ne pas respecter les accords de Minsk

              Qu’aurait dû faire la Russie en sachant que la France, la GB et les USA auraient voté contre une autorisation donnée à la Russie pour obliger Minsk à respecter les accords de Minsk. ?

              Intervenir en Ukraine CONTRE la résolution du conseil de sécurité ? La situation eut été bien pire pour la Russie !! Elle aurait enfreint ostensiblement le droit international.

              En intervenant en Ukraine, elle respecta la jurisprudence de ce droit imposé par la France, la UK et les USA par leur intervention en guerres illégales depuis la fin de l’URSS.

              Il est très clair que la Russie ne pouvait absolument pas respecter cette prétendue loi internationale bafouée depuis des décennies par ces 3 membres permanent du Conseil de Sécurité que sont les USA, la GB et la France

              La Russie a donc reconnu les républiques du Donbass, qui lui ont demandé d’intervenir pour stopper les massacres contre sa population civile par la clique nazie au pouvoir à Kiev depuis plus de 7 ans,

              Si la fin de l’URSS a été un bouleversement géopolitique qui aurait prétendument mis fin à la guerre froide, cette intervention russe en Ukraine crée un bouleversement heureux en déclenchant la PAIX CHAUDE en Europe.


            • Hervé Hum Hervé Hum 26 février 18:36

              @MAUGISMICHEL

              parle de « jurisprudence », n’a aucun sens en la matière. La réalité étant seulement qu’il n’existe pas de droit sans la force pour le faire respecter, appliquer. Or, le droit international ne disposant pas de la force, c’est une coquille vide, et de ce fait, il n’y a pas de « jurisprudence » qui tienne.

              Bref, c’est du blablabla et rien d’autre, dont le respect du droit reposait uniquement sur l’équilibre de la terreur via l’arsenal nucléaire des blocs de l’Otan et de l’Urss. A la chute de cette dernière, ne restait alors qu’une seule superpuissance libre d’en faire à sa guise, ce que les dirigeants US n’ont pas manqué de faire.

              Sauf que la chute de l’Urss, signait en même temps celle de la superpuissance des USA, mais voilà, il faut le temps pour que cet état de fait s’impose de lui même dans les consciences. Pour ma part, je l’ai compris il y a déjà quelque 25 ans, sachant que cela demanderait du temps et on peut sans trop de risque de se tromper que nous y sommes enfin.

              Par contre, Poutine s’est appuyé sur la constitution des USA elle même, reconnaissant à un peuple opprimé le droit à la résistance et de là, le droit à l’autodétermination. Cas qui donc ôte au pouvoir central sa souveraineté de fait. Bref, les dirigeants US actuels, violent leur propre constitution à la barbe de leur propre citoyens. Pas sûr que cela va durer longtemps, sauf s’ils gagnent la vrai guerre qu’est celle de la propagande. Car c’est bel et bien l’opinion publique qui va décider de la suite des évènements.


            • capobianco 26 février 19:05

              @MAUGISMICHEL
              «  IL est faux de prétendre que le droit international n’autorise une intervention étrangère qu’avec l’accord du Conseil de Sécurité de l’ONU, comme le prétend la totalité des personnalités politiques françaises, dont les candidats à l’élection présidentielle. »
               Vous avez peut-être raison (je ne suis pas informé à ce point des « subtilités » du droit international), mais je crois que vous généralisez les positions des candidats. Je peux me tromper mais, bien que suivant la plupart de ses interventions, je ne pense pas que Mélenchon ait fait référence au droit international pour une quelconque « autorisation d’intervention étrangère ». Il s’est tenu a ce qu’il répond dans le lien que j’ai donné. Perso je m’en tiens au fait que les us et leurs valets ont provoqué cette situation et que l’invasion de l’Ukraine peut donc s’expliquer mais on ne peut pas approuver l’occupation qui se profile. Le risque de guerre est trop grand à mes yeux. A quelques nuances près c’est ce que dit Mélenchon. Enfin, je vous rappelle que les autres candidats (jadot, hidalgo..) ont prétendu qu’il soutenait Poutine avant et pour cette affaire. Le mettre dans le même sac que ces gens, comme vous le faites, n’est pas acceptable. Que vous regrettiez qu’il ne tienne pas votre discours c’est votre droit mais sa position me parait être de bon sens pour un gars qui aspire à être notre président. Pour le reste, bien sûr que les usa ne sont que des faiseurs de guerre, l’otan devrait être dissout comme l’a été l’alliance militaire du coté de l’urss.


            • Hervé Hum Hervé Hum 26 février 21:50

              @capobianco

               j’ai employé ces mots parce qu’ils sont explicite.

              Pour moi, la nation est le niveau ultime de la propriété privé et le nationalisme, consiste donc à défendre cette propriété coûte que coûte.

              Le hic, c’est que le monde comporte quelques 2OO nations plus ou moins grandes et belliqueuses, donc aussi, pacifiques. Conséquence oblige, le dogme de la propriété reste dominant avec la compétition et la nécessité de chefs et l’impossibilité de donner la force à un droit international. Cela vaut autant pour l’économie.

              Bref, il faut choisir ce que l’on veut, mais la nation, c’est la propriété privé d’un peuple qui peut nouer des relations de coopération, d’alliances, mais ce sera jamais de manière pérenne et globale, car vous aurez toujours le grain de sable qui grippe les rouages. Vous aurez toujours des gens qui aspirent à vouloir dominer et créeront toujours les germes de la discordes. L’histoire ne montre que cela. Notamment aujourd’hui.

              Si vous voulez la paix, alors, vous n’avez pas d’autre choix que de placer la nation au dessous de la loi internationale et qui exige de renoncer à avoir des armes pour faire partie d’une force globale. Comme disait Thatcher, ce n’est pas négociable.

              Ce principe vaut quelle que soit l’échelle et aucune nation à l’intérieur de ses frontières n’a pu établir la paix sans que la force ne soit plus dans les régions, mais au niveau du pouvoir central. En France, USA, Chine, Russie, etc

              Je n’y peut rien, c’est ainsi dans la réalité, or, l’humain en tant qu’être n’a de choix que des finalités, but qu’il se propose d’atteindre, pas des moyens, ces derniers étant le domaine exclusif de la causalité et elle seule(même un Dieu tout puissant n’a de choix que de s’y soumettre ou de renoncer à la réalité). Autrement dit, vous n’avez pas d’autres alternatives que de passer par elle pour changer quoi que ce soit. L’imaginaire étant le propre de chacun, vous aurez toujours autant d’avis qu’il y a de personnes ou du moins, autant qu’il y a de personnes capable de s’imposer a plus ou moins d’autres imaginaires.

              Par exemple, comme je ne cesse de l’écrire, si la démocratie c’est la souveraineté du peuple, alors, tout ce qui lui est caché viole sa souveraineté et il n’y a d’exception que la dictature. La transparence est donc le baromètre de la démocratie, plus elle est haute, plus la démocratie est vrai, plus elle est basse, moins elle est vrai. En démocratie, la transparence est à double sens, en dictature à sens unique.

              Enfin, la représentation ne peut qu’être dans le sens descendant, pour un mandat impératif et sans possibilité de secret. Dans le sens contraire, il s’agit de la mise sous tutelle ou avant la régence, qui signifie soit l’immaturité, soit la sénilité du peuple. Le covid ayant révélé que le pouvoir en place considère les citoyens autant comme immature que sénile. L’exception étant l’état d’urgence qui nécessite un chef et justifie le secret contre l’ennemi extérieur, mais quid d’un virus !? D’où la nécessité de maintenir l’état d’urgence permanent en jouant les pompiers pyromanes.

              Bref, il faut revoir les fondamentaux en rétablissant ou établissant la réalité selon la logique causale et non selon l’imaginaire de ceux qui nous manipulent.

              A partir de lundi, je me suis résolu à ne plus écrire de commentaires et me concentrer dans la rédaction de ce qu’est la réalité, sa nécessité. Et après, de faire une introduction à la logique des relations de causalité dans ses fondements, bases élémentaires, car au delà, c’est trop complexe pour moi seul. Mais à partir de là, la réponse à la solution pour mettre en cohérence le respect, la garantie de la souveraineté avec un droit international disposant de la force apparaîtra. Mais il n’y a qu’une seule solution, pas deux. Cela dit, aucun système est parfait et comporte en lui même ses propres défauts, le tout étant de les connaître. Mais ce qui est déjà certain, c’est que le socle est la citoyenneté et la substitution de la propriété par la responsabilité, définie comme la capacité de répondre de ses droits et devoirs envers autrui. Jamais envers soi même, car c’est là que réside la souveraineté et propriété dans sa forme irréductible. etc...


            • alinea alinea 26 février 22:56

              @capobianco
              Le programme de la FI me convient bien ! mais l’épisode covid a éclairé pas mal de choses qui étaient dans l’ombre, aussi, moi qui ne votais que pour « m’abaisser » aux obligations d’un système politique qui me hérisse, je ne le ferai plus parce que trop, c’est trop.
              Je suis anarchiste, ça ne sert à rien, mais voter non plus, alors je préfère revenir à mes fondamentaux ! et je ne risque pas de pleurer de chagrin de n’en « avoir pas été », parce que la suite sera pire, si c’est possible.
              Je ne suis plus capable de cette composition ( comme on dit d’un rôle au théâtre !).
              Quant à alinea, bien sûr que si je suis la même, c’est le monde qui a changé, qui très vite n’a plus laissé le moindre espace de paisibilité.
              ma vie, comme celle de beaucoup d’autres, est devenue très dure et je n’ai plus l’ombre d’une disponibilité pour l’art de vivre.
              J’espère bien que ça reviendra, mais, je n’en suis vraiment pas sûre.


            • Hervé Hum Hervé Hum 27 février 10:40

              @alinea

              le terme « anarchie » est malheureux, car aucune société ne peut exister sans qu’il n’existe pas de pouvoir coercitif, le tout étant de savoir comment il s’exerce et contre qui et cela pose la question de savoir qui détient le pouvoir de coercition. Ainsi, dans ta maison, quand bien même tu vis seule, tu exerce ce pouvoir sur des animaux de compagnie si tu en as et tous ceux qui s’invite dans ton espace personnel.

              En monarchie, ce pouvoir est exercé par un seul, en oligarchie, il est exercé par une minorité et en démocratie, il est exercé par le peuple, or, pour ce dernier, le problème est de savoir qui est ce peuple ! En réalité, la démocratie ne peut exister que si la propriété privé n’existe pas, sans cela, la démocratie est impossible, on aura toujours une dictature soit monarchique, soit oligarchique.

              Aussi, plutôt que de parler d’anarchie, il vaudrait mieux parler de panarchie. Le pouvoir de tous et qui impose ses propres conditions d’existence, c’est à dire l’équité ou égalité relationnelle. Qui se fonde sur la primauté de la liberté individuelle, la notion de liberté collective n’apparaissant que lorsque la liberté individuelle porte atteinte à celle d’autrui. Qui veut que la liberté des uns s’arrête là où se pose la question de celle d’autrui et seulement dans ce cas là.

              Pour l’affaire du covid, la réponse étant négative, la contrainte via le pass sanitaire et vaxxinal est une violation de la liberté individuelle. Accepté surtout par l’ignorance des gens et leur manipulation par le pouvoir central, discrétionnaire détenu par une seule personne, donc, une monarchie de fait. La réalité se fonde sur les actes, pas les paroles qui servent autant à dénoncer que cacher une manipulation.

              L’autre point essentiel étant l’interdiction absolue de tout secret, dans quelque domaine que ce soit sous peine de complotisme et de trahison de la souveraineté du peuple. Le seul cas étant l’état d’urgence contre une menace extérieure, mais qui signifie la dictature et soit la mise entre parenthèse de la démocratie, soit sa fin.

              La transparence étant donc le second élément fondamental absolue, car la preuve de la liberté se fait dans l’espace public, s’il est réduit à l’espace privé, c’est qu’il s’agit de privation de liberté. Soit de celui qui ne peux s’exprimer selon sa nature, soit parce qu’il exerce sa propre violence contre ceux qui vivent sous sa domination.


            • capobianco 27 février 19:12

              @alinea
              Merci de votre réponse, je vous trouve d’un pessimisme et d’une résignation étonnante. Il me semblait que vous viviez dans un espace naturel qui vous donnait une pensée plutôt positive que vous avez donc en grande partie perdue ? 
              Vous parlez de composition là où je vois solidarité et fraternité. le vote est un moment d’expression et d’espoir. Voyez les discussions que cela occasionne, je trouve cela très positif.

              Contrairement à vous je crois que voter n’a jamais été aussi indispensable que cette fois ci. Pas seulement parce que c’est peut-être ma dernière présidentielle (l’age) mais c’est la première fois que je crois possible l’avènement d’un vrai changement. On peut ne pas apprécier la personnalité de Mélenchon mais ce qu’il a mis en route avec le programme et l’union populaire ouvre une vraie perspective quand on voit les personnalités qui se joignent au mouvement. Surtout ne pas se fier aux « sondages » dont le but est de démobiliser le peuple qui baisse les bras en disant que c’est perdu d’avance. Cela a certainement marché en 2017 mais tout le monde ne se fera pas avoir deux fois....pas plus que leur « union de la gauche » avec des hidalgo et jadot qui aujourd’hui participent au « haro sur Mélenchon ».
              Quelle autre solution pour « s’en sortir » à part voter et faire voter ceux qui pourtant veulent mieux vivre les gens du peuple ? Et si çà ne marche pas ! La droite elle, elle vote et çà ,marche !


            • capobianco 27 février 19:25

              @Hervé Hum
              Ne vous vexez pas mais j’ai du mal à vous suivre et même à comprendre ! J’ai relu deux fois, pour être correcte avec votre volonté d’explication, mais non je ne vois pas où tout çà mène.
              « Et après, de faire une introduction à la logique des relations de causalité dans ses fondements, bases élémentaires, car au delà, c’est trop complexe pour moi seul. »
               ??? C’est peut-être la découverte de mes limites !!!


            • Hervé Hum Hervé Hum 27 février 20:29

              @capobianco

              je ne me vexe pas, j’y suis habitué.

              Attendez donc l’introduction en question, vous jugerez alors si cela reste toujours aussi obscurs.

              Que vous ne compreniez pas le fait que l’être en tant que tel n’a de choix que des finalités ou but qu’il se propose d’atteindre et non des moyens, je le conçois sans donner une explication plus développé et ce sera l’objet de l’article sur la réalité.

              Par contre, je ne vois pas où est la difficulté de comprendre que la nation est le stade ultime de la propriété, celle d’un peuple face aux autres peuples. Ecoutez les gens, ils disent « mon pays », « ma patrie » de la même manière qu’ils disent « ma maison », « ma propriété » et pour laquelle ils invoque « ma souveraineté », « ma liberté ». 
              D’un point de vue de la logique causale, c’est le même principe, seule l’échelle change avec sa forme, mais fondamentalement, c’est strictement le même principe. Faire croire qu’il s’agit d’autre chose est une manipulation, confusion plus ou moins volontaire.

              Cependant, remarquez qu’à l’intérieur d’un pays, la seule raison pour attenter à la propriété privé (pléonasme d’affirmation) est l’utilité publique, sans laquelle on ne pourrait pratiquement pas construire de routes et plus généralement des biens publics nécessitant de grands espaces. Or, si cela fonctionne à l’intérieur d’un pays, même aux states, cela fonctionne aussi entre les nations sous conditions de se placer à l’échelle de la planète ! Mais tout comme à l’intérieur d’un pays la force doit être détenu par le gouvernement, à l’échelle de la planète, la force doit être détenu aussi au niveau d’une gouvernance mondiale. Ici, ce n’est pas une question de forme de la mondialisation, mais du fait même de la mondialisation où la forme dépend de la finalité que l’on veut donner à la vie sur la Terre.

              Le hic, c’est que les opposant à la mondialisation dites de manière erronée « néo libérale », ne raisonnent pas par eux même, mais par réaction. Résultat, ils sont totalement et très facilement manipulables « à l’insu de leur plein gré », car pour les stratèges du système actuel, il suffit de leur dire qu’ils sont blanc, pour leur faire vouloir noir et inversement.

              Etc

              Mais bon, attendez donc mes articles, en espérant que cela sera suffisant pour vous éclairer parce que cela ne demande pas une grande intelligence, sans cela, je n’aurai pas pu le percevoir, n’étant pas très intelligent. Cela demande surtout de la conscience.

               La différence étant que la conscience est définit ici comme « le sens de l’action en conséquence de la connaissance », tandis que l’intelligence est « la capacité d’action en conséquence de la connaissance ».

              Ce qui correspond à l’aphorisme de Rabelais disant « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Ce qui explique que des gens très intelligents, peuvent servir des gens certes pas très intelligents, mais avec une conscience développé. Sachant que la conscience n’est ni bonne ni mauvaise en soi, tout dépend du sens que l’on donne à son action et du jugement que l’on lui donne.

              Bref, rien qui demande beaucoup d’intelligence, mais une remise en question de ses propres barrières, biais intellectuels, construits par un système éducatif lui même biaisé sur ces notions élémentaires, pratiquement des tautologies ou Lapalissades !

              Vous pourrez juger bientôt si tout va bien !!!

              En attendant, vous pouvez lire mes articles, notamment ceux commençant par « essai sur la société des citoyens responsables » je sais, le titre est pompeux, mais explicite.


            • sirocco sirocco 24 février 13:33

              C’est marrant de voir les merdias français enivrés par leur propagande hystérique se mélanger les pinceaux sur ce qui se passe, annoncer des victimes là où il n’y en a pas, présenter le nazillon (ancien amuseur public) à la tête de l’État ukrainien comme quelqu’un de sain d’esprit...

              Devant les frappes russes dirigées principalement contre des objectifs militaires en Ukraine (au moment de l’affaire du Kosovo, les frappes de l’OTAN contre la Serbie visaient des infrastructures et des usines...), Micron résistera-t-il à la tentation d’agiter ses petits bras et Le Briant de montrer sa bouche en cul de poule pour dire (à nouveau) : « Nous sommes en guerre ! » ?

              Pour le moment, le poudré prend ses ordres à Washington sur ce qu’il doit dire et faire exactement.


              • Et hop ! Et hop ! 24 février 17:12

                @sirocco : «  Devant les frappes russes dirigées principalement contre des objectifs militaires en Ukraine (au moment de l’affaire du Kosovo, les frappes de l’OTAN contre la Serbie visaient des infrastructures et des usines...) ... »

                Vous avez raison de le souligner, ça change des « frappes chirurgicales » et des « dommages colatéraux » des bombardements de terreur américains.

                Bagdad, Rakka, la Libye,.. pour ne pas remonter aux 257 villes françaises de 1940 à 1945, à Hiroshima, Dresde,..

                Les Russes respectent les conventions de Genève.


              • GoldoBlack 24 février 21:18

                @sirocco
                Zelensky un juif nazi ?
                Vous n’avez peur de rien !


              • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 février 00:57

                @GoldoBlack

                Il n’est pas le seul. Sarko, et bien d’autres ; dans le judéo-bolchevisme c’est surtout le bolchevisme qui génait les nazis.


              • Berthe 25 février 03:24

                @sirocco

                Il peut pas... Des centaines d’entreprises tricolores et leurs filiales sont actives en Russie, qui représente le 7e marché de la France hors Union européenne. Si de nouvelles sanctions ont été prononcées par les pays occidentaux à l’encontre de Moscou, Paris évoque des conséquences « contenues » pour l’économie française.


              • Captain Marlo Captain Marlo 25 février 07:17

                @Berthe
                ça y est, les divisions entre pays européens fissurent la belle unité de façade !
                L’Allemagne & l’ Italie refusent d’interdire le système Swift à la Russie.
                Pacser ensemble des pays qui ont des intérêts différents, ça ne fonctionne jamais.


              • GoldoBlack 25 février 07:45

                @MAUGISMICHEL
                Vous êtes un imbécile.


              • roman_garev 25 février 11:29

                @GoldoBlack
                « Zelensky un juif nazi ? »
                Ze-klown est un pantin juif dans les mains des bandéristes galiciens nazis.
                Un mot contre Bandera, et il sera étranglé ou pendu.


              • cettegrenouille-là cettegrenouille-là 25 février 15:03

                @GoldoBlack

                Voilà un argument imparable !


              • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 26 février 16:53

                @GoldoBlack

                IL est faux de prétendre que le droit international n’autorise une intervention étrangère qu’avec l’accord du Conseil de Sécurité de l’ONU, comme le prétend la totalité des personnalités politiques françaises, dont les candidats à l’élection présidentielle.

                Car il y a une exception de taille à cette prétendue loi internationale : LE DROIT DE VETO des trois belligérants dans cette affaire de l’« invasion » de l’Ukraine. Il y a de plus la jurisprudence imposée par les USA depuis la création de l’ONU qui sabote ce droit international, particulièrement depuis la fin de l’URSS.

                La France et la Russie étaient des pays garants des accords de Minsk
                La Russie n’ a cessé depuis 2014 d’insister sur l’application des accords de Minsk.
                De même la France n’ a cessé d’encourager les successifs présidents de l’Ukraine à ne pas les respecter.
                Les USA et l’UK encouragèrent ces mêmes présidents à ne pas respecter les accords de Minsk

                Qu’aurait dû faire la Russie en sachant que la France, la GB et les USA auraient voté contre une autorisation donnée à la Russie pour obliger Minsk à respecter les accords de Minsk. ?

                Intervenir en Ukraine CONTRE la résolution du conseil de sécurité ? La situation eut été bien pire pour la Russie !! Elle aurait enfreint ostensiblement le droit international.

                En intervenant en Ukraine, elle respecta la jurisprudence de ce droit imposé par la France, la UK et les USA par leur intervention en guerres illégales depuis la fin de l’URSS.

                Il est très clair que la Russie ne pouvait absolument pas respecter cette prétendue loi internationale bafouée depuis des décennies par ces 3 membres permanent du Conseil de Sécurité que sont les USA, la GB et la France

                La Russie a donc reconnu les républiques du Donbass, qui lui ont demandé d’intervenir pour stopper les massacres contre sa population civile par la clique nazie au pouvoir à Kiev depuis plus de 7 ans,

                Si la fin de l’URSS a été un bouleversement géopolitique qui aurait prétendument mis fin à la guerre froide, cette intervention russe en Ukraine crée un bouleversement heureux en déclenchant la PAIX CHAUDE en Europe.


              • Pie 3,14 27 février 19:17

                @MAUGISMICHEL
                Un type qui a pour avatar Bashar Al Assad mérite d’être viré de ce site.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 24 février 13:36

                La guerre sera courte et joyeuse, comme on disait.

                Depuis le temps, on sait que c’est rarement le cas.


                • Abolab 24 février 14:21

                  @Olivier Perriet

                  La guerre en Ukraine n’a pas débuté cette nuit, cela fait plusieurs années qu’elle pourrit la vie des habitants d’Ukraine. L’intervention russe met fin à cette tragédie organisée par l’OTAN et particulièrement les Etats-Unis ainsi que par les va-t-en-guerres français comme BHL, qui était à la télé ukrainienne pour vanter la guerre dès 2014 :

                  La révolution est finie mais pas la guerre. L’Ukraine est victime d’une agression, une agression brutale de la part de Monsieur Poutine. Pas le peuple russe, Poutine ! (NHL, août 2014)

                   » BHL à la télé ukrainienne… (les-crises.fr)

                • sirocco sirocco 24 février 15:21

                  @Abolab
                  « La guerre en Ukraine n’a pas débuté cette nuit, cela fait plusieurs années qu’elle pourrit la vie des habitants d’Ukraine. »

                  Oui, cela fait bientôt 8 ans et des milliers de victimes, dans le Donbass.


                • Et hop ! Et hop ! 24 février 17:15

                  @sirocco

                  Oui, la guerre d’Ukraine commencée avec la révolution colorée Maidan, s’est terminée cette nuit.

                  Maintenant ils vont appliquer les accords de Minsk 2, désarmer les milices, organiser des élections, réformer leurs constitution dans un sens fédéral en donnant une autonomie aux régions, et vivre en paix.


                • yakafokon 24 février 18:25

                  @sirocco
                  14.000 plus exactement, d’après les décomptes dans les républiques de Donetsk et de Lougansk !


                • Iris Iris 24 février 21:32

                  @Et hop !

                  ...et vivre en paix

                  Vous êtes un peu bisounours là. 

                • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 février 01:11

                  @Olivier Perriet

                  Puisqu’on vous dire que si c’est une guerre elle a commencé avec le coup d’Etat du Meidan.

                  Maintenant, c`est le déclenchement de la PAIX CHAUDE, par Poutine.

                  On comprend que vous ne vouliez pas le reconnaître.


                • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 février 17:13

                  @Olivier Perriet

                  Ce n’est pas une guerre. C’est une PAIX CHAUDE déclenchée par Poutine.

                  les USA sont morts.


                • pemile pemile 24 février 15:01

                  @roman_garev « Permettez-nous de choisir nous-mêmes notre voie. [...] La Russie, ce n’est plus l’URSS et pas la France ou le peuple ne décide rien. »

                  Poutine a consulté le peuple russe avant de lancer son offensive en Ukraine ?


                • roman_garev 24 février 15:15

                  @pemile
                  Évidemment. Croyez-vous qu’on est ici à l’Occident avec sa population privée de voix sauf pour élire un toutou une fois par 5 ans ?
                  Le service de l’opinion publique ayant le plus de réputation en Russie, VTsIOM, reporte :

                  La majorité des Russes - 78% - ont exprimé leur soutien à la décision du président de signer un accord d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle entre la Russie et les Républiques populaires de Donetsk et Lougansk.

                  Évidemment, une opération militaire en Ukraine était inévitable après la signature de ces accords, ça on le comprenait très bien, on est pas idiots.
                  Ah oui, vous direz que c’est du faux. Ou bien les résultats étaent écrits. Vous êtes libre de vous consoler par de tels arguments, cela nous est égal, on a assez du mensonge oxydantal qui a inondé votre monde contaminé par le mensonge sans bords et défiguré par l’hypocrisie sans limites.

                • pemile pemile 24 février 15:25

                  @roman_garev "La majorité des Russes - 78% - ont exprimé leur soutien à la décision du président de signer un accord d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle entre la Russie et les Républiques populaires de Donetsk et Lougansk"

                  Ils sont donc 78% à s’être fait mettre bien profond par Poutine ?

                  Qui maintenant les menace en cas de manifestations de contestations !


                • pipiou2 24 février 15:34

                  @roman_garev
                  Z’êtes marrant Roman, vous qui venez jouer l’opposant en France parce qu’en Russie l’opposition n’a pas voix au chapitre.

                  ça fait combien de temps qu’il n’y a pas eu de vraies élections en Russie ?


                • roman_garev 24 février 15:52

                  @pipiou2
                  Je ne joue personne, j’habitais et j’habite toujours à Moscou. Donc sur les elections russes dont les résultats sont absolument impossible à falsifier depuis une dizaine d’années, je sais beaucoup plus que vos merdias mensongers ou vous puisez vos élucubration.

                  Le système GAS Vybory est la plus avancée au monde. Impossible de voter de la tombe ou étant un chien de chasse, comme cela se produit chez vos maîtres au delà de la mare.

                  GAS « Vybory » est un système automatisé de télécommunication réparti territorialement au niveau national pour la mise en œuvre de processus d’information lors de la préparation et du déroulement d’élections et de référendums, ainsi que pour résoudre des tâches non liées à la tenue d’élections et de référendums de la manière prescrite . Le système vous permet de résoudre de manière globale les problèmes d’organisation du processus électoral à toutes les étapes : planification de la préparation des élections, inscription des électeurs, saisie d’informations sur les candidats à la députation, vote, résumé et traitement statistique ultérieur des résultats.

                  En outre, le système comprend les fonctions de coordination du travail des commissions électorales de différents niveaux, ce qui permet de résumer les résultats du vote presque en temps réel et, à l’aide d’outils d’affichage et d’Internet, de les apporter à chaque citoyen de Russie .


                  Je ne sais pas si jamais quelque pays soi-disant civilisé puisse adopter un système de vote pareil. Jamais vu chez vous. Vous n’avez qu’à l’envier, mais personne ne vous permettra d’avoir qqch de pareil. Vous êtes à plandre avec vos soi-disant « arguments ».

                • pipiou2 24 février 16:07

                  @roman_garev
                  Ben voyons !
                  Votre joli système n’a pas empêché l’élection du pantin Medvedev , ni la magouille constitutionnelle de Poutine pour régner tel un tsar .

                  Faut arrêter de te palucher Roman, ça te rend complètement aveugle.

                  Bref, déni et propagande ... fin du débat


                • roman_garev 24 février 16:10

                  @pipiou2
                  Medvedev n’est pas un pantin. En tout cas, en comparaison avec les vôtres il s’était avéré un tsar tout-puissant en mettant en miettes en 2008 la Géorgie bourrée des instructeurs US. Je ne vais pas insulter vos chefs comme vous le faites hideusement et misérablement.


                • voxa 24 février 16:12

                  @pemile

                  Avant de détruire la Lybie, le nain à talonnettes vous a demandé votre avis ?
                  et pour la Syrie ?

                  vous êtes amusant.


                • pipiou2 24 février 16:21

                  @roman_garev
                  C’est pas le pantin Medvedev qui était un tsar, couillon, c’est Poutine qui se réserve le pouvoir depuis des décennies.

                  T’es vraiment aveugle.
                  Je te laisse discuter bêtement avec ton clavier.


                • alinea alinea 24 février 16:44

                  @pemile
                  Ah ben mince alors ! en plus d’être pro vaxx pro pharma, vous êtes anti Poutine !!
                  super, ça m’aide à peaufiner ma description du camp des cons. Y’a une logique !


                • 6russe2sioux cyrus 24 février 16:59

                  @alinea

                  Et comme d’ habitude on retrouve son compere nonos dans le camp du bien autoproclamé a soutenir la paix de bidens ...

                  ces deux abrutis veulent envoyer la France affronter les russe ...


                • mac 24 février 17:11

                  @pipiou2
                  Les vraies élections c’est quand 9 milliardaires décident qui ils font passer à la télé tout en s’asseyant sur le référendum de 2005 ?


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 février 17:22

                  @Jeekes
                  On parle de moi ?


                • alinea alinea 24 février 17:29

                  Jeekes
                   smiley


                • mursili mursili 24 février 17:46

                  @pipiou2

                  En France on va bientôt savoir si nos élections sont vraies, si les vrais opposants peuvent se présenter.
                  Pour savoir quand les dernières élections ont eu lieu en Russie, écoutons Gégé le citoyen d’honneur :
                   https://www.youtube.com/watch?v=Yz0jjz-kJaM


                • Abolab 24 février 18:00

                  @pemile

                  Sarkozy a-t-il consulté la population avant d’attaquer le régime libyien et de précipiter l’Afrique du Nord dans le chaos ? Hollande a-t-il consulté la population avant de violer l’embargo européen sur les armes en Syrie en 2012 avec des millions de réfugiés et des centaines de milliers de morts à la clé, ou avant d’envahir le Mali ? Macron vous a-t-il consulté avant d’annoncer l’envoi de troupes en Roumanie ? La France est clairement une dictature politico-militaire.


                • Adèle Coupechoux 24 février 18:27

                  @pemile

                  Aucune guerre n’est souhaitable. A chaque guerre engagée, les USA comme l’Europe ont-ils une fois consulté leur peuple ?
                  Et le bilan des USA est largement plus lourd, c’est à chaque fois eux qui ont semé la mort sur la planète comme en Irak en mentant comme des arracheurs de dents. Avec la bénédiction de Mitterrand d’ailleurs. 
                  Alors donner des leçons de moraline...


                • simir simir 24 février 18:42

                  @pemile
                  Et Macron il nous a consulté pour le Mali ?
                  Hollande nous a consulté pour bombarder des civils à Belgrade ?
                  Charlot  !


                • Legestr glaz Legestr glaz 24 février 18:42

                  @Abolab

                  Pas mieux Abolab !

                  Et les USA, ont-ils interrogé le Peuple américain avant d’attaquer l’Irak en 2003. ?

                  Colin Powell faisait son « show » à La tribune des Nations en déclarant, une fiole à la main : « qu’il n’y avait « aucun doute que Saddam Hussein a des armes biologiques et la capacité d’en produire rapidement davantage » : « Et il a la capacité de répandre ces poisons et maladies mortels de façon à provoquer des morts et destructions massives. Si les armes biologiques semblent trop horribles à envisager, les armes chimiques sont tout aussi glaçantes. »

                  Tout ceci n’était qu’un gigantesque mensonge. Le nombre de morts en Irak, à la suite de cette guerre odieuse, s’est élevé, sans doute, à un chiffre de l’ordre du million et le nombre de réfugiés s’est monté à 2 millions.

                  Les pays »de l’OTAN" n’ont aucun honte à vilipender la Russie aujourd’hui. Ils devraient regarder attentivement dans le rétroviseur. 


                • pemile pemile 24 février 19:00

                  @simir « Et Macron il nous a consulté pour le Mali ? »
                  @voxa « Avant de détruire la Lybie, le nain à talonnettes vous a demandé votre avis ? »
                  @Abolab « Sarkozy a-t-il consulté la population avant d’attaquer le régime libyien »

                  hé, les choristes, apprenez à lire, je répondais à @roman_garev qui prétendait que c’était le peuple russe qui avait « décidé » l’attaque !


                • tonimarus45 24 février 19:42

                  @Abolab-oui ces tartuffes poutiniophobes chaque fois qu’ils postent donnent le baton pour se faire battre ;Alors je pense qu’ils ont la memoire selective ou qui flanche carrement ; alzheimer peut etre


                • ETTORE ETTORE 24 février 20:44

                  @pemile

                  Pensez vous que des types comme vous, se font mettre moins profond par votre Poudré ?
                  Quand on cherche une équivalence, il serait de bon ton de commencer à regarder du côté de son postérieur, pour voir si il n’est pas trop trépané, pour en faire juste une boite de résonance, pour votre dictateur personnel !


                • alinea alinea 24 février 21:01

                  @mursili
                  Dommage qu’il se soit abîmé comme ça. !


                • mursili mursili 24 février 22:04

                  @alinea
                  Un bon vivant... Comme il le dit, il n’est déjà pas facile de se gouverner soi-même, alors un grand pays ...
                  Je vous recommande le film Thalasso de Guillaume Nicloux avec Houellebecq (tout aussi déglingué, sinon plus) et Depardieu. Très marrant.


                • MAUGISMICHEL MAUGISMICHEL 25 février 01:13

                  C’est en France où il n’y a pas de vraies élections


                • roman_garev 25 février 11:42

                  @pemile
                  « @roman_garev qui prétendait que c’était le peuple russe qui avait « décidé » l’attaque ! »
                  Oui, mais vous coupez arbitrairement les phrases de manière à produire un effet opposé à la pensée de l’interlocuteur.
                  De sorte qu’il faut ajouter :
                  Le peuple russe a décidé l’attaque en tant que dernier moyen restant pour sauver le peuple du Donbass du génocide des nazis ukrainiens.

                  Si vous me racontez un autre moyen, sauf l’attaque, pour dissuader Hitler du génocide du peuple soviétique en 1941, je suis preneur.
                  En attendant je vous qualifie comme un collabo nazi tout à fait ordinaire, sans aucun intérêt


                • pemile pemile 25 février 11:57

                  @roman_garev « En attendant je vous qualifie comme un collabo nazi tout à fait ordinaire, sans aucun intérêt »

                  C’est facile, il suffit d’oublier que c’est ridicule ?


                • Adèle Coupechoux 26 février 14:32

                  @roman_garev

                  En France, c’est une société privée (si, si !) qui organise les élections au sein des universités et autres organismes de recherche depuis que les votes électroniques nous ont été imposés :

                  • Changement de code au dernier moment pour voter (procédure plutôt lourde pour obtenir déjà le 1er) : vise à éliminer tous ceux qui n’ont pas accès facilement à Internet
                  • Rajout dans certaines entités de personnes n’en faisant plus partie : remontées et modifications non prises en compte 
                  • Et enfin, personnels supprimés des listes électorales : oups, c’est surement un problème informatique, bon on va pas arriver à le résoudre et ça ne changera pas la donne pour un ou deux électeurs qui remontent le problème de ne pas avoir pu voter.
                  En fait, ce n’est pas l’outil, le problème, mais plutôt les fraudeurs. Et en France, si ce système de vote électronique est mis en place pour les présidentiels, la fraude en sera d’autant plus facilitée.

                  Le conformisme et la soumission des médias, de nos institutions en général sont tellement visibles. Nous sommes en danger de guerre pour accueillir la peur. Celle qui nous oppresse. Et comme nous la dit Macron encore récemment, elle risque d’être longue.


                • sirocco sirocco 24 février 13:38

                  Aux dernières nouvelles, le poudré « s’aligne sur les pays anglo-saxons ».

                  Ça alors ! Quelle surprise ! J’en reviens pas !...


                  • malhorne malhorne 24 février 14:07

                    @sirocco
                    une idée de jean mi , c’est bien lui qui en a NON


                  • Werner Laferier Werner Laferier 24 février 13:45

                    Il faut interdire aux navires russes d’accoster dans tous les ports des démocraties réelles. Il faut interdire à tous les avions russes de survoler l’espace aériens de tous les états occidentaux, ainsi que les diplomates. Tout doit leur être interdit. Poutine veut bâtir un empire, celui de l’ex URSS, il est déterminé. Les occidentaux sont face à leur responsabilité, ils ne sont plus crédibles, ils auraient du soumettre de force la Russie pendant la guerre froide après le démembrement de l’URSS, ils ne l’ont pas fait. Aujourd’hui Poutine a constaté que les occidentaux ne faisaient que du vent avec leur bouche, les sanctions n’ont pratiquement aucun effet. Petro Porochenko avait prévenu tout le monde : avec "Vladimir Poutine il faut être dure, impitoyable et ne pas reculer. Il faut être sans pitié". La France et Macron se sont fait humilier, en allant à Moscou pour négocier il n’a pas été accueilli par une délégation ministérielle, la France ne vaut plus rien et certains pays l’ont compris. Aujourd’hui Il faut une réponse forte de l’Europe, il faut rompre tout contact diplomatique avec la Russie officiellement et définitivement. Bloquer définitivement Nord Stream 2, Fermez toutes les ambassades de la fédération de Russie en occident et imposez à Poutine un ultimatum pour rétrocéder la Crimée, le Donbass et Lougansk à l’Ukraine, bien entendu il refusera, parce que c’est un homme très dure et que les européens ne veulent toujours pas comprendre qu’avec Poutine il faut être doublement plus impitoyable. L’objectif maintenant est de soutenir Kiev par des armes et troupes de l’Otan afin de faire comprendre à Poutine, d’accord tu as pris la Crimée, le Donbass et Lougansk mais l’Ukraine fait parti de l’Otan non officiellement mais on y est maintenant, à toi d’avancer tes pions. Les oligarques proches de Poutine, leurs comptes bancaires doivent être bloqués, leurs résidences secondaires en France et partout en Europe confisqués. Les comptes bancaires de la Russie doivent être neutralisés, plus aucun échange ne leur sera permis. Il faut isoler la Russie. Poutine a choisi d’aligner 100 missiles nucléaires nous devons aligner 1000 missiles face à Moscou, Poutine tue 200 soldats ukrainiens, nous devons tuer 2000 soldats russes, les mesures de représailles doivent être forte face au tyran. Poutine ne comprend que la guerre et la position de force.

                    The ’little hitler’ putin has completeley **cked up the world now...next China invades Taiwan and then all hell breaks loose. Welcome to Earth, the killing planet.


                    • lunatique 24 février 13:59

                      @Werner Laferier
                      Camomille ?


                    • SilentArrow 24 février 14:12

                      @Werner Laferier

                      Inutile de vous agiter comme ça. Cela ne sert à rien et ce n’est pas bon pour votre santé.


                    • sirocco sirocco 24 février 14:21

                      @Werner Laferier
                      « ...dans tous les ports des démocraties réelles. »

                      Houla !... Vous employez de ces mots...

                      Vous auriez peut-être un nom de pays à nous donner comme exemple de « démocratie réelle » ?... qu’on rigole un peu !


                    • voxa 24 février 16:14

                      @Werner Laferier

                      Relisez vous...
                      ...autant pour la forme que pour le fond.


                    • Fanny 24 février 16:18

                      @Werner Laferier
                      Fermez toutes les ambassades de la fédération de Russie en occident

                      Anne Hidalgo cherchait justement un coin dans le XVIème arr. de Paris pour loger ses immigrés et emmerder les riches du quartier.
                      L’Ambassade de Russie qu’Anne va confisquer sera une solution idéale.
                      Quant à moi, je ressors mon casque lourd pour attaquer l’épicerie russe de mon quartier, en appelant à promulguer le décret suivant : pirojkis et vodka désormais interdits.
                      Les plus belles villas du Cap d’Antibes, propriétés d’oligarques russes pourris, vont enfin revenir au peuple français. Comme quoi la guerre peut avoir du bon. Merci Werner.


                    • véronique 24 février 16:45

                      @Werner Laferier

                      En attendant, Schröder, ex-chancelier allemand, est candidat au conseil d’administration de Gazprom.
                      Il est déjà actuellement président du Conseil d’administration de Rosneft, premier groupe pétrolier russe.


                    • alinea alinea 24 février 16:47

                      @Werner Laferier
                      Il y en a qui ont peur du covid, d’autres ont peur du vaxxin, d’autres ont peur du changement climatique, et il y en a qui ont peur de Poutine !!
                      Pauvre France.


                    • Et hop ! Et hop ! 24 février 17:22

                      @Werner Laferier : «  Il faut interdire aux navires russes d’accoster dans tous les ports des démocraties réelles. »

                      Il faut surtout que les USA bombardent Nord Stram 1 et 2, que l’Allemagne boycotte le gaz russe pour punir le méchant Poutine.


                    • TSS (...tologue) 24 février 18:09

                      @Et hop !

                      Il faut surtout que les USA bombardent Nord Stram 1 et 2, que l’Allemagne boycotte le gaz russe pour punir le méchant Poutine.

                      Tout çà pour nous vendre leur gaz de schiste 3 fois plus cher et que l’on se

                      gèle les glaouis ... !!

                      « Les USA sont directement passés de la barbarie à la décadence sans

                      passer par la civilisation » A.Einstein



                    • mursili mursili 24 février 18:25

                      @Mondot

                      Arrêtes de toutes urgence le coca, les hot-dogs et les merdias.
                      Tu verras que tu te sentiras tout de suite mieux.

                      Hélas, ce n’est pas certain. Quand on est accro à ce point, le sevrage est souvent douloureux. Le chemin du rétablissement est souvent long et ponctué de rechutes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité